Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Poèmes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMar 30 Mar 2010, 20:18

Rappel du premier message :

30 mars 2010

Vertueuse

Obtemperant aux versets du coran des sourates Nour et Ahzab
D'un geste de piete et de plein gre tu te couvres de ton Hijab
Qui excepte les mains et le visage te preserve entierement
Et quoique suscitant tant d'hostilites chez certains que tu assumes fierement

En tout lieu tu es cet etre discret
Cette merveille dont seul Allah detient le secret
Tu demeureras toujours symbole de la pudeur
Qualite o combien sublime comme valeur

Qui pourrait s'arroger de donner ta description
Puisque avec ton Jalabiib tu es l'abris des indiscretions
De tout esprit pervertis et des indignes regards
A l'instar de Fatima-Zahra,Mariam,Khadija,Assia et Haggar

Tu es une vertueuse mere, soeur,epouse ou fille
Une perle rare brillante sous nos pupilles
Nous t'entourons d'un pronfond respect et d'une affection
Point de crainte et d'humiliation le Tres Misericordieux te garde sous sa Protection

Quand tu seras amene a entamer le reste du voyage
Quand seras iminent le terme de l'instant de passage
Que les affres inherents a ce moment te soient facilite
Et qu'enfin tu jouisses de l'eternel felicite.

Fatima-Zahra,la fille du prophete(alayhi salam wa ala aalihi) et Khadija son epouse
Mariam mere de Jesus
Assia femme de Pharaon mentionne dans le coran sourate Al-tahrim
Haggar femme de Abraham(alayhi salam)
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyJeu 20 Oct 2011, 05:51

Ami Elmakoudi , très heureuse de te savoir modérateur et aussi de te croisé et te lire , c'est toujours pur bonheur tes poèmes qui chante une douce mélodie .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyJeu 20 Oct 2011, 05:57

Eliza a écrit:
Ami Elmakoudi , très heureuse de te savoir modérateur et aussi de te croisé et te lire , c'est toujours pur bonheur tes poèmes qui chante une douce mélodie .

Ta chaleur est en moi plus que mon sang qui coule

Et le ciel a l'humide éclat de ton regard

J'entends toujours ta voix dans les bruits de la foule

Et ta présence vraie m'envahit quand je pars

Maurice Fombeure " J'écoute dans le vent " , Une forêt de charme 1955
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyVen 21 Oct 2011, 07:49

Mais quand tu apparais



tous les fleuves tintinnabulent

dans mon corps , les cloches ébranlent

le ciel entier ,

et un hymne remplit le monde .

Seuls toi et moi ,

seuls toi et moi , ô mon amour ,

nous l'entendons .
Pablo Neruda " La Reine " , Les Vers du capitaine , 1952

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptySam 22 Oct 2011, 14:47

Laisse-moi respirer longtemps , longtemps , l'odeur de tes cheveux , y plonger tout mon visage , comme un homme altéré dans l'eau d'une souche , et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant , pour secouer des souvenirs dans l'air .

Charles Boudelaire , " Un hémisphère dans une chevelure " . Petits poèmes en prose 1869 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Charles Ferdinand Ramuz .   Poèmes  - Page 6 EmptyLun 24 Oct 2011, 14:00

Ce jour-là ,



quand je t'ai vue j'étais comme

quand on regarde le soleil ;

j'avais un grand feu dans la tête

je ne savais plus ce que je faisais ,

j'allais tout de travers

comme un qui a trop bu ,

et mes mains tremblaient .

Charles Ferdinand Ramuz , Le petit Village , 1903 .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyJeu 27 Oct 2011, 04:18

C'est le silex en feu sous mon pas dans la nuit ,

Le mot qu'aucun lexique au monde n'a traduit ,

L'écume sur la mer , dans le ciel ce nuage .

Robert Desnos , " Le Paysage " Fortunes , 1942
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMar 27 Déc 2011, 19:07

Aide-moi à chercher , aide-moi à chercher au nom de l'amour .

Les larmes qui se changent en perles au fond de la mer éternelle .
Revenir en haut Aller en bas
Averroes

Averroes


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMar 27 Déc 2011, 20:31


Eliza a écrit:
Aide-moi à chercher , aide-moi à chercher au nom de l'amour .

Les larmes qui se changent en perles au fond de la mer éternelle .


J'ai peur...

J'ai peur que si je te tends la main
Que je ne me découvre ces larmes
Et à tes perles leur festin
J'ai peur que tu ne me désarmes...

Averroes
Forum Dialogue Islamo-Chrétien
Le 27/12/2011



Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMar 10 Jan 2012, 04:34

L'amour , c'est l'occasion unique de mûrir , de prendre forme , de devenir soi-même un monde pour l'amour de l'être aimé .

C'est une haute exigence , une ambition sans limite , qui fait de celui qui aime un élu qu'appelle le large .

Rainer Maria Rilke , " Lettres à un jeune poète , 1903-1908 , parues en 1929
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyVen 20 Jan 2012, 16:47

Eliza a écrit:
L'amour , c'est l'occasion unique de mûrir , de prendre forme , de devenir soi-même un monde pour l'amour de l'être aimé .

C'est une haute exigence , une ambition sans limite , qui fait de celui qui aime un élu qu'appelle le large .

Rainer Maria Rilke , " Lettres à un jeune poète , 1903-1908 , parues en 1929

Je ris au bas de l'escalier

Devant la porte grande ouverte

Dans le soleil éparpillé

Au mur parmui la vigne verte

Et mes bras tendus vers vous

C'est aujourd'hui que je vous aime .

Pierre Reverdy , " C'est aujourd'hui que je vous aime " , Plupart du temps , 1945
Revenir en haut Aller en bas
piwi

piwi


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: 2 poèmes   Poèmes  - Page 6 EmptyVen 27 Jan 2012, 14:47

Le désir de vérité.

Un homme est comme une pâte à modeler.
Chaque vérité le sculpte et l'embelli.
Chaque mensonge le déforme et l'enlaidie.
J'essaie d'être au moins assez beau pour ne pas être trop moche !

(ça fais un peu shadock !)


La Vérité

Certain m'aiment
Et d'autres non

Il y a ceux qui me cherchent
Et ceux qui me trouvent
Ceux qui ne m'ont jamais cherché
Ceux qui ne m'ont jamais trouvé
Tout en ayant cherché

J'anime joies et espoirs à ceux qui m'aiment
Haine et frustrations aux opportunistes du Faux

En tout cas, si tu as besoin de moi
Sache que je serai toujours là
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Le poème de l'Eglise .   Poèmes  - Page 6 EmptySam 18 Fév 2012, 10:41

Le poème de l'Eglise .

Seigneur , je veux chanter le bien
que tu fais , toi , dans l'Eglise ,
et dire mon poème à l'amour que tu lui portes .

Elle est faible , mais combien d'actes de vie ,
de lieux de consolation et d'espérance portent son nom !
Qui donc est sa force ?

Elle est souvent distraite en sa prière .
Mais combien d'églises , de chapelles ,
dans combien de rues des villes , dans combien de villages ,
se tiennent des hommes et des femmes qui vont vers toi ?
Qui donc habite ces coeurs ?

Je te dirai , Seigneur , le poème de l'Eglise ,
elle est plusieurs , elle se déchire parfois ,
mais tant de fois elle se laisse pardonner , réconcilier .
Qui donc est son espérance ?

La suite demain .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMar 21 Fév 2012, 12:56

=Eliza a écrit:
Le poème de l'Eglise .

Seigneur , je veux chanter le bien
que tu fais , toi , dans l'Eglise ,
et dire mon poème à l'amour que tu lui portes .

Elle est faible , mais combien d'actes de vie ,
de lieux de consolation et d'espérance portent son nom !
Qui donc est sa force ?

Elle est souvent distraite en sa prière .
Mais combien d'églises , de chapelles ,
dans combien de rues des villes , dans combien de villages ,
se tiennent des hommes et des femmes qui vont vers toi ?
Qui donc habite ces coeurs ?

Je te dirai , Seigneur , le poème de l'Eglise ,
elle est plusieurs , elle se déchire parfois ,
mais tant de fois elle se laisse pardonner , réconcilier .
Qui donc est son espérance ?

La suite demain .

Elle peut être incompréhensible
et cependant elle nous nourrit , nous accueillenous baptise ,
et la Parole au millieu d'elle est largement ouverte .
Qui donc est sa nourriture ?

Façonne-la Seigneur ,
unifie-là et garde-là colorée de mille couleurs ,
parlant toutes les langues de la terre ,
célébrant toute les liturgies ,
chantant toutes sortes de chants .
Et moi , je trouv erai ma place , ma place unique ,
que rien ni personne ne pourra m'ôter .

Soeur Myriam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyJeu 15 Mar 2012, 07:42

Bonjour,
je suis tombé sur ce lien qui somme toute m'a assez plu
je vous le fais partager
Poèmes  - Page 6 968469305
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyJeu 15 Mar 2012, 17:37

Enutrof a écrit:
Bonjour,
je suis tombé sur ce lien qui somme toute m'a assez plu
je vous le fais partager
Poèmes  - Page 6 968469305

Poèmes  - Page 6 175602 Cher Enutrof,

Butiner sur le Net est parfois si agréable, surtout quand on y trouve de si beaux liens, tel que celui-ci !

Poèmes  - Page 6 968469305

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyLun 26 Mar 2012, 18:03

_La joie dans le cœur

J’ai tant de joie dans le cœur
C’est un vrai grand bonheur
Car Dieu me remplit d’amour
De douceur ainsi chaque jour
Il éclaire ma route, ainsi que ma vie
Il adouci mes peines, enlève mes soucis
Il apporte la sérénité comme une douce paix
A chaque instant de ma vie avec amour à volonté
Jamais il ne m’abandonne, il me soutient toujours
Oui il est toujours présent, il est mon grand secourt
Il est toujours à mon écoute, il répond à mes prières
Il conduit mon cœur avec amour, par sa douce lumière

(auteur inconnu )

Le coeur de l'homme est Roi

Les yeux de l'homme sont son guide;
Ses oreilles, des indicateurs;
Sa langue est un interpréte;
Ses mains sont des ailes;
Ses jambes sont un facteur qui le transporte;
Et son coeur est le ROi.
Si le roi est juste, ses soldats le sont aussi.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyLun 26 Mar 2012, 18:06

Elmakoudi a écrit:
_La joie dans le cœur

J’ai tant de joie dans le cœur
C’est un vrai grand bonheur
Car Dieu me remplit d’amour
De douceur ainsi chaque jour
Il éclaire ma route, ainsi que ma vie
Il adouci mes peines, enlève mes soucis
Il apporte la sérénité comme une douce paix
A chaque instant de ma vie avec amour à volonté
Jamais il ne m’abandonne, il me soutient toujours
Oui il est toujours présent, il est mon grand secourt
Il est toujours à mon écoute, il répond à mes prières
Il conduit mon cœur avec amour, par sa douce lumière

(auteur inconnu )

Le coeur de l'homme est Roi

Les yeux de l'homme sont son guide;
Ses oreilles, des indicateurs;
Sa langue est un interpréte;
Ses mains sont des ailes;
Ses jambes sont un facteur qui le transporte;
Et son coeur est le ROi.
Si le roi est juste, ses soldats le sont aussi.

Salam cher Elmakoudi,

C'est superbe ce que je viens de lire !

Poèmes  - Page 6 3943593964 Poèmes  - Page 6 1693557001 Poèmes  - Page 6 3943593964

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: oui   Poèmes  - Page 6 EmptyVen 30 Mar 2012, 00:46

poeme démile nelligan:


Ma mère
Quelquefois sur ma tête elle met ses mains pures,
Blanches, ainsi que des frissons blancs de guipures.

Elle me baise au front, me parle tendrement,
D'une voix au son d'or mélancoliquement.

Elle a les yeux couleur de ma vague chimère,
O toute poésie, ô toute extase, ô Mère !

A l'autel de ses pieds je l'honore en pleurant,
Je suis toujours petit pour elle, quoique grand.

-------------------------------------------------------------------
Christ en croix
Je remarquais toujours ce grand Jésus de plâtre
Dressé comme un pardon au seuil du vieux couvent,
Echafaud solennel à geste noir, devant
Lequel je me courbais, saintement idolâtre.

Or, l'autre soir, à l'heure où le cri-cri folâtre,
Par les prés assombris, le regard bleu rêvant,
Récitant Eloa, les cheveux dans le vent,
Comme il sied à l'Ephèbe esthétique et bellâtre,

J'aperçus, adjoignant des débris de parois,
Un gigantesque amas de lourde vieille croix
Et de plâtre écroulé parmi les primevères ;

Et je restai là, morne, avec les yeux pensifs,
Et j'entendais en moi des marteaux convulsifs
Renfoncer les clous noirs des intimes Calvaires

---------------------------------------------------------------------
Caprice blanc
L'hiver, de son pinceau givré, barbouille aux vitres
Des pastels de jardins de roses en glaçons.
Le froid pique de vif et relègue aux maisons
Milady, canaris et les jockos bélîtres.

Mais la petite Miss en berline s'en va,
Dans son vitchoura blanc, une ombre de fourrures,
Bravant l'intempérie et les âcres froidures,
Et plus d'un, à la voir cheminer, la rêva.

Ses deux chevaux sont blancs et sa voiture aussi,
Menés de front par un cockney, flegme sur siège.
Leurs sabots font des trous ronds et creux dans la neige ;
Tout le ciel s'enfarine en un soir obscurci.

Elle a passé, tournant sa prunelle câline
Vers moi. Pour compléter alors l'immaculé
De ce décor en blanc, bouquet dissimulé,
Je lui jetai mon coeur au fond de sa berline.
---------------------------------------------------------------

La réponse du crucifix
En expirant sur l'arbre affreux du Golgotha,
De quel regret ton âme, ô Christ, fut-elle pleine ?
Etait-ce de laisser Marie et Madeleine
Et les autres, au roc où la Croix se planta ?

Quand le funèbre choeur sous Toi se lamenta,
Et que les clous crispaient tes mains ; quand, par la plaine,
Ton âme eut dispersé la fleur de son haleine,
Devançant ton essor vers le céleste Etat,

Quel fut ce grand soupir de tristesse infinie
Qui s'exhala de Toi lorsque, l'oeuvre finie,
Tu t'apprêtais enfin à regagner le But ?

Me dévoileras-tu cet intime mystère ?
- Ce fut de ne pouvoir, jeune homme, le fiel bu,
Serrer contre mon coeur mes bourreaux sur la Terre

_________________
"Ils suivront l'Éternel, qui rugira comme un lion, Car il rugira, et les enfants accourront de la mer." Osée 11,10

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyVen 30 Mar 2012, 04:15

jojo a écrit:
poeme démile nelligan:

Ma mère
Quelquefois sur ma tête elle met ses mains pures,
Blanches, ainsi que des frissons blancs de guipures.

Elle me baise au front, me parle tendrement,
D'une voix au son d'or mélancoliquement.

Elle a les yeux couleur de ma vague chimère,
O toute poésie, ô toute extase, ô Mère !

A l'autel de ses pieds je l'honore en pleurant,
Je suis toujours petit pour elle, quoique grand.

-------------------------------------------------------------------
Christ en croix
Je remarquais toujours ce grand Jésus de plâtre
Dressé comme un pardon au seuil du vieux couvent,
Echafaud solennel à geste noir, devant
Lequel je me courbais, saintement idolâtre.

Or, l'autre soir, à l'heure où le cri-cri folâtre,
Par les prés assombris, le regard bleu rêvant,
Récitant Eloa, les cheveux dans le vent,
Comme il sied à l'Ephèbe esthétique et bellâtre,

J'aperçus, adjoignant des débris de parois,
Un gigantesque amas de lourde vieille croix
Et de plâtre écroulé parmi les primevères ;

Et je restai là, morne, avec les yeux pensifs,
Et j'entendais en moi des marteaux convulsifs
Renfoncer les clous noirs des intimes Calvaires

---------------------------------------------------------------------
Caprice blanc
L'hiver, de son pinceau givré, barbouille aux vitres
Des pastels de jardins de roses en glaçons.
Le froid pique de vif et relègue aux maisons
Milady, canaris et les jockos bélîtres.

Mais la petite Miss en berline s'en va,
Dans son vitchoura blanc, une ombre de fourrures,
Bravant l'intempérie et les âcres froidures,
Et plus d'un, à la voir cheminer, la rêva.

Ses deux chevaux sont blancs et sa voiture aussi,
Menés de front par un cockney, flegme sur siège.
Leurs sabots font des trous ronds et creux dans la neige ;
Tout le ciel s'enfarine en un soir obscurci.

Elle a passé, tournant sa prunelle câline
Vers moi. Pour compléter alors l'immaculé
De ce décor en blanc, bouquet dissimulé,
Je lui jetai mon coeur au fond de sa berline.
---------------------------------------------------------------

La réponse du crucifix
En expirant sur l'arbre affreux du Golgotha,
De quel regret ton âme, ô Christ, fut-elle pleine ?
Etait-ce de laisser Marie et Madeleine
Et les autres, au roc où la Croix se planta ?

Quand le funèbre choeur sous Toi se lamenta,
Et que les clous crispaient tes mains ; quand, par la plaine,
Ton âme eut dispersé la fleur de son haleine,
Devançant ton essor vers le céleste Etat,

Quel fut ce grand soupir de tristesse infinie
Qui s'exhala de Toi lorsque, l'oeuvre finie,
Tu t'apprêtais enfin à regagner le But ?

Me dévoileras-tu cet intime mystère ?
- Ce fut de ne pouvoir, jeune homme, le fiel bu,
Serrer contre mon coeur mes bourreaux sur la Terre

Chère Jojo , merci de tout coeur pour ses très beaux poèmes qui ont touchés les profondeurs de mon coeur , délicatesse sublîme , vérité simple , sans chichi , ne se cachant pas derrière un masque pour exprimer ses sentiments Poèmes  - Page 6 2129354088
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: ok   Poèmes  - Page 6 EmptyVen 30 Mar 2012, 14:48

chere éliza d'autres poèmes pour toi :

Jardin sentimental

Là, nous nous attardions aux nocturnes tombées,
Cependant qu'alentour un vol de scarabées
Nous éblouissait d'or sous les lueurs plombées,

De grands chevaux de pourpre erraient, sanguinolents,
Par les célestes turfs, et je tenais, tremblants,
Tes doigts entre mes mains, comme un nid d'oiseaux blancs.

Or, tous deux, souriant à l'étoile du soir,
Nous sentions se lever des lumières d'espoir
En notre âme fermée ainsi qu'un donjon noir.

Le vieux perron croulant parmi l'effroi des lierres,
Nous parlait des autans qui chantaient dans les pierres
De la vieille demeure aux grilles familières.

Puis l'Angélus, devers les chapelles prochaines,
Tintait d'une voix grêle, et, sans rompre les chaînes,
Nous allions dans la Nuit qui priait, sous les chênes.

Foulant les touffes d'herbe où le cri-cri se perd,
Invincibles, au loin, dans un grand vaisseau vert,
Nous rêvions de monter aux astres de Vesper.


Emile NELLIGAN   (1879-1941)

Automne

Comme la lande est riche aux heures empourprées,
Quand les cadrans du ciel ont sonné les vesprées !

Quels longs effeuillements d'angélus par les chênes !
Quels suaves appels des chapelles prochaines !

Là-bas, groupes meuglants de grands boeufs aux yeux glauques
Vont menés par des gars aux bruyants soliloques.

La poussière déferle en avalanches grises
Pleines du chaud relent des vignes et des brises.

Un silence a plu dans les solitudes proches :
Des Sylphes ont cueilli le parfum mort des cloches.

Quelle mélancolie ! Octobre, octobre en voie !
Watteau ! que je vous aime, Autran, ô Millevoye !


L'organiste du paradis

La belle sainte au fond des cieux
Mène l'orchestre archangélique,
Dans la lointaine basilique
Dont la splendeur hante mes yeux.

Depuis que la Vierge biblique
Lui légua ce poste pieux,
La belle Sainte au fond des cieux
Mène l'orchestre archangélique.

Loin du monde diabolique
Puissé-je, un soir mystérieux,
Ouïr dans les divins milieux
Ton clavecin mélancolique,

Ma belle Sainte, au fond des cieux.


L'Antiquaire

Entre ses doigts osseux roulant une ample bague,
L'antiquaire, vieux Juif d'Alger ou de Maroc,
Orfèvre, bijoutier, damasquineur d'estoc,
Au fond de la boutique erre, pause et divague.

Puis, des lampes de fer que frôle l'ombre vague
S'approchant tout fiévreux, le moderne Shylok
Recule, horrifié. Rigide comme un bloc
Il semble au coeur souffrir de balafres de dague.

Malheur ! Ce vieil artiste a trop tard constaté
Que l'anneau Louis XIV à fou prix acheté
N'est qu'un bibelot vil où rit l'infâme fraude.

C'est pourquoi, sous le flot des lustres miroitants,
L'horrible et fauve jet de son oeil filtre et rôde
Dans la morne pourpreur des rubis éclatants


Les moines

Ils défilent au chant étoffé des sandales,
Le chef bas, égrenant de massifs chapelets,
Et le soir qui s'en vient, du sang de ses reflets
Mordore la splendeur funéraire des dalles.

Ils s'effacent soudain, comme en de noirs dédales,
Au fond des corridors pleins de pourpres relais
Où de grands anges peints aux vitraux verdelets
Interdisent l'entrée aux terrestres scandales.

Leur visage est funèbre, et dans leurs yeux sereins
Comme les horizons vastes des cieux marins,
Flambe l'austérité des froides habitudes.

La lumière céleste emplit leur large esprit,
Car l'Espoir triomphant creusa les solitudes
De ces silencieux spectres de Jésus-Christ


Éliza a écrit:
Chère Jojo , merci de tout coeur pour ses très beaux poèmes qui ont touchés les profondeurs de mon coeur , délicatesse sublîme , vérité simple , sans chichi , ne se cachant pas derrière un masque pour exprimer ses sentiments [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

((chere éliza pourquoi ce cacher et pleurnicher
pourquoi ne pas essayer de s'amiliorer
et s'endurcire las dedans ....
moi je me repette chaque jour je n'est pas de probleme
, en m'expriment justement en poesie
ce que je vais recommencer bientot plus mexprimer dans les poemes ,
et je garde toujours le sourire sur mon visage ,meme quand je me blese ou je tombe en bas des escaliers , sé un exemple   ))

merci et une  bonne soirée

_________________
"Ils suivront l'Éternel, qui rugira comme un lion, Car il rugira, et les enfants accourront de la mer." Osée 11,10

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptySam 29 Sep 2012, 13:43

Conte chinois .

Un mandarin partit un jour dans l'au-delà . Il arriva d'abord en enfer . Il y vit beaucoup d'hommes , attablés devant des plats de riz ; mais tous mouraient de faim , car ils y avaient des baguettes longues de deux mètres et ne pouvaient s'en servir pour se nourrir .

Puis il alla au ciel . Là aussi , il vit beaucoup d'hommes attablés devant les plats de riz ; et tous étaient heureux et en bonne santé car , eux aussi avaient des baguettes longues de deux mètres , mais chacun s'en servait pour nourrir celui qui était assis en face de lui Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMer 03 Oct 2012, 12:49

Aide-moi à chercher aide-moi à chercher au nom de l'amour

les larmes qui se changent en perles au fond

de la vie éternelle

Gunnar Ekeliôf , Tard sur la terre , 1932



Un être profondément vil peut donner naissance à l'amour le plus fou ,

le plus extravagant et beau comme un lis vénéreux des marais .

Carson Mc Cullers , La ballade du café triste , 1951
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyVen 12 Oct 2012, 19:29

" On ne ferait pas une divinité de l'amour s'il n'opérait souvent des miracles . "

Abbé Prévost , Manon Lescaut , 1731
Revenir en haut Aller en bas
michel08

michel08


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptySam 13 Oct 2012, 10:49

« Tous les hommes ne sont pas capables de grandes choses, mais tous sont sensibles aux grandes choses. »

de Alfred de Musset



« Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères.  »

de Voltaire



Altérité...

De nos bras trop épais, ruissellent sang et eau
Chairs trop longtemps exposées, aux soufflures d’enfer
Nous voyagions nus, en de sombres vaisseaux
Mains liées bois d’ébène, et marqués croix de fer

Au cœur de notre jungle, avons subi l’assaut
Petits et maigrichons, de la tête aux pieds
Venus en négriers, nous sauver des hameaux
Nous dansions des tams,des airs drôlement gais

Nos braves compagnons, pris en noces de grâce
Notre supérieure, nous apprenait le trot
Exposés sur les rings, ou posant nus sur places
Nous hennissons en singes, ou montés sur chevaux

Ils étaient si nombreux, ont noirci nos cieux
Nos désirs tout en deuil, en esse ou sur étal
Tenant droit des carottes et yeux vers l’amiral
Veillant à nos destins tous déjoués par eux

Qui pleure souvenirs, quand ils nous reviennent ?
Voiliers coupant mers, y traçant nos destinées
Enfants de nos enfants, souvent trahis s’égrènent
D’altérité d’icônes, accrochées à leurs cheminées

Je devais t’oublier, ô mémoire fracassée
J’arrive à ce bon port, sur rêves romantiques
Quand histoire et miroirs, seront enfin tous cassés
Nous marchons toi et moi, vers l’amour authentique

pseudo "azerty"



"Qui triomphe de lui-même possède la force."
Citation de Lao-Tseu ; Tao-tö-king - VIe s. av
. J.-C.


L'expérience est une lumière qui n'éclaire que soi-même.

-Lao-Tseu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptySam 13 Oct 2012, 13:11

michel08 a écrit:
« Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères. »

de Voltaire

" Mais la beauté de l'amour , c'est l'interpénétration de la vérité de l'autre en soi , de celle de soi en l'autre , c'est de trouver sa vérité à travers l'altérité . "

Edgar Morin , Amour , poésie sagesse , 1997
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyDim 21 Oct 2012, 20:06

michel08 a écrit:
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que soi-même.

-Lao-Tseu

Dans les vents et le vin , dans les flammes du feu

Dans la lointains ouverts venus du fond des yeux

Dans la fuite du sang sur les cadrans solaires

Dans la magique étude et dans le fond des verres

Toi

Pierre Seghers " Toi " Le temps des merveilles , 1978
Revenir en haut Aller en bas
zlitni

zlitni


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMer 20 Fév 2013, 18:47

Réfléchis

Réfléchis à ça, quel est le but de ta vie ?
Est-ce d'être riche et avoir de beaux habits
Est-ce d'être insouciant et négliger le Créateur
D'être fainéant alors que tu n'es qu'une créature

Tu rêves d'être célébre et très influent
Mais quelle star seras-tu vraiment
Star du Paradis ou Star de l'Enfer
Seras-tu si fier une fois sous terre

Réfléchis aux signes, regardes autour de toi
Réfléchis beaucoup, fais le bon choix
Car Eden ou Fournaise c'est toi qui voit
Alors crois et prends pour guide la foi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMer 20 Fév 2013, 18:53

zlitni a écrit:
Réfléchis

Réfléchis à ça, quel est le but de ta vie ?
Est-ce d'être riche et avoir de beaux habits
Est-ce d'être insouciant et négliger le Créateur
D'être fainéant alors que tu n'es qu'une créature

Tu rêves d'être célébre et très influent
Mais quelle star seras-tu vraiment
Star du Paradis ou Star de l'Enfer
Seras-tu si fier une fois sous terre

Réfléchis aux signes, regardes autour de toi
Réfléchis beaucoup, fais le bon choix
Car Eden ou Fournaise c'est toi qui voit
Alors crois et prends pour guide la foi

Poèmes  - Page 6 175602 cher zlitni sunny Poèmes  - Page 6 189259 sunny
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMer 20 Fév 2013, 22:57

La réflexion

Pourquoi tu ne te poses pas des questions ?
As-tu peur de la réponse ?
Es-tu conscient ?
De posséder cette chance?

Ton atome d'acte tu le verras
Et ce jour là
Il sera trop tard
Mais aujourd'hui il n'est pas tard

Réfléchi bien, soit malin
Et ton destin, sera le bon chemin
Tu remarqueras que tes instants présents
Ne dureront qu'un petit moment

Sache alors
qu'un jour tu seras mort
Et que toutes tes richesses ici bas
Tu ne les gardera pas

Tu seras jugé
Tu ne pourras pas y échappé
Peut-être que tu sauras
Que la vérité t'était dévoilé ici-bas
Revenir en haut Aller en bas
zlitni

zlitni


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyJeu 21 Fév 2013, 20:38

La noble Attente

O croyant, O croyante,
Tu as en toi Une âme qui chaque jour t’incite,
A délaisser cette noble attente
Du Nikah, seule et unique union Licite
Entre un croyant et une croyante.

O croyant,
Lorsque, par inadvertance ton regard se pose
Sur une étrangère ne sois pas paralysé,
Laissant ton Ame sensuelle te maîtriser,
Mais sois noble comme Le Prophète Mohammed (SAW) :
Baisse tes yeux et implore le pardon d’ALLAH.

O croyante,
Ne converse donc pas avec un étranger,
Si ce n’est dans un cas de vraie nécessité,
Même avec un croyant doté de la piété,
Car certes, Sheytân a très vite fait de nous piéger.
Sauve ta pudeur et tu seras InchALLAH,
Au Paradis parmi les aimées d’ALLAH.

O croyant, O croyante,
L’attente peut parfois être très éprouvante,
Mais vous n’êtes pas seuls, car ALLAH est présent.
Mon frère, ma sœur surtout soyez persévérants,
Car ce qui nous est réservé dépasse toute attente.
Tabrez
Par Tabrez - Publié dans : Poèmes - Paroles de sagesse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMer 27 Fév 2013, 21:03

L'être humain est un lieu d'accueil,
Chaque matin un nouvel arrivant.

Une joie, une déprime, une bassesse,
Une prise de conscience momentanée arrivent
Tel un visiteur inattendu.

Accueille-les, divertis-les tous
Même s'il s'agit d'une foule de regrets
Qui d'un seul coup balaye ta maison
Et la vide de tous ses biens.

Chaque hôte, quel qu'il soit, traite-le avec respect,
Peut-être te prépare-t-il
A de nouveaux ravissements.

Les noires pensées, la honte, la malveillance
Rencontre-les à la porte en riant
Et invite-les à entrer.

Sois reconnaissant envers celui qui arrive
Quel qu'il soit,
Car chacun est envoyé comme un guide de l'au-delà.



Rumi

Poète et mystique soufi du 13e siècle en Perse

cité dans le livre de Jack Kornfield, Après l'extase la lessive, Éd. La Table ronde

Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyJeu 28 Fév 2013, 23:23

*Espérance* a écrit:
L'être humain est un lieu d'accueil,
Chaque matin un nouvel arrivant.

Une joie, une déprime, une bassesse,
Une prise de conscience momentanée arrivent
Tel un visiteur inattendu.

Accueille-les, divertis-les tous
Même s'il s'agit d'une foule de regrets
Qui d'un seul coup balaye ta maison
Et la vide de tous ses biens.

Chaque hôte, quel qu'il soit, traite-le avec respect,
Peut-être te prépare-t-il
A de nouveaux ravissements.

Les noires pensées, la honte, la malveillance
Rencontre-les à la porte en riant
Et invite-les à entrer.

Sois reconnaissant envers celui qui arrive
Quel qu'il soit,
Car chacun est envoyé comme un guide de l'au-delà.



Rumi

Poète et mystique soufi du 13e siècle en Perse

cité dans le livre de Jack Kornfield, Après l'extase la lessive, Éd. La Table ronde

salam chere Esperance

O toi par le regard de qui le nom et nommé sont devenus ivres !
O toi sur les lèvres de qui l'âme, cette beauté, goûte la douceur.
A quoi nous servent ces fables du boeuf qui est venu, de l'âne qui est parti...
Sois attentif à cet instant ineffable ; éloignes-toi de ces vains bruits.
O roi, exerce ta suzeraineté, glorifie l'assemblée de fête.
O toi cette âme qui répand ses bienfaits sur Vâmeq et Azrâ,
Tu es à la fois le nourricier des âmes et le fleuve de vin et de lait ;
Tu es en même temps le jardin du paradis et le vert jujubier.
Sauf celà, je ne dirai rien ; et même si je parle
Les hommes vils diront que celà est impossible et n'est que paroles vaines.
Si tu veux que je parle, donne-moi cette coupe de vin matinal,
Afin que viennent danser le firmament et cent Vénus éclatantes.
Là où se trouve l'amertume causée par les soucis de ce monde,
Notre coeur est déchiré et se lamente.
Lève-toi et ferme jalousement la porte,
Où tu te trouves, la maison devient un jardin et une roseraie.
D'où vient cette lune ? Quel est ce visage ?
C'est la lumière du Dieu Béni et Très-Haut,
Puissant et victorieux à la fois, le commencement et la fin.
Au début sont le chagrin et la noire humeur atrabilaire : à la fin la Main blanche.
A tous les coeurs qui ne tremblent pas pour toi, à tous les yeux qui ne pleurent pas,
O mon Seigneur ! Enseigne cette joie et cette contemplation....
Extrait des Odes Mystiques de Rumi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyLun 04 Mar 2013, 01:32


(Poète mystique musulman du 13ème siècle né à Balkh en Afghanistan actuel mort à Konya en Turquie actuelle il écrivit en langue persane)

Tu m'as dit:"Viens au Jardin les jours de printemps,
Il y aura des bougies, du vin, des belles au joues vermeilles."
Si Tu n'y es pas, que faire de tout cela;
Si Tu T'y trouves, à quoi bon tout cela?

***************
Le souci que j'ai de toi rend chaque jour mon cœur plus plaintif ;
Mais ton cœur sans pitié est chaque jour de moi plus las.
Tu m'as abandonné, mais Mon chagrin ne m'abandonne pas ;
A dire vrai, Mon chagrin est plus fidèle que toi.

**************
A quoi bon conseils et avis ; je suis anéanti en Ton amour
A quoi bon le sucre ; j'ai goûté le poison.
On a dit "enchaînez ses pieds!"
Mon cœur est fou ; à quoi bon enchaîner mes pieds

***************

Ton amour me fait résonner comme une orgue,
Et mes secrets se révèlent sous la touche de ta main.
Tout mon être exténué ressemble à une harpe.
A chaque fibre que tu touches, je gémis.

***************

Près d'un parterre de roses, je marchais avec ma bien-aimée ;
Sans le vouloir, mon regard s'est posé sur une rose.
Mon aimée m'a dit : « N'as-tu pas honte ?
« Mon visage est sous tes yeux, et tu regardes une rose ».

***************

Tu es l'eau, et nous tous sommes les plantes.
Tu es roi, et nous tous sommes des mendiants.
Tu es le parleur, et nous tous sommes la parole ;
Tu es le chercheur?, pourquoi ne viens-tu pas à nous tous ?

***************


En souvenir de ta lèvre, je baise le rubis de ma bague ;
N'ayant pas celle-là, je baise celui-ci.
Ne pouvant atteindre ton ciel,
Je me prosterne et je baise la terre.

***************
L'union? voilà les jardins du Paradis.
La séparation? voilà les tourments de l?enfer.
L'amour est éternel, l'univers est son vêtement,
Il met à nu celui qui est vêtu? voilà la clé de l'énigme.

***************

Va, ferme les yeux, pour que ton cœur soit tout yeux,
Avec les yeux de ton cœur tu verras un autre monde.
Si tu te tiens à l'écart de l'égoïsme ?
Tes actes seront tous entièrement approuvés.

***************

Puisque tu veut comprendre l'existence du Bien-Aimé,
Laisse les apparences et pénètre la substance.
Des voiles accumulés nous cachent Son essence,
Il est plongé en Lui-même et l'univers est plongé en Lui.


***************

Heureux le moment ou nous serons assis dans le palais

Toi et moi,

Avec deux formes et deux visages, mais une seule âme
Toi et moi.

Les couleurs du bosquet et les voix des oiseaux
Nous conféreront l'immortalité
Au moment ou nous entrerons dans le jardin
Toi et moi.

Les étoiles du ciel viendront nous regarder;
Nous leur montrerons la lune elle-même
Toi et moi.

Toi et moi,
Libérés de nous mêmes, serons unis dans l'extase,
Joyeux et sans vaines paroles
Toi et moi.

Les oiseaux du ciel au brillant plumage
Auront le cœur dévoré d'envie.
Dans ce lieu ou nous rirons si gaiement
Toi et moi.

Mais la grande merveille
C'est que toi et moi, blottis dans le même nid,
Nous nous trouvions en cet instant
L'un en Iraq, et l'autre en Khorasan
Toi et moi

***************

Afin de parler, une nécessité, écoute d'abord,
apprend à parler par l'écoute.

***************

Si votre pensée est une rose,
vous êtes un jardin de rose;
si c'est une épine,
vous êtes un carburant pour un fourneau.

***************

Voyez comment la main est invisible tandis que le crayon écrit;
le cheval galope, pourtant le chevalier est invisible;
la flèche vole, mais l'arc est hors de la vue;
différentes âmes existent,
tandis que l'âme des âmes est cachée

***************

La raison est la chaîne
Des marcheurs, ô mon fils
Libère toi d'elle, la voie
Est visible, ô mon fils!
La raison est la chaîne
La cœur est le trompeur
Et la vie est le voile
Le chemin est caché
De ces trois, ô mon fils!

***************
Une bien-aimée demanda à son amant:
"O mon ami! Tu as visité beaucoup de villes lorsque te étais seul. Dis-moi celle que te préfères parmi toutes."
Et l'amoureux répondit:
"C'est la ville où habite ma bien-aimée. Bien qu'elle soit petite, elle nous semble la plus vaste!"

***************

Lorsque l'oiseau se pose sur un mur et voit les graines qui servent d'appât au piège, son désir le pousse vers ces graines. Il les regarde, puis il regarde les vastes plateaux. L'oiseau qui résiste à cette tentation s'envole vers les plateaux, plein de joie.


Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyLun 04 Mar 2013, 19:34

Paroles de Rûmî :
«L'homme est comme un arc dans la main d'Allah...»
«Quel bonheur de se sentir l'arc bandé sous la main de Dieu!»>
«Ma vie tient en trois mots: j'étais cru, j'ai été cuit, je suis brûlé.»
«J'étais neige, tu me fondis. Le sol me but. Brume d'esprit, je remonte vers le soleil.»
«Ta beauté, ô mon aimée, m'empêche de contempler la Beauté.»
«Le pouvoir est un poison sauf pour celui dont le cœur possède son antidote: l'amour.»
«Plusieurs chemins mènent à Dieu, j'ai choisi celui de la danse et de la musique.»
«Dans les cadences de la musique est caché un secret; si je le révélais, il bouleverserait le monde.»
«Recherche sans relâche le royaume d'Amour
Car l'amour te permet d'évincer la mort.»
«Purifie-toi de ton moi pour revivre en ta pure essence.
Relis dans ton cœur la parole des prophètes,
sans livre ni professeur, ni suivre de maître.»
Avant de disparaître, Mevlana a dit :
«Ne va pas te recueillir sur ma tombe, mais recherche-moi dans le cœur du sage
Revenir en haut Aller en bas
Musashi974

Musashi974


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMar 09 Avr 2013, 07:42

Pour continuer avec Rumi, un autre de ses poème

Je ne suis ni chrétien, ni juif, ni guèbre, ni musulman;
je ne suis ni d'Orient, ni d'Occident, ni de la terre, ni de la mer;
je ne proviens pas de la nature, ni des cieux en leur révolution.
Je ne suis pas de terre, ni d'eau, ni d'air ni de feu;
je ne suis pas de l'empyrée, ni de la poussière; pas de l'existence ni de l'être;
je ne suis ni d'Inde, ni de Chine, ni de la Bulghar, ni de Saqsin, je ne suis pas du royaume d'Iraq ni du pays de Khorassan.
Je ne suis pas de ce monde, ni de l'autre, ni du paradis ni de l'enfer, je ne suis ni d'Adam, ni d'Eve, ni de l'eden ni du rizwan.
Ma place est d'être sans place, ma trace sans trace; ce n'est ni le corps ni l'âme, car j'appartiens à l'âme du Bien-Aimé.
J'ai renoncé à la dualité, j'ai vu que les deux mondes sont un : Un seul je cherche, Un seul je sais, Un seul je vois, Un seul j'appelle.
Il est le Premier, Il est le Dernier, Il est le Manifeste, Il est le Caché; je ne connais nul autre que "= Lui" - ya hu - et "O Lui qui est !" -ya man hu.
Revenir en haut Aller en bas
zlitni

zlitni


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMer 04 Sep 2013, 21:39

Maman !

C'est toute ma beauté
C'est toutes mes qualités
Mon exemplaire source
Elle a une voix si douce
Qui m'a tant de fois
Réconfortée, parfois
Pour des futilités
Elle sait m'encourager,
m'apaiser, me fortifier
Elle est ma vie
Fondatrice de mon esprit
à jamais unies
car sans elle mon monde périt.


Elle qui me sourit,
même quand je la fais souffrir
pour moi elle se sacrifie
au dépend de ses plaisirs
Elle qui me pardonne toujours
Qui me remplit d'amour
Sans rien attendre en retour.


Je l'aime de toute résistance
Elle est ma puissance.
Son sourire m'épanouit
C'est l'histoire de ma vie...


Maman sans toi je ne suis rien
Tu me guides et me protèges au quotidien
Quand tout ne va pas autour de moi,
Tu me prends dans tes bras
Tu restes à mes côtés, à m'écouter
et je ne t'ai jamais remerciée

Maman je t'aime plus que tout
Je t'aime n'importe où
Je t'aime pour toujours.

Puisse Allah t'élever au plus haut
Pour l'exemple que tu es !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyMer 04 Sep 2013, 21:44

zlitni a écrit:
Maman !

C'est toute ma beauté
C'est toutes mes qualités
Mon exemplaire source
Elle a une voix si douce
Qui m'a tant de fois
Réconfortée, parfois
Pour des futilités
Elle sait m'encourager,
m'apaiser, me fortifier
Elle est ma vie
Fondatrice de mon esprit
à jamais unies
car sans elle mon monde périt.


Elle qui me sourit,
même quand je la fais souffrir
pour moi elle se sacrifie
au dépend de ses plaisirs
Elle qui me pardonne toujours
Qui me remplit d'amour
Sans rien attendre en retour.


Je l'aime de toute résistance
Elle est ma puissance.
Son sourire m'épanouit
C'est l'histoire de ma vie...


Maman sans toi je ne suis rien
Tu me guides et me protèges au quotidien
Quand tout ne va pas autour de moi,
Tu me prends dans tes bras
Tu restes à mes côtés, à m'écouter
et je ne t'ai jamais remerciée

Maman je t'aime plus que tout
Je t'aime n'importe où
Je t'aime pour toujours.

Puisse Allah t'élever au plus haut
Pour l'exemple que tu es !
Poèmes  - Page 6 2129354088 
C'est beau Zlitni Poèmes  - Page 6 189259  ma maman n'est plus de ce monde, mais je pense à elle tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
zlitni

zlitni


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyJeu 05 Sep 2013, 21:28

*Espérance* a écrit:
zlitni a écrit:
Maman !

C'est toute ma beauté
C'est toutes mes qualités
Mon exemplaire source
Elle a une voix si douce
Qui m'a tant de fois
Réconfortée, parfois
Pour des futilités
Elle sait m'encourager,
m'apaiser, me fortifier
Elle est ma vie
Fondatrice de mon esprit
à jamais unies
car sans elle mon monde périt.


Elle qui me sourit,
même quand je la fais souffrir
pour moi elle se sacrifie
au dépend de ses plaisirs
Elle qui me pardonne toujours
Qui me remplit d'amour
Sans rien attendre en retour.


Je l'aime de toute résistance
Elle est ma puissance.
Son sourire m'épanouit
C'est l'histoire de ma vie...


Maman sans toi je ne suis rien
Tu me guides et me protèges au quotidien
Quand tout ne va pas autour de moi,
Tu me prends dans tes bras
Tu restes à mes côtés, à m'écouter
et je ne t'ai jamais remerciée

Maman je t'aime plus que tout
Je t'aime n'importe où
Je t'aime pour toujours.

Puisse Allah t'élever au plus haut
Pour l'exemple que tu es !
Poèmes  - Page 6 2129354088 
C'est beau Zlitni Poèmes  - Page 6 189259  ma maman n'est plus de ce monde, mais je pense à elle tous les jours.
salam chere esperance a nous deux nous sommes des orphelins

Ce soir là je n'avais pas toute ma tête.
Foudroyée par les évènements passés
Je pensais à ce qu'il s'était passé
Dire qu'une mère nous a quitté
Qu'elle repose au Paradis
Là ou il existe un Infini
Mais comment prendre conscience de cette disparition?
Ce soir là, m'a fait comprendre que je l'aimais
Cette femme qui m'a toujours aimé
et surtout bien élevé
Si seulement je pouvais lui dire que je l'aimais
Je n'ai jamais osé,
peur de la toucher
Mais c'est tellement profond
Alors comment veux-tu que je lui dise ce que je ressens dans le fond

La vie est courte, c'est vrai
Et c'est pour ça que tu dois en faire bonne usage
Alors grandit, et construit ton nid
et prend soin de ta famille
N'oublie pas que la Religion c'est la voie du Saint
Alors grâce à elle trace ton destin
construit ton chemin
N'oubli jamais que tu n'es pas seul
Qu'il y a derrière toi quelqu'un qui sera toujours la pour toi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyVen 06 Sep 2013, 00:03

Poèmes  - Page 6 175602  zlitni

Je ne suis pas poête comme toi, mais je suis très sensible à ce que tu écris, car c'est comme si tu lisais en moi.

Les derniers instants avec maman sont toujours présents en mémoire, j'ai prié  tout haut, alors qu'elle était dans le coma, je lui ai demandé pardon pour tout ce que nous l'avions fait souffrir mais je lui ai dit aussi que je l'aimais, qu'elle avait été une bonne mère, qu'elle pouvait partir en paix.

Quelques minutes après, elle a poussé son dernier soupir dans la paix.

Alors, maintenant, quand je regarde les étoiles, je pense qu'elle est parmi elles, La-Haut. Cool 

Poèmes  - Page 6 189259  Poèmes  - Page 6 189259  Poèmes  - Page 6 189259  Poèmes  - Page 6 189259  Poèmes  - Page 6 189259  Poèmes  - Page 6 189259  Poèmes  - Page 6 189259 
Revenir en haut Aller en bas
zlitni

zlitni


Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyVen 06 Sep 2013, 20:02

*Espérance* a écrit:
Poèmes  - Page 6 175602  zlitni

Je ne suis pas poête comme toi, mais je suis très sensible à ce que tu écris, car c'est comme si tu lisais en moi.
Les derniers instants avec maman sont toujours présents en mémoire, j'ai prié  tout haut, alors qu'elle était dans le coma, je lui ai demandé pardon pour tout ce que nous l'avions fait souffrir mais je lui ai dit aussi que je l'aimais, qu'elle avait été une bonne mère, qu'elle pouvait partir en paix.
Quelques minutes après, elle a poussé son dernier soupir dans la paix.
Alors, maintenant, quand je regarde les étoiles, je pense qu'elle est parmi elles, La-Haut.  Cool 

Poèmes  - Page 6 189259    Poèmes  - Page 6 189259    Poèmes  - Page 6 189259    Poèmes  - Page 6 189259    Poèmes  - Page 6 189259    Poèmes  - Page 6 189259    Poèmes  - Page 6 189259 
*salam esperance je ne suis qu'un simple imitateur

-il y a trois choses dans la vie qui ne reviennent jamais
le temps,les mots et les opportunités
-il y a trois choses dans la vie qui peuvent te detruire
le men son ge,l'orgueil et la trahison
-il y a trois choses dans la vie que tu ne dois jamais perdre
l'esperance,la patience et l'honnetété
-mais il y 3 choses de plus grande valeur
la famille,l'amour et l'amitié

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 EmptyVen 06 Sep 2013, 21:21

zlitni a écrit:


*salam esperance je ne suis qu'un simple imitateur

-il y a trois choses dans la vie qui ne reviennent jamais
le temps,les mots et les opportunités
-il y a trois choses dans la vie qui peuvent te detruire
le men son ge,l'orgueil et la trahison
-il y a trois choses dans la vie que tu ne dois jamais perdre
l'esperance,la patience et l'honnetété
-mais il y 3 choses de plus grande valeur
la famille,l'amour et l'amitié

Poèmes  - Page 6 175602  mon frère Zlitni pour ces belles phrases
Poèmes  - Page 6 646878  Poèmes  - Page 6 189259  Poèmes  - Page 6 701964 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Poèmes  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Poèmes    Poèmes  - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poèmes descriptifs en 6è
» poèmes comiques 4°?
» Poèmes noirs... noirs poèmes...
» Lucifer en poèmes, siouplait
» Le thème du voyage dans "Les Petits Poèmes en Prose" (Charles Baudelaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: LE COIN DES POETES-
Sauter vers: