Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le Jeûne une nouvelle thérapie ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Matrix

avatar


MessageSujet: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mar 03 Avr 2012, 23:06

3 avril 2012

Et s'il existait une alternative au "tout médicament" ? En Russie, en Allemagne et aux États-Unis, médecins et chercheurs étudient les effets étonnants du jeûne sur les patients. Une enquête aussi rigoureuse que troublante.

Dans les pays occidentaux, les cas de diabète, d’hypertension, d’obésité, de cancers se multiplient et la consommation de médicaments explose. Et s'il existait une autre voie thérapeutique ? Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis, des médecins et des biologistes explorent une autre piste : le jeûne. Réputé pour sa source d'eau chaude, le sanatorium de Goriachinsk, dans la plaine sibérienne, est aussi connu pour son centre de jeûne, créé en 1995. Atteints d'asthme, de diabète, de rhumatisme, d'allergie… les patients, très encadrés, n'ingurgitent rien à part de l'eau durant douze jours en moyenne mais la cure se prolonge parfois trois semaines. Après la douloureuse crise d'acidose des débuts, ils se sentent plus en forme et les deux tiers voient leurs symptômes disparaître après une ou plusieurs cures. Remboursé, ce traitement s'appuie sur quarante ans d'études scientifiques, malheureusement non traduites, qui ont démarré sous l'ère soviétique. Bien qu'elles soient inconnues hors de Russie, des médecins et chercheurs occidentaux creusent aussi ce sillon, même si, aux pays du médicament-roi, ils bénéficient de peu de subventions.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://sciences-religion.com
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 04 Avr 2012, 10:29

Matrix a écrit:

Et s'il existait une alternative au "tout médicament" ? En Russie, en Allemagne et aux États-Unis, médecins et chercheurs étudient les effets étonnants du jeûne sur les patients. Une enquête aussi rigoureuse que troublante.

Dans les pays occidentaux, les cas de diabète, d’hypertension, d’obésité, de cancers se multiplient et la consommation de médicaments explose. Et s'il existait une autre voie thérapeutique ? Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis, des médecins et des biologistes explorent une autre piste : le jeûne. Réputé pour sa source d'eau chaude, le sanatorium de Goriachinsk, dans la plaine sibérienne, est aussi connu pour son centre de jeûne, créé en 1995. Atteints d'asthme, de diabète, de rhumatisme, d'allergie… les patients, très encadrés, n'ingurgitent rien à part de l'eau durant douze jours en moyenne mais la cure se prolonge parfois trois semaines. Après la douloureuse crise d'acidose des débuts, ils se sentent plus en forme et les deux tiers voient leurs symptômes disparaître après une ou plusieurs cures. Remboursé, ce traitement s'appuie sur quarante ans d'études scientifiques, malheureusement non traduites, qui ont démarré sous l'ère soviétique. Bien qu'elles soient inconnues hors de Russie, des médecins et chercheurs occidentaux creusent aussi ce sillon, même si, aux pays du médicament-roi, ils bénéficient de peu de subventions.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

merci pour cette info.

les effets thérapeutiques du jeûne sont connus des "médecines parallèles" depuis longtemps.
si ses effets sont prouvés scientifiquement, c'est encore mieux.

précisons que le jeune type "ramadan" ne sert à rien de ce point de vue car trop court et compensé par les repas plus importants.

Revenir en haut Aller en bas
Averroes

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 04 Avr 2012, 10:36

rosarum a écrit:


merci pour cette info.

les effets thérapeutiques du jeûne sont connus des "médecines parallèles" depuis longtemps.
si ses effets sont prouvés scientifiquement, c'est encore mieux.

précisons que le jeune type "ramadan" ne sert à rien de ce point de vue car trop court et compensé par les repas plus importants.


Tout m'est bon pour faire un petit coucou à l’islam!Même ramadan!




Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumotion.com/
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 04 Avr 2012, 11:56

Averroes a écrit:
rosarum a écrit:


merci pour cette info.

les effets thérapeutiques du jeûne sont connus des "médecines parallèles" depuis longtemps.
si ses effets sont prouvés scientifiquement, c'est encore mieux.

précisons que le jeune type "ramadan" ne sert à rien de ce point de vue car trop court et compensé par les repas plus importants.


Tout m'est bon pour faire un petit coucou à l’islam!Même ramadan!

Mon cher Averroes, je connnais suffisamment les musulmans pour savoir que cette info n'est pas là "par hasard"
en te paraphrasant je pourrais dire "tout m'est bon pour vanter les mérites de l'islam"

c'est pourquoi j'ai pris les devants




Revenir en haut Aller en bas
titou

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 04 Avr 2012, 12:02

rosarum a écrit:
Matrix a écrit:

Et s'il existait une alternative au "tout médicament" ? En Russie, en Allemagne et aux États-Unis, médecins et chercheurs étudient les effets étonnants du jeûne sur les patients. Une enquête aussi rigoureuse que troublante.

Dans les pays occidentaux, les cas de diabète, d’hypertension, d’obésité, de cancers se multiplient et la consommation de médicaments explose. Et s'il existait une autre voie thérapeutique ? Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis, des médecins et des biologistes explorent une autre piste : le jeûne. Réputé pour sa source d'eau chaude, le sanatorium de Goriachinsk, dans la plaine sibérienne, est aussi connu pour son centre de jeûne, créé en 1995. Atteints d'asthme, de diabète, de rhumatisme, d'allergie… les patients, très encadrés, n'ingurgitent rien à part de l'eau durant douze jours en moyenne mais la cure se prolonge parfois trois semaines. Après la douloureuse crise d'acidose des débuts, ils se sentent plus en forme et les deux tiers voient leurs symptômes disparaître après une ou plusieurs cures. Remboursé, ce traitement s'appuie sur quarante ans d'études scientifiques, malheureusement non traduites, qui ont démarré sous l'ère soviétique. Bien qu'elles soient inconnues hors de Russie, des médecins et chercheurs occidentaux creusent aussi ce sillon, même si, aux pays du médicament-roi, ils bénéficient de peu de subventions.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

merci pour cette info.

les effets thérapeutiques du jeûne sont connus des "médecines parallèles" depuis longtemps.
si ses effets sont prouvés scientifiquement, c'est encore mieux.

précisons que le jeune type "ramadan" ne sert à rien de ce point de vue car trop court et compensé par les repas plus importants.


Certains musulmans pratiquent le jeune en dehors du ramadan (le lundi et jeudi précisément). Donc court, non. Pour le reste, tu as raison, certaines personnes hélas se rattrapent le soir.

Petite info au passage :

Citation :

La pancréatite aigüe est une maladie consistant en une inflammation rapide du pancréas. En fonction de sa gravité, elle peut avoir de graves complications et une grande mortalité malgré le traitement. Alors que les cas modérés se normalisent grâce à des mesures conservatives ou à l’endoscopie, les cas graves nécessitent une chirurgie (souvent plus d’une intervention) pour endiguer l’évolution de la maladie.

Une hospitalisation est nécessaire dans la plupart des cas, parfois en réanimation en cas de présence de critères de gravité.

Un traitement classique est le jeûne strict, afin de mettre le pancréas au repos total, la nutrition étant alors apportée par voie intraveineuse (nutrition parentérale). Cette attitude n'est cependant plus tout à fait unanime et la poursuite d'une nutrition classique (en site jéjunal, c'est-à-dire par sonde) permettrait d'éviter certaines complications, notamment infectieuses, sans être délétère en termes d'évolution

De manière generale, ne pas trop fatiguer le pancréa, par les grignotages, la journée, a des effets positifs sur la santé.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 04 Avr 2012, 12:26

titou a écrit:

Certains musulmans pratiquent le jeune en dehors du ramadan (le lundi et jeudi précisément). Donc court, non. Pour le reste, tu as raison, certaines personnes hélas se rattrapent le soir.
par court, je voulais dire que pour être efficace, le jeûne doit durer plus qu'une journée. (le document parle de 2 à 10 jours)

ceci étant, toutes les grandes traditions présentent le jeûne comme un moyen d'élévation spirituelle.
sur ce point, il se peut que le ramadan ait un effet s'il est pratiqué dans cet esprit (ce qui n'est pas non plus le cas de tous les musulmans)




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 04 Avr 2012, 14:32

titou a écrit:

Petite info au passage :

Citation :

La pancréatite aigüe est une maladie consistant en une inflammation rapide du pancréas. En fonction de sa gravité, elle peut avoir de graves complications et une grande mortalité malgré le traitement. Alors que les cas modérés se normalisent grâce à des mesures conservatives ou à l’endoscopie, les cas graves nécessitent une chirurgie (souvent plus d’une intervention) pour endiguer l’évolution de la maladie.

Une hospitalisation est nécessaire dans la plupart des cas, parfois en réanimation en cas de présence de critères de gravité.

Un traitement classique est le jeûne strict, afin de mettre le pancréas au repos total, la nutrition étant alors apportée par voie intraveineuse (nutrition parentérale). Cette attitude n'est cependant plus tout à fait unanime et la poursuite d'une nutrition classique (en site jéjunal, c'est-à-dire par sonde) permettrait d'éviter certaines complications, notamment infectieuses, sans être délétère en termes d'évolution

De manière generale, ne pas trop fatiguer le pancréa, par les grignotages, la journée, a des effets positifs sur la santé.

Titou, je ne mets pas en doute ton information, mais mes parents sont décédés à 6 semaines d'intervalle d'un cancer du pancréas foudroyant et personne n'a jamais su de quoi ça venait.

A part ça, je ne suis pas contre le jeune, bien que je ne le pratique pas en raison d'un diabète.

En médecine parallèle, certains homéopathes le conseillent, parait-il, pour réduire une tumeur cancéreuse par exemple. Cela me laisse sceptique quand même !

Chez les bouddhistes, pour certaines pratiques, ils jeunent aussi.

Pour avoir eu des voisins musulmans qui pratiquaient le ramadan, c'est quand même normal qu'ils mangent le soir et je trouvais même que les femmes avaient beaucoup de courage et de volonté de cuisiner sans mettre le doigt dedans pour goûter les plats qu'elles préparaient Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
titou

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 04 Avr 2012, 15:33

*Espérance* a écrit:
titou a écrit:

Petite info au passage :



De manière generale, ne pas trop fatiguer le pancréa, par les grignotages, la journée, a des effets positifs sur la santé.

Titou, je ne mets pas en doute ton information, mais mes parents sont décédés à 6 semaines d'intervalle d'un cancer du pancréas foudroyant et personne n'a jamais su de quoi ça venait.

A part ça, je ne suis pas contre le jeune, bien que je ne le pratique pas en raison d'un diabète.

En médecine parallèle, certains homéopathes le conseillent, parait-il, pour réduire une tumeur cancéreuse par exemple. Cela me laisse sceptique quand même !

Chez les bouddhistes, pour certaines pratiques, ils jeunent aussi.

Pour avoir eu des voisins musulmans qui pratiquaient le ramadan, c'est quand même normal qu'ils mangent le soir et je trouvais même que les femmes avaient beaucoup de courage et de volonté de cuisiner sans mettre le doigt dedans pour goûter les plats qu'elles préparaient Very Happy

Je suis désolée pour tes parents chere Esperance. Puissent ils reposer en paix, amin.

J'ai un parent diabétique également, qui doit manger à heure fixe.

Oui j'ai entendu la même chose que toi dernièrement dans un reportage. Ils affirmaient que le jeune "affamaient" en qq sorte les cellules malades. J'ai sombré dans le sommeil ensuite : ) que c'est dommage ... Merci d'avance à celui ou celle qui nous en dira plus insh'Allah
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 04 Avr 2012, 18:07

Je ne peux pas t'en dire plus malheureusement Titou, mais ça m'intéresse toujours aussi les nouvelles "expériences" médicales, malgré qu'il ne faut pas tout prendre à la légère non plus !
Un médecin homéopathe du nord en a fait les frais il y a une dizaine d'années (c'était le médecin de ma soeur) : une patiente avait un cancer du sein et il lui avait proposé le jeune, en l'installant chez lui pour pouvoir la surveiller si j'ai bonne mémoire.
La dame est décédée après et... la famille a porté plainte contre ce médecin. Il a été condamné par l'ordre des médecins.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 04 Avr 2012, 18:24

*Espérance* a écrit:
Je ne peux pas t'en dire plus malheureusement Titou, mais ça m'intéresse toujours aussi les nouvelles "expériences" médicales, malgré qu'il ne faut pas tout prendre à la légère non plus !
Un médecin homéopathe du nord en a fait les frais il y a une dizaine d'années (c'était le médecin de ma soeur) : une patiente avait un cancer du sein et il lui avait proposé le jeune, en l'installant chez lui pour pouvoir la surveiller si j'ai bonne mémoire.
La dame est décédée après et... la famille a porté plainte contre ce médecin. Il a été condamné par l'ordre des médecins.

Personnellement, mes amis et amies j'ai une question lancinante car cette personne qui va mourir puisque la chimiothérapie est arrêtée, certes à Dieu rien n'est impossible.

Cette personne jeune (50 ans) a un cancer du pancréas, jamais bu, jamais aucun excès..

Cette personne a pris pendant des années la pilule contraceptive... après un premier cancer du sein qui se retourne sur le pancréas (je ne comprends pas pourquoi).... quelques années de répit... ensuite un nouveau cancer s'est déclaré directement sur le pancréas.. selon la famille cette jeune femme a parlé avec son médecin si je n'avais pas pris la pilule contrceptive aurais je le cancer ???????

Celui-ci n'a rien répondu !!!!!!

Toute la famille est persuadée que son cancer vient de là......

Forcément, personnellement je vous fais cette confidence mon époux et moi-même avions décidé que je ne prendrais pas ce genre de pilule car ce sont des règles artificielles, tout le corps est bouleversé..... or, si le Seigneur a permis que nous ayions telles et telles hormones faut il déranger le cycle de la femme à ce point ?????????? ce sont des règles artificielles.. pas naturelles...

Bref, je n'ai jamais avalé ce genre de choses et forcé mon corps à être "artificiel".

Cette personne n'a pas eu de réponse du médecin à qui elle a dit c' est bien dites donc la pillule qui m'a détruit le corps??? aucune réponse !!!

Maintenant, cette femme a accepté sa mort... elle sait que d'un jour à l'autre il n'y a plus rien à faire....

C' est une souffrance pour ses proches et pour moi qui suis son amie mais sa joie en Dieu est tellement grande qu'elle rendrait courage à beaucoup dont moi la première,

Voilà , je voulais témoigner.

Fraternellement.

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 04 Avr 2012, 18:32

Merci chère Rose pour ce témoignage.

Au sujet du cancer du pancréas, je peux t'assurer que ce n'est pas la pilule, maman ne l'ayant jamais prise (elle a même eu mon petit frère à 48 ans, pensant que c'était la ménaupose !!).

D'après mes recherches au sujet de ce cancer, personne ne sait de quoi il vient et c'est sans doute pour cela que le médecin de ton amie ne se prononce pas.

Pour mes parents, nous nous demandons s'il n'est pas dû aux émanations de fumées d'une usine d'incinération près de chez eux, car plusieurs autres personnes ont été atteinte de ce cancer. La question posée à plusieurs médecins est restée sans réponse.



Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 04 Avr 2012, 18:39

*Espérance* a écrit:
Merci chère Rose pour ce témoignage.

Au sujet du cancer du pancréas, je peux t'assurer que ce n'est pas la pilule, maman ne l'ayant jamais prise (elle a même eu mon petit frère à 48 ans, pensant que c'était la ménaupose !!).

D'après mes recherches au sujet de ce cancer, personne ne sait de quoi il vient et c'est sans doute pour cela que le médecin de ton amie ne se prononce pas.

Pour mes parents, nous nous demandons s'il n'est pas dû aux émanations de fumées d'une usine d'incinération près de chez eux, car plusieurs autres personnes ont été atteinte de ce cancer. La question posée à plusieurs médecins est restée sans réponse.




Chère Espérance,

Merci à toi pour ce témoignage également.

Bien sûr les personnes atteintes cherchent ... de toutes leurs forces d'où cela peut venir...

Je te lis et je me dis aussi il n'y a pas de réponse.......

Au travail, j'avais un collègue âgé de 60 ans, il a surveillé toute sa nourriture, jamais bu, une vie "saine" quand j'ai appris son décès je fus vraiment sous le choc... "cancer du pancreas"

Alors je crois on ne saura jamais la raison !!!!

Et une question que je me pose : que faut il faire alors ???

Merci infiniment de ton témoignage


roserouge

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Matrix

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 05 Avr 2012, 21:08

rosarum a écrit:
Averroes a écrit:


Tout m'est bon pour faire un petit coucou à l’islam!Même ramadan!

Mon cher Averroes, je connnais suffisamment les musulmans pour savoir que cette info n'est pas là "par hasard"
en te paraphrasant je pourrais dire "tout m'est bon pour vanter les mérites de l'islam"


Le jeûne est mentionnée dans toutes les religions, je ne vante pas l'Islam, mais je vante un Dieu Unique.
Revenir en haut Aller en bas
http://sciences-religion.com
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 18:21

Matrix a écrit:
rosarum a écrit:


Mon cher Averroes, je connnais suffisamment les musulmans pour savoir que cette info n'est pas là "par hasard"
en te paraphrasant je pourrais dire "tout m'est bon pour vanter les mérites de l'islam"


Le jeûne est mentionnée dans toutes les religions, je ne vante pas l'Islam, mais je vante un Dieu Unique.


cher matrix pour le jeûne je ne suis pas experte !
a ton vraiment besoin de jeûne si lon mange santer a chaque jour fruits légumes ............
je ne parle pas de donner un coup dne semaine ou un mois de jeûne et apres arreter pour tres longtemps.............
mais je parle atres long terme ...............
je pense selon mon humble avis que sela est plus santer de continuer chaque jour........

amicalement

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 18:36

jojo a écrit:
Matrix a écrit:


Le jeûne est mentionnée dans toutes les religions, je ne vante pas l'Islam, mais je vante un Dieu Unique.


cher matrix pour le jeûne je ne suis pas experte !
a ton vraiment besoin de jeûne si lon mange santer a chaque jour fruits légumes ............
je ne parle pas de donner un coup dne semaine ou un mois de jeûne et apres arreter pour tres longtemps.............
mais je parle atres long terme ...............
je pense selon mon humble avis que sela est plus santer de continuer chaque jour........

amicalement

Selon moi mais chacun a le droit à un autre avis , le jeune est une très bonne chose si on le fait dans un but spirituel et pas pour maigrir , car il est fait pour Dieu et rien d'autre on a l'esprit beaucoup plus clair pour se remettre en question .
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 18:44

Eliza a écrit:
jojo a écrit:



cher matrix pour le jeûne je ne suis pas experte !
a ton vraiment besoin de jeûne si lon mange santer a chaque jour fruits légumes ............
je ne parle pas de donner un coup dne semaine ou un mois de jeûne et apres arreter pour tres longtemps.............
mais je parle atres long terme ...............
je pense selon mon humble avis que sela est plus santer de continuer chaque jour........

amicalement

Selon moi mais chacun a le droit à un autre avis , le jeune est une très bonne chose si on le fait dans un but spirituel et pas pour maigrir , car il est fait pour Dieu et rien d'autre on a l'esprit beaucoup plus clair pour se remettre en question .

chere éliza je suis daccord avec toi ,
le jeune est bien comme jesus a fait ,
le fait de changer ses abitude et de juste manger fruit est légumes sont tres difficile aussi
mais bon pour la santer ...........

cordialement

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 19:09

Eliza a écrit:
Selon moi mais chacun a le droit à un autre avis , le jeune est une très bonne chose si on le fait dans un but spirituel et pas pour maigrir , car il est fait pour Dieu et rien d'autre on a l'esprit beaucoup plus clair pour se remettre en question .

Je suis d'accord avec toi chère Eliza, le jeun est bon dans un but spirituel, mais si Dieu nous a ordonné ça, je pense que c'est qu'il y a aussi des bienfaits biologiques, Dieu ne peut pas nous ordonner des choses qui sont néfastes pour notre santé.

Selon moi le jeûne a des bienfaits à différents niveau:
-Le jeun a un effet de détoxification de nos cellules
-Je pense aussi que ça nous permet d'avoir une pensée pour les pauvres gens qui eux ressentent la faim chaque jour de leur vie
-Ca nous permet de nous rapprocher de Dieu


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 19:16

sabira a écrit:
Eliza a écrit:
Selon moi mais chacun a le droit à un autre avis , le jeune est une très bonne chose si on le fait dans un but spirituel et pas pour maigrir , car il est fait pour Dieu et rien d'autre on a l'esprit beaucoup plus clair pour se remettre en question .

Je suis d'accord avec toi chère Eliza, le jeun est bon dans un but spirituel, mais si Dieu nous a ordonné ça, je pense que c'est qu'il y a aussi des bienfaits biologiques, Dieu ne peut pas nous ordonner des choses qui sont néfastes pour notre santé.

Selon moi le jeûne a des bienfaits à différents niveau:
-Le jeun a un effet de détoxification de nos cellules
-Je pense aussi que ça nous permet d'avoir une pensée pour les pauvres gens qui eux ressentent la faim chaque jour de leur vie
-Ca nous permet de nous rapprocher de Dieu



Sabira je suis d'accord avec ce que tu dis .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 20:59

Moi aussi, je suis d'accord avec ce que vous dites Sabira et Eliza, mais tout dépend quand même de la santé. Ainsi, par exemple, il m'est interdit de sauter un repas parce que je suis diabétique.
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 21:24

*Espérance* a écrit:
Moi aussi, je suis d'accord avec ce que vous dites Sabira et Eliza, mais tout dépend quand même de la santé. Ainsi, par exemple, il m'est interdit de sauter un repas parce que je suis diabétique.

oh! la esperance tu a toucher un point fort !
le diabete est tres grave .........donc tu dois bien talimenter ,
mais bien controler le diabete ne cause pas trop dennuie , je connais quelques personne
diabétiques.........
moin riche en sucre mais peut etre en aliments santer ,
de meme que certain fruit sont antioxidants et nettoie le sang .........
sans compter tout la liste de fruit e legumes que jai étudier ............

amicalement

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 21:46

*Espérance* a écrit:
Moi aussi, je suis d'accord avec ce que vous dites Sabira et Eliza, mais tout dépend quand même de la santé. Ainsi, par exemple, il m'est interdit de sauter un repas parce que je suis diabétique.

Oui en effet, certains ne peuvent pas jeuner et Dieu n'oblige les choses qu'en fonction des capacités de chacun!
D'ailleurs, grâce au jeûne certains se rendent compte qu'ils sont malades (comme diabétiques)
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 21:59

sabira a écrit:
*Espérance* a écrit:
Moi aussi, je suis d'accord avec ce que vous dites Sabira et Eliza, mais tout dépend quand même de la santé. Ainsi, par exemple, il m'est interdit de sauter un repas parce que je suis diabétique.

Oui en effet, certains ne peuvent pas jeuner et Dieu n'oblige les choses qu'en fonction des capacités de chacun!
D'ailleurs, grâce au jeûne certains se rendent compte qu'ils sont malades (comme diabétiques)

sabira,

comme matrix la expliquer il sont 12 jour a jeûné alors sé pas un peu trop(question)
et qui nous prouve que se nest pas un jeûne trop exagerer et long qui a apporter le diabete !
linverse peut aussi etre aussi bien , lenvers de la medaille ...............
le corp doit avoir de bon aliment et il ne faut pas etre zellé èt enteter a une seule idée et se priver des nutriment essentielle
un petit jeûné court sa vas ,,,,,,,,,, mais trop long trop sé trop pour lorganisme .
a force de priver lorganisme il peut tres bien deregler et provoquer le diabete........
et des privations qui dure un mois et plus ..............


_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 22:16

jojo a écrit:
sabira,

comme matrix la expliquer il sont 12 jour a jeûné alors sé pas un peu trop(question)
et qui nous prouve que se nest pas un jeûne trop exagerer et long qui a apporter le diabete !
linverse peut aussi etre aussi bien , lenvers de la medaille ...............
le corp doit avoir de bon aliment et il ne faut pas etre zellé èt enteter a une seule idée et se priver des nutriment essentielle
un petit jeûné court sa vas ,,,,,,,,,, mais trop long trop sé trop pour lorganisme .
a force de priver lorganisme il peut tres bien deregler et provoquer le diabete........
et des privations qui dure un mois et plus ..............

Le diabète n'est pas provoqué par le jeune : il est provoqué soit par une maladie auto-immune (diabète insulino dépendant)soit par une alimentation trop riche (et donc pas par un jeune) ou une sédentarité (diabète gras) avec ou non une prédisposition génétique.

Un jeune révèle un diabète déjà existant mais n'en est pas l'origine.

(et le ramadan dure 1 mois, mais on peut quand même manger la nuit, ce n'est pas un jeûne strict bien sûr, c'est un jeune quotidien seulement mais c'est suffisant pour découvrir des cas de diabètes chez certains)

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 22:29

sabira a écrit:
jojo a écrit:
sabira,

comme matrix la expliquer il sont 12 jour a jeûné alors sé pas un peu trop(question)
et qui nous prouve que se nest pas un jeûne trop exagerer et long qui a apporter le diabete !
linverse peut aussi etre aussi bien , lenvers de la medaille ...............
le corp doit avoir de bon aliment et il ne faut pas etre zellé èt enteter a une seule idée et se priver des nutriment essentielle
un petit jeûné court sa vas ,,,,,,,,,, mais trop long trop sé trop pour lorganisme .
a force de priver lorganisme il peut tres bien deregler et provoquer le diabete........
et des privations qui dure un mois et plus ..............

Le diabète n'est pas provoqué par le jeune : il est provoqué soit par une maladie auto-immune (diabète insulino dépendant)soit par une alimentation trop riche (et donc pas par un jeune) ou une sédentarité (diabète gras) avec ou non une prédisposition génétique.

Un jeune révèle un diabète déjà existant mais n'en est pas l'origine.

(et le ramadan dure 1 mois, mais on peut quand même manger la nuit, ce n'est pas un jeûne strict bien sûr, c'est un jeune quotidien seulement mais c'est suffisant pour découvrir des cas de diabètes chez certains)

Cordialement

se ton idée mais il existe des études qui parle du contraire
je nen siterai que quelques unes :
(et se se que les medecins recommande a maman et linstitut de santer elle travaille avec eux!!!)
Prévenir l'anémie en mangeant mieux
L’anémie consiste en une diminution du nombre de globules rouges ou du taux d’hémoglobine dans le sang. Elle peut être due à des saignements répétés, à un dérèglement hormonal ou à une maladie spécifique. En dehors de ces cas, on peut prévenir l’anémie par des apports suffisants en protéines, en fer, en acide folique et en vitamine B12.

le probleme est de bien bien se nourrir et non se remplir .................

La malnutrition désigne un état pathologique causé par la déficience ou l'excès d’un ou plusieurs nutriments. L'apport alimentaire anormal peut provenir d'une nourriture en quantité inadaptée au besoin (apport calorique insuffisant ou, au contraire, excessif) ou de mauvaise qualité (carences nutritionnelles ou excès de graisses...) ; d'autres facteurs, notamment psychologiques et pathologiques, interviennent également.

alors quen dit tu (question)
ne vaut til pas mieu de manger équlibrer chaque jour ..........
et de manger la nuit et changer le corp trop rapidement nes pas bon pour lorganisme.......



_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 22:37

Tout à fait d'accord avec toi Jojo au sujet de la malnutrition ou la "mal bouffe" mais le diabète est, comme le dit Sabira,

Le diabète n'est pas provoqué par le jeune : il est provoqué soit par une maladie auto-immune (diabète insulino dépendant)soit par une alimentation trop riche (et donc pas par un jeune) ou une sédentarité (diabète gras) avec ou non une prédisposition génétique.

Pour moi, c'est de famille et je l'ai su qu'avec une prise de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 22:39


suite )

La première phase est la phase de jeûne court correspondant à une absence de prise alimentaire d'une durée allant de douze heures à trois ou quatre jours : L'épuisement des réserves de glycogène entraîne une baisse de la glycémie indispensable au cerveau.

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 22:42

*Espérance* a écrit:
Tout à fait d'accord avec toi Jojo au sujet de la malnutrition ou la "mal bouffe" mais le diabète est, comme le dit Sabira,

Le diabète n'est pas provoqué par le jeune : il est provoqué soit par une maladie auto-immune (diabète insulino dépendant)soit par une alimentation trop riche (et donc pas par un jeune) ou une sédentarité (diabète gras) avec ou non une prédisposition génétique.

Pour moi, c'est de famille et je l'ai su qu'avec une prise de sang.

peut etre pour toi esperance que sest de famille désoler pour toi si tu la apprise par une prise de sang , mais il en reste que du coter medical , mal se nourrir et forcer le corp a un jeune
apporte des trouble de santer a long terme ....................
pour certain docteur il nest pas normal de perdre tout les aliments du guide canadien
en alimentation . oui il est clair que les docteur que je conaisse ne trouve pas cela ressonable
jeuner sur lechelle de un mois et plus..........

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 22:48

une derniere chose biensure les docteurs on raison:
(jeune a long terme )
Les risques médicaux du jeûne
Mais, y a-t-il des risques dans cette pratique? Tout d'abord, il faut savoir que l'organisme humain, avec un apport de liquides adéquat, peut survivre en jeûnant environ soixante jours. Mais durant tout ce temps, les effets sur l'organisme peuvent être néfastes. Selon le Dr Jean-Michel Cohen, médecin nutritionniste, le jeûne court comme on le pratique dans certaines religion ne présente aucun danger. Par contre, lorsqu'il est prolongé, il provoque rapidement une dénutrition à l'origine d'une perte de masse musculaire : non seulement aucune protéine n'est apportée par alimentation, mais l'organisme "brûle" les muscles pour survivre. Un risque de dénutrition plus important avec les années, on a de plus en plus de mal à récupérer la masse musculaire perdue.
De plus, le fait de jeûner expose forcément l'organisme à des carences en vitamines et minéraux. Un déficit qui peut exposer à de nombreux troubles.


_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 23:06

et pour vraiment terminer desoler cher esperance si sé de famille pour toi mais regarde
sé un exemple via internet mais ma mere ma deja parler de cela::


Résumé

Nous rapportons l’observation d’un jeune paysan malgache de 19 ans, malnutri et grand mangeur de manioc, atteint d’un diabète sucré lié à la malnutrition. Cette variété particulière de diabète sévit en Afrique subsaharienne, particulièrement dans les pays en voie de développement.

Le diagnostic positif repose sur des critères précis basés sur l’âge de découverte, le contexte socio-économique, l’antécédent nutritionnel, l’indice de masse corporelle, le besoin en insuline et la tendance au développement d’acidocétose.

La malnutrition protéique y joue un rôle majeur mais d’autres facteurs sont également incriminés.

Les complications ressemblent à celles des diabètes classiques sauf que l’acidocétose serait rare alors que les neuropathies et l’hypoglycémie iatrogène plus fréquentes. Le traitement du diabète sucré lié à la malnutrition repose sur l’insulinothérapie.



Le professeur Salimata Wade, nutritionniste et enseignante à la Faculté des Sciences et Techniques lors de la leçon inaugurale de la rentrée académique 2008-2009 de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) a décliné les enjeux de la nutrition dans le développement d’une manière générale et sur la santé des populations en particulier. Selon elle, la malnutrition expose les personnes de tout âge à de nombreuses maladies comme le diabète. D’où la nécessité d’avoir un régime alimentaire équilibré

malnutrition peuvent aussi etre vue part un jeune exgerer

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 23:15

jojo a écrit:
se ton idée mais il existe des études qui parle du contraire
je nen siterai que quelques unes :
(et se se que les medecins recommande a maman et linstitut de santer elle travaille avec eux!!!)
Prévenir l'anémie en mangeant mieux
L’anémie consiste en une diminution du nombre de globules rouges ou du taux d’hémoglobine dans le sang. Elle peut être due à des saignements répétés, à un dérèglement hormonal ou à une maladie spécifique. En dehors de ces cas, on peut prévenir l’anémie par des apports suffisants en protéines, en fer, en acide folique et en vitamine B12.

le probleme est de bien bien se nourrir et non se remplir .................

La malnutrition désigne un état pathologique causé par la déficience ou l'excès d’un ou plusieurs nutriments. L'apport alimentaire anormal peut provenir d'une nourriture en quantité inadaptée au besoin (apport calorique insuffisant ou, au contraire, excessif) ou de mauvaise qualité (carences nutritionnelles ou excès de graisses...) ; d'autres facteurs, notamment psychologiques et pathologiques, interviennent également.

alors quen dit tu (question)
ne vaut til pas mieu de manger équlibrer chaque jour ..........
et de manger la nuit et changer le corp trop rapidement nes pas bon pour lorganisme.......

Oui mais là tu ne parles plus du diabète mais de d'autres parthologies.

Pour l'anémie : si c'est pathologique ou hémorragique, la personne ne doit pas jeuner je suis d'accord.
Mais si c'est par carrence martiale, alors le jeune peut être réalisé (pour le jeune du ramadan) puisqu'on mange le soir, donc en mangeant équilibré il n'y a pas de soucis (idem pour la malnutrition, il suffit de manger équilibré le soir)

En mangeant la nuit, il faut manger juste un peu au début pour habituer le corps à la nourriture et donc pour qu'il n'y ai pas de "choc", et après on peut mieux manger, et on peut aussi manger tôt le matin.

Je suis d'accord que pour certains le jeune n'est pas bon, et une personne qui ne supporte plus le jeune pour une raison de santé peut l'arrêter, le jeune est bon pour ceux qui en ont la capacité.


jojo a écrit:
suite )
La première phase est la phase de jeûne court correspondant à une absence de prise alimentaire d'une durée allant de douze heures à trois ou quatre jours : L'épuisement des réserves de glycogène entraîne une baisse de la glycémie indispensable au cerveau.

Le glycogène n'est pas la seule source de glucose (il y a le tissu lipidique puis en cas de jeune strict, ce qui n'est pas le cas du ramadan le tissu musculaire), donc le cerveau n'est pas en état de manque lors du jeune type ramadan.
Et le jeune permet d'utiliser nos réserves, se qui est bon pour l'organisme, surtout dans nos pays.


jojo a écrit:
une derniere chose biensure les docteurs on raison:
(jeune a long terme )
Les risques médicaux du jeûne
Mais, y a-t-il des risques dans cette pratique? Tout d'abord, il faut savoir que l'organisme humain, avec un apport de liquides adéquat, peut survivre en jeûnant environ soixante jours. Mais durant tout ce temps, les effets sur l'organisme peuvent être néfastes. Selon le Dr Jean-Michel Cohen, médecin nutritionniste, le jeûne court comme on le pratique dans certaines religion ne présente aucun danger. Par contre, lorsqu'il est prolongé, il provoque rapidement une dénutrition à l'origine d'une perte de masse musculaire : non seulement aucune protéine n'est apportée par alimentation, mais l'organisme "brûle" les muscles pour survivre. Un risque de dénutrition plus important avec les années, on a de plus en plus de mal à récupérer la masse musculaire perdue.
De plus, le fait de jeûner expose forcément l'organisme à des carences en vitamines et minéraux. Un déficit qui peut exposer à de nombreux troubles.


Tu l'as écrit toi même, ce genre de problèmes ne consernent pas les jeûnes religieux mais les jeûnes longs sans aucun apport nutritionnel.


Al-Muminun 23.62. Nous n'imposons à l'homme aucune charge qui soit au-dessus de ses moyens. Nous détenons un Livre qui énonce la stricte vérité, et les hommes ne seront pas lésés.



Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 23:18

sabira a écrit:
jojo a écrit:
se ton idée mais il existe des études qui parle du contraire
je nen siterai que quelques unes :
(et se se que les medecins recommande a maman et linstitut de santer elle travaille avec eux!!!)
Prévenir l'anémie en mangeant mieux
L’anémie consiste en une diminution du nombre de globules rouges ou du taux d’hémoglobine dans le sang. Elle peut être due à des saignements répétés, à un dérèglement hormonal ou à une maladie spécifique. En dehors de ces cas, on peut prévenir l’anémie par des apports suffisants en protéines, en fer, en acide folique et en vitamine B12.

le probleme est de bien bien se nourrir et non se remplir .................

La malnutrition désigne un état pathologique causé par la déficience ou l'excès d’un ou plusieurs nutriments. L'apport alimentaire anormal peut provenir d'une nourriture en quantité inadaptée au besoin (apport calorique insuffisant ou, au contraire, excessif) ou de mauvaise qualité (carences nutritionnelles ou excès de graisses...) ; d'autres facteurs, notamment psychologiques et pathologiques, interviennent également.

alors quen dit tu (question)
ne vaut til pas mieu de manger équlibrer chaque jour ..........
et de manger la nuit et changer le corp trop rapidement nes pas bon pour lorganisme.......

Oui mais là tu ne parles plus du diabète mais de d'autres parthologies.

Pour l'anémie : si c'est pathologique ou hémorragique, la personne ne doit pas jeuner je suis d'accord.
Mais si c'est par carrence martiale, alors le jeune peut être réalisé (pour le jeune du ramadan) puisqu'on mange le soir, donc en mangeant équilibré il n'y a pas de soucis (idem pour la malnutrition, il suffit de manger équilibré le soir)

En mangeant la nuit, il faut manger juste un peu au début pour habituer le corps à la nourriture et donc pour qu'il n'y ai pas de "choc", et après on peut mieux manger, et on peut aussi manger tôt le matin.

Je suis d'accord que pour certains le jeune n'est pas bon, et une personne qui ne supporte plus le jeune pour une raison de santé peut l'arrêter, le jeune est bon pour ceux qui en ont la capacité.


jojo a écrit:
suite )
La première phase est la phase de jeûne court correspondant à une absence de prise alimentaire d'une durée allant de douze heures à trois ou quatre jours : L'épuisement des réserves de glycogène entraîne une baisse de la glycémie indispensable au cerveau.

Le glycogène n'est pas la seule source de glucose (il y a le tissu lipidique puis en cas de jeune strict, ce qui n'est pas le cas du ramadan le tissu musculaire), donc le cerveau n'est pas en état de manque lors du jeune type ramadan.
Et le jeune permet d'utiliser nos réserves, se qui est bon pour l'organisme, surtout dans nos pays.


jojo a écrit:
une derniere chose biensure les docteurs on raison:
(jeune a long terme )
Les risques médicaux du jeûne
Mais, y a-t-il des risques dans cette pratique? Tout d'abord, il faut savoir que l'organisme humain, avec un apport de liquides adéquat, peut survivre en jeûnant environ soixante jours. Mais durant tout ce temps, les effets sur l'organisme peuvent être néfastes. Selon le Dr Jean-Michel Cohen, médecin nutritionniste, le jeûne court comme on le pratique dans certaines religion ne présente aucun danger. Par contre, lorsqu'il est prolongé, il provoque rapidement une dénutrition à l'origine d'une perte de masse musculaire : non seulement aucune protéine n'est apportée par alimentation, mais l'organisme "brûle" les muscles pour survivre. Un risque de dénutrition plus important avec les années, on a de plus en plus de mal à récupérer la masse musculaire perdue.
De plus, le fait de jeûner expose forcément l'organisme à des carences en vitamines et minéraux. Un déficit qui peut exposer à de nombreux troubles.


Tu l'as écrit toi même, ce genre de problèmes ne consernent pas les jeûnes religieux mais les jeûnes longs sans aucun apport nutritionnel.


Al-Muminun 23.62. Nous n'imposons à l'homme aucune charge qui soit au-dessus de ses moyens. Nous détenons un Livre qui énonce la stricte vérité, et les hommes ne seront pas lésés.




oui le jeune trop long et la mal nutricion apporte dautre maladie
regarder plus haut mes autres textes , sé quand meme des docteurs qui lon spécifier .
je ne pas parler du jeune court et le sujet nest pas spécifier jeune long ou court dans le topic
ps:tu dit nos pays : je croyais tu était en france ,mais sé autre chose .................
bonne veiller

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 23:27

jojo a écrit:
oui le jeune trop long et la mal nutricion apporte dautre maladie
regarder plus haut mes autres textes , sé quand meme des docteurs qui lon spécifier .
je ne pas parler du jeune court et le sujet nest pas spécifier jeune long ou court dans le topic
ps:tu dit nos pays : je croyais tu était en france , sé autre chose
bonne veiller

Je viens justement d'y répondre, et ces maladies due au longs jeûnes et donc les malnutritions ne concernent donc pas les jeûnes religieux qui sont quotidiens, donc pas de soucis ...
Je suis d'accord que les jeunes longs causent des problèmes, mais pas les jeunes courts religieux (sauf pour certaines personnes qui ne doivent donc pas le suivre). Donc apparement on est d'accord finalement Very Happy
(par "nos pays" je parle des pays riches où la nourriture est en abandance et grasse donc où on puise rarement dans nos propres réserves organiques)

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 23:33

sabira a écrit:
jojo a écrit:
oui le jeune trop long et la mal nutricion apporte dautre maladie
regarder plus haut mes autres textes , sé quand meme des docteurs qui lon spécifier .
je ne pas parler du jeune court et le sujet nest pas spécifier jeune long ou court dans le topic
ps:tu dit nos pays : je croyais tu était en france , sé autre chose
bonne veiller

Je viens justement d'y répondre, et ces maladies due au longs jeûnes et donc les malnutritions ne concernent donc pas les jeûnes religieux qui sont quotidiens, donc pas de soucis ...
Je suis d'accord que les jeunes longs causent des problèmes, mais pas les jeunes courts religieux (sauf pour certaines personnes qui ne doivent donc pas le suivre). Donc apparement on est d'accord finalement Very Happy
(par "nos pays" je parle des pays riches où la nourriture est en abandance et grasse donc où on puise rarement dans nos propres réserves organiques)

A bientôt

oui , pour le ramadam il ni a pas de souci le monde mange la nuit ,
je parlais lol de long jeune .........................


a bientot

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 23:39

Résumé

Nous rapportons l’observation d’un jeune paysan malgache de 19 ans, malnutri et grand mangeur de manioc, atteint d’un diabète sucré lié à la malnutrition. Cette variété particulière de diabète sévit en Afrique subsaharienne, particulièrement dans les pays en voie de développement.

Le diagnostic positif repose sur des critères précis basés sur l’âge de découverte, le contexte socio-économique, l’antécédent nutritionnel, l’indice de masse corporelle, le besoin en insuline et la tendance au développement d’acidocétose.

La malnutrition protéique y joue un rôle majeur mais d’autres facteurs sont également incriminés.

Les complications ressemblent à celles des diabètes classiques sauf que l’acidocétose serait rare alors que les neuropathies et l’hypoglycémie iatrogène plus fréquentes. Le traitement du diabète sucré lié à la malnutrition repose sur l’insulinothérapie.


qu'en pense tu chere esperance oui il y a aussi du diabete causer par
une privation de nourriture a long terme ( exemple jeune exesif et long)

sé se que tu ma dit:

Tout à fait d'accord avec toi Jojo au sujet de la malnutrition ou la "mal bouffe" mais le diabète est, comme le dit Sabira,

Le diabète n'est pas provoqué par le jeune : il est provoqué soit par une maladie auto-immune (diabète insulino dépendant)soit par une alimentation trop riche (et donc pas par un jeune) ou une sédentarité (diabète gras) avec ou non une prédisposition génétique.

------------------------------------------------
mais se nest pas tout genetique

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 23:50

chere esperance jattend ta reponce lol ,
jatend avec impatience :)

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 11 Avr 2012, 23:51

jojo a écrit:
Résumé

Nous rapportons l’observation d’un jeune paysan malgache de 19 ans, malnutri et grand mangeur de manioc, atteint d’un diabète sucré lié à la malnutrition. Cette variété particulière de diabète sévit en Afrique subsaharienne, particulièrement dans les pays en voie de développement.

Le diagnostic positif repose sur des critères précis basés sur l’âge de découverte, le contexte socio-économique, l’antécédent nutritionnel, l’indice de masse corporelle, le besoin en insuline et la tendance au développement d’acidocétose.

La malnutrition protéique y joue un rôle majeur mais d’autres facteurs sont également incriminés.

Les complications ressemblent à celles des diabètes classiques sauf que l’acidocétose serait rare alors que les neuropathies et l’hypoglycémie iatrogène plus fréquentes. Le traitement du diabète sucré lié à la malnutrition repose sur l’insulinothérapie.



dsl si je me suis trompée tout à l'heure et que le diabète peut être causé par une carrence mais j'ai quand même deux questions pour en être sûre :

-tu dis " La malnutrition protéique y joue un rôle majeur mais d’autres facteurs sont également incriminés" donc le diabète est-il vraiment causé par la malnutrition ou pas? ou y a-til des prédispositions génétiques par exemple?
-le diabète causé par la malnutrition (si s'est en la cause) est un diabète réversible si on remange normalement?



Dernière édition par sabira le Jeu 12 Avr 2012, 00:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 00:02

sabira a écrit:
jojo a écrit:
Résumé

Nous rapportons l’observation d’un jeune paysan malgache de 19 ans, malnutri et grand mangeur de manioc, atteint d’un diabète sucré lié à la malnutrition. Cette variété particulière de diabète sévit en Afrique subsaharienne, particulièrement dans les pays en voie de développement.

Le diagnostic positif repose sur des critères précis basés sur l’âge de découverte, le contexte socio-économique, l’antécédent nutritionnel, l’indice de masse corporelle, le besoin en insuline et la tendance au développement d’acidocétose.

La malnutrition protéique y joue un rôle majeur mais d’autres facteurs sont également incriminés.

Les complications ressemblent à celles des diabètes classiques sauf que l’acidocétose serait rare alors que les neuropathies et l’hypoglycémie iatrogène plus fréquentes. Le traitement du diabète sucré lié à la malnutrition repose sur l’insulinothérapie.



J'ai deux questions :
-tu dis " La malnutrition protéique y joue un rôle majeur mais d’autres facteurs sont également incriminés" donc le diabète est-il vraiment causé par la malnutrition ou pas? ou y a-til des prédispositions génétiques par exemple?
-le diabète causé par la malnutrition (si s'est en la cause) est un diabète réversible si on remange normalement?


chere sabira ouff , je pense cela depend de chaque personne :
exemple : quelque personne leur cellule sont endommager definitivement ,
si il veulent les guerrir il doivent les prendre en charge tres rapidement ,
genre une ancienneter de diabete jeune de 4 ans ....................
certain nen revienne pas ...............
--------------------------------------------------------------------
quelque fois la degenerecense est irreversible
((malnutricion eccesive ou jeune eccesive , ))

meme chaque personne réagit differament au traitement du cancer ect mais sé une autre histoire

oui la malnitrition apporte non seulement le diabete parfois mais dautres maladie ,
rien dimpossible ............

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 00:04

jojo a écrit:
chere sabira ouff , je pense cela depend de chaque personne :
exemple : quelque personne leur cellule sont endommager definitivement ,
si il veulent les guerrir il doivent les prendre en charge tres rapidement ,
genre une ancienneter de diabete jeune de 4 ans ....................
certain nen revienne pas ...............
--------------------------------------------------------------------
quelque fois la degenerecense est irreversible
((malnutricion eccesive ou jeune eccesive , ))

meme chaque personne réagit differament au traitement du cancer ect mais sé une autre histoire

ok merci et pour ma première question?

Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 00:28

sabira a écrit:
jojo a écrit:
chere sabira ouff , je pense cela depend de chaque personne :
exemple : quelque personne leur cellule sont endommager definitivement ,
si il veulent les guerrir il doivent les prendre en charge tres rapidement ,
genre une ancienneter de diabete jeune de 4 ans ....................
certain nen revienne pas ...............
--------------------------------------------------------------------
quelque fois la degenerecense est irreversible
((malnutricion eccesive ou jeune eccesive , ))

meme chaque personne réagit differament au traitement du cancer ect mais sé une autre histoire

ok merci et pour ma première question?


oui la premiere question voici:

Des formes sévères de malnutrition incluent le marasme (dépérissement chronique de graisses, de tissus des muscles et d'autres organes), le crétinisme, les dégâts irréversibles au cerveau à cause de la carence en iode, la cécité et le risque accru d'infection et de décès à cause du manque de vitamine A.

alors on peut voir quil ni a pas seulement le diabete ........................

il est bien evident qun jeune execcif et trop long mene a la mal nutrition
developpe des maladies . mais nous parlond dun jeune trestres long jusqua la mal nutrition..........
oui les vitamines sont de mise pour un bon fonctionnement du sytemes nerveux ,ect..........

(((((alors tu ma specifier que vous parlier du jeune a court terme je ne le savais pas
la question du topic était pas précise )))))

je vous laisse continuer le sujet de ce topic

bon , bonne nuit

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 02:58

jojo a écrit:
Résumé

Nous rapportons l’observation d’un jeune paysan malgache de 19 ans, malnutri et grand mangeur de manioc, atteint d’un diabète sucré lié à la malnutrition. Cette variété particulière de diabète sévit en Afrique subsaharienne, particulièrement dans les pays en voie de développement.

Le diagnostic positif repose sur des critères précis basés sur l’âge de découverte, le contexte socio-économique, l’antécédent nutritionnel, l’indice de masse corporelle, le besoin en insuline et la tendance au développement d’acidocétose.

La malnutrition protéique y joue un rôle majeur mais d’autres facteurs sont également incriminés.

Les complications ressemblent à celles des diabètes classiques sauf que l’acidocétose serait rare alors que les neuropathies et l’hypoglycémie iatrogène plus fréquentes. Le traitement du diabète sucré lié à la malnutrition repose sur l’insulinothérapie.


qu'en pense tu chere esperance oui il y a aussi du diabete causer par
une privation de nourriture a long terme ( exemple jeune exesif et long)

sé se que tu ma dit:

Tout à fait d'accord avec toi Jojo au sujet de la malnutrition ou la "mal bouffe" mais le diabète est, comme le dit Sabira,

Le diabète n'est pas provoqué par le jeune : il est provoqué soit par une maladie auto-immune (diabète insulino dépendant)soit par une alimentation trop riche (et donc pas par un jeune) ou une sédentarité (diabète gras) avec ou non une prédisposition génétique.

------------------------------------------------
mais se nest pas tout genetique
Ma chère jojo, si c'est prouvé qu'un diabète s'est déclaré à cause de la malnutrition, je suppose que c'est à la suite d'un examen médical. Hé bien, il faut remanger normalement, peut-être pas du sucre mais il faut s'alimenter et peut-être même avec un traitement insuline ou cachets.
Tu en penses quoi toi ? tu connais des personnes à qui s'est arrivé ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Jeûne une nouvelle thérapie ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle thérapie basée sur un virus.
» Une nouvelle thérapie pour l'autisme
» Une nouvelle thérapie « nettoie » les angoisses
» Une nouvelle thérapie chimique pour la LLC.
» Le jeûne : une nouvelle thérapie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: