Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Le Jeûne une nouvelle thérapie ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Matrix

avatar


MessageSujet: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mar 03 Avr 2012, 23:06

Rappel du premier message :

3 avril 2012

Et s'il existait une alternative au "tout médicament" ? En Russie, en Allemagne et aux États-Unis, médecins et chercheurs étudient les effets étonnants du jeûne sur les patients. Une enquête aussi rigoureuse que troublante.

Dans les pays occidentaux, les cas de diabète, d’hypertension, d’obésité, de cancers se multiplient et la consommation de médicaments explose. Et s'il existait une autre voie thérapeutique ? Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis, des médecins et des biologistes explorent une autre piste : le jeûne. Réputé pour sa source d'eau chaude, le sanatorium de Goriachinsk, dans la plaine sibérienne, est aussi connu pour son centre de jeûne, créé en 1995. Atteints d'asthme, de diabète, de rhumatisme, d'allergie… les patients, très encadrés, n'ingurgitent rien à part de l'eau durant douze jours en moyenne mais la cure se prolonge parfois trois semaines. Après la douloureuse crise d'acidose des débuts, ils se sentent plus en forme et les deux tiers voient leurs symptômes disparaître après une ou plusieurs cures. Remboursé, ce traitement s'appuie sur quarante ans d'études scientifiques, malheureusement non traduites, qui ont démarré sous l'ère soviétique. Bien qu'elles soient inconnues hors de Russie, des médecins et chercheurs occidentaux creusent aussi ce sillon, même si, aux pays du médicament-roi, ils bénéficient de peu de subventions.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://sciences-religion.com

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 02:58

jojo a écrit:
Résumé

Nous rapportons l’observation d’un jeune paysan malgache de 19 ans, malnutri et grand mangeur de manioc, atteint d’un diabète sucré lié à la malnutrition. Cette variété particulière de diabète sévit en Afrique subsaharienne, particulièrement dans les pays en voie de développement.

Le diagnostic positif repose sur des critères précis basés sur l’âge de découverte, le contexte socio-économique, l’antécédent nutritionnel, l’indice de masse corporelle, le besoin en insuline et la tendance au développement d’acidocétose.

La malnutrition protéique y joue un rôle majeur mais d’autres facteurs sont également incriminés.

Les complications ressemblent à celles des diabètes classiques sauf que l’acidocétose serait rare alors que les neuropathies et l’hypoglycémie iatrogène plus fréquentes. Le traitement du diabète sucré lié à la malnutrition repose sur l’insulinothérapie.


qu'en pense tu chere esperance oui il y a aussi du diabete causer par
une privation de nourriture a long terme ( exemple jeune exesif et long)

sé se que tu ma dit:

Tout à fait d'accord avec toi Jojo au sujet de la malnutrition ou la "mal bouffe" mais le diabète est, comme le dit Sabira,

Le diabète n'est pas provoqué par le jeune : il est provoqué soit par une maladie auto-immune (diabète insulino dépendant)soit par une alimentation trop riche (et donc pas par un jeune) ou une sédentarité (diabète gras) avec ou non une prédisposition génétique.

------------------------------------------------
mais se nest pas tout genetique
Ma chère jojo, si c'est prouvé qu'un diabète s'est déclaré à cause de la malnutrition, je suppose que c'est à la suite d'un examen médical. Hé bien, il faut remanger normalement, peut-être pas du sucre mais il faut s'alimenter et peut-être même avec un traitement insuline ou cachets.
Tu en penses quoi toi ? tu connais des personnes à qui s'est arrivé ?
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 03:10

*Espérance* a écrit:
jojo a écrit:
Résumé

Nous rapportons l’observation d’un jeune paysan malgache de 19 ans, malnutri et grand mangeur de manioc, atteint d’un diabète sucré lié à la malnutrition. Cette variété particulière de diabète sévit en Afrique subsaharienne, particulièrement dans les pays en voie de développement.

Le diagnostic positif repose sur des critères précis basés sur l’âge de découverte, le contexte socio-économique, l’antécédent nutritionnel, l’indice de masse corporelle, le besoin en insuline et la tendance au développement d’acidocétose.

La malnutrition protéique y joue un rôle majeur mais d’autres facteurs sont également incriminés.

Les complications ressemblent à celles des diabètes classiques sauf que l’acidocétose serait rare alors que les neuropathies et l’hypoglycémie iatrogène plus fréquentes. Le traitement du diabète sucré lié à la malnutrition repose sur l’insulinothérapie.


qu'en pense tu chere esperance oui il y a aussi du diabete causer par
une privation de nourriture a long terme ( exemple jeune exesif et long)

sé se que tu ma dit:

Tout à fait d'accord avec toi Jojo au sujet de la malnutrition ou la "mal bouffe" mais le diabète est, comme le dit Sabira,

Le diabète n'est pas provoqué par le jeune : il est provoqué soit par une maladie auto-immune (diabète insulino dépendant)soit par une alimentation trop riche (et donc pas par un jeune) ou une sédentarité (diabète gras) avec ou non une prédisposition génétique.

------------------------------------------------
mais se nest pas tout genetique
Ma chère jojo, si c'est prouvé qu'un diabète s'est déclaré à cause de la malnutrition, je suppose que c'est à la suite d'un examen médical. Hé bien, il faut remanger normalement, peut-être pas du sucre mais il faut s'alimenter et peut-être même avec un traitement insuline ou cachets.
Tu en penses quoi toi ? tu connais des personnes à qui s'est arrivé ?

je repond un ederniere fois et la sé vrais je vais dormire lol ,
oui il a des gens qui on eu le diabete a cause de la mal nutrition
exemple une personne agé qui refusais découter ma mere quand elle lui donnais des soins
elle refusais de bien manger et les probleme de santer on commencer a se declarer..............
pas juste ma mere linfirmiere était la avec ma mere essayais de lui faire comprendre avaler votre nourriture...........

bonne nuit

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 14:31

chere esperance je me suis informer ,,,,,,,,
il y a bien des diabete declarer en se privant de nourriture
atres tres long terme mais la on parle de long terme
et déclare dautre maladie .............
certain se guerrise en absorbant de la bonne nourriture ,
pour dautres sé irreversibles .
sé bien se que javais entendu parler .............
sa existe belle et bien ..........
je ne vois pas se que le jeune a tres court terme serais dangeureux je pense que non .
mais le diabete prenatal du a la mal nutrition sur le foetus :::::::::::


Le risque de diabète de type 2 pour bébé est élevé si la maman se nourrit mal pendant sa grossesse, selon des chercheurs de Cambridge aux Etats-Unis, au Massachussetts Institute of Technology et au centre Steno Diabetes. Menée sur des cellules en laboratoires, l'expérience indique que la malnutrition des femmes enceintes augmenterait le risque pour le bébé de développer un diabète de type 2 à l'âge adulte.

Les chercheurs ont observé que les enfants nés avec un faible poids présentaient un taux élevé de molécules microARN. Quand il y en a trop, ces microARN réduisent la capacité du corps à former des cellules graisseuses ce qui engendre une résistance à l'insuline. De fait, quand la maman se nourrit mal ou trop peu, l'enfant ne peut stocker les graisses à l'âge adulte.





(étant donner le titre du topic pas clair sur la durer du jeune !!)

a bientot esperance

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 15:12

chere sabira tu ma dit hier:

Le diabète n'est pas provoqué par le jeune : il est provoqué soit par une maladie auto-immune (diabète insulino dépendant)soit par une alimentation trop riche (et donc pas par un jeune) ou une sédentarité (diabète gras) avec ou non une prédisposition génétique.


sa depnd des diabete comme jai expliquer a esperance
je me suis informer a un ami ce matin et il connais la medecine mieu que moi!
alors le manque de nourriture a tres tres long terme peut etre néfastes........

a bientot

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 18:02

chers musullmans jai trouver une petite recherche scientifique
qui pourrais interesser les musulmans (moi sa minterresse peu car jaime peu tout dependant quelle science si elle nest pas trop pousser loin ........)

-- jenvois cette recherche parce que je sais que les musulmans mange la nuit
(ou au coucher du soleil )
il paraitrais quil n'est pas bon de manger dan sles heures de someil ou avant de dormire
surcharger lestomac .(ramadam)


Manger la nuit, une pratique dangereuse
Grignoter au milieu de la nuit fait prendre davantage de poids que d'avaler des encas dans la journée, estiment des chercheurs de l'université Northwestern dans l'Illinois, dont l'étude est publiée dans la dernière édition de la revue Obesity.

Selon ces chercheurs, manger à des heures qui sont en contradiction avec les rythmes naturels du corps, comme la nuit lorsqu'il est censé dormir, pourrait perturber le métabolisme et provoquer une prise de poids.

Des rats de laboratoire nourris avec des aliments gras lors de leurs heures de sommeil habituelles ont pris jusqu'à 48% de poids en plus que des rats nourris à l'identique, pendant leurs heures de réveil habituelles.

Modifier les heures de prise de nourriture sans toucher à la quantité globale de calories ingérées ni à l'exercice physique pratiqué, peut être très important, dans la lutte contre l'obésité, qui touche 300 millions de personnes dans le monde, indiquent les scientifiques.

"Cette étude est la première à apporter la preuve que manger à un "mauvais" moment peut faire prendre du poids", indiquent les chercheurs.

La température du corps, la dépense énergétique au repos, les hormones et la qualité du sommeil sont autant de facteurs qui jouent sur le métabolisme, soulignent les chercheurs.

Les spécialistes recommandent fortement d'éviter tout grignotage nocturne, et de se nourrir suffisamment dans la journée.



jespere cette études vas vous interesser

amicalement

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 19:02

jojo a écrit:
chers musullmans jai trouver une petite recherche scientifique
qui pourrais interesser les musulmans (moi sa minterresse peu car jaime peu tout dependant quelle science si elle nest pas trop pousser loin ........)

-- jenvois cette recherche parce que je sais que les musulmans mange la nuit
(ou au coucher du soleil )
il paraitrais quil n'est pas bon de manger dan sles heures de someil ou avant de dormire
surcharger lestomac .(ramadam)


Manger la nuit, une pratique dangereuse
Grignoter au milieu de la nuit fait prendre davantage de poids que d'avaler des encas dans la journée, estiment des chercheurs de l'université Northwestern dans l'Illinois, dont l'étude est publiée dans la dernière édition de la revue Obesity.

Selon ces chercheurs, manger à des heures qui sont en contradiction avec les rythmes naturels du corps, comme la nuit lorsqu'il est censé dormir, pourrait perturber le métabolisme et provoquer une prise de poids.

Des rats de laboratoire nourris avec des aliments gras lors de leurs heures de sommeil habituelles ont pris jusqu'à 48% de poids en plus que des rats nourris à l'identique, pendant leurs heures de réveil habituelles.

Modifier les heures de prise de nourriture sans toucher à la quantité globale de calories ingérées ni à l'exercice physique pratiqué, peut être très important, dans la lutte contre l'obésité, qui touche 300 millions de personnes dans le monde, indiquent les scientifiques.

"Cette étude est la première à apporter la preuve que manger à un "mauvais" moment peut faire prendre du poids", indiquent les chercheurs.

La température du corps, la dépense énergétique au repos, les hormones et la qualité du sommeil sont autant de facteurs qui jouent sur le métabolisme, soulignent les chercheurs.

Les spécialistes recommandent fortement d'éviter tout grignotage nocturne, et de se nourrir suffisamment dans la journée.

jespere cette études vas vous interesser

amicalement

C'est une recherche interessante, mais si manger la nuit ne provoque que la prise de poids je ne vois pas où est vraiment le problème. Les musulmans prennent combien de kilos pendant le ramadan? Je viens de regarder sur les forums et ils prennent plus ou moins 5kg, et je vois que certains perdent des kilos pendant le ramadan (environ 5kg aussi) donc tu vois je pense que la prise ou la perte de poids se fait en fonction du métabolisme de chacun et que l'exprérience avec les souris n'est pas suffisement concluant finalement.

Je viens de lire aussi que pour perdre du poids pendant le ramadan, il faut bien manger le matin (féculants, sucre) et bien boire, et qu'il faut casser le jeûne par une boisson chaude (tisane) et une soupe (pour un apport rapide en nutriments) ou encore des dattes, du lait... et faire plusieurs petits repas plutot qu'un gros repas, et surtout beaucoup boire.


Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 19:57

sabira a écrit:
jojo a écrit:
chers musullmans jai trouver une petite recherche scientifique
qui pourrais interesser les musulmans (moi sa minterresse peu car jaime peu tout dependant quelle science si elle nest pas trop pousser loin ........)

-- jenvois cette recherche parce que je sais que les musulmans mange la nuit
(ou au coucher du soleil )
il paraitrais quil n'est pas bon de manger dan sles heures de someil ou avant de dormire
surcharger lestomac .(ramadam)


Manger la nuit, une pratique dangereuse
Grignoter au milieu de la nuit fait prendre davantage de poids que d'avaler des encas dans la journée, estiment des chercheurs de l'université Northwestern dans l'Illinois, dont l'étude est publiée dans la dernière édition de la revue Obesity.

Selon ces chercheurs, manger à des heures qui sont en contradiction avec les rythmes naturels du corps, comme la nuit lorsqu'il est censé dormir, pourrait perturber le métabolisme et provoquer une prise de poids.

Des rats de laboratoire nourris avec des aliments gras lors de leurs heures de sommeil habituelles ont pris jusqu'à 48% de poids en plus que des rats nourris à l'identique, pendant leurs heures de réveil habituelles.

Modifier les heures de prise de nourriture sans toucher à la quantité globale de calories ingérées ni à l'exercice physique pratiqué, peut être très important, dans la lutte contre l'obésité, qui touche 300 millions de personnes dans le monde, indiquent les scientifiques.

"Cette étude est la première à apporter la preuve que manger à un "mauvais" moment peut faire prendre du poids", indiquent les chercheurs.

La température du corps, la dépense énergétique au repos, les hormones et la qualité du sommeil sont autant de facteurs qui jouent sur le métabolisme, soulignent les chercheurs.

Les spécialistes recommandent fortement d'éviter tout grignotage nocturne, et de se nourrir suffisamment dans la journée.

jespere cette études vas vous interesser

amicalement

C'est une recherche interessante, mais si manger la nuit ne provoque que la prise de poids je ne vois pas où est vraiment le problème. Les musulmans prennent combien de kilos pendant le ramadan? Je viens de regarder sur les forums et ils prennent plus ou moins 5kg, et je vois que certains perdent des kilos pendant le ramadan (environ 5kg aussi) donc tu vois je pense que la prise ou la perte de poids se fait en fonction du métabolisme de chacun et que l'exprérience avec les souris n'est pas suffisement concluant finalement.

Je viens de lire aussi que pour perdre du poids pendant le ramadan, il faut bien manger le matin (féculants, sucre) et bien boire, et qu'il faut casser le jeûne par une boisson chaude (tisane) et une soupe (pour un apport rapide en nutriments) ou encore des dattes, du lait... et faire plusieurs petits repas plutot qu'un gros repas, et surtout beaucoup boire.



(je viens darriver de mes course )
oui je suis daccord avec toi , le métabolisme de chacun est different ,
mais , mais il existe bien une prise de poids cher certains musulmans (merci pour la recherche)
pour ma conclusion a moi jepense quil est mieux de manger régulierement
et éviter les grignotine la nuit , sa joue moin au yo-yo avec le systeme ..........
(et pour ma question plus haut de sempecher de manger et les risque du diabete je ne pas eu de rééponce )et diabete prénatal(parce que vous mexpliquer que le diabete est seulemnt genetique )

amicalement

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 21:39

mais je vais conclure en une derniere chose :

il est bien de faire quelques jeunes parfois court
pour penser aux gens qui meurent de faim dans le monde et sont
sous-alimenter (et il y a bien des image triste alors je laisse tomber ce topic )
il y a aussi jesus qui a jeuner ........ect
il est bien de le faire quand il ny a pas de danger pour la santer et que celui-ci est court pour jeuner ...........

bonne lecture.......................

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Paix soit sur vous

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 22:21

jojo a écrit:
mais je vais conclure en une derniere chose :

il est bien de faire quelques jeunes parfois court
pour penser aux gens qui meurent de faim dans le monde et sont
sous-alimenter (et il y a bien des image triste alors je laisse tomber ce topic )
il y a aussi jesus qui a jeuner ........ect
il est bien de le faire quand il ny a pas de danger pour la santer et que celui-ci est court pour jeuner ...........

bonne lecture.......................
Chére Jojo,
Les malades et les gens âgés et les enfants qui ne peuvent pas jeuner, ont obligation de ne pas faire le jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 12 Avr 2012, 22:53

Paix soit sur vous a écrit:
jojo a écrit:
mais je vais conclure en une derniere chose :

il est bien de faire quelques jeunes parfois court
pour penser aux gens qui meurent de faim dans le monde et sont
sous-alimenter (et il y a bien des image triste alors je laisse tomber ce topic )
il y a aussi jesus qui a jeuner ........ect
il est bien de le faire quand il ny a pas de danger pour la santer et que celui-ci est court pour jeuner ...........

bonne lecture.......................
Chére Jojo,
Les malades et les gens âgés et les enfants qui ne peuvent pas jeuner, ont obligation de ne pas faire le jeune.

merci de cher paix de cette precision oui
jespere quil épargne les ENFANTS du jeuner , parce que se nest pas a eu de faire cela ,
leur corp sont encore en developpement .et pour les femmes enceintes sé dangeureux .
sa me rassure .quand jétait petite personne ma empecher de manger , seulement mon age je fais plus de choix de nourriture santer et de fruits la sé mon probleme lol , meme si ma mere veut que je mange toute les categorie de nourritures.

amicalement

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
sabira

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mar 17 Avr 2012, 20:53

Matrix a écrit:

Et s'il existait une alternative au "tout médicament" ? En Russie, en Allemagne et aux États-Unis, médecins et chercheurs étudient les effets étonnants du jeûne sur les patients. Une enquête aussi rigoureuse que troublante.

Dans les pays occidentaux, les cas de diabète, d’hypertension, d’obésité, de cancers se multiplient et la consommation de médicaments explose. Et s'il existait une autre voie thérapeutique ? Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis, des médecins et des biologistes explorent une autre piste : le jeûne. Réputé pour sa source d'eau chaude, le sanatorium de Goriachinsk, dans la plaine sibérienne, est aussi connu pour son centre de jeûne, créé en 1995. Atteints d'asthme, de diabète, de rhumatisme, d'allergie… les patients, très encadrés, n'ingurgitent rien à part de l'eau durant douze jours en moyenne mais la cure se prolonge parfois trois semaines. Après la douloureuse crise d'acidose des débuts, ils se sentent plus en forme et les deux tiers voient leurs symptômes disparaître après une ou plusieurs cures. Remboursé, ce traitement s'appuie sur quarante ans d'études scientifiques, malheureusement non traduites, qui ont démarré sous l'ère soviétique. Bien qu'elles soient inconnues hors de Russie, des médecins et chercheurs occidentaux creusent aussi ce sillon, même si, aux pays du médicament-roi, ils bénéficient de peu de subventions.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce reportage est passé ce matin sur arte, on y apprend entre autres que jeuner ne serait-ce que 24h (ou plus) permet de diminuer les effets secondaires de la chimiothérapie (fatigue, nausée...).
Des expériences ont été faite sur des souris cancéreuses : toutes les souris qui ont jeuner avant le traitement étaient en pleine forme, en revanche environ 30% des souris qui ont manger normalement sont mortes et les autres étaient en mauvaises formes (atteinte neurologiques, immobiles dans un coin).
Des expériences ont également été faites sur des êtres humains volontaires, en jeunant, ils supportaient mieux leur traitement. Étonnant!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mar 17 Avr 2012, 20:58

sabira a écrit:
Matrix a écrit:

Et s'il existait une alternative au "tout médicament" ? En Russie, en Allemagne et aux États-Unis, médecins et chercheurs étudient les effets étonnants du jeûne sur les patients. Une enquête aussi rigoureuse que troublante.

Dans les pays occidentaux, les cas de diabète, d’hypertension, d’obésité, de cancers se multiplient et la consommation de médicaments explose. Et s'il existait une autre voie thérapeutique ? Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis, des médecins et des biologistes explorent une autre piste : le jeûne. Réputé pour sa source d'eau chaude, le sanatorium de Goriachinsk, dans la plaine sibérienne, est aussi connu pour son centre de jeûne, créé en 1995. Atteints d'asthme, de diabète, de rhumatisme, d'allergie… les patients, très encadrés, n'ingurgitent rien à part de l'eau durant douze jours en moyenne mais la cure se prolonge parfois trois semaines. Après la douloureuse crise d'acidose des débuts, ils se sentent plus en forme et les deux tiers voient leurs symptômes disparaître après une ou plusieurs cures. Remboursé, ce traitement s'appuie sur quarante ans d'études scientifiques, malheureusement non traduites, qui ont démarré sous l'ère soviétique. Bien qu'elles soient inconnues hors de Russie, des médecins et chercheurs occidentaux creusent aussi ce sillon, même si, aux pays du médicament-roi, ils bénéficient de peu de subventions.


Ce reportage est passé ce matin sur arte, on y apprend entre autres que jeuner ne serait-ce que 24h (ou plus) permet de diminuer les effets secondaires de la chimiothérapie (fatigue, nausée...).
Des expériences ont été faite sur des souris cancéreuses : toutes les souris qui ont jeuner avant le traitement étaient en pleine forme, en revanche environ 30% des souris qui ont manger normalement sont mortes et les autres étaient en mauvaises formes (atteinte neurologiques, immobiles dans un coin).
Des expériences ont également été faites sur des êtres humains volontaires, en jeunant, ils supportaient mieux leur traitement. Étonnant!


Oui, c'est vrai. Je connais une femme qui a un cancer du sein et fait de la chimio. Elle ne mange pas la veille de la chimio et n'a pas trop d'effets secondaires par rapport à la fois où elle n'avait pas jeuné.
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mar 17 Avr 2012, 21:02

oui sé se que jai entendu dire moi aussi chere sabira ,
le jeuner la veille serais bon pour dimminuer les effets secondaires ...........

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Dieu sait mieux




MessageSujet: le jeune, une thérapie?   Mar 09 Juil 2013, 17:21

paix à vous

le jeune peut il être une thérapie?
je partage avec vous deux vidéos pour ouvrir le débat

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


et

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

paix à vous tous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 15:26


Si l'on considère le péché comme une thérapie, alors oui,
le jeûne peut être une thérapie queen 
Revenir en haut Aller en bas
Dieu sait mieux




MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 16:48

Paix
Pourquoi considérez vous le jeune comme un péché?
Paix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 17:35

Encore faut-il que l'on considère le ramadan comme un jeûne, ce qu'il n'est pas en réalité.

Pour parler de jeûne, il ne faut absorber aucun aliment toute la journée, voire sur plusieurs jours. Certains le pratiquent comme une forme de thérapie, mais rien ne prouve scientifiquement que cela soit efficace. La thérapie vient du fait que le corps absorbe ses réserves et élimine les tissus superflus.

Pour ce qui est du ramadan, le corps ne vit pas de ses réserves puisqu'il est alimenté à chaque coucher du soleil. Le ramadan, ce n'est pas un jeûne au vrai sens du terme, c'est une privation temporaire d'alimentation.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 17:46

Arya a écrit:
Pour parler de jeûne, il ne faut absorber aucun aliment toute la journée, voire sur plusieurs jours. Certains le pratiquent comme une forme de thérapie, mais rien ne prouve scientifiquement que cela soit efficace. La thérapie vient du fait que le corps absorbe ses réserves et élimine les tissus superflus.

vous êtes médecin pour avancer ca ??  Very Happy 


 http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/02/08/le-jeune-nouvelle-arme-de-lutte-contre-le-cancer_1640662_3244.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 17:49

Tout-à-fait, Arya,

Il est demandé aux cathos de, par exemple, se priver de dessert.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 17:50

Code:
vous êtes médecin pour avancer ca ??  :D 

Ce sont des patients qui suivent une chimio, cela ne concerne donc pas les sujets sains.

De plus, c'est un vrai jeûne dont ils parlent, ce que le ramadan n'est pas puisque vous mangez tous les jours. Un vrai jeûne, c'est ne rien manger du tout pendant une journée, voire plus mais en buvant de l'eau.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 17:51

Dieu sait mieux a écrit:
Paix
Pourquoi considérez vous le jeune comme un péché?
Paix

Si l'on considère le péché comme une thérapie, alors oui,
le jeûne peut être une thérapie queen


Je me suis 'plantée'............


Donc, si l'on considère le péché comme une maladie, alors oui,
le jeûne peut être une thérapie. queen 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 17:52

Code:
Tout-à-fait, Arya,

Il est demandé aux cathos de, par exemple, se priver de dessert.

Le carême non plus n'est pas un vrai jeûne, mais une privation de nourriture. C'est moins nocif pour la santé, puisque le corps est alimenté mais moins que d'habitude. Il y a donc moyen de perdre du poids pour ceux qui le souhaitent.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 17:57

Arya a écrit:
Code:
Tout-à-fait, Arya,

Il est demandé aux cathos de, par exemple, se priver de dessert.

Le carême non plus n'est pas un vrai jeûne, mais une privation de nourriture. C'est moins nocif pour la santé, puisque le corps est alimenté mais moins que d'habitude. Il y a donc moyen de perdre du poids pour ceux qui le souhaitent.  


Oui, c'est une privation. Si en temps ordinaire, je prends deux desserts, en carême, je fais l'effort d'en supprimer un.sunny 


Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 17:59

le Prophète mohammed paix sur lui dit : « Jeûnez, vous serez en bonne santé ! » [Hadith rapporté par Abou Nou`aym d’après Abou Hourayrah]



il  dit aussi  : « L’être humain ne remplit pas de récipient pire que son estomac. L’être humain n’a guère besoin de plus de quelques bouchées qui le maintiennent en vie. S’il veut absolument manger davantage, alors qu’il consacre un tiers de son estomac à sa nourriture, un tiers à sa boisson et un tiers à son souffle » [Hadith rapporté par At-Tirmidhî et Ibn Mâjah d’après Al-Miqdâm Ibn Ma`d Yakrub


 
le Prophète paix sur lui avait accepté tous les cadeaux que lui a envoyé Muqauqis, Roi d’Égypte, à l’exception du médecin, qu’il a renvoyé en disant : « Nous sommes un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim, et lorsque nous mangeons, nous ne le faisons jamais à satiété » ?


Dieu dit dans  le coran :
(Coran: 2/182)
« Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, la`allakum tattaqûn, ainsi pourrez-vous être épargnés »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 18:08

Cela ne change rien au fait que le ramadan n'est pas un jeûne au vrai sens du terme.

Si vous voulez vraiment jeûner, il faut faire une grève de la faim.

Le corps doit vivre seulement sur ses réserves et rien d'autre, sinon c'est juste une privation temporaire de nourriture. Si on vous suit on jeûne donc tous lorsqu'on dort, puisque le corps n'est pas alimenté durant notre sommeil.

De plus, il y a la théorie, mais la pratique c'est vraiment autre chose. Les gens ne font que manger pendant le ramadan et prennent des kilos d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 19:23

le Prophète mohammed paix sur lui dit : « Jeûnez, vous serez en bonne santé ! » [Hadith rapporté par Abou Nou`aym d’après Abou Hourayrah]



il  dit aussi  : « L’être humain ne remplit pas de récipient pire que son estomac. L’être humain n’a guère besoin de plus de quelques bouchées qui le maintiennent en vie. S’il veut absolument manger davantage, alors qu’il consacre un tiers de son estomac à sa nourriture, un tiers à sa boisson et un tiers à son souffle » [Hadith rapporté par At-Tirmidhî et Ibn Mâjah d’après Al-Miqdâm Ibn Ma`d Yakrub


 
le Prophète paix sur lui avait accepté tous les cadeaux que lui a envoyé Muqauqis, Roi d’Égypte, à l’exception du médecin, qu’il a renvoyé en disant : « Nous sommes un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim, et lorsque nous mangeons, nous ne le faisons jamais à satiété » ?


Dieu dit dans  le coran :
(Coran: 2/182)
« Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, la`allakum tattaqûn, ainsi pourrez-vous être épargnés »
Revenir en haut Aller en bas
othy

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 19:37

Arya a écrit:
Cela ne change rien au fait que le ramadan n'est pas un jeûne au vrai sens du terme.

Si vous voulez vraiment jeûner, il faut faire une grève de la faim.

Le corps doit vivre seulement sur ses réserves et rien d'autre, sinon c'est juste une privation temporaire de nourriture. Si on vous suit on jeûne donc tous lorsqu'on dort, puisque le corps n'est pas alimenté durant notre sommeil.

De plus, il y a la théorie, mais la pratique c'est vraiment autre chose. Les gens ne font que manger pendant le ramadan et prennent des kilos d'ailleurs.

On dit jeûner pour éviter de dire "faire le ramadan" car c'est proche du jeûne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Mer 10 Juil 2013, 21:39

Code:
On dit jeûner pour éviter de dire "faire le ramadan" car c'est proche du jeûne

C'est un jeûne temporaire alors, mais ce n'est pas un vrai jeûne. Il est donc absurde de lire chez les musulmans toutes ces histoires des bienfaits du jeûne sur le corps alors qu'il ne s'agit pas d'un vrai jeûne.
Revenir en haut Aller en bas
Curiousmuslim

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 11 Juil 2013, 09:24

Contredire pour le plaisir de contredire No 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 11 Juil 2013, 09:51

Curiousmuslim a écrit:
Contredire pour le plaisir de contredire No 

Pas tout-à-fait : si la tombée du jour, c'est-à-dire l'installation de la nuit se produit
entre 22 heures et 00 h00, et que le repas commence à 22 h 30, par exemple,
il est évident que le repas est pris dans la journée de la veille et non celle du lendemain.

Si le repas commence à 00 h00 il est évident que c'est le repas du lendemain et non celui
de la veille. Donc, là, il y a bien eu privation la veille.

Enfin, tout ceci est à vérifier par ceux qui pratiquent le ramadan, donc jeûne.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Jeu 11 Juil 2013, 11:06

Curiousmuslim a écrit:
Contredire pour le plaisir de contredire No 

Non, mais pour rappeler que ce que font les musulmans n'est pas un jeûne. Chaque année, les musulmans ressortent leur histoire sur les "bienfaits du jeûne", or le ramadan n'est pas un vrai jeûne.

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Sam 13 Juil 2013, 23:40

Arya a écrit:
Code:
vous êtes médecin pour avancer ca ??   

Ce sont des patients qui suivent une chimio, cela ne concerne donc pas les sujets sains.

De plus, c'est un vrai jeûne dont ils parlent, ce que le ramadan n'est pas puisque vous mangez tous les jours. Un vrai jeûne, c'est ne rien manger du tout pendant une journée, voire plus mais en buvant de l'eau.


exact et au delà de 48h il faut le faire sous surveillance médicale.
Revenir en haut Aller en bas
Sered

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Dim 14 Juil 2013, 04:36

Je pense que le jeune peut être une thérapie mais à certains problèmes.
Une solution comme un tremplin.
Par exemple celui qui se saoule, ça peut l'aider à remonter la pente d'arrêter de boire. Ca peut aider aussi quelqu'un à manger plus sainement (pas grignoter entre les repas par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Lun 14 Mai 2018, 20:01

Salut à tous, as salam aleykum.

Ma soeur vient de m'envoyer une vidéo d'un naturopathe , Stéphane Tétart.

Il explique les bienfaits du jeûne selon la tradition islamique.

Ce qu'il dit vers les minutes 4 et 5 est très intéressant :


_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
petit-x




MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Lun 14 Mai 2018, 21:54

C'est marrant cette faculté de toujours sortir une vidéo d'un naturopathe ou autre qui viendra nous assurer que le ramadan est merveilleux médicalement parlant comme à une époque (heureusement passée) où il était de mode de trouver des études scientifiques pour expliquer que le porc était nocif pour la santé, si, si, d'où l'interdiction divine.

Pourtant il suffit d'un peu de bon sens pour comprendre que le ramadan n'est premièrement pas un jeûne et qu'ensuite ne peut pas être bénéfique pour la santé sauf pour celui qui à l'habitude de jeûner le reste de l'année et encore dans certaine conditions strictes.

Voici quelques raisonnement logiques que personne s'il réfléchit honnêtement ne peut contester :

1 - La nuit est le plus mauvais moment pour manger.
Pourquoi ? Parce que notre vie d'animal diurne le reste de l'année nous a donné un cycle chrono-biologique qui ne se change pas en l'espace d'un petit mois.

2 - Manger la nuit à un moment ou le corps n'est pas habitué à la faire le reste de l'année perturbe le métabolisme de la digestion.

3 - Le petit matin est le moment le plus limité pour l'organisme pour ingurgiter des aliments en quantité. C'est contre nature.

4 - le ramadan doit s'inscrire dans un processus de réduction d'alimentation globale, de frugalité un mois durant, pas de temps de d'augmentation et d'apport en produits sucrés et gras qui sans l'apport de féculents créé des pics glycémiques en yoyo et des coups de fringales désastreux.
L'idéal pour les jeûneurs du ramadan est de se nourrir un mois durant de fruits et jus de fruits, en famille, pour supporter le choc. Et c'est tout.

5 - Ne pas boire d'eau quand on jeune est une aberration pure et simple.

6 - Pour finir si on va du côté de la notion d'obligation minutée à la seconde prêt du jeûne du ramadan, ça peut certes servir de cohésion à la société et créer une ambiance d'émulation sympa mais côté éthique du jeûne qui est un rapport de soi à son corps et la raison de le faire, ça devient moyen moyen si le résultat a plus à voir finalement avec les autres et le devoir à accomplir (1 fois l'an) qu'avec soi même. Mais bon ce 6ème point et question d'appréciation.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Lun 14 Mai 2018, 22:21

petit-x a écrit:
C'est marrant cette faculté de toujours sortir une vidéo d'un naturopathe ou autre qui viendra nous assurer que le ramadan est merveilleux médicalement parlant comme à une époque (heureusement passée) où il était de mode de trouver des études scientifiques pour expliquer que le porc était nocif pour la santé, si, si, d'où l'interdiction divine.

Pourtant il suffit d'un peu de bon sens pour comprendre que le ramadan n'est premièrement pas un jeûne et qu'ensuite ne peut pas être bénéfique pour la santé sauf pour celui qui à l'habitude de jeûner le reste de l'année et encore dans certaine conditions strictes.

Voici quelques raisonnement logiques que personne s'il réfléchit honnêtement ne peut contester :

1 - La nuit est le plus mauvais moment pour manger.
Pourquoi ? Parce que notre vie d'animal diurne le reste de l'année nous a donné un cycle chrono-biologique qui ne se change pas en l'espace d'un petit mois.

2 - Manger la nuit à un moment ou le corps n'est pas habitué à la faire le reste de l'année perturbe le métabolisme de la digestion.

3 - Le petit matin est le moment le plus limité pour l'organisme pour ingurgiter des aliments en quantité. C'est contre nature.

4 - le ramadan doit s'inscrire dans un processus de réduction d'alimentation globale, de frugalité un mois durant, pas de temps de d'augmentation et d'apport en produits sucrés et gras qui sans l'apport de féculents créé des pics glycémiques en yoyo et des coups de fringales désastreux.
L'idéal pour les jeûneurs du ramadan est de se nourrir un mois durant de fruits et jus de fruits, en famille, pour supporter le choc. Et c'est tout.

5 - Ne pas boire d'eau quand on jeune est une aberration pure et simple.

6 - Pour finir si on va du côté de la notion d'obligation minutée à la seconde prêt du jeûne du ramadan, ça peut certes servir de cohésion à la société et créer une ambiance d'émulation sympa mais côté éthique du jeûne qui est un rapport de soi à son corps et la raison de le faire, ça devient moyen moyen si le résultat a plus à voir finalement avec les autres et le devoir à accomplir (1 fois l'an) qu'avec soi même. Mais bon ce 6ème point et question d'appréciation.

Mais ce que l'on vise lorsque l'on jeune pendant ramadan, ce n'est pas la santé, c'est la pénitence !
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Lun 14 Mai 2018, 22:37

abdelsalam_78 a écrit:
Mais ce que l'on vise lorsque l'on jeune pendant ramadan, ce n'est pas la santé, c'est la pénitence !

Absolument. Faux débat.

Plus que la pénitence, il y a le rappel à Dieu fait dans la chair et l'esprit, il y a aussi la différenciation du reste de la population.

Ce que je trouve étonnant c'est que ce jeûne n'a pas été perçu comme le changement de direction de la prière.

Or je ne trouve pas de trace historique pré-islamique d'un tel jeûne, quoi qu'en dise le Coran.

On vous a prescrit as-Siyam comme on l'a prescrit à ceux d'avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété


Dernière édition par brigit ^^ le Lun 14 Mai 2018, 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Lun 14 Mai 2018, 22:39

brigit ^^ a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:
Mais ce que l'on vise lorsque l'on jeune pendant ramadan, ce n'est pas la santé, c'est la pénitence !

Absolument. Faux débat.


le jeune, une thérapie pour l'âme !
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Lun 14 Mai 2018, 22:40

abdelsalam_78 a écrit:
brigit ^^ a écrit:


Absolument. Faux débat.


le jeune, une thérapie pour l'âme !

Pour une fois nous sommes d'accord Abdel

A ben non tu n'y a pas droit Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Lun 14 Mai 2018, 22:53

brigit ^^ a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


le jeune, une thérapie pour l'âme !

Pour une fois nous sommes d'accord Abdel

A ben non tu n'y a pas droit Very Happy

effectivement, et c'est également pour préserver mon âme !
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   Lun 14 Mai 2018, 22:56

abdelsalam_78 a écrit:
brigit ^^ a écrit:


Pour une fois nous sommes d'accord Abdel

A ben non tu n'y a pas droit Very Happy

effectivement, et c'est également pour préserver mon âme !

Qu'est ce que cela serait sinon What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Jeûne une nouvelle thérapie ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Jeûne une nouvelle thérapie ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle thérapie basée sur un virus.
» Une nouvelle thérapie pour l'autisme
» Une nouvelle thérapie « nettoie » les angoisses
» Une nouvelle thérapie chimique pour la LLC.
» Le jeûne : une nouvelle thérapie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: