Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Partagez
 

 Le voisin arabe (poème)

Aller en bas 
AuteurMessage
Clean_Hassen

Clean_Hassen


Le voisin arabe (poème) Empty
MessageSujet: Le voisin arabe (poème)   Le voisin arabe (poème) EmptyLun 16 Avr 2012, 23:13

Le voisin arabe

Il envahissait sans répit mes cauchemars
Avec sa longue barbe noire
Dissimulant la terreur et l'âme perfide
M'incitant à un homicide !

Il était mon voisin et l'accueil idéal
Pour mes ordures et rebuts sales
Qui agonisaient à sa porte à chaque fois
Que l'aube le montrait du doigt.

Il ne venait jamais se plaindre de mes actes,
Agissant toujours avec tact
Et promptitude ; déblayant sans protester
Et sans jamais me détester.

Un jour, troublé de ne plus voir devant sa porte
Les moisissures aux couleurs mortes,
Il était inquiet à mon infâme sujet
Qui ne méritait que rejet !

Non loin, j'étais atteint d'une maladie grave
Et, surpris, je voyais le brave
Venu m'aider et sécher mes yeux inondés
De regrets face à sa bonté.

HaCèNe

J'ai tenté d'écrire un poème intemporel. Je ne vous cache pas que j'ai écrit ces lignes en pensant au prophète Mohammed (s) qui a beaucoup insisté sur le respect que le musulman doit accorder à son voisin. Je vous cite quelques hadiths qui illustrent un peu cela :

ما آمن بي من بات شبعان و جاره جائع إلى جنبه و هو يعلم به

"N'a pas cru en moi celui qui dort repu tandis que son voisin, à côté de lui, a faim et il est au courant de cela."

(Mousnad Bazzâr – Authentifié par Al Albâni)


رَجُلٌ كَانَ لَهُ جَارُ سُوءٍ ، يُؤْذِيهِ ، فَصَبَرَ عَلَى أَذَاهُ ، حَتَّى يَكْفِيَهُ اللَّهُ إِيَّاهُ بِحَيَاةٍ أَوْ مَوْتٍ

"L'homme qui a un mauvais voisin qui le nuit, mais qui fait preuve de patience par rapport au tort qui lui est fait, et ce, jusqu'à ce qu'Allah le mette à l'abri (de ces méfaits) pendant qu'il est encore en vie ou après sa mort."

(Tabrâniy)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le voisin arabe (poème) Empty
MessageSujet: Re: Le voisin arabe (poème)   Le voisin arabe (poème) EmptyMar 17 Avr 2012, 09:02

Bonjour,
J'ai beaucoup aimé Wink
j'ai trouvé ça très rythmé et simple de sens. Mais j'aime aussi beaucoup quand c'est simple mais restant un texte avec une morale.
Tu as réussi le côté intemporel de la chose parce que de nos jours, certains devraient réfléchir à ce genre de poème :)
très honnêtement j'ai perçu ces lignes un peu différemment. Quand tu parles de saleté je pensais plutôt à des calomnies, et par déblayer j'y voyais le pardon. lol
Le voisin arabe (poème) 109169
Revenir en haut Aller en bas
Clean_Hassen

Clean_Hassen


Le voisin arabe (poème) Empty
MessageSujet: Re: Le voisin arabe (poème)   Le voisin arabe (poème) EmptyMar 17 Avr 2012, 12:42

Enutrof a écrit:
Bonjour,
J'ai beaucoup aimé Wink
j'ai trouvé ça très rythmé et simple de sens. Mais j'aime aussi beaucoup quand c'est simple mais restant un texte avec une morale.
Tu as réussi le côté intemporel de la chose parce que de nos jours, certains devraient réfléchir à ce genre de poème :)
très honnêtement j'ai perçu ces lignes un peu différemment. Quand tu parles de saleté je pensais plutôt à des calomnies, et par déblayer j'y voyais le pardon. lol
Le voisin arabe (poème) 109169

Merci, c'est excellent que tu aies pu voir autre chose ! J'aime quand chacun le lit selon sa sensibilité et perçoit ce que d'autres ne percevront point.

Je ne voudrais pas qu'il y ait que les musulmans qui se reconnaissent dedans. Les chrétiens qui s'efforcent d'appliquer les paroles d'amour de Jésus et toute communauté qui aspire au bien n'est pas mise à l'écart.

Finalement, même le personnage "malade" n'est pas si mauvais que cela. Sa volonté est le repentir exprimé par ses regrets. Il ne s'est pas obstiné à cultiver la haine...

Je suis convaincu que la plupart des racistes pourraient changer s'ils rencontraient des gens comme le sage de ce poème (j'ai déjà vu des gens changer). Le problème aujourd'hui, c'est que beaucoup se focalisent sur le mal et leur haine les enferme dans un jugement borné. Il y a comme un fossé et ils ne tentent pas de connaître autrui.

J'ai été choqué une fois par ce que mon ami m'a confié (au lycée) : "je ne savais pas que des arabes comme toi existaient" - Il faut dire que le quartier était bourgeois et qu'il n'avait pas l'occasion de croiser beaucoup de gens "ethniques". Les seuls arabes qu'il voyait, c'était en ville. Des bandes de jeunes (pourtant il n'y a pas que des arabes..) qui accostent n'importe qui pour des cigarettes (pas toujours poliment), qui font du bruit... Il ne devait sûrement pas faire attention au petit étudiant maghrébin avec ses lunettes, coiffé comme "Charles Edouard" qui, une fois sorti de l'université, rentrait vite chez lui. Ceux qu'on remarque c'est forcément ceux qui font du bruit. Néanmoins, il faut oser leur parler, briser la glace, et on découvre de belles personnalités sous ces casquettes. Voici une petite anecdote qui m'est arrivée (je l'écris en rédigeant ce post) :

J'étais en banlieue parisienne dans une ville réputée pour la délinquance. Je cherchais désespérément le centre culturel du coin avant de tomber sur une bande de jeunes au pied d'un immeuble. Le journaliste aurait eu son scoop juste en prenant la photo (Je voyais déjà le titre : "voilà les jeunes qui terrorisent les personnes âgées") : on pouvait apercevoir environ sept jeunes, certains en casquettes, vêtements décontractés...

J'avais dans les mains un dossier avec une multitude de pages que je scrutais en marchant afin de retrouver l'adresse du centre culturel. Soudain, toutes les pages se sont envolées, giflées par un vent violent ! Je m'attendais aux pires moqueries de la part des jeunes qui étaient situés juste en face de moi. Je courbais l'échine pour attraper les pages et le vent semblait vouloir m'humilier davantage en les éloignant subitement juste au moment où je plaçais ma main dessus comme si j'avais été victime d'une farce. Au lieu d'être sujet à l'opprobre, deux jeunes ont accouru pour m'aider. Aucun n'a rit et, mieux encore, ils s'assuraient que j'avais récupérer toutes mes feuilles.

L'un d'entre eux a remarqué mon air perdu et, peut être, a-t'il fait semblant de ne pas remarquer également mon air admiratif à leur égard. Je n'imaginais pas une seule seconde qu'ils pussent être gênés et avoir la timidité d'une fillette qui rougirait sous les compliments... Avant même que je puisse prononcer un mot, l'un d'entre eux m'a demandé si je cherchais une adresse. Et au lieu de me montrer uniquement par des gestes et des paroles qui parfois t'induisent davantage en erreur, il m'a accompagné jusqu'à la porte de l'immeuble que je cherchais et, en me quittant, ce brave jeune homme ignorait qu'il m'a laissé avec un beau souvenir qui demeurera l'un des meilleurs que j'ai pu avoir en banlieue.





Dernière édition par Clean_Hassen le Mar 17 Avr 2012, 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le voisin arabe (poème) Empty
MessageSujet: Re: Le voisin arabe (poème)   Le voisin arabe (poème) EmptyMar 17 Avr 2012, 14:15

Merci pour ce partage Clean Hassen Very Happy cela fait du bien de voir qu'il y a encore et toujours des jeunes qui savent rendre service et des personnes qui savent les voir au delà des apparences...
Revenir en haut Aller en bas
Clean_Hassen

Clean_Hassen


Le voisin arabe (poème) Empty
MessageSujet: Re: Le voisin arabe (poème)   Le voisin arabe (poème) EmptyMer 18 Avr 2012, 10:45

*Espérance* a écrit:
Merci pour ce partage Clean Hassen Very Happy cela fait du bien de voir qu'il y a encore et toujours des jeunes qui savent rendre service et des personnes qui savent les voir au delà des apparences...

Merci de m'avoir lu :)

Parfois, c'est nous qui provoquons leur agressivité en nous fermant à eux. Il suffit parfois de savoir leur parler et de les accepter comme des frères.
Bon, je ne te cache pas que dans la pratique c'est moins évident. Surtout pour les femmes.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le voisin arabe (poème) Empty
MessageSujet: Re: Le voisin arabe (poème)   Le voisin arabe (poème) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le voisin arabe (poème)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un très beau poème arabe
» un tit poeme arabe.
» Vieillesse (poème d'espoir)
» URGENT : cherche poème en lien avec la chevalerie
» Pastiche du poème "Tu dis"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: LE COIN DES POETES-
Sauter vers: