Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 vers un accord avec les Lefebvristes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyJeu 19 Avr 2012, 08:54

Rappel du premier message :

Je cite le journal "La Croix" :

Les lefebvristes acceptent la main tendue du pape

Mgr Fellay, supérieur général de la Fraternité Saint-Pie-X a fait parvenir au pape une réponse concernant le Préambule doctrinal présenté en septembre 2011

Cette réponse, contrairement à la première envoyée en décembre, serait positive, et constituerait donc un pas décisif vers la fin d’une séparation de près de 24 ans


Un résultat à mettre au crédit de Benoît XVI qui, depuis le début de son pontificat, a multiplié les gestes en faveur de cette réconciliation


Dernière édition par mario-franc_lazur le Jeu 19 Avr 2012, 09:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
BERNARD




vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: avis   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012, 12:11

*Espérance* a écrit:
Ce n'est malheureusement pas demain la veille qu'il y aura une réconciliation avec notre bon Pape !

Car pas plus tard qu'hier, j'ai discuté avec un jeune prêtre intégriste et ai été heurtée par la violence de ses propos contre notre évêque qui a fait des démarches de paix envers eux..

En plus, il faut savoir qu'ils sont aussi très proches d'un certain parti politique raciste... sont pour la peine de mort et un retour en arrière de plusieurs siècles.


C'est bien vrai !
Si mon curé actuel est remplacé par in prétre intégriste ilm est probable que toute l'aquipe paroissiale vole en éclat.
Qu'est qui arrive quant-on marche à reculons? Médames et Messieurs les intégristes on se casse la figure.
Et puis votre fréquentation des milieux d'extréme droite est plus que douteuse face à l'Evangile.
Toute fois il y en a parmi vous qui ne sont FN ou fashiste .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012, 13:26

rosedumatin a écrit:

Et ils ne sont pas encore rentrés en "pleine communion" le suspens ... dure toujours malgré la main tendue du Pape Benoît XVI !!

Tout semble indiquer qu'il va y avoir un schisme chez eux. Les plus durs resteront autour des trois évêques restant ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012, 14:10

Ce que je n'accepte pas non plus venant des intégristes, c'est qu'ils mettent trop l'accent sur le rite et nous culpabilisent : par exemple, la messe en latin (perso, j'aime bien parfois les chants grégoriens, mais pour rien au monde, je ne voudrais repartir à la messe dos au peuple), la communion dans la main est pour eux un sacrilège, alors qu'en général, on fait ce qu'on veut, rien n'est imposé.

Quant à notre évêque, Mg Le Vert, qui est pour le dialogue, non seulement ne reçoit jamais de réponse d'une certaine communauté religieuse très dure dans la région, mais en plus, il est insulté.

Pour eux, il n'y a plus de "vrai" pape depuis ??? Léon XIII ? Pie XI ? Pie XII ? je ne sais plus
. Mais une chose est sure, depuis Jean XXIII, ce sont des imposteurs...

Au sujet des mouvements d'AC, alors là, c'est comparé aux mouvements gauchistes...

Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012, 14:43

*Espérance* a écrit:
Ce que je n'accepte pas non plus venant des intégristes, c'est qu'ils mettent trop l'accent sur le rite et nous culpabilisent : par exemple, la messe en latin (perso, j'aime bien parfois les chants grégoriens, mais pour rien au monde, je ne voudrais repartir à la messe dos au peuple), la communion dans la main est pour eux un sacrilège, alors qu'en général, on fait ce qu'on veut, rien n'est imposé.

Quant à notre évêque, Mg Le Vert, qui est pour le dialogue, non seulement ne reçoit jamais de réponse d'une certaine communauté religieuse très dure dans la région, mais en plus, il est insulté.

Pour eux, il n'y a plus de "vrai" pape depuis ??? Léon XIII ? Pie XI ? Pie XII ? je ne sais plus
. Mais une chose est sure, depuis Jean XXIII, ce sont des imposteurs...

Au sujet des mouvements d'AC, alors là, c'est comparé aux mouvements gauchistes...


Là il y a encore une différence ma chère Espérance, tu parles des "sédévacantistes".. attention ne pas confondre...

J'aimerais encore avoir des éclaircissements de Arnaud !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012, 14:49

rosedumatin a écrit:
*Espérance* a écrit:
Ce que je n'accepte pas non plus venant des intégristes, c'est qu'ils mettent trop l'accent sur le rite et nous culpabilisent : par exemple, la messe en latin (perso, j'aime bien parfois les chants grégoriens, mais pour rien au monde, je ne voudrais repartir à la messe dos au peuple), la communion dans la main est pour eux un sacrilège, alors qu'en général, on fait ce qu'on veut, rien n'est imposé.

Quant à notre évêque, Mg Le Vert, qui est pour le dialogue, non seulement ne reçoit jamais de réponse d'une certaine communauté religieuse très dure dans la région, mais en plus, il est insulté.

Pour eux, il n'y a plus de "vrai" pape depuis ??? Léon XIII ? Pie XI ? Pie XII ? je ne sais plus
. Mais une chose est sure, depuis Jean XXIII, ce sont des imposteurs...

Au sujet des mouvements d'AC, alors là, c'est comparé aux mouvements gauchistes...


Là il y a encore une différence ma chère Espérance, tu parles des "sédévacantistes".. attention ne pas confondre...

J'aimerais encore avoir des éclaircissements de Arnaud !!

Non, non Rose, il s'agit bien de la Fraternité de Mg Lefebvre d'Econne et de la Cté des Ptes Soeurs de St François qui n'est pas reliée au diocèse.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012, 14:53

*Espérance* a écrit:
rosedumatin a écrit:
*Espérance* a écrit:
Ce que je n'accepte pas non plus venant des intégristes, c'est qu'ils mettent trop l'accent sur le rite et nous culpabilisent : par exemple, la messe en latin (perso, j'aime bien parfois les chants grégoriens, mais pour rien au monde, je ne voudrais repartir à la messe dos au peuple), la communion dans la main est pour eux un sacrilège, alors qu'en général, on fait ce qu'on veut, rien n'est imposé.

Quant à notre évêque, Mg Le Vert, qui est pour le dialogue, non seulement ne reçoit jamais de réponse d'une certaine communauté religieuse très dure dans la région, mais en plus, il est insulté.

Pour eux, il n'y a plus de "vrai" pape depuis ??? Léon XIII ? Pie XI ? Pie XII ? je ne sais plus
. Mais une chose est sure, depuis Jean XXIII, ce sont des imposteurs...

Au sujet des mouvements d'AC, alors là, c'est comparé aux mouvements gauchistes...


Là il y a encore une différence ma chère Espérance, tu parles des "sédévacantistes".. attention ne pas confondre...

J'aimerais encore avoir des éclaircissements de Arnaud !!

Non, non Rose, il s'agit bien de la Fraternité de Mg Lefebvre d'Econne et de la Cté des Ptes Soeurs de St François qui n'est pas reliée au diocèse.

Alors c'est encore plus grave que je ne pensais Espérance !! Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
BERNARD

BERNARD


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: avis   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012, 16:27

*Espérance* a écrit:
Ce que je n'accepte pas non plus venant des intégristes, c'est qu'ils mettent trop l'accent sur le rite et nous culpabilisent : par exemple, la messe en latin (perso, j'aime bien parfois les chants grégoriens, mais pour rien au monde, je ne voudrais repartir à la messe dos au peuple), la communion dans la main est pour eux un sacrilège, alors qu'en général, on fait ce qu'on veut, rien n'est imposé.

Quant à notre évêque, Mg Le Vert, qui est pour le dialogue, non seulement ne reçoit jamais de réponse d'une certaine communauté religieuse très dure dans la région, mais en plus, il est insulté.

Pour eux, il n'y a plus de "vrai" pape depuis ??? Léon XIII ? Pie XI ? Pie XII ? je ne sais plus
. Mais une chose est sure, depuis Jean XXIII, ce sont des imposteurs...

Au sujet des mouvements d'AC, alors là, c'est comparé aux mouvements gauchistes...

Et oui l'A C est mal vu par le iconiens.
En particulier l'A C O miltant ouvrier au sein des parti de gauche et des syndicats.

Vous vous rendez compte donner la parole aux laïcs , c'est pas pensable pour les iconiens.
Il y a de leur part une certaine vanité . C'est pas moi qui l'ai dit mais mon prére qui est né en 1900 décédes en 1986 .
En parlant de Mg Lefêvre il m'a dit cette homme est dangereux.
Il a dit la même chose pour J M Le Pen.
Etre chrétien c'est être ouvert au monde et ne pas se prendre pour le nombril du monde.
Attention ce qui croient que c'est de la bonne graine pouraient avoire des surprise le jour de la récolte.
Ceux qui sont contre l'unité des Chrétiens sont contre l'unité de Dieu.
Les iconiens sont plus enclin a soutenir des régimes comme ceux de Pinochet ou Franco etc du même genre.

Quant aux Papex on a eu pire dans l'histoire de l'Eglise.
Eglise puissance temprorelle , Jésus a dit "Mon royaume n'est pas de ce monde" les iconiens l'ont peut-être oublié.

Que les traditionaliste intégriste me donne un passage de la Bible ou il est écrit que la messe doit être dite en latin et dos touné aux fidéles?
J'attend leur réponses .

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012, 16:27

Il y a des Sédévacantistes chez Mgr Lefebvre. D'où l'étonnement de Mgr Fellay en voyant la réaction des trois autres évêques. Les Sédévacantistes affirment que le pape de Rome n'est pas un vrai pape et que le siège de Pierre est occupé par un faux pape (Benoît XVI).
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012, 16:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Il y a des Sédévacantistes chez Mgr Lefebvre. D'où l'étonnement de Mgr Fellay en voyant la réaction des trois autres évêques. Les Sédévacantistes affirment que le pape de Rome n'est pas un vrai pape et que le siège de Pierre est occupé par un faux pape (Benoît XVI).

Merci infiniment Arnaud, je n'étais pas au courant de cela !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012, 17:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Il y a des Sédévacantistes chez Mgr Lefebvre. D'où l'étonnement de Mgr Fellay en voyant la réaction des trois autres évêques. Les Sédévacantistes affirment que le pape de Rome n'est pas un vrai pape et que le siège de Pierre est occupé par un faux pape (Benoît XVI).

Hé bien , c'est encore pire que je ne le croyais aussi alors !
J'ai l'impression que ceux que je cotoie sont des Sédévacantistes... mais alors ? le jeune prêtre qui a été ordonné à Econne il y a une douzaine d'années en serait aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012, 17:02

*Espérance* a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Il y a des Sédévacantistes chez Mgr Lefebvre. D'où l'étonnement de Mgr Fellay en voyant la réaction des trois autres évêques. Les Sédévacantistes affirment que le pape de Rome n'est pas un vrai pape et que le siège de Pierre est occupé par un faux pape (Benoît XVI).

Hé bien , c'est encore pire que je ne le croyais aussi alors !
J'ai l'impression que ceux que je cotoie sont des Sédévacantistes... mais alors ? le jeune prêtre qui a été ordonné à Econne il y a une douzaine d'années en serait aussi ?

Je réagis comme toi Chère Espérance, c'est donc pire que je ne le croyais !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 17:39

Lu dans le journal "La Croix"

C’est samedi dernier 9 juin, lors d’une réunion de travail avec Benoît XVI, que le texte a été mis au point. Ce mercredi 13 juin, le cardinal William Levada, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, l’a remis à Mgr Bernard Fellay, supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX). Le document rend possible le retour de la Fraternité dans l’Église, abordant à la fois les questions de fond, et les conditions de forme, avec la constitution d’une prélature personnelle pour la FSSPX.

Sur le fond, c’est-à-dire le préambule doctrinal posé comme condition à la réintégration, le document prend acte des avancées faites par le supérieur de la Fraternité en mars dernier, dans une lettre envoyée à Rome. Cette réponse avait été jugée positivement, aussi bien par la Congrégation pour la doctrine de la foi que le pape lui-même. Les cardinaux avaient alors été frappés par le changement de ton manifesté par la Fraternité. Contrairement à leur première réponse, en effet, les intégristes ne rejetaient plus de manière générale et définitive le magistère de Vatican II et celui des papes suivants.

Restaient cependant des formulations jugées non acceptables par Rome, notamment la mention des « erreurs du concile » : en clair, la Fraternité peut avoir des réserves sur tel ou tel point de Vatican II (liberté de conscience, dialogue interreligieux, œcuménisme) mais elle ne peut parler d’« erreurs du concile ». Ce préambule devrait être rendu public, une fois l’accord définitif de Mgr Fellay obtenu. En revanche, on ne connaîtra pas la version originale d’abord proposée par Rome, sur laquelle a porté la discussion.

Mgr Fellay peut demander un nouveau délai pour réfléchir

Le texte remis ce mercredi prévoit aussi les conditions pratiques de cette réintégration, avec la création d’une prélature personnelle, semblable à celle créée par Jean-Paul II pour l’Opus Dei. Une prélature personnelle est une sorte de diocèse sans territoire, qui donnerait donc à la Fraternité autorité sur ses membres, à condition d’obtenir l’accord de l’évêque du lieu pour s’implanter dans tel ou tel endroit. En revanche, cet assentiment de l’évêque ne serait pas nécessaire pour les maisons, églises et prieurés déjà fondés.

Il faut cependant rester prudent sur la suite du processus. D’abord, Mgr Fellay doit accepter les dernières modifications demandées par Rome, et donc saisir la porte ouverte par Benoît XVI. Tout semble indiquer qu’il y est prêt. Ainsi, dans un entretien paru sur le site d’information de la FSSPX, le 7 juin dernier, il notait que « Rome ne fait plus d’une acceptation totale de Vatican II une condition pour la solution canonique », relevant qu’« aujourd’hui, à Rome, certains considèrent qu’une compréhension différente du Concile n’est pas déterminante pour l’avenir de l’Église, car l’Église est plus que le Concile ».

Mais le supérieur de la Fraternité peut demander un nouveau délai pour réfléchir. Il faut en effet se souvenir que déjà, en 1988, alors qu’ils avaient signé l’accord doctrinal, les intégristes avaient brutalement rompu les discussions. De plus, il paraît certain que, même si Mgr Fellay accepte, une partie de la Fraternité ne le suivra pas. Et on ignore quelle sera la situation des autres évêques de la Fraternité, dont l’excommunication avait été levée par Benoît XVI en 2009, et qui, vraisemblablement, n’accepteront pas la réintégration.

Les évêques français attentifs à toute forme de triomphalisme de la FSSPX

La résorption du schisme est l’un des objectifs assignés par Benoît XVI pour son pontificat, et il a mis tout son poids pour y parvenir. Il est convaincu, observe un proche du dossier, que « si la Fraternité est rattachée au reste de l’Église, la tradition vivante irriguera cette communauté, et que le temps fera son œuvre pour aplanir les résistances ».

Vu de l’Église de France cependant, où le poids de la Fraternité est historiquement important, les choses se présentent de manière plus complexe. Les évêques vont se montrer extrêmement attentifs aux prises de position publique des responsables de la Fraternité, de façon à ce que ces derniers, par une forme de triomphalisme, n’indisposent pas la majorité des catholiques français, comme cela s’était passé lors de la création de l’Institut du Bon Pasteur.

Ils savent aussi que la décision risque d’être interprétée par ces mêmes catholiques comme un enterrement des acquis conciliaires, cinquante ans après sa tenue. Nul doute qu’ils saisiront l’occasion donnée par cet anniversaire pour les rassurer, et rappeler avec force l’importance de Vatican II dans le fonctionnement de l’Église d’aujourd’hui.


Frédéric MOUNIER (à Rome) et Isabelle de GAULMYN
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 18:03

Une petite minorité très militante

Selon certains observateurs, les lefebvristes ont perdu de leur influence depuis le motu proprio et la montée d’une nouvelle génération dans l’Église de France. « Ils n’incarnent plus l’unique voie de contestation aux dérives post-conciliaires, affirme un prêtre issu du monde traditionaliste. Quand les jeunes prêtres de ma génération remettent en valeur l’adoration, les confessions, la liturgie traditionnelle, une prédication classique tendance Benoît XVI, le message sur la crise de l’Église est plus dur à tenir. » Ce qui n’empêche pas les lefebvristes de bénéficier d’une bienveillance parmi les jeunes catholiques, moins clivés que leurs aînés.

Sur la scène politique, la FSSPX tente de mobiliser ses fidèles en vue des municipales de 2014 par le biais de son fer de lance politique, Civitas, mais elle n’a plus de poids réel dans les partis. « Il y a quelques années, ils avaient une tribune au Front national, mais avec l’éviction de Bruno Gollnisch ils ne sont plus du tout présents aujourd’hui, même si individuellement ils peuvent se retrouver dans nos idées », affirme un proche de Marine Le Pen.

La Fraternité reste présente symboliquement par les coups d’éclat de Civitas qui avait lancé les manifestations contre les pièces de théâtre de Romeo Castellucci et de Rodrigo Garcia à l’automne, et perturbe régulièrement des manifestations interreligieuses. « C’est une petite minorité. Mais comme ils sont très militants et très présents sur Internet (à travers leurs sites, La Porte latine, Dici, le forum de discussions Fecit), analyse Philippe de Saint-Germain, directeur de la revue Liberté politique, leur retentissement médiatique est inversement proportionnel à leur poids réel. »


Céline Hoyeau pour le journal LA CROIX
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 18:24

rosedumatin a écrit:
Une petite minorité très militante

Selon certains observateurs, les lefebvristes ont perdu de leur influence depuis le motu proprio et la montée d’une nouvelle génération dans l’Église de France. « Ils n’incarnent plus l’unique voie de contestation aux dérives post-conciliaires, affirme un prêtre issu du monde traditionaliste. Quand les jeunes prêtres de ma génération remettent en valeur l’adoration, les confessions, la liturgie traditionnelle, une prédication classique tendance Benoît XVI, le message sur la crise de l’Église est plus dur à tenir. » Ce qui n’empêche pas les lefebvristes de bénéficier d’une bienveillance parmi les jeunes catholiques, moins clivés que leurs aînés.

Sur la scène politique, la FSSPX tente de mobiliser ses fidèles en vue des municipales de 2014 par le biais de son fer de lance politique, Civitas, mais elle n’a plus de poids réel dans les partis. « Il y a quelques années, ils avaient une tribune au Front national, mais avec l’éviction de Bruno Gollnisch ils ne sont plus du tout présents aujourd’hui, même si individuellement ils peuvent se retrouver dans nos idées », affirme un proche de Marine Le Pen.

La Fraternité reste présente symboliquement par les coups d’éclat de Civitas qui avait lancé les manifestations contre les pièces de théâtre de Romeo Castellucci et de Rodrigo Garcia à l’automne, et perturbe régulièrement des manifestations interreligieuses. « C’est une petite minorité. Mais comme ils sont très militants et très présents sur Internet (à travers leurs sites, La Porte latine, Dici, le forum de discussions Fecit), analyse Philippe de Saint-Germain, directeur de la revue Liberté politique, leur retentissement médiatique est inversement proportionnel à leur poids réel. »


Céline Hoyeau pour le journal LA CROIX


Voilà qui éclaire ma petite cervelle .... vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 175602 mon amie Rosedumatin !
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 18:37

pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:
Une petite minorité très militante

Selon certains observateurs, les lefebvristes ont perdu de leur influence depuis le motu proprio et la montée d’une nouvelle génération dans l’Église de France. « Ils n’incarnent plus l’unique voie de contestation aux dérives post-conciliaires, affirme un prêtre issu du monde traditionaliste. Quand les jeunes prêtres de ma génération remettent en valeur l’adoration, les confessions, la liturgie traditionnelle, une prédication classique tendance Benoît XVI, le message sur la crise de l’Église est plus dur à tenir. » Ce qui n’empêche pas les lefebvristes de bénéficier d’une bienveillance parmi les jeunes catholiques, moins clivés que leurs aînés.

Sur la scène politique, la FSSPX tente de mobiliser ses fidèles en vue des municipales de 2014 par le biais de son fer de lance politique, Civitas, mais elle n’a plus de poids réel dans les partis. « Il y a quelques années, ils avaient une tribune au Front national, mais avec l’éviction de Bruno Gollnisch ils ne sont plus du tout présents aujourd’hui, même si individuellement ils peuvent se retrouver dans nos idées », affirme un proche de Marine Le Pen.

La Fraternité reste présente symboliquement par les coups d’éclat de Civitas qui avait lancé les manifestations contre les pièces de théâtre de Romeo Castellucci et de Rodrigo Garcia à l’automne, et perturbe régulièrement des manifestations interreligieuses. « C’est une petite minorité. Mais comme ils sont très militants et très présents sur Internet (à travers leurs sites, La Porte latine, Dici, le forum de discussions Fecit), analyse Philippe de Saint-Germain, directeur de la revue Liberté politique, leur retentissement médiatique est inversement proportionnel à leur poids réel. »


Céline Hoyeau pour le journal LA CROIX


Voilà qui éclaire ma petite cervelle .... vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 175602 mon amie Rosedumatin !

Bonsoir PINSON Very Happy

Ravie de te relire et de constater que tu sais encore voler vers nous ..

Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 18:55

rosedumatin a écrit:
pinson a écrit:


Voilà qui éclaire ma petite cervelle .... vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 175602 mon amie Rosedumatin !

Bonsoir PINSON Very Happy

Ravie de te relire et de constater que tu sais encore voler vers nous ..

Cool

Ah, que veux-tu, mon amie ! il y a la pinsonnette et les pinsonnets ! Les grandes familles, c'est prenant !!!!!


Mais oublier le chemin de ton forum ? IMPOSSIBLE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 19:09

Merci aussi Rose pour l'information, je savais que les lefebvristes étaient plus ou moins accotés au FN mais je ne savais pas que c'était du temps de Bruno Gollnisch. Et en Belgique, c'est pareil ?
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 19:10

pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:
pinson a écrit:


Voilà qui éclaire ma petite cervelle .... vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 175602 mon amie Rosedumatin !

Bonsoir PINSON Very Happy

Ravie de te relire et de constater que tu sais encore voler vers nous ..

Cool

Ah, que veux-tu, mon amie ! il y a la pinsonnette et les pinsonnets ! Les grandes familles, c'est prenant !!!!!


Mais oublier le chemin de ton forum ? IMPOSSIBLE !

Oui, je comprends tu es père de famille et c'est très important mon ami Pinson !

vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 175602 de retenir le chemin de mon forum !! flower
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 19:15

*Espérance* a écrit:
Merci aussi Rose pour l'information, je savais que les lefebvristes étaient plus ou moins accotés au FN mais je ne savais pas que c'était du temps de Bruno Gollnisch. Et en Belgique, c'est pareil ?

En Belgique, on ne parle pas beaucoup des lefebvristes et non ils ne sont pas accotés au FN qui est un petit parti chez nous.

Il y a quelques célébrations en centre ville ... mais comme ils ne sont pas encore rentrés dans la Communion avec Rome, je n'y participe jamais ....

Il faut distinguer la FSSPierre et la FSSPIE X , ces derniers sont les lefebvristes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 19:24

rosedumatin a écrit:

Il faut distinguer la FSSPierre et la FSSPIE X , ces derniers sont les lefebvristes.

Oui oui Rose, le séminaire est à Econne en Suisse, je pense que ceux que je connais sont bien des lefebvristes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 20:05

rosedumatin a écrit:
*Espérance* a écrit:
Merci aussi Rose pour l'information, je savais que les lefebvristes étaient plus ou moins accotés au FN mais je ne savais pas que c'était du temps de Bruno Gollnisch. Et en Belgique, c'est pareil ?

En Belgique, on ne parle pas beaucoup des lefebvristes et non ils ne sont pas accotés au FN qui est un petit parti chez nous.

Il y a quelques célébrations en centre ville ... mais comme ils ne sont pas encore rentrés dans la Communion avec Rome, je n'y participe jamais ....

Il faut distinguer la FSSPierre et la FSSPIE X , ces derniers sont les lefebvristes.

Bonsoir Espérance et rose , moi je ne pige absolument rien la FSSPierre et la FSSPIE X noble dames , auriez-vous la gentillesse de m'expliquer tout ce charabia .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 20:11

Eliza a écrit:
rosedumatin a écrit:
*Espérance* a écrit:
Merci aussi Rose pour l'information, je savais que les lefebvristes étaient plus ou moins accotés au FN mais je ne savais pas que c'était du temps de Bruno Gollnisch. Et en Belgique, c'est pareil ?

En Belgique, on ne parle pas beaucoup des lefebvristes et non ils ne sont pas accotés au FN qui est un petit parti chez nous.

Il y a quelques célébrations en centre ville ... mais comme ils ne sont pas encore rentrés dans la Communion avec Rome, je n'y participe jamais ....

Il faut distinguer la FSSPierre et la FSSPIE X , ces derniers sont les lefebvristes.

Bonsoir Espérance et rose , moi je ne pige absolument rien la FSSPierre et la FSSPIE X noble dames , auriez-vous la gentillesse de m'expliquer tout ce charabia .

Ma chère Eliza, je ne saurais pas t'expliquer clairement, alors je vais laisser Mario ou Rose le faire. vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 189259
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 20:18

Voici le site de la Fraternité Saint Pie X, je fais une recherche sur la Fraternité St Pierre :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 20:21

Et voici la Fraternité Saint Pierre :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne lecture Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 20:29

rosedumatin a écrit:
Une petite minorité très militante

Selon certains observateurs, les lefebvristes ont perdu de leur influence depuis le motu proprio et la montée d’une nouvelle génération dans l’Église de France. « Ils n’incarnent plus l’unique voie de contestation aux dérives post-conciliaires, affirme un prêtre issu du monde traditionaliste. Quand les jeunes prêtres de ma génération remettent en valeur l’adoration, les confessions, la liturgie traditionnelle, une prédication classique tendance Benoît XVI, le message sur la crise de l’Église est plus dur à tenir. » Ce qui n’empêche pas les lefebvristes de bénéficier d’une bienveillance parmi les jeunes catholiques, moins clivés que leurs aînés.

Sur la scène politique, la FSSPX tente de mobiliser ses fidèles en vue des municipales de 2014 par le biais de son fer de lance politique, Civitas, mais elle n’a plus de poids réel dans les partis. « Il y a quelques années, ils avaient une tribune au Front national, mais avec l’éviction de Bruno Gollnisch ils ne sont plus du tout présents aujourd’hui, même si individuellement ils peuvent se retrouver dans nos idées », affirme un proche de Marine Le Pen.

La Fraternité reste présente symboliquement par les coups d’éclat de Civitas qui avait lancé les manifestations contre les pièces de théâtre de Romeo Castellucci et de Rodrigo Garcia à l’automne, et perturbe régulièrement des manifestations interreligieuses. « C’est une petite minorité. Mais comme ils sont très militants et très présents sur Internet (à travers leurs sites, La Porte latine, Dici, le forum de discussions Fecit), analyse Philippe de Saint-Germain, directeur de la revue Liberté politique, leur retentissement médiatique est inversement proportionnel à leur poids réel. »


Céline Hoyeau pour le journal LA CROIX

Intéressant Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 20:58

rosedumatin a écrit:
Et voici la Fraternité Saint Pierre :

http://fssp.org/fr/presentation.htm

Bonne lecture Very Happy

Bonsoir chère rose , si je comprends bien mais Rolling Eyes , la foi catholique est selon moi une foi dans la tradition de l'église catholique , sujet très vaste profond mais en même temps délicate pour moi qui suis protestante .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 21:10

Pèlerinage. 6 000 catholiques traditionalistes entre Paris et Chartres
(Religions samedi 26 mai 2012 : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Pelerinage.-6-000-catholiques-traditionalistes-entre-Paris-et-Chartres_6346-2080785-fils-tous_filDMA.Htm)


Quelque 6.000 pèlerins catholiques de la « tradition romaine » ont quitté Paris samedi matin pour Chartes à pied et célébrer la fête de la Pentecôte, à l’occasion du 30e pèlerinage « Notre-Dame de Chrétienté ».

Sous un ciel au beau fixe, les pèlerins, principalement des jeunes et des familles, sont partis vers 9h00 de la cathédrale Notre-Dame de Paris, à l’issue d’une messe célébrée par Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque auxiliaire de Paris.

Dans le cortège, les fidèles, équipés pour la plupart de chaussures de randonnée, portaient des croix en bois, des étendards à l’effigie de Jésus et des bannières de leur région ou département d’appartenance.

Selon Jean-Louis Noël, directeur de la communication du pèlerinage, les fidèles ne semblent pas s’émouvoir des récents évènements - fuites de documents secrets, limogeage d’un majordome du pape et arrestation d’un banquier - qui ont secoué le Vatican et qui relèvent selon lui « du domaine des faits divers ».

10 000 croyants attendus lundi à Chartres

« Les pèlerins, en majorité très jeunes, ont pour la plupart participé aux journées mondiales de la jeunesse (en 2011 à Madrid, ndlr) et sont plus intéressés par le message du pape Benoît XVI. Ils viennent ici pour prier et pour témoigner de leur foi », a-t-il estimé.

Au total, 10.000 de ces tenants de la tradition sont attendus lundi à la cathédrale de Chartres.

Sur les routes de la Beauce, ils pourraient croiser des intégristes « lefebvristes » de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX) qui effectuent le chemin inverse.

Fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre à Ecône (Suisse) en réaction au Concile Vatican II (1962-1965), cette Fraternité est séparée de Rome depuis 1988.

Une partie des lefebvristes, entraînés par Mgr Bernard Fellay, Supérieur de la Fraternité, serait prête à rejoindre la grande famille catholique romaine, tandis que trois autres évêques y sont hostiles.

En France, la FSSPX revendique 100.000 fidèles sur les 600.000 que compte dans le monde la Fraternité lefebvriste et 150 de ses 550 prêtres. Les « tradis », dont le nombre était estimé à 45.000 en 2009, seraient quant à eux en augmentation, selon l’historien Luc Perrin.




Oui chaque années les 2 cortèges se croisent !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 21:17

Idriss a écrit:
Pèlerinage. 6 000 catholiques traditionalistes entre Paris et Chartres
(Religions samedi 26 mai 2012 : http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Pelerinage.-6-000-catholiques-traditionalistes-entre-Paris-et-Chartres_6346-2080785-fils-tous_filDMA.Htm)


Quelque 6.000 pèlerins catholiques de la « tradition romaine » ont quitté Paris samedi matin pour Chartes à pied et célébrer la fête de la Pentecôte, à l’occasion du 30e pèlerinage « Notre-Dame de Chrétienté ».

Sous un ciel au beau fixe, les pèlerins, principalement des jeunes et des familles, sont partis vers 9h00 de la cathédrale Notre-Dame de Paris, à l’issue d’une messe célébrée par Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque auxiliaire de Paris.

Dans le cortège, les fidèles, équipés pour la plupart de chaussures de randonnée, portaient des croix en bois, des étendards à l’effigie de Jésus et des bannières de leur région ou département d’appartenance.

Selon Jean-Louis Noël, directeur de la communication du pèlerinage, les fidèles ne semblent pas s’émouvoir des récents évènements - fuites de documents secrets, limogeage d’un majordome du pape et arrestation d’un banquier - qui ont secoué le Vatican et qui relèvent selon lui « du domaine des faits divers ».

10 000 croyants attendus lundi à Chartres

« Les pèlerins, en majorité très jeunes, ont pour la plupart participé aux journées mondiales de la jeunesse (en 2011 à Madrid, ndlr) et sont plus intéressés par le message du pape Benoît XVI. Ils viennent ici pour prier et pour témoigner de leur foi », a-t-il estimé.

Au total, 10.000 de ces tenants de la tradition sont attendus lundi à la cathédrale de Chartres.

Sur les routes de la Beauce, ils pourraient croiser des intégristes « lefebvristes » de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX) qui effectuent le chemin inverse.

Fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre à Ecône (Suisse) en réaction au Concile Vatican II (1962-1965), cette Fraternité est séparée de Rome depuis 1988.

Une partie des lefebvristes, entraînés par Mgr Bernard Fellay, Supérieur de la Fraternité, serait prête à rejoindre la grande famille catholique romaine, tandis que trois autres évêques y sont hostiles.

En France, la FSSPX revendique 100.000 fidèles sur les 600.000 que compte dans le monde la Fraternité lefebvriste et 150 de ses 550 prêtres. Les « tradis », dont le nombre était estimé à 45.000 en 2009, seraient quant à eux en augmentation, selon l’historien Luc Perrin.



Oui chaque années les 2 cortèges se croisent !

Merci Idriss, je ne savais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyMer 13 Juin 2012, 21:38

Spéciale dédicace à la mauvaise herbe qui pousse dru sur D.I-C! Le grand berger de Rome semble prêt à vous offrir en pâture à ses brebis égarées de la fraternité Saint-Pie X!!!!



Entretien avec Mgr Bernard Fellay sur les relations de la Fraternité Saint-Pie X avec Rome


http://www.dici.org/actualites/entretien-avec-mgr-bernard-fellay-sur-letat-present-des-relations-de-la-fraternite-saint-pie-x-avec-rome/

DICI : Etes-vous soucieux du retard de la réponse de Rome qui pourrait permettre à ceux qui sont contre une reconnaissance canonique d’éloigner des prêtres et des fidèles de la Fraternité Saint-Pie X ?

Mgr Fellay : Tout est dans les mains du Bon Dieu. Je fais confiance au Bon Dieu et à sa Divine Providence, il sait comment conduire toutes choses, même les retards, pour le bien de ceux qui l’aiment.

DICI : La décision du pape a-t-elle été ajournée comme certaines revues l’ont dit ? Le Saint-Siège vous a-t-il fait part d’un retard à prévoir ?

Mgr Fellay : Non, je n’ai eu aucune connaissance d’un quelconque calendrier. Il y en a même qui disent que le pape va traiter ce dossier à Castel Gandolfo, au mois de juillet.

Une solution canonique avant une solution doctrinale ?

DICI : La plupart de ceux qui sont opposés à l’acceptation par la Fraternité d’une éventuelle reconnaissance canonique mettent en avant que les entretiens doctrinaux n’auraient pu conduire à cette acceptation que s’ils avaient débouché sur une solution doctrinale, c’est-à-dire sur une « conversion » de Rome. Est-ce que votre position a changé sur ce point ?

Mgr Fellay : Il faut reconnaître que ces entretiens ont permis d’exposer clairement les divers problèmes que nous rencontrons au sujet de Vatican II. Ce qui a changé, c’est que Rome ne fait plus d’une acceptation totale de Vatican II une condition pour la solution canonique. Aujourd’hui, à Rome, certains considèrent qu’une compréhension différente du Concile n’est pas déterminante pour l’avenir de l’Eglise, car l’Eglise est plus que le Concile. De fait, l’Eglise ne se réduit pas au Concile, elle est beaucoup plus grande. Il faut donc s’appliquer à régler des problèmes plus vastes. Cette prise de conscience peut nous aider à comprendre ce qui se passe réellement : nous sommes appelés à aider à porter aux autres le trésor de la Tradition que nous avons pu conserver.

En sorte que c’est l’attitude de l’Eglise officielle qui a changé, ce n’est pas nous. Ce n’est pas nous qui avons demandé un accord, c’est le pape qui veut nous reconnaître. On peut se poser la question du pourquoi de ce changement. Nous ne sommes toujours pas d’accord doctrinalement, et pourtant le pape veut nous reconnaître ! Pourquoi ? La réponse elle est là : il y a des problèmes terriblement importants dans l’Eglise aujourd’hui. Il faut traiter ces problèmes. Il faut laisser de côté les problèmes secondaires et s’occuper des problèmes majeurs. Voilà la réponse de l’un ou l’autre prélat romain qui ne le diront jamais ouvertement ; il faut lire entre les lignes pour comprendre.

Les autorités officielles ne veulent pas reconnaître les erreurs du Concile. Elles ne le diront jamais explicitement. Cependant si on lit entre les lignes, on peut voir qu’elles souhaitent remédier à certaines de ces erreurs. En voici un exemple intéressant au sujet du sacerdoce. Vous savez qu’à partir du Concile, il y a eu une nouvelle conception du sacerdoce et qu’elle a démoli la figure du prêtre. Aujourd’hui on voit très clairement que les autorités romaines essaient de réhabiliter la vraie conception du prêtre. On le constatait déjà lors de l’Année sacerdotale qui a eu lieu en 2010-2011. Maintenant, la fête du Sacré-Cœur devient le jour consacré à la sanctification des prêtres. A cette occasion, une lettre a été publiée et un examen de conscience pour les prêtres a été rédigé. On croirait qu’on est allé chercher cet examen de conscience à Ecône, tellement il se situe dans la ligne de la spiritualité anté-conciliaire. Cet examen offre l’image traditionnelle du prêtre, et même de son rôle dans l’Eglise. C’est ce rôle que Mgr Lefebvre affirme quand il décrit la mission de la Fraternité : restaurer l’Eglise par la restauration du prêtre.

Dans la lettre, il est dit : « l’Eglise et le monde ne peuvent être sanctifiés que par la sanctification du prêtre ». On met vraiment le prêtre au centre. L’examen de conscience commence avec cette question : « Est-ce que la préoccupation première du prêtre est sa sanctification ? » Deuxième question : « Est-ce que le saint Sacrifice de la Messe – c’est le mot qu’ils utilisent, pas l’eucharistie, la synaxe ou je ne sais pas quoi – est le centre de la vie du prêtre ? » Ensuite on rappelle les fins de la messe : la louange de Dieu, la prière, la réparation pour les péchés…, tout est dit. Le prêtre doit s’immoler – le mot ‘immoler’ n’est pas employé mais ‘se donner’, ‘se sacrifier’ pour sauver les âmes. C’est dit. Puis vient le rappel des fins dernières : « Est-ce que le prêtre pense souvent aux fins dernières ? Est-ce qu’il pense à demander la grâce de la persévérance finale ? Est-ce qu’il le rappelle à ses fidèles ? Est-ce qu’il visite les moribonds pour leur donner les derniers sacrements ? » Vous voyez comment, de façon habile, ce document romain rappelle clairement l’idée traditionnelle du prêtre.

Bien sûr, cela ne supprime pas tous les problèmes, et il y a encore de graves difficultés dans l’Eglise : l’œcuménisme, Assise, la liberté religieuse…, mais le contexte est en train de changer, pas seulement le contexte, la situation elle-même… Je distinguerai entre les relations extérieures et la situation intérieure. Les relations avec l’extérieur n’ont pas encore changé, mais pour ce qui se passe dans l’Eglise les autorités romaines essayent de le changer petit à petit. Evidemment, aujourd’hui encore demeure un grand désastre, il faut en être conscient, et nous ne disons pas le contraire, mais il faut aussi voir ce qui est en train de se faire. Cet examen de conscience pour les prêtres en est un exemple significatif.

Quelle attitude face aux problèmes doctrinaux ?

DICI : Vous reconnaissez que de sérieuses difficultés demeurent avec l’œcuménisme, la liberté religieuse… Si une reconnaissance canonique intervenait quelle serait votre attitude face à ces difficultés ? Ne vous sentiriez-vous pas tenu à une certaine réserve ?

Mgr Fellay : Permettez-moi de répondre à votre question par trois interrogations : Les nouveautés qui ont été introduites lors du Concile ont-elles été à l’origine d’un développement accru de l’Eglise, des vocations et de la pratique religieuse ? Ne constate-t-on pas au contraire une forme d’ « apostasie silencieuse » dans tous les pays de chrétienté ? Pouvons-nous nous taire devant ces problèmes ?

Si nous voulons faire fructifier le trésor de la Tradition pour le bien des âmes, nous devons parler et agir. Nous avons besoin de cette double liberté de parole et d’action. Mais je me méfierais d’une dénonciation purement verbale des erreurs doctrinales – dénonciation d’autant plus polémique qu’elle n’est que verbale.

Avec le réalisme qui le caractérisait, Mgr Lefebvre reconnaissait que les autorités romaines et diocésaines seraient plus sensibles aux chiffres et aux faits présentés par la Fraternité Saint-Pie X, qu’aux arguments théologiques. Aussi je n’hésite pas à dire que, si une reconnaissance canonique intervenait, les difficultés doctrinales seraient toujours soulignées par nous, mais avec le concours d’une leçon donnée par les faits eux-mêmes, signes tangibles de la vitalité de la Tradition. Et pour cela, comme je vous le disais déjà en 2006, à propos des étapes de notre dialogue avec Rome, il nous faut avoir « foi en la messe traditionnelle, cette messe qui réclame d’elle-même l’intégrité de la doctrine et des sacrements, gage de toute fécondité spirituelle auprès des âmes ».

DICI : 2012 n’est pas 1988, l’année de votre sacre épiscopal. En 2009 les « excommunications » ont été retirées, en 2007 il a été officiellement reconnu que la messe tridentine n’avait « jamais été abrogée », mais maintenant certains dans la Fraternité déplorent que l’Eglise ne se soit pas encore convertie. Leur refus a priori d’une reconnaissance canonique est-il dû à 40 ans d’une situation d’exception entraînant une certaine incompréhension de la soumission à l’autorité ?

Mgr Fellay : Ce qui se passe ces temps-ci montre clairement quelques-unes de nos faiblesses face aux dangers qui sont créés par la situation dans laquelle nous sommes. L’un des dangers majeurs est de finir par inventer une idée de l’Eglise qui paraît idéale, mais qui ne se trouve pas en fait dans l’histoire réelle de l’Eglise. Certains prétendent que pour travailler « en sécurité » dans l’Eglise, il faut préalablement qu’elle soit nettoyée de toute erreur. C’est ce qu’on dit quand on affirme qu’il faut que Rome se convertisse avant tout accord, ou que les erreurs doivent d’abord avoir été supprimées pour qu’on puisse travailler. Mais ce n’est pas la réalité. Il suffit de regarder le passé de l’Eglise, souvent et même presque toujours, on voit qu’il y a des erreurs répandues dans l’Eglise. Or les saints réformateurs ne l’ont pas quittée pour combattre ces erreurs. Notre Seigneur nous a appris qu’il y aurait toujours de la mauvaise herbe jusqu’à la fin des temps. Pas seulement de la bonne herbe, pas seulement du blé.

Au temps des Ariens, les évêques ont œuvré au milieu des erreurs pour convaincre de la vérité ceux qui se trompaient. Ils n’ont pas dit qu’ils voulaient être dehors, comme certains le disent maintenant. Bien sûr, il faut toujours faire très attention à ces expressions ‘dehors’, ‘dedans’, parce que nous sommes d’Eglise et nous sommes catholiques. Mais pouvons-nous à ce titre refuser de convaincre ceux qui sont dans l’Eglise, au prétexte qu’ils sont emplis d’erreurs ? Regardons ce qu’ont fait les saints ! Si le Bon Dieu nous permet d’être dans une nouvelle situation, dans un combat rapproché au service de la vérité… Voilà la réalité que nous présente l’histoire de l’Eglise. L’Evangile compare le chrétien au levain, et nous voudrions que la pâte lève, sans que nous soyons dans la pâte ?

Dans cette situation, présentée actuellement par certains comme une situation impossible, on nous demande de venir travailler comme l’ont fait tous les saints réformateurs de tous les temps. Bien sûr cela n’enlève pas le danger. Mais si nous avons suffisamment de liberté pour agir, pour vivre et nous développer, cela doit se faire. Je pense vraiment que cela doit se faire, à la condition que nous ayons suffisamment de protection.

DICI : Croyez-vous qu’il y a des membres de la Fraternité qui, consciemment ou pas, épousent les thèses sedevacantistes ? Avez-vous peur de leur influence ?

Mgr Fellay : Certains peuvent bien être influencés par de telles idées, ce n’est pas nouveau. Je ne pense pas qu’ils soient si nombreux, mais ils peuvent faire du mal, spécialement en répandant de fausses rumeurs. Mais je pense réellement que la préoccupation principale parmi nous est plutôt la question de la confiance dans les autorités romaines, avec la crainte que ce qui pourrait arriver soit un piège. Personnellement, je suis convaincu que ce n’est pas le cas.

Chez nous, on se méfie de Rome, parce qu’on a subi trop de déconvenues, c’est pourquoi l’on pense qu’il peut s’agir d’un piège. Il est vrai que nos ennemis peuvent songer à utiliser cette offre comme un piège, mais le pape qui veut vraiment cette reconnaissance canonique, ne nous la propose pas comme un piège.

Voir ce que la proposition romaine permettra en droit et en fait

DICI : Plusieurs fois vous avez répété que le pape veut personnellement la reconnaissance canonique de la Fraternité. Est-ce que vous avez l’assurance personnelle et récente du pape lui-même que c’est vraiment sa volonté ?

Mgr Fellay : Oui c’est le pape qui le veut, et je l’ai dit à plusieurs reprises. J’ai suffisamment d’éléments précis en ma possession pour affirmer que ce que je dis est vrai, bien que je n’aie pas eu de relations directes avec le pape, mais avec ses proches collaborateurs.

DICI : La lettre du 7 avril, signée par les trois autres évêques de la Fraternité, a été malheureusement diffusée sur Internet, est-ce que l’analyse qu’elle présente correspond à la situation de l’Eglise ?

Mgr Fellay : Sur leur position, je n’exclus pas la possibilité d’une évolution. La première question pour nous qui avons été sacrés par Mgr Lefebvre était celle de la survie de la Tradition. Je pense que si mes confrères voient et comprennent qu’en droit et en fait il y a dans la proposition romaine une véritable possibilité pour la Fraternité de « tout restaurer dans le Christ », malgré tous les troubles qui subsistent dans l’Eglise aujourd’hui, alors ils pourront réajuster leur jugement, – alors, c’est-à-dire avec le statut canonique en main et les faits sous les yeux. Oui, je le pense, je l’espère. Et nous devons prier à cette intention.

DICI : Quelques-uns dans le monde, y compris des membres de la Fraternité, ont utilisé des passages d’un entretien que vous avez accordé à Catholic News Services ; ces passages semblent indiquer qu’à vos yeux Dignitatis Humanae ne fait plus difficulté.

Spoiler:
 

Est-ce la manière dont a été réalisé cet entretien qui a modifié le sens de ce que vous vouliez exprimer ? Quelle est votre position sur ce sujet par rapport à ce que Mgr Lefebvre enseignait ?

Mgr Fellay : Ma position est celle de la Fraternité et de Mgr Lefebvre. Comme d’habitude, dans une matière aussi délicate, nous devons établir des distinctions, et une partie de ces distinctions a disparu dans l’entretien télévisé qui a été réduit à moins de 6 minutes. Mais la relation écrite que CNS a faite de mes propos, rétablit ce que j’ai dit et qui n’a pas été retenu dans la version diffusée : « Bien que Mgr Fellay refuse d’endosser l’interprétation (de la liberté religieuse) par Benoît XVI comme étant en continuité avec la Tradition de l’Eglise, – une position que beaucoup dans l’Eglise ont discuté très fortement –, Mgr Fellay a parlé de l’idée en des termes étonnamment sympathiques. » En fait, j’ai seulement rappelé qu’il y a déjà une solution traditionnelle au problème que pose la liberté religieuse et qui s’appelle la tolérance. Au sujet du Concile, lorsqu’on m’a posé la question : « Est-ce que Vatican II appartient à la Tradition ? », j’ai répondu : « J’aimerais espérer qu’il en soit ainsi » (ce qu’une traduction française fautive a transformé en : « J’espère que oui »). Cela est bien dans la ligne des distinctions opérées par Mgr Lefebvre pour lire le Concile à la lumière de la Tradition : ce qui est en accord avec la Tradition, nous l’acceptons ; ce qui est douteux, nous le comprenons comme la Tradition l’a toujours enseigné ; ce qui est opposé, nous le rejetons.

Les rapports de la Fraternité Saint-Pie X avec les évêques diocésains

DICI : Une prélature personnelle est la structure canonique que vous avez indiquée dans de récentes déclarations. Or, dans le Code, le canon n° 297 demande non seulement d’informer, mais d’obtenir l’autorisation des évêques diocésains pour fonder une œuvre sur leur territoire. S’il est clair que toute reconnaissance canonique préservera notre apostolat en son état actuel, êtes-vous disposé à accepter que les œuvres à venir ne soient possibles qu’avec la permission de l’évêque dans les diocèses où la Fraternité Saint-Pie X n’est pas actuellement présente?

Mgr Fellay : Il y a beaucoup de confusion sur cette question, et elle est principalement causée par une mauvaise compréhension de la nature de la prélature personnelle, ainsi que par une méconnaissance de la relation normale entre l’ordinaire du lieu et la prélature. Ajoutez à cela le fait que la seule référence disponible aujourd’hui pour une prélature personnelle soit l’Opus Dei. Pourtant, disons-le clairement, si une prélature personnelle nous était accordée, notre situation ne serait pas la même. Pour mieux comprendre ce qui se passerait, il faut penser que notre statut serait beaucoup plus semblable à celui d’un ordinariat militaire, parce que nous aurions une juridiction ordinaire sur les fidèles. Nous serions ainsi comme une sorte de diocèse dont la juridiction s’étend à tous ses fidèles indépendamment de leur situation territoriale.

Toutes les chapelles, églises, prieurés, écoles, œuvres de la Fraternité et des Congrégations religieuses amies seraient reconnues avec une réelle autonomie pour leur ministère.

Il reste vrai – comme c’est le droit de l’Eglise – que pour ouvrir une nouvelle chapelle ou fonder une œuvre, il serait nécessaire d’avoir la permission de l’ordinaire local. Nous avons bien évidemment présenté à Rome combien notre situation actuelle était difficile dans les diocèses, et Rome est encore en train d’y travailler. Ici ou là, cette difficulté sera réelle, mais depuis quand la vie est-elle sans difficulté ? Très probablement nous aurons aussi le problème contraire, c’est-à-dire que nous ne serons pas capables de répondre aux demandes qui viendront des évêques amis. Je songe à tel évêque qui pourrait nous demander de nous charger de la formation des futurs prêtres dans son diocèse.

En aucune façon, nos relations ne seraient celles d’une congrégation religieuse avec un évêque, mais bien celles d’un évêque avec un autre évêque, tout comme ce qui se passe pour les Ukrainiens, les Arméniens dans la diaspora. Et donc si une difficulté n’était pas résolue, elle irait à Rome, et il y aurait alors une intervention romaine pour régler le problème.

Soit dit en passant, ce qui a été rapporté sur Internet concernant mes propos sur ce sujet, en Autriche, le mois dernier, est entièrement faux.

DICI : S’il y a reconnaissance canonique, qu’arrivera-t-il aux chapelles amies de la Fraternité et indépendantes du diocèse ? Est-ce que les évêques de la Fraternité continueront à administrer la confirmation, à fournir les Saintes Huiles ?

Mgr Fellay : Si elles œuvrent avec nous, il n’y aura pas de problème : ce sera exactement comme maintenant. Si non, tout dépendra de ce que ces chapelles entendent par indépendance.

DICI : Y aura-t-il une différence dans vos relations avec les communautés Ecclesia Dei ?

Mgr Fellay : La première différence sera qu’elles seront obligées d’arrêter de nous traiter de schismatiques. Pour le développement futur, il est clair que certaines se rapprocheront de nous, puisque déjà elles nous approuvent discrètement ; d’autres non. C’est le temps qui nous dira comment la Tradition se développera dans cette nouvelle situation. Nous avons de grandes attentes pour l’apostolat traditionnel, tout comme certaines personnalités importantes à Rome et comme le Saint-Père lui-même. Nous avons grand espoir que la Tradition se développe avec notre arrivée.

DICI : Toujours s’il y a reconnaissance canonique, donnerez-vous la possibilité à des cardinaux de la curie, ou à des évêques de visiter nos chapelles, de célébrer la messe, d’administrer les confirmations, peut-être même de conférer les ordinations dans vos séminaires ?

Mgr Fellay : Les évêques favorables à la Tradition, les cardinaux conservateurs vont se rapprocher. Il y a tout un développement à prévoir, sans en connaître les détails particuliers. Et il y aura aussi certainement des difficultés, ce qui est tout à fait normal. Il ne fait pas de doute qu’on viendra nous visiter, mais pour une collaboration plus précise, comme la célébration de la messe ou des ordinations, cela dépendra des circonstances. De même que nous souhaitons que la Tradition se développe, nous espérons voir la Tradition se développer chez les évêques et les cardinaux. Un jour tout sera harmonieusement traditionnel, mais combien de temps cela prendra, Dieu seul le sait.

DICI : Dans l’attente de la décision romaine, quelles sont vos dispositions intérieures ? Quelles sont celles que vous souhaiteriez pour les prêtres et les fidèles attachés à la Tradition ?

Mgr Fellay : Lorsqu’en 1988, Mgr Lefebvre annonça qu’il allait sacrer quatre évêques, certains l’encouragèrent à le faire et d’autres tentèrent de l’en dissuader. Mais notre fondateur conservait la paix, car il n’avait en vue que la volonté de Dieu et le bien de l’Eglise. Aujourd’hui, ce sont les mêmes dispositions intérieures qu’il nous faut avoir. Comme son saint Patron, la Fraternité Saint-Pie X a la volonté de « tout restaurer dans le Christ » ; certains disent que ce n’est pas le moment, d’autres au contraire que c’est le moment opportun. Pour ma part je ne sais qu’une chose : c’est toujours le moment de faire la volonté de Dieu et il nous la fait connaître en temps opportun, à condition que nous nous montrions réceptifs à ses inspirations. Pour cela, j’ai demandé aux prêtres de renouveler la consécration de la Fraternité Saint-Pie X au Sacré-Cœur de Jésus, en sa fête, le 15 juin prochain, et de s’y préparer par une neuvaine au cours de laquelle seront récitées les litanies du Sacré-Cœur dans toutes nos maisons. Tous peuvent s’y associer en demandant la grâce de devenir des instruments dociles de la restauration de toutes choses en Jésus-Christ. (DICI n°256 du 08/06/12)

Interview with Bishop Bernard Fellay on relations with Rome
Gespräch mit Bischof Bernard Fellay über den gegenwärtigen Stand der Beziehungen der Bruderschaft mit Rom
Entrevista a Monseñor Bernard Fellay sobre del estado actual de las relaciones entre la Fraternidad San Pío X y Roma
Intervista di Mons. Bernard Fellay sullo stato attuale delle relazioni della Fraternità San Pio X con Roma

A consulter également :
Reportage : Mgr Bernard Fellay à Villepreux
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: avis   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyJeu 14 Juin 2012, 08:34

ce que je leur reproche c'est qu'ils faillottent facilement avec les mouvement faciste d'extréme droite.
Il sont plus enclin à soutenir des hommes comme Franco, Mussolini , Videla, Pinochet et autres dictateurs du même cru que de soutenir l'action sociale de l'Eglise.

Le social ils n'aiment pas trop.
Hé! cela leur enleve leurs pauvres qui doivent resté pauvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyJeu 14 Juin 2012, 10:21

vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 175602
ChrisLam a écrit:
ce que je leur reproche c'est qu'ils faillottent facilement avec les mouvement faciste d'extréme droite.
Il sont plus enclin à soutenir des hommes comme Franco, Mussolini , Videla, Pinochet et autres dictateurs du même cru que de soutenir l'action sociale de l'Eglise.( 'aimerais comprendre certains catholiques seraient facistes What a Face svp explique-moi un peut !!!!!! )

Le social ils n'aiment pas trop.
Hé! cela leur enleve leurs pauvres qui doivent resté pauvres.

ChrisLam , si je comprends bien les pauvres chez eux doivent rester pauvres , mais je crois rêver et le message du Christ ils l'auraient oubliés !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: avis   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyJeu 14 Juin 2012, 10:35

Eliza a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ChrisLam a écrit:
ce que je leur reproche c'est qu'ils faillottent facilement avec les mouvement faciste d'extréme droite.
Il sont plus enclin à soutenir des hommes comme Franco, Mussolini , Videla, Pinochet et autres dictateurs du même cru que de soutenir l'action sociale de l'Eglise.( 'aimerais comprendre certains catholiques seraient facistes What a Face svp explique-moi un peut !!!!!! )

Le social ils n'aiment pas trop.
Hé! cela leur enleve leurs pauvres qui doivent resté pauvres.

ChrisLam , si je comprends bien les pauvres chez eux doivent rester pauvres , mais je crois rêver et le message du Christ ils l'auraient oubliés !!!!!!

Je dis cela car bien trop souvent quant-on parle de politique sociale ils sont peu enclin à soutenir la gauche qu'il qualifie de communiste , maçonique , athée.

Je suis de gauche , pas athée, pas communiste, contre l'avortement, contre le mariage gay.
le libéralisme economique on est dans la muise à cause de cela..................................
Mais la on sort du sujet car il deviendrai poilitique.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyJeu 14 Juin 2012, 10:59

ChrisLam a écrit:
Eliza a écrit:
vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 175602
ChrisLam a écrit:
ce que je leur reproche c'est qu'ils faillottent facilement avec les mouvement faciste d'extréme droite.
Il sont plus enclin à soutenir des hommes comme Franco, Mussolini , Videla, Pinochet et autres dictateurs du même cru que de soutenir l'action sociale de l'Eglise.( 'aimerais comprendre certains catholiques seraient facistes What a Face svp explique-moi un peut !!!!!! )

Le social ils n'aiment pas trop.
Hé! cela leur enleve leurs pauvres qui doivent resté pauvres.

ChrisLam , si je comprends bien les pauvres chez eux doivent rester pauvres , mais je crois rêver et le message du Christ ils l'auraient oubliés !!!!!!

Je dis cela car bien trop souvent quant-on parle de politique sociale ils sont peu enclin à soutenir la gauche qu'il qualifie de communiste , maçonique , athée.

Je suis de gauche , pas athée, pas communiste, contre l'avortement, contre le mariage gay.
le libéralisme economique on est dans la muise à cause de cela..................................
Mais la on sort du sujet car il deviendrai poilitique.

Tout à fait d'accord avec toi ChrisLam et on ne sort pas trop du sujet en disant que cette droite là se veut justement revenir à la "vraie religion" comme ils disent, avec la peine de mort... et le rejet, comme tu dis des communistes, FM, étrangers..
L'essentiel pour eux semble être le rite extérieur : avoir un châpeau pour pour aller à la messe, communier sur la langue, etc...
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyJeu 14 Juin 2012, 17:45

Le dénouement approche, je prie afin que le schisme soit résorbé !

C'est une de mes grandes espérances depuis longtemps ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lefebvristes : le dénouement approche

Le 13 juin dernier, Mgr Fellay (photo), supérieur de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, a reçu de la Congrégation de la doctrine de la foi la réponse du pape concernant la réintégration des lefebvristes dans l’Église catholique romaine. Qu’elle soit positive ou négative, la décision de Benoît XVI ne sera sans doute pas communiquée avant que Mgr Fellay ne l’étudie et ne donne sa réponse.

On ne connaît pas encore la teneur du document qui a été remis à Mgr Fellay par le cardinal William Levada, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, mais il est fort probable que celui-ci aborde les questions de fond et les conditions pratiques relatives à la réintégration de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) dans l’Église catholique.

Sur le fond, c’est-à-dire le préambule doctrinal posé comme condition à ce retour, le document remis le mercredi 13 juin prend probablement acte des avancées faites par Mgr Fellay en mars dernier. En effet, celui-ci ne rejetait plus de manière générale et définitive le magistère du concile Vatican II et celui des papes suivants. Certaines formulations étaient toutefois jugées inacceptables par Rome, notamment la mention des « erreurs du Concile« . En d’autres termes, la FSSPX peut avoir des réserves sur tel ou tel point de Vatican II, mais ne peut pas parler d’ »erreurs« . Dans ce document, il est aussi sans doute question de la création d’une prélature personne, semblable à celle créée par Jean-Paul II pour l’Opus Dei. Un point déjà évoqué précédemment.

Un schisme dans le schisme ?

Quelle sera la réponse de Mgr Fellay? On l’ignore pour l’instant, mais si celle-ci est positive, il est fort probable qu’elle entraînera de fortes dissensions au sein de la FSSPX. En effet, certains lefebvristes ne veulent pas d’une réintégration dans l’Église qu’ils assimilent souvent à « l’Antéchrist » en raison de son acceptation de la modernité et de la laïcité. Un schisme dans le schisme est donc probable en cas d’accord de Mgr Fellay sur un retour dans le giron de l’Église. Dans l’Eglise même, beaucoup d’évêques sont réservés et hostiles à cette réconciliation.

Fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre (mort en 1991) et séparée de Rome depuis 1988, la Fraternité, qui s’est opposée fermement au Concile Vatican II (1962/65), compte de nombreux prêtres (environ 500), des centaines de séminaristes, des religieuses et des dizaines de milliers de fidèles.

Pascal ANDRÉ
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyJeu 14 Juin 2012, 20:23

Eliza a écrit:
rosedumatin a écrit:
Et voici la Fraternité Saint Pierre :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne lecture Very Happy

Bonsoir chère rose , si je comprends bien mais Rolling Eyes , la foi catholique est selon moi une foi dans la tradition de l'église catholique , sujet très vaste profond mais en même temps délicate pour moi qui suis protestante .


Tu n'as donc pas vécu, amie Eliza, les tourments de l'après-Vatican 2 .. , mais un certains mgr Lefèbvre a refusé les conclusions de ce Concile, drapé dans son fort grand orgueil !!!Tu ne peux dons pas savoir !


Cordialement et à +
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyJeu 14 Juin 2012, 20:57

pinson a écrit:
Eliza a écrit:
rosedumatin a écrit:
Et voici la Fraternité Saint Pierre :

http://fssp.org/fr/presentation.htm

Bonne lecture Very Happy

Bonsoir chère rose , si je comprends bien mais Rolling Eyes , la foi catholique est selon moi une foi dans la tradition de l'église catholique , sujet très vaste profond mais en même temps délicate pour moi qui suis protestante .


Tu n'as donc pas vécu, amie Eliza, les tourments de l'après-Vatican 2 .. , mais un certains mgr Lefèbvre a refusé les conclusions de ce Concile, drapé dans son fort grand orgueil !!!Tu ne peux dons pas savoir !

Ami pinsonet bonsoir , moi qui croyais que les catholiques étaient tous unis autour du pape , et bien sincèrement je me suis trompée et dire que Jésus nous demandent d'êtres unis comme il seul corps Rolling Eyes +++


Cordialement et à +
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: avis   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyVen 15 Juin 2012, 08:06

pinson a écrit:
Eliza a écrit:
rosedumatin a écrit:
Et voici la Fraternité Saint Pierre :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne lecture Very Happy

Bonsoir chère rose , si je comprends bien mais Rolling Eyes , la foi catholique est selon moi une foi dans la tradition de l'église catholique , sujet très vaste profond mais en même temps délicate pour moi qui suis protestante .


Tu n'as donc pas vécu, amie Eliza, les tourments de l'après-Vatican 2 .. , mais un certains mgr Lefèbvre a refusé les conclusions de ce Concile, drapé dans son fort grand orgueil !!!Tu ne peux dons pas savoir !


Cordialement et à +

Cette réaction a été celle de mon pére en voyant Mgr Lefèbvre à lépoque.
Pour moi cette homme symbolise le pouvoir clérical comme il ne devrait pas être, un pouvoir de domination.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyVen 15 Juin 2012, 08:16

ChrisLam a écrit:
pinson a écrit:
Eliza a écrit:
rosedumatin a écrit:
Et voici la Fraternité Saint Pierre :

http://fssp.org/fr/presentation.htm

Bonne lecture Very Happy

Bonsoir chère rose , si je comprends bien mais Rolling Eyes , la foi catholique est selon moi une foi dans la tradition de l'église catholique , sujet très vaste profond mais en même temps délicate pour moi qui suis protestante .


Tu n'as donc pas vécu, amie Eliza, les tourments de l'après-Vatican 2 .. , mais un certains mgr Lefèbvre a refusé les conclusions de ce Concile, drapé dans son fort grand orgueil !!!Tu ne peux dons pas savoir !


Cordialement et à +

Cette réaction a été celle de mon pére en voyant Mgr Lefèbvre à lépoque.
Pour moi cette homme symbolise le pouvoir clérical comme il ne devrait pas être, un pouvoir de domination.

Bonjour à tous , ce que je remarque dans le christianisme c'est qu'il y a beaucoup de division à tous les niveaux , mais sa c'est le propre de l'homme et de son orgueil diviser pour règner !!!
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: avis   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyVen 15 Juin 2012, 08:26

Eliza a écrit:
ChrisLam a écrit:
pinson a écrit:
Eliza a écrit:


Bonsoir chère rose , si je comprends bien mais Rolling Eyes , la foi catholique est selon moi une foi dans la tradition de l'église catholique , sujet très vaste profond mais en même temps délicate pour moi qui suis protestante .


Tu n'as donc pas vécu, amie Eliza, les tourments de l'après-Vatican 2 .. , mais un certains mgr Lefèbvre a refusé les conclusions de ce Concile, drapé dans son fort grand orgueil !!!Tu ne peux dons pas savoir !


Cordialement et à +

Cette réaction a été celle de mon pére en voyant Mgr Lefèbvre à lépoque.
Pour moi cette homme symbolise le pouvoir clérical comme il ne devrait pas être, un pouvoir de domination.

Bonjour à tous , ce que je remarque dans le christianisme c'est qu'il y a beaucoup de division à tous les niveaux , mais sa c'est le propre de l'homme et de son orgueil diviser pour règner !!!


Je ferais respectueusement remarquer que chez les "prostestants" il y a eu aussi de sérieuses divergences , ce qui a entrainé la multitude des sectes chrétiennes dans le monde. Chacun y allant de la deffence de son clocher.
Mais il y a une chose qui nous unit tous c'est Jésus , Le Christ.
Mon Fils a té entrainé par une se ces sectes chrétiene. (La Parole Parlé de Marion Wuiliam Branham) Qui l'on completement changé du rant un temps , à tel point qui renié sa propre famille.
Il en est sorti mais les sequelles sont encore là!

Le sectarisme c'est Satan qui agit au sein de nos croyances, de notre Foi.
Le sectarisme c'est du racisme religieux , donc il est de devoir du chrétien de le combatre.
Ce sectarisme existe aussi chez nos amis musulmans , ils doivent eux aussi le combatre.

Le sectarisme et le fondamentalisme à outrance sont pour moi la pouriture des religions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyVen 15 Juin 2012, 10:17

ChrisLam a écrit:
Eliza a écrit:
ChrisLam a écrit:
pinson a écrit:



Tu n'as donc pas vécu, amie Eliza, les tourments de l'après-Vatican 2 .. , mais un certains mgr Lefèbvre a refusé les conclusions de ce Concile, drapé dans son fort grand orgueil !!!Tu ne peux dons pas savoir !


Cordialement et à +

Cette réaction a été celle de mon pére en voyant Mgr Lefèbvre à lépoque.
Pour moi cette homme symbolise le pouvoir clérical comme il ne devrait pas être, un pouvoir de domination.

Bonjour à tous , ce que je remarque dans le christianisme c'est qu'il y a beaucoup de division à tous les niveaux , mais sa c'est le propre de l'homme et de son orgueil diviser pour règner !!!


Je ferais respectueusement remarquer que chez les "prostestants" il y a eu aussi de sérieuses divergences , ce qui a entrainé la multitude des sectes chrétiennes dans le monde. Chacun y allant de la deffence de son clocher.
Mais il y a une chose qui nous unit tous c'est Jésus , Le Christ.
Mon Fils a té entrainé par une se ces sectes chrétiene. (La Parole Parlé de Marion Wuiliam Branham) Qui l'on completement changé du rant un temps , à tel point qui renié sa propre famille.
Il en est sorti mais les sequelles sont encore là!

Le sectarisme c'est Satan qui agit au sein de nos croyances, de notre Foi.
Le sectarisme c'est du racisme religieux , donc il est de devoir du chrétien de le combatre.
Ce sectarisme existe aussi chez nos amis musulmans , ils doivent eux aussi le combatre.

Le sectarisme et le fondamentalisme à outrance sont pour moi la pouriture des religions.

Bonjour ami ChrisLam , tu as raisons c'est le même problème c'est nous protestants ils contestes sans cesse , à croire qu'il est impossible pour eux de plier le genou à cause de leur orgueil , mais sache que le Seigneur les brisera tous afin qu'ils reviennent aux enseignements du Christ , moi durant près plus de 20 ans j'ai fréquenté une église évangélique très sectaires , j'en suis sortie uniquement par la grâce de Dieu très meurtrie humainement , mais vraiment fortifié dans ma foi chrétienne et maintenant simplement , je marche tous les jours dans les pas du Christ et aime tous mes frères et soeurs .
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 EmptyVen 15 Juin 2012, 16:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Vatican propose une prélature personnelle aux Lefebvristes

C’est probablement après son chapitre général de juillet que la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) répondra à la proposition de Rome en vue de sa réhabilitation. La Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) a proposé une prélature personnelle comme instrument de reconnaissance canonique.



Au cours de la rencontre du 13 juin, a indiqué un communiqué du Saint-Siège, Mgr Fellay a été informé par la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) de « l’évaluation du Saint-Siège » au sujet de sa réponse au « préambule doctrinal » qui lui avait été soumis en septembre 2011. Pour sa part, Mgr Fellay, Supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, a exposé la situation actuelle et promis de faire connaître sa réponse dans un délai raisonnable. Celle-ci devrait intervenir après le chapitre général de la fraternité prévu durant la première quinzaine de juillet.
Lors de sa rencontre avec le cardinal William Levada, préfet de la CDF, Mgr Fellay s’est vu remettre « un projet de document proposant une prélature personnelle, comme instrument le plus adapté à une éventuelle reconnaissance canonique de la fraternité ». Le Vatican a en outre confirmé que la situation des trois autres évêques de la FSSPX, contraires ou peu favorables à la réconciliation, serait « traitée séparément et individuellement ».
Si Mgr Fellay accepte les propositions romaines, il ne sera pas suivi par l’ensemble de la Fraternité. Cette réconciliation risque de provoquer une fracture avec une nouvelle entité définitivement séparée de Rome. Même si certains prélats romains craignent que la FSSPX adopte un ton triomphaliste, une éventuelle réussite de la réconciliation sera à attribuer à Benoît XVI et à Mgr Bernard Fellay. Depuis son élection en avril 2005, Benoît XVI a multiplié les gestes à l’intention de la tradition et des traditionalistes.

Un long parcours


Reçu au Vatican le 14 septembre 2011, le supérieur général des Lefebvristes avait reçu un « préambule doctrinal » – resté confidentiel pour l’heure – qui contiendrait en particulier la « profession de foi » prononcée par quiconque souhaite assumer une charge exercée au nom de l’Eglise, selon les critères de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Celui qui souscrit à cette professio fidei « adhère aux doctrines qui sont énoncées, soit par le pontife romain, soit par le collège des évêques, lorsqu’ils exercent le magistère authentique même s’ils n’ont pas l’intention de les proclamer par un acte définitif ».
Cette démarche de la CDF intervenait au terme d’un très long parcours de réconciliation entrepris par le pape qui avait commencé avec une audience privée accordée en août 2005 à Mgr Bernard Fellay. Le pape avait ensuite fait un premier geste en faveur du monde traditionaliste en libéralisant, courant 2007, l’usage des livres liturgiques en latin d’avant le Concile Vatican II (1962-1965).
Puis Benoît XVI avait levé l’excommunication des quatre évêques de la FSSPX ordonnés sans mandat pontifical par Mgr Lefebvre en juin 1988, entraînant alors le schisme avec Rome. Le pape avait ensuite souhaité l’ouverture de discussions doctrinales sans précédent qui avaient eu lieu au cours de huit rencontres à huis clos entre théologiens des deux parties, au Vatican, du mois d’octobre 2009 au mois d’avril 2011. Si ces discussions avaient mis en avant les points de désaccord entre Rome et la FSSPX, Benoît XVI avait tout de même souhaité que soit remis aux Lefebvristes un « préambule doctrinal » constituant la base fondamentale en vue de parvenir à la pleine réconciliation.

Apic
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Contenu sponsorisé




vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
vers un accord avec les Lefebvristes
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» régression linéaire avec variable dépendante retardée
» Manger avec les collègues
» détachement 1er vers second degré, entretien à la rentrée
» présenter l'agregation de lettres avec l'ens
» Mise en oeuvre HEQ5 et autoguidage avec chercheur 9*50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: