Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 les variantes de lecture du Coran

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: les variantes de lecture du Coran   Sam 15 Déc 2012, 11:12

Rappel du premier message :

les variantes de lecture du Coran :

le verset 18:86 présente une variante de lecture qui change le sens de "source boueuse" en "source bouillante".

voir ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
C'est d'après une lecture – la plus répandue – qu'il s'agit d'une "source boueuse" ("'aynin hami'ah") ; as-Syôharwî l'explique en disant que l'eau n'était réellement pas claire (Qassas ul-qur'ân 3/158). D'après une variante de lecture – Ibn Âmir, Hamza, al-Kissâ'ï, Abû Bakr 'an 'Âssim –, il s'agit de lire : "'aynin hâmiyah", ce qui signifie : "source bouillante". Ce sens est également valable, dans la mesure où l'agitation de la mer, à quoi s'ajoute le reflet du soleil rougeoyant au moment de son coucher, peuvent faire ressembler une portion de mer se trouvant entre des îlots à une eau bouillante

si, comme le dit la tradition islamique, le coran a été transcrit directement de la bouche de Mohamed et s'il a été récité de façon continue depuis 1400 ans, comment se fait t il qu'un même verset puisse être récité de plusieurs façons, en ayant de plus des significations différentes ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Tomi




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Dim 06 Jan 2013, 18:10

eric121 a écrit:
Tomi a écrit:
J'ai été étonné de constater que les éditions récentes du Coran se permettent de rajouter une correction dans le texte divin, à propos du mot baSTa. Il est écrit basTa à certains endroits et baSTa à un autre. Là, un "s" a rajouté au-dessus du"S".
(les majuscules que j'utilise dans ma transcription représentent les lettres emphatiques)
Et oui, car avec Internet , ils savent que les choses vont vite... et il ne faudrait pas qu'on sache qu'il y a des erreurs dans le texte sacré...

La correction du Coran dont je parle se trouve dans le verset 7-69. Je pense qu'elle a été faite des dizaines d'années avant l'invention d'Internet.

Le fait de corriger le texte en superposant la "bonne" lettre au-dessus de la "mauvaise", n'est pas du tout discrète. Un lecteur du Coran en arabe la voit immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Lun 07 Jan 2013, 12:58

Tomi a écrit:
eric121 a écrit:
Tomi a écrit:
J'ai été étonné de constater que les éditions récentes du Coran se permettent de rajouter une correction dans le texte divin, à propos du mot baSTa. Il est écrit basTa à certains endroits et baSTa à un autre. Là, un "s" a rajouté au-dessus du"S".
(les majuscules que j'utilise dans ma transcription représentent les lettres emphatiques)
Et oui, car avec Internet , ils savent que les choses vont vite... et il ne faudrait pas qu'on sache qu'il y a des erreurs dans le texte sacré...

La correction du Coran dont je parle se trouve dans le verset 7-69. Je pense qu'elle a été faite des dizaines d'années avant l'invention d'Internet.

Le fait de corriger le texte en superposant la "bonne" lettre au-dessus de la "mauvaise", n'est pas du tout discrète. Un lecteur du Coran en arabe la voit immédiatement.
Oui, car souvent les PDF en arabe sont de simples photographies du Coran si je ne me trompe pas.
Ils n'ont pas retapé à la main tout le Coran il me semble
Revenir en haut Aller en bas
Matrix

avatar


MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Lun 07 Jan 2013, 16:56

eric121 a écrit:
Tomi a écrit:
eric121 a écrit:
Tomi a écrit:
J'ai été étonné de constater que les éditions récentes du Coran se permettent de rajouter une correction dans le texte divin, à propos du mot baSTa. Il est écrit basTa à certains endroits et baSTa à un autre. Là, un "s" a rajouté au-dessus du"S".
(les majuscules que j'utilise dans ma transcription représentent les lettres emphatiques)
Et oui, car avec Internet , ils savent que les choses vont vite... et il ne faudrait pas qu'on sache qu'il y a des erreurs dans le texte sacré...

La correction du Coran dont je parle se trouve dans le verset 7-69. Je pense qu'elle a été faite des dizaines d'années avant l'invention d'Internet.

Le fait de corriger le texte en superposant la "bonne" lettre au-dessus de la "mauvaise", n'est pas du tout discrète. Un lecteur du Coran en arabe la voit immédiatement.
Oui, car souvent les PDF en arabe sont de simples photographies du Coran si je ne me trompe pas.
Ils n'ont pas retapé à la main tout le Coran il me semble

Discussion intéressante entre deux spécialistes de la langue arabe et le Coran Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://sciences-religion.com
Tomi




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Lun 07 Jan 2013, 17:03

Matrix a écrit:




Discussion intéressante entre deux spécialistes de la langue arabe et le Coran Very Happy

Est-ce qu'il serait possible d'avoir ton avis également sur le sîn rajouté au dessus du Sâd?
Bien sûr, seulement si l'intégrité du Coran à travers les siècles veut dire quelque chose pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Lun 07 Jan 2013, 18:49

Tomi a écrit:
Matrix a écrit:




Discussion intéressante entre deux spécialistes de la langue arabe et le Coran Very Happy

Est-ce qu'il serait possible d'avoir ton avis également sur le sîn rajouté au dessus du Sâd?
Bien sûr, seulement si l'intégrité du Coran à travers les siècles veut dire quelque chose pour toi.


Il y a un secret dans cette langue du Coran comme l'écriture de t fermé et le t ouvert (voir mon intervention sur ce sujet ici dans le forum) comme le t fermé qui remplace le t ouvert enferme un secret le sad fermé remplace le sin ouvert pour signifié un secret

Le sin a été remplacé par le sad dans le cas où la connaissance du mot n'est pas restreint à une signification connu
et cela suivant la position du sin par rapport au sad, c-a-d s'il se trouve en-dessous du sad ou au-dessus du sad

exemple
2.245. Quiconque prête à Allah de bonne grâce, Il le lui rendra multiplié plusieurs fois. Allah restreint ou étend (Ses faveurs.) Et c’est à Lui que vous retournerez.

le sin a été remplacer par le sad dans le premier verset parce que on ne peut faire tout le tour de l'accroissement ou l'étendu de l'acte, l'homme connaissait et connait certain aspects de l'étendu des faveurs d'Allah et ignore la plupart des autres aspects d'où le choix du sad ... faire descendre la pluie ou faire pousser des plantes (sont des faveurs d'Allah) on connait certains facteurs qui entre dans ses actes et on ignore la plupart d'où le remplacement du sin par le sad

comme c'est précisé dans le verset
7.69 Et rappelez-vous quand Il vous a fait succéder au peuple de Noé, et qu'Il accrut pour vous, dans la création une croissance . Eh bien, rappelez-vous les bienfaits d'Allah afin que vous réussissiez.

La croissance est-ce dans les produit de la terre ? dans la pluie ? dans le nombre des animaux ? dans nos corps ? notre savoir restera restreint par rapport au vouloir d'Allah ... l'homme connait quelque aspect de cette croissance et en ignore la plupart d'où le remplacement du sin par sad

Ou encore dans les versets
52.37. Possèdent-ils les trésors de ton Seigneur? Ou sont-ils eux les maîtres souverains?
88.22. et tu n'as sur eux aucune autorité (ou tu ne peux les dominer).

Ici le sin a été remplacer par le sad pour signifier que la domination d'Allah est totale et ne ressemble en rien çà la domination d'un roi humain qu'on sait quelque que soit son étendu ne peut être totale


Par contre dans le verset
2.247. ... Il dit: «Allah, vraiment l’a élu sur vous, et a accru sa part quant au savoir et à la condition physique.» - Et Allah alloue Son pouvoir à qui Il veut. Allah a la grâce immense et Il est Omniscient.

le sin est resté sin par là la connaissance de la croissance dans le savoir et la condition physique est conforme a ce que l'homme pour connaitre et imaginer

Et lorsque le sin garde sa place comme dans le verset
29.62. Allah dispense largement ou restreint Ses dons à qui Il veut parmi Ses serviteurs. Certes, Allah est Omniscient.

C'est parce que l'élément concerné (ici Rizk=don) est connu de l'homme et c'est la même chose que dans le verset
17.29. Ne porte pas ta main enchaînée à ton cou [par avarice], et ne l’étend pas non plus trop largement, sinon tu te trouveras blâmé et chagriné.

qui signifie que se que que vous connaissez de la dépense est ce qui est voulu par Allah dans ce verset

Pourquoi le sin est parfois au-dessus du sad est parfois en-dessous de celui-ci et d'autre fois à la fin du mot ?
simplement pour signifier au "réciteur" la tonalité à donné à la lettre sad ou sin ou dans le dernier cas avoir le choix de l'un ou l'autre



Actes 4:13
Lorsqu'ils virent l'assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, sachant que c'étaient des hommes du peuple sans instruction; et ils les reconnurent pour avoir été avec Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: les variantes de lecture du Coran   Lun 07 Jan 2013, 19:10

Pour Basta c'est , avec (sad) et non (sin) , mais la prononciation varie avec le sin qui veut dire forte corpulence , la phrase parle de la communauté de jud (houd) qui avaient un corps humain solide, fort et de grande taille . pour les différentes prononciation lire le site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .

Remarque importante :

LE CORAN A UN SEUL ET UNIQUE CODEX , UNIFIE DEPUIS LE KHALIFAT ABOUBAKR ET MIS EN PLUSIEURS EXEMPLAIRES PAR LE KHALIFAT OTHMAN , les variantes numériques ( arrangement,combinaison, calcul mathématiques) ont déjà prouver que les lettres du coran , ont était l’œuvre d'une intelligence divine , et ce n'est pas Mohamed (ssl) qui ne savait ni lire ni écrire , je vous propose : ( un livre que vous pouvez consulter : le soleil se lève à l'occident ). [b]
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Lun 07 Jan 2013, 20:50

- mohamed - a écrit:
Tomi a écrit:
Matrix a écrit:




Discussion intéressante entre deux spécialistes de la langue arabe et le Coran Very Happy

Est-ce qu'il serait possible d'avoir ton avis également sur le sîn rajouté au dessus du Sâd?
Bien sûr, seulement si l'intégrité du Coran à travers les siècles veut dire quelque chose pour toi.


Il y a un secret dans cette langue du Coran comme l'écriture de t fermé et le t ouvert (voir mon intervention sur ce sujet ici dans le forum) comme le t fermé qui remplace le t ouvert enferme un secret le sad fermé remplace le sin ouvert pour signifié un secret

Le sin a été remplacé par le sad dans le cas où la connaissance du mot n'est pas restreint à une signification connu
et cela suivant la position du sin par rapport au sad, c-a-d s'il se trouve en-dessous du sad ou au-dessus du sad........

N'importe quoi. On a l'impression d'entendre un discours de rabbins juifs dans une école talmudique.

Le verbe basaTa veut dire "étendre, élargir", plus d'autres sens encore.
Il s'écrit avec un sîn. A mon avis, il n'existe pas de verbe baSaTa avec un Sâd.

Donc, on a tout simplement corrigé l'erreur du Coran, en rajoutant un sîn au-dessus ou au-dessous du Sâd.

L'erreur s'explique. Souvent en arabe, une lettre emphatique en appelle une autre. Le "T" emphatique de basaTa a influencé le copiste, qui a cru bon de mettre un "S" emphatique à côté du "T" emphatique.
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Lun 07 Jan 2013, 20:53

azdan a écrit:
je vous propose : ( un livre que vous pouvez consulter : le soleil se lève à l'occident ). [b]

J'ai ce livre depuis quelques années. On me l'a gratuitement envoyé chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Lun 07 Jan 2013, 23:28

Citation :
Donc, on a tout simplement corrigé l'erreur du Coran, en rajoutant un sîn au-dessus ou au-dessous du Sâd.

L'erreur s'explique. Souvent en arabe, une lettre emphatique en appelle une autre. Le "T" emphatique de basaTa a influencé le copiste, qui a cru bon de mettre un "S" emphatique à côté du "T" emphatique.

Tu m'étonne ! mais c'est vrai qu'on ne peut etre bon a tout les coups, il aurait été plus simple de dire Wow ou se taire

L'emphatique est employé pour les gens qui ne parlent pas arabe et comme le Coran est écrit en Arabe il n'y a pas lieu d'utiliser les consonnes emphatiques

Comment expliques tu que les scripts ont corrigé le mot dans certains endroit et pas dans d'autres

42.27.وَلَوْ بَسَطَ اللَّهُ الرِّزْقَ لِعِبَادِهِ لَبَغَوْا فِي الْأَرْضِ وَلَكِن يُنَزِّلُ بِقَدَرٍ مَّا يَشَاءُ إِنَّهُ بِعِبَادِهِ خَبِيرٌ بَصِيرٌ
42.27. Si Dieu avait prodigué sans mesure Ses richesses aux hommes, ces derniers auraient commis les pires excès sur la Terre. Aussi leur accorde-t-Il ce qu'Il veut, avec mesure, car Il connaît si bien la nature des hommes et lit si bien dans leurs cœurs.

17.29.وَلاَ تَجْعَلْ يَدَكَ مَغْلُولَةً إِلَى عُنُقِكَ وَلاَ تَبْسُطْهَا كُلَّ الْبَسْطِ فَتَقْعُدَ مَلُوماً مَّحْسُوراً
17.29. Ne tiens pas la main collée à ton cou par avarice, et ne donne pas non plus à pleines mains, si tu ne veux pas être blâmé ni éprouver des regrets !

17.30.إِنَّ رَبَّكَ يَبْسُطُ الرِّزْقَ لِمَن يَشَاءُ وَيَقْدِرُ إِنَّهُ كَانَ بِعِبَادِهِ خَبِيراً بَصِيراً
17.30. En vérité, ton Seigneur comble qui Il veut de Ses bienfaits ou les donne avec parcimonie. Il connaît si bien les hommes et Il lit parfaitement dans leurs cœurs.

Plus d'une dizaine de versets, en plus de ces trois, ont gardé au verbe le "sin" si on a corrigé cela pourquoi ne pas corrigé les autres de la même facon

Hein ?

Si le sujet t’intéresse voir l'exposé (ou l'explication) de Al-Jazria شرح الجزرية l'auteur Ibn Al-Jazry ابن الجزري

Citation :
Le verbe basaTa veut dire "étendre, élargir", plus d'autres sens encore.
Il s'écrit avec un sîn. A mon avis, il n'existe pas de verbe baSaTa avec un Sâd.

Je n'ai pas dit le contraire et si tu me fait la dictée j’écrirais tout les mots avec le sin, mais le rasm est là pour donner des indications que j'ai t'est explique, re-médite les phrases suivant les explications que j'ai donné, si tu ne les a pas compris demande un éclaircissement

اختلاف الرسم القرآني عن الرسم الإملائي ينبهنا إلى معان نغفل عنها لولا هذا الرسم، وأن صورة الكلمة بحروفها يجب أن تكون مطابقة للمعنى المراد؛ الذي من أجله تم استحضارها، فنتعلم من
الرسم ما نتعلم من صريح اللفظ، فهو للمؤمن نور ينتفع به، وللمشكك في صحته فتنة يهلك فيها.

Traduction
Ce rasm différent du rasm de la dictée il sert comme une indication à des significations plus larges qu'on pourrait passer à côté son se signe discret qui pousse à la réflexion

Citation :
Le "T" emphatique de basaTa a influencé le copiste, qui a cru bon de mettre un "S" emphatique à côté du "T" emphatique.

cette phrase a trahit ton ignorance du sujet traité et que tu n'as même pas lu mon explication ou essayer de la comprendre puisque dans mon explication je n'ai pas utilisé seulement le verbe "basata" mais aussi un nom qui s’écrit avec un "sin " et qu'on trouve avec un "sad" dans le Coran et ceci dans les versets 52.37 et 88.22 se nom est dominateur (de la domination) المسيطر dans la dictée il est écrit avec un "sin" et dans le Coran il est écrit avec un "sad"
d'une autre manière en peut parfaitement écrire dans un langage journalistique:
- le roi est dominateur الملك المسيطر
-Allah est dominateur الله المصيطر

remarque le premier est avec = le "sin" et le deuxième avec le "sad" alors que c'est le même nom le sin est utilisé pour échapper à globaliser le sens du domination d'ailleurs il est appelé dans les règles de récitation le "sin" d'échappement سين التفلت et le "sad" est appelé le "sad" du refus d'échappement صاد الامتناع


Quand il est au-dessus ou en-dessous tu n'as qu'a écouter la psalmodie du Coran et tu verras que lorsque il est au-dessus il est prononcé "sad" et "sin" lorsqu'il est en-dessous, rien n'est omis dans le Coran


Actes 4:13
Lorsqu'ils virent l'assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, sachant que c'étaient des hommes du peuple sans instruction; et ils les reconnurent pour avoir été avec Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Mar 08 Jan 2013, 09:05

- mohamed - a écrit:

Quand il est au-dessus ou en-dessous tu n'as qu'a écouter la psalmodie du Coran et tu verras que lorsque il est au-dessus il est prononcé "sad" et "sin" lorsqu'il est en-dessous, rien n'est omis dans le Coran
rien n'est omis sauf que plus personne n'est capable de dire si le soleil se couche dans une source boueuse ou bien dans une source bouillante.

Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Mar 08 Jan 2013, 09:52

rosarum a écrit:
- mohamed - a écrit:

Quand il est au-dessus ou en-dessous tu n'as qu'a écouter la psalmodie du Coran et tu verras que lorsque il est au-dessus il est prononcé "sad" et "sin" lorsqu'il est en-dessous, rien n'est omis dans le Coran
rien n'est omis sauf que plus personne n'est capable de dire si le soleil se couche dans une source boueuse ou bien dans une source bouillante.


c'est pour que tu n'aie pas mal au coup quand tu regardera le soleil en face
Ec 1:7 .... il est agréable pour les yeux de voir le soleil;
quand il se couche dans
Ps 104 ... Le soleil se lève: ils se retirent, Et se couchent dans leurs tanières.
mais fais gaffe que la lune ne te frappe
Ps 121 Pendant le jour le soleil ne te frappera point, Ni la lune pendant la nuit.


je n'est pas envie de me sentir sale je viens juste de prendre une douche, alors ouste
Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Mar 08 Jan 2013, 12:29

Matrix a écrit:
eric121 a écrit:
Tomi a écrit:
eric121 a écrit:

Et oui, car avec Internet , ils savent que les choses vont vite... et il ne faudrait pas qu'on sache qu'il y a des erreurs dans le texte sacré...

La correction du Coran dont je parle se trouve dans le verset 7-69. Je pense qu'elle a été faite des dizaines d'années avant l'invention d'Internet.

Le fait de corriger le texte en superposant la "bonne" lettre au-dessus de la "mauvaise", n'est pas du tout discrète. Un lecteur du Coran en arabe la voit immédiatement.
Oui, car souvent les PDF en arabe sont de simples photographies du Coran si je ne me trompe pas.
Ils n'ont pas retapé à la main tout le Coran il me semble

Discussion intéressante entre deux spécialistes de la langue arabe et le Coran Very Happy
Non, le problème c'est qu'on vous a dit que le Coran et les hadiths c'était très compliqué et qu'il fallait les laisser aux spécialistes pour que les gens ne découvrent pas la réalité des choses.
En réalité, si le niveau littéraire du Coran était remarquable pour un bédoin du Hedjaz du 7° siècle, il est en réalité aujourd'hui du niveau d'un simple lycéen du 21° siècle...
Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Mar 08 Jan 2013, 12:37

- mohamed - a écrit:

Il y a un secret dans cette langue du Coran comme l'écriture de t fermé et le t ouvert ...
Un secret ??? tu dois voir trop de films d'espionnage !!!
Tu sors d'où cette théorie ? Sinon donne-nous les références de l'exégète qui en parle !
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Mar 08 Jan 2013, 12:48

eric121 a écrit:

Non, le problème c'est qu'on vous a dit que le Coran et les hadiths c'était très compliqué et qu'il fallait les laisser aux spécialistes pour que les gens ne découvrent pas la réalité des choses.

Les musulmans n'hésitent pas à contredire la parole d'Allah qui affirme une vingtaine de fois que le Coran est clair.

Citation :
En réalité, si le niveau littéraire du Coran était remarquable pour un bédoin du Hedjaz du 7° siècle, il est en réalité aujourd'hui du niveau d'un simple lycéen du 21° siècle...

Il ne faut pas exagérer. Si des passages du Coran sont d'une platitude indigne d'un auteur divin, d'autres sont nettement au-dessus du niveau d'un lycéen ou de beaucoup d'adultes.
Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Mar 08 Jan 2013, 12:49

- mohamed - a écrit:

Comment expliques tu que les scripts ont corrigé le mot dans certains endroit et pas dans d'autres
Plus d'une dizaine de versets, en plus de ces trois, ont gardé au verbe le "sin" si on a corrigé cela pourquoi ne pas corrigé les autres de la même facon

Et bien prouve-nous que les scripts ont corrigé le mot dans certains endroit et pas dans d'autres.
Non, il n'y a pas eu de correction, certains mots ont été écrits incorrectement tout simplement


dans mon explication je n'ai pas utilisé seulement le verbe "basata" mais aussi un nom qui s’écrit avec un "sin " et qu'on trouve avec un "sad" dans le Coran et ceci dans les versets 52.37 et 88.22 se nom est dominateur (de la domination) المسيطر dans la dictée il est écrit avec un "sin" et dans le Coran il est écrit avec un "sad"
d'une autre manière en peut parfaitement écrire dans un langage journalistique:
- le roi est dominateur الملك المسيطر
-Allah est dominateur الله المصيطر

remarque le premier est avec = le "sin" et le deuxième avec le "sad" alors que c'est le même nom le sin est utilisé pour échapper à globaliser le sens du domination d'ailleurs il est appelé dans les règles de récitation le "sin" d'échappement سين التفلت et le "sad" est appelé le "sad" du refus d'échappement صاد الامتناع

Oui, j'avais signalé cette erreur dans un autre topic pour laquelle personne n'avait répondu.
Le mot Bimusayţirin du verset 88-22 est incorrect

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Si tu prétends qu'on peut écrire ce mot avec un "sad" alors cite-nous un texte littéraire arabe (d'un roman ou d'un poème par exemple), sinon tu es en train d'essayer de jouer au plus malin...
voir souligné
Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Mar 08 Jan 2013, 12:53

Tomi a écrit:

Il ne faut pas exagérer. Si des passages du Coran sont d'une platitude indigne d'un auteur divin, d'autres sont nettement au-dessus du niveau d'un lycéen ou de beaucoup d'adultes.
Exact, car je pensais plutôt à certains versets et je pensais aussi à un lycéen de très bon niveau...
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Mar 08 Jan 2013, 18:50

- mohamed - a écrit:
rosarum a écrit:
- mohamed - a écrit:

Quand il est au-dessus ou en-dessous tu n'as qu'a écouter la psalmodie du Coran et tu verras que lorsque il est au-dessus il est prononcé "sad" et "sin" lorsqu'il est en-dessous, rien n'est omis dans le Coran
rien n'est omis sauf que plus personne n'est capable de dire si le soleil se couche dans une source boueuse ou bien dans une source bouillante.


c'est pour que tu n'aie pas mal au coup quand tu regardera le soleil en face
Ec 1:7 .... il est agréable pour les yeux de voir le soleil;
quand il se couche dans
Ps 104 ... Le soleil se lève: ils se retirent, Et se couchent dans leurs tanières.
mais fais gaffe que la lune ne te frappe
Ps 121 Pendant le jour le soleil ne te frappera point, Ni la lune pendant la nuit.


je n'est pas envie de me sentir sale je viens juste de prendre une douche, alors ouste

tu es donc parfaitement incapable de répondre à ma question qui est pourtant simple

Dieu a t il dit source bouillante ou source boueuse ?
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: les variantes de lecture du Coran   Mar 08 Jan 2013, 19:30

Eric , rosarum et Tomi , lorsqu'on en argumente on doit donner des références , mais vous vous fixer sur la lettre (sad) comme si vous vouliez prouver qu'on a corriger , donc falsifié sinon pour dire changer complètement le coran ,

il est clair que le coran que vous lisiez est la compilation inchangé des copies qui se trouvent actuellement à istanbul , tachkent ,londres et le caire.

Entre lecture et écriture beaucoup de choses diffèrent , ce qui est sûr l'écriture du verset 7-69 et avec (sad) le mot contient quatres (4) lettres et maintenant il faut le lire , on le lira "bastaten" , l'écriture n'as pas changé mais on peut le colorier pour la prononciation , la première compilation était sans coloration , alors les théologiens ont colorer le mot pour aider à la prononciation , les arabes du 7e siècles n'avait pas besoin qu'on colorie les mots , ils savaient lire spontanément et donner la juste prononciation , mais puisque l'islam s'est propager dans plusieurs contrée , la coloration des mots est devenu nécessaire pour les non-arabes(hors de l’Arabie saoudite) Musulmans à prononcer les mots avec justesse , voilà et c'est tout y a pas le feu .
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Mar 08 Jan 2013, 23:42

azdan a écrit:
Eric , rosarum et Tomi , lorsqu'on en argumente on doit donner des références , mais vous vous fixer sur la lettre (sad) comme si vous vouliez prouver qu'on a corriger , donc falsifié sinon pour dire changer complètement le coran ,

en ce qui me concerne, je demande seulement que l'on m'explique à propos du verset 18-86 :
- comment il se fait qu'un même verset puisse être lu de deux façons différentes ayant des significations différentes.
- laquelle des deux lectures est celle qui a été révélée par Dieu


Citation :
il est clair que le coran que vous lisiez est la compilation inchangé des copies qui se trouvent actuellement à istanbul , tachkent ,londres et le caire.
ce n'est pas ce que disent les orientalistes qui ont étudié ces manuscrits
Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Mer 09 Jan 2013, 12:56

azdan a écrit:
Eric , rosarum et Tomi , lorsqu'on en argumente on doit donner des références , mais vous vous fixer sur la lettre (sad) comme si vous vouliez prouver qu'on a corriger , donc falsifié sinon pour dire changer complètement le coran ,

il est clair que le coran que vous lisiez est la compilation inchangé des copies qui se trouvent actuellement à istanbul , tachkent ,londres et le caire.

Entre lecture et écriture beaucoup de choses diffèrent , ce qui est sûr l'écriture du verset 7-69 et avec (sad) le mot contient quatres (4) lettres et maintenant il faut le lire , on le lira "bastaten" , l'écriture n'as pas changé mais on peut le colorier pour la prononciation , la première compilation était sans coloration , alors les théologiens ont colorer le mot pour aider à la prononciation , les arabes du 7e siècles n'avait pas besoin qu'on colorie les mots , ils savaient lire spontanément et donner la juste prononciation , mais puisque l'islam s'est propager dans plusieurs contrée , la coloration des mots est devenu nécessaire pour les non-arabes(hors de l’Arabie saoudite) Musulmans à prononcer les mots avec justesse , voilà et c'est tout y a pas le feu .
Encore une fois il n'est pas question ni de couleur ni de prononciation
On voit bien dans ce lien que les exégètes ont écrit le mot Bimusayţirin en arabe correctement sans faute alors que le verset du Coran est écrit avec une faute
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Donc comment se fait-il que Allah si omnipotent ait-il pu empêcher que ses fidèles écrivent le Coran avec des fautes ? Pourquoi n'a-t-il pas pu empêcher cela ? Que faisait-il à ce moment ? la sieste ?
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: les variantes de lecture du Coran   Mer 09 Jan 2013, 19:44

Merci Rosarum et Éric de s'intéresser aux détails prés , je ne suis pas spécialiste ni docteur en langue arabe , mais un chercheur scientifique qui touche à tout :

pour le verset 18-86 , le sens que peut prendre le verset est multiple , dieu le dit "fa tadabarou el koran" ce qui veut dire chercher et comprenez la portée du message , pour cela je vais te donner un exemple sur un point de mes recherches :

dans mon étude sur le pharaon de Moïse , j'étudiais la sourate (chapitre) du verset 51 au 53 , et au verset 53 j'ai lu un passage que je n'arrivais pas à comprendre , j'ai chercher les explications des différents savants théologiens, mais personne ne m'a donner une explication sur la portée , ce que j'ai trouvé que des annotations étymologiques ou des explications superficielles , mais personne n'a donné l'explication pourquoi le pharaon à citer les bracelets en or , et les anges pris côte à côte ; je me suis retourner à faire de l’égyptologie , et j'ai constaté que dans l'histoire de RAMSES 2 , il s'est passé un évenement important , celui de la bataille de kadesh , le pharaon isolé de ses troupes était encerclé par l'armée hittites , seul sur son char entouré de ses gardes et avec aussi l'intervention des Naarin , il a put renverser la situation , aprés cela il a demandé de confectionner une bague avec deux chevaux représentant ses jumants pour l'avoir sauvé d'une situation désespéré , et c'est là que je me suis rappeler que dans le verset l'explication et la traduction juste était que les anges (malaika) était en fait les déesses côte à côte ( les arabes du 7e sciècle définissat las anges au féminin ) donc pour pharaon les déesses étaient en fait ces jumants qui le tirait vers la gloire !!, et bien sûr dans la mythologie les déesses aussi sont pris au féminin , pour ls bracelets la même chose de oies sur chacune encore de la coïncidence , non je pense que c'est de la précision.( pour l'histoire de la bataille de Kadesh voir l'egyptologue française Mme noblecourt dans son récits).

un autre exemple mais pas sur le sens , mais sur l'écriture et la prononciation , toujours dans mes recherches : une polémique et discussions trés disputé sur le mot habituel pris en français HAMAN cité dans le coran , le Docteur Maurice bucaille , a fait ses recherches sur ce mot mais avec la prononciation Haman , il a trouvé avec un egyptologue allemand que ce nom voulait dire "chef de carrière" , mais il a eu une vive critique ,sérieuse et logique , j'ai repris les recherches mais en commençant je me suis buté sur la traduction en prononciation , il fallait lire HEMEN , et non HAMAN , retournons au lexique d’égyptologie , en trouve que ce mot existé bien avant c'est à dire depuis la dynastie des pyramides , et lorsqu'on étudie le verset qui contient le mot HEMEN , on constate qu'on parle de pharaon et de hemen et de leurs soldats !!!!, donc ce n'était pas un simple chef de carriere , mais plutôt quelqu'un de plus important , le Mot hemen dans la mythologie egyptienne veut dire: dieu guerrier qui protège des forces du mal , sachant que les grand prêtres egyptiens prenait la titulature des dieux , il était clair que hemen était un prêtre priviligié parmis les autres chez ramses 2 , puisque ramses était un guerrier et batisseur c'est préférence sur les personnages qui l'entourait devait avoir la même vision , tout cette étude c'est basée sur le mot IKRAA , wa tadabarou el koran.

je crois avec mes deux exemples on pu t'éclairer sur ce que tu recherche à comprendre , et il y en a des masses comme ça .

je dois partir je répondrais à éric demain pour Musaytirin , je n'ai pas oublié dieu me dit de faire dodo de bonheur j'ai beaucoup de travail , dieu ou allah ou yahvé , qui est le nôtre ne fais pas de sieste mon ami , rien n'est fait au hasard , je peux te l'assurer puisqu'il y a que notre terre qui a reçus la vie parmis les autres planètes c'est calculer au milliardièmes de secondes prés Sleep ,study
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Mer 09 Jan 2013, 20:40

azdan a écrit:

Entre lecture et écriture beaucoup de choses diffèrent , ce qui est sûr l'écriture du verset 7-69 et avec (sad) le mot contient quatres (4) lettres et maintenant il faut le lire , on le lira "bastaten" , l'écriture n'as pas changé mais on peut le colorier pour la prononciation , la première compilation était sans coloration , alors les théologiens ont colorer le mot pour aider à la prononciation , les arabes du 7e siècles n'avait pas besoin qu'on colorie les mots , ils savaient lire spontanément et donner la juste prononciation , mais puisque l'islam s'est propager dans plusieurs contrée , la coloration des mots est devenu nécessaire pour les non-arabes(hors de l’Arabie saoudite) Musulmans à prononcer les mots avec justesse , voilà et c'est tout y a pas le feu .

Le système des couleurs utilisé un certain temps n'a rien à voir avec l'écriture d'un Sad ou d'un sin. Ces deux consonnes ont des tracés complètement différents et n'ont jamais eu besoin d'être distinguées l'une de l'autre comme, par exemple, un sin d'avec un shin.

Personnellement, je ne fais pas tout un plat de ce remplacement d'un Sad par un sin, je constate simplement le fait.
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: les variantes de lecture du Coran   Jeu 10 Jan 2013, 09:13

bonjour tomi , pour t'aiguiller sur les questions que tu pose , et qui sont instructives je l'avoue , car je me suis jamais pencher sur ce sujet , car ceci relève de la langue arabe donc retourné aux sources de l'arabie , les arabes avaient des règles de lécture et d'écriture , je te propose l'explication d ce docteur spécialiste en langue arabe au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ,

j'ai appris aussi que le sin devient sad aprés (ghin) , (khaa) , (kaf) et enfin (taa) comme (bastat) , ceci se trouve dans les livres de la balagha , j'espère que tu auras une bonne traduction ,sinon je serais ravis de te faire la traduction , car pour exemple les traductions ont aussi leur importance , par exemple certaines traduction du coran ne sont pas précises , exemple , ( wa faraoun dou el awted) a était traduit : pharaon des pyramides ( le mot watad ou au pluriel awted ) ne veut pas dire pyramides mais colonnes quelque chose qui tient de la base .

à plus je vais au boulot
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Jeu 10 Jan 2013, 10:51

azdan a écrit:

j'ai appris aussi que le sin devient sad aprés (ghin) , (khaa) , (kaf) et enfin (taa) comme (bastat) , ceci se trouve dans les livres de la balagha

J'ai signalé dans mon message de lundi 7 qu'une consonne emphatique dans un mot était souvent accompagnée par une autre emphatique.

Citation :
j'espère que tu auras une bonne traduction ,sinon je serais ravis de te faire la traduction

Je te remercie, mais les traductions sont l'un de mes domaines préférés.

Citation :
car pour exemple les traductions ont aussi leur importance , par exemple certaines traduction du coran ne sont pas précises , exemple , ( wa faraoun dou el awted) a était traduit : pharaon des pyramides ( le mot watad ou au pluriel awted ) ne veut pas dire pyramides mais colonnes quelque chose qui tient de la base .

Watad ne veut pas dire colonne mais épieu, piquet, poteau. Une colonne est plus épaisse, et se dit 3amûd.

Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Jeu 10 Jan 2013, 12:34

azdan a écrit:

je dois partir je répondrais à éric demain pour Musaytirin ,
Ok, j'attends ta réponse
azdan a écrit:

, je peux te l'assurer puisqu'il y a que notre terre qui a reçus la vie parmis les autres planètes
prouve-le nous !
Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Jeu 10 Jan 2013, 12:36

azdan a écrit:
les arabes avaient des règles de lécture et d'écriture ,
Ah bon ? Tu nous apprends quelque chose là...c'est un scoop...
azdan a écrit:

j'ai appris aussi que le sin devient sad aprés (ghin) , (khaa) , (kaf) et enfin (taa) comme (bastat) ,
Et alors ? quel rapport avec le sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: les variantes de lecture du Coran   Jeu 10 Jan 2013, 16:23

Eric malgré que tu éssaye de me taquiner je serais froid comme la glace , je te répond humblement je sais au fond que tu es gentil , donc pour musaytirin je te propose un cours d'arabe par un docteur spécialiste de la langue tu iras simplement au: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; et là tu me donneras ta critique , que je recevrai avec joie .

Tomi pour watad , malgré si on sort du sujet principale , tu as dit watad veut dire piquet , poteau ,traduction pur du dictionnaire ,mais dans certains dictionnaire arabe-français le mot watad existe ( même sur google traduction), et tu dois savoir qu'en arabe le sens du mot peut varier suivant le sens de la phrase , piquet , poteau , colonne ( tous debout de bas en haut il y a que la taille qui diffère) et quand on parle de pharaon : alors si je joue au traducteur je dirais selon le dictionnaire (arabe-français , tout dépendrais lequel , parce qu'il y a la version libanaise , égyptienne , syrienne , et j'en passe ...) pharaon au piquet ou bien pharaon au poteau , mais puisque je sais que cela ne colle pas , alors il faudrait jeter un coup d’œil dans l'histoire de l'ancienne Égypte, et quand je verrais ce que aimer construire les pharaons , je trouverais que ce n'était pas des piquets ni des poteaux , mais tout simplement des colonnes , le temple de Karnak avait 134 colonnes !!.

tu vois que cette langue est riche en variation , soit en écriture soit en lecture , je ne fais pas son éloge mais en matière d'arrangement et de combinaison ( au sens mathématique) je peux par exemple avec trois lettre avoir une multitude de variation en les transposants , et bien sûr ce qui augmenterait le nombre du sens de chaque mot , et si on ajoute la coloration (fatha,dama,soukoun,kasra) alors ça devient une suite mathématique .
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Jeu 10 Jan 2013, 18:53

azdan a écrit:

Tomi pour watad , malgré si on sort du sujet principale , tu as dit watad veut dire piquet , poteau ,traduction pur du dictionnaire ,mais dans certains dictionnaire arabe-français le mot watad existe ( même sur google traduction), et tu dois savoir qu'en arabe le sens du mot peut varier suivant le sens de la phrase , piquet , poteau , colonne ( tous debout de bas en haut il y a que la taille qui diffère) et quand on parle de pharaon : alors si je joue au traducteur je dirais selon le dictionnaire (arabe-français , tout dépendrais lequel , parce qu'il y a la version libanaise , égyptienne , syrienne , et j'en passe ...) pharaon au piquet ou bien pharaon au poteau , mais puisque je sais que cela ne colle pas , alors il faudrait jeter un coup d’œil dans l'histoire de l'ancienne Égypte, et quand je verrais ce que aimer construire les pharaons , je trouverais que ce n'était pas des piquets ni des poteaux , mais tout simplement des colonnes , le temple de Karnak avait 134 colonnes !!.

Pourquoi pas cette allusion aux colonnes. L'expression dhû l-awtâd est très discutée, et il y a plusieurs hypothèses.

Citation :
tu vois que cette langue est riche en variation , soit en écriture soit en lecture , je ne fais pas son éloge mais en matière d'arrangement et de combinaison ( au sens mathématique) je peux par exemple avec trois lettre avoir une multitude de variation en les transposants , et bien sûr ce qui augmenterait le nombre du sens de chaque mot , et si on ajoute la coloration (fatha,dama,soukoun,kasra) alors ça devient une suite mathématique .

La richesse en variation d'un mot est la conséquence d'une pauvreté de vocabulaire.
Une langue riche est une langue qui a un mot pour chaque notion.
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Jeu 10 Jan 2013, 19:16

Tomi a écrit:


Pourquoi pas cette allusion aux colonnes. L'expression dhû l-awtâd est très discutée, et il y a plusieurs hypothèses.

comprendre ce qui est un pieux et sa fonction aide à comprendre ce que veux dire le Coran , sans oublier le contexte dans lequel il est cité : un contexte qui parle aux mécréants qui combattent le prophètes le Coran leurs rappelle le sort des puissants avant eux, qui ont combattu les prophètes et qui ont perdu comme Pharaon "a la nombreuse armée=di awrad) qui a combattu Moise
قَالَ اِبْن قُتَيْبَة : الْعَرَب تَقُول هُمْ فِي عِزٍّ ثَابِت الْأَوْتَادِ

Citation :
La richesse en variation d'un mot est la conséquence d'une pauvreté de vocabulaire.
Une langue riche est une langue qui a un mot pour chaque notion.

c'est tout le contraire : la richesse d'une longue c'est dire beaucoup de chose avec peu de mot
Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Ven 11 Jan 2013, 09:57

azdan a écrit:
Eric malgré que tu éssaye de me taquiner je serais froid comme la glace , je te répond humblement je sais au fond que tu es gentil , donc pour musaytirin je te propose un cours d'arabe par un docteur spécialiste de la langue tu iras simplement au: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; et là tu me donneras ta critique , que je recevrai avec joie .
Dans un débat, je ne suis ni gentil ni méchant, je suis neutre ...
Dans un débat, il faut que tu apprennes que c'est à celui qui affirme quelque chose de le prouver devant tout le monde, ce n'est pas aux autres d'aller chercher ailleurs... donc à toi de nous apporter tes arguments...
azdan a écrit:

tu vois que cette langue est riche en variation , soit en écriture soit en lecture , je ne fais pas son éloge mais en matière d'arrangement et de combinaison ( au sens mathématique) je peux par exemple avec trois lettre avoir une multitude de variation en les transposants , et bien sûr ce qui augmenterait le nombre du sens de chaque mot , et si on ajoute la coloration (fatha,dama,soukoun,kasra) alors ça devient une suite mathématique .
Si, tu fais l'éloge de l'arabe sans nous donner d'arguments convaincants; tu nous donnes des exemples valables pour toutes les langues : avec trois lettre avoir une multitude de variation en les transposant; le sens du mot peut varier suivant le sens de la phrase; les arabes avaient des règles de lecture et d'écriture...
Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Ven 11 Jan 2013, 09:59

- mohamed - a écrit:
Tomi a écrit:


La richesse en variation d'un mot est la conséquence d'une pauvreté de vocabulaire.
Une langue riche est une langue qui a un mot pour chaque notion.

c'est tout le contraire : la richesse d'une longue c'est dire beaucoup de chose avec peu de mot

Il faudrait d'abord nous donner ce qu'est la définition de la richesse d'une langue...
Nombre de mots ? de lettres ? complexité ou simplicité de la grammaire ? etc...


Dernière édition par eric121 le Ven 11 Jan 2013, 10:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Instant

avatar


MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Ven 11 Jan 2013, 10:01

C'est la langue qui figure sur les dollars ?
C'est vrai qu'on peut faire d'innombrables variations avec trois signes, même avec deux, encore plus avec plus de lettres, mais si une langue reste au ras des pâquerettes, le nombre de mots ne signifie rien, par exemple un magasinier pourrait connaître des milliers de mots d'outils de toutes sortes sans employer une langue riche quant aux sens ou aux nuances.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Ven 11 Jan 2013, 10:48

Instant a écrit:
C'est la langue qui figure sur les dollars ?
C'est vrai qu'on peut faire d'innombrables variations avec trois signes, même avec deux, encore plus avec plus de lettres, mais si une langue reste au ras des pâquerettes, le nombre de mots ne signifie rien, par exemple un magasinier pourrait connaître des milliers de mots d'outils de toutes sortes sans employer une langue riche quant aux sens ou aux nuances.
à mon avis, la qualité d'une langue c'est sa capacité à transmettre parfaitement la pensée de celui qui parle dans le cerveau de celui qui écoute.
à voir le nombre de commentaires divergents sur le sens du coran, l'arabe coranique me semble plutôt mal adapté à cette tâche.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Ven 11 Jan 2013, 11:17

rosarum a écrit:
Instant a écrit:
C'est la langue qui figure sur les dollars ?
C'est vrai qu'on peut faire d'innombrables variations avec trois signes, même avec deux, encore plus avec plus de lettres, mais si une langue reste au ras des pâquerettes, le nombre de mots ne signifie rien, par exemple un magasinier pourrait connaître des milliers de mots d'outils de toutes sortes sans employer une langue riche quant aux sens ou aux nuances.
à mon avis, la qualité d'une langue c'est sa capacité à transmettre parfaitement la pensée de celui qui parle dans le cerveau de celui qui écoute.
à voir le nombre de commentaires divergents sur le sens du coran, l'arabe coranique me semble plutôt mal adapté à cette tâche.

Je te conseille dans ce cas Foussous Al Hikam d'Ibn Arabi .
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: les variantes de lecture du Coran   Sam 12 Jan 2013, 11:02

c'est vrai ce n'est pas l'arabe qui est sur le dollars !? comme a dit Rosarum , ni le français d'ailleurs , mais la richesse d'une langue se mesure sur dans le nombre de mot inscrit sur un dictionnaire !! , l'arabe et l'hébreu reste en somme les langues les plus anciennes encore utilisés comme langue nationale , et si on fait une critique sur les variantes de lecture du coran on doit d'abord maitriser la langue arabe , j'avoue que je suis pas un expert mais je peux vous avouer que vous m'avez motivé sur des sujets encore passionnant , et qui me montre toute la beauté du coran , et je vous remercie amplement .
Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Sam 12 Jan 2013, 11:49

azdan a écrit:
la richesse d'une langue se mesure sur dans le nombre de mot inscrit sur un dictionnaire !!

Qu'est ce qui te permet de dire ça ? Une étude de spécialistes ? Non ! donc n'importe quoi...
et bien si tu compte le nombre de mot inscrit sur un dictionnaire, l'arabe serait plutôt mal classé...


, l'arabe et l'hébreu reste en somme les langues les plus anciennes encore utilisés comme langue nationale ,

ARCHI FAUX ! facile à vérifier que ces 2 langues ne sont pas les plus anciennes...
de plus la preuve que l'arabe n'est pas une langue ancienne, c'est que le premier texte écrit en arabe c'est le Coran...


et si on fait une critique sur les variantes de lecture du coran on doit d'abord maitriser la langue arabe , j'avoue que je suis pas un expert

Tu avoues ne pas être un expert, mais tu te permets des affirmations fausses !

qui me montre toute la beauté du coran

beauté que seuls les musulmans voient et qu'ils n'ont jamais démontré...
voir souligné
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: les variantes de lecture du Coran   Sam 12 Jan 2013, 13:14

le français comporte 30.000 mots environ , l'arabe plus de 60.000 mots , mais il est mal classé , tu zap sur internet tu as tout !!

quand je parlais de la langue arabe , je parlais d'abord de l'arabe parlé d'abord et non écrite , lit :http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27alphabet_arabe

je suis pas un expert mais je suis capable de te donner des chiffres avec référence , par des spécialistes français en plus pour que tu puisse encore critiquer tout le monde .

mais le sujet de notre discussion n'est pas la langue arabe , c'est les variantes de lecture du coran , à moins que tu veux changer de discussions ça c'est autre chose .

Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Sam 12 Jan 2013, 15:03

azdan a écrit:
c'est vrai ce n'est pas l'arabe qui est sur le dollars !? comme a dit Rosarum , ni le français d'ailleurs , mais la richesse d'une langue se mesure sur dans le nombre de mot inscrit sur un dictionnaire !! , l'arabe et l'hébreu reste en somme les langues les plus anciennes encore utilisés comme langue nationale , et si on fait une critique sur les variantes de lecture du coran on doit d'abord maitriser la langue arabe , j'avoue que je suis pas un expert mais je peux vous avouer que vous m'avez motivé sur des sujets encore passionnant , et qui me montre toute la beauté du coran , et je vous remercie amplement .

Voici une vidéo du ré-citateur Chaïykh Al Manchaoui avec les 7 lectures .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

avatar


MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Sam 12 Jan 2013, 15:08

rosarum a écrit:
Instant a écrit:
C'est la langue qui figure sur les dollars ?
C'est vrai qu'on peut faire d'innombrables variations avec trois signes, même avec deux, encore plus avec plus de lettres, mais si une langue reste au ras des pâquerettes, le nombre de mots ne signifie rien, par exemple un magasinier pourrait connaître des milliers de mots d'outils de toutes sortes sans employer une langue riche quant aux sens ou aux nuances.
à mon avis, la qualité d'une langue c'est sa capacité à transmettre parfaitement la pensée de celui qui parle dans le cerveau de celui qui écoute.
à voir le nombre de commentaires divergents sur le sens du coran, l'arabe coranique me semble plutôt mal adapté à cette tâche.





pourtant c'est la religion qui attire le plus de monde , et 80 % des musulmans ne parlent pas arabe
Revenir en haut Aller en bas
eric121




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Dim 13 Jan 2013, 09:31

azdan a écrit:
le français comporte 30.000 mots environ , l'arabe plus de 60.000 mots ,

le site de l'académie française nous dit :
Les dictionnaires de la langue courante comportent environ 60 000 entrées; les grands dictionnaires encyclopédiques environ 200 000; (voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

Que dit l'académie arabe s'il en existe une ?


quand je parlais de la langue arabe , je parlais d'abord de l'arabe parlé d'abord et non écrite , lit :http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27alphabet_arabe

Aucun intérêt de parler d'une langue parlée !

mais le sujet de notre discussion n'est pas la langue arabe , c'est les variantes de lecture du coran , à moins que tu veux changer de discussions ça c'est autre chose .

ce n'est pas à moi qu'il faut dire ça, mais à celui qui a commencé à parler de ça ! et tu en fais partie...

souligné
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   Dim 13 Jan 2013, 22:02

chrisredfeild a écrit:
rosarum a écrit:

à mon avis, la qualité d'une langue c'est sa capacité à transmettre parfaitement la pensée de celui qui parle dans le cerveau de celui qui écoute.
à voir le nombre de commentaires divergents sur le sens du coran, l'arabe coranique me semble plutôt mal adapté à cette tâche.



pourtant c'est la religion qui attire le plus de monde
cela reste à prouver mais peu importe.

Citation :
, et 80 % des musulmans ne parlent pas arabe
et donc ils ne comprennent rien au coran. Dieu les a t il oubliés ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les variantes de lecture du Coran   

Revenir en haut Aller en bas
 
les variantes de lecture du Coran
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arret et reprise dans la lecture du Coran
» Les mérites du Coran / فضل القرءان
» Lire le coran avec ou sans tafsir pendant RamaDan ?
» Les innovations dans la lecture du Coran
» Une messe de minuit originale? non plutot blasphematoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: