Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Evangile du jour et commentaires - année 2013

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyLun 31 Déc 2012, 17:16

Rappel du premier message :

le 1er janvier 2013

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 2,16-21.

Quand les bergers arrivèrent à Bethléem, ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans une mangeoire.
Après l'avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de cet enfant.
Et tout le monde s'étonnait de ce que racontaient les bergers.
Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur.
Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu selon ce qui leur avait été annoncé.
Quand fut arrivé le huitième jour, celui de la circoncision, l'enfant reçut le nom de Jésus, le nom que l'ange lui avait donné avant sa conception.

Commentaire du jour

Homélie prononcée au Concile d'Éphèse en 431
attrib. à saint Cyrille d'Alexandrie (380-444), évêque et docteur de l'Église (trad. bréviaire 05/08)


« Désormais tous les âges me diront bienheureuse »

Nous te saluons, Marie, Mère de Dieu, trésor caché de tout l'univers, astre sans déclin, couronne de la virginité, sceptre de la foi orthodoxe, temple indestructible, demeure de l'incommensurable, Mère et Vierge, à cause de qui est appelé « béni », dans les saints évangiles, « celui qui vient au nom du Seigneur » (Mt 21,9; Ps 117,26).

Nous te saluons, toi qui as contenu dans ton sein virginal celui que les cieux ne peuvent pas contenir. Grâce à toi la Trinité est glorifiée et adorée sur toute la terre ; grâce à toi le ciel exulte, les anges et les archanges sont dans la joie, les démons sont mis en déroute, le tentateur est tombé du ciel, les hommes déchus sont élevés au ciel. Grâce à toi le monde entier, captif de l'idolâtrie, est parvenu à la connaissance de la vérité, le saint baptême est accordé à ceux qui croient, avec « l'huile d'allégresse » (Ps 44,8), les Églises ont été fondées sur toute la terre, les nations païennes sont amenées à la conversion.

Et que dirai-je encore ? C'est grâce à toi que la lumière du Fils unique de Dieu a brillé pour « ceux qui demeuraient dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort » (Lc 1,79; Is 42,7)... Qui pourrait célébrer dignement les louanges de Marie ? Elle est mère et vierge à la fois. Quelle merveille ! Qui a jamais entendu dire que le bâtisseur pourrait être empêché d'habiter le temple qu'il a lui-même édifié ? Qui oserait critiquer celui qui donne à sa servante (Lc 1,48) le titre de mère ? Voici donc que le monde entier est dans la joie... Qu'il nous soit donné de vénérer et d'honorer l'indivisible Trinité en chantant les louanges de Marie toujours Vierge, c'est-à-dire la sainte Église, et celles de son Fils et de son Époux immaculé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyJeu 25 Avr 2013, 18:48

Le vendredi de la 4e semaine de Pâques

Saint(s) du jour : St Rafael Arnáiz Barón, cistercien-trappiste, St Giovanni Battista Piamarta, prêtre et fondateur

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,1-6.

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Ne soyez donc pas bouleversés : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.
Dans la maison de mon Père, beaucoup peuvent trouver leur demeure ; sinon, est-ce que je vous aurais dit : Je pars vous préparer une place ?
Quand je serai allé vous la préparer, je reviendrai vous prendre avec moi ; et là où je suis, vous y serez aussi.
Pour aller où je m'en vais, vous savez le chemin. »
Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas ; comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi.

Commentaire du jour

Saint Thomas d'Aquin (1225-1274), théologien dominicain, docteur de l'Église
Commentaire de l'évangile de Jean, 14,2 (trad. cf bréviaire 9e sam.)

« Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie »

Le Christ est en même temps le chemin et le terme : le chemin selon son humanité, le terme selon sa divinité. Ainsi donc, selon qu'il est homme il dit : « Moi, je suis le Chemin », et selon qu'il est Dieu il ajoute : « la Vérité et la Vie ». Ces deux mots désignent très bien le terme de ce chemin, car le terme de ce chemin, c'est la fin du désir humain... Le Christ est le chemin pour parvenir à la connaissance de la vérité, alors qu'il est lui-même la vérité : « Conduis-moi, Seigneur, dans ta vérité, et j'entrerai sur ton chemin » (Ps 85,11). Et le Christ est le chemin pour parvenir à la vie, alors qu'il est lui-même la vie : « Tu m'as fait connaître les chemins de la vie » (Ps 15,11)...

Si donc tu cherches par où passer, prends le Christ, puisque lui-même est le chemin : « C'est le chemin, suivez-le » (Is 30,21). Et saint Augustin commente : « Marche en suivant l'homme et tu parviendras à Dieu ». Car il vaut mieux boiter sur le chemin que marcher à grands pas hors du chemin. Celui qui boite sur le chemin, même s'il n'avance guère, se rapproche du terme ; mais celui qui marche hors du chemin, plus il court vaillamment plus il s'éloigne du terme.

Si tu cherches où aller, sois uni au Christ, parce qu'il est en personne la vérité à laquelle nous désirons parvenir : « C'est la vérité que ma bouche médite » (Pr 8,7). Si tu cherches où demeurer, sois uni au Christ parce qu'il est en personne la vie : « Celui qui me trouvera trouvera la vie » (Pr 8,35).



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyVen 26 Avr 2013, 18:58

Le samedi de la 4e semaine de Pâques

Saint(s) du jour : Ste Zita, vierge et servante à Lucques (1218-1278), Bx Nicolas Roland, prêtre et fondateur († 1678)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,7-14.

A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : " Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu."
Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »
Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père.
Comment peux-tu dire : 'Montre-nous le Père' ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; mais c'est le Père qui demeure en moi, et qui accomplit ses propres œuvres.
Croyez ce que je vous dis : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne croyez pas ma parole, croyez au moins à cause des œuvres.
Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père.
Tout ce que vous demanderez en invoquant mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
Si vous me demandez quelque chose en invoquant mon nom, moi, je le ferai.

Commentaire du jour

Saint Irénée de Lyon (v. 130-v. 208), évêque, théologien et martyr
Contre les hérésies 4, 20, 4-5 ; SC 100 (trad SC p. 634-640 rev.)

« Celui qui m'a vu a vu le Père »

« Bienheureux les cœurs purs, parce qu'ils verront Dieu » (Mt 5,8). Certes, selon sa grandeur et sa gloire inexprimable, « nul homme ne peut voir Dieu et vivre » (Ex 33,20), car le Père est insaisissable. Mais selon son amour, sa bonté envers les hommes et sa toute-puissance, il va jusqu'à accorder à ceux qui l'aiment le privilège de voir Dieu..., car « ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu » (Lc 18,27). Par lui-même, en effet, l'homme ne verra pas Dieu ; mais Dieu, s'il le veut, sera vu des hommes, de ceux qu'il veut, quand il veut et comme il veut, car Dieu peut tout. Il a été vu autrefois grâce à l'Esprit selon la prophétie, puis il a été vu grâce au Fils selon l'adoption, et il sera vu dans le Royaume des cieux selon la paternité. Car l'Esprit prépare d'avance l'homme pour le Fils de Dieu, le Fils le conduit au Père, et le Père lui donne une nature impérissable et la vie éternelle qui résultent de cette vue de Dieu pour chacun qui le voit.

Car ceux qui voient la lumière sont dans la lumière et participent à sa splendeur ; ainsi ceux qui voient Dieu sont en Dieu et participent à sa splendeur. Et la splendeur de Dieu donne la vie : ceux qui voient Dieu, donc, participent à sa vie.


Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyDim 28 Avr 2013, 03:24

Le cinquième dimanche de Pâques

Saint(s) du jour : St Louis-Marie Grignion de Montfort, prêtre et fond., Ste Jeanne (Gianna) Beretta Molla, mère de famille


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 13,31-33a.34-35.

Au cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples, quand Judas fut sorti, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l'homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui.
Si Dieu est glorifié en lui, Dieu en retour lui donnera sa propre gloire ; et il la lui donnera bientôt.
Mes petits enfants, je suis encore avec vous, mais pour peu de temps, et vous me chercherez. J'ai dit aux Juifs : Là où je m'en vais, vous ne pouvez pas y aller. Je vous le dis maintenant à vous aussi.
Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres.
Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres. »


Commentaire du jour

Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
Sermons sur l'évangile de Jean, n°65 (trad. cf bréviaire 4e jeu. de Pâques)

« Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres »

« Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres »... Celui qui écoute ce commandement, ou plutôt qui y obéit, est renouvelé non par n'importe quel amour mais par celui que le Seigneur a précisé en ajoutant, afin de le distinguer de l'affection purement naturelle : « Comme je vous ai aimés »... « Tous les membres du corps ont souci les uns des autres. Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; si un membre est à l'honneur, tous les membres se réjouissent avec lui » (1Co 12,25-26). Ils entendent, en effet, et ils observent cette parole : « Je vous donne un commandement nouveau, c'est de vous aimer les uns les autres », non pas comme font les débauchés, ni ceux qui s'aiment simplement parce qu'ils ont une même nature, mais comme s'aiment ceux qui sont tous « des dieux » (Jn 10,35) et « les fils du Très-Haut » (Lc 6,35), pour devenir ainsi les frères de son Fils unique. Ceux-là s'aiment les uns les autres parce que lui-même les a aimés, pour les conduire à la fin qui les comblera, là où leur désir pourra se rassasier de tous les biens. En effet, tous les désirs seront comblés lorsque Dieu sera « tout en tous » (1Co 15,28)...

Celui qui aime son prochain d'un amour pur et spirituel, qu'aimera-t-il en lui si ce n'est Dieu ? C'est cet amour que le Seigneur veut séparer de l'affection purement naturelle lorsqu'il ajoute : « Comme je vous ai aimés ». Qu'est-ce qu'il a aimé en nous, si ce n'est Dieu ? Non pas Dieu tel que nous le possédons déjà mais tel qu'il veut que nous le possédions là où « Dieu sera tout en tous ». Le médecin aime ses malades à cause de la santé qu'il veut leur donner, non à cause de la maladie. « Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. » C'est pour cela qu'il nous a aimés : afin qu'à notre tour nous nous aimions les uns les autres.


Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyDim 28 Avr 2013, 21:48

Le lundi de la 5e semaine de Pâques

Saint(s) du jour : St Hugues de Cluny, 6e abbé de Cluny (1024-1109), Ste Caterina de Sienne, copatronne de l'Europe - Fête -


Fête de sainte Catherine de Sienne, vierge, tertiaire dominicaine, docteur de l'Église, copatronne de l'Europe


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 11,25-30.


En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté.
Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.
« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.
Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos.
Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »


Commentaire du jour


Bienheureux Jean-Paul II (1920-2005), pape
Motu proprio « Spes aedificandi », § 2-3 (trad. © Libreria Editrice Vaticana)

La sainteté au visage féminin

Dans l'imminence du grand Jubilé de l'An 2000, il m'a semblé que les chrétiens européens, tout en vivant avec tous leurs compatriotes un passage d'une époque à l'autre qui est à la fois riche d'espoir et non dénué de préoccupations, peuvent tirer un profit spirituel de la contemplation et de l'invocation de certains saints qui sont de quelque manière particulièrement représentatifs de leur histoire... Je crois particulièrement significatif le choix de cette sainteté au visage féminin, dans le cadre de la tendance providentielle qui s'est affermie dans l'Église et dans la société de notre temps, reconnaissant toujours plus clairement la dignité de la femme et ses dons propres.

En réalité, l'Église n'a pas manqué, depuis ses origines, de reconnaître le rôle et la mission de la femme, bien qu'elle ait été conditionnée parfois par une culture qui ne prêtait pas toujours à la femme l'attention qui lui était due. Mais la communauté chrétienne a progressé peu à peu dans ce sens, et précisément le rôle joué par la sainteté s'est révélé décisif sur ce plan. Une incitation constante a été offerte par l'image de Marie, « femme idéale », Mère du Christ et de l'Église. Mais également le courage des martyres, qui ont affronté les tourments les plus cruels avec une surprenante force d'âme, le témoignage des femmes engagées de manière exemplaire et radicale dans la vie ascétique, le dévouement quotidien de nombreuses épouses et mères dans l'« Église au foyer » qu'est la famille, les charismes de tant de mystiques qui ont contribué à l'approfondissement théologique lui-même, tout cela a fourni à l'Église des indications précieuses pour comprendre pleinement le dessein de Dieu sur la femme. D'ailleurs, ce dessein a déjà dans certaines pages de l'Écriture, en particulier dans l'attitude du Christ dont témoigne l'Évangile, son expression sans équivoque. C'est dans cette ligne que prend place le choix de déclarer sainte Brigitte de Suède, sainte Catherine de Sienne et sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix copatronnes de l'Europe.


Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyLun 29 Avr 2013, 17:12

Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 2129354088 ma chère JoJo de mettre l' Evangile !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyLun 29 Avr 2013, 18:58

Avec plaisir ma chère Rose Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 321257 Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 766225
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyLun 29 Avr 2013, 20:32

Le mardi de la 5e semaine de Pâques


Saint(s) du jour : St Joseph-Benoît Cottolengo, prêtre et fondateur, Bse Marie de l'Incarnation, veuve, ursuline († 1672), St Pie V, pape o.p. (225e) de 1556 à 1572


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,27-31a.


A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : " C'est la paix que je vous laisse, c'est ma paix que je vous donne; ce n'est pas à la manière du monde que je vous la donne. Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés.
Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m'en vais, et je reviens vers vous. Si vous m'aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.
Je vous ai dit toutes ces choses maintenant, avant qu'elles n'arrivent ; ainsi, lorsqu'elles arriveront, vous croirez.
Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car le prince du monde va venir. Certes, il n'y a rien en moi qui puisse lui donner prise,
mais il faut que le monde sache que j'aime mon Père, et que je fais tout ce que mon Père m'a commandé. Levez-vous, partons d'ici.


Commentaire du jour


Saint [Padre] Pio de Pietrelcina (1887-1968), capucin
Lettre AdFP, 549 (trad. Une pensée, Mediaspaul 1991, p. 103)

« C'est ma paix que je vous donne »

L'Esprit de Dieu est esprit de paix ; même lors de nos manquements les plus graves, il nous fait ressentir une douleur tranquille, humble et confiante, due précisément à sa miséricorde. Au contraire, l'esprit du mal excite, exaspère, et nous fait éprouver, lors de nos manquements, une sorte de colère contre nous ; et pourtant c'est bien envers nous-mêmes que nous devrions exercer la première des charités. Donc, quand tu es tourmentée par certaines pensées, cette agitation ne provient jamais de Dieu, mais du démon ; car Dieu étant esprit de paix, c'est la sérénité qu'il te donne.


Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyMar 30 Avr 2013, 17:04

Le mercredi de la 5e semaine de Pâques


Saint(s) du jour : St Joseph, travailleur (Ier s.), Bse Pétronille, Ière abbesse à Moncel († 1355)


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 15,1-8.

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.
Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l'enlève ; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour qu'il en donne davantage.
Mais vous, déjà vous voici nets et purifiés grâce à la parole que je vous ai dite :
Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter du fruit par lui-même s'il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.
Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est comme un sarment qu'on a jeté dehors, et qui se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent.
Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et vous l'obtiendrez.
Ce qui fait la gloire de mon Père, c'est que vous donniez beaucoup de fruit : ainsi, vous serez pour moi des disciples.


Commentaire du jour

Isaac de l'Étoile (?-v. 1171), moine cistercien
Sermon 16, 1er pour le dimanche de la Septuagésime, §5-8 ; SC 130 (trad. cf SC p. 297)

La parabole de la vigne

Je professe tout le respect dû à l'explication fidèle et pertinente qui voit dans la vigne [de la parabole chez Matthieu 20,15] l'Église universelle : la vigne représentant bien le Christ ; les rameaux, des chrétiens ; le fermier et propriétaire, le Père céleste ; le jour, le temps dans sa totalité ou la vie de l'homme ; les heures, les âges du monde ou de l'individu ; la place, l'activité agitée du monde, avide d'argent.

Personnellement cependant, j'aime considérer mon âme et aussi mon corps, c'est à dire ma personne tout entière, comme une vigne. Je ne dois pas la négliger, mais bien piocher et travailler pour qu'elle ne soit pas étouffée par d'autres rejetons ou par des racines étrangères, ni gênée par le foisonnement de ses pousses naturelles. Je dois l'émonder pour qu'elle ne pousse pas trop de bois, la tailler pour qu'elle porte plus de fruits. Je dois absolument l'entourer d'une haie pour qu'elle ne soit pas livrée au pillage des passants sur la route, et surtout pour que le sanglier de la forêt...ne la détruise pas (cf Ps 79,14). Je dois la cultiver avec le plus grand soin pour que le cep authentique de la vigne choisie ne dégénère pas, qu'il ne devienne pas une vigne étrangère, incapable de réjouir Dieu et les hommes (cf Ps 103,15) ou peut-être susceptible de les attrister. Je dois la protéger avec la plus grande vigilance pour que le fruit qui a coûté tant de travail et a été si longtemps attendu ne soit pas volé clandestinement par ceux qui, en secret, dévorent le pauvre (Ha 3,14), pour qu'il ne disparaisse pas soudainement dans une dévastation imprévue. C'est pourquoi le premier homme a reçu l'ordre de travailler et de garder le Paradis comme s'il était sa vigne (Gn 2,15).
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyMer 01 Mai 2013, 07:52

jojo a écrit:
Le mercredi de la 5e semaine de Pâques


Saint(s) du jour : St Joseph, travailleur (Ier s.)

Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 2129354088 ma chère JOJO d'avoir posté l'évangile du jour tous ces jours-ci !


Pour tout le monde ce jour du 1er mai est la fête du Travail, férié en France depuis 1941, par décision du gouvernement de Vichy. Qui s'en souvient ?!!!?

Pour les catholiques, c'est aussi la fête de Saint Joseph, travailleur, depuis 1955.

La fête de saint Joseph, fixée au 1er mai par le pape Pie XII, succède à la solennité de saint Joseph qui se célébra jusqu’en 1955. Le monde du travail prend une conscience grandissante de son importance et c’est le rôle de l’Église de lui enseigner toute sa dignité ; la figure de saint Joseph y contribue merveilleusement. Cette fête de saint Joseph est une triple fête patronale : fête de l’Église, fête de la famille et du foyer, fête du travail.

Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyMer 01 Mai 2013, 10:22

En ce jour, nous ouvrons aussi le beau mois de MARIE :

Bonne fête à tous les chrétiens de ce forum.


[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyMer 01 Mai 2013, 13:45

rosedumatin a écrit:
En ce jour, nous ouvrons aussi le beau mois de MARIE :

Bonne fête à tous les chrétiens de ce forum.


[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]


Est-ce la Vierge, ma chère ROSE, que l'on voit dans le sanctuaire de l'Ile Bouchard ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyVen 03 Mai 2013, 10:38

le vendredi 3 mai

Fête des saints Philippe et Jacques (le mineur), apôtres

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,6-14.

A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : " Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père sans passer par moi.
Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu. »
Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »
Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père.
Comment peux-tu dire : 'Montre-nous le Père' ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; mais c'est le Père qui demeure en moi, et qui accomplit ses propres œuvres.
Croyez ce que je vous dis : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne croyez pas ma parole, croyez au moins à cause des œuvres.
Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père.
Tout ce que vous demanderez en invoquant mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
Si vous me demandez quelque chose en invoquant mon nom, moi, je le ferai.

Commentaire du jour

Saint Hilaire (v. 315-367), évêque de Poitiers et docteur de l'Église
La Trinité, VII, 33-35 (trad. coll. Pères dans la foi, n°20, p. 102 rev.)

Le chemin vers le Père

Le Seigneur n'a pas laissé planer ni doute ni incertitude sur un si grand mystère... Écoutons-le révéler aux apôtres tout ce qu'il faut savoir pour le croire : « Je suis la voie, la vérité, et la vie. Personne ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père... Qui m'a vu, a vu aussi le Père. Comment peux-tu me dire : Montre-nous le Père ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? »... Ainsi donc celui qui est la voie ne nous conduit pas sur des sentiers sans issue ou dans un désert sans chemin ; celui qui est la vérité ne veut pas nous tromper par des mensonges ; celui qui est la vie ne nous laissera pas dans une erreur qui aboutirait à la mort... « Personne ne vient au Père que par moi » : le chemin vers le Père passe par le Fils...

« Si vous me connaissez, vous connaîtrez aussi le Père. » On voit l'homme Jésus Christ..., son aspect extérieur, c'est-à dire sa nature d'homme...; comment donc est-ce que le connaître, c'est aussi connaître le Père ? Dans le mystère du corps qu'il a pris, le Seigneur manifeste la divinité qui est dans le Père en gardant un certain ordre... : « Si vous me connaissez, vous le connaîtrez et vous le verrez »... Il distingue le temps de la vue et celui de la connaissance ; il dit qu'ils ont à reconnaître celui qui leur parle et qu'ils voient...; il leur faut apprendre à reconnaître la nature divine qui est en lui.

Ces paroles auxquelles il ne s'attendait pas troublent Philippe. Il voit un homme, et cet homme affirme être le Fils de Dieu...; le Seigneur lui dit qu'il a vu le Père, et donc qu'il le connaît, puisqu'il l'a vu. La condition limitée de son être humain ne permet pas à Philippe de comprendre une telle affirmation... C'est pourquoi il répond qu'il n'a pas vu le Père et demande au Seigneur de le lui montrer. Ce n'est pas qu'il désire le contempler de son œil corporel, mail il demande qu'on lui fasse comprendre qui est celui qu'il voit... Exprimant un désir plutôt de comprendre que de voir, il ajoute : « Et cela nous suffit ».


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyVen 03 Mai 2013, 18:44

*Espérance* a écrit:
le vendredi 3 mai

Fête des saints Philippe et Jacques (le mineur), apôtres

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,6-14.

A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : " Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père sans passer par moi.
Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu. »
Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »
Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père.
Comment peux-tu dire : 'Montre-nous le Père' ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; mais c'est le Père qui demeure en moi, et qui accomplit ses propres œuvres.
Croyez ce que je vous dis : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne croyez pas ma parole, croyez au moins à cause des œuvres.
Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père.
Tout ce que vous demanderez en invoquant mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
Si vous me demandez quelque chose en invoquant mon nom, moi, je le ferai.



Jésus dit à Philippe : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ? Celui qui m'a vu, a vu le Père. Comment dis-tu : Montre-nous le Père ?

C'est avec tristesse que Jésus reproche à son disciple de ne l'avoir pas connu, malgré toutes les expériences que, depuis si longtemps, il avait pu faire auprès de lui.

Il l'appelle affectueusement par son nom : Philippe, afin de l'inviter à réfléchir sur la demande qu'il venait de lui adresser.

Celui qui a vu Jésus a vu le Père, le Dieu qui est sainteté et amour, et dont le Sauveur était sur la terre la parfaite manifestation Cette grande révélation est expliquée au verset suivant ; elle est conforme à tous les enseignements du Nouveau Testament.
Jean 1.18 : Nul n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est tourné vers le sein du Père, lui, l'a fait connaître

12.45 ; Colossiens 1.15 : Il est l'image du Dieu invisible, Premier-Né de toute créature,16 car c'est en lui qu'ont été créées toutes choses dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, Trônes, Seigneuries, Principautés, Puissances ; tout a été créé par lui et pour lui

Hébreux 1.3 : Resplendissement de sa gloire, effigie de sa substance, ce Fils qui soutient l'univers par sa parole puissante, ayant accompli la purification des péchés, s'est assis à la droite de la Majesté dans les hauteurs
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyVen 03 Mai 2013, 19:11

Le samedi de la 5e semaine de Pâques

Saint(s) du jour : Bx Jean-Martin Moyë, prêtre m.e.p. et fond.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 15,18-21.


A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : " Si le monde a de la haine contre vous, sachez qu'il en a eu d'abord contre moi.
Si vous apparteniez au monde, le monde vous aimerait, car vous seriez à lui. Mais vous n'appartenez pas au monde, puisque je vous ai choisis en vous prenant dans le monde ; voilà pourquoi le monde a de la haine contre vous.
Rappelez-vous la parole que je vous ai dite : Le serviteur n'est pas plus grand que son maître. Si l'on m'a persécuté, on vous persécutera, vous aussi. Si l'on a observé ma parole, on observera aussi la vôtre.
Les gens vous traiteront ainsi à cause de moi, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé.

Commentaire du jour

Saint Chromace d'Aquilée (?-407), évêque
Sermon 19, 1-3 ; SC 164 (trad. SC p. 21 rev.)

« Le serviteur n'est pas plus grand que son maître »

« Ils lui enlevèrent ses vêtements et le couvrirent d'un manteau rouge. Puis, avec des épines, ils tressèrent une couronne et la posèrent sur sa tête » (Mt 27,28-29). C'est comme roi que le Christ est revêtu d'une tunique rouge et en tant que prince des martyrs..., parce qu'il resplendit de son sang sacré comme d'une écarlate précieuse. C'est en tant que vainqueur qu'il reçoit la couronne, car c'est normalement au vainqueur qu'on décerne une couronne... Mais nous pouvons remarquer que la tunique pourpre est aussi le symbole de l'Église qui, demeurant dans le Christ roi, brille d'une gloire royale. D'où le titre de « race royale » que lui donne Jean dans l'Apocalypse (1,6)... En effet, l'étoffe pourpre est une chose précieuse et royale. Bien qu'elle soit un produit naturel, elle change de qualité lorsqu'on la plonge dans le bain de la teinture, et elle change d'aspect... Sans valeur par elle-même, sa transformation en fait un produit précieux. Il en va ainsi de nous-mêmes : sans valeur par nous-mêmes, la grâce nous transforme et nous donne du prix, quand [à notre baptême] nous sommes plongés par trois fois, comme l'étoffe de pourpre, dans l'écarlate spirituelle, le mystère de la Trinité...

Nous pouvons encore remarquer que le manteau rouge est aussi le symbole de la gloire des martyrs, puisque, teints de leur propre sang répandu, ornés du sang du martyre, ils brillent dans le Christ comme une tunique écarlate précieuse. Autrefois, la Loi prescrivait d'offrir des étoffes écarlates pour orner le tabernacle de Dieu (Ex 25,4) ; les martyrs, de fait, sont l'ornement de l'Église du Christ...

La couronne d'épines qu'on a mise sur la tête du Seigneur est le symbole de notre rassemblement, à nous qui, des nations, sommes venus à la foi. Nous n'étions alors que des épines, c'est-à-dire des pécheurs ; mais, en croyant au Christ, nous sommes devenus une couronne de justice, parce que nous avons cessé de piquer ou de blesser le Sauveur, et nous couronnons sa tête de la confession de notre foi... Oui, jadis nous étions des épines, mais...nous sommes devenus des pierres précieuses.



Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyVen 03 Mai 2013, 19:36

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
En ce jour, nous ouvrons aussi le beau mois de MARIE :

Bonne fête à tous les chrétiens de ce forum.


[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]


Est-ce la Vierge, ma chère ROSE, que l'on voit dans le sanctuaire de l'Ile Bouchard ?

OUI, mon cher MARIO ........ tu connais bien l'histoire de cette Vierge ! Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 766225
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyVen 03 Mai 2013, 21:11

rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
En ce jour, nous ouvrons aussi le beau mois de MARIE :

Bonne fête à tous les chrétiens de ce forum.


[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]


Est-ce la Vierge, ma chère ROSE, que l'on voit dans le sanctuaire de l'Ile Bouchard ?

OUI, mon cher MARIO ........ tu connais bien l'histoire de cette Vierge ! Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 766225


Non, pas du tout, ma chère ROSE .

Y a-t-il un sujet ouvert à son propos dans cette section ?

S'il n'y en a pas, tu pourrais peut-être en ouvrir un ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyVen 03 Mai 2013, 21:15

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
En ce jour, nous ouvrons aussi le beau mois de MARIE :

Bonne fête à tous les chrétiens de ce forum.


[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]


Est-ce la Vierge, ma chère ROSE, que l'on voit dans le sanctuaire de l'Ile Bouchard ?

OUI, mon cher MARIO ........ tu connais bien l'histoire de cette Vierge ! Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 766225


Non, pas du tout, ma chère ROSE .

Y a-t-il un sujet ouvert à son propos dans cette section ?

S'il n'y en a pas, tu pourrais peut-être en ouvrir un ?

Ici, mon cher Mario :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptySam 04 Mai 2013, 08:51

rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Est-ce la Vierge, ma chère ROSE, que l'on voit dans le sanctuaire de l'Ile Bouchard ?

OUI, mon cher MARIO ........ tu connais bien l'histoire de cette Vierge ! Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 766225


Non, pas du tout, ma chère ROSE .

Y a-t-il un sujet ouvert à son propos dans cette section ?

S'il n'y en a pas, tu pourrais peut-être en ouvrir un ?

Ici, mon cher Mario :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je viens de te poser une question par ce lien, ma chère ROSE !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptySam 04 Mai 2013, 13:05

Sixième dimanche de Pâques

Saint(s) du jour : Bx Nunzio Sulprizio, orphelin « le petit saint boiteux »
Les autres saints du jour...





Commentaire du jour : Bienheureux Jean-Paul II
« Le Défenseur, l'Esprit Saint..., vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit »


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,23-29.


À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Si quelqu'un m'aime, il restera fidèle à ma parole ; mon Père l'aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui.
Celui qui ne m'aime pas ne restera pas fidèle à mes paroles. Or, la parole que vous entendez n'est pas de moi : elle est du Père, qui m'a envoyé.
Je vous dis tout cela pendant que je demeure encore avec vous ;
mais le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.
C'est la paix que je vous laisse, c'est ma paix que je vous donne ; ce n'est pas à la manière du monde que je vous la donne. Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés.
Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m'en vais, et je reviens vers vous. Si vous m'aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.
Je vous ai dit toutes ces choses maintenant, avant qu'elles n'arrivent ; ainsi, lorsqu'elles arriveront, vous croirez.

Commentaire du jour
Bienheureux Jean-Paul II (1920-2005), pape
Encyclique « Dominum et vivificantem », § 24 (trad. © Libreria Editrice Vaticana)

« Le Défenseur, l'Esprit Saint..., vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit »
Une fois ressuscité, le Christ, qui avait « remis l'esprit » sur la croix (Jn 19,30) comme Fils de l'homme et Agneau de Dieu, va vers les apôtres pour « souffler sur eux » (Jn 20,22)... La venue du Seigneur remplit de joie ceux qui sont présents : « leur tristesse se change en joie » (cf Jn 16,20), comme il l'avait déjà promis lui-même avant sa Passion. Et surtout l'annonce essentielle du discours d'adieu se réalise : le Christ ressuscité, comme inaugurant une création nouvelle, porte l'Esprit Saint aux apôtres. Il le leur porte au prix de son « départ », il leur donne cet Esprit en quelque sorte à travers les plaies de sa crucifixion : « Il leur montra ses mains et son côté » (Jn 20,20). C'est en vertu de cette crucifixion qu'il leur dit : « Recevez l'Esprit Saint » (v. 22).

Un lien étroit s'établit ainsi entre l'envoi du Fils et celui de l'Esprit Saint. L'envoi de l'Esprit Saint (après le péché originel) ne peut avoir lieu sans la croix et la résurrection : « Si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas vers vous » (Jn 16,7). Un lien étroit s'établit aussi entre la mission de l'Esprit Saint et celle du Fils dans la rédemption. La mission du Fils, en un sens, trouve son achèvement dans la rédemption ; la mission de l'Esprit Saint découle de la rédemption : « C'est de mon bien qu'il reçoit et il vous le dévoilera » (Jn 16,15). La rédemption est accomplie pleinement par le Fils comme l'Oint qui est venu et a agi par la puissance de l'Esprit Saint, s'offrant lui-même à la fin en sacrifice suprême sur le bois de la croix. Et cette rédemption est aussi accomplie continuellement dans les cœurs et les consciences des hommes — dans l'histoire du monde — par l'Esprit Saint qui est l'« autre Défenseur » (Jn 14,16).



Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyDim 05 Mai 2013, 22:00

Le lundi de la 6e semaine de Pâques

L'Église fête : Fête des rogations


Saint(s) du jour : St Pierre Nolasque, prêtre et fond. (1189-1256), Bx François de Montmorency-Laval, évêque († 1708)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 15,26-27.16,1-4a.

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d'auprès du Père, lui, l'Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur.
Et vous aussi, vous rendrez témoignage, vous qui êtes avec moi depuis le commencement.
Je vous dis tout cela pour que vous ne risquiez pas de tomber
On vous exclura de la synagogue. Et même, l'heure vient où tous ceux qui vous tueront s'imagineront offrir ainsi un sacrifice à Dieu.
Ils le feront parce qu'ils ne connaissent ni le Père ni moi.
Mais voici pourquoi je vous dis tout cela : quand cette heure sera venue, vous vous souviendrez que je vous l'avais dit. Je ne vous l'ai pas dit dès le commencement, parce que j'étais avec vous.

Commentaire du jour

Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix [Édith Stein] (1891-1942), carmélite, martyre, copatronne de l'Europe
Poésie, Pentecôte 1937/1942 (trad. Malgré la nuit, Ad solem 2002, p. 123)

« Le Défenseur que je vous enverrai d'auprès du Père, l'Esprit de vérité »

Qui es-tu, douce lumière ?...
Es-tu le rayon jaillissant comme l'éclair
depuis le trône élevé du Juge éternel,
pénétrant comme un voleur dans la nuit de l'âme
qui s'ignorait elle-même ? (Lc 12,39)
Miséricordieux, impitoyable aussi,
tu pénètres jusqu'en ses profondeurs cachées.
L'âme est effrayée de ce qu'elle voit d'elle-même
et se garde ainsi dans une crainte sacrée
devant le commencement de toute sagesse
qui vient d'en haut
et nous ancre solidement en haut,
devant ton action qui nous crée à nouveau,
Saint Esprit, rayon que rien n'arrête !

Es-tu la plénitude d'esprit et de puissance
qui permet à l'Agneau de rompre les scellés
du décret éternel de Dieu ? (Ap 5,7)
Sur ton ordre les messagers du jugement
chevauchent de par le monde entier et séparent,
du tranchant de l'épée, le Royaume de lumière
de celui de la nuit (Ap 6,2s).
Les cieux seront nouveaux et la terre nouvelle (Ap 21,1),
et tout retrouvera alors sa juste place
par ton souffle léger :
Saint Esprit, puissance victorieuse !




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyLun 06 Mai 2013, 18:51

Le mardi de la 6e semaine de Pâques

L'Église fête : Fête des rogations (2e jour)

Saint(s) du jour : Bx Francesco Paleari, prêtre de Cottolengo († 1939), St Augustin (Agostino) Roscelli, prêtre et fond., Ste Rose (Rosa) Venerini, vierge et fond. (1656-1728)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,5-11.

A l'heure où Jésus passait de ce monde à son père, il disait à ses disciples : " Je m'en vais maintenant auprès de celui qui m'a envoyé, et aucun de vous ne me demande : 'Où vas-tu?'
Mais, parce que je vous ai parlé ainsi, votre cœur est plein de tristesse.
Pourtant, je vous dis la vérité : c'est votre intérêt que je m'en aille, car, si je ne m'en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l'enverrai.
Quand il viendra, il dénoncera l'erreur du monde sur le péché, sur le bon droit, et sur la condamnation.
Il montrera où est le péché, car l'on ne croit pas en moi.
Il montrera où est le bon droit, car je m'en vais auprès du Père, et vous ne me verrez plus.
Il montrera où est la condamnation, car le prince de ce monde est déjà condamné.

Commentaire du jour

Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix [Édith Stein] (1891-1942), carmélite, martyre, copatronne de l'Europe
Poésie Pentecôte 1937/1942 (trad. Malgré la nuit, Ad solem 2002, p. 125)


« C'est votre intérêt que je parte ; car si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas vers vous »

Qui es-tu, douce lumière qui me combles
et illumines la ténèbre de mon cœur ?...
Es-tu le Maître d'œuvre,
le bâtisseur de la cathédrale éternelle
qui depuis la terre s'élève jusqu'au Ciel ?
Tu donnes vie à ses colonnes, qui se dressent,
hautes et droites, solides et immuables (Ap 3,12).
Marquées du signe du Nom divin et éternel,
elles s'élancent vers la lumière et portent la coupole
qui achève et couronne la sainte cathédrale,
ton œuvre qui embrasse l'univers entier :
Saint Esprit, Main de Dieu créatrice !...

Es-tu le doux cantique de l'amour
et du respect sacré qui retentit sans fin
autour du trône de la Trinité sainte (Ap 4,8),
symphonie où résonne
la note pure donnée par chaque créature ?
Le son harmonieux,
l'accord unanime des membres et de la Tête (Col 2,19),
dans lequel chacun au comble de la joie
découvre le sens mystérieux de son être
et le laisse jaillir en cri de jubilation,
rendu libre
en participant à ton propre jaillissement :
Saint Esprit, jubilation éternelle !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyLun 06 Mai 2013, 18:55

LES ROGATIONS

du latin rogare : demander

Prières d'intercession s'exprimant au cours de processions à travers la campagne, généralement lors des trois jours qui précèdent l'Ascension. On y demande à Dieu de bénir et faire fructifier les travaux des champs.

Aujourd'hui, les Rogations n'ont pas la même importance qu'autrefois du fait du développement de la vie urbaine.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyMar 07 Mai 2013, 09:04

*Espérance* a écrit:
Le mardi de la 6e semaine de Pâques

L'Église fête : Fête des rogations (2e jour)

Saint(s) du jour : Bx Francesco Paleari, prêtre de Cottolengo († 1939), St Augustin (Agostino) Roscelli, prêtre et fond., Ste Rose (Rosa) Venerini, vierge et fond. (1656-1728)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,5-11.

A l'heure où Jésus passait de ce monde à son père, il disait à ses disciples : " Je m'en vais maintenant auprès de celui qui m'a envoyé, et aucun de vous ne me demande : 'Où vas-tu?'
Mais, parce que je vous ai parlé ainsi, votre cœur est plein de tristesse.
Pourtant, je vous dis la vérité : c'est votre intérêt que je m'en aille, car, si je ne m'en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l'enverrai.
Quand il viendra, il dénoncera l'erreur du monde sur le péché, sur le bon droit, et sur la condamnation.
Il montrera où est le péché, car l'on ne croit pas en moi.
Il montrera où est le bon droit, car je m'en vais auprès du Père, et vous ne me verrez plus.
Il montrera où est la condamnation, car le prince de ce monde est déjà condamné.


Jésus avertit ses disciples : "Je m’en vais auprès de Celui qui m’a envoyé… ". Jésus va les quitter définitivement, 40 jours après sa résurrection Et ce sera l’ascension de Jésus vers son Père, et c’est cela que l’on fête le jour de l’Ascension jeudi prochain. Et Jésus ajoute qu’il ne les laissera pas seuls, car il va leur envoyer un Défenseur, le Paraclet.

Un Défenseur, c’est quoi ? C’est celui qui nous défend bien sûr ! Mais qui nous défend contre qui, contre quoi ??? C’est celui qui nous défend contre le démon et ses mensonges, celui qui nous défend contre l’erreur, celui qui est là pour nous conseiller quand on ne sait plus quoi faire, celui qui peut guider nos pensées, celui qui peut guider nos prières … C’est aussi celui qui nous défendra à l’heure de notre mort, celui qui nos fera souvenir de toutes nos bonnes actions et qui montrera à Dieu le Père toutes les bonnes actions de notre vie…
Ce Défenseur, c’est le Saint Esprit, la 3ème personne de la Trinité : "Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit…"

L’Esprit Saint est un souffle : le souffle porte la voix ; le Souffle de l’Esprit Saint porte la voix du Chrsit. Ecoutons ce que Jésus nous dit à travers le Souffle de l’Esprit L’Esprit Saint est le Souffle qui donne la Vie, comme l’air est la vie. On ne peut pas rester plus d’une minute sans respirer! C’est d’ailleurs le même mot : pneuma , en grec, veut dire esprit, souffle, air , comme dans le mot : les pneus des voitures !

L’Esprit Saint est un Souffle comme le vent : il va , il vient, il nous surprend sans cesse.

Enfin, l’Esprit Saint est un feu, le feu de l’Amour divin, le feu de l’Amour de DIEU pour chacun de nous. Et les apôtres recevront ce feu sous la forme de langues de feu le jour de la Pentecôte…

Alors prions l’Esprit Saint, pour que cet Esprit Saint vienne à nous et nous donne la vie, nous donne l’amour, nous donne la consolation de notre Défenseur !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyMar 07 Mai 2013, 09:12


Les fruits de l' esprit :

[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyMar 07 Mai 2013, 09:31

rosedumatin a écrit:

Les fruits de l' esprit :

[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 2129354088 ma chère ROSE ; pour cette image riche en rappels, car on pourrait, on devrait, chacun d'entre nous, faire notre examen de conscience et nous demander : "Où en suis-je au niveau de la patience, de la douceur, de la joie, de la bonté ?............
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyMar 07 Mai 2013, 21:20

Le mercredi de la 6e semaine de Pâques

L'Église fête : Fête des rogations (3e jour)

Saint(s) du jour : Ste Madeleine de Canossa, vierge et fondatrice († 1855), St Benoît II, pape (81e) de 683 à 685, St Boniface IV, pape (67e) de 608 à 615

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,12-15.

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l'instant vous n'avez pas la force de les porter.
Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. En effet, ce qu'il dira ne viendra pas de lui-même : il redira tout ce qu'il aura entendu ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître.
Il me glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.
Tout ce qui appartient au Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : Il reprend ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.

Commentaire du jour

Concile Vatican II
Constitution sur l'Église « Lumen gentium », §4 et 12

« Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière »

Par l'Esprit de vie, « source jaillissante pour la vie éternelle » (Jn 4,14), le Père donne la vie aux hommes, morts par suite du péché, en attendant de ressusciter dans le Christ leurs corps mortels (Rm 8,11). L'Esprit habite dans l'Église et dans les cœurs des fidèles comme dans un temple (1Co 3,16) ; en eux il prie et rend témoignage de leur adoption comme fils de Dieu (Ga 4,6). Cette Église, qu'il guide vers la vérité tout entière, qu'il rend une dans la communion et le service, l'Esprit la construit et la dirige par ses dons variés, hiérarchiques et charismatiques, et il l'embellit de ses fruits. Il assure sa jeunesse par la force de l'Évangile, il la renouvelle sans cesse, il la conduit jusqu'à l'union parfaite avec son Époux. Car « l'Esprit et l'Épouse disent » au Seigneur Jésus : « Viens ! » (Ap 22,17)...

L'ensemble des fidèles, consacrés par l'onction qui vient du Saint Esprit, ne peut se tromper dans la foi. Il manifeste ce don particulier par le sens surnaturel de la foi qui appartient au peuple entier lorsque « des évêques jusqu'aux derniers des fidèles laïcs » (S. Augustin) elle manifeste un accord universel en matière de foi et de mœurs. En effet, grâce à ce sens de la foi, qui est éveillé et soutenu par l'Esprit de vérité, le peuple de Dieu, se laissant conduire avec fidélité par le magistère de l'Église, ne reçoit plus une parole venant des hommes : il reçoit vraiment la parole de Dieu (1Th 2,13). Il adhère indéfectiblement « à la foi transmise aux saints une fois pour toutes » (Jude 3), il l'approfondit par son jugement droit, il la met plus pleinement en œuvre.

Mais l'Esprit Saint ne se borne pas à sanctifier et à conduire et à orner de vertus le peuple de Dieu par les sacrements et les ministères ; en outre, « il distribue à chacun ses dons selon sa volonté » (1Co 12,11). Parmi les fidèles de toute catégorie, il distribue des grâces particulières qui rendent apte et disponible pour assumer les activités et services divers, utiles pour renouveler et développer l'Église, selon cette parole : « Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous » (1Co 12,7).



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyMer 08 Mai 2013, 21:05

Jeudi 9 mai

Ascension du Seigneur, solennité

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 24,46-53.

Jésus ressuscité, apparaissant à ses disciples, leur disait : « Il fallait que s'accomplisse ce qui était annoncé par l'Écriture ; les souffrances du Messie, sa résurrection d'entre les morts le troisième jour,
et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.
C'est vous qui en êtes les témoins.
Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus d'une force venue d'en haut. »
Puis il les emmena jusque vers Béthanie et, levant les mains, il les bénit.
Tandis qu'il les bénissait, il se sépara d'eux et fut emporté au ciel.
Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, remplis de joie.
Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu.

Commentaire du jour

Bienheureux John Henry Newman (1801-1890), théologien, fondateur de l'Oratoire en Angleterre
Sermon « The Spiritual Presence of Christ in the Church », PPS, t. 6, n°10

« Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde »

Le retour du Christ à son Père est à la fois source de peine, parce qu'il implique son absence, et source de joie, parce qu'il implique sa présence. De la doctrine de sa Résurrection et de son Ascension jaillissent ces paradoxes chrétiens souvent mentionnés dans l'Écriture : nous sommes dans l'affliction, mais sans cesser de nous réjouir, « comme n'ayant rien et possédant tout » (2Co 6,10).

Telle est en effet notre condition présente : nous avons perdu le Christ et nous l'avons trouvé ; nous ne le voyons pas et pourtant nous le discernons. Nous étreignons ses pieds (Mt 28,9), mais il nous dit : « Ne me retiens pas » (Jn 20,17). Comment cela ? C'est que nous avons perdu la perception sensible et consciente de sa personne ; nous ne pouvons pas le regarder, l'entendre, parler avec lui, le suivre de lieu en lieu ; mais nous jouissons spirituellement, immatériellement, intérieurement, mentalement et réellement de sa vue et de sa possession : une possession plus réelle et présente que celle dont les apôtres jouissaient aux jours de sa chair, justement parce qu'elle est spirituelle, justement parce qu'elle est invisible.

Nous savons que dans ce monde plus un objet est proche de nous, moins nous pouvons le percevoir et le comprendre. Le Christ est venu si près de nous dans l'Église chrétienne, si je puis dire, que nous ne pouvons pas le fixer du regard ou le distinguer. Il entre en nous, et prend possession de l'héritage qu'il s'est acquis. Il ne se présente pas à nous, mais il nous prend avec lui. Il fait de nous ses membres... Nous ne le voyons pas ; nous ne connaissons sa présence que par la foi, parce qu'il est au-dessus de nous et en nous. Ainsi, nous sommes dans la peine, parce qu'inconscients de sa présence..., et nous nous réjouissons parce que nous savons que nous le possédons : « Sans le voir, vous l'aimez ; sans le voir encore vous croyez en lui ; et vous tressaillez d'une joie inexprimable qui vous transfigure, car vous allez obtenir votre salut, l'aboutissement de votre foi » (1P 1,8-9).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyJeu 09 Mai 2013, 22:48

Le vendredi de la 6e semaine de Pâques

Saint(s) du jour : St Jean d'Avila, prêtre et docteur de l'Église († 1569), Bx Ivan Merz, « Apôtre des jeunes d'aujourd'hui », St Damien de Molokai, prêtre ss.cc. (1840-1889)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,20-23a.

A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : " Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira. Vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie.
La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l'enfant est né, elle ne se souvient plus de son angoisse, dans la joie qu'elle éprouve du fait qu'un être humain est né dans le monde.
Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l'enlèvera.
En ce jour-là, vous n'aurez plus à m'interroger. "

Commentaire du jour


Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église
Catéchèses baptismales, n° 4, 12-15 ; SC 50 bis

L'enfantement de la nouvelle création (Rm 8,22)

Saint Paul a écrit cette parole : « Si quelqu'un est dans le Christ, il est une création nouvelle » (2Co 5,17)... Mais dites-moi, lequel des deux est le plus étonnant : de voir le ciel ou tout autre élément créé se renouveler, ou bien de voir un homme passer de la malice à la vertu et renoncer à l'erreur pour s'attacher à la vérité ? Car c'est bien cela que saint Paul a appelé « une création nouvelle »... De fait, ceux qui ont donné leur foi au Christ ont déposé le fardeau de leurs péchés comme on dépose un vieux vêtement. Dès qu'ils sont affranchis de l'erreur, ils ont été illuminés par le Soleil de justice (Ml 3,20), comme on revêt un habit neuf et éclatant, un vêtement royal... : « les choses anciennes sont passées, voici que toutes choses sont devenues nouvelles » (ibid.)... La grâce de Dieu a fait irruption : elle a remodelé et retourné les âmes, elle les a transformées...

As-tu observé comment chaque jour le Maître réalise cette création nouvelle ? Car l'homme, bien souvent, a passé sa vie entière dans les plaisirs de ce monde ; en outre, il a adoré les créatures, les prenant pour des dieux. Qui donc, sinon le Seigneur, pourrait persuader l'homme de s'élever tout à coup jusqu'à un si haut degré de vertu, méprisant désormais toutes ces idoles et adorant le créateur de l'univers, mettant sa foi en lui bien au-dessus de toutes les choses de cette vie ?...

Je vous invite donc tous — ceux qui ont été baptisés autrefois comme ceux qui viennent de recevoir cette grâce du Maître — à écouter cette exhortation de l'apôtre : « Les choses anciennes sont passées, voici que toutes choses sont devenues nouvelles ». Oublions tout notre passé ; réformons notre vie comme des citoyens appelés à une vie nouvelle. Dans tout ce que nous disons, dans tout ce que nous faisons, considérons la dignité de celui qui demeure en nous.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyVen 10 Mai 2013, 19:21

Le samedi de la 6e semaine de Pâques

Saint(s) du jour : St François (Francesco) De Geronimo, prêtre s.j., St Ignace (Ignazio) de Laconi, religieux o.f.m. cap.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,23b-28.

En ce jour-là, vous n'aurez plus à m'interroger. Amen, amen, je vous le dis : si vous demandez quelque chose à mon Père en invoquant mon nom, il vous le donnera.
Jusqu'ici vous n'avez rien demandé en invoquant mon nom ; demandez, et vous recevrez : ainsi vous serez comblés de joie.
J'ai employé des paraboles pour vous parler de tout cela. L'heure vient où, sans employer de paraboles, je vous annoncerai ouvertement tout ce qui concerne le Père.
En ce jour-là, vous demanderez en invoquant mon nom ; or, je ne vous dis pas que c'est moi qui prierai le Père pour vous,
car le Père lui-même vous aime, parce que vraiment vous m'aimez, et vous croyez que je suis venu d'auprès de Dieu.
Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. »

Commentaire du jour

Saint Cyprien (v. 200-258), évêque de Carthage et martyr
La Prière du Seigneur, § 26-28 (trad. Hamman, La Prière en Afrique, DDB 1982, p. 58 rev.)

« Si vous demandez quelque chose à mon Père en invoquant mon nom, il vous le donnera »

« Ne permets pas que nous entrions en tentation » (Mt 6,13)... Quand nous prions pour ne pas entrer en tentation, nous nous souvenons de notre faiblesse, afin que personne ne se regarde avec complaisance, que personne ne s'élève avec insolence, que personne ne s'attribue la gloire de sa fidélité ou de son épreuve, alors que le Seigneur lui-même nous enseigne l'humilité quand il dit : « Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation. L'esprit est ardent mais la chair est faible » (Mc 14,38). Si nous faisons profession d'humilité d'abord, nous rendons à Dieu tout ce que nous demandons avec crainte et révérence, et nous pouvons être assurés que sa bonté nous l'accordera.

Cette prière s'achève avec une conclusion qui ramasse brièvement toutes les demandes. À la fin nous disons : « Mais délivre-nous du mal ». Nous comprenons par là ce que l'ennemi peut machiner contre nous en ce monde, mais nous sommes assurés d'avoir un appui puissant si Dieu nous délivre, s'il accorde son secours à ceux qui l'implorent. Quand donc nous disons : « Délivre-nous du mal », il ne nous reste plus rien à demander... Nous sommes affermis contre toutes les machinations du démon et du monde. Qui peut redouter le monde, si Dieu est son protecteur en ce monde ?

Pourquoi s'étonner que Dieu nous ait appris ainsi à prier, en nous enseignant en une formule brève tout ce que nous devons demander pour notre salut ?... Quand la Parole de Dieu, notre Seigneur Jésus Christ, est venu à tous les hommes, il a rassemblé les savants et les ignorants, il a fourni les préceptes de salut pour tout sexe et tout âge. Il a fait un condensé concis de ses préceptes... Ainsi quand il a voulu enseigner en quoi consiste la vie éternelle, il a ramassé tout le mystère de la vie en une formule d'une merveilleuse concision : « La vie éternelle est qu'ils te connaissent, toi le seul et vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus Christ » (Jn 17,3).


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptySam 11 Mai 2013, 18:43

Septième dimanche de Pâques

Saint(s) du jour : St Germain, évêque a Constantinople († 733), St Léopold (Bogdan) Mandic, prêtre o.f.m. cap., Bse Imelda Lambertini, vierge (1322-1333)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,20-26.

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, les yeux levés au ciel, il priait ainsi : « Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi.
Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu'ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.
Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un :
moi en eux, et toi en moi. Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m'as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.
Père, ceux que tu m'as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, et qu'ils contemplent ma gloire, celle que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant même la création du monde.
Père juste, le monde ne t'a pas connu, mais moi je t'ai connu, et ils ont reconnu, eux aussi, que tu m'as envoyé.
Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître encore, pour qu'ils aient en eux l'amour dont tu m'as aimé, et que moi aussi, je sois en eux. »

Commentaire du jour

Concile Vatican II
Décret sur l'œcuménisme, « Unitatis redintegratio » 4

Discerner les signes des temps : « Que leur unité soit parfaite »

Aujourd'hui, en diverses parties du monde, sous le souffle de la grâce de l'Esprit Saint, beaucoup d'efforts s'accomplissent par la prière, la parole et l'action pour arriver à la perfection de l'unité voulue par Jésus Christ ; le Concile exhorte donc tous les fidèles catholiques à reconnaître les signes des temps et à prendre part active à l'effort œcuménique.

Par « mouvement œcuménique » on entend les entreprises et les initiatives provoquées et organisées en faveur de l'unité des chrétiens, selon les nécessités variées de l'Église et selon les circonstances. Ainsi en premier lieu, tout effort accompli pour éliminer les paroles, les jugements et les faits qui ne correspondent ni en justice, ni en vérité à la situation des frères séparés, et contribuent ainsi à rendre plus difficiles les relations avec eux. Ensuite au cours de réunions de chrétiens de diverses Églises ou communautés, organisées dans un esprit religieux, le dialogue mené par des experts bien informés, où chacun explique à fond la doctrine de sa communauté et montre de façon claire ce qui la caractérise. Par ce dialogue, tous acquièrent une connaissance plus véritable, en même temps qu'une estime plus juste, de l'enseignement et de la vie de chaque communauté. De la même manière, ces communautés viennent à collaborer plus largement à toutes sortes d'entreprises qui, selon les exigences de toute conscience chrétienne, contribuent au bien commun. On peut aussi, à l'occasion, se réunir pour une prière unanime. Enfin, tous examinent leur fidélité à la volonté du Christ par rapport à l'Église et entreprennent, comme il le faut, un effort soutenu de rénovation et de réforme.

Tout cela, accompli avec prudence et patience par les fidèles de l'Église catholique sur lesquels veillent leurs pasteurs, contribue au progrès de la justice et de la vérité, de la concorde et de la collaboration, de l'amour fraternel et de l'union. Par cette voie, peu à peu, après avoir surmonté les obstacles qui empêchent la parfaite communion ecclésiale, tous les chrétiens se trouveront rassemblés par une célébration eucharistique unique, dans l'unité d'une seule et unique Église.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyDim 12 Mai 2013, 19:26

Le lundi de la 7e semaine de Pâques

L'Église fête : Notre-Dame de Fatima

Saint(s) du jour : Ste Julienne de Norwich, recluse et mystique

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,29-33.

A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il parlait à ses disciples. Ceux-ci lui disent alors : " Voici que tu parles ouvertement, sans employer de paraboles.
Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et qu'il n'y a pas besoin de t'interroger : voilà pourquoi nous croyons que tu es venu de Dieu. »
Jésus leur répondit : « C'est maintenant que vous croyez !
L'heure vient - et même elle est venue - où vous serez dispersés chacun de son côté, et vous me laisserez seul ; pourtant je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi.
Je vous ai dit tout cela pour que vous trouviez en moi la paix. Dans le monde, vous trouverez la détresse, mais ayez confiance : moi, je suis vainqueur du monde. »

Commentaire du jour

Bienheureux Jean-Paul II (1920-2005), pape
Message pour la Journée mondiale de la Paix 2002, §9-10 (trad. © Libreria Editrice Vaticana)

« Dans le monde, vous trouverez la détresse, mais ayez confiance : je suis vainqueur du monde »

Les familles, les groupes, les États, la communauté internationale elle-même, ont besoin de s'ouvrir au pardon pour renouer les liens rompus, pour dépasser les situations stériles de condamnations réciproques, pour vaincre la tentation d'exclure les autres en leur refusant toute possibilité d'appel. La capacité de pardonner est à la base de tout projet d'une société à venir plus juste et plus solidaire.

Le refus du pardon, au contraire, surtout s'il entretient la poursuite de conflits, a des répercussions incalculables pour le développement des peuples. Les ressources sont consacrées à soutenir la course aux armements, les dépenses de guerre, ou à faire face aux conséquences des rétorsions économiques. C'est ainsi que font défaut les disponibilités financières nécessaires au développement, à la paix, à la justice. De quelles souffrances l'humanité n'est-elle pas affligée parce qu'elle ne sait pas se réconcilier, quels retards ne subit-elle pas parce qu'elle ne sait pas pardonner ! La paix est la condition du développement, mais une paix véritable n'est possible qu'à travers le pardon.

La proposition du pardon n'est pas une chose que l'on admet comme une évidence ou que l'on accepte facilement ; par certains aspects, c'est un message paradoxal. En effet, le pardon comporte toujours, à court terme, une perte apparente, tandis qu'à long terme, il assure un gain réel. La violence est exactement le contraire : elle opte pour un gain à brève échéance, mais se prépare pour l'avenir lointain une perte réelle et permanente. Le pardon pourrait sembler une faiblesse ; en réalité, aussi bien pour l'accorder que pour le recevoir, il faut une grande force spirituelle et un courage moral à toute épreuve. Loin de diminuer la personne, le pardon l'amène à une humanité plus profonde et plus riche, il la rend capable de refléter en elle un rayon de la splendeur du Créateur.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyLun 13 Mai 2013, 17:34

mardi 14 mai

Fête de St Matthias, apôtre

Saint(s) du jour : Ste Maria Domenica Mazzarello, co-fondatrice, Ste Théodore Guérin, religieuse et fondatrice

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 15,9-17.
À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.
Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j'ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie.
Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.
Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j'ai appris de mon Père, je vous l'ai fait connaître.
Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera.
Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.

Commentaire du jour

Paul VI, pape de 1963-1978
Audience générale du 12/6/1974 (trad. DC 1657, p. 602)

L'éternelle jeunesse de l'Église

Aujourd'hui, nous portons notre pensée sur un effet propre à la Pentecôte : l'animation surnaturelle produite par l'effusion de l'Esprit Saint dans le corps visible, social et humain des disciples du Christ. Cet effet, c'est l'éternelle jeunesse de l'Église... L'humanité qui compose l'Église subit le sort du temps, elle est ensevelie dans la mort ; mais cela ne suspend ni n'interrompt le témoignage de l'Église dans l'histoire tout au long des siècles. Jésus l'a annoncé et promis : « Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin des temps » (Mt 28,20). Il l'avait également laissé entendre à Simon en lui donnant un nom nouveau : « Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et la puissance de la mort n'aura pas de force contre elle » (Mt 16,18).

On peut tout de suite faire cette objection avec tant de gens aujourd'hui : que l'Église soit permanente, peut-être, elle dure depuis vingt siècles ; mais c'est justement parce qu'elle dure depuis si longtemps qu'elle est vieille... L'Église, disent-ils, est vénérable du fait de son ancienneté..., mais elle ne vit pas de ce souffle actuel qui est toujours nouveau : elle n'est plus jeune. Cette objection est forte...; il faudrait un long traité pour y répondre. Mais pour les esprits ouverts à la vérité, il pourrait suffire de dire que cette pérennité de l'Église est synonyme de jeunesse. « C'est une chose admirable à nos yeux » (Mt 21,42) : l'Église est jeune.

Ce qui est le plus étonnant, c'est que le secret de sa jeunesse c'est sa persistance inaltérable dans le temps. Le temps ne fait pas vieillir l'Église ; il la fait grandir, il stimule sa vie et sa plénitude... Certes, tous ses membres meurent comme tous les mortels ; mais l'Église, elle, non seulement a un principe invincible d'immortalité au-delà de l'histoire ; elle possède aussi une force incalculable de renouveau.

Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyMer 15 Mai 2013, 09:15

« Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. » Jn 6, 68



mercredi 15 mai 2013


Le mercredi de la 7e semaine de Pâques

Saint(s) du jour : St Isidore, modèle d'un paysan chrétien très pieux

Voir le commentaire ci-dessous, ou cliquer ici
La Lettre à Diognète : « Je ne te prie pas de les retirer du monde, mais de les garder du Mauvais »


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,11b-19.

Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. Père saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom que tu m'as donné en partage, pour qu'ils soient un, comme nous-mêmes.
Quand j'étais avec eux, je les gardais dans la fidélité à ton nom que tu m'as donné. J'ai veillé sur eux, et aucun ne s'est perdu, sauf celui qui s'en va à sa perte de sorte que l'Écriture soit accomplie.
Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, en ce monde, pour qu'ils aient en eux ma joie, et qu'ils en soient comblés.
Je leur ai fait don de ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu'ils ne sont pas du monde, de même que moi je ne suis pas du monde.
Je ne demande pas que tu les retires du monde, mais que tu les gardes du Mauvais.
Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.
Consacre-les par la vérité : ta parole est vérité.
De même que tu m'as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.
Et pour eux je me consacre moi-même, afin qu'ils soient, eux aussi, consacrés par la vérité.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Commentaire du jour :

La Lettre à Diognète (v. 200)
§ 5-6 ; PG 2, 1174 (trad. Orval, bréviaire 5e merc. Pâques et SC 33 bis, p. 63)


« Je ne te prie pas de les retirer du monde, mais de les garder du Mauvais »

Les chrétiens ne se distinguent pas des autres hommes par leur pays, ni par leur langue, ni par l'habillement. Car ils n'habitent pas de villes qui leur soient propres, ils n'emploient pas un dialecte spécial, et leur genre de vie n'a rien de singulier. Leur doctrine n'est pas sortie de l'imagination fantaisiste d'esprits excités ; ils ne se font pas, comme tant d'autres, les champions d'une doctrine humaine quelconque.

Ils habitent donc, selon les circonstances, des villes grecques ou barbares ; ils se conforment aux usages locaux pour ce qui est des vêtements, de la nourriture, des coutumes. Et cependant, ils témoignent clairement d'une manière de vivre qui sort de l'ordinaire. Ils résident chacun dans sa propre patrie, mais ils y sont comme des gens de passage. Ils s'acquittent de tous leurs devoirs de citoyens, mais ils supportent tout comme des étrangers. Toute terre étrangère leur est une patrie, et toute patrie une terre étrangère... Ils vivent dans la chair, mais pas selon la chair (cf 2Co 10,3; Rm 8,12-13). Ils passent leur vie sur la terre, mais leur cité est dans les cieux (Ph 3,20; He 11,16; 13,14). Ils obéissent aux lois établies, mais leur façon de vivre va bien au-delà de la loi.

Ils aiment tous les hommes, et pourtant tous les persécutent. Ils sont méconnus, condamnés, tués ; et c'est ainsi qu'ils viennent à la vraie vie. Pauvres, ils enrichissent un grand nombre ; manquant de tout, ils surabondent en toutes choses. On les méprise et dans ce mépris ils trouvent leur gloire ; on les calomnie et ils y trouvent leur justification. Insultés, ils bénissent ; outragés, ils honorent les autres... Pour tout dire : ce que l'âme est dans le corps, voilà ce que les chrétiens sont dans le monde.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyJeu 16 Mai 2013, 05:37

Jeudi 16 mai 2013

Le jeudi de la 7e semaine de Pâques

Saint(s) du jour : Bx Simon Stock, général des Carmes (1164-1265) , St André Bobola, prêtre s.j. et martyr († 1657), Ste Gemma Galgani, vierge (1878-1905)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,20-26.

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, les yeux levés au ciel, il priait ainsi : « Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi.
Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu'ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.
Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un :
moi en eux, et toi en moi. Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m'as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.
Père, ceux que tu m'as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, et qu'ils contemplent ma gloire, celle que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant même la création du monde.
Père juste, le monde ne t'a pas connu, mais moi je t'ai connu, et ils ont reconnu, eux aussi, que tu m'as envoyé.
Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître encore, pour qu'ils aient en eux l'amour dont tu m'as aimé, et que moi aussi, je sois en eux. »


Commentaire du jour

Bienheureux Jean-Paul II (1920-2005), pape
Encyclique « Ut unum sint », 22-23 (trad. copyright © Libreria Editrice Vaticana)

« Qu'ils soient un pour que le monde croie que tu m'as envoyé »

Sur la route œcuménique de l'unité, la priorité revient certainement à la prière commune... Si, malgré leurs divisions, les chrétiens savent toujours plus s'unir dans une prière commune autour du Christ, alors se développera leur conscience des limites de ce qui les divise en comparaison de ce qui les unit. S'ils se rencontrent toujours plus souvent et plus assidûment devant le Christ dans la prière, ils pourront prendre courage pour faire face à toute la douloureuse et humaine réalité des divisions, et ils se retrouveront ensemble dans la communauté de l'Église que le Christ forme sans cesse dans l'Esprit Saint, malgré toutes les faiblesses et malgré les limites humaines.

La communion de prière amène à porter un nouveau regard sur l'Église et sur le christianisme. On ne doit pas oublier que le Seigneur a demandé au Père l'unité de ses disciples afin qu'elle rende témoignage à sa mission et que le monde puisse croire que le Père l'avait envoyé. On peut dire que le mouvement œcuménique s'est mis en marche, en un sens, à partir de l'expérience négative de ceux qui, annonçant l'unique Évangile, se réclamaient chacun de sa propre Église ou de sa communauté ecclésiale. Une telle contradiction ne pouvait pas échapper à ceux qui écoutaient le message de salut et qui trouvaient là un obstacle à l'accueil de l'annonce de l'Évangile.

Cette grave difficulté n'est malheureusement pas surmontée : il est vrai que nous ne sommes pas en pleine communion. Et pourtant, malgré nos divisions, nous sommes en train de parcourir la route de la pleine unité, de l'unité qui caractérisait l'Église apostolique à ses débuts, et que nous recherchons sincèrement : guidée par la foi, notre prière commune en est la preuve. Dans la prière, nous nous réunissons au nom du Christ qui est Un. Il est notre unité.


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyJeu 16 Mai 2013, 13:46

Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 175602 bien chère ROSE ;


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 175602 bien chère JOJO, d'avoir suppléé à notre ESPERANCE, empêchée, car hospitalisée !


QUE DIEU la remette sur pied le plus vite possible !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyVen 17 Mai 2013, 19:10

Vendredi 17 mai 2013

Le vendredi de la 7e semaine de Pâques

Saint(s) du jour : St Pascal Baylon, frère laïc o.f.m. († 1592), Ste Giulia Salzano, vierge et fond. (1846-1929)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean(Jn 21, 15-19)

Après le repas au bord du lac, Jésus ressuscité dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t'aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. »
Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t'aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. »
Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, est-ce que tu m'aimes ? » Pierre fut peiné parce que, pour la troisième fois, il lui demandait : « Est-ce que tu m'aimes ? » et il répondit : « Seigneur, tu sais tout : tu sais bien que je t'aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis.
Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c'est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t'emmener là où tu ne voudrais pas aller. »
Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Puis il lui dit encore : « Suis-moi. »

Commentaire du jour

Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église
2e Homélie sur l'inscription du livre des Actes des apôtres

« M'aimes-tu ?... Sois le pasteur de mes brebis »

Imitons la conduite des apôtres, et nous ne leur serons inférieurs en rien. En effet ce ne sont pas leurs miracles qui les ont fait apôtres, c'est la sainteté de leur vie. C'est à cela qu'on reconnaît un disciple du Christ. Cette marque, le Seigneur lui-même nous l'a clairement donnée : lorsqu'il a voulu tracer le portrait de ses disciples et révéler le signe qui distinguerait ses apôtres, il dit : « Voici à quoi les hommes reconnaîtront que vous êtes mes disciples ». Quel signe ? Faire des miracles ? Ressusciter les morts ? Pas du tout. Mais à quoi donc ? « Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres » (Jn 13,35).

L'amour n'est pas un miracle, mais une œuvre : « L'amour est l'accomplissement parfait de la Loi » (Rm 13,10)... Ayez donc l'amour en vous et vous serez parmi les apôtres, même au premier rang parmi eux. Voulez-vous une autre preuve de cet enseignement ? Voyez comment le Christ s'adresse à Pierre : « Pierre, m'aimes-tu plus que ceux-ci ? » Il n'y a rien qui nous fasse obtenir le Royaume des cieux comme d'aimer le Christ comme il le mérite... Que ferons-nous pour l'aimer plus que les apôtres ?... Écoutons le Christ, celui-là même que nous devons aimer : « Si tu m'aimes plus que ceux-ci, sois le berger de mes brebis »... Le zèle, la compassion, le soin, ce sont des actes, non des miracles.


Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptyVen 17 Mai 2013, 19:12

Samedi 18 mai 2013

Le samedi de la 7e semaine de Pâques

L'Église fête : Solennité de la Pentecôte

Saint(s) du jour : St Felice de Cantalice, religieux o.f.m. cap. († 1587), St Jean I, pape (53e) et martyr de 523 à 526

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean(Jn 21, 20-25)

Jésus ressuscité venait d'annoncer à Pierre par quel genre de mort il rendrait gloire à Dieu. En se retournant, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait. (C'est lui qui, pendant le repas, s'était penché sur la poitrine de Jésus pour lui dire : « Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? »)
Pierre, voyant ce disciple, dit à Jésus : « Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? »
Jésus lui répond : « Si je veux qu'il reste jusqu'à ce que je vienne, est-ce ton affaire ? Mais toi, suis-moi. »
Ainsi se répandit parmi les frères l'idée que ce disciple ne mourrait pas. Or, Jésus n'avait pas dit à Pierre : « Il ne mourra pas », mais : « Si je veux qu'il reste jusqu'à ce que je vienne, est-ce ton affaire ? »

C'est lui, le disciple qui rend témoignage de tout cela, et qui l'a rapporté par écrit, et nous savons que son témoignage est vrai. Il y a encore beaucoup d'autres choses que Jésus a faites ; et s'il fallait rapporter chacune d'elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l'on écrirait ainsi.

Commentaire du jour

Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
Sermons sur l'évangile de Jean, n°124, 5-7 ; CCL 36, 685 (trad. Orval rev.)

Pierre et Jean, de l'action à la contemplation.

L'Église connaît deux vies préconisées et recommandées par Dieu. L'une est dans la foi, l'autre dans la vision ; l'une dans le pèlerinage du temps, l'autre dans la demeure de l'éternité ; l'une dans le labeur, l'autre dans le repos ; l'une sur le chemin, l'autre dans la patrie ; l'une dans l'effort de l'action, l'autre dans la récompense de la contemplation... La première est représentée par l'apôtre Pierre, la seconde par Jean. La première se déroule entièrement ici-bas jusqu'à la fin du monde, et alors elle prendra fin. La seconde ne trouvera sa plénitude qu'après la fin du monde ; dans le monde à venir elle n'aura pas de fin.

C'est pourquoi Jésus dit à Pierre : « Suis-moi », et à propos de Jean : « Je veux qu'il demeure ainsi jusqu'à mon retour. Que t'importe ? Toi, suis-moi »... Que ton action me suive, parfaite et modelée sur l'exemple de ma Passion ; que la contemplation commencée demeure jusqu'à mon retour : je la rendrai parfaite quand je reviendrai. Car elle suit le Christ, cette ferveur endurante qui tient bon jusqu'à la mort ; et elle demeure jusqu'au retour du Christ, cette connaissance qui sera manifestée alors en plénitude. Ici, au pays des mortels, il faut endurer les maux de ce monde ; là, nous contemplerons les biens du Seigneur au pays des vivants (Ps 26,13)...

Que personne donc ne sépare l'un de l'autre ces deux apôtres glorieux ; car ils étaient tous deux dans ce que Pierre symbolise et ils seront tous deux dans ce que Jean représente.

Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptySam 18 Mai 2013, 18:12

dimanche 19 mai 2013

Pentecôte, solennité

L'Église fête : Solennité de la Pentecôte

Saint(s) du jour : St Crispino de Viterbe, religieux o.f.m. cap., Bse Pina Suriano, laïque et fondatrice († 1950), St Yves Hélory, avocat puis prêtre (1250-1303)





Lecture du livre des Actes des Apôtres(Ac 2, 1-11)

Quand arriva la Pentecôte (le cinquantième jour après Pâques), ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain il vint du ciel un bruit pareil à celui d'un violent coup de vent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d'eux. Alors ils furent tous remplis de l'Esprit Saint : ils se mirent à parler en d'autres langues, et chacun s'exprimait selon le don de l'Esprit.

Or, il y avait, séjournant à Jérusalem, des Juifs fervents, issus de toutes les nations qui sont sous le ciel. Lorsque les gens entendirent le bruit, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient dans la stupéfaction parce que chacun d'eux les entendait parler sa propre langue.
Déconcertés, émerveillés, ils disaient : « Ces hommes qui parlent ne sont-ils pas tous des Galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa langue maternelle ? Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, des bords de la mer Noire, de la province d'Asie,de la Phrygie, de la Pamphylie, de l'Égypte et de la Libye proche de Cyrène, Romains résidant ici, Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons proclamer dans nos langues les merveilles de Dieu. »



Dernière édition par jojo le Dim 19 Mai 2013, 01:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptySam 18 Mai 2013, 18:17

dimanche 19 mai 2013

La suite ...
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean(Jn 14, 15-16.23b-26)

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Si vous m'aimez, vous resterez fidèles à mes commandements. Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l'Esprit de vérité.
Si quelqu'un m'aime, il restera fidèle à ma parole ; mon Père l'aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui. Celui qui ne m'aime pas ne restera pas fidèle à mes paroles. Or, la parole que vous entendez n'est pas de moi : elle est du Père, qui m'a envoyé. Je vous dis tout cela pendant que je demeure encore avec vous ; mais le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. »

Commentaire du jour

Jean Tauler (v. 1300-1361), dominicain à Strasbourg
Sermon 26, 2e pour la Pentecôte (trad. Cerf 1991, p. 192 rev.)

« Ils furent tous remplis du Saint Esprit et ils commencèrent à parler des merveilles de Dieu » (Ac 2,4.11)

Voici le bel anniversaire du jour où le Saint Esprit a été envoyé aux saints disciples et à tous ceux qui étaient réunis avec eux, du jour où nous a été rendu le beau trésor que la ruse de l'Ennemi et l'infirmité humaine nous avaient fait perdre au Paradis terrestre...

La façon dont cela est arrivé est déjà merveilleuse extérieurement ; quant au mystère caché et enfermé intérieurement sous ces merveilles, aucune raison, aucune pensée, aucune créature ne sauraient le connaître, le concevoir et le dire. Le Saint Esprit est une immensité d'une grandeur si incompréhensible et si douce que toutes les grandeurs et les immensités que la raison laissée à elle-même peut concevoir...ne sont rien à côté de celle-ci. Vis-à-vis de cela, le ciel et la terre et tout ce qu'on peut y saisir ne sont rien... Voilà pourquoi l'Esprit Saint doit lui-même préparer la place où il doit être reçu, travailler par lui-même à rendre l'homme capable de le recevoir...; c'est l'abîme inexprimable de Dieu qui doit être à lui-même...son lieu et sa capacité de réception.

« La maison fut tout à fait remplie » (Ac 2,2)... Cette maison symbolise d'abord la sainte Église, qui est la demeure de Dieu, mais elle symbolise en second lieu chaque homme en qui le Saint Esprit habite. De même que dans une maison il y a beaucoup d'appartements, de chambres, ainsi y a-t-il dans l'homme beaucoup de facultés, de sens et d'énergies différentes : le Saint Esprit les visite toutes, de façon spéciale. Dès qu'il arrive, il presse, excite l'homme, éveille en lui certaines inclinations, le travaille et l'éclaire. Cette visite et cette action intérieures, tous les hommes ne le ressentent pas également. Bien que le Saint Esprit soit en tous les braves gens, celui qui veut pouvoir prendre conscience de son opération, sentir et goûter sa présence doit se recueillir en lui-même...dans le calme et le silence... Plus l'homme s'adonne à son mouvement de recueillement, plus il prend conscience de cette manifestation intérieure et toujours croissante du Saint Esprit, qui lui a cependant été donnée complètement dès le début.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptySam 18 Mai 2013, 18:54

Citation :
Lecture du livre des Actes des Apôtres(Ac 2, 1-11)

Quand arriva la Pentecôte (le cinquantième jour après Pâques), ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain il vint du ciel un bruit pareil à celui d'un violent coup de vent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d'eux. Alors ils furent tous remplis de l'Esprit Saint : ils se mirent à parler en d'autres langues, et chacun s'exprimait selon le don de l'Esprit.

Or, il y avait, séjournant à Jérusalem, des Juifs fervents, issus de toutes les nations qui sont sous le ciel. Lorsque les gens entendirent le bruit, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient dans la stupéfaction parce que chacun d'eux les entendait parler sa propre langue.
Déconcertés, émerveillés, ils disaient : « Ces hommes qui parlent ne sont-ils pas tous des Galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa langue maternelle ? Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, des bords de la mer Noire, de la province d'Asie,de la Phrygie, de la Pamphylie, de l'Égypte et de la Libye proche de Cyrène, Romains résidant ici, Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons proclamer dans nos langues les merveilles de Dieu. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 EmptySam 18 Mai 2013, 20:47

BONNE FETE DE PENTECOTE A TOUS LES CHRETIENS et CHRETIENNES DE CE FORUM :


[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Contenu sponsorisé




Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Evangile du jour et commentaires - année 2013   Evangile du jour et commentaires - année 2013 - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Evangile du jour et commentaires - année 2013
Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Belle année 2013 des photos étoilées
» Bonne fin d'année 2012 et bonne année 2013 / Joyeuses fêtes à tous!
» Réflexions sur l’Évangile de ce jour
» Toute une histoire mardi 26 mars 2013
» Evangile écouté (audio) et son commentaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: