Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Contes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Contes   Dim 04 Avr 2010, 02:55

Rappel du premier message :


Conte breton
Des bruits sourds, près des ruisseaux, la nuit...



Peut-être avez vous déjà entendu des bruits sourds, près des ruisseaux, la nuit. Comme des coups de battoir sur le linge. Alors, passez votre chemin bonnes gens, et ne cherchez pas à savoir d'où vient ce bruit : se sont les lavandières de nuit.
Guillo, c'est le bon à rien du village, paresseux du soir au matin. Il ne sait que boire, boire et chanter après avoir bu. Tout le monde le connaît à Tréhorenteuc. 
Ce soir là, Guillo a le vent en poupe. Il a passé toute la soirée au café du village et le voilà qui rentre chez lui, sous la pleine lune, en chantant à tue-tête. La nuit est trop douce pour prendre le raccourci par les prés, aussi prend-il la route qui monte vers Trébottu.

Lorsqu'il arrive au petit pont sur le Rauco -le ruisseau qui descend le Val sans Retour- Guillo entend des bruits sourds, des battements, à sa gauche, près du moulin en ruine. Intrigué, il quitte la route et longe le ruisseau pendant un bon moment. Il se heurte sur les souches, il trébuche sur les pierres, et il patauge dans la boue.
C'est là qu'il aperçoit deux femmes, vêtues de blanc, à genoux au bord du ruisseau. Elles lavent un grand drap et le frappent de leur battoir. Guillo, malgré l'ivresse, n'en croit pas ses yeux : est-ce une heure pour laver du linge en pleine forêt ? Peu importe, il fait demi-tour, mais alors qu'il repart, le voilà qui trébuche sur une grosse pierre et tombe dans le ruisseau. Les deux lavandières sursautent et se tournent vers lui.

Mon Dieu, quels visages ! La lumière blafarde de la lune éclaire ces visages sans vie, aux traits durs et profonds ; leurs yeux sont noirs et vides. Guillo, térrifié, bondit hors de l'eau, mais il n'a pas le temps de fuir que l'une des femme lui crie :
_ Approche ! Viens nous aider.
L'homme, comme pétrifié, s'approche des lavandières en titubant. Impossible de fuir, la voix l'attire comme une guêpe sur une tartine de miel. Les femmes lui tendent alors le drap qu'elles ont lavé et qui ruisselle d'eau.
_ Eh bien ! dit l'une d'elles, qu'attends-tu ? Aide nous à tordre ce drap.
Sans réfléchir, embrumé par les vapeurs d'alcool, Guillo saisit l'extrémité du drap. A l'autre bout, les lavandières tordent le linge, mais lui ne bouge pas. Avec peine, il parvient quand même à dire :
_ Mais qui êtes-vous ? Et pourquoi lavez-vous ce drap en pleine nuit ?
_ Nous lavons le linceul d'un homme qui doit mourir cette nuit. Si nous ne le faisons pas, le pauvre n'aura même pas un linceul pour son dernier voyage.
Sur le coup, Guillo prend ça pour une plaisanterie et le voilà qui éclate de rire. Il est maintenant de tellement bonne humeur, qu'il se met à tordre le drap de son côté. Et il tord le drap en le tournant de gauche à droite.
_ Malheur ! s'écria l'une des femmes. Il a tordu le drap dans le sens maléfique !
_ Malheur ! Malheur ! répéta l'autre.

Ces cris résonnent dans les arbres, réveillant tous les animaux de la forêt. Quand Guillo s'est un peu remis de sa frayeur, les lavandières ont disparu. Il s'imagine avoir rêvé, surtout avec tout ce qu'il a bu. Mais c'est alors qu'il sent l'humidité du drap qu'il porte encore sur son bras.
Tout à fait dégrisé, Guillo n'a plus qu'une pensée : courir jusqu'à chez lui, sans se retourner. Mais il n'a pas le temps de faire trois pas qu'il entend un énorme grincement. C'est le grincement des roues d'une charrette qui n'ont pas été graissées depuis des années.
Incapable de faire le moindre geste, Guillo attend, l'oreille tendue. Mais d'où vient cette charrette ? Il n'y a pas de chemin forestier par ici. Cependant l'attelage s'approche, et en plus du grincement des roues, il peut maintenant entendre le claquement de sabots sur le sol, et les branches qui se brisent sur le passage du cheval et de la carriole.

La charrette vient s'arrêter au bord de l'eau. Le cheval se penche pour se désaltérer. C'est alors qu'un personnage vêtu de noir s'approche de Guillo, un fouet à la main :
_ Holà, l'homme ! crie-t-il. Je cherche un nommé Guillo, est-ce que tu l'aurais vu par hasard ?
Guillo ne répond pas. Ses dents claquent, ses mains tremblent, il a l'impression que sa tête va exploser. Le mystérieux personnage tourne autour de lui et dit d'une voix rauque :
_ Mais je ne me trompe pas ! Tu portes ton linceul sur le bras. C'est donc toi Guillo ! Guillo de Tréhoranteuc.

C'est alors que la lune éclaire le visage de cet étrange personnage. Guillo, avec une indicible horreur, voit ce visage et le reconnait : c'est l'Ankou, le Serviteur de la Mort. Alors, ne pouvant supporter cette vision, Guillo tombe à genoux sur le sol.

On raconte qu'à ce moment il y eut un ricannement qui se prolongea dans les arbres et sur la lande. Puis un grand bruit de branches brisées. On raconte que le cheval hennit trois fois et que la charrette s'évanouit dans la nuit. On raconte que personne n'a revu Guillo, Guillo de Tréhoranteuc, depuis cette nuit-là.

D'après les Contes populaires de toutes les Bretagne de J. Markale. Ed. Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur



MessageSujet: Re: Contes   Jeu 27 Mai 2010, 19:18

Elmakoudi a écrit:
Belle comme la lune
(SUITE)

C'est ainsi qu'il fut changé en serpent. Il abandonna sa famille, sa maison et tous ses biens. Il déserta le monde et se réfugia dans la forêt. Il se rapprocha des bêtes, se mit à vivre à leur façon, à se nourrir de chair et de sang. Mais si son corps était celui d'un serpent, son cœur et son esprit étaient restés ceux d'un homme. Il n'avait fui ses semblables que dans la crainte d'être écrasé par eux. Mais la solitude lui était amère. Elle le minait. Depuis longtemps il n'avait vu l'ombre d'un être humain lorsque lui apparût la fillette. C'est pourquoi, à la vue de son visage de rose et de ses petits membres fatigués, le cœur du serpent se fondit de tendresse.
L'enfant s'était endormie. Il sortit, tua deux perdrix, cueillit des légumes et des fruits , et rentra. Il alluma le feu, mit en train le repas et alla réveiller la fillette. Il lui demanda avec douceur :
Quel est ton nom ? Quel est le nom de ton village et celui de tes parents pour que je te conduise vers eux ?
Elle répondit :
Je m'appelle Jedjiga, mais je ne sais ni le nom de mes parents ni celui de mon village.
Le serpent qui ne pouvait reparaître aux yeux des humains se tut. Il réfléchit longuement, promena ses regards autour de lui et finit par dire :
Tu resteras ici jusqu'à ce que Dieu t'ouvre un chemin. J'épouse ta faim et ta soif : tu seras mon enfant . Mais tu devras m'obéir et ne jamais dépasser le seuil de la caverne. Nous sommes ici dans le royaume des bêtes ; il pourrait t'arriver malheur si tu t'aventurais.
Le serpent l'éleva. Il fut pour elle à la fois un père et une mère. Il lui apprit à préparer les repas et à aimer l'ordre. Il la combla, l'entoura de tendresse. Elle lui obéit tant qu'elle était petite ; devenue adolescente, elle connut l'ennui. Elle eut la nostalgie du ciel, du soleil. Elle voulut découvrir le monde.
Le serpent la laissait souvent seule pour aller chasser et couper du bois : elle mit à profit ces absences. Tout d'abord elle se contenta de regarder timidement au travers des hautes herbes et des branches qui cachaient l'entrée de la caverne. Et puis elle s'aventura au dehors. Mais elle rentrait toujours avant que le serpent ne revint.
Un jour, un bûcheron l'aperçut et fut émerveillé. Comme il approchait pour la mieux considérer, elle disparut. De retour au village, il raconta son aventure à qui voulait l'entenre :
J'allais couper du bois dans la forêt lorsque je vis sortir de terre une créature, une créature... une nappe d'or la couvrait jusqu'aux pieds. La lumière qui en émanait m'éblouit. Sans doute était-ce la fée gardienne de la forêt ? Je voulus m'approcher pour voir son visage, mais elle avait déjà disparu !
Cette histoire, de l'un à l'autre colportée, arriva aux oreilles du prince qui n'hésita pas à interroger le bûcheron.
Prince, répondit le bûcheron, une créature m'est bien apparue à l'orée de la forêt. Elle était debout, contre un arbre. Etait-ce un ange, une fée ?... Son visage défiait la lumière. Une
nappe d'or l'habillait. Quand je voulus regarder de plus près, je m'aperçus qu'elle n'était plus là !
Demain, au point du jour, tu me conduiras où elle t'est apparue, dit le prince.
L e lendemain, la jeune fille finit par se montrer à l'entrée de la caverne. La nappe d'or qui l'habillait, c'étaient ses cheveux. Et c'est tout ce que virent d'elle le prince et le bûcheron qui la guettaient à travers le feuillage. Le prince décida de rester seul pour savoir si l'étrange créature était mortelle ou fée.
La jeune fille demeura longtemps sur le seuil et puis elle rentra. Peu après, le prince vit cette chose qui le stupéfia : le serpent qui avançait debout, portant des légumes, des fruits et du gibier car, lorsqu'il était chargé, il ne rampait pas ! Le serpent déjeuna, fit la sieste(c'était l'été) et sortit à la fraîcheur pour faire sa promenade. Alors, le prince put approcher de la caverne et contempler la jeune fille. Elle se tenait appuyée à un arbre, et elle portait à sa bouche des grains de raisin. Il pensa : "puisqu'elle mange, je puis l'aborder !" Il écarta les branches et lui dit en s'avançant :
Au nom de Dieu, je t'en prie, dis-moi qui tu es, créature !
Elle répondit :
Je suis un être comme toi. Je suis la fille du serpent.
Il la regarda tandis qu'elle parlait, s'émerveillant de son visage épanoui comme une rose. Il l'interrogea sur son village, sur ses parents. Elle répondit :
C'est ici, dans cette caverne, que j'ai vécu et grandi. Le serpent m'a élevée : je suis sa fille. Mais c'est à son insu que je sors. Ne va pas le lui dire, ni lui raconter que tu m'as vue surtout ! Et elle rentra.
Le prince s'en alla trouver son père ; il lui déclara :
Je veux épouser la fille du serpent.
Le roi s'indigna. Le prince tomba malade d'un grand mal. La fièvre ne le quitta ni jour ni nuit. Le roi finit par demander :

Huuummmmmm je vois qu'il faudra encore patienter pour la suite très cher Elmakoudi ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Jeu 27 Mai 2010, 21:06

Roseternelle a écrit:


Bonjour "Ang(aile/EL)"MAKOU"Divin"...

Que de suspens ! avec ce conte "Belle comme la Lune" ...

Vivement la suite ! Tu nous fais languir ...

Comme j'adore lire ces contes, et si histoires enchanteresses qui me font rêver
comme un petit enfant ...

Vraiment 1 GRAND MERCi, Cher Ami,


Nous avons 2 artistes sur notre si sympathique forum : Toi, bien chère ROSETERNELLE, la poétesse qui sait si bien jongler avec les mots ;

Et notre frère ELMAKOUDI, notre conteur et notre illustrateur hors pair, et cela depuis les tout débuts de l'existence de notre forum ...


A tous les deux : :evil:

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Roseternelle

avatar


MessageSujet: M E R C i / Signe du CoeuReconnaissance ...   Ven 28 Mai 2010, 07:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Et aussi 1 chaleureux MERCi à Mario

pour son soutien et ses encouragements
sans oublier tous mes A"mimi"s ...

Et dans un esprit de justice, sans flatterie de ma part,
j’ajouterai que notre


Notre Exquise Marquise au CoeuRUBiS ...
ROSE du MATiN


est aussi 1 joyau d'amour

qui a le don de ravir et réjouir le regard de l’âme,
avec les charmantes attentions de sa touche personnelle artistique ...

JOYEUSE FiN de SEMAINE à TOUS !


Et que le SEiGNEUR EMMANU"Aile"
déploie ses ailes de Lumière
et illumine le ciel
d’Eternel AMOURadieux !


Alléluïa et Y A L L A H



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Roseternelle

avatar


MessageSujet: P'tit coucourant d'air d'amouRond'ondes blondes à tout le monde et Bonne Fête aussi à toutes les Mamans ...   Dim 30 Mai 2010, 14:13



Rond'Amour
en BonjouR"ondes" blondes

à tout le Monde ...



Alors toujours pas d'ELMAKOUDI ... par ici,
et pas d'ELMAKOUDI par là, aussi ...

Mais où est donc parti ...
notre Conteur et joli Coeur très BABA "cool" eur ... !

Bon ... j'ose espérer,

Cher AMi "Ang(Aile/EL) MAKOU "divin"

de bonne humeur tout en couleur ...

te revoir bientôt, briller comme la Lune ...

pour nous conter fleurette et surtout ...
nous éclairer de ta Lumière lunaire ...

pour nous dévoiler la suite de "BELLE comme la Lune ..."

et MERCi/signe de mon coeur de ne pas oublier de me répondre, si possible,

avec amour en humour ...

Car comme Toi, mon coeur apprécie aussi, les chaleureux p'tits coucous "clins d'oeil de bonne humeur" qui encouragent et rou"coucou"lent de chaleur du coeur tout en couleur !



à TOUS les A"mimis"
Très For(t/h) umani"Terre/air" de Lumière ...
de ROSE du Matinet de Mario

Joyeux W E E K - E N D
ensoleillé d'AmouRadieux !

Avec mes Big Bisous Divins !


à toutes les MAMANS ...

à qui je souhaite ...


JOYEUSE "FETE des MERES"




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/size]


Dernière édition par Roseternelle le Dim 30 Mai 2010, 16:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnica

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Dim 30 Mai 2010, 14:57

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Très Cher Elmakoudi y a t'il une suite à ce conte !!!

Quel suspens.......... j'attends la suite avec impatience !!

Salam mon frère ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Mais oui, il y aura une suite, ma chère Rosedumatin.....

Mais avec notre frère ELMAKOUDI, il faut savoir patienter !!! :invision:

Il c'est se faire désiré et on apprécie que mieux sa venu
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Dim 30 Mai 2010, 15:12

Arnica a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Très Cher Elmakoudi y a t'il une suite à ce conte !!!

Quel suspens.......... j'attends la suite avec impatience !!

Salam mon frère ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Mais oui, il y aura une suite, ma chère Rosedumatin.....

Mais avec notre frère ELMAKOUDI, il faut savoir patienter !!! :invision:

Il c'est se faire désiré et on apprécie que mieux sa venu

Tu as tout-à-fait raison ma Chère Arnica ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Mer 02 Juin 2010, 21:46

Roseternelle a écrit:


Rond'Amour
en BonjouR"ondes" blondes

à tout le Monde ...



Alors toujours pas d'ELMAKOUDI ... par ici,
et pas d'ELMAKOUDI par là, aussi ...

Mais où est donc parti ...
notre Conteur et joli Coeur très BABA "cool" eur ... !

Bon ... j'ose espérer,

Cher AMi "Ang(Aile/EL) MAKOU "divin"

de bonne humeur tout en couleur ...

te revoir bientôt, briller comme la Lune ...

pour nous conter fleurette et surtout ...
nous éclairer de ta Lumière lunaire ...

pour nous dévoiler la suite de "BELLE comme la Lune ..."

et MERCi/signe de mon coeur de ne pas oublier de me répondre, si possible,

avec amour en humour ...

Car comme Toi, mon coeur apprécie aussi, les chaleureux p'tits coucous "clins d'oeil de bonne humeur" qui encouragent et rou"coucou"lent de chaleur du coeur tout en couleur !



à TOUS les A"mimis"
Très For(t/h) umani"Terre/air" de Lumière ...
de ROSE du Matinet de Mario

Joyeux W E E K - E N D
ensoleillé d'AmouRadieux !

Avec mes Big Bisous Divins !


à toutes les MAMANS ...

à qui je souhaite ...


JOYEUSE "FETE des MERES"




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/size]


pour toutes les mères, ma chère Roseternelle.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Jeu 03 Juin 2010, 17:52

Arnica a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Très Cher Elmakoudi y a t'il une suite à ce conte !!!

Quel suspens.......... j'attends la suite avec impatience !!

Salam mon frère ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Mais oui, il y aura une suite, ma chère Rosedumatin.....

Mais avec notre frère ELMAKOUDI, il faut savoir patienter !!! :invision:

Il c'est se faire désiré et on apprécie que mieux sa venu
salam tres chere star de jardiniere en fin de retour qu'a tu fais du jardin je veux bien commander pour le ramadan envoie le devis et merci de ta visite
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Jeu 03 Juin 2010, 18:08

  Belle comme la lune
(Suite et Fin)

Le roi s'indigna. Le prince tomba malade d'un grand mal. La fièvre ne le quitta ni jour ni nuit. Le roi finit par demander :
Mon fils, qu'est-ce qui te guérirait ?
Laisse-moi épouser la fille du serpent, dit le prince, et tu verras que je guérirai.
Comme le prince dépérissait de jour en jour, le roi céda. Il se rendit chez le serpent et lui dit :
Donne-moi ta fille pour mon fils.
Le serpent répondit :
Roi, il y a sept ans qu'elle est venue à moi. Je l'ai élevée comme ma fille. Elle m'est plus chère que le haut-ciel. Mais puisque, ô roi, tu la veux, la voici : je te la confie. Comble-la de présents et veille sur elle comme je l'ai fait moi-même jusqu'ici. Quant à moi, je ne te demanderai qu'une chose : une outre de sang.
Le jour où elle devait se séparer de lui pour suivre le roi à la cour, le serpent dit à la jeune fille :
Va ma fille, sois vaillante, va et ne regarde surtout pas en arrière mais toujours en avant !
Elle monta une jument toute caparaçonnée de soie et le roi l'escorta. Mais au bout d'un moment elle s'écria :
J'ai oublié mon peigne !
Elle descendit de sa monture et courut vers la caverne où elle surprit le serpent en train de se repaître de sang. Elle le vit changer d'expression. Il lui dit, tout honteux :
Ne t'avais-je pas recommandé de ne pas revenir en arrière ?...Tu t'en repentiras !
Elle s'en retourna tout effrayée vers le roi.
Elle vécut heureuse à la cour durant quelques mois. Le prince, son mari l'aimait tendrement. A la grande joie de toute la famille royale, elle mit au monde un enfant aux cheveux d'or, un enfant à sa ressemblance. Elle garda le lit quarante jours et puis, un matin, elle se leva pour se mêler à la vie de la cour. Lorsqu'elle revint vers l'enfant, il avait disparu. On le chercha partout, on remua ciel et terre pour le retrouver mais en vain.
L'année suivante, elle eut un nouvel enfant, un enfant comme le premier, à la belle chevelure d'or. Au bout de quarante jours, il disparut aussi. Le roi et la reine dirent alors à leur fils :
Remarie-toi ! Quel bien peut-il nous venir de la fille du serpent ?
Mais le prince qui mettait son espoir en Dieu répondit à la reine et au roi :
J'ai choisi Jedjiga pour elle-même et non pour les enfants qu'elle me donnerait.
La jeune princesse eut successivement sept garçons, sept garçons à la chevelure d'or qui tous, lui furent ravis quarante jours après leur naissance. Elle fut surnommée : "celle qui croque ses enfants". Mais le prince l'aimait toujours.
Huit ans s'étaient écoulés depuis que Jedjiga avait quitté la caverne du serpent pour la cour du roi quand un soir, elle dit au prince :
Demain, conduis-moi vers mon père, afin qu'il me pardonne... Il fit selon son désir.
Comme ils arrivaient près de la caverne, le prince et la princesse virent six petits garçons aux cheveux d'or qui jouaient et se poursuivaient de façon charmante. Un vieillard élevait dans ses bras le septième enfant aux cheveux d'or.
La princesse cherchait des yeux le serpent. Alors le vieillard s'avança et lui dit :
Ne le cherche pas, c'est moi. Il y a longtemps, une nuit, j'ai marché sur un serpent par mégarde. Il s'est vengé en me rendant serpent comme lui. Mais il est mort et son pouvoir sur moi est mort. Il dit encore :
Le jour où tu m'as quitté pour aller vers ton époux, je t'avais recommandé de ne pas revenir en arrière. Tu es revenue et tu m'as surpris en train de boire du sang. Tu m'as humilié et je t'ai dit : "Tu t'en repentiras".
Il tendit à la princesse le bébé qu'il avait dans les bras et se tourna vers le prince :
C'est moi, prince, qui suis venu chercher tes enfants les uns après les autres pour punir ma fille. Je les ai élevés avec tendresse, comme j'ai élevé leur mère. Sept fois, prince, tu t'es trouvé devant un berceau vide et tu n'as pas humilié ma fille. Tu l'as aimée au contraire et tu l'as protégée. Voici tes enfants... je te les rends. Et il poussa vers lui les six enfants aux cheveux d'or.
Mon conte est comme un ruisseau, je l'ai conté à des seigneurs...
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Jeu 03 Juin 2010, 18:14

Comme c' est beau, impossible de deviner la fin sans toi mon Cher Elmakoudi....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Arnica

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Ven 04 Juin 2010, 11:13

Elmakoudi a écrit:
Arnica a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Très Cher Elmakoudi y a t'il une suite à ce conte !!!

Quel suspens.......... j'attends la suite avec impatience !!

Salam mon frère ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Mais oui, il y aura une suite, ma chère Rosedumatin.....

Mais avec notre frère ELMAKOUDI, il faut savoir patienter !!! :invision:

Il c'est se faire désiré et on apprécie que mieux sa venu
salam tres chere star de jardiniere en fin de retour qu'a tu fais du jardin je veux bien commander pour le ramadan envoie le devis et merci de ta visite

Les jardinier vont bien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] le jardin grandi tranquillement tu vois avec mon jardin je medite sur la patience evidement mais pas seulement !
Tu es obliger d'attendre ,tu n'a pas le choix ,tu ne peut pas le faire a la place du jardin .C'est comme Dieu il fait les choses au bon moment pas la peine d'essayer de prendre sa place !
Je ne sait pas si pour le ramadan j'aurais beaucoup de choses a t'offrir !
tiens je vais trouver des photos de mon jardin du debut a ces jours ok !
Un modo pourras me dire ou je peut les mettrent ?

Amitié a tous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Ven 04 Juin 2010, 12:03

Arnica a écrit:
Elmakoudi a écrit:
Arnica a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Très Cher Elmakoudi y a t'il une suite à ce conte !!!

Quel suspens.......... j'attends la suite avec impatience !!

Salam mon frère ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Mais oui, il y aura une suite, ma chère Rosedumatin.....

Mais avec notre frère ELMAKOUDI, il faut savoir patienter !!! :invision:

Il c'est se faire désiré et on apprécie que mieux sa venu
salam tres chere star de jardiniere en fin de retour qu'a tu fais du jardin je veux bien commander pour le ramadan envoie le devis et merci de ta visite

Les jardinier vont bien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] le jardin grandi tranquillement tu vois avec mon jardin je medite sur la patience evidement mais pas seulement !
Tu es obliger d'attendre ,tu n'a pas le choix ,tu ne peut pas le faire a la place du jardin .C'est comme Dieu il fait les choses au bon moment pas la peine d'essayer de prendre sa place !
Je ne sait pas si pour le ramadan j'aurais beaucoup de choses a t'offrir !
tiens je vais trouver des photos de mon jardin du debut a ces jours ok !
Un modo pourras me dire ou je peut les mettrent ?

Amitié a tous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonjour ma chère Arnica, tu peux poster tes photos dans ce lien... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] si notre modérateur est d'accord !!

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Judith

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Ven 04 Juin 2010, 16:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cher Elmakoudi, M E R C I "Belle comme la lune" !!! quel splendide conte.........

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






Revenir en haut Aller en bas
pinson

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Ven 04 Juin 2010, 18:29

Judith a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cher Elmakoudi, M E R C I "Belle comme la lune" !!! quel splendide conte.........

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Cerre colombe qui écrit et qui efface, impressionnant, amie Judith !!!!

Tu en as beaucoup comme ça ???
Revenir en haut Aller en bas
Judith

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Ven 04 Juin 2010, 19:12

pinson a écrit:
Judith a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cher Elmakoudi, M E R C I "Belle comme la lune" !!! quel splendide conte.........

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Cerre colombe qui écrit et qui efface, impressionnant, amie Judith !!!!

Tu en as beaucoup comme ça ???

Mon ami Pinson, pour répondre à ta question, non je n'en ai pas beaucoup comme cela... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Celui-ci je l'ai cherché sur le web rien que pour notre frère Elmakoudi !
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Lun 07 Juin 2010, 13:43

Arnica a écrit:

Les jardinier vont bien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] le jardin grandi tranquillement tu vois avec mon jardin je medite sur la patience evidement mais pas seulement !
Tu es obliger d'attendre ,tu n'a pas le choix ,tu ne peut pas le faire a la place du jardin .C'est comme Dieu il fait les choses au bon moment pas la peine d'essayer de prendre sa place !
Je ne sait pas si pour le ramadan j'aurais beaucoup de choses a t'offrir !
tiens je vais trouver des photos de mon jardin du debut a ces jours ok !
Un modo pourras me dire ou je peut les mettrent ?

Amitié a tous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
salam arnica pour la commande j'attendrais l'anneé prochaine et pour l'etérnité et pour les photos n'hesite pas tu est super moderatrice tu peux tout faire ce que tu veux et ou tu veux 
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Lun 07 Juin 2010, 13:46

Judith a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cher Elmakoudi, M E R C I "Belle comme la lune" !!! quel splendide conte.........

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
merci tres chere judith
Revenir en haut Aller en bas
Arnica

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Lun 07 Juin 2010, 21:38

C'est au debut on venait de mettre 2 ,3 plantes et la porte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Arnica

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Lun 07 Juin 2010, 21:40

Là le cerisier
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Arnica

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Lun 07 Juin 2010, 21:42

Les fraisiers , et plants de tomates
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Arnica

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Lun 07 Juin 2010, 21:49

Evidement ce sont des photos de fin avril debut mai
J'en ferais d'autres car il a changer
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voici les propriétaires du jardin [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Lun 07 Juin 2010, 22:44

Ma Chère Arnica, je te remercie de nous avoir présenté ton jardin, ces si belles photos enrichissent notre forum !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Mar 08 Juin 2010, 10:49

rosedumatin a écrit:
Ma Chère Arnica, je te remercie de nous avoir présenté ton jardin, ces si belles photos enrichissent notre forum !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


C'est EXACT .............


MERCI , ma chère Arnica !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Jeu 10 Juin 2010, 20:26

Arnica a écrit:
Evidement ce sont des photos de fin avril debut mai
J'en ferais d'autres car il a changer
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voici les propriétaires du jardin [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
salam arnica donc c'est pour cela qu'on te vois plus sur le forum que dieu vous aide a planter afin que tu satisfais ton nouveau clien pour ramadan prochain mes respects a toute la famille
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Jeu 10 Juin 2010, 20:59

Elmakoudi a écrit:
Arnica a écrit:
Evidement ce sont des photos de fin avril debut mai
J'en ferais d'autres car il a changer
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voici les propriétaires du jardin [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

salam arnica donc c'est pour cela qu'on te vois plus sur le forum que dieu vous aide a planter afin que tu satisfais ton nouveau clien pour ramadan prochain mes respects a toute la famille


J'espère que notre soeur ARNICA te lira, et qu'elle viendra ici te remercier


Bonne soirée, mon frère, dans les jardins de l'OASIS !!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Arnica

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Ven 11 Juin 2010, 19:44

J'essaye toujours dans la mesure du possible de répondre .
Oui Elmakoudi c'est aussi pour cela mais pas que ça !
Ma fille a beaucoup de visites en juin et je l'accompagne dans tous ses déplacements.
Bien que sur la photo elle n'as pas son fauteuil elle ne peut pas faire grand choses sans .
Bonne soirée a vous tous .
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Ven 11 Juin 2010, 20:09

Arnica a écrit:
J'essaye toujours dans la mesure du possible de répondre .
Oui Elmakoudi c'est aussi pour cela mais pas que ça !
Ma fille a beaucoup de visites en juin et je l'accompagne dans tous ses déplacements.
Bien que sur la photo elle n'as pas son fauteuil elle ne peut pas faire grand choses sans .
Bonne soirée a vous tous .

Bonne soirée ma gentille Arnica [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Dim 13 Juin 2010, 10:06

Arnica a écrit:
J'essaye toujours dans la mesure du possible de répondre .
Oui Elmakoudi c'est aussi pour cela mais pas que ça !
Ma fille a beaucoup de visites en juin et je l'accompagne dans tous ses déplacements.
Bien que sur la photo elle n'as pas son fauteuil elle ne peut pas faire grand choses sans .
Bonne soirée a vous tous .


Pardonne-moi cette question, ma chère Arnica .

J'aurais dû le savoir, je pense, tu as dû le dire déjà, mais cela m'a échappé : au sujet de ta fille, tu veux dire qu'elle est fortement dépendante de toi, du fait d'un handicap, je pense ???


QUE DIEU VOUS AIDE TOUTES LES DEUX...


Fraternellement.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Arnica

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Dim 13 Juin 2010, 22:13

Oui Mario , Elle est née avec un spina bifida il y as onze ans le 18 juin et nous avons toujours pleins de visites , de rdv , et puis il y a la chorale cette année en plus de sa classe peniche ! ouf le mois de juillet arrive a grand pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nous allons pouvoir vivre a un rythme moins soutenue .
J'ai fait d'autre photo cette après midi j'essayerais de les mettre la semaine prochaine .
Je voulais dire aussi que tous ses RDV et ses visites son assez pénible du faite que je n'est pas le permis et je suis donc dépendante moi aussi d'autre personnes .

Bonne nuit a tous !!!
Arnica
Revenir en haut Aller en bas
pinson

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Lun 14 Juin 2010, 14:02

Arnica a écrit:
Oui Mario , Elle est née avec un spina bifida il y as onze ans le 18 juin et nous avons toujours pleins de visites , de rdv , et puis il y a la chorale cette année en plus de sa classe peniche ! ouf le mois de juillet arrive a grand pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nous allons pouvoir vivre a un rythme moins soutenue .
J'ai fait d'autre photo cette après midi j'essayerais de les mettre la semaine prochaine .
Je voulais dire aussi que tous ses RDV et ses visites son assez pénible du faite que je n'est pas le permis et je suis donc dépendante moi aussi d'autre personnes .

Bonne nuit a tous !!!
Arnica


Amie Arnica, je suis ému, une émotion "pinsonnière", oui, ! mais une émotion sincère et affectueuse ...
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Lun 14 Juin 2010, 14:07

Arnica a écrit:
Oui Mario , Elle est née avec un spina bifida il y as onze ans le 18 juin et nous avons toujours pleins de visites , de rdv , et puis il y a la chorale cette année en plus de sa classe peniche ! ouf le mois de juillet arrive a grand pas [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nous allons pouvoir vivre a un rythme moins soutenue .
J'ai fait d'autre photo cette après midi j'essayerais de les mettre la semaine prochaine .
Je voulais dire aussi que tous ses RDV et ses visites son assez pénible du faite que je n'est pas le permis et je suis donc dépendante moi aussi d'autre personnes .

Bonne nuit a tous !!!
Arnica


Je me souviens maintenant , tu nous avais déjà parlé de ton passé si douloureux, et de cette enfant handicapée . J'avais oublié !!! PARDON, ma chère Arnica .

Et permets-moi de t'admirer, d'admirer ton courage et ta foi .





Dans 4 jours, ce sera donc son anniversaire !!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Mar 15 Juin 2010, 20:49

Arnica a écrit:
J'essaye toujours dans la mesure du possible de répondre .
Oui Elmakoudi c'est aussi pour cela mais pas que ça !
Ma fille a beaucoup de visites en juin et je l'accompagne dans tous ses déplacements.
Bien que sur la photo elle n'as pas son fauteuil elle ne peut pas faire grand choses sans .
Bonne soirée a vous tous .

salam arnica je ne peux que vous dire que dieu vous aides et vous benisse
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Mer 16 Juin 2010, 21:25

Arnica a écrit:
Oui Mario , Elle est née avec un spina bifida il y as onze ans le 18 juin

Bonne nuit a tous !!!
Arnica
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



en mon nom personnel et de mes amis de ce forum nous souhaitons a votre fille nos meilleurs voeux
Revenir en haut Aller en bas
Arnica

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Mar 22 Juin 2010, 23:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a tout le forum ,mais particulièrement a toi Elmakoudi .
Elle est revenue de lsa semaine péniche le 18 après midi et le soir elle avait choral au théâtre de notre ville .
Elle a chanté aussi le samedi soir .
Nous sommes très fière d'elle !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a vous tous !
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Mer 23 Juin 2010, 07:56

Arnica a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a tout le forum ,mais particulièrement a toi Elmakoudi .
Elle est revenue de lsa semaine péniche le 18 après midi et le soir elle avait choral au théâtre de notre ville .
Elle a chanté aussi le samedi soir .
Nous sommes très fière d'elle !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a vous tous !


Et toi, avec ta fille, ma chére Arnica, vous êtes notre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Mer 23 Juin 2010, 10:09

Arnica a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a tout le forum ,mais particulièrement a toi Elmakoudi .
Elle est revenue de lsa semaine péniche le 18 après midi et le soir elle avait choral au théâtre de notre ville .
Elle a chanté aussi le samedi soir .
Nous sommes très fière d'elle !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a vous tous !

Chère Arnica je suis ravie que tout se soit bien passé, FELICITATIONS A TA FILLE !!!!!!!!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Bonne journée à vous tous ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Mer 23 Juin 2010, 13:48

Arnica a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a tout le forum ,mais particulièrement a toi Elmakoudi .
Elle est revenue de lsa semaine péniche le 18 après midi et le soir elle avait choral au théâtre de notre ville .
Elle a chanté aussi le samedi soir .
Nous sommes très fière d'elle !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a vous tous !

Merci mon Dieu, ta miséricorde est très grande elle est plus grande que nos sens comment faire ta louange a la hauteur de ta miséricorde. Même si nous passions toute notre vie a prier nous n'y arriverons pas. Alors nous autres pécheurs nous proclamons sans fin ta louange.
Revenir en haut Aller en bas
Arnica

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Mer 23 Juin 2010, 17:18

LA REPONSE a écrit:
Arnica a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a tout le forum ,mais particulièrement a toi Elmakoudi .
Elle est revenue de lsa semaine péniche le 18 après midi et le soir elle avait choral au théâtre de notre ville .
Elle a chanté aussi le samedi soir .
Nous sommes très fière d'elle !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a vous tous !

Merci mon Dieu, ta miséricorde est très grande elle est plus grande que nos sens comment faire ta louange a la hauteur de ta miséricorde. Même si nous passions toute notre vie a prier nous n'y arriverons pas. Alors nous autres pécheurs nous proclamons sans fin ta louange.
Wouah !!! c'est beau ce que tu as mis la réponse .
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Re: Contes   Mer 23 Juin 2010, 18:16

Arnica a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a tout le forum ,mais particulièrement a toi Elmakoudi .
Elle est revenue de lsa semaine péniche le 18 après midi et le soir elle avait choral au théâtre de notre ville .
Elle a chanté aussi le samedi soir .
Nous sommes très fière d'elle !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] a vous tous !
Salam Arnica souhaitant qu'elle soit toute en beauté et une star et pourquoi pas que dieu l'aide et la protege ainsi que ses parents que dieu vous benisse et vous aide
amine
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: la reine serpent   Mer 07 Juil 2010, 20:48

Histoire de la reine serpent

Il y avait autrefois, au temps où les hommes étaient avisés et sages érudit du nom de Daniel, qui longtemps avait espéré un fils. Mais enfin son rêve se réalisa, il était hélas bien vieux et tout près de la ir
Avant d'être emporté vers l'au-delà, il fait venir son épouse et « Hélas C'est maintenant qu'il me faut vous quitter toi et l'enfant qui va naître. J'ai peu de biens à lui laisser en héritage, mais puisse-tu avec l'aide d'Allah, lui donner le goût et l'envie de s'instruire et d'acquérir la sagesse... »
Hasib naquit peu après la mort de son père. Respectant la volonté du défunt, sa mère accorda la plus haute importance à son éducation et à son instruction et l'envoya à l'école dès l'âge de cinq ans.
Mais Hasib ne ressemblait en rien à son père; à l'école il était toujours le dernier, et paraissait incapable d'apprendre un métier. Sa mère était désespérée et ne savait plus que faire de lui lorsque quelques bûcherons de ses voisins lui proposèrent de l'emmener avec 't eux couper les arbres de la forêt.
A la grande surprise de tous, ce travail a l'air de plaire à Hasib. Infatigable, il aide à couper le bois et à le transporter, si bien que les bûcherons, fort contents de lui, lui proposent de travailler avec eux.
Un jour, en pleine forêt, ils sont surpris par un orage et vont chercher refuge dans une grotte obscure en attendant que la pluie cesse.
Assis dans un coin, à l'écart des autres, Hasib s'amuse à donner des coups de hache dans les énormes blocs de pierre qui sont à ses pieds. Étonné par les sons creux que cela produit, et pensant que sans doute ces pierres dissimulent quelque ouverture, il entreprend de les déplacer, et là, il ne peut retenir un cri en découvrant juste au-dessous de lui, une sorte de niche d'où s'échappe une délicieuse odeur de miel...
Aussitôt les bûcherons se précipitent, et l'un d'entre eux glisse sa main dans l'ouverture; ses doigts s'enfoncent dans une substance épaisse et poisseuse aucun doute, Hasib vient de découvrir un plein bassin de miel...
Les bûcherons ne perdent pas une minute pour profiter de l'aubaine et en tirer avantage. Ils courent chez eux chercher des jarres, des bassines de cuivre et tout ce qu'ils peuvent trouver, et tandis qu'Hasib garde
l'entrée de la grotte, ils vont et viennent, remplissant leurs récipients et vendant le miel jusqu'à la dernière goutte. De simples bûcherons qu'ils étaient, ils deviennent en quelques jours marchands, et c'est seulement alors qu'ils pensent à récompenser Hasib : c'était lui qui avait trouvé le miel. "Il n'y a qu'une chose à faire", dit le plus vieux d'entre eux après avoir longtemps réfléchi. « Il faut se débarrasser de lui. » Et tous les autres 'approuvèrent, car s'ils étaient devenus riches, ils étaient aussi devenus méchants et cupides...
Mettant à exécution leur funeste projet, ils proposent dès le lendemain à Hasib de le faire descendre au bout d'une corde dans le trou, pour en retirer les dernières gouttes de miel, et dès que ses pieds ont touché le fond, ils lâchent la corde, referment l'ouverture à l'aide de blocs de pierre, et s'en retournent à la ville en pleurant et en criant que le pauvre Hasib est mort, dévoré par les loups.
Or, tandis que sa mère sanglote et se lamente de la perte de son fils unique, Hasib, assis au fond du trou, cherche désespérément un moyen de s'échapper; enfin ses yeux rencontrent dans l'obscurité un faible rayon de lumière sur l'une des parois du trou. Comme il se dirige à tâtons vers cette lueur tremblotante, ses doigts rencontrent un pan de la paroi mal ajusté et qui semble céder facilement par une simple pression des mains. En fait Hasib a bientôt les mains en sang tant il est obligé de pousser pour finalement voir s'élargir le mince filet de lumière. Voyant ses efforts récompensés, il s'acharne de plus belle la paroi finit par céder et par lui laisser assez de place pour pouvoir passer... Il se trouve alors dans un étroit passage bien éclairé qui conduit à une immense porte de fer toute noire derrière laquelle brille une autre porte en argent ciselé fermée par une clef d'or... Hasib fait jouer la clef dans la serrure et ouvre la porte : là, devant lui, s'étend un lac d'un vert magnifique, Si étincelant qu'il peut à peine le regarder.
Or ce n'est pas un lac ordinaire. Et ce n'est pas la surface de l'eau qui brille d'un éclat aussi pur, mais une multitude d'émeraudes au milieu desquelles s'élève un trône d'or entouré d'une centaine de tout petits sièges Hasib essaye de les compter, mais à bout de forces, il se laisse bientôt envahir par le sommeil.
Qui sait depuis combien de temps il dort lorsqu'il est réveillé par d'étranges sifflements, comme s'il était entouré de milliers de serpents .. Hélas, il ne s'agit pas de milliers de serpents mais plutôt de dizaines de milliers. Ils sont assis sur les petits sièges et se balancent d'un côté et de l'autre, leurs méchants yeux noirs fixés sur lui...
Au milieu, sur le trône, un serpent à visage de jeune fille le regarde et l'interpelle : « Ne crains rien, Hasib. Ta destinée est liée à la mienne, et je ne te ferai aucun mal. Je suis la reine serpent, et je dois t'enseigner la sagesse car tel est mon destin; tu ne pourras retourner parmi les tiens que lorsque tu seras suffisamment sage et instruit... »
Hasib se demande un instant s'il n'est pas en train de faire un cauchemar, mais quand la reine lui fait apporter des fruits et de quoi se restaurer, il reprend confiance, et lui raconte ce qui lui est arrivé. « Tu ne connais pas encore les hommes », lui dit la reine quand il a terminé. « Désormais il te faudra m'écouter et apprendre jusqu'à ce que le monde commence a te manquer... »
Ainsi deux années s'écoulent, pendant lesquelles Hasib découvre et apprend toute la sagesse du monde, avant qu'enfin il ne se souvienne de sa maison et de sa mère. Alors il confie à la reine son désir de quitter le royaume des serpents pour s'en aller retrouver le monde. « Je savais que tu voudrais repartir un jour », lui dit la reine, « car c'est dans l'ordre des choses. Mais tu dois me promettre, car ma vie en dépend, de ne jamais entrer dans un bain public ni te montrer nu à qui que ce soit. »Hasib accepte, sans toutefois la comprendre, l'étrange requête de la reine, puis celle-ci le reconduit à travers les nombreuses galeries jusqu'à la surface de la terre, après l'avoir comblé de cadeaux. Aussitôt Hasib se hâte d'aller embrasser sa mère qui se met à pleurer
de joie en le voyant en vie et en bonne santé, elle qui l'avait cru mort années...
Même les bûcherons, qui sont maintenant devenus de riches marchands, lui font bon accueil et chacun d'eux lui donne une partie de sa fortune; ainsi Hasib devient en peu de temps un homme fort respecté. Aussi quoi de plus naturel qu'Hasib devienne très vite un habitué de la cour du sultan? Tous l'admirent pour l'étendue de ses connaissances, et il n'a que des amis excepté le vizir Schumur qui le jalouse secrètement..Or un jour, le sultan Karazdan contracte la lèpre, et personne pas même Hasîb, malgré son savoir, n'est en mesure de le soigner. Il advient alors dans le même temps que le vizir Schumur invite Hasib dans son hammam personnel... Celui-ci, bien qu'il ait toujours respecté le désir de la reine serpent, se trouve cette fois dans l'impossibilité de refuser l'invitation. Que dire au vizir? Il se rend donc au hammam, mais dès qu'il s'est déshabillé le vizir appelle ses gardes et le fait saisir. "Persistes-tu toujours à dire que tu ne connais aucun remède à la maladie du sultan ?"lui dit-il, et il ajoute « Tu as la peau de l'abdomen e, seuls ceux qui ont été initiés par la reine serpent portent que cette marque ».« Et quel rapport avec la maladie du sultan ? » demande Hasib étonné. « Je constate que tu n'es pas aussi instruit qu'on le dit », explique le vizir, « car il est écrit dans tous les livres qu'on ne peut guérir un lépreux qu'en lui faisant absorber un morceau de chair cuite de la reine serpent... Et comme tu es la seule personne qui sache où se trouve son royaume, tu vas immédiatement nous y conduire sinon le sultan mourra ainsi que toi-même. » Le malheureux Hasib ne peut qu'obéir, et il conduit le vizir et ses gardes jusqu'à la grotte. Très vite il retrouve les galeries et les passages et arrive bientôt à la porte d'argent où l'attend déjà la reine.
« Je sais ce qui t'amène, Hasib », lui dit-elle en l'accueillant, « et je sais aussi que je dois mourir, bien que j'aie tout fait pour empêcher un destin si cruel. Ne crains rien et emmène-moi au palais du sultan. »
A la grande stupéfaction des gardes, Hasib soulève la reine serpent dans ses bras et la conduit jusqu'au palais. Là, le vizir se hâte dans la chambre du sultan pour lui annoncer la bonne nouvelle, laissant la reine un instant seule avec Hasib.« Ecoute », lui dit-elle alors, « ce sont sans doute mes dernières paroles... Le vizir Schumur a fait le projet de te tuer. Quand il m'aura coupée en morceaux, il me mettra à cuire, et te demandera alors de recueillir l'écume dans une petite bouteille. Garde celle-ci précieusement, car peu après il te demandera de remplir une deuxième bouteille identique, prends bien garde de ne pas boire de celle-là ... »
A peine a-t-elle achevé sa phrase que le vizir revient avec un large couteau à la lame tranchante. Et tout se passe exactement comme elle l'a dit. Ainsi, au moment venu, le vizir dit à Hasib « Donne-moi la première bouteille d'écume, et toi prends la seconde. Trinquons ensemble pour devenir les plus sages parmi les sages...» Hasib, suivant les derniers conseils de la pauvre reine serpent, lui tend alors la deuxième bouteille. Mais dès que Schumur avale la première gorgée1 il tombe raide mort, pris à son propre piège...
Quant au sultan Karazdan, il recouvre peu à peu la santé après avoir absorbé la chair de serpent, et une fois complètement rétabli il fait d'Hasib son grand vizir, car qui dans le royaume pourrait montrer plus de sagesse que celui qui a appris de la reine serpent elle-même?...






Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Contes   Jeu 08 Juil 2010, 08:51

Elmakoudi a écrit:
Histoire de la reine serpent


Il y avait autrefois, au temps où les hommes étaient avisés et sages érudit du nom de Daniel, qui longtemps avait espéré un fils. Mais enfin son rêve se réalisa, il était hélas bien vieux et tout près de la ir
Avant d'être emporté vers l'au-delà, il fait venir son épouse et « Hélas C'est maintenant qu'il me faut vous quitter toi et l'enfant qui va naître. J'ai peu de biens à lui laisser en héritage, mais puisse-tu avec l'aide d'Allah, lui donner le goût et l'envie de s'instruire et d'acquérir la sagesse... »
Hasib naquit peu après la mort de son père. Respectant la volonté du défunt, sa mère accorda la plus haute importance à son éducation et à son instruction et l'envoya à l'école dès l'âge de cinq ans.
Mais Hasib ne ressemblait en rien à son père; à l'école il était toujours le dernier, et paraissait incapable d'apprendre un métier. Sa mère était désespérée et ne savait plus que faire de lui lorsque quelques bûcherons de ses voisins lui proposèrent de l'emmener avec 't eux couper les arbres de la forêt.
A la grande surprise de tous, ce travail a l'air de plaire à Hasib. Infatigable, il aide à couper le bois et à le transporter, si bien que les bûcherons, fort contents de lui, lui proposent de travailler avec eux.
Un jour, en pleine forêt, ils sont surpris par un orage et vont chercher refuge dans une grotte obscure en attendant que la pluie cesse.
Assis dans un coin, à l'écart des autres, Hasib s'amuse à donner des coups de hache dans les énormes blocs de pierre qui sont à ses pieds. Étonné par les sons creux que cela produit, et pensant que sans doute ces pierres dissimulent quelque ouverture, il entreprend de les déplacer, et là, il ne peut retenir un cri en découvrant juste au-dessous de lui, une sorte de niche d'où s'échappe une délicieuse odeur de miel...
Aussitôt les bûcherons se précipitent, et l'un d'entre eux glisse sa main dans l'ouverture; ses doigts s'enfoncent dans une substance épaisse et poisseuse aucun doute, Hasib vient de découvrir un plein bassin de miel...
Les bûcherons ne perdent pas une minute pour profiter de l'aubaine et en tirer avantage. Ils courent chez eux chercher des jarres, des bassines de cuivre et tout ce qu'ils peuvent trouver, et tandis qu'Hasib garde
l'entrée de la grotte, ils vont et viennent, remplissant leurs récipients et vendant le miel jusqu'à la dernière goutte. De simples bûcherons qu'ils étaient, ils deviennent en quelques jours marchands, et c'est seulement alors qu'ils pensent à récompenser Hasib : c'était lui qui avait trouvé le miel. "Il n'y a qu'une chose à faire", dit le plus vieux d'entre eux après avoir longtemps réfléchi. « Il faut se débarrasser de lui. » Et tous les autres 'approuvèrent, car s'ils étaient devenus riches, ils étaient aussi devenus méchants et cupides...
Mettant à exécution leur funeste projet, ils proposent dès le lendemain à Hasib de le faire descendre au bout d'une corde dans le trou, pour en retirer les dernières gouttes de miel, et dès que ses pieds ont touché le fond, ils lâchent la corde, referment l'ouverture à l'aide de blocs de pierre, et s'en retournent à la ville en pleurant et en criant que le pauvre Hasib est mort, dévoré par les loups.
Or, tandis que sa mère sanglote et se lamente de la perte de son fils unique, Hasib, assis au fond du trou, cherche désespérément un moyen de s'échapper; enfin ses yeux rencontrent dans l'obscurité un faible rayon de lumière sur l'une des parois du trou. Comme il se dirige à tâtons vers cette lueur tremblotante, ses doigts rencontrent un pan de la paroi mal ajusté et qui semble céder facilement par une simple pression des mains. En fait Hasib a bientôt les mains en sang tant il est obligé de pousser pour finalement voir s'élargir le mince filet de lumière. Voyant ses efforts récompensés, il s'acharne de plus belle la paroi finit par céder et par lui laisser assez de place pour pouvoir passer... Il se trouve alors dans un étroit passage bien éclairé qui conduit à une immense porte de fer toute noire derrière laquelle brille une autre porte en argent ciselé fermée par une clef d'or... Hasib fait jouer la clef dans la serrure et ouvre la porte : là, devant lui, s'étend un lac d'un vert magnifique, Si étincelant qu'il peut à peine le regarder.
Or ce n'est pas un lac ordinaire. Et ce n'est pas la surface de l'eau qui brille d'un éclat aussi pur, mais une multitude d'émeraudes au milieu desquelles s'élève un trône d'or entouré d'une centaine de tout petits sièges Hasib essaye de les compter, mais à bout de forces, il se laisse bientôt envahir par le sommeil.
Qui sait depuis combien de temps il dort lorsqu'il est réveillé par d'étranges sifflements, comme s'il était entouré de milliers de serpents .. Hélas, il ne s'agit pas de milliers de serpents mais plutôt de dizaines de milliers. Ils sont assis sur les petits sièges et se balancent d'un côté et de l'autre, leurs méchants yeux noirs fixés sur lui...
Au milieu, sur le trône, un serpent à visage de jeune fille le regarde et l'interpelle : « Ne crains rien, Hasib. Ta destinée est liée à la mienne, et je ne te ferai aucun mal. Je suis la reine serpent, et je dois t'enseigner la sagesse car tel est mon destin; tu ne pourras retourner parmi les tiens que lorsque tu seras suffisamment sage et instruit... »
Hasib se demande un instant s'il n'est pas en train de faire un cauchemar, mais quand la reine lui fait apporter des fruits et de quoi se restaurer, il reprend confiance, et lui raconte ce qui lui est arrivé. « Tu ne connais pas encore les hommes », lui dit la reine quand il a terminé. « Désormais il te faudra m'écouter et apprendre jusqu'à ce que le monde commence a te manquer... »
Ainsi deux années s'écoulent, pendant lesquelles Hasib découvre et apprend toute la sagesse du monde, avant qu'enfin il ne se souvienne de sa maison et de sa mère. Alors il confie à la reine son désir de quitter le royaume des serpents pour s'en aller retrouver le monde. « Je savais que tu voudrais repartir un jour », lui dit la reine, « car c'est dans l'ordre des choses. Mais tu dois me promettre, car ma vie en dépend, de ne jamais entrer dans un bain public ni te montrer nu à qui que ce soit. »Hasib accepte, sans toutefois la comprendre, l'étrange requête de la reine, puis celle-ci le reconduit à travers les nombreuses galeries jusqu'à la surface de la terre, après l'avoir comblé de cadeaux. Aussitôt Hasib se hâte d'aller embrasser sa mère qui se met à pleurer
de joie en le voyant en vie et en bonne santé, elle qui l'avait cru mort années...
Même les bûcherons, qui sont maintenant devenus de riches marchands, lui font bon accueil et chacun d'eux lui donne une partie de sa fortune; ainsi Hasib devient en peu de temps un homme fort respecté. Aussi quoi de plus naturel qu'Hasib devienne très vite un habitué de la cour du sultan? Tous l'admirent pour l'étendue de ses connaissances, et il n'a que des amis excepté le vizir Schumur qui le jalouse secrètement..Or un jour, le sultan Karazdan contracte la lèpre, et personne pas même Hasîb, malgré son savoir, n'est en mesure de le soigner. Il advient alors dans le même temps que le vizir Schumur invite Hasib dans son hammam personnel... Celui-ci, bien qu'il ait toujours respecté le désir de la reine serpent, se trouve cette fois dans l'impossibilité de refuser l'invitation. Que dire au vizir? Il se rend donc au hammam, mais dès qu'il s'est déshabillé le vizir appelle ses gardes et le fait saisir. "Persistes-tu toujours à dire que tu ne connais aucun remède à la maladie du sultan ?"lui dit-il, et il ajoute « Tu as la peau de l'abdomen e, seuls ceux qui ont été initiés par la reine serpent portent que cette marque ».« Et quel rapport avec la maladie du sultan ? » demande Hasib étonné. « Je constate que tu n'es pas aussi instruit qu'on le dit », explique le vizir, « car il est écrit dans tous les livres qu'on ne peut guérir un lépreux qu'en lui faisant absorber un morceau de chair cuite de la reine serpent... Et comme tu es la seule personne qui sache où se trouve son royaume, tu vas immédiatement nous y conduire sinon le sultan mourra ainsi que toi-même. » Le malheureux Hasib ne peut qu'obéir, et il conduit le vizir et ses gardes jusqu'à la grotte. Très vite il retrouve les galeries et les passages et arrive bientôt à la porte d'argent où l'attend déjà la reine.
« Je sais ce qui t'amène, Hasib », lui dit-elle en l'accueillant, « et je sais aussi que je dois mourir, bien que j'aie tout fait pour empêcher un destin si cruel. Ne crains rien et emmène-moi au palais du sultan. »
A la grande stupéfaction des gardes, Hasib soulève la reine serpent dans ses bras et la conduit jusqu'au palais. Là, le vizir se hâte dans la chambre du sultan pour lui annoncer la bonne nouvelle, laissant la reine un instant seule avec Hasib.« Ecoute », lui dit-elle alors, « ce sont sans doute mes dernières paroles... Le vizir Schumur a fait le projet de te tuer. Quand il m'aura coupée en morceaux, il me mettra à cuire, et te demandera alors de recueillir l'écume dans une petite bouteille. Garde celle-ci précieusement, car peu après il te demandera de remplir une deuxième bouteille identique, prends bien garde de ne pas boire de celle-là ... »
A peine a-t-elle achevé sa phrase que le vizir revient avec un large couteau à la lame tranchante. Et tout se passe exactement comme elle l'a dit. Ainsi, au moment venu, le vizir dit à Hasib « Donne-moi la première bouteille d'écume, et toi prends la seconde. Trinquons ensemble pour devenir les plus sages parmi les sages...» Hasib, suivant les derniers conseils de la pauvre reine serpent, lui tend alors la deuxième bouteille. Mais dès que Schumur avale la première gorgée1 il tombe raide mort, pris à son propre piège...
Quant au sultan Karazdan, il recouvre peu à peu la santé après avoir absorbé la chair de serpent, et une fois complètement rétabli il fait d'Hasib son grand vizir, car qui dans le royaume pourrait montrer plus de sagesse que celui qui a appris de la reine serpent elle-même?...






Merci Cher Elmakoudi, merci pour ce beau conte......

C'est triste pour la reine serpent mais elle s'est sacrifiée pour Hasib...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contes
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Contes Zen
» question sur la façon d'aborder les contes en 6 (stag)
» Quelques mises en scène de l'aria "Les oiseaux dans la charmille" (Offenbach, Les contes d'Hoffmann)
» Parodies de contes en 6ème
» Contes en 6e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: PARLONS DE NOUS !-
Sauter vers: