Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 présentation de clgz11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clgz11




MessageSujet: présentation de clgz11   Dim 27 Jan 2013, 20:58

Chrétien de naissance et par éducation, je suis devenu agnostique sur le tard, plus précisément après avoir étudié les religions anciennes, toutes naturalistes, polythéistes et chamaniques, où ont d'ailleurs puisé les trois grandes religions monothéistes actuelles que sont le judaïsme, le christianisme et l'Islam (présentés ici dans un ordre chronologique).

E si toutes les trois revendiquent aujourd'hui un seul dieu, à savoir Dieu (son nom est Yahvé dans le mosaïsme/judaïsme, l'Eternel-Dieu dans le christianisme, et Allah dans l'Islam), et n'autorisent aucune image pour Le représenter, c'est là une preuve, à contrario, que dans les religions précédentes, la divinité était représentée par des images, qui étaient la lune ou le soleil si la divinité elle-même était un astre.

Ce qui ne veut pas dire que les astres disparaîtront complètement dans les trois religions nouvelles. A ceci près qu'ils y apparaîtront, si l'on regarde ces religions-là au début de leur formation historique, comme des anges ou archanges (appelés izeds dans une religion comme le mazdéisme ou zoroastrisme), autrement dit comme des intermédiaires entre Dieu et les hommes (lesquels étaient eux aussi des astres à un deuxième niveau de lecture, mais c'est là une affaire qui réclame un long développement pour être compris dans toute sa plénitude).

Quoi qu'il en soit, en refusant aux Croyants de faire représenter le Dieu Unique par des images, les trois religions nouvelles ont voulu marquer que ce dieu-là était Quelqu'un de non descriptible et de non représentable, puisque Le réduire à une image revenait à nier Sa Grandeur et Son Efficience, Lui le Créateur de l'Univers et de l'Homme en son sein.

Ce qui ne veut pas dire que Son représentant sur terre (qui s'appelait Moïse dans le cas du Mosaïsme, Jésus dans le cas du Christianisme, et Mohamed dans le cas de l'Islam) n'avait pas d'image pour le représenter, puisque dans les trois cas ledit représentant était un homme ayant vécu à tel ou tel moment.

Mais là est la différence de perception : si, pour les Chrétiens, Jésus est dieu et Fils de Dieu, pour les Juifs et les Musulmans, Jésus n'était qu'un homme qui, dans le cas des Juifs, avait blasphémé, et qui, pour les auteurs du Coran, était, à tel moment de l'Histoire des hommes, un prophète de Dieu (autrement dit quelqu'un qui n'avait pas blasphémé).

A ceci près que pour les Musulmans, le prophète le plus accompli (et donc le dernier dans l'Histoire) fut Mohamed au lieu d'être Moïse ou Jésus.

Quant à la Jihad (ou Guerre Sainte) revendiquée par le Coran, il ne faut pas croire qu'il s'agit-là d'une exclusivité chère aux Musulmans, puisqu'on la retrouve dans le Christianisme et le Judaïsme, à condition de préciser : a) que les acteurs y étaient, à un deuxième niveau de lecture, des astres (et que donc la Guerre Sainte avait lieu sur le planisphère céleste), et b) que, dans le cas de Jésus, cette guerre eut lieu quand celui-ci sépara les membres d'une même famille en tuant les Méchants et en épargnant les Justes - chose qui apparaît, en filigrane, dans deux ou trois versets des Evangiles, et, plus complètement, dans un Livre de l'Apocalypse qui, en évoquant, par ailleurs, la Grande Babylone sous les traits d'une prostituée, montre, d'une part que la Babylonie antique fut le centre mondial du sabéisme (ou culte des astres) au premier millénaire av. JC, ainsi qu'au premier millénaire après JC; et aussi que cette Babylonie-là, dans une religion qui était, à l'époque, le sabéisme, était, sous les traits de la Voie Lactée, un lieu de perdition pour des hommes qui étaient les planètes du système solaire durant leur passsage à cet endroit.

J'ajoute que cette Guerre Sainte revendiquée à la fois par le Coran et la Bible, avait sa source dans l'Avesta, le livre saint d'une religion qui était le zoroastrisme ou le mazdéisme, puisque là la Divinité (sous le nom d'Ahura Mazda) dut lutter (ici dans le cadre d'un tournoi de type eschatologique) contre un démon qui s'appelait Ahriman, et qu'en le dominant, Elle fit prévaloir un monde qui, après avoir ressemblé à la Babylone décadende (où donc les humains s'adonnaient à la promiscuité la plus complète), ressembla à un monde gouverné par des principes saints et justes.

Mais là encore, il faut bien voir que dans la religion sabéenne qui prévalait à l'époque de l'Antiquité, tous les acteurs participant à la Guerre Sainte étaient des astres.

Merci de votre attention
Claude Gétaz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: présentation de clgz11   Dim 27 Jan 2013, 21:06

Bonsoir Claude et merci pour ta présentation.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: présentation de clgz11   Dim 27 Jan 2013, 21:35


Bienvenue Claude.

Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: présentation de clgz11   Dim 27 Jan 2013, 22:56

Bonjour Claude

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: présentation de clgz11   Lun 28 Jan 2013, 10:59

Intéressant exposé, que tu pourrais remettre, cher CLGZ, dans la section "QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ...."





PS : clique en haut de la page d'accueil sur la fonction "messagerie" car un message t'y attend ....

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: présentation de clgz11   Lun 28 Jan 2013, 16:11

Bienvenu à toi clgz 11 , je te souhaite bonne navigation sur dialogue espace de paix , ouverture et respect . Very Happy [i][b]
Revenir en haut Aller en bas
clgz11




MessageSujet: présentation de clgz11 (suite)   Lun 28 Jan 2013, 16:46

Bonjour aux intervenants

Suite aux réponses apportées à mon premier message sur le sujet, je voudrais préciser ceci à leur intention :

Je ne voudrais pas, en intervenant sur ce site, abonder dans des choses que chacun connaît. Et puisque le sujet traité est ici Dieu et la Religion, et attendu également que les participants à ce forum adhèrent à des religions différentes, il est bien évident que chacun va vouloir défendre les valeurs prônées par sa propre religion, et notamment lorsque celles-ci appellent à la concorde, entre les gens, au nom de ce Dieu Unique bon, juste, miséricordieux qui appartient finalement à toutes les religons qui se respectent.

Or, il est bien évident, à partir de là, que chacun va trouver dans le Livre Sacré propre à sa religion, des passages destinés à soutenir ce que je viens de dire.

Mais pour ce qui me concerne, ce n'est pas tant cela qui m'a intéressé, au moment d'étudier la Religion en général, que de savoir d'où provenaient, sur un plan historique qui renvoie lui-même à la formation des idées, les trois grandes religions monothéistes actuelles, et, au-delà, comment à évolué la Religion dans son ensemble au cours de l'Hhistoire.

****

A partir de là, on se rend compte que les anciennes religions païennes, quoique naturalistes dans leur fondement, reposait déjà sur des valeurs morales, prouvant par là que l'homme antique savait déjà distinguer le Bien du Mal, et cela depuis des milliers d'années déjà.

Cela signifie donc que les trois religions monothéistes n'ont fait que développer ce thème, en donnant la place qui Lui convient, à ce Dieu Unique, à la fois bon et omniscient, qui, en ayant évincé le Démon qui lui disputait jusque là son pouvoir, transforma en religion monothéiste (fondée ici sur Lui-même), une religion qui était complètement polythéiste au départ, et qui deviendra, avec le temps, manichéenne (ou duale, ou dualiste) par concentration des bons d'un côté (dirigés par Dieu Lui-même) et des méchants de l'autre (dirigés, eux, par le Chef des démons).

****

Et si l'on transpose pareil discours au niveau de l'homme, on se rend compte que les religions antiques telles que le mazdéisme ou le manichéisme, reposait sur deux choses : d'une part un macroscosme représenté par l'univers ou le cosmos, et qui était disputé, dans son devenir, par Dieu d'un côté, et par le Démon de l'autre; et, d'autre part, un microcosme formé par l'homme lui-même une fois celui-ci tiraillé, d'un côté par un Dieu représentant les forces du Bien, et, de l'autre, par un Satan représentant les forces du Mal (avec ce résultat que chaque homme occupe, ou occupera, une place à part, dans le monde des humains, selon la dose de bonté ou de méchanceté qui occupe son esprit on son âme).

Or le but de la religion, à ce niveau, est d'orienter, à travers ses prêtres (lesquels se fondent eux mêmes sur les Textes Sacrés), l'homme dans le sens du bien.

****

Ceci dit, sur le plan historique, la formation des religions n'a pas toujours obéi à ce principe sacré.

En effet, quand on examine comment se sont formés les empires chrétiens et musulmans, on constate (songeons aux Croisades des Chrétiens, ou la conquête de l'Amérique du Sud par les Conquistadores espagnols) que les Croisés avaient le Texte Sacré (représenté ici par la Bible) dans une main, et l'épée dans l'autre.

Idem, quand les Mahométans conquirent de vastes portions du monde au nom d'Allah et de l'Islam. La Guerre Sainte a bel et bien été, au départ, une vraie guerre sainte.

On ne peut pas s'en cacher, aujourd'hui, sous prétexte que les empires chrétiens et musulmans existent et que les relations se sont pacifiées dans l'intervalle.

****

Ceci étant, on peut également montrer que dans un monde dominé par les forces du bien d'un côté, et les forces du mal de l'autre, l'homme ne peut s'améliorer que si s'expriment en lui celles du bien (et donc celles manifestées par Dieu lui-même).

Et si nous sommes plus ou moins tous d'accord là-dessus (à l'exception des Fanatiques religieux qui ne reconnaissent que leur Religion, et, qui plus est, sous la forme d'une Guerre Sainte), il ne faut néanmoins pas oublier que cette guerre-là avait, à l'origine, une autre signification que celle qu'elle aura plus tard.

En effet, si l'on remonte au Livre de l'Avesta dont j'ai parlé dans mon premier message, cette guerre-là concernait la formation même du monde dans un premier temps, et son devenir dans un second.

Et parce que le monde cessa d'être un chaos primordial, cela prouve qu'une Force Supérieure appellée Dieu avait transformé ce Chaos Initial en Univers Ordonné.

****

Et si l'on sait, à partir de là, que l'homme, une fois prêtre ou théologien, va concevoir que le monde et la vie qui l'accompagne, passeront par des étapes successives [i.e. développement, corruption, destruction, renaissance, etc.], le but de la Religion, une fois ces étapes constatées, sera de favoriser la naissance (qui est également, ici, une renaissance) d'un monde meilleur (meilleur car peuplé par des créatures humaines acquises à ce Dieu Bon qui constitue l'essence même de la Religion).

A titre d'exemple, Dieu, qui avait détruit la quasi-totalité de l'humanité à l'époque du Déluge, va rebâtir une nouvelle humanité en s'appuyant sur Noé et sa descendance. Et ainsi de suite, au fil du temps.

Or ce chemin vers un mieux être, ne peut s'accomplir que grâce à des Principes Sacrés émanant de ce Dieu dont il vient d'être fait mention, principes appliqués sur terre par les prêtres ou religieux préposés à cette fonction.

****

Tout cela étant posé, si l'on fait abstraction du côté moral incarné par la Religion, on peut montrer que les antiques religions reposaient sur le sabéisme, ce qui revient à dire que la Guerre Sainte susmentionnée avait lieu sur le planisphère céleste.

Et cette guerre-là, si elle concerna, dans l'Avesta, la création du monde, ne commença pas (historiquement parlant) par là.

****

Je suis obligé ici de m'étendre un peu afin que les membres de ce forum comprennent bien de quoi je vais parler.

Sur un plan historique et politique, les premières nations furent des cités-Etats qui naquirent de la rencontre (paisible ou guerrière, et plutôt guerrière que paisible) entre des tribus nomades d'un côté, et des peuples sédentaires de l'autre.

Or les nomades, en se déplaçant durant la nuit, avec famille et troupeau, en raison de la chaleur étouffante du jour, admiraient les étoiles, au point qu'ils s'identifieront eux-mêmes, avec le temps, à elles.

A partir de là, la formation des cités Etats (Rome antique, Canaan du temps de la conquête de ce pays par Josué, Guerre de Troie d'Homère, etc.) prendra la forme, dans les textes profanes ou sacrés de l'Antiquité, d'une guerre opposant : a) des nomades représentés, au ciel, par les planètes du système solaire durant leur déplacement le long de la ligne de l'Ecliptique, et b) des tribus sédentarisées représentées par les étoiles ou constellations (nuages lactéens compris) fréquentés par les planètes.

D'ou le caractère sabéen de la religion chargée de narrer la formation des cités-Etats, ou des cités-nations sous l'Antiquité (chose qu'ignorent les représentants des trois grandes religions monothéistes actuelles).

Et parce que les prêtres de l'Antiquité (qui appartiennent ici à la religion consignée dans l'Avesta) vont étendre à la formation même du monde (ou univers) un pareil principe, on retrouvera, à ce niveau, cette même lutte entre les planètes d'un côté, et les astres fixes de l'autre.

****

Je m'excuse auprès des intervenants d'avoir été un peu long, mais il résume toute ma pensée au moment d'évoquer le phénomène religieux.

Claude Gétaz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: présentation de clgz11   

Revenir en haut Aller en bas
 
présentation de clgz11
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Critère représentation individus [ACP]
» Art pariétal et représentation astronomique.
» La Présentation de Jésus au Temple, Saint Théophane Vénard, commentaire du jour "Syméon prit l'enfant..."
» Ma présentation
» Policopié des 6 variables de la représentation cartographique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FAISONS CONNAISSANCE-
Sauter vers: