Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Bonjour à tous de GALADRIEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Galadriel




MessageSujet: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 18:23

Bonjour à tous,

Je me plie à la règle des présentations comme tout nouveau membre. J'ai découvert ce forum par hasard, la démarche part d'une bonne intention, mais je crains qu'elle ne soit vouée à l'échec. Ah ! c'est pas un bon départ, je sais bien. En fait, j'étais musulmane pendant une vingtaine d'années. Je n'ai pas choisi cette religion, elle m'a été imposée à ma naissance. Même si je n'ai jamais partagé tous ces principes, et notamment la relation ambiguë qu'elle entretient avec les religions dites du livre, j'étais quand même obligée de croire au dogme de la falsification des écrits anciens pour accepter l'islam. J'ai considéré pendant longtemps les chrétiens comme des gens qui n'ont pas la chance d'avoir la Vérité, mais cela s'arrêtait là. Puis un jour, j'ai été contrainte et forcée de remettre en cause mes dogmes, mes certitudes et briser le sceau de la sacralité. Et là, l'islam n'a pas tenu longtemps. J'essayais comme tous les musulmans de trouver des tas d'excuses à ce que je considérais comme étant inexcusable dans mon for intérieur. Le moment était venu d'être enfin honnête avec moi même et de considérer que j'avais, à mon humble niveau, une morale bien supérieure à ce qu'on me présente comme l'unique et seule voie possible. J'ai mené une réflexion qui a duré environ deux ans, je suis arrivée au résultat que tout ce que je prenais pour divin n'était que de source humaine et en plus pas d'humains de la meilleure extraction qui soit. Je ne suis pas ici pour dénigrer les musulmans. Tout ceci est derrière moi. J'ai simplement une remarque à faire au sujet de la possibilité d'un dialogue entre ces deux religions.

Comme je l'ai dit plus haut, la volonté de dialogue est louable mais me paraît assez vaine. Lorsque j'étais musulmane, je prenais le dogme chrétien pour une absurdité. Je répétais en boucle bêtement ce qui est dit dans le Coran sans jamais chercher à comprendre les débats philosophiques internes du christianisme. La trinité était une absurdité et concept totalement incompréhensible. Curieusement, je comprends beaucoup mieux ce dont il s'agit aujourd'hui alors que je n'ai plus de religion. Je ne crois plus en Dieu, adopter une autre religion ne m'est donc pas envisageable, et je ne suis pas assez hypocrite pour m'arrêter en route et être simplement "déiste" ou "agnostique", je préfère trancher la question même si en réalité personne ne peut se prononcer. Je souhaite simplement dire que j'avais une mauvaise opinion du christianisme parce que l'islam en a une vision déformée et extrêmement simpliste. Et cela aucun dialogue ne pourra le changer car cette vision tronquée sert à rassurer le musulman dans sa foi.

J'espère que je ne serai pas bannie dès la présentation parce que j'ai émis un avis assez critique sur la possibilité d'un dialogue.


Dernière édition par Galadriel le Lun 25 Fév 2013, 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 18:28

Non, tu ne seras pas bannie, parce que tu es honnête envers toi-même, et donc, avec le forum dans lequel tu entres et je te
souhaite une bienvenue bien fraternelle. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 18:30

Salutation à toi.
Ce n'est pas parce que tu es sans religion que tu devrais être bannie.
C'est un forum assez ouvert.
Le fait que tu sois née ou pas musulmane ne change rien et va dans la ligne de ta pensée.
Tu es sans religion certe mais tu me parais avoir une certaine morale, donc c'est l'essentiel.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 18:34

Bonsoir Galadriel et

Bien sûr que non, tu ne seras pas bannie parce que tu dis être sans religion. Le dialogue, c'est aussi respecter celle des autres et ça, je pense que tu l'as compris.





Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 19:08

Bien sûr que non GALADRIEL, tu ne seras pas bannie car sur ce forum on apprécie la sincérité !!

Je te souhaite

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Nassim




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 19:22

Bienvenue Dame Galadriel
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 20:12

Merci à tous pour votre accueil.



Revenir en haut Aller en bas
Servante d'Allah

avatar


MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 20:32

Bienvenue a toi ^^
au plaisir de te lire
Revenir en haut Aller en bas
Renaud-DA




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 20:45

Galadriel a écrit:
Bonjour à tous,

Je me plie à la règle des présentations comme tout nouveau membre. J'ai découvert ce forum par hasard, la démarche part d'une bonne intention, mais je crains qu'elle ne soit vouée à l'échec. Ah ! c'est pas un bon départ, je sais bien. En fait, j'étais musulmane pendant une vingtaine d'années. Je n'ai pas choisi cette religion, elle m'a été imposée à ma naissance. Même si je n'ai jamais partagé tous ces principes, et notamment la relation ambiguë qu'elle entretient avec les religions dites du livre, j'étais quand même obligée de croire au dogme de la falsification des écrits anciens pour accepter l'islam. J'ai considéré pendant longtemps les chrétiens comme des gens qui n'ont pas la chance d'avoir la Vérité, mais cela s'arrêtait là. Puis un jour, j'ai été contrainte et forcée de remettre en cause mes dogmes, mes certitudes et briser le sceau de la sacralité. Et là, l'islam n'a pas tenu longtemps. J'essayais comme tous les musulmans de trouver des tas d'excuses à ce que je considérais comme étant inexcusable dans mon for intérieur. Le moment était venu d'être enfin honnête avec moi même et de considérer que j'avais, à mon humble niveau, une morale bien supérieure à ce qu'on me présente comme l'unique et seule voie possible. J'ai mené une réflexion qui a duré environ deux ans, je suis arrivée au résultat que tout ce que je prenais pour divin n'était que de source humaine et en plus pas d'humains de la meilleure extraction qui soit. Je ne suis pas ici pour dénigrer les musulmans. Tout ceci est derrière moi. J'ai simplement une remarque à faire au sujet de la possibilité d'un dialogue entre ces deux religions.

Comme je l'ai dit plus haut, la volonté de dialogue est louable mais me paraît assez vaine. Lorsque j'étais musulmane, je prenais le dogme chrétien pour une absurdité. Je répétais en boucle bêtement ce qui est dit dans le Coran sans jamais chercher à comprendre les débats philosophiques internes du christianisme. La trinité était une absurdité et concept totalement incompréhensible. Curieusement, je comprends beaucoup mieux ce dont il s'agit aujourd'hui alors que je n'ai plus de religion. Je ne crois plus en Dieu, adopter une autre religion ne m'est donc pas envisageable, et je ne suis pas assez hypocrite pour m'arrêter en route et être simplement "déiste" ou "agnostique", je préfère trancher la question même si en réalité personne ne peut se prononcer. Je souhaite simplement dire que j'avais une mauvaise opinion du christianisme parce que l'islam en a une vision déformée et extrêmement simpliste. Et cela aucun dialogue ne pourra le changer car cette vision tronquée sert à rassurer le musulman dans sa foi.

J'espère que je ne serai pas bannie dès la présentation parce que j'ai émis un avis assez critique sur la possibilité d'un dialogue.

C'est un bon parcours pour découvrir Dieu (Allah) de façon authentique.
Beaucoup n'ont pas le courage d'être sincère avec eux-même et n'iront jamais bien loin.
Envoyer promener sa religion c'est comme envoyer promener ses parents à l'adolescence, c'est presque nécessaire d'en passer par là.
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 21:09

Merci Renaud.

Je dirai que c'est plus qu'envoyer promener ses parents. C'est accepter de vivre sans béquille, sans filet de secours pour supporter les coups durs de la vie. En fait, vivre sans religion, c'est beaucoup plus difficile que vivre avec. Je ne sais pas si les croyants se rendent compte qu'ils ont choisi la solution la plus confortable. Je ne m'en rendais pas compte autrefois. Ma vie était tellement plus simple lorsqu'il y avait toujours des réponses à toutes les questions, même si elles ne tenaient pas la route. Maintenant, c'est à moi de trouver les réponses toute seule, c'est bien sûr plus aussi simple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 22:01

Galadriel a écrit:
Merci Renaud.

Je dirai que c'est plus qu'envoyer promener ses parents. C'est accepter de vivre sans béquille, sans filet de secours pour supporter les coups durs de la vie. En fait, vivre sans religion, c'est beaucoup plus difficile que vivre avec. Je ne sais pas si les croyants se rendent compte qu'ils ont choisi la solution la plus confortable. Je ne m'en rendais pas compte autrefois. Ma vie était tellement plus simple lorsqu'il y avait toujours des réponses à toutes les questions, même si elles ne tenaient pas la route. Maintenant, c'est à moi de trouver les réponses toute seule, c'est bien sûr plus aussi simple.

On est beaucoup dans ce cas là.
Suivre un parcours seul en essayant à "l'aveugle" de faire la part de ce qui serait bien et de ce qui serait moins bien, prendre des exemples moraux ici et là (philosophes et penseurs divers, Prophètes même pourquoi pas), toujours réfléchir et vérifier les choses.
J'espère que tu n'es pas "fâché" avec les religions. Parfois se réconcilier avec une religion (ou du moins se rapprocher de l'aspect plus ésotérique) permet de relativiser quelque peu et d'apaiser les coeurs.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 22:14

Très interessant !! Mais j'aurai une question, si je peux me permettre, tu as quel âge ?
Revenir en haut Aller en bas
Nass'




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 22:20

Une parcours atypique mais néanmoins intéressant^^ J'essaierai de te faire revenir vers la vérité ahah Ta construction et ton cheminement spirituel sont respectables
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 23:09

J'ai la trentaine. Je peux considérer que jusqu'à 9 ans, je n'avais pas de religion. Les musulmans disent que les enfants naissent musulmans, cela me fait bien rigoler, j'étais sans religion enfant parce que je n'avais pas reçu d'éducation religieuse. Je me suis ensuite retrouvée dans un pays musulman, et là c'est presque impossible de ne pas être embrigadée d'une façon ou d'une autre. Il ne faut pas sous-estimer le très lourd endoctrinement que subissent les enfants dans ces pays, c'est très facile de se faire avoir surtout vers l'adolescence avec la quête spirituelle et tout ce qui va avec.

Je ne suis malgré tout pas opposée aux religions ou plutôt à la spiritualité, je reconnais leur nécessité pour l'équilibre de l'individu. J'en veux quand même à mon ancienne religion, ça c'est difficile de me l'enlever. Lorsqu'on quitte une religion, on a besoin d'une phase blasphématoire pour s'exorciser ou plutôt pour s'en prendre à sa propre bêtise. Je me demande parfois comment j'ai pu me faire avoir aussi facilement. Je constate qu'ici certains répètent encore les mêmes disques rayés que j'ai entendus pendant des années : celui qui quitte sa religion le fait parce qu'il court après ses passions et les biens matériels de ce monde. Il faut peut-être accepter le fait que l'islam ne convient pas à tout le monde.


Revenir en haut Aller en bas
Renaud-DA




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 23:17

Galadriel a écrit:
Je dirai que c'est plus qu'envoyer promener ses parents. C'est accepter de vivre sans béquille, sans filet de secours pour supporter les coups durs de la vie. En fait, vivre sans religion, c'est beaucoup plus difficile que vivre avec. Je ne sais pas si les croyants se rendent compte qu'ils ont choisi la solution la plus confortable. Je ne m'en rendais pas compte autrefois. Ma vie était tellement plus simple lorsqu'il y avait toujours des réponses à toutes les questions, même si elles ne tenaient pas la route. Maintenant, c'est à moi de trouver les réponses toute seule, c'est bien sûr plus aussi simple.

Tout dépend à quelle hauteur on souhaite situer son confort.

Il semble par exemple confortable de vivre sous l'idéologie de la consommation quand on a de l'argent pour consommer des biens, du charme pour consommer de l'amour et de la santé pour profiter des plaisirs de la vie. Mais si l'argent, le charme et la santé viennent à disparaitre on perd le confort, on trouve le désespoir et on s'aperçoit qu'on avait pas misé sur une idéologie valable.

Regardez qui s'en sort bien dans les épreuves, ce sont les authentiques croyants, pas les mécréants ni ceux qui ne font que les gestes de la foi.

Quant au confort de ceux qui ne vivent que pour les biens de ce monde, est-ce vraiment un confort désirable? Un instant satisfait parce qu'on a acheté une voiture plus grosse, une maison plus belle, une nouvelle femme ou un nouveau mari et puis rapidement à nouveau insatisfait et cherchant autre chose, toujours autre chose, c'est une vie absurde qui ne trouve jamais ce qu'elle cherche. Car même le pire des mécréants cherche Dieu, mais il ne le sait pas.

Tant que la religion est vécue comme une aliénation qui vous dit ce que vous devez penser, comment vous devez vivre alors il est préférable de prendre du recul, de trouver sa liberté de penser, de faire son chemin avec des maitres qu'on choisit, un enseignant, un oncle, une cousine, un auteur de littérature, etc ... On fait son chemin seul mais toujours dans les pas des autres alors il est important de savoir choisir qui on suit.
Un musulman dira que nul n'a connu Allah sans suivre les pas du Prophète.
Un chrétien dira que nul n'a vu le Père sans passer par le Fils, c'est la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Lun 25 Fév 2013, 23:55

et bienvenue au club des anciens croyant agnostiques et athées.

L’athéisme est difficile, et plus d’un y échouent. Il ne suffit pas de ne pas croire, pas plus qu’il ne suffit, pour savoir ce que c’est que la nuit, de fermer les yeux… Le néant est un mystère d’abord, et l’on s’invente toujours des soleils. Je sais des athées de naissance plus religieux que certains prêtres. Il est préférable, peut-être, pour devenir athée, d’avoir été croyant : on sait ce dont on parle, et cela rend vigilant contre les idoles. C’est la lucidité des apostats. A. Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 09:26

Merci ! C'est effectivement cela, on peut se faire empapaouter une fois, mais pas deux fois lorsqu'on a suffisamment réfléchi à la question.

rosarum a écrit:
et bienvenue au club des anciens croyant agnostiques et athées.

L’athéisme est difficile, et plus d’un y échouent. Il ne suffit pas de ne pas croire, pas plus qu’il ne suffit, pour savoir ce que c’est que la nuit, de fermer les yeux… Le néant est un mystère d’abord, et l’on s’invente toujours des soleils. Je sais des athées de naissance plus religieux que certains prêtres. Il est préférable, peut-être, pour devenir athée, d’avoir été croyant : on sait ce dont on parle, et cela rend vigilant contre les idoles. C’est la lucidité des apostats. A. Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 09:52

Citation :
Il semble par exemple confortable de vivre sous l'idéologie de la consommation quand on a de l'argent pour consommer des biens, du charme pour consommer de l'amour et de la santé pour profiter des plaisirs de la vie. Mais si l'argent, le charme et la santé viennent à disparaitre on perd le confort, on trouve le désespoir et on s'aperçoit qu'on avait pas misé sur une idéologie valable
.

C'est vrai, mais les croyants n'échappent pas à la consommation. Ils consomment exactement comme les non-croyants. Les religions actuelles ne s'opposent en rien à la société marchande. L'église s'est convertie au libéralisme depuis longtemps et a même combattu certaines idées contestataires, quant à l'islam, il est parfaitement compatible avec le néo-libéralisme. Je ne parlais pas du confort "matériel", celui-là tout le monde le partage, les croyants ne sont en rien des opposants au système marchand actuel.

Citation :
Regardez qui s'en sort bien dans les épreuves, ce sont les authentiques croyants, pas les mécréants ni ceux qui ne font que les gestes de la foi.

C'est bien ce que je disais. Je parlais de confort de l'esprit et non confort matériel. Passé l'euphorie qui suit la période de libéralisation de la religion, vient ensuite le constat du "vide". Le néant est le principal danger pour l'individu de l'athéisme. L'individu devient seul, plus de secours extérieur, plus de soutien moral en cas de coup dur et plus d'espoir de sortie. En cela, le croyant est dans une situation hautement confortable, il lui suffit d'activer sa machine à fabriquer des endorphines pour se sentir mieux. Le non-croyant quant à lui doit trouver au fond de lui-même les raisons pour rester debout. Beaucoup n'y parviennent pas, certains font marche arrière et retournent à leur ancienne religion ou se convertissent à une nouvelle, parfois cela peut aller jusqu'au suicide. Je respecte tout cheminement, mais les conversions miracles me font un peu rire. Chacun fait ce qu'il peut pour s'en sortir, la perspective du vide est effrayante pour l'individu alors il s'invente des histoires magiques pour se convaincre qu'il a été choisi alors qu'en fait tout ceci est du ressort de la peur.

Citation :
Quant au confort de ceux qui ne vivent que pour les biens de ce monde, est-ce vraiment un confort désirable? Un instant satisfait parce qu'on a acheté une voiture plus grosse, une maison plus belle, une nouvelle femme ou un nouveau mari et puis rapidement à nouveau insatisfait et cherchant autre chose, toujours autre chose, c'est une vie absurde qui ne trouve jamais ce qu'elle cherche. Car même le pire des mécréants cherche Dieu, mais il ne le sait pas.

C'est vrai. Il y a beaucoup de faux athées, je dirais qu'il y a très peu d'athées par conviction. Il y a ceux qui sont nés dans un environnement non religieux et qui n'ont pas reçu d'éducation religieuse, c'est d'ailleurs la grande majorité des athées actuels. Ceux-là ne sont pas conscients qu'ils se cherchent une religion de substitution pour combler le vide dans lequel ils vivent. Cette religion de substitution peut être parfaitement le dieu consommation, mais encore une fois les croyants ne sont pas eux-mêmes à l'abri de cette démarche. Elle est juste canalisée dans leur cas, mais elle n'est pas inexistante.

Citation :
Tant que la religion est vécue comme une aliénation qui vous dit ce que vous devez penser, comment vous devez vivre alors il est préférable de prendre du recul, de trouver sa liberté de penser, de faire son chemin avec des maitres qu'on choisit, un enseignant, un oncle, une cousine, un auteur de littérature, etc ... On fait son chemin seul mais toujours dans les pas des autres alors il est important de savoir choisir qui on suit.

Toute religion est une aliénation. Vous devez accepter les règles du jeu pour y entrer, vous n'êtes pas libre d'en définir les règles ni même de les contester. Après je suis d'accord pour dire qu'il y a aliénation et aliénation. L'islam ne me convenait pas parce qu'il n'y a aucun débat possible, je dois exécuter les règles qui me sont imposées sans les contester. En somme, Dieu me voulait comme une subalterne exécutant ses instructions sans aucune marge de manoeuvre. Cela ne pouvait me convenir très longtemps, mais il est très difficile de renoncer à son éducation et surtout lorsqu'on sait la tolérance des musulmans sur la question de l'apostasie.

Citation :
Un musulman dira que nul n'a connu Allah sans suivre les pas du Prophète.
Un chrétien dira que nul n'a vu le Père sans passer par le Fils, c'est la même chose.

Un athée dira que chacun doit suivre sa propre voie. Qu'est-ce qui est plus difficile à votre avis, marcher dans des sentiers balisés ou découvrir seul la forêt avec ses dangers?

Revenir en haut Aller en bas
Nassim




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 10:10

bonjour galadrielle

" Un athée dira que chacun doit suivre sa propre voie. Qu'est-ce qui est plus difficile à votre avis, marcher dans des sentiers balisés ou découvrir seul la forêt avec ses dangers?"

je pense plutôt qu'il est plus difficile de croire que de ne pas croire justement et un spirituel te dira toujours chacun sa vérité

ton rejet de la croyance s'adresse t-il aussi au bouddhisme , au taoisme , hindousime , hermétisme , occultisme, rose + ?

tu rejettes TOUT système de croyance, rien ne t' a interpellé ?

je t'accorde un point essentiel :
croire juste pour croire c'est dangereux intuile et vain

en rester juste à la croyance , c'est gober n'importe quoi

la croyance doit amener à la recherche de la connaisance et ça passe par l'esprit critique

la méthode cartésienne est EXCELLENTE , j'adore René Descartes

que penses tu de la philosophie ?

bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 10:27

Toute religion est une aliénation. Vous devez accepter les règles du jeu pour y entrer, vous n'êtes pas libre d'en définir les règles ni même de les contester.

Oui, Galadriel toutes religions a ses lois, et toute loi est aliénante. Il nous faut alors choisir entre une loi religieuse qui nous libère, et nous fera accepter et approfondir cette loi libératrice, ou alors nous enfoncer tout doucement dans l'aliénation dans une loi qui rejette en premier, Dieu, c'est-à-dire entrer dans le 'mauvais' vide.




Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 11:08

Bonjour Nassim,

Citation :
je pense plutôt qu'il est plus difficile de croire que de ne pas croire justement et un spirituel te dira toujours chacun sa vérité

C'est ce que je pensais lorsque j'étais croyante mais aujourd'hui il est évident pour moi qu'il est nettement plus difficile de vivre sans croyance. Les croyants ont besoin de se sentir persécutés pour être convaincus d'avoir fait le bon choix, ils s'imaginent lutter pour quelque chose de hautement important. C'est une façon de se rassurer. Vivre sans croyance, c'est connaître le vide et le côtoyer tous les jours : plus de Dieu miséricordieux compatissant qui va sortir l'individu de là où il est embourbé, il est tout seul face à sa misère. Si l'individu n'est pas assez solide, il peut facilement sombrer dans le désespoir. Pour s'anesthésier l'esprit, il prend des médicaments, des drogues ou se jette corps et âme dans la consommation. Si cela ne suffit pas à faire combler le vide, il peut aller jusqu'à se supprimer complètement et se suicider. Avouez quand même que ce n'est guère fantastique comme perspective de vie. Il est temps que les croyants comprennent qu'ils ont choisi la solution de facilité par PEUR, et là je parle surtout des musulmans qui ne peuvent s'imaginer qu'on puisse quitter l'islam pour autre chose que l'arrogance, les passions et l'accumulation des richesses. Il y a aussi l'honnêteté comme option. Je ne regrette pas ce choix, mais force est de reconnaître que ma vie antérieure était éminemment plus simple.

Citation :
ton rejet de la croyance s'adresse t-il aussi au bouddhisme , au taoisme , hindousime , hermétisme , occultisme, rose + ?

tu rejettes TOUT système de croyance, rien ne t' a interpellé ?

Je ne rejette aucune croyance. J'aurais pu faire comme certains athées de naissance qui combattent les religions par principe. Je connais les deux bords, je connais les risques de chaque côté. J'aurais aussi pu me trouver une religion de substitution comme le bouddhisme, peut-être même le christianisme, mais c'est encore me tromper, car aucune croyance n'est totalement satisfaisante. Un mensonge reste un mensonge même si on s'invente des histoires de conversions miraculeuses. Une fois le verrou de la sacralité cassé, il ne se referme plus à moins de le rafistoler. Ce n'est pas pour rien que les religions ont des dogmes sacrés qu'il ne faut surtout pas remettre en cause. Si certains ont choisi d'avoir des oeillères, je le comprends et le respecte, la perspective du néant est effrayante. L'athéisme n'est pas à la portée de tous, et ce n'est pas non plus un choix de société, c'est totalement destructeur à l'échelle d'un peuple. A une échelle individuelle, c'est très difficile mais très enrichissant.

Citation :
je t'accorde un point essentiel :
croire juste pour croire c'est dangereux intuile et vain

en rester juste à la croyance , c'est gober n'importe quoi

la croyance doit amener à la recherche de la connaisance et ça passe par l'esprit critique

On croit pour différentes raisons, cela va du plus louable au plus méprisable. On croit par habitude, par pression sociale, par éducation ou par véritable quête. Mais il faut admettre que croyance et esprit critique ne peuvent cohabiter très longtemps, l'un doit forcément chasser l'autre. C'est un fait que les croyants ont du mal à accepter. C'est vrai que ce n'est pas drôle de se dire qu'on a mis son esprit critique en veilleuse, mais c'est la vérité.

Citation :
la méthode cartésienne est EXCELLENTE , j'adore René Descartes

que penses tu de la philosophie ?

C'est bien parce que j'ai toujours été cartésienne et très rationnelle que je n'ai pas pu tenir plus longtemps dans l'islam. L'islam est une religion de masse, elle s'adresse donc à des personnes très simples. Philosophiquement et intellectuellement, l'islam est pauvre. C'est une religion légaliste, il est donc normal de ne pas tourner trop longtemps autour du pot, la règle est la règle et dura lex sed lex !

Je me suis tournée vers la philosophie au départ et même avant d'apostasier. En fait, j'y cherchais une nouvelle croyance, encore une fois par peur du vide. Aujourd'hui, je prends la philosophie comme moyen pour parvenir à mieux réfléchir, mais pour ce qui est du contenu, c'est à moi de le trouver. Un poète russe a dit (Alexandre Blok) que nous sommes devenus trop intelligents pour croire en Dieu mais nous n'avons pas assez confiance en nous pour croire en nous-mêmes. Je crois que j'en suis un peu là, c'est un combat de tous les jours de croire que je peux trouver ma voie toute seule. C'est un défi, mais avant tout un choix personnel mûrement réfléchi.


Dernière édition par Galadriel le Mar 26 Fév 2013, 11:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 11:15

Il faut donc être un aliéné conscient de son aliénation? Est-ce possible de tenir très longtemps? L’aliénation suppose, pour être supportée, d'être inconscient de son état ou hypocrite, c'est au choix. Il n'y a pas de "bon vide" ou de "mauvais vide", il y a le vide tout court. Simplement, l'individu est plus libre dans ses choix, puisque plus soumis à une loi religieuse, et peut donc prendre plus facilement de mauvaises décisions. Ce n'est pas le vide qui engendre la perdition mais la liberté. Difficile de dire cela dans une société qui voue un culte à la liberté.

poupette a écrit:
Toute religion est une aliénation. Vous devez accepter les règles du jeu pour y entrer, vous n'êtes pas libre d'en définir les règles ni même de les contester.

Oui, Galadriel toutes religions a ses lois, et toute loi est aliénante. Il nous faut alors choisir entre une loi religieuse qui nous libère, et nous fera accepter et approfondir cette loi libératrice, ou alors nous enfoncer tout doucement dans l'aliénation dans une loi qui rejette en premier, Dieu, c'est-à-dire entrer dans le 'mauvais' vide.
Revenir en haut Aller en bas
Nassim




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 12:07

Descartes ne se contentait pas de croire en quelque chose mais de rédemonter entièrement ce quelque chose , table rase , et de reconsituer pas à pas ce quelque chose par raisonnement , pierre par pierre , chaque pierre mesurée , pesée , examinée

comme une personne apprends d'abord ses gammes en musique , apprends les partitions déja existentes , c'est un bon interprète
mais si il veut devenir un vrai musicien , il doit S'être approprié cet enseignement , cela passe par le remettre totalement en cause, de faire table rase , ceci dans le but de s'approprier Réellement ce savoir et être capable de le reproduire , pas " on m'a appris que " mais " j'ai certitude que " et il n'est plus un interprête mais un maître de musique

la méthode de descartes est donc une voie de perfectionnement valable dans tous les domaines et tous les arts

cependant les gens pensent que le raisonnement permet de tout connaître et on une image caricaturale de la méthode cartésienne , c'est mal connaître
que ce dernier considérait la métaphysique comme La voie de connaissance

je tiens l'image suivante d'un chercheur libre :

pour utiliser une image tu considères deux sortes de praticiens de l'art du sabre
- tu as le samouraï au service du Damyo , il essaie de se perfectionner de son art et obêit à son daimyo
car en obéissant il fait un geste de loyauté à l'égard de son engagement de samouraï
- et tu as le ronin qui n'a pas de maître , lui il voyage dans tous le pays , il n'est pas au service d'un Daimyo
il s'entraîne tout autant que le samouraï dans la voie qu'il est choisi
comme il a besoin d'un enseignement et de répondre à cette question

" où en es tu ? "

il va voir un temps un maître du sabre , " comment trouve tu mon maniement , cette posture là est-elle bonne.." , il se met au service un temps , et il repart sur la route .

alors chercheur qui se met au service de ou chercheur libre , l'essentiel c'est de chercher !

et comme disait degaulle

des chercheurs qui cherchent on en trouve
des chercheurs qui trouve on en cherche
Very Happy

alors bonne recherche à tout le monde et
bonne journée

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 12:25

poupette a écrit:
Toute religion est une aliénation. Vous devez accepter les règles du jeu pour y entrer, vous n'êtes pas libre d'en définir les règles ni même de les contester.

Oui, Galadriel toutes religions a ses lois, et toute loi est aliénante. Il nous faut alors choisir entre une loi religieuse qui nous libère, et nous fera accepter et approfondir cette loi libératrice, ou alors nous enfoncer tout doucement dans l'aliénation dans une loi qui rejette en premier, Dieu, c'est-à-dire entrer dans le 'mauvais' vide.

Le vide est une méconnaissance de soi-même, et cela est bon, parce que l'on ne se connaît soi-même qu'à partir de l'autre et par comparaison. Cette comparaison est une base, afin de devenir vrai avec soi-même. Le combat n'est pas tant de se connaître. Ce combat consiste en une vérité de soi, que l'on fuit constamment, en raison de ce que cette fuite on l'observe également chez l'autre.
Une loi religieuse que l'on n'accepte pas ne libère pas. Et c'est pareil pour la loi civile, on l'enfreint, parce qu'on la nie pour soi, et que l'on veut la faire accepter à l'autre. Dans cette optique et par définition toute loi est mauvaise. Ce déséquilibre ne peut diriger que vers le mal.

La loi religieuse acceptée n'enseigne qu'une chose : le Bien qui n'est pas soi, le Bien qui est Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 13:34

Nassim a écrit:
Descartes ne se contentait pas de croire en quelque chose mais de rédemonter entièrement ce quelque chose , table rase , et de reconsituer pas à pas ce quelque chose par raisonnement , pierre par pierre , chaque pierre mesurée , pesée , examinée

Donc si je comprends bien, il faut faire table rase et tout reconstruire avec le même matériel existant? Et si justement le matériel existant ne donne pas satisfaction? C'est bien le problème que j'ai avec les religions, elles disent toutes "c'est très bien, vous devez réfléchir et poser des questions", seulement lorsque les réponses ne leur conviennent pas, on devient des égarés, des personnes qui n'avaient rien compris à la base à la religion et mention spéciale pour les musulmans : on n'a jamais en fait été musulman. C'est pour cela que je dis qu'esprit critique et croyance ne font pas bon ménage. Après chacun fait comme il veut ou comme il peut. Il est vrai qu'il faut chercher une raison de vivre, c'est une quête de toute une vie, pas certain qu'on arrive même à une réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 13:43

Galadriel a écrit:
...
Donc si je comprends bien, il faut faire table rase et tout reconstruire avec le même matériel existant? Et si justement le matériel existant ne donne pas satisfaction?...

Commence déja par le matériel de base.
Est ce qu'une touffe d'herbe n'est pas en soi un miracle ?
Est ce que le monde n'est pas 1000 miracles ?

le monde est une multitude de choix et de visions transcendantes. Lance toi dans la réflexion de ce qui te convient le mieux chère amie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 13:49

Citation :
Le vide est une méconnaissance de soi-même, et cela est bon, parce que l'on ne se connaît soi-même qu'à partir de l'autre et par comparaison.

Je dirai plutôt que le vide est la prise de conscience de l'absurdité de notre existence. Absurdité que nos ancêtres ont essayé très tôt de noyer dans les croyances.

Citation :
Cette comparaison est une base, afin de devenir vrai avec soi-même. Le combat n'est pas tant de se connaître. Ce combat consiste en une vérité de soi, que l'on fuit constamment, en raison de ce que cette fuite on l'observe également chez l'autre.

Ne devient-on pas honnête avec soi-même lorsqu'on arrête de se mentir? L'honnêteté a seulement un prix qu'il est très difficile de payer, idem pour la liberté, je parle de la véritable liberté et non de l’aliénation marchande qui nous est vendue sous l'étiquette "liberté".

Citation :
Une loi religieuse que l'on n'accepte pas ne libère pas. Et c'est pareil pour la loi civile, on l'enfreint, parce qu'on la nie pour soi, et que l'on veut la faire accepter à l'autre. Dans cette optique et par définition toute loi est mauvaise. Ce déséquilibre ne peut diriger que vers le mal.

La loi ne libère pas, elle contraint, elle peut éventuellement protéger les faibles par la contrainte envers les plus forts, mais elle n'a pas de vertus libératrices. Ce n'est pas son rôle. L'accepter, c'est s'aliéner. Après encore une fois, il y a contrainte et contrainte. Je comprends que vous n'y voyiez pas d'inconvénient, le christianisme est une religion qui laisse une marge de manœuvre assez importante à l'individu. Vous ne diriez pas la même chose si vous aviez connu une religion très légaliste jusqu'à l'étouffement.

Citation :
La loi religieuse acceptée n'enseigne qu'une chose : le Bien qui n'est pas soi, le Bien qui est Dieu.

Pourquoi est-ce que le bien ne pourrait pas simplement venir de l'être humain, faut-il obligatoirement un Dieu? Le bien peut simplement découler de l'expérience des humains, certaines causes entraînent des conséquences néfastes. La répétition de ces causes et conséquences à travers les siècles entraîne une prise de conscience qu'il faut changer quelque chose. C'est tout simplement la sagesse des anciens que nous appelons le "bien".
Revenir en haut Aller en bas
Nassim




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 13:53

alors Oriente toi vers les sciences , ou les arts
l'essentiel étant de parvenir au coeur de l'art qu'on s'est choisit

je ne t'ai jamais dit qu'il fallait reprendre le matériau de base qui ne te convient pas

si tu ne veux pas exceller dans une religion , evidemment que tu ne prends pas le matérieau de base de la religion

c'est à toi de voir

Tiens si c'est la philosophie , je pige rien à la notion de l'Être et de l'Etant de Heidegger , j'ai besoin de lumières dans quelques temps
quand j'aurai finit de lire ce que j'ai à lire



Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 13:56

Citation :
Commence déja par le matériel de base.
Est ce qu'une touffe d'herbe n'est pas en soi un miracle ?
Est ce que le monde n'est pas 1000 miracles ?

Le miracle est un concept humain pour expliquer ce que l'être humain ne parvient pas à expliquer. Or, je suis humble et je reconnais que les humains n'ont pas besoin de tout comprendre et de tout régenter. Ce qu'ils ne comprennent pas aujourd'hui, ils le comprendront peut-être dans deux siècles, nous sommes des êtres vivants dont l'existence est très récente à l'échelle de l'univers. Nous prétendons malgré tout, dans notre arrogance, les religions y contribuent puisqu'elles font de nous des êtres élus et destinataires d'une mission divine, tout savoir, tout comprendre. Ce que nous ne parvenons pas à expliquer, c'est donc Dieu qui l'a fait, comment? Miracle ! C'est sûr, dit comme ça, cela relève de la paresse intellectuelle. Je réfute donc tout concept de miracle.


Dernière édition par Galadriel le Mar 26 Fév 2013, 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 14:02

Je ne suis pas perdue, il n'y a pas à s’inquiéter pour moi. Je disais simplement que les croyants doivent arrêter de se prendre pour les persécutés du monde, surtout les musulmans, leur choix et leur vie sont très simples en réalité mais ils s'imaginent l'inverse, c'est cela qui est assez cocasse. Peut-être que ces religions ne peuvent pas survivre sans un délire de persécution.

Citation :
Citation :
alors Oriente toi vers les sciences , ou les arts
l'essentiel étant de parvenir au coeur de l'art qu'on s'est
choisit

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 14:06

Galadriel a écrit:
Citation :
Commence déja par le matériel de base.
Est ce qu'une touffe d'herbe n'est pas en soi un miracle ?
Est ce que le monde n'est pas 1000 miracles ?

Le miracle est un concept humain pour expliquer ce que l'être humain ne parvient pas à expliquer...

tu as bien dis LE miracle
moi je parle de 1000 miracles en même temps que les non croyants veulent instituer comme étant une "volonté" hasardeuse qui soit la vérité unique et évidente.

Je ne verse pas dans cette sémantique là sur ce sujet ci. Que tu aimes ou pas le terme de miracle, remplace le par le mot que tu veux, le fait est que cette touffe d'herbe que tout le monde regarderait avec admiration si elle était sur mars, se trouve à tes pieds.

C'est comme ceux qui n'aiment pas le mot "Dieu" et préfèrent le terme "mère nature". Ils prennent le terme qu'ils veulent ça ne me dérange aucunement.

De toutes les manières il ne sert à rien d'opposer la transcendance et l'immanence. car l'une et l'autre ont leur existence et leur utilité.
C'est comme la plage et la montagne qui se diront chacune mieux que l'autre. Si tu préfères l'un choisi l'un, si tu préfères l'autre choisi l'autre, ça n'exclue en rien l'existence de l'autre.
ou bien aime l'équilibre qu'apporte les deux, mais les opposer ne sert à rien concrètement.

Maintenant peut être qu'il faille te reconnaitre dans un terme particulier autre que "sans religion".
J'avais connu une personne athée très remontée contre les religions car pour lui c'était débile d'être adepte d'une religion. Puis l'agnosticisme qui était un terme qu'il n'avait jamais entendu a permis une sorte de réconciliation dans son esprit. A savoir que une pensée athée n'exclue pas Dieu et vis versa.
Il y a beaucoup d'autres termes dans lesquelles tu aurais moins d'opposition Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 14:34

Galadriel a écrit:
Je ne suis pas perdue, il n'y a pas à s’inquiéter pour moi. Je disais simplement que les croyants doivent arrêter de se prendre pour les persécutés du monde, surtout les musulmans, leur choix et leur vie sont très simples en réalité mais ils s'imaginent l'inverse, c'est cela qui est assez cocasse. Peut-être que ces religions ne peuvent pas survivre sans un délire de persécution.
...

C'est une question intéressante. C'est à creuser.
Est ce que le délire de persécution est dans l'adepte d'une religion ou bien dans la nature elle-même ?

Après tout, nul besoin d'être musulman pour se dire que son horoscope n'est pas bon, ou que la malchance est au rendez-vous et bien d'autres réflexes de superstitions très humaines.

Ce qui n'exclue pas les réelles persécutions :
un jour le musulman est une chance pour la France, et un autre jour c'est un voleur de pain au chocolat.

un jour on peut mettre un crucifie dans de la pisse au nom de la liberté et de l'autre on veut interdire le voile au nom de la laïcité.

On dit aux enfants que l'homosexualité c'est super et de l'autre on retire les sapins de Noël.

Il y a quand même deux poids deux mesures quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 14:43



Oui, Enutrof : toute cette tendance est organisée par le politique qui n'aime ni ses citoyens, ni les brebis de Dieu.
La laïcité montre son jeu, et nous ne sommes pas dupes.
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 14:45

En gros, je peux faire mon marché comme je veux dans les différentes croyances. Pourquoi pas, mais cela ne résout rien sur le fond. Je ne suis même pas sûre que cela m'intéresse en fait. Je ne cherche pas à me rafistoler. J'établis juste un constat.

En revanche, je suis d'accord pour dire que pour vivre heureux, il faut être capable de s'émerveiller devant la beauté de toute chose. Ne plus pouvoir s'émerveiller et apprécier le beau, c'est humainement s'éteindre. Il faut être content d'exister parce que ce qui nous entoure est tout simplement beau et nous avons la chance de pouvoir le voir. Si nous n'avions pas existé, nous n'aurions jamais pu le voir. Il n'y a pas besoin de chercher plus loin. C'est la capacité d'émerveillement qui pousse peut-être l'être humain à aller de l'avant et à en savoir un peu plus sur ce qui l'entoure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 14:51

Galadriel a écrit:
...mais cela ne résout rien sur le fond....J'établis juste un constat.

On établit tous des constats. Moi mon constat est que l'athéisme peut bien se moquer de textes fondateurs qui ont fait évoluer des sociétés pendant des siècles pendant qu'il (l'athéisme) a été facteur d'hyper destruction mondiale (l'écologie, les nations, les valeurs familiales ect en même pas un siècle)

je constate qu'hier on a colonisé des peuples au nom des droits de l'homme et qu'aujourd'hui on en tue au nom de la démocratie.
On peut constater ce qui nous arrange de constater en fait :)

Galadriel a écrit:

En revanche, je suis d'accord pour dire que pour vivre heureux, il faut être capable de s'émerveiller devant la beauté de toute chose. Ne plus pouvoir s'émerveiller et apprécier le beau, c'est humainement s'éteindre. Il faut être content d'exister parce que ce qui nous entoure est tout simplement beau et nous avons la chance de pouvoir le voir. Si nous n'avions pas existé, nous n'aurions jamais pu le voir. Il n'y a pas besoin de chercher plus loin. C'est la capacité d'émerveillement qui pousse peut-être l'être humain à aller de l'avant et à en savoir un peu plus sur ce qui l'entoure.

l'émerveillement laisse rêveur. Le rêve est déja une transcendance en soi.

"L'émerveillement est à la base de l'adoration."
Thomas Carlyle
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 15:06

Citation :
C'est une question intéressante. C'est à creuser.
Est ce que le délire de persécution est dans l'adepte d'une religion ou bien dans la nature elle-même ?

Les deux en fait. Le délire de persécution est inhérent à toute idéologie religieuse dans la mesure où il y a des personnes "dedans" et des personnes "dehors". Les personnes "out" sont forcément des ennemis qui en veulent aux personnes dedans. C'est la base de toute idéologie, elle a fonctionné pour le nationalisme, le communisme ou le nazisme. Les religions étant des idéologies, elles ont donc le même fonctionnement. De plus, comme ce sont des idéologies et qu'elles ont un pouvoir sur les masses, elles peuvent facilement être récupérées par le pouvoir politique dans un objectif de manipulation. C'est le cas dans tous les pays musulmans, la France et l'Europe n'échappent pas à la règle ni maintenant ni bien sûr autrefois.

Citation :
un jour le musulman est une chance pour la France, et un autre jour c'est un voleur de pain au chocolat.

Cette ambiguïté est possible parce qu'il existe à la base un problème avec l'islam. Il est donc facile de manipuler les individus. Je ne vois pas de réelles "persécutions" des musulmans malgré le délire générale qui entoure cette notion d'"islamophobie". Les musulmans n'auraient jamais pu se comporter de la sorte dans le monde chrétien d'autrefois, aucun souverain ne l'aurait permis et la population aurait chassé les musulmans à coup de fourche ! Je reconnais toutefois qu'il existe des manipulations au niveau de l'Etat mais je ne peux pas vous donner les raisons à l'heure actuelle, on le saura probablement bientôt.

Citation :
un jour on peut mettre un crucifie dans de la pisse au nom de la liberté et de l'autre on veut interdire le voile au nom de la laïcité.

Ce n'est pas la laïcité le problème, la religion n'a pas à dicter ses lois pour tous. Le problème est à mon sens ailleurs. Le christianisme est le socle de la civilisation occidentale et donc de l'identité européenne. Détruire le christianisme permet de déraciner les peuples européens et de les fragiliser et donc les soumettre plus facilement au monde marchand. Le christianisme doit être détruit pour son rôle de socle identitaire, accessoirement de religion. Comme je l'ai dit plus haut, l'athéisme n'est pas à la portée de tous, c'est très difficile de vivre cet état. Des individus sans identité nationale, sans identité régionale, sans raison valable de vivre sont les consommateurs dont rêvent tous les dirigeants.

Pour résumer, la persécution n'est pas destinée à "éprouver" la foi des croyants et tout le baratin que les croyants aiment se raconter, la destruction des religions est à visée purement politique : fabriquer l'homme nouveau.

Citation :
On dit aux enfants que l'homosexualité c'est super et de l'autre on retire les sapins de Noël
.

L'homosexualité sert à détruire ce qui reste de la famille, ce qui participe à cette entreprise de fragilisation des individus.
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 15:18

Citation :
On établit tous des constats. Moi mon constat est que l'athéisme peut bien se moquer de textes fondateurs qui ont fait évoluer des sociétés pendant des siècles pendant qu'il (l'athéisme) a été facteur d'hyper destruction mondiale (l'écologie, les nations, les valeurs familiales ect en même pas un siècle)

Vous ne croyez donc pas que c'est justement les religions qui ont accordé une place indue à l'individu : le placer à la tête de tous les êtres vivants comme élu de Dieu. Il se croit tout permis. L'athéisme est le bébé des religions, ne jamais l'oublier ! Il s'est construit en réaction aux religions, il est donc étroitement lié à celles-ci.

Citation :
je constate qu'hier on a colonisé des peuples au nom des droits de l'homme et qu'aujourd'hui on en tue au nom de la démocratie.
On peut constater ce qui nous arrange de constater en fait :)

Des excuses pour faire la guerre, c'est d'un classique ! Hier c'était le christianisme, Charlemagne a passé sa vie à guerroyer au nom du christianisme, aujourd'hui on le fait au nom des droits de l'homme et de la démocratie, et alors? Qu'est-ce que cela change à l'objectif premier qui est de s'accaparer de nouveaux territoires et de nouvelles richesses? Vous vous arrêtez au message publicitaire, intéressez-vous plutôt aux raisons.

Citation :
l'émerveillement laisse rêveur. Le rêve est déja une transcendance en soi.

Peut-être, mais pas besoin d'un dieu ni d'une religion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 15:43

Galadriel a écrit:
Citation :
On établit tous des constats. Moi mon constat est que l'athéisme peut bien se moquer de textes fondateurs qui ont fait évoluer des sociétés pendant des siècles pendant qu'il (l'athéisme) a été facteur d'hyper destruction mondiale (l'écologie, les nations, les valeurs familiales ect en même pas un siècle)

Vous ne croyez donc pas que c'est justement les religions qui ont accordé une place indue à l'individu : le placer à la tête de tous les êtres vivants comme élu de Dieu. Il se croit tout permis. L'athéisme est le bébé des religions, ne jamais l'oublier ! Il s'est construit en réaction aux religions, il est donc étroitement lié à celles-ci.

Je suis divisé sur la question.
En effet si on parle de religion, on peut constater que le judaïsme est derrière certains soucis de l'humanité.
Si on parle de religion je considère certaines mouvances comme des religions : le sionisme est une religion dérivée du judaïsme, la laïcité est la religion de la République ect.

Si l'athéisme est le bébé des religions ce n'est pas tout à fait vrai mais soit ! :
tu as un enfant. Malheureusement un jour il devient meurtrier. C'est toi qui devra être sur le banc des accusés ? (ne me sort pas "oui mais ça dépend peut être que c'est de ma faute parce que...) Ce ne serait pas à toi d'aller en prison.

Galadriel a écrit:
Citation :
je constate qu'hier on a colonisé des peuples au nom des droits de l'homme et qu'aujourd'hui on en tue au nom de la démocratie.
On peut constater ce qui nous arrange de constater en fait :)

Des excuses pour faire la guerre, c'est d'un classique ! Hier c'était le christianisme, Charlemagne a passé sa vie à guerroyer au nom du christianisme, aujourd'hui on le fait au nom des droits de l'homme et de la démocratie, et alors? Qu'est-ce que cela change à l'objectif premier qui est de s'accaparer de nouveaux territoires et de nouvelles richesses? Vous vous arrêtez au message publicitaire, intéressez-vous plutôt aux raisons.

Je vis dans la réalité des choses.
Si tu es sans religion tu as donc accepté à la place d'une idéologie paisible (la spiritualité) les idéologie matérialistes guerroyantes (laïcité/démocratie et j'en passe)

La question est pourquoi as-tu préféré le côté de la société guerroyante, impudique, matérialiste ? Intéressez-vous à cette raison.

Galadriel a écrit:

Citation :
l'émerveillement laisse rêveur. Le rêve est déja une transcendance en soi.

Peut-être, mais pas besoin d'un dieu ni d'une religion.
supprime donc toutes les racines où puise toutes religions :
l'espoir, la projection d'un but futur, le refus ou du moins la distance aux choses matérialistes.
Tu n'as rien retiré de tout cela. L'homme a toujours un espoir, l'homme finit par se poser des questions sur sa propre mort, l'homme sait que le matériel corrompe les coeurs.

La religion est juste plus codifiée, et Dieu tu l'appelles autrement : le temps, le big bang, le hasard
bref le croyant ne fait que donner un terme unique à la multiplicité des choses immatérielles que tu désignes dans la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Galadriel




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 16:36

Citation :
Je suis divisé sur la question.
En effet si on parle de religion, on peut constater que le judaïsme est derrière certains soucis de l'humanité.
Si on parle de religion je considère certaines mouvances comme des religions : le sionisme est une religion dérivée du judaïsme, la laïcité est la religion de la République ect.

Et donc?.

Citation :
Si l'athéisme est le bébé des religions ce n'est pas tout à fait vrai mais soit ! :

Ah ! Pourquoi croit-on qu'il n'y a pas de dieu? C'est bien parce que quelqu'un s'est évertué à vous asséner qu'il y a un dieu et que seul son dieu mérite adoration. Étonnant que vous n'établissez pas le lien entre les deux.

Citation :
tu as un enfant. Malheureusement un jour il devient meurtrier. C'est toi qui devra être sur le banc des accusés ? (ne me sort pas "oui mais ça dépend peut être que c'est de ma faute parce que...) Ce ne serait pas à toi d'aller en prison.

Sauf que les athées ont conservé le même schéma de pensée que les religions, on n'invente pas grand chose, on recycle ce que l'on sait. Ils ont simplement viré dieu pour mettre à sa place l'homme et fonder la religion des droits de l'homme. Mais encore une fois, qui a donné à l'homme cette soi-disant dignité dont il se pare et est si fier? Qui lui a fait croire qu'il était un être extraordinaire et que tous les êtres qui l'entourent doivent lui être soumis? Les religions monothéistes ont construit l'image que l'homme se fait de lui-même, image démesurée et totalement tronquée. En devenant athée, j'ai trouvé une place plus humble auprès des autres êtres vivants car nous sommes le produit d'un même processus évolutionnel.

Citation :
Je vis dans la réalité des choses.
Si tu es sans religion tu as donc accepté à la place d'une idéologie paisible (la spiritualité) les idéologie matérialistes guerroyantes (laïcité/démocratie et j'en passe)

Je ne cautionne rien du tout, j'essaie d'être objective c'est tout. Qu'est-ce que cette histoire d'idéologie matérialiste? Parce que les religions ne sont pas conquérantes peut-être ? Que faisaient les chrétiens en Amérique ? Que faisaient les musulmans chez les slaves ? Ils pillaient, ils tuaient, ils réduisaient en esclavage et ils violaient. Malgré cela, je ne les combats pas, parce que les humains en ont besoin. Mais ce n'est pas parce qu'on a besoin de quelque chose que cette chose est forcément bonne pour les humains et qu'elle est juste.

Citation :
La question est pourquoi as-tu préféré le côté de la société guerroyante, impudique, matérialiste ? Intéressez-vous à cette raison.

Je préfère ma raison, cela me suffit amplement. Je ne vais pas énumérer ici toutes les absurdités sans nom qui ont jalonné une partie de mon éducation. Si l'islam vous séduit, soit ! mais moi il ne me sert à rien. "impudique", êtes-vous musulman? Vous en adoptez le langage en tout cas. Quant au matérialisme et à la guerre, les croyants n'ont absolument rien à envier aux athées, leur histoire de pillage et conquête parle pour eux.

Citation :
supprime donc toutes les racines où puise toutes religions :
l'espoir, la projection d'un but futur, le refus ou du moins la distance aux choses matérialistes.
Tu n'as rien retiré de tout cela. L'homme a toujours un espoir, l'homme finit par se poser des questions sur sa propre mort, l'homme sait que le matériel corrompe les coeurs.

Oui l'homme est faible et a besoin de béquilles, c'est ce que je dis depuis le départ, on tourne en rond ici. Tant que l'homme souffrira, devra supporter la maladie, le décès de ses proches et la mort, il y a de l'avenir pour les religions sauf s'il décide d'accepter sa fragile existence et de s'y faire. C'est ce que j'ai fait, j'ai accepté mon existence de humble humaine qui a eu la chance de naître, et j'essaie de faire au mieux tout en sachant qu'il y a une fin à tout. L'immortalité ne m'a jamais intéressé, je n'en vois aucun intérêt, le principal atout séduction des religions ne m'a jamais séduit.

Citation :
La religion est juste plus codifiée, et Dieu tu l'appelles autrement : le temps, le big bang, le hasard
bref le croyant ne fait que donner un terme unique à la multiplicité des choses immatérielles que tu désignes dans la vie.

Non, la religion est une idéologie à laquelle il faut adhérer et mettre en veilleuse si possible mon esprit critique. Une fois dedans, il faut en accepter les règles. C'est une pure construction humaine présentée comme une construction divine et sacrée. Cela n'a rien à avoir avec le temps ou le hasard. Je ne parle même pas de la prison que constitue une religion comme islam, une fois dedans, impossible d'en sortir sous peine d'avoir sa tête tranchée si jamais on apprenait que vous avez osé quitter cette merveilleuse, unique et formidable religion. Non franchement merci, les religions, c'est terminé pour moi. Chacun fait ce qu'il veut de sa vie tant qu'on ne vient pas me casser les pieds avec ces histoires de prophètes à dormir debout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   Mar 26 Fév 2013, 16:55

Coucou, Galadriel. Je vais peut-être scindé ce topic. Ta présentation restera dans 'faisons connaissance', et le nouveau
aura pour titre celui que tu choisiras. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour à tous de GALADRIEL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour à tous de GALADRIEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonjour à tous
» Bonjour à tous! Merveilleux site, le meilleur sur le web!
» bonjour à tous
» Bonjour à tous
» Bonjour à tous et a toutes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FAISONS CONNAISSANCE-
Sauter vers: