Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 l'ascension inexorable du FN

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
mon sauveur Jésus




MessageSujet: l'ascension inexorable du FN   Sam 29 Juin 2013, 20:24

Rappel du premier message :

Voilà le FN ne cesse de progresser , j'aimerai avoir des avis sur cette progression et ce que pensent les gens de ce parti (sans me sortir les cliché facho, xénophobes etc)
en parlant du programme qu'ils proposent et savoir si il est vraiment crédible
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Sam 19 Oct 2013, 18:13

On revient au Front National ?

Proposition à Leonarda : position "ahurissante" de Hollande selon Philippot (FN)

De nombreuses réactions se sont succédées après la proposition de François Hollande à Leonarda de venir "poursuivre sa scolarité en France".

Le numéro 2 du FN Florian Philippot a jugé "ahurissante" la position du président..


Les réactions se multiplient après la proposition de François Hollande que Leonarda revienne "seule" poursuivre ses études en France.

A droite, le vice-président du Front National Florian Philippot a jugé ce samedi 19 octobre "ahurissante" la position du président François Hollande sur l'affaire Leonarda, qui reconnaît "la légitimité" de l'expulsion de la collégienne kosovare tout en estimant qu'"elle peut revenir en France, mais seule".
Revenir en haut Aller en bas
Cenuij




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Sam 19 Oct 2013, 18:23

*Espérance* a écrit:
On revient au Front National ?

Proposition à Leonarda : position "ahurissante" de Hollande selon Philippot (FN)

De nombreuses réactions se sont succédées après la proposition de François Hollande à Leonarda de venir "poursuivre sa scolarité en France".

Le numéro 2 du FN Florian Philippot a jugé "ahurissante" la position du président..


Les réactions se multiplient après la proposition de François Hollande que Leonarda revienne "seule" poursuivre ses études en France.

A droite, le vice-président du Front National Florian Philippot a jugé ce samedi 19 octobre "ahurissante" la position du président François Hollande sur l'affaire Leonarda, qui reconnaît "la légitimité" de l'expulsion de la collégienne kosovare tout en estimant qu'"elle peut revenir en France, mais seule".
Les socialistes sont pris dans leurs contradictions, mais, socialiste et contradiction, ne sont-ils pas homonymes ?
Revenir en haut Aller en bas
Cenuij




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Sam 19 Oct 2013, 18:41

Leonarda : « Un jour ou l’autre je rentre en France et c’est moi qui vais faire la loi »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Sam 19 Oct 2013, 18:43

Voici le programme du FN concernant l'immigration :

POSITIONS


- Réduction en 5 ans de l’immigration légale de 200 000 entrées par an à 10 000 entrées par an (division par 20), en privilégiant les talents qui permettront le rayonnement de notre pays et l’innovation. Modifications législatives et réglementaires du Code de l’entrée et du séjour des étrangers (CESEDA) en ce sens.

- Suppression du regroupement familial.

- Réduction drastique du nombre de demandeurs d’asile admis à rester en France. Le budget de l’asile représente un coût en progression constante (+27% en 2011, à 376 millions d’euros). La France doit procéder aux révisions constitutionnelles, législatives et réglementaires pour atteindre cet objectif.

- Remise en cause des accords de Schengen sur la libre circulation des personnes : la France reprendra le contrôle de ses frontières.

- Réduire la durée maximale de la carte de séjour de 10 ans actuellement à 3 ans renouvelable avec un strict contrôle des conditions d’obtention.

- Renégociation de la Convention européenne des droits de l’homme, et notamment de son article 8 qui est utilisé par les associations de promotion de l’immigration pour accroître l’immigration vers la France.

- Suppression du droit du sol et réforme en profondeur du code de la nationalité française afin que l’acquisition de la nationalité ne soit plus une simple formalité administrative : être français est un honneur. La naturalisation se mérite et doit être soumise à des conditions strictes de présence paisible et prolongée sur le territoire, en situation légale, de maitrise de la langue française et de preuve d’assimilation. Plus généralement la double nationalité ne sera plus autorisée en dehors des cas de double nationalité avec un autre pays de l’Union européenne ; les personnes concernées seront amenées à choisir entre les deux nationalités.

- Lutte contre l’immigration clandestine, qui doit être ramenée à zéro. Expulsion systématique de toute personne qui entre ou se maintient illégalement sur le territoire national. Suppression des pompes aspirantes de l’immigration clandestine, telle que l’Aide Médicale d’Etat, réservée aux migrants clandestins.

- Suppression, dans le droit français, de la possibilité de régulariser des clandestins.

- Les manifestations de clandestins ou de soutien aux clandestins seront interdites.

- Le racisme anti-Français comme motivation d’un crime ou d’un délit sera considéré comme une circonstance particulièrement aggravante et alourdira la peine encourue.

- Exécution dans leur pays d’origine des peines d’emprisonnement prononcées contre les étrangers grâce à des accords bilatéraux passés avec les pays dont sont originaires les ressortissants les plus représentés dans les statistiques françaises de la délinquance. Dans tous les cas, rétablissement des expulsions dans leur pays d’origine des étrangers condamnés pénalement.

- Application de la priorité nationale. Les entreprises se verront inciter à prioriser l’emploi, à compétences égales, des personnes ayant la nationalité française. Afin d’inciter les entreprises à respecter cette pratique de priorité nationale, une loi contraindra Pôle Emploi à proposer, toujours à compétences égales, les emplois disponibles aux demandeurs d’emploi français. Les administrations respecteront également ce principe, et la liste des emplois dits « de souveraineté » sera élargie, notamment dans les secteurs régaliens où les professions seront réservées aux personnes ayant la nationalité française. La priorité nationale doit s’appliquer à tous les Français, quelle que soit leur origine. Les étrangers qui travaillent et qui cotisent bénéficieront du fruit normal de leurs cotisations. Les étrangers en situation légale qui ne trouvent pas de travail seront incités à retourner dans leur pays au bout d’un an d’inactivité et leurs cotisations retraites leurs seront restituées sous forme de capital. La priorité nationale s’appliquera également en matière de logement social où, à situation égale, le logement sera d’abord proposé aux personnes ayant la nationalité française. Les allocations familiales seront réservées aux familles dont un parent au moins est français ou européen.

- Instauration d’un grand ministère de l’Intérieur, de l’immigration et de la laïcité afin d’assurer la cohérence et la coordination des politiques publiques dans ces trois domaines. Il publiera, chaque trimestre, les chiffres et statistiques détaillés du nombre de titres de séjour délivrés, du nombre de naturalisations octroyées et du nombre de reconduites à la frontière effectuées.

- Mise en œuvre d’une politique de coopération renforcée, notamment avec les pays d’Afrique. Les aides au développement seront subordonnées à une coopération étroite avec les autorités françaises s’agissant des flux migratoires et des procédures d’expulsion des clandestins vers leur pays d’origine.

- Réaffirmation de notre modèle républicain et de ses valeurs contre le multiculturalisme anglo-saxon. L’assimilation, via l’école notamment, doit redevenir la règle, et le communautarisme banni. La France inscrira dans sa Constitution « la République ne reconnaît aucune communauté ».
Revenir en haut Aller en bas
*Amy*

avatar


MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Sam 19 Oct 2013, 18:57

Ben dis donc, j'ai l'impression que ce sont eux les racistes, ils sont anti- tout ce qui n'est pas français...Ils adorent la france ou quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Sam 19 Oct 2013, 18:58

Semsem a écrit:
Ben dis donc, j'ai l'impression que ce sont eux les racistes, ils sont anti- tout ce qui n'est pas français...Ils adorent la france ou quoi?
c'est ce que je dis depuis le début de ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
paulau




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Sam 19 Oct 2013, 19:17

Leonarda, racisme , anti racisme

Sous tendu à l'affaire Léonarda, il y a l'accusation de racisme , propagée directement ou implicitement par certains milieux.

Le texte ci-dessous , un peu long, mais divisé en paragraphes clairement titrés , qui a été rédigé il y a 8 ans , est toujours d'actualité : il traite des effets néfastes des associations anti racistes qui , en particulier , alimentent

Ce texte étant un peu long , je ne donne que les deux premiers paragraphes
Le lien permettant d'accéder au reste du texte est indiqué à la fin de ceux-ci.




"
Associations de lutte contre le racisme

Des organisations animées par un anti racisme vigilant mènent depuis trente ans de nombreuses actions, diffusent leurs idées, saisissent les tribunaux.
Chaque année, à la mi-mars, elles participent à la semaine d’éducation contre le racisme organisée en particulier dans les établissements scolaires.
Cependant les idées et les actions de beaucoup de ces organisations apparaissent souvent stériles car elles oublient que pour intégrer, il faut disposer d’un cadre stable et respecté. Les étrangers doivent être valorisés. Au contraire l’on constate que des anti-racistes mettent en avant les étrangers dont le comportement est le plus contestable

Les sans-papiers.

Certains qualifient des étrangers de sans-papiers. Cette qualification peut être considérée comme fallacieuse. En effet les étrangers en question avaient des papiers, qu’il s’agisse de visas, de titres de séjour ou de récépissé de demande d’asile. Ils connaissaient de ce fait la date de la fin de l’autorisation du séjour dont ont leur refuse la reconduction. Cette autorisation non renouvelée, ils prennent sciemment le risque d’être dans l’illégalité. L’expression « étrangers illégaux » traduit mieux la réalité de la situation. L’expression sans-papiers transforme, elle, une transgression de la loi en privation d’un droit.

Cette façon de présenter la situation d’étrangers illégaux a l’inconvénient de mettre en avant des étrangers qui veulent imposer leur présence sans l’autorisation des gouvernants représentatifs du peuple.

De plus les Français d’origine étrangère ainsi que les étrangers en situation régulière sont victimes d’un effet pervers produit par la non expulsion des étrangers illégaux. Il leur devient quasiment impossible d’obtenir des visas pour faire venir en France leur famille pour de simples visites. En effet l’on pense qu’une fois en France ces personnes peuvent être tentées de devenir des illégaux qui essayeront de se faire qualifier de sans-papiers afin d’obtenir des cartes de résident. De ce fait c’est aux résidents français de se rendre à l’étranger s’ils veulent voir leur famille, le territoire national, leur territoire s’ils sont Français, étant interdit à leurs proches.

Régulariser les sans-papiers reviendrait à accepter que quiconque s’établissant illégalement en France dispose d’un droit d’installation définitif. Aucune politique d’intégration n’est concevable dans ces conditions. Ce sont les étrangers en situation régulière ou les Français d’origine étrangère qui feraient les frais de l’application de ces théories


Le délit de solidarité

De plus sont parfois présentées comme instituant un délit de solidarité les dispositions du code pénal créant le délit d’aide au séjour irrégulier. Le législateur qui prend ces mesures dans le but de rendre efficace sa politique d’immigration est de ce fait montré comme sanctionnant la solidarité ; on le présente comme étant inaccessible au sentiment humain le plus élémentaire. La preuve de cette inaccessibilité est complétée par les parallèles explicites ou implicites qui naissent lors d’expulsion d’étrangers illégaux. Ces expulsions sont en effet parfois comparées aux opérations de déportation organisées durant la deuxième guerre mondiale. L’on parle ainsi de rafles d’enfants. En effet certains veulent utiliser le principe de la scolarisation de tous les enfants, y compris de ceux qui ne sont que temporairement en France, pour ensuite revendiquer, du fait de cette scolarisation, un droit au séjour permanent. Si l’État fait respecter la loi et décide des expulsions il est accusé de fomenter ces rafles d’enfants. Un principe généreux, la scolarisation de tous, est détourné de son objet. De plus là aussi certain font, en utilisant le terme « rafle », un rapprochement entre les expulsions d’illégaux et les opérations menées par les autorités d’occupation lors de la deuxième guerre mondiale.

Des associations de défense des étrangers présentent ainsi les gouvernants d’un pays démocratique comme prenant des décisions moralement condamnables, assimilables à celles décidées par des dirigeants de régimes totalitaires. Une égalité est créée entre régimes démocratiques et système totalitaire, niant de fait la spécificité de ces derniers.
Une chose de plus apparaît fréquemment : l’utilisation du souvenir du génocide juif dans le but de paralyser l’exercice nécessaire de l’autorité par un État démocratique.
Cette allusion permanente au génocide conduit à banaliser l’inacceptable .

Le régime politique et économique de la France est également déprécié quand des groupuscules mettent notre pays face à des situations insolubles. Pour eux il s’agit d’accueillir tous ceux qui le demandent, y compris les illégaux, et de leur donner des droits, en particulier au logement. La quantité de logements construits ou constructibles est limitée, le nombre d’arrivants, pour certains doit être illimité puisque même ceux auxquels le gouvernement ne veut pas donner un droit à résidence, les "sans papiers", doivent avoir le droit de s’installer librement, de disposer d’un logement. Cette opposition rend impossible toute politique du logement.
Les militants qui encouragent des gens à venir sans autorisation puis à revendiquer des priorités pour ces derniers, utilisent l’étranger pour déconsidérer la France, montrée comme étant gouvernée de manière inhumaine.


La suite :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Salomon

avatar


MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Sam 19 Oct 2013, 19:46

Cenuij a écrit:
Salomon a écrit:
paulau a écrit:
Au sujet de l'affaire " Léonarda"

Ce qui distincte un citoyen d'un étranger , c'est que le citoyen a un droit inaliénable à résider dans son pays. Si l'étranger , sous prétexte qu les gauchistes font du bruit , peut aussi résider à vie, on met l'étranger et le citoyen sur un pied d'égalité, plus rien ne distincte le citoyen de l'étranger . Le citoyen devient comme un étranger dans son propre pays. Il ne faut pas chercher plus loin les causes de la montée du F.N. .
Si tout le monde était riche en France pense que tu qu'on se poserais ce genre de question?
Tout le monde est riche au Qatar, Koweit, Arabie : c'est pire qu'en France
Pire qu'en France ? tu plaisante j'espère .......y'a pas photo c'est pas le Qatar,le Koweït et l'Arabie qui demande des prêts a la France c'est le contraire et je ne dis pas cela par solidarité Islamique bien au contraire je trouve que ses pays gaspille l'argent mais les natifs de ses pays sont tous riches pour la plupart surtout pour le Qatar et le Koweit le R.S.A au Qatar c'est plus de 5000 euros par mois prime d'installation (mariage) 10 000 euros etc etc..........dans ses pays ils n'ont aucun soucis .............. tu crois que dans les beaux quartiers de Paris les riches ont des soucis entre eux ? pourtant il y'a beaucoup d'immigré du golfe dans ses beaux quartiers ........... étrange le riche immigré ne pose aucun soucis au Français riche
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 00:16

*Espérance* a écrit:
Voici le programme du FN concernant l'immigration :

POSITIONS


- Réduction en 5 ans de l’immigration légale de 200 000 entrées par an à 10 000 entrées par an (division par 20), en privilégiant les talents qui permettront le rayonnement de notre pays et l’innovation. Modifications législatives et réglementaires du Code de l’entrée et du séjour des étrangers (CESEDA) en ce sens.

- Suppression du regroupement familial.

- Réduction drastique du nombre de demandeurs d’asile admis à rester en France. Le budget de l’asile représente un coût en progression constante (+27% en 2011, à 376 millions d’euros). La France doit procéder aux révisions constitutionnelles, législatives et réglementaires pour atteindre cet objectif.

- Remise en cause des accords de Schengen sur la libre circulation des personnes : la France reprendra le contrôle de ses frontières.

- Réduire la durée maximale de la carte de séjour de 10 ans actuellement à 3 ans renouvelable avec un strict contrôle des conditions d’obtention.

- Renégociation de la Convention européenne des droits de l’homme, et notamment de son article 8 qui est utilisé par les associations de promotion de l’immigration pour accroître l’immigration vers la France.

- Suppression du droit du sol et réforme en profondeur du code de la nationalité française afin que l’acquisition de la nationalité ne soit plus une simple formalité administrative : être français est un honneur. La naturalisation se mérite et doit être soumise à des conditions strictes de présence paisible et prolongée sur le territoire, en situation légale, de maitrise de la langue française et de preuve d’assimilation. Plus généralement la double nationalité ne sera plus autorisée en dehors des cas de double nationalité avec un autre pays de l’Union européenne ; les personnes concernées seront amenées à choisir entre les deux nationalités.

- Lutte contre l’immigration clandestine, qui doit être ramenée à zéro. Expulsion systématique de toute personne qui entre ou se maintient illégalement sur le territoire national. Suppression des pompes aspirantes de l’immigration clandestine, telle que l’Aide Médicale d’Etat, réservée aux migrants clandestins.

- Suppression, dans le droit français, de la possibilité de régulariser des clandestins.

- Les manifestations de clandestins ou de soutien aux clandestins seront interdites.

- Le racisme anti-Français comme motivation d’un crime ou d’un délit sera considéré comme une circonstance particulièrement aggravante et alourdira la peine encourue.

- Exécution dans leur pays d’origine des peines d’emprisonnement prononcées contre les étrangers grâce à des accords bilatéraux passés avec les pays dont sont originaires les ressortissants les plus représentés dans les statistiques françaises de la délinquance. Dans tous les cas, rétablissement des expulsions dans leur pays d’origine des étrangers condamnés pénalement.

- Application de la priorité nationale. Les entreprises se verront inciter à prioriser l’emploi, à compétences égales, des personnes ayant la nationalité française. Afin d’inciter les entreprises à respecter cette pratique de priorité nationale, une loi contraindra Pôle Emploi à proposer, toujours à compétences égales, les emplois disponibles aux demandeurs d’emploi français. Les administrations respecteront également ce principe, et la liste des emplois dits « de souveraineté » sera élargie, notamment dans les secteurs régaliens où les professions seront réservées aux personnes ayant la nationalité française. La priorité nationale doit s’appliquer à tous les Français, quelle que soit leur origine. Les étrangers qui travaillent et qui cotisent bénéficieront du fruit normal de leurs cotisations. Les étrangers en situation légale qui ne trouvent pas de travail seront incités à retourner dans leur pays au bout d’un an d’inactivité et leurs cotisations retraites leurs seront restituées sous forme de capital. La priorité nationale s’appliquera également en matière de logement social où, à situation égale, le logement sera d’abord proposé aux personnes ayant la nationalité française. Les allocations familiales seront réservées aux familles dont un parent au moins est français ou européen.

- Instauration d’un grand ministère de l’Intérieur, de l’immigration et de la laïcité afin d’assurer la cohérence et la coordination des politiques publiques dans ces trois domaines. Il publiera, chaque trimestre, les chiffres et statistiques détaillés du nombre de titres de séjour délivrés, du nombre de naturalisations octroyées et du nombre de reconduites à la frontière effectuées.

- Mise en œuvre d’une politique de coopération renforcée, notamment avec les pays d’Afrique. Les aides au développement seront subordonnées à une coopération étroite avec les autorités françaises s’agissant des flux migratoires et des procédures d’expulsion des clandestins vers leur pays d’origine.

- Réaffirmation de notre modèle républicain et de ses valeurs contre le multiculturalisme anglo-saxon. L’assimilation, via l’école notamment, doit redevenir la règle, et le communautarisme banni. La France inscrira dans sa Constitution « la République ne reconnaît aucune communauté ».
il y a du bon sens dans certaines mesures, d'autres sont excessives et de toutes façons inapplicables.
Revenir en haut Aller en bas
amr




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 01:33


rosarum a écrit:

il y a du bon sens dans certaines mesures, d'autres sont excessives et de toutes façons inapplicables.
Je prédis par contre moi que dès l’accession du FN au pouvoir, la France connaîtra le plus formidable effondrement bancaire de son histoire et sera frappé de plein fouet de la grande crise économique que le monde connaisse et qui épargne jusqu'à présent certains pays comme la france...Je prédis également de grands soulèvement indépendantistes de ses certaines contrées comme la martinique etc;
Le peuple français va assister avec stupéfaction à sa mise à genou sans rien comprendre ce qui lui arrive...Priez pour que le front national ne puisse jamais réussir dans les élections...

Revenir en haut Aller en bas
Cenuij




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 02:26

amr a écrit:

rosarum a écrit:

il y a du bon sens dans certaines mesures, d'autres sont excessives et de toutes façons inapplicables.
Je prédis par contre moi que dès l’accession du FN au pouvoir, la France connaîtra le plus formidable effondrement bancaire de son histoire et sera frappé de plein fouet de la grande crise économique que le monde connaisse et qui épargne jusqu'à présent certains pays comme la france...Je prédis également de grands soulèvement indépendantistes de ses certaines contrées comme la martinique etc;
Le peuple français va assister avec stupéfaction à sa mise à genou sans rien comprendre ce qui lui arrive...Priez pour que le front national ne puisse jamais réussir dans les élections...

La politique économique suivie sera celle que suit actuellement Cameron.
Revenir en haut Aller en bas
Cenuij




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 02:28

rosarum a écrit:
*Espérance* a écrit:
Voici le programme du FN concernant l'immigration :

POSITIONS


- Réduction en 5 ans de l’immigration légale de 200 000 entrées par an à 10 000 entrées par an (division par 20), en privilégiant les talents qui permettront le rayonnement de notre pays et l’innovation. Modifications législatives et réglementaires du Code de l’entrée et du séjour des étrangers (CESEDA) en ce sens.

- Suppression du regroupement familial.

- Réduction drastique du nombre de demandeurs d’asile admis à rester en France. Le budget de l’asile représente un coût en progression constante (+27% en 2011, à 376 millions d’euros). La France doit procéder aux révisions constitutionnelles, législatives et réglementaires pour atteindre cet objectif.

- Remise en cause des accords de Schengen sur la libre circulation des personnes : la France reprendra le contrôle de ses frontières.

- Réduire la durée maximale de la carte de séjour de 10 ans actuellement à 3 ans renouvelable avec un strict contrôle des conditions d’obtention.

- Renégociation de la Convention européenne des droits de l’homme, et notamment de son article 8 qui est utilisé par les associations de promotion de l’immigration pour accroître l’immigration vers la France.

- Suppression du droit du sol et réforme en profondeur du code de la nationalité française afin que l’acquisition de la nationalité ne soit plus une simple formalité administrative : être français est un honneur. La naturalisation se mérite et doit être soumise à des conditions strictes de présence paisible et prolongée sur le territoire, en situation légale, de maitrise de la langue française et de preuve d’assimilation. Plus généralement la double nationalité ne sera plus autorisée en dehors des cas de double nationalité avec un autre pays de l’Union européenne ; les personnes concernées seront amenées à choisir entre les deux nationalités.

- Lutte contre l’immigration clandestine, qui doit être ramenée à zéro. Expulsion systématique de toute personne qui entre ou se maintient illégalement sur le territoire national. Suppression des pompes aspirantes de l’immigration clandestine, telle que l’Aide Médicale d’Etat, réservée aux migrants clandestins.

- Suppression, dans le droit français, de la possibilité de régulariser des clandestins.

- Les manifestations de clandestins ou de soutien aux clandestins seront interdites.

- Le racisme anti-Français comme motivation d’un crime ou d’un délit sera considéré comme une circonstance particulièrement aggravante et alourdira la peine encourue.

- Exécution dans leur pays d’origine des peines d’emprisonnement prononcées contre les étrangers grâce à des accords bilatéraux passés avec les pays dont sont originaires les ressortissants les plus représentés dans les statistiques françaises de la délinquance. Dans tous les cas, rétablissement des expulsions dans leur pays d’origine des étrangers condamnés pénalement.

- Application de la priorité nationale. Les entreprises se verront inciter à prioriser l’emploi, à compétences égales, des personnes ayant la nationalité française. Afin d’inciter les entreprises à respecter cette pratique de priorité nationale, une loi contraindra Pôle Emploi à proposer, toujours à compétences égales, les emplois disponibles aux demandeurs d’emploi français. Les administrations respecteront également ce principe, et la liste des emplois dits « de souveraineté » sera élargie, notamment dans les secteurs régaliens où les professions seront réservées aux personnes ayant la nationalité française. La priorité nationale doit s’appliquer à tous les Français, quelle que soit leur origine. Les étrangers qui travaillent et qui cotisent bénéficieront du fruit normal de leurs cotisations. Les étrangers en situation légale qui ne trouvent pas de travail seront incités à retourner dans leur pays au bout d’un an d’inactivité et leurs cotisations retraites leurs seront restituées sous forme de capital. La priorité nationale s’appliquera également en matière de logement social où, à situation égale, le logement sera d’abord proposé aux personnes ayant la nationalité française. Les allocations familiales seront réservées aux familles dont un parent au moins est français ou européen.

- Instauration d’un grand ministère de l’Intérieur, de l’immigration et de la laïcité afin d’assurer la cohérence et la coordination des politiques publiques dans ces trois domaines. Il publiera, chaque trimestre, les chiffres et statistiques détaillés du nombre de titres de séjour délivrés, du nombre de naturalisations octroyées et du nombre de reconduites à la frontière effectuées.

- Mise en œuvre d’une politique de coopération renforcée, notamment avec les pays d’Afrique. Les aides au développement seront subordonnées à une coopération étroite avec les autorités françaises s’agissant des flux migratoires et des procédures d’expulsion des clandestins vers leur pays d’origine.

- Réaffirmation de notre modèle républicain et de ses valeurs contre le multiculturalisme anglo-saxon. L’assimilation, via l’école notamment, doit redevenir la règle, et le communautarisme banni. La France inscrira dans sa Constitution « la République ne reconnaît aucune communauté ».
il y a du bon sens dans certaines mesures, d'autres sont excessives et de toutes façons inapplicables.
Je ne vois que du bon sens ; tout sera applicable et appliqué parce que décidé par référendum.
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 13:00

*Espérance* a écrit:

- Suppression du droit du sol et réforme en profondeur du code de la nationalité française afin que l’acquisition de la nationalité ne soit plus une simple formalité administrative :

Bonjour Espérance,

 je ne sais pas où les gens du FN ont vu que ce n'était qu'une simple formalité.

Mon épouse est d'origine Tunisienne et il a fallu un peu plus de 6 années de formalités pour qu'elle acquière la nationalité Française. Je précise qu'elle avait déjà la carte décennale de séjour.

En plus, il fallait que je prouve que j'étais toujours Français, je raconte pas les formalités, vous n'en avez aucune idée. bounce 

Je respecte les sympathisants du FN car j'en connais parmi mes voisins et on s'entend très bien, mais les responsables (?) de ce parti, ce sont plutôt des Rantanplans de la politique, si vous me passez l'expression. scratch
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 14:28

Skander a écrit:
*Espérance* a écrit:

- Suppression du droit du sol et réforme en profondeur du code de la nationalité française afin que l’acquisition de la nationalité ne soit plus une simple formalité administrative :
Bonjour Espérance,

 je ne sais pas où les gens du FN ont vu que ce n'était qu'une simple formalité.

Mon épouse est d'origine Tunisienne et il a fallu un peu plus de 6 années de formalités pour qu'elle acquière la nationalité Française. Je précise qu'elle avait déjà la carte décennale de séjour.

En plus, il fallait que je prouve que j'étais toujours Français, je raconte pas les formalités, vous n'en avez aucune idée. bounce 

Je respecte les sympathisants du FN car j'en connais parmi mes voisins et on s'entend très bien, mais les responsables (?) de ce parti, ce sont plutôt des Rantanplans de la politique, si vous me passez l'expression. scratch
la vraie question est de savoir pourquoi un étranger veut acquérir la nationalité française ?
est ce pour partager une culture et des traditions (saucisson pur porc et quart de rouge) ou bien pour les avantages matériels que cette nationalité procure ?
Revenir en haut Aller en bas
Cenuij




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 14:59

Les musulmans n'ont rien à craindre du FN, au contraire.
Ils ont besoin de savoir ce que la France accepte de l'islam et n'accepte pas : ils ont besoin d'une clarification que personne ne leur a jamais donné par lâcheté et compromission avec le Golfe et les USA.

1) Lieux de culte payés avec l'argent des fidèles
2) Lieux de culte qui s'intègrent dans le paysage urbain (voir les synagogues)
3) Fin du hallal/casher et non importation de viande hallal/casher (Aucune viande en France n'est sacrifiée à une "idole")
4) Tout effet public de la sha'ria interdits sous peine d'amende puis prison et ou d'expulsion définitive du territoire avec déchéance de la nationalité française (cas des nationaux, cas des double nationaux et étrangers)
5) Suppression des appels à la haine dans : 1) Le Coran 2) La Sunna 3) La Sira
6) Suppression des chaînes satellitaires des pays arabo-musulmans

Et l'islam redeviendra ce qu'il était avant les califes : une religion de paix.
Revenir en haut Aller en bas
*Amy*

avatar


MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 15:34

Cenuij a écrit:
Les musulmans n'ont rien à craindre du FN, au contraire.
Ils ont besoin de savoir ce que la France accepte de l'islam et n'accepte pas : ils ont besoin d'une clarification que personne ne leur a jamais donné par lâcheté et compromission avec le Golfe et les USA.

1) Lieux de culte payés avec l'argent des fidèles
2) Lieux de culte qui s'intègrent dans le paysage urbain (voir les synagogues)
3) Fin du hallal/casher et non importation de viande hallal/casher (Aucune viande en France n'est sacrifiée à une "idole")
4) Tout effet public de la sha'ria interdits sous peine d'amende puis prison et ou d'expulsion définitive du territoire avec déchéance de la nationalité française (cas des nationaux, cas des double nationaux et étrangers)
5) Suppression des appels à la haine dans : 1) Le Coran 2) La Sunna 3) La Sira
6) Suppression des chaînes satellitaires des pays arabo-musulmans

Et l'islam redeviendra ce qu'il était avant les califes : une religion de paix.
Ce n'est ni toi ni le FN qui vont decider des regles de notre religion tu sais?
"suppression des appels a la haine" tu dis? Regarde un peu la Thora....et crois tu que votre bible est ideale dans ce domaine la?
"suprresion des chaines arabo-musulmanes"? looool fourirel
je pense qu'il y a un certain internet qui es toujours a la rescousse et qui n'empechera pas les gens de connaitre l'islam et les arabes...

Ah oui j'oubliais :"les musulmans n'ont rien a craindre du FN"
pour les gens qui pensent comme toi bien sur que que le FN est le parti politique ideal des reves...

Ces points que tu cites c'est le FN qui le dit ou bien c'est ta deduction d'apres leurs politiques?
Revenir en haut Aller en bas
mon sauveur Jésus




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 16:49

de toute façon le FN passera donc on verra bien :)
Revenir en haut Aller en bas
*Amy*

avatar


MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 17:11

mon sauveur Jésus a écrit:
de toute façon le FN passera donc on verra bien :)

c pas sur
Revenir en haut Aller en bas
Cenuij




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 17:17

Si c'est sûr... tout s'accélère.
Si le programme présenté ci-dessus de ne plaît pas, tu as les 57 pays de la Conférence Islamique. Autrement dit : l'embarras du choix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 17:20

Cenuij a écrit:
Si c'est sûr... tout s'accélère.
Si le programme présenté ci-dessus de ne plaît pas, tu as les 57 pays de la Conférence Islamique. Autrement dit : l'embarras du choix.
comme tu y vas !!! Shocked 

Hé bien, moi, je suis française et ce programme ne me plait pas non plus. J'espère qu'il y en a beaucoup qui pensent comme moi et ne voteront pas pour ce parti.

 
Revenir en haut Aller en bas
Cenuij




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Dim 20 Oct 2013, 17:52

Ce programme sera proposé en référendum : tu auras tout le loisir de voter contre.
Revenir en haut Aller en bas
paulau




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Lun 21 Oct 2013, 19:02


Sur l' affaire Léonarda , une bonne analyse du comportement de Hollande :


Hollande et l’affaire Leonarda : demi-mesure, flop total !
À mauvaise analyse, mauvaise solution
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Cenuij




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 00:41

Et Luc Rosenzweig est de gauche, c'est un ex du Monde...
On a compris que le P.S veut un nouveau 21 avril, il est jaloux de Chirac.
C'est un bien mauvais calcul. MLP pourra gagner avec les voix de l'UMP qui soit se porteront sur elle, soit s'abstiendront, mais ne voteront pas Hollande après le pire quinquennat de la Vè...
Revenir en haut Aller en bas
amr




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 01:24


Cenuij a écrit:
Et Luc Rosenzweig est de gauche, c'est un ex du Monde...
On a compris que le P.S veut un nouveau 21 avril, il est jaloux de Chirac.
C'est un bien mauvais calcul. MLP pourra gagner avec les voix de l'UMP qui soit se porteront sur elle, soit s'abstiendront, mais ne voteront pas Hollande après le pire quinquennat de la Vè...


Mais les musulmans voteront en masse pour PS...Qu'est-ce que le front national va faire alors...Pourquoi crois-tu qu'on leur a collé Sorral : eux il continue à mobiliser l'extrème-droit et lui à assurer les musulmans qu'ils n'ont rien à craindre du FN même s'il montre les dents..Qu'eux au moins ils sont des gens honnêtes...Il croit qu'il a réellement berné les musulmans...Même s'ils détestent les juifs , soit assuré qu'il choisiront de voter plutôt pour les juifs que le FN,tu verra la déferlante des musulmans qu'il y aura le jour des élections pour le PS...


Revenir en haut Aller en bas
mon sauveur Jésus




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 12:47

amr a écrit:

Cenuij a écrit:
Et Luc Rosenzweig est de gauche, c'est un ex du Monde...
On a compris que le P.S veut un nouveau 21 avril, il est jaloux de Chirac.
C'est un bien mauvais calcul. MLP pourra gagner avec les voix de l'UMP qui soit se porteront sur elle, soit s'abstiendront, mais ne voteront pas Hollande après le pire quinquennat de la Vè...
Mais les musulmans voteront en masse pour PS...Qu'est-ce que le front national va faire alors...Pourquoi crois-tu qu'on leur a collé Sorral : eux il continue à mobiliser l'extrème-droit et lui à assurer les musulmans qu'ils n'ont rien à craindre du FN même s'il montre les dents..Qu'eux au moins ils sont des gens honnêtes...Il croit qu'il a réellement berné les musulmans...Même s'ils détestent les juifs , soit assuré qu'il choisiront de voter plutôt pour les juifs que le FN,tu verra la déferlante des musulmans qu'il y aura le jour des élections pour le

les musulmans sont bien cons pour voter PS, il n'y a pas plus anti-islam que les gauchistes , ils sont pour l'immigration massive et contre la montée de l'islam en france en balacant que la laïcité est en danger . hypocrisie totale puisque si il y a un probleme avec l'islam c'est qu'il y a trop de musulmans et ces musulmans sont les mêmes immigrés qu'ils font venir en masse chaque année pour avoir de la main-d'oeuvre pas chere. Qu'est-ce que la gauche a faite pour les musulmans depuis mitterand? concretement est-ce que vous etes considéré dans ce pays? ou êtes encore traité comme des étrangers? le FN est-il responsable de votre situation? réflechissez un peu . L'umps est sioniste/maçonnique et  detestent les musulmans et catholiques (on le voit bien , les deux religions sont attaqués) le FN veut s'attaquer a cette oligarchie mondialiste sans le nommer (elle sait qu'elle serait diabolisée) , elle est la meilleur chose a l'heure actuelle pour les francais qu'ils soient musulmans ou non .
j'irai plus loin le jean marie lepen est le seul qui defend les interets des musulmans dans le monde , il est contre l'ingerence de l'occident au moyen orient et denonce clairement les raison de celle-ci, explique les raisons de l'appauvrissement de l'afrique pillée par l'occident , il est clairement pour les palestiniens etc

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

regarde cet interview , tu comprendras
Revenir en haut Aller en bas
mon sauveur Jésus




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 12:56

le FN veut preserver l'histoire , la culture et les moeurs de la france en quoi est-ce raciste? il prone la même chose pour chaque pays
le FN veut se preserver d'une immigration massive qui met en danger les nationaux , culturellement, economiquement , en quoi est-ce raciste?
le FN veut redonner sa souverainneté a la france , volée par L'UE , en quoi est fachiste?
nous sommes dans un monde ou les valeurs qu'on nous vend sont inversé et les gens sont completement lobotomisé et manipulé
Revenir en haut Aller en bas
mon sauveur Jésus




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 12:59

amr a écrit:

Cenuij a écrit:
Et Luc Rosenzweig est de gauche, c'est un ex du Monde...
On a compris que le P.S veut un nouveau 21 avril, il est jaloux de Chirac.
C'est un bien mauvais calcul. MLP pourra gagner avec les voix de l'UMP qui soit se porteront sur elle, soit s'abstiendront, mais ne voteront pas Hollande après le pire quinquennat de la Vè...
Mais les musulmans voteront en masse pour PS...Qu'est-ce que le front national va faire alors...Pourquoi crois-tu qu'on leur a collé Sorral : eux il continue à mobiliser l'extrème-droit et lui à assurer les musulmans qu'ils n'ont rien à craindre du FN même s'il montre les dents..Qu'eux au moins ils sont des gens honnêtes...Il croit qu'il a réellement berné les musulmans...Même s'ils détestent les juifs , soit assuré qu'il choisiront de voter plutôt pour les juifs que le FN,tu verra la déferlante des musulmans qu'il y aura le jour des élections pour le PS...

et pourtant des juifs massacrent des musulmans et haissent tous les goys , on voit bien que tu es un pur produit maçonnique qui t'a formaté a detester le FN meme quand la raison te demontre de faire le contraire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 13:15

Et pourquoi donc, dans ce cas, l'Eglise catholique met en garde contre les idées du FN ?
(croire.com)



L'Eglise catholique met en garde contre les idées du Front national depuis longtemps.


De nombreux évêques sont intervenus dans le débat public pour repousser les idées de l'extrême droite et refuser tout amalgame entre le vernis catholique du FN et l'esprit évangélique.

Refuser tout compromis

Les premières condamnations explicites du Front national remontent à 1985, aux lendemains des élections européennes où le FN atteint 11%. Face aux propos racistes de Jean-Marie Le Pen et à sa volonté de récupérer l'identité chrétienne, de nombreux évêques élèvent la voix. Le premier, Mgr Decourtray, archevêque de Lyon et primat des Gaules, prend position et déclare lors de la cérémonie des Cendres : " Nous en avons assez de voir grandir dans notre pays le mépris, la défiance et l'hostilité contre les immigrés. Nous en avons assez des idéologies qui justifient ces attitudes. (...) Comment donc pourrions nous laisser croire qu'un langage et des théories qui méprisent l'immigré ont la caution de l'Eglise du Christ ? ".

A sa suite de nombreux évêques réagissent : Tours, Evreux, Grenoble, Soissons, Arras, Montpellier, Nice, Amiens, Pontoise, Autun, Bayeux, Nantes, Poitiers. A Paris, Mgr Lustiger dénonce : " La haine du frère dont la peau est d'une autre couleur, la haine du frère dont les cheveux sont différents, la haine du frère qui n'est pas né ici, la haine du frère dont l'accent sonne étrangement ! La haine du frère ? Lui, un enfant de Dieu comme vous ! N'avez-vous pas honte ? Battez-vous pour l'amour ! Ne laissez pas les cris aveugles de la haine et du ressentiment habiter vos coeurs. Chrétiens ! Rappelez-vous ! Vous êtes enfants de Dieu, du même Père. (...) Vous n'êtes pas des loups ! "

Ces prises de position particulièrement explicites vaudront à Mgr Decourtray et Mgr Lustiger de devenir les bêtes noires du leader du Front National. Jean-Marie Le Pen n'hésite pas à faire huer leur nom au cours de ses meetings. En 1996, Il s'en prendra même personnellement à l'archevêque de Paris en faisant allusion aux origines juives du cardinal : " Je n'ai pas besoin de me convertir puisque dès ma naissance, j'ai été baptisé dans une religion que personnellement je n'ai jamais abjuré " déclare-t-il bassement à son encontre.

De 1985 à aujourd'hui, les prises de position des évêques contre le Front National vont se succéder au fil des saisons et des scrutins électoraux, sans interruption. Il faut dire que tout les sépare. Alors que le Front National rejette l'étranger et le suspecte, l'Eglise appelle à l'accueil de l'autre et au souci du plus faible ; quand il déclare l'inégalité des races, elle affirme l'égalité des hommes, tous aimés de Dieu ; lorsqu'il milite pour un repli national, elle cultive le sens de l'universalisme. Contre tout antisémitisme, l'Eglise rappelle la judéité de Jésus, reconnaît le peuple juif comme " peuple aîné " et fait repentance pour son hostilité passée envers lui. Contre tout rejet des musulmans, elle appelle à l'amitié avec les " fils d'Abraham ".

La défense de l'immigré

Face à la stigmatisation des étrangers par le FN, l'Eglise catholique se fait un devoir d'appeler à la solidarité. En 1985, la commission épiscopale des migrations publie le texte " Construire l'avenir avec les immigrés " et rappelle que " la France, dans son passé récent, s'est formée par l'apport d'hommes et de femmes de diverses origines ". En 1988, avec les protestants et les orthodoxes, elle envoie un message d'amitié aux étrangers de France intitulé " L'Amour surmonte les peurs ". En 1992, elle participe à la campagne oecuménique "accueillir l'étranger", campagne qui sera renouvelée en 1995. A chaque fois le message est clair : être disciple du Christ, c'est refuser les discours de haine et se faire le prochain de l'étranger.

Fermeté et mises en garde contre toute récupération

Les affrontements avec le Front national sont parfois directs, notamment quand celui-ci cherche à se positionner comme le héraut des valeurs chrétiennes. Quelques exemples.

En 1992, Mgr Duval, président de la conférence des évêques de France, prend position contre les récupérations de Jean-Marie Le Pen. " Souvent on nous demande pourquoi nous ne soutenons pas un parti qui défend les valeurs chrétiennes. En fait, il ne suffit pas de défendre des valeurs chrétiennes pour être chrétien. Il faut, pour être chrétien, remonter à la source de ces valeurs et accepter les exigences évangéliques dans leur intégralité " écrit-il dans
La Croix, avant de mettre en garde les chrétiens contre " la tentation de se laisser séduire par la défense de certaines valeurs en oubliant de vérifier l'idéologie des courants auxquels ils adhèrent ".

Toujours en 1992, c'est l'archevêque de Reims qui s'oppose cette fois au leader du Front national. Contre Jean-Marie Le Pen et les siens, qui cherchent à transformer l'office dominical en ouverture de meeting, Mgr Balland fait exceptionnellement fermer la cathédrale un dimanche. D'autres affrontements éclatent au cours de 1996. En septembre, la commission épiscopale des migrations fait une déclaration tonitruante : " Quand un homme public ose affirmer comme une vérité l'inégalité des races, il y a un danger pour l'ensemble de la société. (...) Elle est une atteinte à l'identité nationale fondée sur les valeurs acceptées par tous, la liberté, l'égalité, la fraternité. Pour un chrétien ces propos sont inacceptables. "

Une vive polémique s'engage avec le leader du Front national. Elle rebondit avec la révélation de la décision de Mgr Rouet, évêque de Poitiers, de différer le baptême d'un militant du Front-National : " J'ai expliqué à ce candidat au baptême que l'idéologie du Front National était contraire au message du Christ et de l'Eglise. Mais je ne lui ai pas fermé la porte et je l'ai encouragé à réfléchir, afin de choisir entre la foi chrétienne et ses idées politiques " expliquera sereinement ce dernier.

En 1998, à la suite de l'élection de cinq présidents de conseil régionaux avec les voix des élus du Front national, Mgr Billé, président de la Conférence des évêques signe une déclaration inter-religieuse où " les responsables des grands courants religieux en France s'inquiétent de la place désormais prise dans la vie politique française par un parti qui n'a jamais caché ses thèses racistes, xénophobes et antisémites "

Aujourd'hui encore, les évêques appellent à la défense de la démocratie et des valeurs de la République. Ils peuvent déjà être fiers de leur travail. Alertes et conseils ont porté leurs fruits : le vote FN a diminué dans l'électorat catholique. Au dernier sondage Sofrès, seuls 7% des catholiques pratiquants avaient l'intention de voter pour Jean-Marie Le Pen.
Revenir en haut Aller en bas
Cenuij




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 13:30

amr a écrit:

Cenuij a écrit:
Et Luc Rosenzweig est de gauche, c'est un ex du Monde...
On a compris que le P.S veut un nouveau 21 avril, il est jaloux de Chirac.
C'est un bien mauvais calcul. MLP pourra gagner avec les voix de l'UMP qui soit se porteront sur elle, soit s'abstiendront, mais ne voteront pas Hollande après le pire quinquennat de la Vè...
Mais les musulmans voteront en masse pour PS...
C'était déjà le cas... Donc ça ne changera rien.
Et au PS, y'a des gens qui commencent à couiner sérieusement ; localement ils sentent que tout s'écroule : les Rom, l'islam, la crise, les gens en ont ras la gueule, ils en peuvent plus. Même des musulmans à qui je parle ne réagissent plus comme avant quand on leur dit que les gens n'en peuvent plus...
Avant c'était : raciste, fasciste... Maintenant, quand je leur dit que les Français ne veulent pas de charia (voile, hallal, ect) c'est le silence que j'ai en face de moi : ils sentent bien le retournement.
Tout ça était prévisible. L'heure de l'opération vérité avec l'islam approche, le plus tôt sera le mieux : il est temps de dire la vérité aux musulmans : la récré est finie.

Citation :
Qu'est-ce que le front national va faire alors...
Rien. TOUT valide ce que JMLP a dit depuis trente ans TOUT.
Qu'est-ce que tu peux face au réel ?
Soit tu le nies, comme l'UMP et le PS, soit tu en prends acte, et tu décides.

Ce que les musulmans ne comprennent pas, c'est que si ils continuent à voter PS, c'est le chaos assuré pour EUX en premier.
Revenir en haut Aller en bas
mon sauveur Jésus




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 13:36

*Espérance* a écrit:
Et pourquoi donc, dans ce cas, l'Eglise catholique met en garde contre les idées du FN ?
(croire.com)
parce que l'eglise catholique a trahie le christianisme pour se soummettre au sionisme et a la religion maçonnique (vatican 2) elle ne plus aucune position serieuse pour les chretiens meme quand ceux ci se font attaqué


L'Eglise catholique met en garde contre les idées du Front national depuis longtemps.

 
De nombreux évêques sont intervenus dans le débat public pour repousser les idées de l'extrême droite et refuser tout amalgame entre le vernis catholique du FN et l'esprit évangélique.

Refuser tout compromis

Les premières condamnations explicites du Front national remontent à 1985, aux lendemains des élections européennes où le FN atteint 11%. Face aux propos racistes de Jean-Marie Le Pen et à sa volonté de récupérer l'identité chrétienne, de nombreux évêques élèvent la voix. Le premier, Mgr Decourtray, archevêque de Lyon et primat des   Gaules, prend position et déclare lors de la cérémonie des Cendres : " Nous en avons assez de voir grandir dans notre pays le mépris, la défiance et l'hostilité contre les immigrés. Nous en avons assez des idéologies qui justifient ces attitudes. (...) Comment donc pourrions nous laisser croire qu'un langage   et des théories qui méprisent l'immigré ont la caution de l'Eglise du Christ ? ".

A sa suite de nombreux évêques réagissent : Tours, Evreux, Grenoble, Soissons, Arras, Montpellier, Nice, Amiens, Pontoise, Autun, Bayeux, Nantes, Poitiers. A Paris, Mgr Lustiger dénonce : " La haine du frère dont la peau est d'une autre couleur, la haine du frère dont les cheveux sont différents, la haine du frère qui n'est pas né ici, la haine du frère dont l'accent sonne étrangement ! La haine du frère ? Lui, un enfant de Dieu comme vous ! N'avez-vous pas honte ? Battez-vous pour l'amour ! Ne laissez pas les cris aveugles de la haine et du ressentiment habiter vos coeurs.  Chrétiens ! Rappelez-vous ! Vous êtes enfants de Dieu, du même Père. (...) Vous n'êtes pas des loups ! "

Ces prises de position particulièrement explicites vaudront à Mgr Decourtray et Mgr Lustiger de devenir les bêtes noires du leader du Front National. Jean-Marie Le Pen n'hésite pas à faire huer leur nom au cours de ses meetings. En 1996, Il s'en prendra même personnellement à l'archevêque de Paris en faisant allusion aux origines juives du cardinal : " Je n'ai pas besoin de me convertir puisque dès ma naissance, j'ai été baptisé dans une religion que personnellement je n'ai jamais abjuré " déclare-t-il bassement à son encontre.

De 1985 à aujourd'hui, les prises de position des évêques contre le Front National vont se succéder au fil des saisons et des scrutins électoraux, sans interruption. Il faut dire que tout les sépare. Alors que le Front National rejette l'étranger et le suspecte, l'Eglise appelle à l'accueil de l'autre et au souci du plus faible ; quand il déclare l'inégalité des races, elle affirme l'égalité des hommes, tous aimés de Dieu ; lorsqu'il milite pour un repli national, elle cultive le sens de l'universalisme. Contre tout antisémitisme, l'Eglise rappelle la judéité de Jésus, reconnaît le peuple juif comme " peuple aîné " et fait repentance pour son hostilité passée envers lui. Contre tout rejet des musulmans, elle appelle à l'amitié avec les " fils d'Abraham ".

La défense de l'immigré

Face à la stigmatisation des étrangers par le FN, l'Eglise catholique se fait un devoir d'appeler à la solidarité.   En 1985, la commission épiscopale des migrations publie le texte " Construire l'avenir avec les immigrés " et rappelle que " la France, dans son passé récent, s'est formée par l'apport d'hommes et de femmes de diverses origines ". En 1988, avec les protestants et les orthodoxes, elle envoie un message d'amitié aux étrangers de France intitulé " L'Amour surmonte les peurs ". En 1992, elle participe à la campagne oecuménique "accueillir l'étranger", campagne qui sera renouvelée en 1995. A chaque fois le message est clair : être disciple du Christ, c'est refuser les discours de haine et se faire le prochain de l'étranger.

Fermeté et mises en garde contre toute récupération

Les affrontements avec le Front national sont parfois directs, notamment quand celui-ci cherche à se positionner comme le héraut des valeurs chrétiennes. Quelques exemples.

En 1992, Mgr Duval, président de la conférence des évêques de France, prend position contre les récupérations de Jean-Marie Le Pen. " Souvent on nous demande pourquoi nous ne soutenons pas un parti qui défend les valeurs chrétiennes. En fait, il ne suffit pas de défendre des valeurs chrétiennes pour être chrétien. Il faut, pour être chrétien, remonter à la source de ces valeurs et accepter les exigences évangéliques dans leur intégralité " écrit-il dans
La Croix, avant de mettre en garde les chrétiens contre " la tentation de se laisser séduire par la défense de certaines valeurs en oubliant de vérifier l'idéologie des courants auxquels ils adhèrent ".

Toujours en 1992, c'est l'archevêque de Reims qui s'oppose cette fois au leader du Front national. Contre Jean-Marie Le Pen et les siens, qui cherchent à transformer l'office dominical en ouverture de meeting, Mgr Balland fait exceptionnellement fermer la cathédrale un dimanche. D'autres affrontements éclatent au cours de 1996. En septembre, la commission épiscopale des migrations fait une déclaration tonitruante : " Quand un homme public ose affirmer comme une vérité l'inégalité des races, il y a un danger pour l'ensemble de la société. (...) Elle est une atteinte à l'identité nationale fondée sur les valeurs acceptées par tous, la liberté, l'égalité, la fraternité. Pour un chrétien ces propos sont inacceptables. "

Une vive polémique s'engage avec le leader du Front national. Elle rebondit avec la révélation de la décision de Mgr Rouet, évêque de Poitiers, de différer le baptême d'un militant du Front-National : " J'ai expliqué à ce candidat au baptême que l'idéologie du Front National était contraire au message du Christ et de l'Eglise. Mais je ne lui ai pas fermé la porte et je l'ai encouragé à réfléchir, afin de choisir entre la foi chrétienne et ses idées politiques " expliquera sereinement ce dernier.

En 1998, à la suite de l'élection de cinq présidents de conseil régionaux avec les voix des élus du Front national, Mgr Billé, président de la Conférence des évêques signe une déclaration inter-religieuse où " les responsables des grands courants religieux en France s'inquiétent de la place désormais prise dans la vie politique française par un parti qui n'a jamais caché ses thèses racistes, xénophobes et antisémites "

Aujourd'hui encore, les évêques appellent à la défense de la démocratie et des valeurs de la République. Ils peuvent déjà être fiers de leur travail. Alertes et conseils ont porté leurs fruits : le vote FN a diminué dans l'électorat catholique. Au dernier sondage Sofrès, seuls 7% des catholiques pratiquants avaient l'intention de voter pour Jean-Marie Le Pen.
Revenir en haut Aller en bas
mon sauveur Jésus




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 13:46

c'est encore du soral mais ecoute et va verifier par toi-même ses dires (ce que j'ai fait) et si tu arrives a sortir de l'emotionnel et ton attachement a l'eglise peut etre que tu comprendras :)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 13:48

mon sauveur Jésus a écrit:


parce que l'eglise catholique a trahie  le christianisme pour se soummettre au sionisme et a la religion maçonnique (vatican 2) elle ne plus aucune position serieuse pour les chretiens meme quand ceux ci se font attaqué

L'Eglise catholique n'a rien trahi du tout et si les évêques sont contre les idées du FN, c'est bien parce que ces idées n'ont rien de l'Evangile.
Revenir en haut Aller en bas
mon sauveur Jésus




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 13:51

*Espérance* a écrit:
mon sauveur Jésus a écrit:


parce que l'eglise catholique a trahie  le christianisme pour se soummettre au sionisme et a la religion maçonnique (vatican 2) elle ne plus aucune position serieuse pour les chretiens meme quand ceux ci se font attaqué

L'Eglise catholique n'a rien trahi du tout et si les évêques sont contre les idées du FN, c'est bien parce que ces idées n'ont rien de l'Evangile.
parce que le mode de vie et les enseignements de vatican sont en accord avec les evangiles? laisse moi rire
Revenir en haut Aller en bas
amr




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 18:06


mon sauveur Jésus a écrit:
le FN  veut preserver l'histoire , la culture et les moeurs de la france en quoi est-ce raciste? il prone la même chose pour chaque pays
le FN veut se preserver d'une immigration massive qui met en danger les nationaux , culturellement, economiquement , en quoi est-ce raciste?
le FN veut redonner sa souverainneté a la france , volée par L'UE , en quoi est fachiste?
nous sommes dans un monde ou les valeurs qu'on nous vend sont inversé et les gens sont completement lobotomisé et manipulé
Mon cher mon sauveur Jésus, ce que tu liste ici moi-même j'y adhère 100% s'il ne s'agissait que de cela...Je te le dis sincèrement cher ami, tu est trop humaniste pour voir la vraie face des dirigeants du FN qui ne vas nuire en fin de compte qu'au peuple français et à la France hélas !
S'il n'y avait que des gens comme toi mon cher mon sauveur Jésus moi même j’appellerai à voter en masse pour le FN !
Sincèrement, tu n'a rien à voir avec ces gens-là ni ton honnêteté ni ton patriotisme cher ami !
Un jour tu me comprendra mais pas maintenant hélas !





Revenir en haut Aller en bas
amr




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 18:08


mon sauveur Jésus a écrit:
amr a écrit:

Cenuij a écrit:
Et Luc Rosenzweig est de gauche, c'est un ex du Monde...
On a compris que le P.S veut un nouveau 21 avril, il est jaloux de Chirac.
C'est un bien mauvais calcul. MLP pourra gagner avec les voix de l'UMP qui soit se porteront sur elle, soit s'abstiendront, mais ne voteront pas Hollande après le pire quinquennat de la Vè...
Mais les musulmans voteront en masse pour PS...Qu'est-ce que le front national va faire alors...Pourquoi crois-tu qu'on leur a collé Sorral : eux il continue à mobiliser l'extrème-droit et lui à assurer les musulmans qu'ils n'ont rien à craindre du FN même s'il montre les dents..Qu'eux au moins ils sont des gens honnêtes...Il croit qu'il a réellement berné les musulmans...Même s'ils détestent les juifs , soit assuré qu'il choisiront de voter plutôt pour les juifs que le FN,tu verra la déferlante des musulmans qu'il y aura le jour des élections pour le PS...

et pourtant des juifs massacrent des musulmans et haissent tous les goys , on voit bien que tu es un pur produit maçonnique qui t'a formaté a detester le FN meme quand la raison te demontre de faire le contraire
C'est Roger76 qui doit rigoler en te voyant me traiter de "produit maçonnique"! Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
amr




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 18:14


*Espérance* a écrit:

En 1998, à la suite de l'élection de cinq présidents de conseil régionaux avec les voix des élus du Front national, Mgr Billé, président de la Conférence des évêques signe une déclaration inter-religieuse où " les responsables des grands courants religieux en France s'inquiétent de la place désormais prise dans la vie politique française par un parti qui n'a jamais caché ses thèses racistes, xénophobes et antisémites "
C'est ce que je reproche au FN,pas les idéaux avancés par "mon sauveur Jésus"

 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 18:35


"Le FN est né hors de l’Église et y reste plus que jamais"


Jean Mercier   La vie


Rejeté par l’Église comme parti païen, le FN a pu séduire des catholiques radicaux. Mais, pour de nombreux chrétiens, son idéologie reste suspecte.

En 1984, au lendemain de son explosion sur la scène électorale (2,2 millions de voix aux élections européennes), Jean-Marie Le Pen décide de mettre Dieu dans le moteur de son mouvement, qui s’en était passé depuis sa création en 1972. Il n’est pas impossible qu’il ait été impressionné par la très massive mobilisation de mai 1984 pour l’école libre, qui attestait la forte vitalité d’un vieux fond chrétien chez les Gaulois... Il fait place, au sein de l’appareil, à de nombreux catholiques proches de Mgr Lefebvre, l’évêque rebelle à Vatican II. Le Pen apporte à ces catholiques frustrés une visibilité politique. Les catholiques intransigeants lui apportent un ancrage sur le terrain des symboles et des valeurs.

Ces cathos ralliés au lepénisme sont structurés autour de la forte personnalité de Bernard Antony, alias Romain Marie et ses Comités chrétienté-solidarité, mais aussi autour du journal Présent, où s’illustre la verve polémique de Jean Madiran. Sans oublier la fameuse association Agrif (Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne). L’objectif de Le Pen est de séduire plus largement les catholiques qui refusent la loi sur l’IVG, se lamentent de la dissolution de la famille et de la perte des valeurs, mais ne sont pas intégristes. Le Pen dira plus tard : « Les valeurs que je défends sont celles du décalogue, de façon explicite. Et il n’existe aucun autre homme politique en France qui dit ce que je dis. »

La référence à un champ sémantique sacré
– celui de la nation – fait partie d’un profilage du FN unique dans le champ politique des années 1980. Elle n’est pas sans faire penser à la rhétorique de l’Action française et de Charles Maurras, élaborée à la fin du XXe siècle. Ce matérialiste athée, exalte la nation, l’ordre, et l’idéal monarchique comme autant d’idoles. Il instrumentalise la religion catholique comme la représentante de l’ordre, indépendamment de la spiritualité évangélique. De très nombreux catholiques des années 1890-1910 ne comprennent pas que le pape Léon XIII leur demande de se rallier à la République, laquelle, violemment anticléricale, va bientôt chasser les religieux de France, et voter la loi de 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État. Ils sont séduits par une expression politique de la foi. Jusqu’à ce que, inquiet devant cette confusion dangereuse, le pape Pie XI condamne l’Action française en 1926.... Sans surprise, de nombreux lefebvristes qui soutiendront Le Pen sont des fans de Maurras.

Jean Marie Le Pen propose cette tentation
de nouer le religieux et le politique, qui se matérialise par exemple avec sa prise en otage idéologique de Jeanne d’Arc. Les abbés traditionalistes qui célèbrent la messe lors des Journées bleu-blanc-rouge, n’y voient rien à redire... Devant le risque de récupération par l’extrême droite des idéaux chrétiens, des évêques montent au créneau dès 1985 à l’occasion des élections cantonales. Albert Decourtray, ancien cardinal-archevêque de Lyon et président de la Conférence épiscopale, parle ainsi dans sa cathédrale : « Comment pourrions-nous laisser croire qu’un langage et des théories qui méprisent les immigrés ont la caution de l’Église du Christ ? Il n’est pas possible de laisser subsister la moindre équivoque sur l’attitude du Christ par rapport aux étrangers. »

À sa suite, une quinzaine d’évêques appellent à ne pas voter pour un parti qui fait l’apologie du racisme et de l’exclusion. Le Pen ripostera dans Le Figaro Magazine : « Je suis croyant, mon credo, c’est celui de l’Église catholique romaine, celui que j’ai appris sur les genoux de ma mère, celui que les bons prêtres de mon enfance m’ont enseigné sur les bancs du catéchisme, celui qui a imprégné toute l’histoire de France depuis le baptême de Clovis et qui est, encore aujourd’hui professé par 80 % de Français. » Il va chercher plus haut sa légitimité. Le 10 avril 1985, il s’arrange pour se faire photographier aux côtés de Jean Paul II, place Saint-Pierre, à Rome !

De 1985 au milieu des années 2000
, Le Pen et les évêques de France sont à couteaux tirés. Un feuilleton à rebondissements multiples. En août 1992, l’archevêque de Reims, Jean Balland, interdit l’accès des militants FN à sa cathédrale. En 1998, l’évêque de Poitiers, Albert Rouet, refuse le baptême à un lepéniste. En 2005, l’évêque auxiliaire de Strasbourg, Mgr Kratz, demande sa démission à une enseignante de religion, candidate FN pour les législatives. De son côté, Le Pen accuse les clercs d’être des apparatchiks idéologues alors qu’il représente la voix des fidèles. Une prétention démentie par les sondages, qui montrent que les catholiques pratiquants ne votent guère pour le FN. Il trouve un adversaire résolu en Jean-Marie Lustiger, qui ne cessera ensuite de dénoncer le « néopaganisme » du FN. Les déclarations de Jean-Marie Le Pen sur les chambres à gaz et son calembour sur « Durafour crématoire » ne furent pas pour rien dans cette détestation réciproque.

L’année 1988 marque un tournant
: Mgr Lefebvre et les quatre évêques qu’il a sacrés sont excommuniés par Jean Paul II. Surprise : l’immense majorité des militants et des cadres catholiques du FN décident de lâcher Lefebvre ! L’un des plus célèbres ralliés à Rome n’est autre que Dom Gérard Calvet, l’abbé du monastère bénédictin du Barroux, qui soutient le FN, comme d’autres abbayes traditionalistes. Un positionnement qui n’arrange pas les évêques français. D’autant que Le Pen fustige « l’influence de l’épiscopat français dont on sait que les sympathies vont plutôt à gauche, voire à l’extrême gauche ». Il va même jusqu’à traîner les évêques devant les tribunaux du Vatican, sans aucun succès cependant, car Rome n’est pas dupe.

Au tournant du millénaire, les choses s’infléchissent. En reconnaissant en 1999 que la France est un « État multiconfessionnel », Le Pen se démarque de ses cadres catholiques qui prêchent la reconquête chrétienne de la France, option que défend Bruno Mégret, futur sécessionniste. C’est le début d’une marginalisation inexorable des catholiques radicaux au sein de l’appareil du FN. À partir de 2005, la pression du FN diminue considérablement lors des élections, ce qui explique que les évêques soient plus discrets. Les frontières vont se brouiller dès lors que les évêques doivent désormais gérer la demande expresse, venue de Benoît XVI, d’accélérer la réconciliation avec les traditionalistes, dont beaucoup sont proches du FN. En 2006, la création controversée par Rome de l’institut du Bon-Pasteur, où officie un abbé, Philippe Laguérie, suscite la bronca de moult cardinaux et évêques. Le cardinal Lustiger part à Rome et explique au pape qu’il a fait une fleur à des extrémistes... En 2007, le Motu proprio sur la messe de jadis puis la levée des excommunications des lefebvristes en 2009 compliquent encore le positionnement de la hiérarchie.

Aujourd’hui, l’épiscopat reste mobilisé sur les dossiers exploités par le FN, comme on l’a vu avec les Roms en août 2010. Même s’ils peuvent secrètement se réjouir de la perte d’influence des tradis au sein du parti, les évêques ne baissent pas la garde sur d’éventuelles tentatives de récupération de l’électorat catholique par l’ambitieuse Marine. Et même si celle-ci ne joue pas, comme son père, avec les symboles et les valeurs du catholicisme, les clercs savent qu’ils devront encore s’acquitter de leur devoir d’expliquer que l’Évangile et l’idéologie FN sont incompatibles.

« On revient désormais à une réalité évidente : le FN n’a jamais été chrétien ! Il est né hors de l’Église et il y reste plus que jamais », explique Émile Poulat, historien, excellent connaisseur du dossier. Une page se tourne, résume Philippe Portier, qui enseigne à l’École pratique des hautes études les liens entre le catholicisme et la politique : « Si on regarde en Europe la mouvance nationale populiste, le FN a été le seul parti à se réclamer à un moment de son histoire des valeurs catholiques. Mais c’est fini. Désormais il s’aligne sur la droite dure, avec la dénonciation de l’islam, mais sans référence au sacré. »
Revenir en haut Aller en bas
amr




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 18:39

Cenuij a écrit:
amr a écrit:

Cenuij a écrit:
Et Luc Rosenzweig est de gauche, c'est un ex du Monde...
On a compris que le P.S veut un nouveau 21 avril, il est jaloux de Chirac.
C'est un bien mauvais calcul. MLP pourra gagner avec les voix de l'UMP qui soit se porteront sur elle, soit s'abstiendront, mais ne voteront pas Hollande après le pire quinquennat de la Vè...
Mais les musulmans voteront en masse pour PS...
C'était déjà le cas... Donc ça ne changera rien.
Et au PS, y'a des gens qui commencent à couiner sérieusement ; localement ils sentent que tout s'écroule : les Rom, l'islam, la crise, les gens en ont ras la gueule, ils en peuvent plus. Même des musulmans à qui je parle ne réagissent plus comme avant quand on leur dit que les gens n'en peuvent plus...
Avant c'était : raciste, fasciste... Maintenant, quand je leur dit que les Français ne veulent pas de charia (voile, hallal, ect) c'est le silence que j'ai en face de moi : ils sentent bien le retournement.
Tout ça était prévisible. L'heure de l'opération vérité avec l'islam approche, le plus tôt sera le mieux : il est temps de dire la vérité aux musulmans : la récré est finie.
Le voile,le hallal,la charia, tout cela c'était du bizness de votre part et de leur part,n'oubliez pas que vous êtes une société du spectacle...Il y avait l’opulence et la bonne chair,le ventre était rassasié au point que l'ennui commence à ranger votre société,vous aviez eu besoin du divertissement et vos gens du spectacle (artistes ou politiciens) avaient répondu à votre demande,c'est ainsi que vous avez eu droit à des zemmours,et des Ardisson,à des Arthur d'une part et à des ni pute ni soumise,à des Tarik Ramadan à des frères musulmans etc;et tout le monde touchait de l'oseille:le journaliste,le politicien,le banlieusard,le sociétaire etc; maintenant la crise est là et tout le monde commence à presque crever de faim, à chômer...Crois-tu le premier souci du musulman maintenant en France c'est l'application de la sharia ?

Cenuij a écrit:

Citation :
Qu'est-ce que le front national va faire alors...
Rien. TOUT valide ce que JMLP a dit depuis trente ans TOUT.
Non pas encore, rien n'est encore dit...Attends-toi à des casseroles brulantes qui vont apparaître au grand jour si jamais le FN remporte les élections et ses politiques ne leur plaisent pas...

Cenuij a écrit:

Ce que les musulmans ne comprennent pas, c'est que si ils continuent à voter PS, c'est le chaos assuré pour EUX en premier.
Ne t'inquiète pas pour eux, si les choses commencent à chauffer,ils prendront leurs maillots de bain dans leur sac et viendront profiter de la Mer Atlantique au Maroc jusqu'à ce que le FN soit chassé du pouvoir, parce qu'il n’amènera que la catastrophe à la France, et puis retourner chez eux et vaquer à leur travail !
Tu as raison les binationaux sont avantagé par rapport à ceux qui n'ont que l'unique identité française !



Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 19:07

amr a écrit:

Cenuij a écrit:
Et Luc Rosenzweig est de gauche, c'est un ex du Monde...
On a compris que le P.S veut un nouveau 21 avril, il est jaloux de Chirac.
C'est un bien mauvais calcul. MLP pourra gagner avec les voix de l'UMP qui soit se porteront sur elle, soit s'abstiendront, mais ne voteront pas Hollande après le pire quinquennat de la Vè...
Mais les musulmans voteront en masse pour PS...
......................................................................
,tu verra la déferlante des musulmans qu'il y aura le jour des élections pour le PS...



Vu les sondages actules, ils seront bien les seuls à voter PS, je pense !!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 19:15

mon sauveur Jésus a écrit:
*Espérance* a écrit:
mon sauveur Jésus a écrit:


parce que l'eglise catholique a trahie  le christianisme pour se soummettre au sionisme et a la religion maçonnique (vatican 2) elle ne plus aucune position serieuse pour les chretiens meme quand ceux ci se font attaqué

L'Eglise catholique n'a rien trahi du tout et si les évêques sont contre les idées du FN, c'est bien parce que ces idées n'ont rien de l'Evangile.
parce que le mode de vie et les enseignements de vatican sont en accord avec les evangiles? laisse moi rire
Tu te dis chrétien, et tes propos anti-catholiques sur cette page ne me font pas rire du tout.

Je te rappelle ce paragraphe de notre Charte :

Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums.


Tu es un Protestant évangélique, à moins que tu ne sois un sédévacantiste ; et tes positions anticatholiques me déplaisent extrêmement ... Ta place n'est pas sur ce forum !
!
Ou tu t'abstiens ou tu nous quitteras !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
amr




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   Mer 23 Oct 2013, 19:22

mario-franc_lazur a écrit:
amr a écrit:

Cenuij a écrit:
Et Luc Rosenzweig est de gauche, c'est un ex du Monde...
On a compris que le P.S veut un nouveau 21 avril, il est jaloux de Chirac.
C'est un bien mauvais calcul. MLP pourra gagner avec les voix de l'UMP qui soit se porteront sur elle, soit s'abstiendront, mais ne voteront pas Hollande après le pire quinquennat de la Vè...
Mais les musulmans voteront en masse pour PS...
......................................................................
,tu verra la déferlante des musulmans qu'il y aura le jour des élections pour le PS...

Vu les sondages actules, ils seront bien les seuls à voter PS, je pense !!!
Si les sondages le donne gagnant,sache que c'est pour de se débarrasser de lui une bonne fois pour toute !
Qu'est-ce que le FN pourra faire alors que le monde est en pleine crise ?
La France est toujours hors crise par une volonté bancaire,si celle-ci lui permettra de prendre la tête du pays alors :
1-soit il a acceptée d'être un petit toutou et continuer à appliquer ses stratégies...Elle lui permettra de continuer à gueuler sur les étrangers si cela lui plaise...Mais pas plus...
2-soit le cout de ses financements économiques commence à lui peser un peu trop,alors elle fera d'une pierre deux coup:faire endosser au FN la crise financière au point que les électeurs vont le prendre en grippe une bonne fois pour toute !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'ascension inexorable du FN   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'ascension inexorable du FN
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: