Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 L'histoire de La Femme Adultère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 22 Jan 2014, 18:00

Rappel du premier message :

nous connaissons tous cette histoire de la femme adultère dans l'évangile de Jean  , où les juifs ont ramenés une femme accusé de la sorte  chez jésus , et ils lui ont demandés son verdict selon la loi de Moïse :

Jean 8-3

C’est alors que les maîtres de la Loi et les Pharisiens lui amènent une femme surprise en adultère. Ils la placent au centre, 4 puis ils lui demandent : “Maître, cette femme est une adultère et elle a été prise sur le fait. 5 Dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider les femmes qui sont dans ce cas, mais toi, qu’est-ce que tu dis ?”
6 Ils parlaient de cette façon pour le mettre à l’épreuve, car ils cherchaient un motif pour l’accuser. Mais Jésus se pencha et se mit à écrire sur le sol avec son doigt. 7 Comme ils insistaient avec leurs questions, Jésus se redressa et leur dit : “Que celui d’entre vous qui n’a pas de péché lui jette la pierre le premier.” 8 Et de nouveau il se pencha et se mit à écrire sur le sol.
9 Après une telle réponse, ils commencèrent à s’en aller l’un après l’autre en commençant par les plus âgés, et Jésus se retrouva seul avec la femme au centre. 10 Alors il se redressa et lui dit : “Femme, où sont-ils ? Personne ne t’a condamnée ?” 11 Elle répondit : “Personne, vous voyez.” Et Jésus lui dit : “Moi non plus, je ne te condamne pas ; va et ne pèche plus.”

  Mais en écoutant la conférence de ce théologien Bart Ehrman , il affirme que cette histoire n'a jamais existait dans les anciens Manuscrits du nouveau testament .

 Est ce vrai ou Faux , ou bien y a t-il erreur ou Falsification ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Petero




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Lun 27 Jan 2014, 23:03

albania a écrit:
petero a écrit:
albania a écrit:
L'Evangile sert à nous rendre meilleurs,les chrétiens s'en sont éloignés parfois mais le message est plus que jamais d'actualité.

C'est pas vraiment cela, Albania. C'est l'Esprit de Jésus qui nous est donné qui nous rends meilleurs, avec notre collaboration. L'Evangile, lui, il nous aide à nous rapprocher de Jésus, à mieux le connaître, à nous livrer à Lui, à lui faire une absolu confiance, à vivre avec Lui.  Very Happy 

C'est quand même un comble que toi qui te dit "déiste" et pas chrétien" tu juges ainsi les chrétiens  Very Happy 


  Ah mais je ne les juge pas !Je dis que les chrétiens n'ont pas toujours respecté le message du Christ ...Je n'ose pas dire que je suis chrétienne et baptisée mais ma spiritualité est chrétienne ,mes parents sont catholiques ,mon mari aussi ,et mes enfants sont nés dans un pays immensément chrétien ,mais mon Dieu n'envoie ni en enfer ni au paradis ,accueille les homosexuels et même les mécréants ,en cela je ne suis pas chrétienne mais "christienne " ,pas facile d'expliquer..........

Christienne ou chrisbienne  Very Happy  c'est à dire lesbienne chrétienne  Very Happy 

Déjà, première erreur, le Christ accueille tout le monde et plus particulièrement les pécheurs, pour les guérir. Il accueille donc les homosexuels pour les guérir  Very Happy  C'est pas que leur homosexualité soit une maladie, mais c'est un péché que d'avoir avec une personne de même sexe, des relations sexuelles. C'est un péché lorsque 2 hommes s'accouple en singeant l'homme et la femme lorsqu'ils s'accouplent, en faisant l'amour comme les animaux.  Very Happy 

Je te rappelles que sur ce forum, nous échangeons entre musulmans et chrétiens et pas entre chrétiens et chrisbiennes  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Lun 27 Jan 2014, 23:09

albania a écrit:
Je pense que le Christ les aurait acceptés au nom de leur humanité ,je crois qu'il aurait compris leur souffrance devant cette sexualité naturelle et du besoin d'aimer mais ce n'est que ma traduction personnelle des Evangile . Si un jour mon fils m'annonce son homosexualité je l'aimerai pareil ,Jésus sait ça...

Jésus allait au devant des malades, des pécheurs, pour les soigner pas pour les conforter dans leurs péchés. Jésus n'aurait pas rejeté les homosexuels, car ils est aussi venu pour les guérir de cette sexualité contre nature. La sexualité naturelle, c'est quand l'homme uni son sexe à celui de la femme. Explique-moi comment 2 hommes peuvent unir leur sexe ou 2 femmes ?  Very Happy  J'aimerai bien savoir ? La femme en déposant son clitoris dans le vagin de sa copines ? Et l'homme en déposant sa verge dans le méat de la verge de son copain ?  Very Happy  Ils sont forts s'ils arrivent à faire cela ?  Very Happy 

J'ai un fils homosexuel et je l'aime tout comme mes autres enfants ; car on aime ses enfants pour eux-mêmes et pas parce qu'ils nous plaisent ou en fonction de leur orientations sexuelles. Et cela ne m'empêche pas de penser qu'il a besoin d'être guéri par Jésus.

Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Lun 27 Jan 2014, 23:17

petero a écrit:
albania a écrit:
Je pense que le Christ les aurait acceptés au nom de leur humanité ,je crois qu'il aurait compris leur souffrance devant cette sexualité naturelle et du besoin d'aimer mais ce n'est que ma traduction personnelle des Evangile . Si un jour mon fils m'annonce son homosexualité je l'aimerai pareil ,Jésus sait ça...

Jésus allait au devant des malades, des pécheurs, pour les soigner pas pour les conforter dans leurs péchés. Jésus n'aurait pas rejeté les homosexuels, car ils est aussi venu pour les guérir de cette sexualité contre nature. La sexualité naturelle, c'est quand l'homme uni son sexe à celui de la femme. Explique-moi comment 2 hommes peuvent unir leur sexe ou 2 femmes ?  Very Happy  J'aimerai bien savoir ?  La femme en déposant son clitoris dans le vagin de sa copines ?  Et l'homme en déposant sa verge dans le méat de la verge de son copain ?  Very Happy  Ils sont forts s'ils arrivent à faire cela ?  Very Happy 

J'ai un fils homosexuel et je l'aime tout comme mes autres enfants ; car on aime ses enfants pour eux-mêmes et pas parce qu'ils nous plaisent ou en fonction de leur orientations sexuelles. Et cela ne m'empêche pas de penser qu'il a besoin d'être guéri par Jésus.



Votre fils n'est pas malade . Et Jésus n'a pas besoin de le guérir parce que ce n'est pas un pêcheur .Si vous le pensez je vous plains profondément .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Lun 27 Jan 2014, 23:29

petero a écrit:
albania a écrit:
Je pense que le Christ les aurait acceptés au nom de leur humanité ,je crois qu'il aurait compris leur souffrance devant cette sexualité naturelle et du besoin d'aimer mais ce n'est que ma traduction personnelle des Evangile . Si un jour mon fils m'annonce son homosexualité je l'aimerai pareil ,Jésus sait ça...

Jésus allait au devant des malades, des pécheurs, pour les soigner pas pour les conforter dans leurs péchés. Jésus n'aurait pas rejeté les homosexuels, car ils est aussi venu pour les guérir de cette sexualité contre nature. La sexualité naturelle, c'est quand l'homme uni son sexe à celui de la femme. Explique-moi comment 2 hommes peuvent unir leur sexe ou 2 femmes ?  Very Happy  J'aimerai bien savoir ?  La femme en déposant son clitoris dans le vagin de sa copines ?  Et l'homme en déposant sa verge dans le méat de la verge de son copain ?  Very Happy  Ils sont forts s'ils arrivent à faire cela ?  Very Happy 

J'ai un fils homosexuel et je l'aime tout comme mes autres enfants ; car on aime ses enfants pour eux-mêmes et pas parce qu'ils nous plaisent ou en fonction de leur orientations sexuelles. Et cela ne m'empêche pas de penser qu'il a besoin d'être guéri par Jésus.


Pétéro,

Personnellement je ne pense pas qu'un homosexuel soit malade (j'en connais qui ne se sentent pas malade du tout) mais je peux concevoir qu'on puisse penser qu'il y a quelque chose de pas très normal là dessous, comme il y a quelque chose de pas très normal à ce que qu'un seul entre mille soit virtuose du piano et pas tout le monde.

C'est une différence pas cataclysmique en soit si elle est bien vécue. Je pense aussi que c'est un plus, une sensibilité supplémentaire mais en rien un drame, juste une voie parallèle qui n'empêche rien en tout cas.



Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 07:35

petero a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:
Salam alaykum,

A propos de la femme adultère, des chrétiens en parlent effectivement très bien eux-même !!

Cette section, de style lucanien, n’appartenait pas primitivement à Jean. Elle est absente dans les témoins les plus anciens. Elle se trouve parfois après Jean 7 :36 ou 7 :44, ou encore après Luc 21 :38. Elle fut introduite en Jean au 3ème ou 4ème siècle.
Père Lucien Deiss, Synopse des Évangiles, note de la page 263

Salam

Et ce n'est pas parce que cette rencontre de Jésus avec la femme adultère ne faisait pas partie des copies de Jean les plus anciennes en notre possession que cela veut dire qu'elle n'était pas dans l'évangile original et qu'elle a été, selon Augustin, retiré dans la 1ère copie envoyée en Egypte pour ne pas que les nouveaux convertis pensent que Jésus était pour l'adultère.

Je le répète, ce passage que l'on retrouve dans la tradition occidentale, dans un autre évangile que Jean, et qui a été réintroduit en Jean ne fait absolument pas tache dans cet évangile. Il y a très bien sa place.

Les musulmans doivent bien voir dans cet évangile, que Jésus pardonnait aux pécheurs ; il n'y a donc aucune raison qu'il n'est pas pardonné à cette femme qui avait commis le péché d'adultère comme il l'a fait aux autres.

Cette attitude de Jésus avec les pécheurs, dont témoignent tous les évangiles, c'est un problème pour les musulmans, à cause de leur prophète qui lui, lapidait les pécheurs au lieu de leur pardonner leurs péchés  Very Happy  Ce qui explique leur acharnement contre ce passage qui a tout a fait sa place en Jean à cet endroit  Very Happy

Salam,

Je pense que cet ajout tardif de la femme adultère n'est vraiment pas à attribué à l'auteur de l'Evangile selon Jean, car d'après les théologiens, le style d'écriture de ce passage n'a rien à voir avec le reste (idem chapitres 3 et 21).


Or dans le livre de l'Apocalypse, on peut lire ceci :

2.18 Écris à l'ange de l'Église de Thyatire: Voici ce que dit le Fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu, et dont les pieds sont semblables à de l'airain ardent:
2.19 Je connais tes oeuvres, ton amour, ta foi, ton fidèle service, ta constance, et tes dernières oeuvres plus nombreuses que les premières.
2.20 Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu'ils se livrent à l'impudicité et qu'ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles.
2.21 Je lui ai donné du temps, afin qu'elle se repentît, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité.
2.22 Voici, je vais la jeter sur un lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu'ils ne se repentent de leurs oeuvres.
2.23 Je ferai mourir de mort ses enfants; et toutes les Églises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les coeurs, et je vous rendrai à chacun selon vos oeuvres.
2.24 A vous, à tous les autres de Thyatire, qui ne reçoivent pas cette doctrine, et qui n'ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils les appellent, je vous dis: Je ne mets pas sur vous d'autre fardeau;
2.25 seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu'à ce que je vienne.


On voit bien ici que pour des raisons d'adultère, Jésus (psl) est prêt à condamner à mort !

Salam
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 07:47

abdelsalam_78 a écrit:
petero a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:
Salam alaykum,

A propos de la femme adultère, des chrétiens en parlent effectivement très bien eux-même !!

Cette section, de style lucanien, n’appartenait pas primitivement à Jean. Elle est absente dans les témoins les plus anciens. Elle se trouve parfois après Jean 7 :36 ou 7 :44, ou encore après Luc 21 :38. Elle fut introduite en Jean au 3ème ou 4ème siècle.
Père Lucien Deiss, Synopse des Évangiles, note de la page 263

Salam

Et ce n'est pas parce que cette rencontre de Jésus avec la femme adultère ne faisait pas partie des copies de Jean les plus anciennes en notre possession que cela veut dire qu'elle n'était pas dans l'évangile original et qu'elle a été, selon Augustin, retiré dans la 1ère copie envoyée en Egypte pour ne pas que les nouveaux convertis pensent que Jésus était pour l'adultère.

Je le répète, ce passage que l'on retrouve dans la tradition occidentale, dans un autre évangile que Jean, et qui a été réintroduit en Jean ne fait absolument pas tache dans cet évangile. Il y a très bien sa place.

Les musulmans doivent bien voir dans cet évangile, que Jésus pardonnait aux pécheurs ; il n'y a donc aucune raison qu'il n'est pas pardonné à cette femme qui avait commis le péché d'adultère comme il l'a fait aux autres.

Cette attitude de Jésus avec les pécheurs, dont témoignent tous les évangiles, c'est un problème pour les musulmans, à cause de leur prophète qui lui, lapidait les pécheurs au lieu de leur pardonner leurs péchés  Very Happy  Ce qui explique leur acharnement contre ce passage qui a tout a fait sa place en Jean à cet endroit  Very Happy

Salam,

Je pense que cet ajout tardif de la femme adultère n'est vraiment pas à attribué à l'auteur de l'Evangile selon Jean, car d'après les théologiens, le style d'écriture de ce passage n'a rien à voir avec le reste (idem chapitres 3 et 21).


Or dans le livre de l'Apocalypse, on peut lire ceci :

2.18 Écris à l'ange de l'Église de Thyatire: Voici ce que dit le Fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu, et dont les pieds sont semblables à de l'airain ardent:
2.19 Je connais tes oeuvres, ton amour, ta foi, ton fidèle service, ta constance, et tes dernières oeuvres plus nombreuses que les premières.
2.20 Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu'ils se livrent à l'impudicité et qu'ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles.
2.21 Je lui ai donné du temps, afin qu'elle se repentît, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité.
2.22 Voici, je vais la jeter sur un lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu'ils ne se repentent de leurs oeuvres.
2.23 Je ferai mourir de mort ses enfants; et toutes les Églises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les coeurs, et je vous rendrai à chacun selon vos oeuvres.
2.24 A vous, à tous les autres de Thyatire, qui ne reçoivent pas cette doctrine, et qui n'ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils les appellent, je vous dis: Je ne mets pas sur vous d'autre fardeau;
2.25 seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu'à ce que je vienne.


On voit bien ici que pour des raisons d'adultère, Jésus (psl) est prêt à condamner à mort !

Salam

Tu ne sais pas lire l'ami. Jésus ne dit pas qu'il va condamner à mort Jézabel, la prophétesse, il dit qu'il va envoyer une grande tribulation (épreuve) à ceux qui commettent l'adultère avec elles SANS SE REPENTIR. Et il dit qu'il fera mourir de mort ses enfants, ce qui veut dire qu'elle fera des fausses couches. Jésus, ici, ne demande pas aux hommes, de mettre à mort ni la femme, ni les hommes, ni les enfants. Par contre, lui, au jugement dernier, ceux qui à l'heure de la mort ne se repentiront pas mourront à jamais à Dieu en allant dans l'étang de feu.

Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 08:03

petero a écrit:
Tu ne sais pas lire l'ami. Jésus ne dit pas qu'il va condamner à mort  Jézabel, la prophétesse, il dit qu'il va envoyer une grande tribulation (épreuve) à ceux qui commettent l'adultère avec elles SANS SE REPENTIR. Et il dit qu'il fera mourir de mort ses enfants, ce qui veut dire qu'elle fera des fausses couches. Jésus, ici, ne demande pas aux hommes, de mettre à mort ni la femme, ni les hommes, ni les enfants. Par contre, lui, au jugement dernier, ceux qui à l'heure de la mort ne se repentiront pas mourront à jamais à Dieu en allant dans l'étang de feu.
 
Merci j'avais bien compris, j'ai parlé de mise à mort à cause de circonstances d'adultères.
 
Il fera mourir des enfants, excuse moi du peu (que ce soit par fausse couche ou autre...)

Après tout ce ne sont pas les enfants qui sont dans le ventre de cette "prophétesse" qui sont coupables d'un grand péché !
 
Salam
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 08:14

abdelsalam_78 a écrit:
petero a écrit:
Tu ne sais pas lire l'ami. Jésus ne dit pas qu'il va condamner à mort  Jézabel, la prophétesse, il dit qu'il va envoyer une grande tribulation (épreuve) à ceux qui commettent l'adultère avec elles SANS SE REPENTIR. Et il dit qu'il fera mourir de mort ses enfants, ce qui veut dire qu'elle fera des fausses couches. Jésus, ici, ne demande pas aux hommes, de mettre à mort ni la femme, ni les hommes, ni les enfants. Par contre, lui, au jugement dernier, ceux qui à l'heure de la mort ne se repentiront pas mourront à jamais à Dieu en allant dans l'étang de feu.
 
Merci j'avais bien compris, j'ai parlé de mise à mort à cause de circonstances d'adultères.
 
Il fera mourir des enfants, excuse moi du peu (que ce soit par fausse couche ou autre...)

Après tout ce ne sont pas les enfants qui sont dans le ventre de cette "prophétesse" qui sont coupables d'un grand péché !
 
Salam

Dieu fait mourir et vivre qui il veut, pas les hommes. Et si Jésus n'a pas condamné à mort cette femme adultère, c'est pour lui donner la chance de se convertir. Comme dans le passage de la Bible que tu cites, Dieu avertis de ce qu'il fera aux hommes qui coucheront avec la prophétesse Jézabel et aux enfants qui pourraient naître de cet adultère. Dans le passage de la femme adultère, ce n'est pas Dieu qui voulaient lapider cette femme, ce sont les pharisiens en s'abritant derrière la Loi de Dieu et surtout une tradition humaine, car Dieu n'a jamais demandé à ce qu'on tue les pécheurs. Dieu n'a jamais demandé aux hommes de tuer les pécheurs. Lui pouvait se permettre de le faire et cela lui est arrivé de le faire ; mais jamais Dieu n'a demandé à l'homme de tuer son prochain ; il lui a demandé de l'aider à se remettre sur le droit chemin, en appliquant les 10 commandements.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 08:26

petero a écrit:
Dieu fait mourir et vivre qui il veut, pas les hommes. Et si Jésus n'a pas condamné à mort cette femme adultère, c'est pour lui donner la chance de se convertir.
 
Là c'est toi qui ne sait pas lire : 2.21 Je lui ai donné du temps, afin qu'elle se repentît, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité. Le temps est écoulé, alors Jésus va la faire souffrir avant qu'elle ne goute au chatiment réservé à ceux qui ne se repentent pas !
 
petero a écrit:
car Dieu n'a jamais demandé à ce qu'on tue les pécheurs. Dieu n'a jamais demandé aux hommes de tuer les pécheurs.
 
 
Lévitique 20.10 Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s'il commet un adultère avec la femme de son prochain, l'homme et la femme adultères seront punis de mort.
 
petero a écrit:
Lui pouvait se permettre de le faire et cela lui est arrivé de le faire
 
Je croyais que Jésus (psl) n'était qu'amour, mais cela peut lui arriver de tuer de bon droit...je pense que justement s'il a tuer, il l'a fait selon la loi de Moïse :
Jean 7.19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? Et nul de vous n'observe la loi. (...)
 
Salam
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 08:42

abdelsalam_78 a écrit:
petero a écrit:
Dieu fait mourir et vivre qui il veut, pas les hommes. Et si Jésus n'a pas condamné à mort cette femme adultère, c'est pour lui donner la chance de se convertir.
 
Là c'est toi qui ne sait pas lire : 2.21 Je lui ai donné du temps, afin qu'elle se repentît, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité. Le temps est écoulé, alors Jésus va la faire souffrir avant qu'elle ne goute au chatiment réservé à ceux qui ne se repentent pas !

Il dit qu'il lui a donné du temps pour faire pénitence, mais qu'elle n'a point voulu se repentir. C'est 'pourquoi Dieu menace de l’accabler de maladies et d'afflictions avec ceux qui se sont corrompus avec elle ; de frapper de mort ses enfants, afin que toutes les églises connaissent que le Seigneur sonde les reins et les coeurs, et qu'il rend à chacun selon ses oeuvres. On ne doute pas que jezabel en cet endroit ne soit un nom figuré, et ne signifie quelque femme qui s’amuse à dogmatiser dans l'Eglise.
 
abdelsalam_78 a écrit:
petero a écrit:
car Dieu n'a jamais demandé à ce qu'on tue les pécheurs. Dieu n'a jamais demandé aux hommes de tuer les pécheurs.
 
 
Lévitique 20.10 Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s'il commet un adultère avec la femme de son prochain, l'homme et la femme adultères seront punis de mort.

Je ne crois pas que ce soit Dieu qui soit à l'origine de cette Parole ; c'est Moïse qui au Nom de Dieu, a cru bien faire en ajoutant cette condamnation à mort.
 
abdelsalam_78 a écrit:
petero a écrit:
Lui pouvait se permettre de le faire et cela lui est arrivé de le faire
 
Je croyais que Jésus (psl) n'était qu'amour, mais cela peut lui arriver de tuer de bon droit...je pense que justement s'il a tuer, il l'a fait selon la loi de Moïse :
Jean 7.19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? Et nul de vous n'observe la loi. (...)

Déjà, c'est Dieu qui a fait mourir quand les hommes ne voulaient pas abandonner leur mauvaise conduite, comme à Sodhome et Gomorhe. Et Dieu, quand il s'est incarné en Jésus, il n'a pas fait mourir les pécheurs, il est venu les sauver et ce sont ceux qui ne se repentiront pas qui à l'heure de leur mort, subiront une autre mort, celle de leur âme qui sera privé à jamais de Dieu, en étant jeté dans l'étang de Feu.
 
Je te mets au défi de me montrer un seul passage de l'Evangile où Jésus nous demande de lapider ou de tuer les pécheurs. Tu n'en trouveras aucun, car Jésus n'est pas venu pour tuer les pécheurs, mais pour les sauver.

Mohammed, lui, il tuait ou faisait tuer les pécheurs. Vois-tu toute la différence ?
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 09:48

abdelsalam_78 a écrit:
petero a écrit:

 Lévitique 20.10 Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s'il commet un adultère avec la femme de son prochain, l'homme et la femme adultères seront punis de mort.

Je ne crois pas que ce soit Dieu qui soit à l'origine de cette Parole ; c'est Moïse qui au Nom de Dieu, a cru bien faire en ajoutant cette condamnation à mort.

Ouhh lahhh !! alors Moïse ce serait permi d'ajouter des lois sans l'accord de son Seigneur, et pas des moindre : il s'agit de peines de mort. Chose qui serait donc en total contradiction avec l'un des 10 commandements "tu ne tueras point".

Est-ce que c'est également Moïse qui a ajouter tout cela  ? :

Genese
9.6 Si quelqu'un verse le sang de l'homme, par l'homme son sang sera versé; car Dieu a fait l'homme à son image.
Deutéronome
13.9 Mais tu le feras mourir; ta main se lèvera la première sur lui pour le mettre à mort, et la main de tout le peuple ensuite;
13.10 tu le lapideras, et il mourra, parce qu'il a cherché à te détourner de l'Éternel, ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.

Exode
31.15 On travaillera six jours; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos, consacré à l'Éternel. Celui qui fera quelque ouvrage le jour du sabbat, sera puni de mort.
22.18 Tu ne laisseras point vivre la magicienne.
22.19 Quiconque couche avec une bête sera puni de mort.
22.20 Celui qui offre des sacrifices à d'autres dieux qu'à l'Éternel seul sera voué à l'extermination.


Enfait, tu t'en prends aux prophètes comme Moïse (psl) ou Muhammad (psl) parce que Dieu leur a révélé Sa loi, et ces prophètes ce sont évertués à les mettre en pratique, et cela est en opposition avec ta compréhension du message de Jésus (psl). Selon moi tu confonds meurtre et comdanation à mort à cause de grand péchés selon la loi de Dieu ! (Le meurtre est d'ailleurs une cause de condamanation à mort selon l'Islam, sauf si la famille de la victime pardonne)


abdelsalam_78 a écrit:
petero a écrit:
Lui pouvait se permettre de le faire et cela lui est arrivé de le faire
 
Je croyais que Jésus (psl) n'était qu'amour, mais cela peut lui arriver de tuer de bon droit...je pense que justement s'il a tuer, il l'a fait selon la loi de Moïse :
Jean 7.19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? Et nul de vous n'observe la loi. (...)

petero a écrit:
Je te mets au défi de me montrer un seul passage de l'Evangile où Jésus nous demande de lapider ou de tuer les pécheurs. Tu n'en trouveras aucun, car Jésus n'est pas venu pour tuer les pécheurs, mais pour les sauver.

Bah oui indirectement : Jean 7.19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ?...ce ne sont pas les exemples qui manquent quand on voit tous les versets cités ci-dessus !!!!

Salam
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 10:20

ASalam alayekoum , que la paix soit avec vous ,


 je voulais vous faire partager , un documentaire fort instructif sur L'histoire d'Auguste au 1er siècle , mais ce que vous pouvez retenir dans ce documentaire , comment était perçus la question de L'adultère chez les romains , ou bien ce que l'on appelé aussi les Païens qui étaient plus Laïque et ouvert par rapport aux juifs de cette époque . 

  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

  A vous de juger !?
Revenir en haut Aller en bas
Pegasus

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 14:56

albania a écrit:
je ne suis pas chrétienne mais "christienne " ,pas facile d'expliquer..........
Surtout que ça n'a pas de base biblique, contrairement à chrétien ou chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 15:13

Pegasus a écrit:
albania a écrit:
je ne suis pas chrétienne mais "christienne " ,pas facile d'expliquer..........
Surtout que ça n'a pas de base biblique, contrairement à chrétien ou chrétienne.


Et pourtant quand j'en parle avec mon entourage nous tombons d'accord sur le vocable .Je comprends qu'il ne fasse pas l'unanimité mais il me convient...
Revenir en haut Aller en bas
Pegasus

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 15:21

albania a écrit:
Pegasus a écrit:
albania a écrit:
je ne suis pas chrétienne mais "christienne " ,pas facile d'expliquer..........
Surtout que ça n'a pas de base biblique, contrairement à chrétien ou chrétienne.


        Et pourtant quand j'en parle avec mon entourage nous tombons d'accord sur le vocable .Je comprends qu'il ne fasse pas l'unanimité mais il me convient...
Et moi je ne comprends pas qu'il existe. Cela ressemble beaucoup à une tentative de corruption du texte biblique.
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 15:44

Pegasus a écrit:
albania a écrit:
Pegasus a écrit:

Surtout que ça n'a pas de base biblique, contrairement à chrétien ou chrétienne.


        Et pourtant quand j'en parle avec mon entourage nous tombons d'accord sur le vocable .Je comprends qu'il ne fasse pas l'unanimité mais il me convient...
Et moi je ne comprends pas qu'il existe. Cela ressemble beaucoup à une tentative de corruption du texte biblique.


Tentative de corruption !!! Vous me prêtez des intentions qui n'ont rien à voir avec moi . J'aime ce mot "christien" ,qui correspond à ma compréhension de l'Evangile et justement parce que je trouve que les chrétiens ne sont pas assez "christiens" mais ça n'engage que moi .
Revenir en haut Aller en bas
Pegasus

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 16:27

albania a écrit:
Pegasus a écrit:
albania a écrit:



        Et pourtant quand j'en parle avec mon entourage nous tombons d'accord sur le vocable .Je comprends qu'il ne fasse pas l'unanimité mais il me convient...
Et moi je ne comprends pas qu'il existe. Cela ressemble beaucoup à une tentative de corruption du texte biblique.


             Tentative de corruption !!! Vous me prêtez des intentions qui n'ont rien à voir avec moi . J'aime ce mot "christien" ,qui correspond à ma compréhension de l'Evangile et justement parce que je trouve que les chrétiens ne sont pas assez "christiens" mais ça n'engage que moi .
Pourtant, le mot chrétien est celui que Dieu a voulu, contrairement au mot christien qui n'existe pas dans le NT.


Dernière édition par Pegasus le Mar 28 Jan 2014, 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 16:56

abdelsalam_78 a écrit:
petero a écrit:

 Lévitique 20.10 Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s'il commet un adultère avec la femme de son prochain, l'homme et la femme adultères seront punis de mort.

Je ne crois pas que ce soit Dieu qui soit à l'origine de cette Parole ; c'est Moïse qui au Nom de Dieu, a cru bien faire en ajoutant cette condamnation à mort.

Ouhh lahhh !! alors Moïse ce serait permi d'ajouter des lois sans l'accord de son Seigneur, et pas des moindre : il s'agit de peines de mort. Chose qui serait donc en total contradiction avec l'un des 10 commandements "tu ne tueras point". [/quote]

Exactement et Jésus nous le dit quand à propos de Moïse qui a permis aux juifs divorcés de répudier leur femme, il leur dit "c'est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a donné cette permission" ; et à propos des aspersions Jésus les a traités de "traditions humaines". Donc, il y a dans la Loi les 10 commandements et tout ce qui a été rajouté dans le Lévitique c'est Moïse qui au Nom de Dieu a rajouté tous ces préceptes.

abdelsalam_78 a écrit:
Genese 9.6 Si quelqu'un verse le sang de l'homme, par l'homme son sang sera versé; car Dieu a fait l'homme à son image.
Deutéronome
13.9 Mais tu le feras mourir; ta mainn sje lkèv,era la première sur lui pour l e mettre à mort, et la main de tout le peuple ensuite;
13.10 tu le lapideras, et il mourra, parce qu'il a cherché à te détourner de l'Éternel, ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.

Exode
31.15 On travaillera six jours; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos, consacré à l'Éternel. Celui qui fera quelque ouvrage le jour du sabbat, sera puni de mort.
22.18 Tu ne laisseras point vivre la magicienne.
22.19 Quiconque couche avec une bête sera puni de mort.
22.20 Celui qui offre des sacrifices à d'autres dieux qu'à l'Éternel seul sera voué à l'extermination.
[/quote]

Oui je le crois, car Dieu a bien dit par la bouche du prophète Isaïe, qu'il ne voulait pas la mort des pécheurs, mais qu'ils se convertissent.

abdelsalam_78 a écrit:
En fait, tu t'en prends aux prophètes comme Moïse (psl) ou Muhammad (psl) parce que Dieu leur a révélé Sa loi

Déjà, je ne m'en prends pas à Jésus qui nous a demandé de pardonner aux pécheurs ; qui ne nous a jamais dit de les tuer ; si cela avait été le cas, il n'aurait pas pardonné lui-même, il aurait fait lapider les pécheurs qu'il rencontrait.

Quand à Mohammed c'est un faux semblant de prophète qui n'a reçu aucune loi et qui a démolit tout l'enseignement de Jésus.

abdelsalam_78 a écrit:
Jean 7.19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? Et nul de vous n'observe la loi. (...)

C'est le Lévitique que les pharisiens appliquaient, quand à la Loi que Dieu avait donné à Moïse pour le peuple dans le décalogue et où il était question exclusivement de l'amour de Dieu et du prochain, les pharisiens ne l'appliquaient pas puisqu'ils n'avaient aucun amour pour les pécheurs, qui sont aussi leur prochain.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 17:04

Pegasus a écrit:
albania a écrit:
Pegasus a écrit:

Et moi je ne comprends pas qu'il existe. Cela ressemble beaucoup à une tentative de corruption du texte biblique.


             Tentative de corruption !!! Vous me prêtez des intentions qui n'ont rien à voir avec moi . J'aime ce mot "christien" ,qui correspond à ma compréhension de l'Evangile et justement parce que je trouve que les chrétiens ne sont pas assez "christiens" mais ça n'engage que moi .
Pourtant, le mot chrétien est celui que Dieu a voulu, contrairement au mot christien.
petit rappel : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/skipeer95
Pegasus

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 17:10

SKIPEER a écrit:
Pegasus a écrit:
albania a écrit:



             Tentative de corruption !!! Vous me prêtez des intentions qui n'ont rien à voir avec moi . J'aime ce mot "christien" ,qui correspond à ma compréhension de l'Evangile et justement parce que je trouve que les chrétiens ne sont pas assez "christiens" mais ça n'engage que moi .
Pourtant, le mot chrétien est celui que Dieu a voulu, contrairement au mot christien.
petit rappel : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La réalité est bien plus simple : "ce fut d’abord à Antioche que les disciples furent par une providence divine appelés chrétiens." Actes 11:26.
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 18:13

Pegasus a écrit:
SKIPEER a écrit:
Pegasus a écrit:

Pourtant, le mot chrétien est celui que Dieu a voulu, contrairement au mot christien.
petit rappel : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La réalité est bien plus simple : "ce fut d’abord à Antioche que les disciples furent par une providence divine appelés chrétiens." Actes 11:26.
    effectivement , ils n'ont jamais étaient appelés ainsi dans les évangiles sauf dans :

Actes 26:28 Et Agrippa dit à Paul : Tu vas bientôt me persuader de devenir chrétien !

1Pierre 4:16 Mais si quelqu'un souffre comme chrétien, qu'il n'en ait point honte, et que plutôt il glorifie Dieu à cause de ce nom.
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 19:46

Pegasus a écrit:
albania a écrit:
Pegasus a écrit:

Et moi je ne comprends pas qu'il existe. Cela ressemble beaucoup à une tentative de corruption du texte biblique.


             Tentative de corruption !!! Vous me prêtez des intentions qui n'ont rien à voir avec moi . J'aime ce mot "christien" ,qui correspond à ma compréhension de l'Evangile et justement parce que je trouve que les chrétiens ne sont pas assez "christiens" mais ça n'engage que moi .
Pourtant, le mot chrétien est celui que Dieu a voulu, contrairement au mot christien qui n'existe pas dans le NT.



Dieu ne demande pas ,le mot christien me va et il est compris ,disons que ce mot renvoie à l'attitude du chrétien .
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 19:46

Pegasus a écrit:
albania a écrit:
Pegasus a écrit:

Et moi je ne comprends pas qu'il existe. Cela ressemble beaucoup à une tentative de corruption du texte biblique.


             Tentative de corruption !!! Vous me prêtez des intentions qui n'ont rien à voir avec moi . J'aime ce mot "christien" ,qui correspond à ma compréhension de l'Evangile et justement parce que je trouve que les chrétiens ne sont pas assez "christiens" mais ça n'engage que moi .
Pourtant, le mot chrétien est celui que Dieu a voulu, contrairement au mot christien qui n'existe pas dans le NT.



Dieu ne demande pas ,le mot christien me va et il est compris ,disons que ce mot renvoie à l'attitude du chrétien .
Revenir en haut Aller en bas
Pegasus

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mar 28 Jan 2014, 23:43

albania a écrit:
Pegasus a écrit:
albania a écrit:
Tentative de corruption !!! Vous me prêtez des intentions qui n'ont rien à voir avec moi . J'aime ce mot "christien" ,qui correspond à ma compréhension de l'Evangile et justement parce que je trouve que les chrétiens ne sont pas assez "christiens" mais ça n'engage que moi .
Pourtant, le mot chrétien est celui que Dieu a voulu, contrairement au mot christien qui n'existe pas dans le NT.
Dieu ne demande pas ,le mot christien me va et il est compris ,disons que ce mot renvoie à l'attitude du chrétien .
Personne ne dit que Dieu a demandé quelque chose. Par contre les Ecritures précisent que c'est par la volonté de Dieu que les disciples furent appelés chrétiens, et non chistiens qui est une pure invention sortie tout droit de certaines imaginations un peu trop fertiles !
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 07:14

petero a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:

Ouhh lahhh !! alors Moïse ce serait permi d'ajouter des lois sans l'accord de son Seigneur, et pas des moindre : il s'agit de peines de mort. Chose qui serait donc en total contradiction avec l'un des 10 commandements "tu ne tueras point".

Exactement et Jésus nous le dit quand à propos de Moïse qui a permis aux juifs divorcés de répudier leur femme, il leur dit "c'est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a donné cette permission" ; et à propos des aspersions Jésus les a traités de "traditions humaines". Donc, il y a dans la Loi les 10 commandements et tout ce qui a été rajouté dans le Lévitique c'est Moïse qui au Nom de Dieu a rajouté tous ces préceptes.


En gros, si on te suit, il fallait que les juifs puis les chrétiens mettent le Lévitique à la poubelle ! Mais si tu peux jeter une partie de la Bible, tu peux carément jeter toute la Bible !

Tu ne fais qu'inventer des choses pour essayer de coller les morceaux. Personne à part toi ne prétend que Moïse (psl) ce serait permis d'ajouter des versets de lui-même. Et en faisant cela tu force ton esprit à ignorer la révélation de Dieu....c'est comme si Dieu n'était pas assez fort pour faire une révélation aux prophètes, et comme si Il laissait ses prophètes inventer tout et n'importe quoi sans en subir les conséquences, donc c'est comme si Dieu n'existait pas....Ce que Juifs et chrétiens appellent le livre de Dieu, n'est donc pas de Dieu. Et donc, la religion que tu suis n'est pas celle de Dieu, mais c'est celle d'hommes qui inventent !

Je te rappelle que Jésus a dit qu'il était venu accomplir la loi !!

Tu dis que Jésus n'a jamais commandé de tuer an nom de Dieu, mais explique-nous alors pourquoi les apotres n'ont pas pardonné à ce pauvre couple qui est mort pour un vol ....le vol serait-il plus grave que l'adultère ???
Dans le dernier verset cité, visiblement les apotres ont semé un climat de terreur, de crainte, où est l'amour là ???

Livre des Actes :
5.1 Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété,
5.2 et retint une partie du prix, sa femme le sachant; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres.
5.3 Pierre lui dit: Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton coeur, au point que tu mentes au Saint Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ?
5.4 S'il n'eût pas été vendu, ne te restait-il pas? Et, après qu'il a été vendu, le prix n'était-il pas à ta disposition? Comment as-tu pu mettre en ton coeur un pareil dessein? Ce n'est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu.
5.5 Ananias, entendant ces paroles, tomba, et expira. Une grande crainte saisit tous les auditeurs.
5.6 Les jeunes gens, s'étant levés, l'enveloppèrent, l'emportèrent, et l'ensevelirent.
5.7 Environ trois heures plus tard, sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé.
5.8 Pierre lui adressa la parole: Dis-moi, est-ce à un tel prix que vous avez vendu le champ? Oui, répondit-elle, c'est à ce prix-là.
5.9 Alors Pierre lui dit: Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l'Esprit du Seigneur? Voici, ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, et ils t'emporteront.
5.10 Au même instant, elle tomba aux pieds de l'apôtre, et expira. Les jeunes gens, étant entrés, la trouvèrent morte; ils l'emportèrent, et l'ensevelirent auprès de son mari.
5.11 Une grande crainte s'empara de toute l'assemblée et de tous ceux qui apprirent ces choses.


Salam


Dernière édition par abdelsalam_78 le Mer 29 Jan 2014, 08:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
serviteur

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 07:37

Chalom , Salam

Alors le démon l'emmène à la ville sainte, à Jérusalem, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu. »

Tu ne tentera jamais le seigneur ton Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 07:40

RoisDesRois a écrit:
Chalom , Salam

Alors le démon l'emmène à la ville sainte, à Jérusalem, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu. »

Tu ne tentera jamais le seigneur ton Dieu.

Jean 20.17 (...)je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu

Voici le Dieu dont Jésus parlait !
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 08:52

abdelsalam_78 a écrit:
petero a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:

Ouhh lahhh !! alors Moïse ce serait permi d'ajouter des lois sans l'accord de son Seigneur, et pas des moindre : il s'agit de peines de mort. Chose qui serait donc en total contradiction avec l'un des 10 commandements "tu ne tueras point".

Exactement et Jésus nous le dit quand à propos de Moïse qui a permis aux juifs divorcés de répudier leur femme, il leur dit "c'est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a donné cette permission" ; et à propos des aspersions Jésus les a traités de "traditions humaines". Donc, il y a dans la Loi les 10 commandements et tout ce qui a été rajouté dans le Lévitique c'est Moïse qui au Nom de Dieu a rajouté tous ces préceptes.


En gros, si on te suit, il fallait que les juifs puis les chrétiens mettent le Lévitique à la poubelle ! Mais si tu peux jeter une partie de la Bible, tu peux carément jeter toute la Bible !

Tu ne fais qu'inventer des choses pour essayer de coller les morceaux. Personne à part toi ne prétend que Moïse (psl) ce serait permis d'ajouter des versets de lui-même. Et en faisant cela tu force ton esprit à ignorer la révélation de Dieu....c'est comme si Dieu n'était pas assez fort pour faire une révélation aux prophètes, et comme si Il laissait ses prophètes inventer tout et n'importe quoi sans en subir les conséquences, donc c'est comme si Dieu n'existait pas....Ce que Juifs et chrétiens appellent le livre de Dieu, n'est donc pas de Dieu. Et donc, la religion que tu suis n'est pas celle de Dieu, mais c'est celle d'hommes qui inventent !

Je te rappelle que Jésus a dit qu'il était venu accomplir la loi !!

Tu dis que Jésus n'a jamais commandé de tuer an nom de Dieu, mais explique-nous alors pourquoi les apotres n'ont pas pardonné à ce pauvre couple qui est mort pour un vol ....le vol serait-il plus grave que l'adultère ???
Dans le dernier verset cité, visiblement les apotres ont semé un climat de terreur, de crainte, où est l'amour là ???

Livre des Actes :
5.1 Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété,
5.2 et retint une partie du prix, sa femme le sachant; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres.
5.3 Pierre lui dit: Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton coeur, au point que tu mentes au Saint Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ?
5.4 S'il n'eût pas été vendu, ne te restait-il pas? Et, après qu'il a été vendu, le prix n'était-il pas à ta disposition? Comment as-tu pu mettre en ton coeur un pareil dessein? Ce n'est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu.
5.5 Ananias, entendant ces paroles, tomba, et expira. Une grande crainte saisit tous les auditeurs.
5.6 Les jeunes gens, s'étant levés, l'enveloppèrent, l'emportèrent, et l'ensevelirent.
5.7 Environ trois heures plus tard, sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé.
5.8 Pierre lui adressa la parole: Dis-moi, est-ce à un tel prix que vous avez vendu le champ? Oui, répondit-elle, c'est à ce prix-là.
5.9 Alors Pierre lui dit: Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l'Esprit du Seigneur? Voici, ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, et ils t'emporteront.
5.10 Au même instant, elle tomba aux pieds de l'apôtre, et expira. Les jeunes gens, étant entrés, la trouvèrent morte; ils l'emportèrent, et l'ensevelirent auprès de son mari.
5.11 Une grande crainte s'empara de toute l'assemblée et de tous ceux qui apprirent ces choses.


Salam
 Asalam aleykoum ,


   on peut tout lire , mais il y a toujours quelque chose qui nous échappe , la preuve que l'on apprend tous les jours , effectivement Abdeslam tu viens de tirer , des passages très compromettant par rapport aux Blabla sur la question d'adultère .

   Alors j'aimerai savoir quel serait L'interprétation de Petero sur ces passages , c'est à dire à répondre à la question :

   Pourquoi les apôtres ont ils ensevelis cet homme accusé de vol ?

   et Comme tu dis est ce que cet acte est plus grave que L'adultère ?

   et dernière question mérite t-il la mort ?

   A propos je te conseille de voir le documentaire ci-dessous , tu apprendra beaucoup de chose sur l'adultère chez les romains aux 1er siècle , je suis tombé dessus par hasard , il est fort intéressant:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 08:58

abdelsalam_78 a écrit:
Je te rappelle que Jésus a dit qu'il était venu accomplir la loi !!

Oui, "accomplir" et pas "pratiquer". Les musulmans changent le sens des mots quand cela les arrangent. Voici la définition d'accomplir : (définition mot accomplir)

Sens 1 Effectuer jusqu'à son terme, réaliser entièrement. Synonyme achever

Jésus est venu "achever la Loi et les prophètes, ce qui veut dire que Jésus est venu réaliser entièrement le pourquoi de la Loi et le pourquoi des prophètes.

Quel était le but de la Loi l'ami ? Unir à Dieu.

Quel était le but des prophètes l'ami ? Annoncer les promesses de Dieu.

Jésus est venu "unir à Dieu" par une Nouvelle Alliance et accomplir toutes les promesses faites par Dieu dans l'Ancienne Alliance.

C'est ce que cela veut dire "accomplir" la Loi et les prophètes.

Et si Jésus pardonne les péchés, c'est pour permettre à l'homme pécheurs de se libérer de son péché pour entrer dans cette Nouvelle Alliance qu'il est venu accomplir, et vivre cette Nouvelle Loi qu'il est venu écrire dans le coeur de l'homme, l'Evangile où Loi des Béatitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 09:01

[quote="azdan"]A propos je te conseille de voir le documentaire ci-dessous , tu apprendra beaucoup de chose sur l'adultère chez les romains aux 1er siècle , je suis tombé dessus par hasard , il est fort intéressant:

....

J'en ai rien à faire de l'adultère chez les Romains. Jésus est venu PARDONNER au pécheurs pour les sauver, pour leur permettre d'entrer dans la Nouvelle Alliance scellée en son sang. Jésus n'est pas venu POUR DONNER LA MORT aux pécheurs, aux adultères, mais pour LEUR DONNER LA VIE ETERNELLE ; pour les sortir de la mort dans laquelle leurs péché les emportait, c'est à dire la séparation définitive d'avec Dieu.

Mohammed a totalement ignoré le message de Jésus, l'oeuvre de Jésus en réécrivant une histoire de Jésus qui s'accordait avec ses croyances. Parce que pour lui, Jésus n'était qu'un messager de Dieu, alors il a fait dire à son Coran que Jésus n'était qu'un messager.
Revenir en haut Aller en bas
abdelsalam_78




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 10:04

petero a écrit:
azdan a écrit:
A propos je te conseille de voir le documentaire ci-dessous , tu apprendra beaucoup de chose sur l'adultère chez les romains aux 1er siècle , je suis tombé dessus par hasard , il est fort intéressant:

....

J'en ai rien à faire de l'adultère chez les Romains. Jésus est venu PARDONNER au pécheurs pour les sauver, pour leur permettre d'entrer dans la Nouvelle Alliance scellée en son sang. Jésus n'est pas venu POUR DONNER LA MORT aux pécheurs, aux adultères, mais pour LEUR DONNER LA VIE ETERNELLE ; pour les sortir de la mort dans laquelle leurs péché les emportait, c'est à dire la séparation définitive d'avec Dieu.

Mohammed a totalement ignoré le message de Jésus, l'oeuvre de Jésus en réécrivant une histoire de Jésus qui s'accordait avec ses croyances. Parce que pour lui, Jésus n'était qu'un messager de Dieu, alors il a fait dire à son Coran que Jésus n'était qu'un messager.

Ce message sur le fait de regardé cette vidéo m'était adressé, Petero.
Merci Azdan, j'essaierai de trouver le temps de la regarder !!!


Pour toi Petero, voici les questions que azdan a posé, auxquelles tu n'as pas apporté de réponses :

azdan a écrit:
Pourquoi les apôtres ont ils ensevelis cet homme accusé de vol ?

et Comme tu dis est ce que cet acte est plus grave que L'adultère ?

et dernière question mérite t-il la mort ?


Salam
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 16:24

Pegasus a écrit:
albania a écrit:
Pegasus a écrit:

Pourtant, le mot chrétien est celui que Dieu a voulu, contrairement au mot christien qui n'existe pas dans le NT.
Dieu ne demande pas ,le mot christien me va et il est compris ,disons que ce mot renvoie à l'attitude du chrétien .
Personne ne dit que Dieu a demandé quelque chose. Par contre les Ecritures précisent que c'est par la volonté de Dieu que les disciples furent appelés chrétiens, et non chistiens qui est une pure invention sortie tout droit de certaines imaginations un peu trop fertiles !



Christien renvoie aux massage du christ ,un athée peut avoir une attitude christienne.Moi j'aime ce mot qui englobe toutes celles et ceux qui ,sans même le connaître ,respectent le message du Christ ..
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 16:44

albania a écrit:
Pegasus a écrit:
albania a écrit:

Dieu ne demande pas ,le mot christien me va et il est compris ,disons que ce mot renvoie à l'attitude du chrétien .
Personne ne dit que Dieu a demandé quelque chose. Par contre les Ecritures précisent que c'est par la volonté de Dieu que les disciples furent appelés chrétiens, et non chistiens qui est une pure invention sortie tout droit de certaines imaginations un peu trop fertiles !



 Christien renvoie aux massage du christ ,un athée peut avoir une attitude christienne.Moi j'aime ce mot qui englobe toutes celles et ceux qui ,sans même le connaître ,respectent le message du Christ ..
Salam Albania ,

Je ne pense pas que le mot chrétien , ou christien est une différence , c'est une question d'étymologie , et je pense que tu as raison de préférer le mot christien , qui a comme dérivé le mot Christ , d'ailleurs en anglais ou en espagnol , on dit : Christian , ou cristiano


Etymologie
Le mot grec Χριστιανός (christianos) — qui veut dire « disciple du Christ » — est dérivé du mot Χριστός (christos) — qui veut dire celui qui est sacré — avec une fin adjectivale empruntée au latin voulant dire adhérer à ou faire partie de. Dans le Septuagint Grec, christos était utilisé pour traduire le mot Hébreu מָשִׁיחַ (messiah), ce qui veut dire « (celui qui est) sacré ». Dans d'autres langues européennes, des mots équivalents sont trouvés comme le terme Christian en Anglais et Cristiano en Espagnol.
Revenir en haut Aller en bas
Pegasus

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 20:49

albania a écrit:
Pegasus a écrit:
albania a écrit:
Dieu ne demande pas ,le mot christien me va et il est compris ,disons que ce mot renvoie à l'attitude du chrétien .
Personne ne dit que Dieu a demandé quelque chose. Par contre les Ecritures précisent que c'est par la volonté de Dieu que les disciples furent appelés chrétiens, et non chistiens qui est une pure invention sortie tout droit de certaines imaginations un peu trop fertiles !
Christien renvoie aux massage du christ ,un athée peut avoir une attitude christienne.Moi j'aime ce mot qui englobe toutes celles et ceux qui ,sans même le connaître ,respectent le message du Christ ..
Mais ce mot (christien) est une invention sans le moindre rapport avec les Ecritures et qui ne fait que semer la confusion. Les disciples de Jésus Christ sont les chrétiens. A quoi bon aller inventer des mots qui ne font que s'opposer à la volonté divine ?


Dernière édition par Pegasus le Mer 29 Jan 2014, 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pegasus

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 20:54

azdan a écrit:
albania a écrit:
Pegasus a écrit:

Personne ne dit que Dieu a demandé quelque chose. Par contre les Ecritures précisent que c'est par la volonté de Dieu que les disciples furent appelés chrétiens, et non chistiens qui est une pure invention sortie tout droit de certaines imaginations un peu trop fertiles !



 Christien renvoie aux massage du christ ,un athée peut avoir une attitude christienne.Moi j'aime ce mot qui englobe toutes celles et ceux qui ,sans même le connaître ,respectent le message du Christ ..
Salam Albania ,

Je ne pense pas que le mot chrétien , ou christien est une différence , c'est une question d'étymologie , et je pense que tu as raison de préférer le mot christien , qui a comme dérivé le mot Christ , d'ailleurs en anglais ou en espagnol , on dit : Christian , ou cristiano


Etymologie
Le mot grec Χριστιανός (christianos) — qui veut dire « disciple du Christ » — est dérivé du mot Χριστός (christos) — qui veut dire celui qui est sacré — avec une fin adjectivale empruntée au latin voulant dire adhérer à ou faire partie de. Dans le Septuagint Grec, christos était utilisé pour traduire le mot Hébreu מָשִׁיחַ (messiah), ce qui veut dire « (celui qui est) sacré ». Dans d'autres langues européennes, des mots équivalents sont trouvés comme le terme Christian en Anglais et Cristiano en Espagnol.
Qu'importe comment on dit dans d'autres langues, en français on dit chrétien, pas christien, c'est ce qui importe !
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 20:59

Pegasus a écrit:
albania a écrit:
Pegasus a écrit:

Personne ne dit que Dieu a demandé quelque chose. Par contre les Ecritures précisent que c'est par la volonté de Dieu que les disciples furent appelés chrétiens, et non chistiens qui est une pure invention sortie tout droit de certaines imaginations un peu trop fertiles !
Christien renvoie aux massage du christ ,un athée peut avoir une attitude christienne.Moi j'aime ce mot qui englobe toutes celles et ceux qui ,sans même le connaître ,respectent le message du Christ ..
Mais ce mot (christien) est une invention sans le moindre rapport avec les Ecritures et qui ne fait que semer la confusion. Les disciples de Jésus Christ sont les chrétiens. A quoi bon aller inventer des mots qui ne font que s'opposer à la volonté divine ?

Oh Pégasus je ne veux pas vous perturber le mot "christien" n'existe pas ,dans mon esprit un christien est celui qui applique les enseignements du Christ sans le connaître ou sans être baptisé .
Revenir en haut Aller en bas
Pegasus

avatar


MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Mer 29 Jan 2014, 23:59

albania a écrit:
dans mon esprit un christien est celui qui applique les enseignements du Christ sans le connaître ou sans être baptisé .
Comment cela serait-il possible ?
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Jeu 30 Jan 2014, 09:06

albania a écrit:

  Oh Pégasus je ne veux pas vous perturber le mot "christien" n'existe pas ,dans mon esprit un christien est celui qui applique les enseignements du Christ sans le connaître ou sans être baptisé .
Que la paix soit avec toi ,

  si tu suis les enseignements du christ , qu'as tu appris et qu'est ce que tu as compris ?

  - est ce que tu as compris qu'il ne faut pas être baptisée ?
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Jeu 30 Jan 2014, 10:23

Pegasus a écrit:
albania a écrit:
dans mon esprit un christien est celui qui applique les enseignements du Christ sans le connaître ou sans être baptisé .
Comment cela serait-il possible ?


Pégasus ,les mécréants qui se comporte comme des chrétiens sont des "christien".


Revenir en haut Aller en bas
joshai




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Jeu 30 Jan 2014, 14:07

azdan a écrit:
albania a écrit:
Pegasus a écrit:

Personne ne dit que Dieu a demandé quelque chose. Par contre les Ecritures précisent que c'est par la volonté de Dieu que les disciples furent appelés chrétiens, et non chistiens qui est une pure invention sortie tout droit de certaines imaginations un peu trop fertiles !



 Christien renvoie aux massage du christ ,un athée peut avoir une attitude christienne.Moi j'aime ce mot qui englobe toutes celles et ceux qui ,sans même le connaître ,respectent le message du Christ ..
Salam Albania ,

Je ne pense pas que le mot chrétien , ou christien est une différence , c'est une question d'étymologie , et je pense que tu as raison de préférer le mot christien , qui a comme dérivé le mot Christ , d'ailleurs en anglais ou en espagnol , on dit : Christian , ou cristiano


Etymologie
Le mot grec Χριστιανός (christianos) — qui veut dire « disciple du Christ » — est dérivé du mot Χριστός (christos) — qui veut dire celui qui est sacré — avec une fin adjectivale empruntée au latin voulant dire adhérer à ou faire partie de. Dans le Septuagint Grec, christos était utilisé pour traduire le mot Hébreu מָשִׁיחַ (messiah), ce qui veut dire « (celui qui est) sacré ». Dans d'autres langues européennes, des mots équivalents sont trouvés comme le terme Christian en Anglais et Cristiano en Espagnol.
mashia'h en Hebreu veut dire "oint" si on veut être étymologiquement précis...
Revenir en haut Aller en bas
albania




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    Jeu 30 Jan 2014, 15:19

petero a écrit:
albania a écrit:
petero a écrit:


C'est pas vraiment cela, Albania. C'est l'Esprit de Jésus qui nous est donné qui nous rends meilleurs, avec notre collaboration. L'Evangile, lui, il nous aide à nous rapprocher de Jésus, à mieux le connaître, à nous livrer à Lui, à lui faire une absolu confiance, à vivre avec Lui.  Very Happy 

C'est quand même un comble que toi qui te dit "déiste" et pas chrétien" tu juges ainsi les chrétiens  Very Happy 


  Ah mais je ne les juge pas !Je dis que les chrétiens n'ont pas toujours respecté le message du Christ ...Je n'ose pas dire que je suis chrétienne et baptisée mais ma spiritualité est chrétienne ,mes parents sont catholiques ,mon mari aussi ,et mes enfants sont nés dans un pays immensément chrétien ,mais mon Dieu n'envoie ni en enfer ni au paradis ,accueille les homosexuels et même les mécréants ,en cela je ne suis pas chrétienne mais "christienne " ,pas facile d'expliquer..........

Christienne ou chrisbienne  Very Happy  c'est à dire lesbienne chrétienne  Very Happy 

Déjà, première erreur, le Christ accueille tout le monde et plus particulièrement les pécheurs, pour les guérir. Il accueille donc les homosexuels pour

les guérir  Very Happy   C'est pas que leur homosexualité soit une maladie, mais c'est un péché que d'avoir avec une personne de même sexe, des relations sexuelles. C'est un péché lorsque 2 hommes s'accouple en singeant l'homme et la femme lorsqu'ils s'accouplent, en faisant l'amour comme les animaux.  Very Happy 


Je te rappelles que sur ce forum, nous échangeons entre musulmans et chrétiens et pas entre chrétiens et chrisbiennes  Very Happy 



Nous n'avons pas la même notion du péché c'est certain ni la même idée de l'humain .
A l'inverse de vous je ne juge pas les relations sexuelles des autres quand elles se font entre adultes consentants .
Les homosexuels sont aussi des créatures de Dieu et je les respecte .
Nos valeurs sont différentes parce que le regard que nous portons sur l'altérité n' a pas les mêmes racines.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de La Femme Adultère    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de La Femme Adultère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Enterré vivant
» Cannes - 2 collégiennes se prostituent "pour le fun" et "pour l'argent"
» Jonas poésie : FEMME LIBRE
» La légende de la femme persécutée ...
» La pilosité féminine: histoire, tabou, féminisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: