Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Les péchés, ce fardeau.

Aller en bas 
AuteurMessage
BorrowThePast




MessageSujet: Les péchés, ce fardeau.   Mer 22 Jan 2014, 21:15

Bonsoir,

Je viens vous faire part de sentiments que j'éprouve et qui m'handicapent dans ma pratique de l'Islam, et plus généralement, dans ma relation à l'Islam et à Dieu.

Je suis un jeune homme qui n'a jamais rigoureusement pratiqué l'Islam, à l'exception de quelques passages de ma vie, très courts, pendant lesquels j'éprouvais un sursaut de foi. Ces périodes ont toujours été éphémères.

La pratique de l'Islam, au-delà de l'adoration de Dieu qui est son objectif, devrait avoir pour conséquence l'apaisement du coeur et de l'esprit. C'est là où le bât blesse chez moi. En tant que musulman non pratiquant, j'ai commis énormément de péchés dans ma vie. Des péchés qui aux yeux d'athées n'en sont pas, mais qui pour l'Islam sont conséquents, voir graves. Quand je me met à pratiquer ma religion, à rentrer dans cet état d'esprit de vrai croyant qui craint Dieu, je me sens littéralement écrasé par le poids de mes péchés. Ecrasé par le poids de toutes les prières qu'il me faut rattraper, écrasé par le poids des mots que je n'aurais pas du prononcer, écrasé par le poids des actes dont il aurait fallu que je m'abstienne, écrasé par le poids d'une vie de péchés dont je ne sais si elle me sera pardonnée. Si bien que quand j'essaye de pratiquer ma religion, je ne ressens que peu d'apaisement, je me sens au contraire oppressé, stressé, anxieux, angoissé, presque déprimé. Je finis donc très vite par craquer, en reprenant mon train de vie d'hypocrite croyant.

Dieu est Le tout miséricordieux, Le très miséricordieux, je le sais. J'ai lu des Hadths et des Sourates qui rendaient compte de cette miséricorde incroyable de Dieu. Mais j'ai aussi lu des passages qui m'ont fait tremblés, tant par leur sens je savais qu'ils s'adressaient à moi personnellement, presque intimement, et qui m'annonçaient de terribles souffrances dans l'au-delà.

Je vous écris ce message parce que je ne sais plus comment pratiquer ma religion, qui malheureusement, m'apporte plus de souffrance que d'appaisement.

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Abderrahman

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Mer 22 Jan 2014, 21:19

Salam, c'est le diable qui essaye de te déstabiliser pour pas que tu suis le sentier de Dieu
Tu peux me dire ce qu'il y a plus précisément ?
Revenir en haut Aller en bas
BorrowThePast




MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Mer 22 Jan 2014, 21:36

Salam Abderrahman,

Je ne souhaite pas dévoiler mes péchés. Je suis assez pudique et j'en aurais honte. Puis l'Islam déconseille de révéler ses péchés.
J'en suis à me demander si le diable est réellement l'instigateur de ce mal être, ou plutôt si c'est moi qui ait un problème dans ma façon d'appréhender l'Islam. Je ne peux pas pratiquer plus de 2 semaines d'affilée, ça devient insupportable au delà.
Revenir en haut Aller en bas
Abderrahman

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Mer 22 Jan 2014, 21:40

Oui ne les dévoile pas mon frère je suis aussi passé par là...
Mais reste force invoque Allah ne doute pas c'est ce que le Diable veut
C'est dur de prier ? c'est même pas 5 minutes
Pour tes péchés essaye d’arrêter petit à petit invoque Allah.
Et si t'y arrive pas au début : repent toi toujours le repentir même si tu commets ce même péché 1000000 fois repens toi toujours se repentir
car Allah est celui qui pardonne et Miséricordieux.
N'oublie pas que pour aller au Paradis il faut travailler pour l'Enfer se laisser aller....
Revenir en haut Aller en bas
Le chant du cygne

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Mer 22 Jan 2014, 21:52

Bonjour,
C'est ton côté humain qui remonte à la surface. On veut te transformer en machine, mais ton humanité résiste. Tu sens en toi que tu as besoin d'aimer ton prochain à travers l'unique Dieu amour qui lit en toi comme nous lisons dans un livre. C'est un véritable combat qui est livré en toi ; il semble que le fils de Dieu va t'extirper des griffes du malin. Ne résiste pas, et laisse-toi emmener tendrement vers la lumière. Bientôt tu sortiras de chez toi et, sans même y penser, tes pieds te dirigeront vers l'église la plus proche. Là-bas, fais part au prêtre de la paroisse de ce qui te tracasse et écoute-le attentivement. C'est lui, mon frère, qui saura te dire quoi faire.
Tu es un élu de Dieu, qu'est-ce que je t'envie…
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Mer 22 Jan 2014, 23:56

BorrowThePast a écrit:
Bonsoir,

Je viens vous faire part de sentiments que j'éprouve et qui m'handicapent dans ma pratique de l'Islam, et plus généralement, dans ma relation à l'Islam et à Dieu.

Je suis un jeune homme qui n'a jamais rigoureusement pratiqué l'Islam, à l'exception de quelques passages de ma vie, très courts, pendant lesquels j'éprouvais un sursaut de foi. Ces périodes ont toujours été éphémères.

La pratique de l'Islam, au-delà de l'adoration de Dieu qui est son objectif, devrait avoir pour conséquence l'apaisement du coeur et de l'esprit. C'est là où le bât blesse chez moi. En tant que musulman non pratiquant, j'ai commis énormément de péchés dans ma vie. Des péchés qui aux yeux d'athées n'en sont pas, mais qui pour l'Islam sont conséquents, voir graves. Quand je me met à pratiquer ma religion, à rentrer dans cet état d'esprit de vrai croyant qui craint Dieu, je me sens littéralement écrasé par le poids de mes péchés. Ecrasé par le poids de toutes les prières qu'il me faut rattraper, écrasé par le poids des mots que je n'aurais pas du prononcer, écrasé par le poids des actes dont il aurait fallu que je m'abstienne, écrasé par le poids d'une vie de péchés dont je ne sais si elle me sera pardonnée. Si bien que quand j'essaye de pratiquer ma religion, je ne ressens que peu d'apaisement, je me sens au contraire oppressé, stressé, anxieux, angoissé, presque déprimé. Je finis donc très vite par craquer, en reprenant mon train de vie d'hypocrite croyant.

Dieu est Le tout miséricordieux, Le très miséricordieux, je le sais. J'ai lu des Hadths et des Sourates qui rendaient compte de cette miséricorde incroyable de Dieu. Mais j'ai aussi lu des passages qui m'ont fait tremblés, tant par leur sens je savais qu'ils s'adressaient à moi personnellement, presque intimement,  et qui m'annonçaient de terribles souffrances dans l'au-delà.

Je vous écris ce message parce que je ne sais plus comment pratiquer ma religion, qui malheureusement, m'apporte plus de souffrance que d'appaisement.

Merci d'avance.


ton problème ne serait t il pas au fond un péché d'orgueil ?
tu voudrais être un musulman "parfait" et il est évident que tu n'y arrive pas et que tu n'y arriveras jamais car c'est impossible. (même ton prophète n'était pas parfait)

je ne sais pas quels sont tes péchés et je ne veux pas le savoir, mais puisque tu dis que ce n'en sont pas pour des athées, et étant moi même athée, j'en conclus que ce n'est pas bien méchant.

acceptes toi comme tu es, et efforce toi d'améliorer ce que tu peux.
votre Livre Saint ne dit t il pas que votre Dieu ne vous impose aucune charge supérieure à ce que vous pouvez supporter (coran 26-62) ?
Revenir en haut Aller en bas
*Leila*

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 00:16

Abderrahman a écrit:
Salam, c'est le diable qui essaye de te déstabiliser pour pas que tu suis le sentier de Dieu


oui, t' as tout compris! bravo!
Revenir en haut Aller en bas
joshai




MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 00:18

Abderrahman a écrit:
Oui ne les dévoile pas mon frère je suis aussi passé par là...
Mais reste force invoque Allah ne doute pas c'est ce que le Diable veut
C'est dur de prier ? c'est même pas 5 minutes
Pour tes péchés essaye d’arrêter petit à petit invoque Allah.
Et si t'y arrive pas au début : repent toi toujours le repentir même si tu commets ce même péché 1000000 fois repens toi toujours se repentir
car Allah est celui qui pardonne et Miséricordieux.
N'oublie pas que pour aller au Paradis il faut travailler pour l'Enfer se laisser aller....

ca dure que 5 minutes chaque prière?
Revenir en haut Aller en bas
Sniper

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 00:31

joshai a écrit:
Abderrahman a écrit:
Oui ne les dévoile pas mon frère je suis aussi passé par là...
Mais reste force invoque Allah ne doute pas c'est ce que le Diable veut
C'est dur de prier ? c'est même pas 5 minutes
Pour tes péchés essaye d’arrêter petit à petit invoque Allah.
Et si t'y arrive pas au début : repent toi toujours le repentir même si tu commets ce même péché 1000000 fois repens toi toujours se repentir
car Allah est celui qui pardonne et Miséricordieux.
N'oublie pas que pour aller au Paradis il faut travailler pour l'Enfer se laisser aller....

ca dure que 5 minutes chaque prière?
bonsoir non plus que sa sa dépens la façon de récité plus tu récite des sourate longue plus la prière dur
Revenir en haut Aller en bas
*Leila*

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 00:48

BorrowThePast a écrit:
Bonsoir,

Je viens vous faire part de sentiments que j'éprouve et qui m'handicapent dans ma pratique de l'Islam, et plus généralement, dans ma relation à l'Islam et à Dieu.

Je suis un jeune homme qui n'a jamais rigoureusement pratiqué l'Islam, à l'exception de quelques passages de ma vie, très courts, pendant lesquels j'éprouvais un sursaut de foi. Ces périodes ont toujours été éphémères.

La pratique de l'Islam, au-delà de l'adoration de Dieu qui est son objectif, devrait avoir pour conséquence l'apaisement du coeur et de l'esprit. C'est là où le bât blesse chez moi. En tant que musulman non pratiquant, j'ai commis énormément de péchés dans ma vie. Des péchés qui aux yeux d'athées n'en sont pas, mais qui pour l'Islam sont conséquents, voir graves. Quand je me met à pratiquer ma religion, à rentrer dans cet état d'esprit de vrai croyant qui craint Dieu, je me sens littéralement écrasé par le poids de mes péchés. Ecrasé par le poids de toutes les prières qu'il me faut rattraper, écrasé par le poids des mots que je n'aurais pas du prononcer, écrasé par le poids des actes dont il aurait fallu que je m'abstienne, écrasé par le poids d'une vie de péchés dont je ne sais si elle me sera pardonnée. Si bien que quand j'essaye de pratiquer ma religion, je ne ressens que peu d'apaisement, je me sens au contraire oppressé, stressé, anxieux, angoissé, presque déprimé. Je finis donc très vite par craquer, en reprenant mon train de vie d'hypocrite croyant.

Dieu est Le tout miséricordieux, Le très miséricordieux, je le sais. J'ai lu des Hadths et des Sourates qui rendaient compte de cette miséricorde incroyable de Dieu. Mais j'ai aussi lu des passages qui m'ont fait tremblés, tant par leur sens je savais qu'ils s'adressaient à moi personnellement, presque intimement,  et qui m'annonçaient de terribles souffrances dans l'au-delà.

Je vous écris ce message parce que je ne sais plus comment pratiquer ma religion, qui malheureusement, m'apporte plus de souffrance que d'appaisement.

Merci d'avance.

Tu pourrais commencer par faire tes prières régulièrement tout en pensent fortement en Allah, tu verras, tu prendras l' habitude  par  la suite et ce serait tel un réflexe pour toi. il te suffira de t' y habituer durant 2 semaines. Tu pourrais essayer de lire des passages du coran durant tes prières, c' est tout simplement merveilleux, et on sent que ça augmente la foi............


ça ne te servira à rien de repenser au passé.. on a tous fait des choses qu' on n' aurait pas du faire coté religion, mais Allah est miséricordieux surtout si l' homme est réellemnt sincère et qu' il veux vraiment retrouver le bon chemin.

sinon, il faudrait que tu fasses la "tawba" (allah a dit: يَاأَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا تُوبُوا إِلَى اللَّهِ تَوْبَةً نَصُوحًا عَسَى رَبُّكُمْ أَنْ يُكَفِّرَ عَنْكُمْ سَيِّئَاتِكُمْ وَيُدْخِلَكُمْ جَنَّاتٍ تَجْرِي مِنْ تَحْتِهَا الْأَنْهَارُ يَوْمَ لَا يُخْزِي اللَّهُ النَّبِيَّ وَالَّذِينَ آمَنُوا مَعَهُ نُورُهُمْ يَسْعَى بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَبِأَيْمَانِهِمْ يَقُولُونَ رَبَّنَا أَتْمِمْ لَنَا نُورَنَا وَاغْفِرْ لَنَا إِنَّكَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ(8) et celle-ci a des règles pour qu' elle soit acceptée par Allah, bon je ne m' en rappelle plus mais tu pourras chercher par internet.

bon courage
Revenir en haut Aller en bas
joshai




MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 02:13

Sniper a écrit:
joshai a écrit:
Abderrahman a écrit:
Oui ne les dévoile pas mon frère je suis aussi passé par là...
Mais reste force invoque Allah ne doute pas c'est ce que le Diable veut
C'est dur de prier ? c'est même pas 5 minutes
Pour tes péchés essaye d’arrêter petit à petit invoque Allah.
Et si t'y arrive pas au début : repent toi toujours le repentir même si tu commets ce même péché 1000000 fois repens toi toujours se repentir
car Allah est celui qui pardonne et Miséricordieux.
N'oublie pas que pour aller au Paradis il faut travailler pour l'Enfer se laisser aller....

ca dure que 5 minutes chaque prière?
bonsoir non plus que sa sa dépens la façon de récité  plus tu récite des sourate longue plus la prière dur  

Oui je m'en doute cela relève des lois mathématiques mais la prière de l'un ne comporte pas le même nombre de sourate que la prière de l'autre?
Revenir en haut Aller en bas
Abderrahman

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 08:03

Celle du matin comporte 2 rakat
Celle du dhor (début d'apremidi) comporte 4 rakat
Celle de l'asr (apre midi) comporte 4 rakat
Celle du Maghrib (coucher du soleil) comporte 3 rakat
et la dernière comporte 4 rakat

Personellement ca me prend entre 4 à 10 minutes pour prier
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 08:15

Le chant du cygne a écrit:
Bonjour,
C'est ton côté humain qui remonte à la surface. On veut te transformer en machine, mais ton humanité résiste. Tu sens en toi que tu as besoin d'aimer ton prochain à travers l'unique Dieu amour qui lit en toi comme nous lisons dans un livre. C'est un véritable combat qui est livré en toi ; il semble que le fils de Dieu va t'extirper des griffes du malin. Ne résiste pas, et laisse-toi emmener tendrement vers la lumière. Bientôt tu sortiras de chez toi et, sans même y penser, tes pieds te dirigeront vers l'église la plus proche. Là-bas, fais part au prêtre de la paroisse de ce qui te tracasse et écoute-le attentivement. C'est lui, mon frère, qui saura te dire quoi faire.
Tu es un élu de Dieu, qu'est-ce que je t'envie…


Notre frère LCC te suggère donc, cher BORROW, de penser à Jésus au lieu de penser au Coran !


Au fond, pourquoi pas ???

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 13:34

Abderrahman a écrit:
Celle du matin comporte 2 rakat  
Celle du dhor (début d'apremidi) comporte 4 rakat
Celle de l'asr (apre midi) comporte 4 rakat
Celle du Maghrib (coucher du soleil) comporte 3 rakat
et la dernière comporte 4 rakat

Personellement ca me prend entre 4 à 10 minutes pour prier

et sur ces 4 à 10 minutes, combien de temps es tu vraiment concentré et en communion avec ton Dieu et combien de temps fais tu les gestes de manière mécanique par habitude ?
Revenir en haut Aller en bas
BorrowThePast




MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 15:58

Merci pour vos réponses.

Je devrais en effet au moins reprendre la prière.
Tu as ROSARUM mis le doigt sur le problème principal problème je pense, qui est mon perfectionnisme. Ce n'est pas de l'orgueil, je ne pense pas être orgueilleux. Mais perfectionniste en effet. J'ai du mal à trouver satisfaction dans un travail qui serait "moyen" ou même seuleument "bien". Je ne me sens réellement fier de moi que lorsque ce travail approche la perfection. Mais je suis un être d'imperfection et j'en ai conscience.

Quant à ceux qui me suggèrent de me convertir, permettez moi de vous dire que je trouve celà opportuniste et bien peu honnorable. Qui n'a jamais enduré des épreuves dans sa foi ? Si chaque obstacle dans la foi était le signe d'une foi mal orientée, nous changerions tous de religion toutes les semaines, du moins je le crois.
Revenir en haut Aller en bas
Le chant du cygne

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 16:59

Je n'ai jamais douté.
Revenir en haut Aller en bas
Abderrahman

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 17:56

On est proche de Dieu au moment de la prosternation, tu peux rester autant que tu veux et t'adresser à lui
Revenir en haut Aller en bas
Renaud-DA




MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Jeu 23 Jan 2014, 23:23

BorrowThePast a écrit:
Merci pour vos réponses.

Je devrais en effet au moins reprendre la prière.
Tu as ROSARUM mis le doigt sur le problème principal problème je pense, qui est mon perfectionnisme. Ce n'est pas de l'orgueil, je ne pense pas être orgueilleux. Mais perfectionniste en effet. J'ai du mal à trouver satisfaction dans un travail qui serait "moyen" ou même seuleument "bien". Je ne me sens réellement fier de moi que lorsque ce travail approche la perfection. Mais je suis un être d'imperfection et j'en ai conscience.

Quant à ceux qui me suggèrent de me convertir, permettez moi de vous dire que je trouve celà opportuniste et bien peu honnorable. Qui n'a jamais enduré des épreuves dans sa foi ? Si chaque obstacle dans la foi était le signe d'une foi mal orientée, nous changerions tous de religion toutes les semaines, du moins je le crois.

Si votre peur d'être damné dépasse votre peur de mourir vous serez converti, vous connaitrez l'étendue de vos péchés et leur nature.

Si votre soif de Vérité dépasse votre peur de mourir il arrivera de même.

Vos péchés sont beaucoup plus grands que vous le croyez mais la miséricorde d'Allah est infiniment plus grande que vous le croyez.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Ven 24 Jan 2014, 09:41

BorrowThePast a écrit:
Merci pour vos réponses.

Je devrais en effet au moins reprendre la prière.
Tu as ROSARUM mis le doigt sur le problème principal problème je pense, qui est mon perfectionnisme. Ce n'est pas de l'orgueil, je ne pense pas être orgueilleux. Mais perfectionniste en effet. J'ai du mal à trouver satisfaction dans un travail qui serait "moyen" ou même seuleument "bien". Je ne me sens réellement fier de moi que lorsque ce travail approche la perfection. Mais je suis un être d'imperfection et j'en ai conscience.

nous le sommes tous, sinon nous serions des dieux.

Citation :
Quant à ceux qui me suggèrent de me convertir, permettez moi de vous dire que je trouve celà opportuniste et bien peu honnorable. Qui n'a jamais enduré des épreuves dans sa foi ? Si chaque obstacle dans la foi était le signe d'une foi mal orientée, nous changerions tous de religion toutes les semaines, du moins je le crois.

chacun prêche pour sa religion, c'est humain, mais dans la mesure où tu as dis "Je vous écris ce message parce que je ne sais plus comment pratiquer ma religion, qui malheureusement, m'apporte plus de souffrance que d'apaisement." on peut en  effet se demander si l'islam est la religion qui te convient.

Le coran use beaucoup de la menace et de la peur , or on ne convertit pas les coeurs par la menace et c'est pour moi une preuve que le Coran ne vient pas de Dieu. Les "menaces" du coran concernant les mécréants dans mon genre me font plutôt sourire.
Ayant été chrétien, je peux te dire que le message de Jesus est tout autre et je pourrais te citer des passages des Evangiles qui apaiseraient tes craintes.

Changer de religion toutes les semaines, non bien sûr, mais pour ceux qui ont besoin de religion autant en choisir une où l'on se sent bien.


Dernière édition par rosarum le Ven 24 Jan 2014, 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
*Amy*

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Ven 24 Jan 2014, 10:29

rosarum a écrit:


Changer de religion toutes les semaines, non bien sûr, mais pour ceux qui ont besoin de religion autant en choisir une où l'on se sent bien.

Ce n'est pas à la religion de s'arranger à nos désirs mais nous de s'arranger à la religion. Il ne s'agit pas de choisir la religion selon ce qui nous convient.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Ven 24 Jan 2014, 11:45

*Amy* a écrit:
rosarum a écrit:


Changer de religion toutes les semaines, non bien sûr, mais pour ceux qui ont besoin de religion autant en choisir une où l'on se sent bien.

Ce n'est pas à la religion de s'arranger à nos désirs mais nous de s'arranger à la religion.

laquelle ???


Citation :
Il ne s'agit pas de choisir la religion selon ce qui nous convient

il faut être maso pour pratiquer une religion qui ne nous convient pas.
est ce que l'islam te convient ?
Revenir en haut Aller en bas
*Amy*

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Ven 24 Jan 2014, 13:28

rosarum a écrit:
*Amy* a écrit:
rosarum a écrit:


Changer de religion toutes les semaines, non bien sûr, mais pour ceux qui ont besoin de religion autant en choisir une où l'on se sent bien.

Ce n'est pas à la religion de s'arranger à nos désirs mais nous de s'arranger à la religion.

laquelle ???

Citation :
Il ne s'agit pas de choisir la religion selon ce qui nous convient

il faut être maso pour pratiquer une religion qui ne nous convient pas.
est ce que l'islam te convient ?

Je n'ai pas dit ça.
Tout ce que j'ai dit, peut-être mal dit je l'admets, que c'est nous qui devons nous adapter à la religion.

Voici ce que tu as dis:
Citation :
mais pour ceux qui ont besoin de religion autant en choisir une où l'on se sent bien.

Autrement dit, je ne suis pas musulmane parce que l'islam "m'arrange" ou "me convient" et que le christianisme ne "m'arrange pas" ou ne "me convient pas", mais parce que j'ai la foi. C'est aussi simple que ça.
De toute façon, laisse tomber, je m'arrête-là. Mon but n'était pas du tout de faire un débat là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
othy

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Ven 24 Jan 2014, 14:52

BorrowThePast a écrit:
Bonsoir,

Je viens vous faire part de sentiments que j'éprouve et qui m'handicapent dans ma pratique de l'Islam, et plus généralement, dans ma relation à l'Islam et à Dieu.

Je suis un jeune homme qui n'a jamais rigoureusement pratiqué l'Islam, à l'exception de quelques passages de ma vie, très courts, pendant lesquels j'éprouvais un sursaut de foi. Ces périodes ont toujours été éphémères.

La pratique de l'Islam, au-delà de l'adoration de Dieu qui est son objectif, devrait avoir pour conséquence l'apaisement du coeur et de l'esprit. C'est là où le bât blesse chez moi. En tant que musulman non pratiquant, j'ai commis énormément de péchés dans ma vie. Des péchés qui aux yeux d'athées n'en sont pas, mais qui pour l'Islam sont conséquents, voir graves. Quand je me met à pratiquer ma religion, à rentrer dans cet état d'esprit de vrai croyant qui craint Dieu, je me sens littéralement écrasé par le poids de mes péchés. Ecrasé par le poids de toutes les prières qu'il me faut rattraper, écrasé par le poids des mots que je n'aurais pas du prononcer, écrasé par le poids des actes dont il aurait fallu que je m'abstienne, écrasé par le poids d'une vie de péchés dont je ne sais si elle me sera pardonnée. Si bien que quand j'essaye de pratiquer ma religion, je ne ressens que peu d'apaisement, je me sens au contraire oppressé, stressé, anxieux, angoissé, presque déprimé. Je finis donc très vite par craquer, en reprenant mon train de vie d'hypocrite croyant.

Dieu est Le tout miséricordieux, Le très miséricordieux, je le sais. J'ai lu des Hadths et des Sourates qui rendaient compte de cette miséricorde incroyable de Dieu. Mais j'ai aussi lu des passages qui m'ont fait tremblés, tant par leur sens je savais qu'ils s'adressaient à moi personnellement, presque intimement,  et qui m'annonçaient de terribles souffrances dans l'au-delà.

Je vous écris ce message parce que je ne sais plus comment pratiquer ma religion, qui malheureusement, m'apporte plus de souffrance que d'appaisement.

Merci d'avance.

Mon frère, le fait que tu regrettes tes péchés et une très bonne chose, il ne faut pas douter de la Miséricorde d'Allah qui est énorme

Quelques vidéos pour toi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
*Leila*

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Ven 24 Jan 2014, 15:12

BorrowThePast a écrit:
Merci pour vos réponses.

Je devrais en effet au moins reprendre la prière.
Tu as ROSARUM mis le doigt sur le problème principal problème je pense, qui est mon perfectionnisme. Ce n'est pas de l'orgueil, je ne pense pas être orgueilleux. Mais perfectionniste en effet. J'ai du mal à trouver satisfaction dans un travail qui serait "moyen" ou même seuleument "bien". Je ne me sens réellement fier de moi que lorsque ce travail approche la perfection. Mais je suis un être d'imperfection et j'en ai conscience.


je suis exactement comme toi, mais je me rends compte de plus en plus que le perfectionnisme pourrait etre un avantage comme un désavantage. Pour la religion, crois-moi, ça ne pourrait etre que bénéfique, tu verras, normalement, tu ne supporteras pas bâcler ta prière, et ton perfectionnisme pourrait mieux t' aider à devenir plus patient durant tes prières, à aimer Allah et à lire de si longues sourates durant tes prières, et tout ceci pour un but unique: se rapprocher davantage de Allah.

mais je ne dis pas que les gens non perfectionnistes ne peuvent pas bien se rapprocher de Dieu. Non, je ne dis pas cela, le perfectionnisme peut aider grandement mais ça s' arrête là.

par contre, j' ai dit tout à l' heure qu' il pourrait se présenter tel un désavantage, et ceci dans la vie courante, lorsqu' on tient absolument à terminer si bien la chose et qu' on ne supporte pas passer à la suivante sans avoir si bien perfectionné la précédente, et là ça pose un très grand problème, coté temps!!
Revenir en haut Aller en bas
Bilal muslim




MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Ven 24 Jan 2014, 16:50

BorrowThePast a écrit:
Bonsoir,

Je viens vous faire part de sentiments que j'éprouve et qui m'handicapent dans ma pratique de l'Islam, et plus généralement, dans ma relation à l'Islam et à Dieu.

Je suis un jeune homme qui n'a jamais rigoureusement pratiqué l'Islam, à l'exception de quelques passages de ma vie, très courts, pendant lesquels j'éprouvais un sursaut de foi. Ces périodes ont toujours été éphémères.

La pratique de l'Islam, au-delà de l'adoration de Dieu qui est son objectif, devrait avoir pour conséquence l'apaisement du coeur et de l'esprit. C'est là où le bât blesse chez moi. En tant que musulman non pratiquant, j'ai commis énormément de péchés dans ma vie. Des péchés qui aux yeux d'athées n'en sont pas, mais qui pour l'Islam sont conséquents, voir graves. Quand je me met à pratiquer ma religion, à rentrer dans cet état d'esprit de vrai croyant qui craint Dieu, je me sens littéralement écrasé par le poids de mes péchés. Ecrasé par le poids de toutes les prières qu'il me faut rattraper, écrasé par le poids des mots que je n'aurais pas du prononcer, écrasé par le poids des actes dont il aurait fallu que je m'abstienne, écrasé par le poids d'une vie de péchés dont je ne sais si elle me sera pardonnée. Si bien que quand j'essaye de pratiquer ma religion, je ne ressens que peu d'apaisement, je me sens au contraire oppressé, stressé, anxieux, angoissé, presque déprimé. Je finis donc très vite par craquer, en reprenant mon train de vie d'hypocrite croyant.

Dieu est Le tout miséricordieux, Le très miséricordieux, je le sais. J'ai lu des Hadths et des Sourates qui rendaient compte de cette miséricorde incroyable de Dieu. Mais j'ai aussi lu des passages qui m'ont fait tremblés, tant par leur sens je savais qu'ils s'adressaient à moi personnellement, presque intimement,  et qui m'annonçaient de terribles souffrances dans l'au-delà.

Je vous écris ce message parce que je ne sais plus comment pratiquer ma religion, qui malheureusement, m'apporte plus de souffrance que d'appaisement.

Merci d'avance.

Il serait un bien plus grand péché pour toi de désépérez de la miséricorde de Dieu mon frère. Je t'invite à lire ou du moins à écouter la sourate Mulk, elle est l'une des 7 sourates salvatrices du Coran, prend le temps au moins de l'écouter chaque soir avant dormir, elle te préservera si tu as la foi du châtiment de la tombe.

En ce qui concerne tes prières ratées, ce n'est pas grave laisse tomber, tu auras des occasions de les rattraper, concentre-toi sur tes prières obligatoires actuelles, et n'hésites pas à accomplir les surérogatoire, 2 unités de prière c'est rapide. Et patiente jusqu'à la fameuse nuit du destin, et pris cette nuit-là, tu auras prié l'équivalent de 80 années de prières.

En ce qui concerne les rappel que tu as lu, ne les oublit surtout pas, elle te permétrons de ne plus recommencer. Et qu'Allah nous guide chaque jours un peut plus, qu'Il pardonne nos péchés, et nous accorde une place au paradis. Amine, amine, amine.

«Ô Mes serviteurs qui avez commis
des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la
miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui
le Pardonneur, le Très Miséricordieux»" [ Sourate Az-Zumâr, verset 53
" [ Sourate An-Nissa, verset 48 ].


Dernière édition par Bilal muslim le Ven 24 Jan 2014, 20:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
eric 420




MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Ven 24 Jan 2014, 16:56

Bilal muslim a écrit:
BorrowThePast a écrit:
Bonsoir,

Je viens vous faire part de sentiments que j'éprouve et qui m'handicapent dans ma pratique de l'Islam, et plus généralement, dans ma relation à l'Islam et à Dieu.

Je suis un jeune homme qui n'a jamais rigoureusement pratiqué l'Islam, à l'exception de quelques passages de ma vie, très courts, pendant lesquels j'éprouvais un sursaut de foi. Ces périodes ont toujours été éphémères.

La pratique de l'Islam, au-delà de l'adoration de Dieu qui est son objectif, devrait avoir pour conséquence l'apaisement du coeur et de l'esprit. C'est là où le bât blesse chez moi. En tant que musulman non pratiquant, j'ai commis énormément de péchés dans ma vie. Des péchés qui aux yeux d'athées n'en sont pas, mais qui pour l'Islam sont conséquents, voir graves. Quand je me met à pratiquer ma religion, à rentrer dans cet état d'esprit de vrai croyant qui craint Dieu, je me sens littéralement écrasé par le poids de mes péchés. Ecrasé par le poids de toutes les prières qu'il me faut rattraper, écrasé par le poids des mots que je n'aurais pas du prononcer, écrasé par le poids des actes dont il aurait fallu que je m'abstienne, écrasé par le poids d'une vie de péchés dont je ne sais si elle me sera pardonnée. Si bien que quand j'essaye de pratiquer ma religion, je ne ressens que peu d'apaisement, je me sens au contraire oppressé, stressé, anxieux, angoissé, presque déprimé. Je finis donc très vite par craquer, en reprenant mon train de vie d'hypocrite croyant.

Dieu est Le tout miséricordieux, Le très miséricordieux, je le sais. J'ai lu des Hadths et des Sourates qui rendaient compte de cette miséricorde incroyable de Dieu. Mais j'ai aussi lu des passages qui m'ont fait tremblés, tant par leur sens je savais qu'ils s'adressaient à moi personnellement, presque intimement,  et qui m'annonçaient de terribles souffrances dans l'au-delà.

Je vous écris ce message parce que je ne sais plus comment pratiquer ma religion, qui malheureusement, m'apporte plus de souffrance que d'appaisement.

Merci d'avance.

Il serait un bien plus grand péché pour toi de désépérez de la miséricorde de Dieu mon frère. Je t'invite à lire ou du moins à écouter la sourate Mulk, elle l'une des sept sourates salvatrices du Coran, prend le temps au moins de l'écouter chaque soir avant dormir, elle te préservera si tu as la foi du châtiment de la tombe.

En ce qui concerne tes prières ratée, ce n'est pas grave laissé tomber, tu auras des occasions de les rattraper, concentres-toi sur les prières obligatoires actuel, et n'ésite pas à accomplir les suréogatoires, 2 unité de priere c'est rapide. Et patiente jusqu'a la fameuse nuits du destin, et pris cette nuit là, tu auras prié l'équivalent de 80 année de prieres.

En ce qui concerne les rappel que tu as lu, ne les oublit surtout pas, elle te permétrons de plus recommencer. Et qu'Allah nous guide chaque jours un peut plus, qu'Il pardonne nos péchés, et nous accorde une place au paradis. Amine, amine, amine.

Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment ! ! ! O Mes ... qui II veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu'associé commet un énorme péché " [ Sourate An-Nissa, verset 48 ].


Dieu fait alliance

donc il (Dieu) s'associe aux hommes par...

Revenir en haut Aller en bas
Sid-Ali

avatar


MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Lun 27 Jan 2014, 18:14

joshai a écrit:
Sniper a écrit:
joshai a écrit:


ca dure que 5 minutes chaque prière?
bonsoir non plus que sa sa dépens la façon de récité  plus tu récite des sourate longue plus la prière dur  

Oui je m'en doute cela relève des lois mathématiques mais la prière de l'un ne comporte pas le même nombre de sourate que la prière de l'autre?
Oui possible 5 min si on se limite au strict minimum en matière d'invocations avec des petites sourates (minimum exigé 3 versets pour les petites).

Sinon, en Islam, le serviteur peut réciter ce qu'il veut, invoquer autant qu'il veut et prendre le temps qu'il veut (de ce côté c'est "ouvert" donc on ne parle pas d'innovation), au contraire c'est même recommandé pour les pieux qui veulent avoir une lourde récompense dans leur balance et se rapprocher d'Allah. Parmi les choses qui augmentent la récompense: la Concentration (khouchou3) et le nombre d'Invocations et Versets récités.

Et pour notre frère, BorrowThePast, je jeûne aujourd'hui lundi, je viens de lire ton message donc j'en ai profité pour faire des dou3a pour toi en espérant qu'Allah te facilitera le plus tôt possible, il est le Seul capable de ça personne d'autre, mais il faut avoir le yaqine (certitude)

Je te cite quelques versets du Coran qui correspondent à ton cas et la vie du croyant en général ici-bas (car ce n'est pas comme celle du non-croyant certain !) donc ça exige un rappel puisque l'humain se nomme "Inssan" en arabe parce qu'il oublie très rapidement, et parmi les plus importantes des choses qu'il oublie c'est les signes d'Allah (dans les cieux et la terre) et sa Parole, ce qui affaiblie le cœur et donc la foi et ouvre finalement des portes à Iblis et ses compagnons ou à ton Qarine (Diable qui se trouve à gauche de chaque personne et qui lui ai "collé" dessus depuis la naissance jusqu'à la mort!) pour te suggérer de faire le mal sans oublier les autres ennemis comme le nafs Al-ammara bi Al-Souuua (l'âme qui ordonne le mal), le Hawa (la Passion) et la fitna (épreuve) de Dounia (cette vie).


Pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n'avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous ? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués jusqu'à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés: "Quand viendra le secours d´Allah?" - Quoi! Le secours d'Allah est sûrement proche. (Coran: Sourate 2/ Verset 214)


[29:2] Les gens pensent-ils qu’on les laissera dire: « Nous croyons », sans être mis à l’épreuve ?
[29:3] Nous avons testé ceux d'avant eux, car DIEU doit distinguer ceux qui sont véridiques, et Il doit exposer les menteurs.
[29:4] Ceux qui commettent des péchés pensent-ils qu'ils peuvent nous duper ? Mauvais vraiment est leur jugement.
[29:5] Quiconque espère rencontrer DIEU, (devrait savoir qu’) une telle rencontre avec DIEU arrivera le plus assurément. Il est l'Entendant, l’Omniscient.
[29:6] Ceux qui luttent, luttent pour leur propre bien. DIEU n’a besoin de personne.
[29:7] Ceux qui croient et mènent une vie droite, nous remettrons certainement leurs péchés, et les récompenserons certainement pour leurs bonnes œuvres généreusement.
(Coran: Sourate 29)

10. Dis : "Ô Mes serviteurs qui avez cru! Craignez votre Seigneur". Ceux qui ici-bas font le bien, auront une bonne [récompense]. La terre d'Allah est vaste et les endurants auront leur pleine récompense sans compter.
11. Dis : "Il m'a été ordonné d'adorer Allah en Lui vouant exclusivement le culte,
12. et il m'a été ordonné d'être le premier des Musulmans.
13. Dis : "Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour terrible".
14. Dis : "C'est Allah que j'adore, et Lui voue exclusivement mon culte.
15. Adorez donc, en dehors de Lui, qui vous voudrez!" - Dis : "Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte de leurs propres âmes et celles de leurs familles". C'est bien cela la perte évidente.
22. Est-ce que celui dont Allah ouvre la poitrine à l'Islam et qui détient ainsi une lumière venant de Son Seigneur... Malheur donc à ceux dont les coeurs sont endurcis contre le rappel d'Allah. Ceux-là sont dans un égarement évident.
23. Allah a fait descendre le plus beau des récits, un Livre dont [certains versets] se ressemblent et se répètent. Les peaux de ceux qui redoutent leur Seigneur frissonnent (à l'entendre); puis leurs peaux et leurs coeurs s'apaisent au rappel d'Allah. Voilà le [Livre] guide d'Allah par lequel Il guide qui Il veut. Mais quiconque Allah égare n'a point de guide.
36. Allah ne suffit-Il pas à Son esclave [comme soutien]? Et ils te font peur avec ce qui est en dehors de Lui. Et quiconque Allah égare n'a point de guide.
37. Quiconque Allah guide, nul ne peut l'égarer. Allah n'est-Il pas Puissant et Détenteur du pouvoir de châtier?
38. Si tu leur demandais : "Qui a créé les cieux et la terre?", Ils diraient assurément : "Allah". Dis : "Voyez-vous ceux que vous invoquez en dehors d'Allah; si Allah me voulait du mal, est-ce que [ces divinités] pourraient dissiper Son mal? Ou s'Il me voulait une miséricorde, pourraient-elles retenir Sa miséricorde?" - Dis : "Allah me suffit : c'est en Lui que placent leur confiance ceux qui cherchent un appui"
(Coran: Sourate 39)


133. Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux,
134. qui dépensent dans l’aisance et dans l’adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui - car Allah aime les bienfaisants -
135. et pour ceux qui, s’ils ont commis quelque turpitude ou causé quelque préjudice à leurs propres âmes (en désobéissant à Allah), se souviennent d’Allah et demandent pardon pour leurs péchés - et qui est-ce qui pardonne les péchés sinon Allah? - et qui ne persistent pas sciemment dans le mal qu’ils ont fait.
136. Ceux-là ont pour récompense le pardon de leur Seigneur, ainsi que les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Comme est beau le salaire de ceux qui font le bien!
(Coran: Sourate 3)

20. Sachez que la vie présente n'est que jeu,amusement, vaine parure, une course à l'orgueil entre vous et une rivalité dans l'acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie : la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie; ensuite elle devient des débris. Et dans l'au-delà, il y a un dur châtiment, et aussi pardon et agrément de Dieu. Et la vie présente n'est que jouissance trompeuse.(Coran: Sourate 57 / Verset 20)


Quelques Hadiths:

La dureté de l'épreuve dépend de la foi de la personne:

D'après Sa'd (qu'Allah l'agrée) : j'ai demandé au messager d'Allah (sws) : quels sont les gens les plus éprouvés ?

Il a dit :

« les gens les plus éprouvés sont les prophètes puis ceux qui leur succèdent en degré. L'homme est éprouvé selon le degré de sa piété. Si sa foi est solide, son épreuve est encore plus dure, et si sa foi n'est pas solide, il sera éprouvé selon le degré de sa foi. Le croyant ne cesse d'être éprouvé jusqu'à ce qu'il marche sur terre lavé de toute faute »

[rapporté par El-Tirmidhi, Ibn-Mâjah, El-Dârimi, El-Tahhâoui, IbnHibbân, El-Hâkim et Ahmed avec une chaîne de transmission authentique].

L'épreuve sert aussi à expier les péchés

D'après Abou-Sa'id El-Khoudri et Abou-Hourayra (qu'Allah les agrée) que le prophète (sws) a dit :

« Tout ce qui arrive au musulman comme fatigue, maladie, angoisse, tristesse, et tout mal ou peine, ou même une épine qui le pique, sert qu'Allah lui expie une part de ses péchés »

[rapporté par El-Boukhari et Mouslim].

D'après Anas (qu'Allah l'agrée) le prophète (sws)  a dit :

« Si Allah veut le bien pour Son esclave, il lui anticipe le châtiment dans ce bas monde. Et s'Il veut le mal pour Son esclave, il le laisse avec son péché jusqu'à ce qu'il en soit châtié le jour du jugement.»

[rapporté par El-Tirmidhi et El-Hâkim avec une chaîne de transmission authentique].


Voilà! Quoi dire au final mon frère, sache que c'est juste une épreuve comme une autre, c'est sûr que c'est toujours plus difficile à accepter et surmonter au début quand on n'est pas habitué à telles épreuves, mais une fois passée (si tu patientes en retournant à Allah et l'invoquer sincèrement pour t'aider à la surmonter et t'en sortir sain et sauf, voir plus fort comme on dit: Ce qui ne te tue pas te rend plus fort [la sagesse de l'épreuve que l'humain voit comme une chose de "mal" soubhanallah] !)

Qu'Allah nous guide, nous raffermisse, soit avec nous pendant les épreuves difficiles de la vie pour pouvoir les surmonter plus facilement et qu'il nous accorde la bonne fin 

 (Allah est plus savant)
Revenir en haut Aller en bas
Nass'




MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Sam 22 Fév 2014, 15:07

Tant que le croyant se sent gêné par un péché commis, c'est déjà une énorme bonne annonce. Moi-même, je fais des choses en secret qui pourraient vous dégoûter mais ainsi est l'homme qui a été créé faible et particulièrement ignorant.

Il existe beaucoup de moyens de se protéger des péchés et de rester dans ce cercle vertueux de regrets comme par exemple la prière. La prière est indispensable, tellement fondamentale qu'elle fut répétée par notre noble prophète Mohammad pbsl sur son lit de mort "La prière la prière la prière!!!". C'est elle qui protège et décourage le croyant à commettre des actes blâmables. Augmenter le repentir et les invocations dans le soujoud. Il est impossible pour l'homme de rester dans un état de félicité telle que ceux atteints par les nobles anges.

C’est ce que l’on tire aussi du hadith qui rapporte une rencontre de Hambala avec Abou Bakr et qu’il lui a dit : « Hambala est devenu hypocrite » Et Abou Bakr , étonné, lui demanda : « Comment cela ? » Hambala répondit : « Voilà, lorsque l’on s’assied en face du Prophète , il nous fait un rappel, une exhortation, c’est comme si on voyait le Paradis et l’Enfer de nos propres yeux, comme s’ils prenaient forme devant nos yeux. Mais ensuite, lorsque l’on rentre dans nos familles avec nos épouses, nos enfants, on discute, on joue…et on oublie cela. » Abou Bakr dit : « Je ressens la même chose que toi. Allons voir le Prophète pour voir quel est le remède à cela.» Le Prophète , lorsqu’il entendit cela, dit : « Si vous restiez constamment dans cet état, les anges descendraient vous serrer les mains sur vos chemins. »

Prier, étudier le coran, la science religieuse, les cercles spirituels, la fréquentation des mosquées, suivre les bonnes personnes, etc. Autant de bons moyens de gagner des points. Et ne jamais, jamais, JAMAIS, désespérer de la miséricorde divine qui est immense.   
Revenir en haut Aller en bas
Bilal muslim




MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   Dim 23 Fév 2014, 21:24

eric 420 a écrit:
Bilal muslim a écrit:
BorrowThePast a écrit:
Bonsoir,

Je viens vous faire part de sentiments que j'éprouve et qui m'handicapent dans ma pratique de l'Islam, et plus généralement, dans ma relation à l'Islam et à Dieu.

Je suis un jeune homme qui n'a jamais rigoureusement pratiqué l'Islam, à l'exception de quelques passages de ma vie, très courts, pendant lesquels j'éprouvais un sursaut de foi. Ces périodes ont toujours été éphémères.

La pratique de l'Islam, au-delà de l'adoration de Dieu qui est son objectif, devrait avoir pour conséquence l'apaisement du coeur et de l'esprit. C'est là où le bât blesse chez moi. En tant que musulman non pratiquant, j'ai commis énormément de péchés dans ma vie. Des péchés qui aux yeux d'athées n'en sont pas, mais qui pour l'Islam sont conséquents, voir graves. Quand je me met à pratiquer ma religion, à rentrer dans cet état d'esprit de vrai croyant qui craint Dieu, je me sens littéralement écrasé par le poids de mes péchés. Ecrasé par le poids de toutes les prières qu'il me faut rattraper, écrasé par le poids des mots que je n'aurais pas du prononcer, écrasé par le poids des actes dont il aurait fallu que je m'abstienne, écrasé par le poids d'une vie de péchés dont je ne sais si elle me sera pardonnée. Si bien que quand j'essaye de pratiquer ma religion, je ne ressens que peu d'apaisement, je me sens au contraire oppressé, stressé, anxieux, angoissé, presque déprimé. Je finis donc très vite par craquer, en reprenant mon train de vie d'hypocrite croyant.

Dieu est Le tout miséricordieux, Le très miséricordieux, je le sais. J'ai lu des Hadths et des Sourates qui rendaient compte de cette miséricorde incroyable de Dieu. Mais j'ai aussi lu des passages qui m'ont fait tremblés, tant par leur sens je savais qu'ils s'adressaient à moi personnellement, presque intimement,  et qui m'annonçaient de terribles souffrances dans l'au-delà.

Je vous écris ce message parce que je ne sais plus comment pratiquer ma religion, qui malheureusement, m'apporte plus de souffrance que d'appaisement.

Merci d'avance.

Il serait un bien plus grand péché pour toi de désépérez de la miséricorde de Dieu mon frère. Je t'invite à lire ou du moins à écouter la sourate Mulk, elle l'une des sept sourates salvatrices du Coran, prend le temps au moins de l'écouter chaque soir avant dormir, elle te préservera si tu as la foi du châtiment de la tombe.

En ce qui concerne tes prières ratée, ce n'est pas grave laissé tomber, tu auras des occasions de les rattraper, concentres-toi sur les prières obligatoires actuel, et n'ésite pas à accomplir les suréogatoires, 2 unité de priere c'est rapide. Et patiente jusqu'a la fameuse nuits du destin, et pris cette nuit là, tu auras prié l'équivalent de 80 année de prieres.

En ce qui concerne les rappel que tu as lu, ne les oublit surtout pas, elle te permétrons de plus recommencer. Et qu'Allah nous guide chaque jours un peut plus, qu'Il pardonne nos péchés, et nous accorde une place au paradis. Amine, amine, amine.

Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment ! ! ! O Mes ... qui II veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu'associé commet un énorme péché " [ Sourate An-Nissa, verset 48 ].


Dieu fait alliance

donc il (Dieu) s'associe aux hommes par...


Excuse moi je n'ai pas compris ce que tu voulais dire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les péchés, ce fardeau.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les péchés, ce fardeau.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce n'est pas un fardeau que tu portes.
» Le joug et le fardeau de Jésus
» Enfant de Mon Coeur, remets-Moi ton fardeau, tu es fatigué de le porter.
» fardeau sanitaire mondial.
» Remettez-Moi tous vos problèmes et Je soulagerai votre fardeau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE MUSULMANE-
Sauter vers: