Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Carême 2014

Aller en bas 
AuteurMessage
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Carême 2014   Carême 2014 EmptyJeu 20 Fév 2014, 13:38

Dans ce topic, nous pouvons poster nos méditations de Carême, des retraites en ligne etc ....


..../ ....

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyJeu 20 Fév 2014, 13:39

Retraite avec Sainte Thérèse de Lisieux :




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
careme2014/?fb_action_ids=10201563236347434&fb_action_types=og.likes&fb_ref=.UwXN3fNFPm
Q.like&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582


S' inscrire par ce lien !

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyJeu 20 Fév 2014, 19:00

rosedumatin a écrit:
Retraite avec Sainte Thérèse de Lisieux :




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
careme2014/?fb_action_ids=10201563236347434&fb_action_types=og.likes&fb_ref=.UwXN3fNFPm
Q.like&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582


S' inscrire par ce lien !



Oui, cela semble intéressant ! Vas-tu t'inscrire, ma chère ROSE ?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par mario-franc_lazur le Dim 23 Fév 2014, 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyJeu 20 Fév 2014, 19:09

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Retraite avec Sainte Thérèse de Lisieux :




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
careme2014/?fb_action_ids=10201563236347434&fb_action_types=og.likes&fb_ref=.UwXN3fNFPm
Q.like&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582


S' inscrire par ce lien !



Oui, cela semble intéressant ! Vas-tu t'inscrire, ma chère ROSE ?

Oui, c'est fait mon cher MARIO, j'aime tant la petite THERESE !  Carême 2014 3943593964

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyJeu 20 Fév 2014, 21:32

rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Retraite avec Sainte Thérèse de Lisieux :




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
careme2014/?fb_action_ids=10201563236347434&fb_action_types=og.likes&fb_ref=.UwXN3fNFPm
Q.like&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582


S' inscrire par ce lien !



Oui, cela semble intéressant ! Vas-tu t'inscrire, ma chère ROSE ?

Oui, c'est fait mon cher MARIO, j'aime tant la petite THERESE !  Carême 2014 3943593964 


Que me conseilles-tu ?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par mario-franc_lazur le Dim 23 Fév 2014, 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptySam 22 Fév 2014, 01:52

Les carnets de novalis pour le carême 2014 sont déjà en magasin !  roserouge 

_________________
"Ils suivront l'Éternel, qui rugira comme un lion, Car il rugira, et les enfants accourront de la mer." Osée 11,10

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptySam 22 Fév 2014, 02:05

rosedumatin a écrit:
Retraite avec Sainte Thérèse de Lisieux :




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
careme2014/?fb_action_ids=10201563236347434&fb_action_types=og.likes&fb_ref=.UwXN3fNFPm
Q.like&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582


S' inscrire par ce lien !

 Carême 2014 175602  ma chère Rose , je vais m'inscrire !  Carême 2014 189259

_________________
"Ils suivront l'Éternel, qui rugira comme un lion, Car il rugira, et les enfants accourront de la mer." Osée 11,10

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptySam 22 Fév 2014, 10:48

Julie a écrit:
rosedumatin a écrit:
Retraite avec Sainte Thérèse de Lisieux :




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
careme2014/?fb_action_ids=10201563236347434&fb_action_types=og.likes&fb_ref=.UwXN3fNFPm
Q.like&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582


S' inscrire par ce lien !

 Carême 2014 175602  ma chère Rose , je vais m'inscrire !  Carême 2014 189259 

Parfait ma chère Julie , nous ferons donc toutes les deux la même retraite en ligne.

 Cool     Carême 2014 189259

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyDim 23 Fév 2014, 10:30

rosedumatin a écrit:
Julie a écrit:
rosedumatin a écrit:
Retraite avec Sainte Thérèse de Lisieux :




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
careme2014/?fb_action_ids=
10201563236347434&fb_action_types=og.likes&fb_ref=
UwXN3fNFPm
Q.like&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582


S' inscrire par ce lien !

 Carême 2014 175602  ma chère Rose , je vais m'inscrire !  Carême 2014 189259 

Parfait ma chère Julie , nous ferons donc toutes les deux la même retraite en ligne.

 Cool     Carême 2014 189259 



Je t'avais posé une question un peu plus haut, ma chère ROSE ...

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par mario-franc_lazur le Dim 23 Fév 2014, 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyDim 23 Fév 2014, 12:23

Pardonne-moi cher MARIO, je n'avais pas vu ta question !

Bien sûr, je te conseille de t'y inscrire !!!  Very Happy 

En plus c'est votre sainte de Normandie et tu es presque son voisin !!!  I love you sunny 

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
'Issa




Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyDim 23 Fév 2014, 12:33

Est-ce que quelqu'un aurait l'amabilité de me dire quels sont les prescriptions que suivent les catholiques durant le carême ? Et quand débute-t-il ? Si la réponse peut être concise, j'apprécierai. Merci
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyDim 23 Fév 2014, 12:49

'Issa a écrit:
Est-ce que quelqu'un aurait l'amabilité de me dire quels sont les prescriptions que suivent les catholiques durant le carême ? Et quand débute-t-il ? Si la réponse peut être concise, j'apprécierai. Merci

Cette année 2014,  le Carême débutera le 5 mars (jour du mercredi des cendres) ...

Voici quelques prescriptions de l' Eglise Catholique pour le Carême :

Source : Catholique.org

QU’EST-CE QUE LE CARÊME ?

On appelle « carême » la période de quarante jours (quadragesima) réservée à la préparation de Pâques, et marquée par l’ultime préparation des catéchumènes qui doivent recevoir le baptême le jour de Pâques.



DEPUIS QUAND VIT-ON LE CARÊME ?

Depuis le IVème siècle, on commence à le constituer comme temps de pénitence et de renouvellement pour toute l’Eglise, avec la pratique du jeûne et de l’abstinence. Conservée avec vigueur dans les églises d’Orient, la pratique pénitentielle du Carême s’est assouplie en Occident, mais on continue à y observer un esprit de pénitence et de conversion.



POURQUOI LE CARÊME DANS L’EGLISE CATHOLIQUE ?

« L’Eglise s’unit chaque année par les quarante jours du Grand Carême au mystère de Jésus dans le désert » (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 540)


QUEL EST DONC L’ESPRIT DU CARÊME ?

C’est comme une retraite collective de quarante jours pendant lesquels l’Eglise propose à ses fidèles l’exemple du Christ pendant sa période au désert, se prépare à la célébration des solennités pascales, dans la purification du cœur, la pratique parfaite de la vie chrétienne et une attitude de pénitence.


QU’EST-CE QUE LA PENITENCE ?

La pénitence, traduction latine du mot grec metanoia qui signifie « conversion » (littéralement « changement d’esprit ») du pécheur, désigne tout un ensemble d’actes intérieurs et extérieurs en vue de la réparation du péché commis, et l’état de fait qui en résulte pour le pécheur.

Littéralement « changement de vie » se dit de l’acte du pécheur qui revient vers Dieu après s’être éloigné de lui, ou de l’incroyant qui reçoit la foi...


QUELLES SONT LES MANIFESTATIONS DE LA PENITENCE ?

La pénitence intérieure du chrétien peut avoir des expressions très variées. « L’Ecriture et les Pères insistent surtout sur trois formes : le jeûne, la prière et l’aumône, qui expriment la conversion par rapport à soi-même, par rapport à Dieu et par rapport aux autres. A côté de la purification radicale opérée par le Baptême ou par le martyr, ils citent comme moyen d’obtenir le pardon des péchés, les efforts accomplis pour se réconcilier avec son prochain, les larmes de pénitence, le souci du salut du prochain, l’intercession des saints et la pratique de la charité « qui couvre une multitude de péchés » (1 P 4,8) (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 1434)


SOMMES-NOUS OBLIGES A FAIRE PENITENCE ?

« Tous les fidèles, chacun à sa manière, sont obligés par la loi divine à faire pénitence ; cependant, afin que tous s’unissent à une pratique commune de pénitence, on a fixé certains jours pénitentiels pendant lesquels les fidèles se dédient de manière particulière à la prière, réalisent des œuvres de piété et de charité, et s’oublient soi-même en accomplissant ses propres obligation avec la plus grande fidélité et, surtout, en observant le jeûne et l’abstinence. » (Code de droit canononique, 1249)


QUELS SONT LES JOURS ET LES TEMPS PENITENTIELS ?

« Dans l’Eglise universelle, tous les vendredis de l’année et le temps de carême sont des jours et des temps de pénitence. » (Code de droit canonique, 1250)


QUE DOIT-ON FAIRE PENDANT LES VENDREDIS DE L’ANNEE ?

En souvenir du jour de la mort de Jésus-Christ sur la sainte Croix, « pendant tous les vendredis, à moins qu’ils ne coïncident avec une solennité, on doit observer l’abstinence de viande, ou de tout autre aliment déterminé par la Conférence épiscopale ; on gardera jeûne et abstinence le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint. » (Code de droit canonique, 1251)


QUAND EST LE CARÊME ?

Le Carême commence le Mercredi des Cendres et termine immédiatement avant la Messe de la Cène du Seigneur (Jeudi Saint). Toute cette période forme une unité dans laquelle se détachent certains éléments :

1) Le Mercredi des Cendres,


2) Les Dimanches selon des groupements suivants, I-II ; III, IV, V ; et le Dimanche des Rameaux,


3) La Messe chrismale et


4) Les féries.


QU’EST-CE QUE LE MERCREDI DES CENDRES ?

C’est le début du Carême ; un jour particulièrement pénitentiel, dans lequel on manifeste notre désir personnel de CONVERSION à Dieu.

En recevant l’imposition des Cendres dans les églises, on exprime avec humilité et sincérité de cœur que nous voulons nous convertir et croire vraiment à l’Evangile.


QUAND A LIEU L’ORIGINE DE LA PRATIQUE DES CENDRES ?

L’origine de l’imposition des cendres appartient à la structure de la pénitence canonique. Elle commence à être obligatoire pour toute la communauté chrétienne à partir du Xème siècle. La liturgie actuelle conserve les éléments traditionnels : imposition des cendres et jeûne rigoureux.


QUAND SE FONT LA BENEDICTION ET IMPOSITION DES CENDRES ?

La bénédiction et imposition des cendres se fait pendant la Messe, après l’homélie ; en des circonstances particulières, on peut les faire pendant un célébration de la Parole. Les formules de l’imposition des cendres sont inspirées des Ecritures : Gen 3, 19 et Mc 1,15.


D’OU VIENNENT LES CENDRES ?

Les cendres viennent des rameaux bénis pendant le Dimanche des rameaux de l’année précédente, suivant une tradition qui remonte au XIIème siècle. La formule de bénédiction rappelle la condition de pécheur de qui la reçoit...


QUEL EST LE SYMBOLE DES CENDRES ?

Le symbolisme des cendres est le suivant :

a) condition de faiblesse et de vanité de l’homme, qui avance vers la mort ;
b) condition pécheresse de l’homme
c) Prière et supplication ardente pour que Dieu lui vienne en aide ;
d) Résurrection, étant donné que tout hommes est appelé à participer au triomphe du Christ.


A QUOI NOUS INVITE L’EGLISE PENDANT LE CARÊME ?

L’Eglise nous invite à faire du Carême un temps de retraite spirituelle dans lequel l’effort de méditation et de prière doit être soutenu d’un effort de mortification personnelle, laissée à la libre générosité de chacun.


QUELS SONT LES CONSEQUENCE D’UN BON CARÊME ?

Si on vit bien le Carême, on doit obtenir une authentique et profonde conversion personnelle, et nous préparer de cette manière à la plus grande fête de l’année : le dimanche de la Résurrection du Seigneur.



QU’EST-CE QUE LA CONVERSION ?

Se convertir veut dire se réconcilier avec Dieu, s’éloigner du mal, pour établir une relation d’amitié avec le Créateur.

Cela suppose de se laisser aller au repentir et à la Confession de tous et chacun de nos péchés.

Une fois rétablis dans la grâce (sans conscience de péché mortel), nous devons prendre la résolution de changer de l’intérieur (dans les attitudes) tout ce qui ne plaît pas à Dieu.


POURQUOI DIT-ON QUE LE CARÊME EST UN « TEMPS FORT » ET UN « TEMPS PENITENTIEL » ?

« Les temps et jours de pénitence au cours de l’année liturgique (le temps du carême, chaque vendredi en mémoire de la mort du Seigneur) sont des moments forts de la pratique pénitentielle de l’Eglise. Ces temps sont particulièrement appropriés pour les exercices spirituels, les liturgies pénitentielles, les pèlerinages en signe de pénitence, les privations volontaires comme le jeûne et l’aumône, le partage fraternel (œuvres caritatives et missionnaires) ». (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 1438)


COMMENT CONCRETISER MON DESIR DE CONVERSION ?

De diverses manières, mais toujours en réalisant des œuvres de conversion, comme par exemple :

1. S’approcher du Sacrement de Réconciliation (Sacrement de la Pénitence ou Confession) et faire une bonne confession : claire, concise, concrète et complète.
2. Dépasser les divisions par le pardon, et grandir dans l’esprit fraternel.
3. Pratiquer les Œuvres de miséricorde.


QUELLES SONT LES ŒUVRES DE MISERICORDE ?

Les œuvres de miséricorde spirituelles sont :

Enseigner l’ignorant.
Conseiller celui qui en a besoin.
Corriger l’égaré.
Pardonner les injures.
Consoler le triste.
Souffrir avec patience les adversités et les faiblesses du prochain.
Prier Dieu pour les vivants et pour les morts.

Les œuvres de miséricorde corporelles sont :

Visiter le malade.
Donner à manger à celui qui a faim.
Donner à boire à celui qui a soif.
Secourir le captif.
Vêtir celui qui est sans vêtement.
Accueillir le pèlerin.
Enterrer les morts.


QUELLES SONT LES OBLIGATIONS D’UN CATHOLIQUE PENDANT LE CARÊME ?

Il doit accomplir le précepte du jeûne le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint et celui de l’abstinence chaque vendredi, ainsi que la confession et la communion.


EN QUOI CONSISTE LE JEÛNE ?

Le jeûne consiste à faire un seul repas pendant la journée, avec une alimentation frugale le matin et le soir. On ne doit rien manger entre les repas, sauf cas de maladie.


QUI EST OBLIGE AU JEÛNE ?

La loi du jeûne oblige tous ceux qui sont majeurs, jusqu’à l’âge de 59 ans. (cfr. CIC, n° 1252)


QU’EST-CE QUE L’ABSTINENCE ?

L’abstinence est le fait de se priver de viande (rouge, blanche ou dérivée).


QUI EST OBLIGE A L’ABSTINENCE ?

La loi de l’abstinence oblige tous ceux qui ont accompli 14 ans (CIC, n° 1252).


PEUT-ON CHANGER LA PRATIQUE DU JEÛNE ET DE L’ABSTINENCE ?

On ne doit pas vivre le jeûne ou l’abstinence comme une imposition, mais plutôt comme un moyen concret par lequel l’Eglise nous invite à croître dans le véritable esprit de pénitence.


QUELS SONT LES ASPECTS PASTORAUX QU’IL CONVIENT DE SOULIGNER PENDANT LE CARÊME ?

Le temps du Carême est un temps liturgique fort, dans lequel toute l’Eglise se prépare à la célébration des fêtes pascales. La Pâque du Seigneur, le Baptême et l’invitation à la réconciliation, moyennant le sacrement de la Pénitence, sont ses grandes coordonnées.

Il est conseillé d’utiliser comme moyen pastoral :

1) la catéchèse du Mystère pascal et des sacrements ;
2) l’exposition et la célébration abondante de la Parole de Dieu
3) la participation, si possible quotidienne, à la liturgie de
carême, aux célébrations pénitentielles et, surtout, à la réception du sacrement de pénitence :
4) les exercices spirituels, les pèlerinages en signe de pénitence, les privations volontaires comme le jeûne et l’aumône et les œuvres caritatives et missionnaires.



QUEL EST LE SENS DU CHEMIN DE CROIX ?

Faire le chemin de croix est une cérémonie qui nous fait revivre les évènements de la passion de Jésus et nous fait réfléchir à la signification de ces évènements. On pense aux souffrances du Christ et on fait l’expérience de l’amour que révèle son attitude. Cette méditation éveille en nous un sentiment de compassion et de gratitude envers le Seigneur qui nous a aimé jusqu’au bout.

Cette cérémonie nous fait vivre avec amour notre propre croix. "Celui qui veut marcher derrière moi, qu’il se renonce lui même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive", nous a dit Jésus. Nous trouvons dans l’exemple du Christ l’attitude que nous sommes invités à vivre à notre tour. C’est ainsi que nous participons à la croix du Christ.

Certains mystiques, comme saint François d’Assise qui a reçu les stigmates, Angèle de Foligno, A.Catherine Emmerich, ont vécu d’une manière très intense la passion de Jésus. Le chemin de croix est une dévotion catholique. Il ne fait pas parti de la liturgie de l’Église, mais c’est une dévotion très recommandée par les papes.



Avez-vous des idées d’efforts de Carême ?

Quels efforts peut-on faire au XXIe siècle ? N’essayons pas de les multiplier mais soignons en quelques unes en veillant à nous mettre en présence de Dieu par la foi, l’espérance et la charité.

Prière
• 1. Faire un Chemin de Croix et méditer la Passion du Christ  chaque vendredi de Carême.
• 2. Aller adorer le Christ Eucharistie pendant une heure chaque jeudi de Carême
• 3. Faire une Examen de Conscience détaillé chaque soir avant de se coucher, pour vérifier si vos efforts sont bien suivis, et prier Dieu de persévérer !

Jeune : il ne s'agit pas nécessaire d'une jeune draconien on peut :

Arrêter le chocolat,  le café...

Ne pas boire d’alcool ou arrêter de fumer ; pour donner encore plus de sens à ce sacrifice, pourquoi ne pas reverser l’argent ainsi économisé en le reversant à un projet caritatif ?

Chacun choisit un projet de jeûne selon sa santé et ses capacités.







Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyDim 23 Fév 2014, 18:50

Carême 2014 2129354088  ma chère Rose pour ces explications consernant le carême  , c'est très bien presenter et complet !  roserouge

_________________
"Ils suivront l'Éternel, qui rugira comme un lion, Car il rugira, et les enfants accourront de la mer." Osée 11,10

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyDim 23 Fév 2014, 19:08

Julie a écrit:
Carême 2014 2129354088  ma chère Rose pour ces explications consernant le carême  , c'est très bien presenter et complet !  roserouge


 Carême 2014 766225 

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyLun 24 Fév 2014, 10:25

rosedumatin a écrit:
Pardonne-moi cher MARIO, je n'avais pas vu ta question !

Bien sûr, je te conseille de t'y inscrire !!!  Very Happy 

En plus c'est votre sainte de Normandie et tu es presque son voisin !!!    I love you sunny 



C'est fait : je me suis inscrit !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyLun 03 Mar 2014, 10:02

Jamais homme n'a respecté les autres comme cet homme.



Pour lui, l'autre est toujours plus et mieux que ce à quoi les idées reçues, même des sages et des docteurs de la Loi, tendent à le réduire.
Il voit toujours en celui ou celle qu'il rencontre un lieu d'espérance, une promesse vivante, un extraordinaire possible, un être appelé, par delà ses limites, ses péchés, et parfois ses crimes, à un avenir tout neuf.
Il lui arrive même d'y discerner quelque merveille secrète dont la contemplation le plonge dans l'action de grâce !

Il ne dit pas : "Cette femme est volage, légère, sotte, elle est marquée par l'atavisme moral et religieux de son milieu, ce n'est qu'une femme". Il lui demande un verre d'eau et il engage la conversation.

Il ne dit pas : "Voilà une pécheresse publique, une prostituée à tout jamais enlise dans son vice". Il dit : "Elle a plus de chance pour le Royaume des Cieux que ceux qui tiennent à leurs richesses ou se drapent dans leurs vertus et leur savoir".

Il ne dit pas : "Celle-ci n'est qu'une adultère". Il dit : "Je ne te condamne pas. Va et ne pèche plus".

Il ne dit pas : "Cette vieille qui met son obole ans le tronc sur les œuvres du Temple est une superstitieuse". Il dit qu'elle est extraordinaire et qu'on ferait bien d'imiter son désintéressement.

Il ne dit pas : "Ces enfants ne sont que des gosses". Il dit : "Laissez-les venir à moi, et tâchez de leur ressembler".

Il ne dit pas : "Cet homme n'est qu'un fonctionnaire véreux qui s'enrichit en flattant le pouvoir et en saignant les pauvres". Il s'invite à sa table et assure que sa maison a reçu le salut.

Il ne dit pas, comme son entourage : "Cet aveugle paie sûrement ses fautes ou celles de ses ancêtres". Il dit que l'on se trompe à son sujet et il stupéfie en montrant avec éclat combien cet homme jouit de la faveur de Dieu : "Il faut que l'action de Dieu soit manifestée en lui".

Il ne dit pas : "Le centurion n'est qu'un occupant". Il dit : "Je n'ai jamais vu pareille foi en Israël".

Il ne dit pas : "Ce savant n'est qu'un intellectuel". Il lui ouvre la voie vers la renaissance spirituelle.

Il ne dit pas : "Cet individu est un hors-la-loi". Il lui dit : "Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis".

Il ne dit pas : "Ce Judas ne sera jamais qu'un traître". Il accepte son baiser et lui dit : "Mon ami".

Jésus n'a jamais dit : "Il n'y a rien de bon dans celui-ci, dans celle-là, dans ce milieu-ci…". De nos jours, il n'aurait jamais dit : "Ce n'est qu'un intégriste, un moderniste, un gauchiste, un fasciste, un mécréant, un bigot". Pour lui, les autres, quels qu'ils soient, quels que soient leur statut, leur réputation, sont toujours des êtres aimés de Dieu. Jamais homme n'a respecté les autres comme cet homme. Il est unique. Il est le Fils unique, de celui qui fait briller le soleil sur les bons et sur les méchants.

Seigneur Jésus, fils de Dieu, aie pitié de nous, pécheurs !

Mgr Albert Decourtray


Je vous souhaite un bon début de Carême :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyMar 04 Mar 2014, 18:06

En donnant pour thème « Éloges de l’épreuve » aux conférences de Carême du diocèse de Metz, le P. Robert Scholtus veut rappeler aux chrétiens que le Carême est une épreuve, au sens sportif du terme, pour affermir leur foi.



Bruno Bouvet
: Les conférences de Carême à la cathédrale de Metz, dont vous êtes l’organisateur, portent un titre provocant : « Éloges de l’épreuve » (1). Pourquoi l’avez-vous choisi ?

P. Robert Scholtus : Il n’est pas question, sous ce titre paradoxal, de faire l’apologie du malheur en recyclant le masochisme ou le dolorisme dont on a longtemps accusé l’Église. Mais de prendre acte du fait que personne n’échappe aux épreuves. Le terme a été choisi à dessein, parce qu’il porte en lui un appel à faire face, à ne pas céder le dernier mot au malheur. Il laisse passer la lumière d’une issue possible en appelant à la persévérance, à l’endurance.

En définitive, il s’agit bien d’un discours sur l’espérance. Une invitation à affronter la dimension tragique de l’existence humaine, alors que nous passons beaucoup de temps à essayer de l’occulter. Nous vivons dans une société du divertissement obsédée par le bonheur, comme s’il était une obligation. Or, il y a là quelque chose d’illusoire.

BB Notre société est-elle prête à entendre cet éloge paradoxal ?

P. R. S. : Je veux le croire. Personne ne veut s’enliser dans le malheur, tout le monde est à la recherche de ce qui lui permettra de retrouver des voies de liberté intérieure et d’espérance. Ces conférences n’ont pas la prétention de tenir lieu de conseils, mais de faire apparaître la beauté, la dignité de l’homme capable de surmonter le malheur.

BB
Est-ce là le sens profond du Carême ?

P. R. S. : Au risque de provoquer encore, je dirais que le Carême est une épreuve, au sens sportif du terme. Un exercice d’assouplissement, de musculation, une période d’entraînement – pour reprendre l’expression de saint Paul – au combat de la vie spirituelle, aux épreuves que nous ne manquons pas d’affronter.

C’est aussi un chemin d’initiation que les chrétiens reprennent, d’année en année, pour affermir leur foi. Dans un entraînement, si douloureux soit-il, ce qui compte, c’est la finalité. Dans la vie spirituelle, s’il est difficile de parler de succès, on pourrait dire que nous participons, par notre engagement spirituel, à la réussite du plan de Dieu sur l’humanité.

BBComment faut-il entendre l’appel du pape,  dans son message de Carême, à un réel dépouillement, à une aumône qui coûte ?

P. R. S. : Il est clair que le pape ne nous appelle pas à nous faire du mal. Ses propos m’ont fait penser à un livre de Dietrich Bonhoeffer, Le Prix de la grâce, dans lequel il dit que l’ennemi mortel de l’Église, c’est la grâce à bon marché. Or, la grâce qui coûte est celle qui engage, non pas à des gestes formels ou à des discours abstraits, mais au don de soi, à la suite du Christ.

Le pape nous invite à nous investir tout entier dans l’aumône : il ne s’agit pas de simplement donner de son superflu pour s’acquitter d’un devoir annuel, mais de se donner. En prenant au sérieux ce que la Tradition appelait les « œuvres de miséricorde » : la prière, le jeûne et l’aumône. À travers une vie plus frugale, plus ouverte aux autres, elles nous permettent de prendre la mesure de nos dépendances (réseaux sociaux, consumérisme…) pour nous recentrer sur notre intériorité. Ce qui peut aussi revêtir une force critique par rapport à notre société.

Recueilli par Bruno Bouvet

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptyMar 04 Mar 2014, 18:50

mario-franc_lazur a écrit:
En donnant pour thème « Éloges de l’épreuve » aux conférences de Carême du diocèse de Metz, le P. Robert Scholtus veut rappeler aux chrétiens que le Carême est une épreuve, au sens sportif du terme, pour affermir leur foi.



Bruno Bouvet
: Les conférences de Carême à la cathédrale de Metz, dont vous êtes l’organisateur, portent un titre provocant : « Éloges de l’épreuve » (1). Pourquoi l’avez-vous choisi ?

P. Robert Scholtus : Il n’est pas question, sous ce titre paradoxal, de faire l’apologie du malheur en recyclant le masochisme ou le dolorisme dont on a longtemps accusé l’Église. Mais de prendre acte du fait que personne n’échappe aux épreuves. Le terme a été choisi à dessein, parce qu’il porte en lui un appel à faire face, à ne pas céder le dernier mot au malheur. Il laisse passer la lumière d’une issue possible en appelant à la persévérance, à l’endurance.

En définitive, il s’agit bien d’un discours sur l’espérance. Une invitation à affronter la dimension tragique de l’existence humaine, alors que nous passons beaucoup de temps à essayer de l’occulter. Nous vivons dans une société du divertissement obsédée par le bonheur, comme s’il était une obligation. Or, il y a là quelque chose d’illusoire.

BB Notre société est-elle prête à entendre cet éloge paradoxal ?

P. R. S. : Je veux le croire. Personne ne veut s’enliser dans le malheur, tout le monde est à la recherche de ce qui lui permettra de retrouver des voies de liberté intérieure et d’espérance. Ces conférences n’ont pas la prétention de tenir lieu de conseils, mais de faire apparaître la beauté, la dignité de l’homme capable de surmonter le malheur.

BB
Est-ce là le sens profond du Carême ?

P. R. S. : Au risque de provoquer encore, je dirais que le Carême est une épreuve, au sens sportif du terme. Un exercice d’assouplissement, de musculation, une période d’entraînement – pour reprendre l’expression de saint Paul – au combat de la vie spirituelle, aux épreuves que nous ne manquons pas d’affronter.

C’est aussi un chemin d’initiation que les chrétiens reprennent, d’année en année, pour affermir leur foi. Dans un entraînement, si douloureux soit-il, ce qui compte, c’est la finalité. Dans la vie spirituelle, s’il est difficile de parler de succès, on pourrait dire que nous participons, par notre engagement spirituel, à la réussite du plan de Dieu sur l’humanité.

BBComment faut-il entendre l’appel du pape,  dans son message de Carême, à un réel dépouillement, à une aumône qui coûte ?

P. R. S. : Il est clair que le pape ne nous appelle pas à nous faire du mal. Ses propos m’ont fait penser à un livre de Dietrich Bonhoeffer, Le Prix de la grâce, dans lequel il dit que l’ennemi mortel de l’Église, c’est la grâce à bon marché. Or, la grâce qui coûte est celle qui engage, non pas à des gestes formels ou à des discours abstraits, mais au don de soi, à la suite du Christ.

Le pape nous invite à nous investir tout entier dans l’aumône : il ne s’agit pas de simplement donner de son superflu pour s’acquitter d’un devoir annuel, mais de se donner. En prenant au sérieux ce que la Tradition appelait les « œuvres de miséricorde » : la prière, le jeûne et l’aumône. À travers une vie plus frugale, plus ouverte aux autres, elles nous permettent de prendre la mesure de nos dépendances (réseaux sociaux, consumérisme…) pour nous recentrer sur notre intériorité. Ce qui peut aussi revêtir une force critique par rapport à notre société.

Recueilli par Bruno Bouvet


Le Carême est un temps très important pour qu'à l' issue nous puissions approcher de la présence de Dieu ..... je pense qu'il faut s'en donner les moyens de pouvoir prier, jeûner, faire l' aumône, donner de soi même, se donner ..... et qu' en début de Carême le recours au Sacrement de la Confession est nécessaire ...... cela donne des forces, des forces pour lutter contre nos failles, nos égoïsmes, je me méfie de moi-même, de mes faiblesses et cet après-midi la personne à qui je l'ai dit m'a dit que c'était une grande grâce ...... il ne faut pas hésiter à se laver dans le Sang de l' Agneau !

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptySam 15 Mar 2014, 07:59


LE JEÛNE DE NOS FRERES D'ORIENT

Raboué, Liban
Le jeûne, une preuve de foi en Dieu et d’amour du prochain
25 février 2014, lettre de Carême de Sa Béatitude Gregorios III


Sa Béatitude Gregorios III, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem, a publié le 25 février 2014 sa lettre de Carême, entièrement orientée sur la grâce du jeûne. Rappelant la sainteté du temps du Carême pour les chrétiens de son Église, il insiste sur les deux aspects inséparables du jeûne : le « jeûne corporel et le jeûne spirituel » à vivre aussi collectivement : «…non seulement l’individu jeûne, mais aussi la famille jeûne ensemble (le père, la mère et les enfants), et de même le quartier (là où il y a une agglomération de chrétiens) et la paroisse jeûnent » en communion avec ceux qui souffrent des conflits au Moyen-Orient.


Je cite :

"Raboué, Liban
Le jeûne, une preuve de foi en Dieu et d’amour du prochain
25 février 2014, lettre de Carême de Sa Béatitude Gregorios III
Sa Béatitude Gregorios III, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem, a publié le 25 février 2014 sa lettre de Carême, entièrement orientée sur la grâce du jeûne. Rappelant la sainteté du temps du Carême pour les chrétiens de son Église, il insiste sur les deux aspects inséparables du jeûne : le « jeûne corporel et le jeûne spirituel » à vivre aussi collectivement : «…non seulement l’individu jeûne, mais aussi la famille jeûne ensemble (le père, la mère et les enfants), et de même le quartier (là où il y a une agglomération de chrétiens) et la paroisse jeûnent » en communion avec ceux qui souffrent des conflits au Moyen-Orient.


« Plus que toutes de gloire est comblée la grâce qui du jeûne vénérable provient. »

Lorsque nous avons commencé à penser au thème du Carême pour cette année, nous avons ouvert, au hasard, le Triodion (livre des offices et des prières propres au temps du Carême), et sommes tombés sur un cathisme qui commence par souligner la gloire de la « grâce du jeûne ». Nous avons vu en cela un signe de l’Esprit Saint. Nous l’avons écouté et décidé que l’objet de notre méditation et de notre lettre sera autour des belles significations du saint Carême.

En effet, cette période de l’année et de notre vie chrétienne est une des plus saintes de l’année. Elle occupe une place privilégiée chez tous les fidèles de notre Église, malgré les nombreuses dispenses qui ont allégé le poids de l’aspect corporel de la loi du saint Carême

Jeûne corporel et jeûne spirituel, inséparables.


Le jeûne a deux aspects : l’aspect corporel (ou physique) et l’aspect spirituel. Il n’est pas permis de séparer le jeûne corporel du jeûne spirituel. De même, il n’est pas permis de préférer ou favoriser le jeûne corporel par rapport au jeûne spirituel, ou le spirituel par rapport au corporel. L’Écriture sainte, la tradition chrétienne, la coutume ecclésiastique, la logique et la sagesse naturelles démontrent l’importance des deux sortes de jeûne. Tous les deux sont une obligation de la dévotion et une preuve de notre foi en Dieu, ainsi qu’un acte d’amour à l’égard de Dieu et du prochain, surtout le prochain pauvre, qui est dans le besoin ou faible..

Malheureusement, certains disent : « Moi, je fais l’aumône au pauvre, et cela me dispense du jeûne. » Ou encore : « Je cesse de fumer pendant le Carême, et cela me dispense du jeûne. » Ou aussi : « Je cesse de manger du chocolat pendant le Carême, et cela me dispense du jeûne. »

Toutes ces choses sont de belles œuvres de vertu, mais elles ne dispensent pas du jeûne corporel traditionnel, qu’elles complètent et expriment, car elles sont une partie du jeûne.

Le jeûne a un aspect familial, social et pastoral. Car non seulement l’individu jeûne, mais aussi la famille jeûne ensemble (le père, la mère et les enfants), et de même le quartier (là où il y a une agglomération de chrétiens) et la paroisse jeûnent. De sorte que le jeûne, par sa spiritualité, son but et tous ses aspects, entre au cœur de la personne, dans son âme, son corps, sa pensée, son imagination, toutes ses sensations et tous ses sens. Ainsi, la bouche, la langue, l’œil, l’ouïe, la vue, les oreilles, les mains et les pieds jeûnent. L’homme jeûne avec toutes ses composantes corporelles et spirituelles, avec toute son âme et toutes ses forces.

Cela est démontré dans nos prières, qui s’adressent à l’âme et au corps. On le voit dans cette belle prière de la Liturgie des Présanctifiés (Proaghiasmena), dont voici le texte : « Dieu grand et digne de louanges, qui, par la mort vivifiante de ton Christ, nous as fait passer de la corruption à l’incorruptibilité, libère tous nos sens des passions qui tuent et donne-leur pour bon guide la raison intérieure : que l’œil s’abstienne de tout regard mauvais, que l’oreille soit inaccessible aux paroles oiseuses, que la langue se nettoie de tout discours inconvenant. Purifie nos lèvres qui te louent, Seigneur ; fais que nos mains s’abstiennent de toute œuvre perverse et n’accomplissent que celles qui te plaisent. Affermis tous nos membres et notre entendement par ta grâce. Car à Toi convient toute gloire, honneur et adoration, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et à jamais, dans les siècles des siècles. Amin. »

Nos prières liturgiques abondent dans ce sens. Ainsi, à la fin des heures, nous disons cette belle prière : « Toi qui en tout temps et à toute heure, au ciel et sur terre, es adoré et glorifié, Christ Dieu, (…). Sanctifie nos âmes, rends chastes nos corps. Redresse nos raisonnements, purifie nos pensées. Et délivre-nous de toute tribulation, de tout mal et de toute douleur… »

De même, nous donnons l’onction de l’huile aux malades en invoquant pour eux « la guérison de l’âme et du corps ».

Dans ses prières, l’Église nous invite à nous lever, à nous asseoir, à nous agenouiller, à incliner la tête et le corps, à plier les genoux, à pleurer, à nous exclamer, à nous frapper la poitrine,… De même, nous donnons l’onction du Saint Myron (1) pour tous les sens et les membres de notre corps : le front, les yeux, le nez, la bouche, les oreilles, la poitrine, les mains et les pieds. De la même manière, l’enfant est oint avec l’huile avant d’être plongé dans l’eau du baptême.

Ainsi en est-il du jeûne dans ses deux aspects, spirituel et corporel. La pratique de la vertu du jeûne et l’obligation du jeûne corporel consistent à s’abstenir de nourriture de minuit jusqu’à midi, ainsi que l’abstinence de certains aliments (viande et laitages), mais aussi en l’accomplissement de bonnes œuvres, l’aide aux pauvres et la solidarité avec les autres. Tous ces aspects sont liés, se complètent et constituent la pratique et le commandement du Carême et du jeûne.



(à suivre)

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par mario-franc_lazur le Sam 15 Mar 2014, 08:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 EmptySam 15 Mar 2014, 08:05


LE JEÛNE DE NOS FRERES D'ORIENTSUITE

La détresse morale et la présence de Dieu dans notre vie



Je voudrais exprimer un des aspects de la grâce du Carême en citant des passages de la lettre du Saint-Père le pape François pour ce Carême : « Combien de familles sont dans l’angoisse parce que quelques-uns de leurs membres – souvent des jeunes – sont dépendants de l’alcool, de la drogue, du jeu, de la pornographie ! Combien de personnes ont perdu le sens de la vie, sont sans perspectives pour l’avenir et ont perdu toute espérance ! Et combien de personnes sont obligées de vivre dans cette misère à cause de conditions sociales injustes, du manque de travail qui les prive de la dignité de rapporter le pain à la maison, de l’absence d’égalité dans les droits à l’éducation et à la santé ! Dans ces cas, la misère morale peut bien s’appeler début de suicide. Cette forme de misère, qui est aussi cause de ruine économique, se rattache toujours à la misère spirituelle qui nous frappe, lorsque nous nous éloignons de Dieu et refusons son amour. Si nous estimons ne pas avoir besoin de Dieu, qui nous tend la main à travers le Christ, car nous pensons nous suffire à nous-mêmes, nous nous engageons sur la voie de l’échec. Seul Dieu nous sauve et nous libère vraiment. (…)

La détresse matérielle


Chers frères et sœurs, que ce temps de Carême trouve toute l’Église disposée et prête à témoigner du message évangélique à tous ceux qui sont dans la misère matérielle, morale et spirituelle ; message qui se résume dans l’annonce de l’amour du Père miséricordieux, prêt à embrasser toute personne, dans le Christ. Nous ne pourrons le faire que dans la mesure où nous serons conformés au Christ, lui qui s’est fait pauvre et qui nous a enrichis par sa pauvreté. Le Carême est un temps propice pour se dépouiller ; et il serait bon de nous demander de quoi nous pouvons nous priver, afin d’aider et d’enrichir les autres avec notre pauvreté. N’oublions pas que la vraie pauvreté fait mal : un dépouillement sans cette dimension pénitentielle ne vaudrait pas grand-chose. Je me méfie de l’aumône qui ne coûte rien et qui ne fait pas mal.

Que l’Esprit Saint, grâce auquel nous « [sommes] pauvres, et nous faisons tant de riches ; démunis de tout, et nous possédons tout » (2 Co 6, 10), nous soutienne dans nos bonnes intentions et renforce en nous l’attention et la responsabilité vis-à-vis de la misère humaine, pour que nous devenions miséricordieux et artisans de miséricorde ».

Les prières liturgiques : une école spirituelle

Les prières liturgiques sont une école spirituelle ; elles sont notre guide vers la grâce du jeûne spirituel et corporel. Le cathisme que je citais au début de cette lettre (Orthros du mardi de la cinquième semaine de Carême) part du jeûne corporel pour décrire ses aspects spirituels. En voici le texte : « Plus que toutes de gloire est comblée la grâce qui du jeûne vénérable provient : par elle le prophète Élie trouva son char flamboyant et Moïse reçut les tables de la Loi, par elle fit merveille Daniel, Élisée ressuscita un mort, les jeunes gens éteignirent la fournaise de feu, par elle chacun devient l’ami de Dieu ; dans la joie qu’elle nous procure, chantons : Béni sois-tu, ô Christ notre Dieu qui l’as voulu ainsi ! Gloire à Toi ! »

Ainsi, on voit clairement que le jeûne n’est pas seulement une pratique extérieure ; c’est plutôt une grâce, qui a des effets spirituels sur plusieurs plans.

1. Le jeûne aide à l’élévation spirituelle. Le symbole en est le char d’Élie, qui avait jeûné pendant quarante jours avant son élévation au ciel sur un char de feu.

2. La grâce du jeûne fait que l’homme pénètre en profondeur dans le sens de la Loi divine, des dix commandements, qui sont l’expression pratique de l’éthique et des valeurs du saint Évangile. Le grand prophète Moïse les avait reçus au Mont Horeb du Sinaï après y avoir passé quarante jours dans la prière et le jeûne.

3. La grâce du jeûne a fortifié le prophète Daniel et lui a inspiré ses visions.

4. La grâce du jeûne opère des miracles, comme lorsque le prophète Élisée ressuscita un mort.

5. La grâce du jeûne a fortifié les trois jeunes gens qui ont résisté aux flammes de la fournaise des Babyloniens et les ont éteintes.

6. La grande grâce que la pratique du jeûne procure est qu’elle nous rend spécialistes de Dieu ! Comme si, à travers le Carême, nous obtenions le degré de licence, de maîtrise ou de doctorat en “Spécialisation de Dieu”. Car l’objet de notre spécialisation est Dieu lui-même !

À cela nous invitent nos prières liturgiques durant les semaines du grand Carême, avec des expressions répétées et diversifiées.

Ces prières sont l’expression d’une expérience spirituelle profonde, vécue par nos Pères durant la période du saint Carême et qu’ils ont formulée en prières. Je vous invite à l’expérience spirituelle qu’expriment ces prières.

Le jeûne communautaire

J’appelle au jeûne communautaire. J’encourage les familles, les jeunes gens et les jeunes filles à jeûner. J’espère que le jeûne, uni à la prière et à la lecture de l’Écriture sainte, pourra créer dans chaque maison une atmosphère de spiritualité familiale grâce à la participation de tous les membres de la famille, et ainsi renforcer et approfondir les liens spirituels familiaux et sociaux, et être un facteur d’unité. Cette unité est la base du bonheur de la famille et lui permet d’éviter les dangers qui la menacent aujourd’hui plus que jamais.

La famille chrétienne est appelée à une mission spéciale et importante, afin de porter la nouvelle évangélisation à l’intérieur et à l’extérieur de la famille. À cela nous convie le document préparatoire, intitulé « Les défis pastoraux de la famille dans le cadre de l’évangélisation », de l’assemblée spéciale du Synode des évêques qui aura lieu à Rome au mois d’octobre prochain.

Nous espérons que le temps du Carême sera une bonne occasion pour réunir la famille tous les jours autour de l’icône de Notre Seigneur Jésus-Christ et de la Sainte Vierge, pour la prière et la lecture de l’Écriture sainte, surtout du Saint Évangile. Puisse le Carême être un programme familial communautaire et un chemin vers la sainteté chrétienne !

Le Carême et la situation actuelle

Nous appelons à intensifier la pratique du jeûne, dans ses deux aspects spirituel et corporel, du fait de la situation actuelle, tragique et sanglante, dans nos pays arabes en général, et plus spécialement en Syrie, au Liban, en Irak, en Égypte, en Jordanie et en Terre sainte. La souffrance de nos concitoyens est très grande.

Nous avons besoin des armes du jeûne et de la prière plus que jamais. C’est ce que nous enseigne Notre Seigneur Jésus-Christ quand il dit (Mc 9, 29) : « Cette espèce-là ne peut s’en aller que par la prière. »

Nous vous invitons à recourir à l’arme de l’esprit, à l’arme de la foi, à l’arme de l’espérance, lorsque vous êtes devant l’écran de télévision ou prenez connaissance d’autres moyens de communication. Ne vous laissez pas entraîner par des sentiments de désespoir, de dépression, de désillusion, par la tentation de blasphémer, par la perte de confiance en Dieu, en sa Providence, en son amour et en sa miséricorde.

À cela nous a appelés le Saint-Père François dans son message Urbi et orbi de Noël 2013 : « Le conflit en Syrie en a trop brisé ces derniers temps, fomentant haine et vengeance. Continuons à prier le Seigneur, pour qu’il épargne au bien-aimé peuple syrien de nouvelles souffrances et que les parties en conflit mettent fin à toute violence et garantissent l’accès aux aides humanitaires. Nous avons vu combien la prière est puissante ! Et je suis heureux qu’aujourd’hui des croyants de diverses confessions religieuses s’unissent aussi à notre supplication pour la paix en Syrie. Ne perdons jamais le courage de la prière ! Le courage de dire : Seigneur, donne ta paix à la Syrie et au monde entier. Et j’invite aussi les non-croyants à désirer la paix, avec leur désir, ce désir qui élargit le cœur : tous unis, ou avec la prière ou avec le désir. Mais tous, pour la paix. (…)

Chers frères et sœurs, en ce monde, en cette humanité aujourd’hui est né le Sauveur, qui est le Christ Seigneur. Arrêtons-nous devant l’Enfant de Bethléem. Laissons notre cœur s’émouvoir : n’ayons pas peur de cela. N’ayons pas peur que notre cœur s’émeuve ! Nous avons besoin que notre cœur s’émeuve. Laissons-le se réchauffer à la tendresse de Dieu ; nous avons besoin de ses caresses. Les caresses de Dieu ne font pas de blessures : les caresses de Dieu nous donnent paix et force. Nous avons besoin de ses caresses. »

À notre tour, nous voudrions vous dire franchement : Je suis assiégé par les mêmes sentiments que vous. Vos pasteurs et moi, nous aussi nous sommes exposés au découragement, au désespoir et à la révolte intérieure. Vous et nous, nous sommes de la même et unique pâte : notre souffrance est la même que la vôtre, nos malheurs sont les mêmes, nos espoirs nous sont communs. Nous devons nous encourager les uns les autres par les sentiments et les appels. Ne nous laissons pas vaincre par des sentiments qui détruisent l’âme et le corps. Cela est aussi une partie de la pratique du Carême : il doit susciter en nous espoir et confiance.

Avec l’Église nous prions : « Du Carême la grâce pleine de clarté a resplendi sur nous en ce jour plus brillante que le soleil ; répandant sur nos âmes son éclat, comme nuages elle chasse nos péchés ; aussi courons-nous d’un cœur léger, joyeux de parcourir le stade divin, et dans l’allégresse crions au Seigneur : Sanctifie ceux qui l’accomplissent fidèlement. » (Lucernaire du lundi de la cinquième semaine du Carême)


(*) Titre de La DC.

(1) Saint Chrême."

(fin de citation)

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




Carême 2014 Empty
MessageSujet: Re: Carême 2014   Carême 2014 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Carême 2014
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le carême
» Internet Chrétien (Carême)
» Méditations quotidiennes pour le Carême
» Le jeûne du carême
» Image pour le Carême 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: