Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 poeme

Aller en bas 
AuteurMessage
zlitni

zlitni


poeme Empty
MessageSujet: poeme   poeme EmptyJeu 06 Mar 2014, 20:42

L'an neuf de l'Hégire (Victor Hugo)


Grave, il ne faisait plus à personne un reproche,
Il marchait en rendant aux passants leur salut,
On le voyait vieillir chaque jour,  quoiqu’il eût
A peine vingt poils blancs à sa barbe encore noire ;
Il s'arrêtait parfois pour voir les  chameaux boire,
Se souvenant du temps qu’il était chamelier.
Il semblait avoir vu l’Eden, l’âge d’amour,
Les temps antérieurs, l’ère immémoriale.
Il avait le front haut, la joue impériale,
Le sourcil chauve, l’œil profond et diligent,
Le cou pareil au col d’une amphore d’argent,
L’air d’un Noé qui sait le secret du déluge.
Si des hommes venaient le consulter, ce juge
Laissait l’un affirmer, l’autre rire et nier,
Ecoutait en silence et parlait le dernier.
Sa bouche était toujours en train d’une prière ;
Il mangeait peu, serrant sur son ventre une pierre ;
Il s’occupait de lui-même à traire ses brebis ;
Il s’asseyait à terre et cousait ses habits.
Il jeûnait plus longtemps qu’autrui les jours de jeûne,
Revenir en haut Aller en bas
Renaud-DA




poeme Empty
MessageSujet: Re: poeme   poeme EmptyJeu 06 Mar 2014, 22:06

"Et voici ce que dira Thomas Carlyle, écrivain anglais célèbre à propos du Prophète de l’Islam :
« On remarqua que Muhammad, depuis sa tendre enfance, était considéré comme étant un jeune doué de raison.
D’ailleurs, les personnes avec lesquelles il vivait l’avaient surnommé « Al-Amine » (l’honnête, le sincère et le loyal).
Ses paroles, ses actes et sa pensée étaient véridiques.
Ceux qui le côtoyaient avaient également remarqué que toute parole qui exhalait de lui renfermait une édifiante sagesse.
J’ai appris de lui qu’il était extrêmement pondéré, et gardait le silence lorsque les paroles n’étaient plus nécessaires, mais lorsqu’il parlait, ses paroles n’étaient que vérité et raison. […]
Tout le long de sa vie, nous avons vu en lui un homme aux principes bien établis et connu pour une implacable détermination.
Il se souciait du malheur des autres, était généreux et bienfaisant, clément, faisant preuve de piété et de mérite et était vertueux.
Extrêmement sérieux et sincère, il était néanmoins d’un naturel doux, accueillant et accessible.
Il était réjouissant, agréable, sociable, et sa compagnie était appréciée.
On pouvait parfois le voir plaisanter et s’amuser.
Selon les témoignages, son sourire éclatant, qui illuminait son visage, provenait d’un cœur sincère.
Il était très intelligent et possédait un cœur magnanime.
Il était naturellement grandiose, sans qu’une école lui inculquât la science ni qu’un enseignant se chargeât de son éducation, car il n’en avait aucunement besoin. »
Thomas Carlyle, Heroes, Hero Worship, and the Heroic in History, Londres, 1841, p 50-51."
Revenir en haut Aller en bas
Stana

Stana


poeme Empty
MessageSujet: Re: poeme   poeme EmptyMar 01 Avr 2014, 14:52

Les deux sont très beaux et apportent une sensation de paix.
Revenir en haut Aller en bas
zlitni

zlitni


poeme Empty
MessageSujet: Re: poeme   poeme EmptyJeu 03 Avr 2014, 20:02

Stana a écrit:
Les deux sont très beaux et apportent une sensation de paix.
salam stana, merci pour ton passage et serais ravi de te relire
Revenir en haut Aller en bas
zlitni

zlitni


poeme Empty
MessageSujet: Re: poeme   poeme EmptyJeu 03 Avr 2014, 20:04

zlitni a écrit:
L'an neuf de l'Hégire (Victor Hugo)


Grave, il ne faisait plus à personne un reproche,
Il marchait en rendant aux passants leur salut,
On le voyait vieillir chaque jour,  quoiqu’il eût
A peine vingt poils blancs à sa barbe encore noire ;
Il s'arrêtait parfois pour voir les  chameaux boire,
Se souvenant du temps qu’il était chamelier.
Il semblait avoir vu l’Eden, l’âge d’amour,
Les temps antérieurs, l’ère immémoriale.
Il avait le front haut, la joue impériale,
Le sourcil chauve, l’œil profond et diligent,
Le cou pareil au col d’une amphore d’argent,
L’air d’un Noé qui sait le secret du déluge.
Si des hommes venaient le consulter, ce juge
Laissait l’un affirmer, l’autre rire et nier,
Ecoutait en silence et parlait le dernier.
Sa bouche était toujours en train d’une prière ;
Il mangeait peu, serrant sur son ventre une pierre ;
Il s’occupait de lui-même à traire ses brebis ;
Il s’asseyait à terre et cousait ses habits.
Il jeûnait plus longtemps qu’autrui les jours de jeûne,
Quoiqu’il perdît sa force et qu’il ne fût plus jeune.
A soixante-trois ans une fièvre le prit.
Il relut le Coran de sa main même écrit,
Puis il remit au fils de Séid la bannière,
En lui disant : " Je touche à mon aube dernière.
Il n’est pas d’autre Dieu que Dieu. Combats pour lui. "
Et son œil, voilé d’ombre, avait ce morne ennui
D’un vieux aigle forcé d’abandonner son aire.
Il vint à la mosquée à son heure ordinaire,
Appuyé sur Ali le peuple le suivant ;

Et l’étendard sacré se déployait au vent.
Là, pâle, il s’écria, se tournant vers la foule ;
"Peuple, le jour s'éteint, l'homme passe et s'écroule ;
La poussière et la nuit, c’est nous. Dieu seul est grand.
Peuple je suis l’aveugle et suis l’ignorant.
Sans Dieu je serais vil plus que la bête immonde."
Un cheikh lui dit : "Ô chef des vrais croyants ! Le monde,
Sitôt qu’il t’entendit, en ta parole crut ;
Le jour où tu naquit une étoile apparut,
Et trois tours du palais de Chosroès tombèrent."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




poeme Empty
MessageSujet: Re: poeme   poeme Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
poeme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» poeme pour enfants : minou
» poeme : Oh Seigneur
» tres drole poeme
» un tit poeme arabe.
» Poeme d'Amour de Dieu de soeur Gertrude d'Helfa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: LE COIN DES POETES-
Sauter vers: