Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Les fables de La Fontaine

Aller en bas 
AuteurMessage
Le chant du cygne

Le chant du cygne


MessageSujet: Les fables de La Fontaine   Sam 08 Mar 2014, 08:54

Saviez-vous qu'elles sont en partie inspirées des fables d'un poète musulman perse ?Précisons quand même que lui-même est aussi inspiré d'Esope le grecet d'un Indien dont le nom m'échappe aujourd'hui. Personnellement, je trouve que ça fait parti de l'une de nos plus belles parts de notre patrimoine. Voulez-vous qu'on les passe en revue ensemble en les commentant si l'envie nous en vient ?
Alors, je vais donc commencer… L'actualité me fait souvent raisonner les premiers vers du loup et de l'agneau :


La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
- Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l'emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.

Je sais pas pourquoi, je pense à l'Iran…
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


MessageSujet: Re: Les fables de La Fontaine   Lun 10 Mar 2014, 20:39

Le chant du cygne a écrit:
Saviez-vous qu'elles sont en partie inspirées des fables d'un poète musulman perse ?Précisons quand même que lui-même est aussi inspiré d'Esope le grecet d'un Indien dont le nom m'échappe aujourd'hui. Personnellement, je trouve que ça fait parti de l'une de nos plus belles parts de notre patrimoine. Voulez-vous qu'on les passe en revue ensemble en les commentant si l'envie nous en vient ?
Alors, je vais donc commencer… L'actualité me fait souvent raisonner les premiers vers du loup et de l'agneau :


La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
- Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l'emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.

Je sais pas pourquoi, je pense à l'Iran…
salam chant du cygne
le dialogue entre le loup et l’agneau met en évidence le comportement de celui qui non seulement exerce sa violence sur le plus faible mais cherche à la justifier.

pour moi  je te propose un texte d’un auteur inconnu, trouvé dans la cathédrale Saint Paul de Baltimore en 1692,  incitant à la réflexion, à l’humilité et au courage d’être heureux.

- Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souvenez vous de la paix qui peut exister dans le silence. Sans aliénation, vivez autant que possible en bons termes avec toutes personnes.
- Dites doucement et clairement votre vérité, et écoutez les autres, même le simple d’esprit et l’ignorant ; ils ont eux aussi leur histoire.
- Ne vous comparez avec personne : vous risqueriez de devenir vain et vaniteux. Il y a toujours plus grands et plus petits que vous.
 - Soyez vous-même.
 - Fortifiez une puissance d’esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain.
- Ne vous chagrinez pas avec vos chimères. De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude.
- Au-delà d’une discipline saine, soyez doux avec vous-même. Vous êtes un enfant de l’univers, pas moins que les arbres et les étoiles ; vous avez le droit d’être ici. Et qu’il vous soit clair ou non, l’univers se déroule sans doute comme il le devrait.
- Soyez en paix avec Dieu, quelle que soit votre conception de lui, et quelles que soient vos peines et vos rêves, gardez dans le désarroi bruyant de la vie, la paix dans votre âme.
- Soyez positif et attentif aux autres.
- Tâchez d’être heureux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les fables de La Fontaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Urgent cherche Fables de La Fontaine avec des Métamorphoses
» [6e] Travail sur les Fables de La Fontaine/étude en classe impossible
» 6ème Fables de La Fontaine
» Les valeurs du présent dans les Fables 6ème
» Evaluation lecture cursive sr Fables en 1ère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: LE COIN DES POETES-
Sauter vers: