Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 la colonisation : positif et négatif ...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: la colonisation : positif et négatif ...   Mer 23 Juin 2010, 10:32

23 juin 2010

Il est remarquable que nos frères africains , habitant en Afrique,  ou bien vivant en France ou en Belgique, sont amers à la pensée de la défunte colonisation et n’y voient que des aspects négatifs !


Qu’en est-il en fait ???

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Seraphine

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mer 23 Juin 2010, 16:33

Bonjour,

Je pense que la colonisation peut etre bénéfique si elle vise à améilorer une situation économique et de developpement (éducation, logement, justice...)... cependant combien de peuples ont subi la colonisation comme une intrusion destructrice et violente!!! les plus pires sont ceux qui se dédouanent en disant que c'était pour le bien des autres qu'ils ont fait du mal.... jusqu'à tuer...C'est un principe qui permet aux victimes de pardonner parfois et de culpabiliser, aux bourreaux de continuer à se regarder dans un miroir.
Revenir en haut Aller en bas
pinson

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mer 23 Juin 2010, 18:13

Seraphine a écrit:
Bonjour,

Je pense que la colonisation peut etre bénéfique si elle vise à améilorer une situation économique et de developpement (éducation, logement, justice...)... cependant combien de peuples ont subi la colonisation comme une intrusion destructrice et violente!!!  les plus pires sont ceux qui se dédouanent en disant que c'était pour le bien des autres qu'ils ont fait du mal.... jusqu'à tuer...C'est un principe qui permet aux victimes de pardonner parfois et de culpabiliser, aux bourreaux de continuer à se regarder dans un miroir.

Bonjour, amie Seraphine .

Le problème est que de nos jours, il est bien vu de ne voir que le côté négatif de la colonisation, alors que les aspects positifs existent bel et bien . Mais si on le dit, on vous regarde de travers !
28418
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mer 23 Juin 2010, 20:18

pinson a écrit:
Seraphine a écrit:
Bonjour,

Je pense que la colonisation peut etre bénéfique si elle vise à améilorer une situation économique et de developpement (éducation, logement, justice...)... cependant combien de peuples ont subi la colonisation comme une intrusion destructrice et violente!!! les plus pires sont ceux qui se dédouanent en disant que c'était pour le bien des autres qu'ils ont fait du mal.... jusqu'à tuer...C'est un principe qui permet aux victimes de pardonner parfois et de culpabiliser, aux bourreaux de continuer à se regarder dans un miroir.


Bonjour, amie Seraphine .


Le problème est que de nos jours, il est bien vu de ne voir que le côté négatif de la colonisation, alors que les aspects positifs existent bel et bien . Mais si on le dit, on vous regarde de travers !

Bonjour, ami Pinson

Peut-être il aurait fallu évoquer les différentes colonisations dans ce sujet..... car il y a des colonisations négatives et des colonisations "positives" ....... ce n'est pas un sujet où j'excelle...

Des colonisations qui ont abouti sur l'esclavage par exemple du peuple africain c'est très négatif !!!

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mer 23 Juin 2010, 21:05

rosedumatin a écrit:
pinson a écrit:
Seraphine a écrit:
Bonjour,

Je pense que la colonisation peut etre bénéfique si elle vise à améilorer une situation économique et de developpement (éducation, logement, justice...)... cependant combien de peuples ont subi la colonisation comme une intrusion destructrice et violente!!! les plus pires sont ceux qui se dédouanent en disant que c'était pour le bien des autres qu'ils ont fait du mal.... jusqu'à tuer...C'est un principe qui permet aux victimes de pardonner parfois et de culpabiliser, aux bourreaux de continuer à se regarder dans un miroir.


Bonjour, amie Seraphine .


Le problème est que de nos jours, il est bien vu de ne voir que le côté négatif de la colonisation, alors que les aspects positifs existent bel et bien . Mais si on le dit, on vous regarde de travers !

Bonjour, ami Pinson

Peut-être il aurait fallu évoquer les différentes colonisations dans ce sujet..... car il y a des colonisations négatives et des colonisations "positives" ....... ce n'est pas un sujet où j'excelle...

Des colonisations qui ont abouti sur l'esclavage par exemple du peuple africain c'est très négatif !!!


En ouvrant ce sujet, ma chère Rose, je pensais à la colonisation du siècle dernier, comme celle du Maroc, par exemple, et non à la colonisation des 16, 17, 18 ème siècles qui n'existait que pour l'ignoble traite des Noirs ...

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mer 23 Juin 2010, 21:10

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
pinson a écrit:
Seraphine a écrit:
Bonjour,

Je pense que la colonisation peut etre bénéfique si elle vise à améilorer une situation économique et de developpement (éducation, logement, justice...)... cependant combien de peuples ont subi la colonisation comme une intrusion destructrice et violente!!! les plus pires sont ceux qui se dédouanent en disant que c'était pour le bien des autres qu'ils ont fait du mal.... jusqu'à tuer...C'est un principe qui permet aux victimes de pardonner parfois et de culpabiliser, aux bourreaux de continuer à se regarder dans un miroir.


Bonjour, amie Seraphine .


Le problème est que de nos jours, il est bien vu de ne voir que le côté négatif de la colonisation, alors que les aspects positifs existent bel et bien . Mais si on le dit, on vous regarde de travers !

Bonjour, ami Pinson

Peut-être il aurait fallu évoquer les différentes colonisations dans ce sujet..... car il y a des colonisations négatives et des colonisations "positives" ....... ce n'est pas un sujet où j'excelle...

Des colonisations qui ont abouti sur l'esclavage par exemple du peuple africain c'est très négatif !!!


En ouvrant ce sujet, ma chère Rose, je pensais à la colonisation du siècle dernier, comme celle du Maroc, par exemple, et non à la colonisation des 16, 17, 18 ème siècles qui n'existait que pour l'ignoble traite des Noirs ...

Mon Cher Mario, désolée je n'ai pas compris que tu pensais à la colonisation du Marc.....

Tu aurais peut-être du le préciser dans le titre ???

Ce n'est qu'une suggestion de ma part ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mer 23 Juin 2010, 22:23

rosedumatin a écrit:
Mon Cher Mario, désolée je n'ai pas compris que tu pensais à la colonisation du Marc.....

Tu aurais peut-être du le préciser dans le titre ???

Ce n'est qu'une suggestion de ma part ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cher Mario,
Tout le monde sait que si la colonisation était bénéfique la France ne cesserai d'en parler. Mais la France a longtemps considéré qu'il était de son intérêt de laisser s’effacer son passé dans un silence confortable. En effet depuis quelques années le débat a été ouvert à propos de la torture que l'armée française reconnaît maintenant avoir pratiquée par la bouche de plusieurs tortionnaires généraux en Algérie. Mais le dossier de la colonisation de l'algérien dépasse malheureusement cette seule question ...

Il ne faut surtout pas oublier que la guerre pour l'indépendance n'est pas une surprise car l'esprit de résistance a toujours animé la population algérienne, et des événements graves et des révoltes émaillent l'histoire des 130 ans de présence française. En fait, l'inégalité entre européens d’Algérie et Algériens était tellement institutionnalisée en matière d’impôts, de justice pénale, de service militaire, d’accès à la fonction publique, de rémunération dans la fonction publique, et surtout en matière d’accès à l'enseignement a été un appel flagrant a l'insurrection.

Toutefois Il est vrai que cette colonisation a fait entrer l'Algérie, comme d’autres pays colonisés, dans le monde moderne, dans l'ère industrielle en développant les infrastructures, les chemins de fer, les barrages. Il a fallu également se préoccuper de l'état des populations, développer l'hygiène, créer des hôpitaux. Mais il est évident que cela devait profiter en priorité aux seuls colonisateurs qui construisaient ce qu'ils pensaient être leurs pays d'outre mer.

La France hésite encore à condamner le système qu'elle avait savamment mis en place, plus grave encore la loi française a glorifié la colonisation et le colonialisme. Elle n’a donc pas a ce jour encore reconnu ses erreurs. Le divorce entre la France et l'Algérie est inévitable sans cette reconnaissance. Tout le justifie, mais si la France changeait de comportement nos deux pays y auraient beaucoup gagné sur tout les plans et nos relations ne seront pas ce qu'elles sont aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 07:57

LA REPONSE a écrit:

La France hésite encore à condamner le système qu'elle avait savamment mis en place, plus grave encore la loi française a glorifié la colonisation et le colonialisme. Elle n’a donc pas a ce jour encore reconnu ses erreurs. Le divorce entre la France et l'Algérie est inévitable sans cette reconnaissance. Tout le justifie, mais si la France changeait de comportement nos deux pays y auraient beaucoup gagné sur tout les plans et nos relations ne seront pas ce qu'elles sont aujourd'hui...


Seule l'Algérie a connu une guerre de 7 ans , guerre éprouvante des deux côtés, c'est clair, et où la torture se pratiquait des deux côtés ...

Mais, si tu le veux bien, mon cher LA REPONSE, nous laisserons de côté cette douloureuse question pour ne nous pencher que sur les aspects des fruits de la colonisation dans l'ensemble de l'Afrique et pas uniquement de l'Algérie . Es-tu d'accord sur cela ???

A propos de ton dernier paragraphe que j'ai mis en citation, es-tu sûr que " ..... la loi française a glorifié la colonisation et le colonialisme."

Tu dis "la loi française" . En es-tu sûr ?



Fraternellement

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 10:28

mario-franc_lazur a écrit:
LA REPONSE a écrit:

La France hésite encore à condamner le système qu'elle avait savamment mis en place, plus grave encore la loi française a glorifié la colonisation et le colonialisme. Elle n’a donc pas a ce jour encore reconnu ses erreurs. Le divorce entre la France et l'Algérie est inévitable sans cette reconnaissance. Tout le justifie, mais si la France changeait de comportement nos deux pays y auraient beaucoup gagné sur tout les plans et nos relations ne seront pas ce qu'elles sont aujourd'hui...


Seule l'Algérie a connu une guerre de 7 ans , guerre éprouvante des deux côtés, c'est clair, et où la torture se pratiquait des deux côtés ...

Mais, si tu le veux bien, mon cher LA REPONSE, nous laisserons de côté cette douloureuse question pour ne nous pencher que sur les aspects des fruits de la colonisation dans l'ensemble de l'Afrique et pas uniquement de l'Algérie . Es-tu d'accord sur cela ???

A propos de ton dernier paragraphe que j'ai mis en citation, es-tu sûr que " ..... la loi française a glorifié la colonisation et le colonialisme."

Tu dis "la loi française" . En es-tu sûr ?
Fraternellement

Bonjour,
Effectivement Mario la France par le Biais de son assemblée législative a voté l'adoption de cette loi le 23 février 2005, glorifiant ainsi le colonialisme français en Algérie
Ils y a eu beaucoup de réactions à cette nouvelle loi qui impose même aux écoles de glorifier le colonialisme français.

Kateb Yacine dira que le criminel de guerre Bigeard a soutenu que la torture était un « mal nécessaire » et que les colonisateurs y étaient obligé pour mater les colonisés sont « obligés ». Mais il a oublié que si la colonisation ne peut éviter ce « mal nécessaire », c’est tout simplement parce qu'elle-même est un mal absolu.

La présence coloniale a été la cause des pertes humaines massives des massacres interminables, un état de non droit incitant les populations à des révoltes incessantes. Comme vous pouvez le constater en la lisant l'horreur de la guerre cette loi est répugnante et vraiment inacceptable Un grand algérien dira: "Cette loi est une honte, elle doit être abrogée!"

Actuellement pour se justifier, les anciens colonisateurs se basent sur la misère de leurs ex colonies qu'ils ont réduit a moins que rien affirment que c'est leur départ qui a plongé les anciennes colonies dans le chaos, car ne pouvant s’administrer tout seuls et ont besoin de tutelle permanente.

Donc comme en Algérie par exemple plus d'un siècle de présence française,l'humiliation, la violence, détérioration du tissu social et des fondements culturels les luttes intestines le tribalisme le régionalisme le totalitarisme l'intégrisme aveugle et réactionnaire n’ont donc pour eux aucune incidence sur le présent de l’Algérie et que son passé colonial n’a aucun lien de causalité avec son drame actuel.

LOI n° 2005-158 du 23 février 2005 portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 18:00

LA REPONSE a écrit:

LOI n° 2005-158 du 23 février 2005 portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés

Je la cite . Ainsi tout le monde pourra en juger ...

L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Article 1

La Nation exprime sa reconnaissance aux femmes et aux hommes qui ont participé à l'oeuvre accomplie par la France dans les anciens départements français d'Algérie, au Maroc, en Tunisie et en Indochine ainsi que dans les territoires placés antérieurement sous la souveraineté française.

Elle reconnaît les souffrances éprouvées et les sacrifices endurés par les rapatriés, les anciens membres des formations supplétives et assimilés, les disparus et les victimes civiles et militaires des événements liés au processus d'indépendance de ces anciens départements et territoires et leur rend, ainsi qu'à leurs familles, solennellement hommage.

Article 2

La Nation associe les rapatriés d'Afrique du Nord, les personnes disparues et les populations civiles victimes de massacres ou d'exactions commis durant la guerre d'Algérie et après le 19 mars 1962 en violation des accords d'Evian, ainsi que les victimes civiles des combats de Tunisie et du Maroc, à l'hommage rendu le 5 décembre aux combattants morts pour la France en Afrique du Nord.

Article 3

Une fondation pour la mémoire de la guerre d'Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie est créée, avec le concours de l'Etat.

Les conditions de la création de cette fondation sont fixées par décret en Conseil d'Etat.

Article 4

Les programmes de recherche universitaire accordent à l'histoire de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, la place qu'elle mérite.

Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l'histoire et aux sacrifices des combattants de l'armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit.

La coopération permettant la mise en relation des sources orales et écrites disponibles en France et à l'étranger est encouragée.

Article 5

Sont interdites :

- toute injure ou diffamation commise envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur qualité vraie ou supposée de harki, d'ancien membre des formations supplétives ou assimilés ;

- toute apologie des crimes commis contre les harkis et les membres des formations supplétives après les accords d'Evian.

L'Etat assure le respect de ce principe dans le cadre des lois en vigueur.

Article 6

I. - Les bénéficiaires de l'allocation de reconnaissance mentionnée à l'article 67 de la loi de finances rectificative pour 2002 (n° 2002-1576 du 30 décembre 2002) peuvent opter, au choix :

- pour le maintien de l'allocation de reconnaissance dont le taux annuel est porté à 2 800 EUR à compter du 1er janvier 2005 ;

- pour le maintien de l'allocation de reconnaissance au taux en vigueur au 1er janvier 2004 et le versement d'un capital de 20 000 EUR ;

- pour le versement, en lieu et place de l'allocation de reconnaissance, d'un capital de 30 000 EUR.

En cas d'option pour le versement du capital, l'allocation de reconnaissance est servie au taux en vigueur au 1er janvier 2004 jusqu'au paiement de ce capital. A titre conservatoire, dans l'attente de l'exercice du droit d'option, l'allocation de reconnaissance est versée à ce même taux.

En cas de décès, à la date d'entrée en vigueur de la présente loi, de l'ancien supplétif ou assimilé et de ses conjoints ou ex-conjoints survivants lorsqu'ils remplissaient les conditions fixées par l'article 2 de la loi no 94-488 du 11 juin 1994 relative aux rapatriés anciens membres des formations supplétives et assimilés ou victimes de la captivité en Algérie, une allocation de 20 000 EUR est répartie en parts égales entre les enfants issus de leur union s'ils possèdent la nationalité française et ont fixé leur domicile en France ou dans un Etat de la Communauté européenne au 1er janvier 2004.

Les personnes reconnues pupilles de la Nation, orphelines de père et de mère, de nationalité française et ayant fixé leur domicile en France ou dans un Etat de la Communauté européenne au 1er janvier 2004, dont l'un des parents a servi en qualité de harki ou membre d'une formation supplétive, non visées à l'alinéa précédent, bénéficient d'une allocation de 20 000 EUR, répartie en parts égales entre les enfants issus d'une même union.

Les modalités d'application du présent article , et notamment le délai imparti pour exercer l'option ainsi que l'échéancier des versements prenant en compte l'âge des bénéficiaires, sont fixés par décret en Conseil d'Etat.

II. - Les indemnités en capital versées en application du I sont insaisissables et ne présentent pas le caractère de revenus pour l'assiette des impôts et taxes recouvrés au profit de l'Etat ou des collectivités publiques.

Article 7

I. - Aux articles 7, 8 et 9 de la loi no 94-488 du 11 juin 1994 relative aux rapatriés anciens membres des formations supplétives et assimilés ou victimes de la captivité en Algérie, la date : « 31 décembre 2004 » est remplacée par la date : « 31 décembre 2009 ».

II. - Le deuxième alinéa de l'article 7 de la même loi est remplacé par deux alinéas ainsi rédigés :

« Cette aide est attribuée aux personnes précitées destinées à devenir propriétaires en nom personnel ou en indivision avec leurs enfants à condition qu'elles cohabitent avec ces derniers dans le bien ainsi acquis.

« Elle est cumulable avec toute autre forme d'aide prévue par le code de la construction et de l'habitation. »

III. - Au premier alinéa de l'article 9 de la même loi, les mots : « réalisée avant le 1er janvier 1994 » sont remplacés par les mots : « réalisée antérieurement au 1er janvier 2005 ».

Article 8

Après le septième alinéa (4°) de l'article L. 302-5 du code de la construction et de l'habitation, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :

« Sont considérés comme logements locatifs sociaux au sens du troisième alinéa ceux financés par l'Etat ou les collectivités locales occupés à titre gratuit, à l'exception des logements de fonction, ou donnés à leur occupant ou acquis par d'anciens supplétifs de l'armée française en Algérie ou assimilés, grâce à une subvention accordée par l'Etat au titre des lois d'indemnisation les concernant. »

Article 9

Par dérogation aux conditions fixées pour bénéficier de l'allocation de reconnaissance et des aides spécifiques au logement mentionnées aux articles 6 et 7, le ministre chargé des rapatriés accorde le bénéfice de ces aides aux anciens harkis et membres des formations supplétives ayant servi en Algérie ou à leurs veuves, rapatriés, âgés de soixante ans et plus, qui peuvent justifier d'un domicile continu en France ou dans un autre Etat membre de la Communauté européenne depuis le 10 janvier 1973 et qui ont acquis la nationalité française avant le 1er janvier 1995.

Cette demande de dérogation est présentée dans le délai d'un an suivant la publication du décret d'application du présent article .

Article 10

Les enfants des personnes mentionnées à l'article 6 de la loi no 94-488 du 11 juin 1994 précitée, éligibles aux bourses nationales de l'éducation nationale, peuvent se voir attribuer des aides dont les montants et les modalités d'attribution sont définis par décret.

Article 11

Le Gouvernement remettra au Parlement, un an après l'entrée en vigueur de la présente loi, un rapport faisant état de la situation sociale des enfants d'anciens supplétifs de l'armée française et assimilés et recensera les besoins de cette population en termes de formation, d'emploi et de logement.

Article 12

I. - Sont restituées aux bénéficiaires des indemnisations ou en cas de décès à leurs ayants droit les sommes prélevées sur les indemnisations par l'Agence nationale pour l'indemnisation des Français d'outre-mer et affectées au remboursement partiel ou total des prêts au titre des dispositions suivantes :

1° L'article 46 de la loi no 70-632 du 15 juillet 1970 relative à une contribution nationale à l'indemnisation des Français dépossédés de biens situés dans un territoire antérieurement placé sous la souveraineté, le protectorat ou la tutelle de la France ;

2° Les troisième, quatrième et cinquième alinéas de l'article 3 de la loi no 78-1 du 2 janvier 1978 relative à l'indemnisation des Français rapatriés d'outre-mer dépossédés de leurs biens.

II. - Sont aussi restituées aux personnes ayant bénéficié d'une indemnisation en application de l'article 2 de la loi no 87-549 du 16 juillet 1987 relative au règlement de l'indemnisation des rapatriés ou à leurs ayants droit les sommes prélevées, en remboursement de prêts professionnels, sur l'aide brute définitive accordée lors de la cession de biens agricoles dans le cadre des protocoles franco-tunisiens des 13 octobre 1960 et 2 mars 1963.

III. - Les restitutions mentionnées aux I et II n'ont pas le caractère de revenus pour l'assiette des impôts et taxes recouvrés au profit de l'Etat ou des collectivités publiques. Elles n'entrent pas dans l'actif successoral des bénéficiaires au regard des droits de mutation par décès.

IV. - Un décret en Conseil d'Etat fixe les conditions d'application du présent article , notamment les modalités de versement des sommes restituées ainsi qu'un échéancier prenant en compte l'âge des bénéficiaires de l'indemnisation.

V. - Les demandes de restitution sont présentées dans le délai de deux ans à compter de la publication du décret mentionné au IV.

Article 13

Peuvent demander le bénéfice d'une indemnisation forfaitaire les personnes de nationalité française à la date de la publication de la présente loi ayant fait l'objet, en relation directe avec les événements d'Algérie pendant la période du 31 octobre 1954 au 3 juillet 1962, de condamnations ou de sanctions amnistiées, de mesures administratives d'expulsion, d'internement ou d'assignation à résidence, ayant de ce fait dû cesser leur activité professionnelle et ne figurant pas parmi les bénéficiaires mentionnés à l'article 1er de la loi no 82-1021 du 3 décembre 1982 relative au règlement de certaines situations résultant des événements d'Afrique du Nord, de la guerre d'Indochine ou de la Seconde Guerre mondiale.

L'indemnité forfaitaire mentionnée au précédent alinéa n'a pas le caractère de revenu pour l'assiette des impôts et taxes recouvrés au profit de l'Etat ou des collectivités territoriales.

Un décret en Conseil d'Etat détermine le montant de cette indemnité qui tient compte notamment de la durée d'inactivité justifiée ainsi que les modalités de versement de cette allocation.

Cette demande d'indemnité est présentée dans le délai d'un an suivant la publication du décret d'application du présent article .

La présente loi sera exécutée comme loi de l'Etat.

Fait à Paris, le 23 février 2005.



Jacques Chirac

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 18:12

Je vous propose cette vidéo:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 18:34

ASHTAR a écrit:
Je vous propose cette vidéo:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mon cher ASHTAR, tu es très gentil, mais on ne peut pas débattre à partir d'une vidéo .

On peut débattre à partir d'un texte écrit, mais à partir d'un texte parlé !!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Elmakoudi

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 19:49

Seraphine a écrit:
Bonjour,

Je pense que la colonisation peut etre bénéfique si elle vise à améilorer une situation économique et de developpement (éducation, logement, justice...)... cependant combien de peuples ont subi la colonisation comme une intrusion destructrice et violente!!! les plus pires sont ceux qui se dédouanent en disant que c'était pour le bien des autres qu'ils ont fait du mal.... jusqu'à tuer...C'est un principe qui permet aux victimes de pardonner parfois et de culpabiliser, aux bourreaux de continuer à se regarder dans un miroir.
salam seraphine
la colonisation est
-un processus expansionniste et d'occupation
-l'exploitation d'avantages réels
-l'esclavagisme des peuples
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 20:38

mario-franc_lazur a écrit:
ASHTAR a écrit:
Je vous propose cette vidéo:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mon cher ASHTAR, tu es très gentil, mais on ne peut pas débattre à partir d'une vidéo .

On peut débattre à partir d'un texte écrit, mais à partir d'un texte parlé !!!

Le phénomène de colonisation n'avait rien à voir avec les tentatives de propagation de la civilisation au sein de sociétés souffrantes de sous-développement, mais qu'il s'agissait plutôt d'une décomposition forcée des tissus socioculturels, en vue de les aliéner, voire de les dissiper.Aussi la colonisation «positive» en Afrique comme le prétendent certaines parties de l'Europe,reste à mon avis un mensonge d'autant plus que la réalité sur cette étape de l'histoire «reste encore masquée» ,pour ne pas révéler le vrai visage du colonisateur .la spoliation des terres et des biens,
les pillages des pays, la négation du colonisé était le seul visage du colonisateur ,et même après l'indépendance ont ne retrouve dans la majorité des cas qu'un pays vidé de ressources et une infrastructure ne pouvant etre réutilisé ,et l' équipement laissé apres le départ du colonisateur ne sert à rien ,un tas de ferraille inutilisable par un pays sans connaissance qui devait faire appel à une équipe qualifiée de pays développé a des frais qui n'etait pas dans ses moyens et l'obligeant à des emprunts interminables que le laissait à la merci de ce meme colonisateur partant .

Les lignes frontaliers innexistants à son arrivé se trouve tracé pour la sécurité de l'occupant et pour un partage confortable de la galette entre pays colonisateurs tel fut le cas du Maroc qui se trouve divisé au nord par les espagnol et au Sud ,au centre c'était les Français .le Maroc qui était un seul pays comprenant les province de la Mauritanie et du Sahara dit" occidental trouve une partie enlevé : la Mauritanie et un Sahara litigieux qui même après avoir été gagné au tribunal de la Haye ,est toujours objet de convoitise Algérienne et du pseudo POLISARIO .

Ceci montre que le colonialisme n'a rien apporté au pays objet de la colonisation que division sous développement ,sans aucun moyen de relever que par ces propres moyens s'il lui restaient

amicalement .
Revenir en haut Aller en bas
Seraphine

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 20:54

Elmakoudi a écrit:
Seraphine a écrit:
Bonjour,

Je pense que la colonisation peut etre bénéfique si elle vise à améilorer une situation économique et de developpement (éducation, logement, justice...)... cependant combien de peuples ont subi la colonisation comme une intrusion destructrice et violente!!! les plus pires sont ceux qui se dédouanent en disant que c'était pour le bien des autres qu'ils ont fait du mal.... jusqu'à tuer...C'est un principe qui permet aux victimes de pardonner parfois et de culpabiliser, aux bourreaux de continuer à se regarder dans un miroir.
salam seraphine
la colonisation est
-un processus expansionniste et d'occupation
-l'exploitation d'avantages réels
-l'esclavagisme des peuples







Mais je le sais cela, ELMakoudi, mais ce ne sont que les aspects négatifs ( que je ne nie pas, crois-moi !) de la colonisation ;


Ceci dit, je pense bien que la colonisation a eu aussi des aspects positifs


tu n'y crois pas !,!
Revenir en haut Aller en bas
pinson

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 21:04

Seraphine a écrit:
Elmakoudi a écrit:
Seraphine a écrit:
Bonjour,

Je pense que la colonisation peut etre bénéfique si elle vise à améilorer une situation économique et de developpement (éducation, logement, justice...)... cependant combien de peuples ont subi la colonisation comme une intrusion destructrice et violente!!! les plus pires sont ceux qui se dédouanent en disant que c'était pour le bien des autres qu'ils ont fait du mal.... jusqu'à tuer...C'est un principe qui permet aux victimes de pardonner parfois et de culpabiliser, aux bourreaux de continuer à se regarder dans un miroir.
salam seraphine
la colonisation est
-un processus expansionniste et d'occupation
-l'exploitation d'avantages réels
-l'esclavagisme des peuples


Mais je le sais cela, ELMakoudi, mais ce ne sont que les aspects négatifs ( que je ne nie pas, crois-moi !) de la colonisation ;


Ceci dit, je pense bien que la colonisation a eu aussi des aspects positifs


tu n'y crois pas !,!


Aspect positif , un des aspects positifs : la médecine et les hôpitaux !!!

Tu as raison, amie Séraphine : oublier le positif de la colonisation est une grave injustice !!!
Revenir en haut Aller en bas
Seraphine

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 21:08

pinson a écrit:
Seraphine a écrit:
Elmakoudi a écrit:
Seraphine a écrit:
Bonjour,

Je pense que la colonisation peut etre bénéfique si elle vise à améilorer une situation économique et de developpement (éducation, logement, justice...)... cependant combien de peuples ont subi la colonisation comme une intrusion destructrice et violente!!! les plus pires sont ceux qui se dédouanent en disant que c'était pour le bien des autres qu'ils ont fait du mal.... jusqu'à tuer...C'est un principe qui permet aux victimes de pardonner parfois et de culpabiliser, aux bourreaux de continuer à se regarder dans un miroir.
salam seraphine
la colonisation est
-un processus expansionniste et d'occupation
-l'exploitation d'avantages réels
-l'esclavagisme des peuples







Mais je le sais cela, ELMakoudi, mais ce ne sont que les aspects négatifs ( que je ne nie pas, crois-moi !) de la colonisation ;


Ceci dit, je pense bien que la colonisation a eu aussi des aspects positifs


tu n'y crois pas !,!


Aspect positif , un des aspects positifs : la médecine te les hôpitaux !!!

Tu as raison, ami Séraphine : oublier le positif de la colonisation est une grave injustice !!!

Bonsoir ami Pinson, en voilà une surprise agréable tu es descendu de ta branche ???

Oui déjà la médecine et les hôpitaux......
Revenir en haut Aller en bas
pinson

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 21:20

Seraphine a écrit:
pinson a écrit:
Seraphine a écrit:
Elmakoudi a écrit:

salam seraphine
la colonisation est
-un processus expansionniste et d'occupation
-l'exploitation d'avantages réels
-l'esclavagisme des peuples







Mais je le sais cela, ELMakoudi, mais ce ne sont que les aspects négatifs ( que je ne nie pas, crois-moi !) de la colonisation ;


Ceci dit, je pense bien que la colonisation a eu aussi des aspects positifs


tu n'y crois pas !,!


Aspect positif , un des aspects positifs : la médecine te les hôpitaux !!!

Tu as raison, ami Séraphine : oublier le positif de la colonisation est une grave injustice !!!

Bonsoir ami Pinson, en voilà une surprise agréable tu es descendu de ta branche ???

Oui déjà la médecine et les hôpitaux......


Et donc il nous faut chercher tous les autres points positifs qui ont apporté un PLUS aux populations africaines ...


Bonne soirée , amie Séraphine ... Je retourne sur ma branche !!! e10e6510
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 22:38

pinson a écrit:


Et donc il nous faut chercher tous les autres points positifs qui ont apporté un PLUS aux populations africaines ...


Bonne soirée , amie Séraphine ... Je retourne sur ma branche !!! e10e6510

Vous admettez que la medecine et les hopitaux ont été introduite par le colonisateur en Afrique ?
Alors que l'espagne comptait déja en Andalousie omayades plus de 12OO hôpitaux spécialisés !
Et comme on sait que le Maroc était le point de Départ pour la conquête d'Espagne,peut t on dire qu'il n'y avait pas de Médecine ?

En afrique noire meme il y avait une médecine à base de plante et d'animaux utilisé en homéopathie actuelle !

ce n'est que la révolution industrielle et les besoins en matériaux qui a poussé le colonisateur à procéder à l'occupation ,Sans ce soucier ni de la santé ni de la culture de l'occupé !
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 24 Juin 2010, 22:41

mario-franc_lazur a écrit:
LA REPONSE a écrit:

LOI n° 2005-158 du 23 février 2005 portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés

Je la cite . Ainsi tout le monde pourra en juger ...

L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :
Article 4

Les programmes de recherche universitaire accordent à l'histoire de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, la place qu'elle mérite.

Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l'histoire et aux sacrifices des combattants de l'armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit.

La coopération permettant la mise en relation des sources orales et écrites disponibles en France et à l'étranger est encouragée.
Article 13

Peuvent demander le bénéfice d'une indemnisation forfaitaire les personnes de nationalité française à la date de la publication de la présente loi ayant fait l'objet, en relation directe avec les événements d'Algérie pendant la période du 31 octobre 1954 au 3 juillet 1962, de condamnations ou de sanctions amnistiées, de mesures administratives d'expulsion, d'internement ou d'assignation à résidence, ayant de ce fait dû cesser leur activité professionnelle et ne figurant pas parmi les bénéficiaires mentionnés à l'article 1er de la loi no 82-1021 du 3 décembre 1982 relative au règlement de certaines situations résultant des événements d'Afrique du Nord, de la guerre d'Indochine ou de la Seconde Guerre mondiale.

L'indemnité forfaitaire mentionnée au précédent alinéa n'a pas le caractère de revenu pour l'assiette des impôts et taxes recouvrés au profit de l'Etat ou des collectivités territoriales.

Un décret en Conseil d'Etat détermine le montant de cette indemnité qui tient compte notamment de la durée d'inactivité justifiée ainsi que les modalités de versement de cette allocation.

Cette demande d'indemnité est présentée dans le délai d'un an suivant la publication du décret d'application du présent article .

La présente loi sera exécutée comme loi de l'Etat.

Fait à Paris, le 23 février 2005.Jacques Chirac

Mes chers amis,
Cette loi française qui porte reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français colonisateurs est une loi dont l'article 4 a été très contesté pour son ingérence dans l'histoire coloniale. En effet la aussi le législateur est devenu historien et donne sa version officielle des faits ce qui est acte anti-démocratique et totalitaire. Il n'appartient aucunément au pouvoir législatif de se substituer aux compétences des historiens.

Lisez ceci : « Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord et accordent à l’histoire et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit » (article 4, alinéa 2). Ceci est d'une gravité sans précédent .

Par ailleurs son article 13 fait bénéficier clairement les anciens terroristes de l'OAS qui avaient fait l'objet de condamnations de tout les faveurs dus a leurs rangs. Cette loi, et particulièrement les mots de rôle positif introduits par un amendement des députés UMP , avaientt suscité de nombreuses critiques des communautés originaires des ex-colonies et ex-départements algériens , de mouvements anti-raciste, de partis de gauche.

L'assemblée française a examiné le 29 novembre 2005 une proposition de loi du groupe socialiste destinée à amender cette loi, en retirant l'expression rôle positif. Mais sur les 277 députés qui étaient présents; 183 ont voté contre (UMP) et 94 pour (PS, PCF, UDF). La proposition a donc été rejetée.Vous voyez donc que même les représentants français sont mal a l'aise devant une telle situation.

Le président du groupe socialiste proposait de rétablir le texte originel « les programmes scolaires accordent la place qu'elle mérite à l'histoire de la présence française outre-mer »
Avec cette loi, la France porte une responsabilité grave. Elle nie la vérité historique de la colonisation et ses conséquences sociologiques ». Cette persistance dans la position française n'est malheureusement pas sans conséquence pour les relations avec les pays anciennement colonisés et notamment notre pays l'Algérie.

Par contre dans un domaine différent, il faut aussi évoquer l’article premier de la loi Taubira du 21 mai 2001. Aux termes de cet article,
la République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l’océan Indien d’une part, et l’esclavage d’autre part, perpétrés à partir du xve siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l’océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l’humanité.
Par ce texte, le législateur pose une qualification, celle de crime contre l’humanité.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 07:49

LA REPONSE a écrit:

Mes chers amis,
Cette loi française qui porte reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français colonisateurs est une loi dont l'article 4 a été très contesté pour son ingérence dans l'histoire coloniale. En effet la aussi le législateur est devenu historien et donne sa version officielle des faits ce qui est acte anti-démocratique et totalitaire. Il n'appartient aucunément au pouvoir législatif de se substituer aux compétences des historiens.

Lisez ceci : « Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord et accordent à l’histoire et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit » (article 4, alinéa 2). Ceci est d'une gravité sans précédent.

L'assemblée française a examiné le 29 novembre 2005 une proposition de loi du groupe socialiste destinée à amender cette loi, en retirant l'expression rôle positif. Mais sur les 277 députés qui étaient présents; 183 ont voté contre (UMP) et 94 pour (PS, PCF, UDF). La proposition a donc été rejetée.Vous voyez donc que même les représentants français sont mal a l'aise devant une telle situation..


Mon cher LA REPONSE, à mon avis, il me semble quand même que parler du "rôle positif" de la colonisation n'exclut pas les aspects négatifs de cette colonisation .

Penserais-tu donc qu'il n'y aurait aucun aspect positif à cette présence française de plus d'un siècle en Afrique, en Afrique du Nord en particulier ?


Fraternellement.




_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 10:55

"Je voudrais conclure en disant que Gérard avait le don et la volonté de
rester totalement lui-même devant toute personne, avec les mêmes inquiétudes intellectuelles et le même respect pour les uns et pour les autres, donnant ainsi à chacun sa chance d'exister et d'être reconnu, qu'il s'agisse d'un ambassadeur ou d'un simple passant. Il était convaincu je crois, que toute vie vaut la peine d'être vécue, que chacun possède son génie, sa création, et il délivrait ceux qui le rencontraient de l'obsédante question de la culpabilité, des insuffisances ou même des manquements. Il leur offrait ses idées et recevait avec amitié les objections qu'on pouvait lui présenter. Rien
n'était plus sérieux à ses yeux que le lien, c'est-à-dire l'amitié."

Philippe Guillot

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Aussi et à la veille de l'indépendance nous nous retrouvant devant un élite marocaine déraciné du pays après avoir fait des études en France,et était en face d'une situation désastreuses ,et plusieurs défis se présentaient à elle .
Grâce au génie de feu Hassan II ,qu'on peut voir une sortie du joug de la dépendance petit à petit pour voir la relève prendre les amarres .

Et c'est la politique des coopérants qui constituait la 2eme génération qui remplaçait l'esprit colonialiste et qui pour la plus part était une élite révolutionnaire au vrais sens du mot qu'on verra au Maroc surtout,une fraternité et une humanité jamais ressenti par le marocain face au français. Et l'école retira des livres de programme,des textes que l'écolier marocain lisait en classe tel :" Nos ancêtres les gaulois ..." pour un texte plus culturel impartial .

Fraternellement .


Dernière édition par ASHTAR le Ven 25 Juin 2010, 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 11:04

mario-franc_lazur a écrit:
LA REPONSE a écrit:

Mes chers amis,
L'assemblée française a examiné le 29 novembre 2005 une proposition de loi du groupe socialiste destinée à amender cette loi, en retirant l'expression rôle positif. Mais sur les 277 députés qui étaient présents; 183 ont voté contre (UMP) et 94 pour (PS, PCF, UDF). La proposition a donc été rejetée.Vous voyez donc que même les représentants français sont mal a l'aise devant une telle situation..


Mon cher LA REPONSE, à mon avis, il me semble quand même que parler du "rôle positif" de la colonisation n'exclut pas les aspects négatifs de cette colonisation .

Penserais-tu donc qu'il n'y aurait aucun aspect positif à cette présence française de plus d'un siècle en Afrique, en Afrique du Nord en particulier ? Fraternellement.

Bonjour Mario,
Effectivement je pense que la colonisation telle qu'elle a été effectuée n'a rien mais absolument rien apporté de positif pour mon pays au moins. A titre d'information je te rappelle qu'en 1830 la totalité de algériens savaient lire et écrire alors qu'en 1962 seuls 10 % de la population était lettrée mais ne dépassait aucunement le niveau primaire et qui avait des positions souvent pro-européenne très distinctes de la majorité populaire.. Les quelques établissements hospitaliers et autres furent construits par nos ressources et par l'esclavage de nos concitoyens de l'époque. C'est la même chose pour toutes les infrastructures de base telles que les routes les ponts et les aérodromes et ports.Mais c'est la France qui a bénéficié de toute cette occupation puisque même ce pays qui se prévaut d'être développé et de développer les autres n'a connu d'essor que grâce a l'exploitation des masses algériennes. Le sujet de ce topic serait plus juste s'il était précisé ainsi " Les grands effets positifs pour la France de la colonisation."

C'est l'idée générale d'ou découle tout le développement français. Mais a peine l'Algérie indépendante que tout les enfants a travers les régions algériennes regagnèrent les écoles et les centres de formation. Une nouvelle vie s'installait déjà mais les séquelles du régionalisme du totalitarisme de l'ignorance finirent par avoir raison de ce grand pays qu'est le notre. Maintenant si on comptait quelques oeuvres réalisées par les français pour leurs propres besoins, les algériens n'étaient ils pas capables de faire plus si le malheur de la colonisation ne les avait pas atteint.

Et vous cher Mario qu'est ce que vous pensez de ces députés qui écrivent l'Histoire !
des infamies dont ont été victimes les autochtones faire l'apologie de la colonisation c'est faire l'apologie de crimes ... Les Français de toutes les tendances se révoltent car nul n’a envie de vivre dans une société où le législateur indiquerait au citoyen ou à l'écolier ce qu'il faut penser et à l'enseignant ce qu'il faut dire. Toutes les associations françaises et algériennes sont indignées le passé collectif franco-algérien ne leurs appartient pas.

Encore une fois les articles 4 et 13 de la loi du 23 février 2005 ne sont pas dignes d’une démocratie d'une part et constitue d'autres part un gel pour les relations et un dévoilement direct des instincts réactionnaires de la droite française .
Les statuts juridiques indignes qui étaient ceux des musulmans d’Algérie, citoyens de dernière catégorie le démontrent dans tous les domaines; Ayons plutôt une pensée pieuse pour les victimes des massacres de mai 1945 et des insurrections populaires ainsi que le un millions et demi de martyrs sacrifiés pour une Algérie libre et indépendante ainsi que ceux qui subirent la mort injustement dans les deux camps.



Dernière édition par LA REPONSE le Ven 25 Juin 2010, 11:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 18:55

LA REPONSE a écrit:
1830 la totalité de algériens savaient lire et écrire alors qu'en 1962 seuls 10 % de la population était lettrée mais ne dépassait aucunement le niveau primaire et qui avait des positions souvent pro-européenne très distinctes de la majorité populaire

Commençons donc par l'illettrisme, si tu veux bien ...


Avant 1830, comme dans tous les pays islamiques, et tu le sais bien, l'enseignement en Algérie est dispensé dans les écoles coraniques. Le seul objet de cet enseignement est limité à l'apprentissage de quelques sourates du Coran, que l'on retiendra par coeur pour servir plus tard au rituel des prières quotidiennes.

Le seul outil pédagogique utilisé dans une école coranique est le Coran, en arabe classique, langue très peu utilisée en Afrique du Nord où l'on utilise les dialectes berbères ou kabyles différents quelquefois même entre tribus voisines. D'où la difficulté d'avoir un enseignement cohérent à partir d'une langue qui n'est pas une langue maternelle commune.


Dire , comme tu le fais, que les Algériens d'avant la conquête savaient lire et écrire, me semble vraiment exagé : ils savaient réciter le Coran et pouvaient en déchiffrer quelques versets. Est-ce vraiemnt, mon cher lA REPONSE, savoir lire et écrire ???


Fraternellement

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Arnaud Dumouch

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 20:34

Chers amis, toute colonisation, même négative sur le moment, finit par porter des fruits positifs, comme si les cultures s'interfécondaient.

L'une des colonisations les plus désastreuses dans un premier temps furent celle des barbares germaniques dans l'empire romain.

Il a fallu 700 ans pour que l'Europe s'en relève. Mais ca a donné le sommet de civilisation qu'est le Moyen âge des cathédrales et des sommes de théologie. La virilité des Germains et des francs a été fécondée par la culture chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 20:52

mario-franc_lazur a écrit:
Dire , comme tu le fais, que les Algériens d'avant la conquête savaient lire et écrire, me semble vraiment exagé : ils savaient réciter le Coran et pouvaient en déchiffrer quelques versets. Est-ce vraiemnt, mon cher lA REPONSE, savoir lire et écrire ???Fraternellement

Cher Mario,
Il faut user d'analogie dans chacune de vos analyses avec tout les pays du monde et surtout arabes durant cette même période. Effectivement dans la terre d’Islam, c’est la Vérité révélée par le Prophète, contenue dans le Coran, donc immuable et universelle, qui a toujours été l'objet de l'enseignement. Dans tous les pays musulmans de l'époque la règle était générale et absolue, qu'à côté de chaque mosquée, ou de chaque chapelle, il y ait une école. La mosquée ou la chapelle étaient fondées par des personnes pieuses, ou par de hauts fonctionnaires, qui immobilisaient des propriétés dont le revenu était consacré à l'entretien de l'édifice et à la rétribution du personnel du culte.

Mais l'idéologie de la « mission civilisatrice » a, invariablement, accompagné et justifié les violences, physique et symbolique et surtout l'acculturation , faites a toutes les régions avant, pendant et après leur asservissement par le colonialisme et ce depuis son avènement en 1830.

La France n'a pas respecté la langue arabe plus grave elle a donné plus d'importance au berbère, au tamazight et des autres dialectes et n'a aucunement respecté la religion (forçant les berbères à se convertir au christianisme pour jouir de plus de droits d'où le nom de kabyle -tribus-)"

Faut il oublier que la France affamée par l'Angleterre, a été sauvée de la famine par le Dey d’Alger, en récompense la France a envahi l'Algérie et affamé la population autochtone ? Faut il également oublier que les écoles ‘’indigènes’’ ont été supprimées (contrairement à vos affirmations) et remplacées par des écoles françaises en nombre très insuffisants livrant la jeunesse a la débauche ou l'esclavage.
Faut il oublier qu’avant la colonisation de l’Algérie 70% de la population savait lire et écrire, et qu'en 1927 seulement 6% des enfants autochtones étaient scolarisés ?
Rapport de 1847 de A. de Tocqueville devant la grande commission parlementaire.
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 21:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Chers amis, toute colonisation, même négative sur le moment, finit par porter des fruits positifs, comme si les cultures s'interfécondaient.

L'une des colonisations les plus désastreuses dans un premier temps furent celle des barbares germaniques dans l'empire romain.

Il a fallu 700 ans pour que l'Europe s'en relève. Mais ca a donné le sommet de civilisation qu'est le Moyen âge des cathédrales et des sommes de théologie. La virilité des Germains et des francs a été fécondée par la culture chrétienne.

Cher Professeur,
La seule chose bénéfique qu'a eu l'occupation française c'est qu'on a vu de très près les ascètes chrétiens et compris le rôle qu'ils se sont assignés pour servir le monde.
Et également la langue française qui est "UN BUTIN DE GUERRE"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 21:13

Cher La réponse,

On peut faire une colonne du négatif aussi : humiliation, infantilisation de votre peuple, perte de fierté nationale.

Mais n'oubliez pas la colonne diu positif qui restera à jamais :

la colonisation française a apporté à l'Algérie la science et la technologie occidentales.

Elle a apporté un code civil et des institutions modernes, la fin de l'esclavage et de la polygamie.
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 21:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher La réponse,

On peut faire une colonne du négatif aussi : humiliation, infantilisation de votre peuple, perte de fierté nationale.
Mais n'oubliez pas la colonne diu positif qui restera à jamais :
la colonisation française a apporté à l'Algérie la science et la technologie occidentales.
Elle a apporté un code civil et des institutions modernes, la fin de l'esclavage et de la polygamie.

L'esclavage proprement dit a été banni 14 siècles avant,mais il restait encore des débris entre nous autres algériens il a peut être été anéanti par les français mais plutôt pour réduire le peuple entier a l'esclavage.

Quant a la polygamie ce n'est pas un mal en soi s'il est bien géré on peut s'en servir pour freiner pas mal de dépassements. Toutefois j'en conviens qu'il y a eu une régulation de la société en ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 21:29

LA REPONSE a écrit:

Cher Mario,
Il faut user d'analogie dans chacune de vos analyses avec tout les pays du monde et surtout arabes durant cette même période. Effectivement dans la terre d’Islam, c’est la Vérité révélée par le Prophète, contenue dans le Coran, donc immuable et universelle, qui a toujours été l'objet de l'enseignement. Dans tous les pays musulmans de l'époque la règle était générale et absolue, qu'à côté de chaque mosquée, ou de chaque chapelle, il y ait une école. La mosquée ou la chapelle étaient fondées par des personnes pieuses, ou par de hauts fonctionnaires, qui immobilisaient des propriétés dont le revenu était consacré à l'entretien de l'édifice et à la rétribution du personnel du culte.

Mais l'idéologie de la « mission civilisatrice » a, invariablement, accompagné et justifié les violences, physique et symbolique et surtout l'acculturation , faites a toutes les régions avant, pendant et après leur asservissement par le colonialisme et ce depuis son avènement en 1830.

La France n'a pas respecté la langue arabe plus grave elle a donné plus d'importance au berbère, au tamazight et des autres dialectes et n'a aucunement respecté la religion (forçant les berbères à se convertir au christianisme pour jouir de plus de droits d'où le nom de kabyle -tribus-)"


Malgré les efforts des acteurs de l'éducation mise en place, les résultats obtenus au cours des 20 premières années de présence française, dans le domaine de l'enseignement des jeunes Musulmans, sont vite apparus décevants. Les Musulmans contrairement aux Juifs du pays, à quelques exceptions près, se sont désintéressés de l'éducation de leur jeunesse. Les jeunes indigènes musulmans, ne prennent ni le chemin de l'école mutuelle, ni le chemin des écoles françaises - maures
ouvertes entre 1836 et 1850. Seules les écoles coraniques ont un réel succès.

Les autorités coloniales décident alors de bâtir un système global d'enseignement pour les indigènes musulmans. Il faut créer pense-t-on un enseignement primaire et un enseignement secondaire ayant pour objectif de donner une culture française à cette population indigène tout en lui gardant son identité en cultivant la culture locale.


Mais tout le problème est là . Tu dis, mon cher lA REPONSE, que les autorités françaises ont privilégié la cukture berbère au détriment de la culture arabe ; Or c'est le contraire qui, à ma connaisance, a eu lieu !!!

Car les autorités académiques coloniales avaient la conviction que l'Afrique du Nord était une terre arabe. Or les populations de culture berbère ou kabyle ne possédaient pas la culture arabe qui leur était en fait étrangère et ce sera la source de tensions qui subsistent encore après le départ de la France.


Qu'en penses-tu, mon cher LA REPONSE ?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 21:43

L'éducation pensée comme telle a trouvé son expression littéraire dans les textes arabes consacré à l'enseignement et l'apprentissage: c'est, dans des œuvres mettant l'accent sur les règles de conduite des enseignants et des étudiants. Basé sur les questions soulevées dans le Coran et la littérature de la tradition prophétique, ces œuvres expliquent et analysent en un de manière littéraire les méthodes d'enseignement, la façon dont l'apprentissage se fait ou devrait avoir lieu, les objectifs de l'éducation, ainsi que la manière dont ces objectifs peuvent être atteints. Il s'agit notamment de: la manière dont les enseignants et les élèves agir et se comporter, leur (morale) les caractéristiques, leur relation avec l'autre dans le processus de l'éducation, didactique (y compris l'organisation et le contenu de l'apprentissage, et le programme), et les moyens et méthodes de transmission et absorber les connaissances.

En ce qui concerne ces textes médiévaux d'enseignement, l'on peut noter:
(A) Éléments d'arabe et la culture persane et, surtout, de l'héritage hellénique, ont été adaptés de façon créative à la théorie de l'éducation islamique, en particulier dans les œuvres de philosophes musulmans qui traitent avec le divers stades de développement de la personnalité humaine et de la personnalité, l'éducation des enfants, et d'enseignement supérieur.
(B) l'enseignement islamique au Moyen-Age-corrélé en partie bénéfique des échanges mutuels, avec des vues médiévale juive et chrétienne et les pratiques de l'apprentissage.
(C) à partir de la huitième à la dix-huitième siècle, il y avait une tradition arabo-islamique traitant des questions pédagogiques et didactiques, indépendamment des prises de position des savants des différents théologique et juridique, l'origine ethnique ou d'appartenance géographique. Les érudits musulmans écrit sur l'éducation notamment des juristes, théologiens, philosophes, littérateurs, savants hadith, et les scientifiques, beaucoup d'entre eux les enseignants eux-mêmes.

L'un des manuels les plus reculés pour les enseignants musulmans dans les écoles primaires a été écrit par Ibn Sahnoun († 870), un juriste Maliki de Kairouan (Tunisie). Le programme indique qu'il est représentatif d'un certain degré de l'école primaire islamique médiévale, il comprend des sujets obligatoires à enseigner tels que:
(a) l'articulation précise du Coran, de même que la connaissance de la lecture, l'orthographe et la grammaire; (b) les fonctions du culte, et (c) les bonnes manières, puisque ce sont des obligations envers Dieu, et sujets recommandés tels que: (a) les bases de la langue arabe et la linguistique;
(b) la calligraphie, l'écriture des lettres;
(c) la poésie, si les versets sont décente, les proverbes des anciens Arabes, les rapports historiques et les légendes de leurs batailles, et les sermons, et
(d) l'arithmétique.
L'auteur précise également que la punition physique fait partie de rectifier le comportement d'un enfant dans l'Islam au Moyen Age, en laissant toutefois, ne fait aucun doute qu'il ne devrait pas franchir la ligne, et que l'enfant ne doit pas être sérieusement lésés: au contraire , se fondant sur les traditions prophétiques, Ibn Sahnoun souligne que la modestie, la patience et une passion pour le travail avec les enfants sont les compétences indispensables pour les enseignants.

Al-Jahiz († 869), un homme de lettres et théologien de Bassorah (Irak), met en évidence l'importance du travail des enseignants en soulignant que l'écriture a eu un impact fondamental sur la civilisation humaine, et que l'écriture et l'enregistrement, ainsi que calcul, sont «les piliers» sur lesquels le présent et l'avenir de la civilisation et «le bien-être de ce monde" repos. Il note que les penseurs et les chercheurs indépendants n'aime pas la mémorisation, et que s'appuyer sur elle ferait "l'esprit mépris distinction" et, en fait, la négligence pensée.en outre que les sujets doivent être enseignés sont: polo, chasse, équitation, jouer des instruments de musique, les échecs et autres jeux.Curieusement, il souligne que les instituteurs sont supérieures à toutesles autres catégories d'enseignants-une appréciation de mettre en perspective par le faible statut social des enseignants dans la société musulmane médiévale.


Pour ne parler que du Maroc:L’université Al Karaouine, fondée à Fès en 859, a été depuis sa fondation l’un des centres spirituels et éducatifs les plus importants du monde musulman.L’université est inscrite au Guinness Livre des Records en tant que l’université la plus ancienne du monde toujours en activité.

Au Moyen Age, l’université Al Karaouine a joué un rôle signifiant dans la médiation de la culture et les savoirs entre musulmans et européens. Au XIVe siècle, 8000 étudiants des pays du Maghreb et de l’Egypte ont été formés à Fès. L’université était sous le patronat du gouverneur du Maroc et uniquement le sultan pouvait désigner les professeurs. Plusieurs scientifiques connus du monde islamique et quelques scientifiques européens ont fait leurs études dans cette université. En occident, l’ancien élève le plus connu est sans doute le pape Silvestre II qui a fait connaître en Europe les savoirs arabes sur les mathématiques et l’astronomie. C’est grâce à qui nous utilisons aujourd’hui les chiffres arabes.

Au XVIIe siècle, les étudiants avaient chaque année le droit de gouverner la ville pendant un mois. Pendant ces journées, les étudiants mettaient fin au procès juridiques injustes et essayaient d’améliorer lavie quotidienne en éduquant et en s’occupant des personnes nécessiteuses (les personnes âgées, les pauvres, les malades etc.). Dans le cadre des périodes où gouvernaient les étudiants, il y avait également des fêtes. Lors d’une fête ressemblant à un carnaval, les étudiants choisissaient parmi eux un gouverneur pour une semaine, du vendredi au vendredi. Le soir de son élection, l’étudiant- calife (Soultan Talaba) ,élu rendait visite au vrai gouverneur qui le recevait pendant une heure. A cette occasion, l’étudiant- calife pouvait lui dire honnêtement tout ce qu’il pensait de sa façon de gouverner, sans aucune crainte de répression. On croit que c’est justement cette tradition qui a donné naissance aux expressions«le calife d’une heure» ou «le roi d’un jour».

Toujours au Maroc,l'étudiant au Jammaa (ecole coranique ) peut passer à une des Zaouia ou en enseigne différentes disciplines par un cheikh,et aussi partir vers Fès à l'université précitée d'Al Karaouine

Amicalement ,










*


Dernière édition par ASHTAR le Ven 25 Juin 2010, 23:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 21:45

mario-franc_lazur a écrit:
Car les autorités académiques coloniales avaient la conviction que l'Afrique du Nord était une terre arabe. Or les populations de culture berbère ou kabyle ne possédaient pas la culture arabe qui leur était en fait étrangère et ce sera la source de tensions qui subsistent encore après le départ de la France.
Qu'en penses-tu, mon cher LA REPONSE ?

Cher Mario,
les colonisateurs savaient effectivement tout sur les races ethnies et tribus algériennes. Mais malheureusement au lieu d'y remédier ils utilisèrent le fameux adages "Diviser pour régner"les arabes ne se retrouvaient plus et ne pouvaient suivre une quelconque pédagogie. Il faut tout remettre en cause pour comprendre l'état d'âmes des algériens de l'époque.

Je t'invites a lire quelques Lettres du Maréchal Saint-Arnaud :
« Mascara, ainsi que je l’ai déjà dit, a dû être une ville belle et importante. Brûlée en partie et saccagée par le maréchal Clauzel en 1855. »
« Le pays des Beni-Menasser est superbe et l’un des plus riches que j’ai vu en Afrique. Les villages et les habitants sont très rapprochés. Nous avons tout brûlé, tout détruit. Oh la guerre, la guerre ! Que de femmes et d’enfants, réfugiés dans les neiges de l’Atlas, y sont morts de froid et de misère !… Il n’y a pas dans l’armée cinq tués et quarante blessés. » (Région de Cherchell, avril 1842)
« Les beaux orangers que mon vandalisme va abattre !... je brûle aujourd'hui les propriétés et les villages de Ben-Salem et de Bel-Cassem-ou-Kassi. » (Région de Bougie, 2 octobre 1844.)
« J'ai brûlé plus de dix villages magnifiques. » (Kabylie, 28 octobre 1844.)
« J'ai laissé sur mon passage un vaste incendie. Tous les villages, environ deux cents, ont été brûlés, tous les jardins saccagés, les oliviers coupés. » (Petite Kabylie, mai 1851.

Chevalier de la légion d’Honneur ? Quel honneur ? de renier la parole donnée et de violer les traités conclus (laTafna par exemple) ? Ou encore celui de massacrer, brûler, violer, spolier, exproprier, exploiter, piller, mutiler, torturer, et exterminer etc....?

Oui je pense que ce sont les chevaliers de la légion ‘’ d’horreur ’’ le colonialisme est un “crime contre l’humanité ‘’ et la France a belle et bien commis un véritable génocide en Algérie, et ce n’est pas une injure, mais une réalité qui avec un minimum d'effort vous pourrez voir en face.



Dernière édition par LA REPONSE le Ven 25 Juin 2010, 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 21:53

LA REPONSE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Car les autorités académiques coloniales avaient la conviction que l'Afrique du Nord était une terre arabe. Or les populations de culture berbère ou kabyle ne possédaient pas la culture arabe qui leur était en fait étrangère et ce sera la source de tensions qui subsistent encore après le départ de la France.
Qu'en penses-tu, mon cher LA REPONSE ?

Cher Mario,
les colonisateurs savaient effectivement tout sur les races ethnies et tribus algériennes. Mais malheureusement au lieu d'y remédier ils utilisèrent le fameux adages "Diviser pour régner"les arabes ne se retrouvaient plus et ne pouvaient suivre une quelconque pédagogie. Il faut tout remettre en cause pour comprendre l'état d'âmes des algériens de l'époque.

Je t'invites a lire quelques Lettres du Maréchal Saint-Arnaud :
« Mascara, ainsi que je l’ai déjà dit, a dû être une ville belle et importante. Brûlée en partie et saccagée par le maréchal Clauzel en 1855. »
« Le pays des Beni-Menasser est superbe et l’un des plus riches que j’ai vu en Afrique. Les villages et les habitants sont très rapprochés. Nous avons tout brûlé, tout détruit. Oh la guerre, la guerre ! Que de femmes et d’enfants, réfugiés dans les neiges de l’Atlas, y sont morts de froid et de misère !… Il n’y a pas dans l’armée cinq tués et quarante blessés. » (Région de Cherchell, avril 1842)
« Les beaux orangers que mon vandalisme va abattre !... je brûle aujourd'hui les propriétés et les villages de Ben-Salem et de Bel-Cassem-ou-Kassi. » (Région de Bougie, 2 octobre 1844.)
« J'ai brûlé plus de dix villages magnifiques. » (Kabylie, 28 octobre 1844.)
« J'ai laissé sur mon passage un vaste incendie. Tous les villages, environ deux cents, ont été brûlés, tous les jardins saccagés, les oliviers coupés. » (Petite Kabylie, mai 1851.

Chevalier de la légion d’Honneur ? Quel honneur ? de renier la parole donnée et de violer les traités conclus (laTafna par exemple) ? Ou encore celui de massacrer, brûler, violer, spolier, exproprier, exploiter, piller, mutiler, torturer, et exterminer etc....?

Oui Monsieur ce sont les chevaliers de la légion ‘’ d’horreur ’’ le colonialisme est un “crime contre l’humanité ‘’ et la France a belle et bien commis un véritable génocide en Algérie, et ce n’est pas une injure, mais une réalité qui avec un minimum d'effort vous pourrez voir en face.



Il s'agit ici de la guerre de conquête, affreuse et injuste comme toutes les guerres de conquête , je suis bien d'accord avec toi, mais ce n'est pas le propos de ce fil, mon cher LA REPONSE ..

Et pourquoi m'appelles-tu "Monsieur" tout d'un coup " ???

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 22:09

mario-franc_lazur a écrit:
Il s'agit ici de la guerre de conquête, affreuse et injuste comme toutes les guerres de conquête , je suis bien d'accord avec toi, mais ce n'est pas le propos de ce fil, mon cher LA REPONSE ..

Et pourquoi m'appelles-tu "Monsieur" tout d'un coup " ???

Mais la colonisation était en fait totalement juxtaposée a la guerre. Il n'y avait aucun répit.Les masses musulmanes ont souffert le martyrs durant toutes la période coloniale. aucun répit toutes les contrées et les régions algériennes souffraient continuellement le Martyr et si tu veut je peut te communiquer les dates et les périodes insurrectionnelles qu'a connu ce grand pays qu'est l'Algérie.

Mais je t'ai appelé "monsieur" rien que pour garder le cadre d'un dialogue fort entre deux antagonistes mais cela n'a rien a voir avec la profonde amitié que j'ai pour toi et le respect pour notre patron du Forum. Puisque c'est une maladresse je l'ai retirée.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 22:34

Intéressant article sur :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

a propos du dahir berbère dont voici la teneur:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 23:01

[quote]
LA REPONSE a écrit:

L'esclavage proprement dit a été banni 14 siècles avant,mais il restait encore des débris entre nous autres algériens il a peut être été anéanti par les français mais plutôt pour réduire le peuple entier a l'esclavage.

Les pirates barbaresques (= Algériens) prenaient des esclaves chrétiens jusque dans le compté de Nice et les vendaient sur les marchés d'Afrique du Nord.

N'oubliez pas cette réalité là.
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 25 Juin 2010, 23:27

Arnaud Dumouch a écrit:
LA REPONSE a écrit:

L'esclavage proprement dit a été banni 14 siècles avant,mais il restait encore des débris entre nous autres algériens il a peut être été anéanti par les français mais plutôt pour réduire le peuple entier a l'esclavage.

Les pirates barbaresques (= Algériens) prenaient des esclaves chrétiens jusque dans le compté de Nice et les vendaient sur les marchés d'Afrique du Nord.

N'oubliez pas cette réalité là.

C'est nouveau je vais voir si cela était intense, professeur.


Bonjour,
Si j'ai bien compris ce n'étaient que des razzias et des guerres avec l'Europe et surtout la France. A l'époque les butins humains des deux cotés et dans le monde entier était réduit a l'esclavage. Ce n'est pas de la traite d'esclave comme fait par les européens au continent noir.

D’autre part, il faut signaler que, même dans les ports musulmans, les Algériens couraient le risque d’être livrés aux européens. Un exemple, autre autres, suffira pour montrer l'extension du danger. En mars 1828, Porto Farine, un navire d’Alger armé de 6 canons y était entré. Il fut aussitôt attaqué et ses 63 marins embarqués sur la frégate française L’Astree.

Une lettre en ce sens se trouve jusqu'à nos jours aux archives algériennes:«qu’il leur soit restitué huit pauvres pèlerins … gens de place et de vertu exemplaires, qui n’avaient aucune part à la guerre et qui furent pris les années passées sur un vaisseau anglais en compagnie des Tunisiens. Ces pauvres gens, ajoute le mémoire, avaient abandonné leur patrie, comme des religieux en dessein d’aller se prosterner au pied de la Maison de Dieu qui est à la Mecque et ils ont été amenés esclaves… »
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Sam 26 Juin 2010, 10:15

[quote]
LA REPONSE a écrit:

Bonjour,
Si j'ai bien compris ce n'étaient que des razzias et des guerres avec l'Europe et surtout la France. A l'époque les butins humains des deux cotés et dans le monde entier était réduit a l'esclavage. Ce n'est pas de la traite d'esclave comme fait par les européens au continent noir.

Oui. Les pirates algériens avaient repris leurs trafics sur la Méditerranée car comme en Somalie actuellement. La France fit une opération de police et en profita pour coloniser. C'est comme celaque cela commença, à une époque où l'Europe se partagea le monde.

L'intention (colonisation) est mauvaise et impérialiste. Mais les fruits sont une interfécondation du monde. Tout n'est pas négative.
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Sam 26 Juin 2010, 10:59

Arnaud Dumouch a écrit:
L'intention (colonisation) est mauvaise et impérialiste. Mais les fruits sont une interfécondation du monde. Tout n'est pas négative.

Ce Mal que sont les effets de la colonisation est le résultat de ce qui arrive quand l'homme n'a pas l'amour de Dieu et des hommes dans son cœur. Il est comme le froid qui vient quand il n'y a aucune chaleur ou l'obscurité qui vient quand il n'y a aucune lumière.

Pourtant avec un peu de chaleur et de lumière l'union de l'Algérie avec la France serait devenue pour les deux parties une nécessite impérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Sam 26 Juin 2010, 14:24

L'intention de certains colonisateurs étaient droite et ils apportèrent de tout leur coeur, ce qu'ils purent aux colonies (médecine, école obligatoire etc.)

Mais l'intention d'autres colonisateur était d'humilier et d'écraser.

Finalement, c'est à l'image de l'être humain : l'ivraie et le bon grain se mélangent.

Ce qu'il faut, c'est que les anciens colonisés gardent avec joie le positif et rangent dans le passé le négatif.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
la colonisation : positif et négatif ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 13Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Négatif /Positif
» triple test positif/flp : y'a t-il un lien ?
» Test Tuberculose positif
» les couches lavables
» émotions positives et émotions négatives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: