Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 la colonisation : positif et négatif ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 23 Juin - 2:32

Rappel du premier message :

23 juin 2010

Il est remarquable que nos frères africains , habitant en Afrique,  ou bien vivant en France ou en Belgique, sont amers à la pensée de la défunte colonisation et n’y voient que des aspects négatifs !


Qu’en est-il en fait ???
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
chrisredfeild




la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyVen 20 Sep - 17:46

ChrisLam a écrit:
Au début de la colonisation il n'y avait pas de pétrole donc ce n'est pas cette raison qui ont poussé le français à venir.
Au début l’Algérie était comme beaucoup de pays d’Afrique un peuple fier mais qui stagner dans son évolution.
Le soufflet d'Abdel Kader à Louis Philippe montre bien cette fierté .
Les Français n'ont jamais chercher par la force à convertir les algériens , je le sais très bien car j'ai eu des parents qui ont été instituteur en Algérie.
Ils ont même dans leur fonction oublier la note officielle qui voulait qu'on apprenne aux jeunes algériens que leur ancêtres étaient les gaulois ce qui est une ineptie .
Ces oncles et tantes de ma famille ont même poussé leur mission à encourager les plus doué de leur école à poursuivre leur étude en France.  
Certains de ces jeunes ont du certainement participé à l'arrivée de l'indépendance.
Mes parents ( oncle et tantes) n'ont jamais eu l'esprit colonial mais ont apporté ce qu'il savaient aux hommes et aux femme qui vivaient en plein bled car ils étaient en plein bled.
Ces instituteurs respectaient les habitants et les habitant les respectés.
Tous on quitté l’Algérie sous la contrainte du FLN .
Et le FLN a instauré une pseudo démocratie dictatorial que tous les algériens ont accepté en 1962.
Ils avaient repris leur indépendance ce qui est la chose la plus normal.
Les algériens qui travaillaient en France on continué d'y travailler.
On ne les a pas mis dehors et ils touche les retraites dans leur pays.

Que se serai-il passé si cette indépendance avait eu lieu en 2013 avec les intégriste mafieux qui se réclame de l'islam?
Le nombre de mort des deux coté aurait été nettement plus important .

Gérer l'Algérie de 2013 comme bon vous semble , ce sont les algériens eux mêmes qui en sont responsables.
faite en sorte qu'il y ai du travail pour tous les algériens en Algérie. Il y a de quoi faire.

Et comme dit Coluche:" Si je dis l’Algérie au algériens , tout le monde dit bravo .
Mais si je dis la France aux français les algériens de France me disent tu es raciste.

En 2013 les colonies c'est du passé et si la vengeance doit ternir nos relation elle n'est pas du fait des français de 2013.
Il ne faut pas nous refaire le coup des croisades , on connait , c'est de l'histoire ancienne et un peuple  qui avance est un peuple qui sait se servir de son histoire pour ne pas faire les mêmes erreurs que leur ancêtres.
Un vrai peuple est celui qui ne base pas sa gouvernance sur l'esprit de vengeance.
( les Français et les Allemands après 60 ans en ont tiré les leçons de leur guerres , pourquoi cela n'est-il pas possible entre la France et l’Algérie et les colonie en générales)
Tous les colons en Algérie n'ont pas étaient des salops.
Ou sont vos mandarines , on en trouve plus de chez vous?
Vous avez tout basé sur le pétrole mais vous avez oublié que vous en avez moins que vos grands frères d’Arabie , du Qatar et autres pays du golfe.

En Algérie vous êtes ce que vous êtes de votre propre responsabilité puisque vous êtes indépendants , libre, du vos actes chez vous.
N'y a-t-il plus de travail pour les algériens en Algérie?
Je sais , en France on a les allocations familiales  en fonction des enfants.....( et oui certains vivent bien avec cela même des français) et sans travailler des fois.
La France à quand  même du Bon




chrislam

c'est en lisant ce genre de commentaire, que les GENS éprouvent des sentiments négatifs envers votre egard.


TES PARENTS ETAIENT INSTITUTEURS EN ALGERIE???


OUI, OK ,  mais c'était UNIQUEMENT POUR LES FRANCAIS....

LA MASSE DES ALGERIENS VIVAIENT DANS L'ILLETRISME ET LA MISERE....un point a la ligne



tu veut la preuve???



juste une pêtite preuve???


en regardant la video, compare juste comment les européens s'habille, et comment les ALGERIENS s'habillent.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


et lorsque je voit sa :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


et bien en voyant ça.....j'ai envie de cracher a la figure de ce sa** t*nique de SARKOUSY......


avec les génocides, je vient de tomber sur cette video , qui montrent des photos de la ville d'alger avant que les Français ne la détruisent presque entierement pour y construire les immeubles de style européen pour etre habité non pas par les algériens, mais pour les EUROPEENS :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


bien que je suis algerois, je ne connnais pas beaucoup d'immeubles dans la video (détruit ), quand au REMPART DE LA CASBAH montrer au debut de la video, IL A TOTALEMENT DISPARUS.


donc ou sont les bienfaits du colonialisme?
Revenir en haut Aller en bas
Sered

Sered


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptySam 21 Sep - 1:12

Le problème en Algérie vient uniquement de la façon qu'ont eu les européens de traiter les indigènes.
Il y avait par exemple des lois d'exception (code de l'indigénat 1881 - un an après que les juifs eux ait accédé à la citoyenneté française grâce au décret Adolphe Crémieux) qui instituait par exemple des infractions spécifiques aux indigènes et les soumettait à un permis de circulation intérieur.

Rien que ça si les européens pensaient que ça continuerait perpétuellement et ce sans révolte c'est vraiment manquer de raisonnement.

en terme d'éducation, il n'existait qu'une quarantaine d'école pour indigènes (essentiellement entassés comme des sardines sans crayon ni feuille) et même au milieu du 20ème siècle il n'y avait que environ 100000 enfants algériens à l'école (toujours entassés sans crayons ni feuille essentiellement)

Les européens ne se mélangeaient pas avec la population. Il y a donc toujours eu une ségrégation forte.
On revient donc au premier paragraphe. Ca ne pouvait pas continuer éternellement.

En fait les colons voulaient la terre et les indigènes n'étaient qu'un bétail de facilité qui en d'autres occasions aurait pu disparaitre sans que ça émeut qui que ce soit.

ect ect

Il faut aussi rappeler un petit fait (le genre de fait qui est oublié étrangement - mais ne soyons pas suspicieux envers nos fabriquant de livres d'histoire et de programmes scolaires)
pendant toute la durée de la seconde guerre mondiale, il n'y a eu aucune révolte en Algérie.
En effet, Pétain avait abolit le décret Adolphe crémieux (né isaac Moïse) qui a créé un déséquilibre monumental entre indigènes musulmans et indigènes juifs, et après la chute des nazis, le décret crémieux a été remis en route. Et très étrangement yop les révoltes ont recommencé.

Bref, les français d'une manière générale se sont mal comportés en ce qui concerne l'Afrique.
On ne peut en revanche pas enlever que les français ne sont pas restés sans rien faire non plus.

On peut quand même souligner que les algériens n'ont pas été rancuniers. Un français sera très bien accueilli et pourra constater que s'il parle français les algériens ne vont pas l'agresser et que les signes distinctifs de la colonisation (cimetière ect n'ont pas été détruit systématiquement par une horde de "sauvages" en colère)
Revenir en haut Aller en bas
Yérusalem

Yérusalem


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 3:22

chrisredfeild a écrit:
avec les génocides, je vient de tomber sur cette video , qui montrent des photos de la ville d'alger avant que les Français ne la détruisent presque entierement pour y construire les immeubles de style européen pour etre habité non pas par les algériens, mais pour les EUROPEENS :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


bien que je suis algerois, je ne connnais pas beaucoup d'immeubles dans la video (détruit ), quand au REMPART DE LA CASBAH montrer au debut de la video, IL A TOTALEMENT DISPARUS.


donc ou sont les bienfaits du colonialisme?


Les français ont détruit Alger en quelle année ?  scratch
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 4:18

Pour moi, c'est simple : l'armée française (et toutes les armées du monde) n'a qu'un seul objectif; défendre le territoire national.

Une seule exception:  Elle pourra, éventuellement, participer sous l'égide de l'ONU en fournissant des casques bleus.

Tout le reste (bienfaits et méfaits de la colonisation) n'est que du blablabla inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Salomon

Salomon


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 5:42

marie-chantal a écrit:
Pour moi, c'est simple : l'armée française (et toutes les armées du monde) n'a qu'un seul objectif; défendre le territoire national.

Une seule exception:  Elle pourra, éventuellement, participer sous l'égide de l'ONU en fournissant des casques bleus.

Tout le reste (bienfaits et méfaits de la colonisation) n'est que du blablabla inutile.

Tu est Catholique? que dis Jésus a ce sujet ...........
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...    la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 7:05

Bonjour Marie-Chantal.
Trois points en objection :
- Les Casques bleus ne peuvent strictement rien faire pour mettre fin à une guerre et établir la paix, ils ne peuvent donc intervenir, sous mandat de l'ONU, que pour assurer le maintien de la paix, et à condition que les belligérants ne reprennent pas les hostilités mais veuillent la paix.
A défaut d'un cessez-le-feu et d'une volonté de paix les casques bleus ne peuvent rien faire dans une contrée en guerre.
Ce qui peut justifier une force d'intervention armée, ce qui n'est pas du tout le rôle des casques bleus.
- Personne individu ou collectivité n'a le droit de rester indifférent à des massacres même se déroulant à l'opposé de la planète, ou à l'étranger. Notre monde est petit très petit aussi le chacun pour soi chacun dans son pré carré ça ne marche pas mieux que l'interventionnisme. La seule défense du territoire national est une utopie, quand le village s'embrase la politique du moi je m'en fous ma maison est à l'abri est aussi criminelle que le geste des incendiaires.
- Du blablabla, les bienfaits ou les méfaits de la colonisation ?
Autrement dit les, au pluriel, colonisations n'ont eu aucun effet, bon ou mauvais, circulez y'a rien à débattre ?
Nous assumons bien le Pont du Gard, qui n'est pas un pont mais un aqueduc laissé par la colonisation romaine, l'écriture que nos ancêtres ne connaissaient pas avant la "colonisation", et de très nombreux bourgs lieux dits villages ou villes ont un nom se terminant en "vile", désignation venant de la villa romaine du colonisateur. Le vrai problème n'est pas de peser le positif et le négatif dans un débat sans fin mais d'assumer.

Salomon pose la bonne question :
Qu'en dit le juif philosophe Jésus, lui qui vivait sous la colonisation romaine ?
Plus précisément Jésus nous enseigne-t-il de rester dans nos petites frontières, dans une indifférence à l'égard d'autrui ?

"Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n'ai pas protesté,
Je n'étais pas juif.
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n'ai pas protesté,
Je n'étais pas catholique.
Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester"
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 7:47

Roger76 a écrit:

Autrement dit les, au pluriel, colonisations n'ont eu aucun effet, bon ou mauvais, circulez y'a rien à débattre ?
Nous assumons bien le Pont du Gard, qui n'est pas un pont mais un aqueduc laissé par la colonisation romaine, l'écriture que nos ancêtres ne connaissaient pas avant la "colonisation", et de très nombreux bourgs lieux dits villages ou villes ont un nom se terminant en "vile", désignation venant de la villa romaine du colonisateur. Le vrai problème n'est pas de peser le positif et le négatif dans un débat sans fin mais d'assumer.

Salomon pose la bonne question :
Qu'en dit le juif philosophe Jésus, lui qui vivait sous la colonisation romaine ?
Plus précisément Jésus nous enseigne-t-il de rester dans nos petites frontières, dans une indifférence à l'égard d'autrui ?

Bonjour Roger,

Les civilisations s'enrichissent mutuellement par le savoir .... sans colonisation.
Autrement dit le Sénégal (ou tout autre pays colonisé) n'avait pas besoin des soldats français, ni de gendarmes, ni de Résident Général pour construire des hôpitaux, des écoles, des routes, etc.
Les sénégalais (par ex.) aurait pu faire appel au savoir-faire français par des appels d'offres, sans être occupés par l'armée française.
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: la colonisation : positif et négatif    la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 8:12

Les sénégalais (par ex.) aurait pu faire appel au savoir-faire français par des appels d'offres, sans être occupés par l'armée française.
Mais voilà, ils ne le faisaient pas.
Si ces régions ont été colonisées c'est bien parce qu'elles étaient colonisables, ils ne construisaient ni hôpitaux ni écoles ni routes, ce n'était pas dans leur culture.
Ce qui n'excuse ni ne justifie les conquêtes coloniales : il y avait de fait un décalage technique et scientifique énorme, les armées européennes n'auraient jamais pu coloniser des états constitués ayant le même niveau de développement et en mesure de faire par eux-mêmes.
Replonge-toi donc justement dans les polémiques et les motivations de l'époque, on n'était pas au XXIeme siècle mais dans une tout autre configuration.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 8:16

Roger76 a écrit:
Les sénégalais (par ex.) aurait pu faire appel au savoir-faire français par des appels d'offres, sans être occupés par l'armée française.
Mais voilà, ils ne le faisaient pas.
Si ces régions ont été colonisées c'est bien parce qu'elles étaient colonisables, ils ne construisaient ni hôpitaux ni écoles ni routes, ce n'était pas dans leur culture.
Ce qui n'excuse ni ne justifie les conquêtes coloniales : il y avait de fait un décalage technique et scientifique énorme, les armées européennes n'auraient jamais pu coloniser des états constitués ayant le même niveau de développement et en mesure de faire par eux-mêmes.
Replonge-toi donc justement dans les polémiques et les motivations de l'époque, on n'était pas au XXIeme siècle mais dans une tout autre configuration.

Oui certainement on devait les civiliser par la force !
Comme l’Irak ,l’Afghanistan au XXI s bien sur !  Mad 
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 8:21

Roger76 a écrit:
Les sénégalais (par ex.) aurait pu faire appel au savoir-faire français par des appels d'offres, sans être occupés par l'armée française.
Mais voilà, ils ne le faisaient pas.
Si ces régions ont été colonisées c'est bien parce qu'elles étaient colonisables, ils ne construisaient ni hôpitaux ni écoles ni routes, ce n'était pas dans leur culture.
Ce qui n'excuse ni ne justifie les conquêtes coloniales : il y avait de fait un décalage technique et scientifique énorme, les armées européennes n'auraient jamais pu coloniser des états constitués ayant le même niveau de développement et en mesure de faire par eux-mêmes.
Replonge-toi donc justement dans les polémiques et les motivations de l'époque, on n'était pas au XXIeme siècle mais dans une tout autre configuration.



BIEN, mon cher ROGER : j'abonde dans ton sens !....
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Ennazus

Ennazus


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 8:22

Je suggère le petit traité de déculpabilisation occidentale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Connaissez-vous  la grande déportation de 1755? La reine d'Angleterre n'a toujours pas fait ses excuses.

 

Ce que l'on appelle aujourd'hui l'Iles du Prince Edouard, hé bien c'est un de mes ancêtres direct (Michel Haché dit Gallant) qui l'avait fondé, cela s'appelait Port Royal. Et savez vous que les anglais interdisaient nos ancêtres à parler le français.
 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Plus de 200 ans nous avons vécu sous le joug des anglais, jusqu'à la Révolution tranquille au Québec. Vous ne la connaissez pas car elle a été silencieuse et sans violence, unique dans l'histoire.

Chaque peuple a son histoire et ses souffrances.

bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 8:24

ASHTAR a écrit:
Roger76 a écrit:
Les sénégalais (par ex.) aurait pu faire appel au savoir-faire français par des appels d'offres, sans être occupés par l'armée française.
Mais voilà, ils ne le faisaient pas.
Si ces régions ont été colonisées c'est bien parce qu'elles étaient colonisables, ils ne construisaient ni hôpitaux ni écoles ni routes, ce n'était pas dans leur culture.
Ce qui n'excuse ni ne justifie les conquêtes coloniales : il y avait de fait un décalage technique et scientifique énorme, les armées européennes n'auraient jamais pu coloniser des états constitués ayant le même niveau de développement et en mesure de faire par eux-mêmes.
Replonge-toi donc justement dans les polémiques et les motivations de l'époque, on n'était pas au XXIeme siècle mais dans une tout autre configuration.

Oui certainement on devait les civiliser par la force !
Comme l’Irak ,l’Afghanistan au XXI s bien sur !  Mad 



Cette comparaison ne tient pas la route et tu sais que le Maroc , au 20ème siècle, avait été protégé quant à sa civilisation par le maréchal Lyautey !

Au lendemain de l'indépendance, la plupart des Marocains, tout en se félicitant de cette indépendance méritée, se félicitaient de la présence française et réclamaient une coopération qui leur fut utile !


Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ASHTAR

ASHTAR


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 10:27

mario-franc_lazur a écrit:
ASHTAR a écrit:
Roger76 a écrit:
Les sénégalais (par ex.) aurait pu faire appel au savoir-faire français par des appels d'offres, sans être occupés par l'armée française.
Mais voilà, ils ne le faisaient pas.
Si ces régions ont été colonisées c'est bien parce qu'elles étaient colonisables, ils ne construisaient ni hôpitaux ni écoles ni routes, ce n'était pas dans leur culture.
Ce qui n'excuse ni ne justifie les conquêtes coloniales : il y avait de fait un décalage technique et scientifique énorme, les armées européennes n'auraient jamais pu coloniser des états constitués ayant le même niveau de développement et en mesure de faire par eux-mêmes.
Replonge-toi donc justement dans les polémiques et les motivations de l'époque, on n'était pas au XXIeme siècle mais dans une tout autre configuration.

Oui certainement on devait les civiliser par la force !
Comme l’Irak ,l’Afghanistan au XXI s bien sur !  Mad 

Cette comparaison ne tient pas la route et tu sais que le Maroc , au 20ème siècle, avait été protégé quant à sa civilisation par le maréchal Lyautey !

Au lendemain de l'indépendance, la plupart des Marocains, tout en se félicitant de cette indépendance méritée, se félicitaient de la présence française et réclamaient une coopération qui leur fut utile !


Fraternellement
Certainement pas , c'est la mort qui commençait à guéter les français qui les a pousse à quitter le territoire du Maroc ,comme il sont entré par la force et démolissant ,ils sont sortis par la force aussi .
Les édifices qu'il ont laissé derrière eux étaient leurs lieux de travail et de vie .
Le Maroc a construit sa première route la plus longe après l’indépendance (Tarik Al Wahda)
voici quelques photos pour rappeler la vérité :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Histoire coloniale : Après le bombardement de Casablanca par les vaisseaux français en août 1907
Publié par medisma sur 1 Octobre 2010, 22:24pm


[size=31][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]«[/size] Les patrouilles parcourent la ville.
La France a tiré une vengeance éclatante des massacres de Casablanca. La ville et ses environs ont été bombardés et les tribus marocaines, qui avaient envahi la ville, ont été décimées par les obus de nos vaisseaux.
Située sur la côte de l'Atlantique, à mi-chemin entre Tanger et Mogador et à 300 kilomètres environ de chacune de ces deux villes, Casablanca, en arabe Dar-el-Beïda, est aujourd'hui le port le plus important de la côte atlantique du Maroc.
Elle s'appelait autrefois Anfa, et son origine se perd dans la nuit des temps. Conquise et rasée par les Portugais en 1468, elle fut rebâtie par eux en 1515 et baptisée de son nom actuel. Puis, abandonnée par les conquérants chrétiens, elle retomba aux mains des musulmans. En 1755, elle fut détruite par le tremblement de terre qui dévasta Lisbonne, et il ne resta qu'un misérable hameau dans un amas de ruines. Enfin, vers la fin du dix-huitième siècle, le sultan Sidi-Mohammed Ben Abdellah, ayant concédé à une compagnie espagnole le droit d' exporter des céréales de Fedala, Casablanca et Mazagan, elle se mit à revivre et à se repeupler, et, grâce à la richesse du pays des Châouia dont elle est le centre commercial, elle n' a cessé, depuis, de se développer et de prospérer.
Le port n'est qu'une rade foraine peu accessible que l' industrie européenne avait entrepris d' améliorer. Quant à la ville, elle est laide et sans caractère. Ses maisons, uniformément blanchies à la chaux, à toit plat et sans ornements extérieurs, sont en partie européanisées par le percement des fenêtres et d' autres additions qui donnent à Casablanca un aspect bâtard, ni maure ni européen. De vastes espaces sont occupés par les magasins servant d'entrepôts pour les grains, les peaux, la laine amenés de l'intérieur par les caravanes et destinés à l' exportation. Les rues sont mal entretenues, pleines de poussière en été et très boueuses pendant les pluies. Dans certains quartiers, où les habitants vivent dans des cabanes en roseaux, les ruelles, tortueuses, enchevêtrées, sont de véritables cloaques.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]On peut juger de l'effet du bombardement dans cette ville. Les cadavres de plus de 1.500 marocains, atteints par les bombes françaises gisaient de toutes parts et répandaient une odeur épouvantable. Les soldats français durent les transporter hors des murs pour les enfouir sous la chaux. Tout marocain pris les armes à la main était passé par les armes. Les habitants échappés au bombardement venaient en tremblant au-devant de nos soldats. Certains d' entre eux, croyant ainsi manifester leur sympathie aux usages européens, s' étaient coiffés de chapeaux de paille qu' ils tenaient d' une main tandis que, de l' autre, ils agitaient un linge blanc en signe de paix.
La ville est presque entièrement détruite. Seul, le quartier des consulats et les maisons qui les avoisinent restent debout.
La leçon sera-t-elle suffisante et donnera-t-elle au makhzen l' énergie nécessaire pour refréner l' audace des tribus et imposer silence aux agitateurs musulmans qui prêchent la guerre sainte contre les Européens ?
 [size=31]»[/size]
Le Petit Journal illustré - Août 1907
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 11:14

Roger76 a écrit:
Les sénégalais (par ex.) aurait pu faire appel au savoir-faire français par des appels d'offres, sans être occupés par l'armée française.
Mais voilà, ils ne le faisaient pas.
Si ces régions ont été colonisées c'est bien parce qu'elles étaient colonisables, ils ne construisaient ni hôpitaux ni écoles ni routes, ce n'était pas dans leur culture.
Ce qui n'excuse ni ne justifie les conquêtes coloniales : il y avait de fait un décalage technique et scientifique énorme, les armées européennes n'auraient jamais pu coloniser des états constitués ayant le même niveau de développement et en mesure de faire par eux-mêmes.

Notre armée avait donc débarqué au Sénégal pour construire des routes, des hôpitaux et des écoles... Une mission civilisatrice pour ces "sauvages" !!!
Voyons Roger, tu parles sérieusement ?
Il ne manque que les sénégalais pour nous présenter leurs remerciements pour les avoir colonisés !!!
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 15 Juil - 11:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

De telles cartes postales sont envoyé du Maroc vers la France au famille des soldats pour leur montrer qu'ils avait la situation en main !


Engagé de force lors de la 2è GM ,des soldats sont envoyé au front en Allemagne !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 16 Juil - 1:36

ASHTAR a écrit:
Engagé de force lors de la 2è GM ,des soldats sont envoyé au front en Allemagne !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Lu par ton lien, mon cher ASHTAR :

Après 14-17, ... "Dans les années 1920, en hommage au sacrifice des troupes coloniales, notamment d'Afrique du Nord, le gouvernement décide d'ériger une grande mosquée au coeur de Paris, dans le Quartier latin. Celle-ci est inaugurée en grande pompe par le maréchal Hubert Lyautey.

D'une manière générale, la population française ne ménage pas sa sympathie pour les troupes coloniales. Celles-ci sont applaudies à plusieurs reprises lors des défilés de la victoire.

Sensible à l'air du temps et désireuse de les honorer à sa manière, une marque de petits-déjeuners chocolatés remplace dès 1915 l'Antillaise représentée sur ses paquets par un jovial tirailleur. C'est le célèbre Y'a bon Banania, une forme d'hommage aux troupes coloniales...."

En 30-44 , "...À la fin 1945, les différents corps d'armée français et les résistants de l'intérieur sont rassemblés dans une 1ère Armée française sous le commandement du général Jean de Lattre de Tassigny. Sur un total de 550.000 hommes, on compte alors 134.000 Algériens, 73.000 Marocains, 26.000 Tunisiens et 92.000 ressortissants d'Afrique noire.


Victoire amère

Les troupes coloniales sont chaleureusement fêtées, comme les autres, lors des défilés de la Victoire sur les Champs Élysées, le 11 novembre 1944 ou encore les 8 mai et 14 juillet 1945.

Mais l'amertume des soldats des colonies est grande quand ils découvrent après la démobilisation qu'ils devront se satisfaire de pensions inférieures du tiers ou de moitié à celles de leurs compagnons d'armes européens, malgré les demandes expresses de leurs officiers.

Des officiers comme le général Leclerc
ont beau protester, le gouvernement se justifie en invoquant les pénuries d'après-guerre, le manque de liquidités et le niveau de vie dans les colonies inférieur à ce qu'il est en métropole.

Le décalage s'amplifie en 1959 lorsque les anciennes colonies deviennent indépendantes. Le ministère des Finances décide alors de «geler les pensions» des anciens combattants qui prendraient la nationalité de l'un des nouveaux pays ; une mesquinerie qui a l'apparence de la logique..."

Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 16 Juil - 1:57

marie-chantal a écrit:
Roger76 a écrit:

Autrement dit les, au pluriel, colonisations n'ont eu aucun effet, bon ou mauvais, circulez y'a rien à débattre ?
Nous assumons bien le Pont du Gard, qui n'est pas un pont mais un aqueduc laissé par la colonisation romaine, l'écriture que nos ancêtres ne connaissaient pas avant la "colonisation", et de très nombreux bourgs lieux dits villages ou villes ont un nom se terminant en "vile", désignation venant de la villa romaine du colonisateur. Le vrai problème n'est pas de peser le positif et le négatif dans un débat sans fin mais d'assumer.

Salomon pose la bonne question :
Qu'en dit le juif philosophe Jésus, lui qui vivait sous la colonisation romaine ?
Plus précisément Jésus nous enseigne-t-il de rester dans nos petites frontières, dans une indifférence à l'égard d'autrui ?

Bonjour Roger,

Les civilisations s'enrichissent mutuellement par le savoir .... sans colonisation.
Autrement dit le Sénégal (ou tout autre pays colonisé) n'avait pas besoin des soldats français, ni de gendarmes, ni de Résident Général pour construire des hôpitaux, des écoles, des routes, etc.
Les sénégalais (par ex.) aurait pu faire appel au savoir-faire français par des appels d'offres, sans être occupés par l'armée française.


Il aurait déjà fallu qu'il existât dans ce pays avant la colonisation française des téléphones, des bateaux, des radios qui leur auraient permis de savoir ce qui se passait ailleurs !..!


L'Etiopie, qui n'a jamais ou quasiment jamais été colonisée, n'est pas un modèle de développement !...87ème rang mondial ....
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 16 Juil - 2:44

mario-franc_lazur a écrit:
marie-chantal a écrit:
Roger76 a écrit:

Autrement dit les, au pluriel, colonisations n'ont eu aucun effet, bon ou mauvais, circulez y'a rien à débattre ?
Nous assumons bien le Pont du Gard, qui n'est pas un pont mais un aqueduc laissé par la colonisation romaine, l'écriture que nos ancêtres ne connaissaient pas avant la "colonisation", et de très nombreux bourgs lieux dits villages ou villes ont un nom se terminant en "vile", désignation venant de la villa romaine du colonisateur. Le vrai problème n'est pas de peser le positif et le négatif dans un débat sans fin mais d'assumer.

Salomon pose la bonne question :
Qu'en dit le juif philosophe Jésus, lui qui vivait sous la colonisation romaine ?
Plus précisément Jésus nous enseigne-t-il de rester dans nos petites frontières, dans une indifférence à l'égard d'autrui ?

Bonjour Roger,

Les civilisations s'enrichissent mutuellement par le savoir .... sans colonisation.
Autrement dit le Sénégal (ou tout autre pays colonisé) n'avait pas besoin des soldats français, ni de gendarmes, ni de Résident Général pour construire des hôpitaux, des écoles, des routes, etc.
Les sénégalais (par ex.) aurait pu faire appel au savoir-faire français par des appels d'offres, sans être occupés par l'armée française.
Il aurait déjà fallu qu'il existât dans ce pays avant la colonisation française des téléphones, des bateaux, des radios  qui leur auraient permis de savoir ce qui se passait ailleurs !..!

L'Ethiopie, qui n'a jamais ou quasiment jamais été colonisée, n'est pas un modèle de développement !...87ème rang mondial ....

Et tu penses que ces raisons justifient la colonisation ?
Et tu penses que notre armée était partie pour une mission "civilisatrice" ? et non pas par hégémonie ?

Et l'Ethiopie quel soit 87ième ou 20ième, çà concerne en quoi le citoyen français ? Si ce pays veut coopérer avec la France, nous sommes prêts, autrement les éthiopiens sont souverains dans leur pays; ils en font ce qu'ils veulent.
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...    la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 16 Juil - 4:43

Citation :
Certainement pas , c'est la mort qui commençait à guéter les français qui les a pousse à quitter le territoire du Maroc ,comme il sont entré par la force et démolissant ,ils sont sortis par la force aussi .
Les édifices qu'il ont laissé derrière eux étaient leurs lieux de travail et de vie .
Le Maroc a construit sa première route la plus longe après l’indépendance (Tarik Al Wahda)

Je m'élève en faux, absolument faux.
Tu me déçois profondément ASHTAR, j'en suis consterné.

Les français du régime de Protectorat ne sont jamais entrès en force, ils ont été appelés par le Sultan pour le soutenir dans ses guerres civiles avec les berbères rebelles.
Les français n'ont rien démoli au Maroc, il n'y avait rien à démolir puisque pratiquement rien n'existait.
Ont-ils détruit la Quaraouine, la Koutoubia ? Le palais du Maghzen, les palais du sultan ?
Ont-ils détruit une seule mosquée ?
Rien n'a été détruit.
Les français partis du Maroc parce que la mort les guettait ?
Tu es sur orbite, ASHTAR, tu es obnubilé par un passé que tu ne connais pas et que tu travestis, prenant pour vérités des propagandes de mort..
En 1959 j'ai quitté mon pays le Maroc parce que n'étant pas musulman je n'avais pas droit à la nationalité marocaine.
Le Maroc redevenu indépendant n'a fait à ma connaissance qu'une exception, mon contemporain Paul Pascon, ahée, a été le seul français non musulman à qui a été accordée la nationalité.
Ce n'est pas par la force ni la peur de la mort que j'ai dû me résigner à partir mais par connaissance de la religion musulmane, exclusive et fermée, qui ne pouvait et ne pourra jamais être la mienne.

Fonctionnaire de l'Empire Chérifien de 1952 à 1959, j'ai personnellement construit ou participé à l'étude d'équipements et ouvrages qui ne relèvent quand même pas de lieux de travail ou de villégiature, qu'on en juge :
- réseau d'égouts sur un souk hebdomadaire qui était souvent inondé donc inutilisable
- Un pont en précontraint sur le Bou Regreg, au pied des Oudaïas (j'en ai dirigé les sondages les fondations et la construction des poutres)
- étude, levers de plans, premiers travaux de l'autoroute Rabat-Casablanca.
- Extensions de digues au Port de Safi
- un silo à céréales.
- un hangar de pêche pour les sardiniers de Safi.
- et autres bricoles...

Par qui donc ont été construits et intégralement financés hôpitaux modernes, gares et lignes de chemin de fer, réseaux d'eau, Bin el Ouidane et autres barrages, le port moderne de Casablanca : strictement par la France, puisque le Maroc sous protectorat avait deux budgets.
- Un budget de fonctionnement pour les seules dépenses de fonctionnement de l'Etat Chérifien, obligatoirement en équilibre, le Maroc n'avait aucune dette, les dépenses couvertes par les impôts locaux.
- Un budget d'investissement, intégralement financé par la France, non remboursable, et supérieur en volume financier.
Citation :
Sortis par la force au lendemain de l'Indépendance

?
Faux encore, il y a bien eu quelques attentats meurtriers avant, c'est après l'Indépendance qu'il y a eu le plus d'émeutes et de massacres de colons, dans le Gharb, et pas loin de Safi, malades et soignants tous massacrés dans un hôpital par des émeutiers.
La veille de ce massacre, un de mes subordonnés, marocain musulman que je savais engagé, a insisté pour que je n'aille pas travailler le lendemain...
Sans commentaire.
La raison de ces émeutes ?
Du fait que le Maroc ne bénéficiait plus des subsides français ni du régime douanier de faveur de 17 % de taxe.
Dès le mois de l'Indépendance, une flambée des prix, surtout sur les denrées de base de la vie, sucre, huile.
Cette année 1956 après l'Indépendance j'ai été pris comme otage par une bande d'émeutiers déchainés, à un barrage routier, en rentrant de Rabat à Safi : l'un des émeutiers m'a reconnu et est intervenu pour que je ne sois pas molesté, témoignant que j'étais ingénieur au port de Safi. Ce qui m'a valu d'être respecté et relâché le deuxième jour.
La peur ?
Non, la déception. peu après l'Indépendance, il y avait moitié moins de français au Maroc qu'avant, mais pas les mêmes, des français qui s'expatriaient en coopération pour gagner plus.
La Maroc n'a rien gagné au change.
Citation :
La route la plus longue

?
La belle affaire !
Fès-Marrakech en passant par Khenifra, une portion de la route Fès-Agadir, je l'ai faite plusieurs fois, à moto ou en 4 CV, de même que Safi-Meknès, Rabat-Marrakech-Safi ou Safi-Rabat par la côte et jusqu'à Ifrane.
C'était dans les années 50, tout cela existait avant l'indépendance.
Ah oui Ifrane cette jolie station de vacances construite par les français pour leur repos annuel, pas dédaignée par le sultan, et bien gâchée depuis. L'exception qui confirme la règle.
Le « protectorat français au Maroc » est le régime politique mis en place par le traité franco-marocain conclu à Fès le 30 mars 1912 entre la Troisième République française et Moulay Hafid, sultan marocain.
Un traité, pas une conquête militaire. 
Citation :
voici quelques photos pour rappeler la vérité :


Il faut être malade pour se donner tant de mal à collectionner des documents dans le seul but de nuire.
La vérité n'est pas dans l'idéologie ni surtout un choix partisan.
Le bombardement de Dar el Beïda en 1907 et les reproductions que tu brandis ASHTAR ce n'était pas sous le protectorat, et la fin de l'article de journal situe bien le problème...
Citation :
Engagé de force lors de la 2è GM ,des soldats sont envoyé au front en Allemagne !


Engagés de force ?
Tu ferais mieux de rendre hommage aux goumiers marocains, qui de Monte Cassino jusqu'en Allemagne se sont battus à nos côtés avec bravoure.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 16 Juil - 7:05

Roger76 a écrit:
Citation :
Certainement pas , c'est la mort qui commençait à guéter les français qui les a pousse à quitter le territoire du Maroc ,comme il sont entré par la force et démolissant ,ils sont sortis par la force aussi .
Les édifices qu'il ont laissé derrière eux étaient leurs lieux de travail et de vie .
Le Maroc a construit sa première route la plus longe après l’indépendance (Tarik Al Wahda)

Je m'élève en faux, absolument faux.
Tu me déçois profondément ASHTAR, j'en suis consterné.

Les français du régime de Protectorat ne sont jamais entrès en force, ils ont été appelés par le Sultan pour le soutenir dans ses guerres civiles avec les berbères rebelles.
Les français n'ont rien démoli au Maroc, il n'y avait rien à démolir puisque pratiquement rien n'existait.
Ont-ils détruit la Quaraouine, la Koutoubia ? Le palais du Maghzen, les palais du sultan ?
Ont-ils détruit une seule mosquée ?
Rien n'a été détruit.
Les français partis du Maroc parce que la mort les guettait ?
Tu es sur orbite, ASHTAR, tu es obnubilé par un passé que tu ne connais pas et que tu travestis, prenant pour vérités des propagandes de mort..
En 1959 j'ai quitté mon pays le Maroc parce que n'étant pas musulman je n'avais pas droit à la nationalité marocaine.
Le Maroc redevenu indépendant n'a fait à ma connaissance qu'une exception, mon contemporain Paul Pascon, ahée, a été le seul français non musulman à qui a été accordée la nationalité.
Ce n'est pas par la force ni la peur de la mort que j'ai dû me résigner à partir mais par connaissance de la religion musulmane, exclusive et fermée, qui ne pouvait et ne pourra jamais être la mienne.

Fonctionnaire de l'Empire Chérifien de 1952 à 1959, j'ai personnellement construit ou participé à l'étude d'équipements et ouvrages qui ne relèvent quand même pas de lieux de travail ou de villégiature, qu'on en juge :
- réseau d'égouts sur un souk hebdomadaire qui était souvent inondé donc inutilisable
- Un pont en précontraint sur le Bou Regreg, au pied des Oudaïas (j'en ai dirigé les sondages les fondations et la construction des poutres)
- étude, levers de plans, premiers travaux de l'autoroute Rabat-Casablanca.
- Extensions de digues au Port de Safi
- un silo à céréales.
- un hangar de pêche pour les sardiniers de Safi.
- et autres bricoles...

Par qui donc ont été construits et intégralement financés hôpitaux modernes, gares et lignes de chemin de fer, réseaux d'eau, Bin el Ouidane et autres barrages, le port moderne de Casablanca : strictement par la France, puisque le Maroc sous protectorat avait deux budgets.
- Un budget de fonctionnement pour les seules dépenses de fonctionnement de l'Etat Chérifien, obligatoirement en équilibre, le Maroc n'avait aucune dette, les dépenses couvertes par les impôts locaux.
- Un budget d'investissement, intégralement financé par la France, non remboursable, et supérieur en volume financier.
Citation :
Sortis par la force au lendemain de l'Indépendance

?
Faux encore, il y a bien eu quelques attentats meurtriers avant, c'est après l'Indépendance qu'il y a eu le plus d'émeutes et de massacres de colons, dans le Gharb, et pas loin de Safi, malades et soignants tous massacrés dans un hôpital par des émeutiers.
La veille de ce massacre, un de mes subordonnés, marocain musulman que je savais engagé, a insisté pour que je n'aille pas travailler le lendemain...
Sans commentaire.
La raison de ces émeutes ?
Du fait que le Maroc ne bénéficiait plus des subsides français ni du régime douanier de faveur de 17 % de taxe.
Dès le mois de l'Indépendance, une flambée des prix, surtout sur les denrées de base de la vie, sucre, huile.
Cette année 1956 après l'Indépendance j'ai été pris comme otage par une bande d'émeutiers déchainés, à un barrage routier, en rentrant de Rabat à Safi : l'un des émeutiers m'a reconnu et est intervenu pour que je ne sois pas molesté, témoignant que j'étais ingénieur au port de Safi. Ce qui m'a valu d'être respecté et relâché le deuxième jour.
La peur ?
Non, la déception. peu après l'Indépendance, il y avait moitié moins de français au Maroc qu'avant, mais pas les mêmes, des français qui s'expatriaient en coopération pour gagner plus.
La Maroc n'a rien gagné au change.
Citation :
La route la plus longue

?
La belle affaire !
Fès-Marrakech en passant par Khenifra, une portion de la route Fès-Agadir, je l'ai faite plusieurs fois, à moto ou en 4 CV, de même que Safi-Meknès, Rabat-Marrakech-Safi ou Safi-Rabat par la côte et jusqu'à Ifrane.
C'était dans les années 50, tout cela existait avant l'indépendance.
Ah oui Ifrane cette jolie station de vacances construite par les français pour leur repos annuel, pas dédaignée par le sultan, et bien gâchée depuis. L'exception qui confirme la règle.
Le « protectorat français au Maroc » est le régime politique mis en place par le traité franco-marocain conclu à Fès le 30 mars 1912 entre la Troisième République française et Moulay Hafid, sultan marocain.
Un traité, pas une conquête militaire. 
Citation :
voici quelques photos pour rappeler la vérité :


Il faut être malade pour se donner tant de mal à collectionner des documents dans le seul but de nuire.
La vérité n'est pas dans l'idéologie ni surtout un choix partisan.
Le bombardement de Dar el Beïda en 1907 et les reproductions que tu brandis ASHTAR ce n'était pas sous le protectorat, et la fin de l'article de journal situe bien le problème...
Citation :
Engagé de force lors de la 2è GM ,des soldats sont envoyé au front en Allemagne !


Engagés de force ?
Tu ferais mieux de rendre hommage aux goumiers marocains, qui de Monte Cassino jusqu'en Allemagne se sont battus à nos côtés avec bravoure.

Ces travaux que la France faisaient était payé par qui ? Eh bien la France se payait elle meme !
J'ai pour ton savoir travaillé dans le service des Domaine, et je sais absolument ce que la France a fait sur le territoire Marocain .Comment les terre passaient de la main des citoyens aux colon !
Encore le Maroc a paye ces terres récupérées à la France lors de sont départ ! Mêmes les hypothèques ,les crédits gravant les propriétés ont été payé ...

Pour les immeubles d'habitat aussi ,et j'ai même remarqué que les français coupait jusqu'au douille des ampoules de façon méchante .

Les engagés étaient engagé de force ,j'avais plusieurs collègues qui après leur service ont été embauché dans l'administration ,et tous racontaient la même chose ,les campagnards qui avaient plusieurs fils avait le choix entre le service de tous ou laisser le plus petit moyennant un pot de vin au Caïd et ses spires .

Le protectorat a été un protectorat forcé ,et le bombardement du Port d'Anfa (casablanca) en 1907 en est la preuve ,je n'ai pas envoyé d'autre photos qui marque le massacres et le ratissage des zones de tension qui ont refusé le protectorat ,mais si tu veux je peux te les envoyer .

Donc ,la France est entré au Maroc par la force !

La résistance a fait tout son possible par ses martyrs pour avoir l’indépendance du Maroc .
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...    la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 16 Juil - 7:14

Citation :
Le désastre des hôpitaux marocains

lundi 15 avril 2013 / par Fouâd Harit

 

Les hôpitaux marocains sont à ce jour incapables de couvrir les besoins de la totalité de sa population. Quant aux conditions d’hospitalisation, malgré quelques nettes améliorations, elles sont, pour beaucoup d’hôpitaux, désastreuses.

 

(commentaire : Bien évidemment entre route de prestige et hôpitaux et autres équipements collectifs il fallait faire un choix.)



Au Maroc, le plus grand malade est l’hôpital. Avec quelque 122 hôpitaux, pour un total de 26 000 lits, le pays est dans l’incapacité de subvenir aux besoins médicaux de l’ensemble de la population qui s’élève à plus de 30 000 millions. Les établissements de santé souffrent gravement d’une carence en ressources financières, équipements et personnels. Les chiffres sont alarmants : 46 médecins pour 100 000 habitants, dont 44% d’entre eux sont implantés entre Rabat et Casablanca.

Avoir le droit à des soins décents n’est vraisemblablement pas la priorité du gouvernement. Par exemple, pour qu’elle puisse accoucher, une femme doit d’abord s’acquitter d’une certaine somme avant d’être admise à l’hôpital. Et tous les Marocains ne bénéficient pas d’une couverture médicale. Pourtant, il est très fréquent que ces derniers soient amenés à se procurer eux-mêmes leurs propres médicaments et autres fournitures en cas d’hospitalisation.

Du drame à la honte

Les scandales qui ont frappé les hôpitaux marocains sont très nombreux. Parmi eux, celui de l’hôpital Ibn Al Khatib et sa fameuse histoire de bébés attaqués par des rats. Il est plus que fréquent de trouver des animaux, spécialement des chats et rats, dans les hôpitaux de l’Etat. Le problème de l’hygiène se pose.

Ce drame n’est pas un cas isolé. Une vidéo qui circule sur Internet depuis quelques temps montre des femmes enceintes gémissant à même le sol à l’hôpital de Beni Mellal, dans la région du Moyen-Atlas. Ces femmes enceintes, arrivées à terme, attendent d’être prises en charge par le personnel médical. La vidéo a provoqué l’indignation.



Hopital El Farabi à Oujda

Edifié en 1954

Ben Smin près d’Azrou, un sanatorium édifié en 1947 (encore par ces diaboliques colonisateurs français) aujourd’hui encore le plus grand hôpital du Maroc, à l’abandon…

Cinq grands hôpitaux modernes, des plus grands du Maroc, créés avant 1956, ça vaut bien la plus longue route non ?

A l’arrivée de Lyautey comme résident général, il a commencé par créer ou développer des ports tout au long de la côte atlantique : parce qu’il n’existait pas de route côtière.

Tarik al wahda ?

Pour la plus grande gloire du prince héritier Moulay Hasan, futur Hasan II, qui a fait semblant d’y travailler à la pelle et à la pioche.

Mais tel que je l’ai connu, il avait à peine un an de plus que moi, le prince héritier, ce n’était que de la frime. Pas du tout dans sa nature.

Paix à son âme, que Dieu lui fasse miséricorde.

Les français n’avaient aucune raison de construire cette route de prestige politique, avec pour ambition de symboliser l’unité nationale sur un grand projet, et c’était le temps où les marocains avaient encore la foi dans leur avenir, ils croyaient encore malgré l’effondrement de l’économie dès 1956 qu’après l’indépendance leur vie allait changer en mieux, la suite n’a pas été à la hauteur de leurs attentes, s’en suivirent les années de plomb sous Feu Hassan II. Seuls quelques privilégies ont raflé la mise, ce sont les mêmes qu’on retrouve aujourd'hui aux commandes, avec le renfort des islamistes sous influence wahhabite.

Avec de surcroît l’emprise des saoudiens qui, étant musulmans et s’étant mariés sur place avec des marocaines ont eux acquis la nationalité, le Maroc ne peut plus les "expulser de force" comme il l’a fait des mécréants, américains, soviétiques, chinois... qui se sont empressés de faire du Maroc un néo-colonisé. 

Malgré tout cela ne m’empêche pas d’aimer mon pays le Maroc et d’être sensible à ses difficultés comme à ses succès.  

 

 
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 16 Juil - 10:24


Je ne veux pas te rendre mécontent mon cher Roger ,J'aime les français ,car j'ai eu le privilège d'être enseigné par eux jusqu'à l'université.
Mais je vais te contredire au sujet des hôpitaux ,il est vrai que certains ont été construit par la France durant le protectorat ,mais ce n'est pas pour les marocains mon cher,c'est pour les militaires d'ailleurs ces construction ont été construits dans des casernes ! Et après l’indépendance ces casernes ont été aménagées en grand hôpitaux.

Comme je vis à casablanca ,je me rappelle de la goute de lait pour les enfants je vient de faire une recherche et je trouve :
"A propos de la goutte de lait de Casa, il me semble avoir lu quelque part, que cette association fut créée par les francs-maçons du Phare de la Chaouïa en 1915, entérinée par Dahir en mars 1918."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans e lien aussi des français discute du sujet .

Quelques images du Maroc pré-colonial:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyJeu 17 Juil - 2:40

Roger76 a écrit:

Fonctionnaire de l'Empire Chérifien de 1952 à 1959, j'ai personnellement construit ou participé à l'étude d'équipements et ouvrages qui ne relèvent quand même pas de lieux de travail ou de villégiature

Perso je ne doute pas de ta bonne foi Roger. Comme je ne doute pas de la bonne foi de beaucoup de français et de françaises ayant travaillé durement et avaient assuré une certaine prospérité dans les colonies.
Seulement voilà, ils avaient débarqué à travers l'armée française, à travers le Résident Général, sur les cadavres des indigènes ayant refusé la colonisation.

Au début de ma carrière, j'avais travaillé une année avec "médecins sans frontières" en Afrique subsaharienne. Nous avions été même dans des villages reculés. N'étant pas habituée, j'avais tellement mal au cœur devant une telle misère et une telle situation sanitaire précaire.
Nous étions très bien accueillis. Les gens pleuraient tellement ils étaient contents. Nous aussi.
A la fin de notre mission, ils nous suppliaient de rester. Tu sais pourquoi ? tout simplement parce que nous étions venus pour les aider, pour former leurs médecins, pour leur fournir des soins gratuits et pour partager leurs malheurs. Il n'y avait ni armée française, ni colons, ni Résident Général, ni massacres d'indigènes, ni confiscation de pouvoir, ni de confiscation de terres, ni de résistants pendus ou en prison pour avoir dit non à la colonisation !!!  

Roger76 a écrit:

Les français du régime de Protectorat ne sont jamais entrés en force, ils ont été appelés par le Sultan pour le soutenir dans ses guerres civiles avec les berbères rebelles.

Bien sûr, il y a toujours des raisons pour la colonisation !
Et quid des autres colonies : Sénégal, Guinée, Tchad, Bénin, Cameroun, Côte d'Ivoire, Tchad, Niger, R.Centre africaine, Madagascar, Tunisie, Algérie, Tunisie, Indochine, etc... Et la liste est encore longue !
C'est pour la même raison ?

Bush n'avait-il pas envahi l'Irak sur la base de photos satellitaires et sur des renseignements d'existence d'armes chimiques, passant outre le veto français ? Ils ont par après avoué que ces photos n'étaient pas assez précises et qu'ils n'ont trouvé aucune arme chimique ! Résultat ? Un pays démoli !
Il y a aucun doute que Saddam était une calamité pour son peuple, mais il y avait d'autres moyens pour aider les irakiens pour s'en débarrasser.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyJeu 17 Juil - 3:25

marie-chantal a écrit:
Roger76 a écrit:

Fonctionnaire de l'Empire Chérifien de 1952 à 1959, j'ai personnellement construit ou participé à l'étude d'équipements et ouvrages qui ne relèvent quand même pas de lieux de travail ou de villégiature

Perso je ne doute pas de ta bonne foi Roger. Comme je ne doute pas de la bonne foi de beaucoup de français et de françaises ayant travaillé durement et avaient assuré une certaine prospérité dans les colonies.
Seulement voilà, ils avaient débarqué à travers l'armée française, à travers le Résident Général, sur les cadavres des indigènes ayant refusé la colonisation.

Au début de ma carrière, j'avais travaillé une année avec "médecins sans frontières" en Afrique subsaharienne. Nous avions été même dans des villages reculés. N'étant pas habituée, j'avais tellement mal au cœur devant une telle misère et une telle situation sanitaire précaire.
Nous étions très bien accueillis. Les gens pleuraient tellement ils étaient contents. Nous aussi.
A la fin de notre mission, ils nous suppliaient de rester. Tu sais pourquoi ? tout simplement parce que nous étions venus pour les aider, pour former leurs médecins, pour leur fournir des soins gratuits et pour partager leurs malheurs. Il n'y avait ni armée française, ni colons, ni Résident Général, ni massacres d'indigènes, ni confiscation de pouvoir, ni de confiscation de terres, ni de résistants pendus ou en prison pour avoir dit non à la colonisation !!!  

Roger76 a écrit:

Les français du régime de Protectorat ne sont jamais entrés en force, ils ont été appelés par le Sultan pour le soutenir dans ses guerres civiles avec les berbères rebelles.

Bien sûr, il y a toujours des raisons pour la colonisation !
Et quid des autres colonies : Sénégal, Guinée, Tchad, Bénin, Cameroun, Côte d'Ivoire, Tchad, Niger, R.Centre africaine, Madagascar, Tunisie, Algérie, Tunisie, Indochine, etc... Et la liste est encore longue !
C'est pour la même raison ?

Bush n'avait-il pas envahi l'Irak sur la base de photos satellitaires et sur des renseignements d'existence d'armes chimiques, passant outre le veto français ? Ils ont par après avoué que ces photos n'étaient pas assez précises et qu'ils n'ont trouvé aucune arme chimique ! Résultat ? Un pays démoli !
Il y a aucun doute que Saddam était une calamité pour son peuple, mais il y avait d'autres moyens pour aider les irakiens pour s'en débarrasser.

Merci pour ton témoignage véridique qui est la vérité .
Si la colonisation était ce que pense notre très cher ami Roger ,les marocains auraient préféré rester colonisé .
Or il ont fait les mains et les pied jusqu'à en mourir pour que le sultan revient de Madagascar,son lieu d'exil .
Si les marocain n'aimaient pas leur sultan et l’indépendance il n'aurait pas fait le drame le lus penible leor des sa mort !

Regardez c'est dur à voir .



Regardez les visages des danseurs ,forcé à faire leur numéros devant les autorité de la colonisation !




Bon ,je vais vous rapporter des faits que j'ai vécu moi meme :
Je me rappelle les soldats sénégalais qui était cantonnés près de mon cartier à Casablanca( dans l'école La Pépinière derb Al Kabir) , l'un d'eux m'avait appelé et m'a embrassé et m'a donné 5 centimes .
Je me rappelle cette nuit ou nous restions éveillés et les coups de rafales s'entendaient dans mon cartier ,les français cherchaient les résistants !le matin notre maison était tracée par les balles ,et nous ramassons les douilles pour jouer avec ceci avant l’indépendance .
Dès l’indépendance ,je me rappelait tous ceux qui avaient travaillé avec l'occupant et qui donnaient les noms de la resistance ,ils ont été tués et brulés devant mes yeux dans le jardin Ben M'sick !

Quand j'avais 7 ans je suis parti avec mon grand frère en compagnie de ma mère pour être inscrit à l'école du Makhzen ( gratis),le directeur à refusé l’inscription de mon frère qui 'a jamais eu la chance de faire ses études comme moi ,et resté avec le bagage de l'école coranique (arabe et des verset du coran).
Le collège était nouvellement construit et très loin (nous habitions à la banlieue de casa ,et j'ai fait l'expropriation du terrain qui était occupé par l'etat jusqu'à ce qu'il fut construit et jusqu'à 1975 le temps de mon embauche dans l'administration , ou le dossier de ce collège était toujours ouvert devant le tribunal .

Pour mes études universitaires après le Baccalauréat ,il n'y avait pas encore une vraie université des sciences sociales ,
un petit immeuble au coin de la place Mirabeau,Ave des FAR. Et nous devions faire les autre cours au premier étage de l'immeuble où se trouve la CTM (les autocars) et aussi à la foire internationale près de l'actuel Mosquée Hassan II .
Mais ce n'est pas tout ,le Sacré Cœur (Église abandonnée) du parc la ligue arabe était notre amphithéâtre pour faire les cours de droit constitutionnel .

Et ce n'est qu'après 1975 que j'ai moi même fait l'étude et l'achat des terrain abritant actuellement la faculté de droit de la route d'El Jadida .

Voici des images :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]CTM


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sacré coeur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La foire



Ces photos vous montrent où j'ai fais mes études universitaires  Very Happy 

La France ne ne projetais jamais de nous voir arriver à l'université !
Nous avons payé pour que des coopérant français viennent nous enseigner ,bien sûr la première clique faisait ses études en France !
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...    la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyJeu 17 Juil - 8:05

Citation :
Si la colonisation était ce que pense notre très cher ami Roger ,les marocains auraient préféré rester colonisé .
Or il ont fait les mains et les pied jusqu'à en mourir pour que le sultan revient de Madagascar,son lieu d'exil .
Si les marocain n'aimaient pas leur sultan et l’indépendance il n'aurait pas fait le drame le lus penible leor des sa mort !

Je ne « pense » pas ASHTAR j’analyse et  je dis ce qu’elle a été, ce que j’y ai vécu, je témoigne de faits et de comportements.

« Si » je n’avais été qu’un affreux colonialiste destructeur tyran méprisant et meurtrier jamais mon mécanicien-électricien, dont je savais qu’il fabriquait des bombes artisanales, n’aurait insisté pour que je ne vienne pas au travail le lendemain, à la veille de violentes manifestations... après l'indépendance.

Je n’ai pas évoqué la politique désastreuse de la France, je dis bien la politique des politiciens de la mère-patrie, qui contrôlaient le Maroc sans le connaître ni le comprendre, avec la complicité d’une poignée d’ultras, la plupart résidaient à Casablanca,  qui ne voulaient pas de l’indépendance, demandée et redemandée depuis des années par le Sultan du Maroc.

Tu changes de sujet, la colonisation a été ce dont je témoigne, tu contre-attaques sur un autre sujet, la décolonisation, laborieuse et c’est vrai sanglante de part et d’autre.

Oui les marocains aimaient leur sultan, un homme de vertu pour qui j’ai gardé une profonde estime.

J’étais avec mon patron, le père du sociologue  Paul Pascon, quand a été annoncée la déposition du Sultan : vieux routier de la colonisation, c’est lui qui m’a formé, il était aussi furieux que consterné par cette décision stupide.

Je t’invite ASHTAR à une saine lecture, « les dates –clés de l’histoire contemporaine du Maroc » :

[url=http://www.rabat-maroc.net/dates cles.htm][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/url].

Ce ne sont que des dates et des évènements, cela n’explique rien et ne fait aucun bilan, c’est une trame historique à la manière de l’histoire autrefois : 1515 Marignan etc.

Eh oui dans les travers de la colonisation une seule année je me suis intéressé à l’histoire-géo, l’année où l’on a étudié mon pays le Maroc. Saint Louis et les afférents de la Seine dans intérêt pour moi. ..

Je ne dirai pas « si les dirigeants français (Georges Bidault en tête mais pas seulement lui) avaient été moins bornés (je pense à un autre qualificatif) non les marocains n’auraient pas préféré rester colonisés. »

Leur aspiration à l’autonomie était parfaitement naturelle, il n’y avait aucune raison que cela perdure.

Mais je n’étais pas encore mûr, partagé entre Allal el Fassi et les tenants du statu quo.

Force est de constater qu’ensuite la fameuse formule boiteuse de De Gaulle… n’a pas marché non plus.

Quoi qu’en dise Marie-Chantal le sujet n’est pas que blabla, il a un sens mais comment ASHTAR peux-tu ne voir dans le corpus coranique que du bon mais dans le régime du protectorat au Maroc que du mauvais.

C’est bien comme dans tous les actes des hommes et leurs œuvres, il y a souvent du mauvais, du pire, mais aussi du bon.

C’est heureux car s’il n’y avait que du mauvais nous aurions dû nous jeter par la fenêtre depuis longtemps.
Ce qui noue est interdit.


Citation :
sur les cadavres des indigènes ayant refusé la colonisation.

? Au Maroc ?

Ces indigènes qui refusaient la colonisation étaient aussi les dissidents qui refusaient l’autorité du Sultan sur les tribus.

Je suis chrétien Marie-Chantal, j’ai foi en Dieu, mais il y a belle lurette que j’ai jeté aux orties le dogme du péché dit originel pesant sur l’Homme, que moi je dis « originé ».

Je suis fier de ce que nous avons pu faire de bien dans le monde, je ne me plierai jamais à la tyrannie de la repentance pour les exactions commises par d’autres à une autre époque dans une autre culture d’autres conceptions d’autres visions du monde.

BUSH et ses faucons ne sont en rien des colonisateurs mais des apprentis-sorciers qui n’ont pas grand-chose de commun avec un Lyautey ou un Faidherbe.

Ceux-là sont entrés en militaires mais ont surtout ils sont devenus de grands administrateurs.

Dans des pays qui justement n’étaient pas dirigés ni administrés.

La médecine au Maroc, durant la « colonisation » sous le Protectorat, on a parfaitement le droit de défendre sa mémoire. Tu pourras en juger en ta qualité de médecin par le résumé rectificatif que j’en fais à ASHTAR.

Pas étonnant que Médecins Sans Frontières, que je soutiens fidèlement avec entre autres Handicap International, ait été bien reçus après les ravages de la « décolonisation sauvage ».
Car tu omets une chose c'est que ces populations affamées sans soin médicaux étaient en besson de secours, là ou leurs pères ou leurs grand parents avaient rejeté l'irruption des européens.
Il y avait des prédécesseurs de MSF dans les bagages de Faidherb, et en bien d'autres contrées ils ont été simplement massacrés.

Un programme de cinq grands hôpitaux modernes, civils et non destinés aux militaires, lancé au début des années 50, oui je le reconnais il y a eu une grave erreur… d’architecture, avec de grandes ailes à étages et une communication centrale qui a favorisé la transmission de germes pathogènes.

Pourquoi donc ne cites-tu que les conquêtes coloniales françaises, à part l’Algérie et l’Extrême Orient les ex-colonisés par les Français ont eu bien plus de chance si on ose dire que les pays et régions passés sous la férule des espagnols des portugais des anglais des belges des italiens des allemands des russes ou encore des Ottomans : les champions, en théorie, de l’anticolonialisme, ont bien mené leur guerre d’Indépendance des USA contre les Anglais.

Et les USA qui en secret avaient soutenu le mouvement d’indépendance du Maroc ont été les premiers à tenter d’y prendre pied.

Cela n’a pas duré.

Quant aux « sauvages » je ne vise personne ni une « race », la fille d’une amie qui habite au coin de la rue a épousé un médecin sénégalais, chirurgien, formé à Paris, qui en bon patriote est retourné exercer au pays : en parlant de ses compatriotes il les qualifie de « sauvages ».


Les hôpitaux auxquels je fais référence n'ont pas été construits pour les militaires, c'étaient des hôpitaux civils ouverts à toute la population.
Gratuits, on n'avait rien à payer à l'hôpital public.
Bien avant qu'il n'y ait la "sécu".
La femme qui faisait le ménage chez nous était malade : ma mère a insisté pour qu'elle aille à l'hôpital, la femme refusait arguant quil fallait payer. Finalement elle est allée se faire soigner, elle est revenue se plaignant qu'elle avait dû payer le chaouch (un salarié) pour entrer, l'infirmiére pour la piqûre, la pharmacienne pour le médicament...
Le Maroc vient de récupérer- 173 hectares de terres encore en possession de colons, en vertu d’une décision rendue plus de 40 ans après la promulgation de la loi autorisant le Royaume à reprendre les terres agricoles occupées par des étrangers et des colons.

Ce texte législatif permet encore à l’Etat marocain de récupérer ses terres, qu’elles soient agricoles ou arides. A Had Kourt, petite ville à environ 30 km de Ouazzane, le gouvernement vient de reprendre 171 hectares à un certain Auguste Montagnier, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum.
A Taghazout, dans la région d’Agadir, l’Etat a réussi à récupérer deux hectares de terres qui étaient exploitées par des étrangers. Un autre hectare occupé jusque-là par un certain Jacques Burton à Inezgane, a été également repris.
Entre 1963 et 1966, l’Etat n’avait repris que les terres de la colonisation officielle, soit seulement 250.000 hectares. Les terres de colonisation privée, plus de 500.000 hectares, ne seront nationalisées qu’en 1973.
D’après nos informations, plus de 6000 actes de propriété étaient enregistrés aux noms de colons français au Maroc, de 166 hectares chacune en moyenne. Certains colons possédaient des terrains agricoles de 1000 hectares, notamment dans la région de Meknès.
- Par: Jalil Laaboudi
* l'article est d'avril 2014.
Tu omets mon cher ASHTAR que très peu de terres avaient été enlevées aux marocains, en fait aucune, en vertu d'un dahir qui imposait aux colons l'achat des terres, avec des conditions selon la propriété d'origine, tribale, privée.
Il y a eu des colons qui exploitaient des terres sous régime de redvance d'occupation, la majorité était proptiétaire par achat.
Tous ont investi pour leur mise en valeur, en préparation du sol, matériel, plantation.
Je ne connais aucun colon qui ait payé quoi que ce soit en travaux publics d'infrastructure ou superstructures : ponts routes ports voies ferrées barrages adduction d'eau ont tous été financés par la France.
Tu mélanges affaires privées, l'indemnisation des colons expropriés, aux frais de la France au titre de son aide financière, car d'où venaient les fonds utilisés par les Domaines, et investissement public.
Et tu oses mettre dans la balance la masse colossale des investissements en infrastructures et superstructure avec le prix des terres des colons ?
C'est simplement indécent.
Ce n'est pas moi qui ait écrit l'article cité, c'est un marocain, alors ne donnons pas à croire que les colons avaient fait main basse sur les terres en en chassant les légitimes propriétaires.
Mon père fils unique avait hérité d'un magasin fondé par mon grand père, il a dû prendre un associé marocain pour pouvoir continuer le commerce, un associé qui n'avait rien apporté dans l'affaire.
Belle satisfaction n'est-ce pas d'avoir enfin récupéré le dernier petit hectare à Inezgane.
Quel tollé si demain l'Etat français obligeait tout étranger possédant un petit commerce à prendre un associé français, tout petit cultivateur travaillant la terre qu'il a acquise en héritage de ses parents qui l'avaient achetée, à quitter sa ferme ?

Ah au passage l'hôpital créé par les Français à Rabat était, comme la grande majorité des hôpitaux français au Maroc, un hôpital civil destiné à recevoir des malades civils ; il  a été fait hôpital militaire en 1957.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyJeu 17 Juil - 8:40


Mon cher Roger ,
je partage certains point avec toi,mais pour moi il restera que la France n'est pas venu par charité chrétienne ,elle est venue parce qu'elle avait des buts politiques et économique d'exploitation .

Pour e qui est de cette expérience,je pense qu'Allah nous a bien secoué grâce à son fouet ,la France ,pour nous remettre sur la voie ,et ne dépendre que de Lui ,mais la route est encore à faire !
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...    la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyJeu 17 Juil - 9:14

Les hôpitaux auxquels je fais référence n'ont pas été construits pour les militaires, c'étaient des hôpitaux civils ouverts à toute la population.
Gratuits, on n'avait rien à payer à l'hôpital public.
Bien avant qu'il n'y ait la "sécu".
La femme qui faisait le ménage chez nous était malade : ma mère a insisté pour qu'elle aille à l'hôpital, la femme refusait arguant quil fallait payer. Finalement elle est allée se faire soigner, elle est revenue se plaignant qu'elle avait dû payer le chaouch (un salarié) pour entrer, l'infirmiére pour la piqûre, la pharmacienne pour le médicament...
Le Maroc vient de récupérer- 173 hectares de terres encore en possession de colons, en vertu d’une décision rendue plus de 40 ans après la promulgation de la loi autorisant le Royaume à reprendre les terres agricoles occupées par des étrangers et des colons.

Ce texte législatif permet encore à l’Etat marocain de récupérer ses terres, qu’elles soient agricoles ou arides. A Had Kourt, petite ville à environ 30 km de Ouazzane, le gouvernement vient de reprendre 171 hectares à un certain Auguste Montagnier, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum.
A Taghazout, dans la région d’Agadir, l’Etat a réussi à récupérer deux hectares de terres qui étaient exploitées par des étrangers. Un autre hectare occupé jusque-là par un certain Jacques Burton à Inezgane, a été également repris.
Entre 1963 et 1966, l’Etat n’avait repris que les terres de la colonisation officielle, soit seulement 250.000 hectares. Les terres de colonisation privée, plus de 500.000 hectares, ne seront nationalisées qu’en 1973.
D’après nos informations, plus de 6000 actes de propriété étaient enregistrés aux noms de colons français au Maroc, de 166 hectares chacune en moyenne. Certains colons possédaient des terrains agricoles de 1000 hectares, notamment dans la région de Meknès.
- Par: Jalil Laaboudi
* l'article est d'avril 2014.
Tu omets mon cher ASHTAR que très peu de terres avaient été enlevées aux marocains, en fait aucune, en vertu d'un dahir qui imposait aux colons l'achat des terres, avec des conditions selon la propriété d'origine, tribale, privée.
Il y a eu des colons qui exploitaient des terres sous régime de redvance d'occupation, la majorité était proptiétaire par achat.
Tous ont investi pour leur mise en valeur, en préparation du sol, matériel, plantation.
Je ne connais aucun colon qui ait payé quoi que ce soit en travaux publics d'infrastructure ou superstructures : ponts routes ports voies ferrées barrages adduction d'eau ont tous été financés par la France.
Tu mélanges affaires privées, l'indemnisation des colons expropriés, aux frais de la France au titre de son aide financière, car d'où venaient les fonds utilisés par les Domaines, et investissement public.
Et tu oses mettre dans la balance la masse colossale des investissements en infrastructures et superstructure avec le prix des terres des colons ?
C'est simplement indécent.
Ce n'est pas moi qui ait écrit l'article cité, c'est un marocain, alors ne donnons pas à croire que les colons avaient fait main basse sur les terres en en chassant les légitimes propriétaires.
Mon père fils unique avait hérité d'un magasin fondé par mon grand père, il a dû prendre un associé marocain pour pouvoir continuer le commerce, un associé qui n'avait rien apporté dans l'affaire.
Belle satisfaction n'est-ce pas d'avoir enfin récupéré le dernier petit hectare à Inezgane.
Quel tollé si demain l'Etat français obligeait tout étranger possédant un petit commerce à prendre un associé français, tout petit cultivateur travaillant la terre qu'il a acquise en héritage de ses parents qui l'avaient achetée, à quitter sa ferme ?

PS moi aussi ASTAR je n'ai pas pu poursuivre les études au Maroc, faute de pouvoir aller à Bordeaux car notre Académie était ni Casa ni Rabat ou Fès mais bordeaux.il n'y avait pas plus de choix pour les français que pour les "indigènes" un peu de droit, tous les musulmans rêvaient droit ou médecine, un immun de maths physique chimie et sciences Nat en Institut à Rabat. J'ai bossé jeune, dès mes 19 ans, mes diplômes officiels je les ai obtenus qu'après des années de profession, le dernier, en maths, à 31 ans, en informatique à 36 ans.  J'ai arrêté là.
Pourquoi cette quête de formation supérieure ?
Je rêvais de changer le monde mais j'ai vite vu qu'au niveau de cantonnier on manquait de pouvoirs, il me fallait grimper dans la hiérarchie et lae saviir.J'ai fait erreur, il y a d'autres vies.
Il n'est pas trop tard. Si Dieu me prête vie... et vue.
Et j'ai fait des missions d'expert international en Afrique Noire, à titre bénévole jusqu'à mes soixante  huit ans : j'ai arrêté... faute de demande : la crise économique qui frappe depuis. Mon dernier travail était pour le Port de Nouakchott.
Le Protectorat n'avait pas donné la priorité à la formation de tous, on ne pouvait pas tout faire ni tout bien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptySam 19 Juil - 12:44

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyDim 20 Juil - 0:43


 

la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 175602 mon cher ROGER pour toute cette documentation vécue de ce pays qui nous est cher : le MAROC ...  
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Rashid Al-Jundullah

Rashid Al-Jundullah


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyDim 20 Juil - 13:55

mario-franc_lazur a écrit:

Il est remarquable que nos frères africains , habitant en Afrique,  ou bien vivant en France ou en Belgique, sont amers à la pensée de la défunte colonisation et n’y voient que des aspects négatifs !


Qu’en est-il en fait ???

Le génocide de mes 160 millions d'ancêtres ?
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...    la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyLun 21 Juil - 2:50

Vous avez dit génocide ?
Vous avez dénoncé 160 millions de morts, vos ancêtres très précisément ??

D'où vient le mot "génocide", de quelle statistique vient le chiffre ?

Réalité pluriséculaire, le génocide devient mot dans la littérature juridique en 1944, entre dans la technicité du langage faisant loi à Nuremberg en 1945 et, le 11 décembre 1946, fait l'objet d'une résolution des Nations Unies. A l'unanimité des membres, ce qui est exceptionnel.
Cette résolution inspire à son tour la Convention internationale adoptée le 9 décembre 1948 et entrée en vigueur le 12 janvier 1951, en pleine guerre froide.

Nuremberg, acte d'accusation du 8 octobre 1945 : les grands criminels de guerre allemands
Citation :
« s'étaient livrés au génocide délibéré et systématique, c'est-à-dire à l'extermination de groupes raciaux et nationaux parmi la population civile de certains territoires occupés afin de détruire des races ou classes déterminées de populations et de groupes nationaux, raciaux ou religieux ».
Comme grands exemples de réels génocides dans l'histoire, un doit rappeler :
- 1 - l'extermination systématique des Aztèques et de leur culture par les conquistadors espagnols de la Conquête coloniale, c'est bien un exemple-type.
- 2 - la déportation massive dans des conditions abominables des Arméniens chrétiens par les Turcs musulmans.
- 3 - l'extermination voulue programmée organisée à échelle industrielle des juifs des tziganes des slaves des territoires occupés par les nazis, 6 millions de victimes, par trains quotidiens entiers comme à Auschwitz-Birkenau.

Raphael Lemkin, avocat juif polonais, (1901-1959), plaide sans succès à Madrid dès 1933, à l'intention de la Société des Nations, pour l'introduction du « crime de barbarie – actes d'oppression et de destruction dirigés contre des individus membres d'un groupe national, religieux ou racial.
L'extermination des Arméniens est alors dans toutes les mémoires.
C'est lui qui forge et définit ce néolgisme et le définit pour désigner "une pratique ancienne dans un contexte contemporain".
Autre grand génocide, la tentative d'extermination des Tutsi par les hutus, que son organisateur vrut imputer la France ! en quelques semaines, entre 500 000 et un million de personnes – pour une population totale de 7 millions d'habitants – sont froidement et systématiquement exterminées par les miliciens du régime. Face à ce génocide au Rwanda qui déstabilise toute l'Afrique centrale, la communauté internationale tarde à réagir : une force d'interposition française tente, en juin, de créer une zone de sécurité dans le sud-ouest du pays (opération « Turquoise »), sans pouvoir apaiser le climat entre les communautés hutu et tutsi.
Que de crimes génocidaires en RDC, ex congo belge, au Burundi.
Après les décolonisations.


Et combien d'autres crimes génocidaires :
- les Khmers rouges au Cambodge, de 1975 à 4979.
- sous la dictature sanguinaire, avec déportations massives en Sibérie et tentative d'éradication du christianisme dans l'ex URSS.
- Génocide encore la Conquête légendaire de l'Ouest, avec massacres appropriation des terres mise sous tutelle des indiens dans des réserves
- La conquête de l'Algérie ? Oui bien des aspects lamentables, entre le fourbe général-député Bugeaud et l'homme d'honneur Abd el Kader, pas d'hésitation.
Etc...

Difficile de faire un tour d'horizon exhaustif : l'invasion brutale de la Mandchourie par les japonais et la politique expansionniste du Japon en Chine ont été féroces, avec massacre massifs de populations... à l'exception des femmes chinoises embrigadées pour le réconfort des vaillants conquérants nippons.
(en toute sincérité, l'invasion est partie d'une initiative des seuls militaires en garnison, le gouvernement nippon a vite fermé les yeux et laissé faire)
La SDN n'a jamais reconnu la création par les nippons de cet état colonial, qui a perduré dans une répression féroce jusqu'à la fin de la seconde guerre : En 1945, l'invasion soviétique de la Mandchourie mit un terme au contrôle japonais sur la région; la Mandchourie fut ensuite rétrocédée à la République de Chine. L'instabilité de la région, consécutive à la guerre, en fit l'un des principaux théâtres d'opération de la dernière phase de la guerre civile chinoise.
La paix n'a encore pas été signée entre Russie et Japon...

Mais quand on parle de génocide il importe de savoir de quoi l'on parle.
Et il importe d'apporter le moindre indice de réalité d'un décompte en vies humaines.

Oui les conquêtes coloniales, avec le recul et les progrès de la pensée philosophique, ont un aspect critiquable.
Mais alors pourquoi ne pas faire aussi le procès des conquêtes romaines (plus défensives, contre les incursions des Vandales, qu'offensives) des conquêtes arabes des conquêtes de Gengis Khan et des mongols à la conquête du monde de Timour Lang de la conquête ottomane ?

Conquêtes toutes coloniales et pas dénuées de sauvagerie.


Près de 800 migrants sauvés par la Marine italienne

AFP 21 juillet 2014 à 11:24

Les arrivées d'embarcations ont fortement augmenté ces dernières semaines, notamment en raison des conditions météorologiques estivales favorables.

Quatre navires ont sauvé près de 800 migrants dans la nuit de dimanche à lundi en Méditerranée, a annoncé lundi la Marine militaire italienne, qui a précisé que cinq cadavres se trouvaient parmi un groupe récupéré par un navire marchand.

«La corvette Sfinge a secouru 95 migrants, dont 2 femmes, à bord d’un canot pneumatique, et le navire amphibie San Giorgio est intervenu pour secourir deux embarcations, où se trouvaient 276 réfugiés, dont 33 femmes et 5 enfants», souligne un communiqué de la Marine militaire.

Deux d’entre eux, dont l’état de santé était problématique, ont été transportés en urgence en hélicoptère vers l’hôpital de Catane (Sicile).

La frégate Zeffiro a pour sa part porté secours à trois canots pneumatiques avec à bord un total de 294 migrants (dont 28 femmes et 9 mineurs), et la corvette Urania a quant à elle secouru 98 migrants (dont 28 femmes), eux aussi à bord d’un canot pneumatique, ajoute la Marine italienne. Enfin, «la frégate Zeffiro et la corvette Urania, épaulées par un hélicoptère ayant décollé de l’île de Lampedusa, ont porté assistance à un canot pneumatique sur le point de couler».

Cette opération, effectuée en coopération avec un navire marchand immatriculé aux Bahamas et se trouvant sur zone, a permis le sauvetage de 61 migrants. Cinq cadavres ont également été récupérés. Les migrants ont expliqué qu’à bord se trouvaient environ 80 personnes.

Les recherches se poursuivaient lundi matin pour tenter de récupérer d’autres personnes.

La Marine précise qu’actuellement, 1 771 migrants, sauvés ces derniers jours dans les eaux territoriales italiennes, se trouvent à bord de ses navires, attendant l’autorisation du ministère de l’Intérieur d’être débarqués à terre.

Les arrivées d’embarcations de migrants ont fortement augmenté ces dernières semaines en raison des conditions météorologiques estivales favorables et de l’absence de contrôle des flux migratoires depuis la Libye.

Près de 80 000 auraient déjà accosté en Italie cette année et leur nombre devrait largement dépasser cette année le record de 63 000 établi en 2011 au plus fort du «Printemps arabe». La plupart des migrants qui tentent de rejoindre l’Europe par la mer à tout prix viennent d’Erythrée, de Somalie et de Syrie mais aussi d’Asie et d’Afrique sub-saharienne.
AFP

Décidément les anciens colonisateurs européens tant décriés restent bien attractifs pour les trop nombreuses victimes d'exactions de famines et de guerres génocidaires bien actuelles hors monde occidental.

A propos de génocide bien actuels, j'ai omis la Birmanie, Etat militaire où le bouddhisme auto proclamé religion de non-violence est religion d'Etat : c'est un véritable génocide qui s'abat depuis des années sur les populations minoritaires karen et musulmanes de la jungle bimane, populations massacrées ou déportées, villages détruits.
Et aucune protestation hors Europe contre ces "campagnes de nettoyage ethnique".
Le ressentiment contre un passé révolu prévaudrait-il sur l'indignation d'aujourd'hui ?
Le nettoyage ethnique là oui c'est du génocide.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 29 Juil - 12:56

ASHTAR a écrit:

Nous avons payé pour que des coopérant français viennent nous enseigner ,bien sûr la première clique faisait ses études en France !


En as-tu un bon souvenir de ces enseignants, mon cher ali ASHTAR, ces enseignants dont j'ai fait partie ?...
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Abdullah

Abdullah


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 29 Juil - 13:55

mario-franc_lazur a écrit:

Il est remarquable que nos frères africains , habitant en Afrique,  ou bien vivant en France ou en Belgique, sont amers à la pensée de la défunte colonisation et n’y voient que des aspects négatifs !


Qu’en est-il en fait ???

Voila ce qu'il en est ... pour ma part il n'existe AUCUN aspect positif à ce genre de colonisation: 



Revenir en haut Aller en bas
Héraclius

Héraclius


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 29 Juil - 14:48


Citation :
Voila ce qu'il en est ... pour ma part il n'existe AUCUN aspect positif à ce genre de colonisation.

La colonisation fut fondamentalement négative. Il n'y a pas de doute à ce sujet.

Cela dit, on ne peut nier un certain apport purement technique.


D'autre part, l'occupation française a été massivement instrumentalisé par le FLN. Je ne nierais pas que l'armée française a torturé ou massacré. Mais l'assimiler à Auschwitz, non. Les français, tout ordures qu'ils étaient, n'ont pas chercher à génocider, à exterminer le peuple algérien. Le soumettre en toute illégitimité et par une grande et rare violence, oui. Mettre fin à son existence... non.
Revenir en haut Aller en bas
Abdullah

Abdullah


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMar 29 Juil - 15:05

Héraclius a écrit:

Citation :
Voila ce qu'il en est ... pour ma part il n'existe AUCUN aspect positif à ce genre de colonisation.

La colonisation fut fondamentalement négative. Il n'y a pas de doute à ce sujet.

Cela dit, on ne peut nier un certain apport purement technique.


D'autre part, l'occupation française a été massivement instrumentalisé par le FLN. Je ne nierais pas que l'armée française a torturé ou massacré. Mais l'assimiler à Auschwitz, non. Les français, tout ordures qu'ils étaient, n'ont pas chercher à génocider, à exterminer le peuple algérien. Le soumettre en toute illégitimité et par une grande et rare violence, oui. Mettre fin à son existence... non.

Je reconnais que l'expression "Auschwitz de la France" est  exagérée , mais je pense que celui qui a posté la vidéo a fait le rapprochement entre le camp d'auschwitz et le camp de concentration mentionnée dans la vidéo ... mais il est vrai que ça reste exagéré .

Cependant le terme génocide convient parfaitement , car il n'est pas nécessairement un massacre visant à détruire toute la population

Citation :
Génocide

Crime contre l'humanité tendant à la destruction totale ou partielle d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux ; sont qualifiés de génocide les atteintes volontaires à la vie, à l'intégrité physique ou psychique, la soumission à des conditions d'existence mettant en péril la vie du groupe, les entraves aux naissances et les transferts forcés d'enfants qui visent à un tel but.  http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/g%C3%A9nocide/36589
L'apport technique quel qu’il soit ne justifie pas les massacres (je sais que ce n'est pas ce que tu as voulu dire , c'est juste une précision) et les tortures ignobles et abjectes commises par l'armée française.
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 30 Juil - 1:25

Abdullah a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Il est remarquable que nos frères africains , habitant en Afrique,  ou bien vivant en France ou en Belgique, sont amers à la pensée de la défunte colonisation et n’y voient que des aspects négatifs !


Qu’en est-il en fait ???

Voila ce qu'il en est ... pour ma part il n'existe AUCUN aspect positif à ce genre de colonisation: 


La grande, grande différence , l'ami, était que les Juifs tués par souci génocidaire par les Nazis, étaient des civils sans défense !

En Algérie , on était en guerre contre une insurrection armée pour l'Indépendance et l’historien Jean-Jacques Jordi dans son ouvrage "Un silence d’État" (Soteca-Belin) paru en octobre 2011, dévoile des centaines d’archives interdites d’accès et révèle une " autre" guerre d’Algérie, où les "héros de l’indépendance" ( = les nationalistes du FLN) – tout du moins une partie d’entre eux – livrent la face obscure de leurs méthodes : enlèvements de masse (il reste aujourd'hui près de 4000 disparus dont les corps n'ont jamais été retrouvés), viols, tortures (par électricité, par noyade, par introduction de corps étrangers dans l'anus, lèvres et nez coupés...), actes de barbarie (la découverte de dizaines de charniers confirme selon l'historien ces pratiques).... Jusqu’à ces "quarante Européens séquestrés" jusqu’à ce que mort s’ensuive pour servir de "donneurs de sang" aux combattants FLN.
Revenir en haut Aller en bas
Abdullah

Abdullah


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 30 Juil - 4:56

pinson a écrit:
Abdullah a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Il est remarquable que nos frères africains , habitant en Afrique,  ou bien vivant en France ou en Belgique, sont amers à la pensée de la défunte colonisation et n’y voient que des aspects négatifs !


Qu’en est-il en fait ???

Voila ce qu'il en est ... pour ma part il n'existe AUCUN aspect positif à ce genre de colonisation: 


La grande, grande différence , l'ami, était que les Juifs tués par souci génocidaire par les Nazis, étaient des civils sans défense !

En Algérie , on était en guerre contre une insurrection armée pour l'Indépendance et l’historien Jean-Jacques Jordi dans son ouvrage "Un silence d’État" (Soteca-Belin) paru en octobre 2011, dévoile des centaines d’archives interdites d’accès et révèle une " autre" guerre d’Algérie, où les "héros de l’indépendance" ( = les nationalistes du FLN) – tout du moins une partie d’entre eux – livrent la face obscure de leurs méthodes : enlèvements de masse (il reste aujourd'hui près de 4000 disparus dont les corps n'ont jamais été retrouvés), viols, tortures (par électricité, par noyade, par introduction de corps étrangers dans l'anus, lèvres et nez coupés...), actes de barbarie (la découverte de dizaines de charniers confirme selon l'historien ces pratiques).... Jusqu’à ces "quarante Européens séquestrés" jusqu’à ce que mort s’ensuive pour servir de "donneurs de sang" aux combattants FLN.


Je ne dis pas que certains membres du FLN ne se sont pas livrés à des exactions et des violences inouïes , mais tu comprendras qu'après plus de 130 ans de colonisation , de tortures et autres crimes effroyables , certains usent de la violence , et pas qu'un peu.

Je ne cherche pas à justifier ce qu'on commis ces membres du FLN , mais tu reconnaîtras que le nombre de leurs victimes est dérisoire face au massacre perpétré à l'encontre du peule algérien , non seulement pendant la guerre d'indépendance mais aussi avant.
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 30 Juil - 5:20

Abdullah a écrit:
pinson a écrit:
Abdullah a écrit:


Voila ce qu'il en est ... pour ma part il n'existe AUCUN aspect positif à ce genre de colonisation: 


La grande, grande différence , l'ami, était que les Juifs tués par souci génocidaire par les Nazis, étaient des civils sans défense !

En Algérie , on était en guerre contre une insurrection armée pour l'Indépendance et l’historien Jean-Jacques Jordi dans son ouvrage "Un silence d’État" (Soteca-Belin) paru en octobre 2011, dévoile des centaines d’archives interdites d’accès et révèle une " autre" guerre d’Algérie, où les "héros de l’indépendance" ( = les nationalistes du FLN) – tout du moins une partie d’entre eux – livrent la face obscure de leurs méthodes : enlèvements de masse (il reste aujourd'hui près de 4000 disparus dont les corps n'ont jamais été retrouvés), viols, tortures (par électricité, par noyade, par introduction de corps étrangers dans l'anus, lèvres et nez coupés...), actes de barbarie (la découverte de dizaines de charniers confirme selon l'historien ces pratiques).... Jusqu’à ces "quarante Européens séquestrés" jusqu’à ce que mort s’ensuive pour servir de "donneurs de sang" aux combattants FLN.


Je ne dis pas que certains membres du FLN ne se sont pas livrés à des exactions et des violences inouïes , mais tu comprendras qu'après plus de 130 ans de colonisation , de tortures et autres crimes effroyables , certains usent de la violence , et pas qu'un peu.

Je ne cherche pas à justifier ce qu'on commis ces membres du FLN , mais tu reconnaîtras que le nombre de leurs victimes est dérisoire face au massacre perpétré à l'encontre du peule algérien , non seulement pendant la guerre d'indépendance mais aussi avant.


C’est aussi une réalité connue que la population algérienne, dont certains militaires rêvaient la disparition comme celle des Indiens d’Amérique, a été multipliée par plus de 4 de 1870 à 1962. Contrairement au discours justifiant la colonisation par un droit ou un devoir de civilisation, par «nos» hôpitaux et «nos» médecins, cette augmentation de la population est due à un ensemble de facteurs où la résistance populaire a pris aussi un aspect démographique – ce que les Québécois ont appelé la «revanche des berceaux». Il est non moins vrai que les Instituts Pasteur installés en Afrique du Nord, comme en Indochine et en Afrique noire, ont permis des progrès de la médecine importants. On sait qu’il suffirait aujourd’hui de pas grand-chose pour faire disparaître certaines maladies qui sévissent encore dans le tiers-monde : le paludisme, le choléra…, mais on sait aussi que c’est une affaire de gros sous, comme l’a en partie été la colonisation.


Lire : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Cordialement et à +
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 30 Juil - 6:24

mario-franc_lazur a écrit:
ASHTAR a écrit:

Nous avons payé pour que des coopérant français viennent nous enseigner ,bien sûr la première clique faisait ses études en France !


En as-tu un bon souvenir de ces enseignants, mon cher ali ASHTAR, ces enseignants dont j'ai fait partie ?...

C'était de très bons enseignants en effet ,ils se tuaient pour nous faire enseigner ,jusqu'en perdre la raison parfois .Je me rappelle mon prof du français ,qui avait entendu un mouvement et a cru que cétait moi ,il m'a appelé et m'a mit dehors..'était la pire punition qu'il pouvait m'infliger ,moi qui l'aimait bien !
Mais lorsque je lui ai dit que ce n'est pas moi il m'a envoyé un coup de botte au derrière !
Je suis sorti injustement devant la porte.
Depuis je ne levais plus le doigt pour répondre ,mais faisais mes devoirs convenablement et avais des bonnes notes .
A la fin de l'année la composition contenait une rédaction sur une fille qui avait perdu la vue et qu'on devait imaginer la suite .J'avais imaginé que cette pauvre fille était avec son père à la pharmacie du village où il se trouvait par hasard un Docteur des yeux qui vient juste d'ouvrir son cabinet. Il remarqua la fille et lui fait une consultation gratuite sur place ,et decide de lui faire une opération à ses dépens ,puisque son père était pauvre .
L'opération a réussi et la fille retrouva la vue .
C'était une publicité merveilleuse pour le docteur du village qui bientôt son cabinet devient rempli de clients de tous les alentours !

Le prof était très content de ma rédaction qui en plus contenait zéro faute de grammaire etc;et m'a mit un 19/20 .
En plus il m'invita de lire ma rédaction aux élèves qui ont beaucoup apprécié .

Il m'a appelé et m'a couvert de ses bras et m'a dis " je suis vraiment désolé de t'avoir mis à la porte ,je t'ai injustement jugé !" ,émus je reprenais ma place en versant des larmes comme aujourd'hui même en t'écrivant cela .

Depuis je savais que les hommes étaient faible et que parfois ils faisaient des injustices sans le vouloir (surtout les bons d'entre eux).

Mon impression en général était bonne ,en plus les profs( chrétiens) lors de nos prières qu'on faisaient dans la cours nous surveillaient et même tiraient les oreilles de ceux qui faisait de la prière un jeu ! D'autres ne fumaient pas durant le ramadan en notre présence et d'autres même faisaient le ramadan .





Revenir en haut Aller en bas
Roger76




la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif    la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 30 Juil - 8:29

Félicitations Abdullah, tu accomplis le tour de force de réduire vingt siècles de conquêtes territoriales à un quart d'heure de vidéo n'ayant rien à voir avec les guerres de conquêtes et de colonisations.
Heureusement que tu commentes que pour ta part tu ne vois aucun aspect positif à ce genre de colonisation.
Car tes vidéos dont la véracité n'est nullement établie ne portent en rien sur les aspects positifs ou négatifs des diverses conquêtes territoriales menées par des conquérants de tous poils depuis plus de vingt siècles mais très précisément sur une guerre de "décolonisation".
Ce n'est pas le sujet traité.
Revenir en haut Aller en bas
Abdullah

Abdullah


la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 EmptyMer 30 Juil - 10:38

Roger76 a écrit:
Félicitations Abdullah, tu accomplis le tour de force de réduire vingt siècles de conquêtes territoriales à un quart d'heure de vidéo n'ayant rien à voir avec les guerres de conquêtes et de colonisations.
Heureusement que tu commentes que pour ta part tu ne vois aucun aspect positif à ce genre de colonisation.
Car tes vidéos dont la véracité n'est nullement établie ne portent en rien sur les aspects positifs ou négatifs des diverses conquêtes territoriales menées par des conquérants de tous poils depuis plus de vingt siècles mais très précisément sur une guerre de "décolonisation".
Ce n'est pas le sujet traité.

Je le dis et le redis.

Pour moi il n'y a strictement aucun aspect positif à ce genre de colonisation , zéro.
Mes ancêtres ont souffert de cette colonisation , ma grand-mère m'a raconté l'état de soumission dans lequel ils étaient dans leur propre pays sous la tutelle des colons français , elle qui pourtant lorsqu'elle a vécue en France pays qu'elle respectait ainsi que les français, s'est intégrée tout en respectant les traditions de son pays d'origine et sa culture , a eu des amis français , a finit peu avant sa mort en disant "Ils ne nous aiment pas" ...
Donc que tu doutes de la véracité de ces vidéos , ça me fait doucement rigoler.

Je suppose que tu n'as pas d'origine algérienne ou maghrébine , je ne t'en veux pas car tu ne peux pas comprendre ce genre de choses  la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 871642
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   la colonisation : positif et négatif ... - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
la colonisation : positif et négatif ...
Revenir en haut 
Page 7 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Négatif /Positif
» Mantra magique pour transformer le négatif en positif
» Benoit XVI et la colonisation des Amériques
» L'appropriation des terres: une nouvelle colonisation ?
» Définition d'un égrégore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: