Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 la colonisation : positif et négatif ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: la colonisation : positif et négatif ...   Mer 23 Juin 2010, 10:32

Rappel du premier message :

23 juin 2010

Il est remarquable que nos frères africains , habitant en Afrique,  ou bien vivant en France ou en Belgique, sont amers à la pensée de la défunte colonisation et n’y voient que des aspects négatifs !


Qu’en est-il en fait ???

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
pinson




MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 06 Sep 2016, 12:14

Tonton a écrit:


Les colonies, je pense que nous pouvons tourner la page, sans oublier autant les aspects positifs et négatifs. Tout est à moitié vide ou à moitié plein, cela dépend de notre niveau d'exigence et de nos rapports avec la miséricorde.

Voilà qui est bien parlé , l'ami .....
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mer 07 Sep 2016, 16:11


Les colonisations, j'en ai été acteur et témoin.

Si vraiment on peut parler de colonisation dans le cas du Maroc sous régime de Protectorat.

Le Maroc à l'opposé des "départements français" d'Algérie n'a jamais été une colonie française.

Il y avait du positif, beaucoup de positif si on considère l'état de sous-développement de ces pays qui ont été colonisés très justement parce que colonisables.

Mais aujourd'hui j'occulte tout le positif pour mieux faire ressortir quelque chose qui partout en Afrique a été négatif, très négatif.

Les pays d'Afrique ex-colonisés ou sous mandat ont tous gardé de leurs anciens colonisateurs leurs travers bien plus que leurs éventuelles qualités.

C'est le cas entre autres du bakchich.
A l'origine en Perse en Turquie c'était le petit cadeau d'amitié que l'invité faisait à son hôte...
En Egypte aussi si je ne me trompe.
Une coutume tout à fait honorable.

Mais c'est devenu depuis une institution qui a gangrené tous les appareils d'Etat, les services, tous les rouages de l'économie.

Notre domestique marocaine était souffrante : ma mère insiste pour qu'elle aille se faire soigner à l'hôpital (entièrement gratuit), la domestique ne voulait pas, "ils vont me faire payer".
En effet elle a dû payer son backchich au chaouch, à l'infirmier, à chaque porte...
Et le prix à payer montait avec le grade du bénéficiaire...

La corruption les magouilles la tricherie ont pris une ampleur jamais égalée, du plus petit dès qu'il a le moindre pouvoir, au plus haut des Etats.

Que ce soit chez les anciens colonisateurs ou chez les "décolonisés".

Pas de marché sans commission et rétro-commission.

Certes les petits cadeaux entretiennent l'amitié mais quand des potentats africains détournent à leur profil et celui de leurs proches les aides financières des pays développés aux états pauvres et sous-alimentés il y a de quoi être écœurés.

Certes les ex-colonisés auraient pu choisir d'hériter des qualités de leurs colonisateurs, ils n'en manquaient pas, ils ont choisi le pire.

A qui la faute ?
Revenir en haut Aller en bas
Nabil80

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mer 07 Sep 2016, 17:11

Roger76 a écrit:

Les colonisations, j'en ai été acteur et témoin.

Si vraiment on peut parler de colonisation dans le cas du Maroc sous régime de Protectorat.

Le Maroc à l'opposé des "départements français" d'Algérie n'a jamais été une colonie française.

Il y avait du positif, beaucoup de positif si on considère l'état de sous-développement de ces pays qui ont été colonisés très justement parce que colonisables.

Mais aujourd'hui j'occulte tout le positif pour mieux faire ressortir quelque chose qui partout en Afrique a été négatif, très négatif.

Les pays d'Afrique ex-colonisés ou sous mandat ont tous gardé de leurs anciens colonisateurs leurs travers bien plus que leurs éventuelles qualités.

C'est le cas entre autres du bakchich.
A l'origine en Perse en Turquie c'était le petit cadeau d'amitié que l'invité faisait à son hôte...
En Egypte aussi si je ne me trompe.
Une coutume tout à fait honorable.

Mais c'est devenu depuis une institution qui a gangrené tous les appareils d'Etat, les services, tous les rouages de l'économie.

Notre domestique marocaine était souffrante : ma mère insiste pour qu'elle aille se faire soigner à l'hôpital (entièrement gratuit), la domestique ne voulait pas, "ils vont me faire payer".
En effet elle a dû payer son backchich au chaouch, à l'infirmier, à chaque porte...
Et le prix à payer montait avec le grade du bénéficiaire...

La corruption les magouilles la tricherie ont pris une ampleur jamais égalée, du plus petit dès qu'il a le moindre pouvoir, au plus haut des Etats.

Que ce soit chez les anciens colonisateurs ou chez les "décolonisés".

Pas de marché sans commission et rétro-commission.

Certes les petits cadeaux entretiennent l'amitié mais quand des potentats africains détournent à leur profil et celui de leurs proches les aides financières des pays développés aux états pauvres et sous-alimentés il y a de quoi être écœurés.

Certes les ex-colonisés auraient pu choisir d'hériter des qualités de leurs colonisateurs, ils n'en manquaient pas, ils ont choisi le pire.

A qui la faute ?
mais la grande question c est qui a mit ces régimes dans le pouvoir avant de quitté l Afrique ? qui a soutenu des dictature sanguine pour protéger ces intérêts économiques ?? Habré au Tchad , Mobutu Sese Seko au Congo , Jean-Bedel Bokassa centre d afrique ...
qui a préparé des coup d état dans l Afrique pour éliminer les opposants des ex colonisateurs grâce aux tentatives de renversement téléguidées par la cellule africaine de l'Élysée qu'anime Jacques Foccart ? Sylvanus Olympio au togo , Thomas Sankara Burkina Faso ...
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mer 07 Sep 2016, 17:15

Roger76 a écrit:
[...] Notre domestique marocaine était souffrante : ma mère insiste pour qu'elle aille se faire soigner à l'hôpital (entièrement gratuit), la domestique ne voulait pas, "ils vont me faire payer".
En effet elle a dû payer son backchich au chaouch, à l'infirmier, à chaque porte...
Et le prix à payer montait avec le grade du bénéficiaire... [...]

Et il-y-a d'autres pratiques répréhensibles :

En 2014 j'ai conduit en pleine nuit mon fils de moins d'1 an aux urgences pédiatriques de Casablanca, en compagnie de ma femme et de sa soeur qui est infirmière dans une clinique.

Ils ont voulu faire passer mon fils devant d'autres enfants dont la plupart me semblaient dans un état plus urgent.

Probablement du fait que mon fils a la nationalité française et qu'il-y-avait ma belle-soeur (une consoeur professionnelle).

Je me suis insurgé contre cette pratique en leur expliquant qu'elle est contraire aux valeurs et prescriptions islamiques.

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 08 Sep 2016, 10:19

Nabil80 a écrit:
Roger76 a écrit:

Les colonisations, j'en ai été acteur et témoin.

Si vraiment on peut parler de colonisation dans le cas du Maroc sous régime de Protectorat.

Le Maroc à l'opposé des "départements français" d'Algérie n'a jamais été une colonie française.

Il y avait du positif, beaucoup de positif si on considère l'état de sous-développement de ces pays qui ont été colonisés très justement parce que colonisables.

Mais aujourd'hui j'occulte tout le positif pour mieux faire ressortir quelque chose qui partout en Afrique a été négatif, très négatif.

Les pays d'Afrique ex-colonisés ou sous mandat ont tous gardé de leurs anciens colonisateurs leurs travers bien plus que leurs éventuelles qualités.

C'est le cas entre autres du bakchich.
A l'origine en Perse en Turquie c'était le petit cadeau d'amitié que l'invité faisait à son hôte...
En Egypte aussi si je ne me trompe.
Une coutume tout à fait honorable.

Mais c'est devenu depuis une institution qui a gangrené tous les appareils d'Etat, les services, tous les rouages de l'économie.

Notre domestique marocaine était souffrante : ma mère insiste pour qu'elle aille se faire soigner à l'hôpital (entièrement gratuit), la domestique ne voulait pas, "ils vont me faire payer".
En effet elle a dû payer son backchich au chaouch, à l'infirmier, à chaque porte...
Et le prix à payer montait avec le grade du bénéficiaire...

La corruption les magouilles la tricherie ont pris une ampleur jamais égalée, du plus petit dès qu'il a le moindre pouvoir, au plus haut des Etats.

Que ce soit chez les anciens colonisateurs ou chez les "décolonisés".

Pas de marché sans commission et rétro-commission.

Certes les petits cadeaux entretiennent l'amitié mais quand des potentats africains détournent à leur profil et celui de leurs proches les aides financières des pays développés aux états pauvres et sous-alimentés il y a de quoi être écœurés.

Certes les ex-colonisés auraient pu choisir d'hériter des qualités de leurs colonisateurs, ils n'en manquaient pas, ils ont choisi le pire.

A qui la faute ?
mais la grande question c est qui a mit ces régimes dans le pouvoir avant de quitté l Afrique ? qui a soutenu des dictature sanguine pour protéger ces intérêts économiques ?? Habré  au Tchad , Mobutu Sese Seko au Congo , Jean-Bedel Bokassa centre d afrique ...
qui a préparé des coup d état dans l Afrique pour éliminer les opposants des ex colonisateurs grâce aux tentatives de renversement téléguidées par la cellule africaine de l'Élysée qu'anime Jacques Foccart   ? Sylvanus Olympio au togo , Thomas Sankara Burkina Faso ...



Et Senghor, apôtre de la paix ! Sekou Touré, militant marxiste ? Qui les a mis au pouvoir ?

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tonton




MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Dim 11 Sep 2016, 18:18

Cyril 84 a écrit:
Roger76 a écrit:
[...] Notre domestique marocaine était souffrante : ma mère insiste pour qu'elle aille se faire soigner à l'hôpital (entièrement gratuit), la domestique ne voulait pas, "ils vont me faire payer".
En effet elle a dû payer son backchich au chaouch, à l'infirmier, à chaque porte...
Et le prix à payer montait avec le grade du bénéficiaire... [...]

Et il-y-a d'autres pratiques répréhensibles :

En 2014 j'ai conduit en pleine nuit mon fils de moins d'1 an aux urgences pédiatriques de Casablanca, en compagnie de ma femme et de sa soeur qui est infirmière dans une clinique.

Ils ont voulu faire passer mon fils devant d'autres enfants dont la plupart me semblaient dans un état plus urgent.

Probablement du fait que mon fils a la nationalité française et qu'il-y-avait ma belle-soeur (une consoeur professionnelle).

Je me suis insurgé contre cette pratique en leur expliquant qu'elle est contraire aux valeurs et prescriptions islamiques.

C'est certainement en lien à la fois à l'idée du pouvoir d'achat idéalisé du français, qui aura de quoi, et au fait qu'il y a effectivement des " passes droits " accordés aux gens du milieux.

J'ai fait l'expérience sur Paris une fois avec un jeune IMC. Normalement cela n'arrive jamais, mais une des lanières de son lève personne a cédé, le faisant chuté sur le bord de la baignoire.

Il avait déjà des plaques de métal, donc pas le choix direction les urgences. Une fois sur place, il disait, " on est pas sortis, ils s'en foutent des handicapés, ils considèrent que nous avons tt notre temps "...effectivement.

j'ai fini par toper une IDE, pour lui dire que je devais reprendre ma fonction demain matin et vu l'allure, je risquai de ne pas avoir de train pour rentrer dans le 78. Tout s'est accéléré...

Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 27 Avr 2018, 18:50

1.5 millions de victimes selon les autorités algériennes et 300 000 selon les autorités françaises ( en 4-7 ans !!) le vrai chiffre se trouve sûrement entre les deux estimations  ...n'est-ce pas cher Mario  un génocide  ou un aumoins un crime odieux qu'il est degeulasse de défendre ??
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 27 Avr 2018, 20:23

Thedjezeyri14 a écrit:
1.5 millions de victimes selon les autorités algériennes et 300 000 selon les autorités françaises ( en 4-7 ans !!) le vrai chiffre se trouve sûrement entre les deux estimations  ...n'est-ce pas cher Mario  un génocide  ou un aumoins un crime odieux qu'il est degeulasse de défendre ??

1) De quelle date à quelle date, STP. Sois précis! Et chiffres de la population algérienne au début et à la fin de cet intervalle de temps ?

2) Dans le même intervalle de temps combien de victimes françaises ?

Et 3), combien de victimes durant la Décennie Noire ?


Thedjezeyri14 a écrit:
...........; un crime odieux qu'il est degeulasse de défendre ??

Cette guerre fut une criminelle erreur, je suis d'accord avec toi, mais certainement pas d'accord avec ton qualificatif de "génocide" ...

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 27 Avr 2018, 21:15

mario-franc_lazur a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:
...........; un crime odieux qu'il est degeulasse de défendre ??



Cette guerre fut une criminelle erreur, je suis d'accord avec toi, mais certainement pas d'accord avec ton qualificatif de "génocide" ...


Quel est ton chiffre ou pourcentage pour parler de génocide ?? Parceque la.première condition de la définition qui est d'en finir avec la population à clairement était mentionné par des dirigeants français depuis le début de l'occupation quant aux chiffres que j'ai donné ils concernent la période 54-62 ou plus précisément 54-58.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 27 Avr 2018, 21:20

Thedjezeyri14 a écrit:
1.5 millions de victimes selon les autorités algériennes et 300 000 selon les autorités françaises ( en 4-7 ans !!) le vrai chiffre se trouve sûrement entre les deux estimations  ...n'est-ce pas cher Mario  un génocide  ou un aumoins un crime odieux qu'il est degeulasse de défendre ??

Ces crimes dégueulasses comme tu dis sont dus à l'entêtements de gouvernements qui n'ont pas vu que l'ére des colonies était passée et qu'il fallait songer à la liberté des peuples à disposer d'eux-mêmes. Il est incroyable qu'ils se soient engagés dans des guerres sans issue au lieu de trouver des solutions politiques. C'était de la bêtise, de l'arrogance puis après l'engrenage de la guerre.

Maintenant comment cela s'est-il passé? en 1962 j'avais 11 ans donc j'entendais des choses à la radio que je ne comprenais pas, mais parmi les voisins il y en avait qui avaient des fils de 18 ans et au lieu de faire leur service militaire on les envoyait en Algérie. Ils en revenait assez traumatisés par ce qu'ils avaient vu et ce qu'ils avaient dû faire.


Thedjezeyri14 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Cette guerre fut une criminelle erreur, je suis d'accord avec toi, mais certainement pas d'accord avec ton qualificatif de "génocide"...

Quel est ton chiffre ou pourcentage pour parler de génocide ?? Parceque la.première condition de la définition qui est d'en finir avec la population  à clairement était mentionné par des dirigeants français depuis le début de l'occupation quant aux chiffres que j'ai donné ils concernent la période 54-62 ou plus précisément 54-58.

Il y a eu une vague de rapatriés d'Algérie, j'en avais dans ma classe. A leur façon de parler des Algériens ce que tu dis ne m'étonne pas. Là j'étais plus grande, c'était en 1967.

_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 27 Avr 2018, 21:48

cailloubleu* a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:



Quel est ton chiffre ou pourcentage pour parler de génocide ?? Parceque la.première condition de la définition qui est d'en finir avec la population  à clairement était mentionné par des dirigeants français depuis le début de l'occupation quant aux chiffres que j'ai donné ils concernent la période 54-62 ou plus précisément 54-58.

Il y a eu une vague de rapatriés d'Algérie, j'en avais dans ma classe. A leur façon de parler des Algériens ce que tu dis ne m'étonne pas. Là j'étais plus grande, c'était en 1967.
+1
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Sam 28 Avr 2018, 10:24

Thedjezeyri14 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:
...........; un crime odieux qu'il est degeulasse de défendre ??



Cette guerre fut une criminelle erreur, je suis d'accord avec toi, mais certainement pas d'accord avec ton qualificatif de "génocide" ...


Quel est ton chiffre ou pourcentage pour parler de génocide ?? Parceque la.première condition de la définition qui est d'en finir avec la population  à clairement était mentionné par des dirigeants français depuis le début de l'occupation quant aux chiffres que j'ai donné ils concernent la période 54-62 ou plus précisément 54-58.


Un génocide est une volonté de détruire un peuple. Ce qui n'a jamais été dans les intentions de la France.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Dim 29 Avr 2018, 18:11

ASHTAR a écrit:
Je vous propose cette vidéo:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et la colonisation arabe elle est bonne ou mauvaise ?
Les berbères et kabyles sont les vrais algériens
L'esclavage fait par les arabes c'est du bon esclavage peut-être ?

On a tous , je dis tous commis des horreurs au nom de nos peuples respectifs il serait bon souhaitable de ne pas passer son temps a accuser les hommes et les femmes de l'an 2018 des méfaits de leur aïeux. Occidentaux européen ou arabes.

Les cas d'esclavages existent encore en 2018 dans pas mal de pays islamiques.

Chacun chez soi et les poule seront bien gardées .

Autres époque autres mœurs en 2018 on ne colonise plus officiellement mais on domine par l'argent les pays.

Ou sont les italiens qui devrait payer la colonisation romaine des gaulois, et des pays autour de la méditerranée ?

AUCUN peuple n'a le droit de dominer un autre peuple au nom de sa religion.

Je ne suis pas responsable des colonisations françaises trop jeune pour le avoir vécues.

La haine et la vengeance sont de très mauvaises conseillères dans les relations humaines.
Seule les hommes et les femmes sans cervelle ce vengent .
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Dim 29 Avr 2018, 18:35

mario-franc_lazur a écrit:


Un génocide est une volonté de détruire un peuple. Ce qui n'a jamais été dans les intentions de la France.

Un génocide physique, certainement pas. mais peut-être une volonté chez certains de génocider la culture musulmane. Je pense par exemple aux "dévoilements" publics de femmes...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Dim 29 Avr 2018, 18:52

OlivierV a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Un génocide est une volonté de détruire un peuple. Ce qui n'a jamais été dans les intentions de la France.

Un génocide physique, certainement pas. mais peut-être une volonté chez certains de génocider la culture musulmane. Je pense par exemple aux "dévoilements" publics de femmes...


Du temps de la colonisation, je ne pense pas : Lyautey, au Maroc, avait interdit aux Européens d'entrer dans les mosquées, et cela pour respecter ces lieux sacrés .

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Dim 29 Avr 2018, 19:23

mario-franc_lazur a écrit:
OlivierV a écrit:


Un génocide physique, certainement pas. mais peut-être une volonté chez certains de génocider la culture musulmane. Je pense par exemple aux "dévoilements" publics de femmes...


Du temps de la colonisation, je ne pense pas : Lyautey, au Maroc, avait interdit aux Européens d'entrer dans les mosquées, et cela pour respecter ces lieux sacrés .

C'était juste une réflexion suite aux justifications données par certains islamophobes en matière de colonisation...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
_Michael_AD

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Dim 29 Avr 2018, 20:21



« Célébration du plus gros génocide de l’histoire de l’humanité ! - L’invasion de Christophe Colomb en Amérique


de Sandra Véringa | 11 octobre 2016


L’arrivée de Colomb en ce jour néfaste de 1492 marqua le début du plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité qui vit la destruction et l’annihilation d’entre 30 et plus de 100 millions d’indigènes, selon les sources, depuis cette époque sur l’ensemble du continent des Amériques. Si les chiffres sont toujours débattus, le massacre généralisé, qui continue de nos jours alors que nous écrivons ces lignes, aux Etats-Unis, au Canada, au Brésil, dans la forêt amazonienne et là où des intérêts liés aux ressources naturelles et leur exploitation par les corporations et gouvernements sont en jeu, lui est totalement avéré par les archives.

Célébrer le jour de Colomb, célébrer le mythe de la civilisation apportée au “nouveau monde”, c’est célébrer le plus grand holocauste qui s’est tenu sur cette planète et pour l’expliquer un peu mieux, laissons la place aux historiens et à la parole historique autochtone.

Ce que nous dit l’histoire hors propagande coloniale
[Ndlr : c'est-à-dire que c'est les soi-disant maladies, les blablabla...]

[...]


L’histoire officielle veut nous faire croire depuis des décennies que la population amérindienne pré-colombienne était de quelques centaines de milliers d’individus vivant disséminés sur le continent de manière nomade et arriérée. Cette vision d’un monde obscur et de survie extrême, servant la doxa coloniale, est balayée par les nouvelles études universitaires.

[...]


L’Amérique pré-colombienne:

Charles C. Mann, journaliste au magazine “Science”, auteur de 4 ouvrages dont “1491, nouvelles révélations sur les Amériques avant Colomb”, Vintage Book, 2005 ~ Extraits traduits par Résistance 71~

“Lorsque Cortez arriva, d’après les chercheurs de l’université de Berkeley, Californie, Cook et Borah, 25.2 millions de personnes vivaient dans la région centrale du Mexique seule, une zone de 125 000 km2. Après son arrivée, la démographie de toute la région s’effondra. Dans les années 1620-25, il ne restait plus que 730 000 Indiens, approximativement 3% de la population originale avant la première apparition des colons. Cook et Borah ont calculé que cette zone précise n’a pas retrouvé sa population du XVème siècle avant la fin des années 1960.

Dès l’époque de Bartolomé de Las Casas, les Européens ont su que leur arrivée avait amené une catastrophe pour les populations des Américains natifs. “Nous avons détruit bien des royaumes ; où l’Espagnol passa, conquît et découvrit, ce fut comme si un feu avait traversé l’endroit, détruisant tout sur son passage.” écrivit Pedro Cieza de León, le grand voyageur de l’après conquête du Pérou.”

“Il est vrai que les conquistadores ne voulaient pas la mort en masse des Indiens ; mais ce désir n’était en rien motivé par un élan humanitaire. Les Espagnols voulaient en effet que les indigènes soient utilisés comme source de travail forcé (esclavage). De fait, les morts en masse des Indiens fut un tel coup dur financier aux colonies, qu’elles menèrent, d’après Borah à une ‘dépression économique’, qui dura plus d’un siècle. Pour se repourvoir en main d’œuvre, les Espagnols commencèrent à importer des esclaves d’Afrique.”

N’oublions pas non plus que lorsque les chrétiens arrivèrent sur ce continent, y vivaient déjà les grandes civilisations centralisées Inca et Maya, et plus au nord les confédérations des grandes nations des plaines centrales (Cheyennes, Sioux, Arapahos, Commanches, Apaches), au nord-est la confédération iroquoise, les nations algonquines, toutes avec un mode de gouvernance gérant, de manière centralisée (Inca, Aztèque) ou non, des millions de personnes.

[...] »

Suite ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Autres liens :

Les 12 pires génocides de l'histoire de l'humanité

Durant l'histoire de l'humanité, l'être humain a commis des actes de barbarie terribles qui ont marqué les esprits à jamais. Certains leader aux convictions effrayantes ont décimé des peuples pour atteindre leur but. Hommes, femmes et enfants ont souffert de la folie humaine à travers les siècles.

Retrouvez ici la liste des pires génocides de l'histoire de l'humanité :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


.../...
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Lun 30 Avr 2018, 07:57

_Michael_AD a écrit:


« Célébration du plus gros génocide de l’histoire de l’humanité ! - L’invasion de Christophe Colomb en Amérique


de Sandra Véringa | 11 octobre 2016


L’arrivée de Colomb en ce jour néfaste de 1492 marqua le début du plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité qui vit la destruction et l’annihilation d’entre 30 et plus de 100 millions d’indigènes, selon les sources, depuis cette époque sur l’ensemble du continent des Amériques. Si les chiffres sont toujours débattus, le massacre généralisé, qui continue de nos jours alors que nous écrivons ces lignes, aux Etats-Unis, au Canada, au Brésil, dans la forêt amazonienne et là où des intérêts liés aux ressources naturelles et leur exploitation par les corporations et gouvernements sont en jeu, lui est totalement avéré par les archives.

Célébrer le jour de Colomb, célébrer le mythe de la civilisation apportée au “nouveau monde”, c’est célébrer le plus grand holocauste qui s’est tenu sur cette planète et pour l’expliquer un peu mieux, laissons la place aux historiens et à la parole historique autochtone.

Ce que nous dit l’histoire hors propagande coloniale
[Ndlr : c'est-à-dire que c'est les soi-disant maladies, les blablabla...]

[...]


L’histoire officielle veut nous faire croire depuis des décennies que la population amérindienne pré-colombienne était de quelques centaines de milliers d’individus vivant disséminés sur le continent de manière nomade et arriérée. Cette vision d’un monde obscur et de survie extrême, servant la doxa coloniale, est balayée par les nouvelles études universitaires.

[...]


L’Amérique pré-colombienne:

Charles C. Mann, journaliste au magazine “Science”, auteur de 4 ouvrages dont “1491, nouvelles révélations sur les Amériques avant Colomb”, Vintage Book, 2005 ~ Extraits traduits par Résistance 71~

“Lorsque Cortez arriva, d’après les chercheurs de l’université de Berkeley, Californie, Cook et Borah, 25.2 millions de personnes vivaient dans la région centrale du Mexique seule, une zone de 125 000 km2. Après son arrivée, la démographie de toute la région s’effondra. Dans les années 1620-25, il ne restait plus que 730 000 Indiens, approximativement 3% de la population originale avant la première apparition des colons. Cook et Borah ont calculé que cette zone précise n’a pas retrouvé sa population du XVème siècle avant la fin des années 1960.

Dès l’époque de Bartolomé de Las Casas, les Européens ont su que leur arrivée avait amené une catastrophe pour les populations des Américains natifs. “Nous avons détruit bien des royaumes ; où l’Espagnol passa, conquît et découvrit, ce fut comme si un feu avait traversé l’endroit, détruisant tout sur son passage.” écrivit Pedro Cieza de León, le grand voyageur de l’après conquête du Pérou.”

“Il est vrai que les conquistadores ne voulaient pas la mort en masse des Indiens ; mais ce désir n’était en rien motivé par un élan humanitaire. Les Espagnols voulaient en effet que les indigènes soient utilisés comme source de travail forcé (esclavage). De fait, les morts en masse des Indiens fut un tel coup dur financier aux colonies, qu’elles menèrent, d’après Borah à une ‘dépression économique’, qui dura plus d’un siècle. Pour se repourvoir en main d’œuvre, les Espagnols commencèrent à importer des esclaves d’Afrique.”

N’oublions pas non plus que lorsque les chrétiens arrivèrent sur ce continent, y vivaient déjà les grandes civilisations centralisées Inca et Maya, et plus au nord les confédérations des grandes nations des plaines centrales (Cheyennes, Sioux, Arapahos, Commanches, Apaches), au nord-est la confédération iroquoise, les nations algonquines, toutes avec un mode de gouvernance gérant, de manière centralisée (Inca, Aztèque) ou non, des millions de personnes.

[...] »

Suite ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Autres liens :

Les 12 pires génocides de l'histoire de l'humanité

Durant l'histoire de l'humanité, l'être humain a commis des actes de barbarie terribles qui ont marqué les esprits à jamais. Certains leader aux convictions effrayantes ont décimé des peuples pour atteindre leur but. Hommes, femmes et enfants ont souffert de la folie humaine à travers les siècles.

Retrouvez ici la liste des pires génocides de l'histoire de l'humanité :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


.../...

Tu es bien certain que ce n'est pas un complot judéo-maçonnique pour salir le christianisme ?

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Lun 30 Avr 2018, 15:35

mario-franc_lazur a écrit:


Un génocide est une volonté de détruire un peuple. Ce qui n'a jamais été dans les intentions de la France.


Comment le sais tu ?? Tu mélange entre la colonisation marocaine-tunisienne et algérienne c'est complètement différent c'est étonnant cette façon de automatiquement défendre les chrétiens et supposé le pire quand c'est des musulmans .

Voyons voir quelques intentions françaises concernant l'Algérie.  

diplomate edmond pelletier a écrit:


Tout ce qui vivait fut voué à la mort ; tout ce qui pouvait être pris fut enlevé, on ne fit aucune distinction d'âge ni de sexe. Cependant l'humanité d'un petit nombre d'officiers sauva quelques femmes et quelques enfants. En revenant de cette funeste expédition, plusieurs de nos cavaliers portaient des têtes au bout de leurs lances et une d'elles servie, dit-on, à un horrible festin

Montagnac a écrit:


Voilà, mon brave ami, comment il faut faire la guerre aux Arabes : tuer tous les hommes jusqu’à l’âge de quinze ans, prendre toutes les femmes et les enfants, en charger des bâtiments, les envoyer aux îles Marquises ou ailleurs ; en un mot en finir, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens…


Victor Hugo a écrit:

Je crois que notre nouvelle conquête est chose heureuse et grande. C’est la civilisation qui marche sur la barbarie. C’est un peuple éclairé qui va trouver un peuple dans la nuit. Nous sommes les Grecs du monde, c’est à nous d’illuminer le monde. Notre mission s’accomplit, je ne chante qu’Hosanna. Vous pensez autrement que moi c’est tout simple. Vous parlez en soldat, en homme d’action. Moi je parle en philosophe et en penseur.
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Lun 30 Avr 2018, 16:03

Thedjezeyri14 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Un génocide est une volonté de détruire un peuple. Ce qui n'a jamais été dans les intentions de la France.


Comment le sais tu ?? Tu mélange entre la colonisation marocaine-tunisienne et algérienne c'est complètement différent c'est étonnant cette façon de automatiquement défendre les chrétiens et supposé le pire quand c'est des musulmans .

Voyons voir quelques intentions françaises concernant l'Algérie.  

diplomate edmond pelletier a écrit:


Tout ce qui vivait fut voué à la mort ; tout ce qui pouvait être pris fut enlevé, on ne fit aucune distinction d'âge ni de sexe. Cependant l'humanité d'un petit nombre d'officiers sauva quelques femmes et quelques enfants. En revenant de cette funeste expédition, plusieurs de nos cavaliers portaient des têtes au bout de leurs lances et une d'elles servie, dit-on, à un horrible festin

Montagnac a écrit:


Voilà, mon brave ami, comment il faut faire la guerre aux Arabes : tuer tous les hommes jusqu’à l’âge de quinze ans, prendre toutes les femmes et les enfants, en charger des bâtiments, les envoyer aux îles Marquises ou ailleurs ; en un mot en finir, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens…


Victor Hugo a écrit:

Je crois que notre nouvelle conquête est chose heureuse et grande. C’est la civilisation qui marche sur la barbarie. C’est un peuple éclairé qui va trouver un peuple dans la nuit. Nous sommes les Grecs du monde, c’est à nous d’illuminer le monde. Notre mission s’accomplit, je ne chante qu’Hosanna. Vous pensez autrement que moi c’est tout simple. Vous parlez en soldat, en homme d’action. Moi je parle en philosophe et en penseur.

Tu n'arrivera jamais à vivre en paix en passant ton temps tes propos, tes penser à vouloir te venger des erreurs du passé.
Je suis chrétien et nullement responsable de la colonisation du nord Afrique.
J'assume mon histoire et je n'en fait pas un patin couffin.
Tu te pleins qu'on généralise mais toi tu ne t'en prive pas pour le faire.
Il faut cesser ce petit jeu stupide de vouloir marcher en avant en ne faisant que regarder derrière soi.
Et quand on parle de colonisation j'aimerai que les arabe définissent eux mêmes leurs propres colonisations en Afrique du nord?.
Que reste-t-il de l'empire ottoman ? que dalle parce qu'il n'y avait plus d'unité au sein du monde islamique.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Lun 30 Avr 2018, 18:49

Thedjezeyri14 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Un génocide est une volonté de détruire un peuple. Ce qui n'a jamais été dans les intentions de la France.


Comment le sais tu ?? Tu mélange entre la colonisation marocaine-tunisienne et algérienne c'est complètement différent c'est étonnant cette façon de automatiquement défendre les chrétiens et supposé le pire quand c'est des musulmans .

Je ne défends pas les Chrétiens, je défends les Français qui tous n'ont pas été des Pelletier ou des Montagnac.

Voici une citation qui te permettra d'être moins brusque dans tes jugements, une citation de Clémenceau, le grand Clémenceau :

Après s'être opposé aux thèses de Jules Ferry sur les devoirs prétendus des races supérieures envers les races inférieures, Clemenceau déclare : « Je ne comprends pas que nous n'ayons pas été unanimes à nous lever d'un bond pour protester violemment contre vos paroles. Non, il n'y a pas de droits des nations dites supérieures sur les nations dites inférieures. N'essayons pas de revêtir la violence du nom hypocrite de civilisation. La conquête que vous préconisez, c'est l'abus pur et simple de la force, ce n'est pas le droit, c'en est la négation. »


_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Lun 30 Avr 2018, 18:57

mario-franc_lazur a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:



Comment le sais tu ?? Tu mélange entre la colonisation marocaine-tunisienne et algérienne c'est complètement différent c'est étonnant cette façon de automatiquement défendre les chrétiens et supposé le pire quand c'est des musulmans .

Je ne défends pas les Chrétiens, je défends les Français qui tous n'ont pas été des Pelletier ou des Montagnac.

Voici une citation qui te permettra d'être moins brusque dans tes jugements, une citation de Clémenceau, le grand Clémenceau :

Après s'être opposé aux thèses de Jules Ferry sur les devoirs prétendus des races supérieures envers les races inférieures, Clemenceau déclare : « Je ne comprends pas que nous n'ayons pas été unanimes à nous lever d'un bond pour protester violemment contre vos paroles. Non, il n'y a pas de droits des nations dites supérieures sur les nations dites inférieures. N'essayons pas de revêtir la violence du nom hypocrite de civilisation. La conquête que vous préconisez, c'est l'abus pur et simple de la force, ce n'est pas le droit, c'en est la négation. »


Comme quoi il faut éviter de dire Les français, Les musulmans, Les chrétiens...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Lun 30 Avr 2018, 19:52

mario-franc_lazur a écrit:


Je ne défends pas les Chrétiens, je défends les Français qui tous n'ont pas été des Pelletier ou des Montagnac.

Voici une citation qui te permettra d'être moins brusque dans tes jugements, une citation de Clémenceau, le grand Clémenceau :

Après s'être opposé aux thèses de Jules Ferry sur les devoirs prétendus des races supérieures envers les races inférieures, Clemenceau déclare : « Je ne comprends pas que nous n'ayons pas été unanimes à nous lever d'un bond pour protester violemment contre vos paroles. Non, il n'y a pas de droits des nations dites supérieures sur les nations dites inférieures. N'essayons pas de revêtir la violence du nom hypocrite de civilisation. La conquête que vous préconisez, c'est l'abus pur et simple de la force, ce n'est pas le droit, c'en est la négation. »




Mais , justement Mario je ne généralisé pas je m'en prend uniquement aux français colonisateur et pas à ceux qui ce sont opposé ni aux français digne et humaniste d'aujourd'hui qui dénoncent les crimes odieux commis par les français en Algérie chose que tu devrais absolument faire toi aussi sans aucune concession ... parceque trouver des excuses à ses crimes du passé est une insulte et un comportement degeulasse unpeu comme ceux qui trouve des excuse aux jihadistes mais , en beaucoup plus gros parcequ'il s'agit de millions de morts .
Revenir en haut Aller en bas
_Michael_AD

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 01 Mai 2018, 01:40

OlivierV a écrit:


Tu es bien certain que ce n'est pas un complot judéo-maçonnique pour salir le christianisme ?



Bonsoir,


L'Église catholique, les prêtres en général (le plus connu étant Bartolomé de Las Casas) ont condamné ces crimes atroces. Tout le monde sait bien que c'est la cupidité, la soif de l'or surtout qui ont motivé toutes ces barbaries.

Ainsi on peut trouver certains témoignages :

- Témoignage sur l’actuel Pérou par le juge de l’Audience de Lima, le Licenciado Fernando de Santillán, daté du 4 Juin 1559 ( Cité par Alejandro Lipschutz dans EL PROBLEMA RACIAL EN LA CONQUISTA DE AMERICA, éd.Siglo XXI, Mexico 1975, page 121) : « ...tuant grand nombre (d’Indiens) en temps de paix, les jetant aux chiens (pour être dévorés), les brûlant, coupant des mains, des pieds, des nez et des seins, violant leurs femmes et leurs filles, mettant le feu à leurs maisons, saccageant leurs semailles ; de sorte qu’ils meurent de froid et de faim, et ne leur resta plus que s’accoutumer, de pure nécessité, à se manger les uns les autres. »

- Témoignages du franciscain Motolinia, dévoué admirateur de Cortés « L’AVIDITÉ de nos Espagnols a détruit et DEPEUPLÉ cette terre davantage que tous les sacrifices humains et guerres homicides pratiqués du temps du paganisme ». Voici la description qu’il donne par exemple d’une mine « La puanteur des cadavres morts dans les mines fut si grande que cela amena la Peste, surtout aux mines de Huaxicán, une demi-lieue aux alentours desquelles à peine il y avait place pour marcher ailleurs que sur des cadavres ou des ossements... » (Motolinia, MEMORIALES, éditions UNAM, Mexico 1971, page 29)

-  Témoignage contemporain du chroniqueur vénitien Gaspar Contarini, qui déclarait devant les membres du Sénat de Venise (le 15 novembre 1525) :

« Cette île (La Española) était tant peuplée que Pedro Martir de Angleria, du Conseil des Indes et chargé d’écrire l’histoire de ces pays, m’affirma qu’entre La Española et La Jamaïque vivaient plus d’un million d’âmes quand Colomb les découvrit. Maintenant, en conséquence des mauvais traitements des Espagnols qui forcèrent ces pauvres hommes à excaver dans les mines d’or (un travail auquel ils n’étaient pas habitués) les faisant désespérer au point que des mères tuaient leurs enfants (pour leur épargner ce sort). Ils disparurent presque tous à tel point qu’il n’en reste plus que sept mille de vivants. »


suite des témoignages (attention passages très choquants):
 

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors que des témoignages de ce genre existent (il faut fouiner dans les très anciennes œuvres, quand l'imprimerie même n'existait pas encore), Wikipedia, pourtant, omet (sciemment) de les mentionner.

Mais, au final, cette avidité (criminelle, génocidaire, ethnocidaire) de l'or vient d'où ?

Du commencement de l'orfèvrerie, des orfèvres c'est-à-dire de l'usure surtout (voir, dans la section « parlons de nous => vidéos » du forum, le documentaire que j'ai posté, intitulé : « Le système monétaire international : Une arnaque planétaire »).

Et qui est à l'origine de ce système spéculatif usurier (les premiers usuriers basés sur l'or, en gros) ? C'est pas moi qui l'invente, c'est marqué dans les manuels d'histoire.

Oui, bien sûr, les extrémistes (je précise, hein !) judéo-francs-maçons avaient déjà infiltré les royaumes européens mais aussi l'Église catholique à l'époque, en particulier via les Marranes.

Ce qui est évoqué sur Wikipédia à propos de l'histoire du « Marranisme » a été totalement Debunked par Carroll Quigley dans son oeuvre : « histoire secrète de l’oligarchie anglo-américaine » (Editions Le Retour Aux Sources).

Qui aborde les points suivants :

1. La mise en place du projet de gouvernance mondiale remonte au XIXème siècle autour de la personnalité de Cecil Rhodes fondateur de la Rhodésie, créateur des bourses d’études Cecil Rhodes qui financeront tous les futurs membres de l’oligarchie mondialiste.
2. Premier projet de mondialisation 1939 : Union Now conçu par Clarence Striet journaliste au New York time et boursier de la fondation Cecil Rhodes.
3 .Pourquoi le monde anglo-saxon conçoit-il ce projet babélien ? Le rôle de la finance Hollandaise et des Marranes immigrés d’Espagne dans les Provinces Unies, les choix messianiques du puritain Cromwell, la city centre financier du monde, la lutte entre le modèle latin catholique et le modèle protestant biblique inspiré par la synagogue.
4. Le nouvel accord douanier transatlantique, le traité de Lisbonne, l’idée folle d’un parlement mondial, la notion envisagée de monnaie mondiale, autant de dispositions conformes au Nouvel Ordre Économique et inspirés par les Think tanks anglo-américains.

.../...
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 01 Mai 2018, 08:04

_Michael_AD a écrit:
OlivierV a écrit:


Tu es bien certain que ce n'est pas un complot judéo-maçonnique pour salir le christianisme ?



Bonsoir,


L'Église catholique, les prêtres en général (le plus connu étant Bartolomé de Las Casas) ont condamné ces crimes atroces. Tout le monde sait bien que c'est la cupidité, la soif de l'or surtout qui ont motivé toutes ces barbaries.



.../...

Si les prêtres ont condamné en général, pourquoi donc avoir pointé du doigt le film avec Gérard Depardieu ? (tiens, dans ce sujet il mérite son nom).

Et pourquoi lier l'orfèvrerie au complot judéo-maçonnique ? Si l'usure, qui était synonyme d'intérêt à l'époque si je ne m'abuse, a été permise aux juifs, c'était bien parce qu'elle était nécessaire et que contrairement aux chrétiens, elle était permise aux juifs.

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 01 Mai 2018, 10:11

OlivierV a écrit:

Si les prêtres ont condamné en général, pourquoi donc avoir pointé du doigt le film avec Gérard Depardieu ? (tiens, dans ce sujet il mérite son nom).

Et pourquoi lier l'orfèvrerie au complot judéo-maçonnique ? Si l'usure, qui était synonyme d'intérêt à l'époque si je ne m'abuse, a été permise aux juifs, c'était bien parce qu'elle était nécessaire et que contrairement aux chrétiens, elle était permise aux juifs.

Don't feed the troll complotiste !  bounce
Car certains en plus d'être paranos et illuminés ont une relation obsessionnelle avec leurs complots.
Si tu leur donne une boite d'allumette, ils passeront le reste de leur vie à fabriquer des Tours Eiffel, des Taj Mahal, etc.
Quand on n'a qu'un marteau, tous les problèmes deviennent des clous…
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 01 Mai 2018, 10:17

Raphaël# a écrit:
OlivierV a écrit:

Si les prêtres ont condamné en général, pourquoi donc avoir pointé du doigt le film avec Gérard Depardieu ? (tiens, dans ce sujet il mérite son nom).

Et pourquoi lier l'orfèvrerie au complot judéo-maçonnique ? Si l'usure, qui était synonyme d'intérêt à l'époque si je ne m'abuse, a été permise aux juifs, c'était bien parce qu'elle était nécessaire et que contrairement aux chrétiens, elle était permise aux juifs.

Don't feed the troll complotiste !  bounce
Car certains en plus d'être paranos et illuminés ont une relation obsessionnelle avec leurs complots.
Si tu leur donne une boite d'allumette, ils passeront le reste de leur vie à fabriquer des Tours Eiffel, des Taj Mahal, etc.
Quand on n'a qu'un marteau, tous les problèmes deviennent des clous…

Il était complotiste Villeret ?


_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 01 Mai 2018, 10:25

Thedjezeyri14 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Je ne défends pas les Chrétiens, je défends les Français qui tous n'ont pas été des Pelletier ou des Montagnac.

Voici une citation qui te permettra d'être moins brusque dans tes jugements, une citation de Clémenceau, le grand Clémenceau :

Après s'être opposé aux thèses de Jules Ferry sur les devoirs prétendus des races supérieures envers les races inférieures, Clemenceau déclare : « Je ne comprends pas que nous n'ayons pas été unanimes à nous lever d'un bond pour protester violemment contre vos paroles. Non, il n'y a pas de droits des nations dites supérieures sur les nations dites inférieures. N'essayons pas de revêtir la violence du nom hypocrite de civilisation. La conquête que vous préconisez, c'est l'abus pur et simple de la force, ce n'est pas le droit, c'en est la négation. »


Mais , justement Mario je ne généralisé pas je m'en prend uniquement aux français colonisateur et pas à ceux qui ce sont opposé ni aux français digne et humaniste d'aujourd'hui qui dénoncent les crimes odieux commis par les français en Algérie chose que tu devrais absolument faire toi aussi sans aucune concession ... parceque trouver des excuses à ses crimes du passé est une insulte et un comportement degeulasse unpeu comme ceux qui trouve des excuse aux jihadistes mais , en beaucoup plus gros parcequ'il s'agit de millions de morts .


Je dois dire que je découvre, grâce à toi, ce qu'a été la colonisation de l'Algérie, au XIXème siècle ! Je ne me suis intéressé qu'au Maroc et ai admiré la politique de Lyautey ; je ne connaissais rien de l'Algérie où je n'ai jamais mis les pieds. Qu'on me pardonne ! Moi, de l'Algérie je ne connaissais que Charles de Foucauld, les Père Blancs, le cardinal Duval , les moines de Tibérine, etc .......

Je viens de lire cette page :    

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'en ai encore des frissons !



Fraternellement.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 01 Mai 2018, 10:37



HORS DU SUJET, supprimé par MFL
Revenir en haut Aller en bas
_Michael_AD

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 01 Mai 2018, 11:14





HORS DU SUJET, supprimé par MFL
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 01 Mai 2018, 12:19




HORS DU SUJET, supprimé par MFL


C'est un site de dialogue : la désinformation, la suspicion systématique, le négationnisme, le simplisme, la haine, etc. ne me semblent pas aller dans le sens du forum et n'apporte rien à la bonne entente générale.
Revenir en haut Aller en bas
_Michael_AD

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 01 Mai 2018, 13:24

Raphaël# a écrit:




HORS DU SUJET, supprimé par MFL


C'est un site de dialogue, la désinformation, la suspicion systématique, le négationnisme, le simplisme, la haine, etc. ne me semblent pas aller dans le sens du forum et n'apporte rien à la bonne entente générale.




HORS DU SUJET, supprimé par MFL



.../...

P.-S. : Vous êtes encore intervenu, à la suite d'un message de OlivierV, avec votre HS sur le complotisme, alors que j'ai donné les informations demandées par le concerné.
Revenir en haut Aller en bas
_Michael_AD

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Jeu 03 Mai 2018, 20:33

Bonsoir,


La colonisation de l'Amérique du Nord résumé en 3 minutes par un cartoon (pour les nuls) :



Une Brève Histoire des États-Unis d'Amérique




Ce cartoon est extrait du documentaire « Bowling for Columbine » de Michael Moore



Un autre cartoon, les États-Unis d'Amérique en 5 minutes :




.../...
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 04 Mai 2018, 07:05

Thedjezeyri14 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Je ne défends pas les Chrétiens, je défends les Français qui tous n'ont pas été des Pelletier ou des Montagnac.

Voici une citation qui te permettra d'être moins brusque dans tes jugements, une citation de Clémenceau, le grand Clémenceau :

Après s'être opposé aux thèses de Jules Ferry sur les devoirs prétendus des races supérieures envers les races inférieures, Clemenceau déclare : « Je ne comprends pas que nous n'ayons pas été unanimes à nous lever d'un bond pour protester violemment contre vos paroles. Non, il n'y a pas de droits des nations dites supérieures sur les nations dites inférieures. N'essayons pas de revêtir la violence du nom hypocrite de civilisation. La conquête que vous préconisez, c'est l'abus pur et simple de la force, ce n'est pas le droit, c'en est la négation. »




Mais , justement Mario je ne généralisé pas je m'en prend uniquement aux français colonisateur et pas à ceux qui ce sont opposé ni aux français digne et humaniste d'aujourd'hui qui dénoncent les crimes odieux commis par les français en Algérie chose que tu devrais absolument faire toi aussi sans aucune concession ... parceque trouver des excuses à ses crimes du passé est une insulte et un comportement degeulasse unpeu comme ceux qui trouve des excuse aux jihadistes mais , en beaucoup plus gros parcequ'il s'agit de millions de morts .

Parle nous de la colonisation arabe et critique là avec autant de raisons que la colonisation française tu serra plus crédible.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 04 Mai 2018, 12:54

ChrisLam a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Je ne défends pas les Chrétiens, je défends les Français qui tous n'ont pas été des Pelletier ou des Montagnac.

Voici une citation qui te permettra d'être moins brusque dans tes jugements, une citation de Clémenceau, le grand Clémenceau :

Après s'être opposé aux thèses de Jules Ferry sur les devoirs prétendus des races supérieures envers les races inférieures, Clemenceau déclare : « Je ne comprends pas que nous n'ayons pas été unanimes à nous lever d'un bond pour protester violemment contre vos paroles. Non, il n'y a pas de droits des nations dites supérieures sur les nations dites inférieures. N'essayons pas de revêtir la violence du nom hypocrite de civilisation. La conquête que vous préconisez, c'est l'abus pur et simple de la force, ce n'est pas le droit, c'en est la négation. »




Mais , justement Mario je ne généralisé pas je m'en prend uniquement aux français colonisateur et pas à ceux qui ce sont opposé ni aux français digne et humaniste d'aujourd'hui qui dénoncent les crimes odieux commis par les français en Algérie chose que tu devrais absolument faire toi aussi sans aucune concession ... parceque trouver des excuses à ses crimes du passé est une insulte et un comportement degeulasse unpeu comme ceux qui trouve des excuse aux jihadistes mais , en beaucoup plus gros parcequ'il s'agit de millions de morts .

Parle nous de la colonisation arabe et critique là avec autant de raisons que la colonisation française tu serra plus crédible.


Et j'aimerais répéter encore une fois ce que je disais à notre frère THED un peu plus haut :

Je dois dire que je découvre, grâce à toi, ce qu'a été la colonisation de l'Algérie, au XIXème siècle ! Je ne me suis intéressé qu'au Maroc et ai admiré la politique de Lyautey ; je ne connaissais rien de l'Algérie où je n'ai jamais mis les pieds. Qu'on me pardonne ! Moi, de l'Algérie je ne connaissais que Charles de Foucauld, les Père Blancs, le cardinal Duval , les moines de Tibérine, etc .......

Je viens de lire cette page :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'en ai encore des frissons !



Fraternellement.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Ven 04 Mai 2018, 15:08

mario-franc_lazur a écrit:


Et j'aimerais répéter encore une fois ce que je disais à notre frère THED un peu plus haut :

Je dois dire que je découvre, grâce à toi, ce qu'a été la colonisation de l'Algérie, au XIXème siècle ! Je ne me suis intéressé qu'au Maroc et ai admiré la politique de Lyautey ; je ne connaissais rien de l'Algérie où je n'ai jamais mis les pieds. Qu'on me pardonne ! Moi, de l'Algérie je ne connaissais que Charles de Foucauld, les Père Blancs, le cardinal Duval , les moines de Tibérine, etc .......

Je viens de lire cette page :    

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'en ai encore des frissons !



Fraternellement.


Je suis soulagé Mario d'apprendre que tu ne parlais pas en connaissance de cause merci pour ton objectivité et sincérité .
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Lun 04 Juin 2018, 22:19

Histoire d'une autre Algérie. Celle de l'occupation Arabo-musulmane.

par M. André SAVELLI, professeur agrégé en histoire au Val de Grâce à Monsieur le Président de la république d’Algérie.

Cliquez ici pour voir le lien qui déformait la mise en page:
 

[Mis en "spoiler" par CR84]

Monsieur le Président,

         En brandissant l’injure du génocide de l’identité algérienne par la France, vous saviez bien que cette identité n’a jamais existé avant 1830. Mr Ferrat Abbas et les premiers nationalistes avouaient l’avoir cherchée en vain.

Vous demandez maintenant repentance pour barbarie : vous inversez les rôles !  

          C’était le Maghreb ou l’Ifriqiya, de la Libye au Maroc. Les populations, d’origine phénicienne (punique), berbère (numide) et romaine, étaient, avant le VIIIème siècle, en grande partie chrétiennes (500 évêchés dont celui d’Hippone / Annaba, avec Saint Augustin). Ces régions agricoles étaient prospères.

          Faut-il oublier que les Arabes, nomades venant du Moyen Orient, récemment islamisés, ont envahi le Maghreb et converti de force, « béçif » (par l’épée), toutes ces populations. «Combattez vos ennemis dans la guerre entreprise pour la religion….Tuez vos ennemis partout où vous les trouverez » (Coran, sourate II, 186-7). Ce motif religieux était élargi par celui de faire du butin, argent, pierreries, trésor, bétail, et aussi bétail humain, ramenant par troupeaux des centaines de milliers d’esclaves berbères; ceci légitimé par le Coran comme récompense aux combattants de la guerre sainte (XLVIII, 19, 20) .Et après quelques siècles de domination arabe islamique, il ne restait plus rien de l’ère punico romano berbère si riche, que des ruines (Abder-Rahman ibn Khaldoun el Hadram , Histoire des Berbères,T I, p.36-37, 40, 45-46. 1382).

          Faut-il oublier aussi que les Turcs Ottomans ont envahi le Maghreb pendant trois siècles, maintenant les tribus arabes et berbères en semi esclavage, malgré la même religion, les laissant se battre entre elles et prélevant la dîme, sans rien construire en contre partie.

           Faut-il oublier que ces Turcs ont développé la piraterie maritime, en utilisant leurs esclaves. Ces pirates barbaresques arraisonnaient tous les navires de commerce en Méditerranée, permettant, outre le butin, un trafic d’esclaves chrétiens, hommes, femmes et enfants.

          Dans l’Alger des corsaires du XVI ème siècle, il y avait plus de 30.000 esclaves enchaînés. D’où les tentatives de destruction de ces bases depuis Charles Quint, puis les bombardements anglais, hollandais et même américain…..Les beys d’Alger et des autres villes se maintenaient par la ruse et la force, ainsi celui de Constantine, destitué à notre venue, ayant avoué avoir fait trancher 12.000 têtes pendant son règne.

         Faut- il oublier que l’esclavage existait en Afrique depuis des lustres et existe toujours. Les familles aisées musulmanes avaient toutes leurs esclaves africains. Les premiers esclavagistes, Monsieur le Président, étaient les négriers noirs eux-mêmes qui vendaient leurs frères aux Musulmans du Moyen Orient, aux Indes et en Afrique (du Nord surtout), des siècles avant l’apparition de la triangulaire avec les Amériques et les Antilles, ce qui n’excuse en rien cette dernière, même si les esclaves domestiques étaient souvent bien traités.

       Faut- il oublier qu’en 1830, les Français sont venus à Alger détruire les repaires barbaresques ottomans qui pillaient la Méditerranée, libérer les esclaves et, finalement, affranchir du joug turc les tribus arabes et berbères opprimées.

        Faut- il oublier qu’en 1830, il y avait à peu près 5.000 Turcs, 100.000 Koulouglis, 350.000 Arabes et 400.000 Berbères dans cette région du Maghreb où n’avait jamais existé de pays organisé depuis les Romains. Chaque tribu faisait sa loi et combattait les autres, ce que l’Empire Ottoman favorisait, divisant pour régner.

         Faut- il oublier qu’en 1830 les populations étaient sous développées, soumises aux épidémies et au paludisme. Les talebs les plus évolués qui servaient de toubibs (les hakems), suivaient les recettes du grand savant « Bou Krat» (ou plutôt Hippocrate), vieilles de plus de 2.000 ans. La médecine avait quand même sérieusement évolué depuis !

         Faut- il oublier qu’à l’inverse du génocide, ou plutôt du massacre arménien par les Turcs, du massacre amérindien par les Américains, du massacre aborigène par les Anglais et du massacre romano-berbère par les Arabes entre l’an 700 et 1500, la France a soigné, grâce à ses médecins (militaires au début puis civils) toutes les populations du Maghreb les amenant de moins d’un million en 1830 en Algérie, à dix millions en 1962.

          Faut- il oublier que la France a respecté la langue arabe, l’imposant même au détriment du berbère, du tamashek et des autres dialectes, et a respecté la religion (ce que n’avaient pas fait les Arabes, forçant les berbères chrétiens à s’islamiser pour ne pas être tués, d’où le nom de « kabyle » - j’accepte).

          Faut- il oublier qu’en 1962 la France a laissé en Algérie, malgré des fautes graves et des injustices, une population à la démographie galopante, souvent encore trop pauvre, - il manquait du temps pour passer du moyen âge au XX ème siècle - mais en bonne santé, une agriculture redevenue riche grâce aux travaux des Jardins d’Essais, des usines, des barrages, des mines, du pétrole, du gaz, des ports, des aéroports, un réseau routier et ferré, des écoles, un Institut Pasteur, des hôpitaux et une université, la poste….. Il n’existait rien avant 1830.! Cette mise en place d’une infrastructure durable, et le désarmement des tribus, ont été capitaux pour l’Etat naissant de l’Algérie.

         Faut-il oublier que les colons français ont asséché, entre autres, les marécages palustres de la Mitidja, y laissant de nombreux morts, pour en faire la plaine la plus fertile d’Algérie, un grenier à fruits et légumes, transformée, depuis leur départ, en zone de friche industrielle.

         Faut-il oublier que la France a permis aux institutions de passer, progressivement, de l’état tribal à un Etat nation, et aux hommes de la sujétion à la citoyenneté en construction, de façon, il est vrai, insuffisamment rapide. Le colonialisme, ou plutôt la colonisation a projeté le Maghreb, à travers l’Algérie, dans l’ère de la mondialisation.

         Faut- il oublier qu’en 1962, un million d’européens ont dû quitter l’Algérie, abandonnant leurs biens pour ne pas être assassinés ou, au mieux, de devenir des habitants de seconde zone, des dhimmis, méprisés et brimés, comme dans beaucoup de pays islamisés. Il en est de même de quelques cent mille israélites dont nombre d’ancêtres s’étaient pourtant installés là 1000 ans avant que le premier arabe musulman ne s’y établisse. Etait-ce une guerre d’indépendance ou encore de religion?

        Faut- il oublier qu’à notre départ en 1962, outre au moins 75.000 Harkis, sauvagement assassinés, véritable crime contre l’humanité, et des milliers d’européens tués ou disparus, après ou avant, il est vrai, les excès de l’O.A .S. Il y a eu plus de 200.000 tués dans le peuple algérien qui refusait un parti unique, beaucoup plus que pendant la guerre d’Algérie.

         C’est cette guerre d’indépendance, avec ses cruautés et ses horreurs de part et d’autre, qui a fondé l’identité algérienne. Les hommes sont ainsi faits !

       Monsieur le Président, vous savez que la France forme de bons médecins, comme de bons enseignants. Vous avez choisi, avec votre premier ministre, de vous faire soigner par mes confrères du Val de Grâce

. L’un d’eux, Lucien Baudens, créa la première Ecole de médecine d’Alger en 1832, insistant pour y recevoir des élèves autochtones. Ces rappels historiques vous inciteront, peut-être, Monsieur le Président, à reconnaître que la France vous a laissé un pays riche, qu’elle a su et pu forger, grâce au travail de toutes les populations, des plus pauvres aux plus aisées - ces dernières ayant souvent connu des débuts très précaires - La France a aussi créé son nom qui a remplacé celui de Barbarie. Personne ne vous demandera de faire acte de repentance pour l’avoir laissé  péricliter, mais comment expliquer que tant de vos sujets, tous les jours, quittent l’Algérie pour la France ? En fait, le passé, diabolisé, désinformé, n’est-il pas utilisé pour permettre la mainmise d’un groupe sur le territoire algérien ?

Je présente mes respects au Président de la République, car j’honore cette fonction.

Un citoyen français, André Savelli,

Professeur agrégé d’Histoire au Val de Grâce.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Lun 04 Juin 2018, 22:42

rosarum a écrit:
Histoire d'une autre Algérie. Celle de l'occupation Arabo-musulmane.

par M. André SAVELLI, professeur agrégé en histoire au Val de Grâce à Monsieur le Président de la république d’Algérie.

Cliquez ici pour voir le lien qui déformait la mise en page:
 

[Mis en "spoiler" par CR84]

Monsieur le Président,

         En brandissant l’injure du génocide de l’identité algérienne par la France, vous saviez bien que cette identité n’a jamais existé avant 1830. Mr Ferrat Abbas et les premiers nationalistes avouaient l’avoir cherchée en vain.

Vous demandez maintenant repentance pour barbarie : vous inversez les rôles !  

          C’était le Maghreb ou l’Ifriqiya, de la Libye au Maroc. Les populations, d’origine phénicienne (punique), berbère (numide) et romaine, étaient, avant le VIIIème siècle, en grande partie chrétiennes (500 évêchés dont celui d’Hippone / Annaba, avec Saint Augustin). Ces régions agricoles étaient prospères.

          Faut-il oublier que les Arabes, nomades venant du Moyen Orient, récemment islamisés, ont envahi le Maghreb et converti de force, « béçif » (par l’épée), toutes ces populations. «Combattez vos ennemis dans la guerre entreprise pour la religion….Tuez vos ennemis partout où vous les trouverez » (Coran, sourate II, 186-7). Ce motif religieux était élargi par celui de faire du butin, argent, pierreries, trésor, bétail, et aussi bétail humain, ramenant par troupeaux des centaines de milliers d’esclaves berbères; ceci légitimé par le Coran comme récompense aux combattants de la guerre sainte (XLVIII, 19, 20) .Et après quelques siècles de domination arabe islamique, il ne restait plus rien de l’ère punico romano berbère si riche, que des ruines (Abder-Rahman ibn Khaldoun el Hadram , Histoire des Berbères,T I, p.36-37, 40, 45-46. 1382).

          Faut-il oublier aussi que les Turcs Ottomans ont envahi le Maghreb pendant trois siècles, maintenant les tribus arabes et berbères en semi esclavage, malgré la même religion, les laissant se battre entre elles et prélevant la dîme, sans rien construire en contre partie.

           Faut-il oublier que ces Turcs ont développé la piraterie maritime, en utilisant leurs esclaves. Ces pirates barbaresques arraisonnaient tous les navires de commerce en Méditerranée, permettant, outre le butin, un trafic d’esclaves chrétiens, hommes, femmes et enfants.

          Dans l’Alger des corsaires du XVI ème siècle, il y avait plus de 30.000 esclaves enchaînés. D’où les tentatives de destruction de ces bases depuis Charles Quint, puis les bombardements anglais, hollandais et même américain…..Les beys d’Alger et des autres villes se maintenaient par la ruse et la force, ainsi celui de Constantine, destitué à notre venue, ayant avoué avoir fait trancher 12.000 têtes pendant son règne.

         Faut- il oublier que l’esclavage existait en Afrique depuis des lustres et existe toujours. Les familles aisées musulmanes avaient toutes leurs esclaves africains. Les premiers esclavagistes, Monsieur le Président, étaient les négriers noirs eux-mêmes qui vendaient leurs frères aux Musulmans du Moyen Orient, aux Indes et en Afrique (du Nord surtout), des siècles avant l’apparition de la triangulaire avec les Amériques et les Antilles, ce qui n’excuse en rien cette dernière, même si les esclaves domestiques étaient souvent bien traités.

       Faut- il oublier qu’en 1830, les Français sont venus à Alger détruire les repaires barbaresques ottomans qui pillaient la Méditerranée, libérer les esclaves et, finalement, affranchir du joug turc les tribus arabes et berbères opprimées.

        Faut- il oublier qu’en 1830, il y avait à peu près 5.000 Turcs, 100.000 Koulouglis, 350.000 Arabes et 400.000 Berbères dans cette région du Maghreb où n’avait jamais existé de pays organisé depuis les Romains. Chaque tribu faisait sa loi et combattait les autres, ce que l’Empire Ottoman favorisait, divisant pour régner.

         Faut- il oublier qu’en 1830 les populations étaient sous développées, soumises aux épidémies et au paludisme. Les talebs les plus évolués qui servaient de toubibs (les hakems), suivaient les recettes du grand savant « Bou Krat» (ou plutôt Hippocrate), vieilles de plus de 2.000 ans. La médecine avait quand même sérieusement évolué depuis !

         Faut- il oublier qu’à l’inverse du génocide, ou plutôt du massacre arménien par les Turcs, du massacre amérindien par les Américains, du massacre aborigène par les Anglais et du massacre romano-berbère par les Arabes entre l’an 700 et 1500, la France a soigné, grâce à ses médecins (militaires au début puis civils) toutes les populations du Maghreb les amenant de moins d’un million en 1830 en Algérie, à dix millions en 1962.

          Faut- il oublier que la France a respecté la langue arabe, l’imposant même au détriment du berbère, du tamashek et des autres dialectes, et a respecté la religion (ce que n’avaient pas fait les Arabes, forçant les berbères chrétiens à s’islamiser pour ne pas être tués, d’où le nom de « kabyle » - j’accepte).

          Faut- il oublier qu’en 1962 la France a laissé en Algérie, malgré des fautes graves et des injustices, une population à la démographie galopante, souvent encore trop pauvre, - il manquait du temps pour passer du moyen âge au XX ème siècle - mais en bonne santé, une agriculture redevenue riche grâce aux travaux des Jardins d’Essais, des usines, des barrages, des mines, du pétrole, du gaz, des ports, des aéroports, un réseau routier et ferré, des écoles, un Institut Pasteur, des hôpitaux et une université, la poste….. Il n’existait rien avant 1830.! Cette mise en place d’une infrastructure durable, et le désarmement des tribus, ont été capitaux pour l’Etat naissant de l’Algérie.

         Faut-il oublier que les colons français ont asséché, entre autres, les marécages palustres de la Mitidja, y laissant de nombreux morts, pour en faire la plaine la plus fertile d’Algérie, un grenier à fruits et légumes, transformée, depuis leur départ, en zone de friche industrielle.

         Faut-il oublier que la France a permis aux institutions de passer, progressivement, de l’état tribal à un Etat nation, et aux hommes de la sujétion à la citoyenneté en construction, de façon, il est vrai, insuffisamment rapide. Le colonialisme, ou plutôt la colonisation a projeté le Maghreb, à travers l’Algérie, dans l’ère de la mondialisation.

         Faut- il oublier qu’en 1962, un million d’européens ont dû quitter l’Algérie, abandonnant leurs biens pour ne pas être assassinés ou, au mieux, de devenir des habitants de seconde zone, des dhimmis, méprisés et brimés, comme dans beaucoup de pays islamisés. Il en est de même de quelques cent mille israélites dont nombre d’ancêtres s’étaient pourtant installés là 1000 ans avant que le premier arabe musulman ne s’y établisse. Etait-ce une guerre d’indépendance ou encore de religion?

        Faut- il oublier qu’à notre départ en 1962, outre au moins 75.000 Harkis, sauvagement assassinés, véritable crime contre l’humanité, et des milliers d’européens tués ou disparus, après ou avant, il est vrai, les excès de l’O.A .S. Il y a eu plus de 200.000 tués dans le peuple algérien qui refusait un parti unique, beaucoup plus que pendant la guerre d’Algérie.

         C’est cette guerre d’indépendance, avec ses cruautés et ses horreurs de part et d’autre, qui a fondé l’identité algérienne. Les hommes sont ainsi faits !



       Monsieur le Président, vous savez que la France forme de bons médecins, comme de bons enseignants. Vous avez choisi, avec votre premier ministre, de vous faire soigner par mes confrères du Val de Grâce

. L’un d’eux, Lucien Baudens, créa la première Ecole de médecine d’Alger en 1832, insistant pour y recevoir des élèves autochtones. Ces rappels historiques vous inciteront, peut-être, Monsieur le Président, à reconnaître que la France vous a laissé un pays riche, qu’elle a su et pu forger, grâce au travail de toutes les populations, des plus pauvres aux plus aisées - ces dernières ayant souvent connu des débuts très précaires - La France a aussi créé son nom qui a remplacé celui de Barbarie. Personne ne vous demandera de faire acte de repentance pour l’avoir laissé  péricliter, mais comment expliquer que tant de vos sujets, tous les jours, quittent l’Algérie pour la France ? En fait, le passé, diabolisé, désinformé, n’est-il pas utilisé pour permettre la mainmise d’un groupe sur le territoire algérien ?

Je présente mes respects au Président de la République, car j’honore cette fonction.

Un citoyen français, André Savelli,

Professeur agrégé d’Histoire au Val de Grâce.
la verité est dure a entendre , ca va faire grincer des dents
finalité , la cause de tous leur drame . l'islam
Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 05 Juin 2018, 06:48

05.06.2018 06:43:45
Bonjour,
Il n'y a plus qu'a attendre les justifications des "ARABES".
La Magreb est-il arabe ou Marocain algérien, tunisien ?
Faut-pas se débiner devants son histoire ou l'aranger pour se faire plaisir et se justifier.

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 05 Juin 2018, 09:12

rosarum a écrit:
Histoire d'une autre Algérie. Celle de l'occupation Arabo-musulmane.

par M. André SAVELLI, professeur agrégé en histoire au Val de Grâce à Monsieur le Président de la république d’Algérie.

(...)


Bah, on risque d'en rester à "ce n'est pas moi qui ai commencé, c'est l'autre".

Comparer ce qu'on fait les musulmans avec ce qu'on fait les français, c'est totalement stérile. On peut aussi parler de la colonisation romaine bien avant, etc, etc...

Mais il y a des arguments que j'ai du mal à entendre. Cette justification de l'envahissement de cette région pour mettre fin à l'esclavage me semble des plus hypocrites. Cela ne se limitait qu'aux chrétiens mis en esclavage.

Dire que la religion était respectée, j'en doute au vu des opérations de "dévoilement" public de femmes.

Dire que les arabes n'étaient pas des citoyens de seconde zone, cela reste à prouver aussi.

Mais oui, concernant l'identité algérienne, probablement s'est elle constituée ainsi...

_________________
"Dans une société établie sur l'esprit de compétition, il ne peut y avoir de fraternité ; et aucune réforme, aucune dictature, aucune méthode éducative ne l'engendrera."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   Mar 05 Juin 2018, 11:20

OlivierV a écrit:
rosarum a écrit:
Histoire d'une autre Algérie. Celle de l'occupation Arabo-musulmane.

par M. André SAVELLI, professeur agrégé en histoire au Val de Grâce à Monsieur le Président de la république d’Algérie.

(...)


Bah, on risque d'en rester à "ce n'est pas moi qui ai commencé, c'est l'autre".

Comparer ce qu'on fait les musulmans avec ce qu'on fait les français, c'est totalement stérile. On peut aussi parler de la colonisation romaine bien avant, etc, etc...

Mais il y a des arguments que j'ai du mal à entendre. Cette justification de l'envahissement de cette région pour mettre fin à l'esclavage me semble des plus hypocrites. Cela ne se limitait qu'aux chrétiens mis en esclavage.

Dire que la religion était respectée, j'en doute au vu des opérations de "dévoilement" public de femmes.

Dire que les arabes n'étaient pas des citoyens de seconde zone, cela reste à prouver aussi.

Mais oui, concernant l'identité algérienne, probablement s'est elle constituée ainsi...

Je suis tout à fait d'accord pour trouver ridicules les justifications de la colonisation, mais il faudrait faire la différence entre deux choses
- la colonisation
- la violence accompagnant la colonisation.

La colonisation est inévitable, tous les pays ont envahi et ont été envahis depuis la nuit des temps. Sur le long terme c'est ainsi que les identités et les langues locales se sont formées.

La colonisation de l'Amérique était inévitable c'était un immense continent quasiment vide alors que le monde débordait de partout.
Mais le génocide des Indiens restera une tache dans l'histoire américaine.

La colonisation romaine a certainement apporté la civilisation à la Gaule, des routes, des ponts, de l'irrigation et la Pax Romana remplaçant les querelles de tribus. Mais il y a eu Alesia avant.

En Algérie il y a forcément du positif et du négatif aussi, la simple addition de 2 cultures est un enrichissement déjà.

Je ne sais pas si certains regrettent une pureté originelle mythique, mais personne n'est une île comme disent les Anglais "No man is an island", c'est à dire:

Nous sommes tous le produit de métissage de cultures, de langues, de peuples, de religions à l'infini, c'est ce qui nous donne une identité.
Tout le Maghreb a une place à part parmi les pays musulmans.






_________________
Mener des croisades contre  la religion de l'autre conduit à la guerre, au terrorisme et au génocide.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la colonisation : positif et négatif ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
la colonisation : positif et négatif ...
Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Négatif /Positif
» triple test positif/flp : y'a t-il un lien ?
» les couches lavables
» émotions positives et émotions négatives
» Couleurs et pychologies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: