Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 avortement

Aller en bas 
AuteurMessage
ElBilqîs

ElBilqîs


avortement Empty
MessageSujet: avortement   avortement EmptyJeu 24 Juin - 22:15

voici un poème que j'ai écrit un jour de détresse.

Nous ne sommes pas maîtres des décisions de nos enfants, ni même du corps médical.
Je vous demande de bien vouloir ne pas porter de jugement mais seulement de partager sur ce sujet terrible:
Aujourd'hui, quand un enfant s'annonce mongolien, ses chances de voir le jour sont pratiquement nulles. Allons nous vers l'eugénisme?
Ou la vie n'est-elle plus possible que pour des êtres (apparemment ) parfaits ...du moins au départ?


Depuis, j'ai appris que mon petit fils était "parfait" et cela nous a permis de discuter autrement .





Avortement ?





Aujourd'hui je suis dans une grande peine
Dieu fera-t-il quelque chose pour régler le problème
De mes enfants chéris qui se posent le dilemme
De devoir choisir entre leur amour ou la haine
pour cet être conçu, leur petit quatrième
Que le médecin menace d'une triste fin prochaine?.

Parler d'avortement c'est facile dans le vide
Mais quand on voit ici une maman livide
Vous prononcer le mot qu'on ne voudrait entendre:
- Mon fils est mongolien et je ne veux pas prendre
Le risque de l'aimer et de voir se briser
L'harmonie familiale, veuillez m'en excuser.

Il ne vous reste alors que vos yeux pour pleurer
Car vous le savez bien jamais vous ne pourrez
Décider que c'est mieux de vivre cette angoisse
Qu'est la vie d'une femme que le malheur pourchasse
Quand son enfant ne peut être comme les autres.
À quoi bon se résoudre à dire des patrenôtres?
Revenir en haut Aller en bas
TOBIE

TOBIE


avortement Empty
MessageSujet: Re: avortement   avortement EmptyJeu 24 Juin - 22:52

bonsoir

j'entend votre detresse ,et je ne sais pas quoi vous repondre [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ElBilqîs

ElBilqîs


avortement Empty
MessageSujet: Re: avortement   avortement EmptyVen 25 Juin - 1:01

je crois qu'il n'y a rien à dire.
Sinon que je suis heureuse que l'histoire finisse bien et que je souhaite à tous les couples (parents ou grands-parents) de n'avoir jamais à affronter ce problème.
Il y a trente ans, je n'aurais pas imaginer un seul instant la possibilité de sacrifier une vie pour le bien être du reste de la famille.
Aujourd'hui, les mentalités ont tellement changé que je ne sais plus quoi penser.
C'est si dur d'élever un enfant "différent"!
Oh! pas tant dans les premières années, mais quand il commence à avoir 16 ou 18 ans, et qu'il devient difficile à "placer".
Quand il devient une charge trop lourde pour des parents âgés, ou qui vont disparaître...

Dans une société où l'égocentrisme est élevé au rang de religion ou presque!
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


avortement Empty
MessageSujet: Re: avortement   avortement EmptyVen 25 Juin - 8:08

ElBilqîs a écrit:
voici un poème que j'ai écrit un jour de détresse.

Nous ne sommes pas maîtres des décisions de nos enfants, ni même du corps médical.
Je vous demande de bien vouloir ne pas porter de jugement mais seulement de partager sur ce sujet terrible:
Aujourd'hui, quand un enfant s'annonce mongolien, ses chances de voir le jour sont pratiquement nulles. Allons nous vers l'eugénisme?
Ou la vie n'est-elle plus possible que pour des êtres (apparemment ) parfaits ...du moins au départ?


Depuis, j'ai appris que mon petit fils était "parfait" et cela nous a permis de discuter autrement .





Avortement ?





Aujourd'hui je suis dans une grande peine
Dieu fera-t-il quelque chose pour régler le problème
De mes enfants chéris qui se posent le dilemme
De devoir choisir entre leur amour ou la haine
pour cet être conçu, leur petit quatrième
Que le médecin menace d'une triste fin prochaine?.

Parler d'avortement c'est facile dans le vide
Mais quand on voit ici une maman livide
Vous prononcer le mot qu'on ne voudrait entendre:
- Mon fils est mongolien et je ne veux pas prendre
Le risque de l'aimer et de voir se briser
L'harmonie familiale, veuillez m'en excuser.

Il ne vous reste alors que vos yeux pour pleurer
Car vous le savez bien jamais vous ne pourrez
Décider que c'est mieux de vivre cette angoisse
Qu'est la vie d'une femme que le malheur pourchasse
Quand son enfant ne peut être comme les autres.
À quoi bon se résoudre à dire des patrenôtres?

Bonjour ElBîlqis,

Tout d'abord, je voudrais te remercier pour ce partage, ce poème sort de ton coeur..... et tant de sincérité m'émeut.

Non, il ne faut pas juger, bien souvent les femmes ont cette réaction première......

Qui n'aurait pas peur ????? !!!!!!!!!

Celle qui a le courage de ne pas avorter , Dieu connait ce secret pour lequel elle ne le fait pas....... nos coeurs ont parfois des blessures si terribles que tout le monde ne réagit pas de la même façon,

Alors moi mon avis je ne suis pas là pour juger qui suis je ????

J'aime la mère qui a ce courage d'accepter son enfant et j'aime aussi celle qui n'a pu y parvenir.

Toutes les deux ont besoin de tendresse.

Je suis heureuse depuis si longtemps de te lire Chère Elbîqis, je t'embrasse chaleureusement.

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE


avortement Empty
MessageSujet: Re: avortement   avortement EmptyVen 25 Juin - 13:14

Chère ElBilqîs

Merci d'avoir ouvert cet important sujet très religieux mais également très contemporain. En islam il est nécessaire de rappeler que la vie du foetus, à l'instar de la vie humaine en général, est extrêmement sacrée. A ce titre, elle se doit d'être gardée et protégée dans la mesure du possible. On peut se faire une idée de l'importance reconnue au foetus lorsqu'on considère le fait que la jurisprudence musulmane autorise à la femme qui est enceinte et qui craint pour la santé du futur bébé de ne pas jeûner durant le mois de Ramadhân (et de remplacer les jours ainsi manqués plus tard) ... alors que la pratique du jeûne du Ramadhân compte parmi les cinq piliers les plus connus de l'Islam...

La règle de base en Islam par rapport à l'avortement, c'est donc l'interdiction. Néanmoins, cette interdiction peut être plus ou moins sévère, en fonction des circonstances et surtout en fonction du moment où a lieu l'interruption de la grossesse...

Dans un certain nombre de Hadiths authentiques où sont détaillés les différentes étapes du développement embryonnaire, le Prophète Mohamed que le salut soit sur lui affirme que l'âme est insufflée dans le fœtus au terme du quatrième mois de grossesse.

C'est justement en raison de ce genre de Hadiths que les savants musulmans considèrent unanimement que, passé la limite de quatre mois (120 jours), l'avortement est strictement interdit. Avorter dans un tel cas de figure est considéré comme étant un acte d'infanticide et est assimilé à un crime en Islam. Cet acte relève de l'enterrement d'enfant vivant, à propos duquel Allah dit sur un ton d'avertissement dans le Coran:

"Et lorsqu'on demandera à la fillette enterrée vivante , pour quel péché elle a été tuée".
(Sourate 81 - Versets 8/9)


Cependant, si le fait de conserver ce fœtus met la vie de la mère en danger, et qu'il ne soit pas possible de la sauver sans le retirer, dans ce cas, certains oulémas affirment que l'avortement est toléré, même si la vie a déjà été insufflée, en vertu de la règle en Islam, qui veut que, lorsqu'on est obligé de choisir entre deux maux, on doit opter pour le moindre des deux. Dans ce cas précis, il est évident que la mort de la mère est une perte beaucoup plus grande que celle du fœtus. Qui de plus est, la vie de la mère est une réalité, alors que la naissance du futur enfant n'est encore, à ce stade, qu'espérée..

"La règle de base en ce qui concerne l'avortement est donc l'interdiction. Cette interdiction prend de plus en plus de l'ampleur en fonction de l'état d'avancement et de développement du foetus. Ainsi, durant les quarante premiers jours de grossesse, l'interdiction est la plus légère. C'est pourquoi, l'avortement sera autorisé dans ce cas pour des raisons valables. Après la période de quarante jours, l'interdiction devient plus forte; l'avortement ne sera alors toléré que pour des motifs plus graves, motifs qui seront déterminés par des personnes versées dans la "loi islamique" sur le vu d'expertise médicale. Et l'interdiction continuera ainsi à prendre de l'ampleur

Attention mes chers amis l'avortement est une décision très grave et très dangereuse car la vie en Islam est sacrée,c'est un Don d'Allah et Sa création...Allah dit dans Son Livre (Sourate 67,verset:2) en parlant de Lui même: 'Celui qui créa la mort et la vie afin de vous éprouver pour savoir qui de vous agira pour le mieux...'

Dieu a également mis pour chaque âme sa subsistance et sa part dans cette vie:
Quand l'enfant naît : Allah assure la subsidence et la prise en charge pour lui et ses deux parents.Enfin : je vous laisse admirer et s'abreuver de ce beau Hadîth sur le mérite que Dieu accorde à la femme qui tombe enceinte de son mari :
Dans un long Hadîth, rapporté par Aïsha(que Dieu l'agrée), citant l'histoire d'Al-Hawlâ- une femme parmi les Ansâr (les médinois), le Prophète paix et salut sur lui lui dit : « Si la femme tombe enceinte de son mari, Dieu lui octroie les mérites de celui qui jeûne le jour et veille la nuit pour l'adoration, et de celui qui est sorti pour la guerre sainte pour la cause de Dieu, et si elle a ses contractions qui précédent l'accouchement, chaque contraction est comptée pour elle comme équivalente au mérite de celui d'une libération d'une âme, il en est de même pour chaque tétée donnée au bébé. Quand elle le sèvre, un ange appelle du ciel : « tu as été récompensé pour ce qui s'est passé, continue alors pour ce qui reste (l'éducation de l'enfant et sa prise en charge..) » » Aïsha (que Dieu l'agrée) dit suite à ce Hadîth : « On a attribué aux femmes beaucoup de bien, qu'avez-vous ô les hommes ? »,

le Prophète rit alors puis dit : « chaque croyant qui prend la main de son épouse et prend soin d'elle , Dieu lui écrit une bonne action, s'il la prend dans ses bras, Dieu lui écrit dix bonnes actions, s'il la met au lit, il aura vingt bonnes actions et s'il font l'amour ceci sera meilleur que tout ce bas monde et ce qu'il contient. S'il se lève pour faire le bain rituel, pour chaque poil de son corps que l'eau touchera, il aura le pardon d'une mauvaise action, et un degré de plus chez Allah, il aura par ce bain mieux que ce bas monde et ce qu'il contient, Allah sera fier de lui devant les anges et dira : « Regardez mon serviteur, il s'est levé par cette nuit pour se laver, en ayant la certitude que je suis son Seigneur, soyez témoins que je lui pardonne » »
Cité dans « Al bahr al madîd fî tafsîr al qurân almajîd » Ibn 'Ajîba Al-hasanî.
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


avortement Empty
MessageSujet: Re: avortement   avortement EmptyVen 25 Juin - 17:14

ElBilqîs a écrit:
voici un poème que j'ai écrit un jour de détresse.

Nous ne sommes pas maîtres des décisions de nos enfants, ni même du corps médical.
Je vous demande de bien vouloir ne pas porter de jugement mais seulement de partager sur ce sujet terrible:
Aujourd'hui, quand un enfant s'annonce mongolien, ses chances de voir le jour sont pratiquement nulles. Allons nous vers l'eugénisme?
Ou la vie n'est-elle plus possible que pour des êtres (apparemment ) parfaits ...du moins au départ?


Depuis, j'ai appris que mon petit fils était "parfait" et cela nous a permis de discuter autrement .





Avortement ?





Aujourd'hui je suis dans une grande peine
Dieu fera-t-il quelque chose pour régler le problème
De mes enfants chéris qui se posent le dilemme
De devoir choisir entre leur amour ou la haine
pour cet être conçu, leur petit quatrième
Que le médecin menace d'une triste fin prochaine?.

Parler d'avortement c'est facile dans le vide
Mais quand on voit ici une maman livide
Vous prononcer le mot qu'on ne voudrait entendre:
- Mon fils est mongolien et je ne veux pas prendre
Le risque de l'aimer et de voir se briser
L'harmonie familiale, veuillez m'en excuser.

Il ne vous reste alors que vos yeux pour pleurer
Car vous le savez bien jamais vous ne pourrez
Décider que c'est mieux de vivre cette angoisse
Qu'est la vie d'une femme que le malheur pourchasse
Quand son enfant ne peut être comme les autres.
À quoi bon se résoudre à dire des patrenôtres?

salam elbilqis
le destin est quelque chose qui ne nous appartient pas, Dieu nous l'a tracé puis confié afin qu'on l'accepte tel quel et qu'on en prenne soin.
Celui qui se prend la tête c'est parce qu'il a du mal à accepter sa destinée telle quelle et qu'il souhaite en devenir maitre, et ça, c'est mission impossible.

Dans le monde ou tu est créé
Bien à l'abri de toute vulgarité,
D'avoir le courage de la vivre et accepter...
te laisser croire
Que tu possède le savoir,
Qu'il sortira de ton désespoir!
-Le chemin de ta destinée était déjà tracé
-tu a dédaignai et fini par accepté
-tu a compris et médité sur le passé
-Sur ton chemin une lumière c'est allumée
-Une fleur en formes de coeur tu a trouvé
-De son parfum tu t'est enivré
-Dans ton âme perdu, une étincelle d'amour c'est mis a brillé
-ton coeur de cette amour c'est mis a vibré
Revenir en haut Aller en bas
ElBilqîs

ElBilqîs


avortement Empty
MessageSujet: Re: avortement   avortement EmptyVen 25 Juin - 20:22

merci Elmakoudi pour ce poème (tant pis pour les fautes, mais quand même!)

je me permets (c'est permis?) de le réécrire sans fautes pour ajouter le plaisir des yeux à celui des oreilles...

Dans le monde où tu fus créé
Bien à l'abri de
toute vulgarité,
D'avoir le courage de vivre et d'accepter...
Sans te
laisser croire
Que tu possèdes le savoir,
Qu'il te sortira de ton
désespoir!
-Le chemin de ta destinée était déjà tracé
-tu as
dédaigné et fini par accepté
-tu a compris et médité sur le passé
-Sur
ton chemin une lumière s'est allumée
-Une fleur en forme de coeur
tu as trouvé
-De son parfum tu t'es enivré
-Dans ton âme perdue,
une étincelle d'amour s'est mise à briller
-ton coeur de cet amour s'est mis à vibrer.



tu m'inspires je vais écrire un autre poème!
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


avortement Empty
MessageSujet: Re: avortement   avortement EmptySam 26 Juin - 20:06

ElBilqîs a écrit:
merci Elmakoudi pour ce poème (tant pis pour les fautes, mais quand même!)

je me permets (c'est permis?) de le réécrire sans fautes pour ajouter le plaisir des yeux à celui des oreilles...

Dans le monde où tu fus créé
Bien à l'abri de
toute vulgarité,
D'avoir le courage de vivre et d'accepter...
Sans te
laisser croire
Que tu possèdes le savoir,
Qu'il te sortira de ton
désespoir!
-Le chemin de ta destinée était déjà tracé
-tu as
dédaigné et fini par accepté
-tu a compris et médité sur le passé
-Sur
ton chemin une lumière s'est allumée
-Une fleur en forme de coeur
tu as trouvé
-De son parfum tu t'es enivré
-Dans ton âme perdue,
une étincelle d'amour s'est mise à briller
-ton coeur de cet amour s'est mis à vibrer.



tu m'inspires je vais écrire un autre poème!
salam elbilqis et merci pour la correction
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


avortement Empty
MessageSujet: Re: avortement   avortement EmptySam 26 Juin - 21:10

Elmakoudi a écrit:
ElBilqîs a écrit:
voici un poème que j'ai écrit un jour de détresse.

Nous ne sommes pas maîtres des décisions de nos enfants, ni même du corps médical.
Je vous demande de bien vouloir ne pas porter de jugement mais seulement de partager sur ce sujet terrible:
Aujourd'hui, quand un enfant s'annonce mongolien, ses chances de voir le jour sont pratiquement nulles. Allons nous vers l'eugénisme?
Ou la vie n'est-elle plus possible que pour des êtres (apparemment ) parfaits ...du moins au départ?


Depuis, j'ai appris que mon petit fils était "parfait" et cela nous a permis de discuter autrement .





Avortement ?





Aujourd'hui je suis dans une grande peine
Dieu fera-t-il quelque chose pour régler le problème
De mes enfants chéris qui se posent le dilemme
De devoir choisir entre leur amour ou la haine
pour cet être conçu, leur petit quatrième
Que le médecin menace d'une triste fin prochaine?.

Parler d'avortement c'est facile dans le vide
Mais quand on voit ici une maman livide
Vous prononcer le mot qu'on ne voudrait entendre:
- Mon fils est mongolien et je ne veux pas prendre
Le risque de l'aimer et de voir se briser
L'harmonie familiale, veuillez m'en excuser.

Il ne vous reste alors que vos yeux pour pleurer
Car vous le savez bien jamais vous ne pourrez
Décider que c'est mieux de vivre cette angoisse
Qu'est la vie d'une femme que le malheur pourchasse
Quand son enfant ne peut être comme les autres.
À quoi bon se résoudre à dire des patrenôtres?

salam elbilqis
le destin est quelque chose qui ne nous appartient pas, Dieu nous l'a tracé puis confié afin qu'on l'accepte tel quel et qu'on en prenne soin.
Celui qui se prend la tête c'est parce qu'il a du mal à accepter sa destinée telle quelle et qu'il souhaite en devenir maitre, et ça, c'est mission impossible.

Dans le monde ou tu est créé
Bien à l'abri de toute vulgarité,
D'avoir le courage de la vivre et accepter...
te laisser croire
Que tu possède le savoir,
Qu'il sortira de ton désespoir!
-Le chemin de ta destinée était déjà tracé
-tu a dédaignai et fini par accepté
-tu a compris et médité sur le passé
-Sur ton chemin une lumière c'est allumée
-Une fleur en formes de coeur tu a trouvé
-De son parfum tu t'est enivré
-Dans ton âme perdu, une étincelle d'amour c'est mis a brillé
-ton coeur de cette amour c'est mis a vibré


Salam Elmakoudi,

Etincelle te dit [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] pour ce magnifique poème !

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


avortement Empty
MessageSujet: Re: avortement   avortement EmptySam 26 Juin - 21:49

ElBilqîs a écrit:
voici un poème que j'ai écrit un jour de détresse.

Nous ne sommes pas maîtres des décisions de nos enfants, ni même du corps médical.
Je vous demande de bien vouloir ne pas porter de jugement mais seulement de partager sur ce sujet terrible:
Aujourd'hui, quand un enfant s'annonce mongolien, ses chances de voir le jour sont pratiquement nulles. Allons nous vers l'eugénisme?
Ou la vie n'est-elle plus possible que pour des êtres (apparemment ) parfaits ...du moins au départ?


Depuis, j'ai appris que mon petit fils était "parfait" et cela nous a permis de discuter autrement .


Avortement ?

Aujourd'hui je suis dans une grande peine
Dieu fera-t-il quelque chose pour régler le problème
De mes enfants chéris qui se posent le dilemme
De devoir choisir entre leur amour ou la haine
pour cet être conçu, leur petit quatrième
Que le médecin menace d'une triste fin prochaine?.

Parler d'avortement c'est facile dans le vide
Mais quand on voit ici une maman livide
Vous prononcer le mot qu'on ne voudrait entendre:
- Mon fils est mongolien et je ne veux pas prendre
Le risque de l'aimer et de voir se briser
L'harmonie familiale, veuillez m'en excuser.

Il ne vous reste alors que vos yeux pour pleurer
Car vous le savez bien jamais vous ne pourrez
Décider que c'est mieux de vivre cette angoisse
Qu'est la vie d'une femme que le malheur pourchasse
Quand son enfant ne peut être comme les autres.
À quoi bon se résoudre à dire des patrenôtres?



MERCI, ma chère ElBilqîs, et permets-moi de rester sans voix. Devant ces douleurs de femmes ; devant ces douleurs de mères , nous, les hommes, on ne peut que rester dans le silence et le respect !!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




avortement Empty
MessageSujet: Re: avortement   avortement Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
avortement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière contre l'avortement
» prière contre le péché de l'avortement
» 40% des évangéliques favorables au « droit à l’avortement » ?
» L'AVORTEMENT AU CANADA : UNE BOUCHERIE ÉCOEURANTE !
» Vidéo Leodia avortement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: LE COIN DES POETES-
Sauter vers: