Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Les Lumières et le nazisme.

Aller en bas 
AuteurMessage
paulau




Les Lumières et le nazisme. Empty
MessageSujet: Les Lumières et le nazisme.   Les Lumières et le nazisme. EmptyMer 21 Mai 2014, 11:49

Je me suis rappelé que le Cardinal Lustiger avait un jour émis l' hypothèse d'un lien entre les Lumières et le nazisme.
Thèse peut orthodoxe mais qui , intuitivement , me semblait intéressante , d'autant qu' émanant d'une personnalité de premier plan.

Etudiant , à mes moments perdus, les causes de l'émergence du nazisme , je me suis souvenu de cette thèse et ai trouvé un article qui me semble valable.

Je vous soumets , en 1 ) ci-dessous cet article.

J 'y ajoute , en 2 ) , un texte commentant l' ouvrage du Cardinal " Le choix de Dieu ". Voir en particulier le sommet de la deuxième page.

1 ) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2 ) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
phœnix

phœnix


Les Lumières et le nazisme. Empty
MessageSujet: Re: Les Lumières et le nazisme.   Les Lumières et le nazisme. EmptyMer 21 Mai 2014, 12:56

Il a été clairement dit (les écrits d'Hitler) qu'Hitler se sentait , au départ, investi d'une Mission : il devait selon lui, rassembler les allemands autour de lui pour les guider ensuite vers un Envoyé de Dieu présent sur Terre à cette même époque .

Puis, il s'est pris lui-même pour cet Envoyé ...
Il a donc eu la conviction d'être venu pour "terminer le travail", en anéantissant ce "peuple antichrist" qui avait conduit Jésus sur la croix !


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Les Lumières et le nazisme. Empty
MessageSujet: Re: Les Lumières et le nazisme.   Les Lumières et le nazisme. EmptyMer 21 Mai 2014, 15:05

phœnix a écrit:
Il a été clairement dit (les écrits d'Hitler)  qu'Hitler  se sentait , au départ, investi d'une Mission : il devait selon lui, rassembler les allemands autour de lui pour les guider ensuite vers un Envoyé de Dieu présent sur Terre à cette même époque .

Puis, il s'est pris lui-même pour cet Envoyé ...
Il a donc eu la conviction d'être venu pour "terminer le travail", en anéantissant ce "peuple antichrist" qui avait conduit Jésus sur la croix !





Il y a chez Hitler, comme chez Karl Marx, un messianisme dévoyé, qui n'en est qu'une caricature et qui ne peut venir que de Satan, il me semble !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
phœnix

phœnix


Les Lumières et le nazisme. Empty
MessageSujet: Re: Les Lumières et le nazisme.   Les Lumières et le nazisme. EmptyMer 21 Mai 2014, 15:26

mario-franc_lazur a écrit:
phœnix a écrit:
Il a été clairement dit (les écrits d'Hitler)  qu'Hitler  se sentait , au départ, investi d'une Mission : il devait selon lui, rassembler les allemands autour de lui pour les guider ensuite vers un Envoyé de Dieu présent sur Terre à cette même époque .

Puis, il s'est pris lui-même pour cet Envoyé ...
Il a donc eu la conviction d'être venu pour "terminer le travail", en anéantissant ce "peuple antichrist" qui avait conduit Jésus sur la croix !


Il y a chez Hitler, comme chez Karl Marx, un messianisme dévoyé, qui n'en est qu'une caricature et qui ne peut venir que de Satan, il me semble !!!

Il n'y a qu'une Force et elle ne peut venir que de Dieu .

Par contre, l'usage qui est fait de cette Force par les uns ou les autres peut, en effet, subir une influence sa** t*nique .

Mais reste que tous ces "grands hommes" ne doivent ni à eux-mêmes ni à Satan leur charisme ( " Influence sur les foules d'une personnalité dotée d'un prestige et d'un pouvoir de séduction exceptionnels".).

Tous, selon des spécialistes de la question, avaient une haute mission : Roosevelt, Rotschild, Hindenburg, Rockfeller, Gandhi, Nehru, Rudolf Steiner, Albert Schweitzer, Chamberlain, De Gaulle, Hitler ...

Certains ont mis cette Force et ce charisme au service de Satan, d'autres, au service de leur propre cause, combien l'ont mis au service de Dieu !?





Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Les Lumières et le nazisme. Empty
MessageSujet: Re: Les Lumières et le nazisme.   Les Lumières et le nazisme. EmptyJeu 22 Mai 2014, 17:41

Bonjour,


le siècle des Lumières, objet ici d'une explication sur l'évolution des sociétés et de certaines de ses dérives ne doit pas être isolé de ce qui le précède et de ce qui le suis.

Avant donc le siècle des lumières, il faut situer une période au combien importante dans l'histoire de l'occident, celle dit de la renaissance.

Cette période de la renaissance s'accompagne d'un intérêt pour les œuvres de l'antiquité gréco-romaine. Nous l'avons tous appris en salle de classe.

J'en ai déjà parlé et peut être que certains vont relire ce que j'ai déjà dit à ce propos, mais je pense qu'avant de parler du siècle des lumières et de ce qui suis, il faut répondre en quoi cette période est un bouleversement spirituel en considérant que la société occidentale, sans préciser ses points forts et ses faiblesses, s'est édifiée sous 2 influences majeures : judéo-chrétienne et gréco-romaine.

Avant donc le siècle lumière, nous pouvons donc dire que si bouleversement des mentalités il y a, en lien avec ce que dit le cardinal cité par Paulau, ce bouleversement se situe dans son influence plus gréco-romaine que judéo-chrétienne durant cette période de la renaissance.

C'est d'ailleurs la naissance d'une érudition nettement moins rattaché au clergé comme ce fut la particularité du moyen-âge. Cette érudition, plutôt bourgeoise, bien qu'encore aujourd'hui le degrés d'enseignement reste assez tributaire de la condition sociale ( après une courte parenthèse sur la possibilité de prendre l'ascenseur social grâce aux fruits de ses études , ce qui malheureusement semble ne plus être aussi envisageable aujourd'hui ).

Bon, en tout cas, cette forme d'érudition a été aussi à la source de bien des réformes culturelles, politiques, et même religieuses.

Mais ce qui semble important, dans le constat de cette évolution c'est la place de l'homme face à la création. Revenons donc à ce qui spirituellement différencie, à l'origine, les grecs des hébreux.

Brièvement, le Dieu des hébreux a un plan pour l'homme et le dirige vers, par des ordonnances qui touchent tous les actes de la vie, aussi bien socialement au sein de la famille mais aussi socialement dans les rapports commerciaux et des domaines comme l'agriculture.

A contrario, les Dieux de l'olympe n'avaient pas de plan déterminé pour l'homme. C'est pour cela que les grecs ont développé des disciplines propre aux capacités humaines à travers par exemple la philosophie.

Pour faire bref, les hébreux développèrent un culte pour un esprit unique, celui de Dieu; alors que les grecs développèrent surtout un culte pour l'esprit de l'homme.

Donc en se tournant vers cette période de la lumière pour comprendre l'évolution des mentalités, nous devons considérer ce qu'il y avant et ce qu'il y a après comme en fait faisant partis d'un tout.

D'autant que ce qui caractérise ce qui suit le siècle des lumières montre bien que l'esprit de l'homme s'est tourné vers la certitude qu'il pouvait lui même se construire son " Eden " sans avoir besoin de son Dieu : c'est la période qui est nommé : l'industrialisation.

par ses connaissances techniques et scientifiques, l'homme s'est cru capable par le seul fruit de ses efforts de maitriser son environnement pour répondre aux problématiques existentielles.

je vais faire l'économie du bilan écologique et de ce qui par la prise de conscience que l'homme a surtout acquis la capacité de s'autodétruire a conduit notre société vers le nihilisme et le manque de repaire. Car ce n'est pas l'objet ici.

par contre en passant par cette réflexion, nous pouvons comprendre que si l'homme s'est senti en mesure d'édifier une société parfaite, cela est avant tout en lien avec une des problématiques fondamentale de notre humaine :

l'opposition entre la capacité de l'homme d'agir par lui même et une écoute attentive de Dieu.

Ainsi, tout ce qui est dit dans la bible prend tout son sens, le sacrifice prend son sens, le péché originel aussi ,car il est dans la nature humaine de " construire " les choses de ses propres mains.

Nous comprenons aussi pourquoi les disciplines d'abstinence comme la miséricorde, la charité, le jeun, le silence ou la solitude sont utiles pour prendre un peu de recul et mettre à distance tout le superflu que nous construisons et en pensant qu'il s'agit de l'essentiel, alors qu'il s'agit plutôt de beaucoup de bruit et d'agitation pour en arriver en fait... à rien ou au pire.

l'exemple de la " solution " proscrite par les Nazis, nous montre au combien ce n'est pas l'homme qui a la solution. C'est même un exemple antéchrist.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Les Lumières et le nazisme. Empty
MessageSujet: Re: Les Lumières et le nazisme.   Les Lumières et le nazisme. EmptySam 14 Juin 2014, 17:02

Tonton a écrit:
Bonjour,

................................................
Mais ce qui semble important, dans le constat de cette évolution c'est la place de l'homme face à la création. Revenons donc à ce qui spirituellement différencie, à l'origine, les grecs des hébreux.

Brièvement, le Dieu des hébreux a un plan pour l'homme et le dirige vers,  par des ordonnances qui touchent tous les actes de la vie, aussi bien socialement au sein de la famille mais aussi socialement dans les rapports commerciaux et des domaines comme l'agriculture.

A contrario, les Dieux de l'olympe n'avaient pas de plan déterminé pour l'homme. C'est pour cela que les grecs ont développé des disciplines propre aux capacités humaines à travers par exemple la philosophie.

Pour faire bref, les hébreux développèrent un culte pour un esprit unique, celui de Dieu; alors que les grecs développèrent surtout un culte pour l'esprit de l'homme.


....................................................;;;


Et Jésus, lui, développa une philosophie, sans culte précis, pour le seul épanouissement de l'homme et sa connaissance du divin !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tonton




Les Lumières et le nazisme. Empty
MessageSujet: Re: Les Lumières et le nazisme.   Les Lumières et le nazisme. EmptySam 14 Juin 2014, 17:41

mario-franc_lazur a écrit:
Tonton a écrit:
Bonjour,

................................................
Mais ce qui semble important, dans le constat de cette évolution c'est la place de l'homme face à la création. Revenons donc à ce qui spirituellement différencie, à l'origine, les grecs des hébreux.

Brièvement, le Dieu des hébreux a un plan pour l'homme et le dirige vers,  par des ordonnances qui touchent tous les actes de la vie, aussi bien socialement au sein de la famille mais aussi socialement dans les rapports commerciaux et des domaines comme l'agriculture.

A contrario, les Dieux de l'olympe n'avaient pas de plan déterminé pour l'homme. C'est pour cela que les grecs ont développé des disciplines propre aux capacités humaines à travers par exemple la philosophie.

Pour faire bref, les hébreux développèrent un culte pour un esprit unique, celui de Dieu; alors que les grecs développèrent surtout un culte pour l'esprit de l'homme.


....................................................;;;


Et Jésus, lui, développa une philosophie, sans culte précis, pour le seul épanouissement de l'homme et sa connaissance du divin !

bonjour Mario,

Tout à fait ! je reprendrai ta phrase, en disant : pour le seul épanouissement de l'homme par sa connaissance du divin.

C'est pourquoi Jésus baptise d'esprit et pas " que " d'eau ou c'est pourquoi le voile se déchire, pour que tout homme puisse connaître le divin, et pas que le grand prêtre sacrificateur qui lui seul était en droit de franchir le tabernacle.

Jésus franchit le tabernacle invisible pour nous inviter à le franchir aussi. le sang de Jésus permet donc de se placer dans la présence de Dieu pour le connaître, d'où l'idée du pardon d'un Dieu qui se rend ainsi accessible.

Si nous voulons rattaché ce concept au sujet, constatons simplement que nous avons tendance à ne voir que le visible dans ce que nous construisons. C'est à dire à raccommoder le voile.

Toutes les philosophies humaines, à travers le siècle des lumières ou le nazisme, affirment qu'il appartient à l'homme de se construire lui même le divin, plutôt que de le voir pour ce qu'il est.

Mais c'est humain, d'où ainsi le pardon aussi.

Souvent je pense au code la route, qui part d'une philosophie humaine sous entendant que les règles doivent être les mêmes pour tous et les voitures équipées en conséquence. Peu importe le véhicule, souvent le reflet de la situation sociale, la route appartient à tout le monde.

ben malgré cette loi, je suis sûr que tu as souvent fais le constat de voir que pour certains la route leur appartient.

Comme quoi tout est question d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Lumières et le nazisme. Empty
MessageSujet: Re: Les Lumières et le nazisme.   Les Lumières et le nazisme. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Lumières et le nazisme.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2010: Le 15/10 - Des lumières mystérieuses à East El Paso, (même forme triangulaire qu'à Londres et Manhattan)
» 2009: le 7 février Lumières dans la nuit Rouen (Haute-Normandie)
» 3 lumières stationnaires
» Eteindre les lumières samedi 27 mars 2010 avec le WWF
» 26 mars : Éteindre nos lumières à l'occasion d'« Une heure pour la Terre »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: