Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 La bienfaisance envers les parents même s’ils n’étaient pas musulmans

Aller en bas 
AuteurMessage
SKIPEER

avatar


MessageSujet: La bienfaisance envers les parents même s’ils n’étaient pas musulmans   Mer 28 Mai 2014, 22:37

La bienfaisance envers les parents ne restreint pas au fait qu’ils soient musulmans

En effet et c’est regrettable, il arrive qu’un jeune qui fréquente les mosquées pour y apprendre les préceptes de la religion, se mette à juger son père pour son peu de foi religieuse, et se mette à l’accuser, à lui adresser des mots durs et à ternir ses relations avec lui.
Il faut bien comprendre que les parents n’ont pas besoin d’être musulmans pour mériter la bienfaisance de la part de leurs enfants. Même s’ils sont polythéistes, enfant a-t-il le droit de juger ses parents sur leur foi religieuse ? A-t-il le droit d’élever le ton avec eux ? A-t-il le droit d’être violent avec eux ?
Dieu Tout Puissant a dit dans :

CORAN 60:8 "Dieu ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Allah aime les gens équitables


Si Dieu Tout Puissant ne nous défend pas d’être bienveillants envers ceux qui ne nous combattent pas pour notre religion, il convient pour nous, et en priorité, d’être bienfaisants envers nos propres parents.

Asma Bint Abi Bakr, Dieu soit satisfait d’elle, a dit:
« Ma mère qui était polythéiste du temps du Prophète, bénédiction et salut sur lui, voulait absolument me voir et m’a rendu visite. Je demandais alors conseil à l’Envoyé de Dieu:
« Dois-je la recevoir ? »
- Oui ! Tu dois recevoir ta mère, répondit-il. »
Dans un autre recueil, il est dit que c’est la raison pour laquelle a été révélé le verset CORAN 60: 8 cite précédemment
[Tradition authentique retenue par Al-Boukhari, Moslim et Abou Dawoud]

Quant à Abou Houraïra, Dieu soit satisfait de lui, il a dit:
« L’envoyé de Dieu est venu à passer devant Abdellah Ben Abi Ben Saloul alors qu’il était à l’ombre d’un arbre. Il dit:
‘Ibnou-Abi-Kabcha nous incommode … ‘
Le fils, Abdellah Ben Abdellah, répondit:
‘ Par Celui qui t’a ennobli et révélé le Livre, si tu le veux, je te rapporterais sa tête.’
Le Prophète, bénédiction et salut sur lui, répondit:
‘Non ! Soit plutôt bienfaisant envers lui et cultive du mieux que tu peux son amitié’
[Tradition jugée bonne, recueillie par Al-Bazzar, Ibn Habban et Al-Hakem]


Il s’agissaitt en l’occurrence du pire ennemi du Prophète, la tête pensante des hypocrites, dont le Prophète, bénédiction et salut sur lui, ordonne au fils de lui être bienfaisant au lieu d’accepter de lui voir ramener sa tête… Telle est la loi religieuse ; telle est notre religion ; tel est l’islam…


A MÉDITER
Revenir en haut Aller en bas
abou-ismail




MessageSujet: Re: La bienfaisance envers les parents même s’ils n’étaient pas musulmans   Mer 28 Mai 2014, 23:16

SKIPEER a écrit:
La bienfaisance envers les parents ne restreint pas au fait qu’ils soient musulmans

En effet et c’est regrettable, il arrive qu’un jeune qui fréquente les mosquées pour y apprendre les préceptes de la religion, se mette à juger son père pour son peu de foi religieuse, et se mette à l’accuser, à lui adresser des mots durs et à ternir ses relations avec lui.
Il faut bien comprendre que les parents n’ont pas besoin d’être musulmans pour mériter la bienfaisance de la part de leurs enfants. Même s’ils sont polythéistes, enfant a-t-il le droit de juger ses parents sur leur foi religieuse ? A-t-il le droit d’élever le ton avec eux ? A-t-il le droit d’être violent avec eux ?
Dieu Tout Puissant a dit dans :

CORAN 60:8 "Dieu ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Allah aime les gens équitables


Si Dieu Tout Puissant ne nous défend pas d’être bienveillants envers ceux qui ne nous combattent pas pour notre religion, il convient pour nous, et en priorité, d’être bienfaisants envers nos propres parents.

Asma Bint Abi Bakr, Dieu soit satisfait d’elle, a dit:
« Ma mère qui était polythéiste du temps du Prophète, bénédiction et salut sur lui, voulait absolument me voir et m’a rendu visite. Je demandais alors conseil à l’Envoyé de Dieu:
« Dois-je la recevoir ? »
- Oui ! Tu dois recevoir ta mère, répondit-il. »
Dans un autre recueil, il est dit que c’est la raison pour laquelle a été révélé le verset CORAN 60: 8 cite précédemment
[Tradition authentique retenue par Al-Boukhari, Moslim et Abou Dawoud]

Quant à Abou Houraïra, Dieu soit satisfait de lui, il a dit:
« L’envoyé de Dieu est venu à passer devant Abdellah Ben Abi Ben Saloul alors qu’il était à l’ombre d’un arbre. Il dit:
‘Ibnou-Abi-Kabcha nous incommode … ‘
Le fils, Abdellah Ben Abdellah, répondit:
‘ Par Celui qui t’a ennobli et révélé le Livre, si tu le veux, je te rapporterais sa tête.’
Le Prophète, bénédiction et salut sur lui, répondit:
‘Non ! Soit plutôt bienfaisant envers lui et cultive du mieux que tu peux son amitié’
[Tradition jugée bonne, recueillie par Al-Bazzar, Ibn Habban et Al-Hakem]


Il s’agissaitt en l’occurrence du pire ennemi du Prophète, la tête pensante des hypocrites, dont le Prophète, bénédiction et salut sur lui, ordonne au fils de lui être bienfaisant au lieu d’accepter de lui voir ramener sa tête… Telle est la loi religieuse ; telle est notre religion ; tel est l’islam…


A MÉDITER

Salam SKIPPER,

quel sujet magnifique que tu aborde... Trop longtemp laisser en friche et ce par tous les Hommes....

Si je peux seulement me permettre d'ajouter dans tes versets :

" wa sahibhoum fi dounya ma3roufa " et accompagne les ( tes parents ) dans cette vie de la meilleur des façons "

" et Nous avons dit aux enfants d'israel, n'adorez que Allah et soyez bons envers vos parents "
( wa ith qoulna li bani israil la ta3boudouna illa Allah wa bi lwalidayni ihssana...)

Comment peut on croire en un Dieu qui nous appel dans Son Livre du début à la fin par un des Ses attributs les plus Noble : Al Rahman Al Rahim et etre virulent et violent sans amour envers celle qui nous porte durant 9 mois et qui ne dort pas en paix... qui fait tous ces efforts durant notre jeunesse dans le but qu'on reste pres d'elle alors que nous essayons de leur faire du bien dans le but de partir en paix ?

Juste nos motivations resume bcp de choses et d'amour...

Qu'Allah nous guide et unisse sous Sa Parole

wa salam

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: La bienfaisance envers les parents même s’ils n’étaient pas musulmans   Jeu 29 Mai 2014, 00:15

 Brakaallahou fik frere pour tes rappels . Beaucoup ignorent en effet  la place que donne l'islam aux parents .
Revenir en haut Aller en bas
mounira

avatar


MessageSujet: Re: La bienfaisance envers les parents même s’ils n’étaient pas musulmans   Mar 03 Juin 2014, 15:28

SKIPEER a écrit:
 Brakaallahou fik frere pour tes rappels . Beaucoup ignorent en effet  la place que donne l'islam aux parents .

Sujet qui me touche beaucoup.
Chez moi, ça ne fait aucune différence que mes parents ne soient pas musulmans, le contact est toujours très bien passé.
J'ai été positivement très étonnée de voir que mon mari me pousse à m'occuper un peu plus de mes parents maintenant qu'ils sont plus dépendants.
Ce qui n'est pas le cas du reste de ma famille qui recherche plus son petit confort sans savoir qu'un jour, eux aussi seront 'vieux'.
Revenir en haut Aller en bas
Dieu sait mieux




MessageSujet: Re: La bienfaisance envers les parents même s’ils n’étaient pas musulmans   Mar 03 Juin 2014, 15:53

paix à vous tous
n'est ce pas de la pure équité que de s'occuper de ses parents quand ils viellissent et deviennent dépendants?
ne devrait on pas leur rendre ce qu 'ils nous ont donné quand nous même étions petits et dépendants?
ils se sont occupés de nous et nous nous occuperons d'eux comme il se doit, si Dieu veut
le bien être d'un être est tributaire de cette équation d'équité. si cette éqaution est déséquilibré il l'est aussi mais beaucoup  ne le savent pas.
rendre à ses parents ce qui est dû en tendresse et soins est indépendant des religions et de leurs propres convictions. c'est simplement une question de justice, d'équité et de pur bon sens.Louanges à Dieu le miséricordieux l'équitable et le juste celui qui nous a prescrit de nous occuper de nos parents pour notre propre bien et équilibre.
paix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bienfaisance envers les parents même s’ils n’étaient pas musulmans   Mer 04 Juin 2014, 23:49

SKIPEER a écrit:
La bienfaisance envers les parents ne restreint pas au fait qu’ils soient musulmans

En effet et c’est regrettable, il arrive qu’un jeune qui fréquente les mosquées pour y apprendre les préceptes de la religion, se mette à juger son père pour son peu de foi religieuse, et se mette à l’accuser, à lui adresser des mots durs et à ternir ses relations avec lui.
Il faut bien comprendre que les parents n’ont pas besoin d’être musulmans pour mériter la bienfaisance de la part de leurs enfants. Même s’ils sont polythéistes, enfant a-t-il le droit de juger ses parents sur leur foi religieuse ? A-t-il le droit d’élever le ton avec eux ? A-t-il le droit d’être violent avec eux ?

AsSalam alaykoum,

 jazakallahou by khayre pour ce rappel utile et nécessaire.

Depuis que je suis convertis (depuis 1986) les frères à la Mosquée ont toujours tenu à me rappeler à être bienfaisant avec mes parents.

Rompre le lien de parenté est vraiment une rupture très grave, celui qui le fait doit vite se repentir et revenir à de bons sentiments envers ses parents, quels qu'ils soient.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: La bienfaisance envers les parents même s’ils n’étaient pas musulmans   Jeu 05 Juin 2014, 00:10

Skander a écrit:
SKIPEER a écrit:
La bienfaisance envers les parents ne restreint pas au fait qu’ils soient musulmans

En effet et c’est regrettable, il arrive qu’un jeune qui fréquente les mosquées pour y apprendre les préceptes de la religion, se mette à juger son père pour son peu de foi religieuse, et se mette à l’accuser, à lui adresser des mots durs et à ternir ses relations avec lui.
Il faut bien comprendre que les parents n’ont pas besoin d’être musulmans pour mériter la bienfaisance de la part de leurs enfants. Même s’ils sont polythéistes, enfant a-t-il le droit de juger ses parents sur leur foi religieuse ? A-t-il le droit d’élever le ton avec eux ? A-t-il le droit d’être violent avec eux ?

AsSalam alaykoum,

 jazakallahou by khayre pour ce rappel utile et nécessaire.

Depuis que je suis convertis (depuis 1986) les frères à la Mosquée ont toujours tenu à me rappeler à être bienfaisant avec mes parents.

Rompre le lien de parenté est vraiment une rupture très grave, celui qui le fait doit vite se repentir et revenir à de bons sentiments envers ses parents, quels qu'ils soient.
wa alykoum assalam frère

barakallahou fik !
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: La bienfaisance envers les parents même s’ils n’étaient pas musulmans   Jeu 05 Juin 2014, 00:23

(SUITE )
c’est une obligation en Islam de bien traiter ses deux parents et c’est un grand péché de les maltraiter.


 Il est évident que l’on ne peut obéir à nos parents quand ils nous ordonnent de  désobéir à Allah. Le Prophète (psl) a dit : « Point d’obéissance à la créature quand il s’agit d’une  désobéissance au Créateur ». Mais un tel agissement de leur part ne doit pas nous empêcher de continuer à prendre soin d’eux et à bien nous comporter avec eux.
 Allah dit dans le Coran : :
 «Ton Seigneur a décrété : "n'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : "Fi ! " et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde; abaisse pour eux l'aile de l'humilité; et dis : "ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit".». (Coran : 17/23 et 24)

Le  Prophète psl a dit : «  Malheur puis malheur puis malheur à celui dont les deux parents (ou l’un d’eux) ont atteint  avec lui la vieillesse et cela ne lui a pas permis d’entrer au Paradis. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim) 

« Ô Messager d'Allah ! Quelle est la personne qui mérite le plus que je lui tienne compagnie ? ». Il dit : « Ta mère. » - « Puis qui ? » - « ta mère. » - « Puis qui ? » - « Ta mère. » - « Puis qui ? » - « Ton père [puis le plus proche au proche] » (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim)
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bienfaisance envers les parents même s’ils n’étaient pas musulmans   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bienfaisance envers les parents même s’ils n’étaient pas musulmans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un enfant désobéissant envers ses parents n'est pas responsable ?
» Comportement du mari envers ses beaux parents
» Voile et beaux parents, études et mariage
» Sur la bonté envers les parents\العطف على الوالدين
» L'obligation d'être bienfaisant avec les parents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE MUSULMANE-
Sauter vers: