Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 l'Importance des liens du sang dans l'islam

Aller en bas 
AuteurMessage
SKIPEER

avatar


MessageSujet: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Jeu 05 Juin 2014, 00:27

Allah, exalte soit-Il, dit dans :

Coran : 4/1 :«(...) Craignez Allah, au nom de qui vous vous implorez les uns les autres et respectez les liens de sang qui vous unissent. Allah observe vos faits et gestes. »

Et aussi
Coran : 47/22 « Ne craignez-vous pas, si vous vous détourniez de la voie d’Allah, de semer le désordre sur terre  et de rompre les liens de sang avec vos proches ? »
Le Prophète paix sur lui  a dit :

« Que celui qui veut qu'Allah lui attribue largement Ses dons, que sa bonne renommée lui survive, consolide ses liens de sang.» (Boukhari et Mouslim)

« Les actes des humains sont exposés à Allah chaque jeudi soir et les actes de celui qui rompt ses liens de sang ne sont pas agréés » (Ahmed, Al-Bayhaqi, Al- Boukhar dans son livre Al-Adaboul Moufrad)

«Celui qui croit en Allah et au jour dernier, qu'il reçoive généreusement son hôte. Celui qui croit en Allah et au jour dernier, qu'il maintienne les liens de sang  (avec toute sa famille). Celui qui croit en Allah et au jour dernier, qu'il dise du bien ou qu'il se taise». (Rapporté par Boukhara et Mouslim)

« Après qu’Allah, le Très-Haut ait fini de créer les créatures, Ar-Rahim (liens du sang)  s’est accrochée au Trône et dit : « Ô Seigneur ! Je cherche  Ta protection contre la rupture. » Allah lui répond : « Veux-tu que Je maintienne le lien avec celui qui tient à toi et rompe avec celui qui rompt avec toi ? » Elle répondit : « Oui. » Allah lui dit : « Je te l’accorde. » » Le Prophète, paix sur lui , ajouta ensuite : « Si vous voulez, lisez ce verset : « Ne craignez-vous pas, si vous vous détourniez de la voie d’Allah, de semer le désordre sur terre  et de rompre les liens de sang avec vos proches ? » » (Coran : 47/22)  (Rapporté par Mouslim)
 «Celui qui respecte les liens de la parenté n'est pas (seulement) celui qui rend le bien par le bien mais c'est celui qui continue à respecter ces liens même quand ses proches les rompent». (Rapporté par Mouslim)
les savants disent que les  liens du sang comprennent  tous ceux qui ont un lien de sang avec notre père et/ou mère. Les plus proches parmi eux sont évidemment la mère, le père, les grands parents, les enfants et leurs enfants et petits enfants, les frères et sœurs et leurs enfants, les oncles et tantes (paternelles et maternelles) et leurs enfants…
Le respect des liens du sang se fait par plusieurs manières. Il se fait par :

- La visite,
- le bon conseil,
- le soutient matériel et moral dans les moments difficiles et le partage des moments de bonheur,
- la bonne parole et le meilleur comportement,
- l’invitation et la réponse à l'invitation,
- venir au secours (dans la mesure du possible) de celui de nos proche qui a besoin d’aide,
- le Prophète psl nous apprend dans un hadith authentique que le fait de donner l’aumône à un proche parent nécessiteux est doublement rétribué du fait qu’il implique en plus de l’acquittement de l’aumône elle-même, un renouement des liens du sang. 

D’une manière générale toute forme de bienfaisance avec nos parents est un entretien du lien de sang. Le minimum étant le salut, le sourire et ne pas leur nuire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Dim 07 Déc 2014, 12:33

SKIPEER a écrit:


« Après qu’Allah, le Très-Haut ait fini de créer les créatures, Ar-Rahim (liens du sang)  s’est accrochée au Trône et dit : « Ô Seigneur ! Je cherche  Ta protection contre la rupture. » Allah lui répond : « Veux-tu que Je maintienne le lien avec celui qui tient à toi et rompe avec celui qui rompt avec toi ? » Elle répondit : « Oui. » Allah lui dit : « Je te l’accorde. » » Le Prophète, paix sur lui , ajouta ensuite : « Si vous voulez, lisez ce verset : « Ne craignez-vous pas, si vous vous détourniez de la voie d’Allah, de semer le désordre sur terre  et de rompre les liens de sang avec vos proches ? » » (Coran : 47/22)  (Rapporté par Mouslim)

Les Musulmans s'éviteraient beaucoup de problèmes (et pas que les Musulmans) si les liens sacrés du sang étaient maintenus avec leurs droits.

À notre époque où les maisons de retraites accueillent de plus en plus de personnes âgées alors qu'elles ont encore une famille, la question des devoirs que nous avons envers nos vieux parents doit se poser. Et les répercussions sur nos propres existences aussi, car la rupture des liens du sang entraîne la rupture avec Dieu, ce qui est gravissime.

Ceux qui laissent mourir leurs parents dans la solitude et dans l'oubli doivent avoir à l'esprit qu'ils ont négligé la charge que Dieu leur avait confié.

Le prophète Mohammed a dit ..."Vous ne triomphez et vous n'obtenez votre subsistance que grâce aux plus faibles d'entre-vous." (Boukhary)
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Dim 07 Déc 2014, 13:16

Skander a écrit:
SKIPEER a écrit:


« Après qu’Allah, le Très-Haut ait fini de créer les créatures, Ar-Rahim (liens du sang)  s’est accrochée au Trône et dit : « Ô Seigneur ! Je cherche  Ta protection contre la rupture. » Allah lui répond : « Veux-tu que Je maintienne le lien avec celui qui tient à toi et rompe avec celui qui rompt avec toi ? » Elle répondit : « Oui. » Allah lui dit : « Je te l’accorde. » » Le Prophète, paix sur lui , ajouta ensuite : « Si vous voulez, lisez ce verset : « Ne craignez-vous pas, si vous vous détourniez de la voie d’Allah, de semer le désordre sur terre  et de rompre les liens de sang avec vos proches ? » » (Coran : 47/22)  (Rapporté par Mouslim)

Les Musulmans s'éviteraient beaucoup de problèmes (et pas que les Musulmans) si les liens sacrés du sang étaient maintenus avec leurs droits.

À notre époque où les maisons de retraites accueillent de plus en plus de personnes âgées alors qu'elles ont encore une famille, la question des devoirs que nous avons envers nos vieux parents doit se poser. Et les répercussions sur nos propres existences aussi, car la rupture des liens du sang entraîne la rupture avec Dieu, ce qui est gravissime.


Les maisons de retraite accueillent .... moyennant finances ! Et la plupart du temps ce sont les enfants qui se cotisent pour payer la maison de retraite (3000 euros par mois en moyenne )! Car certains vieilllards sont dans l'incapacité de vivre seuls, et vivre chez un enfant n'est pas toujours possible quand l'appartement est petit !


Fraternellement

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Man Att




MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Dim 07 Déc 2014, 14:09

Pour 3000e par mois tu peux prendre un appart plus grand Wink
Revenir en haut Aller en bas
vivre_ensemble

avatar


MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Dim 07 Déc 2014, 14:34

mario-franc_lazur a écrit:
Skander a écrit:
SKIPEER a écrit:


« Après qu’Allah, le Très-Haut ait fini de créer les créatures, Ar-Rahim (liens du sang)  s’est accrochée au Trône et dit : « Ô Seigneur ! Je cherche  Ta protection contre la rupture. » Allah lui répond : « Veux-tu que Je maintienne le lien avec celui qui tient à toi et rompe avec celui qui rompt avec toi ? » Elle répondit : « Oui. » Allah lui dit : « Je te l’accorde. » » Le Prophète, paix sur lui , ajouta ensuite : « Si vous voulez, lisez ce verset : « Ne craignez-vous pas, si vous vous détourniez de la voie d’Allah, de semer le désordre sur terre  et de rompre les liens de sang avec vos proches ? » » (Coran : 47/22)  (Rapporté par Mouslim)

Les Musulmans s'éviteraient beaucoup de problèmes (et pas que les Musulmans) si les liens sacrés du sang étaient maintenus avec leurs droits.

À notre époque où les maisons de retraites accueillent de plus en plus de personnes âgées alors qu'elles ont encore une famille, la question des devoirs que nous avons envers nos vieux parents doit se poser. Et les répercussions sur nos propres existences aussi, car la rupture des liens du sang entraîne la rupture avec Dieu, ce qui est gravissime.


Les maisons de retraite accueillent .... moyennant finances  ! Et la plupart du temps ce sont les enfants qui se cotisent pour payer la maison de retraite (3000 euros par mois en moyenne )! Car certains vieilllards sont dans l'incapacité de vivre seuls, et vivre chez un enfant n'est pas toujours possible quand l'appartement est petit !


Fraternellement

J'ai vécu avec ma mère dans un 15m². Jamais je ne l'aurais abandonnée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Dim 07 Déc 2014, 16:10

mario-franc_lazur a écrit:
Skander a écrit:
SKIPEER a écrit:


« Après qu’Allah, le Très-Haut ait fini de créer les créatures, Ar-Rahim (liens du sang)  s’est accrochée au Trône et dit : « Ô Seigneur ! Je cherche  Ta protection contre la rupture. » Allah lui répond : « Veux-tu que Je maintienne le lien avec celui qui tient à toi et rompe avec celui qui rompt avec toi ? » Elle répondit : « Oui. » Allah lui dit : « Je te l’accorde. » » Le Prophète, paix sur lui , ajouta ensuite : « Si vous voulez, lisez ce verset : « Ne craignez-vous pas, si vous vous détourniez de la voie d’Allah, de semer le désordre sur terre  et de rompre les liens de sang avec vos proches ? » » (Coran : 47/22)  (Rapporté par Mouslim)

Les Musulmans s'éviteraient beaucoup de problèmes (et pas que les Musulmans) si les liens sacrés du sang étaient maintenus avec leurs droits.

À notre époque où les maisons de retraites accueillent de plus en plus de personnes âgées alors qu'elles ont encore une famille, la question des devoirs que nous avons envers nos vieux parents doit se poser. Et les répercussions sur nos propres existences aussi, car la rupture des liens du sang entraîne la rupture avec Dieu, ce qui est gravissime.


Les maisons de retraite accueillent .... moyennant finances  ! Et la plupart du temps ce sont les enfants qui se cotisent pour payer la maison de retraite (3000 euros par mois en moyenne )! Car certains vieilllards sont dans l'incapacité de vivre seuls, et vivre chez un enfant n'est pas toujours possible quand l'appartement est petit !

Il existe aussi des prises en charge quand les revenus sont insuffisants, ou présumés tel. En fait, certaines personnes âgées pourraient rester chez leurs enfants s'il y avait une volonté de les garder.

Je parle de ce que je connais car j'ai travaillé à l'entretien dans deux maisons de retraites (et un peu pour une troisième) et j'ai vu des gens qui auraient pu rester en famille, mais j'ai surtout vu des gens qui ne recevaient plus la moindre visite de leur famille. Entre deux tâches de mon travail je leur offrais un café ou un thé et c'était pour eux comme une visite, ça les rendait heureux.

J'ai gardé une grande tristesse pour ces pauvres gens qui sont nos aînés, et ma tristesse a augmenté quand j'ai commencé à voir, depuis quelques petites année à peine, que des Musulmans commencent à finir leurs jours ainsi, seuls et sans visite de leurs familles.

Rappelle-toi, cher Mario, la grande canicule de 2003 qui a tué tant de vieillards. Environ 15 000 d'entre-eux sont morts dans la solitude car il n'y avait personne pour veiller à les hydrater et les faire boire régulièrement. Plusieurs milliers d'entre-eux n'ont même pas été réclamés par leurs familles et ont été enterrés dans l'indifférence.

Ma fille a aussi travaillé comme aide-soignante dans une maison de retraite et elle est d'accord avec ce que je dis, ce n'est pas une généralité mais c'est trop fréquent. Il y a beaucoup à dire à ce sujet.

Je ne dis pas qu'il y a rupture du lien de sang quand on va placer un parent en maison de retraite pour des raisons médicales, par exemple, mais quand il y est abandonné sans jamais plus recevoir de visite, et ça c'est une réalité que j'ai vu.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Dim 07 Déc 2014, 18:12

Man Att a écrit:
Pour 3000e par mois tu peux prendre un appart plus grand Wink


Mais tu ne seras ni nourri, ni blanchi, ni soigné, ni chauffé l'hiver !!!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Roger76




MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Dim 07 Déc 2014, 18:39

Salam Skander.
Tu fais bien d’apporter ton témoignage vécu.

Au Yémen dans la capitale on est frappé par l’architecture tout en hauteur.
Sans ascenseur…
La cuisine, c’est une sage précaution contre les incendies, est au dernier étage.
Quand la famille s’agrandit et que les chibanis n’ont plus la force de monter les escaliers trop raides, on ajoute un étage et on installe les plus anciens au rez-de-chaussée.

J’ai participé il y a près de vingt ans à la création d’une association de bénévoles qui vont rendre visite à des personnes souffrant de solitude, à leur domicile ou en maison de retraite.
Des personnes seules, brouillées avec leur famille ou parce que dans la vie d’aujourd’hui les enfants sont partis pour leur boulot au Japon ou en Australie.
Cette association a pour objet social justement de compenser cette réalité de la solitude dont tu témoignes : je m’en suis retiré, ma femme en est vice-présidente active.

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un fils ou une fille disponibles pouvant faire 400 km aller-retour pour aller régulièrement auprès d’une mère atteinte de la maladie d’Alzheimer, qui ne les reconnaît même plus.

Ma mère, vivre_ensemble, a fini en maison de retraite à mille km de mon domicile, mon frère était à plus de 300 km, il y allait régulièrement… se faire mal recevoir : personne de ses quatre enfants ne pouvait l’héberger, elle était restée encore plus autoritaire et despotique que quand nous étions gamins, et de toute façon elle était trop diminuée par ses AVC et n’a pas même accepté de connaître l’un ou l’autre de ses petits-enfants. Elle considérait que ses belles-filles lui avaient volé ses fils, vivre avec elle était impossible. Que faire dans ce cas ?

Il n’y a pas qu’une question de taille d’appartement, Man Att.
J’habite en pavillon, nous y avons vécu à six, mais y prendre ma mère c’était introduire la discorde à la maison : le sujet des rapports entre belle-mère et belle-fille est inépuisable mais ne concerne pas l’objet de Dialogue.

Les liens du sang, le sens de la famille, ne sont pas propres à l'islam.
Mais la société aujourd'hui n'est plus et ne peut plus être la cité conçue autour de ses moquées ou ses églises.
Revenir en haut Aller en bas
vivre_ensemble

avatar


MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Dim 07 Déc 2014, 22:14

Roger76 a écrit:
Salam Skander.
Tu fais bien d’apporter ton témoignage vécu.

Au Yémen dans la capitale on est frappé par l’architecture tout en hauteur.
Sans ascenseur…
La cuisine, c’est une sage précaution contre les incendies, est au dernier étage.
Quand la famille s’agrandit et que les chibanis n’ont  plus la force de monter les escaliers trop raides, on ajoute un étage et on installe les plus anciens au rez-de-chaussée.

J’ai participé il y a près de vingt ans à la création d’une association de bénévoles qui vont rendre visite à des personnes souffrant de solitude, à leur domicile ou en maison de retraite.
Des personnes seules, brouillées avec leur famille ou parce que dans la vie d’aujourd’hui les enfants sont partis pour leur boulot au Japon ou en Australie.
Cette association a pour objet social justement de compenser cette réalité de la solitude dont tu témoignes : je m’en suis retiré, ma femme en est vice-présidente active.

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un fils ou une fille disponibles pouvant faire 400 km aller-retour pour aller régulièrement auprès d’une mère atteinte de la maladie d’Alzheimer, qui ne les reconnaît même plus.

Ma mère, vivre_ensemble, a fini en maison de retraite à mille km de mon domicile, mon frère était à plus de 300 km, il y allait régulièrement… se faire mal recevoir : personne de ses quatre enfants ne pouvait l’héberger, elle était restée encore plus autoritaire et despotique que quand nous étions gamins, et de toute façon elle était trop diminuée par ses AVC et n’a pas même accepté de connaître l’un ou l’autre de ses petits-enfants. Elle considérait que ses belles-filles lui avaient volé ses fils, vivre avec elle était impossible. Que faire dans ce cas ?

Il n’y a pas qu’une question de taille d’appartement, Man Att.
J’habite en pavillon, nous y avons vécu à six, mais y prendre ma mère c’était introduire la discorde à la maison : le sujet des rapports entre belle-mère et belle-fille est inépuisable mais ne concerne pas l’objet de Dialogue.

Les liens du sang, le sens de la famille, ne sont pas propres à l'islam.
Mais la société aujourd'hui n'est plus et ne peut plus être la cité conçue autour de ses moquées ou ses églises.

Tu parles d'une situation particulière où les parents avaient besoin d'un suivi médical. On parle de façon générale.

En France, je connais très peu de personnes adultes qui vivent avec leurs parents. Beaucoup sont trop occupés à vivre une vie trépidante au lieu de prendre soin de ceux à qui ils doivent tout. Les personnes âgés se retrouver à payer des étudiants pour qu'ils leur fasse des courses et discutent 15 minutes avec eux dans la journée. Ils espèrent tous les jours que leurs enfants leur rende visite mais en vain.

La différence est que l'islam IMPOSE de ne jamais tourner le dos à ses parents, et d'essayer de leur rendre, du mieux qu'on peut, tout le bien qu'ils nous ont fait. Tu ne peux pas nier que les musulmans ont un grand sens de la famille.

Je pense que ça fait suite au fait qu'à 18 ans les enfants sont très souvent priés de voler par leurs propres ailes, et qu'ils grandissent la plupart du temps élevés par des nounous, et non pas par leurs parents.

Rompre les liens du sang, ne pas rendre visite à sa famille, tourner le dos à ses parents... sont parmi les grands pêchés en islam. Aucun musulman est un bon musulman s'il n'observe pas ces règles.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Dim 07 Déc 2014, 22:49

vivre_ensemble a écrit:

La différence est que l'islam IMPOSE de ne jamais tourner le dos à ses parents, et d'essayer de leur rendre, du mieux qu'on peut, tout le bien qu'ils nous ont fait. Tu ne peux pas nier que les musulmans ont un grand sens de la famille.

Je pense que ça fait suite au fait qu'à 18 ans les enfants sont très souvent priés de voler par leurs propres ailes, et qu'ils grandissent la plupart du temps élevés par des nounous, et non pas par leurs parents.

Rompre les liens du sang, ne pas rendre visite à sa famille, tourner le dos à ses parents... sont parmi les grands pêchés en islam. Aucun musulman est un bon musulman s'il n'observe pas ces règles.

mais ce n'est pas propre à l'islam.
je n'ai pas le temps de les rechercher maintenant mais je pourrais te citer des paroles de Jesus, de Confucius ou du Bouddha qui disent la même chose.
le problème, comme l'on dit d'autres membres, est que notre société rend difficile et souvent impossible de conserver nos parents avec nous. (la preuve est que Skander se désole parce que cela se produit aussi chez des musulmans)
Revenir en haut Aller en bas
vivre_ensemble

avatar


MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Dim 07 Déc 2014, 23:22

rosarum a écrit:
vivre_ensemble a écrit:

La différence est que l'islam IMPOSE de ne jamais tourner le dos à ses parents, et d'essayer de leur rendre, du mieux qu'on peut, tout le bien qu'ils nous ont fait. Tu ne peux pas nier que les musulmans ont un grand sens de la famille.

Je pense que ça fait suite au fait qu'à 18 ans les enfants sont très souvent priés de voler par leurs propres ailes, et qu'ils grandissent la plupart du temps élevés par des nounous, et non pas par leurs parents.

Rompre les liens du sang, ne pas rendre visite à sa famille, tourner le dos à ses parents... sont parmi les grands pêchés en islam. Aucun musulman est un bon musulman s'il n'observe pas ces règles.

mais ce n'est pas propre à l'islam.
je n'ai pas le temps de les rechercher maintenant mais je pourrais te citer des paroles de Jesus, de Confucius ou du Bouddha qui disent la même chose.
le problème, comme l'on dit d'autres membres, est que notre société rend difficile et souvent impossible de conserver nos parents avec nous. (la preuve est que Skander se désole parce que cela se produit aussi chez des musulmans)

Comme mis en gras, je ne dis pas que c'est propre à l'islam mais que l'islam l'IMPOSE. Le fait est qu'en règle générale, les musulmans sont plus proches de leurs familles que les occidentaux. C'est un fait. Je ne parle pas des musulmans qui ont adopté les défauts de l'occident. Si tu as un jour l'occasion de profiter de l'hospitalité d'une famille maghrébine pendant quelques jours, tu comprendras mieux.

ça ne nous gêne pas d'habiter avec nos parents à vie. Les enfants ne quittent jamais la maison familiale avant le mariage, et parfois ils restent même après. Ce sont les mamans qui élèvent les enfants, jamais les nounous. On ne fait jamais payer aux enfants un loyer, même s'ils travaillent. On peut débarquer à l'improviste les uns chez les autres à n'importe quel moment. En occident, même entre membre d'une même famille, il faut adresser une demande officielle des jours à l'avance au risque de passer pour un mal élevé.



Revenir en haut Aller en bas
Roger76




MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Lun 08 Déc 2014, 11:06

Citation :
On peut débarquer à l'improviste les uns chez les autres à n'importe quel moment.
Cela vivre_ensemble je l'ai connu... au Maroc autrefois, mais est-ce toujours vrai ?
Un ingénieur marocain rencontré à Marrakech m'a évoqué ces temps passés où dans la campagne ou dans l'Atlas on était de loin appelé pour un verre de thé, "même moi marocain je ne m'y risque plus" m'a-t-il dit.
Quant au respect des chibanis il a été très sévère sur le comportement des jeunes envers les vieux "du temps de ma jeunesse on s'écartait pour laisser passer le vieux, aujourd'hui les jeunes pousseraient le vieux sous les roues de l'autobus pour passer, les vieux n'osent plus sortir".

J'ai connu aussi le genre de vie en famille marocaine où on n'a pas les sens de la propriété individuelle mais collective, tout est partagé jusqu'aux vêtements et bijoux, à l'instar du repas pris dans un plat collectif.
Cela n'a rien de proprement islamique.

Je suis d'une génération en effet où le nouveau-né était laissé à une nounou, on ne s'occupait pas de lui, et plus tard les enfants n'avaient qu'un droit, se taire et obéir.

Quand j'ai dû quitter à regret mon pays pour retrouver un emploi ici, j'ai en effet été désagréablement surpris de ne pas retrouver ce sens de l'hospitalité, de l'accueil.
Mais c'est bien plus une question de société, de coutumes, de mœurs, pas de religion ni de foi, ne généralise pas : j'ai bossé autrefois deux ans à Nancy, un an à Toulouse, deux ans à Paris, jamais personne ne nous a ouvert sa porte. Ce sont des villes fermées à tout ce qui n'est pas du coin.
En fin de carrière j'ai bossé de nouveau cinq ans en banlieue parisienne : seuls un voisin juif puis un collègue musulman mauritanien nous ont ouvert leur porte.
Et j'ai pu constater, pendant les années où je faisais de fréquentes missions techniques un peu partout jusqu'en Afrique et même en Polynésie, que les comportements sont souvent très marqués localement.

Je reviens du Danemark, très protestant calviniste : là-bas pas de volets pas de rideaux aux fenêtres, on n'a rien à cacher (au contraire des pays musulmans qui cachent la vie de famille, pas de fenêtres ouvertes sur la rue). On peut même entrer dans les jardins des maisons privées, s'y promener. C'est admis.
Mais jamais un danois n'ouvre sa porte à un ami pour dîner ensemble : on s'invite entre amis ou en famille au restaurant, pas à la maison.

Autant je n'ai pas aimé aller à Marseille, où en fin de journée le collègue me plantait là "c'est l'heure, à demain" autant j'étais accueilli à Lille, ou en Bretagne où le collègue local me recevait à dîner ou me recommandait auprès d'un restaurateur.

Quand tu écris très justement
Citation :
La différence est que l'islam IMPOSE de ne jamais tourner le dos à ses parents
, cela me hérisse. Ne jamais tourner le dos à ses parents, c'est de toutes les cultures des plus primitives aux plus raffinées, quand c'est IMPOSE cela n'a plus aucune valeur morale. c'est du légalisme.

Citation :
En occident, même entre membre d'une même famille, il faut adresser une demande officielle des jours à l'avance au risque de passer pour un mal élevé.
Je suis un occidental, je n'ai encore jamais vu ça et n'importe qui ami ou membre de la famille peut arriver à l'improviste.
Revenir en haut Aller en bas
Sun Back




MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Lun 08 Déc 2014, 12:28

vivre_ensemble a écrit:

Comme mis en gras, je ne dis pas que c'est propre à l'islam mais que l'islam l'IMPOSE. Le fait est qu'en règle générale, les musulmans sont plus proches de leurs familles que les occidentaux. C'est un fait. Je ne parle pas des musulmans qui ont adopté les défauts de l'occident.

tu dis cela comme si tous les orientaux étaient musulmans, c'est n'importe quoi
de plus y a des musulmans de l'orient qui frappent les femmes qui font pourtant partie de leur famille etc
faut arrêter de toujours vouloir être le meilleur "nous on traite mieux notre famille que vous"
ça dépend de chaque homme/femme, religieux ou non, c'est pas "les musulmans et les non musulmans"
c'est pas parce que l'islam l'impose que ça l'entraîne, tu crois que tous les musulmans respectent ce que l'islam impose ?
sinon tu pourrais dire pareil pour tous les interdits que l'islam impose, notamment l'alcool, la drogue, ...
ceux qui respectent l'islam c'est l'état islamique et c'est certainement pas vous les "musulmans" mécréants d'occident

vivre_ensemble a écrit:
Si tu as un jour l'occasion de profiter de l'hospitalité d'une famille maghrébine pendant quelques jours, tu comprendras mieux.
y a des familles chinoises tout autant sympathiques

vivre_ensemble a écrit:
ça ne nous gêne pas d'habiter avec nos parents à vie. Les enfants ne quittent jamais la maison familiale avant le mariage, et parfois ils restent même après. Ce sont les mamans qui élèvent les enfants, jamais les nounous. On ne fait jamais payer aux enfants un loyer, même s'ils travaillent. On peut débarquer à l'improviste les uns chez les autres à n'importe quel moment. En occident, même entre membre d'une même famille, il faut adresser une demande officielle des jours à l'avance au risque de passer pour un mal élevé.
pareil pour des chinois/français/etc.
c'est grave d'être rempli de préjugé à ce point
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Lun 08 Déc 2014, 12:57

Roger76 a écrit:


Ma mère, vivre_ensemble, a fini en maison de retraite à mille km de mon domicile, mon frère était à plus de 300 km, il y allait régulièrement… se faire mal recevoir : personne de ses quatre enfants ne pouvait l’héberger, elle était restée encore plus autoritaire et despotique que quand nous étions gamins, et de toute façon elle était trop diminuée par ses AVC et n’a pas même accepté de connaître l’un ou l’autre de ses petits-enfants. Elle considérait que ses belles-filles lui avaient volé ses fils, vivre avec elle était impossible. Que faire dans ce cas ?


Je reconnais qu'il n'y a pas une réponse unique à tous les cas de figure qui se présentent, nous avons tous une histoire différente et les choses sont loin d'être simples.

Autrefois, un AVC était souvent fatal alors qu'aujourd'hui on en réchappe plus souvent. Le terrible paradoxe est qu'on a de moins en moins de temps pour s'occuper de gens qui ont besoin de plus d'attention, et ce plus longtemps. Les maisons de retraites médicalisées où j'ai travaillé recevaient ce public très dépendant et je sais qu'elles sont nécessaires.

C'est l'attitude des familles, enfants et autres, qui est blâmable, quand ces anciens ne reçoivent quasiment plus de visite. Il fallait organiser des journées "portes ouvertes" et d'autres animation pour les inciter à venir de temps en temps, et c'est surtout le personnel qui faisait l'animation.

Je vois que tu n'as pas gardé un très bon souvenir de Marseille, et je dois dire que tu as hélas raison. Nous avons beaucoup perdu de la bonhomie et de bonne humeur d'autrefois. Je me souviens que lorsque j'étais un minot, il suffisait de mettre le pied sur la chaussée pour que les voitures s'arrêtent pour te laisser traverser. Va faire ça maintenant ... Mad

C'est vrai, l'Islam n'a pas le monopole du lien de sang, c'est l'athéisme avec son corollaire d'insouciance qui a tué ce sentiment dans le coeur des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Lun 08 Déc 2014, 13:00

Salut tous le monde

Travaillant en maison de retraite pendant quelques temps, je peux vous dire que beaucoup des personnes âgés se trouvant en maison de retraite le sont soit parce qu'elles sont complètement dépendante, soit parce qu'elles sont exécrablent et odieuses avec leurs familles, et beaucoup préfèrent se retrouver entre vieux que de dépendre de la famille.

C'est très compliqué de s'occuper des personnes âgés, ça demande beaucoup plus d'attention que les enfants et ils ne rendent forcément l'amour qu'on leur donne.
Je crois que les personnes âges doivent être entourée, selon les maisons de retraite elles sont plus ou moins bien pris en charge. Après c'est comme tous, il faut que celui qui s'en occupe le fasse avec bonne volonté. J'ai vu des collègues s'occuper des personnes âgées sans affection, par devoir, et les personnes âgées le sentent.
Le jeudi c'était ma journée préféré, des bénévoles venaient visiter les personnes âgées, jouer de l'accordéon et chanter des vieux chants, je les voyais épanouie, c'était beau, ils me manquent...
Personnellement j'aime être avec les personnes âgées, ça apprend l'humilité, l'esprit de service.
J'avais mes chouchous quand je bossais en maison de retraite, et j'avais le cœur brisé à chaque décès, certains était comme mes enfants bien qu'ils soient plus vieux, mais parce qu'à un certain stade ils deviennent comme des enfants, ça a réveillé mon instinct maternelle.

Alors de dire que d'être dans une famille soit mieux que dans une maison de retraite je ne suis pas sûr, cela dépend des personnes âgées. L'important c'est qu'ils soient heureux où ils sont, qu'ils reçoivent de l'affection et qu'ils partent en paix.

La choses qui me fait le plus de mal, c'est de voir les personnes âgées partir sans avoir régler leur différents avec leurs proches, et tous les problèmes d'héritages...

Wink






Revenir en haut Aller en bas
Sun Back




MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Lun 08 Déc 2014, 13:05

Skander a écrit:

C'est vrai, l'Islam n'a pas le monopole du lien de sang, c'est l'athéisme avec son corollaire d'insouciance qui a tué ce sentiment dans le coeur des gens.

bien sur, et on trouve même dans le livre religieux des athées :
"Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les.
Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car l'Athéisme est certes, Haut et Grand."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Lun 08 Déc 2014, 17:55

Tu sous-entends qu'ont frappé nos femmes ?
Tu sais que dans la shari'a, une femme qui se fait battre peut demander le divorce sans devoir débourser une compensation financière à la dot. En outre un mari qui bat sa femme, verra ses 2000, 5000, voire 10 000 euros partir avec elle.

Le terme "frappé" est mal traduit car il sous-entend "blessure", or il n'est pas question de blesser, c'est pourquoi d'autres traduisent par "corriger".

Ce verset concerne les choses graves de manière répétées; après la sagesse et bon comportement, on est autorisé à quitter le lit conjugal. Après quoi et seulement si l'acte persiste, est tolérer (mais détestable) de secouer dans le but non pas de faire mal mais de résonner. D'après Ibn Abbas, un compagnon du prophète, la dernière étape consiste à prendre l'équivalent d'un "Coton Tige" et frapper légèrement sur l'épaule en symbolisme annonçant le divorce.


Dernière édition par *Amir Islam* le Lun 08 Déc 2014, 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Lun 08 Déc 2014, 18:22

Estandrine a écrit:

Personnellement j'aime être avec les personnes âgées, ça apprend l'humilité, l'esprit de service.


Bravo Estandrine, très bon rappel Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Lun 08 Déc 2014, 19:13

mario-franc_lazur a écrit:
Skander a écrit:
SKIPEER a écrit:


« Après qu’Allah, le Très-Haut ait fini de créer les créatures, Ar-Rahim (liens du sang)  s’est accrochée au Trône et dit : « Ô Seigneur ! Je cherche  Ta protection contre la rupture. » Allah lui répond : « Veux-tu que Je maintienne le lien avec celui qui tient à toi et rompe avec celui qui rompt avec toi ? » Elle répondit : « Oui. » Allah lui dit : « Je te l’accorde. » » Le Prophète, paix sur lui , ajouta ensuite : « Si vous voulez, lisez ce verset : « Ne craignez-vous pas, si vous vous détourniez de la voie d’Allah, de semer le désordre sur terre  et de rompre les liens de sang avec vos proches ? » » (Coran : 47/22)  (Rapporté par Mouslim)

Les Musulmans s'éviteraient beaucoup de problèmes (et pas que les Musulmans) si les liens sacrés du sang étaient maintenus avec leurs droits.

À notre époque où les maisons de retraites accueillent de plus en plus de personnes âgées alors qu'elles ont encore une famille, la question des devoirs que nous avons envers nos vieux parents doit se poser. Et les répercussions sur nos propres existences aussi, car la rupture des liens du sang entraîne la rupture avec Dieu, ce qui est gravissime.


Les maisons de retraite accueillent .... moyennant finances  ! Et la plupart du temps ce sont les enfants qui se cotisent pour payer la maison de retraite (3000 euros par mois en moyenne )! Car certains vieilllards sont dans l'incapacité de vivre seuls, et vivre chez un enfant n'est pas toujours possible quand l'appartement est petit !


Fraternellement
j'ai connu un ami médecin en France qui m'a raconte que sa sœur a fait a plusieurs reprises des tentatives de suicides dans une maison de retraite suite a une dépression secondaire a un sentiment de solitude et un manque d'affection .

DIEU dit dans CORAN 17:23. et ton Seigneur a décrété: ‹n'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère: si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point: ‹Fi!› et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses.
24. et par miséricorde; abaisse pour eux l'aile de l'humilité; et dis : ‹Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit›.
25. Votre Seigneur connaît mieux ce qu'il y a dans vos âmes. Si vous êtes bons; Il est certes Pardonneur pour ceux qui Lui reviennent se repentant.
26. ‹Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu'au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment,

j'aime bien le passage coranique ou DIEU demande a son serviteur : " et par miséricorde; abaisse pour eux l'aile de l'humilité"
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Lun 08 Déc 2014, 19:20

Allah a mentionné dans Son livre quelques exemples de piété filiale. C’est ainsi qu'ALLAH swt dit de son serviteur Jean fils de Zacharie :

«Ô Yahyâ, tiens fermement au Livre (la Thora)!" Nous lui donnâmes la sagesse alors qu' il était enfant, ainsi que la tendresse de Notre part et la pureté. Il était pieux, et dévoué envers ses père et mère; et ne fut ni violent ni désobéissant. Que la paix soit sur lui le jour où il naquit, le jour où il mourra, et le jour où il sera ressuscité vivant! » (Coran, 19 : 12-15).

Ibn Djarir at-Tabari (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : « Allah swt : « dévoué envers ses père et mère … » (19 : 14) c’est-à-dire qu’il se précipitait à leur obéir et à leur manifester son amour, et ne les maltraitait pas. Et : « et ne fut ni violent ni désobéissant) signifie qu’il ne se sentait pas trop important pour obéir à son Maître et à ses parents.

Bien au contraire, il se montrait humble devant Allah et devant ses parents ; il obéissait à leurs ordres et s’abstenait de ce qu’ils interdisaient. Il ne désobéissait ni à Son Maître ni à ses parents. Voir le Tafsir d’at-Tabari, 16/58.



Allah swt dit à propos de Son serviteur Jésus fils de Marie paix sur lui : «Mais (le bébé) dit: "Je suis vraiment le serviteur d' Allah. Il m' a donné le Livre et m' a désigné Prophète. Où que je sois, Il m' a rendu béni; et Il m' a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakâ; et la bonté envers ma mère. Il ne m' a fait ni violent ni malheureux. » (Coran, 19 : 30-32).

Ibn Kathir (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : « et la bonté envers ma mère … » signifie : il m’a donné l’ordre de bien obéir à ma mère. Il dit à son Maître. En effet, Allah Très Haut établit très souvent un lien entre l’ordre de l’adorer et l’ordre d’obéir aux père et mère. C’est notamment le cas dans Sa parole : «Et ton Seigneur a décrété: "N' adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère…» (Coran, 17 :23 ) et dans Sa parole : « "Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu' envers tes parents. Vers Moi est la destination.» (Coran,31:14) Il dit ensuite : « Il ne m' a fait ni violent ni malheureux» (Coran,19:32) c’est-à-dire : Il n’a pas fait de moi un tyran qui s’estime trop important pour L’adorer et Lui obéir  et pour bien traiter ma mère. Ce qui m’aurait rendu malheureux ». Voir Tafsir Ibn Kathir, 3/121.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Lun 08 Déc 2014, 22:40

Skander a écrit:

C'est vrai, l'Islam n'a pas le monopole du lien de sang, c'est l'athéisme avec son corollaire d'insouciance qui a tué ce sentiment dans le coeur des gens.

faudrait un jour que tu sortes de tes préjugés sur l'atheisme.


Revenir en haut Aller en bas
ChrisLam

avatar


MessageSujet: avis   Mar 09 Déc 2014, 07:03

*Amir Islam* a écrit:
Tu sous-entends qu'ont frappé nos femmes ?
Tu sais que dans la shari'a, une femme qui se fait battre peut demander le divorce sans devoir débourser une compensation financière à la dot. En outre un mari qui bat sa femme, verra ses 2000, 5000, voire 10 000 euros partir avec elle.

Le terme "frappé" est mal traduit car il sous-entend "blessure", or il n'est pas question de blesser, c'est pourquoi d'autres traduisent par "corriger".

Ce verset concerne les choses graves de manière répétées; après la sagesse et bon comportement, on est autorisé à quitter le lit conjugal. Après quoi et seulement si l'acte persiste, est tolérer (mais détestable) de secouer dans le but non pas de faire mal mais de résonner. D'après Ibn Abbas, un compagnon du prophète, la dernière étape consiste à prendre l'équivalent d'un "Coton Tige" et frapper légèrement sur l'épaule en symbolisme annonçant le divorce.

Il y a parait-il un proverbe arabe qui dit : "Frappe ta femme , si tu ne sait pas pourquoi, elle, elle le sait"
c

Si c'est vrai moi je dis :
" celui qui frappe sa femme est une lavette et et un faible d'esprit"
"celui qui frappe sa femme et la rabaisse humainement est un raciste en puissance"
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    Mar 09 Déc 2014, 08:51

NE PAS OUBLIER que nous sommes ici en section de SPIRITUALITE MUSULMANE ....


Je le dis en particulier pour notre frère SUN BACK dont je viens de supprimer 2 messages !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'Importance des liens du sang dans l'islam    

Revenir en haut Aller en bas
 
l'Importance des liens du sang dans l'islam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pédophilie dans l'Islam
» la symbolique du porc dans l'islam
» Jeux vidéos dans l'islam
» Sang dans les selles
» La trinité dans l'islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE MUSULMANE-
Sauter vers: