Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

  l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant
AuteurMessage
TOBIE

TOBIE


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyMer 07 Juil 2010, 10:22

Rappel du premier message :

1ère lecture : Dénonciation du peuple au c?ur
partagé (Os 10, 1-3.7-8.12)



Lecture du livre d'OséeIsraël était une vigne
luxuriante, qui portait beaucoup de fruit. Mais plus ses fruits se
multipliaient, plus Israël multipliait les autels ; plus son pays
devenait riche, plus il enrichissait les stèles et les idoles.
Son
coeur est partagé ; maintenant il va expier : le Seigneur renversera ses
autels, détruira ses idoles.
Maintenant Israël va dire : « Nous
sommes privés de roi, car nous n'avons pas craint le Seigneur. Et si
nous avions un roi, que pourrait-il faire pour nous ? »
Ils ont
disparu, Samarie et son roi, comme de l'écume à la surface de l'eau.
Ils
seront détruits, les sanctuaires sacrilèges, ce péché d'Israël ; épines
et ronces recouvriront leurs autels. Alors on dira aux montagnes : «
Cachez-nous ! » et aux collines : « Tombez sur nous ! »
Faites des
semailles de justice, récoltez une moisson de miséricorde, défrichez vos
terres en friche. Il est temps de chercher le Seigneur, jusqu'à ce
qu'il vienne répandre sur vous une pluie de justice.
Psaume : (Ps 104, 2-3, 4.6, 5.7)


R/ Sans nous lasser, cherchons la face du
Seigneur.
Chantez et jouez pour lui,
redites sans fin
ses merveilles ;
glorifiez-vous de son nom très saint :
joie pour
les coeurs qui cherchent Dieu !

Cherchez
le Seigneur et sa puissance,
recherchez sans trêve sa face ;
vous, la race d'Abraham son serviteur,
les
fils de Jacob, qu'il a choisis.

Souvenez-vous des merveilles qu'il a faites,
de
ses prodiges, des jugements qu'il prononça.
Le Seigneur, c'est lui
notre Dieu :
ses jugements font loi pour l'univers.
Evangile : L'appel des douze Apôtres et leur envoi en mission (Mt
10, 1-7)



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
Acclamation
:
Alléluia. Alléluia. Le règne de Dieu est venu
jusqu'à vous : croyez à la Bonne Nouvelle ! Alléluia. (Mc
1, 15)
Jésus appela ses douze disciples et
leur donna le pouvoir d'expulser les esprits mauvais et de guérir toute
maladie et toute infirmité.
Voici les noms des douze Apôtres : le
premier, Simon, appelé Pierre ; André son frère ; Jacques, fils de
Zébédée, et Jean son frère ; Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu
le publicain ; Jacques, fils d'Alphée, et Thaddée ; Simon le Zélote et
Judas Iscariote, celui-là même qui le livra.
Ces douze, Jésus les
envoya en mission avec les instructions suivantes : « N'allez pas chez
les païens et n'entrez dans aucune ville des Samaritains.
Allez
plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël.
Sur votre
route, proclamez que le Royaume des cieux est tout proche.


Textes liturgiques © AELF
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur



 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyDim 10 Oct 2010, 12:44

pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:
pinson a écrit:
Eliza a écrit:
Bonsoir ami pinson n'as-tu pas trops froid , sur ta branche d'olivier rose et moi pensons que bientôt , tu prendras ton envol vers des pays plus cléments et nous rose et moi nous serons triste de ne plus te voir . Sad Sad

Ne te fais plus de soucis l'amie, ce sont les pinsons des pays froids qui émigrent vers le Sud !

Tiens, prends connaissance, amie Eliza :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] target="_blank" rel="nofollow">http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:UH9WAPd96U4J:www.oiseau-libre.net/Oiseaux/Migration/Migrateurs.html+les+pinsons+sont-ils+migrateurs&cd=6&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

Oh Pinson nous serions si tristes si tu partais...... mais je suis rassurée tu restes mon ami, notre ami fidèle ! sunny

Je reste, amie Rosedumatin  l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 321257

"Et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là !"

signé : PINSON, l'inflexible §  l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 17865

 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 987275 ton inflexibilité n'est pas pour me déplaire ami Pinson  l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 17865
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyDim 10 Oct 2010, 13:03

 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 175602 ma chère amie Rose.......
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyLun 01 Nov 2010, 17:54

Jésus , notre nourriture dans l'hostie : l'évangile de demain mardi 2 novembre , selon saint Jean :


Jn 6:51- Je suis le pain vivant, descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais. Et même, le pain que je donnerai, c'est ma chair pour la vie du monde. "
Jn 6:52- Les Juifs alors se mirent à discuter fort entre eux ; ils disaie nt : " Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? "
Jn 6:53- Alors Jésus leur dit : " En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'aurez pas la vie en vous.
Jn 6:54- Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour.
Jn 6:55- Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson.
Jn 6:56- Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.
Jn 6:57- De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé et que je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi.
Jn 6:58- Voici le pain descendu du ciel ; il n'est pas comme celui qu'ont mangé les pères et ils sont morts ; qui mange ce pain vivra à jamais. "
Jn 6:59- Tel fut l'enseignement qu'il donna dans une synagogue à Capharnaüm.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
petitsoleil

petitsoleil


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyLun 01 Nov 2010, 20:43

Eliza a écrit:
Bonsoir ami pinson n'as-tu pas trops froid , sur ta branche d'olivier rose et moi pensons que bientôt , tu prendras ton envol vers des pays plus cléments et nous rose et moi nous serons triste de ne plus te voir . Sad Sad


Je suis là, pour le réchauffer, ne t'inquiète pas , chère Eliza ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyMar 02 Nov 2010, 10:43

mario-franc_lazur a écrit:
Jésus , notre nourriture dans l'hostie : l'évangile de demain mardi 2 novembre , selon saint Jean :


Jn 6:51- Je suis le pain vivant, descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais. Et même, le pain que je donnerai, c'est ma chair pour la vie du monde. "
Jn 6:52- Les Juifs alors se mirent à discuter fort entre eux ; ils disaie nt : " Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? "
Jn 6:53- Alors Jésus leur dit : " En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'aurez pas la vie en vous.
Jn 6:54- Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour.
Jn 6:55- Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson.
Jn 6:56- Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.
Jn 6:57- De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé et que je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi.
Jn 6:58- Voici le pain descendu du ciel ; il n'est pas comme celui qu'ont mangé les pères et ils sont morts ; qui mange ce pain vivra à jamais. "
Jn 6:59- Tel fut l'enseignement qu'il donna dans une synagogue à Capharnaüm.

Mais avant d’arriver dans cette vie éternelle, avant d’entrer dans ce paradis où Dieu effacera toutes nos larmes (Isaïe, 25, 6-10) , il faut continuer à vivre ! Et comment trouver le courage de tenir à travers les épreuves ? comment rester fort quand on se sent si faible ? Et c’est là que Jésus va "inventer" quelque chose d’extraordinaire. Et qu’est-ce qu’il a inventé pour nous aider ? Qu’est-ce que Jésus nous a laissé à chacun d’entre nous pour nous donner la force nécessaire de vivre et de devenir saints ? Pour devenir éternels comme Lui ? Et pour rejoindre ceux qu’on a aimés, les rejoindre en Son Paradis ?

Qu’est-ce que Jésus nous a laissé ???
Fabuleux !!! Il nous a laissé sa propre personne ! Il a dit : "Celui qui mange ce pain vivra éternellement". Et ce pain , c’est le pain consacré, le Pain de vie, c’est la chair de Jésus ressuscité ! Jésus est, en sa personne, ce qui permet la Vie, la Vie éternelle, bien sûr, la Vie qui ne s’arrête pas, la Vie éternelle qui ne s’arrêtera jamais, même à heure de notre mort . MaisJésus est non seulement celui qui nous donne la Vie éternelle, mais im est aussi un pain qui nourrit, un pain qui noius rend forts pour entrer dans cette Vie éternelle . Mais comment ? Comment Jésus donne-t-il à chacun de nous le pain de la Vie éternelle ?????????????????

Par l’Eucharistie? C’est cela cette invention géniale qui lui permet d’être intimement dans notre cœur, par la communion à l’hostie consacrée . La communion est notre nourriture, notre bagage pour la Vie éternelle à laquelle nous sommes tous appélés. Merveille des Merveilles .
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
petitsoleil

petitsoleil


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyMer 03 Nov 2010, 21:39




Bien cher Mario-franc_lazur :

 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 175602
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyVen 05 Nov 2010, 20:34

petitsoleil a écrit:
Eliza a écrit:
Bonsoir ami pinson n'as-tu pas trops froid , sur ta branche d'olivier rose et moi pensons que bientôt , tu prendras ton envol vers des pays plus cléments et nous rose et moi nous serons triste de ne plus te voir . Sad Sad


Je suis là, pour le réchauffer, ne t'inquiète pas , chère Eliza ! lol!

Chère petit sunny , je reviens des Cevennes il y avait 22 ° degré de température l'après midi , et j'ai bien pensé à toi en regardant le ciel sans nuage  l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 766225 sunny +++++
Revenir en haut Aller en bas
petitsoleil

petitsoleil


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyVen 05 Nov 2010, 21:40

Eliza a écrit:
petitsoleil a écrit:



Je suis là, pour le réchauffer, ne t'inquiète pas , chère Eliza ! lol!

Chère petit sunny , je reviens des Cevennes il y avait 22 ° degré de température l'après midi , et j'ai bien pensé à toi en regardant le ciel sans nuage [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] sunny +++++


J'aurais mieux fait de te suivre, chère Eliza  l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 321257 , car là où j'habite, au Nord de la France, c'est vraiment un tout petit soleil !!

Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: EVANGILE DE CE DIMANCHE 14 NOVEMBRE     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyDim 14 Nov 2010, 10:18

Lc 21,5-19.
Certains disciples de Jésus parlaient du Temple, admirant la beauté des
pierres et les dons des fidèles. Jésus leur dit :
« Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n'en restera pas
pierre sur pierre : tout sera détruit. »
Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il, et quel
sera le signe que cela va se réaliser ? »
Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer,
car beaucoup viendront sous mon nom en disant : 'C'est moi', ou
encore : 'Le moment est tout proche. ' Ne marchez pas derrière
eux !
Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez
pas : il faut que cela arrive d'abord, mais ce ne sera pas tout de
suite la fin. »
Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation,
royaume contre royaume.
Il y aura de grands tremblements de terre, et çà et là des épidémies de
peste et des famines ; des faits terrifiants surviendront, et de
grands signes dans le ciel.
Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous
persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en
prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à
cause de mon Nom.
Ce sera pour vous l'occasion de rendre témoignage.
Mettez-vous dans la tête que vous n'avez pas à vous soucier de votre
défense.
Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos
adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction.
Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos
amis, et ils feront mettre à mort certains d'entre vous.
Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom.
Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.
C'est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


---------------------------------------


Mon commentaire, je vous invite à un partage d'Evangile :



Comment rester sereins quand Jésus annonce des guerres, des cataclysmes, des famines, toutes choses que nous ne connaissons que trop bien dans notre monde en feu !

Au-delà du genre littéraire des apocalypses, il nous faut bien constater que ces faits ont été et sont encore d'une épouvantable actualité.

Le plus décourageant, c'est que les hommes n'apprennent que peu de choses et retournent sans cesse à leur violence.

Jésus, nous engage à Lui faire confiance et à puiser en Lui notre sagesse et notre calme.

Il ASSURERA LUI-MEME NOTRE DEFENSE.

A nous de persévérer dans la fidélité à l'Evangile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyLun 15 Nov 2010, 07:41

Je suis touché en particulier, ma chère ROSE, par cette finale , toujours tellement hélas!!! d'actualité :

Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous
persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en
prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à
cause de mon Nom.
Ce sera pour vous l'occasion de rendre témoignage.
Mettez-vous dans la tête que vous n'avez pas à vous soucier de votre
défense.
Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos
adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction.
Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos
amis, et ils feront mettre à mort certains d'entre vous.
Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom.
Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.
C'est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie.



Nous, les Chrétiens d'Occident si tièdes, si paresseux dans notre vie spirituelle, nous ne mesurons pas la force que les martyrs d'aujourd'hui doivent posséder en eux pour supporter les persécutions qui les frappent tous les jours un peu plus !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyLun 15 Nov 2010, 09:32

mario-franc_lazur a écrit:
Je suis touché en particulier, ma chère ROSE, par cette finale , toujours tellement hélas!!! d'actualité :

Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous
persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en
prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à
cause de mon Nom.
Ce sera pour vous l'occasion de rendre témoignage.
Mettez-vous dans la tête que vous n'avez pas à vous soucier de votre
défense.
Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos
adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction.
Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos
amis, et ils feront mettre à mort certains d'entre vous.
Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom.
Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.
C'est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie.



Nous, les Chrétiens d'Occident si tièdes, si paresseux dans notre vie spirituelle, nous ne mesurons pas la force que les martyrs d'aujourd'hui doivent posséder en eux pour supporter les persécutions qui les frappent tous les jours un peu plus !!!

Mon Cher MARIO, en effet nous sommes si bien au chaud dans nos pantoufles.... mais peut-être nous souffrons aussi d'autres espèces de martyrs... le prêtre disait hier que l'on peut tuer une personne rien qu'avec un mot, la médisance, la calomnie, la faire souffrir un "martyr"....

Eux souffrent dans leurs corps, ils ont à faire face à l'horreur et cette parole est bien réconfortante :

Mettez-vous dans la tête que vous n'avez pas à vous soucier de votre
défense.
Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos
adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction.


La force nous sera donnée au moment même...... tous les cheveux de notre tête sont comptés si un jour nous aussi nous passons par cette voie de mourir et de témoigner pour notre foi par le martyr !

Tous ne sont pas appelés à ce martyr mais ceux qui meurent en martyrs vont au Ciel directement, ils sont directement accueillis auprès de Dieu !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyLun 15 Nov 2010, 09:45

rose et mario oui tous les deux vous dites justes , nous chrétiens tièdes et froids nous ne mesurons pas le prix , de tous ces martyrs du 21 ième siècle qui sont morts pour leur foi en Jésus-Christ , relevons nos têtes et obéissons prenons les choses aux sérieux , car la parole de Dieu est oui et amens .
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyLun 15 Nov 2010, 09:48

Eliza a écrit:
rose et mario oui tous les deux vous dites justes , nous chrétiens tièdes et froids nous ne mesurons pas le prix , de tous ces martyrs du 21 ième siècle qui sont morts pour leur foi en Jésus-Christ , relevons nos têtes et obéissons prenons les choses aux sérieux , car la parole de Dieu est oui et amens .

Tu parles vrai et avec sagesse ma très chère soeur Eliza, :evil: I love you  l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 766225

Ton nouvel avatar est superbe !  l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 987275
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyLun 15 Nov 2010, 12:20

Chère Rose des sables d'Orient , mon nouvel avatar est celui que Ysov a mit sur quel sujet je ne sais plus , je le trouvais tellement super mignon qu'il est mien maintenant .
Revenir en haut Aller en bas
petitsoleil

petitsoleil


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptySam 20 Nov 2010, 10:52

rosedumatin a écrit:
Eliza a écrit:
rose et mario oui tous les deux vous dites justes , nous chrétiens tièdes et froids nous ne mesurons pas le prix , de tous ces martyrs du 21 ième siècle qui sont morts pour leur foi en Jésus-Christ , relevons nos têtes et obéissons prenons les choses aux sérieux , car la parole de Dieu est oui et amens .

Tu parles vrai et avec sagesse ma très chère soeur Eliza, :evil: I love you  l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 766225

Ton nouvel avatar est superbe !  l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 987275

Oui, l'avatar de notre amie ELIZA est superbe, et mignon tout plein ...

Mais je préfère le tien si riche en symbole , chère amie Rose !!!
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Solennité du Christ-Roi de l'Univers     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyDim 21 Nov 2010, 08:25

dimanche 21 novembre 2010
Solennité du Christ, Roi de l'Univers

Solennité du Christ, Roi de l'Univers
Gélase Ier, pape († 496)


Les lectures du jour

2 Sam. 5,1-3.

Toutes les tribus d'Israël vinrent trouver David à Hébron et lui
dirent : « Nous sommes du même sang que toi !
Dans le passé déjà, quand Saül était notre roi, tu dirigeais les mouvements
de l'armée d'Israël, et le Seigneur t'a dit : 'Tu seras le pasteur
d'Israël mon peuple, tu seras le chef d'Israël. ' »
C'est ainsi que tous les anciens d'Israël vinrent trouver le roi à Hébron.
Le roi David fit alliance avec eux, à Hébron, devant le Seigneur. Ils
donnèrent l'onction à David pour le faire roi sur Israël.


Psaume 122(121),1-7.

Quelle joie quand on m'a dit : « Nous irons à la maison du
Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem !
Jérusalem, te voici dans tes murs : ville où tout ensemble ne fait
qu'un !
C'est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur, là qu'Israël doit
rendre grâce au nom du Seigneur.
C'est là le siège du droit, le siège de la maison de David.
Appelez le bonheur sur Jérusalem : « Paix à ceux qui
t'aiment !
Que la paix règne dans tes murs, le bonheur dans tes palais ! »


Coloss. 1,12-20.

Frères, rendez grâce à Dieu le Père, qui vous a rendus capables d’avoir
part, dans la lumière,à l’héritage du peuple saint.
Il nous a arrachés au pouvoir des ténèbres, il nous a fait entrer dans le
royaume de son Fils bien-aimé,
par qui nous sommes rachetés et par qui nos péchés sont pardonnés.
Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né par rapport à toute
créature,
car c'est en lui que tout a été créé dans les cieux et sur la terre, les
êtres visibles et les puissances invisibles : tout est créé par lui et
pour lui.
Il est avant tous les êtres, et tout subsiste en lui.
Il est aussi la tête du corps, c'est-à-dire de l'Église. Il est le
commencement, le premier-né d'entre les morts, puisqu'il devait avoir en
tout la primauté.
Car Dieu a voulu que dans le Christ toute chose ait son accomplissement
total.
Il a voulu tout réconcilier par lui et pour lui, sur la terre et dans les
cieux, en faisant la paix par le sang de sa croix.


Lc 23,35-43. - Evangile


On venait de crucifier Jésus, et le peuple restait là à regarder. Les chefs
ricanaient en disant : « Il en a sauvé d'autres : qu'il se
sauve lui-même, s'il est le Messie de Dieu, l'Élu ! »
Les soldats aussi se moquaient de lui. S'approchant pour lui donner de la
boisson vinaigrée,
ils lui disaient : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi
toi-même ! »
Une inscription était placée au-dessus de sa tête : « Celui-ci
est le roi des Juifs. »
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait : « N'es-tu
pas le Messie ? Sauve-toi toi-même, et nous avec ! »
Mais l'autre lui fit de vifs reproches : « Tu n'as donc aucune
crainte de Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi !
Et puis, pour nous, c'est juste : après ce que nous avons fait, nous
avons ce que nous méritons. Mais lui, il n'a rien fait de mal. »
Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras
inaugurer ton Règne. »
Jésus lui répondit : « Amen, je te le déclare : aujourd'hui,
avec moi, tu seras dans le Paradis. »


Commentaire du jour


Saint Grégoire de Nysse (v. 335-395), moine et évêque
5ème discours sur la Pâque ; PG 46, 683 (trad. Bouchet, Lectionnaire, p. 367 rev.)

« Pilate dit...: ' Voici votre roi ' » (Jn 19,14)

Béni soit Dieu ! Célébrons le Fils unique, le Créateur des cieux, qui
est remonté après être descendu au profond des enfers et qui couvre la
terre entière des rayons de sa lumière. Célébrons l'ensevelissement du Fils
unique et sa résurrection comme vainqueur, la joie du monde entier et la
vie de tous peuples...

Tout cela a été obtenu pour nous lorsque le Créateur s'est levé
d'entre les morts, rejetant l'ignominie et transfigurant, dans sa splendeur
divine, le périssable en impérissable. Quelle est cette ignominie qu'il a
rejetée ? Isaïe nous le dit : « Sans beauté ni éclat nous l'avons vu et
sans aimable apparence, rebut de l'humanité » (53,2-3). Quand donc a-t-il
été sans gloire ? Quand il portait sur les épaules le bois de la croix
comme le trophée de sa victoire sur le diable. Lorsqu'on a mis sur sa tête
une couronne d'épines, lui qui couronne ses fidèles. Lorsqu'ils ont revêtu
de pourpre celui qui revêt d'immortalité ceux qui sont renés de l'eau et de
l'Esprit Saint. Lorsqu'ils ont cloué au bois le maître de la vie et de la
mort...

Mais celui qui était sans gloire a été transfiguré dans la lumière,
et la joie du monde s'est réveillée avec son corps... « Le Seigneur est
roi, il s'est vêtu de beauté ! » (Ps 92,1) Quelle beauté a-t-il revêtue ?
L'incorruptibilité, l'immortalité, la convocation des apôtres, la couronne
de l'Eglise... Paul s'en fait le témoin, écoutons-le : « Il convenait que
ce qui est corruptible revête l'incorruptibilité et ce qui est mortel
l'immortalité » (1Co 15,53). Le psalmiste dit aussi : « Ton trône est fixé
dès l'origine, de tous temps c'est toi le Seigneur ; ton règne, un règne
pour les siècles ; ton règne, un règne éternel qui ne sera pas détruit »
(Ps 92,2; 145,13). Et encore : « Dieu règne, exulte la terre, que jubilent
les îles nombreuses » (Ps 96,1). A lui la gloire et la puissance, amen!



Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyDim 21 Nov 2010, 09:08

Citation :
Amen, je te le déclare : aujourd'hui, vec moi, tu seras dans le Paradis. »



Le seul dont on soit sûr qu'il est au Paradis !!! Et c'était un criminel !!!


Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyDim 21 Nov 2010, 16:36

mario-franc_lazur a écrit:
Citation :
Amen, je te le déclare : aujourd'hui, vec moi, tu seras dans le Paradis. »



Le seul dont on soit sûr qu'il est au Paradis !!! Et c'était un criminel !!!



De plus mon cher MARIO, c'est une réponse à la question que certains se posent directement après la mort vivons nous dans le sein de Dieu ??????

Oui puisque ce bon larron sera au Paradis le soir même avec Jésus.

Il n'attendra donc pas dans la tombe la résurrection des morts pour vivre.

Dieu dit à Moise au buisson ardent :

Je suis le Dieu, d'Isaac, d'Abraham et de Jacob !

Preuve que morts depuis longtemps Isaac, Abraham et Jacob vivent !!! sunny cheers sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
petitsoleil

petitsoleil


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyVen 26 Nov 2010, 16:22

rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:




Le seul dont on soit sûr qu'il est au Paradis !!! Et c'était un criminel !!!



De plus mon cher MARIO, c'est une réponse à la question que certains se posent directement après la mort vivons nous dans le sein de Dieu ??????

Oui puisque ce bon larron sera au Paradis le soir même avec Jésus.

Il n'attendra donc pas dans la tombe la résurrection des morts pour vivre.

Dieu dit à Moise au buisson ardent :

Je suis le Dieu, d'Isaac, d'Abraham et de Jacob !

Preuve que morts depuis longtemps Isaac, Abraham et Jacob vivent !!! sunny cheers sunny


Les Témoins de Jéhovah ( que Dieu le leur pardonne !) ont trafiqué la traduction dans leur Bible du Monde Nouveau, en supprimant les deux points [ : ] des traductions classiques !!! lol!

« Amen, je te le déclare : aujourd'hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »

Mais la phrase devenue "je te le déclare aujourd'hui avec moi ..." ne veut plus rien dire !!!


Cordialement.




Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Lecture du samedi 27 novembre : dernier samedi du temps ordinaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptySam 27 Nov 2010, 09:52

Lectures de la messe
1ère lecture : Splendeurs de la Cité sainte ( Ap 22, 1-7 )


Lecture de l'Apocalypse de saint Jean

Moi, Jean, un ange me montra l'eau de la vie : un fleuve resplendissant comme du cristal, qui jaillit du trône de Dieu et de l'Agneau. Au milieu de la place de la ville, entre les deux bras du fleuve, il y a un arbre de vie qui donne son fruit douze fois : chaque mois il produit son fruit ; et les feuilles de cet arbre sont un remède pour les nations païennes. Il n'y aura plus aucune malédiction. Le trône de Dieu et de l'Agneau sera dans la ville, et les serviteurs de Dieu lui rendront un culte ; ils verront son visage, et son nom sera écrit sur leur front. La nuit n'existera plus, ils n'auront plus besoin de la lumière d'une lampe ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera, et ils régneront pour les siècles des siècles. Puis l'ange me dit :« Ces paroles sont sûres et vraies : le Seigneur, le Dieu qui inspire les prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt. Voici que je viens sans tarder. Heureux celui qui garde les parolesde la prophétie écrite dans ce livre. »

Psaume : ( 94, 1-2, 3-5, 6-7 )
R/ Marana tha ! Viens, Seigneur Jésus !

Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
(à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries).

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
Oui, il est notre Dieu ;
nous sommes le peuple qu'il conduit,
(le troupeau guidé par sa main).

Evangile : Discours sur la venue du Fils de l'homme : exhortation à la vigilance et la prière ( Lc 21, 34-36 )

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Heureux celui qui veille dans la prière : il sera jugé digne de paraître debout devant le Fils de l'homme. Alléluia. (cf. Lc 21, 36)


Evangile de Jésus Christ selon saint Luc

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre coeur ne s'alourdisse dans la débauche, l'ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l'improviste. Comme un filet, il s'abattra sur tous les hommes de la terre. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous serez jugés dignes d'échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l'homme. »

Office des lectures

Hymne :Comment es-tu foyer de feu
Comment es-tu foyer de feu
et fraîcheur de la fontaine,
une brûlure, une douceur
qui rend saines nos souillures ?

Comment fais-tu de l'homme un dieu,
de la nuit une lumière,
et des abîmes de la mort
tires-tu la vie nouvelle?

Comment la nuit vient-elle au jour ?
Peux-tu vaincre les ténèbres,
porter ta flamme jusqu'au coeur
et changer le fond de l'être ?

Comment n'es-tu qu'un avec nous,
nous rends-tu fils de Dieu même ?
Comment nous brûles-tu d'amour
et nous blesses-tu sans glaive ?

Comment peux-tu nous supporter,
rester lent à la colère,
et de l'ailleurs où tu te tiens
voir ici nos moindres gestes ?

Comment de si haut et de si loin
ton regard suit-il nos actes ?
Ton serviteur attend la paix,
le courage dans les larmes !


Antienne

Psaume ( 135 - I)
1 Rendez grâce au Seigne u r : il est bon,
étern e l est son amour !
2 Rendez gr â ce au Dieu des dieux,
étern e l est son amour !
3 Rendez grâce au Seigne u r des seigneurs,
étern e l est son amour !

4 Lui seul a fait de gr a ndes merveilles,
étern e l est son amour !
5 lui qui fit les cie u x avec sagesse,
étern e l est son amour !
6 qui affermit la t e rre sur les eaux,
étern e l est son amour !

7 Lui qui a fait les gr a nds luminaires,
étern e l est son amour !
8 le soleil qui r è gne sur le jour,
étern e l est son amour !
9 la lune et les ét o iles, sur la nuit,
étern e l est son amour !


Antienne

Psaume ( 135 - II)
10 Lui qui frappa les Égypti e ns dans leurs aînés,
étern e l est son amour !
11 et fit sortir Israël de leur pays,
étern e l est son amour !
12 d’une main forte et d’un br a s vigoureux,
étern e l est son amour !

13 Lui qui fendit la mer Ro u ge en deux parts,
étern e l est son amour !
14 et fit passer Israël en son milieu,
étern e l est son amour !
15 y rejetant Phara o n et ses armées,
étern e l est son amour !


Antienne

Psaume ( 135 - III)
16 Lui qui mena son pe u ple au désert,
étern e l est son amour !
17 qui frappa des pr i nces fameux,
étern e l est son amour !
18 et fit périr des r o is redoutables,
étern e l est son amour !

19 Séhon, le r o i des Amorites,
étern e l est son amour !
20 et Og, le r o i de Basan,
étern e l est son amour !

21 pour donner leur pays en héritage,
étern e l est son amour !
22 en héritage à Israël, son serviteur,
étern e l est son amour !

23 Il se souvient de no u s, les humiliés,
étern e l est son amour !
24 il nous tira de la m a in des oppresseurs,
étern e l est son amour !

25 A toute chair, il d o nne le pain,
étern e l est son amour !
26 Rendez gr â ce au Dieu du ciel,
étern e l est son amour !


V/ Fais-moi connaître, Seigneur, tes voies.
Enseigne-moi tes sentiers.

Lecture : Rester ferme dans l'espérance ( Jude 1, 1-8.12-13.17-25)
SERMON DE SAINT AUGUSTIN POUR LE TEMPS PASCAL
L’Alléluia des soucis et celui du repos


Chantons ici-bas l’Alléluia au milieu de nos soucis, afin de pouvoir le chanter un jour dans la paix. Pourquoi ici-bas au milieu des soucis ? Tu ne veux pas que je sois soucieux quand je lis cette parole : Vraiment, la vie de l’homme sur la terre n’est qu’une tentation ? Tu ne veux pas que je sois soucieux quand on me dit encore : Veillez pour ne pas entrer en tentation ? Tu ne veux pas que je sois soucieux alors que la tentation est si fréquente qu’on nous a imposé de dire dans la prière : Remets-nous nos dettes, comme nous les remettons aussi à nos débiteurs ? On prie tous les jours parce qu’on fait des dettes tous les jours. Tu veux que je sois en paix, alors que chaque jour je demande pardon pour mes péchés, que je demande secours dans les dangers ? Lorsque j’ai dit pour mes péchés passés : Remets-nous nos dettes, comme nous les remettons aussi à nos débiteurs, j’ajoute aussitôt, à cause des dangers à venir : Ne nous soumets pas à la tentation . Et comment le peuple est-il dans le bonheur, quand il crie avec moi : Délivre-nous du mal ? Et pourtant, mes frères, alors que nous sommes encore plongés dans ce mal, chantons Alléluia au Dieu bon qui nous délivre du mal. ~

Même ici-bas, au milieu des dangers, au milieu des tentations, nous-mêmes et les autres, chantons Alléluia. Dieu est fidèle , dit saint Paul. Il ne permettra pas que vous soyez tentés au-dessus de vos forces . Il ne dit pas : Dieu ne permettra pas que vous soyez tentés, mais : Il ne permettra pas que vous soyez tentés au-dessus de vos forces. Avec la tentation, il vous donnera le moyen d’en sortir et la force de la supporter . Tu es entré en tentation ; mais Dieu te donnera le moyen d’en sortir, pour que tu ne périsses pas dans la tentation. Comme le vase du potier, tu es modelé par la prédication et durci au feu par la tentation. Mais quand tu y entres, songe au moyen d’en sortir ; car Dieu est fidèle : Il gardera ton entrée et ta sortie.

Mais ce corps sera rendu immortel et incorruptible, lorsque toute tentation aura disparu. Car, dit saint Paul, le corps est voué à la mort. Pourquoi ? À cause du péché. Mais l’esprit est votre vie . Pourquoi ? Parce que vous êtes devenus des justes . C’est donc que nous abandonnons ce corps voué à la mort ? Mais non. Écoute la suite : Si l’Esprit de celui qui a ressuscité le Christ d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité le Christ d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels . En effet, le corps, aujourd’hui animal, alors sera spirituel. ~

Heureux, alors, l’Alléluia ! Vie paisible, sans adversaire ! Là, il n’y a plus aucun ennemi, et on ne perd aucun ami. Là-haut, louange à Dieu, et ici-bas, louange à Dieu. Mais ici au milieu des soucis, et là dans la paix. Ici par des hommes destinés à mourir, là par ceux qui vivront toujours ; ici en espérance, là en réalité ; ici sur le chemin, là dans la patrie.

Chantons donc, maintenant, mes frères, non pour agrémenter notre repos, mais pour alléger notre travail. C’est ainsi que chantent les voyageurs : chante, mais marche. Soutiens ton effort par le chant, n’aime pas la paresse ; chante et marche. Qu’est-ce que cela veut dire : marche ? Progresse, progresse dans le bien. Car, selon l’Apôtre, il en est qui progresse de mal en pis. Toi, si tu progresse, c’est que tu marches ; mais progresse dans le bien, progresse dans la vraie foi, progresse dans la bonne conduite. Chante et marche. ~

R/ Ton Dieu sera ta beauté,
ta lumière éternelle !

Jérusalem, tes portes seront de cristal,
et tes murs, de rubis,
et l'on chantera sur tes places :
Alléluia, Alléluia !

Ta splendeur illuminera
toutes les contrées de la terre ;
les peuples viendront de loin
adorer le Seigneur dans tes murs.

Oraison
Réveille, Seigneur, le courage de tes fidèles : qu'ils soient plus ardents à profiter de tes grâces, pour obtenir de toi de plus puissants secours.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyLun 29 Nov 2010, 09:17

lundi 29 novembre 2010
Le lundi de la 1e semaine de l'Avent


St Saturnin, évêque et martyr (IIIème s.)



Commentaire du jour
Saint Irénée de Lyon : « Beaucoup viendront de l'orient et de l'occident et prendront place avec Abraham...au festin du Royaume des cieux »

Les lectures du jour

Is 4,2-6.


En ce jour-là, le Germe que fera pousser le Seigneur sera l'honneur et la
gloire des rescapés d'Israël, le Fruit de la terre sera leur fierté et leur
couronne.
Alors, ceux qui seront restés dans Sion, les survivants de Jérusalem,
seront appelés saints : tous seront inscrits dans Jérusalem, et ils
vivront.
Quand le Seigneur aura lavé la souillure des filles de Sion, purifié
Jérusalem du sang qu'elle a répandu, en y faisant passer le souffle du
jugement, un souffle d'incendie,
alors, sur toute la montagne de Sion, sur les assemblées de fête, le
Seigneur créera une nuée pendant le jour et, pendant la nuit, une fumée
avec un feu de flammes éclatantes. Et au-dessus, la gloire du Seigneur sera
comme un dais, comme un toit de feuillage,
protection contre la chaleur du jour, refuge et abri contre l'orage et la
pluie.


Ps 122(121),1-2.3-4.8-9.

Quelle joie quand on m'a dit : « Nous irons à la maison du
Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem !
Jérusalem, te voici dans tes murs : ville où tout ensemble ne fait
qu'un !
C'est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur, là qu'Israël doit
rendre grâce au nom du Seigneur.
A cause de mes frères et de mes proches, je dirai : « Paix sur
toi ! »
A cause de la maison du Seigneur notre Dieu, je désire ton bien.


Mt 8,5-11.

Jésus était entré à Capharnaüm ; un centurion de l'armée romaine vint
à lui et le supplia :
« Seigneur, mon serviteur est au lit, chez moi, paralysé, et il
souffre terriblement. »
Jésus lui dit : « Je vais aller le guérir. »
Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu
entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera
guéri.
Ainsi, moi qui suis soumis à une autorité, j'ai des soldats sous mes
ordres ; je dis à l'un : 'Va', et il va, à un autre :
'Viens', et il vient, et à mon esclave : 'Fais ceci', et il le
fait. »
A ces mots, Jésus fut dans l'admiration et dit à ceux qui le
suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël,
je n'ai trouvé une telle foi.
Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l'orient et de l'occident
et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du Royaume des
cieux



Commentaire du jour

Saint Irénée de Lyon (v. 130-v. 208), évêque, théologien et martyr
Démonstration de la prédication apostolique (trad. Bouchet, Lectionnaire, p. 296 rev. ; cf SC 62, p. 157)

« Beaucoup viendront de l'orient et de l'occident et prendront place avec Abraham...au festin du Royaume des cieux »

« Voici venir des jours, oracle du Seigneur, où je conclurai avec la
maison d'Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle... Je mettrai ma
Loi au fond de leur être et je l'écrirai sur leur cœur » (Jr 31,31s). Isaïe
annonce que ces promesses doivent être un héritage pour l'appel des païens
; pour eux aussi le livre de la Nouvelle Alliance a été ouvert : « Voici ce
que dit le Dieu d'Israël : ' En ce jour-là, l'homme regardera vers son
créateur et tournera les yeux vers le Saint d'Israël. Ils ne mettront plus
leur espérance dans des autels d'idoles ni dans des œuvres de leurs
mains...' » (17,7s). Il est bien évident que cela s'adresse à ceux qui
abandonnent les idoles et croient en Dieu notre créateur grâce au Saint
d'Israël, et le Saint d'Israël, c'est le Christ...

Dans le livre d'Isaïe, le Verbe lui-même dit qu'il devait se
manifester parmi nous –- le Fils de Dieu, en effet, s'est fait fils d'homme
-– et se laisser trouver par nous qui auparavant ne le connaissions pas :
« Je me suis manifesté à ceux qui ne me cherchaient pas ; j'ai été trouvé
par ceux qui ne me questionnaient pas ; j'ai dit : ' Me voici ' à un peuple
qui n'avait pas invoqué mon nom » (65,1). Que ce peuple, dont parle Isaïe,
doive être un peuple saint, cela a été annoncé dans les douze prophètes par
Osée : « J'aimerai Non-Aimée et à Pas-mon-peuple je dirai : ' Tu es mon
peuple '... et ils seront appelés ' fils du Dieu vivant ' » (Rm 9,25-26; Os
2,25; cf 1,9). C'est aussi le sens de ce qu'a dit Jean Baptiste : « Dieu
peut, de ces pierres, faire surgir des fils à Abraham » (Mt 3,9). En effet,
après avoir été arrachés par la foi au culte des pierres, nos cœurs voient
Dieu et nous devenons fils d'Abraham, qui a été justifié par la foi.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2010, 09:46

mardi 30 novembre 2010
Fête de St André, apôtre

St André, Apôtre († 62)



Commentaire du jour
Saint Jean Chrysostome : Premier appelé ; premier à témoigner

Les lectures du jour

Rm 10,9-18.


Si tu affirmes de ta bouche que Jésus est Seigneur, si tu crois dans ton
cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, alors tu seras sauvé.
Celui qui croit du fond de son cœur devient juste ; celui qui, de sa
bouche, affirme sa foi parvient au salut.
En effet, l'Écriture dit : Lors du jugement, aucun de ceux qui croient
en lui n'aura à le regretter.
Ainsi, entre les Juifs et les païens, il n'y a pas de différence :
tous ont le même Seigneur, généreux envers tous ceux qui l'invoquent.
En effet, tous ceux qui invoqueront le nom du Seigneur seront sauvés.
Or, comment invoquer le Seigneur sans avoir d'abord cru en lui ?
Comment croire en lui sans avoir entendu sa parole ? Comment entendre
sa parole si personne ne l'a proclamée ?
Comment proclamer sans être envoyé ? C'est ce que dit
l'Écriture : Comme il est beau de voir courir les messagers de la
Bonne Nouvelle !
Et pourtant tous n'ont pas obéi à la Bonne Nouvelle ; le prophète
Isaïe demandait : Seigneur, qui a cru en nous entendant parler ?
C'est donc que la foi naît de ce qu'on entend ; et ce qu'on entend,
c'est l'annonce de la parole du Christ.
Leur cri a retenti par toute la terre, et leur parole, jusqu'au bout du
monde.


Ps 19(18),2-3.4-5.

Les cieux proclament la gloire de Dieu, le firmament raconte l'ouvrage de
ses mains.
Le jour au jour en livre le récit et la nuit à la nuit en donne
connaissance.
Pas de paroles dans ce récit, pas de voix qui s'entende ;
mais sur toute la terre en paraît le message et la nouvelle, aux limites du
monde. Là, se trouve la demeure du soleil :


Mt 4,18-22.

Comme Jésus marchait au bord du lac de Galilée, il vit deux frères, Simon,
appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans le
lac : c'étaient des pêcheurs.
Jésus leur dit : « Venez derrière moi, et je vous ferai pêcheurs
d'hommes. »
Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.
Plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son
frère Jean, qui étaient dans leur barque avec leur père, en train de
préparer leurs filets. Il les appela.
Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent.



Commentaire du jour

Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église
Homélies sur l'évangile de Jean, n°19,1

Premier appelé ; premier à témoigner

« Qu'il est agréable et doux pour des frères de vivre dans l'unité »
(Ps 132,1)... André, après avoir demeuré auprès de Jésus (Jn 1,39) et avoir
beaucoup appris, n'a pas gardé ce trésor pour lui : il se hâte de courir
auprès de son frère Simon-Pierre pour partager avec lui les biens qu'il a
reçus... Considère ce qu'il dit à son frère : « Nous avons trouvé le
Messie, c'est-à-dire le Christ » (Jn 1,41). Vois-tu le fruit de ce qu'il
venait d'apprendre en si peu de temps ? Cela démontre à la fois l'autorité
du Maître qui a enseigné ses disciples et, dès le début, leur zèle de le
connaître.

L'empressement d'André, son zèle à répandre tout de suite une aussi
bonne nouvelle, suppose une âme qui brûlait de voir l'accomplissement de
tant de prophéties concernant le Christ. C'est montrer une amitié vraiment
fraternelle, une affection profonde et un naturel plein de sincérité, que
de partager ainsi les richesses spirituelles... « Nous avons trouvé le
Messie » dit-il ; non pas un messie, un messie quelconque, mais bien « le
Messie, celui que nous attendions ».



Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyMer 01 Déc 2010, 08:34

mercredi 01 décembre 2010
Le mercredi de la 1e semaine de l'Avent

Bx Charles de Jésus, prêtre (1858-1916), St Éloi, évêque († 659)



Commentaire du jour
La Didachè : « Qu'ainsi ton Église se rassemble des extrémités de la terre dans ton royaume »

Les lectures du jour

Is 25,6-10.
Ce jour-là, le Seigneur, Dieu de l'univers, préparera pour tous les
peuples, sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux,
un festin de viandes succulentes et de vins décantés.
Il enlèvera le voile de deuil qui enveloppait tous les peuples et le
linceul qui couvrait toutes les nations.
Il détruira la mort pour toujours. Le Seigneur essuiera les larmes sur tous
les visages, et par toute la terre il effacera l'humiliation de son
peuple ; c'est lui qui l'a promis.
Et ce jour-là, on dira : « Voici notre Dieu, en lui nous
espérions, et il nous a sauvés ; c'est lui le Seigneur, en lui nous
espérions ; exultons, réjouissons-nous : il nous a
sauvés ! »
Car la main du Seigneur reposera sur cette montagne.


Ps 23(22),1-6.
Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien.
Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer. Il me mène vers les eaux
tranquilles
et me fait revivre ; il me conduit par le juste chemin pour l'honneur
de son nom.
Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es
avec moi : ton bâton me guide et me rassure.
Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; tu répands le
parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.
Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ; j'habiterai
la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.


Mt 15,29-37.
Jésus gagna les bords du lac de Galilée, il gravit la montagne et s'assit.
De grandes foules vinrent à lui, avec des boiteux, des aveugles, des
estropiés, des muets, et beaucoup d'autres infirmes ; on les déposa à
ses pieds et il les guérit.
Alors la foule était dans l'admiration en voyant des muets parler, des
estropiés guérir, des boiteux marcher, des aveugles retrouver la vue ;
et ils rendirent gloire au Dieu d'Israël.
Jésus appela ses disciples et leur dit : « J'ai pitié de cette
foule : depuis trois jours déjà, ils sont avec moi et n'ont rien à
manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun ; ils pourraient défaillir
en route. »
Les disciples lui disent : « Où trouverons-nous dans un désert
assez de pain pour qu'une telle foule mange à sa faim ? »
Jésus leur dit : « Combien de pains avez-vous ? » Ils
dirent : « Sept, et quelques petits poissons. »
Alors il ordonna à la foule de s'asseoir par terre.
Il prit les sept pains et les poissons, il rendit grâce, les rompit, et il
les donnait aux disciples, et les disciples aux foules.
Tous mangèrent à leur faim ; et, des morceaux qui restaient, on
ramassa sept corbeilles pleines.



Commentaire du jour

La Didachè (entre 60-120), catéchèse judéo-chretienne
§9-10

« Qu'ainsi ton Église se rassemble des extrémités de la terre dans ton royaume »

Au sujet de l'eucharistie, rendez grâces en ces termes. D'abord sur
la coupe : « Nous te rendons grâces, notre Père, pour la sainte vigne de
David, ton serviteur. Tu nous l'as révélée par Jésus, ton serviteur. Gloire
à toi dans les siècles. Amen ! » Puis, sur le pain rompu : « Nous te
rendons grâces, ô notre Père, pour la vie et la connaissance, que tu nous
as accordées par Jésus ton serviteur. Gloire à toi dans les siècles ! Comme
ce pain rompu, d'abord disséminé sur les collines, a été recueilli pour ne
faire qu'un, qu'ainsi ton Église se rassemble des extrémités de la terre
dans ton royaume. A toi gloire et puissance dans les siècles. Amen ! » Que
nul ne mange et boive de votre eucharistie, qui ne soit baptisé au nom du
Seigneur...

Après vous être rassasiés, rendez grâces ainsi : « Nous te rendons
grâces, Père saint, pour ton saint nom que tu as fait habiter en nos cœurs,
pour la connaissance, la foi et l'immortalité que tu nous as accordées par
Jésus ton serviteur. Gloire à toi dans les siècles. Amen ! C'est toi,
Maître tout-puissant, qui as créé l'univers, à la gloire de ton nom. Tu as
donné aux hommes les délices de la nourriture et de la boisson, pour qu'ils
te rendent grâces. Mais nous, tu nous as gratifiés d'une nourriture et d'un
breuvage spirituels, et de la vie éternelle, par Jésus ton serviteur"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Madeleine

Madeleine


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Jeudi 2 décembre 2010    l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyJeu 02 Déc 2010, 16:24

1ère lecture : La cité bâtie sur le Rocher ( Is 26, 1-6 )


Lecture du livre d'Isaïe



En ce jour-là, ce cantique sera chanté dans le pays de Juda : Nous avons une ville forte ! Le Seigneur a mis pour nous protéger rempart et avant-mur.
Ouvrez les portes ! Qu'elle entre, la nation juste, celle qui reste fidèle.
Tu construis solidement la paix, Seigneur, pour ceux qui ont confiance en toi.
Mettez toujours votre confiance dans le Seigneur, car le Seigneur est le Rocher pour toujours.
Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs, il a humilié la citadelle inaccessible, il l'a jetée à terre, il l'a renversée dans la poussière.
Elle sera foulée aux pieds par les humbles, piétinée par les pauvres gens.

Psaume : ( Ps 117,1.8, 19-20, 21.25, 26 )


R/ Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !


Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur
que de compter sur les hommes !

Ouvrez-moi les portes de justice :
j'entrerai, je rendrai grâce au Seigneur.
« C'est ici la porte du Seigneur :
qu'ils entrent, les justes ! »

Je te rends grâce car tu m'as exaucé :
tu es pour moi le salut.
Donne, Seigneur, donne le salut !
Donne, Seigneur, donne la victoire !

Béni soit au nom du Seigneur
celui qui vient !
De la maison du Seigneur,
nous vous bénissons !


Evangile : La maison bâtie sur le roc ( Mt 7, 21.24-27 )


Acclamation : Alléluia. Alléluia. Cherchons le Seigneur, tant qu'il se laisse trouver. Invoquons-le, tant qu'il est proche ! Alléluia. (cf. Is 55, 6)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu


Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montage, il leur disait :
« Il ne suffit pas de me dire : 'Seigneur, Seigneur !' pour entrer dans le Royaume des cieux ; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux.
Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc.
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s'est abattue sur cette maison ; la maison ne s'est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.
Et tout homme qui écoute ce que je vous dis là sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison ; la maison s'est écroulée, et son écroulement a été complet. »

Office des lectures

Hymne :La paix de Dieu n’est pas un cri
La paix de Dieu n’est pas un cri
Lancé des quatre vents de l’univers.
La paix, c’est Dieu risquant sa vie,
Enfant des hommes, la nuit de Noël.

L’amour de Dieu n’est pas un mot
Berçant nos rêves de vivre là-haut.
L’amour, c’est Dieu rené des eaux,
Nouvelle eau vive jaillie au désert.

Le jour de Dieu n’est pas un jour,
Instant d’histoire, moment sans retour.
Le jour de Dieu, c’est Dieu toujours,
Durée vivante, sans nuit, sans sommeil.

R/ Ô viens, ô viens, Emmanuel !
Ô viens sauver le monde !


Antienne
Dieu se montre fidèle à son Messie, à sa descendance pour toujours.

Psaume ( 17 - IV)
31 Ce Dieu a des chem i ns sans reproche, +
la parole du Seigne u r est sans alliage,
il est un bouclier pour qui s'abr i te en lui.

32 Qui est Dieu, horm i s le Seigneur ?
le Rocher, sin o n notre Dieu ?
33 C'est le Dieu qui m'empl i t de vaillance
et m'indique un chem i n sans reproche.

34 Il me donne l'agilit é du chamois,
il me tient debo u t sur les hauteurs,
35 il exerce mes m a ins à combattre
et mon bras, à t e ndre l'arc.


Antienne

Psaume ( 17 - V)
36 Par ton bouclier tu m'ass u res la victoire,
ta droite me soutient, ta pati e nce m'élève.
37 C'est toi qui all o nges ma foulée
sans que faibl i ssent mes chevilles.

38 Je poursuis mes ennem i s, je les rejoins,
je ne reviens qu'apr è s leur défaite ;
39 je les abats : ils ne pourr o nt se relever ;
ils tombent : les voil à sous mes pieds.

40 Pour le combat tu m'empl i s de vaillance ;
devant moi tu fais pli e r mes agresseurs.
41 Tu me livres des ennem i s en déroute ;
j'anéant i s mes adversaires.

42 Ils appellent ? p a s de sauveur !
le Seigneur ? p a s de réponse !
43 J'en fais de la poussi è re pour le vent,
de la boue qu'on enl è ve des rues.

44 Tu me libères des quer e lles du peuple,
tu me places à la tête des nations.
Un peuple d'inconn u s m'est asservi :
45 au premier m o t, ils m'obéissent.

Ces fils d'étrang e rs se soumettent ; +
46 ces fils d'étrang e rs capitulent :
en tremblant ils qu i ttent leurs bastions.


Antienne

Psaume ( 17 - VI)
47 Vive le Seigneur ! Bén i soit mon Rocher !
Qu'il triomphe, le Die u de ma victoire,
48 ce Dieu qui m'acc o rde la revanche,
qui soumet à mon pouv o ir les nations !

49 Tu me délivres de to u s mes ennemis, +
tu me fais triomph e r de l'agresseur,
tu m'arraches à la viol e nce de l'homme.

50 Aussi, je te rendrai gr â ce parmi les peuples,
Seigneur, je fêter a i ton nom.
51 Il donne à son roi de gr a ndes victoires, *
il se montre fidèle à son messie,
à David et sa descend a nce, pour toujours.


V/ Ecoutez, tous les peuples, la parole du Seigneur,
annoncez-la aux îles lointaines.

Lecture : Des pays traditionnellement ennemis seront réconciliés / Is 16, 1-5; 17, 4-8/
COMMENTAIRE DE SAINT ÉPHREM SUR L'ÉVANGILE CONCORDANT
«Veillez...»

Le Christ a dit, pour empêcher les disciples de l'interroger sur le moment de son avènement : Quant à l'heure, personne ne la connaît, pas même les Anges, pas même le Fils. Il ne vous appartient pas de connaître les délais et les dates. Il nous a caché cela pour que nous veillions, et pour que chacun d'entre nous pense que cela pourra se produire pendant sa vie. Si le temps de sa venue avait été révélé, son avènement aurait été quelque chose de banal, et les nations et les siècles dans lesquels il se produira ne l'auraient pas désiré. Il a bien dit qu'il viendrait, mais il n'a pas précisé à quel moment, et ainsi toutes les générations et tous les siècles l'attendent ardemment.

Bien que le Seigneur ait fait connaître les signes de son avènement, on ne voit pas clairement leur terme ; car ces signes, dans un changement constant, sont venus et sont passés, et ils durent toujours. Son ultime avènement est en effet semblable au premier.

Les justes et les prophètes le désiraient, parce qu'ils estimaient qu'il paraîtrait de leur temps ; de même, aujourd'hui, chacun des fidèles désire le recevoir de son temps, et cela d'autant plus qu'il n'a pas dit clairement le jour de son apparition. Il voulait surtout, lui qui domine les nombres et le temps, qu'on ne le crût pas soumis à un commandement et à une heure. Ce qu'il a établi lui-même, comment cela lui serait-il caché, alors qu'il a décrit les signes de son avènement ? ~ Il a mis ces signes en relief pour que, dès le premier jour, tous les peuples et les siècles pensent que l'avènement du Christ se ferait de leur temps.

Veillez, car, lorsque le corps sommeille, c'est la nature qui nous domine et notre action est alors dirigée non par notre volonté, mais par l'impulsion de la nature. Et lorsque règne sur l'âme une lourde torpeur de faiblesse et de tristesse, c'est l'ennemi qui la domine et la mène contre son propre gré. La force domine la nature, et l'ennemi domine l'âme.

C'est pourquoi notre Seigneur a parlé de la vigilance de l'âme et de celle du corps, afin que le corps ne sombre pas dans un lourd sommeil, ni l'âme dans l'engourdissement. Comme dit l'Écriture : Veillez, comme il est juste. Et encore : Je m'éveille, et je suis encore avec toi. Et enfin : Ne perdez pas courage. C'est pourquoi nous ne perdons pas courage dans le ministère qui nous est confié.

R/ Debout ! Le Seigneur vient !
Une voix prophétique a surgi du désert.
Un désir, une attente
ont mûri nos esprits.
Préparons-nous !

Le Seigneur vient !

Oraison

Déploie, Seigneur, ta puissance, soutiens-nous de ta force, afin que le salut retardé par nos fautes soit hâté par l'indulgence de ta grâce.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyVen 03 Déc 2010, 09:22

 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 175602 à Madeleine d'avoir posté les lectures d'hier j'avais oublié Embarassed

Super de trouver quelqu'un qui répare mes oublis ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyVen 03 Déc 2010, 09:26

vendredi 03 décembre 2010
Le vendredi de la 1e semaine de l'Avent

St François-Xavier, s.j. († 1552) - Mémoire



Commentaire du jour
Syméon le Nouveau Théologien : L'aveuglement des hommes

Les lectures du jour


Is 29,17-24.

Encore un peu de temps, très peu de temps, et le Liban se changera en
verger, et le verger sera pareil à une grande forêt.
En ce jour-là, les sourds entendront les paroles du livre. Quant aux
aveugles, sortant de l'obscurité et des ténèbres, leurs yeux verront.
Les humbles se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur, les pauvres
gens exulteront à cause du Dieu Saint d'Israël.
Car ce sera la fin des tyrans, ceux qui se moquent de Dieu disparaîtront,
et tous les gens empressés à mal faire seront exterminés,
ceux qui font condamner quelqu'un par leur témoignage, qui faussent les
débats du tribunal et font tomber l'innocent par leur mensonge.
C'est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, Dieu de la maison de Jacob, lui
qui a racheté Abraham : Désormais Jacob n'aura plus de honte et son
visage ne pâlira plus ;
car, en voyant ce que j'ai fait au milieu d'eux, ils proclameront la
sainteté de mon nom, ils proclameront la sainteté du Dieu Saint de Jacob,
ils trembleront devant le Dieu d'Israël.
Les esprits égarés découvriront l'intelligence, et les récalcitrants
accepteront qu'on les instruise.


Ps 27,1.4.13-14.

Le Seigneur est ma lumière et mon salut ; de qui aurais-je
crainte ? Le Seigneur est le rempart de ma vie ; devant qui
tremblerais-je ?
J'ai demandé une chose au Seigneur, la seule que je cherche : habiter
la maison du Seigneur tous les jours de ma vie, pour admirer le Seigneur
dans sa beauté et m'attacher à son temple.
Mais j'en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des
vivants.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ; espère le
Seigneur. »


Mt 9,27-31.

Jésus était en route ; deux aveugles le suivirent, en criant :
« Aie pitié de nous, fils de David ! »
Quand il fut dans la maison, les aveugles l'abordèrent, et Jésus leur
dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils
répondirent : « Oui, Seigneur. »
Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se fasse
pour vous selon votre foi ! »
Leurs yeux s'ouvrirent, et Jésus leur dit sévèrement :
« Attention ! que personne ne le sache ! »
Mais, à peine sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.


Commentaire du jour

Syméon le Nouveau Théologien (v. 949-1022), moine grec, saint des Églises orthodoxes
Hymne 53 (trad. SC 196, p. 221s rev.)

L'aveuglement des hommes

[Le Christ parle:]


Quand j'ai créé Adam, je lui ai donné de me voir
et par là d'être établi dans la dignité des anges...
Il voyait tout ce que j'avais créé avec ses yeux corporels
mais avec ceux de l'intelligence,
il voyait mon visage à moi, son Créateur.
Il contemplait ma gloire
et s'entretenait avec moi à toute heure.
Mais quand, transgressant mon commandement,
il a goûté à l'arbre,
il est devenu aveugle
et est tombé dans l'obscurité de la mort...

Mais je l'ai pris en pitié et suis venu d'en haut.
Moi, l'absolument invisible,
j'ai partagé l'opacité de la chair.
Recevant de la chair un commencement, devenu homme,
j'ai été vu de tous.
Pourquoi donc ai-je bien pu accepter de faire cela ?
Parce que c'est là la vraie raison
pour laquelle j'avais créé Adam : pour me voir.
Lorsqu'il a été aveuglé
et, à sa suite, tous ses descendants à la fois,
je ne supportais pas d'être, moi,
dans la gloire divine et d'abandonner...
ceux que j'avais créés de mes mains ;
mais je suis devenu semblable en tout aux hommes,
corporel avec les corporels,
et je me suis uni à eux volontairement.
Tu vois quel et mon désir d'être vu par les hommes...
Comment donc peux-tu dire que je me cache de toi,
que je ne me laisse pas voir ?
En vérité je brille, mais toi, tu ne me regardes pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptySam 04 Déc 2010, 09:15

samedi 04 décembre 2010
Le samedi de la 1e semaine de l'Avent

St Jean Damascène, prêtre et docteur de l'Église († 749), Ste Barbe, vierge et martyre († 255)


Commentaire du jour
Saint Cyprien : « Le Royaume des cieux est tout proche »

Les lectures du jour

Is 30,19-21.23-26.


Peuple de Sion, toi qui habites Jérusalem, jamais plus tu ne pleureras.
Quand tu crieras, le Seigneur se penchera vers toi. Dès qu'il t'aura
entendu, il te répondra.
Dans l'angoisse, le Seigneur te donnera du pain, et de l'eau dans la
détresse. Celui qui t'instruit ne se dérobera plus et tes yeux le verront.
Quand tu devras aller ou à droite ou à gauche, tes oreilles entendront
celui qui te dira : « Voici le chemin, prends-le ! »
Le Seigneur te donnera la pluie pour la semence que tu auras jetée en
terre, et le pain que produira la terre sera riche et nourrissant. Ton
bétail ira paître, ce jour-là, sur de vastes pâturages.
Les bœufs et les ânes qui travaillent dans les champs mangeront un fourrage
salé, étalé avec la fourche.
Sur toutes les montagnes et sur toutes les hauteurs couleront des
ruisseaux. Au jour du grand massacre, quand tomberont les tours de défense,

la lune brillera comme le soleil, le soleil brillera sept fois plus, -
autant qu'en une semaine entière - le jour où le Seigneur pansera la
blessure de son peuple et guérira ses meurtrissures.


Ps 147(146),1-2.3-4.5-6.

Alléluia ! Il est bon de fêter notre Dieu, il est beau de chanter sa
louange !
Le Seigneur rebâtit Jérusalem, il rassemble les déportés d'Israël ;
il guérit les cœurs brisés et soigne leurs blessures.
Il compte le nombre des étoiles, il donne à chacune un nom ;
il est grand, il est fort, notre Maître : nul n'a mesuré son
intelligence.
Le Seigneur élève les humbles et rabaisse jusqu'à terre les impies.


Mt 9,35-38.10,1.6-8.

Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages, enseignant dans
leurs synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissant
toute maladie et toute infirmité.
Voyant les foules, il eut pitié d'elles parce qu'elles étaient fatiguées et
abattues comme des brebis sans berger.
Il dit alors à ses disciples : « La moisson est abondante, et les
ouvriers sont peu nombreux.
Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa
moisson. »
Alors Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir d'expulser
les esprits mauvais et de guérir toute maladie et toute infirmité.
Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël.
Sur votre route, proclamez que le Royaume des cieux est tout proche.
Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez
les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
petitsoleil

petitsoleil


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptySam 04 Déc 2010, 10:01

rosedumatin a écrit:
St Jean Damascène, prêtre et docteur de l'Église († 749), Ste Barbe, vierge et martyre († 255)


Connais-tu un peu la vie de ces deux saints, mon amie Rose ???

Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptySam 04 Déc 2010, 10:25

petitsoleil a écrit:
rosedumatin a écrit:
St Jean Damascène, prêtre et docteur de l'Église († 749), Ste Barbe, vierge et martyre († 255)


Connais-tu un peu la vie de ces deux saints, mon amie Rose ???


Coucou Petitsoleil,

Voici pour St Jean Damascène :

Jean Mansour ou Jean de Damas dit Jean Damascène, né vers 676 et mort le 5 décembre 749, théologien chrétien, père de l'Église et docteur de l'Église . Appelé en arabe منصور بن سرجون التغلبي Mansour ibn Sarjoun (Victor fils de Serge) ou يوحنا الدمشقي Yuḥannā Al Demashqi ; en grec Ιωάννης Δαμασκήνος Iôannês Damaskênos ; en latin Iohannes Damascenus ; il était surnommé Χρυσορρόας/Chrysorrhoas, le rhéteur d'or.

Issu d'une grande famille d'origine arabe de Damas, il sert le calife comme ministre. Puis, renonçant au monde, après sa controverse avec l'empereur byzantin Léon III qui était favorable aux iconoclastes et qui voulait le faire condamner par le calife, il devient moine à la laure de Saint-Sabas en Palestine.

Il fut l'auteur du De fide orthodoxa, important traité doctrinal. Il se lança dans une controverse acharnée avec l'islam, qu'il classa parmi les hérésies. Il compara les récits bibliques avec leurs versions reprises dans le Coran. Il est aussi l'un des principaux hymnographes byzantins et la liturgie lui doit les textes des matines pascales.

L'iconographie byzantine le représente avec un turban pour signifier ses origines arabes . Son père, Serge (Sarjoun), obtint des califes omeyyades qu'ils épargnent à Damas la basilique Saint Jean-Baptiste ; mais elle fut transformée en mosquée 70 ans après la conquête musulmane.

Il avait une vénération particulière pour la mémoire de deux grandes saintes martyres :

Thècle d'Iconium, dont le tombeau est honoré à Maaloula, près de Damas et
Barbara d'Héliopolis, honorée non loin de là à Baalbek.
Et il est mort le jour de la Sainte-Barbara, le 4 décembre 749. Il fut frappé d'anathème à titre posthume par le concile iconoclaste de Hiéreia. Il a été déclaré docteur de l'Église catholique par le pape Léon XIII en 1890.

Dans une homélie célèbre sur l'Annonciation, il salue la Vierge comme étant la Mère de la vertu théologale d'espérance, Notre-Dame de la Sainte-Espérance (spes en latin) qu'il appelle « Espérance des désespérés », ce qui fut repris dans la religion catholique dans l'invocation et la prière , Marie « Notre-Dame du Sacré-Coeur, espérance des désespérés » ce qui fut parfois attribué à saint Éphrem. Il développa une théologie mariale. Il écrivit trois homélies sur la Dormition.


Citation : « La philosophie est Amour de la sagesse mais la vraie sagesse est Dieu. L'Amour de Dieu est donc la vraie philosophie » .



Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptySam 04 Déc 2010, 10:30

Jean Damascène :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptySam 04 Déc 2010, 10:35

Et voici pour Sainte Barbe mon ami Petitsoleil :

Sainte Barbe aurait vécu au milieu du IIIe siècle à Héliopolis (aujourd'hui Baalbek au Liban) où elle aurait vécu sous l’empereur Maximien.

Son père, Dioscore, aurait été un riche édile païen descendant de satrapes perses.

Pour protéger sa virginité ou la protéger du prosélytisme chrétien, il l’enferma dans une tour à deux fenêtres. Mais un prêtre chrétien, déguisé en médecin, s’introduisit dans la tour et la baptisa.

Au retour d’un voyage de son père, Barbe lui apprit qu’elle avait percé une troisième fenêtre dans le mur de la tour pour représenter la Sainte Trinité et qu’elle était chrétienne. Furieux, le père mit le feu à la tour.

Barbe réussit à s’enfuir, mais un berger découvrit sa cachette et avertit son père.

Ce dernier la traîna devant le gouverneur romain de la province, qui la condamna au supplice. Comme la jeune fille refusait d’abjurer sa foi, le gouverneur ordonna au père de trancher lui-même la tête de sa fille.

Dioscore la décapita mais fut aussitôt châtié par le Ciel : il mourut frappé par la foudre.

Quand les chrétiens vinrent demander le corps de la jeune martyre, ne voulant pas utiliser son prénom perse et ne pouvant pas se dévoiler en utilisant son prénom de baptême chrétien, ils ne purent en parler que comme « la jeune femme barbare », d'où le nom de sainte Barbara qui lui fut donné.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Deuxième dimanche de l'Avent 5/12/2010    l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyDim 05 Déc 2010, 09:32

dimanche 05 décembre 2010
Deuxième Dimanche de l'Avent, année A

St Gérald, archevêque († 1109), St Sabas, abbé († 531), St Jean Almond, martyr († 1612)


Commentaire du jour
Origène : « Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route »



Les lectures du jour

Is 11,1-10.

Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira
de ses racines.
Sur lui reposera l'esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de
discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de
crainte du Seigneur,
qui lui inspirera la crainte du Seigneur. Il ne jugera pas d'après les
apparences, il ne tranchera pas d'après ce qu'il entend dire.
Il jugera les petits avec justice, il tranchera avec droiture en faveur des
pauvres du pays. Comme un bâton, sa parole frappera le pays, le souffle de
ses lèvres fera mourir le méchant.
Justice est la ceinture de ses hanches ; fidélité, le baudrier de ses
reins.
Le loup habitera avec l'agneau, le léopard se couchera près du chevreau, le
veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira.
La vache et l'ourse auront même pâturage, leurs petits auront même gîte. Le
lion, comme le bœuf, mangera du fourrage.
Le nourrisson s'amusera sur le nid du cobra, sur le trou de la vipère
l'enfant étendra la main.
Il ne se fera plus rien de mauvais ni de corrompu sur ma montagne
sainte ; car la connaissance du Seigneur remplira le pays comme les
eaux recouvrent le fond de la mer.
Ce jour-là, la racine de Jessé, père de David, sera dressée comme un
étendard pour les peuples, les nations la chercheront, et la gloire sera sa
demeure.


Ps 72,2.7-8.12-13.17.

Qu'il gouverne ton peuple avec justice, qu'il fasse droit aux
malheureux !
En ces jours-là, fleurira la justice, grande paix jusqu'à la fin des
lunes !
Qu'il domine de la mer à la mer, et du Fleuve jusqu'au bout de la
terre !
Il délivrera le pauvre qui appelle et le malheureux sans recours.
Il aura souci du faible et du pauvre, du pauvre dont il sauve la vie.
Que son nom dure toujours ; sous le soleil, que subsiste son
nom ! En lui, que soient bénies toutes les familles de la terre ;
que tous les pays le disent bienheureux !


Rm 15,4-9.

Frères, tout ce que les livres saints ont dit avant nous est écrit pour
nous instruire, afin que nous possédions l’espérance grâce à la
persévérance et au courage que donne l’Écriture.
Que le Dieu de la persévérance et du courage vous donne d'être d'accord
entre vous selon l'esprit du Christ Jésus.
Ainsi, d'un même cœur, d'une même voix, vous rendrez gloire à Dieu, le Père
de notre Seigneur Jésus Christ.
Accueillez-vous donc les uns les autres comme le Christ vous a accueillis
pour la gloire de Dieu, vous qui étiez païens.
Si le Christ s'est fait le serviteur des Juifs, c'est en raison de la
fidélité de Dieu, pour garantir les promesses faites à nos pères ;
mais, je vous le déclare,
c'est en raison de la miséricorde de Dieu que les nations païennes peuvent
lui rendre gloire ; comme le dit l'Écriture : Je te louerai parmi
les nations, je chanterai ton nom.


Mt 3,1-12.


En ces jours-là, paraît Jean le Baptiste, qui proclame dans le désert de
Judée :
« Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche. »

Jean est celui que désignait la parole transmise par le prophète
Isaïe : A travers le désert, une voix crie : Préparez le chemin
du Seigneur, aplanissez sa route.
Jean portait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir
autour des reins ; il se nourrissait de sauterelles et de miel
sauvage.
Alors Jérusalem, toute la Judée et toute la région du Jourdain venaient à
lui,
et ils se faisaient baptiser par lui dans le Jourdain en reconnaissant
leurs péchés.
Voyant des pharisiens et des sadducéens venir en grand nombre à ce baptême,
il leur dit : « Engeance de vipères ! Qui vous a appris à
fuir la colère qui vient ?
Produisez donc un fruit qui exprime votre conversion,
et n'allez pas dire en vous-mêmes : 'Nous avons Abraham pour
père' ; car, je vous le dis : avec les pierres que voici, Dieu
peut faire surgir des enfants à Abraham.
Déjà la cognée se trouve à la racine des arbres : tout arbre qui ne
produit pas de bons fruits va être coupé et jeté au feu.
Moi, je vous baptise dans l'eau, pour vous amener à la conversion. Mais
celui qui vient derrière moi est plus fort que moi, et je ne suis pas digne
de lui retirer ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans
le feu ;
il tient la pelle à vanner dans sa main, il va nettoyer son aire à battre
le blé, et il amassera le grain dans son grenier. Quant à la paille, il la
brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. »


Commentaire du jour

Origène (v. 185-253), prêtre et théologien
Homélies sur l'évangile de Luc, n°22, 4 (trad. SC 87, p. 303 rev.)



« Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route »

Jean le Baptiste disait : « Toute vallée sera comblée » (Lc 2,5),
mais ce n'est pas Jean qui a comblé toute vallée ; c'est le Seigneur, notre
Sauveur... « Et tous les passages tortueux deviendront droits. » Chacun de
nous était tortueux..., et c'est la venue du Christ qui s'accomplit
jusqu'en notre âme qui a redressé tout ce qui était tortueux... Rien
n'était plus impraticable que vous. Regardez vos désirs déréglés
d'autrefois, votre emportement et vos autres penchants mauvais, si
toutefois ils ont disparu : vous comprendrez que rien n'était plus
impraticable que vous ou, selon une formule plus expressive, que rien
n'était plus raboteux. Votre conduite était raboteuse, vos paroles et vos
œuvres étaient raboteuses.

Mais mon Seigneur Jésus est venu : il a aplani vos rugosités, il a
changé en routes unies tout ce chaos pour faire en vous un chemin sans
heurts, bien uni et très propre, pour que Dieu le Père puisse marcher en
vous, et que le Christ Seigneur fasse en vous sa demeure et puisse dire : «
Mon Père et moi, nous viendrons et nous ferons en lui notre demeure » (Jn
14,23).




Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Deuxième semaine Avent    l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyLun 06 Déc 2010, 09:36

lundi 06 décembre 2010
Le lundi de la 2e semaine de l'Avent

St Nicolas de Myre, évêque († 324)



Commentaire du jour
Saint Pierre Chrysologue : « Pourquoi tenir ces raisonnements ? »

Les lectures du jour

Is 35,1-10.


Le désert et la terre de la soif, qu'ils se réjouissent ! Le pays
aride, qu'il exulte et fleurisse,
qu'il se couvre de fleurs des champs, qu'il exulte et crie de joie !
La gloire du Liban lui est donnée, la splendeur du Carmel et de Sarône. On
verra la gloire du Seigneur, la splendeur de notre Dieu.
Fortifiez les mains défaillantes, affermissez les genoux qui fléchissent,
dites aux gens qui s'affolent : « Prenez courage, ne craignez
pas. Voici votre Dieu : c'est la vengeance qui vient, la revanche de
Dieu. Il vient lui-même et va vous sauver. »
Alors s'ouvriront les yeux des aveugles et les oreilles des sourds.
Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de
joie. L'eau jaillira dans le désert, des torrents dans les terres arides.
Le pays torride se changera en lac, la terre de la soif en eaux
jaillissantes. Dans le repaire des chacals, les broussailles deviendront
des roseaux et des joncs.
Il y aura là une chaussée, on l'appellera : Voie sacrée. L'homme impur
n'y passera pas et les insensés ne viendront pas s'y égarer.
On n'y rencontrera pas de lion, aucune bête féroce n'y surgira ; seuls
les rachetés y marcheront.
Ils reviendront, les captifs rachetés par le Seigneur, ils arriveront à
Jérusalem dans une clameur de joie, un bonheur sans fin illuminera leur
visage ; allégresse et joie les rejoindront, douleur et plainte
s'enfuiront.


Ps 85(84),9-10.11-12.13-14.

J'écoute : que dira le Seigneur Dieu ? Ce qu'il dit, c'est la
paix pour son peuple et ses fidèles ; qu'ils ne reviennent jamais à
leur folie !
Son salut est proche de ceux qui le craignent, et la gloire habitera notre
terre.
Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s'embrassent ;
la vérité germera de la terre et du ciel se penchera la justice.
Le Seigneur donnera ses bienfaits, et notre terre donnera son fruit.
La justice marchera devant lui, et ses pas traceront le chemin.


Lc 5,17-26.

Un jour que Jésus enseignait, il y avait dans l'assistance des pharisiens
et des docteurs de la Loi, venus de tous les villages de Galilée et de
Judée, ainsi que de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur était à
l'œuvre pour lui faire opérer des guérisons.
Arrivent des gens, portant sur une civière un homme qui était
paralysé ; ils cherchaient à le faire entrer pour le placer devant
Jésus.
Mais, ne voyant pas comment faire à cause de la foule, ils montèrent sur le
toit et, en écartant les tuiles, ils le firent descendre avec sa civière en
plein milieu devant Jésus.
Voyant leur foi, il dit : « Tes péchés te sont pardonnés. »
Les scribes et les pharisiens se mirent à penser : « Quel est cet
homme qui dit des blasphèmes ? Qui donc peut pardonner les péchés,
sinon Dieu seul ? »
Mais Jésus, saisissant leurs raisonnements, leur répondit :
« Pourquoi tenir ces raisonnements ?
Qu'est-ce qui est le plus facile ? de dire : 'Tes péchés te sont
pardonnés', ou bien de dire : 'Lève-toi et marche' ?
Eh bien ! pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur terre le
pouvoir de pardonner les péchés, je te l'ordonne, dit-il au paralysé :
lève-toi, prends ta civière et retourne chez toi. »
A l'instant même, celui-ci se leva devant eux, il prit ce qui lui servait
de lit et s'en alla chez lui en rendant gloire à Dieu.
Tous furent saisis de stupeur et ils rendaient gloire à Dieu. Remplis de
crainte, ils disaient : « Aujourd'hui nous avons vu des choses
extraordinaires ! »



Commentaire du jour

Saint Pierre Chrysologue (v. 406-450), évêque de Ravenne, docteur de l'Église
Sermon 50 ; PL 52, 339 (trad. Matthieu commenté, DDB 1985, p. 72)

« Pourquoi tenir ces raisonnements ? »


Grâce à la foi d'autrui, l'âme du paralytique allait être guérie
avant son corps. « Voyant la foi de ces gens » dit l'évangile. Remarquez
ici, frères, que Dieu ne se soucie pas de ce que veulent les hommes
déraisonnables, qu'il ne s'attend pas à trouver de la foi chez les
ignorants..., chez les mal portants. Par contre, il ne refuse pas de venir
au secours de la foi d'autrui. Cette foi est un cadeau de la grâce et elle
s'accorde avec la volonté de Dieu... Dans sa divine bonté, ce médecin
qu'est le Christ essaie d'attirer au salut malgré eux ceux qu'atteignent
les maladies de l'âme, ceux que le poids de leurs péchés et de leurs fautes
accable jusqu'au délire. Mais eux ne veulent pas se laisser
faire. Ô mes frères, si nous voulions, si nous voulions tous
voir jusqu'en son fond la paralysie de notre âme ! Nous remarquerions que,
privée de ses forces, elle gît sur un lit de péchés. L'action du Christ en
nous serait source de lumière. Nous comprendrions qu'il regarde chaque jour
notre manque de foi si nuisible, qu'il nous entraîne vers les remèdes
salutaires et presse vivement nos volontés rebelles. « Mon enfant, dit-il,
tes péchés te sont remis. »



Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyMar 07 Déc 2010, 08:12

mardi 07 décembre 2010
Le mardi de la 2e semaine de l'Avent

St Ambroise de Milan, évêque et docteur de l'Église († 397) - Mémoire, Sts Sabin, Exupérance, Marcel, Vénustien et comp., martyrs († 303)



Commentaire du jour
Saint Bernard : « Votre Père qui est aux cieux ne veut pas qu'un seul de des petits soit perdu »



Les lectures du jour

Is 40,1-11.



Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu.
Parlez au cœur de Jérusalem et proclamez que son service est accompli, que
son crime est pardonné, et qu'elle a reçu de la main du Seigneur double
punition pour toutes ses fautes.
Une voix proclame : « Préparez à travers le désert le chemin du
Seigneur. Tracez dans les terres arides une route aplanie pour notre Dieu.
Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées,
les passages tortueux deviendront droits, et les escarpements seront
changés en plaine.
Alors la gloire du Seigneur se révélera et tous en même temps verront que
la bouche du Seigneur a parlé. »
Une voix dit : « Proclame ! » et je dis :
« Que dois-je proclamer ? - Toute créature est comme l'herbe,
toute sa grâce est comme la fleur des champs :
l'herbe se dessèche et la fleur se fane quand passe le souffle du Seigneur.
En effet, le peuple est comme l'herbe.
L'herbe se dessèche et la fleur se fane, mais la parole de notre Dieu
demeure pour toujours. »
Monte sur une haute montagne, toi qui portes la bonne nouvelle à Sion.
Elève la voix avec force, toi qui portes la bonne nouvelle à Jérusalem.
Elève la voix, ne crains pas. Dis aux villes de Juda : « Voici
votre Dieu. »
Voici le Seigneur Dieu : il vient avec puissance et son bras est
victorieux. Le fruit de sa victoire l'accompagne et ses trophées le
précèdent.
Comme un berger, il conduit son troupeau : son bras rassemble les
agneaux, il les porte sur son cœur, et il prend soin des brebis qui
allaitent leurs petits.


Ps 96-- 95 --1-2.3.10.11-12.13.


Chantez au Seigneur un chant nouveau, chantez au Seigneur, terre entière,
chantez au Seigneur et bénissez son nom ! De jour en jour, proclamez
son salut,
racontez à tous les peuples sa gloire, à toutes les nations ses
merveilles !
Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! » Le
monde, inébranlable, tient bon. Il gouverne les peuples avec droiture.
Joie au ciel ! Exulte la terre ! Les masses de la mer mugissent,
la campagne tout entière est en fête. Les arbres des forêts dansent de joie
devant la face du Seigneur, car il vient, car il vient pour juger la terre.
Il jugera le monde avec justice, et les peuples selon sa vérité !


Mt 18,12-14.


Jésus disait à ses disciples : " Que pensez-vous de ceci? Si un homme
possède cent brebis et que l'une d'entre elles s'égare, ne laissera-t-il
pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans la montagne pour partir à la
recherche de la brebis égarée?
Et, s'il parvient à la retrouver, amen, je vous le dis : il se réjouit
pour elle plus que pour les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas
égarées.
Ainsi, votre Père qui est aux cieux ne veut pas qu'un seul de ces petits
soit perdu.


Commentaire du jour

Saint Bernard (1091-1153), moine cistercien et docteur de l'Église
Sermon 1 pour l'Avent, 7-8 (trad. Orval)


« Votre Père qui est aux cieux ne veut pas qu'un seul de des petits soit perdu »

« Voici que le nom du Seigneur vient de loin » dit le prophète
(Is 30,27). Qui pourrait en douter ? Il fallait à l'origine quelque chose
de grand pour que la majesté de Dieu daigne descendre de si loin en un
séjour si indigne d'elle. Oui, effectivement, il y avait là quelque chose
de grand : sa grande miséricorde, son immense compassion, sa charité
abondante. En effet, dans quel but croyons-nous que le Christ est venu ?
Nous le trouverons sans peine puisque ses propres paroles et ses propres
œuvres nous dévoilent clairement la raison de sa venue. Il est venu en
toute hâte des montagnes pour chercher la centième brebis égarée.
Il est venu à cause de nous pour que les miséricordes du Seigneur
apparaissent avec plus d'évidence, ainsi que ses merveilles à l'égard des
enfants des hommes -- Ps 106,8 -- Admirable condescendance de Dieu qui nous
cherche, et grande dignité de l'homme ainsi recherché ! Si celui-ci veut
s'en glorifier, il peut le faire sans folie, non que de lui-même il puisse
être quelque chose, mais parce que celui qui l'a créé l'a fait si grand. En
effet, toutes les richesses, toute la gloire de ce monde et tout ce qu'on
peut y désirer, tout cela est peu de chose et même n'est rien en
comparaison de cette gloire-là. « Qu'est-ce donc que l'homme, Seigneur,
pour en faire si grand cas, pour fixer sur lui ton attention ? » (Jb 7,17)




Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyMer 08 Déc 2010, 08:38

mercredi 08 décembre 2010
Solennité de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie

Solennité de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie


St Patapios, ermite (Vème ou VIème s.), St Romaric, abbé († 653)



Commentaire du jour
Saint Épiphane de Salamine : « Je te salue, Comblée-de-grâce »


Les lectures du jour

Gn 3,9-15.20.



Quand l’homme eut désobéi à Dieu, le Seigneur Dieu l’appela et lui
dit : « Où es-tu donc ? »
L'homme répondit : « Je t'ai entendu dans le jardin, j'ai pris
peur parce que je suis nu, et je me suis caché. »
Le Seigneur reprit : « Qui donc t'a dit que tu étais nu ? Je
t'avais interdit de manger du fruit de l'arbre ; en aurais-tu
mangé ? »
L'homme répondit : « La femme que tu m'as donnée, c'est elle qui
m'a donné du fruit de l'arbre, et j'en ai mangé. »
Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu'as-tu fait
là ? » La femme répondit : « Le serpent m'a trompée, et
j'ai mangé. »
Alors le Seigneur Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait
cela, tu seras maudit parmi tous les animaux et toutes les bêtes des
champs. Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière tous les
jours de ta vie.
Je mettrai une hostilité entre la femme et toi, entre sa descendance et ta
descendance : sa descendance te meurtrira la tête, et toi, tu lui
meurtriras le talon. »
L'homme appela sa femme Ève (c'est-à-dire : la vivante), parce qu'elle
fut la mère de tous les vivants.


Ps 98(97),1-4.

Chantez au Seigneur un chant nouveau, car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante, il s'est assuré la
victoire.
Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux
nations ;
il s'est rappelé sa fidélité, son amour, en faveur de la maison
d'Israël ; la terre tout entière a vu la victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entière, sonnez, chantez, jouez ;


Ephés. 1,3-6.11-12.

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ. Dans les cieux, il
nous a comblés de sa bénédiction spirituelle en Jésus Christ.
En lui, il nous a choisis avant la création du monde, pour que nous soyons,
dans l'amour, saints et irréprochables sous son regard.
Il nous a d'avance destinés à devenir pour lui des fils par Jésus
Christ : voilà ce qu'il a voulu dans sa bienveillance,
à la louange de sa gloire, de cette grâce dont il nous a comblés en son
Fils bien-aimé,
En lui, Dieu nous a d'avance destinés à devenir son peuple ; car lui,
qui réalise tout ce qu'il a décidé,
il a voulu que nous soyons ceux qui d'avance avaient espéré dans le Christ,
à la louange de sa gloire.


Lc 1,26-38.

L'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée
Nazareth,
à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison
de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.
L'ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce,
le Seigneur est avec toi. »
À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que
pouvait signifier cette salutation.
L'ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as
trouvé grâce auprès de Dieu.
Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le
nom de Jésus.
Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui
donnera le trône de David son père ;
il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de
fin. »
Marie dit à l'ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je
suis vierge ? »
L'ange lui répondit : « L'Esprit Saint viendra sur toi, et la
puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi
celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu.
Et voici qu'Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa
vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu'on l'appelait :
'la femme stérile'.
Car rien n'est impossible à Dieu. »
Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout
se passe pour moi selon ta parole. » Alors l'ange la quitta.



Commentaire du jour

Saint Épiphane de Salamine (? - 403), évêque
Homélie n°5 ; PG 43, 491.494.502 (trad. cf Solesmes, Lectionnaire, t. 1, p. 1003)

« Je te salue, Comblée-de-grâce »



Comment parler ? Quel éloge pourrais-je faire de la Vierge glorieuse
et sainte ? Elle surpasse tous les êtres, Dieu seul excepté ; par nature,
elle est plus belle que les chérubins, les séraphins et toute l'armée des
anges. Ni la langue du ciel, ni celle de la terre, ni même celle des anges
ne suffiraient à la louer. Bienheureuse Vierge, colombe pure, épouse
céleste..., temple et trône de la divinité ! Le Christ, soleil
resplendissant au ciel et sur terre est à toi. Tu es la nuée lumineuse qui
a fait descendre le Christ, lui l'éclair étincelant qui illumine le
monde.

Réjouis-toi, comblée de grâce, porte des cieux ; c'est de toi que
parle l'auteur du Cantique des Cantiques...quand il s'exclame : « Tu es un
jardin clos, ma sœur, mon épouse, un jardin fermé, une source scellée »
(4,12)... Sainte Mère de Dieu, brebis immaculée, tu as mis au monde
l'Agneau, le Christ, le Verbe incarné en toi... Quelle merveille étonnante
dans les cieux : une femme, revêtue du soleil (Ap 12,1), portant en ses
bras la lumière !... Quelle merveille étonnante dans les cieux : le
Seigneur des anges, devenu petit enfant de la Vierge. Les anges accusaient
Ève ; maintenant ils comblent Marie de gloire car elle a relevé Ève de sa
chute et fait entrer aux cieux Adam chassé du Paradis...

Immense est la grâce donnée à cette Vierge sainte. C'est pourquoi
Gabriel lui adresse d'abord ce salut : « Réjouis-toi, comblée de grâce »,
resplendissante comme le ciel. « Réjouis-toi, comblée de grâce », Vierge
ornée de vertus sans nombre... « Réjouis-toi, comblée de grâce », tu
désaltères les assoiffés à la douceur de la source éternelle. Réjouis-toi,
sainte Mère immaculée ; tu as engendré le Christ qui te précède.
Réjouis-toi, pourpre royale ; tu as revêtu le roi du ciel et de la terre.
Réjouis-toi, livre scellé ; tu as donné au monde de lire le Verbe, le Fils
du Père.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyMer 08 Déc 2010, 10:23

rosedumatin a écrit:
mercredi 08 décembre 2010

[b]Commentaire du jour

Saint Épiphane de Salamine (? - 403), évêque
Homélie n°5 ; PG 43, 491.494.502 (trad. cf Solesmes, Lectionnaire, t. 1, p. 1003)

« Je te salue, Comblée-de-grâce »

...Quelle merveille étonnante dans les cieux : le
Seigneur des anges, devenu petit enfant de la Vierge. Les anges accusaient
Ève ; maintenant ils comblent Marie de gloire car elle a relevé Ève de sa
chute et fait entrer aux cieux Adam chassé du Paradis...
...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je pense, amie Rosedumatin, que ce saint Epiphane est allé trop loin dans son enthousiasme, puisqu'il semble dire que c'est grâce à Marie que le Paradis est de nouveau ouvert , alors que c'est grâce au seul Christ, me semble-t-il ???

à + amie Rosedumatin .
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyMer 08 Déc 2010, 10:55

pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:
mercredi 08 décembre 2010

[b]Commentaire du jour

Saint Épiphane de Salamine (? - 403), évêque
Homélie n°5 ; PG 43, 491.494.502 (trad. cf Solesmes, Lectionnaire, t. 1, p. 1003)

« Je te salue, Comblée-de-grâce »

...Quelle merveille étonnante dans les cieux : le
Seigneur des anges, devenu petit enfant de la Vierge. Les anges accusaient
Ève ; maintenant ils comblent Marie de gloire car elle a relevé Ève de sa
chute et fait entrer aux cieux Adam chassé du Paradis...
...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je pense, amie Rosedumatin, que ce saint Epiphane est allé trop loin dans son enthousiasme, puisqu'il semble dire que c'est grâce à Marie que le Paradis est de nouveau ouvert , alors que c'est grâce au seul Christ, me semble-t-il ???

à + amie Rosedumatin .

Le Paradis est aussi ouvert grâce à Marie, puisque que par Elle, Jésus s'est incarné...

Si nous sommes dépouillés du vieil homme (Adam) c'est grâce à l'Incarnation du Verbe.

Il faut aussi penser ami Pinson que saint Epiphane parle à son époque et revoir cela dans le contexte Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyJeu 09 Déc 2010, 08:25

jeudi 09 décembre 2010
Le jeudi de la 2e semaine de l'Avent

St Pierre Fourier, fondateur († 1640), St François Fasani,o.f.m. (1681-1742)



Commentaire du jour
Bienheureux Guerric d'Igny : « Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu'à présent, le Royaume des cieux subit la violence »

Les lectures du jour

Is 41,13-20.


Je suis le Seigneur ton Dieu. Je te prends la main droite, et je te
dis : « Ne crains pas, je viens à ton secours. »
Ne crains pas, Jacob, faible vermisseau, Israël, misérable mortel. Je viens
à ton secours, déclare le Seigneur ; ton rédempteur, c'est le Dieu
Saint d'Israël.
J'ai fait de toi une herse à broyer la paille, toute neuve, hérissée de
pointes : tu vas briser les montagnes, les broyer, et réduire les
collines en menue paille ;
tu les passeras au crible, le vent les emportera, un tourbillon les
dispersera. Mais toi, tu mettras ta joie dans le Seigneur, ta fierté dans
le Dieu Saint d'Israël.
Les petits et les pauvres cherchent de l'eau, et il n'y en a pas ;
leur langue est desséchée par la soif. Moi, le Seigneur, je les exaucerai,
moi, le Dieu d'Israël, je ne les abandonnerai pas.
Sur les hauteurs dénudées je ferai jaillir des fleuves, et des sources dans
les ravins. Je changerai le désert en lac, et la terre aride en fontaines.
Je mettrai dans le désert le cèdre et l'acacia, le myrte et
l'olivier ; je mettrai dans les terres incultes le cyprès, le pin et
le mélèze,
afin que tous regardent et reconnaissent, afin que tous considèrent et
découvrent que la main du Seigneur a fait tout cela, que le Dieu Saint
d'Israël en est le créateur.


Ps 145,1.9.10-11.12-13.


Je t'exalterai, mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à
jamais !
la bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses œuvres.
Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te
bénissent !
Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits,
annonçant aux hommes tes exploits, la gloire et l'éclat de ton règne :

ton règne, un règne éternel, ton empire, pour les âges des âges. Le
Seigneur est vrai en tout ce qu'il dit, fidèle en tout ce qu'il fait.


Mt 11,11-15.


Jésus déclarait aux foules : " Amen, je vous le dis : Parmi les hommes, il
n'en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste; et cependant le plus
petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui.
Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu'à présent, le Royaume des cieux
subit la violence, et des violents cherchent à s'en emparer.
Tous les Prophètes, ainsi que la Loi, ont parlé jusqu'à Jean.
Et, si vous voulez bien comprendre, le prophète Élie qui doit venir, c'est
lui.
Celui qui a des oreilles, qu'il entende !



Commentaire du jour

Bienheureux Guerric d'Igny (v. 1080-1157), abbé cistercien
2ème Sermon sur saint Jean Baptiste (trad. cf SC 202, p. 331 et Sr Isabelle de la Source, Lire la Bible, t. 1, p. 108)

« Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu'à présent, le Royaume des cieux subit la violence »

« Quelqu'un lutta avec Jacob jusqu'au lever du jour..., et Jacob lui
dit : ' Je ne te lâcherai pas avant que tu m'aies béni ' » (Gn 32,25.27)
Pour vous, mes frères, qui avez entrepris d'enlever le ciel d'assaut et qui
avez engagé la lutte avec l'ange chargé de garder l'accès de l'arbre de vie
(Gn 3,24), pour vous il est absolument nécessaire de lutter avec constance
et ténacité..., non seulement jusqu'à la paralysie de votre hanche..., mais
jusqu'à la mort de votre être charnel. Toutefois, votre ascèse ne pourra y
parvenir que si la puissance divine vous touche et vous en fait la
grâce...

Ne te semble-t-il pas lutter avec l'ange ou plutôt avec Dieu
lui-même, lorsque, chaque jour, il se met en travers de tes désirs les plus
fougueux ?... Tu cries vers lui et il ne t'écoute pas. Tu veux t'approcher
de lui, et il te repousse. Tu décides quelque chose, et il fait arriver le
contraire. Ainsi, sur presque tous les plans, il te combat d'une main rude.
Ô bonté cachée, déguisée en dureté, avec quelle tendresse, Seigneur, tu
combats ceux pour qui tu combats ! Tu as beau « le cacher dans ton cœur »,
« je sais bien que tu aimes ceux qui t'aiment », et que sans limites est «
l'abondance de la bonté que tu tiens en réserve pour ceux qui te craignent
» (Jb 10,13; Pr 8,17; Ps 30,20).

Alors, frère, ne désespère pas, agis courageusement, toi qui as
entrepris de lutter avec Dieu ! A vrai dire, il aime que tu lui fasses
violence, il désire que tu l'emportes sur lui. Même quand il est irrité et
qu'il étend le bras pour frapper, il cherche, comme il le dit lui-même, un
homme semblable à Moïse qui sache lui résister... Jérémie, lui, a bien
tenté de lui résister, mais il n'a pas pu retenir sa colère implacable, sa
sentence inflexible ; c'est pourquoi il a fondu en larmes en disant : « Tu
as été plus fort que moi, et tu l'as emporté » (20,7).




Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyJeu 09 Déc 2010, 09:54

rosedumatin a écrit:

Le Paradis est aussi ouvert grâce à Marie, puisque que par Elle, Jésus s'est incarné...

Si nous sommes dépouillés du vieil homme (Adam) c'est grâce à l'Incarnation du Verbe.

Il faut aussi penser ami Pinson que saint Epiphane parle à son époque et revoir cela dans le contexte Very Happy


Le vieil homme !!! Parfois on le sent qu'il nous colle toujours à la peau !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyJeu 09 Déc 2010, 15:38

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:

Le Paradis est aussi ouvert grâce à Marie, puisque que par Elle, Jésus s'est incarné...

Si nous sommes dépouillés du vieil homme (Adam) c'est grâce à l'Incarnation du Verbe.

Il faut aussi penser ami Pinson que saint Epiphane parle à son époque et revoir cela dans le contexte Very Happy


Le vieil homme !!! Parfois on le sent qu'il nous colle toujours à la peau !!!

Je sais ce que tu veux dire par le "vieil homme", Mario...... attention l'âge humain n'a rien à y voir..... le vieil homme est celui qui est encore prisonnier de ses péchés, il ne se croit pas libre car il ne croit pas que Jésus nous a racheté et payé le prix fort pour nous.

L'Agneau de Dieu est venu , la Lumière est venue mais beaucoup l'ont refusée........

Oui il nous colle parfois encore à la peau, il faut se débattre comme un poisson pris au piège dans le filet, il faut casser les filets et avancer au LARGE !!!! oui j'ose inviter à se débattre de toutes ses forces quand on est pris dans de tels filets.........

Osons avancer en plein large............

Défi à relever au Nom de Jésus !

Voici mon humble partage .....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 EmptyVen 10 Déc 2010, 08:45

vendredi 10 décembre 2010
Le vendredi de la 2e semaine de l'Avent

St Thomas de Farfa, abbé (c. 650-c.720), Ste Eulalie de Mérida, vierge et martyre († 304)


Commentaire du jour
Bienheureux John Henry Newman : Se convertir aux appels répétés de Dieu

Les lectures du jour

Is 48,17-19.


Ainsi parle le Seigneur, ton Rédempteur, le Dieu Saint d'Israël : Je
suis le Seigneur ton Dieu, qui te donne un enseignement salutaire, qui te
guide sur le chemin où tu marches.
Si tu avais été attentif à mes commandements, ta paix serait comme un
fleuve, ta justice comme les flots de la mer.
Ta postérité serait comme le sable, et tes descendants nombreux comme les
grains de sable ; ton nom ne serait ni retranché ni effacé devant moi.



Ps 1,1-2.3.4.6.

Heureux est l'homme qui n'entre pas au conseil des méchants, qui ne suit
pas le chemin des pécheurs, ne siège pas avec ceux qui ricanent,
mais se plaît dans la loi du Seigneur et murmure sa loi jour et nuit !
Il est comme un arbre planté près d'un ruisseau, qui donne du fruit en son
temps, et jamais son feuillage ne meurt ; tout ce qu'il entreprend
réussira,
tel n'est pas le sort des méchants. Mais ils sont comme la paille balayée
par le vent :
Le Seigneur connaît le chemin des justes, mais le chemin des méchants se
perdra.


Mt 11,16-19.

Jésus déclarait aux foules : " A qui vais-je comparer cette génération?
Elle ressemble à des gamins assis sur les places, qui en interpellent
d'autres :
'Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé. Nous avons
entonné des chants de deuil, et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine. '

Jean Baptiste est venu, en effet ; il ne mange pas, il ne boit pas, et
l'on dit : 'C'est un possédé' !
Le Fils de l'homme est venu : il mange et il boit, et l'on dit :
'C'est un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs. '
Mais la sagesse de Dieu se révèle juste, à travers ce qu'elle fait. »




Commentaire du jour

Bienheureux John Henry Newman (1801-1890), prêtre, fondateur de communauté religieuse, théologien
Meditations and Devotions, Part 3, IV: Sin, § 2


Se convertir aux appels répétés de Dieu

Mon Seigneur Jésus, toi dont l'amour pour moi a été assez grand pour
te faire descendre du ciel afin de me sauver, cher Seigneur, montre-moi mon
péché, montre-moi mon indignité, apprends-moi à m'en repentir sincèrement,
pardonne-moi dans ta miséricorde. Je te demande, mon cher Sauveur, de
reprendre possession de moi-même. Seule ta grâce peut le faire ; je ne peux
pas me sauver moi-même ; je suis incapable de recouvrer ce que j'ai perdu.
Sans toi, je ne peux pas me tourner vers toi, ni te plaire. Si je compte
sur ma propre force, j'irai de mal en pis, je défaillirai complètement, je
m'endurcirai dans la négligence. Je ferais mon centre de moi-même au lieu
de le faire de toi. J'adorerai quelque idole, façonnée par moi-même, au
lieu de t'adorer, toi le seul Dieu véritable, mon Créateur, si tu ne m'en
empêches pas par ta grâce. Ô mon cher Seigneur, entends-moi ! J'ai assez
vécu dans cet état flottant, indécis et médiocre ; je veux être ton fidèle
serviteur, je veux ne plus pécher. Sois miséricordieux envers moi, fais
qu'il me soit possible, par ta grâce, de devenir ce que je sais que je
devrais être.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Contenu sponsorisé




 l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire     l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire  - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
l'Evangile de ce jour : lecture et commentaire
Revenir en haut 
Page 3 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» méditons les évangiles du jour
» en ce jour spécial !!!!
» La lecture de la lettre de Guy Môquet en classe?
» le commentaire cartes
» La lune 7e jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: