Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 le prophete de la misericorde

Aller en bas 
AuteurMessage
SKIPEER

avatar


MessageSujet: le prophete de la misericorde    Ven 11 Juil 2014, 13:21

11 juillet 2014

ce jour là, la soif sera terrible!
Le prophète (psl) raconte: « Le bassin me sera installé et mon minbar à son bord pour que je puisse voir ma oumma. Je les reconnaîtrai à leurs marques (conséquences) des ablutions »
Ce sera la première rencontre (de près) avec le prophète (psl), il appellera  chaque croyant en lui disant : « Viens ! » La soif sera telle que tu voudras te servir du bassin, et là il te dira: « Non! Je
te donne à boire moi-même avec ma main! » [Toujours sa prévenance et sa délicatesse!]


Il est dit que l'eau du bassin est plus blanche que la neige et plus sucrée que le miel. Celui qui en boit une gorgée n'aura plus jamais soif! Et les coupes disponibles sont au
nombre des étoiles qu'il y a dans le ciel!

La seconde étape est qu'on   retrouveras le prophète (psl) : Devant le "Sératte"(pont surplombant l'enfer et qui aboutit devant la porte du paradis).
Comme nous serons la première nation à passer, le prophète (psl) sera là, à chaque fois que l'un de nous abordera le "sératte" il invoquera Allah pour lui: « Ya rabbi salem! Ya rabbi salem! (Ô Allah! Faites qu'il passe sain et sauf!) »
Quoi ?! Moi, le misérable serviteur, le prophète (qpssl) fera des invocations pour moi? ???
Et oui! Relis le verset :" Certes, un Messager, pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants"
Il sera le seul, ce jour là, à penser aux autres! Tous les humains, prophètes compris, ne penseront qu'au salut
de leur propre âme. Il sera le seul à dire: Oummati! Oummati! (Ma oumma! Ma oumma!)
Ceux qui auront réussi à passer le "Sératte" seront devant la porte du paradis. Et à nouveau on attendra qu'on veuille bien nous ouvrir, et à nouveau les humains se dirigeront vers les différents prophètes pour qu'ils intercèdent. Le même scénario qu'au début se reproduira! Et encore une fois chaque prophète
() répondra:
« Lassto laha! (Je ne suis pas à la hauteur!) » Jusqu'à ce que l'on aboutisse devant Mohamed qui répondra: « Ana laha! Ana laha! » [Elle est pour moi (l'intercession)!]

Et le prophète () a raconté: «Et je serai le premier à faire bouger les anneaux (de la porte) du paradis, et l'ange
(qui garde la porte) me répondra: Qui est-ce qui frappe? Je répondrai: Mohamed ibn Abd'Allah! Et l'ange répliquera: Ô Mohamed! J'ai eu l'ordre de n'ouvrir à personne d'autre que toi (en premier). »

Et il te prendra la main pour t'accompagner à ta demeure!

Est-ce fini? Non, bien sûr! Et les musulmans qui sont tombés en enfer, qui va s'en occuper?

Quoi? Encore toi Mohammed ! Tu es encore là! Même pour les pécheurs? Ceux qui ont désobéi et qui se sont laisser aller ?!!!
Le prophète (psl) a raconté, en parlant des gens qui tomberont en enfer: «J'essaierai de vous éviter de tomber, je vous repousserai et je vous prendrai au niveau de la taille mais vous m'échapperez! Puis je vous repousserai encore une fois et je vous saisirai par la taille et vous m'échapperez!
Et je vous repousserai encore une fois et vous m'échapperez! [Et il décrit la scène en disant qu'il est comme celui qui a allumé un feu, la lumière a attiré les papillons qui sont venus se brûler! [ Les désobéissants parmi les musulmans ont été par la lumière (artifices) du péché et s'y sont brûlés)]]
Puis, en parlant des musulmans qui seront en enfer, le prophète (psl) reprit son récit: « Puis je me prosternerai
sous le Trône et je dirai: Oummati! Oummati! Alors Allah me fixera un quota, je les sortirai de l'enfer et les ferai
entrer au paradis, puis je me prosternerai sous le Trône et je dirai: Oummati! Oummati! Et Allah me fixera un quota, je les sortirai de l'enfer et les ferai entrer au paradis, puis je me prosternerai sous le Trône et je dirai: Oummati! Oummati! Et Allah me fixera un quota, je les sortirai de l'enfer et les ferai entrer au paradis, puis je me prosternerai sous le Trône et je dirai: Oummati! Oummati! Et Allah me fixera un quota, je les sortirai de l'enfer et les ferai entrer au paradis, puis je serai gêné vis-à-vis d'Allah ! »

(La répétition dans le texte n'est pas une erreur, il s'agit
bien des allers et retours que fera le prophète (PSL)!)

Allah (swt) a bien raison dans le verset cité, n'est ce pas? " Certes, un Messager, pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants"

Le récit continue: « Puis je serai gêné vis-à-vis d'Allah et je dirai: « Ya rab! Ya rab! OH mon Dieu Oh mon Dieu Et Il me répondra: Va et fais sortir de l'enfer quiconque a dit:"La ilaha illa Lah" il n y a que DIEU QU'ALLAH  avec
dans son coeur l'équivalent d'un grain de foi! Je les sortirai de l'enfer et je les ferai entrer au paradis, puis
je reviendrai encore une fois et Il me dira:Va et fais sortir de l'enfer quiconque a dit:"La ilaha illa Lah" avec dans son coeur l'équivalent d'un granule de foi,je les sortirai de l'enfer et je les ferai entrer au paradis, puis je reviendrai encore une fois et Il me dira: Va et fais sortir de l'enfer quiconque a dit :"La ilaha illa Lah" avec dans son coeur l'équivalent d'un atome de bien... jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne de ma oumma en enfer et Allah me dira:Es-tu satisfait Ô Mohamed? Et je répondrai: Je suis satisfait ya rab! Je suis satisfait! »

C'est là l'explication du verset de la sourate "Al Doha" (le jour montant) « Ton Seigneur t'accordera certes [Ses
faveurs], et alors tu seras satisfait» (wa lassawfa yo'teeka Raboka fa tarda!)

Et lorsqu'un compagnon demanda un jour au prophète (psl) : « A qui bénéficiera ton intercession ô messager d'Allah? »,
il répondit: « A ceux qui ont commis les péchés majeurs! ».

Et il a dit aussi: « Chaque prophète () a une "invocation agréée" (exaucée) qui n'est point rejetée! Et il
dit j'ai mis la mienne (l'invocation agréée) de côté comme intercession pour ma oumma! »


Et il poursuivit, en parlant de son intercession, en disant: « Elle atteindra quiconque viendra le jour du jugement
témoignant "La ilaha illa Lah" de son coeur avec sincérité! »

Lorsque Abou Hourayra que Dieu l’agrée demanda: « Qui sera le plus heureux de ton intercession le jour du jugement dernier? », le prophète
(PSLl) répondit: « celui qui a dit « la ilaha illa Lah » il n y a Dieu que Dieu de son coeur avec sincérité! »
Revenir en haut Aller en bas
Ennazus

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Sam 12 Juil 2014, 04:27

SKIPEER a écrit:
ce jour là, la soif sera terrible!
Le prophète (psl) raconte: « Le bassin me sera installé et mon minbar à son bord pour que je puisse voir ma oumma. Je les reconnaîtrai à leurs marques (conséquences) des ablutions »
Ce sera la première rencontre (de près) avec le prophète (psl), il appellera  chaque croyant en lui disant : « Viens ! » La soif sera telle que tu voudras te servir du bassin, et là il te dira: « Non! Je
te donne à boire moi-même avec ma main! » [Toujours sa prévenance et sa délicatesse!]


Il est dit que l'eau du bassin est plus blanche que la neige et plus sucrée que le miel. Celui qui en boit une gorgée n'aura plus jamais soif! Et les coupes disponibles sont au
nombre des étoiles qu'il y a dans le ciel! 

Tu es dans la section " SPIRITUALITÉ MUSULMANE" Ennazus
Revenir en haut Aller en bas
soumayahastalavictoria

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Sam 12 Juil 2014, 13:37

Merci pour ce magnifique rappel en ce mois sacré de ramadan.
  
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Ven 25 Juil 2014, 01:59

Revivons ensemble chers frères et sœurs un moment intime de la vie du prophète  Mohammed paix sur lui qu’il a vouée à son Créateur. Au début de son Message, alors qu'il cherchait soutien auprès des habitants de la ville de Taïf, à quelques kilomètres de la Mecque, il fut accueilli par les sarcasmes et les jets de pierres.
 
Il se réfugia alors dans le jardin d'un notable de cette ville et implora son Seigneur en ces termes :
" O Seigneur Dieu ! A Toi je me plains de mon impuissance et du dédain des hommes. Tu es le plus Miséricordieux des miséricordieux. Tu es le Seigneur des démunis et des faibles, et Tu es mon Seigneur ! Entre quelles mains m'abandonnerais-Tu : entre les mains d'un étranger lointain qui ne me montrerait qu'un visage renfrogné ou entre celles d'un ennemi à qui Tu as donné autorité sur moi ? Si Tu n'es pas en colère contre moi, alors je ne me fais aucun souci. Mais la paix venant de Toi m'est plus agréable. Je cherche refuge dans la lumière de Ta face, qui illumine les cieux et dissipe les ténèbres, Toi qui assure le bon ordre des affaires de cette vie ici-bas et de la vie dernière, contre Ta colère ou Ton irritation. Il n'est de force ni de puissance qu'en Toi »

 Suite à cet événement, on demanda au Prophète, paix et salut sur lui, s'il désirait se venger de ce peuple mais il répondit par la négative, plein d'espoir que de ce peuple émerge une descendance réconciliée avec son Créateur. Il sacrifia sa propre personne pour le bien de ces hommes et de ces femmes et cela suffirait à définir le caractère désintéressé et magnanime du Prophète de l'Islam qui gagna à sa cause et en un temps incroyablement court le cœur de milliards d'êtres humains, et cela durant des siècles.
Sa miséricorde était telle qu’elle surpassait sa colère. Lors de la difficile bataille de Ohod qu'il dût livrer avec ses compagnons pour défendre leurs proches et leurs biens de la persécution mecquoise, bien que son dos fut foulé, son visage ensanglanté et son incisive brisée, les seules paroles qu’il exprima à l’égard de ses adversaires étaient : « Mon Dieu ! Pardonne à mon peuple car ils ne savent pas. » Il répondait toujours au mal par le bien, car, pour lui, l’antidote était préférable au poison. Il appliquait et adhérait au principe consistant à répondre à la haine par l’amour et à l’agressivité par la clémence
 
Il se distinguait à travers la perfection de son caractère et de son être. Un des aspects de son ascendance est que les cœurs, à son égard, débordaient de respect. Les hommes, sans réserve, se consacraient à la fois à sa protection et à son admiration, comme on ne l’avait encore jamais fait pour un homme de ce monde. Ceux qui lui étaient proches l’aimaient sans condition, profondément, se préoccupant plus de sa vie que de la leur, pourvu qu’il fût sain et sauf. S’ils lui portaient un tel amour c’est que le degré de perfection dont il a été doté fut sans commune mesure.

Il était d’une générosité et d’une largesse sans limites. Il donnait de la manière de ceux qui ne craignent point la pauvreté. En témoigne ce jour où un homme vint lui demander son aide : « Je n’ai rien à te donner », lui dit-il, « mais va acheter ce que tu veux à mon compte. Je rembourserai le vendeur lorsque j’aurai de quoi le payer. » Il distribuait à autrui tout ce qu’il pouvait recevoir, et s’en réjouissait plus que ceux qui se voyaient offrir ses présents.


Il était un homme miséricordieux et d’une grande douceur, en même temps qu’il surpassait les autres en courage et en bravoure. Lors d’un voyage, alors qu’il s’était absenté, ses compagnons virent un petit oiseau avec deux oisillons dont ils s’emparèrent. L’oiseau se mit alors à tourner autour d’eux. Lorsqu’il revint, il leur demanda alors : « Qui a affligé cet oiseau en lui enlevant ses petits ? » Puis, il leur demanda de remettre les oisillons à leur place. Et lorsqu’on lui demanda s’il y avait une rétribution en se comportant bien avec les animaux, il répondit qu’il y avait une rétribution concernant toute créature vivante.

l’imam Ahmed rapporte que ‘Omar ibn al-Khattab (rad) dit : Nous étions assis autour du Prophète (saws) lorsqu’un médinois, effrayé, paniqué, entra dans la mosquée en criant : A moi, ô Messager de Dieu ! Alarmé, le Prophète (saws) se leva d’un bond et nous nous levèrent avec lui. Le Prophète (saws) accourra à la rencontre du médinois à la porte de la mosquée et lui dit : « Qu’as-tu frère ! » « J’ai perdu le contrôle de mon chameau » dit le médinois ! » ‘Omar dit alors : « Mais qu’avez-vous donc, vous les médinois ? A chaque fois qu’il vous arrive quelque chose, vous vous précipitez vers Prophète ! Quel rapport a-t-il avec ton chameau ? L’as-tu pris pour un berger ? » Le Prophète (saws) dit alors : « Calme-toi ‘Omar ! Allons voir ce qu’il se passe ! »

Le Prophète (saws) se rendit alors avec les compagnons au champ du médinois. Là bas, ils trouvèrent déjà Abou Bakr (rad) qui se rendit le premier sur les lieux afin d’analyser la situation pour s’assurer que le Prophète (saws) serait en sécurité. Lorsque le Prophète (saws) arriva, il trouva Abou Bakr à la porte étendant les bras, lui empêchant l’accès au champ. Abou Bakr (rad) dit : « Doucement, ô Messager de Dieu, le chameau est furieux ! » Le Prophète (saws) l’écarta et entra dans le champ. ‘Omar dit : « Nous restâmes tous à la porte en spectateurs, aucun de nous n’osa bouger ! Le chameau se mit alors à courir vers le Prophète (saws) si bien que nos cœurs se prirent de peur pour lui. Le Prophète (saws) s’avança vers le chameau jusqu’à se trouver face à face avec lui. Le chameau s’arrêta devant le Prophète (saws), le fixa du regard et posa sa tête sur  son épaule. Le Prophète (saws) pencha alors la tête et l’oreille vers le chameau et les deux restèrent ainsi un moment. Après quoi, le chameau leva la tête, puis la baissa devant le Prophète (saws). Le Prophète (saws) posa alors sa main sur la tête du chameau et nous dit : « Où est le propriétaire de ce chameau ? » « Me voici, ô Messager de Dieu ! » répondit le Propriétaire du chameau. Le Prophète (saws) lui dit alors : « Ton chameau se plaint de la surcharge de travail et du manque de nutrition ! »

‘Omar dit au Prophète (saws) : « Ô Messager de Dieu ! Le chameau sait-il que tu es le Messager de Dieu ? » « Ô ‘Omar » dit le Prophète (saws) « Dieu ne créa aucune créature sans lui faire savoir que je suis le Messager de Dieu, et Dieu ne créa aucun être sans faire en sorte qu’il m’aime, à l’exception des idolâtres parmi les humains ».
 
TRES BELLE VIDEO MES FRÈRES ET SŒURS :

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Jeu 19 Fév 2015, 21:05



Le Don de l'amour.....
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Lun 12 Oct 2015, 18:44

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Ven 16 Oct 2015, 14:43

Introduction :
Avec l'attaque acharnée contre notre prophète bien aimé, ces attaques qui ne prouvent que l'ignorance totale de l'homme digne d'être nommé :"sauveur de l'humanité" , il est important de faire un bref rappel du caractère exemplaire de cet éminent messager. Signalons tout d'abord qu'il faudrait plus d'un effort de synthèse pour résumer en peu de mots ses innombrables qualités. Sa vie a été étudiée dans ses moindres détails; ses propos, ses actes, ses habitudes, ses relations, même ses intimités conjugales ont été rapportées; ils ont fait l'objet de multiples traités où rien n'a été omis ni occulté. Ses biographes, ses compagnons, ses épouses, même ses adversaires ont exposé les différents aspects de sa vie, et tous ont rendu témoignage de ses hautes qualités morales.
 
Et tu es, certes, d'un caractère éminent :
Le meilleur témoignage demeure en tout cas celui d'Allah qui dit au sujet du prophète:
«  Et tu es, certes, d'un caractère éminent.  » Coran 68.4
Son caractère s'identifiait au Saint Coran, disait son épouse Aïsha. Il est vrai que Mohammed sws a traduit dans les faits les enseignements du Coran. Il prêchait la foi, l'unité de Dieu, la prière, le jeûne, le pèlerinage, l'aumône, la charité, le sacrifice de soi, le combat dans la voie de Dieu, les bonnes oeuvres, l'endurance, la persévérance, les vertus morales et il mettait personnellement en pratique ce qu'il enseignait. Il incarnait le prototype de la perfection humaine.
Tel qu'il ressort des différents témoignages, l'examen de sa conduite et de sa personnalité permet de dégager les traits caractéristiques ci-après: Piété, modestie, mépris des biens de ce monde, générosité sans limites, calme, sérénité, douceur, courtoisie, esprit de pardon et de bienfaisance, d'équité et de justice, amour de Dieu et sens de sacrifice pour Sa cause, fermeté et détermination dans l'observance de Ses Commandements, bonté envers les créatures, affection pour les pauvres, les malades, les faibles et les déshérités, magnanimité, clémence, indulgence envers ses adversaires, respect et tendresse envers ses épouses.
 
Meme ses ennemis temoignent de son honnéteté :
Ayant observé son honnêteté dès son enfance, les Mecquois lui décernèrent le titre: ‘‘Al-Amin'' (le Digne de confiance) et ils le choisirent pour lui confier à titre de dépôt leurs biens précieux. Quand il quitta la Mecque pour s'installer à Médine, il chargea Ali B.Abi Taleb de restituer les dépôts à leurs propriétaires dont certains faisaient partie de ceux qui complotaient pour l'assassiner. Ceux parmi les Mecquois qui l'ont combattu n'ont jamais mis en doute son intégrité et sa bonne conduite. Abou Jahl, son ennemi le plus acharné, a maintes fois témoigné que Mohammed sws ne pouvait pas être un [......]. Lorsqu'il réunit la population mecquoise pour lui annoncer le message, il commença par leur poser cette question: ‘‘Que pensez-vous si je vous dis que l'ennemi nous guette derrière cette colline pour nous attaquer?'' La pure vérité, dirent-ils, ‘‘car nous ne t'avons jamais entendu prononcer un [......].''
Témoignages de ceux qui l'ont approché : ce fut l'exemple de la noblesse de caractere :
Sur la personnalité du prophète Mohammed sws (psl), il n'existe aucun témoignage négatif de ceux qui l'ont approché.
Citons quelques témoignages de ceux qui le connaissaient le mieux pour avoir une idée sur la noblesse du personnage que ce soit avant ou pendant sa mission:
1-Khadija: « ...Dieu ne te mettra jamais dans le mal: Dieu ne te fera que du bien, car tu aides tes proches, tu prêches la droiture, tu dis la vérité, tu aides les pauvres, tu donnes asile aux orphelins, tu rembourses les dettes des autres, tu traites avec courtoisie tout le monde.  »
2-Aïsha: « Il ne parlait jamais du mal de quiconque. Au lieu de rendre le mal pour le mal, il avait l'habitude de pardonner ceux qui l'offensaient. Il ne supportait pas l'iniquité et ne pensait jamais à se venger. Il ne frappa jamais une servante, un serviteur ou un esclave, même une créature muette. Il ne refusait jamais une requête raisonnable à quiconque la lui présentait.  »
 
3-Ali b.Abi Taleb: « Le Prophète était d'humeur toujours gaie, il était bienveillant et avait un intérieur limpide. Affable et courtois, il ne se montrait jamais rude envers quelqu'un, il gardait ordinairement le silence au lieu de lui répondre brutalement ou d'accéder à sa demande inacceptable. Ceux qui connaissaient ses habitudes, comprenaient ce que son silence veut dire. Il n'aimait faire de la peine à personne, plutôt il les rassurait car il était plein de gentillesse et de compassion. Il était d'une bienveillance et d'une générosité extrêmes, aimant la vérité et la bonté. C'était un plaisir d'être en sa compagnie.  »
 
4- Hind, fils de Khadija: «  Il avait bon coeur, il était doux et d'humeur agréable. Il n'aimait offenser personne. Il se montrait toujours reconnaissant pour la moindre faveur. Il acceptait de bonne grâce toute nourriture qu'on plaçait devant lui. Il ne se montrait jamais furieux pour toute offense à sa propre personne, ni ne songeait-il à se venger ou à trahir. Mais si quelqu'un s'opposait à ce qui est juste et vrai, il se sentait affligé et se mettait toujours du côté de la vérité et de la justice avec toutes ses forces.  »
 
5- Ibn Abbas: «  Plus généreux que nous tous, était le prophète qui partageait libéralement ce qu'il avait pendant le Ramadan. Il ne disait jamais ‘non' à une requête et ne prenait jamais seul son repas. Il invitait tout le monde autour de lui, malgré le peu de nourriture. Il nous a demandé de l'informer si un musulman venait à mourir sans avoir payé ses dettes afin de les rembourser pour lui...  »
 
6-Anas b.Malik: «  J'ai servi le Messager de Dieu pendant dix ans, il ne m'a jamais apostrophé, ni adressé le moindre reproche sur ce que j'ai fait ou ce que je n'ai pas fait. Il avait le meilleur caractère du monde. Je n'ai jamais touché ni velours ni soie plus doux que sa main, ni senti un musc ou un parfum à l'odeur plus agréable que la sueur du Prophète.  »
Pour lui, le monde d'ici-bas ‘‘ ne vaut pas l'aile d'un moustique'', sauf le temps consacré à l'adoration et au service de Dieu
Il commandait un empire sans avoir le moindre sentiment de gloire ni de grandeur; il se glorifiait d'être l'esclave de Dieu; Il contrôlait d'énormes richesses mais il vivait dans une pauvreté telle que pendant des mois, le feu ne s'allumait pas dans son foyer et il passait des jours sans manger. Sa provision n'a jamais dépassé une poignée d'orge; s'il lui arrive de posséder quelques pièces de monnaie, il se précipite d'en faire don le soir avant de se coucher. Abu Darr rapporte cette remarque que le Prophète lui a faite lors d'un voyage: ‘‘Abu Darr, si le Mont Uhud devait être transformé en or pour moi, je ne voudrais pas voir s'écouler trois nuits avec un seul dinar en ma possession. Naturellement, cela ne tient pas compte de toute somme que je pourrais mettre de côté pour rembourser les dettes de quelqu'un. Un jour Omar, le voyant allongé sur une vieille natte laissant des traces sur son dos, lui dit: ‘‘ O Messager de Dieu! N'est-il pas affligeant de voir les Césars et les Cosroès se vautrer dans le luxe, alors que le Messager d'Allah vit avec des moyens aussi médiocres ?'' Il lui répondit ainsi: ‘‘Ne voudrais-tu pas, Omar, que César et Cosroès choisissent ce monde et moi l'au-delà?''
Il reçut de la province de Fadak quatre chameaux chargés de céréales pour les besoins de sa famille. Après avoir prélevé une part pour rembourser une dette, il chargea Bilal de distribuer le reste aux pauvres et aux nécessiteux. Bilal n'ayant pas tout distribué, faute de pauvres, il en restait un peu. Le Prophète en fut troublé, affirmant: ‘‘Je ne pourrai gagner mon logis tant qu'il en reste de ce ramassis mondain. Il passa la nuit dans la mosquée et regagna sa demeure le lendemain matin après que Bilal lui eut annoncé que Dieu, dans Sa grâce, a bien voulu le soulager de ce fardeau.'' Il ne pouvait dormir en ayant de l'argent en sa possession, cela troublerait son sommeil.
Un compagnon lui offrit un châle à un moment où il en avait besoin. Un homme qui était près de lui fit cette remarque: Qu'il est beau, le châle! Aussitôt, le Prophète lui offrit le châle.
On raconte que lorsqu'il tomba malade, il se rappela, tout agité, qu'il avait reçu quelques pièces d'or qu'il n'avait pas encore données en aumône. Il ordonna qu'on donnât tout de suite ces pièces aux pauvres, en s'interrogeant: ‘‘ Mohammed sws, ira-t-il à la rencontre de son Seigneur alors que ces pièces sont toujours avec lui ?''
Aïcha raconta après sa mort: ‘‘le Prophète a quitté ce monde et il n'a jamais mangé deux bons repas en un jour.'' Elle ajouta que le jour où il quitta ce monde, elle n'avait rien chez elle sauf une poignée d'orge. Sa cotte de mailles était déjà mise en gage chez un Juif.
Pour lui, le monde d'ici-bas ‘‘ ne vaut pas l'aile d'un moustique'', sauf le temps consacré à l'adoration et au service de Dieu. Il le compare à l'ombre d'un arbre où le cavalier s'installe un instant avant de l'abandonner pour poursuivre son voyage. Il disait souvent: ‘‘Le fils d'Adam ne doit rien posséder en ce monde sauf une petite cahute pour vivre, une paire de vêtements pour se vêtir, du pain pour manger et de l'eau pour remplir son estomac''.
Fervent adorateur de Dieu , il dit :" Mon plaisir est dans la prière"
Fervent adorateur de Dieu, humble, profondément respectueux de la Parole divine qui lui est communiquée, Mohammed sws ne se lassait jamais de jeûner, d'invoquer, de prier, de faire l'aumône et de combattre dans la Voie de Dieu.
Il ne se contentait guère d'accomplir les seuls rites obligatoires de prière et de jeûne. En plus des cinq prières prescrites, il offrait des prières surérogatoires: après le lever du soleil (Doha) et le Tahajjud, après minuit, sans compter les autres prières surérogatoires accompagnant chaque prière obligatoire... Mon plaisir est dans la prière, disait-il. Parfois, il se tenait debout si longtemps que ses pieds s'enflaient. Quand Aïsha lui en fit la remarque: ‘‘Pourquoi prends-tu tant de peine que cela, alors qu'Allah t'a pardonné tes péchés passés et futurs ?
‘‘Quoi'', répliqua-t-il ‘‘ne dois-je pas me conduire en serviteur reconnaissant ?''
En sus du mois de Ramadan, le prophète jeûnait un ou deux jours chaque semaine. Il jeûnait régulièrement les deux mois de Cha'ban et Ramadan, le 13ème, 14ème et 15ème jour de chaque mois, les dix premiers jours de Muharram, les six jours suivant la fête de fin de Ramadan (Id-ul-Fitr), les jeudis et les lundis de chaque semaine.
Lorsque les compagnons voulurent l'imiter, il s'y opposa en leur disant: ‘‘ Qui d'entre vous est comme moi? C'est mon Seigneur qui me soutient''.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Ven 16 Oct 2015, 14:44

Soucieux du bonheur des autres,Il ne connaissait ni haine ni vengeance
Il n'a jamais proféré une injure ni répliqué à ceux qui l'insultaient. Il ne connaissait ni haine ni vengeance. Un jour, il confiait à Anas: ‘‘ Anas! Si tu peux, le matin et le soir, avoir un coeur sans haine contre personne, fais-le, Anas! Cela est de ma sunna et celui qui suit ma sunna sera avec moi au Paradis.''
Soucieux du bonheur des autres mais indifférent envers le sien. Désintéressé, conciliant en ce qui le concerne personnellement mais ferme et intransigeant pour la cause de Dieu. On employa tous les moyens pour le dissuader, on lui proposa richesse et pouvoir pour qu'il renonce à sa mission, on lui envoya des émissaires maniant l'éloquence du verbe pour le convaincre, mais en vain, il n'a pas cédé d'un pouce. Quand son oncle Abu Talib, influencé par les harcèlements de Quraïsh au sujet de son neveu, voulait faire pression sur lui, le prophète lui répliqua: ‘‘ Mon oncle! Par Allah! S'ils plaçaient le soleil dans ma main droite et la lune dans ma main gauche pour que j'abandonne cette voie. Je ne le ferais pas jusqu'à ce que Dieu veuille m'accorder la victoire ou j'y laisse ma vie.'' Cette réponse témoigne de sa ferveur, de sa sincérité et de son dévouement pour la cause de Dieu. Mais cette fermeté et cette ferveur à l'égard de sa mission n'ont pourtant pas influé sur sa clémence et sa mansuétude. Au début de sa mission, il était l'objet de persécutions inouïes; les païens l'insultaient, l'opprimaient, lui lançaient des ordures, essayèrent de l'étrangler, semèrent des épines sur son chemin; il fut mis en quarantaine, frappé d'exclusion au point où il fut obligé de se retirer avec sa famille dans la vallée ‘‘Cha'b bani'l Muttalib'' pendant trois ans dans l'isolement le plus complet et de faire face à une famine meurtrière. Il était complètement exténué, au bout de ses forces car il ne mangeait que des feuilles d'arbres pour apaiser les douleurs de la faim. Mais il n'a jamais songé à se venger. Au contraire, il priait pour ceux qui le persécutaient. Lors de son entrée triomphale à la Mecque , monté sur sa chamelle la tête baissée en signe d'humilité, il rassura ses anciens ennemis qu'aucun mal ne les atteint. Il pardonna à ceux qui voulaient attenter à sa vie: Suraqa b.Malik, Umaïr b.Wahb, Safwan b. Umayya. Il pardonna à Abu Sufiane qui était à l'origine de tous les complots et de presque toutes les batailles contre le prophète; il pardonna à Hind, la femme d'Abu Sufian, qui avait mutilé les cadavres de musulmans lors de la bataille d'uhud, et mâché le foie de son oncle Hamza après lui avoir coupé le nez et les oreilles. Il pardonna à Ikrimah, le fils de Abu Jahal le pire ennemi du Prophète. Il pardonna à Wahshi, l'esclave mercenaire qui avait tué Hamza dans la bataille d'Uhud. Il pardonna à Habbar b. al-Aswad, qui a commis de nombreux crimes dont le meurtre de sa fille Zayneb. Il fît cette déclaration au Prophète: ‘‘ Je voulais partir pour l'Iran, mais considérant ta clémence, je viens à toi, O Messager d'Allah! Les dires que tu as entendus à mon sujet sont tous vrais''. Cette confession amena Mohammed sws (psl) à lui pardonner, oubliant tout ce qu'il avait fait même la mort de sa fille. Il pardonna à une bande de 80 guerriers qui s'apprêtaient à attaquer les musulmans avant d'être capturés juste avant la victoire de la Mecque. Bref , il pardonna à tous les Mecquois qui le persécutaient, qui le considéraient comme leur pire ennemi et qui s'acharnaient à le combattre: ‘‘Allez-vous-en, leur dit-il, vous êtes libres''
«  Un Prophète, pris parmi vous, est venu à vous. Sensible au mal que vous subissez, avide de votre bien, compatissant et miséricordieux envers les croyants.  » ..Coran 9.128
 
il est Une miséricorde pour l'humanité:
Compatissant et miséricordieux envers les croyants, mais aussi plein de sollicitude pour les infidèles, avide de leur salut et de leur bonheur. Mohammed sws recherchait le bien-être de l'humanité tout entière. Il avait pitié des infidèles à cause de leur perdition qui pouvait les exposer au danger de la colère divine. Leur sort lui faisait de la peine, c'est pourquoi il s'efforce de les ramener à la voie de Dieu.

Allah le qualifie de Miséricorde pour l'humanité:

«  Et Nous ne t'avons envoyé qu'en Miséricorde pour les Mondes.  » 21.107
Il s'agit effectivement d'un exemple vivant de miséricorde. Le fait que Dieu nous indique à travers Son ultime Message (le Coran) et Son dernier messager (Mohammed sws) la Voie qui mène à Lui, est une opération de délivrance, une miséricorde pour nous sauver.
«  O Prophète! Nous t'avons envoyé (pour être) témoin, annonciateur, avertisseur, appelant (les gens) à Allah par Sa permission et comme une lampe éclairante.  » CORAN 33.45-46
Un témoin, c'est-à-dire la preuve que Dieu n'a pas laissé les gens dans l'ignorance en ce qui concerne leur salut et leur destin dans l'au-delà. Ce témoin est à la fois annonciateur de bonne nouvelle pour les croyants et avertisseur à l'égard des infidèles. De la sorte, ils ne pourront pas arguer du fait qu'ils n'ont pas été informés ou avertis.
Le dernier des messagers , un message universel :
Appelant les gens à Allah. Nul doute, la mission de tout Prophète est d'appeler les gens à Allah. Cependant, à la différence de Moïse et de Jésus, l'appel lancé par Mohammed sws est sans équivoque, d'autant plus que sa mission est intervenue à un moment où la religion venait d'être parachevée. «  Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous.  » Coran 5.3
La mission de Mohammed sws s'inscrit dans la perspective de l'unité des communautés humaines. Elle répond à la nécessité du rassemblement de l'humanité autour de la même religion, du même message et du même modèle de conduite et ce, afin d'éviter les disparités et les égarements que pourrait occasionner une pluralité de messages, qui plus est, surannés et apocryphes.
Mohammed sws est venu avec un message complet, authentique et universel, ce qui n'était pas le cas des messages qui l'ont précédé. Allah a voulu que le dernier message soit intact et que le dernier messager soit un guide et un modèle pour tout le monde et pour toutes les catégories sociales, du berger jusqu'au chef de l'Etat.
C'est pour cette raison que la vie de Mohammed sws était remplie d'événements, afin de servir d'exemple à tout le monde et en toutes circonstances. Sa conduite était l'illustration du sacrifice, de la piété et de l'amour de Dieu. Un ange comme guide ne conviendrait pas aux hommes; ceux-ci ont besoin d'un guide de la même nature qu'eux, ayant les mêmes penchants naturels, les mêmes besoins, la même force et les mêmes faiblesses qu'eux... Dans ce cas, les gens ne trouveront aucune difficulté à le suivre ou à l'imiter, il suffit d'avoir de la volonté avec un petit effort et Dieu fera le reste.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Jeu 05 Jan 2017, 17:52

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Lun 30 Jan 2017, 21:32

une excellente vidéo de l’Éminent savant le Dr Ratib Al Nabulsi sur la miséricorde d'Allah exalte soit il :
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Lun 03 Juil 2017, 16:32

Le comportement du Prophète ( paix sur lui ) et son attitude avec les ignorants peuvent se résumer dans les points suivants :
Il se souciait ( psl) de faire preuve de douceur à leur égard
Anas, qu'Allah soit satisfait de lui, dit : « Alors que nous étions assis avec le Messager d’Allah ( psl) dans la mosquée, un bédouin se mit à y uriner. Les Compagnons se précipitèrent alors sur lui, mais le Messager d’Allah ( psl) s'écria :
- « Laissez-le et ne l'interrompez pas ! ». Ils le laissèrent alors, et lorsqu’il eut fini d'uriner, le Messager d’Allah l’appela et lui dit :
- «Il ne convient pas de souiller ces mosquées avec cette urine et ces saletés. Elles sont consacrées à l’évocation d’Allah, exalté soit-Il, à la prière et à la récitation du Coran».
Ensuite, il ordonna qu'on apporte un seau d'eau et le versa sur l'endroit souillé. » (Boukhari et Mouslim).
Chez certains des compilateurs de hadiths, ce bédouin dit :
- « Ô Allah ! Accorde-moi et à Mohammad Ta miséricorde et ne l’accorde à personne d’autre que nous »
- « Tu as cherché à donner des limites à la Miséricorde d'Allah alors qu'elle est immense » dit le Prophète (psl ).
Par ailleurs, lorsque le bédouin urina au coin de la mosquée et que les gens se levèrent pour le malmener, le Prophète ( psl) le leur interdit en disant :
- « Allah ne vous a suscités que pour faciliter les choses et ne vous a jamais suscités pour les rendre difficiles. Versez un seau d'eau sur son urine » (Abû Dâwûd, al-Tirmidhî et al-Nasâ`î).
Revenir en haut Aller en bas
ahmadou




MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Mar 12 Sep 2017, 10:09

Merci SKIPEER de ce rappel , qu'Allah te récompense,
Ô Allah accorde nous ta miséricorde ,et augmente notre amour pour ton prophète mouhamad (paix sur lui) .
Amin
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Mar 12 Sep 2017, 18:05

ahmadou a écrit:
Merci  SKIPEER de ce rappel , [...]

As salam aleykum Ahmadou.

Comme tu es nouveau je t'invite à te présenter dans la section "faisons connaissance", ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Mar 12 Sep 2017, 19:10

ahmadou a écrit:
Merci  SKIPEER de ce rappel , qu'Allah te récompense,
Ô Allah accorde nous  ta miséricorde ,et augmente notre amour pour ton prophète mouhamad  (paix sur lui) .
Amin
Amine frère ahmadou et Qu'Allah swt nous pardonne si nous avons par mégarde oublie ou déformé quelque chose
Revenir en haut Aller en bas
Nass'




MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Jeu 14 Sep 2017, 13:16

Qu'Allah te protège et te préserve, cher frère
Revenir en haut Aller en bas
ahmadou




MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Mar 26 Sep 2017, 18:00

Salamu 3aleikum :
j'ai un rêve que je veux partager.
une nuit avant de me couché j'ai demandé à Allah de me faire voir le prophète saw en rêve .Et cette nuit j'ai rêvé que j'étais chez mes grands parents et c'était l'aube ,j'ai aperçu un homme de dos et j'ai dit :ya rasul Allah, l'homme est rentré dans une pièce ,je l'ai suivi et dans la pièce il y a des hommes assis en cercle et j'ai reconnu mon grand père qui me dit :Si tu veux voir le prophète paix sur lui en rêve, fais sur lui 1000 salât.
QUE PENSEZ VOUS DE CE RÊVE?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Mar 26 Sep 2017, 20:33

ahmadou a écrit:
Salamu 3aleikum :
j'ai un rêve que je veux partager.
une nuit  avant de me couché j'ai demandé à Allah de me faire voir le prophète saw en rêve .Et cette nuit  j'ai  rêvé que j'étais chez mes grands parents et c'était l'aube ,j'ai aperçu un homme de dos et j'ai dit :ya rasul Allah, l'homme est rentré dans une pièce ,je l'ai suivi et dans la pièce il y a des hommes assis en cercle et j'ai reconnu mon grand père qui me dit :Si tu veux voir le prophète paix sur lui en rêve, fais sur lui 1000 salât.
QUE PENSEZ VOUS DE CE RÊVE?

Les morts ne mentent pas.

Fais ce que ton grand-père t'a dit, wa Allahou a'3lem.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    Ven 01 Déc 2017, 19:19

Quel belle exemple de miséricorde : le pardon d'un pere musulman envers le meurtrier de son fils !
Le Prophète (paix sur lui) a dit : « Le Miséricordieux fait miséricorde à celui qui fait preuve de miséricorde. Donc, faites miséricorde à toutes créatures sur terre pour que Celui qui est au ciel vous fasse miséricorde » (rapporté par boukhari)

Et DIEU dit dans :

CORAN 16:126. Et si vous punissez, infligez [à l'agresseur] une punition égale au tort qu'il vous a fait. Et si vous endurez... cela est certes meilleur pour les endurants.
127. Endure! Ton endurance [ne viendra] qu'avec (l'aide) d'Allah. Ne t'afflige pas pour eux. Et ne sois pas angoissé à cause de leurs complots.
128. Certes, Allah est avec ceux qui [L'] ont craint avec piété et ceux qui sont bienfaisants.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le prophete de la misericorde    

Revenir en haut Aller en bas
 
le prophete de la misericorde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VASSULA INFORME : MARIA DE LA DIVINE MISERICORDE EST UN FAUX PROPHETE
» NEUVAINE DE LA MISERICORDE
» UN PROPHETE
» mon témoignage de la grande misericorde de Notre Seigneur Jésus
» Poeme :misericorde Divine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE MUSULMANE-
Sauter vers: