Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Lapidation selon l'Islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Dreamer

avatar


MessageSujet: Lapidation selon l'Islam   Ven 19 Sep 2014, 21:17

Rappel du premier message :

Bonsoir,

Je me pose quelques questions sur la lapidation selon l'Islam, j'espère que vous pourrez me répondre ^^

1/ J'ai lu que la lapidation n'était pas mentionnée dans le Coran pour l'adultère, est-ce que c'est vrai ?
Seulement :
"La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition." (24:2)

Ici on parle de les fouetter, est-ce qu'un autre verset parle de lapider ?


2/ Un hadith par contre parle de la lapidation

Volume 8, Book 82, Number 816:
Narrated Ibn 'Abbas:

'Umar said, "I am afraid that after a long time has passed, people may say, "We do not find the Verses of the Rajam (stoning to death) in the Holy Book," and consequently they may go astray by leaving an obligation that Allah has revealed. Lo! I confirm that the penalty of Rajam be inflicted on him who commits illegal sexual intercourse, if he is already married and the crime is proved by witnesses or pregnancy or confession." Sufyan added, "I have memorized this narration in this way." 'Umar added, "Surely Allah's Apostle carried out the penalty of Rajam, and so did we after him."

Omar (le caliphe) ibn Al-Khattâb (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: Allah envoya Muhammad (pbAsl) avec la Vérité; Il lui révéla le Livre et parmi les versets qui lui furent révélés, il y avait le verset relatif à la lapidation. Nous l’avons lu, compris et retenu. C'est pour cela que l'Envoyé d'Allah (pbAsl) fait lapider et que nous avons, après lui, fait aussi lapider. Je crains que dans la suite des temps quelqu'un ne vienne dire: "Par Dieu, nous ne trouvons pas de verset relatif à la lapidation dans le Livre d'Allah"; on tomberait alors dans l’erreur d'abandonner une prescription révélée par Allah. La lapidation, dans le Livre d'Allah, est de droit contre quiconque, homme ou femme, commet l'adultère alors qu'il est marié, quand la preuve est faite par le témoignage, par la grossesse ou l'aveu.

La lapidation est donc reconnu pour punir l'adultère ou autres péchés, ou non ?

d'avance
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tt




MessageSujet: Re: Lapidation selon l'Islam   Dim 21 Sep 2014, 01:05

Ansar Ash-Shariah a écrit:
Dreamer a écrit:
Bonsoir,

Je me pose quelques questions sur la lapidation selon l'Islam, j'espère que vous pourrez me répondre ^^

1/ J'ai lu que la lapidation n'était pas mentionnée dans le Coran pour l'adultère, est-ce que c'est vrai ?
Seulement :
"La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition." (24:2)

Ici on parle de les fouetter, est-ce qu'un autre verset parle de lapider ?


2/ Un hadith par contre parle de la lapidation

Volume 8, Book 82, Number 816:
Narrated Ibn 'Abbas:

'Umar said, "I am afraid that after a long time has passed, people may say, "We do not find the Verses of the Rajam (stoning to death) in the Holy Book," and consequently they may go astray by leaving an obligation that Allah has revealed. Lo! I confirm that the penalty of Rajam be inflicted on him who commits illegal sexual intercourse, if he is already married and the crime is proved by witnesses or pregnancy or confession." Sufyan added, "I have memorized this narration in this way." 'Umar added, "Surely Allah's Apostle carried out the penalty of Rajam, and so did we after him."

Omar (le caliphe) ibn Al-Khattâb (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: Allah envoya Muhammad (pbAsl) avec la Vérité; Il lui révéla le Livre et parmi les versets qui lui furent révélés, il y avait le verset relatif à la lapidation. Nous l’avons lu, compris et retenu. C'est pour cela que l'Envoyé d'Allah (pbAsl) fait lapider et que nous avons, après lui, fait aussi lapider. Je crains que dans la suite des temps quelqu'un ne vienne dire: "Par Dieu, nous ne trouvons pas de verset relatif à la lapidation dans le Livre d'Allah"; on tomberait alors dans l’erreur d'abandonner une prescription révélée par Allah. La lapidation, dans le Livre d'Allah, est de droit contre quiconque, homme ou femme, commet l'adultère alors qu'il est marié, quand la preuve est faite par le témoignage, par la grossesse ou l'aveu.

La lapidation est donc reconnu pour punir l'adultère ou autres péchés, ou non ?

d'avance

La Lapidation est réservé à celle ou celui qui commet l'adulterie pendent que il ou elle est marié

Car c'est trahir le Marriage, qui est pour nous, un pacte direct envers le créateur.

Trahir ce pacte, c'est trahir le créateur lui-même

le livre qui dit qu'une femme peut être lapidée a été écrit par un minable
Revenir en haut Aller en bas
Mucahid Sehit

avatar


MessageSujet: Re: Lapidation selon l'Islam   Dim 21 Sep 2014, 01:14

tt a écrit:
Ansar Ash-Shariah a écrit:
Dreamer a écrit:
Bonsoir,

Je me pose quelques questions sur la lapidation selon l'Islam, j'espère que vous pourrez me répondre ^^

1/ J'ai lu que la lapidation n'était pas mentionnée dans le Coran pour l'adultère, est-ce que c'est vrai ?
Seulement :
"La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition." (24:2)

Ici on parle de les fouetter, est-ce qu'un autre verset parle de lapider ?


2/ Un hadith par contre parle de la lapidation

Volume 8, Book 82, Number 816:
Narrated Ibn 'Abbas:

'Umar said, "I am afraid that after a long time has passed, people may say, "We do not find the Verses of the Rajam (stoning to death) in the Holy Book," and consequently they may go astray by leaving an obligation that Allah has revealed. Lo! I confirm that the penalty of Rajam be inflicted on him who commits illegal sexual intercourse, if he is already married and the crime is proved by witnesses or pregnancy or confession." Sufyan added, "I have memorized this narration in this way." 'Umar added, "Surely Allah's Apostle carried out the penalty of Rajam, and so did we after him."

Omar (le caliphe) ibn Al-Khattâb (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: Allah envoya Muhammad (pbAsl) avec la Vérité; Il lui révéla le Livre et parmi les versets qui lui furent révélés, il y avait le verset relatif à la lapidation. Nous l’avons lu, compris et retenu. C'est pour cela que l'Envoyé d'Allah (pbAsl) fait lapider et que nous avons, après lui, fait aussi lapider. Je crains que dans la suite des temps quelqu'un ne vienne dire: "Par Dieu, nous ne trouvons pas de verset relatif à la lapidation dans le Livre d'Allah"; on tomberait alors dans l’erreur d'abandonner une prescription révélée par Allah. La lapidation, dans le Livre d'Allah, est de droit contre quiconque, homme ou femme, commet l'adultère alors qu'il est marié, quand la preuve est faite par le témoignage, par la grossesse ou l'aveu.

La lapidation est donc reconnu pour punir l'adultère ou autres péchés, ou non ?

d'avance

La Lapidation est réservé à celle ou celui qui commet l'adulterie pendent que il ou elle est marié

Car c'est trahir le Marriage, qui est pour nous, un pacte direct envers le créateur.

Trahir ce pacte, c'est trahir le créateur lui-même

le livre qui dit qu'une femme peut être lapidée a été écrit par un minable

T'es un fémeniste ?
Revenir en haut Aller en bas
vivia




MessageSujet: Re: Lapidation selon l'Islam   Dim 21 Sep 2014, 09:14

vivre_ensemble a écrit:
Idriss a écrit:
vivre_ensemble a écrit:


Tout dépend des abrogations...

Il y en a qui ont été des "faveurs accordés" pour nous faciliter les choses, d'autres ont été pour montrer les abus qui peuvent être faits et justifier une législation,...

Par exemple, l'interdiction de l'alcool n'a pas été dès les premières révélations... il y a eu beaucoup de cas précis ou l'alcool a fait du mal, et à la suite les versets contre l'alcool sont arrivées. Il y avait très souvent un lien entre les évènements de la vie du prophète et de son entourage et les versets, de façon à illustrer le pourquoi du comment et expliquer aux Hommes les raisons de ces règles.



L'abrogation est un concept très flou ou la logique et la raison risque de s'y perdre...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si l'on trouve quelques arguments en sa faveur, beaucoup vont à son encontre ...
A commencer  nous savons combien de versets le Coran contiens, on ne peut ni en enlever ni en ajouter, il n' y a qu'un Coran .
Hors il n'existe pas de listes des versets abrogés et abrogeant définitive ...admettre la théorie de l'abrogation c'est en définitive courir le risque  d'avoir plusieurs Coran en fonction des choix humain de suivre tel ou tel avis de tel ou tel savant...
J'attend encore une explication qui tiens la route à cette contradiction.

Quand à l'exemple du vin , qui est toujours celui donner en premier pour justifier la doctrine de l'abrogation , il est difficile d'élargir cet exemple a tous les cas supposés d'abrogation.
Les différents versets relatif au vin n'ont pas besoin de la doctrine de l'abrogation pour justifier leur enchainement logique...La doctrine de l'abrogation n'est pas indispensable pour maintenir la Cohérence du Coran , le Coran se suffisant à lui-même sur ce plan là ...

(voir par exemple sur l'abrogation   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
pour la question du vin: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

extrait relatif à la question du vin:
 


Sans entrer dans des considérations philosophies, restons pertinents et partons sur des bases communes.

Le prophète est la plus haute autorité après Dieu car il était en contact avec lui. Si le prophète l'a fait c'est que Dieu l'a approuvé. Si ça ne plait pas à quelqu'un, il rejette et le prophète, et le Coran par la même occasion car :

Coran, 64:12 Obéissez à Dieu et obéissez au Messager, et si vous vous détournez, alors il n'incombe à Notre messager que la transmission claire.

C'est tout.

Tant qu'il n'y a pas eu de modification après la mort du prophète, paix sur lui, notre religion reste authentique et entièrement de source divine.


Rentrons justement dans des considérations philosophiques.
Penser que le prophète est la plus haute autorité après Dieu et en déduire que le prophète est infaillible, nous rapproche de l'association.
C'est exactement l'erreur des chrétiens de la seconde génération de diviniser Jésus.
Il n'y a de Dieu que Dieu et il est impossible de comprendre le message divin parce que nous sommes des hommes.

Dieu nous met en garde contre l'association. Associer un homme à Dieu est nous fait courir un grand risque. Le risque de ne pas voir le message divin, le risque de suivre aveuglément un homme au lieu de Dieu. Le risque de nous perdre.
C'est l'association qui est la cause des grands crimes collectifs. Les inquisiteurs ont associé l'église à Dieu et on a eu le massacre des cathares ( pire que le massacre des yézidis, les occidentaux étant mieux organisés...). C'est l'association qui a rendu les inquisiteurs aveugles à la souffrance de leurs victimes ( à mais l'église le dit, donc c'est Dieu qui le veut).
C'est l'association qui a permis la shoah: les nazis ont associé Hitler à Dieu, plus aucun doute. les juifs devaient disparaître puisque Hitler/Dieu l'avait dit.
C'est encore l'association qui anime daech. Le calife auto-proclamé qui est infaillible, ( donc qui est Dieu puisque seul Dieu est infaillible !), ordonne de massacrer les yézidis, les chrétiens, les chiites, de décapiter en public des humanitaires occidentaux, de rétablir l'esclavage ... Comme c'est juste et islamique! ( puisque l'auto-proclamé le dit). Nous sommes en plein crime d'association.

Si on réfléchit un peu sur la signification du Coran, on voit que c'est très complexe et très puissant et que, oui, le Coran peut guider toute notre existence.
"N'associez-pas!" a une portée très étendue. C'est une mise en garde contre le polythéisme et le polythéisme doit se comprendre dans un sens très étendu. Etre polythéiste, ce n'est pas seulement croire en plusieurs dieux. C'est mettre un homme, une idéologie entre soit et sa conscience et se couper ainsi de Dieu. Etre polythéiste, c'est sacrifier l'homme à l'argent, c'est exploiter l'homme, si on regarde le monde, chaque injustice est née de l'égalisation entre Dieu et un quelconque intérêt humain.

Et en dehors du collectif, le meurtre est de l'association: prendre la vie de quelqu'un c'est s'associer à Dieu qui Seul doit décider de notre heure.
La peine de mort me semble, logiquement, être de l'association, toujours parce que c'est Dieu qui doit décider de notre heure.
Mais personnellement cette dernière conclusion m'embête parce que pour l'exemple ça me semble efficace. On exécuterait les Medhi Nemouche sur la place publique celà refroidirait des apprentis terroristes...:)
Revenir en haut Aller en bas
tt




MessageSujet: Re: Lapidation selon l'Islam   Dim 21 Sep 2014, 10:58

Ansar Ash-Shariah a écrit:
tt a écrit:
Ansar Ash-Shariah a écrit:


La Lapidation est réservé à celle ou celui qui commet l'adulterie pendent que il ou elle est marié

Car c'est trahir le Marriage, qui est pour nous, un pacte direct envers le créateur.

Trahir ce pacte, c'est trahir le créateur lui-même

le livre qui dit qu'une femme peut être lapidée a été écrit par un minable

T'es un fémeniste ?

Ah non, pas spécialement.

Mais je rajoute ceci: le livre qui dit qu'une femme peut être lapidée a été écrit par un cafard.
Revenir en haut Aller en bas
tt




MessageSujet: Re: Lapidation selon l'Islam   Dim 21 Sep 2014, 11:07

vivia a écrit:
vivre_ensemble a écrit:
Idriss a écrit:


L'abrogation est un concept très flou ou la logique et la raison risque de s'y perdre...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si l'on trouve quelques arguments en sa faveur, beaucoup vont à son encontre ...
A commencer  nous savons combien de versets le Coran contiens, on ne peut ni en enlever ni en ajouter, il n' y a qu'un Coran .
Hors il n'existe pas de listes des versets abrogés et abrogeant définitive ...admettre la théorie de l'abrogation c'est en définitive courir le risque  d'avoir plusieurs Coran en fonction des choix humain de suivre tel ou tel avis de tel ou tel savant...
J'attend encore une explication qui tiens la route à cette contradiction.

Quand à l'exemple du vin , qui est toujours celui donner en premier pour justifier la doctrine de l'abrogation , il est difficile d'élargir cet exemple a tous les cas supposés d'abrogation.
Les différents versets relatif au vin n'ont pas besoin de la doctrine de l'abrogation pour justifier leur enchainement logique...La doctrine de l'abrogation n'est pas indispensable pour maintenir la Cohérence du Coran , le Coran se suffisant à lui-même sur ce plan là ...

(voir par exemple sur l'abrogation   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
pour la question du vin: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

extrait relatif à la question du vin:
 


Sans entrer dans des considérations philosophies, restons pertinents et partons sur des bases communes.

Le prophète est la plus haute autorité après Dieu car il était en contact avec lui. Si le prophète l'a fait c'est que Dieu l'a approuvé. Si ça ne plait pas à quelqu'un, il rejette et le prophète, et le Coran par la même occasion car :

Coran, 64:12 Obéissez à Dieu et obéissez au Messager, et si vous vous détournez, alors il n'incombe à Notre messager que la transmission claire.

C'est tout.

Tant qu'il n'y a pas eu de modification après la mort du prophète, paix sur lui, notre religion reste authentique et entièrement de source divine.


Rentrons justement dans des considérations philosophiques.
Penser que le prophète est la plus haute autorité après Dieu et en déduire que le prophète est infaillible, nous rapproche de l'association.
C'est exactement l'erreur des chrétiens de la seconde génération de diviniser Jésus.
Il n'y a de Dieu que Dieu et il est impossible de comprendre le message divin parce que nous sommes des hommes.

Dieu nous met en garde contre l'association. Associer un homme à Dieu est nous fait courir un grand risque. Le risque de ne pas voir le message divin, le risque de suivre aveuglément un homme au lieu de Dieu. Le risque de nous perdre.
C'est l'association qui est la cause des grands crimes collectifs. Les inquisiteurs ont associé l'église à Dieu et on a eu le massacre des cathares ( pire que le massacre des yézidis, les occidentaux étant mieux organisés...). C'est l'association qui a rendu les inquisiteurs aveugles à la souffrance de leurs victimes ( à mais l'église le dit, donc c'est Dieu qui le veut).
C'est l'association qui a permis la shoah: les nazis ont associé Hitler à Dieu, plus aucun doute. les juifs devaient disparaître puisque Hitler/Dieu l'avait dit.
C'est encore l'association qui anime daech. Le calife auto-proclamé qui est infaillible, ( donc qui est Dieu puisque seul Dieu est infaillible !),  ordonne de massacrer les yézidis, les chrétiens, les chiites, de décapiter en public des humanitaires occidentaux, de rétablir l'esclavage ... Comme c'est juste et islamique! ( puisque l'auto-proclamé le dit). Nous sommes en plein crime d'association.

Si on réfléchit un peu sur la signification du Coran, on voit que c'est très complexe et très puissant et que, oui, le Coran peut guider toute notre existence.
"N'associez-pas!" a une portée très étendue. C'est une mise en garde contre le polythéisme et le polythéisme doit se comprendre dans un sens très étendu. Etre polythéiste, ce n'est pas seulement croire en plusieurs dieux. C'est mettre un homme, une idéologie entre soit et sa conscience et se couper ainsi de Dieu. Etre polythéiste, c'est sacrifier l'homme à l'argent, c'est exploiter l'homme, si on regarde le monde, chaque injustice est née de l'égalisation entre Dieu et un quelconque intérêt humain.

Et en dehors du collectif, le meurtre est de l'association: prendre la vie de quelqu'un c'est s'associer à Dieu qui Seul doit décider de notre heure.
La peine de mort me semble, logiquement, être de l'association, toujours parce que c'est Dieu qui doit décider de notre heure.
Mais personnellement cette dernière conclusion m'embête parce que pour l'exemple ça me semble efficace. On exécuterait les Medhi Nemouche sur la place publique celà refroidirait des apprentis terroristes...:)

Point de vue intéressant, rares malheureusement sont les musulmans qui partagent votre point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
marjorie_G

avatar


MessageSujet: Re: Lapidation selon l'Islam   Dim 14 Mai 2017, 20:30

vivia a écrit:
vivre_ensemble a écrit:


Sans entrer dans des considérations philosophies, restons pertinents et partons sur des bases communes.

Le prophète est la plus haute autorité après Dieu car il était en contact avec lui. Si le prophète l'a fait c'est que Dieu l'a approuvé. Si ça ne plait pas à quelqu'un, il rejette et le prophète, et le Coran par la même occasion car :

Coran, 64:12 Obéissez à Dieu et obéissez au Messager, et si vous vous détournez, alors il n'incombe à Notre messager que la transmission claire.

C'est tout.

Tant qu'il n'y a pas eu de modification après la mort du prophète, paix sur lui, notre religion reste authentique et entièrement de source divine.


Rentrons justement dans des considérations philosophiques.
Penser que le prophète est la plus haute autorité après Dieu et en déduire que le prophète est infaillible, nous rapproche de l'association.
C'est exactement l'erreur des chrétiens de la seconde génération de diviniser Jésus.
Il n'y a de Dieu que Dieu et il est impossible de comprendre le message divin parce que nous sommes des hommes.

Dieu nous met en garde contre l'association. Associer un homme à Dieu est nous fait courir un grand risque. Le risque de ne pas voir le message divin, le risque de suivre aveuglément un homme au lieu de Dieu. Le risque de nous perdre.
C'est l'association qui est la cause des grands crimes collectifs. Les inquisiteurs ont associé l'église à Dieu et on a eu le massacre des cathares ( pire que le massacre des yézidis, les occidentaux étant mieux organisés...). C'est l'association qui a rendu les inquisiteurs aveugles à la souffrance de leurs victimes ( à mais l'église le dit, donc c'est Dieu qui le veut).
C'est l'association qui a permis la shoah: les nazis ont associé Hitler à Dieu, plus aucun doute. les juifs devaient disparaître puisque Hitler/Dieu l'avait dit.
C'est encore l'association qui anime daech. Le calife auto-proclamé qui est infaillible, ( donc qui est Dieu puisque seul Dieu est infaillible !),  ordonne de massacrer les yézidis, les chrétiens, les chiites, de décapiter en public des humanitaires occidentaux, de rétablir l'esclavage ... Comme c'est juste et islamique! ( puisque l'auto-proclamé le dit). Nous sommes en plein crime d'association.

Si on réfléchit un peu sur la signification du Coran, on voit que c'est très complexe et très puissant et que, oui, le Coran peut guider toute notre existence.
"N'associez-pas!" a une portée très étendue. C'est une mise en garde contre le polythéisme et le polythéisme doit se comprendre dans un sens très étendu. Etre polythéiste, ce n'est pas seulement croire en plusieurs dieux. C'est mettre un homme, une idéologie entre soit et sa conscience et se couper ainsi de Dieu. Etre polythéiste, c'est sacrifier l'homme à l'argent, c'est exploiter l'homme, si on regarde le monde, chaque injustice est née de l'égalisation entre Dieu et un quelconque intérêt humain.

Et en dehors du collectif, le meurtre est de l'association: prendre la vie de quelqu'un c'est s'associer à Dieu qui Seul doit décider de notre heure.
La peine de mort me semble, logiquement, être de l'association, toujours parce que c'est Dieu qui doit décider de notre heure.
Mais personnellement cette dernière conclusion m'embête parce que pour l'exemple ça me semble efficace. On exécuterait les Medhi Nemouche sur la place publique celà refroidirait des apprentis terroristes...:)

Je viens de parcourir tous les messages de ce sujet et je rejoins entièrement ce que Vivia avait dit.

Certaines personnes tiennent vraiment des propos plus que limites et même assez inquiétants...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lapidation selon l'Islam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lapidation selon l'Islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Selon l'islam; qu'est-ce un mécréant
» Les chrétiens et les Juifs entreront-ils au Paradis selon l'islam ?
» Le paradis et l'enfer selon l'Islam
» Perspective eschatologique selon l'Islam
» L'âme et l'esprit selon l'Islam ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: