Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Poémes soufis

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
lefidele




Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 04 Aoû 2010, 20:02

Rappel du premier message :

J'ai demandé la Force...





J’ai demandé la forc
Et Dieu m’a donné des épreuves pour me rendre fort

J’ai demandé la sagesse
Et Dieu m’a donné des problème à résoudre

J’ai demandé la prospérité
Et Dieu m’a donné un cerveau et des muscles pour travailler

J’ai demandé du courage
Et Dieu m’a donné des gens à vaincre

J’ai demandé l’amour
Et Dieu m’a donné des gens à aider

J’ai demandé des faveurs
Et Dieu m’a donné des occasions

Je n’ai rien reçu de ce que je désirais…
J’ai reçu tout ce dont j’avais besoin.

Auteur Inconnu
(Poème Soufi)[right]
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
pinson




Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 16 Mar 2011, 21:15

Elmakoudi a écrit:
salam alaikoum
je plane tout juste a la lecture , alors si je laisse mon imagination galoper a travers ces mots et laisser cet air raisoner dans ma tete ,je vous le dis j'apparaitrais en haut dans le ciel entrain de voler sans ailes
et bonne lecture a tout le monde



Des ailes, mon ami, mais je peux te prêter les miennes !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyDim 17 Avr 2011, 19:13

Extrait des Odes Mystiques de Rumi


L'amour est venu et il est comme le sang dans mes veines et ma peau.
Il m'a anéanti et m'a rempli du Bien-Aimé.
Le Bien-Aimé a pénétré dans toutes les parcelles de mon corps.
De moi ne reste plus qu'un nom, tout le reste est Lui.
*-Ô toi qui dors sans la nuit sombre, le moment de la prière est venu.
Ô âme charnelle tyrannique ! le moment d'accomplir les promesses est venu.
Regarde par le trou de la serrure : ouvre la porte du repentir.
Ne laisse personne dans ta maison. C'est notre tour d'y venir.
Pourquoi ne te laves-tu pas les mains du péché et du mal ?
Purifie ton visage avec de l'eau pure, le moment de la prière est venu.
Tu te souviendras de cette qibla quand tu tourneras ta face vers la tombe ;
Les regrets ne te serviront à rien quand sonnera l'heure du destin.
Recherche la lumière de cette qibla afin qu'elle illumine ton tombeau ;
Cette lumière deviendra une roseraie, car c'est la lumière de Dieu.
*-Tu ne peux te libérer du monde en prêtant l'oreille
Tu ne peux te libérer de toi-même par beaucoup de paroles
Tu ne peux te libérer de tous les deux,
Du monde et de toi-même, sauf par le silence.

Si tu désires l'éternité et la victoire, ne dors pas
Brûle-toi à la flamme de l'amour de l'Ami, ne dors pas
Tu as dormi cent nuits, et tu as vu la conséquence :
Pour l'amour de Dieu, cette nuit, jusqu'au jour, ne dors pas.

O mon cœur, pendant deux ou trois jours, jusqu'à l'aube, ne dors pas.
Séparé du soleil, comme la lune, ne dors pas.
Plonge comme le seau dans les ténèbres du puits
Il se peut que tu arrives à la margelle du puits ; ne dors pas.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyDim 17 Avr 2011, 20:16

Elmakoudi a écrit:
Extrait des Odes Mystiques de Rumi


L'amour est venu et il est comme le sang dans mes veines et ma peau.
Il m'a anéanti et m'a rempli du Bien-Aimé.
Le Bien-Aimé a pénétré dans toutes les parcelles de mon corps.
De moi ne reste plus qu'un nom, tout le reste est Lui.
*-Ô toi qui dors sans la nuit sombre, le moment de la prière est venu.
Ô âme charnelle tyrannique ! le moment d'accomplir les promesses est venu.
Regarde par le trou de la serrure : ouvre la porte du repentir.
Ne laisse personne dans ta maison. C'est notre tour d'y venir.
Pourquoi ne te laves-tu pas les mains du péché et du mal ?
Purifie ton visage avec de l'eau pure, le moment de la prière est venu.
Tu te souviendras de cette qibla quand tu tourneras ta face vers la tombe ;
Les regrets ne te serviront à rien quand sonnera l'heure du destin.
Recherche la lumière de cette qibla afin qu'elle illumine ton tombeau ;
Cette lumière deviendra une roseraie, car c'est la lumière de Dieu.
*-Tu ne peux te libérer du monde en prêtant l'oreille
Tu ne peux te libérer de toi-même par beaucoup de paroles
Tu ne peux te libérer de tous les deux,
Du monde et de toi-même, sauf par le silence.

Si tu désires l'éternité et la victoire, ne dors pas
Brûle-toi à la flamme de l'amour de l'Ami, ne dors pas
Tu as dormi cent nuits, et tu as vu la conséquence :
Pour l'amour de Dieu, cette nuit, jusqu'au jour, ne dors pas.

O mon cœur, pendant deux ou trois jours, jusqu'à l'aube, ne dors pas.
Séparé du soleil, comme la lune, ne dors pas.
Plonge comme le seau dans les ténèbres du puits
Il se peut que tu arrives à la margelle du puits ; ne dors pas.

Que dire devant une telle splendeur qu'est ce poème mon cher ELMAKOUDI !?

Les mots me manquent....

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyLun 18 Avr 2011, 20:09

rosedumatin a écrit:

Que dire devant une telle splendeur qu'est ce poème mon cher ELMAKOUDI !?

Les mots me manquent....
salam rosedumatin et merci pour ton commentaire chaleureux

Tout est un, la vague et la perle,
la mer et la pierre.
Rien de ce qui existe en ce monde
n'est en dehors de toi.
Cherche bien en toi-même
ce que tu veux être puisque tu es tout.
L'histoire entière du monde sommeille
en chacun de nous.
*-"Je viens de cette âme
qui est à l'origine de toutes les âmes
je suis de cette ville
qui est la ville de ceux qui sont sans ville
Le chemin de cette ville n'a pas de fin
Va, perds tout ce que tu as,
c'est cela qui est le tout."
*-Voyez comment la main est invisible tandis que le crayon écrit;
le cheval gallope, pourtant le chevalier est invisible;
la flèche vole, mais l'arc est hors de la vue;
différentes âmes existent,
tandis que l'âme des âmes est cachée
Aujourd'hui, comme tous les jours, nous sommes détruits, détruits
Jusqu'au jour de la résurrection, nous n'échapperons pas aux flots.
Une nuit, le clair de lune est venu égorger le sommeil
Le clair de lune ne craint pas de verser le sang.

Si tu es la mer, je suis le poisson
Si tu es le désert, je suis ta gazelle
Remplis-moi de ton souffle, je dépends de ton souffle
Je suis ton hautbois, ton hautbois, ton hautbois.
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMar 19 Avr 2011, 17:52





" Aujourd'hui, comme tous les jours, nous sommes détruits, détruits"



Mais détruits par qui, ami ElMakoudi ?
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 27 Avr 2011, 23:57

O Seigneur des seigneurs des secrets !
O toi Soleil, et Soleil des lumières !
Par amour de Ta beauté, les beautés, telles des astres,
Dansent comme la voûte tournante du ciel.
Quand Ta bonté accomplit un prodige,
L'intelligence demeure paralysée devant toi.
Ton feu fait jaillir la source de vie,
O mon ami ! Quel est le meilleur de cette eau, de ce feu ?
Ce feu a fait s'épanouir des roseraies
Et ces roseraies ont fait surgir des univers d'âmes,
De ces fleurs qui deviennent à chaque instant plus fraîches,
Non pas de ces fleurs depuis longtemps fanées.
Nul ne peut cacher l'amour qu'il a pour Lui
Bien que nous ne soyons pas dignes de Son amour pour nous.
La séparation d'avec Lui est une caverne pleine de feux ;
Etrange chose ! Sortirai-je un jour de cette caverne ?
Si tu Le nies, des voiles s'étendent ;
Ne te livre pas à la négation au sujet du Bien-Aimé.
Joseph revêtirait l'apparence d'un loup,
Si l'hostilité tendait un voile d'aveuglement.
De l'âme de l'homme naît la jalousie :
Sois un ange, et confie le royaume à Adam.
L'aliment de l'âme charnelle, ce sont ces graines de malignité :
Quand tu les sèmes, elles repoussent inéluctablement.
La vache ne peut pas chanter comme le rossignol ;
L'intelligence lucide ignore le goût de l'ivresse.
Le loup ne peut engendrer la grâce du visage de Joseph,
Le paon ne peut pondre des oeufs de serpent.
L'âme charnelle a ravi toutes ces vies,
Telle un voleur adroit, et te fait miroiter des lendemains :
Or, toute ta vie consiste en aujourd'hui, non en un autre jour.
N'écoute pas la promesse de cette nature rusée,
Dénoue les liens de l'existence et ceins-toi les reins
Afin d'échapper à ce nafs étranger.
Comment ta prière serait-elle exaucée, puisque ton visage
Au moment de la prière est tourné vers Bûlghâr ?
Si tu désires le musc, va dans cette plaine
Où paissent les gazelles de Tartarie.
Ne vois-tu pas les changements et les transformations
Dans le firmament, et la terre, et ces signes ?
Ton être noble se changera en poussière dont nul ne se soucie.
Si tu n'es que l'ânier de ton propre nafs ,
Dans l'assemblée des amis chers tu seras méprisé.
Mais si tu souhaites recevoir en pur don
D'innombrables royaumes des univers éternels,
Saisis cette coupe qui ruine l'intelligence
De la main de Shams-ul-Haqq wa'd-Din, puis éveille-toi !
Il est le Seigneur des seigneurs éternels
Qui n'ont pas de négateur de leur suzeraineté.
Sa grâce est si pure que le regard des Houris
Suffirait à blesser sa pudeur si fine,
Si n'existait le voile de la jalousie divine,
Qui le cache à tous ceux qui demeurent en ce monde.
La pierre, la poussière, l'eau, le vent et le feu,
Tous sont devenus une âme ivre et errante.
Dans le bazar des idoles et des amants,
Son portrait a mis le feu à toutes choses.
Considère la vie dans les deux mondes à deux villages :
Quel est le village dont il est le seigneur ?
Combien a peu d'intellignece celui qui traite de bavardages
Tous ces poèmes destinés à célébrer sa dignité !
Je prends à témoin ce lion divin
Qui a fait de mon coeur une telle proie,
Que tu m'enverras un message de Tabrîz
Telle est la supplication que je t'adresse à l'aube.


Diwan Shams Tabrizi
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyJeu 28 Avr 2011, 17:49

Mon cher ami ELMAKOUDI, ce poème est vraiment merveilleux et a touché mon coeur en profondeur !

Je te dédie un poème de Ste Thérèse d'Avila, une grande mystique chrétienne :

Que rien ne te trouble

que rien ne t'épouvante,

tout passe,

Dieu ne change pas,

la patience obtient tout ;

celui qui possède Dieu

ne manque de rien :

Dieu seul suffit.



Elève ta pensée,

monte au ciel,

ne t'angoisse de rien,

que rien ne te trouble.



Suis Jésus Christ

d'un grand coeur,

et quoi qu'il arrive,

que rien ne t'épouvante.



Tu vois la gloire du monde ?

C' est une vaine gloire ;

il n' a rien de stable

tout passe.



Aspire au céleste,

qui dure toujours ;

fidèle et riche en promesses,

Dieu ne change pas.



Aime-le comme il le mérite,

Bonté immense ;

mais il n'y a pas d'amour de qualité

sans la patience.



Que confiance et foi vive

maintiennent l'âme,

celui qui croit et espère

obtient tout.



Même s'il se voit

assailli par l'enfer,

il déjouera ses faveurs,

celui qui possède Dieu.



Même si lui viennent abandons,

croix, malheurs,

si Dieu est son trésor,

il ne manque de rien.



Allez-vous-en donc, biens du monde ;

allez-vous-en, vains bonheurs :

même si l'on vient à tout perdre,

Dieu seul suffit.


Poémes soufis - Page 3 518341

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyVen 29 Avr 2011, 10:08

Rosedumatin et ElMakoudi, mes amis, vous enchantez mon coeur frémissant de pinsonnet !!!!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyVen 29 Avr 2011, 10:11

pinson a écrit:
Rosedumatin et ElMakoudi, mes amis, vous enchantez mon coeur frémissant de pinsonnet !!!!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Bonjour ami PINSON, heureuse de te revoir !!

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyDim 01 Mai 2011, 10:59

rosedumatin a écrit:
pinson a écrit:
Rosedumatin et ElMakoudi, mes amis, vous enchantez mon coeur frémissant de pinsonnet !!!!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Bonjour ami PINSON, heureuse de te revoir !!


Continuez tous les deux, les amis, à m'enchanter et DIEU vous le rendra ....
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptySam 14 Mai 2011, 23:55

rosedumatin a écrit:
Mon cher ami ELMAKOUDI, ce poème est vraiment merveilleux et a touché mon coeur en profondeur !

Je te dédie un poème de Ste Thérèse d'Avila, une grande mystique chrétienne :

Que rien ne te trouble

que rien ne t'épouvante,

tout passe,

Dieu ne change pas,

la patience obtient tout ;

celui qui possède Dieu

ne manque de rien :

Dieu seul suffit.



Elève ta pensée,

monte au ciel,

ne t'angoisse de rien,

que rien ne te trouble.



Suis Jésus Christ

d'un grand coeur,

et quoi qu'il arrive,

que rien ne t'épouvante.



Tu vois la gloire du monde ?

C' est une vaine gloire ;

il n' a rien de stable

tout passe.



Aspire au céleste,

qui dure toujours ;

fidèle et riche en promesses,

Dieu ne change pas.



Aime-le comme il le mérite,

Bonté immense ;

mais il n'y a pas d'amour de qualité

sans la patience.



Que confiance et foi vive

maintiennent l'âme,

celui qui croit et espère

obtient tout.



Même s'il se voit

assailli par l'enfer,

il déjouera ses faveurs,

celui qui possède Dieu.



Même si lui viennent abandons,

croix, malheurs,

si Dieu est son trésor,

il ne manque de rien.



Allez-vous-en donc, biens du monde ;

allez-vous-en, vains bonheurs :

même si l'on vient à tout perdre,

Dieu seul suffit.


Poémes soufis - Page 3 518341
salam rosedumatin et merci
Si le monde entier est rempli d'épines,
Le coeur de l'amoureux est une roseraie.
Si la roue céleste cessait de tourner,
Le monde des amoureux continueraient à se mouvoir.
Si tous les êtres devenaient tristes, l'âme de l'amoureux
Resterait fraîche, vivante et légère.
Où y a-t-il une chandelle éteinte ? Donne-la à l'amoureux,
Car il détient cent mille lumières.
Si l'amoureux est solitaire, pourtant il n'est jamais seul :
Il a pour compagnon le Bien-Aimé caché.
C'est de l'âme que provient l'ivresse des amants :
Le compagnon de l'amour demeure dans le secret.
L'amour ne se satisfait pas de cent promesses,
Car innombrables sont les ruses des beautés.
Si tu trouves l'amoureux sur un lit de souffrance,
Le Bien-Aimé n'est-il pas au chevet du malade ?
Monte sur le coursier de l'amour, et ne crains pas la route ;
Le coursier de l'amour connaît bien le chemin :
D'une seule foulée, il t'amènera à ta demeure,
Bien que la voie ne soit pas sans obstacles.
L'âme de l'amoureux dédaigne la nourriture de l'animal ;
C'est le vin qui seul peut rassasier son âme
Grâce à Shams-od-Dîn de Tabrîz, tu possèderas
Un coeur à la fois ivre et parfaitement lucide

(Ôdes mystiques
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyDim 15 Mai 2011, 09:19

Elmakoudi a écrit:
rosedumatin a écrit:
Mon cher ami ELMAKOUDI, ce poème est vraiment merveilleux et a touché mon coeur en profondeur !

Je te dédie un poème de Ste Thérèse d'Avila, une grande mystique chrétienne :

Que rien ne te trouble

que rien ne t'épouvante,

tout passe,

Dieu ne change pas,

la patience obtient tout ;

celui qui possède Dieu

ne manque de rien :

Dieu seul suffit.



Elève ta pensée,

monte au ciel,

ne t'angoisse de rien,

que rien ne te trouble.



Suis Jésus Christ

d'un grand coeur,

et quoi qu'il arrive,

que rien ne t'épouvante.



Tu vois la gloire du monde ?

C' est une vaine gloire ;

il n' a rien de stable

tout passe.



Aspire au céleste,

qui dure toujours ;

fidèle et riche en promesses,

Dieu ne change pas.



Aime-le comme il le mérite,

Bonté immense ;

mais il n'y a pas d'amour de qualité

sans la patience.



Que confiance et foi vive

maintiennent l'âme,

celui qui croit et espère

obtient tout.



Même s'il se voit

assailli par l'enfer,

il déjouera ses faveurs,

celui qui possède Dieu.



Même si lui viennent abandons,

croix, malheurs,

si Dieu est son trésor,

il ne manque de rien.



Allez-vous-en donc, biens du monde ;

allez-vous-en, vains bonheurs :

même si l'on vient à tout perdre,

Dieu seul suffit.


Poémes soufis - Page 3 518341
salam rosedumatin et merci
Si le monde entier est rempli d'épines,
Le coeur de l'amoureux est une roseraie.
Si la roue céleste cessait de tourner,
Le monde des amoureux continueraient à se mouvoir.
Si tous les êtres devenaient tristes, l'âme de l'amoureux
Resterait fraîche, vivante et légère.
Où y a-t-il une chandelle éteinte ? Donne-la à l'amoureux,
Car il détient cent mille lumières.
Si l'amoureux est solitaire, pourtant il n'est jamais seul :
Il a pour compagnon le Bien-Aimé caché.
C'est de l'âme que provient l'ivresse des amants :
Le compagnon de l'amour demeure dans le secret.
L'amour ne se satisfait pas de cent promesses,
Car innombrables sont les ruses des beautés.
Si tu trouves l'amoureux sur un lit de souffrance,
Le Bien-Aimé n'est-il pas au chevet du malade ?
Monte sur le coursier de l'amour, et ne crains pas la route ;
Le coursier de l'amour connaît bien le chemin :
D'une seule foulée, il t'amènera à ta demeure,
Bien que la voie ne soit pas sans obstacles.
L'âme de l'amoureux dédaigne la nourriture de l'animal ;
C'est le vin qui seul peut rassasier son âme
Grâce à Shams-od-Dîn de Tabrîz, tu possèderas
Un coeur à la fois ivre et parfaitement lucide

(Ôdes mystiques

Salam Elmakoudi ,

Je me demandais quand tu allais venir....

Tu as bien fait,

Car ce poème est magnifique ... oh ! oui que je veux bien monter sur le coursier de l'Amour et qu'il m'emmène en sa demeure, avec lui je ne crains pas les obstacles !!!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyDim 15 Mai 2011, 19:45

rosedumatin a écrit:

Salam Elmakoudi ,
Je me demandais quand tu allais venir....
Tu as bien fait,
Car ce poème est magnifique ... oh ! oui que je veux bien monter sur le coursier de l'Amour et qu'il m'emmène en sa demeure, avec lui je ne crains pas les obstacles !!!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oum Kalthoum Au Cœur De La Poésie Arabe /”Al Atlal”, les ruines (de l’amour)/

Ya fouadi, la tassâal ayna el hawa
Kana sar’han min khayalin fahaoua
Is’kini ouachrab aâla atlatlihi
Ouaroui aânni ‘talam eddamoue raoua
Kayfa dhak el ‘houbbou amsa khabaran
oua ‘hadithan min a’hadithi el djaoua

Ô mon cœur, ne demandes pas où est passé l’amour
Il n’était qu’un château de mirages et s’en est allé
Sers-moi et bois en souvenir de ses ruines
Et racontes-moi tant que mes larmes couleront
Comment cet amour est devenu une légende
Et mots (exemplaires) de l’amour passionnel
**************
Lastou ansaak oua ‘akad aghraytani
Bifamin ‘aadhbi el mounadati ra’ki’k
Oua yadin tamtaddou na’houi ka yadine
Min khilal el maoudji mouddate li ghari’k
Oua bari’koun yadhmaou essari lahou
Ayna fi ‘aynayka dhayyaka el bari’k

Je ne pourrais t’oublier car tu m’as séduite
Par ta bouche aux appels doux et élégants
Et d’une main qui se tendait vers moi
Telle la main tendue à un naufragé à travers les vagues
Et un éclair qui mettrait le voyageur solitaire en confiance
Y a-t-il semblable à cet éclair venant de tes yeux ?
***************
Ya ‘habiban zourtou yaouman aykahou
‘taira ecchaou’ki oughanni alami
Lak ibtaou el moudilli el mouniïmi
Oua tadjanni el ‘kadiri el mou’htakimi
Oua ‘hanain laka yakoui adhlouiï
Oua athaouani djamaratoun fi dami

Ô mon amour, j’ai un jour visité le nid
De l’oiseau du désir ardent pour lui chanter ma douleur
Tu as la nonchalance de l’amoureux généreux
Et la cruauté du puissant qui trône
Pourtant ma tendresse pour toi me brûle les côtes
Et les secondes sont comme des braises dans mon sang

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyDim 15 Mai 2011, 20:13

Elmakoudi a écrit:
rosedumatin a écrit:

Salam Elmakoudi ,
Je me demandais quand tu allais venir....
Tu as bien fait,
Car ce poème est magnifique ... oh ! oui que je veux bien monter sur le coursier de l'Amour et qu'il m'emmène en sa demeure, avec lui je ne crains pas les obstacles !!!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oum Kalthoum Au Cœur De La Poésie Arabe /”Al Atlal”, les ruines (de l’amour)/

Ya fouadi, la tassâal ayna el hawa
Kana sar’han min khayalin fahaoua
Is’kini ouachrab aâla atlatlihi
Ouaroui aânni ‘talam eddamoue raoua
Kayfa dhak el ‘houbbou amsa khabaran
oua ‘hadithan min a’hadithi el djaoua

Ô mon cœur, ne demandes pas où est passé l’amour
Il n’était qu’un château de mirages et s’en est allé
Sers-moi et bois en souvenir de ses ruines
Et racontes-moi tant que mes larmes couleront
Comment cet amour est devenu une légende
Et mots (exemplaires) de l’amour passionnel
**************
Lastou ansaak oua ‘akad aghraytani
Bifamin ‘aadhbi el mounadati ra’ki’k
Oua yadin tamtaddou na’houi ka yadine
Min khilal el maoudji mouddate li ghari’k
Oua bari’koun yadhmaou essari lahou
Ayna fi ‘aynayka dhayyaka el bari’k

Je ne pourrais t’oublier car tu m’as séduite
Par ta bouche aux appels doux et élégants
Et d’une main qui se tendait vers moi
Telle la main tendue à un naufragé à travers les vagues
Et un éclair qui mettrait le voyageur solitaire en confiance
Y a-t-il semblable à cet éclair venant de tes yeux ?
***************
Ya ‘habiban zourtou yaouman aykahou
‘taira ecchaou’ki oughanni alami
Lak ibtaou el moudilli el mouniïmi
Oua tadjanni el ‘kadiri el mou’htakimi
Oua ‘hanain laka yakoui adhlouiï
Oua athaouani djamaratoun fi dami

Ô mon amour, j’ai un jour visité le nid
De l’oiseau du désir ardent pour lui chanter ma douleur
Tu as la nonchalance de l’amoureux généreux
Et la cruauté du puissant qui trône
Pourtant ma tendresse pour toi me brûle les côtes
Et les secondes sont comme des braises dans mon sang

A suivre

Merci, mon ami Elmakoudi, pour ce merveilleux poème....... J'attends la suite avec impatience... j'espère que tu reviens vite.....



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyLun 16 Mai 2011, 21:27

rosedumatin a écrit:

Merci, mon ami Elmakoudi, pour ce merveilleux poème....... J'attends la suite avec impatience... j'espère que tu reviens vite.....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

um Kalthoum Au Cœur De La Poésie Arabe /”Al Atlal”, les ruines (de l’amour)/

Aâ’tini ‘hourryati oua’tli’k yadayya
Innani aâtaytou ma astab’kaytou chay’a
Ah min ‘kaydika adma maâssami
Lima oub’kih ouama ab’ka aâllaya
Ma a’htifadhi bi ‘ouhoudine lamvtasounha
Oua illa ma al asrou oua addounnya ladaya

Donnes-moi ma liberté et lâches mes mains
J’ai tout donné et il ne me reste plus rien
Ah ! par ton emprise mon poignetsaigne
Pourquoi ne pas l’épargner et rester comme je suis
Il ne me reste plus qu’à garder (en souvenir)
mes promesses que tu n’as pas respectées
Sinon le monde ne serait pour moi qu’une prison

Ayna min aâyni ‘habiboun sa’hiroun
Fihi ‘izzoun oua djalaloun oua ‘hayae
Ouathi’kou el khoutouati yamchi malakan
Dhalimou el ‘housni chahiyyou el kibriyae
‘aâbi’kou essi’hri ka anfasse errouba
Sahimou ettarfi ka ahlam el massa

Ya-t-il pareil à mes yeux que mon amoureux qui envoute
En lui il y a grandeur majesté et pudeur
Il marche comme un ange d’un pas assuré
Injuste envers la bonté et s’inclinant devant les arrogants
Aux parfums ensorcelants comme lesessences des fruits
Aux yeux charmeurs tels les rêvesdu soir

Ayna minni majlissoun anta bihi
Fitnatoun tammat sanaane oua sana
Oua ana ‘houbboun oua ‘kalboun haimoune
Oua farachoune ‘hayroune minka dana
Oua min echhaou’ki rassouloun baynana
Oua nadimoun ‘kaddama el kassa lana

De quelle partie en moi tu régentes
La discorde qui va d’étincelle en étincelle
Et moi qui ne suis qu’amour errant
Une couche tourmentée qui se rapproche de toi
Du désir ardent un messager s’est mis entre nous
Un compagnon de boisson
(commensal) nous tendit le verre

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyLun 16 Mai 2011, 22:13

Bonsoir ami Elmakoudi , bien merci à toi pour ce poème Soufis qui me fait du bien , car son message vient du ciel et me fait cpmprendre beaucoup de chose .


Bien merci à toi .
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 18 Mai 2011, 15:33

Eliza a écrit:
Bonsoir ami Elmakoudi , bien merci à toi pour ce poème Soufis qui me fait du bien , car son message vient du ciel et me fait cpmprendre beaucoup de chose .


Bien merci à toi .
salam eliza, ce n'est un poeme soufi,c'est de la diva de la nation arabe Oum Kalthoum L’auteur de cette chanson Al Atlal est né en 1898 au Caire et mourut en 1953. Issu d’une famille de littéraires, Ibrahim Naji opta pour la médecine. C’est dans son œuvre que Mohamed Abdelwahab puisa le poème E rrabiae(l’automne) et qu’Oum Kalthoum choisit Misr (l’Egypte), un texte vantant son pays natal. Les recueils de poèmes d’Ibrahim Naji ont été traduits en anglais dès 1934. Al Atlal fait partie des vingt plus grandes chansons d’amour de la poésie arabe. C’est en 1966 qu’elle fut interprétée pour la première fois sur une composition de Ryad Essoumbati. Fredonnée par beaucoup d’entre nous qui n’en retenons que quelques bribes, j’ai voulu vous en offrir la traduction pour lui donner encore plus d’adeptes et vous la faire mieux apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 18 Mai 2011, 16:09

Mon cher ELMAKOUDI,

Reviens régaler Etincelle de tes poèmes !!!

Poémes soufis - Page 3 321257 Poémes soufis - Page 3 518341 Poémes soufis - Page 3 321257

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 18 Mai 2011, 18:13

rosedumatin a écrit:
Mon cher ELMAKOUDI,
Reviens régaler Etincelle de tes poèmes !!!
Poémes soufis - Page 3 321257 Poémes soufis - Page 3 518341 Poémes soufis - Page 3 321257
Oum Kalthoum Au Cœur De La Poésie Arabe /”Al Atlal”, les ruines (de l’amour)/

Hal raâ el houbbou soukara mithlana
Kam banayna min khayalin ‘haoulana
Oua machayna fi ‘tari’kine mou’kmirine
Tathibou el far’hatou fihi ‘kablana
Oua dha’hikna dhi’hkata tiflayni maâne
Oua aâdaouna fa sabi’kna dhillana

A-t-il vécu l’amour dans l’ivresse comme nous
Combien de mirages avons-nous construit autour de nous
Nous avons marché sur le chemin éclairé par la lune
Où la joie nous précédait
Et nous avons ri ensemble comme deux enfants
Avons couru et dépassions nos ombres

Oua antabahna baâda ma zala erra’hi’k
Oua afa’kna layta anna la noufi’k
Ya’kdhatoun ta’hat bi a’hlami il kara
Oua taoualla ellayl oua ellailou sadi’k
Oua idha ennourou nadhiroun taali’oun
Oua idha el fadjrou mou’tilloun kal’hari’k
Oua idha eddounia kama naârifouha
Oua idha al a’hbabou kouloun fi tari’k

Et nous nous sommes ressaisis quand le nectar fut épuisé
Et nous nous sommes réveillés ah si l’on pouvait ne pas se réveiller
Un réveil qui nous a sortis du rêve de la somnolence
Et la nuit s’empara de nous et la nuit est un compagnon
Alors la lumière éclatante se leva
Alors l’aurore apparut comme un feu
Alors la vie suivit son cours
Alors chaque ami prit son chemin

Ayouha essahorou taghfou
Tadhkourou el ‘ahda oua tas’hou
Oua idha ma iltaama djour’hou
Djadda bi etidhkari djour’hou
Fa taâllam kayfa tansa
Oua taâllam kayfa tam’hou

Eh toi le noctambule qui s’assoupit
Tu marmonnes ta promesse et te réveille
Si une plaie se ferme
Le souvenir en fera revivre la blessure
Alors apprends à oublier
Et apprends à effacer
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 18 Mai 2011, 18:18

Elmakoudi a écrit:
rosedumatin a écrit:
Mon cher ELMAKOUDI,
Reviens régaler Etincelle de tes poèmes !!!
Poémes soufis - Page 3 321257 Poémes soufis - Page 3 518341 Poémes soufis - Page 3 321257
Oum Kalthoum Au Cœur De La Poésie Arabe /”Al Atlal”, les ruines (de l’amour)/

Hal raâ el houbbou soukara mithlana
Kam banayna min khayalin ‘haoulana
Oua machayna fi ‘tari’kine mou’kmirine
Tathibou el far’hatou fihi ‘kablana
Oua dha’hikna dhi’hkata tiflayni maâne
Oua aâdaouna fa sabi’kna dhillana

A-t-il vécu l’amour dans l’ivresse comme nous
Combien de mirages avons-nous construit autour de nous
Nous avons marché sur le chemin éclairé par la lune
Où la joie nous précédait
Et nous avons ri ensemble comme deux enfants
Avons couru et dépassions nos ombres

Oua antabahna baâda ma zala erra’hi’k
Oua afa’kna layta anna la noufi’k
Ya’kdhatoun ta’hat bi a’hlami il kara
Oua taoualla ellayl oua ellailou sadi’k
Oua idha ennourou nadhiroun taali’oun
Oua idha el fadjrou mou’tilloun kal’hari’k
Oua idha eddounia kama naârifouha
Oua idha al a’hbabou kouloun fi tari’k

Et nous nous sommes ressaisis quand le nectar fut épuisé
Et nous nous sommes réveillés ah si l’on pouvait ne pas se réveiller
Un réveil qui nous a sortis du rêve de la somnolence
Et la nuit s’empara de nous et la nuit est un compagnon
Alors la lumière éclatante se leva
Alors l’aurore apparut comme un feu
Alors la vie suivit son cours
Alors chaque ami prit son chemin

Ayouha essahorou taghfou
Tadhkourou el ‘ahda oua tas’hou
Oua idha ma iltaama djour’hou
Djadda bi etidhkari djour’hou
Fa taâllam kayfa tansa
Oua taâllam kayfa tam’hou

Eh toi le noctambule qui s’assoupit
Tu marmonnes ta promesse et te réveille
Si une plaie se ferme
Le souvenir en fera revivre la blessure
Alors apprends à oublier
Et apprends à effacer

wardatou assabah te dis : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 18 Mai 2011, 19:04

rosedumatin a écrit:
Elmakoudi a écrit:

Oum Kalthoum Au Cœur De La Poésie Arabe /”Al Atlal”, les ruines (de l’amour)/

Hal raâ el houbbou soukara mithlana
Kam banayna min khayalin ‘haoulana
Oua machayna fi ‘tari’kine mou’kmirine
Tathibou el far’hatou fihi ‘kablana
Oua dha’hikna dhi’hkata tiflayni maâne
Oua aâdaouna fa sabi’kna dhillana

A-t-il vécu l’amour dans l’ivresse comme nous
Combien de mirages avons-nous construit autour de nous
Nous avons marché sur le chemin éclairé par la lune
Où la joie nous précédait
Et nous avons ri ensemble comme deux enfants
Avons couru et dépassions nos ombres

Oua antabahna baâda ma zala erra’hi’k
Oua afa’kna layta anna la noufi’k
Ya’kdhatoun ta’hat bi a’hlami il kara
Oua taoualla ellayl oua ellailou sadi’k
Oua idha ennourou nadhiroun taali’oun
Oua idha el fadjrou mou’tilloun kal’hari’k
Oua idha eddounia kama naârifouha
Oua idha al a’hbabou kouloun fi tari’k

Et nous nous sommes ressaisis quand le nectar fut épuisé
Et nous nous sommes réveillés ah si l’on pouvait ne pas se réveiller
Un réveil qui nous a sortis du rêve de la somnolence
Et la nuit s’empara de nous et la nuit est un compagnon
Alors la lumière éclatante se leva
Alors l’aurore apparut comme un feu
Alors la vie suivit son cours
Alors chaque ami prit son chemin

Ayouha essahorou taghfou
Tadhkourou el ‘ahda oua tas’hou
Oua idha ma iltaama djour’hou
Djadda bi etidhkari djour’hou
Fa taâllam kayfa tansa
Oua taâllam kayfa tam’hou

Eh toi le noctambule qui s’assoupit
Tu marmonnes ta promesse et te réveille
Si une plaie se ferme
Le souvenir en fera revivre la blessure
Alors apprends à oublier
Et apprends à effacer

wardatou assabah te dis : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
salam alaiki wa chokrane ya wardatou assabah
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 18 Mai 2011, 19:46

Elmakoudi a écrit:
rosedumatin a écrit:
Elmakoudi a écrit:

Oum Kalthoum Au Cœur De La Poésie Arabe /”Al Atlal”, les ruines (de l’amour)/

Hal raâ el houbbou soukara mithlana
Kam banayna min khayalin ‘haoulana
Oua machayna fi ‘tari’kine mou’kmirine
Tathibou el far’hatou fihi ‘kablana
Oua dha’hikna dhi’hkata tiflayni maâne
Oua aâdaouna fa sabi’kna dhillana

A-t-il vécu l’amour dans l’ivresse comme nous
Combien de mirages avons-nous construit autour de nous
Nous avons marché sur le chemin éclairé par la lune
Où la joie nous précédait
Et nous avons ri ensemble comme deux enfants
Avons couru et dépassions nos ombres

Oua antabahna baâda ma zala erra’hi’k
Oua afa’kna layta anna la noufi’k
Ya’kdhatoun ta’hat bi a’hlami il kara
Oua taoualla ellayl oua ellailou sadi’k
Oua idha ennourou nadhiroun taali’oun
Oua idha el fadjrou mou’tilloun kal’hari’k
Oua idha eddounia kama naârifouha
Oua idha al a’hbabou kouloun fi tari’k

Et nous nous sommes ressaisis quand le nectar fut épuisé
Et nous nous sommes réveillés ah si l’on pouvait ne pas se réveiller
Un réveil qui nous a sortis du rêve de la somnolence
Et la nuit s’empara de nous et la nuit est un compagnon
Alors la lumière éclatante se leva
Alors l’aurore apparut comme un feu
Alors la vie suivit son cours
Alors chaque ami prit son chemin

Ayouha essahorou taghfou
Tadhkourou el ‘ahda oua tas’hou
Oua idha ma iltaama djour’hou
Djadda bi etidhkari djour’hou
Fa taâllam kayfa tansa
Oua taâllam kayfa tam’hou

Eh toi le noctambule qui s’assoupit
Tu marmonnes ta promesse et te réveille
Si une plaie se ferme
Le souvenir en fera revivre la blessure
Alors apprends à oublier
Et apprends à effacer

wardatou assabah te dis : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
salam alaiki wa chokrane ya wardatou assabah

wardatou assabah te demande de lui traduire encore !!! Poémes soufis - Page 3 321257




_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyJeu 19 Mai 2011, 10:05


Quand je vois ton visage,

les pierres tournent et volent.

tu m’apparais et la pensée cessant

je perds ma place.

L’eau coule en perles

le feu crépite sans nuire.

En ta présence s’en va l’envie

de ce que je pense désirer,

trois lampes pantelantes qui luisent…

Au coeur de ta face

les manuscrits anciens

paraissent miroirs rouillés.

Tu respires et

de formes nouvelles jaillissent et

l’air du refrain d’un entrain

aussi enclin que le printemps

se meut comme un immense wagon.

Roule doucement.

De nous,

certains avancent en trébuchant.

Ce jour comme tous les autres,

nous émergeons vides et apeurés.

Trêve de lectures et d’études,

Joues de la cymbale.

Que la beauté volupté

soit de nos actes habitée.

Il est mille et une manières folles

de rendre grâce et baiser le sol.

Au delà des schémas manichéens,

existe un terrain,

je t’y rencontrerai.

Quand l’âme s’étend sur l’herbe,

le monde devient trop plein

pour être plaint.

L’idée, la langue, le chacun

plus rien n’a de sens.

Le vent de l’aube a des secrets à te partager,

ne retourne pas t’allonger.

Tu dois t’enquérir de ce qui t’importe,

ne retourne pas t’allonger.

Des gens vont et viennent

à travers la porte d’où

les deux mondes se tiennent.

La porte est ronde et large,

ne retourne pas t’allonger.

Je veux t’embrasser.

Le prix du baiser est ta vie.

Mon aimer court vers mon vivre en criant.

Comme tu marchandes, baises moi!

Lumière divine,

pleine de particules dansantes

et toi grand rond grondant,

nos âmes dansent avec toi,

sans pieds, elles dansent,

les vois tu quand je te murmure à l’oreille?

Ils spéculent sur ta nature,

spirituelle ou sensuelle?

Ils spéculent sur Salomon et son harem

Dans le corps du monde dit on,

une âme habite

et c’est toi.

Certaines voies dans chacun

ne peuvent être ouïes par aucun.

Viens à la prairie au printemps,

on y trouve paix et vin,

nymphes cachées dans les orchidées.

Si tu ne viens pas,

rien de tout

n’a d’importance.

Si tu ne viens pas,

rien de tout ça n’importe


Jalâl ud Dîn Rumi
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyJeu 19 Mai 2011, 17:18

pinson a écrit:

Quand je vois ton visage,

les pierres tournent et volent.

tu m’apparais et la pensée cessant

je perds ma place.

L’eau coule en perles

le feu crépite sans nuire.

En ta présence s’en va l’envie

de ce que je pense désirer,

trois lampes pantelantes qui luisent…

Au coeur de ta face

les manuscrits anciens

paraissent miroirs rouillés.

Tu respires et

de formes nouvelles jaillissent et

l’air du refrain d’un entrain

aussi enclin que le printemps

se meut comme un immense wagon.

Roule doucement.

De nous,

certains avancent en trébuchant.

Ce jour comme tous les autres,

nous émergeons vides et apeurés.

Trêve de lectures et d’études,

Joues de la cymbale.

Que la beauté volupté

soit de nos actes habitée.

Il est mille et une manières folles

de rendre grâce et baiser le sol.

Au delà des schémas manichéens,

existe un terrain,

je t’y rencontrerai.

Quand l’âme s’étend sur l’herbe,

le monde devient trop plein

pour être plaint.

L’idée, la langue, le chacun

plus rien n’a de sens.

Le vent de l’aube a des secrets à te partager,

ne retourne pas t’allonger.

Tu dois t’enquérir de ce qui t’importe,

ne retourne pas t’allonger.

Des gens vont et viennent

à travers la porte d’où

les deux mondes se tiennent.

La porte est ronde et large,

ne retourne pas t’allonger.

Je veux t’embrasser.

Le prix du baiser est ta vie.

Mon aimer court vers mon vivre en criant.

Comme tu marchandes, baises moi!

Lumière divine,

pleine de particules dansantes

et toi grand rond grondant,

nos âmes dansent avec toi,

sans pieds, elles dansent,

les vois tu quand je te murmure à l’oreille?

Ils spéculent sur ta nature,

spirituelle ou sensuelle?

Ils spéculent sur Salomon et son harem

Dans le corps du monde dit on,

une âme habite

et c’est toi.

Certaines voies dans chacun

ne peuvent être ouïes par aucun.

Viens à la prairie au printemps,

on y trouve paix et vin,

nymphes cachées dans les orchidées.

Si tu ne viens pas,

rien de tout

n’a d’importance.

Si tu ne viens pas,

rien de tout ça n’importe


Jalâl ud Dîn Rumi

Cher ami PINSON, je vois que toi aussi tu connais de très beaux poèmes !

Poémes soufis - Page 3 175602


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
petitsoleil

petitsoleil


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyVen 27 Mai 2011, 13:32

rosedumatin a écrit:
pinson a écrit:

Quand je vois ton visage,

les pierres tournent et volent.

tu m’apparais et la pensée cessant

je perds ma place.

L’eau coule en perles

le feu crépite sans nuire.

En ta présence s’en va l’envie

de ce que je pense désirer,

trois lampes pantelantes qui luisent…

Au coeur de ta face

les manuscrits anciens

paraissent miroirs rouillés.

Tu respires et

de formes nouvelles jaillissent et

l’air du refrain d’un entrain

aussi enclin que le printemps

se meut comme un immense wagon.

Roule doucement.

De nous,

certains avancent en trébuchant.

Ce jour comme tous les autres,

nous émergeons vides et apeurés.

Trêve de lectures et d’études,

Joues de la cymbale.

Que la beauté volupté

soit de nos actes habitée.

Il est mille et une manières folles

de rendre grâce et baiser le sol.

Au delà des schémas manichéens,

existe un terrain,

je t’y rencontrerai.

Quand l’âme s’étend sur l’herbe,

le monde devient trop plein

pour être plaint.

L’idée, la langue, le chacun

plus rien n’a de sens.

Le vent de l’aube a des secrets à te partager,

ne retourne pas t’allonger.

Tu dois t’enquérir de ce qui t’importe,

ne retourne pas t’allonger.

Des gens vont et viennent

à travers la porte d’où

les deux mondes se tiennent.

La porte est ronde et large,

ne retourne pas t’allonger.

Je veux t’embrasser.

Le prix du baiser est ta vie.

Mon aimer court vers mon vivre en criant.

Comme tu marchandes, baises moi!

Lumière divine,

pleine de particules dansantes

et toi grand rond grondant,

nos âmes dansent avec toi,

sans pieds, elles dansent,

les vois tu quand je te murmure à l’oreille?

Ils spéculent sur ta nature,

spirituelle ou sensuelle?

Ils spéculent sur Salomon et son harem

Dans le corps du monde dit on,

une âme habite

et c’est toi.

Certaines voies dans chacun

ne peuvent être ouïes par aucun.

Viens à la prairie au printemps,

on y trouve paix et vin,

nymphes cachées dans les orchidées.

Si tu ne viens pas,

rien de tout

n’a d’importance.

Si tu ne viens pas,

rien de tout ça n’importe


Jalâl ud Dîn Rumi

Cher ami PINSON, je vois que toi aussi tu connais de très beaux poèmes !

Poémes soufis - Page 3 175602



Oui, j'ai apprécié moi aussi clown
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptySam 04 Juin 2011, 21:19

rosedumatin a écrit:

wardatou assabah te demande de lui traduire encore !!! Poémes soufis - Page 3 321257
salam alaiki :paix sur toi
wa chokrane :et Merci
ya wardatou assabah:rose du Matin
comment va tu? je te donne la suite de Oum Kalthoum Au Cœur De La Poésie Arabe /”Al Atlal”, les ruines (de l’amour)/

Ya ‘habibi koullou chayïn bi’kadha
Ma bi aydina khouli’kna touaâssae
Roubbama tadjma’ouna a’kdarouna
Dhata yaoumin baâda ma aâzza elli’ka
Fa idha ankara khillou khillahou
Oua tala’kayna li’kaa el ghouraba
Oua madha koullou chayiin ila ghayatihi
La ta’koul chiina fa inna el ‘hadha chaa

Ô mon amour toute chose est liée au destin
Nous n’y pouvons rien et avons été créés faibles
Peut-être que nos destins nous réuniront
Un jour après la langueur
Si d’aventure les amoureux se renieront l’un l’autre
Et nous nous rencontrerions comme des étrangers
Et toute chose suivra son cours
Ne dis pas que nous l’avons voulu
Ce n’est que le destin qui en a décidé.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptySam 04 Juin 2011, 21:29

Elmakoudi a écrit:
rosedumatin a écrit:

wardatou assabah te demande de lui traduire encore !!! Poémes soufis - Page 3 321257
salam alaiki :paix sur toi
wa chokrane :et Merci
ya wardatou assabah:rose du Matin
comment va tu? je te donne la suite de Oum Kalthoum Au Cœur De La Poésie Arabe /”Al Atlal”, les ruines (de l’amour)/

Ya ‘habibi koullou chayïn bi’kadha
Ma bi aydina khouli’kna touaâssae
Roubbama tadjma’ouna a’kdarouna
Dhata yaoumin baâda ma aâzza elli’ka
Fa idha ankara khillou khillahou
Oua tala’kayna li’kaa el ghouraba
Oua madha koullou chayiin ila ghayatihi
La ta’koul chiina fa inna el ‘hadha chaa

Ô mon amour toute chose est liée au destin
Nous n’y pouvons rien et avons été créés faibles
Peut-être que nos destins nous réuniront
Un jour après la langueur
Si d’aventure les amoureux se renieront l’un l’autre
Et nous nous rencontrerions comme des étrangers
Et toute chose suivra son cours
Ne dis pas que nous l’avons voulu
Ce n’est que le destin qui en a décidé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon ami ELMAKOUDI,

Salam alaiki wa chocrane

ya wardatou assabah

Poémes soufis - Page 3 321257

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyDim 05 Juin 2011, 08:16

Elmakoudi a écrit:
salam alaiki :paix sur toi
wa chokrane :et Merci
ya wardatou assabah:rose du Matin
comment va tu? je te donne la suite de Oum Kalthoum Au Cœur De La Poésie Arabe /”Al Atlal”, les ruines (de l’amour)/

Ya ‘habibi koullou chayïn bi’kadha
Ma bi aydina khouli’kna touaâssae
Roubbama tadjma’ouna a’kdarouna
Dhata yaoumin baâda ma aâzza elli’ka
Fa idha ankara khillou khillahou
Oua tala’kayna li’kaa el ghouraba
Oua madha koullou chayiin ila ghayatihi
La ta’koul chiina fa inna el ‘hadha chaa

Ô mon amour toute chose est liée au destin
Nous n’y pouvons rien et avons été créés faibles
Peut-être que nos destins nous réuniront
Un jour après la langueur
Si d’aventure les amoureux se renieront l’un l’autre
Et nous nous rencontrerions comme des étrangers
Et toute chose suivra son cours
Ne dis pas que nous l’avons voulu
Ce n’est que le destin qui en a décidé.


As- tu remarqué, mon cher EL MAKOUDI, la nouvelle signature de notre soeur ROSEDUMATIN ???

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyDim 05 Juin 2011, 14:43

mario-franc_lazur a écrit:

As- tu remarqué, mon cher EL MAKOUDI, la nouvelle signature de notre soeur ROSEDUMATIN ???
salam lazur non desolé je l'ai pas remarqué et merci a wardatou assabah
Revenir en haut Aller en bas
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyDim 05 Juin 2011, 14:48

rosedumatin a écrit:

_________________
rosedumatin ou ya wardatou assabah, par amour pour DIEU et dans la fraternité avec tous
Poémes soufis - Page 3 321257
salam rosedumatin
_________________ta signature rectifiée(j'ai enlevé le YA qui etait de plus)
rosedumatin ou wardatou assabah, par amour pour DIEU et dans la fraternité avec tous
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyDim 05 Juin 2011, 17:36

Elmakoudi a écrit:
rosedumatin a écrit:

_________________
rosedumatin ou ya wardatou assabah, par amour pour DIEU et dans la fraternité avec tous
Poémes soufis - Page 3 321257
salam rosedumatin
_________________ta signature rectifiée(j'ai enlevé le YA qui etait de plus)
rosedumatin ou wardatou assabah, par amour pour DIEU et dans la fraternité avec tous
Mon frère et ami ELMAKOUDI, comme tu es attentif !!!

Merci de tout coeur !

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyDim 19 Juin 2011, 11:54

A tous les deux : Poémes soufis - Page 3 175602

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 27 Juil 2011, 13:03

L’appel de la mort

Debout amis, partons. Il est tant de quitter ce monde
Le tambour résonne du ciel, voici qu’il nous appelle.
Vois : le chamelier s’est levé, il a préparé la caravane
Et veut s’en aller. O Voyageurs ! Pourquoi dormir !
Devant nous, derrière nous s’élève le tintement
Des clochettes, le tumulte du départ
A chaque instant, une âme, un esprit
S’envole là, ou il n’est plus de lieu.
De ces lumières stellaires, de ces voûtes bleues du ciel
Sont apparues des figures mystérieuses qui révèlent des choses secrètes
Un lourd sommeil est tombé sur toi des sphères tournoyantes
Prend garde à cette vie si légère, prend garde à ce sommeil si lourd
Ame, cherches le Bien Aime, ami, cherche l’Ami.
O veilleur, soit sur tes gardes ! Il ne sied pas au veilleur de dormir.
Rumi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 27 Juil 2011, 15:39

Elmakoudi a écrit:
L’appel de la mort

Debout amis, partons. Il est tant de quitter ce monde
Le tambour résonne du ciel, voici qu’il nous appelle.
Vois : le chamelier s’est levé, il a préparé la caravane
Et veut s’en aller. O Voyageurs ! Pourquoi dormir !
Devant nous, derrière nous s’élève le tintement
Des clochettes, le tumulte du départ
A chaque instant, une âme, un esprit
S’envole là, ou il n’est plus de lieu.
De ces lumières stellaires, de ces voûtes bleues du ciel
Sont apparues des figures mystérieuses qui révèlent des choses secrètes
Un lourd sommeil est tombé sur toi des sphères tournoyantes
Prend garde à cette vie si légère, prend garde à ce sommeil si lourd
Ame, cherches le Bien Aime, ami, cherche l’Ami.
O veilleur, soit sur tes gardes ! Il ne sied pas au veilleur de dormir.
Rumi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme c'est vrai mon cher ELMAKOUDI, nous devons toujours être prêts car nous ne savons pas quand le tambour va résonner !!!


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Elmakoudi

Elmakoudi


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 27 Juil 2011, 22:48

rosedumatin a écrit:

Comme c'est vrai mon cher ELMAKOUDI, nous devons toujours être prêts car nous ne savons pas quand le tambour va résonner !!!
salam et merci
DOunia

DOunia : tu es un mOnde très dangereux, tOi qui rend les gens malheureux.
DOunia : je ne dOit pas m'attacher à tOi, sinOn tu risquerai de me faire perdre la fOi.
DOunia : tu es la sOurce de mes ennuies, tOi qui parfOis me crée des sOucis.
DOunia : tOi qui m'elOigne du bien , tOi qui m'appOrte rien
DOunia : tu es tellement cOmpliquée que des fOis j'ai du mal à te resistée.
DOunia :
la plupart des gens sOnt fOu de tOi, mais mOi je ne veux pas de tOi, j'ai simplement besOin de ma fOi.
DOunia : tu n'es pas dans mOn cOeur, et jamais tu m'as prOcurer du bOnheur
DOunia : je veux le PARADIS, ca ca s'appelle une vie_
*-*_*-_*-_*-*_-*
La vie n'est que éphémère
J'ai pas envie de périr en enfer
Ni rester sur cette terre
Je réfléchis et je me dis
Qu'il me faut le paradis
J'ai envie de vivre tout simplement
En suivant la sunna et le coran
J'échangerai ma vie d'ici bas
Contre l'éternité dans l'au-delà
Le paradis est sous les pieds de ma mère
Et j'accomplirais toujours ma prière
En me prosternant par terre
Je me brancherais avec mon créateur
Lui qui et le Bienfaiteur
Je suis Soumis à DIEU
Lui seul peut me donner ce que je veux
Pas besoin de toi
Mais juste besoin de foi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyJeu 28 Juil 2011, 19:08

Elmakoudi a écrit:
rosedumatin a écrit:

Comme c'est vrai mon cher ELMAKOUDI, nous devons toujours être prêts car nous ne savons pas quand le tambour va résonner !!!
salam et merci
DOunia

DOunia : tu es un mOnde très dangereux, tOi qui rend les gens malheureux.
DOunia : je ne dOit pas m'attacher à tOi, sinOn tu risquerai de me faire perdre la fOi.
DOunia : tu es la sOurce de mes ennuies, tOi qui parfOis me crée des sOucis.
DOunia : tOi qui m'elOigne du bien , tOi qui m'appOrte rien
DOunia : tu es tellement cOmpliquée que des fOis j'ai du mal à te resistée.
DOunia :
la plupart des gens sOnt fOu de tOi, mais mOi je ne veux pas de tOi, j'ai simplement besOin de ma fOi.
DOunia : tu n'es pas dans mOn cOeur, et jamais tu m'as prOcurer du bOnheur
DOunia : je veux le PARADIS, ca ca s'appelle une vie_
*-*_*-_*-_*-*_-*
La vie n'est que éphémère
J'ai pas envie de périr en enfer
Ni rester sur cette terre
Je réfléchis et je me dis
Qu'il me faut le paradis
J'ai envie de vivre tout simplement
En suivant la sunna et le coran
J'échangerai ma vie d'ici bas
Contre l'éternité dans l'au-delà
Le paradis est sous les pieds de ma mère
Et j'accomplirais toujours ma prière
En me prosternant par terre
Je me brancherais avec mon créateur
Lui qui et le Bienfaiteur
Je suis Soumis à DIEU
Lui seul peut me donner ce que je veux
Pas besoin de toi
Mais juste besoin de foi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


J'apprécie vraiment énormément , Cher ELMAKOUDI, tes messages et les poésies soufies ; Je te souhaite un bon et saint Ramadan, quel jour commence le Saint Ramadan à Casablanca mon ami ??

roserouge

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Conte zen .   Poémes soufis - Page 3 EmptySam 06 Aoû 2011, 12:45

Un homme est poursuivi par un tigre .

Il tombe d'une falaise et se

rattrape à un pied de vigne .

Viennent à passer deux souris qui

commencent à grignoter le pied de

la vigne . L'homme aperçoit une

fraise des bois et , pris d'une

impulsion , la met dans sa bouche .

Un vrai régal !

Conte zen .
Revenir en haut Aller en bas
lefidele




Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMar 16 Sep 2014, 21:31

La Rose, le Rossignol et le Poète au jardin

De grand matin je m’en fus au jardin cueillir une rose.
Soudain me vint à l’oreille la voix du rossignol.
Le pauvre comme moi était pris d’amour pour une rose
et par son cri de détresse jetait le tumulte au parterre.

Je tournais en ce parterre et ce jardin ; d’instant en instant
je songeais à cette rose et à ce rossignol.
La rose était devenue compagne de la beauté, le rossignol l’intime de l’amour,
en lui nulle altération, en l’autre nulle variation.

Quand la voix du rossignol eut mis sa trace en mon cœur,
je changeai au point que nulle patience ne me resta.
En ce jardin tant de roses s’épanouissent, mais
personne n’a cueilli une rose sans le fléau de l’épine.

Hâfez, du monde en sa rotation n’espère l’apaisement :
il a mille défauts et n’a pas une faveur !

HAFEZ de CHIRAZ « Le Divân » Ghazal 456


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 17 Sep 2014, 07:27

lefidele a écrit:
La Rose, le Rossignol et le Poète au jardin

De grand matin je m’en fus au jardin cueillir une rose.
Soudain me vint à l’oreille la voix du rossignol.
Le pauvre comme moi était pris d’amour pour une rose
et par son cri de détresse jetait le tumulte au parterre.

Je tournais en ce parterre et ce jardin ; d’instant en instant
je songeais à cette rose et à ce rossignol.
La rose était devenue compagne de la beauté, le rossignol l’intime de l’amour,
en lui nulle altération, en l’autre nulle variation.

Quand la voix du rossignol eut mis sa trace en mon cœur,
je changeai au point que nulle patience ne me resta.
En ce jardin tant de roses s’épanouissent, mais
personne n’a cueilli une rose sans le fléau de l’épine.

Hâfez, du monde en sa rotation n’espère l’apaisement :
il a mille défauts et n’a pas une faveur !

HAFEZ de CHIRAZ « Le Divân » Ghazal 456


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Poémes soufis - Page 3 175602 , cher frère du Maroc ...

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptyMer 17 Sep 2014, 09:24

lefidele a écrit:
La Rose, le Rossignol et le Poète au jardin

De grand matin je m’en fus au jardin cueillir une rose.
Soudain me vint à l’oreille la voix du rossignol.
Le pauvre comme moi était pris d’amour pour une rose
et par son cri de détresse jetait le tumulte au parterre.

Je tournais en ce parterre et ce jardin ; d’instant en instant
je songeais à cette rose et à ce rossignol.
La rose était devenue compagne de la beauté, le rossignol l’intime de l’amour,
en lui nulle altération, en l’autre nulle variation.

Quand la voix du rossignol eut mis sa trace en mon cœur,
je changeai au point que nulle patience ne me resta.
En ce jardin tant de roses s’épanouissent, mais
personne n’a cueilli une rose sans le fléau de l’épine.

Hâfez, du monde en sa rotation n’espère l’apaisement :
il a mille défauts et n’a pas une faveur !

HAFEZ de CHIRAZ « Le Divân » Ghazal 456


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Magnifique cher LE FIDELE !!!!! Poémes soufis - Page 3 175602


Poémes soufis - Page 3 1433743430

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 EmptySam 20 Sep 2014, 01:02

Elmakoudi a écrit:


Aujourd'hui, comme tous les jours, nous sommes détruits, détruits
Jusqu'au jour de la résurrection, nous n'échapperons pas aux flots.
Une nuit, le clair de lune est venu égorger le sommeil
Le clair de lune ne craint pas de verser le sang.


Au delà de la simple beauté des mots, il y a l'injonction de prier la nuit, quand les autres dorment.

Quelles délicieuses prières que celles de la nuit, quand l'orant est seul devant Celui qui est toujours Seul.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Poémes soufis - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poémes soufis   Poémes soufis - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poémes soufis
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Humour Soufi
» Danses sacrées
» SOUFISME ET ATHEISME
» soufisme
» Conte soufi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: LE COIN DES POETES-
Sauter vers: