Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN

Aller en bas 
AuteurMessage
Benoît Laurentin

Benoît Laurentin


MessageSujet: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Lun 02 Mar 2015, 19:32

Bonjour et merci infiniment pour cet espace précieux pour un dialogue en profondeur. Je me présente je me prénomme donc Benoît et j'ai quitté l'Islam auquel je m'étais converti avec ma compagne ( dont la conversion suivait la mienne de deux années ) et qui deviendra mon épouse. J'avais approché l'Islam suite à un voyage effectué dans le nord du Maroc et de retour en Bretagne j'avais fais le choix de m'y intéresser et de m'y convertir. J'ai ardemment pratiqué l'Islam durant neuf années consécutives et constatant l'absence de fruits intérieurs je commençai à m'en inquiéter et des doutes surgirent. Un jour que je me rendais chez mon médecin généraliste pour des difficultés respiratoires dues à mon asthme j'aperçus au rez de chaussée de l'immeuble des ouvrages sur les boites aux lettres. Je m'approchais comme aimanté alors que j'aurais pu passer outre. Il y avait trois ouvrages aux couvertures vieillies et qui avaient pour titres : " Le vrai visage de Padre Pio " " Garabandal le village qui parle " et " Ceux qui ont tout quitté ". Je décidai de les prendre conscient qu'ils avaient du être laissé à cet emplacement pour être lus. De retour à la maison je m'enquis de découvrir le contenu de ces trois ouvrages. Tous parlaient de Foi et étaient des témoignages vibrants. Le premier était la biographie d'un Saint homme ( rédigé par un auteur qui l'avait bien connu ) et qui a pour nom Padre Pio ( photo de mon avatar ). Le second ouvrage était consacré à un petit village en Espagne , Garabandal , en lequel la Très Sainte Vierge était apparue à de jeunes enfants et des phénomènes exceptionnels survinrent en eux et autour d'eux. Enfin le dernier ouvrage était consacré à de nombreux témoignages d'hommes et de femmes qui avaient soudainement rencontré la Foi catholique et en ce saisissement les avaient conduit à entrer dans la vie monastique.
Immédiatement par une intuition intérieure profonde je sentais que ces trois ouvrages m'étaient destinés et j'en fis la lecture entière et autant vous dire que j'en fus transformé !!!
C'était pour moi le signe qu'une vie spirituelle extrêmement intense était possible ici et maintenant. Soudainement le désert en lequel j'étais sembla y trouver une sublime source jaillissante en laquelle je n'avais d'autre désir que de m'abreuver.
Je gardai néanmoins le silence vis à vis de mon épouse qui continuait à vivre son islamité du mieux qu'elle pouvait et qui semblait satisfaite de ses prières quotidiennes et des rites propres à l'Islam.
Mais nous étions ( et le sommes encore ) très proches et nous n'avions pas pour habitude de cacher nos états d'âme.
Je fus tellement ébranlé intérieurement , saisi par une Force exceptionnelle , et ravi dans une sublime Lumière indescriptible , que je ne pouvais pas ne pas lui parler de ce qui pour moi , intimement , étaient d'évidents signes de la Présence qui s'annonçait.
Je décidai de tout lui dire. Que je ne ressentais rien dans l'Islam , que Dieu y était bien trop lointain pour qu'il faille espérer une quelconque proximité et encore mon intimité avec Lui. Elle me répondit que ce qui comptait c'était uniquement la vie après la mort et après le Jugement qui définirait notre place soit dans le Paradis ou soit en Enfer.
Je lui dit que je n'étais pas du tout satisfait par cette orientation et que des ouvrages m'avaient au contraire appris qu'ici et maintenant des hommes et des femmes vivaient non seulement une Foi ardente mais aussi et surtout une expérience spirituelle d'une intensité inouïe et que c'était cela que mon âme recherchait ardemment.
Durant les 9 ans en lesquels j'avais vécu l'Islam de façon quotidienne en respectant les prières , la lecture coranique , la connaissance des hadiths , du fiqh ( jurisprudence ) etc je devais reconnaître que je n'avais rien ressenti d'intense. J'étais sans cesse interpellé par des règles jurisprudentielles auxquelles il fallait répondre du mieux possible et parmi ceux auxquels je m'adressais pour espérer m'ouvrir à une vie spirituelle il ne m'était répondu qu'il fallait poursuivre mes pratiques extérieures et invoquer Dieu ( Dhikr Allah ) par ce qu'enseignait l'Islam à savoir la demande de pardon ( l'Istighfâr ) ou la Louange ( Al Hamd ).
Quant à nos coeurs ils demeuraient insondables et seul Dieu y avait accès et que donc il ne fallait pas trop s'en occuper...
Si extérieurement je ressemblais à tous les musulmans pratiquants et que je pratiquais exactement les mêmes rites , intérieurement cela n'allait pas , un vide profond m'envahissait et la multiplication des rites ( notamment les Adhkârs ) n'y faisaient absolument rien. J'étais réellement perplexe ne sachant que faire pour répondre à cette soif intérieure.
Je me confiai à mon épouse et je sais qu'elle comprit parfaitement mon état de sécheresse intérieure. Elle décida de lire un des trois ouvrages , celui intitulé " Ceux qui ont tout quitté ". Je lui passai l'ouvrage et sans m'interposer dans sa lecture je la laissai ainsi des jours et des jours dans l'attente tout de même d'une réaction de sa part.
Un jour elle se mit à pleurer abondamment et me parla de l'ouvrage qu'elle lisait et elle me dit que sa lecture avait suscitée en elle un saisissement profond par les témoignages de ces hommes et de ces femmes qui avaient été saisis dans leur vie alors que souvent ils ne s'y attendaient pas et qui ne pouvaient pas faire autrement que de répondre à ce saisissement intérieur. J'étais heureux car mon épouse semblait avoir connu le même "choc" que moi. Nous en parlâmes désormais délivrés de ce qui y faisait obstacle et nous comprimes qu'un déclic s'était effectivement produit et que sans ce déclic les habitudes conventionnelles auxquelles nous étions habitués auraient prit le dessus et se seraient imposées. C'est ce "déclic " intérieur , cette prédisposition à recevoir quelque chose d'autre que ce à quoi nous étions habitués qui nous permit de franchir un pas " en dehors de ".
Autant dire que ce n'est pas une démarche intellectuelle que de connaître ce subtil dépassement et l'évidence de cet appel ne pouvait pas ne pas s'amorcer sans précisément ce que j'appelle ce déclic , cette ouverture intérieure suscitée de façon extrêmement subtile. Pour Aurélie et moi il y eut un avant et il y eut un après. Nous nous sentions comme appelés à sauter le pas en dehors de nos habitudes conventionnelles afin de nous laisser conduire vers ce que nous ne connaissions pas mais que nous savions désormais être cette Présence qui avait ravit les hommes et les femmes dont nous avions eut à lire les bouleversants témoignages.
Nous n'avions alors pas d'autre choix que de quitter l'Islam que nous avions pourtant aimé et pratiqué dans l'attente d'un Ciel intérieur qui ne vint jamais. Aurélie reconnut pareillement cet état intérieur mais elle n'osait en parler confiante qu'elle était en un au-delà qu'elle s'était habituée à ériger.
Nous engageâmes tous deux une orientation vers le Baptême au sein de l'Eglise Catholique car nous n'avions pas été baptisés lorsque nous étions enfants.
Tout le reste est Silence.


Dernière édition par Benoît Laurentin le Lun 02 Mar 2015, 20:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sniper

Sniper


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Lun 02 Mar 2015, 20:13

Revenir en haut Aller en bas
Benoît Laurentin

Benoît Laurentin


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Lun 02 Mar 2015, 20:19

Merci infiniment


Dernière édition par Benoît Laurentin le Mar 03 Mar 2015, 01:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Lun 02 Mar 2015, 21:45

  parmi nous cher Benoît Laurentin

j'ai lu ton cheminement spirituel et je présume que si un musulman trouve le delice de la  foi en Allah swt il ne peut s'en passer cher Benoit

le prophete Mohammed paix sur lui l'exprime dans le hadith suivant
:

D’après Anass (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (paix sur lui) a dit : « Trois qualités, celui qui les possède savourera le délicieux goût de la foi : Aimer Allah et Son Messager plus que quiconque, aimer une personne et ne l’aimer que (pour plaire) à Allah et détester retourner à la mécréance après qu'Allah l'en ai sauvé comme on détesterait être jeté dans feu. » (Hadith authentique rapporté par Boukhari et Mouslim)


Le délicieux goût de la foi est une douceur intérieure qui se manifeste par la satisfaction de l’âme et la tranquillité du cœur. Savourer le délicieux goût de la foi est une grâce divine, celui qui en jouit ne souffrira ni d'insomnie, ni d'angoisse, ni d'étroitesse, ni de resserrement du cœur; par contre, il sentira une largeur, une miséricorde, une totale satisfaction et un bienfait énorme :

« Telle est la grâce d'Allah qu'Il donne à qui Il veut. Et Allah est le Détenteur de l'énorme grâce ».

donc je te dis encore une foi Bienvenue parmi nous et au plaisir de te lire !
Revenir en haut Aller en bas
Benoît Laurentin

Benoît Laurentin


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 01:18

SKIPEER a écrit:
  parmi nous cher Benoît Laurentin

j'ai lu ton cheminement spirituel et je présume que si un musulman trouve le delice de la  foi en Allah swt il ne peut s'en passer cher Benoit

le prophete Mohammed paix sur lui l'exprime dans le hadith suivant
:

D’après Anass (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (paix sur lui) a dit : « Trois qualités, celui qui les possède savourera le délicieux goût de la foi : Aimer Allah et Son Messager plus que quiconque, aimer une personne et ne l’aimer que (pour plaire) à Allah et détester retourner à la mécréance après qu'Allah l'en ai sauvé comme on détesterait être jeté dans feu. » (Hadith authentique rapporté par Boukhari et Mouslim)


Le délicieux goût de la foi est une douceur intérieure qui se manifeste par la satisfaction de l’âme et la tranquillité du cœur. Savourer le délicieux goût de la foi est une grâce divine, celui qui en jouit ne souffrira ni d'insomnie, ni d'angoisse, ni d'étroitesse, ni de resserrement du cœur; par contre, il sentira une largeur, une miséricorde, une totale satisfaction et un bienfait énorme :

« Telle est la grâce d'Allah qu'Il donne à qui Il veut. Et Allah est le Détenteur de l'énorme grâce ».

donc je te dis encore une foi Bienvenue parmi nous et au plaisir de te lire !


Cher monsieur ,
Vous dîtes Allah comme si la Divinité à laquelle vous faites allusion serait arabe en quelque sorte. Je vous ai parlé de mon cheminement et de cette intime Présence du Divin que je n'ai pas trouvé au cours de mon cheminement islamique de près de dix années. Soyez assuré que j'en appliquai assidument tous les préceptes au quotidien et que je faisais tout pour répondre du mieux que je le pouvais aux fara'îd ( obligations canoniques ) et aux sunnan ( oeuvres surrérogatoires ). Je lisais le Coran en son texte en arabe , j'ai suivi avec assiduité des cours de fiqh et usul al fiqh ( jurisprudence ) notamment dans le madhab ( école ) maliki et hanafi. J'ai étudié le texte coranique dans sa récitation ( tajwid et tartil ) ainsi que les différents commentaires ( tafasir ) , le hadith ( 'ilmul ahadith ) etc. Outre les 5 prières ( salat ) par jour et les prières surrérogatoires je pratiquais l'istighfâr ( demande de pardon ) et la récitation du tahlil ( la ilaha illa llah ).
J'observais scrupuleusement la prière du vendredi ( salat al jumu'a ) à la mosquée sauf en quelques occasions où je ne pu m'y rendre. Et tout ceci pendant près de dix années et mon épouse environ 7 années. Je ne ressentais absolument pas la Présence divine. J'étais occupé aux oeuvres extérieures ( al amal ) et aux fins dernières ( al akhira ).
Impossible de ressentir quoi que ce fut. Lorsque je parlais à n'importe quel musulman j'avais l'impression d'être un extra-terrestre car ils ne s'occupaient pas de leur intériorité mais uniquement des oeuvres extérieures quantitatives. Leur préoccupation première était d'échapper au haram sous toutes ses formes et de ne tendre que vers le halal. Mais jamais il n'était parlé d'expérience spirituelle , de désir intense de Dieu en tant que Recherché. Dès que je parlais de quête mystique et contemplative personne ne comprenait rien. J'avais beau désirer du plus profond de mon âme rencontrer des Contemplatifs je n'en trouvais pas et je doutais même qu'il eut pu en exister en Islam. Ma soif si ardente demeurait totalement étrangère à tous ceux auxquels j'avais parlé de cela. Seuls les actes extérieurs importaient. Le reste était inconnu !!!
Ce Divin auquel je ne cessais d'adresser ma supplique la nuit chez moi lorsque j'étais seul me répondit par ce que je crois très fortement être un signe au travers de ces trois ouvrages dont j'ai parlé plus haut et symboliquement ils étaient posés sur ... une boite à lettres !!!
Ces trois ouvrages renfermaient très précisément ce que je recherchais ardemment , à savoir une vie contemplative , passionnée , pour Dieu et en Lui ( ce " en Lui " étant précisément la vie contemplative que je n'ai absolument pas trouvée en Islam ).
La plupart des frères musulmans que j'avais rencontré étaient centrés sur les actes extérieurs afin d'avoir des récompenses ( hassanat ) lesquelles seraient comptabilisées pour favoriser le passage lors du Jugement dernier.
Jamais je n'ai entendu quelqu'un me parler de don gratuit pour le Seigneur et que Lui seul compte en définitive et qu'importe Son Paradis. Et je n'ai encore moins entendu parler d'extases mystiques , de rencontre intérieure , de bouleversement de l'âme , de désir de Dieu , de Bien-Aimé , d'Ami , de ravissement en Lui , de transport extatique etc.
Tout cela relevait purement et simplement de divagation et que je pouvais être malheureux à constater toutes ces sécheresses spirituelles malgré quantité d'actes valorisants.
Dieu est avant tout l'Epoux des âmes transfigurées en Lui.
Et force est de constater que cette dimension fondamentale est absente en Islam.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 08:37

Sois Bienvenu parmi nous BENOIT !


                         


           Je te remercie pour ton témoignage.

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
SKIPEER

SKIPEER


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 08:40

Citation :

La plupart des frères musulmans que j'avais rencontré étaient centrés sur les actes extérieurs afin d'avoir des récompenses ( hassanat ) lesquelles seraient comptabilisées pour favoriser le passage lors du Jugement dernier.
Jamais je n'ai entendu quelqu'un me parler de don gratuit pour le Seigneur et que Lui seul compte en définitive et qu'importe Son Paradis. Et je n'ai encore moins entendu parler d'extases mystiques , de rencontre intérieure , de bouleversement de l'âme , de désir de Dieu , de Bien-Aimé , d'Ami , de ravissement en Lui , de transport extatique etc.
Dieu est avant tout l'Epoux des âmes transfigurées en Lui.
Et force est de constater que cette dimension fondamentale est absente en Islam.

la dernière partie de ton texte est très discutable cher Benoit mais comme nous sommes dans la rubrique de "Faisons connaissance" je t'invite donc a ouvrir un topic sur les sujets sus cites et je me ferai le plaisir de répondre a tes questionnement 

  a toi
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 08:55

Mon cher BENOÎT, il existe un courant mystique en Islam : le soufisme, au sujet duquel nous avons une sous-section, dans laquelle tu pourrais poser des questions, mais pas des critiques, car cette section se trouve en SPIRITUALITE MUSULMANE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ceci dit, j'ai été heureux de lire ton parcours qui me rappelle un peu le mien. Et mille MERCIS pour ton très beau témoignage !



parmi nous !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 12:31

Benoît Laurentin a écrit:


Jamais je n'ai entendu quelqu'un me parler de don gratuit pour le Seigneur et que Lui seul compte en définitive et qu'importe Son Paradis. Et je n'ai encore moins entendu parler d'extases mystiques , de rencontre intérieure , de bouleversement de l'âme , de désir de Dieu , de Bien-Aimé , d'Ami , de ravissement en Lui , de transport extatique etc.

Et force est de constater que cette dimension fondamentale est absente en Islam.

Bonjour Benoît, et sois le

Je ne peux m'empêcher de me demander quelle sorte de Musulmans tu as pu rencontrer pendant 10 ans sans en rencontrer un seul qui n'ait pas eu une seule expérience mystique à te raconter.

Pas de chance, comme on dit, moi j'en rencontre chaque semaine Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Benoît Laurentin

Benoît Laurentin


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 13:00

rosedumatin a écrit:
Sois Bienvenu parmi nous BENOIT !


                                


           Je te remercie pour ton témoignage.

Merci infiniment Rose !
Revenir en haut Aller en bas
Al Soufi

Al Soufi


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 15:05

Benoît Laurentin a écrit:
rosedumatin a écrit:
Sois Bienvenu parmi nous BENOIT !


                                


           Je te remercie pour ton témoignage.

Merci infiniment Rose !


Mais une question, j'aimerais que tu me réponde en 2 ligne.
Qu'appel tu une "expériance mystique"
Une réponse en 2 lignes stp
Revenir en haut Aller en bas
Benoît Laurentin

Benoît Laurentin


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 16:01

Al Soufi a écrit:
Benoît Laurentin a écrit:
rosedumatin a écrit:
Sois Bienvenu parmi nous BENOIT !


                                


           Je te remercie pour ton témoignage.

Merci infiniment Rose !


Mais une question, j'aimerais que tu me réponde en 2 ligne.
Qu'appel tu une "expériance mystique"
Une réponse en 2 lignes stp

Bonjour et merci.
Répondre en deux phrases va m'être difficile surtout sur un sujet aussi dense mais je vais essayer.
L'expérience mystique n'est autre que l'éclosion de l'âme dans le Jardin du Bien-Aimé. Arrosée par le Divin Jardinier cette âme n'a de cesse d'accroître son désir de Lui plaire en augmentant et son éclosion et ses parfums suaves. L'âme mystique en définitive n'est autre que celle intimement appelée à ces bouleversantes Noces spirituelles entre l'Epoux divin et Son Aimée !

Voilà ce dont je fus inspirée pour... deux lignes :)
Revenir en haut Aller en bas
Al Soufi

Al Soufi


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 16:05

Benoît Laurentin a écrit:
Al Soufi a écrit:
Benoît Laurentin a écrit:


Merci infiniment Rose !


Mais une question, j'aimerais que tu me réponde en 2 ligne.
Qu'appel tu une "expériance mystique"
Une réponse en 2 lignes stp

Bonjour et merci.
Répondre en deux phrases va m'être difficile surtout sur un sujet aussi dense mais je vais essayer.
L'expérience mystique n'est autre que l'éclosion de l'âme dans le Jardin du Bien-Aimé. Arrosée par le Divin Jardinier cette âme n'a de cesse d'accroître son désir de Lui plaire en augmentant et son éclosion et ses parfums suaves. L'âme mystique en définitive n'est autre que celle intimement appelée à ces bouleversantes Noces spirituelles entre l'Epoux divin et Son Aimée !

Voilà ce dont je fus inspirée pour... deux lignes :)
Super merci.
Et donc, tu n'as jamais eu ce sentiment en Islam ? (ps : Tu pourrais me donner le lien de ton topic, parce que cela me gêne un peu de parler cela sur ta présentation ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Benoît Laurentin

Benoît Laurentin


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 18:34

Al Soufi a écrit:
Benoît Laurentin a écrit:
Al Soufi a écrit:



Mais une question, j'aimerais que tu me réponde en 2 ligne.
Qu'appel tu une "expériance mystique"
Une réponse en 2 lignes stp

Bonjour et merci.
Répondre en deux phrases va m'être difficile surtout sur un sujet aussi dense mais je vais essayer.
L'expérience mystique n'est autre que l'éclosion de l'âme dans le Jardin du Bien-Aimé. Arrosée par le Divin Jardinier cette âme n'a de cesse d'accroître son désir de Lui plaire en augmentant et son éclosion et ses parfums suaves. L'âme mystique en définitive n'est autre que celle intimement appelée à ces bouleversantes Noces spirituelles entre l'Epoux divin et Son Aimée !

Voilà ce dont je fus inspirée pour... deux lignes :)
Super merci.
Et donc, tu n'as jamais eu ce sentiment en Islam ? (ps : Tu pourrais me donner le lien de ton topic, parce que cela me gêne un peu de parler cela sur ta présentation ^^)

Cet état d'être n'est nullement du sentiment et encore moins du sentimentalisme. Non je n'ai jamais connu cet état d'être dans cette religion que je pratiquais assidument près de dix années consécutives...
Revenir en haut Aller en bas
Benoît Laurentin

Benoît Laurentin


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 18:49

Vous fûtes quelques-uns à me demander de rédiger un texte indépendant de cette rubrique aussi vous communiqué-je que qu'un "topic" existe désormais dans la section dialogue islamo chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Al Soufi

Al Soufi


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 19:22

Benoît Laurentin a écrit:
Al Soufi a écrit:
Benoît Laurentin a écrit:


Bonjour et merci.
Répondre en deux phrases va m'être difficile surtout sur un sujet aussi dense mais je vais essayer.
L'expérience mystique n'est autre que l'éclosion de l'âme dans le Jardin du Bien-Aimé. Arrosée par le Divin Jardinier cette âme n'a de cesse d'accroître son désir de Lui plaire en augmentant et son éclosion et ses parfums suaves. L'âme mystique en définitive n'est autre que celle intimement appelée à ces bouleversantes Noces spirituelles entre l'Epoux divin et Son Aimée !

Voilà ce dont je fus inspirée pour... deux lignes :)
Super merci.
Et donc, tu n'as jamais eu ce sentiment en Islam ? (ps : Tu pourrais me donner le lien de ton topic, parce que cela me gêne un peu de parler cela sur ta présentation ^^)

Cet état d'être n'est nullement du sentiment et encore moins du sentimentalisme. Non je n'ai jamais connu cet état d'être dans cette religion que je pratiquais assidument près de dix années consécutives...
Il y a une différence entre pratiquer assidument et y mettre le coeur.
Tu peux très bien pratiquer assidument sans y croire et donc sans y avoir le coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Benoît Laurentin

Benoît Laurentin


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Mar 03 Mar 2015, 19:28

Je sais parfaitement quel était mon état intérieur durant ces neuf années et cela n'a rien à voir avec une pratique à laquelle je me serais habitué sans y mettre comme tu le dis le coeur.
Il faut reconnaître que cette dimension de verticalité est totalement absente en Islam car seules prévalent les actions extérieures qui déterminent notre au-delà.
Tu peux fort bien multiplier toutes les pratiques que tu veux tu ne ressentiras rien car l'Islam insiste sur cet au-delà.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Lun 09 Mar 2015, 09:41

Benoît Laurentin a écrit:
Je sais parfaitement quel était mon état intérieur durant ces neuf années et cela n'a rien à voir avec une pratique à laquelle je me serais habitué sans y mettre comme tu le dis le coeur.
Il faut reconnaître que cette dimension de verticalité est totalement absente en Islam car seules prévalent les actions extérieures qui déterminent notre au-delà.
Tu peux fort bien multiplier toutes les pratiques que tu veux tu ne ressentiras rien car l'Islam insiste sur cet au-delà.

Bienvenue à toi mon frère en Christ !

Puis-je risquer deux citations pour authentifier la valeur de ton expérience ? En effet, le Coran comme les Évangiles reconnaissent le bien-fondé de l'expérience personnelle pour juger légitimement de la vérité :

« Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin se distingue de l'égarement » (Sourate 2, 256).

« Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.
Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ?
Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.
Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.
Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.
C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.
» (Matthieu 7, 15-20).

Nous sommes donc tous sur terre pour mener à bien ce travail de recherche de la vérité, de purification intérieure à l'imitation du Seul Vrai Dieu, en attente du Jugement qui nous réunira tous devant l'Unique Seigneur....


Pierre-Elie.

Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   Lun 09 Mar 2015, 19:02








, l'ami, parmi nous .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'Islam à la Vie en Eglise : BENOÎT LAURENTIN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La religion sous Staline
» Emigration et Islam. Que nous dit L'Eglise
» Au temps des trois Papes
» L'Islam en regard de l'Église Catholique, par l'Abbé Guy-Pagès
» OBE/NDE/EMI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FAISONS CONNAISSANCE-
Sauter vers: