Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 j'ai du mal à me raccrocher à ma prière

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: j'ai du mal à me raccrocher à ma prière   Dim 15 Mar 2015, 17:21

salam aleykoum mes frères et sœurs, j'espère que vous allez bien avant toutes choses

voilà, j'ouvre ce topic car je rencontre des difficultés à me raccrocher à la salat! c'est à dire que je suis un musulman intérimaire et donc hypocrite

je fais par exemple ma prière durant une semaine complète puis la semaine d'après j'arrête, puis je reprend, puis j'arrête etc ça fait des mois que c'est ainsi et j'en ai plus que marre

je remercie Dieu de m'avoir préservé jusqu'à maintenant mais j'aimerai tellement pouvoir être sincère avec lui et m'accrocher véritablement à ma salat

je sais par avance que mes excuses sont bidons, je travail, je suis fatigué, j'ai la flemme etc le jour du jugement je ne pourrai pas me justifier avec de tels arguments

qu'Allah me facilite dans l'accomplissement des mes obligations

pouvez vous me donner des conseils ou astuces pour m'en sortir par rapport à ma prière? car je m'explique, je travail toute la journée de 10h30 à 19h, je n'ai pas la possibilité de rentrer chez moi à ma pause et je ne peux effectuer ma prière sur mon lieu de travail

donc je fais salat fajr à mon réveil (même pas à l'heure Rolling Eyes ) c'est à dire vers 9h, et les autres prières j'avais tendance à les enchainer le soir à mon retour du travail

comment je procède ? je rentre chez moi vers 19h30, je fais mes ablutions je lis 5 pages du Coran, je rattrape salat Dohr, puis je vais manger, 5 nouvelles pages du Coran et rattrapage de salat Asr. puis ma douche et rattrapage salat Maghreb. puis je me pose dans mon lit à lire, voir des vidéos bref peut importe et quand je sens que je veux dormir je fais salat Isha

mais à force c'est un rythme fatiguant

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: j'ai du mal à me raccrocher à ma prière   Dim 15 Mar 2015, 18:11

salamou alaykoum frère

voici la fatwa du moufti Quardawi:

Question : " Il m’arrive d’être retenu pour une période dépassant le temps imparti pour la prière sans pouvoir me libérer, comme lors d’un cours à la fac ou lorsque je suis dans les transports. Est-ce que le regroupement des prières est autorisé dans ces circonstances ?

Réponse du Docteur Yûsuf 'Abd Allâh Quardawi :
Les Juristes Hambalites sont d’avis qu’il est permis au musulman et à la musulmane de regrouper occasionnellement les Prières du Dhohr et du 'Asr,et celles de Maghrib et de `Ishâ’ respectivement, en cas de besoin, ce qui apporte une très grande aisance. « On rapporte, en effet, qu’il arrivait parfois que le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) regroupe les Prières sans être en voyage ni par temps de pluie. On interrogea Ibn`Abbâs à ce sujet lui disant : “Quel était son dessein en faisant cela ?” Il répondit : “Il a voulu affranchir sa communauté de toute gêne.” » Ce hadîth figure dans le Sahîh de Muslim.

Par exemple, cela s’applique à l’Agent de circulation dont le service commence au coucher du soleil et dure jusqu’après la prière de `Ishâ’. Il
lui est permis de regrouper la Prière de Maghrib avec celle de `Ishâ’ par anticipation ou par report, selon ses disponibilités. De même, un
Chirurgien ne peut abandonner son patient pendant une intervention chirurgicale. Il peut donc regrouper les Prières par anticipation ou par
report. L’islam a prévu ces dérogations pour faciliter la vie de ses adeptes et ne pas leur causer de gêne Quant au fait de se rendre à une fête, je ne vois là aucune nécessité ni excuse valable, dès lors que l’individu peut s’arranger pour prier sur place. Il ne doit pas éprouver de gêne à accomplir la prière à temps, fût-il un Homme ou une Femme, car ce sentiment de gêne est non avenu s’agissant de l’accomplissement de la Prière où que l’on se trouve. Au contraire, l’individu devrait donner le bon exemple aux autres car la Prière fait partie des choses que l’on devrait divulguer, elle fait partie des cultes qui doivent apparaître, et que les musulmans doivent proclamer
et exalter : « Voilà (ce qui est prescrit). Et quiconque exalte les injonctions sacrées d’Allâh, cela procède en effet de la piété des coeurs.
»
Parmi les choses que l’on déplore dans nombre de cérémonies officielles organisées dans de nombreux pays musulmans, il y a le fait qu’elles se déroulent à cheval sur les heures de Prières, notamment la Prière de Maghrib, sans aucun égard pour les droits de Dieu Exalté soit-Il , ni pour le sentiment des croyants attachés à l’accomplissement des Prières à temps. Si les gens attachés à l’accomplissement des Prières se levaient comme un seul Homme pour accomplir la prière à l’heure, les organisateurs de telles cérémonies en tiendraient compte davantage.
Quoiqu’il en soit, tout individu éprouvant des difficultés à accomplir chaque prière en son temps peut regrouper les prières comme nous l’avons dit précédemment.

Réponse de Sheikh Muhammad Mitwallî Ash-Sha`râwîrahimahou ALLAH

Les prières prescrites manquées doivent être rattrapées sur-le-champ, qu’elles aient été manquées pour une raison non exonératrice ou même sans raison. Et il ne convient pas de retarder le rattrapage des prières (qadâ’) si ce n’est pour une raison valable comme le travail. De plus, le péché n’est pas absout par le seul rattrapage, mais le repentir est impératif sachant que le repentir n’exonère pas du rattrapage des prières manquées. Il faut les rattraper car l’une des conditions du repentir agréé est d’abandonner le péché.
La prière manquée doit être rattrapée dans les conditions où elle a été manquée, et il convient de respecter l’ordre dans le rattrapage. Ainsi on rattrape le subh (prière du matin) avant le dhuhr (prière de midi) et le dhuhr avant le `asr (prière de l’après-midi) et ainsi de suite. Il convient également de respecter l’ordre entre les prières courantes et les prières manquées, en ce sens qu’il ne convient pas d’accomplir la prière courante avant la prière manquée. Il faut également savoir que celui qui a manqué des prières dont il ignore le nombre doit rattraper jusqu’à ce qu’il ait la certitude de s’en être acquitté ou qu’il en ait une très forte présomption.
Lors du rattrapage, il suffit de préciser de quelle prière il s’agit, le dhuhr par exemple. Il est possible de rattraper la prière à tout moment [1] tout comme il est possible, quand on accomplit le dhuhr, par exemple, de le faire précèder par un dhuhr manqué et ce, jusqu’à ce qu’on ait la quasi-certitude d’avoir rattrapé toute sa dette de prières.
Et qu’on se méfie de la récidive car la prière est le pilier de la religion : celui qui la démolit, démolit la religion. Et qu’Allâh nous guide vers les bonnes oeuvres.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: j'ai du mal à me raccrocher à ma prière   Lun 16 Mar 2015, 10:32

SKIPEER a écrit:
salamou alaykoum frère

voici la fatwa du moufti Quardawi:

Question : " Il m’arrive d’être retenu pour une période dépassant le temps imparti pour la prière sans pouvoir me libérer, comme lors d’un cours à la fac ou lorsque je suis dans les transports. Est-ce que le regroupement des prières est autorisé dans ces circonstances ?

Réponse du Docteur Yûsuf 'Abd Allâh Quardawi :
Les Juristes Hambalites sont d’avis qu’il est permis au musulman et à la musulmane de regrouper occasionnellement les Prières du Dhohr et du 'Asr,et celles de Maghrib et de `Ishâ’ respectivement, en cas de besoin, ce qui apporte une très grande aisance. « On rapporte, en effet, qu’il arrivait parfois que le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) regroupe les Prières sans être en voyage ni par temps de pluie. On interrogea Ibn`Abbâs à ce sujet lui disant : “Quel était son dessein en faisant cela ?” Il répondit : “Il a voulu affranchir sa communauté de toute gêne.” » Ce hadîth figure dans le Sahîh de Muslim.

Par exemple, cela s’applique à l’Agent de circulation dont le service commence au coucher du soleil et dure jusqu’après la prière de `Ishâ’. Il
lui est permis de regrouper la Prière de Maghrib avec celle de `Ishâ’ par anticipation ou par report, selon ses disponibilités. De même, un
Chirurgien ne peut abandonner son patient pendant une intervention chirurgicale. Il peut donc regrouper les Prières par anticipation ou par
report. L’islam a prévu ces dérogations pour faciliter la vie de ses adeptes et ne pas leur causer de gêne Quant au fait de se rendre à une fête, je ne vois là aucune nécessité ni excuse valable, dès lors que l’individu peut s’arranger pour prier sur place. Il ne doit pas éprouver de gêne à accomplir la prière à temps, fût-il un Homme ou une Femme, car ce sentiment de gêne est non avenu s’agissant de l’accomplissement de la Prière où que l’on se trouve. Au contraire, l’individu devrait donner le bon exemple aux autres car la Prière fait partie des choses que l’on devrait divulguer, elle fait partie des cultes qui doivent apparaître, et que les musulmans doivent proclamer
et exalter : « Voilà (ce qui est prescrit). Et quiconque exalte les injonctions sacrées d’Allâh, cela procède en effet de la piété des coeurs.
»
Parmi les choses que l’on déplore dans nombre de cérémonies officielles organisées dans de nombreux pays musulmans, il y a le fait qu’elles se déroulent à cheval sur les heures de Prières, notamment la Prière de Maghrib, sans aucun égard pour les droits de Dieu Exalté soit-Il , ni pour le sentiment des croyants attachés à l’accomplissement des Prières à temps. Si les gens attachés à l’accomplissement des Prières se levaient comme un seul Homme pour accomplir la prière à l’heure, les organisateurs de telles cérémonies en tiendraient compte davantage.
Quoiqu’il en soit, tout individu éprouvant des difficultés à accomplir chaque prière en son temps peut regrouper les prières comme nous l’avons dit précédemment.

Réponse de Sheikh Muhammad Mitwallî Ash-Sha`râwîrahimahou ALLAH

Les prières prescrites manquées doivent être rattrapées sur-le-champ, qu’elles aient été manquées pour une raison non exonératrice ou même sans raison. Et il ne convient pas de retarder le rattrapage des prières (qadâ’) si ce n’est pour une raison valable comme le travail. De plus, le péché n’est pas absout par le seul rattrapage, mais le repentir est impératif sachant que le repentir n’exonère pas du rattrapage des prières manquées. Il faut les rattraper car l’une des conditions du repentir agréé est d’abandonner le péché.
La prière manquée doit être rattrapée dans les conditions où elle a été manquée, et il convient de respecter l’ordre dans le rattrapage. Ainsi on rattrape le subh (prière du matin) avant le dhuhr (prière de midi) et le dhuhr avant le `asr (prière de l’après-midi) et ainsi de suite. Il convient également de respecter l’ordre entre les prières courantes et les prières manquées, en ce sens qu’il ne convient pas d’accomplir la prière courante avant la prière manquée. Il faut également savoir que celui qui a manqué des prières dont il ignore le nombre doit rattraper jusqu’à ce qu’il ait la certitude de s’en être acquitté ou qu’il en ait une très forte présomption.
Lors du rattrapage, il suffit de préciser de quelle prière il s’agit, le dhuhr par exemple. Il est possible de rattraper la prière à tout moment [1] tout comme il est possible, quand on accomplit le dhuhr, par exemple, de le faire précèder par un dhuhr manqué et ce, jusqu’à ce qu’on ait la quasi-certitude d’avoir rattrapé toute sa dette de prières.
Et qu’on se méfie de la récidive car la prière est le pilier de la religion : celui qui la démolit, démolit la religion. Et qu’Allâh nous guide vers les bonnes oeuvres.


Un grand merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: j'ai du mal à me raccrocher à ma prière   Sam 28 Mar 2015, 11:50

Bonjour à tous et que la Paix de Dieu soit sur vous tous !


Mon ami "phoutoufoot" tu fais preuve d'une grande sincérité envers nous et donc par conséquent envers ton Seigneur !

Qui d'entre nous serait capable de montrer ses difficultés à pratiquer sa religion comme tu l'as fais?
Indéniablement tu ne fais pas partie des hypocrites, tu es juste éprouvé pour que Dieu puisse mettre dans la balance tes actions.
Imagines-toi à la Mecque un instant, à l'heure de la prière tous les commerces sont fermés, donc celui qui la rate doit avoir une bonne excuse devant Dieu qui nous observe parfaitement.
Maintenant nous voilà en France, en Espagne, bref nous sommes dans la difficulté et Dieu le sait évidemment donc a ton avis Dieu n'est pas l'Indulgent?

Dans le Coran:
« Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité.» (Coran: 2/286)
« Allah veut vous faciliter l’accomplissement de vos devoirs religieux et vous  éviter la gêne.» (Coran: 2/185)
« Et luttez pour Allah avec tout l'effort qu'Il mérite. C'est Lui qui vous a élus; et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion …» (Coran: 22/78)
« Allah veut vous alléger (les obligations), car l'homme a été créé faible. » (Coran: 4/28)
« Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait. Peut-être serez-vous reconnaissants. »


Dans les hadiths:
Aicha (que Dieu l'agrée) a dit : « Chaque fois que le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) avait à choisir entre deux options dont l’une était plus facile que l’autre, Il choisissait la plus facile tant qu’elle ne comportait pas de péché ; s’il s’agissait d’un péché, Il s’en éloignait plus que quiconque. » (Hadith rapporté par Muslim)

Je ne suis pas un prophète,ni un imam,ni un savant, j'essaie avec sincérité d'aider comme tous les prophètes l'auraient fait si ils étaient parmi nous.

Je te conseille de faire ta prière de dohr et asr soit debout,soit en mouvement,soit assis en rentrant dans les transports, car tu es dans la gêne mais Dieu saura que tu fais ce que tu peux et ensuite fais al Maghrib et al Icha chez toi et un petit caillou pour faire tes ablution sèches si tu ne peux le faire avec de l'eau, c'est mieux ainsi à mon avis que si ratais tes prières et  patience jusqu'à ce que Dieu te facilite de faire tes prières normalement.
Va aussi au maximum que tu peux à la mosquée, Dieu te verra fort dans l'épreuve et tes actions pèseront lourd si Dieu le veut !

Et n'oublie pas:

Dieu dit dans le Coran:
94.5 A côté de la difficulté est, certes, une facilité!
94.6 A côté de la difficulté, est certes, une facilité!
94.7 Quand tu te libères, donc, lève-toi,
94.8 et à ton Seigneur aspire.


Que Dieu nous guide tous !

Revenir en haut Aller en bas
Adorateur de Dieu




MessageSujet: Re: j'ai du mal à me raccrocher à ma prière   Dim 29 Mar 2015, 09:27

Salam,

Tu n'es pas le seul mon frère, moi aussi j'ai beaucoup de mal avec les 5 prières, je suis très instable...

Qu'Allah le tout Puissant nous facilite la tache...
Revenir en haut Aller en bas
Nass'




MessageSujet: Re: j'ai du mal à me raccrocher à ma prière   Mer 01 Avr 2015, 17:35

Il est à noter que la prière, ce n'est pas simplement le fait de prier de manière académique comme nous l'a enseigné notre prophète pbsl. En cas de gêne ou d'une non maîtrise de l'espace, il est possible de prier avec son esprit, ses yeux. Priez assis, debouts, couchés, mais PRIEZ !!! Moi-même, il m'est parfois difficile de prier et de tenir mes engagements. Allah 'azza wa jal, dans Sa sagesse infinie, sait bien qu'un croyant qui vit dans un lieu non musulman aura plus de difficultés à accomplir ses obligations qu'un musulman qui vit dans un pays musulman. Toutefois, nous devons mettre tout en oeuvre pour accomplir nos devoirs envers notre Créateur.

La prière est la première des choses sur laquelle l'être humain sera questionné au jour du jugement dernier. Il est bon de rappeler son importance suprême et son issue cruciale lors du jugement. Allah a fait de la prière une des conditions sine qua none de la rentrée d'une âme au paradis et moult hadiths démontrent le caractère fondamental de la Salat. Que Dieu nous guide tous et nous accorde la facilité dans nos adorations, amine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: j'ai du mal à me raccrocher à ma prière   

Revenir en haut Aller en bas
 
j'ai du mal à me raccrocher à ma prière
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite fée désespérée cherche un dernier espoir auquel se raccrocher
» Nos coups de gueule...
» élèves qui n'apprennent pas: qui a déjà réussi à "raccrocher" un décrocheur?
» Notre Père!!!
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE MUSULMANE-
Sauter vers: