Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 Père Jacques de Jésus

Aller en bas 
AuteurMessage
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:09


22.06.2015 18:47:05


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Connaissez vous le Père Jacques de Jesus ?

Ce Carme qui a montré le Visage du Christ aux désespérés des camps de concentration.

Sa cause de Béatification est en cours, en 1985 il a été nomme " Juste " par l' Etat d' Israël.

Il a sauvé 3 enfants juifs et fut arrêté ............

C'est ce que relate le film " Au revoir les enfants .... de Louis Malle "

Il sera arrêté et fera connaitre le Christ malgré les conditions inhumaines de ces camps de concentration allemands. J'ai lu le livre de Michel Courrèges : " Le Père Jacques - Au revoir les enfants " jamais je n'avais imaginé telles conditions de détention c'est inimaginables et les âmes sensibles seront secouées car c'est insensé , la dépravation, les moeurs, dans ces camps le marquis de Sade n'aurait pas faire pire ou mieux .......

Des conditions horribles ......... je ne puis tout narrer ici !!


A suivre ...

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par rosedumatin le Lun 22 Juin 2015, 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:10

Un carme, un éducateur, un Juste

Le Père Jacques de Jésus (Lucien Bunel) est né à Barentin le 29 janvier 1900 et mort à Linz le 2 juin 1945, est un prêtre catholique français et religieux carme. Fondateur et directeur du petit collège d’Avon, il est arrêté en 1944 pour avoir caché trois enfants juifs. C’est son histoire qui inspira le film de Louis Malle « Au revoir les enfants ».
La médaille des Justes lui est décernée par l’État d’Israël le 9 juin 1985.

Son procès de béatification est en cours.


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:11

De sa naissance à son entrée au Carmel
Première communion
Première communion

Alfred Joseph Bunel (1871-1943) épouse Zoé Pauline Pontif (1868- 1952) le 5 mai 1894. De cette union naissent huit enfants :

Alfred Auguste (1895), Yvonne Madeleine (1896) morte à 4 mois, André Joseph (1897), Lucien Louis (1900), Madeleine Henriette (1901), Gaston Charles (1903), Maurice Marcel (1905), Léon René (1906).

Le 29 janvier 1900, Lucien Bunel naît à Barentin dans la Seine Maritime entre Rouen et Yvetot.

Le 24 février, il est baptisé.

A un an, Lucien est très malade et même estimé condamné par les médecins.

Les parents font un pèlerinage à Saint Germain pour demander l’impossible ; ce que la science n’avait pu faire, la foi le réalise : Lucien est guéri.

Une belle amitié lie les frères et soeurs dans cette famille heureuse mais pauvre car le père est un ouvrier de filature intelligent et droit. Très tôt, Lucien est attiré par le sacerdoce. Il dira à 5 ans :« Je serai un grand Monsieur le curé ».

En 1911, Lucien fait sa première communion. Il aime se retirer seul pour prier mais il aime aussi jouer. Il est gai, bon élève, même moqueur.

A 12 ans, il déclare à ses parents qu’il veut être prêtre. Dans un premier temps, ses parents refusent. Mais devant la détermination de Lucien qui pour les aider ira jusqu’à quêter, ils comprennent et acceptent sa vocation. Sa mère le console : « Ne pleure plus, mon Lucien, nous travaillerons tous… et le Bon Dieu ne nous abandonnera pas. »

En octobre 1912, il entre à l’institution Saint Romain, petit séminaire de Rouen.

En 1914, la guerre éclate et ses frères sont mobilisés. Alfred est tué en 1917 à Bauchavesne et André sera fait prisonnier à Verdun.

En juillet 1918, Lucien obtient la première partie du bac, la seconde en juillet 1919.

En octobre 1919, il entre au grand séminaire de Rouen.

En mars 1920, il interrompt ses études pour effectuer son service militaire au Fort de Montlignon dans le Val d’Oise à 20 km au nord de Paris (dans le 82 ème régiment d’artillerie lourde). Là, il crée un cercle d’études et organise un patronage. Il est attiré par une vie de silence et de solitude. Il désire entrer à la trappe de Soligny, mais le temps n’est pas venu ; il retourne au séminaire.

Le 23 février 1922, Lucien reçoit la tonsure.

Le 7 juillet 1923, il est institué portier et lecteur.

Le 22 février 1924, il est institué exorciste et acolyte.

A St Joseph du Havre en 1924
A St Joseph du Havre en 1924

Il écrit le 11 juillet 1924 un texte de consécration dont voici un extrait : « O mon Dieu, Tu vois et Tu sais avec quelle ardeur je Te désire, avec quelle passion j’aspire à Te posséder, à Te saisir, à T’étreindre !…O mon Dieu, agis Toi-même en moi, consume-moi dans Ton Amour infini en me prenant et m’absorbant en Toi. »

Le 12 juillet 1924, il est ordonné sous-diacre.

En septembre 1924, il est nommé surveillant à l’Institution libre Saint Joseph du Havre. Il continue ses études de philosophie et de théologie.

Le 20 décembre 1924, il est ordonné diacre.

Le 11 juillet 1925, il est ordonné prêtre par Monseigneur André du Bois de la Villerabel, archevêque de Rouen.

« Oui, qu’il fait bon vivre de Dieu, se nourrir de Lui dans une communion de tous les instants à sa sainte volonté et à son Etre infini. » 31/08/1925

Pendant six ans, d’octobre 1925 à août 1931, il continue sa tâche d’éducateur au Havre, comme surveillant, professeur d’anglais, d’instruction religieuse, directeur spirituel, aumônier scout. Dévoué, il est aimé de tous, et a une grande influence sur tous les jeunes qu’il côtoie ; mais, demeure en lui un désir insatisfait.

En 1927, il entre en contact avec le carmel du Havre. Il y rencontre le père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus qui écrira de lui en 1947 :« Je lui conseillai une retraite de notre spiritualité et de notre vie carmélitaine, […] cette âme faite pour l’héroïsme y trouverait le climat et la lumière dont elle avait besoin pour s’épanouir et aimer selon toute sa mesure. »

Retraite à Avon fin juillet 1928. A son retour, refus de Monseigneur du Bois de La Villerabel pour son entrée chez les Carmes.

En août 1929, retraite au Petit-Castelet.

Le 13 septembre 1929, nouveau refus de Monseigneur l’Archevêque qui lui demande de revenir dans le diocèse pour la rentrée scolaire.


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:13

Au Carmel
Au terme de l’année scolaire 1930-1931, Lucien reçoit la permission de quitter le diocèse de Rouen pour entrer au Carmel le 28 août 1931.

Du 14 septembre 1931 au 15 septembre 1932, il effectue son noviciat à Lille.

14 septembre 1931 : prise d’habit où il prend le nom de frère Jacques de Jésus. « J’ai trouvé au Carmel tout ce que j’attendais et dont j’avais un profond besoin.(…) Ma vie est tout enveloppée de silence et s’écoule presque totalement au chœur dans une affectueuse rencontre avec Dieu, ou en cellule où je rencontre encore le Bon Dieu, comme d’ailleurs partout. »

15 septembre 1932 : il prononce ses premiers voeux.

« Notre temps n’a de valeur que ce qu’il vaut aux yeux du Bon Dieu. Or le Bon Dieu ne regarde pas à quoi nous sommes occupés, mais à l’amour que nous mettons à faire ce que nous faisons. Ne soyons jamais affairés, mais aimons beaucoup. »

Communauté des Carmes d'Avon en 1941 (le père Jacques est au premier rang, le troisième en partant de la droite)
Communauté des Carmes d’Avon en 1941 (le père Jacques est au premier rang, le troisième en partant de la droite)

Le 15 mars 1934, le Conseil Provincial décide de fonder un collège à Avon. La direction est confiée au Père Jacques. Tout est à faire.

12 octobre 1934 : ouverture du Petit Collège.

« Je me sens douloureusement petit et inexpérimenté en face de la tâche que l’on m’a confiée, et il faut que je reçoive tout d’En-Haut » Il dira lui- même :« J’ai l’impérieux devoir d’être tout entier à ma tâche essentielle, qui est de bien mettre en route cette maison et de lui infuser une âme. » Un éducateur résume bien l’attitude du Père Jacques, éducateur : « Sa charité se fait tellement envahissante que le Père Jacques ne s’appartient plus. Il est à tous, il se donne à tous. Son travail, ses élèves, son rôle de directeur de collège l’absorbent complètement. Toujours souriant, même quand on vient le déranger, il ne refuse jamais d’écouter qui que ce soit, il fournit un labeur incroyable » . Mais pour lui, l’éducation n’a qu’un but :« Soyons courageux, le vrai but de toute éducation humaine doit être la sainteté. »

En 1938, la situation internationale se dégrade. « Je crois que nous vivons un temps où il est très indiqué de »veiller« . Brusquement les événements les plus divers peuvent exiger de nous le sacrifice de notre vie. Comme il est bon, en de pareils temps, de s’abandonner sans inquiétude ni vaine crainte entre les mains de la Divine Providence. »

3 septembre 1939 : déclaration de guerre.

Père Jacques en uniforme
Père Jacques en uniforme

Mobilisation générale. Le maréchal des logis-chef Bunel rejoint la 21e batterie de repérage dans l’Est à Bazailles puis à Remenoncourt.

Pour faire un lien entre les différents postes de la batterie il crée un journal, « Central Ecoute ». « L’art de vivre la guerre comporte des préceptes, comme l’art d’aimer ou l’art de vieillir. Ils se résument dans ces deux principes : vivre la guerre en hommes, la vivre pour devenir plus homme. »

En même temps, pour maintenir les relations entre les élèves, il continue « En famille » qui deviendra « En famille quand même. »

Prisonnier à Lunéville le 18 juin 1940, il est libéré en novembre.

Janvier 1941 : réouverture du Petit Collège.

« Au moment où modestement recommence la vie du Collège, sans rien retenir du passé que ses leçons et ses souvenirs, avec toute notre foi, nous nous tournons vers l’avenir, un avenir dur, difficile, sans doute, exigeant, mais pour cela, intéressant. (…) Epanouir son être pour le mener à la perfection équilibrée dans ses diverses puissances, c’est réaliser une vivante prière. »

En 1943, en accord avec son Provincial, le Père Jacques accueille et cache trois enfants juifs pour les sauver de la déportation et les inscrit sous des noms d’emprunt. Il a aussi des liens avec la Résistance pour permettre à des hommes d’échapper au S. T. O. Il dit à Matthieu Ferrari, caché à Avon : « Si vous connaissez des personnes en difficulté, n’hésitez pas à me les adresser. »

15 janvier 1944 : arrestation du Père Jacques et des trois enfants juifs par la Gestapo. Tous les élèves sont rassemblés dans la cour pour l’appel. Alors sortent les trois enfants suivis du Père Jacques.

– « Au revoir, les enfants ! A bientôt ! » – « Au revoir, mon Père », répondent d’un cri, élèves et professeurs en applaudissant.

A 15h05, les scellés sont posés sur les portes du Petit Collège.

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:14

rosedumatin a écrit:
http://jacquesdejesus.com/


Connaissez vous le Père Jacques de Jesus ?

Ce Carme qui a montré le Visage du Christ aux désespérés des camps de concentration.

Sa cause de Béatification est en cours, en 1985 il a été nomme " Juste " par l' Etat d' Israël.

Il a sauvé 3 enfants juifs et fut arrêté ............

C'est ce que relate le film " Au revoir les enfants .... de Louis Malle "

Il sera arrêté et fera connaitre le Christ malgré les conditions inhumaines de ces camps de concentration allemands. J'ai lu le livre de Michel Courrèges : " Le Père Jacques - Au revoir les enfants " jamais je n'avais imaginé telles conditions de détention c'est inimaginables et les âmes sensibles seront secouées car c'est insensé , la dépravation, les moeurs, dans ces camps le marquis de Sade n'aurait pas faire pire ou mieux .......

Des conditions horribles ......... je ne puis tout narrer ici !!


A suivre ...

Père Jacques de Jésus  175602 je ne connaissais pas.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:15

L’arrestation du Père Jacques
Recovered_JPEG Digital Camera_1659Le Père Philippe écrit dans son livre, Le Père Jacques, Martyr de la Charité, 1947, p. 333 :
« La journée commençait dans le calme. Les classes suivaient leur train, avec le charme un peu monotone que confère l’habitude à tout ce qu’elle touche. (…) soudain, dans le couloir retentit un bruit de bottes. On entend les portes claquer, se fermer brusquement. Les Allemands sont là. »
Nous pourrions poursuivre la lecture de ces pages qui racontent la journée du 15 janvier au Petit Collège, mais nous y passerions le temps qui nous est imparti.
Lors de ce samedi 15 janvier 1944, les Allemands ont lancé une opération de police, en trois temps, à Avon et Fontainebleau.
Vers 9h30, c’est à la mairie d’Avon que l’opération commence. Paul Mathéry, le secrétaire de mairie, est à son bureau en train d’ouvrir son courrier lorsqu’un Allemand, probablement Korf, de la Gestapo de Melun, entre et lui dit « Je regrette, mais je viens vous arrêter. » (Maryvonne Braunschweig et Bernard Gidel, Les déportés d’Avon, p.34-35)
Entre 10h et 10h30, c’est au tour du Petit Collège, d’être encerclé par des soldats allemands, des agents de la Gestapo interviennent dans trois classes pour arrêter les trois élèves juifs. Dans l’une des trois classes, le Père Jacques est en train de donner un cours de français ; on lui demande de sortir pour l’arrêter dans le couloir.
Le Père Philippe écrit : « Une dénonciation circonstanciée avait révélé à la Gestapo les noms des enfants, le plan et l’horaire du collège. » (p. 333)
Les Allemands fouillent le Petit Collège, mais pas le couvent, à la recherche d’autres juifs.
En effet, Il y avait un autre juif au Petit Collège, ce jour-là, mais ils l’ignoraient probablement. Maurice Bas n’était pas élève, il travaillait dans l’établissement en rendant divers services, à la cuisine notamment. Il va sauver sa vie grâce à la complicité du Père André, le sous-directeur, de certains professeurs et élèves qui l’aident à se cacher puis à s’enfuir par le jardin du couvent. Maurice Bas est revenu, 42 ans après, sur les lieux et il se rappelait bien avoir entendu, depuis sa cachette, la terrible parole que Korf avait dite aux élèves rassemblés dans la cour : « Vous n’êtes pas camarade avec un nègre, vous n’êtes pas camarade avec un juif ».
Les Allemands procèdent alors à un appel général à l’aide du fichier des cartes d’alimentation.
Le Père Philippe écrit aux pp. 336-337 : « Pendant cet interminable appel descendent, encadrés d’Allemands, les trois petits Juifs, terrorisés, les yeux fixés à terre, une couverture sous le bras. Ils partent par la porte de la cour. A la sortie de la classe, ils avaient été maltraités et le petit Bonnet dut monter l’escalier en recevant des coups de pied. La vue de leurs trois camarades impressionne beaucoup les élèves. L’appel se poursuit. (…) Puis la porte s’ouvre et le Père Jacques apparaît, suivi de deux Allemands. (…) Il s’avance tranquillement, une valise à la main, son béret brun sur la tête et, avant de descendre les marches, s’arrête, regarde les enfants, souriant, radieux presque, et leur crie joyeusement :
‘Au revoir, les enfants ! A bientôt !’
‘Au revoir, mon Père’, répondent d’un seul cri, élèves et professeurs et, spontanément, tous se mettent à applaudir frénétiquement.
Le chef de la Gestapo se retourne alors furieux et crie :
‘Taisez-vous, taisez-vous, silence !’
Puis l’appel continue.
Vers 12h20, le chef de la Gestapo annonce que l’établissement est fermé et qu’il doit être vidé de tous ses occupants dès 3h de l’après-midi ! Ce qui provoque la stupeur générale.

Presque au même moment, vers 12h30, les Allemands arrêtent Lucien Weil à son domicile, et avec lui sont également arrêtées sa mère et sa sœur. Ils résidaient au 79 rue de France à Fontainebleau, l’appartement est pillé et saccagé.

Pour être complet, il faut ajouter que Charles Ziegler, interprète de la mairie, a été arrêté également, mais il fut relâché quelques jours plus tard, grâce à l’intervention du maire d’Avon,
Rémy Dumoncel.

Parcourons rapidement la suite des évènements.

Les trois élèves et les Weil sont d’abord emprisonnés à Melun puis transférés ensemble à Drancy trois jours plus tard, le 18 janvier. Ce sont des gendarmes français qui les ont conduits à Drancy.

Le 3 février suivant, ils font partie du convoi 67 à destination d’Auschwitz. Ce convoi comprenait 1200 personnes environ. A l’arrivée, trois jours plus tard, le 6 février, la grande majorité de ces personnes est immédiatement dirigée vers les chambres à gaz (985 personnes), les trois élèves du Petit Collège et les Weil sont de ce nombre. C’était environ, trois semaines après leur arrestation.

Le 15 janvier, le Père Jacques et Paul Mathéry sont emprisonnés à Fontainebleau. Paul Mathéry y a été torturé par Korf.


Ils y restent jusqu’au 5 mars.

Le lendemain 6 mars, ils sont transférés tous les deux avec une trentaine de détenus au camp de Royallieu, près de Compiègne.

Paul Mathéry sera ensuite déporté à Mauthausen puis à Melk, où il meurt le 2 août 1944. Mme Natta, sa fille, ici présente, donnera un témoignage tout à l’heure.

Le Père Jacques a connu un autre parcours, après la prison de Fontainebleau et le camp de Royallieu, il fut déporté d’abord dans un petit camp de transit à Neue Breme, près de Sarrebruck, puis en Autriche à Mauthausen-Gusen. Il eut la joie de voir la liberté triompher avant de mourir le 2 juin 1945 à Linz.


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:18

Estandrine a écrit:
rosedumatin a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Connaissez vous le Père Jacques de Jesus ?

Ce Carme qui a montré le Visage du Christ aux désespérés des camps de concentration.

Sa cause de Béatification est en cours, en 1985 il a été nomme " Juste " par l' Etat d' Israël.

Il a sauvé 3 enfants juifs et fut arrêté ............

C'est ce que relate le film " Au revoir les enfants .... de Louis Malle "

Il sera arrêté et fera connaitre le Christ malgré les conditions inhumaines de ces camps de concentration allemands. J'ai lu le livre de Michel Courrèges : " Le Père Jacques - Au revoir les enfants " jamais je n'avais imaginé telles conditions de détention c'est inimaginables et les âmes sensibles seront secouées car c'est insensé , la dépravation, les moeurs, dans ces camps le marquis de Sade n'aurait pas faire pire ou mieux .......

Des conditions horribles ......... je ne puis tout narrer ici !!


A suivre ...

Père Jacques de Jésus  175602  je ne connaissais pas.


Il n'y a pas longtemps moi non plus ma chère Estandrine !! Quand je pense que j'aurais pu ne pas le connaitre quel dommage ! même si ma nuit fut agitée par la deuxième partie du livre car imaginer semblables horreurs, il m'a fallu 65 ans pour le savoir, j'espère que ce Père sera canonisé .......... je savais que c'était horribles les conditions dans les camps mais pas à ce point là et lui le Père Jacques en tant que Carme a été maltraité évidemment encore plus au Nom du Christ mais il en était fier !!!!



roserouge

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:26

rosedumatin a écrit:
L’arrestation du Père Jacques
Recovered_JPEG Digital Camera_1659Le Père Philippe écrit dans son livre, Le Père Jacques, Martyr de la Charité, 1947, p. 333 :
« La journée commençait dans le calme. Les classes suivaient leur train, avec le charme un peu monotone que confère l’habitude à tout ce qu’elle touche. (…) soudain, dans le couloir retentit un bruit de bottes. On entend les portes claquer, se fermer brusquement. Les Allemands sont là. »
Nous pourrions poursuivre la lecture de ces pages qui racontent la journée du 15 janvier au Petit Collège, mais nous y passerions le temps qui nous est imparti.
Lors de ce samedi 15 janvier 1944, les Allemands ont lancé une opération de police, en trois temps, à Avon et Fontainebleau.
Vers 9h30, c’est à la mairie d’Avon que l’opération commence. Paul Mathéry, le secrétaire de mairie, est à son bureau en train d’ouvrir son courrier lorsqu’un Allemand, probablement Korf, de la Gestapo de Melun, entre et lui dit « Je regrette, mais je viens vous arrêter. » (Maryvonne Braunschweig et Bernard Gidel, Les déportés d’Avon, p.34-35)
Entre 10h et 10h30, c’est au tour du Petit Collège, d’être encerclé par des soldats allemands, des agents de la Gestapo interviennent dans trois classes pour arrêter les trois élèves juifs. Dans l’une des trois classes, le Père Jacques est en train de donner un cours de français ; on lui demande de sortir pour l’arrêter dans le couloir.
Le Père Philippe écrit : « Une dénonciation circonstanciée avait révélé à la Gestapo les noms des enfants, le plan et l’horaire du collège. » (p. 333)
Les Allemands fouillent le Petit Collège, mais pas le couvent, à la recherche d’autres juifs.
En effet, Il y avait un autre juif au Petit Collège, ce jour-là, mais ils l’ignoraient probablement. Maurice Bas n’était pas élève, il travaillait dans l’établissement en rendant divers services, à la cuisine notamment. Il va sauver sa vie grâce à la complicité du Père André, le sous-directeur, de certains professeurs et élèves qui l’aident à se cacher puis à s’enfuir par le jardin du couvent. Maurice Bas est revenu, 42 ans après, sur les lieux et il se rappelait bien avoir entendu, depuis sa cachette, la terrible parole que Korf avait dite aux élèves rassemblés dans la cour : « Vous n’êtes pas camarade avec un nègre, vous n’êtes pas camarade avec un juif ».
Les Allemands procèdent alors à un appel général à l’aide du fichier des cartes d’alimentation.
Le Père Philippe écrit aux pp. 336-337 : « Pendant cet interminable appel descendent, encadrés d’Allemands, les trois petits Juifs, terrorisés, les yeux fixés à terre, une couverture sous le bras. Ils partent par la porte de la cour. A la sortie de la classe, ils avaient été maltraités et le petit Bonnet dut monter l’escalier en recevant des coups de pied. La vue de leurs trois camarades impressionne beaucoup les élèves. L’appel se poursuit. (…) Puis la porte s’ouvre et le Père Jacques apparaît, suivi de deux Allemands. (…) Il s’avance tranquillement, une valise à la main, son béret brun sur la tête et, avant de descendre les marches, s’arrête, regarde les enfants, souriant, radieux presque, et leur crie joyeusement :
‘Au revoir, les enfants ! A bientôt !’
‘Au revoir, mon Père’, répondent d’un seul cri, élèves et professeurs et, spontanément, tous se mettent à applaudir frénétiquement.
Le chef de la Gestapo se retourne alors furieux et crie :
‘Taisez-vous, taisez-vous, silence !’
Puis l’appel continue.
Vers 12h20, le chef de la Gestapo annonce que l’établissement est fermé et qu’il doit être vidé de tous ses occupants dès 3h de l’après-midi ! Ce qui provoque la stupeur générale.

Presque au même moment, vers 12h30, les Allemands arrêtent Lucien Weil à son domicile, et avec lui sont également arrêtées sa mère et sa sœur. Ils résidaient au 79 rue de France à Fontainebleau, l’appartement est pillé et saccagé.

Pour être complet, il faut ajouter que Charles Ziegler, interprète de la mairie, a été arrêté également, mais il fut relâché quelques jours plus tard, grâce à l’intervention du maire d’Avon,
Rémy Dumoncel.

Parcourons rapidement la suite des évènements.

Les trois élèves et les Weil sont d’abord emprisonnés à Melun puis transférés ensemble à Drancy trois jours plus tard, le 18 janvier. Ce sont des gendarmes français qui les ont conduits à Drancy.

Le 3 février suivant, ils font partie du convoi 67 à destination d’Auschwitz. Ce convoi comprenait 1200 personnes environ. A l’arrivée, trois jours plus tard, le 6 février, la grande majorité de ces personnes est immédiatement dirigée vers les chambres à gaz (985 personnes), les trois élèves du Petit Collège et les Weil sont de ce nombre. C’était environ, trois semaines après leur arrestation.

Le 15 janvier, le Père Jacques et Paul Mathéry sont emprisonnés à Fontainebleau. Paul Mathéry y a été torturé par Korf.


Ils y restent jusqu’au 5 mars.

Le lendemain 6 mars, ils sont transférés tous les deux avec une trentaine de détenus au camp de Royallieu, près de Compiègne.

Paul Mathéry sera ensuite déporté à Mauthausen puis à Melk, où il meurt le 2 août 1944. Mme Natta, sa fille, ici présente, donnera un témoignage tout à l’heure.

Le Père Jacques a connu un autre parcours, après la prison de Fontainebleau et le camp de Royallieu, il fut déporté d’abord dans un petit camp de transit à Neue Breme, près de Sarrebruck, puis en Autriche à Mauthausen-Gusen. Il eut la joie de voir la liberté triompher avant de mourir le 2 juin 1945 à Linz.


Dur à lire j'en suis ému... Sad

Il a parfaitement accompli ce que Jésus a dit et lui même fait "Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis." Jean 15 v 13
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:29

Estandrine a écrit:
rosedumatin a écrit:
L’arrestation du Père Jacques
Recovered_JPEG Digital Camera_1659Le Père Philippe écrit dans son livre, Le Père Jacques, Martyr de la Charité, 1947, p. 333 :
« La journée commençait dans le calme. Les classes suivaient leur train, avec le charme un peu monotone que confère l’habitude à tout ce qu’elle touche. (…) soudain, dans le couloir retentit un bruit de bottes. On entend les portes claquer, se fermer brusquement. Les Allemands sont là. »
Nous pourrions poursuivre la lecture de ces pages qui racontent la journée du 15 janvier au Petit Collège, mais nous y passerions le temps qui nous est imparti.
Lors de ce samedi 15 janvier 1944, les Allemands ont lancé une opération de police, en trois temps, à Avon et Fontainebleau.
Vers 9h30, c’est à la mairie d’Avon que l’opération commence. Paul Mathéry, le secrétaire de mairie, est à son bureau en train d’ouvrir son courrier lorsqu’un Allemand, probablement Korf, de la Gestapo de Melun, entre et lui dit « Je regrette, mais je viens vous arrêter. » (Maryvonne Braunschweig et Bernard Gidel, Les déportés d’Avon, p.34-35)
Entre 10h et 10h30, c’est au tour du Petit Collège, d’être encerclé par des soldats allemands, des agents de la Gestapo interviennent dans trois classes pour arrêter les trois élèves juifs. Dans l’une des trois classes, le Père Jacques est en train de donner un cours de français ; on lui demande de sortir pour l’arrêter dans le couloir.
Le Père Philippe écrit : « Une dénonciation circonstanciée avait révélé à la Gestapo les noms des enfants, le plan et l’horaire du collège. » (p. 333)
Les Allemands fouillent le Petit Collège, mais pas le couvent, à la recherche d’autres juifs.
En effet, Il y avait un autre juif au Petit Collège, ce jour-là, mais ils l’ignoraient probablement. Maurice Bas n’était pas élève, il travaillait dans l’établissement en rendant divers services, à la cuisine notamment. Il va sauver sa vie grâce à la complicité du Père André, le sous-directeur, de certains professeurs et élèves qui l’aident à se cacher puis à s’enfuir par le jardin du couvent. Maurice Bas est revenu, 42 ans après, sur les lieux et il se rappelait bien avoir entendu, depuis sa cachette, la terrible parole que Korf avait dite aux élèves rassemblés dans la cour : « Vous n’êtes pas camarade avec un nègre, vous n’êtes pas camarade avec un juif ».
Les Allemands procèdent alors à un appel général à l’aide du fichier des cartes d’alimentation.
Le Père Philippe écrit aux pp. 336-337 : « Pendant cet interminable appel descendent, encadrés d’Allemands, les trois petits Juifs, terrorisés, les yeux fixés à terre, une couverture sous le bras. Ils partent par la porte de la cour. A la sortie de la classe, ils avaient été maltraités et le petit Bonnet dut monter l’escalier en recevant des coups de pied. La vue de leurs trois camarades impressionne beaucoup les élèves. L’appel se poursuit. (…) Puis la porte s’ouvre et le Père Jacques apparaît, suivi de deux Allemands. (…) Il s’avance tranquillement, une valise à la main, son béret brun sur la tête et, avant de descendre les marches, s’arrête, regarde les enfants, souriant, radieux presque, et leur crie joyeusement :
‘Au revoir, les enfants ! A bientôt !’
‘Au revoir, mon Père’, répondent d’un seul cri, élèves et professeurs et, spontanément, tous se mettent à applaudir frénétiquement.
Le chef de la Gestapo se retourne alors furieux et crie :
‘Taisez-vous, taisez-vous, silence !’
Puis l’appel continue.
Vers 12h20, le chef de la Gestapo annonce que l’établissement est fermé et qu’il doit être vidé de tous ses occupants dès 3h de l’après-midi ! Ce qui provoque la stupeur générale.

Presque au même moment, vers 12h30, les Allemands arrêtent Lucien Weil à son domicile, et avec lui sont également arrêtées sa mère et sa sœur. Ils résidaient au 79 rue de France à Fontainebleau, l’appartement est pillé et saccagé.

Pour être complet, il faut ajouter que Charles Ziegler, interprète de la mairie, a été arrêté également, mais il fut relâché quelques jours plus tard, grâce à l’intervention du maire d’Avon,
Rémy Dumoncel.

Parcourons rapidement la suite des évènements.

Les trois élèves et les Weil sont d’abord emprisonnés à Melun puis transférés ensemble à Drancy trois jours plus tard, le 18 janvier. Ce sont des gendarmes français qui les ont conduits à Drancy.

Le 3 février suivant, ils font partie du convoi 67 à destination d’Auschwitz. Ce convoi comprenait 1200 personnes environ. A l’arrivée, trois jours plus tard, le 6 février, la grande majorité de ces personnes est immédiatement dirigée vers les chambres à gaz (985 personnes), les trois élèves du Petit Collège et les Weil sont de ce nombre. C’était environ, trois semaines après leur arrestation.

Le 15 janvier, le Père Jacques et Paul Mathéry sont emprisonnés à Fontainebleau. Paul Mathéry y a été torturé par Korf.


Ils y restent jusqu’au 5 mars.

Le lendemain 6 mars, ils sont transférés tous les deux avec une trentaine de détenus au camp de Royallieu, près de Compiègne.

Paul Mathéry sera ensuite déporté à Mauthausen puis à Melk, où il meurt le 2 août 1944. Mme Natta, sa fille, ici présente, donnera un témoignage tout à l’heure.

Le Père Jacques a connu un autre parcours, après la prison de Fontainebleau et le camp de Royallieu, il fut déporté d’abord dans un petit camp de transit à Neue Breme, près de Sarrebruck, puis en Autriche à Mauthausen-Gusen. Il eut la joie de voir la liberté triompher avant de mourir le 2 juin 1945 à Linz.


Dur à lire j'en suis ému... Sad

Il a parfaitement accompli ce que Jésus a dit et lui même fait "Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis." Jean 15 v 13


Je suis bien d'accord avec toi, tout-à-fait et je suis très émue également !!! Sad

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:43

rosedumatin a écrit:

Il n'y a pas longtemps moi non plus  ma chère Estandrine !! Quand je pense que j'aurais pu ne pas le connaitre quel dommage ! même si ma nuit fut agitée par la deuxième partie du livre car imaginer semblables horreurs, il m'a fallu 65 ans pour le savoir, j'espère que ce Père sera canonisé .......... je savais que c'était horribles les conditions dans les camps mais pas à ce point là et lui le Père Jacques en tant que Carme a été maltraité évidemment encore plus au Nom du Christ mais il en était fier !!!!



                    roserouge
       

Il y a bien des horreurs qu'on ne soupçonne même pas en ce bas monde... être libéré du passé passe par la confession la mise en lumière d'évènements traumatisant. Je remercie Dieu de m'avoir préservé de beaucoup de chose dans mes "malheurs", je me sens plus proche de ceux qui souffrent.

Que te donne sa paix et un sommeil réparateur pour te remettre de tes émotions.

Père Jacques de Jésus  968469305
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:48

Estandrine a écrit:
rosedumatin a écrit:

Il n'y a pas longtemps moi non plus  ma chère Estandrine !! Quand je pense que j'aurais pu ne pas le connaitre quel dommage ! même si ma nuit fut agitée par la deuxième partie du livre car imaginer semblables horreurs, il m'a fallu 65 ans pour le savoir, j'espère que ce Père sera canonisé .......... je savais que c'était horribles les conditions dans les camps mais pas à ce point là et lui le Père Jacques en tant que Carme a été maltraité évidemment encore plus au Nom du Christ mais il en était fier !!!!



                    roserouge
       

Il y a bien des horreurs qu'on ne soupçonne même pas en ce bas monde... être libéré du passé passe par la confession la mise en lumière d'évènements traumatisant. Je remercie Dieu de m'avoir préservé de beaucoup de chose dans mes "malheurs", je me sens plus proche de ceux qui souffrent.

Que te donne sa paix et un sommeil réparateur pour te remettre de tes émotions.

Père Jacques de Jésus  968469305


Père Jacques de Jésus  175602 chère Estrandine soit bénie , je poste dans le message qui suit quelques photos du Père Jacques !

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 18:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 Père Jacques sur son lit de mort


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Père Jacques en tenue de Carme


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 19:26

Prière de canonisation

Père d’infinie bonté,
Tu as donné au Père Jacques de Jésus,
Dès son enfance,
Le désir de t’aimer et d’aimer tous les hommes
D’un cœur sans partage.

Tu l’as comblé de dons pour l’éducation des jeunes,
Tu l’as choisi comme prêtre,
Tu l’as appelé dans l’Ordre du Carmel.

Dans la détresse inhumaine
des camps de déportation,
Tu as fait de lui un témoin brûlant de foi et d’amour,
Jusqu’au don total de sa vie.

Accorde-nous les grâces que nous te demandons
Par son intercession
Et, si telle est ta volonté,
Glorifie-le dans ton Église
Par ton Fils Jésus-Christ notre Sauveur.

(avec l’autorisation de Mgr Louis Cornet, évêque de Meaux)



Merci d’envoyer le récit des grâces et faveurs obtenues à:

Vice-Postulation de la cause du Père Jacques
1, rue Père Jacques
77210 AVON Cedex
FRANCE

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyLun 22 Juin 2015, 19:49


_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyMar 23 Juin 2015, 08:56

Estandrine a écrit:


Dur à lire j'en suis ému... Sad

Il a parfaitement accompli ce que Jésus a dit et lui même fait "Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis." Jean 15 v 13



Même moi, qui suis un homme, j'en ai encore les larmes aux yeux !!!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyMar 23 Juin 2015, 15:43

rosedumatin a écrit:
[center][size=22]Prière de canonisation

Père d’infinie bonté,
Tu as donné au Père Jacques de Jésus,
Dès son enfance,
Le désir de t’aimer et d’aimer tous les hommes
D’un cœur sans partage.

Tu l’as comblé de dons pour l’éducation des jeunes,
Tu l’as choisi comme prêtre,
Tu l’as appelé dans l’Ordre du Carmel.

Dans la détresse inhumaine
des camps de déportation,
Tu as fait de lui un témoin brûlant de foi et d’amour,
Jusqu’au don total de sa vie.

Accorde-nous les grâces que nous te demandons
Par son intercession
Et, si telle est ta volonté,
Glorifie-le dans ton Église
Par ton Fils Jésus-Christ notre Sauveur.


Merci chère Rosedumatin de nous avoir fait connaître le Père Jacques de Jésus, c'est très émouvant. Je connais la Neue Breme de Sarrebruck, j'y passe une fois par semaine pour aller en France, c'est à la frontière, il y a maintenant un monument à la mémoire des victimes du camp, je ferai à l'avenir une prière de remerciement et de souvenir pour le Père Jacques en y passant.
Père Jacques de Jésus  175602

Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyMar 23 Juin 2015, 16:06

cailloubleu a écrit:
rosedumatin a écrit:
[center][size=22]Prière de canonisation

Père d’infinie bonté,
Tu as donné au Père Jacques de Jésus,
Dès son enfance,
Le désir de t’aimer et d’aimer tous les hommes
D’un cœur sans partage.

Tu l’as comblé de dons pour l’éducation des jeunes,
Tu l’as choisi comme prêtre,
Tu l’as appelé dans l’Ordre du Carmel.

Dans la détresse inhumaine
des camps de déportation,
Tu as fait de lui un témoin brûlant de foi et d’amour,
Jusqu’au don total de sa vie.

Accorde-nous les grâces que nous te demandons
Par son intercession
Et, si telle est ta volonté,
Glorifie-le dans ton Église
Par ton Fils Jésus-Christ notre Sauveur.


Merci chère Rosedumatin de nous avoir fait connaître le Père Jacques de Jésus, c'est très émouvant. Je connais la Neue Breme de Sarrebruck, j'y passe une fois par semaine pour aller en France, c'est à la frontière,  il y a maintenant un monument à la mémoire des victimes du camp, je ferai à l'avenir une prière de remerciement et de souvenir pour le Père Jacques en y passant.
Père Jacques de Jésus  175602


Oh Merci chère CAILLOUBLEU ...... dans ce temps il y avait la " dépravation complète " dans ces camps  , je n'aurais jamais cru à mon âge que l' homosexualité et les pratiques du marquis de Sade avaient leur place, je l'ai découverte dans le livre ..............  il m'a fallu attendre tant d'années pour savoir ce qu'il se passait moi qui suis née en 1950; de grands-parents résistants mais je crois que le monde ne savait pas, sinon les Alliés seraient intervenus plus vite !

Permets moi de te dire une chose qui m'a vraiment enfoncé le poignard dans le coeur, ils avaient certes un semblant de nourriture dans ces camps comment certains ont ils tenus ???

On les laissait des heures entières, nus pour les humilier le froid, beaucoup succombaient .... je ne puis t'expliquer en quelques mots la dépravation de ces camps ...

Le Père Jacques voulait y rester pour apporter le Christ, il a converti des ' communistes ' dans ces camps .......... mais je vois devant moi la vision de ce qu'ils lui ont fait subir :

Le Père Jacques a été battu, terriblement battu, ensuite on lui a attaché une poutre de six mètres sur le dos comme au Christ, il fut mis à nu et pendant des heures les allemands l'ont forcé à courir sur les toits du camp par une température horrible , les autres regardaient forcés, lui se réjouissait encore de subir le sort du Christ, mis a nu, humilié, frappé, la poutre de la Croix attachée à lui et il a du courir des heures pour divertir ces " fous " qui enfermaient des personnes sensés .....    et qui en éprouvaient du plaisir " sadique ", je ne savais pas que cela pouvait exister et ce n'est qu'un cas parmi d'autres car le Père Jacques me dirait et les autres ????????????


Je ne connaissais pas ces horreurs, oui certaines depuis l'enfance mais pas à ce point, faire dormir des gens dans la vermine, ne pas les vêtir, ne pas les nourrir, les faire travailler, je me demande comment certains ont survécus ???... non vraiment je ne savais pas à quel point l' horreur , le vice étaient présents, on ne dit pas tout au public hélas !!!!!!!!


Tu vois cette nuit là je n'ai pas dormi mais je suis ' heureuse ' de savoir ......... il ne faut pas mourir idiot, il faut savoir ........ même si tout cela te transperce le coeur !
Car alors dans le Ciel j'ai un nouvel ami : le père Jacques découvert par surprise !!!!!!!

Je ne demande qu'une chose que tout cela ne se reproduise plus jamais.

Les détails sont dans le livre de Michel Courrèges , le 13 juillet je pars dans la famille de MARIO et j'emporte ce livre avec moi afin qu'il le lise, il me l'a demandé !

le Père Jacques voulait rester dans les camps pour faire connaitre le Christ ........ oh ! moi je me sens si petite, si humble, je n'aurais pu faire pareil.

Sa cause de canonisation est introduite à Rome.


Fraternellement,

Union de prières

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Miséricorde

Miséricorde


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyMar 23 Juin 2015, 18:58

Bonsoir à tous , l'histoire du Père Jacques de , Jésus m'a fait pleuré et en même tant plein de reconnaissance envers le Seigneur mon Dieu , qui a conduit son fidèle serviteur , dans les entrailles de son amour par sa fidélité et charité avec des mots les plus simples il a été un témoins , de grande bénédictions bien dommage qu'à l'heure actuelle y a si peut de témoignage chrétien digne du Père Jacques de jésus , , faut-il que les chrétiens ici en Europe aient les persécutions pour marcher vraiment , des les pas et à la suite du Christ c'est bien possible mais en attendant nos églises ce vident ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyMar 23 Juin 2015, 20:55

Miséricorde a écrit:
............., faut-il que les chrétiens ici en Europe aient les persécutions pour marcher vraiment , des les pas et à la suite du Christ c'est bien possible mais en attendant nos églises ce vident ! ! !


La faute aux intellectuels, qui se sont quasiment toujours trompés !...;

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyMer 24 Juin 2015, 01:31

Père Jacques de Jésus  2129354088 ma chère Rose pour ce partage Père Jacques de Jésus  189259

_________________
"Ils suivront l'Éternel, qui rugira comme un lion, Car il rugira, et les enfants accourront de la mer." Osée 11,10

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  EmptyMer 24 Juin 2015, 09:27

Julie a écrit:
Père Jacques de Jésus  2129354088 ma chère Rose pour ce partage Père Jacques de Jésus  189259


Père Jacques de Jésus  175602    MERCI  ma chère JULIE d'aimer ce partage .

                     
                                  roserouge

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Contenu sponsorisé




Père Jacques de Jésus  Empty
MessageSujet: Re: Père Jacques de Jésus    Père Jacques de Jésus  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Père Jacques de Jésus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " Ils ont osé " (Vidéo - Chanson réaction en hommage au Père Jacques Hamel )
» Le livre de la semaine :« La liberté intérieure », du père Jacques Philippe
» Pâques
» Père Jacques Verlinde
» Saint-Etienne-du-Rouvray : "Ils m'ont obligé à filmer le père Jacques quand il était par terre", témoigne un rescapé (Vidéo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: