Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 26 Juin 2015, 18:47

26.06.2015

Pourquoi jésus paix sur lui n'a jamais dit qu'il était DIEU et qu'il fallait donc l’adorer et qu'il était le créateur de l'univers ?

surtout que nous lisons dans jean 18:19 Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.   20 Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.


Dernière édition par SKIPEER le Ven 26 Juin 2015, 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Renaud-DA




MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 26 Juin 2015, 19:15

Jésus n'a pas dit qu'il est Dieu pour ne pas induire en erreur ceux qui l'écoutent.

Ils auraient pu comprendre par erreur que Jésus dirait qu'il est Dieu en tant qu'individu séparé, en tant que personne humaine ce qui est absurde, ou qu'il est un dieu (sans majuscule) en tant qu'individu ce qui est le satanisme.
Que Jésus soit Dieu incarné ne fait pas de sa nature humaine une nature divine. Les deux natures sont unies en Jésus mais pas confondues.

Ils auraient pu comprendre par erreur que Jésus dirait que tout est Dieu dans le sens que tous les objets séparés sont Dieu (panthéisme).

La vérité est que tout est Dieu, sinon Dieu n'est pas Dieu, mais pas en tant qu'objet séparé.
La vérité est que Jésus est Dieu pour nous et non pas Dieu pour lui-même car un "soi-même" est un objet séparé.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 26 Juin 2015, 20:25

SKIPEER a écrit:

26.06.2015

Pourquoi jésus paix sur lui n'a jamais dit qu'il était DIEU et qu'il fallait donc l’adorer et qu'il était le créateur de l'univers ?

surtout que nous lisons dans jean 18:19 Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.   20 Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.



C'est exact, mon cher SKIPEER : Jésus n'a jamais demandé qu'on l'adore ....

Mais imagine un peu !!!

Tu connais un homme qui a toutes les qualités d’un prophète, il parle bien,et même mieux que bien, il guérit des malades, tout le monde l’aime. Tu veux devenir son disciple .

Et un jour il te dit: " Regarde - moi bien ! SKIPEER, moi qui te parle, eh bien , je suis DIEU.! Adore-moi !!!"

Que vas-tu faire : crier au fou et prendre tes jambes à ton cou; ? En tous cas, c’est bien ce que je ferais, moi !

Et c’est bien pour cela que Jésus, avant sa résurrection, ne pouvait pas leur révéler explicitement son identité divine.

Il a utilisé des périphrases, des similitudes, des allusions à l’Ancien Testament, comme lorsqu' il dit "JE SUIS", comme YHWH avait donné son nom à Moïse en lui disant : "Mon nom est JE SUIS " :

Jn 8:28- Jésus leur dit donc : " Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous saurez que JE SUIS."

D'autres nombreux versets où il se dit l'Intime de DIEU, comme une Parole est intime de la Pensée. Et son comportement qui montre qu'il ne craint pas de changer la LOI. Qui peut changer la LOI, dis-moi, si ce n'est DIEU Lui-même.

Et aussi quand il parle de son Royaume des Cieux. Qui possède un Royaume dans les Cieux si ce n'est DIEU Lui-même ???

Et, preuve ultime, sa Résurrection, à laquelle les Musulmans, d'ailleurs, refusent de croire, parce que, y croire ce serait reconnaître la nature divine de Jésus.

Et ce n'est qu'après sa résurrection qu'il a révélé à ses disciples sa véritable identité :

Jean 20:26- Huit jours après, ses disciples étaient de nouveau à l'intérieur et Thomas avec eux. Jésus vient, les portes étant closes, et il se tint au milieu et dit : " Paix à vous. "
Jn 20:27- Puis il dit à Thomas : " Porte ton doigt ici : voici mes mains ; avance ta main et mets-la dans mon côté, et ne deviens pas incrédule, mais croyant. "
Jn 20:28- Thomas lui répondit : " Mon Seigneur et mon Dieu ! "

Jn 20:29- Jésus lui dit : " Parce que tu me vois, tu crois. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru. "

Jn 20:30- Jésus a fait sous les yeux de ses disciples encore beaucoup d'autres signes, qui ne sont pas écrits dans ce livre.
Jn 20:31- Ceux-là ont été mis par écrit, pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu'en croyant vous ayez la vie en son nom.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Fraternellement

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 26 Juin 2015, 20:41

Bonjour,

et de plus , il était inscrit sur l'affiche en haut de la croix  ''le roi des juifs'' , mais Dieu est plus grand car c'est le grand roi, mais il c'est abaissé par amour pour nous.

Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c'est le trône de Dieu ;
ni par la terre, parce que c'est son marchepied ; ni par Jérusalem, parce que c'est la ville du grand roi.
(Matthieu 5, 34-35)

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 26 Juin 2015, 21:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Cela nous semble clair à nous Chrétiens !


Ce verset est vraiment catégorique et sans ambiguité :


TEXTE DE LA CONFÉRENCE DE CARÊME DU 6 AVRIL 2014 À NOTRE-DAME DE PARIS : « CELUI QUI M’A VU A VU LE PÈRE »

Dimanche 6 avril : « Celui qui m’a vu a vu le Père. » (Jn 14,9) par Mgr Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris.


Notre monde s’est profondément transformé en quelques années et a vu surgir des projets de société que les générations à venir auront à assumer sans les avoir choisis. L’Église reçoit de Dieu la mission de parler au nom de l’homme image et ressemblance de Dieu. Dans les transformations du monde, elle cherche à indiquer un chemin qui corresponde au bien de tout homme et de tout l’homme. Le Christ, Dieu fait homme, vient éclairer le sens de la vie de l’homme d’une manière nouvelle : il vit filialement et nous apprend à reconnaître le Père.

Les conférences sont retransmises en direct sur France-Culture et sur la télévision catholique KTO, à 21h sur Radio-Notre-Dame, à 23h sur RCF.



« Celui qui m’a vu a vu le Père » (Jn 14, 9)

Texte de la conférence



Un monde en attente d’Espérance

En quelques années, notre monde s’est profondément transformé. Nous avons pris conscience de l’unité de notre planète et de l’exigence de solidarité que celle-ci demandait. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des milliers d’hommes et de femmes voyagent d’un continent à un autre. Les flux migratoires, pour des raisons économiques ou de violences, ont contraint, contre leur volonté, des millions de personnes à errer sur les routes du monde. L’île de Lampedusa est devenue le symbole de la honte d’une Europe qui laisse sur le bord du chemin une part de l’humanité.

En quelques années, un pays comme la Belgique a légalisé l’euthanasie même sur les mineurs. Le mariage a été ouvert à des personnes de même sexe. Les mutations de société en Europe de l’ouest ont ouvert un chemin que personne n’a mesuré et que les générations futures auront à assumer. Ces décisions ont souvent été argumentées par un refus de la souffrance, par souci d’égalité ou par une sorte de compassion. Devant ces décisions, nous pourrions soit consentir à un tel changement de société, soit penser que nous sommes devant des consciences anesthésiées par le pouvoir de l’homme sur l’homme et la peur de la mort ou de la frustration. Nous pourrions simplement condamner et céder au repli communautariste. Cependant, Dieu nous envoie dans ce monde et il nous faut essayer de rendre compte de la réflexion de l’autre pour le rejoindre dans ses attentes et espérances. « Comme tu m’as envoyé dans le monde, dit le Christ, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. » [1]

Dans l’évolution de nos modes de vie, l’argent a pris une place prédominante. Dans son Exhortation apostolique, La joie de l’Évangile, le Pape François aborde la question de la crise financière en soulignant combien l’homme contemporain a accepté paisiblement la prédominance de l’argent sur nous et sur nos sociétés.

Devant ces évolutions, l’homme se trouve devant des choix qui touchent d’une manière radicale la question de son avenir et du pouvoir de l’homme sur l’homme. Ces éléments d’une même crise désignent une même origine : la négation du primat de l’être humain ! Non seulement nous avons créé nos propres idoles, nous n’avons pas cru à notre liberté mais nos sociétés sont aussi marquées par une absence grave de réflexion anthropologique. L’être humain est souvent réduit à son seul besoin de consommation ou à ses revendications particulières aux dépens du bien de l’autre.

Lorsque l’homme prend le pouvoir sur l’homme, cela manifeste un refus de l’éthique, le refus de l’autre. Lorsque ce pouvoir se cache derrière le paravent de manipulations sémantiques, il y a l’expression d’une liberté individuelle sans fraternité.

Comment, comme chrétien, pouvons-nous nous positionner dans ces situations ? Nous prenons conscience de vivre dans un monde dans lequel ce n’est plus seulement notre foi qui n’est pas partagée mais aussi nos fondements anthropologiques.

Le chrétien est alors tenté par différentes attitudes. Soit il va se réfugier dans « un monde à part » et risquera d’entrer dans un repli communautariste. L’autre sera alors un étranger qui nous entraînera sur un mauvais chemin. Soit il s’engagera dans un syncrétisme tolérant en essayant de ne pas se confronter à des refus éthiques qui manifestent une anthropologie opposée à la sienne.

Cette « année de l’appel pour la mission » nous invite à tracer une route nouvelle, c’est-à-dire à annoncer, sans polémique ni syncrétisme, la Bonne Nouvelle du Christ dans un monde qui, pour nous, est en attente du Christ.

Un Dieu qui me connaît

« Tu es plus intime à moi-même que moi-même » [2].

« Tu me scrutes et tu sais, que je m’assieds ou me lève, de très loin tu pénètres mes pensées » [3]. « C’est toi qui m’a tissé dans le ventre de ma mère ». La culture dominante est une culture de l’extérieur, de l’immédiat, du superficiel ou du provisoire. Le réel laisse la place à l’apparence, et des cultures « économiquement développées mais éthiquement affaiblies ont détérioré d’autres cultures notamment en Afrique ou en Asie. L’homme ne peut se comprendre que par un chemin qui est intérieur ».

« Dieu dit : “Faisons l’homme à notre image, comme notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel…” Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa. » [4]


Cette connaissance intérieure que Dieu le Père a de l’homme, trouve son origine dans cet acte créateur. « Être à l’image de Dieu signifie que l’homme est le fils de Dieu qui l’a créé… Il est fils et non serviteur, fils donc libre et héritier de son Père. C’est parce qu’il est “fils” qu’il est à l’image de Dieu et “l’image” est la preuve de l’amour divin. » [5] Être à l’image de Dieu signifie que l’homme est relatif à Dieu, comme l’image à son modèle. En d’autres termes, cela signifie que la capacité de connaître et d’aimer Dieu est inscrite dans notre être même et que Dieu ne nous est pas étranger. « Nous sommes de sa race » [6].

Chaque homme, parce qu’il est image de Dieu, a la capacité de connaître et d’aimer Dieu ; cette image est inscrite en nous. La ressemblance divine ne peut l’être qu’avec nous ; elle dépend de la liberté de l’homme.

La question posée ici sera donc de montrer en quoi cette ressemblance divine correspond au bien de tout homme et de tout l’homme simplement par sa condition humaine. Comment des hommes peuvent-ils porter au monde cette nouvelle et en quoi est-elle une bonne nouvelle pour tous les hommes ?

Un Dieu qui appelle à porter la bonne nouvelle au monde

Il y a une Bonne Nouvelle à annoncer au monde ! Cet appel à la mission ; c’est-à-dire à révéler au monde le dessein bienveillant du Père pour l’homme, peut nous sembler une mission impossible. La culture de l’appel ne prend pas sa source dans un volontarisme prosélyte mais dans l’humble réponse à un Dieu qui nous aime.

Isaïe vit le Seigneur assis sur un trône grandiose et surélevé (…) Il s’écrie : « Malheur à moi, je suis perdu ! car je suis un homme aux lèvres impures (…) et mes yeux ont vu le Roi, le Seigneur. L’un des séraphins vola vers moi, tenant dans sa main une braise qu’il avait prise avec des pinces sur l’autel. Il m’en toucha la bouche et dit : “Voici, ceci a touché tes lèvres, ta faute est effacée, ton péché est pardonné.” Alors j’entendis la voie du Seigneur qui disait : “Qui enverrai-je ? Qui sera mon messager ?” Il me dit : “va et tu diras à ce peuple” [7]…

Dans ce récit de la vocation d’Isaïe, nous avons deux éléments constitutifs de notre réponse à l’appel du Seigneur. Nous sommes indignes de porter l’annonce de la Parole de Dieu au monde mais le Seigneur nous purifie par son pardon pour que nous puissions porter sa Parole. Le deuxième élément est que le prophète n’annonce pas son opinion ou son sentiment, il est appelé par Dieu pour porter Sa Parole au monde.

Prenons maintenant le récit de la vocation d’un autre prophète, Jérémie. Voici comment se passe sa rencontre avec le Seigneur : [8] « La parole du Seigneur me fut adressée en ces termes : “avant même de te modeler au ventre maternel, je t’ai connu ; avant même que tu sois sorti du sein, je t’ai consacré ; comme prophète des nations, je t’ai établi.” Et je dis : “Ah ! Seigneur vraiment je ne sais pas parler car je suis un enfant !” Mais le Seigneur répondit : “Ne dis pas : ‘je suis un enfant !’ car vers tous ceux à qui je t’enverrai, tu iras, et tout ce que je t’ordonnerai, tu le diras. N’aie aucune crainte en leur présence car je suis avec toi pour te délivrer…” »

Notre Dieu connaît chacun dans la vérité de son être et il appelle le prophète à porter Sa Parole aux hommes de notre temps. Notre Dieu est un Dieu qui appelle et cherche l’homme.

Ces récits de vocation, comme tant d’autres dans la Bible, nous rappellent que Dieu appelle l’homme d’une manière incessante. Dieu avait appelé Adam après sa faute dans le jardin du paradis. Cet appel se continue dans l’histoire de son peuple Israël : « Écoute Israël » [9] comme ensuite dans l’incarnation du Verbe : « Venez et Voyez » [10]. Ces récits, comme tant d’autres dans la Bible, nous montrent que l’appel est la rencontre de quelqu’un. Cela est manifeste dans les Évangiles : Jésus est une Personne qu’un jour « on rencontre ». « Nous connaissons Jésus comme personne dans l’appel qu’il nous adresse personnellement. » [11]

La deuxième dimension de l’appel est dans son être profond amour et miséricorde. Personne ne mérite la vocation à laquelle le Seigneur l’appelle. Nous ne pouvons y répondre qu’avec et par humilité. Lorsque saint Matthieu donna un festin pour Jésus, attirant les critiques des pharisiens qui disaient aux disciples de Jésus : « Pourquoi votre Maître mange-t-il avec les collecteurs d’impôts et les pécheurs ? » Jésus répondit : « ce ne sont pas les biens portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Allez donc apprendre ce que signifie : c’est la miséricorde que je veux, non le sacrifice. Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. » [12]

Nous serions tentés d’imaginer que Jésus choisit ses disciples parmi les parfaits ; ce sont les pécheurs qu’il appelle. Tout appel de la part du Seigneur est un signe de sa miséricorde. Comme Isaïe, nous sommes impurs ; comme Jérémie, nous ne savons pas parler ; comme chacun d’entre nous, Dieu nous connaît et nous appelle par pure miséricorde.

Le « oui » de l’homme à l’appel du Seigneur est l’expression de la miséricorde acceptée et reçue par l’homme. La miséricorde est la plus belle expression de l’amour. Cette miséricorde porte en elle un appel à la perfection. Cette perfection du disciple doit correspondre à celle de Dieu. Elle est imitation du Père, découverte de ses entrailles de miséricorde. La perfection du disciple est dans la communion à la miséricorde du Père pour que son amour puisse être connu dans le monde.

L’homme répondant à l’appel du Seigneur est, comme Jérémie, appelé à porter la Parole du Seigneur au monde. Il ne va pas dire ce qu’il a envie de dire mais prononcer la Parole du Seigneur. L’évêque, le prêtre ou le diacre en ont une expérience forte mais aussi tous les catéchistes qui au long des années transmettent cette Parole vivante et non pas leur conception de l’existence.

En d’autres termes, répondre à l’appel du Seigneur pour devenir disciple et porter la Bonne Nouvelle au monde demande un changement radical de vie. Il y a un renoncement au péché, une entrée dans la pauvreté du Christ qui n’a pas retenu le rang qui l’égalait à Dieu mais qui s’est dépouillé lui-même jusqu’à se faire homme, c’est-à-dire un renoncement à l’orgueil humain qui voudrait faire de l’homme un dieu. Répondre à l’appel du Seigneur, à la vocation de disciple, c’est revêtir le Christ et devenir un homme nouveau en accomplissant la volonté du Père, en entrant dans une communion d’amour au service de l’humanité, de sa vie, de sa joie.

Pour le chrétien, suivre le Christ c’est entrer dans sa Pâque, dans sa mort et sa résurrection, chemin qui va de ce monde au Père.

Au long de l’itinéraire de notre conférence, nous sommes partis des questions de nos contemporains sur la mort, l’amour, la filiation, l’argent puis nous nous sommes retournés vers Dieu en regardant dans la tradition biblique la manière dont Dieu manifestait son amour pour l’homme. Notre première affirmation a été de souligner que notre Dieu est un Dieu qui connaît l’homme dès sa conception et qui l’appelle à être disciple. Cette condition de disciple fait passer l’homme à la condition de fils ; elle lui dévoile le visage du Père et dans cette communion l’envoie porter sa Parole aux hommes d’aujourd’hui.

En quoi cette Parole peut-elle rejoindre les hommes de notre temps et les conduire sur un chemin de vie, de liberté et de bonheur ?

Un Dieu en dialogue avec nos contemporains

Celui qui est appelé à la mission, c’est-à-dire à porter la Parole du Seigneur au monde, doit savoir allier la fidélité à celui qui l’a appelé et la charité envers ceux vers qui il va. En d’autres termes, la manière d’annoncer le Christ doit être semblable à celui que nous annonçons. Cela exige du chrétien à la fois le refus du prosélytisme qui chercherait à convaincre aux dépens de la liberté de l’autre, mais aussi le refus de l’indifférence aux situations du monde ou du repli identitaire.

Dieu nous appelle à la mission. Dans la finale de l’Évangile selon saint Matthieu, Jésus envoie en mission ses Apôtres en leur disant : « Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit, leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. » [13] Comme nous le rappelle le Pape François dans son Exhortation apostolique, La joie de l’Évangile : « il est vital qu’aujourd’hui l’Église sorte pour annoncer l’Évangile à tous, en tous lieux, en toutes occasions, sans hésitation, sans répulsion et sans peur. » [14]


L’évangélisation demande que nous apprenions à comprendre et à parler le langage de l’autre. « Dehors, il y a une multitude affamée, et Jésus qui nous répète sans arrêt : “donnez-leur vous-mêmes à manger” » [15].

La réponse de nombreux chrétiens aux situations actuelles est bien souvent exemplaire. Alors que des lois légalisant l’euthanasie ont été votées dans certains pays, nombreux sont ceux qui aident des personnes à se soigner ou à mourir en paix en les accompagnant par les soins palliatifs. Lorsque nous sommes confrontés à ceux qui prônent l’euthanasie, en général, ils ne souhaitent pas donner la mort mais éviter la souffrance. Ils se sentent incapables d’affronter la mort de l’autre et donc aussi la leur. Il est important alors d’affirmer que nul n’a le droit d’enlever la vie à quelqu’un et que c’est encore plus injustifiable lorsqu’un tel acte est mis en oeuvre sur une personne faible et sans défense. « Tu ne tueras pas » est un commandement au coeur même de la condition de la vie des hommes ensemble. Cependant, il est de notre devoir de tout faire pour empêcher et soulager la souffrance du malade et aussi de refuser un acharnement thérapeutique.

La question de l’euthanasie pose celle d’une société fascinée par la mort. Par les évolutions des possibilités scientifiques, inconsciemment, beaucoup de personnes croient en une toute puissance de la science qui pourrait vaincre cet ultime esclavage auquel l’humanité est soumise, la mort. Dans l’illusion de cette maîtrise, ils en arrivent à la donner par des moyens médicaux.

Le Christ ouvre un autre chemin. Il n’est pas venu expliquer la souffrance et il n’abandonne pas l’homme dans cette épreuve. Il importe, au nom de l’Évangile, comme cela se fait si bien dans la Maison Jeanne Garnier mais aussi dans beaucoup d’autres lieux, de soulager toute souffrance et de savoir simplement être là comme Marie au pied de la croix. L’Emmanuel, le Dieu-avec-nous, n’est jamais loin ; il est plus intime à nous-mêmes que nous-mêmes. La réponse à la souffrance passe par cette présence emplie d’amour.


Comprendre le langage de l’autre, c’est aussi délivrer l’homme de cette fascination d’une mort toute puissante. Comment le Christ nous donne-t-il de transformer ce moment ultime où notre liberté semble être prisonnière de la puissance de la mort en un lieu où notre liberté se dit dans une offrande d’amour au Père. Il y a dans cette question notre regard sur le Christ en Croix et sur son offrande au Père. « Père, entre tes mains, je remets mon esprit ». Le Christ fait de la mort qui enferme l’homme, un acte de liberté dans une offrande à Celui qui donne la Vie. Tout homme, quelle que soit sa foi, a la possibilité de faire de sa mort un acte d’offrande à ses proches, au monde, à Dieu. Jésus Christ nous enseigne ce chemin. Le Christ nous conduit de la confrontation avec la mort jusqu’à en faire un acte de liberté et d’offrande.

L’appel à la mission, c’est comprendre en quoi certaines affirmations opposées à l’Évangile peuvent crier au monde une détresse que le Christ entend et à laquelle il répond dans sa mort et sa Résurrection ; c’est oser, avec humilité, comprendre l’autre et lui dire, dans un langage raisonnable, comment le Christ nous ouvre un autre chemin – chemin de vie et de liberté.

Un deuxième défi se pose à nous pour annoncer le Christ, il concerne la mondialisation. Comment le Christ vient-il répondre à cette question d’aujourd’hui ?

La question de la mondialisation est celle de l’autre. La confrontation, en une même ville, de cultures différentes, de religions différentes, de conceptions différentes de la vie, nous pose cette double interrogation : comment avec l’autre, puis-je construire un monde fraternel ?

Le refus de l’autre peut conduire à une conception de l’égalité qui désigne toute différence comme une discrimination. Cette conception égalitariste pose, avec raison, la question du principe d’universalité, de communion et d’égalité entre tous les hommes, en assumant leurs différences, comme un facteur de fraternité et non de tensions.

Dans cette nouveauté du monde contemporain, le chrétien doit, en contemplant le visage de Dieu le Père, percevoir que la paternité de Dieu fonde cette fraternité entre tous les hommes, non pas en faisant de nous tous des êtres semblables, mais en assumant nos différences et nos ressemblances comme la révélation du visage de son Amour et de l’égalité entre tous. En quoi le visage du Père, révélé dans la Bible, a-t-il une portée universelle pour tout homme et tout l’homme ?

Répondre à l’appel de Dieu pour construire un monde plus fraternel demande que nous assumions tout d’abord les dix paroles ou dix commandements que Dieu, dans sa paternité, a remis à Moïse. Ces dix commandements sont le fondement d’une relation juste entre les hommes.

Ces dix paroles sont comme une charte au-delà de laquelle le « vivre ensemble » se trouve confronté à une violence destructrice.

Connaître Jésus et répondre à son appel, c’est reconnaître le primat du don pour l’autre sur la revendication pour soi.

Cela s’exprime dès les premiers commandements par l’interdiction de l’idolâtrie, du meurtre, du vol, etc. interdiction de la violence faite à l’autre, c’est-à-dire de la négation de l’autre.

L’annonce de la Bonne Nouvelle du Christ dévoile pour nos contemporains un chemin de liberté en dialogue entre les quatre premiers commandements qui concernent notre relation à Dieu et les six suivants à notre prochain. Cette corrélation entre la relation à Dieu et celle envers notre prochain est exprimée dans l’Évangile par Jésus lorsqu’il répond : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même » [16].

La relation à la Transcendance, à la paternité de Dieu se dit dans la relation à la fraternité.


Pour résumer en quelques mots cette articulation entre la paternité de Dieu et la fraternité, il faut regarder le Christ : « Il n’y a pas de plus grand amour que de se dessaisir de sa vie pour ses amis et vous êtes mes amis » [17]. Nous en avons aussi une expression dans le récit du Bon Samaritain. Celui-ci n’hésite pas à s’arrêter, à mettre l’homme à moitié mort sur sa monture, à le soigner et à le conduire à l’auberge. Il a mis l’autre au cœur de sa vie, au cœur de son action. « Qu’arrivera-t-il à l’autre si je ne fais rien » ?


L’amour du Père ouvre à la fraternité en mettant l’autre au cœur de notre vie. Aimer son prochain, ce n’est ni l’abandonner, ni vouloir qu’il devienne comme nous, mais le prendre sur soi pour lui donner d’être lui-même.

Parce que Dieu est Un, il est le Dieu de tous les hommes. Parce que Dieu est Père, il fait de nous des frères et des sœurs. Parce que Jésus est Fils de Dieu et véritablement homme, il est notre frère universel et nous dévoile le chemin par lequel nous devenons homme, fils de Dieu, frère des hommes.

« Où est ton frère » ? Cette question que Dieu pose au début de l’histoire de l’humanité et qui s’adresse à tous les hommes et particulièrement à nous qui avons à connaître en un instant la situation du monde, nous rappelle à notre responsabilité fraternelle. La culture du bien-être porte à l’indifférence envers les autres et mène à la mondialisation de l’indifférence. Face à cette mondialisation de l’indifférence, annoncer le Christ, c’est annoncer la mondialisation de la fraternité.

La question de la mondialisation nous provoque à l’annonce du Christ. Quelles sont les conditions d’une fraternité universelle et comment le Christ nous donnet-il de la vivre ? Notre réflexion sur la mission nous a conduits à souligner trois axes de dialogue avec les différentes cultures en vue de construire un monde de Paix.

Le premier axe de réflexion concerne la question de l’autre, de l’altérité. Reconnaître les différences de culture, de sexe, d’origine ne sont pas des attitudes discriminatoires mais sont de véritables marques de respect et d’accueil de l’autre tel qu’il est dans l’égalité et la fraternité avec moi. Nier les différences ou nous en refuser le droit à l’expression, les reléguant à la sphère du privé, sont l’expression d’une violence à l’encontre de l’autre ou, même, de la négation de son identité.

Le deuxième axe de réflexion touche la question de la justice. Si je revendique mon désir comme un droit à satisfaire, j’entre en conflit avec l’autre et rejette le faible. Aimer, ce n’est pas revendiquer pour soi, aux dépens de l’autre mais l’offrande de soi pour servir la vie du prochain et particulièrement de celui qui est sans défense. Ces deux axes nous introduisent au troisième : la question de la fraternité ; celle-ci est indissociable de celle de la Paternité.

Paternité – Fraternité – Intériorité

Tout au long de l’Évangile, Jésus ne cesse d’affirmer sa relation à Dieu comme Père. « Le Père et moi, nous sommes un » [18] « Ce que fait le Père, le Fils le fait pareillement » [19] « Je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé » [20] « Celui qui m’a vu a vu le Père ». [21]

Pour entrer dans la Paternité de Dieu, il nous faut percevoir que la vie terrestre de Jésus ne le sépare pas du Père : elle le révèle. « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique ». [22]

Dieu le Père n’est pas impassible. L’action de Dieu le Père peut être exprimée, oserais-je dire, en terme de compassion sans souffrance. Dans le récit du fils prodigue relaté par saint Luc ou dans les paraboles de la miséricorde, le Christ nous exprime la joie du Père et nous la fait partager dans le récit festif du retour du fils perdu. « Vite, apportez la plus belle robe et l’en revêtez, mettez-lui un anneau au doigt… mangeons et festoyons, car mon fils que voilà était mort et il est revenu à la vie ». [23] Dans ce récit, nous sommes loin de l’image d’un Dieu Père, incarnant la Loi dans une impassibilité du cœur.

En regardant le Christ, je découvre le visage de Dieu, de sa Paternité qui est don et miséricorde. Il est don parce que non seulement par amour de l’homme, pour le délivrer de la mort, de la souffrance et du mal et parce qu’il veut que nous soyons libres, il s’offre par amour sur la croix et le Père ouvre ses bras pour accueillir l’offrande ultime de son Fils. En s’en saisissant, il ressuscite son Fils et nous donne de renaître en Lui pour la vie éternelle.

En regardant le Père au moment où son Fils meurt sur la Croix, nous comprenons que la paternité se dit dans la miséricorde et le pardon. Dans le récit du fils prodigue, les bras ouverts, il accueille le fils perdu. Il ne le juge pas ; il le prend dans ses bras. La Loi du Père a donc ce double visage du don total pour que l’autre ait la vie et celle du pardon miséricordieux pour redonner la joie.

Le spécifique de l’amour paternel de Dieu est d’être un don total, il se traduit dans nos vies par l’obéissance aux dix paroles ou dix commandements qui expriment ce chemin au-delà duquel nous ne pouvons plus dire que nous aimons notre frère. Celui qui tue, vole, trahit… comment pourrait-il dire « j’aime mon frère » alors qu’il est en train de nier l’existence de l’autre, du faible en le mettant à mort ou en lui prenant ses biens.

Dans cette table de la Loi, les premiers commandements concernent la relation de l’homme à Dieu. Ils nous renvoient au fondement de notre relation au prochain. L’homme n’appartient pas à l’homme. Il porte en lui plus grand que lui-même. Il est image de Dieu. Ces affirmations fondent la dignité de la personne humaine qui est en Celui dont l’homme est l’image et la ressemblance.

Dans le récit du fils perdu, l’attitude du frère aîné qui refuse de se réjouir avec le Père et le fils perdu et retrouvé est significative de ce lien entre la relation au père et à la fraternité. Le fils aîné se refuse à la volonté du Père, le fils retrouvé l’a fait sienne en acceptant le pardon.

Elle illustre la manière dont nous sommes appelés, si nous le décidons dans notre liberté, à faire nôtre l’attitude du Christ. « Qui me voit, voit le Père ». Le Christ, notre frère, nous apprend à agir comme le Père. À chaque fois que nous prions la prière de Jésus, nous osons dire : « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. » Notre relation à l’autre doit être la mise en oeuvre de celle du Père : don total pour l’autre et pardon infini.

L’homme ne peut construire une véritable fraternité que s’il accepte de faire sien ces deux commandements : aimer son prochain en se donnant et entrer dans la miséricorde du Père.


Il ne peut suivre ce chemin, que s’il le décide dans sa liberté. Cette décision exige une véritable intériorité. Le fils perdu, dans le récit de St Luc, entra en lui-même. [24] L’éducation à l’intériorité est indispensable à la construction d’un homme et à la croissance de sa liberté. Elle donne à la personne humaine de pouvoir assumer, dans la liberté, sa décision personnelle.

Un homme se construit en assumant dans sa manière de vivre trois dimensions : la Loi qui s’impose à lui comme une règle de vie, la relation aux autres et l’intériorité. Dans la relation à Dieu, dans notre foi catholique, ces dimensions se traduisent par la Paternité c’est-à-dire l’amour qui se donne et la miséricorde.

Ces caractéristiques se manifestent dans la vie d’un homme par l’obéissance à certaines règles et commandements, la fraternité, c’est-à-dire la relation aux prochains comme manifestation de celle que le Christ, notre frère, a avec nous et, enfin, l’intériorité comme dialogue de l’Esprit Saint avec notre esprit.

Ces trois dimensions sont l’expression de notre relation à Dieu tel qu’il se révèle dans l’histoire, un Dieu Père Fils et Esprit Saint. Père portant la Loi de l’amour et de la miséricorde ; Fils de Dieu et frère des hommes en Jésus Christ qui a tout donné pour que nous ayons la vie ; Esprit Saint nous unissant au Père et au Fils, à Dieu et aux frères.

En cette année de l’Appel, cette Bonne Nouvelle dont nous sommes dépositaires, voici que nous avons à la porter aux hommes de notre temps.

« Qui m’a vu a vu le Père », nous dit le Christ. En le suivant, nous trouvons le chemin de la vie et de notre liberté. Nous découvrons ce que nous saurons dans le dessein du Père : Enfant de Dieu.

L’homme est image de Dieu. En assumant, dans sa vie, ces trois dimensions, sa ressemblance divine est donnée à voir et ce chemin est celui par lequel il devient vraiment fils de Dieu par adoption. Il devient par adoption, ce que le Christ est par nature.

[1] Jn 17, 18.
[2] Saint Augustin, Confessions, Livre I.
[3] Psaume 138.
[4] Gn 1, 26-27.
[5] Ysabel de Andia, La voie et le voyageur, Cerf, 2012.
[6] Acte des Apôtres 17, 28.
[7] Is 6, 1-10.
[8] Jr 1, 4-10.
[9] Dt 6, 4.
[10] Jn 1, 39.
[11] La voie et le voyageur, p. 211.
[12] Mt 9, 12-13.
[13] Mt 18, 19-20.
[14] La joie de l’Evangile n° 23.
[15] La joie de l’Evangile n° 49 et Mc 6, 37.
[16] Mt 22, 37-39.
[17] Jn, 15, 13-14.
[18] Jn 10, 30.
[19] Jn 5, 19.
[20] Jn 5, 30.
[21] Jn 14, 9.
[22] Jn 3, 16.
[23] Lc 15, 24.
[24] Lc 15, 17.

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 26 Juin 2015, 22:31

mario-franc_lazur a écrit:
C'est exact, mon cher SKIPEER : Jésus n'a jamais demandé qu'on l'adore ....

Mais imagine un peu !!!

Tu connais un homme qui a toutes les qualités d’un prophète, il parle bien,et même mieux que bien, il guérit des malades, tout le monde l’aime. Tu veux devenir son disciple .

Et un jour il te dit: " Regarde - moi bien ! SKIPEER, moi qui te parle, eh bien , je suis DIEU.! Adore-moi !!!"

Que vas-tu faire : crier au fou et prendre tes jambes à ton cou; ? En tous cas, c’est bien ce que je ferais, moi !
Desole MAIS je ne suis pas tout a fait daccord avec toi cher mario pour les simples raisons suivantes :

1- jésus paix sur lui a bien dit dans le passage que je cite dans le post de présentation ceci :Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

2 - tu avouera que si  jésus psl était réellement DIEU il n'aurai pas dissimule cette information importante qui  comme le disent les chrétiens est une CONDITION importante pour mériter LE SALUT ÉTERNEL
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 26 Juin 2015, 22:44

SKIPEER a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
C'est exact, mon cher SKIPEER : Jésus n'a jamais demandé qu'on l'adore ....

Mais imagine un peu !!!

Tu connais un homme qui a toutes les qualités d’un prophète, il parle bien,et même mieux que bien, il guérit des malades, tout le monde l’aime. Tu veux devenir son disciple .

Et un jour il te dit: " Regarde - moi bien ! SKIPEER, moi qui te parle, eh bien , je suis DIEU.! Adore-moi !!!"

Que vas-tu faire : crier au fou et prendre tes jambes à ton cou; ? En tous cas, c’est bien ce que je ferais, moi !
Desole MAIS je ne suis pas tout a fait daccord avec toi cher mario pour les simples raisons suivantes :

1- jésus paix sur lui a bien dit dans le passage que je cite dans le post de présentation ceci :Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

2 - tu avouera que si  jésus psl était réellement DIEU il n'aurai pas dissimule cette information importante qui  comme le disent les chrétiens est une CONDITION importante pour mériter LE SALUT ÉTERNEL


Pardon de répondre à la place Mario qui se repose mais les gens n 'étaient pas prêts à accueillir cette nouvelle , l' heure de Jésus n'était pas venue.

_________________
Rom 13:8 N' ayez de dettes envers personne, sinon celle de l' amour mutuel. Car celui qui aime autrui a de ce fait accompli la Loi. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com
Julie
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Sam 27 Juin 2015, 01:23

SKIPEER a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
C'est exact, mon cher SKIPEER : Jésus n'a jamais demandé qu'on l'adore ....

Mais imagine un peu !!!

Tu connais un homme qui a toutes les qualités d’un prophète, il parle bien,et même mieux que bien, il guérit des malades, tout le monde l’aime. Tu veux devenir son disciple .

Et un jour il te dit: " Regarde - moi bien ! SKIPEER, moi qui te parle, eh bien , je suis DIEU.! Adore-moi !!!"

Que vas-tu faire : crier au fou et prendre tes jambes à ton cou; ? En tous cas, c’est bien ce que je ferais, moi !
Desole MAIS je ne suis pas tout a fait daccord avec toi cher mario pour les simples raisons suivantes :

1- jésus paix sur lui a bien dit dans le passage que je cite dans le post de présentation ceci :Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

2 - tu avouera que si  jésus psl était réellement DIEU il n'aurai pas dissimule cette information importante qui  comme le disent les chrétiens est une CONDITION importante pour mériter LE SALUT ÉTERNEL

Bonsoir cher Skipeer ,

Tout d'abord il y a deux sens au mot ''secret'' a se qui est caché.

''En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants.'' ( Matthieu 11,25)

A ceux et celles qui comprennent le sens de la parole , vont vers la parole (Jésus). Jésus n'a jamais rien cacher et dans sa façon de s'exprimer a dit être Dieu ''Je suis'' .

Jésus nous dit également de prier le père dans le secret. Peut être le disais t'il au père sans parabole ! Jésus avais également été a une fête en cachette . Est ce que c'est deux exemples nuisent au prochain ? Non je ne le pense pas car ce rendre a une fête en cachette et de prier son père dans le secret je ne vois pas ou est le mal ; et une des loi de Jésus est : aimer vous les uns les autres comme je vous ai aimer.

_________________
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Jean 14, 6

Forum à Julie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la couleur rouge est réservée à la modération
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Mer 01 Juil 2015, 22:25

SKIPEER a écrit:

Desole MAIS je ne suis pas tout a fait daccord avec toi cher mario pour les simples raisons suivantes :

1- jésus paix sur lui a bien dit dans le passage que je cite dans le post de présentation ceci :Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

2 - tu avouera que si  jésus psl était réellement DIEU il n'aurai pas dissimule cette information importante qui  comme le disent les chrétiens est une CONDITION importante pour mériter LE SALUT ÉTERNEL

Bonjour skipeer,
Sa divinité, Jésus ne l'enseigne pas en secret, mais la fait comprendre, par tout ce qu'il dit et tout ce qu'il est. Sa divinité ne peut pas être imposée aux hommes : c'est une conviction que le croyant doit absolument se faire personnellement, pas parce que Jésus l'aurait simplement dit, mais parce que tout ce qu'il a fait, tout ce qu'il a dit, nous montre qu'il est vraiment divin.

La divinité de Jésus n'est pas celle d'un dieu païen qui aurait débarqué sur terre dans le but de se faire adorer : ça ferait totalement tomber ce pour quoi il est venu. Il est venu pour sauver les hommes dans l'humilité et la charité.
Jésus, né dans une étable, torturé et mort sur la croix, ne pouvait pas réclamer qu'on l'adore ; ce n'est pas le visage de Dieu qu'il est venu révéler. Lui, il est venu nous révéler le Dieu qui se penche avec miséricorde sur l'homme, jusqu'à partager ses souffrances et ses joies.
Revenir en haut Aller en bas
Cédric2Ali

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Sam 12 Sep 2015, 19:59

SKIPEER a écrit:
26.06.2015

Pourquoi jésus paix sur lui n'a jamais dit qu'il était DIEU et qu'il fallait donc l’adorer et qu'il était le créateur de l'univers ?

surtout que nous lisons dans jean 18:19 Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.   20 Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

Salam aleykoum SKEEPER !

Tu sais très bien que Jésus-Christ (paix sur lui) a ouvertement enseigné l'Incarnation et la Sainte Trinité quand il a dit :
"Le Seigneur Bienheureux dit: Bien que nous ayons tous deux traversé d'innombrables existences, ô Arjuna, vainqueur des ennemis, Je Me souviens de toutes, quand toi, tu les as oubliées.
Je demeure non né, et Mon Corps spirituel et absolu, ne se détériore jamais, Je suis le Seigneur de tous les êtres. Et pourtant, en Ma Forme originelle, Je descends dans cet univers à intervalles réguliers.
Chaque fois qu'en quelque endroit de l'univers, la spiritualité voit un déclin, et que s'élève l'irréligion, ô descendant de Bharata, Je descends en personne.
J'apparais d'âge en âge afin de délivrer Mes dévots, d'anéantir les mécréants, rétablir les principes de la spiritualité.
Celui, ô Arjuna, qui connaît l'absolu de Mon avènement et de Mes Actes n'aura plus à renaître dans l'univers matériel; quittant son corps, il entre dans Mon royaume éternel.
Libres de toutes attache, affranchis de la peur et de la colère, complètement absorbés en Moi et en Moi cherchant refuge, nombreux ceux qui devinrent purifiés en apprenant à Me connaître, et tous développèrent ainsi un pur amour pour Moi.
Tous suivent Ma voie, d'une façon ou d'une autre, ô fils de Pârtha, et selon qu'ils s'abandonnent à Moi, en proportion Je les récompense."

(Bhagavad-gita 4:5-11)
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Sam 12 Sep 2015, 20:12

SKIPEER a écrit:
26.06.2015

Pourquoi jésus paix sur lui n'a jamais dit qu'il était DIEU et qu'il fallait donc l’adorer et qu'il était le créateur de l'univers ?

Jésus n'a pas fait d'affirmation gratuite, il a prouvé sa divinité en se montrant transfiguré par sa divinité :

« Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean et les emmène seuls, à l'écart, sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux et ses vêtements devinrent resplendissants, d'une telle blancheur qu'aucun foulon sur terre ne peut blanchir de la sorte. Élie leur apparut avec Moïse et ils s'entretenaient avec Jésus. Alors Pierre, prenant la parole, dit à Jésus : « Rabbi, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. » C'est qu'il ne savait que répondre, car ils étaient saisis de frayeur. Et une nuée survint qui les prit sous son ombre, et une voix partit de la nuée : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; écoutez-le. » Soudain, regardant autour d'eux, ils ne virent plus personne, que Jésus seul avec eux. Comme ils descendaient de la montagne, il leur ordonna de ne raconter à personne ce qu'ils avaient vu, si ce n'est quand le Fils de l'homme serait ressuscité d'entre les morts. Ils gardèrent la recommandation, tout en se demandant entre eux ce que signifiait « ressusciter d'entre les morts ». » (Marc 9, 1-10).

Même chose pour la Trinité :
Jésus n'a pas fait de grand discours creux (comme un certain prophète de l'islam qui a beaucoup bavardé mais qui n'a rien démontré), il nous a montré la Trinité :

« Or, il advient, une fois que tout le peuple eut été baptisé et au moment où Jésus, baptisé lui aussi, se trouvait en prière, que le ciel s’ouvrit, et l’Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix, partit du Ciel : « Tu es mon fils ; moi aujourd’hui, je t’ai engendré. » (Luc 3, 21-22).


Ne comprends-tu donc pas Skipeer que montrer la Trinité est infiniment supérieur à tout discours théologique ?



Dieu existe et Il est Père (Jn 15, 9), Fils  (Jean 1, 1; Mt 11, 25-27 ; Lc 10, 21-22) et Esprit  (Jn 14, 26 ; Jn 15, 26) !
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Sam 12 Sep 2015, 20:24

oui mais tu ne réponds pas aux questions du  post de présentation Pierre Elie !!
Revenir en haut Aller en bas
Cédric2Ali

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Sam 12 Sep 2015, 22:18

SKIPEER a écrit:
oui mais tu ne réponds pas aux questions du  post de présentation Pierre Elie !!

La Transfiguration de Jésus-Christ comme Dieu, se trouve aussi dans la Bible :
"Le Seigneur Bienheureux dit: O Mon cher Arjuna, fils de Prthâ , vois ici Ma gloire, des centaines, des milliers de formes divines, infiniment divers, multicolores comme la mer. Aperçois les Adityas, les Rudras, tous les autres devas. Contemples, ô meilleur des Bhâratas, les innombrables manifestations que jamais jusqu'ici nul n'a connues. Tout ce que tu désires et désireras voir, le mobile comme l'immobile, vois le à l'instant dans cette forme universelle, car tout s'y trouve, ô Gudâkesa Mais tu ne peux Me voir avec les yeux qui sont tien; Je te confère donc les yeux divins par quoi tu pourras contempler, Mes inconcevables pouvoirs.
Sanjaya dit: O roi, à ces mots, Dieu, la personne Suprême, maître de tous les pouvoirs surnaturels, montre à Arjuna Sa forme universelle. Prodigieuse la vision tout entière: innombrables les bouches, innombrables les yeux, en cette forme universelle, parée de divins et étincelants joyaux, de multiples vêtures, brandissant de multiples armes. Glorieusement couverte de guirlandes, ointe de parfums célestes, cette forme qui tout pénètre, magnifique et sans fin, Arjuna la contemple. Si les milliers et des milliers de soleil, ensemble, se levaient dans le ciel, peut-être leur éclat s'approcherait-il de celui du Seigneur Suprême dans cette forme universelle. Les mondes, bien qu'infinis et innombrables, Arjuna les voit alors, tous rassemblés en un point unique, en la forme universelle du Seigneur.
Alors, frappé d'émerveillement, les poils hérissés, Arjuna, rend son hommage au Seigneur, et jointes, commence de Lui offrir des prières."

(Bhagavad-gita 11:5-14)

Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Mer 23 Sep 2015, 23:28

SKIPEER a écrit:
26.06.2015

Pourquoi jésus paix sur lui n'a jamais dit qu'il était DIEU et qu'il fallait donc l’adorer et qu'il était le créateur de l'univers ?

surtout que nous lisons dans jean 18:19 Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.   20 Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

Salut Skipper.

Jésus a affirmé sa divinité dans il a dit : moi et le Père, nous sommes un.

Quand il a dit : " Avant qu'Abraham fut, je suis "

Que veux-tu de plus ?

La foi ?

Prie l'Esprit-Saint, il te la donnera !
Revenir en haut Aller en bas
Héraclius

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Jeu 24 Sep 2015, 01:14

Citation :
Quand il a dit : " Avant qu'Abraham fut, je suis "

Tout à fait. C'est l'affirmation la plus claire qui soit, dans le contexte de la Judée antique ou le peuple entier est tourné vers le Seigneur nommé YHWH, "je suis celui qui suis".

Notez que les juifs ne s'y trompent pas : ils se jettent sur Jésus pour le lapider. Les TJ, qui refusent Sa divinité, ne s'y trompent pas non plus : ils ont la seule traduction qui dit "avant qu'Abraham fus, j'étais".
Revenir en haut Aller en bas
Svenmaster

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Jeu 01 Oct 2015, 23:02

SKIPEER a écrit:
Pourquoi jésus paix sur lui n'a jamais dit qu'il était DIEU?

Jésus a fait comprendre par parabole qu'il était Dieu. Sinon Jésus parle en parabole et ne dit donc pas directement qu'il est Dieu:

la Bible a écrit:
Alors ses disciples s'approchèrent et lui (Jésus) demandèrent:
---Pourquoi te sers-tu de paraboles pour leur parler?
Il leur répondit:
---Vous avez reçu le privilège de connaître les secrets du royaume des cieux, eux ne l'ont pas reçu.
Car à celui qui a, on donnera encore, jusqu'à ce qu'il soit dans l'abondance; mais à celui qui n'a pas, on ôtera même ce qu'il a.
Voici pourquoi je me sers de paraboles, pour leur parler: c'est que, bien qu'ils regardent, ils ne voient pas, et bien qu'ils écoutent, ils n'entendent pas et ne comprennent pas.
Pour eux s'accomplit cette prophétie d'Esaïe:
   Vous aurez beau entendre,
   vous ne comprendrez pas.
   Vous aurez beau voir de vos propres yeux,
   vous ne saisirez pas.
Car le cœur de ce peuple est devenu insensible,
ils ont fait la sourde oreille
et ils se sont bouché les yeux,
de peur que leurs yeux ne voient,
et que leurs oreilles n'entendent,
de peur que leur cœur ne comprenne,
qu'ils ne se tournent vers moi
et que je les guérisse.
Vous, au contraire, vous êtes heureux, vos yeux voient et vos oreilles entendent!
Vraiment, je vous l'assure: beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, mais ne l'ont pas vu; ils ont désiré entendre ce que vous entendez, mais ne l'ont pas entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Tonnerre




MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 02 Oct 2015, 07:08

SKIPEER a écrit:
26.06.2015

Pourquoi jésus paix sur lui n'a jamais dit qu'il était DIEU et qu'il fallait donc l’adorer et qu'il était le créateur de l'univers ?

surtout que nous lisons dans jean 18:19 Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.   20 Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.


Je cite le Seigneur Jésus: "Avant qu'Abraham fut, Je Suis". Par ces mots il dit qu'il est Dieu, peut-on être plus clair. Autrement dit: Avant qu'exista Abraham, j'existait. Ah c'est vrai, il ne l'a pas dit verbalement, ça aurait été de prétention, mais dit de cette manière, ça convient, ça laisse réfléchir et donne des indications qu'il existait de tout temps comme Verbe de Dieu. On ne peut pas être plus clair.

Tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 02 Oct 2015, 12:24

Tonnerre a écrit:
SKIPEER a écrit:
26.06.2015

Pourquoi jésus paix sur lui n'a jamais dit qu'il était DIEU et qu'il fallait donc l’adorer et qu'il était le créateur de l'univers ?

surtout que nous lisons dans jean 18:19 Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.   20 Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.


Je cite le Seigneur Jésus: "Avant qu'Abraham fut, Je Suis". Par ces mots il dit qu'il est Dieu, peut-on être plus clair. Autrement dit: Avant qu'exista Abraham, j'existait. Ah c'est vrai, il ne l'a pas dit verbalement, ça aurait été de prétention, mais dit de cette manière, ça convient, ça laisse réfléchir et donne des indications qu'il existait de tout temps comme Verbe de Dieu. On ne peut pas être plus clair.

Tonnerre
Sur ce sujet je t'invite a lire une excellente réponse du frère Noorfisabillah dans ce lien :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (commentaire de  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sam 21 Juil - 5:34)
Revenir en haut Aller en bas
Cédric2Ali

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 02 Oct 2015, 19:39

SKIPEER a écrit:
Tonnerre a écrit:
SKIPEER a écrit:
26.06.2015

Pourquoi jésus paix sur lui n'a jamais dit qu'il était DIEU et qu'il fallait donc l’adorer et qu'il était le créateur de l'univers ?

surtout que nous lisons dans jean 18:19 Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.   20 Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.


Je cite le Seigneur Jésus: "Avant qu'Abraham fut, Je Suis". Par ces mots il dit qu'il est Dieu, peut-on être plus clair. Autrement dit: Avant qu'exista Abraham, j'existait. Ah c'est vrai, il ne l'a pas dit verbalement, ça aurait été de prétention, mais dit de cette manière, ça convient, ça laisse réfléchir et donne des indications qu'il existait de tout temps comme Verbe de Dieu. On ne peut pas être plus clair.

Tonnerre
Sur ce sujet je t'invite a lire une excellente réponse du frère Noorfisabillah dans ce lien :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (commentaire de  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sam 21 Juil - 5:34)

La préexistence des esprits humains avant leur vie sur terre est reconnu par la Bible et par le Coran, ce n'est donc pas du tout une preuve de préexistence :
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 02 Oct 2015, 19:43

Cedric2Ali a écrit:
La préexistence des esprits humains avant leur vie sur terre est reconnu par la Bible et par le Coran, ce n'est donc pas du tout une preuve de préexistence

oui tout a fait et Barakallahou fik frère Cédric pour cette vidéo très intéressante et très explicative !
Revenir en haut Aller en bas
louloute

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 02 Oct 2015, 21:56

Jésus s'est révélé à ses apôtres, et aux grands prêtres qui le jugeaient pour blasphème. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Cédric2Ali

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Ven 02 Oct 2015, 22:43

SKIPEER a écrit:
Cedric2Ali a écrit:
La préexistence des esprits humains avant leur vie sur terre est reconnu par la Bible et par le Coran, ce n'est donc pas du tout une preuve de préexistence

oui tout a fait et Barakallahou fik frère Cédric pour cette vidéo très intéressante et très explicative !

Salam aleykoum ! Pax vobiscum ! Paix sur vous !

Merci Skeeper.

Krishna est plus clair que Jésus (paix sur lui) sur sa divinité :



Et comme pour Jésus (paix sur lui), le Bouddha ont été divinisé à son insu :


Et de même les Rasta ont divinisé l'empereur Haïlé Sélassié I :


Jésus (paix sur lui) a été divinisé par les Chrétiens à l'insu de son plein gré :
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Dim 03 Jan 2016, 20:53

SKIPEER a écrit:

Desole MAIS je ne suis pas tout a fait daccord avec toi cher mario pour les simples raisons suivantes :

1- jésus paix sur lui a bien dit dans le passage que je cite dans le post de présentation ceci :Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

2 - tu avouera que si  jésus psl était réellement DIEU il n'aurai pas dissimule cette information importante qui  comme le disent les chrétiens est une CONDITION importante pour mériter LE SALUT ÉTERNEL


Effectivement, Jésus n'a pas dissimulé l'existence de la Trinité.

Lors de son baptême dans le Jourdain, les cieux se sont ouverts et tout le peuple a entendu la voix du Père dire :
" Voici mon fils bien aimé, écoutez-le en lui J'ai mis tout mon amour "
pendant que l'Esprit Saint descendait sous forme de colombe.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Baptême du Christ (par Andrea de Verrocchio, XVe siècle).
La Trinité a été visible par tous.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Dim 03 Jan 2016, 21:26

Pierresuzanne a écrit:
Effectivement, Jésus n'a pas dissimulé l'existence de la Trinité.

Lors de son baptême dans le Jourdain, les cieux se sont ouverts et tout le peuple a entendu la voix du Père dire :
" Voici mon fils bien aimé, écoutez-le en lui J'ai mis tout mon amour "
pendant que l'Esprit Saint descendait sous forme de colombe.
Restons sur le sujet de ce topic qui est :  J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

tu reprends le sujet de ce topic :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Dim 03 Jan 2016, 22:34

SKIPEER a écrit:
26.06.2015

Pourquoi jésus paix sur lui n'a jamais dit qu'il était DIEU et qu'il fallait donc l’adorer et qu'il était le créateur de l'univers ?

surtout que nous lisons dans jean 18:19 Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.   20 Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

Jésus n'a pas dit qu'il fallait l'adorer, parce qu'il n'est pas venu pour que nous l'adorions, mais pour nous sauver et nous ramener avec Lui, auprès du Père, en Dieu, d'où il est sorti.

"42 c'est de Dieu que je suis sorti et que je viens; (Jean (CP) 8)
"28 Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde; (Jean (CP) 16)
38 je suis descendu du ciel (Jean (CP) 6)


Jésus, avant de dire que c'est Dieu son Père qui l'a envoyé, nous dit clairement d'où il vient : "d'auprès de Dieu son Père", avec qui Il Est" au moment où il annonce à ses Apôtres qu'une fois retourné auprès de son Père, il viendra les chercher :

2 Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père; s'il en était autrement, je vous l'aurais dit, car je vais vous y préparer une place. 3 Et lorsque je m'en serai allé et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi; (Jean (CP) 14)

Comment un simple homme aurait-il pu sortir de Dieu, s'en retourner vers Dieu, avec qui il était, bien qu'en étant sur terre au milieu des hommes.

Tu vois bien mon cher Skipeer, que Jésus n'est pas un homme comme tous les hommes. Aucun prophète avant Lui, n'était sorti directement de Dieu pour faire entrer les hommes dans la maison de Dieu.




Revenir en haut Aller en bas
brigit

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 02:25

SKIPEER a écrit:
26.06.2015
Pourquoi jésus paix sur lui n'a jamais dit qu'il était DIEU et qu'il fallait donc l’adorer et qu'il était le créateur de l'univers ?

surtout que nous lisons dans jean 18:19 Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine.   20 Jésus lui répondit : J'ai parlé ouvertement au monde; j'ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s'assemblent, et je n'ai rien dit en secret.

En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi. Toutes choses m'ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n'est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. - Matthieu

Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin? Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu - Jean

En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint-Esprit, et il dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi. Toutes choses m'ont été données par mon Père, et personne ne connaît qui est le Fils, si ce n'est le Père, ni qui est le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. Et, se tournant vers les disciples, il leur dit en particulier: Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez! - Luc

Ce que sont le Père et le Fils nul ne sait, vain débat,
Mais nous savons que ce que nous a dit et montré Jésus,
Cela vient du Fils comme du Père, Jésus sauve.


N'ayez pas peur, et ne tremblez pas; Ne te l'ai-je pas dès longtemps annoncé et déclaré?
Vous êtes mes témoins: Y a-t-il un autre Dieu que moi? Il n'y a pas d'autre rocher, je n'en connais point.
Confiez-vous en l'Eternel à perpétuité, Car l'Eternel, l'Eternel est le rocher des siècles.
- Esaie

N'avez-vous pas lu cette parole de l'Ecriture: La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle;
C'est par la volonté du Seigneur qu'elle l'est devenue, Et c'est un prodige à nos yeux?
- Marc

Jésus leur dit aussitôt: Rassurez-vous, c'est moi; n'ayez pas peur! - Matthieu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 08:38

petero a écrit:
Jésus n'a pas dit qu'il fallait l'adorer, parce qu'il n'est pas venu pour que nous l'adorions, mais pour nous sauver et nous ramener avec Lui, auprès du Père, en Dieu, d'où il est sorti.
oui mais il n'a jamais  dit qu'il était DIEU ! 

Et un Dieu doit forcement  être adore or il ne l'a jamais dit et il précise qu'il a toujours parle ouvertement au monde et qu'il n'a jamais  rien dit en secret !!

ce passage annule et met a l'eau l'argument de certains chrétiens qui nous disent que jésus psl avait cache sa divinité de peur d’être soit disant mal compris
Citation :
Comment un simple homme aurait-il pu sortir de Dieu, s'en retourner vers Dieu, avec qui il était, bien qu'en étant sur terre au milieu des hommes.
jésus paix sur lui est comme son frère Adam paix sur lui il fut crée par un miracle de DIEU !!

DIEU a bien cree Adam psl sans père ni mère ce qui dailleurs normalement plus difficile  a faire mais il l'est pas pour DIEU !!

CORAN 3:59 Pour Allah, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit « Sois » : et il fut. La vérité vient de ton Seigneur. Ne sois donc pas du nombre des sceptiques.
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 09:44

[quote="SKIPEER"]
petero a écrit:
jésus paix sur lui est comme son frère Adam paix sur lui il fut crée par un miracle de DIEU !!

Adam est-il sorti de Dieu ? NON, il est sorti de la matière ou poussière que Dieu avait créé :

"7 Alors le Seigneur Dieu modela l'homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l'homme devint un être vivant. (Genèse (LIT) 2)

Adam n'est pas sorti directement de Dieu comme ce fût le cas de Jésus qui se trouvait déjà en Dieu, avant qu'Abraham fût, avant qu'Adam fût. Adam est sorti de la poussière, de la création.

SKIPEER a écrit:
[DIEU a bien cree Adam psl sans père ni mère ce qui dailleurs normalement plus difficile  a faire mais il l'est pas pour DIEU !!

Dieu a fait naître son Fils qui Est avec Lui, du sein de Marie en qui il a engendré son Fils en son humanité, avec la puissance de son Esprit.

SKIPEER a écrit:
CORAN 3:59 Pour Allah, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit « Sois » : et il fut. La vérité vient de ton Seigneur. Ne sois donc pas du nombre des sceptiques.

Jésus n'a pas été créé de poussière comme Adam, puisqu'il est sortit directement de Dieu et pas de la poussière.

Comme la dit Jésus aux pharisiens : "vous ne voulez pas croire en ses paroles, car vous n'êtes pas de la Vérité".
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 16:45

SKIPEER a écrit:

DIEU a bien cree Adam psl sans père ni mère ce qui dailleurs normalement plus difficile  a faire mais il l'est pas pour DIEU !!

CORAN 3:59 Pour Allah, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit « Sois » : et il fut. La vérité vient de ton Seigneur. Ne sois donc pas du nombre des sceptiques.

Dans ce verset, Allah se nomme du nom de Seigneur. Jésus fait de même en Marc 11:3.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 17:27

Tomi a écrit:
SKIPEER a écrit:

DIEU a bien cree Adam psl sans père ni mère ce qui dailleurs normalement plus difficile  a faire mais il l'est pas pour DIEU !!

CORAN 3:59 Pour Allah, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit « Sois » : et il fut. La vérité vient de ton Seigneur. Ne sois donc pas du nombre des sceptiques.

Dans ce verset, Allah se nomme du nom de Seigneur. Jésus fait de même en Marc 11:3.

LE MOT SEIGNEUR est avant tout  un titre de noblesse ça veut dire dans la bible "maitre"


seigneur
: De l'ancien français seignor, lui-même issu du latin senior (« aîné », terme de respect).

Exemple :
Maître, possesseur d'
’un pays, d'’un état, d’'une terre.
Titre que l
’on donnait à quelques personnes distinguées par leur dignité ou par leur rang, pour leur faire plus d'’honneur.

Aujourd’hui
’, on dit « monsieur » quand on s’adresse à un homme, mais ce n'’est que la contraction de « mon seigneur » !

C
’'est ainsi qu’on s’adresse au gens, et c’'est ainsi qu’on s’est toujours adressé, donc voila pourquoi en partie cette confusion dans l’esprit des chrétiens qui pense que leur seigneur dans le sens de Dieu est Jesus. tu peux  remplacer la phrase : «mon seigneur Jésus» par «monsieur jésus», c’est comme cela qu’on s’adresserait à lui à notre époque s'’il était parmi nous puisque ce n’est que la contraction de l'’expression.
D
’ailleurs on parle bien de roi de tel pays, mais Allah aussi est un roi, Il est Le Roi des rois, Le Seigneur des seigneurs, et Le Maître des maîtres.

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 18:05

petero a écrit:
Adam n'est pas sorti directement de Dieu comme ce fût le cas de Jésus qui se trouvait déjà en Dieu, avant qu'Abraham fût, avant qu'Adam fût. Adam est sorti de la poussière, de la création.
Dans Jean 8:58
Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis.

 il faut remettre cette phrase dans son contexte donc pour cela relie plus haut ou jésus psl dit :
Jean 8 :54 Jésus répondit : Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien. C'est mon PÈRE qui me glorifie, lui que vous dites être votre DIEU,
DANS Jean [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]-et vous ne le connaissez pas ; mais moi, je le connais ; et si je disais : "Je ne le connais pas", je serais semblable à vous, un menteu.r. Mais je le connais et je garde sa parole

Donc il dit bien je garde « SA PAROLE » pas ma parole

Dans Jean [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]-Abraham, votre père, exulta à la pensée qu'il verrait mon Jour. Il l'a vu et fut dans la joie.

Donc Dieu a montre a Abraham la gloire de jésus psl .il l’a vu et il s’est réjouit alors qu’il n’était pas encore née.les juifs lui disent après « tu n’as même pas 50ans » et tu dis avoir vu Abraham
Cela ne voudrait dire au grand maximum que le fait que l'esprit de Jésus soit créé avant la création de l'univers ,mais cela n'as rien a dire avec la divinité de Jésus pbsl.

d'autres prophètes ayant existé avant leur naissance :

La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots: 1.5 Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations. Jérémie 1.4
Citation :
Dieu a fait naître son Fils qui Est avec Lui, du sein de Marie en qui il a engendré son Fils en son humanité, avec la puissance de son Esprit.
cette explication ne tient pas la route petero !!

Citation :
Jésus n'a pas été créé de poussière comme Adam, puisqu'il est sortit directement de Dieu et pas de la poussière.
jésus paix sur lui était en chair et en os il mangeait buvait dormait comme tout être humain voyons !!

CORAN 5:75. Le Messie, fils de Marie, n'était qu'un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent .


76. Dis : "Adorez-vous, au lieu d'Allah, ce qui n'a le pouvoir de vous faire ni le mal ni le bien? " Or c'est Allah qui est l'Audient et l'Omniscient.

77. Dis : "Ô gens du Livre, n'exagérez pas en votre religion, s'opposant à la vérité. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit.
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 18:27

SKIPEER a écrit:
petero a écrit:
Adam n'est pas sorti directement de Dieu comme ce fût le cas de Jésus qui se trouvait déjà en Dieu, avant qu'Abraham fût, avant qu'Adam fût. Adam est sorti de la poussière, de la création.
Dans Jean 8:58
Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis.

 il faut remettre cette phrase dans son contexte donc pour cela relie plus haut ou jésus psl dit :
Jean 8 :54 Jésus répondit : Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien. C'est mon PÈRE qui me glorifie, lui que vous dites être votre DIEU,
DANS Jean [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]-et vous ne le connaissez pas ; mais moi, je le connais ; et si je disais : "Je ne le connais pas", je serais semblable à vous, un menteu.r. Mais je le connais et je garde sa parole

Donc il dit bien je garde « SA PAROLE » pas ma parole

Dans Jean [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]-Abraham, votre père, exulta à la pensée qu'il verrait mon Jour. Il l'a vu et fut dans la joie.

Donc Dieu a montre a Abraham la gloire de jésus psl .il l’a vu et il s’est réjouit alors qu’il n’était pas encore née.les juifs lui disent après « tu n’as même pas 50ans » et tu dis avoir vu Abraham
Cela ne voudrait dire au grand maximum que le fait que l'esprit de Jésus soit créé avant la création de l'univers ,mais cela n'as rien a dire avec la divinité de Jésus pbsl.

d'autres prophètes ayant existé avant leur naissance :

La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots: 1.5 Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations. Jérémie 1.4
Citation :
Dieu a fait naître son Fils qui Est avec Lui, du sein de Marie en qui il a engendré son Fils en son humanité, avec la puissance de son Esprit.
cette explication ne tient pas la route petero !!

Relis bien les versets que tu m'as donné :

"Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais ...". Dieu ne dit pas "tu étais". Dieu nous connais tous avant que nous soyons conçus dans le sein de notre mère, car Dieu voit tout d'avance. Very Happy Dieu savait, avant que Jérémie soit conçu dans le sein de sa mère, que Jérémie serait prophète ; et avant même qu'il soit sorti du sein de sa mère, une fois conçu, il l'a consacré prophète.

Aucun rapport avec Jésus qui, lui, Est, c'est à dire "existe" avant qu'Abraham fût, c'est à dire bien avant qu'il soit conçu dans le sein de Marie.

Explique-moi aussi cette parole que Jésus prononce alors qu'il est sur la terre au milieu de ses Apôtres :

"24 Père, ceux que vous m'avez donnés, je veux que là où je suis, ils y soient avec moi, afin qu'ils voient la gloire que vous m'avez donnée, parce que vous m'avez aimé avant la création du monde. (Jean (CP) 17)

Explique-moi de quoi parle Jésus, en disant que là où Il Est, il veut que ses Apôtres soient avec Lui pour contempler sa gloire que son Père lui a donné avant la création du monde ?

Explique-moi ce que c'est que cette gloire dont Est rempli Jésus, et qu'on ne peut voir que lorsqu'on est avec Lui, là où Il Est avant la création du monde ?

Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 18:37

SKIPEER a écrit:
Citation :
Jésus n'a pas été créé de poussière comme Adam, puisqu'il est sortit directement de Dieu et pas de la poussière.
jésus paix sur lui était en chair et en os il mangeait buvait dormait comme tout être humain voyons !!

Jésus était en chair et en os, après avoir reçu un corps humain dans le sein de Marie. Avant de sortir de Dieu, de descendre du Ciel dans le sein de Marie, dans le corps que lui a donné Marie, Jésus Est une personne divine qui ne fait qu'Un seul Esprit avec Dieu son Père.

Oui, Jésus, le Verbe de Dieu devenu homme, tout en gardant en son Esprit sa nature divine, mangeait, buvait, dormait, allait aux toilettes, comme tous ceux qui ont un corps humain. On peux même dire que Jésus a eu des érections comme tout homme, même s'il n'a jamais eu de rapports sexuels. Jésus a vécu tout ce que les hommes ont vécus, excepté le péché.

SKIPEER a écrit:
CORAN 5:75. Le Messie, fils de Marie, n'était qu'un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent .

Ce que tu me dis là c'est une pensée humaine, exprimée par l'auteur du Coran ; pensée humaine qu'il a fait passer pour une révélation de Dieu. Tout comme lorsqu'il annonce que Jésus n'a pas été crucifié, il exprimait sa propre croyance, une croyance humaine.

Jésus nous a montré combien il possédait les pouvoirs que Dieu avait pour commander à la création, jusqu'à se faire ressusciter et diviniser son corps.

SKIPEER a écrit:
76. Dis : "Adorez-vous, au lieu d'Allah, ce qui n'a le pouvoir de vous faire ni le mal ni le bien? " Or c'est Allah qui est l'Audient et l'Omniscient.

77. Dis : "Ô gens du Livre, n'exagérez pas en votre religion, s'opposant à la vérité. Ne suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela, qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin droit.

Ce sont les paroles d'un homme qui à l'image des judéonazaréen ne croyait pas en la divinité de Jésus.

Nous possédons suffisamment de paroles de Jésus, dans les Evangiles, avec lesquelles il nous révèle qu'il n'était pas un homme comme les autres, qu'il était, tout en étant homme, pleinement Dieu en son Esprit, dans son union avec son Père.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 19:26

Tout dabord pour le passage que tu qui fait l'objet de notre discussion la métaphore éclate dans ce langage, car Abraham paix  sur lui n’a pas vu le jour de sa naissance ni le jour ou jésus psl  fut envoye, ni le jour où il acquit la troisième substance, , car tout cela a eu lieu après Abraham psl.
Quand donc Abraham psl  fut avisé de la mission confiée à jesus psl  de guider le monde et de tout ce qu’il devait accomplir pour le bien des fidèles, suivant les dispositions de la Loi qu’il apportait, il s’en réjouit.
le mot  “Voir” ici, est mis pour cette perception intellectuelle qui constitue la connaissance de quelque chose en non pour la vision oculaire.



Donc l’antériorité de la vision d'Abraham paix sur lui  ne peut aucunement être ici rapportée à l'humanité, fût-elle considérée séparée de la Divinité ou unie à elle. Elle ne peut être non plus rattachée à la troisième Substance divine, car toutes ces choses sont d’existence récente et ne pouvaient exister déjà du temps d’Abraham . Mais ce qui est visé ici par l’antériorité c’est la connaissance qu'avait Abraham du décret éternel d’Allah relatif à la mission de Jésus, et à tout ce qui s’y rattachait pour la conduite des peuples vers la Vérité. C’est cela qui l’a porté à se réjouir.
 
 il était dit que le nom des prophètes étaient connus de Dieu avant même la naissance d'Abraham!.

Sinon que comprendre de ce passage de Salomon dans proverbes:

8.22 L'Éternel m'a créée la première de ses oeuvres, Avant ses oeuvres les plus anciennes.
8.23 J'ai été établie depuis l'éternité, Dès le commencement, avant l'origine de la terre.
8.24 Je fus enfantée quand il n'y avait point d'abîmes, Point de sources chargées d'eaux;
8.25 Avant que les montagnes soient affermies, Avant que les collines existent, je fus enfantée;
8.26 Il n'avait encore fait ni la terre, ni les campagnes, Ni le premier atome de la poussière du monde
Faut-il comprendre que le premier de la création c'est Salomon et qu'il vient en premier avant jésus en divinité!.

 
 
et  ce qui est dit sur Melchisédek dans hébreux:

7.1 En effet, ce Melchisédek, roi de Salem, sacrificateur du Dieu Très Haut, -qui alla au-devant d'Abraham lorsqu'il revenait de la défaite des rois, qui le bénit,

7.2 et à qui Abraham donna la dîme de tout, -qui est d'abord roi de justice, d'après la signification de son nom, ensuite roi de Salem, c'est-à-dire roi de paix, -
7.3 qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n'a ni commencement de jours ni fin de vie, -mais qui est rendu semblable au Fils de Dieu, -ce Melchisédek demeure sacrificateur à perpétuité.

Si jésus a une mère et pas de père,Melshisédek n'a ni père ni mère,qui n'a ni commencement ni fin de vie et cela c'est les caractéristiques de Dieu qui n'a ni commencement ni fin!.


Ce qui fait qu'on doit comprendre que quelqu'un qui se trouve avant Abraham ou jean baptiste ne veut pas dire qu'il est divin mais que Dieu a donné à ces gens là un statut spécial mais qui n'entre nullement dans la divinité .Comme il se peut que parfois ces paroles sont dit en paraboles comme il est connu de jésus qu'il parle beaucoup en parabole!.
petero a écrit:
24 Père, ceux que vous m'avez donnés, je veux que là où je suis, ils y soient avec moi, afin qu'ils voient la gloire que vous m'avez donnée, parce que vous m'avez aimé avant la création du monde. (Jean (CP) 17)

Explique-moi de quoi parle Jésus, en disant que là où Il Est, il veut que ses Apôtres soient avec Lui pour contempler sa gloire que son Père lui a donné avant la création du monde ?
Tout ceci ne montre rien de spécial a propos de  Jésus paix sur lui .
au contraire elle démontre que jesus n'est qu'un messager de Dieu et qu'il a seulement une place supérieure a celle des autres tout comme les autres prophetes .

Jean 5:30 Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j`entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m`a envoyé.


Jean 8:40 Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi un homme qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l`a point fait.


jean 10:17 Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui: Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle?
10:18 Jésus lui dit: Pourquoi m`appelles-tu bon? Il n`y a de bon que Dieu seul.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 19:34

petero a écrit:
Oui, Jésus, le Verbe de Dieu devenu homme, tout en gardant en son Esprit sa nature divine, mangeait, buvait, dormait, allait aux toilettes, comme tous ceux qui ont un corps humain. On peux même dire que Jésus a eu des érections comme tout homme, même s'il n'a jamais eu de rapports sexuels.

Alors ceci est en contradiction avec :

Nombre 23:19 Dieu n'est point un homme pour menti.r, Ni fils d'un homme pour se repentir. Ce qu'il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu'il a déclaré, ne l'exécutera-t il pas?


osée 11:9
Je n'agirai pas selon mon ardente colère, Je renonce à détruire Ephraïm; Car je suis Dieu, et non pas un homme, Je suis le Saint au milieu de toi; Je ne viendrai pas avec colère.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je n'exécuterai point l'ardeur de ma colère, je ne retournerai point à détruire Ephraïm; car je suis le [Dieu] Fort, et non pas un homme; je suis le Saint au milieu de toi, et je n'entrerai point dans la ville.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je ne donnerai pas cours à l'ardeur de ma colere, je ne detruirai pas de nouveau Ephraim; car je suis Dieu, et non pas un homme, -le Saint, au milieu de toi; et je ne viendrai pas avec colere.

Citation :
Ce sont les paroles d'un homme qui à l'image des judéonazaréen ne croyait pas en la divinité de Jésus.

Nous possédons suffisamment de paroles de Jésus, dans les Evangiles, avec lesquelles il nous révèle qu'il n'était pas un homme comme les autres, qu'il était, tout en étant homme, pleinement Dieu en son Esprit, dans son union avec son Père.

No Non désolé de te décevoir petero mais jésus paix sur lui n'a jamais revendique  une quelconque divinité 


j'attends que tu réponde bien sur a la question de ce topic !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
nickel

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 19:37

SKIPEER a écrit:
Tout dabord pour le passage que tu qui fait l'objet de notre discussion la métaphore éclate dans ce langage, car Abraham paix  sur lui n’a pas vu le jour de sa naissance ni le jour ou jésus psl  fut envoye, ni le jour où il acquit la troisième substance, , car tout cela a eu lieu après Abraham psl.
Quand donc Abraham psl  fut avisé de la mission confiée à jesus psl  de guider le monde et de tout ce qu’il devait accomplir pour le bien des fidèles, suivant les dispositions de la Loi qu’il apportait, il s’en réjouit.
le mot  “Voir” ici, est mis pour cette perception intellectuelle qui constitue la connaissance de quelque chose en non pour la vision oculaire.



Donc l’antériorité de la vision d'Abraham paix sur lui  ne peut aucunement être ici rapportée à l'humanité, fût-elle considérée séparée de la Divinité ou unie à elle. Elle ne peut être non plus rattachée à la troisième Substance divine, car toutes ces choses sont d’existence récente et ne pouvaient exister déjà du temps d’Abraham . Mais ce qui est visé ici par l’antériorité c’est la connaissance qu'avait Abraham du décret éternel d’Allah relatif à la mission de Jésus, et à tout ce qui s’y rattachait pour la conduite des peuples vers la Vérité. C’est cela qui l’a porté à se réjouir.
 
 il était dit que le nom des prophètes étaient connus de Dieu avant même la naissance d'Abraham!.

Sinon que comprendre de ce passage de Salomon dans proverbes:

8.22 L'Éternel m'a créée la première de ses oeuvres, Avant ses oeuvres les plus anciennes.
8.23 J'ai été établie depuis l'éternité, Dès le commencement, avant l'origine de la terre.
8.24 Je fus enfantée quand il n'y avait point d'abîmes, Point de sources chargées d'eaux;
8.25 Avant que les montagnes soient affermies, Avant que les collines existent, je fus enfantée;
8.26 Il n'avait encore fait ni la terre, ni les campagnes, Ni le premier atome de la poussière du monde
Faut-il comprendre que le premier de la création c'est Salomon et qu'il vient en premier avant jésus en divinité!.

 


Je ne vois pas le lien que tu fais dans proverbes avec des prophètes ou des hommes
Il est  dit dans 8:12 de qui il s agit ; de la sagesse

8:12 Moi, la sagesse, j'ai pour demeure le discernement, Et je possède la science de la réflexion.

Il ne peut pas s agir de Salomon


Dernière édition par nickel le Lun 04 Jan 2016, 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 19:38

SKIPEER a écrit:
jésus paix sur lui était en chair et en os il mangeait buvait dormait comme tout être humain voyons !!

Ben oui !
Jésus est un vrai homme, il est 100 % homme, il est donc normal qu'il ait dû apprendre à marcher, à parler, à bien se conduire, à prier, comme n'importe quel homme.
Jésus est semblable aux hommes à l'exclusion du péché (Hébreux 4, 15).



Quant à la divinité de Jésus, tu ne veux pas y croire,...  tant pis pour toi !
La foi en la divinité de Jésus donne la Vie éternelle :
« Celui qui croit en lui n’est pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il ne croit pas au nom du Fils unique de Dieu. » (Jean 3, 18).

Jésus est 100 % Dieu.
Jésus a une double nature,
totalement humaine,
et totalement divine.





Tant pis pour toi, Skipeer, c'est ton choix !
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 19:41

SKIPEER a écrit:


No Non désolé de te décevoir petero mais jésus paix sur lui n'a jamais revendique  une quelconque divinité 


j'attends que tu réponde bien sur a la question de ce topic !! Very Happy

Jésus n'a pas dit non plus que Mohamed serait le Paraclet l'ultime prophète de Dieu... cela signifie donc que Mohamed n'est pas prophète.

Jésus n'a pas dit que le Coran serait la Parole de Dieu, cela signifie donc que le Coran n'est pas la Parole de Dieu.









Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 19:43

Pierresuzanne a écrit:
Jésus est semblable aux hommes à l'exclusion du péché

Prouve le STP QU'IL N'A JAMAIS PÉCHÈ??

Des passages bibliques STP ....
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    Lun 04 Jan 2016, 19:45

Pierresuzanne a écrit:
SKIPEER a écrit:


No Non désolé de te décevoir petero mais jésus paix sur lui n'a jamais revendique  une quelconque divinité 


j'attends que tu réponde bien sur a la question de ce topic !! Very Happy

Jésus n'a pas dit non plus que Mohamed serait le Paraclet l'ultime prophète de Dieu... cela signifie donc que Mohamed n'est pas prophète.

Jésus n'a pas dit que le Coran serait la Parole de Dieu, cela signifie donc que le Coran n'est pas la Parole de Dieu.
lol!   c'est jésus paix sur lui ou toi qui l'affirme ?!!

Moise paix sur lui non plus n'a pas dit que jésus paix sur lui était prophete selon toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi jesus psl n'a jamais dit de son vivant qu'il etait DIEU ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi JESUS est-Il venu sur la terre ?
» JESUS est venu sur terre pourquoi ?
» Le sacrifice de Jesus a-t-il un sens ?
» Sondage chez les cathos américains - Pourquoi deviennent-ils protestants ?
» JESUS APPARAIT A SA MERE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: