Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ChrisLam
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Jeu 9 Juil - 15:34

Rappel du premier message :

9 juillet 2015

L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.

Votre avis SVP et sans sous entendu.

_________________
Ton Cœur est fait pour Aimer , et non pour trahir.
Ta langue est faite pour bénir, et non pour maudire.
Tes mains sont faites pour donner, et non pour frapper.
Tes yeux sont fait pour contempler, et non pour convoiter.
Si tu crois que Dieu ne t'écoute pas ,
Écoute le Tu sauras peut-être pourquoi il ne t'écoute pas.
Musulmans, Juifs, Chrétiens, Athées. tu es Mon prochain.
N'acceptera jamais qu'on puisse dire de Jésus qu'il ait fait semblant.
Ne traitera jamais un autre croyant de mécréant par ce qu'il suit Moïse ou Mohammed.
Accepte les désaccords mais jamais la discrimination sexuelle, raciale, religieuse.
Donne son avis mais ne juge pas la foi de ses interlocuteurs.
______________________
LA FOI en Dieu n'est pas à être jugée par les Hommes.
LA FOI en Dieu ne laisse pas de place au fatalisme.
LA FOI en Dieu refuse le fondamentalisme.
Chacun y apporte sa vision de la FOI
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:14

Thedjezeyri14 a écrit:

Je ne suis pas sûr que petite voix parlait de ça j'ai plutôt compris que même en ayant la nationalité française il faut continuer à prouver .

Rien à prouver, mais vivre selon la culture du pays où l'on vit est naturelle. C'est quand quelques chose coupent les enfants d'immigrés de leur culture qui n'est pas normal.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:14

La petite voix a écrit:


C'est pas une question de prouver mais vivre. Pour être Français il faut vivre comme un Français. C'est la base de l'intégration.

Il y a une seul façon d'être français ?? J'ai un peu de misère à saisir ce que tu veux dire il faudrait que tu développer un peu plus .


Mais , une chose est sûr quelqu'un qui a la nationalité française n'a rien à prouver à quiconque même en étant de souche immigré .. s'il commet une infraction il finira en prison comme tout français mais , s'il en commet pas il sera libre comme l'air et français comme Zizou ... enfin , je ne suis pas français je n'en sais pas grande chose mais , c'est l'image que mes connaissances française me donne .
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:16

C'est quoi vivre comme un Français?


Est ce qu'une nationalité se mérite? Si oui le mérite s' hérite t il?

Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:20

La petite voix a écrit:
En opposant français et musulmans, tu ne fais que confirmer que l'islam est extérieur à la culture Française dans laquelle tu t'es construit.


C'est une blague j’espère.

Qui crée une opposition ?

Tu as lu le commentaire de Rosarum ? Que tu as Validé !

Et tu ose me dire que ces moi qui crée une opposition entre être Français et être musulman?

Je suis Français et la religion musulman n’enlève en rien mes valeurs Française !

Je dirais même plus elle complète mon humanisme et mes valeurs Française !

les petits esprits attaque les gens, les grands esprits attaque les idées

Tu es quand même vicieuse dans ta manière de remixer ton intervention pour que cela retombe sur un interlocuteur

La petite voix tu n'est pas plus française..

Que moi

Que Cyril

Ni même d'un Français musulman qui aurais un double nationalité..

Tu ne crois pas au multiculturalisme, tu ne crois donc pas en la France et son incroyable mélange culturel qui est une richesse au milles facettes Very Happy

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:21

La petite voix a écrit:
cailloubleu* a écrit:


Oui et même avec un parent français, on a dû fournir beaucoup de papiers pour mon fils l'an dernier, il avait même eu des papiers francais jusqu'à l'age de  15 ans et puis pendant 20 ans il ne s'en est plus préoccupé et il a failli perdre sa nationalité française, il est franco-allemand.

Un enfant d'immigré né en France doit prouver son désir d'être français en faisant la demande.
Tiens voici les info:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je me demande à quoi sert la double nationalité. C'est comme s'écarteler, puis ce n'est pas juste pour les autres qui n'ont pas de double statut. Il est logique de garder ou prendre la nationalité du pays où l'on réside quand on est "métissé" (oui je prend ce terme parce que je ne vois pas pourquoi il serai réservé aux personnes extra européenne).

Ce n'est pas le statut de double nationalité qui t'écartèle, petite voix, c'est le fait que tu as véritablement 2 nationalités par ta naissance et ton attachement. Tu ne peux pas choisir, c'est comme choisir entre son père et sa mère.
Avoir deux nationalités c'est avoir mal lorsque quelqu'un parle mal d'une patrie, puis d'avoir mal lorsqu'un autre parle mal de ton autre patrie.
Ce n'est pas une histoire de papier mais d'émotion et de sentiments.


Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:24

Thedjezeyri14 a écrit:


Il y a une seul façon d'être français ?? J'ai un peu de misère à saisir ce que tu veux dire il faudrait que tu développer un peu plus .


Mais , une chose est sûr quelqu'un qui a la nationalité française n'a rien à prouver à quiconque même en étant de souche immigré .. s'il commet une infraction il finira en prison comme tout français mais , s'il en commet pas il sera libre comme l'air et français comme Zizou ... enfin , je ne suis pas français je n'en sais pas grande chose mais , c'est l'image que mes connaissances française me donne .

Ce n'est pas une question de façon d'être mais de façon de vivre de transmission de traditions. La culture par définition est un héritage qui se transmet.
Je ne comprend pas pourquoi tu imagine que l'on puisse retirer la nationalité française a un enfant d'immigrés. Si jamais la loi du droit change, elle change pour les enfants qui naîtront dans le futur pas pour les autres.

Je t'invite à aller discuter sur le sujet que j'ai ouvert sur "L'attachement à la terre".

Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:28

Allbatar a écrit:
La petite voix a écrit:
En opposant français et musulmans, tu ne fais que confirmer que l'islam est extérieur à la culture Française dans laquelle tu t'es construit.


C'est une blague j’espère.

Qui crée une opposition ?

Tu as lu le commentaire de Rosarum ? Que tu as Validé !

Et tu ose me dire que ces moi qui crée une opposition entre être Français et être musulman?

Je suis Français et la religion musulman n’enlève en rien mes valeurs Française !

Je dirais même plus elle complète mon humanisme et mes valeurs Française !

les petits esprits attaque les gens, les grands esprits attaque les idées

Tu es quand même vicieuse dans ta manière de remixer ton intervention pour que cela retombe sur un interlocuteur

La petite voix tu n'est pas plus française..

Que moi

Que Cyril

Ni même d'un Français musulman qui aurais un double nationalité..

Tu ne crois pas au multiculturalisme, tu ne crois donc pas en la France et son incroyable mélange culturel qui est une richesse au milles facettes Very Happy

Waw tu t'excite tout seul....

Rosarum expliquera certainement les choses mieux que moi puisque j'ai un petit esprit (Lol).

Ce n'est pas une question de plus ou de moins être mais d'être tout court.
Quand la culture Française est occulté l'identité Française l'est aussi. C'est logique.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:30

cailloubleu* a écrit:
La petite voix a écrit:


Je me demande à quoi sert la double nationalité. C'est comme s'écarteler, puis ce n'est pas juste pour les autres qui n'ont pas de double statut. Il est logique de garder ou prendre la nationalité du pays où l'on réside quand on est "métissé" (oui je prend ce terme parce que je ne vois pas pourquoi il serai réservé aux personnes extra européenne).

Ce n'est pas le statut de double nationalité qui t'écartèle, petite voix, c'est le fait que tu as véritablement 2 nationalités par ta naissance et ton attachement. Tu ne peux pas choisir, c'est comme choisir entre son père et sa mère.
Avoir deux nationalités c'est avoir mal lorsque quelqu'un parle mal d'une patrie, puis d'avoir mal lorsqu'un autre parle  mal de ton autre patrie.
Ce n'est pas une histoire de papier mais d'émotion et de sentiments.



En plus avoir deux cultures est une richesse, que certains ne voit pas.

Celui qui diffère de moi loin de me léser m'enrichit, il en va de même pour un double cultures et ainsi de suite

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:30

cailloubleu* a écrit:

Ce n'est pas le statut de double nationalité qui t'écartèle, petite voix, c'est le fait que tu as véritablement 2 nationalités par ta naissance et ton attachement. Tu ne peux pas choisir, c'est comme choisir entre son père et sa mère.
Avoir deux nationalités c'est avoir mal lorsque quelqu'un parle mal d'une patrie, puis d'avoir mal lorsqu'un autre parle  mal de ton autre patrie.
Ce n'est pas une histoire de papier mais d'émotion et de sentiments.

Oui c'est précisément pour cela que je trouve que le droit du sol n'est pas une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:35

La petite voix a écrit:


Waw tu t'excite tout seul....

Rosarum expliquera certainement les choses mieux que moi puisque j'ai un petit esprit (Lol).

Ce n'est pas une question de plus ou de moins être mais d'être tout court.
Quand la culture Française est occulté l'identité Française l'est aussi. C'est logique.

Que veut tu je suis attaché a ma France mais je suis un amoureux de la cultures étrangère qui a tellement de chose intéressante qui enrichisse ma culture global, mon âme et ma vision mon regard du monde.

Je suis contre le nationalisme irréfléchie.

La France c'est construit avec le mélange des cultures, rien que la langue Française est un exemple de ce mélange.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:35

La petite voix a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Tu veux dire qu'un enfant d'immigré même né en France doit prouver qu'il est français ??

C'est pas une question de prouver mais vivre. Pour être Français il faut vivre comme un Français. C'est la base de l'intégration.

Selon toi, qui est le français qui doit servir de référence ?

Faut il être de gauche ou de droite ? faut il aimer Ravel plutôt que Daf Punk ? préférer la blanquette de veau au cassoulet ?
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:40

Allbatar a écrit:
En plus avoir deux cultures est une richesse, que certains ne voit pas.

Celui qui diffère de moi loin de me léser m'enrichit, il en va de même pour un double cultures et ainsi de suite

Tu t'imagines des choses tout seul. Je t'ai dis que le métissage permettait au culture de se mélanger. Le cas des enfants d'immigrés en France et différent car ils s'agit de couples d'étrangers qui viennent en France et qui n'arrivent pas à créer un lien suffisamment fort pour que leurs enfants se sentent attaché à leur terre. D'ailleurs ils maintiennent les enfants dans leur culture (étrangère) en les coupant d'une certaine façon de la culture de leur terre en les amenenant en vancances au bled. Je l'ai vu avec mes amis maghrébine, elles ne connaissaient pas la France, elles allaient au bled. Elles appréciaient les sorties scolaires pour voir autre chose.


Allbatar a écrit:
Que veut tu je suis attaché a ma France mais je suis un amoureux de la cultures étrangère qui a tellement de chose intéressante qui enrichisse ma culture global, mon âme et ma vision mon regard du monde.

Je suis contre le nationalisme irréfléchie.

La France c'est construit avec le mélange des cultures, rien que la langue Française est un exemple de ce mélange.

Moi aussi j'aime les autres cultures, je ne vois en quoi être patriote m'empêche d'aimer d'aimer d'autre culture. J'aime la culture anglaise par exemple, j'ai vécu la bas, et j'y retourne régulièrement. Seulement je fais la différence entre les cultures. La culture Française, n'est pas la culture anglaise.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:42

La petite voix a écrit:


Tu t'imagines des choses tout seul. Je t'ai dis que le métissage permettait au culture de se mélanger. Le cas des enfants d'immigrés en France et différent car ils s'agit de couples d'étranger qui viennent en France et qui n'arrivent pas à créer un lien suffisamment fort pour que leurs enfants se sentent attaché à leur terre. D'ailleurs ils maintienne les enfants dans leur culture en les coupant d'une certaine façon de la culture de leur terre en les amenenant en vancances au bled. Je l'ai vu avec mes amis maghrébine, elles ne connaissaient pas la France, elles allaient au bled. Elles appréciaient les sorties scolaires pour voir autre chose.  


Il y a peut être des raisons à ça ?? Quand ma fille s'inscrit à the voice et on lui saute dessus je lui demanderais peut être de s'inscrire au bled prochaine fois .. certes j'ai choisit un exemple extrême mais ce n'est sûrement pas aussi simple que tu l'imagine et puis c'est normal pour les parents ils ne vont pas renier leur passé et ont envie que leur enfants leur ressemble ...... au fait je ne veux pas trop développer j'attend de mieu comprendre ton point de vue parceque tu en dis pas assez ...
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:44

Tonton a écrit:

Selon toi, qui est le français qui doit servir de référence ?

Faut il être de gauche ou de droite ? faut il aimer Ravel plutôt que Daf Punk ? préférer la blanquette de veau au cassoulet ?

Ben déjà être attaché au terroir. Blanquette ou cassoulet c'est comme tu veux LOL
Ce sont des plats qui sont issue de la culture Française développé sur des siècles.
D'ailleurs j'avais lu dans excellent magasine l'histoire de la gastronomie française, comment elle est née, c'est passionnant!
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:46

Thedjezeyri14 a écrit:

Il y a peut être des raisons à ça ?? Quand ma fille s'inscrit à the voice et on lui saute dessus je lui demanderais peut être de s'inscrire au bled prochaine fois .. certes j'ai choisit un exemple extrême mais ce n'est sûrement pas aussi simple que tu l'imagine et puis c'est normal pour les parents ils ne vont pas renier leur passé et ont envie que leur enfants leur ressemble ...... au fait je ne veux pas trop développer j'attend de mieu comprendre ton point de vue parceque tu en dis pas assez ...

Hein? N'importe quoi.
Oh ben punaise, je suis suffisamment explicite.
Je ne sais pas comment je pourrais l'expliquer mieux. Après si l'un veut m'enfermer dans un truc c'est son problème pas le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:46

Au fait,

Le cassoulet est un plat exotique. Les fayots c'est pas français, ça vient d'Amérique. Le hachis parmentier aussi, la patate c'est pas français.

Un peu de sérieux, le musulman français n'est pas un musulman saoudien. C'est justement ce qui inquiètent les wahhabites. Le pourquoi, ils font autant de bruit. Ils voient bien que l'islam évolue en raison justement d'un brassage culturel.

Tous ces gens, y compris les ultra nationalistes français, s’inquiètent bien inutilement. On peut pas éviter les brassages culturels, on parle d'ailleurs de mondialisation. Mais, si nous regardons de plus prêts, rien ne disparaît vraiment. C'est un brassage.

On prend des fayots ou des patates et on en fait des plats français. On vient des îles et on partage le columbo. Chacun conserve ses racines quelque part. La Bretagne est française, mais les bretons n'en demeurent pas moins bretons.

Pourquoi voudriez vous qu'il en soit autrement avec un musulman français ? lui aussi garde ses racines quelque part.


La petite voix a écrit:
Tonton a écrit:
Selon toi, qui est le français qui doit servir de référence ?

Faut il être de gauche ou de droite ? faut il aimer Ravel plutôt que Daf Punk ? préférer la blanquette de veau au cassoulet ?

Ben déjà être attaché au terroir. Blanquette ou cassoulet c'est comme tu veux LOL
Ce sont des plats qui sont issue de la culture Française développé sur des siècles.
D'ailleurs j'avais lu dans excellent magasine l'histoire de la gastronomie française, comment elle est née, c'est passionnant!

Ben non, pour le cassoulet s'est mort, les fayots s'est au départ, un produit d'importation, c'est pas français.

La gastrotomie française, c'est construite sur l'importation, au départ surtout latine, mais aussi alimenté par l'arrivée des fraises ou des pommes de terre.

Encore aujourd'hui, si la gastronomie française est aussi prestigieuse, c'est parce que le principe de l'échange s'établie encore sur la curiosité de ce que font les autres.

Certes, de part sa situation géographique, le pays a toujours pu jouir des influences étrangères. La cuisine basque et la cuisine alsacienne, c'est pas la même chose.

Mais cette richesse s'entretient toujours, même si aujourd'hui, les maîtres cuisinier ont l'audace de regarder vers le japon ou autres des pays les plus lointains.

C'est pareil pour la culture française, elle est le fruit de bien des brassages. Alors, moi je suis bien content que l'on puisse bénéficier aussi des apports de la culture musulmane, car vois tu dans mes choix, je préfère quand même le couscous au Mcdo.

Mais il semblerait que les influences américaines dérangent moins. Vive Mickey !  Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:53

Tonton a écrit:
Au fait,

Le cassoulet est un plat exotique. Les fayots c'est pas français, ça vient d'Amérique. Le hachis parmentier aussi, la patate c'est pas français.

Un peu de sérieux, le musulman français n'est pas un musulman saoudien. C'est justement ce qui inquiètent les wahhabites. Le pourquoi, ils font autant de bruit. Ils voient bien que l'islam évolue en raison justement d'un brassage culturel.

Tous ces gens, y compris les ultra nationalistes français, s’inquiètent bien inutilement. On peut pas éviter les brassages culturels, on parle d'ailleurs de mondialisation. Mais, si nous regardons de plus prêts, rien ne disparaît vraiment. C'est un brassage.

On prend des fayots ou des patates et on en fait des plats français. On vient des îles et on partage le columbo. Chacun conserve ses racines quelque part. La Bretagne est française, mais les bretons n'en demeurent pas moins bretons.

Pourquoi voudriez vous qu'il en soit autrement avec un musulman français ? lui aussi garde ses racines quelque part.

Oh lala pauvre de nous, vous ne comprenez rien.
Je ne trouve pas ça cool de comparer les étranger à des légumes LOL Non je deconne
Les humains ne peuvent pas embrasser toutes les cultures. Donc je ne vois pas comment les Français le pourrait.


Tonton a écrit:
Ben non, pour le cassoulet s'est mort, les fayots s'est au départ, un produit d'importation, c'est pas français.

La gastrotomie française, c'est construite sur l'importation, au départ surtout latine, mais aussi alimenté par l'arrivée des fraises ou des pommes de terre.

Encore aujourd'hui, si la gastronomie française est aussi prestigieuse, c'est parce que le principe de l'échange s'établie encore sur la curiosité de ce que font les autres.

Certes, de part sa situation géographique, le pays a toujours pu jouir des influences étrangères. La cuisine basque et la cuisine alsacienne, c'est pas la même chose.

Mais cette richesse s'entretient toujours, même si aujourd'hui, les maîtres cuisinier ont l'audace de regarder vers le japon ou autres des pays les plus lointains.

C'est pareil pour la culture française, elle est le fruit de bien des brassages. Alors, moi je suis bien content que l'on puisse bénéficier aussi des apports de la culture musulmane, car vois tu dans mes choix, je préfère quand même le couscous au Mcdo.

Mais il semblerait que les influences américaines dérangent moins. Vive Mickey !  Pourquoi ?  

Oui il est évident que les cultures s'influencent, mais elles sont différentes. Une patate n'est pas une courgette. LOL
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 15:57

Tonton a écrit:
Au fait,

Le cassoulet est un plat exotique. Les fayots c'est pas français, ça vient d'Amérique. Le hachis parmentier aussi, la patate c'est pas français.

Un peu de sérieux, le musulman français n'est pas un musulman saoudien. C'est justement ce qui inquiètent les wahhabites. Le pourquoi, ils font autant de bruit. Ils voient bien que l'islam évolue en raison justement d'un brassage culturel.

Tous ces gens, y compris les ultra nationalistes français, s’inquiètent bien inutilement. On peut pas éviter les brassages culturels, on parle d'ailleurs de mondialisation. Mais, si nous regardons de plus prêts, rien ne disparaît vraiment. C'est un brassage.

On prend des fayots ou des patates et on en fait des plats français. On vient des îles et on partage le columbo. Chacun conserve ses racines quelque part. La Bretagne est française, mais les bretons n'en demeurent pas moins bretons.

Pourquoi voudriez vous qu'il en soit autrement avec un musulman français ? lui aussi garde ses racines quelque part.

Trugarez dit Tonton, Bennozh Doue deoc’h

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:08

La petite voix a écrit:
Tonton a écrit:

Ben non, pour le cassoulet s'est mort, les fayots s'est au départ, un produit d'importation, c'est pas français.

La gastrotomie française, c'est construite sur l'importation, au départ surtout latine, mais aussi alimenté par l'arrivée des fraises ou des pommes de terre.

Encore aujourd'hui, si la gastronomie française est aussi prestigieuse, c'est parce que le principe de l'échange s'établie encore sur la curiosité de ce que font les autres.

Certes, de part sa situation géographique, le pays a toujours pu jouir des influences étrangères. La cuisine basque et la cuisine alsacienne, c'est pas la même chose.

Mais cette richesse s'entretient toujours, même si aujourd'hui, les maîtres cuisinier ont l'audace de regarder vers le japon ou autres des pays les plus lointains.


C'est pareil pour la culture française, elle est le fruit de bien des brassages. Alors, moi je suis bien content que l'on puisse bénéficier aussi des apports de la culture musulmane, car vois tu dans mes choix, je préfère quand même le couscous au Mcdo.

Mais il semblerait que les influences américaines dérangent moins. Vive Mickey !  Pourquoi ?  

Oui il est évident que les cultures s'influencent, mais elles sont différentes. Une patate n'est pas une courgette. LOL


Ce que je suis en train de te dire est aussi que l'on sait montrer du doigt une femme voilée alors que notre France, notre Europe, leur système économique et leur culture, est vendu aux oligopoles du " capitalisme américain " et ça, on ne le montre pas.

Tu sais ce qu'il y a derrière les scandales des établissements pour personnes âgées dépendantes ?

C'est pas l'islam, c'est pas le salafisme.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:09

Allbatar a écrit:
Tonton a écrit:
Au fait,

Le cassoulet est un plat exotique. Les fayots c'est pas français, ça vient d'Amérique. Le hachis parmentier aussi, la patate c'est pas français.

Un peu de sérieux, le musulman français n'est pas un musulman saoudien. C'est justement ce qui inquiètent les wahhabites. Le pourquoi, ils font autant de bruit. Ils voient bien que l'islam évolue en raison justement d'un brassage culturel.

Tous ces gens, y compris les ultra nationalistes français, s’inquiètent bien inutilement. On peut pas éviter les brassages culturels, on parle d'ailleurs de mondialisation. Mais, si nous regardons de plus prêts, rien ne disparaît vraiment. C'est un brassage.

On prend des fayots ou des patates et on en fait des plats français. On vient des îles et on partage le columbo. Chacun conserve ses racines quelque part. La Bretagne est française, mais les bretons n'en demeurent pas moins bretons.

Pourquoi voudriez vous qu'il en soit autrement avec un musulman français ? lui aussi garde ses racines quelque part.

Trugarez dit Tonton, Bennozh Doue deoc’h

?
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:11

La petite voix a écrit:
Allbatar a écrit:


En plus avoir deux cultures est une richesse, que certains ne voit pas.

Celui qui diffère de moi loin de me léser m'enrichit, il en va de même pour un double cultures et ainsi de suite

Tu t'imagines des choses tout seul. Je t'ai dis que le métissage permettait au culture de se mélanger. Le cas des enfants d'immigrés en France et différent car ils s'agit de couples d'étrangers qui viennent en France et qui n'arrivent pas à créer un lien suffisamment fort pour que leurs enfants se sentent attaché à leur terre. D'ailleurs ils maintiennent les enfants dans leur culture (étrangère) en les coupant d'une certaine façon de la culture de leur terre en les amenenant en vancances au bled. Je l'ai vu avec mes amis maghrébine, elles ne connaissaient pas la France, elles allaient au bled. Elles appréciaient les sorties scolaires pour voir autre chose.

Tu aimes la culture anglaise parce que c'est un exotisme pour toi, tu l'aimes pas comme si ta mère était anglaise et ton père français, avec des séjours en Angleterre où les petits anglais te traitent de "froggy" et les petits français te traitent de "rosbif" il y a aussi de la souffrance dans la double nationalité.

Ma fille et mon fils se sentent français mais français provençaux, à toutes les vacances on les embarquait pour la Provence.
Mais ils sont aussi très attachés au coin d'Allemagne où ils ont grandi.

Moi je trouve que nos Maghrébins français sont très francisés, par exemple je les trouve beaucoup plus râleurs et plus chaotiques et plus exigeants envers le service public que les Arabes d'Allemagne qu'on n'entend pas. Chacuns imitent les "nationaux"
Et je ne parle pas de la façon de conduire ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:22

Tonton a écrit:

Ce que je suis en train de te dire est aussi que l'on sait montrer du doigt une femme voilée alors que notre France, notre Europe, leur système économique et leur culture, est vendu aux oligopoles du  " capitalisme américain " et ça, on ne le montre pas.

Tu sais ce qu'il y a derrière les scandales des établissements pour personnes âgées dépendantes ?

C'est pas l'islam, c'est pas le salafisme.

Comme disait Gilbert Montagné devant un film porno: "JE NE VOIS PAS LE RAPPORT" lol!

Merci de mettre le doigt sur ce qui est en train de tuer les cultures "le capitalisme mondialisé" Le multiculturalisme est l'argument marketing pour satisfaire les consommateurs de toutes origines. Par exemple, le fait de ne plus trouver d'artisant ou peu d'ébéniste parce que Ikéa a pris le marché du meuble en Europe.
J'avais vu une vidéo à ce propos, que le but du libre échange n'étaient seulement pour les marchandises, mais pour les hommes, les cultures, pour faire du fric.
Et on le voit, les multi national se font du fric sur nous. Bref
L'argent la racine de tous les maux....
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:23

cailloubleu* a écrit:

Moi je trouve que nos Maghrébins français sont très francisés, par exemple je les trouve beaucoup plus râleurs et plus chaotiques et plus exigeants envers le service public que les Arabes d'Allemagne qu'on n'entend pas. Chacuns imitent les "nationaux"
Et je ne parle pas de la façon de conduire ! lol!

Lol True talk  pour les franco maghrébins râleurs.


Justement pour'anecdote je suis un fan finit de l'équipe national algérienne mais , cette dernière année je suis dégoûté et je songe à ne plus les supporter  Parce que la nouvelle fédération démontre un penchant anti immigré .. il trouve que nos joueurs ne sont pas assez algérien  il veulent monter les supporteurs contre ces joueurs et je suis pas mal sur que s'ils n'étaient pas vraiment au-dessus des locaux ils ne les auraient même pas convoqué  et rien que pour cela comme le dit si bien Encelade j'ai honte pour mon pays...
Revenir en haut Aller en bas
Allbatar
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:25

Tonton a écrit:
Allbatar a écrit:


Trugarez dit Tonton, Bennozh Doue deoc’h

?

Merci à toi Tonton, soi béni en breton même si je ne pense que je fais une faute d'orthographe.

N'étant pas sur de la grammaire de soi et de soyer.

_________________
Les frontières sont p'têt tracées par des soldats
Ou en vérité, tracées par des banquiers
Parait qu'Michel-Ange dessinait qu'les contours
Qu'il avait des remplisseurs pour finir l'œuvre
P'têt que Dieu n'a créé que c'qu'il nous entoure
Uniquement pour qu'on colorie l'destin de l'Homme
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:30

cailloubleu* a écrit:


Tu aimes la culture anglaise parce que c'est un exotisme pour toi, tu l'aimes pas comme si ta mère était anglaise et ton père français, avec des séjours en Angleterre où les petits anglais te traitent de "froggy" et les petits français te traitent de "rosbif" il y a aussi de la souffrance dans la double nationalité.

Ma fille et mon fils se sentent français mais français provençaux, à toutes les vacances on les embarquait pour la Provence.
Mais ils sont aussi très attachés au coin d'Allemagne où ils ont grandi.

Moi je trouve que nos Maghrébins français sont très francisés, par exemple je les trouve beaucoup plus râleurs et plus chaotiques et plus exigeants envers le service public que les Arabes d'Allemagne qu'on n'entend pas. Chacuns imitent les "nationaux"
Et je ne parle pas de la façon de conduire ! lol!

Je te dis Cailloubleu ton cas n'est pas comparable puisque tes enfants ont vécu en Allemagne pays d'origine de leur père et que tu as eu l'intelligence de leur transmettre aussi un peu de ta culture via des séjour sur tes terres (vous avez des enfants métissés). Comme je l'ai dis plus haut, ils ne connaissent pas la France. Enfin ça commence à changer avec le métissage justement, des enfants qui se marient avec des Français et font voyager un peu leur enfants en France.

Pour ce qui est de mon amour de l'Angleterre, c'est à cause des histoires, des dessins-animé, des films, qui ont nourrit mon imaginaire et m'ont donné envie d'apprendre cette culture.
Je sais qu'il y a des gens qui sont à fond sur le Japon à cause de manga, ils ont découvert une culture au travers de cela. C'est pareille pour moi. J'étais fier de dire j'étais Française là bas, et c'est même le fait de quitter la France qui m'a fait sentir à quel point j'étais attaché à ma terre.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:48

La petite voix a écrit:
Tonton a écrit:

Ce que je suis en train de te dire est aussi que l'on sait montrer du doigt une femme voilée alors que notre France, notre Europe, leur système économique et leur culture, est vendu aux oligopoles du  " capitalisme américain " et ça, on ne le montre pas.

Tu sais ce qu'il y a derrière les scandales des établissements pour personnes âgées dépendantes ?

C'est pas l'islam, c'est pas le salafisme.

Comme disait Gilbert Montagné devant un film porno: "JE NE VOIS PAS LE RAPPORT" lol!

Merci de mettre le doigt sur ce qui est en train de tuer les cultures "le capitalisme mondialisé" Le multiculturalisme est l'argument marketing pour satisfaire les consommateurs de toutes origines. Par exemple, le fait de ne plus trouver d'artisant ou peu d'ébéniste parce que Ikéa a pris le marché du meuble en Europe.
J'avais vu une vidéo à ce propos, que le but du libre échange n'étaient seulement pour les marchandises, mais pour les hommes, les cultures, pour faire du fric.
Et on le voit, les multi national se font du fric sur nous. Bref
L'argent la racine de tous les maux....

Le rapport ?

Un musulman, même salafiste, ne peut qu'être scandalisé par ce qu'il se passe autour de l'avidité de ses investisseurs qui s'enrichissent sur le dos des personnes âgées.

Quelle leçon tu veux lui donner alors que finalement, c'est lui qui est dans la raison ?

Tu n'es plus en mesure dans ce cas, de critiquer sa façon de vivre et de t'en inquiéter. Car dans ce cas, la position de ce salafiste est salutaire, c'est lui qui a raison.

Bien sûr, je ne dis pas qu'il a raison sur tout, mais sur ce point, je suis d'accord avec lui alors que je ne le suis pas avec ce gouvernement, pourtant français.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:51

Tonton a écrit:
Le rapport ?

Un musulman, même salafiste, ne peut qu'être scandalisé par ce qu'il se passe autour de l'avidité de ses investisseurs qui s'enrichissent sur le dos des personnes âgées.

Quelle leçon tu veux lui donner alors que finalement, c'est lui qui est dans la raison ?

Tu n'es plus en mesure dans ce cas, de critiquer sa façon de vivre et de t'en  inquiéter. Car dans ce cas, la position de ce salafiste est salutaire, c'est lui qui a raison.

Bien sûr, je ne dis pas qu'il a raison sur tout, mais sur ce point, je suis d'accord avec lui alors que je ne le suis pas avec ce gouvernement, pourtant français.

Oh lala je ne donnerai jamais raison au salafisme. Quand même! Tu déconne grave.


Franchement Tonton t'es à côté de la plaque. Pendant que des musulmans se battent contre le salafisme, toi tu les associe pour de mauvaises raisons.
Je préfère amplement qu'un musulman vive dans le système en n'étant pas un fou de Dieu, plutôt que hors du système dans une secte qui fabrique des terroristes.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:54

Thedjezeyri14 a écrit:
cailloubleu* a écrit:

Moi je trouve que nos Maghrébins français sont très francisés, par exemple je les trouve beaucoup plus râleurs et plus chaotiques et plus exigeants envers le service public que les Arabes d'Allemagne qu'on n'entend pas. Chacuns imitent les "nationaux"
Et je ne parle pas de la façon de conduire ! lol!

Lol True talk  pour les franco maghrébins râleurs.


Justement pour'anecdote je suis un fan finit de l'équipe national algérienne mais , cette dernière année je suis dégoûté et je songe à ne plus les supporter  Parce que la nouvelle fédération démontre un penchant anti immigré .. il trouve que nos joueurs ne sont pas assez algérien  il veulent monter les supporteurs contre ces joueurs et je suis pas mal sur que s'ils n'étaient pas vraiment au-dessus des locaux ils ne les auraient même pas convoqué  et rien que pour cela comme le dit si bien Encelade j'ai honte pour mon pays...

Et d'où viennent ces joueurs pas assez algériens?
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:57

La petite voix a écrit:
Tonton a écrit:
Le rapport ?

Un musulman, même salafiste, ne peut qu'être scandalisé par ce qu'il se passe autour de l'avidité de ses investisseurs qui s'enrichissent sur le dos des personnes âgées.

Quelle leçon tu veux lui donner alors que finalement, c'est lui qui est dans la raison ?

Tu n'es plus en mesure dans ce cas, de critiquer sa façon de vivre et de t'en  inquiéter. Car dans ce cas, la position de ce salafiste est salutaire, c'est lui qui a raison.

Bien sûr, je ne dis pas qu'il a raison sur tout, mais sur ce point, je suis d'accord avec lui alors que je ne le suis pas avec ce gouvernement, pourtant français.

Oh lala je ne donnerai jamais raison au salafisme. Quand même! Tu déconne grave.

Même quand il s'agit de parler du respect de la personne âgée ?

tu préférais peut être que je m'accorde avec tous ces gouvernements successifs qui font de l'aide à la personne une manne financière sous la simple réserve que c'est des gouvernements français et que je suis français ?

Retire moi alors ma nationalité, car une nationalité de la sorte, je peux très largement m'en passer.


La petite voix a écrit:
Franchement Tonton t'es à côté de la plaque. Pendant que des musulmans se battent contre le salafisme, toi tu les associe pour de mauvaises raisons.
Je préfère amplement qu'un musulman vive dans le système en n'étant pas un fou de Dieu, plutôt que hors du système dans une secte qui fabrique des terroristes.

Ca c'est ta vision du salafisme, tout les salafismes ne sont pas des terroristes.

Tu sais, au nom d'un pays, on peut aussi fabriquer bien des terroristes, mais dans ce cas, on leur donne le nom d'armée.

Donc par ses aspects sectaires, le nationalisme peut créer aussi bien des victimes.

J'ai entre aperçu au travail, la bande d'annonce d'un vaudeville, je sais que c'est un film connu, déjà diffusé, j'ai pas fait attention au titre, j'ai juste vu Gérard Jugnot,  en veste de cuir, un brassard nazi au bras dire : " ne vous inquiétez pas, c'est la police française ".

Le discours salafiste est dangereux pour bien des raisons, le tien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:58

cailloubleu* a écrit:


Et d'où viennent ces joueurs pas assez algériens?
de la France.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:59

Tonton a écrit:
Même quand il s'agit de parler du respect de la personne âgée ?

tu préférais peut être que je m'accorde avec tous ces gouvernements successifs qui font de l'aide à la personne une manne financière sous la simple réserve que c'est des gouvernements français et que je suis français ?

Retire moi alors ma nationalité, car une nationalité de la sorte, je peux très largement m'en passer.

Quoi?? Je comprend rien du tout. Tu débloque.


Tonton a écrit:
Ca c'est ta vision du salafisme, tout les salafismes ne sont pas des terroristes.

Tu sais, au nom d'un pays, on peut aussi fabriquer bien des terroristes, mais dans ce cas, on leur donne le nom d'armée.

Donc par ses aspects sectaires, le nationalisme peut créer aussi bien des victimes.

J'ai entre aperçu au travail, la bande d'annonce d'un vaudeville, je sais que c'est un film connu, déjà diffusé, j'ai pas fait attention au titre, j'ai juste vu Gérard Jugnot,  en veste de cuir, un brassard nazi au bras dire : " ne vous inquiétez pas, c'est la police française ".

Le discours salafiste est dangereux pour bien des raisons, le tien aussi.

De mieux en mieux, alors je suis facho c'est ça et les salafistes sont des anges.
Mon Dieu pauvre de nous.
Au cas où, j'en ai rien à faire des "origines" tant que les gens sont patriotes, mais ça vous ne le comprenez pas.

Je vais en faire part à Mario parce que je trouve ça limite.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 16:59

Thedjezeyri14 a écrit:
cailloubleu* a écrit:


Et d'où viennent ces joueurs pas assez algériens?
de la France.

Zizou? LOL

Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 17:02

La petite voix a écrit:


Zizou? LOL


Non je parle des joueurs qui jouent avec l'équipe national algérienne.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 17:03

Thedjezeyri14 a écrit:
La petite voix a écrit:


Zizou? LOL


Non je parle des joueurs qui jouent avec l'équipe national algérienne.

Les joueurs Français en question sont d'origine algérienne?
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 17:05

La petite voix a écrit:
Tonton a écrit:


Même quand il s'agit de parler du respect de la personne âgée ?

tu préférais peut être que je m'accorde avec tous ces gouvernements successifs qui font de l'aide à la personne une manne financière sous la simple réserve que c'est des gouvernements français et que je suis français ?

Retire moi alors ma nationalité, car une nationalité de la sorte, je peux très largement m'en passer.

Quoi?? Je comprend rien du tout. Tu débloque.

Pourquoi dis tu que je débloques si tu ne comprends rien du tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 17:09

La petite voix a écrit:


Les joueurs Français en question sont d'origine algérienne?

Il y a quelques uns qui sont de mère ou père français mais , la majorité sont de parents algériens oui .
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 17:10

Thedjezeyri14 a écrit:
La petite voix a écrit:


Les joueurs Français en question sont d'origine algérienne?

Il y a quelques uns qui sont de mère ou père français mais , la majorité sont de parents algériens oui .

Avec la réputation qu'ils ont.... ça se comprend.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 17:21

La petite voix a écrit:


Avec la réputation qu'ils ont.... ça se comprend.


Quelle réputation.. ce sont des joueurs professionnelles qui viennent risquer leur carrière dans les conditions catastrophique de l'Afrique et qui ont fait un parcours historique au mondiale leurs fautes c'est qu'ils ont quelque chose de "xeno" notamment leur accent arabe et cela pique les xénophobes.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 17:27

Thedjezeyri14 a écrit:
La petite voix a écrit:


Avec la réputation qu'ils ont.... ça se comprend.


Quelle réputation.. ce sont des joueurs professionnelles qui viennent risquer leur carrière dans les conditions catastrophique de l'Afrique et qui ont fait un parcours historique au mondiale leurs fautes c'est qu'ils ont quelque chose de "xeno" notamment leur accent arabe et cela pique les xénophobes.

Je pensais à cause du terrorisme en France.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 17:33

La petite voix a écrit:
Franchement Tonton t'es à côté de la plaque. Pendant que des musulmans se battent contre le salafisme, toi tu les associe pour de mauvaises raisons.
Je préfère amplement qu'un musulman vive dans le système en n'étant pas un fou de Dieu, plutôt que hors du système dans une secte qui fabrique des terroristes.

C'est toi qui es à côté de la plaque chère La petite voix.

Voir ou revoir ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Épître de Jacques
2(19):Tu crois qu'il-y-a un seul Dieu,tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent.
4(7):Soumettez vous donc à Dieu; résistez au diable,et il fuira loin de vous.


Sourate al-hajj(le pèlerinage)22,(34):
".... Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc à Lui. Et fais bonne annonce à ceux qui s'humilient."
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 27 Mar - 17:39

N'importe quoi. On parle de la même chose, sauf que lui n'aime pas le patriotisme alors il m'accuse tout en s'associant par défaut à ce qui fout le bazard dans l'islam en France et navar: le salafisme. Forcément tu acquiesce en tant pro salafiste.
Aïe aïe aïe, pauvre de nous.


Ça prouve que le salafisme exerce un pouvoir politique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Interdiction de Sortir le Soir
» Martinique : le Recteur demande l'interdiction du matériel "dangereux" de mathématiques
» Votez pour l'interdiction du maout !
» Interdiction de filets de pêche au thon
» interdiction de certains procédés dans la recherches d'une source de photocopie..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: