Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez
 

 L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
BERNARD

BERNARD


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyJeu 09 Juil 2015, 15:34

Rappel du premier message :

9 juillet 2015

L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.

Votre avis SVP et sans sous entendu.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
La petite voix




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 17:39

N'importe quoi. On parle de la même chose, sauf que lui n'aime pas le patriotisme alors il m'accuse tout en s'associant par défaut à ce qui fout le bazard dans l'islam en France et navar: le salafisme. Forcément tu acquiesce en tant pro salafiste.
Aïe aïe aïe, pauvre de nous.


Ça prouve que le salafisme exerce un pouvoir politique.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 17:47

La petite voix a écrit:
[...] Forcément tu acquiesce en tant pro salafiste.
Aïe aïe aïe, pauvre de nous.

Moi pro-salafiste ? confused

....euh, pas trop, non.

J'essaie simplement d'être objectif.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 17:52

Cyril 84 a écrit:
La petite voix a écrit:
[...] Forcément tu acquiesce en tant pro salafiste.
Aïe aïe aïe, pauvre de nous.

Moi pro-salafiste ? confused

....euh, pas trop, non.

J'essaie simplement d'être objectif.

Oh allé plusieurs fois dans des discussions tu as approuvé des salafistes et défendu. Mais tu pense ce que tu veux à ce propos, c'est pas interdit et je crois que l'on ne pourra jamais l'interdir malheureusement. Quand on voit comment certain le défendent sans même connaître ses principes.... ça fait peur. L'aveuglement des Français musulmans et Non-musulmans.... encore que les musulmans qui se battent contre ne sont pas pris au sérieux par les nons musulmans, le comble.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 18:59

Tonton a écrit:
La petite voix a écrit:
Tonton a écrit:
Le rapport ?

Un musulman, même salafiste, ne peut qu'être scandalisé par ce qu'il se passe autour de l'avidité de ses investisseurs qui s'enrichissent sur le dos des personnes âgées.

Quelle leçon tu veux lui donner alors que finalement, c'est lui qui est dans la raison ?

Tu n'es plus en mesure dans ce cas, de critiquer sa façon de vivre et de t'en  inquiéter. Car dans ce cas, la position de ce salafiste est salutaire, c'est lui qui a raison.

Bien sûr, je ne dis pas qu'il a raison sur tout, mais sur ce point, je suis d'accord avec lui alors que je ne le suis pas avec ce gouvernement, pourtant français.

Oh lala je ne donnerai jamais raison au salafisme. Quand même! Tu déconne grave.

Même quand il s'agit de parler du respect de la personne âgée ?

tu préférais peut être que je m'accorde avec tous ces gouvernements successifs qui font de l'aide à la personne une manne financière sous la simple réserve que c'est des gouvernements français et que je suis français ?

Retire moi alors ma nationalité, car une nationalité de la sorte, je peux très largement m'en passer.


La petite voix a écrit:
Franchement Tonton t'es à côté de la plaque. Pendant que des musulmans se battent contre le salafisme, toi tu les associe pour de mauvaises raisons.
Je préfère amplement qu'un musulman vive dans le système en n'étant pas un fou de Dieu, plutôt que hors du système dans une secte qui fabrique des terroristes.

Ca c'est ta vision du salafisme, tout les salafismes ne sont pas des terroristes.


Mais tous les terroristes sont des salafistes !

Le salafisme fait le lit du djihadisme par son approche rigoriste de l'Islam ; et le laisser libre en France est une erreur, je le pense, et cela inquiète de plus en plus les Français.




Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 19:16

Non le salafisme est quiétiste .

Il faut arrêter de dire de telles choses .
Ce qui amène au jihadisme c'est justement une forme de mélange des genres . Le salafiste ne tuera jamais personne . Par contre le salafisme prépare mentalement au passage aux actes criminels .

Dans la majorité le salafiste se fiche de ce qui se passe , il mène sa vie tranquillement , fait sa prière , se promène .Il ne cherche pas à changer , car le monde changera lorsque Dieu le voudra , il veille à atteindre le stade de la satisfaction (al hamdulah) et ne se mêle pas de politique , pour lui c'est haram !
Les lois ils s'en fiche , le jour où on l'empêchera de pratiquer ses prières il ira ailleurs .

Ceux qui posent problèmes , sont ceux qui croient en une dichotomie du bien et du mal , ceux qui considèrent tout ce qui n'est pas eux comme kafir (C'est ce à quoi conduit le salafisme )et qui veulent changer le monde ou se venger du monde .


Dernière édition par Red1 le Mar 27 Mar 2018, 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 19:19

Red1 a écrit:
Non le salafisme est quiétiste .

Il faut arrêter de dire de telles choses .
Ce qui amène au jihadisme c'est justement une forme de mélange des genres . Le salafiste ne tuera jamais personne . Par contre le salafisme prépare mentalement au passage aux actes criminels .

Dans la majorité le salafiste se fiche de ce qui se passe , il mène sa vie tranquillement , fait sa prière , se promène .

Waw, venant de toi je suis interloquée. D'accord. Tout le monde a été intoxiqué en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 19:21

La petite voix a écrit:
Red1 a écrit:
Non le salafisme est quiétiste .

Il faut arrêter de dire de telles choses .
Ce qui amène au jihadisme c'est justement une forme de mélange des genres . Le salafiste ne tuera jamais personne . Par contre le salafisme prépare mentalement au passage aux actes criminels .

Dans la majorité le salafiste se fiche de ce qui se passe , il mène sa vie tranquillement , fait sa prière , se promène .

Waw, venant de toi je suis interloquée. D'accord. Tout le monde a été intoxiqué en fait.

Oh écoute ne t'occupe pas de moi . Merci .
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 19:27

Red1 a écrit:
Le salafiste ne tuera jamais personne . Par contre le salafisme prépare mentalement au passage aux actes criminels .

Désolée je ne peux pas laisser passer quand je lis ça. Tu dis une chose et son contraire tranquillement. Tes idées s'entrechoquent et toi tu trouve ça à normal de dire que le salafisme est quiétiste mais qu'il prerapre à tuer. Logique! Bravo!

Je crois que je vais arrêter, parce que ça me donne mal au crâne vos histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 20:04

La petite voix a écrit:
Tonton a écrit:
Même quand il s'agit de parler du respect de la personne âgée ?

tu préférais peut être que je m'accorde avec tous ces gouvernements successifs qui font de l'aide à la personne une manne financière sous la simple réserve que c'est des gouvernements français et que je suis français ?

Retire moi alors ma nationalité, car une nationalité de la sorte, je peux très largement m'en passer.

Quoi?? Je comprend rien du tout. Tu débloque.


Tonton a écrit:
Ca c'est ta vision du salafisme, tout les salafismes ne sont pas des terroristes.

Tu sais, au nom d'un pays, on peut aussi fabriquer bien des terroristes, mais dans ce cas, on leur donne le nom d'armée.

Donc par ses aspects sectaires, le nationalisme peut créer aussi bien des victimes.

J'ai entre aperçu au travail, la bande d'annonce d'un vaudeville, je sais que c'est un film connu, déjà diffusé, j'ai pas fait attention au titre, j'ai juste vu Gérard Jugnot,  en veste de cuir, un brassard nazi au bras dire : " ne vous inquiétez pas, c'est la police française ".

Le discours salafiste est dangereux pour bien des raisons, le tien aussi.

De mieux en mieux, alors je suis facho c'est ça et les salafistes sont des anges.
Mon Dieu pauvre de nous.
Au cas où, j'en ai rien à faire des "origines" tant que les gens sont patriotes, mais ça vous ne le comprenez pas.

Je vais en faire part à Mario parce que je trouve ça limite.


Les salafistes sont pas des anges, qui a dit ça ? personne

Je dis que sur le respect des anciens, ils sont par contre plus en accord avec mes principes que ne sont tous ces gens qui s'enrichissent sur leur dos, tout français soient ils.


Après, je ne suis pas d'accord sur certains de leurs principes comme par exemple dire que l'islam n'est pas compatible avec une vie en France.

Je ne suis pas d'accord avec ça alors que toi oui, visiblement.


Comme quoi, finalement tu partages aussi certaines de leur idée en disant il faut être ceci et ne pas être cela, finalement, tu fais comme eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 20:17

La petite voix a écrit:
Red1 a écrit:
Le salafiste ne tuera jamais personne . Par contre le salafisme prépare mentalement au passage aux actes criminels .

Désolée je ne peux pas laisser passer quand je lis ça. Tu dis une chose et son contraire tranquillement. Tes idées s'entrechoquent et toi tu trouve ça à normal de dire que le salafisme est quiétiste mais qu'il prerapre à tuer. Logique! Bravo!

Je crois que je vais arrêter, parce que ça me donne mal au crâne vos histoires.
les idées arrêtées et la dichotomie préparent mentalement à la déshumanisation des autres . Cette déshumanisation amène à l'exclusion . Les salafistes s'excluent du monde qu'ils jugent comme mauvais et impur .
Jusque là il n ' y a pas de passage à l'acte . Pour le passage à l'acte il faut un mélange , il faut la volonté de changer le monde et de rendre pur ce qui est impur .Cette volonté n'existe pas dans le salafisme en France car pour lui la France est pays de kafir . Il ne désirera pas le changer .
Les différents terror.stes n'ont jamais eu la moustache rasée et une longue barbe .
http://www.institutmontaigne.org/ressources/pdfs/publications/rapport-un-islam-francais-est_-possible.pdf

P.83 à 91
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 22:18

La petite voix a écrit:
Red1 a écrit:
Non le salafisme est quiétiste .

Il faut arrêter de dire de telles choses .
Ce qui amène au jihadisme c'est justement une forme de mélange des genres . Le salafiste ne tuera jamais personne . Par contre le salafisme prépare mentalement au passage aux actes criminels .

Dans la majorité le salafiste se fiche de ce qui se passe , il mène sa vie tranquillement , fait sa prière , se promène .

Waw, venant de toi je suis interloquée. D'accord. Tout le monde a été intoxiqué en fait.


La petite voix a écrit:
Red1 a écrit:
Le salafiste ne tuera jamais personne . Par contre le salafisme prépare mentalement au passage aux actes criminels .

Désolée je ne peux pas laisser passer quand je lis ça. Tu dis une chose et son contraire tranquillement. Tes idées s'entrechoquent et toi tu trouve ça à normal de dire que le salafisme est quiétiste mais qu'il prerapre à tuer. Logique! Bravo!

Je crois que je vais arrêter, parce que ça me donne mal au crâne vos histoires.

En fait,chère La petite voix, tu ne comprend pas et ne connais pas le salafisme.

Les réflexions de Red1 et Tonton sont très pertinentes, ils ont compris ce phénomène.


Je te conseille de ne pas t'aventurer dans des domaines que tu ne maîtrises pas.

Je te préfère largement lorsque tu développes tes réflexions sur la Bible, là je trouve tes propos intéressants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 27 Mar 2018, 22:33

Moi aussi j’aime beaucoup les développements d’estandrine sur des passages bibliques Wink
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMer 28 Mar 2018, 01:35

Red1 a écrit:

les idées arrêtées et la dichotomie préparent mentalement à la déshumanisation des autres . Cette déshumanisation amène à l'exclusion . Les salafistes s'excluent du monde qu'ils jugent comme mauvais et impur .
Jusque là il n ' y a pas de passage à l'acte . Pour le passage à l'acte il faut un mélange , il faut la volonté de changer le monde et de rendre pur ce qui est impur .Cette volonté n'existe pas dans le salafisme en France car pour lui la France est pays de kafir . Il ne désirera pas le changer .
Les différents terror.stes n'ont jamais eu la moustache rasée et une longue barbe .
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

P.83 à 91
merci pour cette lecture... il faudra que je prenne le temps de le lire en entier.

Je conseille a tout ceux qui ne comprennent pas ce qu'explique Red1 de lire cela.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMer 28 Mar 2018, 06:22

Cyril 84 a écrit:
La petite voix a écrit:


Waw, venant de toi je suis interloquée. D'accord. Tout le monde a été intoxiqué en fait.


La petite voix a écrit:


Désolée je ne peux pas laisser passer quand je lis ça. Tu dis une chose et son contraire tranquillement. Tes idées s'entrechoquent et toi tu trouve ça à normal de dire que le salafisme est quiétiste mais qu'il prerapre à tuer. Logique! Bravo!

Je crois que je vais arrêter, parce que ça me donne mal au crâne vos histoires.

En fait,chère La petite voix, tu ne comprend pas et ne connais pas le salafisme.

Les réflexions de Red1 et Tonton sont très pertinentes, ils ont compris ce phénomène.


Je te conseille de ne pas t'aventurer dans des domaines que tu ne maîtrises pas.

Je te préfère largement lorsque tu développes tes réflexions sur la Bible, là je trouve tes propos intéressants.

Ah oui si je commence à parler de ce dont personne ne parle ça te feras grincer des dents, et j'en suis bien contente.
Pas besoin de connaître la doctrine pour parler du mouvement et constater les dégâts sur les musulmans. Le repli identitaire, le litteralisme, le rejet du mode de vie occidental, la non mixité, Etc etc

Red1 m'a juste prouvé que le salafisme est belle est bien une secte qui a gangrené l'islam, et personne n'est choqué.
Les musulmans lambda trouve normal qu'un homme refuse de serrer la main des femmes, qu'un piniouf exige de pouvoir faire sa prière sur le lieu de travail ou dans la rue, que les musulmans acceptent des thèses négationnistes, que déscolarisent leurs enfants pour les mettre dans des écoles où on leur bourré le crâne avec l'islam, des "grands frères" qui font là lois dans les quartiers en jouant à la police religieuse et j'en passe des meilleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMer 28 Mar 2018, 08:44

La petite voix a écrit:
[...] Les musulmans lambda trouve normal qu'un homme refuse de serrer la main des femmes, [...]

D'ailleurs c'est arrivé à un collègue il-y-a quelques mois, j'en avais fait un sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMer 28 Mar 2018, 13:46

mario-franc_lazur a écrit:
Tonton a écrit:


Même quand il s'agit de parler du respect de la personne âgée ?

tu préférais peut être que je m'accorde avec tous ces gouvernements successifs qui font de l'aide à la personne une manne financière sous la simple réserve que c'est des gouvernements français et que je suis français ?

Retire moi alors ma nationalité, car une nationalité de la sorte, je peux très largement m'en passer.




Ca c'est ta vision du salafisme, tout les salafismes ne sont pas des terroristes.


Mais tous les terroristes sont des salafistes !

Le salafisme fait le lit du djihadisme par son approche rigoriste de l'Islam ; et le laisser libre en France est une erreur, je le pense, et cela inquiète de plus en plus les Français.






Interdire, certains auraient vite fait de présenter la chose comme une forme de martyr et ils alimenteraient encore plus les arguments de Daesh en faisant l'amalgame avec l'islam.

N'est ce pas ce qu'il se passe d'ailleurs ? " voyez comment les français vous aiment pas donc rejoignez nos rangs ".


Puis, tu peux pas interdire, tu peux pas imposer la façon dont chacun pense sa religion.


Surveiller oui, mais surtout de l'intérieur, car c'est un avant tout un très gros chantier qui ne peut se faire sans l'engagement des musulmans.


Et c'est ce qu'il se passe, de l'intérieur les musulmans repensent leur religion, et de l'extérieur, l'état français surveille.


Donc attention à la vindicte populaire, cela ne donne rien de bon non plus. Les appels populistes ou populaires à l'interdit, il faut aussi savoir y mettre du recul.

Car finalement, nous sommes qui pour pouvoir prétendre interdire une chose ? Nous sommes qui pour prétendre dire aux services d'états ce qu'ils ont à faire ?


Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMer 28 Mar 2018, 13:48

Ah voilà, la peur des amalgames.

Par contre tu n'as pas peur de faire l'amalgame entre nazi et patriote Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMer 28 Mar 2018, 18:52

La petite voix a écrit:

Ah oui si je commence à parler de ce dont personne ne parle ça te feras grincer des dents, et j'en suis bien contente.
Pas besoin de connaître la doctrine pour parler du mouvement et constater les dégâts sur les musulmans. Le repli identitaire, le litteralisme, le rejet du mode de vie occidental, la non mixité, Etc etc

Red1 m'a juste prouvé que le salafisme est belle est bien une secte qui a gangrené l'islam, et personne n'est choqué.
Les musulmans lambda trouve normal qu'un homme refuse de serrer la main des femmes, qu'un piniouf exige de pouvoir faire sa prière sur le lieu de travail ou dans la rue, que les musulmans acceptent des thèses négationnistes, que déscolarisent leurs enfants pour les mettre dans des écoles où on leur bourré le crâne avec l'islam, des "grands frères" qui font là lois dans les quartiers en jouant à la police religieuse et j'en passe des meilleurs.


En Allemagne, les salafistes sont considérés comme des extrémistes. Le salafisme est la ligne directe vers le jihad, comme l’admettent les agents officiels de la Sécurité à travers l’Europe, conduisant les plus fragiles au fanatisme. « Le pont est court » a dit Alain Rodier, directeur de recherche chargé du terrorisme au Centre de recherche sur le renseignement.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tonton




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyJeu 29 Mar 2018, 04:48

La petite voix a écrit:
Ah voilà, la peur des amalgames.

Par contre tu n'as pas peur de faire l'amalgame entre nazi et patriote Rolling Eyes

C'est de la même teneur. Les risques sont les mêmes que ce soit dans le patriotisme excessif que dans un engagement religieux qui devient trop sectaire.

Car dans les 2 cas, c'est une attitude élitiste qui détermine l'individu selon ses positions sans accepter la diversité. Il est question de schéma établi, selon un critère défini en faisant rentrer les individus forcement dans des cases.

Certains disent parce que tu français, tu n'es pas un musulman comme moi

et d'autres

parce que tu es musulman, tu n'es pas un français comme moi.

C'est du pareil au même.



Maintenant pour répondre à ton questionnement, j'ai pas dit que tu es nazi. Ce n'est pas parce qu'une tendance islamophobe peut se deviner quand tu dis que culturellement l'islam n'a pas sa place en France que cela fait de toi une nazi.

C'est ton point de vue. Le mien est qu'aujourd'hui, l'islam fait parti du champ culturel français, et ce n'est pas si nouveau que ça puisque même certains mots de la langue française sont d'origine arabes.


Ce que j'ai voulu te dire, par l'exemple de " ne craignez rien c'est la police française " dit avec un brassard nazi sur le bras, est que ce n'est pas parce que c'est revendiqué " made in France " que c'est forcement du tout bon.

D'où l'exemple de la façon dont l'aide à la personne se privatise pour générer des profits de plus en plus grand au détriment du respect de la personne.

Car, ça c'est " du made in France ", c'est pas du " made in islam " car un telle chose est inconcevable dans l'esprit d'un musulman, même quand il est aussi sectaire qu'un salafiste.

Donc, si tu veux interdire l'islam ou simplement le salafisme, puisque tu te positionnes comme celle qui pense savoir où il faut faire du ménage, n'oublie pas de regarder aussi derrière la porte. Et bon courage...
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

brigit ^^


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyJeu 29 Mar 2018, 08:11

On peut simplement demander à tout culte officiel de reconnaitre la charte des droits de l'homme.

Ceux qui s'y refusent s’excluent de facto. On est pas obligé de rendre officiel ceux qui propagent le venin contre la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyJeu 29 Mar 2018, 08:48

brigit ^^ a écrit:
On peut simplement demander à tout culte officiel de reconnaitre la charte des droits de l'homme.

Ceux qui s'y refusent s’excluent de facto. On est pas obligé de rendre officiel ceux qui propagent le venin contre la démocratie.

C'est qui le culte officiel musulman ?
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptySam 31 Mar 2018, 09:26

Je viens de lire un article dans le journal que j'ai acheté hier.

Dans cette article nous lisons que, selon les services de renseignements, 25 % des musulmans des Bouches du Rhône (13) accomplissent salât djumu3a (prière rituelle du vendredi) dans des mosquées salafistes.

Il faut savoir que la très grande majorité des salafistes ne se rendent que dans des mosquées salafistes (quitte à faire beaucoup de kilomètres).
En revanche beaucoup de musulmans non-salafistes sur rendent dans des mosquées salafistes uniquement car elle est proche de leur domicile.

Enfin le département des Bouches du Rhône (13) fait partie des départements où le salafisme est le plus implanté.


L'article :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptySam 31 Mar 2018, 11:39

Cyril 84 a écrit:
Je viens de lire un article dans le journal que j'ai acheté hier.

Dans cette article nous lisons que, selon les services de renseignements, 25 % des musulmans des Bouches du Rhône (13) accomplissent salât djumu3a (prière rituelle du vendredi) dans des mosquées salafistes.

Il faut savoir que la très grande majorité des salafistes ne se rendent que dans des mosquées salafistes (quitte à faire beaucoup de kilomètres).
En revanche beaucoup de musulmans non-salafistes sur rendent dans des mosquées salafistes uniquement car elle est proche de leur domicile.

Enfin le département des Bouches du Rhône (13) fait partie des départements où le salafisme est le plus implanté.

L'article :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et surs les marché on ne parle plus provençale mais arabe dans pas mal de secteurs


Cyril 84 a écrit:
ChrisLam a écrit:
Est-ce une injustice d'avoir des voisins chrétiens ?

Est-ce normal qu'un famille musulmane exige d'un mairie que le porc soit retiré des cantine alors qu'elle a le choix des menus dans la dite cantine de l'école?

Faut pas pousser comme on dit.

J'ai le droit de manger du jambon à coté d'un musulman . Je ne lui demande pas d'en manger lui même. Et il n'a pas à me critiquer.

Et tu ne lui impose pas non plus de s'assoir à ta table.

Je ne lui impose rien. Mais si la seule place libre est celle a coté de lui ou à coté de moi on se tait et on ne fait pas scandale.
( Je reprend le cas de ce SDF musulman qui est accueillit dans notre accueil de nuit  prend à parti un autre SDF non musulman parce qu'il mange devant lui à la même table ( car il n'y en pas d'autre) une tranche de jambon.et du pâté .Prise à parti si brutale qu'il fallut faire venir les gendarmes.
Cas rare mais qui a le mérite d'être une réalité. Oui cas rare car les SDF ne font pas la fine bouche quand ils font appel à nous.)
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptySam 31 Mar 2018, 11:43

ChrisLam a écrit:


Et surs les marché on ne parle plus provençale mais arabe dans pas mal de secteurs

Tant qu'ils ne s'adressent pas en arabe à toi, où est donc le problème ?
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptySam 31 Mar 2018, 12:17

OlivierV a écrit:
ChrisLam a écrit:


Et surs les marché on ne parle plus provençale mais arabe dans pas mal de secteurs

Tant qu'ils ne s'adressent pas en arabe à toi, où est donc le problème ?
Le problème c'est qu'on ne trouve plus certains spécialité provençale a base de cochonnaille mais trs souvent des spécialité typiquement orientale. Ceci dit elles ne sont pas mauvaises.
Mais si je vais dans un marché et si je veux acheter une chocroute en alsace personne ne doit faire scandale si levoisin est musulmans etvend des spécialité qui lui sont propres.
A Nice il a eu des priére derue faite par des musulmans et il on contraint tout les commerçant à fermer boutique parce qu'il prenait toute la rue.cecla est annormal.
Et pourtant il y a des mosquées à Nice.

Moi je suis pour le donant donant au sujet des liberté religieuses.
Heureusement que la France est un pays laïc ou chacun a ledroit sans géne et sans contrainte de vivre sa Foi.
Et En France on se doit de respecter les lois républicaines sans les remettres en cause.

Au Fait comment aurait réagit les musulmans en 1905 lorsque la république à voté la séparations duremigieux et de l'état ?
A cette époque l'islamfrançais était trés largement minoritaire.


Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptySam 31 Mar 2018, 12:35

ChrisLam a écrit:

( Je reprend le cas de ce SDF musulman qui est accueillit dans notre accueil de nuit  prend à parti un autre SDF non musulman parce qu'il mange devant lui à la même table ( car il n'y en pas d'autre) une tranche de jambon.et du pâté .Prise à parti si brutale qu'il fallut faire venir les gendarmes.
Cas rare mais qui a le mérite d'être une réalité. Oui cas rare car les SDF ne font pas la fine bouche quand ils font appel à nous.)

Moi, j'étais dans un asile de nuit et un chinois m'a crié dessus parce que je mangeais des frites devant lui. Ce qui est strictement interdit par Confucius !
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

brigit ^^


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptySam 31 Mar 2018, 12:58

OlivierV a écrit:
brigit ^^ a écrit:
On peut simplement demander à tout culte officiel de reconnaitre la charte des droits de l'homme.

Ceux qui s'y refusent s’excluent de facto. On est pas obligé de rendre officiel ceux qui propagent le venin contre la démocratie.

C'est qui le culte officiel musulman ?

J'ai pas dit LE culte officiel, j'ai dit à tout culte officiel. Un problème de lecture ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptySam 31 Mar 2018, 13:05

brigit ^^ a écrit:
OlivierV a écrit:


C'est qui le culte officiel musulman ?

J'ai pas dit LE culte officiel, j'ai dit à tout culte officiel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais je sais bien brigit^^. N'empêche, c'est qui le culte officiel musulman ? Pour qu'éventuellement celui-ci reconnaisse la charte des droits de l'homme...
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptySam 31 Mar 2018, 14:37

ChrisLam a écrit:


A Nice il a eu des priére derue faite par des musulmans et il on contraint tout les commerçant à fermer boutique parce qu'il prenait toute la rue.cecla est annormal.

Les pouvoirs publics sont lâches. Monopoliser une rue et ses trottoirs, ce qui appartient à tous pour soi tout seul ou son groupe s'apparente à une manif, les manifs doivent être déclarées à l'avance, et là soit on a l'autorisation soit on ne l'a pas. Il est anti-démocratique de s'imposer ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptySam 31 Mar 2018, 15:04

ChrisLam a écrit:
[...] A Nice il a eu des priére derue faite par des musulmans et il on contraint tout les commerçant à fermer boutique parce qu'il prenait toute la rue.cecla est annormal.
Et pourtant il y a des mosquées à Nice. [...]

Ah bon ?

Et tu les tiens d'où tes informations cher ChrisLam ?

En tout cas elle sont fausses.

Je vais souvent dans le secteur de Nice (06) et il-y-a toujours eu une carence de mosquées et salles de prières (nombre de places insuffisant).

J'ai encore eu mon cousin (qui habite à Cagnes sur mer) hier au téléphone, il m'a dit qu'il-y-a eu des fermetures de mosquées récemment.
Par conséquent il se retrouve à prier au milieu des chaussures...
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

brigit ^^


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptySam 31 Mar 2018, 15:52

OlivierV a écrit:
brigit ^^ a écrit:


J'ai pas dit LE culte officiel, j'ai dit à tout culte officiel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais je sais bien brigit^^. N'empêche, c'est qui le culte officiel musulman ? Pour qu'éventuellement celui-ci reconnaisse la charte des droits de l'homme...

Il n'y a pas de culte officiel. Il y a des obédiences, des courants ou des écoles. Qu'elles s'organisent et signent la charte.

Une mosquée est une entité juridique, ben si on veut y rendre le culte, que l'association la régissant déclare son obédience.

Elle est responsable des prêches. Et ceux qui s'y refusent. Et bien ils n'auront pas le droit de rendre le culte. Faut pas chercher plus loin.

De toute façon il y aura toujours l'Islam des caves. C'est comme cela. Ils adorent ça. Cela donne du sens à leurs vies.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptySam 31 Mar 2018, 17:23

brigit ^^ a écrit:


De toute façon il y aura toujours l'Islam des caves. C'est comme cela. Ils adorent ça. Cela donne du sens à leurs vies.

C'est exotique, excitant, c'est comme pour les boîtes de nuit, je blague. A peine.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyDim 01 Avr 2018, 14:59

cailloubleu* a écrit:
brigit ^^ a écrit:


De toute façon il y aura toujours l'Islam des caves. C'est comme cela. Ils adorent ça. Cela donne du sens à leurs vies.

C'est exotique, excitant, c'est comme pour les boîtes de nuit, je blague. A peine.

On peut pas interdire une idée car il lui reste toujours la clandestinité pour vivre.


La propagande fait des ravages dans la tête de certains jeunes. On pourrait l'interdire en censurant. Ou, s'en servir en la surveillant afin de voir au fond, qui dit quoi et qui fait quoi. Les services de renseignements ont choisi cette seconde option.

C'est discutable, mais l'idée est que les choses comme les idées sont plus facilement identifiables au grand jour que dans la clandestinité.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

brigit ^^


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyDim 01 Avr 2018, 15:36

Tonton a écrit:
cailloubleu* a écrit:


C'est exotique, excitant, c'est comme pour les boîtes de nuit, je blague. A peine.

On peut pas interdire une idée car il lui reste toujours la clandestinité pour vivre.


La propagande fait des ravages dans la tête de certains jeunes. On pourrait l'interdire en censurant. Ou, s'en servir en la surveillant afin de voir au fond, qui dit quoi et qui fait quoi. Les services de renseignements ont choisi cette seconde option.

C'est discutable, mais l'idée est que les choses comme les idées sont plus facilement identifiables au grand jour que dans la clandestinité.  

Bien des paroles tombent sous la loi d'abord mais les auteurs ne sont pas systématiquement poursuivis.
Ensuite il n'y aucune raison de légaliser des mouvements qui refusent de signer la charte des droits de l'homme.
Cela vaut pour les parties politiques comme pour les religions. Définir l'autre en mécréant c'est s'exclure soi-même de la société.
Il y a un moment donné il faut arrêter d'être stupide et dire clairement où est la limite dans nos sociétés démocratiques.
Briser la machine à endoctriner cela a plus que du sens, c'est une nécessité qui sauve des vies.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyDim 01 Avr 2018, 15:46

brigit ^^ a écrit:
[...] Définir l'autre en mécréant c'est s'exclure soi-même de la société. [...]

Chère Brigit, d'après ton raisonnement, ce sont toutes les religions qu'il faudrait interdire.
Car dans chaque religion, les autres sont toujours des mécréants.
Et c'est normal, car par définition ils ne sont pas croyants en cette religion.
Revenir en haut Aller en bas
brigit ^^

brigit ^^


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyDim 01 Avr 2018, 16:30

Cyril 84 a écrit:
brigit ^^ a écrit:
[...] Définir l'autre en mécréant c'est s'exclure soi-même de la société. [...]

Chère Brigit, d'après ton raisonnement, ce sont toutes les religions qu'il faudrait interdire.
Car dans chaque religion, les autres sont toujours des mécréants.
Et c'est normal, car par définition ils ne sont pas croyants en cette religion.

Non Cyril, la religion n'est un rempart en rien au péché. Personne ne peut s'élever sur l'autre du fait de sa foi.

Quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé.

Et une religion qui dresse des barrières selon la religion est justement à interdire.

La religion doit être dans l'accueil et non dans le rejet.

Elle est dans le monde et non en dehors du monde.

Bref la religion ne sert pas à juger l'autre, elle lui vient en aide.

Le béat des béatitudes est tout aussi saint que celui dans la foi révélée.

De toute façon mon propos n'est pas de parler de religion dans ce topic, car c'est indémêlable pour certains.

Juste les faits, on signe ou on ne signe pas la charte des droits de l'homme et alors la nature de la religion se révèle.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyDim 01 Avr 2018, 18:20

brigit ^^ a écrit:


Juste les faits, on signe ou on ne signe pas la charte des droits de l'homme et alors la nature de la religion se révèle.

Étant donné qu'il y a tout de même un paquet de musulmans qui adhèrent à la déclaration des droits de l'homme, ce n'est pas la nature d'une religion qui se révèle, mais uniquement la nature de certains hommes...
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 03 Avr 2018, 05:12

Cyril 84 a écrit:
brigit ^^ a écrit:
[...] Définir l'autre en mécréant c'est s'exclure soi-même de la société. [...]

Chère Brigit, d'après ton raisonnement, ce sont toutes les religions qu'il faudrait interdire.
Car dans chaque religion, les autres sont toujours des mécréants.
Et c'est normal, car par définition ils ne sont pas croyants en cette religion.

Il n'y a pas vraiment de principe de mécréance dans le christianisme. Car l'évangile en lui même est destiné justement aux mécréants. Aux juifs comme au non juifs.

On parle de révélation, ce n'est pas la superstition. Le discours du Christ est bien plus pédagogue qu'une religiosité construite sur des principes superstitieux.

C'est son caractère universel car il suit une logique de cœur et d'esprit qui va au delà de la simple tradition.

Bien sûr, la tradition chrétienne s'est établie avec le temps en devenant institution. Pouvait on l'éviter ? je ne pense pas, c'est dans la logique humaine.

Mais, au regard de sa source initiale, quand la tradition devient exclusive et excluant ceux qui ne s'y retrouvent pas, il y a alors une contradiction.

D'ailleurs les premiers chrétiens ne faisaient aucune distinction entre les uns ou les autres pour accueillir et porter assistance.

C'est d'ailleurs de cette façon que s'est rependu l'évangile; en conformité avec les enseignements du Christ puis de Pierre.

Car dans le christianisme, nous sommes le bon samaritain de quelqu'un et tous peuvent être notre bon samaritain.

Le sacrifice du Christ, le fait qu'il a payé une dette à notre place, nous rends tous débiteur de la même reconnaissance à part égal et chacun ensuite est libre de l'exprimer ou pas.

Mais, le faire, ne te rends pas plus méritant, car au départ, personne ne mérite plus qu'un autre.

Donc, par la justification, il n'y a plus de mécréants, mais la possibilité pour tous de saisir la grâce offerte ou pas. Puis ensuite on s'en empreigne ou pas dans l'ensemble de nos rapports humains. Y compris avec ceux qui ne partagent pas nos opinions.

C'est donc une contradiction avec le message que de se dire chrétien et d'avoir une attitude différente avec les membres de sa communauté et ceux qui n'en font pas partie.

D'ailleurs Jacques le souligne dans son épître. Il dit que l'on ne peut être sous la guidance d'une seule et unique chose, d'un seul et unique Dieu, et avoir des états d'esprits différents. Un en dedans et un en dehors.

Donc, l'attitude envers ceux qui croient d'une façon différente, ou ceux qui croient un peu moins, ou ceux qui croient comme nous, doit être la même.

Car l'évangile est offert pour tous et toutes. C'est le même pour tous et toutes : un appel au pardon et à la miséricorde pour un acte de Grâce ne dépendant d'aucun mérite.

Dit comme ça, cela peut paraître simple dans notre contexte d'aujourd'hui, mais dans celui des temps passés, avec des maîtres et des esclaves, c'est un sacré appel à l'égalité entre tous et toutes.

Grâce, appel à la Grâce, et expression de la Grâce, est au centre du christianisme et les controverses l'accompagnant également.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 03 Avr 2018, 07:04

Tonton a écrit:
Cyril 84 a écrit:
Chère Brigit, d'après ton raisonnement, ce sont toutes les religions qu'il faudrait interdire.
Car dans chaque religion, les autres sont toujours des mécréants.
Et c'est normal, car par définition ils ne sont pas croyants en cette religion.

Il n'y a pas vraiment de principe de mécréance dans le christianisme. [...]

Cher Tonton, je suis un mécréant au judaïsme et au christianisme.

Tu es un mécréant au judaïsme et à l'islam.

Et Joshai est un mécréant au christianisme et à l'islam.

Et cela ne me pose aucun problème.... simple logique sémantique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 03 Avr 2018, 09:17

Tonton a écrit:


C'est son caractère universel car il suit une logique de cœur et d'esprit qui va au delà de la simple tradition.

Bien sûr, la tradition chrétienne s'est établie avec le temps en devenant institution. Pouvait on l'éviter ? je ne pense pas, c'est dans la logique humaine.

Mais, au regard de sa source initiale, quand la tradition devient exclusive et excluant ceux qui ne s'y retrouvent pas, il y a alors une contradiction.


Contradiction avec l'idée même de Dieu.

Vous venez d'illustrer la fonction même, selon moi, des religions en tant que religion qui sont là pour unir certains contre d'autres. Cela peut se bâtir sur un fond de mystère ou être bâti de toutes pièces par ceux qui ont intérêt à jouer du sacré pour contrôler le peuple.

C'est alors que le mot mécréant (c'est à dire l'autre) apparaît en toute lettre dans la soi-disant révélation et devient un dogme lui-même au point qui devient naturel pour les tenants de cette religion comme on l'a fait dire à leur dieu. Ce qui est absurde en soi.

Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 EmptyMar 03 Avr 2018, 09:39

petit-x a écrit:

Contradiction avec l'idée même de Dieu.

Vous venez d'illustrer la fonction même, selon moi, des religions en tant que religion qui sont là pour unir certains contre d'autres. Cela peut se bâtir sur un fond de mystère ou être bâti de toutes pièces par ceux qui ont intérêt à jouer du sacré pour contrôler le peuple.

C'est alors que le mot mécréant (c'est à dire l'autre) apparaît en toute lettre dans la soi-disant révélation et devient un dogme lui-même au point qui devient naturel pour les tenants de cette religion comme on l'a fait dire à leur dieu. Ce qui est absurde en soi.


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 510471374
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société. - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Serment d'Hippocrate
» Panneau de liège interdit ?
» Le hijab interdit dans les hôpitaux algériens
» La nasa prévoit l effondrement de la société
» Société des Amis de Versailles : Cent ans, cent objets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: