Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.

Aller en bas 
AuteurMessage
dora99




MessageSujet: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 14 Juil - 10:08


14.07.2015


salem, j'espère que vous allez tous bien,

pour en revenir au sujet principal,

L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.

Votre avis SVP et sans sous entendu.


le salafisme et la voie de l'islam authentique, sa pratique et son application dans son entièreté. certains le qualifie d’extrémisme j'appellerai cela le parfait mimétisme prophétique.

pour ce qui est de son interdiction en france pour ma part c'est une chose qui permettrai aux pratiquants du salafisme de respecter totalement cette voie car le prophète que la paix d'Allah soit sur Lui à

à dit: "Je me désavoue de tout musulman qui réside parmi les polythéistes."

ainsi que dans le saint coran qu'Allah exalté soit-Il, a descendu sur mohammed (paix et bénédictions sur Lui) par l'intermédiaire de l'ange gabriel (paix sur lui):

"La terre d'Allah n'est-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer" (les femmes, an nisaa-: 97)

donc pour ma part c'est une bonne chose j'espère que ce sera la cause du respect Des Prescriptions Divine
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 14 Juil - 15:10

dora99 a écrit:
salem, j'espère que vous allez tous bien,

pour en revenir au sujet principal,

L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.

Votre avis SVP et sans sous entendu.


le salafisme et la voie de l'islam authentique, sa pratique et son application dans son entièreté. certains le qualifie d’extrémisme j'appellerai cela le parfait mimétisme prophétique.

pour ce qui est de son interdiction en france pour ma part c'est une chose qui permettrai aux pratiquants du salafisme de respecter totalement cette voie car le prophète que la paix d'Allah soit sur Lui à

à dit: "Je me désavoue de tout musulman qui réside parmi les polythéistes."

ainsi que dans le saint coran qu'Allah exalté soit-Il, a descendu sur mohammed (paix et bénédictions sur Lui) par l'intermédiaire de l'ange gabriel (paix sur lui):

"La terre d'Allah n'est-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer" (les femmes, an nisaa-: 97)

donc pour ma part c'est une bonne chose j'espère que ce sera la cause du respect Des Prescriptions Divine

Waleykum salam wa rahmatu la.

Je suis contre l'interdiction du salafisme en France(ou ailleurs) au nom de la liberté.

Ta question sous-entend une autre question:
Obligation de la hijra (émigration)?

Le verset de la sourate an-nisa, s' adresse à des gens "qui se sont fait du tort à eux même" donc qui n'ont pas pu pratiquer leur religion (ou pas convenablement).

S'il n'y aurait pas eu de musulmans dans les pays de mécréant, l'Islam serait resté à Médine et toi même tu ne serais sûrement pas musulmane.

Par contre je suis d'avis d'envoyer en Arabie Saoudite:
   -les musulmans qui commettent des incivilités, des délits et des crimes.
   -Les musulmans non-pratiquants.
   -Les musulmans qui ne font pas da3wa.

Car ils se font du tort à eu même, éloignent les gens de l'Islam et ne répandent pas le message.

Revenir en haut Aller en bas
dora99




MessageSujet: l'émigration   Mer 15 Juil - 0:42

assalem wa'aleikum,

un musulman habitant parmis les polythèiste qui ne fait pas la da'wa ne doit pas y résider comme tu le dis bien.
mais sache que même s'il rempli parfaitement ces obligations religieuses ces pays sont un grand danger pour la préservation de sa religion pour sa famille l'éducation de ses enfants.


comment l'âme d'un croyant peut se sentir agréable d'habiter dans un pays de mécréants où on y déclare les rites de la mécréance et que la loi qui se trouve dedans est à autre qu'Allah L'exalté et Son Messager (paix et bénédictions sur lui), et qu'il observe ceci avec ses yeux, entend avec ses oreilles et soit satisfait de cela ?!

et même qui se donne l'appartenance à ces pays-là et y habite dedans avec sa femme et ses enfants, et qu'il se tranquillise dans (ces pays) comme il se tranquillise dans un pays musulman avec tout ce qu'il y a de grand danger pour lui, sa femme et ses enfants, pour leur religion et comportement...

majmoù3 fatâwâ cheikh el outahmîn , n° de la fatwâ/388
Revenir en haut Aller en bas
vivre_ensemble

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mer 15 Juil - 0:59

dora99 a écrit:
assalem wa'aleikum,

un musulman habitant parmis les polythèiste qui ne fait pas la da'wa ne doit pas y résider comme tu le dis bien.
mais sache que même s'il rempli parfaitement ces obligations religieuses ces pays sont un grand danger pour la préservation de sa religion pour sa famille l'éducation de ses enfants.


comment l'âme d'un croyant peut se sentir agréable d'habiter dans un pays de mécréants où on y déclare les rites de la mécréance et que la loi qui se trouve dedans est à autre qu'Allah L'exalté et Son Messager (paix et bénédictions sur lui), et qu'il observe ceci avec ses yeux, entend avec ses oreilles et soit satisfait de cela ?!

et même qui se donne l'appartenance à ces pays-là et y habite dedans avec sa femme et ses enfants, et qu'il se tranquillise dans (ces pays) comme il se tranquillise dans un pays musulman avec tout ce qu'il y a de grand danger pour lui, sa femme et ses enfants, pour leur religion et comportement...

majmoù3 fatâwâ cheikh el outahmîn , n° de la fatwâ/388

Wa alaykoum salam,

Dis moi, de quel pays es tu ?


Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mer 15 Juil - 4:16

dora99 a écrit:
assalem wa'aleikum,

un musulman habitant parmis les polythèiste qui ne fait pas la da'wa ne doit pas y résider comme tu le dis bien.
mais sache que même s'il rempli parfaitement ces obligations religieuses ces pays sont un grand danger pour la préservation de sa religion pour sa famille l'éducation de ses enfants.


comment l'âme d'un croyant peut se sentir agréable d'habiter dans un pays de mécréants où on y déclare les rites de la mécréance et que la loi qui se trouve dedans est à autre qu'Allah L'exalté et Son Messager (paix et bénédictions sur lui), et qu'il observe ceci avec ses yeux, entend avec ses oreilles et soit satisfait de cela ?!

et même qui se donne l'appartenance à ces pays-là et y habite dedans avec sa femme et ses enfants, et qu'il se tranquillise dans (ces pays) comme il se tranquillise dans un pays musulman avec tout ce qu'il y a de grand danger pour lui, sa femme et ses enfants, pour leur religion et comportement...

majmoù3 fatâwâ cheikh el outahmîn , n° de la fatwâ/388

Tu as raison pour la famille, les enfants.
C'est pour cela que je prends certaines mesures.

Je ne sais pas ce que tu entends par "pays musulmans"
car je vais régulièrement au Maroc et il-y-a beaucoup de fitna. Surtout dans les villes.
Shaytan n'est pas contenu par des frontières.
Revenir en haut Aller en bas
dora99




MessageSujet: vrai   Mer 15 Juil - 9:47

assalem wa'aleikum

tout à fait d'accord les fitans sont présentes partout autant en terre mécréante qu'en terre musulmane.
mais il est toujours préférable de vivre parmi des musulmans où l'adhan les 5 prières, les fêtes musulmanes la réprobation du shirk et l'appel au tawhid sont établies.
qu'Allah te facilite.

et qu'Allah facilite aux musulmans du monde la compréhension de La Sagesse de Ses Interdits et le danger de leur désobéissances. amine
Revenir en haut Aller en bas
gaspard

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mer 15 Juil - 14:51

bon après avoir vos échanges je suis interloqué. Faut-il interdire une doctrine qui vise à assimiler à une seule loi, sans respecter ma liberté de croire autrement? Et bien sans hésité oui.
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mer 15 Juil - 15:46

dora99 a écrit:


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.

Votre avis SVP et sans sous entendu.


AsSalam alaykoum, à part les groupuscules islamophobes habituels, aucune autorité représentative n'a demandé l'interdiction du Salafisme en France.

La pétition à ce sujet (initiée par Sébastien Jallamion, un activiste marginal) a réuni moins de trois milles signatures en une semaine, c'est un chiffre dérisoire et ridicule dans un pays de plus de 60 millions d'habitants, il démontre aussi que les citoyens Français ne sont pas obnubilés par l'Islam et les Musulmans, malgré les médias hostiles.

Les groupuscules identitaires d'extrême-droites qui réclament l'interdiction du Salafisme ne le font que pour occuper le terrain et espérer d'être cité dans les médias. Ils savent bien qu'une telle interdiction est impossible à établir, il faudrait déjà définir qui et quoi correspondent à cette définition.

Comme cette définition ne peut se faire que sur des critères religieux, il va de soi qu'un état laïque comme l'Etat Français ne pourra jamais légiférer sur des interprétations d'un dogme religieux.
Revenir en haut Aller en bas
couleuvre

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mer 15 Juil - 23:12

Skander a écrit:
dora99 a écrit:


L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.

Votre avis SVP et sans sous entendu.


AsSalam alaykoum, à part les groupuscules islamophobes habituels, aucune autorité représentative n'a demandé l'interdiction du Salafisme en France.

La pétition à ce sujet (initiée par Sébastien Jallamion, un activiste marginal) a réuni moins de trois milles signatures en une semaine, c'est un chiffre dérisoire et ridicule dans un pays de plus de 60 millions d'habitants, il démontre aussi que les citoyens Français ne sont pas obnubilés par l'Islam et les Musulmans, malgré les médias hostiles.

Les groupuscules identitaires d'extrême-droites qui réclament l'interdiction du Salafisme ne le font que pour occuper le terrain et espérer d'être cité dans les médias. Ils savent bien qu'une telle interdiction est impossible à établir, il faudrait déjà définir qui et quoi correspondent à cette définition.

Comme cette définition ne peut se faire que sur des critères religieux, il va de soi qu'un état laïque comme l'Etat Français ne pourra jamais légiférer sur des interprétations d'un dogme religieux.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Lun 20 Juil - 21:59

dora99 a écrit:


pour ce qui est de son interdiction en france pour ma part c'est une chose qui permettrai aux pratiquants du salafisme de respecter totalement cette voie car le prophète que la paix d'Allah soit sur Lui,  a dit: "Je me désavoue de tout musulman qui réside parmi les polythéistes."

donc pour ma part c'est une bonne chose j'espère que ce sera la cause du respect Des Prescriptions Divine

Excellent, je partage 100% ton avis... nous venons  même trouver la solution au problème des salafistes en occident.


Devenons polythéistes, pratiquons des cultes païens..... cela va faire fuir les musulmans les plus stricts !

La voilà donc la solution ; sombrer dans la paganisme le plus polythéiste... on n 'en est pas loin, entre l'adoration de notre porte-feuille et celle de nos congés payés....  voilà autant de caractéristiques qui devraient faire fuir les pieux musulmans ... ceux qui proclament leur foi musulmane en exécutant des filles en stage de danse, leur patron, des enfants juifs qui vont à l'école, des types qui font leur courses à l'épicerie, ou de simples flics qui aident les enfants à traverser les clous !

Ouf, on est sauvé !
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 21 Juil - 0:54

dora99 a écrit:

14.07.2015

pour ce qui est de son interdiction en france pour ma part c'est une chose qui permettrai aux pratiquants du salafisme de respecter totalement cette voie car le prophète que la paix d'Allah soit sur Lui à

à dit: "Je me désavoue de tout musulman qui réside parmi les polythéistes."


Je parie qu'il y a une autre citation où le prophète dit tout le contraire.

On ne laisse pas beaucoup de place pour les aléas de la vie humaine là-dedans. Cela me semble très fanatique ces interdictions. Quand se décidera-t-on à laisser les gens vivre leur vie, et essayer de sauver leur peau, sans les insulter?
Je pense à ces milliers de gens qui perdent leur vie en méditerranée poussés par les guerres et la misère. Ils ne peuvent pas en plus réfléchir qu'ils vont être maudits parce qu'ils vivront avec des polythéistes. Et pour les quelques-uns d'entre vous qui sont dégoûtés par les "polythéistes" sur ce forum, pourquoi vivre en France alors? Ou pourquoi discuter sur ce forum? Restez entre vous, entre gens intolérants, à vous raconter vos histoires d'intolérance.

La grande majorité des Musulmans ne sont pas intolérants.

Ma voisine "polythéiste" suivant votre définition, héberge de jeunes réfugiés  musulmans syriens, vos frères,  en ce moment. Je trouve qu'elle respecte mieux la morale divine que ceux qui ne prêchent que la haine et la séparation.

Quant à la religion "authentique" et pure cela me rappelle la race pure d'Hitler. On commence par le mot pur, authentique et entièreté et on termine par nettoyage ethnique.

_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mer 22 Juil - 16:32

cailloubleu a écrit:


Ma voisine "polythéiste" suivant votre définition, héberge de jeunes réfugiés  musulmans syriens, vos frères,  en ce moment. Je trouve qu'elle respecte mieux la morale divine que ceux qui ne prêchent que la haine et la séparation.
.


Cette femme "polythéiste" obéit très saintement au Commandement d'Amour de Jésus (Le Bon Samaritain, Luc, 10, 29-37). QUE DIEU LA BENISSE ...

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
vivre_ensemble

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mer 22 Juil - 18:39

dora99 a écrit:

14.07.2015


salem, j'espère que vous allez tous bien,

pour en revenir au sujet principal,

L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.

Votre avis SVP et sans sous entendu.


le salafisme et la voie de l'islam authentique, sa pratique et son application dans son entièreté. certains le qualifie d’extrémisme j'appellerai cela le parfait mimétisme prophétique.

pour ce qui est de son interdiction en france pour ma part c'est une chose qui permettrai aux pratiquants du salafisme de respecter totalement cette voie car le prophète que la paix d'Allah soit sur Lui à

à dit: "Je me désavoue de tout musulman qui réside parmi les polythéistes."

ainsi que dans le saint coran qu'Allah exalté soit-Il, a descendu sur mohammed (paix et bénédictions sur Lui) par l'intermédiaire de l'ange gabriel (paix sur lui):

"La terre d'Allah n'est-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer" (les femmes, an nisaa-: 97)

donc pour ma part c'est une bonne chose j'espère que ce sera la cause du respect Des Prescriptions Divine

« les Gens du Livre (les Chrétiens et les Juifs) se sont divisés en soixante-douze groupes, et ma communauté se divisera en 73 groupes, tous sont au Feu, sauf une, qui est la Jamâ’ah (Le Groupe) »

Sadaka rassoul Allah paix sur lui... Allah yahdik.


Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Jeu 23 Juil - 14:24

vivre_ensemble a écrit:

« les Gens du Livre (les Chrétiens et les Juifs) se sont divisés en soixante-douze groupes, et ma communauté se divisera en 73 groupes, tous sont au Feu, sauf une, qui est la Jamâ’ah (Le Groupe) »

Sadaka rassoul Allah paix sur lui... Allah yahdik.



Excuse-moi à nouveau de te demander d'expliciter cela chère vivre_ensemble, je ne perçois pas le sous-entendu sans doute parce que ma culture religieuse est insuffisante.
Merci

_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Ven 24 Juil - 11:18

cailloubleu a écrit:

Ma voisine "polythéiste" suivant votre définition, héberge de jeunes réfugiés  musulmans syriens, vos frères,  en ce moment. Je trouve qu'elle respecte mieux la morale divine que ceux qui ne prêchent que la haine et la séparation.

mario-franc_lazur a écrit:

Cette femme "polythéiste" obéit très saintement au Commandement d'Amour de Jésus (Le Bon Samaritain, Luc, 10, 29-37). QUE DIEU LA BÉNISSE..

QU'ON LA ZIGOUILLE !

« Lorsque les mois sacrés expirent, alors tuez les faiseurs de dieux, où que vous les trouviez ; et capturez-les, et assiégez-les, et tenez-vous tapis pour eux dans tout guet-apens. » (SOURATE 9, 5) !
Non mais !
Revenir en haut Aller en bas
tic et tac




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Ven 24 Juil - 13:53

l'identité "salafisme" n'existe pas dans l'Islam ,ce terme est une invention humaine qui a été utiliser pour ce dissocier d'autres musulman ,ALLAH dans le Coran nomme sa religion révélé "Islam" et non salafisme ........le prophète Muhammad (psl) a revendiquer pour religion l'Islam et non le salafisme ,a force d'inventer des identités sectaire on crée la division car certains musulmans ont voulu répondre a cette identité par une autre identité,je suis pas entrain de parler des dogmes ici mais juste de l'identité utilisé pour se définir ........ les ennemis de l'Islam se réjouissent de ce "bordel" identitaire car au lieu d'interdire directement l'Islam ils diront nous interdisons le "salafisme" .........voila ce qui se passe quand des musulmans innovent en sortant du chemin coranique et de la sunna ;ils se perdent ...........
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 28 Juil - 19:09

tic et tac a écrit:
l'identité "salafisme" n'existe  pas dans l'Islam ,ce terme est une invention humaine qui a été utiliser pour ce dissocier d'autres musulman  ,ALLAH dans le Coran nomme sa religion révélé "Islam" et non salafisme ........le prophète Muhammad (psl) a revendiquer pour religion l'Islam et non le salafisme ,a force d'inventer des identités sectaire on crée la division car certains musulmans ont voulu répondre a cette identité par une autre identité,je suis pas entrain de parler des dogmes ici mais juste de l'identité utilisé pour se définir ........ les ennemis de l'Islam se réjouissent de ce "bordel" identitaire car au lieu d'interdire directement l'Islam ils diront nous interdisons le "salafisme" .........voila ce qui se passe quand des Ils sont musulmans innovent en sortant du chemin coranique et de la sunna ;ils se perdent ...........



"Étymologiquement, "salafisme" (en arabe : السلفية as-salafiyya) provient du mot salaf, "prédécesseur" ou "ancêtre", qui désigne les compagnons du prophète de l'Islam, Mouhammad et les deux générations qui leur succèdent.


Au sein du monde musulman, le mouvement salafiste contemporain est l'objet de vives critiques. On lui reproche, en particulier, d'avoir une compréhension étroite des différents textes religieux, notamment du Coran et de la Sunna, en privilégiant une lecture trop littérale."

(Wikipedia)

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
tic et tac




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mar 28 Juil - 19:48

mario-franc_lazur a écrit:
tic et tac a écrit:
l'identité "salafisme" n'existe  pas dans l'Islam ,ce terme est une invention humaine qui a été utiliser pour ce dissocier d'autres musulman  ,ALLAH dans le Coran nomme sa religion révélé "Islam" et non salafisme ........le prophète Muhammad (psl) a revendiquer pour religion l'Islam et non le salafisme ,a force d'inventer des identités sectaire on crée la division car certains musulmans ont voulu répondre a cette identité par une autre identité,je suis pas entrain de parler des dogmes ici mais juste de l'identité utilisé pour se définir ........ les ennemis de l'Islam se réjouissent de ce "bordel" identitaire car au lieu d'interdire directement l'Islam ils diront nous interdisons le "salafisme" .........voila ce qui se passe quand des Ils sont musulmans innovent en sortant du chemin coranique et de la sunna ;ils se perdent ...........



"Étymologiquement, "salafisme" (en arabe : السلفية as-salafiyya) provient du mot salaf, "prédécesseur" ou "ancêtre", qui désigne les compagnons du prophète de l'Islam, Mouhammad et les deux générations qui leur succèdent.


Au sein du monde musulman, le mouvement salafiste contemporain est l'objet de vives critiques. On lui reproche, en particulier, d'avoir une compréhension étroite des différents textes religieux, notamment du Coran et de la Sunna, en privilégiant une lecture trop littérale."

(Wikipedia)

Une définition et ?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mer 29 Juil - 8:25

tic et tac a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
tic et tac a écrit:
l'identité "salafisme" n'existe  pas dans l'Islam ,ce terme est une invention humaine qui a été utiliser pour ce dissocier d'autres musulman  ,ALLAH dans le Coran nomme sa religion révélé "Islam" et non salafisme ........le prophète Muhammad (psl) a revendiquer pour religion l'Islam et non le salafisme ,a force d'inventer des identités sectaire on crée la division car certains musulmans ont voulu répondre a cette identité par une autre identité,je suis pas entrain de parler des dogmes ici mais juste de l'identité utilisé pour se définir ........ les ennemis de l'Islam se réjouissent de ce "bordel" identitaire car au lieu d'interdire directement l'Islam ils diront nous interdisons le "salafisme" .........voila ce qui se passe quand des Ils sont musulmans innovent en sortant du chemin coranique et de la sunna ;ils se perdent ...........



"Étymologiquement, "salafisme" (en arabe : السلفية as-salafiyya) provient du mot salaf, "prédécesseur" ou "ancêtre", qui désigne les compagnons du prophète de l'Islam, Mouhammad et les deux générations qui leur succèdent.


Au sein du monde musulman, le mouvement salafiste contemporain est l'objet de vives critiques. On lui reproche, en particulier, d'avoir une compréhension étroite des différents textes religieux, notamment du Coran et de la Sunna, en privilégiant une lecture trop littérale."

(Wikipedia)

Une définition et ?



...............et cette interprétation fondamentaliste du Texte coranique, interprétation littérale, est mauvaise à mon sens, et je n'en veux pour preuve que le verset 56 de la sourate 4 ....

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
tic et tac




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Mer 29 Juil - 13:51

mario-franc_lazur a écrit:
tic et tac a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:




"Étymologiquement, "salafisme" (en arabe : السلفية as-salafiyya) provient du mot salaf, "prédécesseur" ou "ancêtre", qui désigne les compagnons du prophète de l'Islam, Mouhammad et les deux générations qui leur succèdent.


Au sein du monde musulman, le mouvement salafiste contemporain est l'objet de vives critiques. On lui reproche, en particulier, d'avoir une compréhension étroite des différents textes religieux, notamment du Coran et de la Sunna, en privilégiant une lecture trop littérale."

(Wikipedia)

Une définition et ?



...............et cette interprétation fondamentaliste du Texte coranique, interprétation littérale, est mauvaise à mon sens, et je n'en veux pour preuve que le verset 56 de la sourate 4 ....

J'évoquais l'identité sectaire pas la doctrine ,je faisais allusion au nom donner a leur identité qui n'est pas Coranique c'est tout concernant la doctrine elle est parfaitement Islamique .......l’interprétation qui n'est pas a ton gout n'est qu'un prétexte pour falsifier les lois Coranique et les adapter a tes standards moraux, oui mauvaise a ton sens mais excusez moi votre "sens " n'a aucune importance seul le "sens d'ALLAH" compte et la doctrine de ce courant islamique est totalement en conformité avec le Coran et la sunna la seul erreur qu'il commet c'est l'invention de cette appellation sectaire ,l'Islam suffit pour appellation
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Jeu 30 Juil - 8:42

tic et tac a écrit:


J'évoquais l'identité sectaire pas la doctrine ,je faisais allusion au nom donner a leur identité qui n'est pas Coranique c'est tout concernant la doctrine elle est parfaitement Islamique .......l’interprétation qui n'est pas a ton gout n'est qu'un prétexte pour falsifier les lois Coranique et les adapter a tes standards moraux, oui mauvaise a ton sens mais excusez moi votre "sens " n'a aucune importance seul le "sens d'ALLAH" compte et la doctrine de ce courant islamique est totalement en conformité avec le Coran et la sunna la seul erreur qu'il commet c'est l'invention de cette appellation sectaire ,l'Islam suffit pour appellation


Sans faire injure à ALLÂH, mon cher TIC ET TAC -- DIEU m'en préserve -- on pourrait très bien accepter une lecture symbolique de 4, 56 et non plus littérale, ce qui rendrait ce verset rationnel alors que lu dans sa littéralité il est un non-sens !!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
tic et tac




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Jeu 30 Juil - 15:33

mario-franc_lazur a écrit:
tic et tac a écrit:


J'évoquais l'identité sectaire pas la doctrine ,je faisais allusion au nom donner a leur identité qui n'est pas Coranique c'est tout concernant la doctrine elle est parfaitement Islamique .......l’interprétation qui n'est pas a ton gout n'est qu'un prétexte pour falsifier les lois Coranique et les adapter a tes standards moraux, oui mauvaise a ton sens mais excusez moi votre "sens " n'a aucune importance seul le "sens d'ALLAH" compte et la doctrine de ce courant islamique est totalement en conformité avec le Coran et la sunna la seul erreur qu'il commet c'est l'invention de cette appellation sectaire ,l'Islam suffit pour appellation


Sans faire injure à ALLÂH, mon cher TIC ET TAC -- DIEU m'en préserve -- on pourrait très bien accepter une lecture symbolique de 4, 56 et non plus littérale, ce qui rendrait ce verset rationnel alors que lu dans sa littéralité il est un non-sens !!!

Non car tu n'est pas ALLAH(Dieu)
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Jeu 30 Juil - 18:50

tic et tac a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
tic et tac a écrit:


J'évoquais l'identité sectaire pas la doctrine ,je faisais allusion au nom donner a leur identité qui n'est pas Coranique c'est tout concernant la doctrine elle est parfaitement Islamique .......l’interprétation qui n'est pas a ton gout n'est qu'un prétexte pour falsifier les lois Coranique et les adapter a tes standards moraux, oui mauvaise a ton sens mais excusez moi votre "sens " n'a aucune importance seul le "sens d'ALLAH" compte et la doctrine de ce courant islamique est totalement en conformité avec le Coran et la sunna la seul erreur qu'il commet c'est l'invention de cette appellation sectaire ,l'Islam suffit pour appellation


Sans faire injure à ALLÂH, mon cher TIC ET TAC -- DIEU m'en préserve -- on pourrait très bien accepter une lecture symbolique de 4, 56 et non plus littérale, ce qui rendrait ce verset rationnel alors que lu dans sa littéralité il est un non-sens !!!

Non car tu n'est pas ALLAH(Dieu)



Non, certes, mais j'ai un esprit qui raisonne, et je sais fort bien, par la raison, que l'application de ce 4, 56, est irréalisable, et impensable pour DIEU le Miséricordieux !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tomi




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Jeu 30 Juil - 19:24

Avant de vouloir interdire les salafistes il faudrait commencer par les connaître.

Il existe deux mouvances parmi eux. Une dite "quiétiste", qui prône l'éloignement de la société laïque et qui est tout à fait pacifique. La plupart des salafistes français appartiennent à cette branche.

L'autre a les mêmes conceptions sociétales que la précédente, mais recherche la violence. Elle ne représente qu'une minorité des salafistes français. C'est cette branche qui mérite d'être interdite.... s'il reste encore assez de survivants après passage par l'Etat Islamique.
Revenir en haut Aller en bas
tic et tac




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Jeu 30 Juil - 19:31

mario-franc_lazur a écrit:
tic et tac a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:



Sans faire injure à ALLÂH, mon cher TIC ET TAC -- DIEU m'en préserve -- on pourrait très bien accepter une lecture symbolique de 4, 56 et non plus littérale, ce qui rendrait ce verset rationnel alors que lu dans sa littéralité il est un non-sens !!!

Non car tu n'est pas ALLAH(Dieu)



Non, certes, mais j'ai un esprit qui raisonne, et je sais fort bien, par la raison, que l'application de ce 4, 56, est irréalisable, et impensable pour DIEU le Miséricordieux !

Selon ton raisonnement mais ton raisonnement n'a aucune importance ;ALLAH seul décide; que ce verset va a l'encontre de tes désirs cela te regarde mais le musulman ne recherche qu'a plaire a ALLAH et non a ta personne .....ALLAH n'est pas la pour se soumettre a nos désirs ......les lesbiennes et les sodomites par exemple n'apprécient point certains versets Coranique faudrait t'il pour leur faire plaisir falsifier l'esprit des versets? pour les adapter a leurs désirs? faudrait t'il aussi satisfaire les athées ?les satanistes? les tueurs en séries? ........ tu évoques la miséricorde de Dieu? il a crée l'enfer par miséricorde car l'enfer est le lieu ou les injustes paient leurs crimes .... pas de justice pas de miséricorde ,cela peut ressembler a un paradoxe d'associer enfer et miséricorde mais en réalité sa ne l'ai pas il faut savoir aussi penser aux victimes par exemple .........


Dernière édition par tic et tac le Jeu 30 Juil - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gaspard

avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Jeu 30 Juil - 19:52

tic et tac a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
tic et tac a écrit:


Non car tu n'est pas ALLAH(Dieu)



Non, certes, mais j'ai un esprit qui raisonne, et je sais fort bien, par la raison, que l'application de ce 4, 56, est irréalisable, et impensable pour DIEU le Miséricordieux !

Selon ton raisonnement mais ton raisonnement n'a aucune importance ;ALLAH seul décide; que ce verset va a l'encontre de tes désirs cela te regarde mais le musulman ne recherche qu'a plaire a ALLAH et non a ta personne .....ALLAH n'est pas la pour se soumettre a nos désirs ......les lesbiennes et les sodomites par exemple n'apprécient certains versets Coranique faudrait t'il pour leur faire plaisir falsifier l'esprit des versets? pour les adapter a leurs désirs? faudrait t'il aussi satisfaire les athées ?les satanistes? les tueurs en séries? ........  tu évoques la miséricorde de Dieu? il a crée l'enfer par miséricorde car l'enfer est le lieu ou les injustes paient leurs crimes .... pas de justice pas de miséricorde ,cela peut ressembler a un paradoxe d'associer enfer et miséricorde mais en réalité sa ne l'ai pas il faut savoir aussi penser aux victimes par exemple .........

Je ne suis pas sûr que la bêtise plaise à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Jeu 30 Juil - 21:11

tic et tac a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
tic et tac a écrit:


Non car tu n'est pas ALLAH(Dieu)



Non, certes, mais j'ai un esprit qui raisonne, et je sais fort bien, par la raison, que l'application de ce 4, 56, est irréalisable, et impensable pour DIEU le Miséricordieux !

Selon ton raisonnement mais ton raisonnement n'a aucune importance ;ALLAH seul décide; que ce verset va a l'encontre de tes désirs cela te regarde mais le musulman ne recherche qu'a plaire a ALLAH et non a ta personne .....ALLAH n'est pas la pour se soumettre a nos désirs ......les lesbiennes et les sodomites par exemple n'apprécient certains versets Coranique faudrait t'il pour leur faire plaisir falsifier l'esprit des versets? pour les adapter a leurs désirs? faudrait t'il aussi satisfaire les athées ?les satanistes? les tueurs en séries? ........  tu évoques la miséricorde de Dieu? il a crée l'enfer par miséricorde car l'enfer est le lieu ou les injustes paient leurs crimes .... pas de justice pas de miséricorde ,cela peut ressembler a un paradoxe d'associer enfer et miséricorde mais en réalité sa ne l'ai pas il faut savoir aussi penser aux victimes par exemple .........

faute de preuve et de miracle fallait bien faire peur aux gens pour les enrôlés .
je peu le comprendre a leur époque , mais a la notre !!!

Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   Jeu 30 Juil - 22:52

Tomi a écrit:
Avant de vouloir interdire les salafistes il faudrait commencer par les connaître.

Il existe deux mouvances parmi eux. Une dite "quiétiste", qui prône l'éloignement de la société laïque et qui est tout à fait pacifique. La plupart des salafistes français appartiennent à cette branche.

L'autre a les mêmes conceptions sociétales que la précédente, mais recherche la violence. Elle ne représente qu'une minorité des salafistes français. C'est cette branche qui mérite d'être interdite.... s'il reste encore assez de survivants après passage par l'Etat Islamique.

Ah, enfin un non-musulman qui confirme ce que je m'évertu à répéter sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’interdiction du salafisme en France : un enjeu de société.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interdiction de Sortir le Soir
» Martinique : le Recteur demande l'interdiction du matériel "dangereux" de mathématiques
» Votez pour l'interdiction du maout !
» Interdiction de filets de pêche au thon
» interdiction de certains procédés dans la recherches d'une source de photocopie..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: