Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles

Aller en bas 
AuteurMessage
Disocha




MessageSujet: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 06:05



15.07.2015

Bonjour, je vous parle aujourd'hui d'un sujet qui me tient à coeur...
J'ai toujours eu un faible pour le frère de ma meilleure amie musulmane avec laquelle j'ai grandi (je suis catholique) . J'ai mis du temps à lui avouer que j'avais ce faible pour son frère car je la connais, et je craignais qu'elle ne réagisse mal (pas du tout pour des raisons religieuses, mais personnelles)...Je lui ai dit en septembre . En effet elle a mal réagi et pendant quelques mois depuis la première fois en 10 ans et plus d'amitié, elle m'évitait . Grâce à D.ieu nous nous sommes réconciliées à Noël :)
J'ai gardé ce jeune homme en tête pendant tout ce temps et parmi toutes les autres personnes que j'ai connues, je n'ai pas trouvé quelqu'un qui me fasse oublier mon premier amour .
Or ce garçon pour lequel j'ai un faible est très réservé . Il m'a souvent regardée d'une certaine façon qui m'a laissé penser qu'il était attiré par moi . En dehors de ça malgré notre proximité relative (je le connais lui et toute sa famille depuis des années), nous n'avons jamais communiqué autrement que par regards . Je lui ai récemment envoyé des sms (pour son anniversaire, ses examens etc) et il n'a pas répondu : sa mère et sa soeur m'ont dit que c'était normal venant de lui qu'il ne réponde pas . Mais c'était décourageant .
Voilà le premier obstacle : sa grande timidité .
Le deuxième obstacle, c'est que ce garçon a des fréquentations qui ne m'inspirent pas confiance et qui lui ont causé de graves soucis dans le passé . Si lui a des parents ouverts, je ne pense pas que ses amis aient eu la même éducation (le quartier d'où je viens est plutôt sensible...beaucoup de familles sont défavorisées) ; je soupçonne donc ses amis ou du moins certains d'entre eux, d'être contre les unions mixtes et de l'influencer dans ce sens . J'en ai eu des échos (il y a quelques années ce garçon auquel je m'intéresse s'était indigné de voir son frère sortir avec "une française" -- c'est ma meilleure amie, sa soeur qui m'avait rapporté ses mots..) . Depuis ce jeune homme est sorti avec une jeune fille de la même origine et de la même religion que lui, mais il l'a quittée...

J'ai confiance en lui et je pense qu'il pourrait me laisser une chance s'il s'intéressait à moi, mais il devrait alors assumer le regard de ses amis . Ce qui n'est pas forcément facile..D'où mes craintes . Priez pour moi svp quelle que soit votre religion, dans la prière comme dans d'autres domaines l'union fait la force :) moi aussi je prierai avec plaisir pour vous .

J'ai l'intention de dépasser mes peurs et de tenter une approche envers lui . Sa famille est partie en Algérie et il est resté seul, c'est pourquoi à l'approche de l'Aid al Fitr j'ai pensé lui ramener des gâteaux que je vais faire avec mon autre meilleure amie (qui est juive séfarade, donc elle sait faire les pâtisseries orientales lol) . Qu'en pensez-vous, sachant qu'il est très réservé j'ai peur de le brusquer . En même temps je voudrais lui montrer mon intérêt et voir sa réaction .

Merci pour vos conseils...
la paix soit sur vous
Revenir en haut Aller en bas
couleuvre

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 06:55

bonjour
histoire qui me fait penser au télé film la belle et la bête
bref ca sent la 'Pierre" ou la 'Rose^ ou la "christophine"
Revenir en haut Aller en bas
Miséricorde

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 08:12

Petite sœur Disocha bonjour , salam , il est vrais que l'amour n'a aucune frontière mais aimer est une chose et vivre avec l'homme que tu aimes en est une autre , perso je te dirais ceci et ensuite pense et fait comme tu le souhaite le facteur religion est souvent ( pas toujours ) un réel problème avant d'envisager l'avenir avec ton prétendant , l'ouverture d'esprit n'est pas le même entre catholique et le musulman sa a son bon et son côté plus difficile , selon moi met ce délicat sujet dans la prière , demande conseil à un prêtre , à un ami catholique et prend tn temps de découvrir celui que tu aimes en secret .
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 08:39

Bonjour Disocha,

Que c'est beau d’être jeune et amoureux !

Tu devrais peut-être faire connaissance réellement avec ce garçon et sans arrière pensée particulière... Tu nous donnes l'impression d'avoir beaucoup imaginé de trucs sur lui.... mais de n'avoir aucune information certaine à son sujet.

Il faut lui parler, à lui et faire connaissance.... mais sans oublier qu’une relation humaine demande deux personnes face à face... et actuellement il y a toi toute seule avec ton imagination.


Quant à avoir une relation sérieuse avec lui, ( mais vous en êtes loin), l'obstacle de la religion est énorme.

Sache qu'un musulman a le droit d'épouser une catholique, car en tant que femme, ta religion n'a aucune importance tant que tu es monothéiste. Tes enfants seront automatiquement musulmans et personne ne te laissera transmettre ta foi à tes enfants.
Tu dois savoir cela si tu souhaites fréquenter ( voire davantage ) un musulman : tu détruits ta foi catholique car cela revient à ne pas la transmettre à tes enfants.

Que sera notre pays q'il ne reste plus que des musulmans ?

les pays musulmans sont tous à feu et à sang et ils n'ont jamais été ni tolérants, ni pacifistes même et surtout à l'époque de leur gloire. Laisser s'islamiser un pays par le mariage, est une responsabilité dont les jeunes qui font ce choix n'ont jamais conscience.

Bien la géopolitique à long terme de notre pays ne sera certainement pas un argument qui te retiendra.... mais réfléchis tout de même que si ce jeune homme ne t'a pas témoigner d'intêtret, c'est sans doute parce que votre différente de religions l'a fait réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Man Att




MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 10:19

Même sans l'islam il me semble que les catholiques ne se sont pas bouger durant le siècle dernier.
J'aime bien entendre parler d'islamisation ça ne sertait pas arriver si vous aviez transmit votre foi correctement et n'aviez pas baisser le pantalon devant les laïc mais aujourd'hui il ne vous reste que les musulmans a attaqué pour justifier l'état de l'église en France.
Revenir en haut Aller en bas
Miséricorde

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 10:21

Citation :
Tu dois savoir cela si tu souhaites fréquenter ( voire davantage ) un musulman : tu détruits ta foi catholique car cela revient à ne pas la transmettre à tes enfants

les pays musulmans sont tous à feu et à sang et ils n'ont jamais été ni tolérants, ni pacifistes même et surtout à l'époque de leur gloire. Laisser s'islamiser un pays par le mariage, est une responsabilité dont les jeunes qui font ce choix n'ont jamais conscience.

Que de discourt moralisateurs , au lieu d'avoir une écouté charitable sans le moindre jugement facile de donner des conseils et si pour une fois tu écouterais , entièrement ce membre qui souhaite exprimer son soucis crois-tu vraiment que tu vas l'exorter avec ton discourt !
Revenir en haut Aller en bas
Man Att




MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 10:28

Parle en avec lui tout simplement,la tu dois avoir peur de faire le premier pas etc il n'est pas encore question de mariage
Revenir en haut Aller en bas
Man Att




MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 10:30

Ensuuite de mon experience quand j'étais plus jeune je te conseil de faire gaffe car pas mal de gars se mettent en couple pour coucher et ensuite utilisent la femme comme un trophée et sans distinction de religion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 13:32

Bonjour disocha :)

Je t'ais laissé un message dans ta boîte pour raconter mon expérience et ici je décortique un peu ta situation et partage les conseils que j'ai appris par mon expérience.

Je crois que tu es encore trop jeune pour avoir une relation avec un homme.
De ce que je lis tu semble très jeune et te faire pas mal d'idées.

Je crois que le jeune homme que tu désire n'est pas assez mûre aussi pour une relation de couple.

Il y a un monde entre les sentiments et leur concrétisation, puis l'expérience de couple.
Ces conseils pourront t'aider dans le futur quand tu serai assez mature pour une relation de couple.

Surtout ce que je te dirai c'est de ne pas faire les mêmes erreurs que j'ai pu faire.
Ne pas entretenir des relations virtuel, que se soit par SMS, ou internet. Le virtuel fausse la perception naturelle, on peut avoir tendance à trop en dire et aller trop vite parce qu'on est moins gêné que de se dire les choses de visu.

Ne pas se nourrir des émois éphémères.
Tu sais j'étais du style à faire la rétrosceptive de toutes conversations, des moments passé, les annalyser, m'entretenir dans ces émotions, et j'étais complètement à côté de la réalité. Alors quand tu pense trop à un homme, pour rester rationnelle et dans le concret il faut s'occuper, occuper son esprit, surtout ne pas aller raconter aux copines qui ont tendances à t'entretenir dans ces émois mais aller discuter avec des personnes d'expériences, leur poser des questions sur le couple etc. Ça permet de se recentrer et de réfléchir à l'essentiel.

Ensuite il ne faut pas forcer les choses, faut laisser l'homme venir, parce que trop souvent quand une femme est trop entreprenante les hommes ne savent pas s'ils sont amoureux ou simplement attiré physiquement par la femme. Les hommes mettent plus longtemps à avoir des sentiments, et tu peux être sûre qu'un homme qui a des sentiments même le plus timide fera le pas vers l'autre.
Personnellement je n'ai jamais eu de déclaration parce que je prenais toujours les devant, mais j'ai compris que pour être certaine que l'homme ne s'engage il faut le laisser faire le temps et mûrir les sentiments.

Si un homme vient et veut aller trop vite pareille, fait le attendre, le temps peut soit l'aider à savoir s'il est vraiment amoureux ou c'est une attirance, soit les sentiments s'amplifient et devienne plus profond soit il s'effritent.

Pour ce qui est de ton entourage, ne cède pas aux pressions qu'on pourrait te faire l'entourage pour te marier ou te trouver un mari. Des personnes de bonnes intentions peuvent se tromper.
Ne pas négliger de ta famille, il est le plus important après celui de Dieu, parce qu'il te connaisse et t'ont vu grandir, ils peuvent voir des choses que tu ne vois pas, te conseiller.

Pour les conseils d'ordre spirituel (ce que je dirai être le plus important)
- prie pour ton futur époux, ta futur belle famille
- prie pour avoir du discernement, de la patience
- cherche la volonté de Dieu, ne t'attacher pas aux hommes qui ne sont pas engagés dans la foi, ou qui ne sont pas chrétiens.


Les églises sont rempli de gens qui ne sont pas affermi dans la foi, qui sont un pied dans le monde et un pied dans l'église, surtout ne te laisse pas avoir par le fait qu'ils fréquentent une église.
Si tu es engagé avec Dieu, que tu cherche sa volonté, Dieu te conduira et tu recevra la conviction que c'est Dieu qui t'as conduit vers l'homme qu'il t'a réservé.

Que Dieu te conduise! Sois béni! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Disocha




MessageSujet: Merci   Mer 15 Juil 2015, 15:10

Bonjour, merci pour vos réponses
J'ai la vingtaine et lui aussi bien qu'il soit plus âgé de quelques années

La religion n'est pas un souci pour moi, on se connaît depuis si longtemps et honnêtement la question de la religion ne se pose pas . Du moins pas entre nos parents, lui et moi . Il y a une bonne entente et un respect mutuel entre nous, de plus nous sommes amis depuis des années (non seulement sa soeur est ma meilleure amie, mais nos parents aussi sont amis) . Après, comme je vous l'ai dit, je ne doute pas que ses amis et certains membres de sa famille en Algérie, auraient du mal à m'accepter...Mais d'un côté dans ma famille aussi il y a des gens qui sont plus ou moins hostiles aux musulmans . Mais il est trop tôt pour se soucier de l'avis de nos familles...On n'en est pas là . Pour l'instant j'essaye juste de me rapprocher de lui .

La vraie question c'est surtout, est-il intéressé ou pas . Il n'a pas envie de communiquer visiblement, sinon je n'en sais pas plus .
Je n'ai pas trop eu l'occasion de me faire des idées sur lui parce qu'il ne laisse rien transparaître de sa personnalité ou de ses émotions, même pour sa famille, il est difficile à comprendre . Donc je ne sais pas du tout comment il est vraiment, quel est son caractère, est-ce qu'on s'entendrait bien etc.
J'ai juste ressenti une attirance depuis des années, qui est difficile à ignorer quand on voit la personne en face et qu'elle nous lance des regards . C'est ça qui m'intrigue et qui me donne envie d'apprendre à le connaître .
Non il n'est pas question de mariage à ce stade mais comme toute personne "religieuse" ou qui essaye de l'être en tous cas, c'est ce que je souhaiterais à long terme . De ce côté-là je pense qu'il partage mon avis, car il est assez pratiquant (il prie, il fait le Ramadan...etc.) .
Là il s'agit plutôt de faire le premier pas et c'est difficile car il est très réservé et on ne sait jamais comment il va réagir (dixit sa propre mère...lol) .
Pour ce qui est de m'utiliser pour coucher...s'il me faisait ça déjà il aurait toute sa famille contre lui Very Happy ils m'adorent et c'est réciproque . De toute façon même dans le cas où il ne serait pas vraiment attiré par moi, j'ai grandi avec sa soeur...il me respecte donc . Il ne m'a jamais touchée ne serait-ce que pour me faire la bise, alors pour le reste, encore moins .

Du coup mon idée de lui apporter des gâteaux de l'Aid, vous ne m'avez pas dit ce que vous en pensiez xD je vous repose la question...est-ce une bonne idée ou pas .
J'essaye d'aller vers lui en douceur sans être lourde et de voir s'il réagit ou pas .
Mon souhait serait d'apprendre à le connaître pour savoir si ça peut coller entre nous éventuellement .

Merci encore
La paix soit sur vous  
Revenir en haut Aller en bas
couleuvre

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 15:34

Disocha a écrit:
Bonjour, merci pour vos réponses
J'ai la vingtaine et lui aussi bien qu'il soit plus âgé de quelques années

La religion n'est pas un souci pour moi, on se connaît depuis si longtemps et honnêtement la question de la religion ne se pose pas . Du moins pas entre nos parents, lui et moi . Il y a une bonne entente et un respect mutuel entre nous, de plus nous sommes amis depuis des années (non seulement sa soeur est ma meilleure amie, mais nos parents aussi sont amis) . Après, comme je vous l'ai dit, je ne doute pas que ses amis et certains membres de sa famille en Algérie, auraient du mal à m'accepter...Mais d'un côté dans ma famille aussi il y a des gens qui sont plus ou moins hostiles aux musulmans . Mais il est trop tôt pour se soucier de l'avis de nos familles...On n'en est pas là . Pour l'instant j'essaye juste de me rapprocher de lui .

La vraie question c'est surtout, est-il intéressé ou pas . Il n'a pas envie de communiquer visiblement, sinon je n'en sais pas plus .
Je n'ai pas trop eu l'occasion de me faire des idées sur lui parce qu'il ne laisse rien transparaître de sa personnalité ou de ses émotions, même pour sa famille, il est difficile à comprendre . Donc je ne sais pas du tout La vraie question comment il est vraiment, quel est son caractère, est-ce qu'on s'entendrait bien etc.
J'ai juste ressenti une attirance depuis des années, qui est difficile à ignorer quand on voit la personne en face et qu'elle nous lance des regards . C'est ça qui m'intrigue et qui me donne envie d'apprendre à le connaître .
Non il n'est pas question de mariage à ce stade mais comme toute personne "religieuse" ou qui essaye de l'être en tous cas, c'est ce que je souhaiterais à long terme . De ce côté-là je pense qu'il partage mon avis, car il est assez pratiquant (il prie, il fait le Ramadan...etc.) .
Là il s'agit plutôt de faire le premier pas et c'est difficile car il est très réservé et on ne sait jamais comment il va réagir (dixit sa propre mère...lol) .
Pour ce qui est de m'utiliser pour coucher...s'il me faisait ça déjà il aurait toute sa famille contre lui Very Happy ils m'adorent et c'est réciproque . De toute façon même dans le cas où il ne serait pas vraiment attiré par moi, j'ai grandi avec sa soeur...il me respecte donc . Il ne m'a jamais touchée ne serait-ce que pour me faire la bise, alors pour le reste, encore moins .

Du coup mon idée des gâteaux de l'Aid, vous ne m'avez pas dit ce que vous en pensiez xD je vous repose la question...est-ce une bonne idée ou pas .
J'essaye d'aller vers lui en douceur sans être lourde et de voir s'il réagit ou pas .
Mon souhait serait d'apprendre à le connaître pour savoir si ça peut coller entre nous éventuellement .

Merci encore
La paix soit sur vous  

si tu l aime il faut le lui dire
ecoutes ton coeur et ton intuition
et les mauvaises langues ne les ecoutes pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 15:36

Bonjour et que la Paix de Dieu soit sur tous !


Je ne sais pas si tu crois au monde invisible celui des génies/djinn.
Peu importe je vais quand même te donner mon avis à propos de ton attirance pour ce jeune homme.

Voici un lien internet qui en parle assez bien
http://www.monotheismetolerant.com/l-emprise-du-d%C3%A9mon-sur-la-personne

Pour te faire court, l'être humain a des faiblesses et les démons dans l'invisible lui chuchotent des mauvaises pensées pour le corrompre car Iblis ou le Diable (oui il change souvent de nom pour nous tromper) a juré à Dieu qu'il égarerait l'être humain, je te passe les raisons.
Donc le diable connaît l'être humain depuis sa création et les moyens de l'égarer aussi comme les relations homme/femme entre autres.
Si tu veux construire ton couple comme Dieu l'a décrété alors tu seras sur le bon chemin et si choisis une autre manière alors tu ne pourras t'en prendre qu'à toi même.
Le Diable chuchote et embelli les choses entre toi et ce jeune homme pour que vous fassiez des choses contraires au décret divin et cela lui est facile car l'homme et la femme s'attire et Dieu les a crée pour qu'ils vivent en couple mais il y a des conditions comme chaque chose qui nous entoure.

Une relation homme/femme ne peut pas être solide hors mariage et loin de Dieu, en effet il ne faut pas oublier que le mariage est un acte religieux et les états laïcs l'ont rendus civils.

Dieu interdit tout rapport homme/femme en islam sauf nécessité comme aller chez le médecin,faire les courses,réunion,travail... mais très sincèrement c'est dangereux pour le couple car comme je l'ai dis plus haut le diable est à l'affût donc il faut demander à Dieu Sa protection.

Oui tu peux lui offrir des gâteaux mais n'attend rien de lui car très certainement il cherchera une femme musulmane pour se marier ce qui laisse peu de chance à votre éventuelle union excepté les conditions que Pierre élie a cité plus haut.

Une dernière chose, le mariage en islam est la moitié de la foi car l'homme et la femme unie par le mariage sont complets, Dieu a crée Eve à partir de Adam ce qui les unie devant Dieu par le mariage, autrement dit sache qu'il faut se marier pour que Dieu soit satisfait de toi mais pas avec n'importe qui ni n'importe comment.


Que Dieu nous guide tous !

Ps: Désolé d'être un peu dur mais c'est pour ton bien car il y a beaucoup de couples malheureux qui se marie sans savoir quelles règles il faut suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 15:53

Disocha a écrit:
Bonjour, merci pour vos réponses
J'ai la vingtaine et lui aussi bien qu'il soit plus âgé de quelques années

La religion n'est pas un souci pour moi, on se connaît depuis si longtemps et honnêtement la question de la religion ne se pose pas . Du moins pas entre nos parents, lui et moi . Il y a une bonne entente et un respect mutuel entre nous, de plus nous sommes amis depuis des années (non seulement sa soeur est ma meilleure amie, mais nos parents aussi sont amis) . Après, comme je vous l'ai dit, je ne doute pas que ses amis et certains membres de sa famille en Algérie, auraient du mal à m'accepter...Mais d'un côté dans ma famille aussi il y a des gens qui sont plus ou moins hostiles aux musulmans . Mais il est trop tôt pour se soucier de l'avis de nos familles...On n'en est pas là . Pour l'instant j'essaye juste de me rapprocher de lui .

La vraie question c'est surtout, est-il intéressé ou pas . Il n'a pas envie de communiquer visiblement, sinon je n'en sais pas plus .
Je n'ai pas trop eu l'occasion de me faire des idées sur lui parce qu'il ne laisse rien transparaître de sa personnalité ou de ses émotions, même pour sa famille, il est difficile à comprendre . Donc je ne sais pas du tout La vraie question comment il est vraiment, quel est son caractère, est-ce qu'on s'entendrait bien etc.
J'ai juste ressenti une attirance depuis des années, qui est difficile à ignorer quand on voit la personne en face et qu'elle nous lance des regards . C'est ça qui m'intrigue et qui me donne envie d'apprendre à le connaître .
Non il n'est pas question de mariage à ce stade mais comme toute personne "religieuse" ou qui essaye de l'être en tous cas, c'est ce que je souhaiterais à long terme . De ce côté-là je pense qu'il partage mon avis, car il est assez pratiquant (il prie, il fait le Ramadan...etc.) .
Là il s'agit plutôt de faire le premier pas et c'est difficile car il est très réservé et on ne sait jamais comment il va réagir (dixit sa propre mère...lol) .
Pour ce qui est de m'utiliser pour coucher...s'il me faisait ça déjà il aurait toute sa famille contre lui Very Happy ils m'adorent et c'est réciproque . De toute façon même dans le cas où il ne serait pas vraiment attiré par moi, j'ai grandi avec sa soeur...il me respecte donc . Il ne m'a jamais touchée ne serait-ce que pour me faire la bise, alors pour le reste, encore moins .

Du coup mon idée des gâteaux de l'Aid, vous ne m'avez pas dit ce que vous en pensiez xD je vous repose la question...est-ce une bonne idée ou pas .
J'essaye d'aller vers lui en douceur sans être lourde et de voir s'il réagit ou pas .
Mon souhait serait d'apprendre à le connaître pour savoir si ça peut coller entre nous éventuellement .

Merci encore
La paix soit sur vous  

Dosicha

Je crois que tu devrais écouter les conseils de chacun et surtout ne pas les écarter.
Je crois que tu n'es pas encore en mesure de comprendre ce qu'implique une relation de couple, et crois-moi à ton âge je n'étais pas mûre.

Ce n'est pas à prendre à la légère.
J'envisageais n'importe qui, je n'avais pas d'idée du quel type d'homme pouvait me convenir, parce que j'étais tellement dans l'émotionnel qu'à chaque fois qu'un garçon me regardait je me sentais plus importante que je ne l'étais réellement à ses yeux.

20 ans c'est vraiment l'âge exacerbé en amour, où l'on confond attirance et sentiments.
L'attirance c'est une sensation instantanée, et les sentiments quelques chose qui se tisse avec le temps.
L'attirance chez l'homme et la femme est perçu différemment. Chez l'homme c'est sur concret: l'aspect physque; alors que la femme c'est sur ce qu'elle croit savoir de l'autre en le voyant.

Les Hommes sont généralement directe, il ne teste pas dans le but de voir notre réaction pas comme nous les femmes le font. Et donc tu peux te retrouver à perdre ton temps en employant de l'énergie pour attirer l'attention de quelqu'un qui s'en fout.

Surtout ce que je voudrais te mettre en garde c'est de ne pas déclencher quelques chose qui n'existe pas dans le cœur de l'autre. Je te le dis parce que les femmes ont tendances à vouloir aller trop vite sentimentalement alors que les hommes sont lents. Elles ne laissent pas les hommes développer leurs sentiments.

Tu verra qu'a avec le temps tu comprendra ce que j'ai dis et les autres.
Avant je cherchais un homme pour combler un vide en moi, maintenant je cherche un homme pour construire une vie, une famille et grandir spirituellement.

Je te laisse avec ce verset qui m'a fait réfléchir et l'autre appris à patienter et compter sur Dieu

"Je vous en conjure, filles de Jérusalem, Par les gazelles et les biches des champs, Ne réveillez pas, ne réveillez pas l'amour, Avant qu'elle le veuille." Cantique des cantiques 2 v 7

Bon courage à toi
:)
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 16:07

Disocha a écrit:

La religion n'est pas un souci pour moi, on se connaît depuis si longtemps et honnêtement la question de la religion ne se pose pas . Du moins pas entre nos parents, lui et moi . Il y a une bonne entente et un respect mutuel entre nous, de plus nous sommes amis depuis des années  -

Mais si, mais si, ma chère DISOCHA, la religion a de l'importance... surtout quand deux familles doivent s'unir par le mariage de deux de leur enfant.
Car le mariage est à l'origine de la naissance de nouveaux enfants.... et la religion de ces enfants nés d'un mariage mixte a un ÉNORME intérêt.


Pour discuter, sympathiser, partager un repas, devenir amis... évidement que la religion n'a pas tant d'intérêt que cela... mais pour se marier, cela a une IMMENSE importance....

Comme tous les jeunes à notre époque, tu ne penses qu'à ton petit cœur tendre, sensible,  et amoureux... mais ce n'est pas avec lui que tu régleras le problème de la religion future de tes enfants,.... si tu épouses un musulman.

Tu dois savoir tout de suite que tu devras renoncer à transmettre ta foi catholique à tes enfants. En effet, pour les musulmans (dans leur totalité), il est hors de question que les enfants d'un musulman soit autre chose que musulman.

Demande aux musulmans du forum s'ils toléreraient, accepteraient, que les enfants d'un(e) musulman(e) (marié(e) à un(e) non musulman(e)) soient autre chose que musulmans ! Ils vont t'expliquer que la Loi supposée de Dieu, la charia (qui n'a jamais démontré qu'elle était de Dieu;...), est formelle : les enfants d'un musulman doivent toujours être musulmans.



Demande à un musulman d'être aussi tolérant avec les chrétiens qu'il n'exige qu'ils soient tolérants avec eux. Impossibles. Les musulmans exigent des chrétiens qu'ils renoncent à transmettre leur foi chrétienne, mais ils sont totalement incapables de renoncer à transmettre leur foi musulmane. Ils exigent une générosité dont ils sont incapables eux-mêmes ! Leur tolérance est unilatérale : ils en sont toujours les bénéficiaires.



Ne te fais aucune illusion que la famille (amie) de ton amoureux.... ta foi catholique sera un obstacle majeure.... et tu devras renoncer à elle, si tu persistes dans ton projet.... ou plus exactement renoncer à la transmettre à tes enfants, ce qui est pire encore car cela engage l'avenir !
Revenir en haut Aller en bas
Disocha




MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 17:51

Alors...
Couleuvre, merci beaucoup pour tes encouragements, ça fait plaisir Very Happy Oui j'y crois et je tenterai ma chance dans tous les cas .

Just a man...Oh mon D.ieu, mais je n'ai pas l'intention de faire "des trucs interdits par D.ieu" ni avec lui, ni avec un autre...J'ai déjà précisé que j'étais croyante et que mon souhait à long terme était de me marier . Et puis je ne suis pas d'accord avec toi, l'attirance c'est naturel, ce n'est pas forcément diabolique . Adam et Eve ne sont plus là pour nous le dire, mais je suis sûre qu'ils étaient attirés l'un par l'autre  lol! Ce n'est pas parce qu'on est attiré par une personne qu'on va lui sauter dessus, si tu me pardonnes l'expression . De plus je crois que l'attirance fait partie de l'amour même si elle est loin d'être une condition suffisante . Tu fonderais une famille avec une personne qui ne t'attire pas du tout du tout, toi ? Perso j'aime mieux devenir bonne soeur plutôt que de faire ça .

Estandrine...Tout à fait d'accord avec toi, les hommes sont lents . J'ai tout mon temps moi   Je ne suis pas pressée d'avoir une relation quelconque . S'il est lent c'est tant mieux, ça me laisse le temps de poursuivre mes études sans être déconcentrée et surtout je ne veux pas me marier trop jeune . C'est l'engagement de toute une vie et je n'y suis pas prête . On verra où D.ieu nous mène, ce jeune homme et moi .

Pierresuzanne...Je n'ai bien sûr pas eu l'occasion de parler de ces sujets avec le fameux jeune homme en question, puisque ce n'est pas du tout à l'ordre du jour . Chaque cas est différent, il faut voir les individus tels qu'ils sont et non uniquement en fonction de leur appartenance religieuse . Donc je verrai avec lui, si D.ieu nous accorde d'aller suffisamment loin pour parler de mariage (attention ne me mettez pas le mauvais oeil, hein... ) Si vraiment il voulait que les petits soient musulmans...Je vais te choquer, là, désolée . Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient musulmans . Je veux juste qu'ils soient en bonne santé et qu'ils marchent droit dans la vie ; et surtout surtout, les entourer de tout l'amour possible . Plaise à D.ieu que j'en aie un jour, des enfants . Je leur transmettrai la foi en un seul D.ieu, qui est commune à toutes les religions monothéïstes . (On peut aussi insister sur nos différences, c'est un choix ; ou alors on peut mettre en valeur ce qui nous rassemble). Et si en grandissant ils deviennent athées ou bouddhistes...Jamais je ne rejetterai la chair de ma chair .
Au fait je connais des couples mixtes qui s'en sortent très bien .

Je termine avec ce beau poème de Khalil Gibran ^^
La paix soit sur vous  

Khalil Gibran


Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit,
Parlez-nous des Enfants.
Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,
pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux,
mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s'attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L'Archer voit le but sur le chemin de l'infini, et Il vous tend de Sa puissance
pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l'Archer soit pour la joie;
Car de même qu'Il aime la flèche qui vole, Il aime l'arc qui est stable.

(extrait du recueil Le Prophète)



Revenir en haut Aller en bas
vivre_ensemble

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 15 Juil 2015, 23:51

Disocha a écrit:
Bonjour, je vous parle aujourd'hui d'un sujet qui me tient à coeur...
J'ai toujours eu un faible pour le frère de ma meilleure amie musulmane avec laquelle j'ai grandi (je suis catholique) . J'ai mis du temps à lui avouer que j'avais ce faible pour son frère car je la connais, et je craignais qu'elle ne réagisse mal (pas du tout pour des raisons religieuses, mais personnelles)...Je lui ai dit en septembre . En effet elle a mal réagi et pendant quelques mois depuis la première fois en 10 ans et plus d'amitié, elle m'évitait . Grâce à D.ieu nous nous sommes réconciliées à Noël :)
J'ai gardé ce jeune homme en tête pendant tout ce temps et parmi toutes les autres personnes que j'ai connues, je n'ai pas trouvé quelqu'un qui me fasse oublier mon premier amour .
Or ce garçon pour lequel j'ai un faible est très réservé . Il m'a souvent regardée d'une certaine façon qui m'a laissé penser qu'il était attiré par moi . En dehors de ça malgré notre proximité relative (je le connais lui et toute sa famille depuis des années), nous n'avons jamais communiqué autrement que par regards . Je lui ai récemment envoyé des sms (pour son anniversaire, ses examens etc) et il n'a pas répondu : sa mère et sa soeur m'ont dit que c'était normal venant de lui qu'il ne réponde pas . Mais c'était décourageant .
Voilà le premier obstacle : sa grande timidité .
Le deuxième obstacle, c'est que ce garçon a des fréquentations qui ne m'inspirent pas confiance et qui lui ont causé de graves soucis dans le passé . Si lui a des parents ouverts, je ne pense pas que ses amis aient eu la même éducation (le quartier d'où je viens est plutôt sensible...beaucoup de familles sont défavorisées) ; je soupçonne donc ses amis ou du moins certains d'entre eux, d'être contre les unions mixtes et de l'influencer dans ce sens . J'en ai eu des échos (il y a quelques années ce garçon auquel je m'intéresse s'était indigné de voir son frère sortir avec "une française" -- c'est ma meilleure amie, sa soeur qui m'avait rapporté ses mots..) . Depuis ce jeune homme est sorti avec une jeune fille de la même origine et de la même religion que lui, mais il l'a quittée...

J'ai confiance en lui et je pense qu'il pourrait me laisser une chance s'il s'intéressait à moi, mais il devrait alors assumer le regard de ses amis . Ce qui n'est pas forcément facile..D'où mes craintes . Priez pour moi svp quelle que soit votre religion, dans la prière comme dans d'autres domaines l'union fait la force :) moi aussi je prierai avec plaisir pour vous .

J'ai l'intention de dépasser mes peurs et de tenter une approche envers lui . Sa famille est partie en Algérie et il est resté seul, c'est pourquoi à l'approche de l'Aid al Fitr j'ai pensé lui ramener des gâteaux que je vais faire avec mon autre meilleure amie (qui est juive séfarade, donc elle sait faire les pâtisseries orientales lol) . Qu'en pensez-vous, sachant qu'il est très réservé j'ai peur de le brusquer . En même temps je voudrais lui montrer mon intérêt et voir sa réaction .

Merci pour vos conseils...
la paix soit sur vous

Ton histoire est touchante, tu as l'air attachée à ce garçon et ça se voit mais il te manque quelques éléments afin de comprendre ses réactions.

En islam, la mixité homme-femme est interdite. Je m'explique. Deux personnes ne peuvent se retrouver seules dans une pièce, ou échanger des messages intimes, ou entretenir une quelconque relation si elle n'est ni familiale, ni professionnelle, ni celle d'un homme et de son épouse.

S'il est pieux, pratiquant et qu'il respecte les préceptes de l'islam, je te déconseille d'aller vers lui et d'essayer de te retrouver seule avec lui car même si sur le coup il t'accueille, il regrettera et il voudra peut être prendre ses distances car il aura peur de commettre des pêchés et de tomber dans l'illicite. C'est encore plus vrai pendant le mois de ramadan et à l'Aïd. Je ne te parle même pas des contacts physique, bisous et autre.

Voici mon conseil, si tu l'aimes pourquoi ne pas demander à sa sœur s'il a envie de se marier ? Dis lui que tu es intéressée et que tu serais très heureuse de l'épouser ! Comme ça vous seriez belles sœurs :) et surtout tu gagneras son respect ainsi que celui de son frère car ils verront que tu respectes leur religion et t'accueilleront plus facilement dans la famille :)

Les musulmans ont tout à fait le droit d'épouser des chrétiennes. De cette manière vous ne ferez rien que vous risqueriez de regretter, vos familles seraient au courant, vous ne tomberez pas dans le pêché et vous aurez la bénédiction de Dieu dans votre union. Il vaut mieux faire les choses dans les règles de nos religions respectives...

C'est important pour une femme de se protéger, des hommes en général, qu'ils soient musulmans, chrétiens, athées... quand tu te marieras, ton homme se sera engagé devant Dieu ET devant ta famille à te rendre heureuse et à ne jamais te faire du mal et à toujours te respecter. C'est très important, si nos deux religions préconisent le mariage, c'est avant tout bon pour nous.

Quant au regard des autres, dis toi que s'il attache de l'importance à ce que disent les gens, c'est que tu n'auras pas perdu grand chose...

Qu'Allah te facilite et vous aide à ne pas tomber dans le pêché.


Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mar 21 Juil 2015, 21:03

Disocha a écrit:
  Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient musulmans.

Tu n'es pas la première Disocha à penser ainsi ... ainsi a disparu la foi chrétienne au Maghreb,... il y a quelques siècles !



On aimerait tant que ... de temps en temps.... les musulmans soient capables de la même tolérance et disent avec autant de générosité que toi : "Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient chrétiens ".
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 22 Juil 2015, 08:09

Pierresuzanne a écrit:
Disocha a écrit:
  Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient musulmans.

Tu n'es pas la première Disocha à penser ainsi ... ainsi a disparu la foi chrétienne au Maghreb,...  il y a quelques siècles !



On aimerait tant que ... de temps en temps.... les musulmans soient capables de la même tolérance et disent avec autant de générosité que toi : "Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient chrétiens ".



Certes, comme tu as raison, mon cher PIERRE !...

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
couleuvre

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 22 Juil 2015, 09:03

Pierresuzanne a écrit:
Disocha a écrit:
  Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient musulmans.

Tu n'es pas la première Disocha à penser ainsi ... ainsi a disparu la foi chrétienne au Maghreb,...  il y a quelques siècles !



On aimerait tant que ... de temps en temps.... les musulmans soient capables de la même tolérance et disent avec autant de générosité que toi : "Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient chrétiens ".

Bonjour monsieur Pierre
Je ne savais pas que le Maghreb était chrétien auparavant peux tu nous en dire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 22 Juil 2015, 09:14

couleuvre a écrit:
Pierresuzanne a écrit:
Disocha a écrit:
  Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient musulmans.

Tu n'es pas la première Disocha à penser ainsi ... ainsi a disparu la foi chrétienne au Maghreb,...  il y a quelques siècles !



On aimerait tant que ... de temps en temps.... les musulmans soient capables de la même tolérance et disent avec autant de générosité que toi : "Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient chrétiens ".

Bonjour monsieur Pierre
Je ne savais pas que le Maghreb était chrétien auparavant peux tu nous en dire plus ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 22 Juil 2015, 10:08

couleuvre a écrit:
Pierresuzanne a écrit:
Disocha a écrit:
  Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient musulmans.

Tu n'es pas la première Disocha à penser ainsi ... ainsi a disparu la foi chrétienne au Maghreb,...  il y a quelques siècles !



On aimerait tant que ... de temps en temps.... les musulmans soient capables de la même tolérance et disent avec autant de générosité que toi : "Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient chrétiens ".

Bonjour monsieur Pierre
Je ne savais pas que le Maghreb était chrétien auparavant peux tu nous en dire plus ?



Saint Augustin, Docteur de l'Eglise, était un Berbère, évêque de la ville d'Hippone ( = Annaba en Algérie ).

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
vivre_ensemble

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 22 Juil 2015, 15:28

mario-franc_lazur a écrit:
couleuvre a écrit:
Pierresuzanne a écrit:


Tu n'es pas la première Disocha à penser ainsi ... ainsi a disparu la foi chrétienne au Maghreb,...  il y a quelques siècles !



On aimerait tant que ... de temps en temps.... les musulmans soient capables de la même tolérance et disent avec autant de générosité que toi : "Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient chrétiens ".

Bonjour monsieur Pierre
Je ne savais pas que le Maghreb était chrétien auparavant peux tu nous en dire plus ?



Saint Augustin, Docteur de l'Eglise, était un Berbère, évêque de la ville d'Hippone ( = Annaba en Algérie ).

Euh non ce n'est pas le Maghreb qui était chrétien, c'est des chrétiens qui ont envahi l'Algérie. Monsieur Augustin n'est pas arabe, il est français, occidental, caucasien, gaulois.

Personne n'a demandé l'avis des algériens...

D'ailleurs l'absence de communautés chrétiennes est justement du a l'indépendance, qui porte bien son nom. Mais il subsiste quelques personnes issues de familles converties à l'époque de l'Algerie française.


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 22 Juil 2015, 16:47

vivre_ensemble a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
couleuvre a écrit:
Pierresuzanne a écrit:


Tu n'es pas la première Disocha à penser ainsi ... ainsi a disparu la foi chrétienne au Maghreb,...  il y a quelques siècles !



On aimerait tant que ... de temps en temps.... les musulmans soient capables de la même tolérance et disent avec autant de générosité que toi : "Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient chrétiens ".

Bonjour monsieur Pierre
Je ne savais pas que le Maghreb était chrétien auparavant peux tu nous en dire plus ?



Saint Augustin, Docteur de l'Eglise, était un Berbère, évêque de la ville d'Hippone ( = Annaba en Algérie ).

Euh non ce n'est pas le Maghreb qui était chrétien, c'est des chrétiens qui ont envahi l'Algérie. Monsieur Augustin n'est pas arabe, il est français, occidental, caucasien, gaulois.

Personne n'a demandé l'avis des algériens...

D'ailleurs l'absence de communautés chrétiennes est justement du a l'indépendance, qui porte bien son nom. Mais il subsiste quelques personnes issues de familles converties à l'époque de l'Algerie française.




Serait-ce que tu confonds le 5ème siècle après JC et le 19ème siècle ?!!!?


Ce sont les païens romains qui occupaient à cette époque-là l'Algérie, et beaucoup se convertirent au Christianisme naissant !


Augustin est né dans la Province romaine d'Afrique au municipe de Thagaste (actuelle Souk Ahras, Algérie) le 13 novembre 354 et mort le 28 août 430 à Hippone (actuelle Annaba, Algérie) : c'est un philosophe et théologien chrétien d'origine berbère.

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
vivre_ensemble

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 22 Juil 2015, 18:37

mario-franc_lazur a écrit:
vivre_ensemble a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:




Saint Augustin, Docteur de l'Eglise, était un Berbère, évêque de la ville d'Hippone ( = Annaba en Algérie ).

Euh non ce n'est pas le Maghreb qui était chrétien, c'est des chrétiens qui ont envahi l'Algérie. Monsieur Augustin n'est pas arabe, il est français, occidental, caucasien, gaulois.

Personne n'a demandé l'avis des algériens...

D'ailleurs l'absence de communautés chrétiennes est justement du a l'indépendance, qui porte bien son nom. Mais il subsiste quelques personnes issues de familles converties à l'époque de l'Algerie française.




Serait-ce que tu confonds le 5ème siècle après JC et le 19ème siècle ?!!!?


Ce sont les païens romains qui occupaient à cette époque-là l'Algérie, et beaucoup se convertirent au Christianisme naissant !


Augustin est né dans la Province romaine d'Afrique au municipe de Thagaste (actuelle Souk Ahras, Algérie) le 13 novembre 354 et mort le 28 août 430 à Hippone (actuelle Annaba, Algérie) : c'est un philosophe et théologien chrétien d'origine berbère.

Ahhh au temps pour moi, effectivement je parlais du 19ème siècle, étant donné la date de construction de la basilique saint augustin...

Revenir en haut Aller en bas
couleuvre

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Jeu 23 Juil 2015, 10:49

mario-franc_lazur a écrit:
couleuvre a écrit:
Pierresuzanne a écrit:


Tu n'es pas la première Disocha à penser ainsi ... ainsi a disparu la foi chrétienne au Maghreb,...  il y a quelques siècles !



On aimerait tant que ... de temps en temps.... les musulmans soient capables de la même tolérance et disent avec autant de générosité que toi : "Moi, ça ne me dérange pas du tout que mes enfants soient chrétiens ".

Bonjour monsieur Pierre
Je ne savais pas que le Maghreb était chrétien auparavant peux tu nous en dire plus ?


Saint Augustin, Docteur de l'Eglise, était un Berbère, évêque de la ville d'Hippone ( = Annaba en Algérie ).

Bonjour monsieur

parce que pour toi l'Algerie c'est le maghreb

Il faut que tu apprenne la geographie et l'histoire de cette region de la planete
Revenir en haut Aller en bas
marjorie

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Jeu 23 Juil 2015, 13:36

couleuvre a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
couleuvre a écrit:


Bonjour monsieur Pierre
Je ne savais pas que le Maghreb était chrétien auparavant peux tu nous en dire plus ?


Saint Augustin, Docteur de l'Eglise, était un Berbère, évêque de la ville d'Hippone ( = Annaba en Algérie ).

Bonjour monsieur

[b]parce que pour toi l'Algerie c'est le maghreb[/b


Il faut que tu apprenne la geographie et l'histoire de cette region de la planete

Il n'a pas dit que l'Algérie était le maghreb. Citer un pays faisant partie du maghreb ne veut pas dire qu'on le considère comme étant le Maghreb.
Un lien a été donné plus haut qui répond à tes questions
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Jeu 23 Juil 2015, 19:57

couleuvre a écrit:

Bonjour monsieur Pierre
Je ne savais pas que le Maghreb était chrétien auparavant peux tu nous en dire plus ?

Le Maghreb s'est christianisé progressivement, dès le premier siècle de notre ère.
Des pères de l'Eglise, des savants théologiens, étaient originaires du Maghreb :  Clément d'Alexandrie (150-220), Cyprien de Carthage (200- 258), Lactance (250-325), Athanase d'Alexandrie (328- 373)  et naturellement Augustin d'Hippone (354-430).
Au IVe siècle, le Maghreb était chrétien en quasi totalité. Il restait seulement des communautés manichéennes sur le déclin.

Au Ve siècle, l'invasion des Vandales y importe l'arianisme, une forme de christianisme qui nie la divinité du Christ.
Au VIe siècle, l'empire byzantin bat les vandales, le Maghreb redevient chrétien orthodoxe.

En 640, les arabes conquièrent par les armes le Maghreb.
Ils discriminent les chrétiens, les soumettent à un impôt spécial pour leur laisser le droit d'être chrétiens. Comme le font toujours les musulmans quand ils gouvernent, ils déclarent les non-musulmans inférieurs et sujets de seconde zone : ils sont dhimmi !

La loi matrimoniale islamique fait, qu'au fil des siècles, la communauté chrétienne diminue peu à peu. En effet, la loi matrimoniale musulmane s’arrange pour que les enfants d'un couple mixte soient toujours musulmans !

La fin des chrétiens au Maghreb survient au XIIe siècle... suite à la persécution des almohades musulmans.
Le berbère Muhammad ibn Tūmart (1075-1130) et ses disciples fondent la dynastie almohade qui régne de l'Atlas jusqu’à l’Espagne musulmane.  Ibn Tūmart se proclame Mahdi en 1121. Il souhaite remettre les musulmans dans la « voie droite » et leur impose un islam rigoriste issu du chiisme. Il persécute les dhimmis (les juifs et les chrétiens), qui ont le choix entre la conversion, l’exil ou la mort. Juifs et chrétiens fuient alors le Maghreb, d'autres  sont massacrés. C'est de son règne que date la disparition des chrétiens au Maghreb.  

Voilà, madame la couleuvre, ce qu'il y a à savoir sur le christianisme au Maghreb.....  Bien avant la colonisation du XIXe siècle, il y  eu des chrétiens au Maghreb et qui étaient bien chez eux. Il ne faut pas avoir toujours le nez dans le guidon : l'histoire du christianisme est longue....
Il est donc possible que certains de tes ancêtres aient été chrétiens  !!! !
Revenir en haut Aller en bas
Sniper

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mar 28 Juil 2015, 19:46

Disocha a écrit:


15.07.2015

Bonjour, je vous parle aujourd'hui d'un sujet qui me tient à coeur...
J'ai toujours eu un faible pour le frère de ma meilleure amie musulmane avec laquelle j'ai grandi (je suis catholique) . J'ai mis du temps à lui avouer que j'avais ce faible pour son frère car je la connais, et je craignais qu'elle ne réagisse mal (pas du tout pour des raisons religieuses, mais personnelles)...Je lui ai dit en septembre . En effet elle a mal réagi et pendant quelques mois depuis la première fois en 10 ans et plus d'amitié, elle m'évitait . Grâce à D.ieu nous nous sommes réconciliées à Noël :)
J'ai gardé ce jeune homme en tête pendant tout ce temps et parmi toutes les autres personnes que j'ai connues, je n'ai pas trouvé quelqu'un qui me fasse oublier mon premier amour .
Or ce garçon pour lequel j'ai un faible est très réservé . Il m'a souvent regardée d'une certaine façon qui m'a laissé penser qu'il était attiré par moi . En dehors de ça malgré notre proximité relative (je le connais lui et toute sa famille depuis des années), nous n'avons jamais communiqué autrement que par regards . Je lui ai récemment envoyé des sms (pour son anniversaire, ses examens etc) et il n'a pas répondu : sa mère et sa soeur m'ont dit que c'était normal venant de lui qu'il ne réponde pas . Mais c'était décourageant .
Voilà le premier obstacle : sa grande timidité .
Le deuxième obstacle, c'est que ce garçon a des fréquentations qui ne m'inspirent pas confiance et qui lui ont causé de graves soucis dans le passé . Si lui a des parents ouverts, je ne pense pas que ses amis aient eu la même éducation (le quartier d'où je viens est plutôt sensible...beaucoup de familles sont défavorisées) ; je soupçonne donc ses amis ou du moins certains d'entre eux, d'être contre les unions mixtes et de l'influencer dans ce sens . J'en ai eu des échos (il y a quelques années ce garçon auquel je m'intéresse s'était indigné de voir son frère sortir avec "une française" -- c'est ma meilleure amie, sa soeur qui m'avait rapporté ses mots..) . Depuis ce jeune homme est sorti avec une jeune fille de la même origine et de la même religion que lui, mais il l'a quittée...

J'ai confiance en lui et je pense qu'il pourrait me laisser une chance s'il s'intéressait à moi, mais il devrait alors assumer le regard de ses amis . Ce qui n'est pas forcément facile..D'où mes craintes . Priez pour moi svp quelle que soit votre religion, dans la prière comme dans d'autres domaines l'union fait la force :) moi aussi je prierai avec plaisir pour vous .

J'ai l'intention de dépasser mes peurs et de tenter une approche envers lui . Sa famille est partie en Algérie et il est resté seul, c'est pourquoi à l'approche de l'Aid al Fitr j'ai pensé lui ramener des gâteaux que je vais faire avec mon autre meilleure amie (qui est juive séfarade, donc elle sait faire les pâtisseries orientales lol) . Qu'en pensez-vous, sachant qu'il est très réservé j'ai peur de le brusquer . En même temps je voudrais lui montrer mon intérêt et voir sa réaction .

Merci pour vos conseils...
la paix soit sur vous
en dirai les feux de l'amour plus sérieusement il est autorisé a une chrétienne d’épousées un musulman par contre tu peux pas te mettre en couple avec lui comme sa même si en France c'est la mode un musulman pratiquent ne doit pas s'approché d'une femme
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 29 Juil 2015, 08:36

Sniper a écrit:
Disocha a écrit:


15.07.2015

Bonjour, je vous parle aujourd'hui d'un sujet qui me tient à coeur...
J'ai toujours eu un faible pour le frère de ma meilleure amie musulmane avec laquelle j'ai grandi (je suis catholique) . J'ai mis du temps à lui avouer que j'avais ce faible pour son frère car je la connais, et je craignais qu'elle ne réagisse mal (pas du tout pour des raisons religieuses, mais personnelles)...Je lui ai dit en septembre . En effet elle a mal réagi et pendant quelques mois depuis la première fois en 10 ans et plus d'amitié, elle m'évitait . Grâce à D.ieu nous nous sommes réconciliées à Noël :)
J'ai gardé ce jeune homme en tête pendant tout ce temps et parmi toutes les autres personnes que j'ai connues, je n'ai pas trouvé quelqu'un qui me fasse oublier mon premier amour .
Or ce garçon pour lequel j'ai un faible est très réservé . Il m'a souvent regardée d'une certaine façon qui m'a laissé penser qu'il était attiré par moi . En dehors de ça malgré notre proximité relative (je le connais lui et toute sa famille depuis des années), nous n'avons jamais communiqué autrement que par regards . Je lui ai récemment envoyé des sms (pour son anniversaire, ses examens etc) et il n'a pas répondu : sa mère et sa soeur m'ont dit que c'était normal venant de lui qu'il ne réponde pas . Mais c'était décourageant .
Voilà le premier obstacle : sa grande timidité .
Le deuxième obstacle, c'est que ce garçon a des fréquentations qui ne m'inspirent pas confiance et qui lui ont causé de graves soucis dans le passé . Si lui a des parents ouverts, je ne pense pas que ses amis aient eu la même éducation (le quartier d'où je viens est plutôt sensible...beaucoup de familles sont défavorisées) ; je soupçonne donc ses amis ou du moins certains d'entre eux, d'être contre les unions mixtes et de l'influencer dans ce sens . J'en ai eu des échos (il y a quelques années ce garçon auquel je m'intéresse s'était indigné de voir son frère sortir avec "une française" -- c'est ma meilleure amie, sa soeur qui m'avait rapporté ses mots..) . Depuis ce jeune homme est sorti avec une jeune fille de la même origine et de la même religion que lui, mais il l'a quittée...

J'ai confiance en lui et je pense qu'il pourrait me laisser une chance s'il s'intéressait à moi, mais il devrait alors assumer le regard de ses amis . Ce qui n'est pas forcément facile..D'où mes craintes . Priez pour moi svp quelle que soit votre religion, dans la prière comme dans d'autres domaines l'union fait la force :) moi aussi je prierai avec plaisir pour vous .

J'ai l'intention de dépasser mes peurs et de tenter une approche envers lui . Sa famille est partie en Algérie et il est resté seul, c'est pourquoi à l'approche de l'Aid al Fitr j'ai pensé lui ramener des gâteaux que je vais faire avec mon autre meilleure amie (qui est juive séfarade, donc elle sait faire les pâtisseries orientales lol) . Qu'en pensez-vous, sachant qu'il est très réservé j'ai peur de le brusquer . En même temps je voudrais lui montrer mon intérêt et voir sa réaction .

Merci pour vos conseils...
la paix soit sur vous
 en dirai les feux de l'amour plus sérieusement il est autorisé a une chrétienne d’épousées un musulman par contre tu peux pas te mettre en couple avec lui comme sa même si en France c'est la mode un musulman pratiquent ne doit pas s'approché d'une femme    


Et donc, s'il s'agit d'un Musulman rigoriste, il risque de mal prendre ta tentative de rapprochement par cette friandise préparée pour lui !!!!

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 29 Juil 2015, 10:09

Pierresuzanne a écrit:

Sache qu'un musulman a le droit d'épouser une catholique, car en tant que femme, ta religion n'a aucune importance tant que tu es monothéiste. Tes enfants seront automatiquement musulmans et personne ne te laissera transmettre ta foi à tes enfants.
Tu dois savoir cela si tu souhaites fréquenter ( voire davantage ) un musulman : tu détruits ta foi catholique car cela revient à ne pas la transmettre à tes enfants.

Que sera notre pays qu'il ne reste plus que des musulmans ?

Tu exagères quand-même! les mariages en France ne sont pas tous mixtes.

Je suis moi-même en mariage mixte, et nous fêtons prochainement nos 26 ans de mariage. Mon couple n'est pas une exception, comme nous il y en a des milliers en France. Le taux de divorce est certes plus élevé que la moyenne nationale, justement à cause des différences culturelles. La culture englobe les traditions, la conception de la famille, la religion, la langue, etc.

Ce n'est pas vrai aussi que dans tous les couples musulman-catholique, les enfants sont musulmans. Dans beaucoup de couples (y compris le mien), la liberté de choix de religion a été donnée aux enfants. Tout est question d'accord avant le mariage.

_________________
"Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)
Revenir en haut Aller en bas
Man Att




MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 29 Juil 2015, 10:39

mario-franc_lazur a écrit:
Sniper a écrit:
Disocha a écrit:


15.07.2015

Bonjour, je vous parle aujourd'hui d'un sujet qui me tient à coeur...
J'ai toujours eu un faible pour le frère de ma meilleure amie musulmane avec laquelle j'ai grandi (je suis catholique) . J'ai mis du temps à lui avouer que j'avais ce faible pour son frère car je la connais, et je craignais qu'elle ne réagisse mal (pas du tout pour des raisons religieuses, mais personnelles)...Je lui ai dit en septembre . En effet elle a mal réagi et pendant quelques mois depuis la première fois en 10 ans et plus d'amitié, elle m'évitait . Grâce à D.ieu nous nous sommes réconciliées à Noël :)
J'ai gardé ce jeune homme en tête pendant tout ce temps et parmi toutes les autres personnes que j'ai connues, je n'ai pas trouvé quelqu'un qui me fasse oublier mon premier amour .
Or ce garçon pour lequel j'ai un faible est très réservé . Il m'a souvent regardée d'une certaine façon qui m'a laissé penser qu'il était attiré par moi . En dehors de ça malgré notre proximité relative (je le connais lui et toute sa famille depuis des années), nous n'avons jamais communiqué autrement que par regards . Je lui ai récemment envoyé des sms (pour son anniversaire, ses examens etc) et il n'a pas répondu : sa mère et sa soeur m'ont dit que c'était normal venant de lui qu'il ne réponde pas . Mais c'était décourageant .
Voilà le premier obstacle : sa grande timidité .
Le deuxième obstacle, c'est que ce garçon a des fréquentations qui ne m'inspirent pas confiance et qui lui ont causé de graves soucis dans le passé . Si lui a des parents ouverts, je ne pense pas que ses amis aient eu la même éducation (le quartier d'où je viens est plutôt sensible...beaucoup de familles sont défavorisées) ; je soupçonne donc ses amis ou du moins certains d'entre eux, d'être contre les unions mixtes et de l'influencer dans ce sens . J'en ai eu des échos (il y a quelques années ce garçon auquel je m'intéresse s'était indigné de voir son frère sortir avec "une française" -- c'est ma meilleure amie, sa soeur qui m'avait rapporté ses mots..) . Depuis ce jeune homme est sorti avec une jeune fille de la même origine et de la même religion que lui, mais il l'a quittée...

J'ai confiance en lui et je pense qu'il pourrait me laisser une chance s'il s'intéressait à moi, mais il devrait alors assumer le regard de ses amis . Ce qui n'est pas forcément facile..D'où mes craintes . Priez pour moi svp quelle que soit votre religion, dans la prière comme dans d'autres domaines l'union fait la force :) moi aussi je prierai avec plaisir pour vous .

J'ai l'intention de dépasser mes peurs et de tenter une approche envers lui . Sa famille est partie en Algérie et il est resté seul, c'est pourquoi à l'approche de l'Aid al Fitr j'ai pensé lui ramener des gâteaux que je vais faire avec mon autre meilleure amie (qui est juive séfarade, donc elle sait faire les pâtisseries orientales lol) . Qu'en pensez-vous, sachant qu'il est très réservé j'ai peur de le brusquer . En même temps je voudrais lui montrer mon intérêt et voir sa réaction .

Merci pour vos conseils...
la paix soit sur vous
 en dirai les feux de l'amour plus sérieusement il est autorisé a une chrétienne d’épousées un musulman par contre tu peux pas te mettre en couple avec lui comme sa même si en France c'est la mode un musulman pratiquent ne doit pas s'approché d'une femme    


Et donc, s'il s'agit d'un Musulman rigoriste, il risque de mal prendre ta tentative de rapprochement par cette friandise préparée pour lui !!!!
Ou si il est intéréssé après un moment il peut la demander en mariage, ce n'est pas interdit d'offrir des gateaux
Revenir en haut Aller en bas
Sniper

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 29 Juil 2015, 19:01

mario-franc_lazur a écrit:
Sniper a écrit:
Disocha a écrit:


15.07.2015

Bonjour, je vous parle aujourd'hui d'un sujet qui me tient à coeur...
J'ai toujours eu un faible pour le frère de ma meilleure amie musulmane avec laquelle j'ai grandi (je suis catholique) . J'ai mis du temps à lui avouer que j'avais ce faible pour son frère car je la connais, et je craignais qu'elle ne réagisse mal (pas du tout pour des raisons religieuses, mais personnelles)...Je lui ai dit en septembre . En effet elle a mal réagi et pendant quelques mois depuis la première fois en 10 ans et plus d'amitié, elle m'évitait . Grâce à D.ieu nous nous sommes réconciliées à Noël :)
J'ai gardé ce jeune homme en tête pendant tout ce temps et parmi toutes les autres personnes que j'ai connues, je n'ai pas trouvé quelqu'un qui me fasse oublier mon premier amour .
Or ce garçon pour lequel j'ai un faible est très réservé . Il m'a souvent regardée d'une certaine façon qui m'a laissé penser qu'il était attiré par moi . En dehors de ça malgré notre proximité relative (je le connais lui et toute sa famille depuis des années), nous n'avons jamais communiqué autrement que par regards . Je lui ai récemment envoyé des sms (pour son anniversaire, ses examens etc) et il n'a pas répondu : sa mère et sa soeur m'ont dit que c'était normal venant de lui qu'il ne réponde pas . Mais c'était décourageant .
Voilà le premier obstacle : sa grande timidité .
Le deuxième obstacle, c'est que ce garçon a des fréquentations qui ne m'inspirent pas confiance et qui lui ont causé de graves soucis dans le passé . Si lui a des parents ouverts, je ne pense pas que ses amis aient eu la même éducation (le quartier d'où je viens est plutôt sensible...beaucoup de familles sont défavorisées) ; je soupçonne donc ses amis ou du moins certains d'entre eux, d'être contre les unions mixtes et de l'influencer dans ce sens . J'en ai eu des échos (il y a quelques années ce garçon auquel je m'intéresse s'était indigné de voir son frère sortir avec "une française" -- c'est ma meilleure amie, sa soeur qui m'avait rapporté ses mots..) . Depuis ce jeune homme est sorti avec une jeune fille de la même origine et de la même religion que lui, mais il l'a quittée...

J'ai confiance en lui et je pense qu'il pourrait me laisser une chance s'il s'intéressait à moi, mais il devrait alors assumer le regard de ses amis . Ce qui n'est pas forcément facile..D'où mes craintes . Priez pour moi svp quelle que soit votre religion, dans la prière comme dans d'autres domaines l'union fait la force :) moi aussi je prierai avec plaisir pour vous .

J'ai l'intention de dépasser mes peurs et de tenter une approche envers lui . Sa famille est partie en Algérie et il est resté seul, c'est pourquoi à l'approche de l'Aid al Fitr j'ai pensé lui ramener des gâteaux que je vais faire avec mon autre meilleure amie (qui est juive séfarade, donc elle sait faire les pâtisseries orientales lol) . Qu'en pensez-vous, sachant qu'il est très réservé j'ai peur de le brusquer . En même temps je voudrais lui montrer mon intérêt et voir sa réaction .

Merci pour vos conseils...
la paix soit sur vous
 en dirai les feux de l'amour plus sérieusement il est autorisé a une chrétienne d’épousées un musulman par contre tu peux pas te mettre en couple avec lui comme sa même si en France c'est la mode un musulman pratiquent ne doit pas s'approché d'une femme    


Et donc, s'il s'agit d'un Musulman rigoriste, il risque de mal prendre ta tentative de rapprochement par cette friandise préparée pour lui !!!!
bonsoir pas obligatoirement rigoriste mais le fait qu'il soi contre sa comme dit plus loin il y a quelques années ce garçon auquel je m'intéresse s'était indigné de voir son frère sortir avec "une française" il reproche a sans frère de sortir avec une fille je doute que ce soi sans cas petite cours sur ce que dit l'islam sur sa
Revenir en haut Aller en bas
Sniper

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Mer 29 Juil 2015, 19:06

mario-franc_lazur a écrit:
Sniper a écrit:
Disocha a écrit:


15.07.2015

Bonjour, je vous parle aujourd'hui d'un sujet qui me tient à coeur...
J'ai toujours eu un faible pour le frère de ma meilleure amie musulmane avec laquelle j'ai grandi (je suis catholique) . J'ai mis du temps à lui avouer que j'avais ce faible pour son frère car je la connais, et je craignais qu'elle ne réagisse mal (pas du tout pour des raisons religieuses, mais personnelles)...Je lui ai dit en septembre . En effet elle a mal réagi et pendant quelques mois depuis la première fois en 10 ans et plus d'amitié, elle m'évitait . Grâce à D.ieu nous nous sommes réconciliées à Noël :)
J'ai gardé ce jeune homme en tête pendant tout ce temps et parmi toutes les autres personnes que j'ai connues, je n'ai pas trouvé quelqu'un qui me fasse oublier mon premier amour .
Or ce garçon pour lequel j'ai un faible est très réservé . Il m'a souvent regardée d'une certaine façon qui m'a laissé penser qu'il était attiré par moi . En dehors de ça malgré notre proximité relative (je le connais lui et toute sa famille depuis des années), nous n'avons jamais communiqué autrement que par regards . Je lui ai récemment envoyé des sms (pour son anniversaire, ses examens etc) et il n'a pas répondu : sa mère et sa soeur m'ont dit que c'était normal venant de lui qu'il ne réponde pas . Mais c'était décourageant .
Voilà le premier obstacle : sa grande timidité .
Le deuxième obstacle, c'est que ce garçon a des fréquentations qui ne m'inspirent pas confiance et qui lui ont causé de graves soucis dans le passé . Si lui a des parents ouverts, je ne pense pas que ses amis aient eu la même éducation (le quartier d'où je viens est plutôt sensible...beaucoup de familles sont défavorisées) ; je soupçonne donc ses amis ou du moins certains d'entre eux, d'être contre les unions mixtes et de l'influencer dans ce sens . J'en ai eu des échos (il y a quelques années ce garçon auquel je m'intéresse s'était indigné de voir son frère sortir avec "une française" -- c'est ma meilleure amie, sa soeur qui m'avait rapporté ses mots..) . Depuis ce jeune homme est sorti avec une jeune fille de la même origine et de la même religion que lui, mais il l'a quittée...

J'ai confiance en lui et je pense qu'il pourrait me laisser une chance s'il s'intéressait à moi, mais il devrait alors assumer le regard de ses amis . Ce qui n'est pas forcément facile..D'où mes craintes . Priez pour moi svp quelle que soit votre religion, dans la prière comme dans d'autres domaines l'union fait la force :) moi aussi je prierai avec plaisir pour vous .

J'ai l'intention de dépasser mes peurs et de tenter une approche envers lui . Sa famille est partie en Algérie et il est resté seul, c'est pourquoi à l'approche de l'Aid al Fitr j'ai pensé lui ramener des gâteaux que je vais faire avec mon autre meilleure amie (qui est juive séfarade, donc elle sait faire les pâtisseries orientales lol) . Qu'en pensez-vous, sachant qu'il est très réservé j'ai peur de le brusquer . En même temps je voudrais lui montrer mon intérêt et voir sa réaction .

Merci pour vos conseils...
la paix soit sur vous
 en dirai les feux de l'amour plus sérieusement il est autorisé a une chrétienne d’épousées un musulman par contre tu peux pas te mettre en couple avec lui comme sa même si en France c'est la mode un musulman pratiquent ne doit pas s'approché d'une femme    


Et donc, s'il s'agit d'un Musulman rigoriste, il risque de mal prendre ta tentative de rapprochement par cette friandise préparée pour lui !!!!
L'interdiction d’avoir une compagne illégitimement Quel est le jugement de celui qui serre la main de sa copine et embrasse celle-ci ?

R : Il n’est pas permis à un musulman de prendre pour compagne une femme qui ne lui est pas permise, de rester seul avec elle, et de l'embrasser, car tout ceux-ci sont des moyens conduisant à la fornication, l’un des plus grands péchés. Et certes Allah a interdit tous les moyens qui y amènent, comme le regard illicite, le fait de rester seul avec elle. Quant à l’embrasser, ceci est encore pire.

Et c’est d'Allah que vient le succès, que la prière d’Allah et son salut soient sur notre Prophète Muhammed, sa famille et ses Compagnons.

Fatwa du comité permanent :

Membres : Bakr Abou Zaid, AbdelAziz Ali Cheikh, Saleh el Fawzen,, Abdallah ibn Ghadayen.

Président : Abdelaziz ibn AbdAllah Ben Baz

Tome17, page 48, fatwa numéro : 17 457.
Revenir en haut Aller en bas
Sniper

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Sam 01 Aoû 2015, 20:47



Que sera notre pays q'il ne reste plus que des musulmans ?

les pays musulmans sont tous à feu et à sang et ils n'ont jamais été ni tolérants, ni pacifistes même et surtout à l'époque de leur gloire. Laisser s'islamiser un pays par le mariage, est une responsabilité dont les jeunes qui font ce choix n'ont jamais conscience.

Bien la géopolitique à long terme de notre pays ne sera certainement pas un  argument qui te retiendra.... mais réfléchis tout de même que si ce jeune homme ne t'a pas témoigner d'intêtret, c'est sans doute parce que votre différente de religions l'a fait réfléchir.[/quote à feu et à sang a cause de l 'occident qui les bombardes est qui pleure qu'en il subisse des représailles pas vrais mon cher pierre
Revenir en haut Aller en bas
Sniper

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Sam 01 Aoû 2015, 20:47

Pierresuzanne a écrit:
couleuvre a écrit:

Bonjour monsieur Pierre
Je ne savais pas que le Maghreb était chrétien auparavant peux tu nous en dire plus ?

Le Maghreb s'est christianisé progressivement, dès le premier siècle de notre ère.
Des pères de l'Eglise, des savants théologiens, étaient originaires du Maghreb :  Clément d'Alexandrie (150-220), Cyprien de Carthage (200- 258), Lactance (250-325), Athanase d'Alexandrie (328- 373)  et naturellement Augustin d'Hippone (354-430).
Au IVe siècle, le Maghreb était chrétien en quasi totalité. Il restait seulement des communautés manichéennes sur le déclin.

Au Ve siècle, l'invasion des Vandales y importe l'arianisme, une forme de christianisme qui nie la divinité du Christ.
Au VIe siècle, l'empire byzantin bat les vandales, le Maghreb redevient chrétien orthodoxe.

En 640, les arabes conquièrent par les armes le Maghreb.
Ils discriminent les chrétiens, les soumettent à un impôt spécial pour leur laisser le droit d'être chrétiens. Comme le font toujours les musulmans quand ils gouvernent, ils déclarent les non-musulmans inférieurs et sujets de seconde zone : ils sont dhimmi !

La loi matrimoniale islamique fait, qu'au fil des siècles, la communauté chrétienne diminue peu à peu. En effet, la loi matrimoniale musulmane s’arrange pour que les enfants d'un couple mixte soient toujours musulmans !

La fin des chrétiens au Maghreb survient au XIIe siècle... suite à la persécution des almohades musulmans.
Le berbère Muhammad ibn Tūmart (1075-1130) et ses disciples fondent la dynastie almohade qui régne de l'Atlas jusqu’à l’Espagne musulmane.  Ibn Tūmart se proclame Mahdi en 1121. Il souhaite remettre les musulmans dans la « voie droite » et leur impose un islam rigoriste issu du chiisme. Il persécute les dhimmis (les juifs et les chrétiens), qui ont le choix entre la conversion, l’exil ou la mort. Juifs et chrétiens fuient alors le Maghreb, d'autres  sont massacrés. C'est de son règne que date la disparition des chrétiens au Maghreb.  

Voilà, madame la couleuvre, ce qu'il y a à savoir sur le christianisme au Maghreb.....  Bien avant la colonisation du XIXe siècle, il y  eu des chrétiens au Maghreb et qui étaient bien chez eux. Il ne faut pas avoir toujours le nez dans le guidon : l'histoire du christianisme est longue....
Il est donc possible que certains de tes ancêtres aient été chrétiens  !!! !
à feu et à sang a cause de l 'occident qui les bombardes est qui pleure qu'en il subisse des représailles pas vrais mon cher pierre
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Sam 01 Aoû 2015, 21:09

marie-chantal a écrit:


Ce n'est pas vrai aussi que dans tous les couples musulman-catholique, les enfants sont musulmans. Dans beaucoup de couples (y compris le mien), la liberté de choix de religion a été donnée aux enfants. Tout est question d'accord avant le mariage.

bonsoir Marie-Chantal,
C'est intéressant ce que tu nous témoignes.

Si ce n'est pas indiscret, quelles religions ont choisis tes enfants finalement ?

Si l 'un d'entre eux à voulu être baptisé, comment a réagit... dans la réalité, le coté musulman de la famille ?


Et finalement, à l'opposé, si un de tes enfants a choisi l'islam, comment à réagit la famille catholique ???
Revenir en haut Aller en bas
brigit

avatar


MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Jeu 13 Aoû 2015, 12:27

couleuvre a écrit:

si tu l aime il faut le lui dire
ecoutes ton coeur et ton intuition
et les mauvaises langues ne les ecoutes pas

Pour une fois, je partage entièrement le point de vue de notre chère Couleuvre, le lui dire si tu as une nature directe ou plutôt le lui montrer, l'art des timides, prévenance et attention est mère de toutes les belles histoires, cela prend du temps et c'est un plus.
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   Jeu 13 Aoû 2015, 14:36

Disocha a écrit:


15.07.2015

Bonjour, je vous parle aujourd'hui d'un sujet qui me tient à coeur...
J'ai toujours eu un faible pour le frère de ma meilleure amie musulmane avec laquelle j'ai grandi (je suis catholique) . J'ai mis du temps à lui avouer que j'avais ce faible pour son frère car je la connais, et je craignais qu'elle ne réagisse mal (pas du tout pour des raisons religieuses, mais personnelles)...Je lui ai dit en septembre . En effet elle a mal réagi et pendant quelques mois depuis la première fois en 10 ans et plus d'amitié, elle m'évitait . Grâce à D.ieu nous nous sommes réconciliées à Noël :)
J'ai gardé ce jeune homme en tête pendant tout ce temps et parmi toutes les autres personnes que j'ai connues, je n'ai pas trouvé quelqu'un qui me fasse oublier mon premier amour .
Or ce garçon pour lequel j'ai un faible est très réservé . Il m'a souvent regardée d'une certaine façon qui m'a laissé penser qu'il était attiré par moi . En dehors de ça malgré notre proximité relative (je le connais lui et toute sa famille depuis des années), nous n'avons jamais communiqué autrement que par regards . Je lui ai récemment envoyé des sms (pour son anniversaire, ses examens etc) et il n'a pas répondu : sa mère et sa soeur m'ont dit que c'était normal venant de lui qu'il ne réponde pas . Mais c'était décourageant .
Voilà le premier obstacle : sa grande timidité .
Le deuxième obstacle, c'est que ce garçon a des fréquentations qui ne m'inspirent pas confiance et qui lui ont causé de graves soucis dans le passé . Si lui a des parents ouverts, je ne pense pas que ses amis aient eu la même éducation (le quartier d'où je viens est plutôt sensible...beaucoup de familles sont défavorisées) ; je soupçonne donc ses amis ou du moins certains d'entre eux, d'être contre les unions mixtes et de l'influencer dans ce sens . J'en ai eu des échos (il y a quelques années ce garçon auquel je m'intéresse s'était indigné de voir son frère sortir avec "une française" -- c'est ma meilleure amie, sa soeur qui m'avait rapporté ses mots..) . Depuis ce jeune homme est sorti avec une jeune fille de la même origine et de la même religion que lui, mais il l'a quittée...

J'ai confiance en lui et je pense qu'il pourrait me laisser une chance s'il s'intéressait à moi, mais il devrait alors assumer le regard de ses amis . Ce qui n'est pas forcément facile..D'où mes craintes . Priez pour moi svp quelle que soit votre religion, dans la prière comme dans d'autres domaines l'union fait la force :) moi aussi je prierai avec plaisir pour vous .

J'ai l'intention de dépasser mes peurs et de tenter une approche envers lui . Sa famille est partie en Algérie et il est resté seul, c'est pourquoi à l'approche de l'Aid al Fitr j'ai pensé lui ramener des gâteaux que je vais faire avec mon autre meilleure amie (qui est juive séfarade, donc elle sait faire les pâtisseries orientales lol) . Qu'en pensez-vous, sachant qu'il est très réservé j'ai peur de le brusquer . En même temps je voudrais lui montrer mon intérêt et voir sa réaction .

Merci pour vos conseils...
la paix soit sur vous

Essaie de demander un avis à Ren' le webmestre du forum ami Dialogueabraham. Je crois me rappeler qu'il dirige une rubrique de conseils pour les couples chrétiens-musulmans sur Doctissimo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire sentimentale entre une catholique et un musulman : obstacles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conversation entre un juif et un musulman
» OBE/NDE/EMI
» Du terrible résultat de 50 ans de déchristianisation du Québec
» course : lapin # tortue
» L'ovni du volcan Popocatépetl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: PARLONS DE NOUS !-
Sauter vers: