Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 chacun son Dieu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
rosarum

avatar


MessageSujet: chacun son Dieu ?   Jeu 23 Juil - 17:45

Rappel du premier message :


23.07.2015

en quoi cela dérange les monothéistes que les autres ne croient pas au(x) même(s) Dieu(x) qu'eux ?
pourquoi cherchent t ils à convertir les autres à leur religion ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Arlitto




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Sam 25 Juil - 10:40

abdelsalam_78 a écrit:
Arlitto a écrit:
Code:
Tu racontes n'importe quoi, car Jésus Lui-même nous a dit que l'Esprit Saint, la troisième personne

Mais où ça ???.

Envoie le texte STP, je suis impatient de le lire :)

.

Petero oublie que St Jérôme s'est plaind des falsification des Evangiles en écrivant une lettre au Pape Damase, et cela s'est passé vers 380 !
D'ailleur, Eusèbe ne traduit pas Matthieu 28.19 de la même manière que ce qu'il y dans la Bible depuis les Concile du 4eme siècle dans son 3eme livre de l'histoire ecclasiastique : il ne mentionne ni le Père, ni le S.E.!

Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.
Revenir en haut Aller en bas
http://arlitto.forumprod.com/
sand

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Sam 25 Juil - 12:52

Arlitto a écrit:

Oui, on dit Illah ou Lah en arabe pour dire Dieu ou un dieu quelconque et pas "Allâh" qui est le nom propre du dieu de l'Islam, je l'ai déjà écrit.
.

En lisant les commentaires sur le sujet est ce que Alllah est la traduction de Dieu?, Beaucoup de sources dans les commentaires viennent de wikipédia , même si ce n'est pas cité...

Allah serait autant un nom que la traduction...ça voudrait dire le Dieu ou Dieu unique
ou c'est comme cela qu'on le traduit aussi...il n'y a apparemment pas d'autres traductions
ou alors mettre les sources de ceux qui maitrise la langue arabe ou des dictionnaires de traduction...et dans l'islam Dieu a 99 noms...

Mais que nous dit wikipédia sur YHWH qui semble être un verbe ou une expression plus qu'un nom...?

Dans son ouvrage Mishné Torah, Maïmonide explique que seuls les prêtres du Temple de Jérusalem étaient habilités à prononcer le Tétragramme, lors de la bénédiction sacerdotale quotidienne des fidèles. Après la mort du grand-prêtre Shimon HaTzadik au IIIe siècle av. J.-C., les prêtres ont cessé de réciter cette bénédiction qui accompagnait le Nom.

La prononciation originelle du Tétragramme demeure imprécise depuis cette époque. En outre, comme seules les consonnes étaient écrites, il est impossible de reconstituer le Nom avec certitude.

Le Talmud énonce l'interdiction de le prononcer, en vertu du Troisième Commandement: « Tu ne prononceras pas le nom de YHWH en vain…
W

Tout cela englobé sous la superstition...

Combien de noms les hommes ont donné à Dieu ?

En français , c'est clair net et précis , on l'appelle Dieu...



Dernière édition par sand le Dim 26 Juil - 4:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Sam 25 Juil - 14:01

Arlitto a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:
Arlitto a écrit:
Code:
Tu racontes n'importe quoi, car Jésus Lui-même nous a dit que l'Esprit Saint, la troisième personne

Mais où ça ???.

Envoie le texte STP, je suis impatient de le lire :)

.

Petero oublie que St Jérôme s'est plaind des falsification des Evangiles en écrivant une lettre au Pape Damase, et cela s'est passé vers 380 !
D'ailleur, Eusèbe ne traduit pas Matthieu 28.19 de la même manière que ce qu'il y dans la Bible depuis les Concile du 4eme siècle dans son 3eme livre de l'histoire ecclasiastique : il ne mentionne ni le Père, ni le S.E.!

Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.



J'ai lu ta page qui est bien documentée et bien construite ! Rien à dire !

Sauf que la Trinité est présente dans la Bible :

Dans les évangiles, si!, la notion de Trinité y apparaît fort nettement.

Mt 28:18- S'avançant, Jésus leur dit ces paroles : " Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre.
Mt 28:19- Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit,
Mt 28:20- et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu'à la fin du monde. "

Mais il y en des traces aussi dans l'Ancien Testament :

Trinité : mot inconnu de la Bible : EXACT !

Mais la notion d'un DIEU-TRINE est présente dans la Bible . Ainsi :


Livre de la Genèse :
Gn 18:1- Yahvé lui apparut au Chêne de Mambré, tandis qu'il était assis à l'entrée de la tente, au plus chaud du jour.
Gn 18:2- Ayant levé les yeux, voilà qu'il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui; dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la Tente à leur rencontre et se prosterna à terre.
Gn 18:3- Il dit : Monseigneur, je t'en prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, veuille ne pas passer près de ton serviteur sans t'arrêter

(YaHWéH, qui se manifeste en 3 hommes !!!)


Livre d'Isaïe :

Is 6:3- Ils se criaient l'un à l'autre ces paroles : " Saint, saint, saint est Yahvé Sabaot, sa gloire emplit toute la terre.... DIEU trois fois saint. "

Livre des Proverbes :

Pr 8:22- " Yahvé m'a engendrée, prémices de son œuvre, avant ses œuvres les plus anciennes.
Pr 8:23- Dès l'éternité je fus établie, dès le principe, avant l'origine de la terre.
Pr 8:24- Quand les abîmes n'étaient pas, je fus enfantée, quand n'étaient pas les sources aux eaux abondantes.
Pr 8:25- Avant que fussent implantées les montagnes, avant les collines, je fus enfantée;
Pr 8:26- avant qu'il eût fait la terre et la campagne et les premiers éléments du monde.
Pr 8:27- Quand il affermit les cieux, j'étais là, quand il traça un cercle à la surface de l'abîme,....


Livre de Siracide :

Si 24:1- La Sagesse fait son propre éloge, au milieu de son peuple elle montre sa fierté.
Si 24:2- Dans l'assemblée du Très-Haut elle ouvre la bouche, devant la Puissance elle montre sa fierté.
Si 24:3- "Je suis issue de la bouche du Très-Haut et comme une vapeur j'ai couvert la terre.
Si 24:4- J'ai habité dans les cieux et mon trône était une colonne de nuée.

(n'est-ce pas une bonne définition de la Parole de DIEU, "kalimatu" ?)

Livre de Siracide :

Si 24:17- Je ( = la sagesse issue de la Bouche de YaHwéH) suis comme une vigne aux pampres gracieux, et mes fleurs sont des produits de gloire et de richesse

(n'est-ce pas Jésus qui disait :
Jn 15:5- Je suis la vigne ; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; car hors de moi vous ne pouvez rien faire.

(copié de : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
tt




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Sam 25 Juil - 14:38

tic et tac a écrit:
Hakim a écrit:
tic et tac a écrit:


Tu as bien récité ton catéchisme républicain l'école a bien fait son travail ........la république par nature est athée inadmissible pour un musulman juste cela suffit pour rejeter ce concept ,je vais pas entrée dans les détails sur la franc maconnerie ,le satanisme.......le contraire de république n'est pas automatiquement dictature il existe d''autre système politique ,la république fait croire qu''a part son système il y a rien faux ........... pour un catholique il te dira qu'avant la république il y avait autre chose la monarchie catholique ........ j'ai dit et redit que je respecter l'autorité a contre coeur tu vas pas me demander en plus d'aimer cette autorité si j'en n'ai pas envie ..........


tu crois encore toi que tu peux arriver au pouvoir via des élections dans la république en France? très drole  y a des gens qui croient encore a la démocratie .......sarkozy tient bon tu peux gagner en 2017
Tu confirmes donc ce que je pensais : l'islam n'est pas qu'une religion, c'est aussi un système politique (et aussi juridique). Cependant, tous les musulmans ne pensent pas comme toi. Lis donc Abderraziq, un musulman qui a écrit un livre sur la question en, tiens-toi bien, 1925 (L'islam et les fondements du pouvoir).

La France n'a pas pour vocation de devenir islamique, sais-tu pourquoi ? Parce que la France avant le christianisme n'existait pas. La France (et d'ailleurs toute l'Europe) a pour fondement culturel le christianisme. S'il faut appliquer ce que Skipeer juge juste dans l'histoire de l'Algérie, il faut que tu retournes chez toi. En effet, Skipeer est pour une France aux Français, et non pas pour une France islamique.



Tu viens de comprendre que la religion par sa nature a une fonction politique? tu viens d'apprendre que l'Islam par sa nature revendique cette fonction? whouaaaa .......... la politique c'est gérer la vie de ce monde ;je te le rappel donc parler d'Islam politique c'est un pléonasme

Ca risque de poser un problème en France, ou religion et politique doivent être séparés. Ou alors c'est le risque pour les religions qui prétendent à une place politique de se voir interdites. Parce qu'on a le droit d'interdire les partis politiques.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Sam 25 Juil - 16:00

tt a écrit:
tic et tac a écrit:

Tu viens de comprendre que la religion par sa nature a une fonction politique? tu viens d'apprendre que l'Islam par sa nature revendique cette fonction? whouaaaa .......... la politique c'est gérer la vie de ce monde ;je te le rappel donc parler d'Islam politique c'est un pléonasme

Ca risque de poser un problème en France, ou religion et politique doivent être séparés. Ou alors c'est le risque pour les religions qui prétendent à une place politique de se voir interdites. Parce qu'on a le droit d'interdire les partis politiques.



Jésus a dit -- et comme il avait raison !!!-- "Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu." (Luc 20, 25)

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Hakim




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 4:37

SKIPEER a écrit:
1- l'esclavage a ete interdit par l'islam progressivement mais surement et on a largement debattu ce sujet
Quand seras-tu capable de regarder l'histoire de l'islam en face ? Quand décideras-tu, enfin, d'être un interlocuteur crédible ? C'est une maladie infantile en religion que de refuser d'admettre les erreurs de ses prédécesseurs. L'islam en souffre encore.

Tu dis que l'islam a interdit l'esclavage : comment se pourrait-ce, dans la mesure où AUCUN verset coranique n'interdit l'esclavage ? Il n'existe AUCUN verset du coran qui dise au musulman qu'il NE peut PAS posséder d'esclave. L'islam n'a donc pas INTERDIT l'esclavage. Il existe, en revanche, des versets qui incitent à libérer les esclaves, mais ils sont tellement minoritaires, ils sont tellement faibles dans leur façon d'exhorter le musulman à libérer l'esclave que chaque musulman peut continuer à posséder des esclaves sans se mettre dans l'embarras par rapport à Dieu.

Les hadiths ne peuvent pas contredire le Coran, sinon ce sont de faux hadiths. D'ailleurs, tous les musulmans ne croient pas aux hadiths, quels qu'ils soient. Certains les rejettent (comme certains chrétiens rejettent la Tradition - notamment les protestants).

Tu dis que l'islam a interdit l'esclavage progressivement. L'esclavage a commencé, en islam, avec ses débuts. En effet, dès le VIIe siècle, on trouve des esclavagistes arabo-musulmans en Afrique et en Europe orientale. Jusqu'à quand a duré cet esclavage ? Jusqu'au XXe siècle. On peut même admettre qu'il existe encore dans des pays comme le Qatar, les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite... 1300 ans pour abolir l'esclavage, et tu dis que c'est PROGRESSIF, cette interdiction ?

L'islam n'est pas une religion esclavagiste, mais elle n'est pas une religion abolitionniste non plus. Le Coran n'exhorte pas à réduire à l'état d'esclave les ennemis, mais il n'oblige pas le musulman à ne pas faire d'esclaves ou à libérer ceux qu'il aurait. Voilà pourquoi un musulman peut encore, aujourd'hui, avoir des esclaves sans problèmes vis-à-vis d'Allah.



Citation :
2-la polygamie s'il elle est autorise dans l'islam DIEU exige des conditions strictes voir difficiles puisqu'il demande une justice entre toutes les femmes au point que si  il décide par exemple d'acheter une maison pour une femme il devra le faire pour toutes les autres .Certains savants exigent dailleurs du mari de demander la permission a sa première femme avant de prendre une deuxième et si elle refuse il ne pourra se marier avec la deuxième femme .[/b]

Quand on sait qu'il est facile à un musulman de répudier sa femme si elle ne lui obéit pas, on imagine mal une femme musulmane mariée se plaindre auprès de quiconque. Certaines se sont plaintes, on n'en doute pas, car des individus sont dotés d'une personnalité plus forte que la moyenne. Mais dans l'ensemble, une femme n'a aucun intérêt à se rebeller contre son mari car elle risque d'être renvoyée chez ses parents avec la honte de la répudiation.

Encore une fois, le problème vient du Coran et de son apparent laxisme : il n'est pas assez clair et n'engage pas assez le croyant à adopter une attitude bienveillante. Conseiller, ce n'est pas envoyer.


Citation :
6- Pour l'apostasie l’Islam ne contraint personne à l’embrasser, ni à sortir d’une religion pour se convertir à une autre religion. Car la foi prise en compte est celle qui découle d’un choix délibéré et d’une conviction. Dieu  dit dans :  

CORAN 10:99 : « Est- ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ? » ). Il dit également dans :

Je ne vais pas te faire l'injure de t'apprendre qu'en islam il existe un principe très simple mais très fort : l'abrogation des versets.

Citation :
CORAN 2:256 : « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. »
Néanmoins, l’Islam n’accepte pas que la religion soit un jeu dans lequel chacun y entrerait aujourd’hui comme il lui plaît et en sortirait demain comme il lui plaît, ainsi que l’ont fait certains Juifs qui disaient :

CORAN 3:72 : « ‹Au début du jour, croyez à ce qui a été révélé aux Musulmans, mais, à la fin du jour, rejetez-le, afin qu’ils retournent (à leur ancienne religion).»

La sourate 10 est mecquoise. Les sourates 2 et 3 sont médinoises mais sont parmi les premières de ces sourates : la sourate 2 est la 1re des sourates médinoises et la sourate 3 en est la 3e. Les versets de ces sourates sont donc hautement susceptibles d'être abrogés par les versets les plus durs des sourates suivantes.
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 6:05

Hakim a écrit:
SKIPEER a écrit:
1- l'esclavage a ete interdit par l'islam progressivement mais surement et on a largement debattu ce sujet
Quand seras-tu capable de regarder l'histoire de l'islam en face ? Quand décideras-tu, enfin, d'être un interlocuteur crédible ? C'est une maladie infantile en religion que de refuser d'admettre les erreurs de ses prédécesseurs. L'islam en souffre encore.

Tu dis que l'islam a interdit l'esclavage : comment se pourrait-ce, dans la mesure où AUCUN verset coranique n'interdit l'esclavage ? Il n'existe AUCUN verset du coran qui dise au musulman qu'il NE peut PAS posséder d'esclave. L'islam n'a donc pas INTERDIT l'esclavage. Il existe, en revanche, des versets qui incitent à libérer les esclaves, mais ils sont tellement minoritaires, ils sont tellement faibles dans leur façon d'exhorter le musulman à libérer l'esclave que chaque musulman peut continuer à posséder des esclaves sans se mettre dans l'embarras par rapport à Dieu.

Les hadiths ne peuvent pas contredire le Coran, sinon ce sont de faux hadiths. D'ailleurs, tous les musulmans ne croient pas aux hadiths, quels qu'ils soient. Certains les rejettent (comme certains chrétiens rejettent la Tradition - notamment les protestants).

Tu dis que l'islam a interdit l'esclavage progressivement. L'esclavage a commencé, en islam, avec ses débuts. En effet, dès le VIIe siècle, on trouve des esclavagistes arabo-musulmans en Afrique et en Europe orientale. Jusqu'à quand a duré cet esclavage ? Jusqu'au XXe siècle. On peut même admettre qu'il existe encore dans des pays comme le Qatar, les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite... 1300 ans pour abolir l'esclavage, et tu dis que c'est PROGRESSIF, cette interdiction ?

L'islam n'est pas une religion esclavagiste, mais elle n'est pas une religion abolitionniste non plus. Le Coran n'exhorte pas à réduire à l'état d'esclave les ennemis, mais il n'oblige pas le musulman à ne pas faire d'esclaves ou à libérer ceux qu'il aurait. Voilà pourquoi un musulman peut encore, aujourd'hui, avoir des esclaves sans problèmes vis-à-vis d'Allah.



Citation :
2-la polygamie s'il elle est autorise dans l'islam DIEU exige des conditions strictes voir difficiles puisqu'il demande une justice entre toutes les femmes au point que si  il décide par exemple d'acheter une maison pour une femme il devra le faire pour toutes les autres .Certains savants exigent dailleurs du mari de demander la permission a sa première femme avant de prendre une deuxième et si elle refuse il ne pourra se marier avec la deuxième femme .[/b]

Quand on sait qu'il est facile à un musulman de répudier sa femme si elle ne lui obéit pas, on imagine mal une femme musulmane mariée se plaindre auprès de quiconque. Certaines se sont plaintes, on n'en doute pas, car des individus sont dotés d'une personnalité plus forte que la moyenne. Mais dans l'ensemble, une femme n'a aucun intérêt à se rebeller contre son mari car elle risque d'être renvoyée chez ses parents avec la honte de la répudiation.

Encore une fois, le problème vient du Coran et de son apparent laxisme : il n'est pas assez clair et n'engage pas assez le croyant à adopter une attitude bienveillante. Conseiller, ce n'est pas envoyer.


Citation :
6- Pour l'apostasie l’Islam ne contraint personne à l’embrasser, ni à sortir d’une religion pour se convertir à une autre religion. Car la foi prise en compte est celle qui découle d’un choix délibéré et d’une conviction. Dieu  dit dans :  

CORAN 10:99 : « Est- ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ? » ). Il dit également dans :

Je ne vais pas te faire l'injure de t'apprendre qu'en islam il existe un principe très simple mais très fort : l'abrogation des versets.

Citation :
CORAN 2:256 : « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. »
Néanmoins, l’Islam n’accepte pas que la religion soit un jeu dans lequel chacun y entrerait aujourd’hui comme il lui plaît et en sortirait demain comme il lui plaît, ainsi que l’ont fait certains Juifs qui disaient :

CORAN 3:72 : « ‹Au début du jour, croyez à ce qui a été révélé aux Musulmans, mais, à la fin du jour, rejetez-le, afin qu’ils retournent (à leur ancienne religion).»

La sourate 10 est mecquoise. Les sourates 2 et 3 sont médinoises mais sont parmi les premières de ces sourates : la sourate 2 est la 1re des sourates médinoises et la sourate 3 en est la 3e. Les versets de ces sourates sont donc hautement susceptibles d'être abrogés par les versets les plus durs des sourates suivantes.
comment toi , tu vois l'islam ?

comment lis tu le coran ?

pense tu que le coran , devrait être une liste de Mitsvot , où on énumère les interdits ?!

le coran enseigne , éduque , et montre les signes et les messages ; le coran n'est pas un code ou un livre d'histoire , ou scientifique .

l'abrogation ne concerne pas tel ou tel sentence , mais au contraire des pratiques qui se faisait bien avant l'islam , à titre de rappel le verset de l'abrogation a était révélé , lors du changement de la direction de la prière , les juifs se sont plaints "comment le prophète change une direction , qui lui a était déjà révélé ? "

Regarde pour les interdits , quand le coran dit " il est interdit de se marier avec sa soeur .."  l'interdit est clair , il est expéditif ; pour le vin , le coran dit " n'allez vous pas cesser ...." en forme interrogatif !! , ce n'est pas la même chose , il y a des interdit qui passe par des étapes , par un enseignement , ou éducation  , toute une psychologie pour apprendre à comprendre l'interdit et d'en s'éloigner .

 même chose pour l'esclavage , de tout temps il existera des femmes de chambre ou de ménage , des valets , des gouvernantes , et autres professions pour servir une famille , la question comment devra évolué cette relation ?

  il est clair qu'au moyen âge l'esclavage avait un statut différend , chaque province traitait ses serviteurs selon leur coutume , si un esclave sert son maître et il est énuméré à la fin , peut on toujours dire qu'il est esclave même s'il peut demander d'être affranchi ??!

  La misère peut pousser les gens à demander refuge , même au titre de perdre certains "droits" , ils ne chercheraient en fait qu'un pain et un logis pour se protéger et rester en vie , c'est eux qui te demanderont d'être esclave pour les héberger à ce moment que feras tu ?? ! 

  tu le dis bien que l'islam n'est pas une religion esclavagiste , puisqu'elle ne dresse pas une liste d'interdits , mais elle nous montre les signes et les messages à ce sujet , à nous de réfléchir et de comprendre ce qui est bon et ce qui est mauvais à L'homme .
Revenir en haut Aller en bas
Hakim




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 6:42

azdan a écrit:
comment toi , tu vois l'islam ?

comment lis tu le coran ?

pense tu que le coran , devrait être une liste de Mitsvot , où on énumère les interdits ?!

le coran enseigne , éduque , et montre les signes et les messages ; le coran n'est pas un code ou un livre d'histoire , ou scientifique .

l'abrogation ne concerne pas tel ou tel sentence , mais au contraire des pratiques qui se faisait bien avant l'islam , à titre de rappel le verset de l'abrogation a était révélé , lors du changement de la direction de la prière , les juifs se sont plaints "comment le prophète change une direction , qui lui a était déjà révélé ? "

Regarde pour les interdits , quand le coran dit " il est interdit de se marier avec sa soeur .."  l'interdit est clair , il est expéditif ; pour le vin , le coran dit " n'allez vous pas cesser ...." en forme interrogatif !! , ce n'est pas la même chose , il y a des interdit qui passe par des étapes , par un enseignement , ou éducation  , toute une psychologie pour apprendre à comprendre l'interdit et d'en s'éloigner .

 même chose pour l'esclavage , de tout temps il existera des femmes de chambre ou de ménage , des valets , des gouvernantes , et autres professions pour servir une famille , la question comment devra évolué cette relation ?

  il est clair qu'au moyen âge l'esclavage avait un statut différend , chaque province traitait ses serviteurs selon leur coutume , si un esclave sert son maître et il est énuméré à la fin , peut on toujours dire qu'il est esclave même s'il peut demander d'être affranchi ??!

  La misère peut pousser les gens à demander refuge , même au titre de perdre certains "droits" , ils ne chercheraient en fait qu'un pain et un logis pour se protéger et rester en vie , c'est eux qui te demanderont d'être esclave pour les héberger à ce moment que feras tu ?? ! 

  tu le dis bien que l'islam n'est pas une religion esclavagiste , puisqu'elle ne dresse pas une liste d'interdits , mais elle nous montre les signes et les messages à ce sujet , à nous de réfléchir et de comprendre ce qui est bon et ce qui est mauvais à L'homme .
Ce que j'affirme, et Malek Chebel l'a très bien exprimé dans son livre sur l'esclavage en terre d'islam, c'est que le Coran n'interdit pas d'avoir des esclaves. En fait, un musulman esclavagiste peut très bien s'accommoder du Coran. Et c'est ce qu'il s'est passé tout au long de l'histoire de l'islam.

Si quelqu'un me demande le couvert et le logis pour se mettre en protection, j'espère avoir le courage de le lui offrir sous l'appellation d'hospitalité, commandée par un état d'esprit tout particulier : la charité. Jamais, en tout cas, je ne le prendrais comme esclave. Et j'imagine mal que des gens demandent à devenir esclaves. C'est un fantasme musulman qui vise à relativiser l'importance de l'esclavage dans l'islam. Pour se dédouaner, des musulmans postulent que des gens devaient forcément aimer cette condition. La question évidente est celle-ci : "Comment un individu peut-il aimer être un captif ?" La réponse est toute trouvée : "Les esclavagistes musulmans sont si bons que les gens aiment être leurs esclaves." C'est un mythe qui ne sert qu'à une chose : déresponsabiliser les musulmans esclavagistes.
Revenir en haut Aller en bas
sand

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 7:13

Dans le code pénale quand tu abroges une loi , elle est rayée et n'existe plus dans le livre
mais si tu la laisse ,elle ne sera pas vraiment abrogée et sera en contradiction avec une nouvelle loi...
Revenir en haut Aller en bas
tic et tac




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 9:13

tt a écrit:
tic et tac a écrit:
Hakim a écrit:

Tu confirmes donc ce que je pensais : l'islam n'est pas qu'une religion, c'est aussi un système politique (et aussi juridique). Cependant, tous les musulmans ne pensent pas comme toi. Lis donc Abderraziq, un musulman qui a écrit un livre sur la question en, tiens-toi bien, 1925 (L'islam et les fondements du pouvoir).

La France n'a pas pour vocation de devenir islamique, sais-tu pourquoi ? Parce que la France avant le christianisme n'existait pas. La France (et d'ailleurs toute l'Europe) a pour fondement culturel le christianisme. S'il faut appliquer ce que Skipeer juge juste dans l'histoire de l'Algérie, il faut que tu retournes chez toi. En effet, Skipeer est pour une France aux Français, et non pas pour une France islamique.



Tu viens de comprendre que la religion par sa nature a une fonction politique? tu viens d'apprendre que l'Islam par sa nature revendique cette fonction? whouaaaa .......... la politique c'est gérer la vie de ce monde ;je te le rappel donc parler d'Islam politique c'est un pléonasme

Ca risque de poser un problème en France, ou religion et politique doivent être séparés. Ou alors c'est le risque pour les religions qui prétendent à une place politique de se voir interdites. Parce qu'on a le droit d'interdire les partis politiques.

Non la religion et la politique n'est pas séparé en France ,la république t'enseignes cela mais c'est faux certaines religions ont le droit de faire de la politique exemple avec la franc maçonnerie religion d'état ,l'athéisme etc etc certaines idéologies en France sont autorisés a faire de la politique socialisme,communisme,libéralisme ..........mais pour l'Islam ou le catholicisme interdit car certaines valeurs commune a ses deux religions vont a l'encontre des intérêts de la république ......ce qui est triste et affligeant a la fois c'est que beaucoup de Francais ont avalés la propagande de la république qui consiste a leur faire croire que la religion et la politique sont séparés en France
Revenir en haut Aller en bas
tic et tac




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 9:23

mario-franc_lazur a écrit:
tt a écrit:
tic et tac a écrit:

Tu viens de comprendre que la religion par sa nature a une fonction politique? tu viens d'apprendre que l'Islam par sa nature revendique cette fonction? whouaaaa .......... la politique c'est gérer la vie de ce monde ;je te le rappel donc parler d'Islam politique c'est un pléonasme

Ca risque de poser un problème en France, ou religion et politique doivent être séparés. Ou alors c'est le risque pour les religions qui prétendent à une place politique de se voir interdites. Parce qu'on a le droit d'interdire les partis politiques.



Jésus a dit -- et comme il avait raison !!!-- "Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu." (Luc 20, 25)


Non moderateur il ne faut pas calomnier Jésus en citant partiellement un passage des Evangiles ;citez donc l'ensemble du chapitre et vous verrez que Jésus par cette déclaration n'a jamais séparé la politique et Dieu..... car Jésus a prêché toute sa Vie que la volonté de Dieu sur terre soit faite .......la politique c'est la vie et Jésus a été envoyé pour régner sur le monde avec des lois,des règles;des croyances :Jésus par son titre de Messie était roi d'Israel qui dit roi dit pouvoir qui dit pouvoir dit règne donc lois donc politique malgré mes divergences sur certaines croyance chrétienne ,la chrétienté avait bien compris que la politique faisait parti intégrante de la religion c'est pour cela que pendant des millénaires la chrétienté avait établi un empire politique sur le monde,le pape était le pouvoir politique sur le monde chrétien via l'intermédiaire des rois chrétiens qui régnaient sur leurs royaumes ,ce changement de vision du monde a eu lieu que récemment avec la révolution Francaise de 1789 l'avenement des franc macons au pouvoir et leur volonté de laiciser le christianisme ; chose qu'ils ont réussi a faire ....... la non pratique de la politique n'est pas une tradition chrétienne .....certains chrétiens laicisé de nos jours ne veulent surtout pas outré leurs maitres laique et sont meme pret a faire dire a Jésus des choses qu'il n'a jamais dit ......ou alors modérateur tu vas nous dire que la chrétienté sur ce sujet s'est trompé pendant 1800 ans ....
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 9:30

tic et tac a écrit:
Non la religion et la politique n'est pas séparé en France ,la république t'enseignes cela mais c'est faux certaines religions ont le droit de faire de la politique exemple avec la franc maçonnerie religion d'état ,l'athéisme etc etc certaines idéologies en France sont autorisés a faire de la politique socialisme,communisme,libéralisme ..........mais pour l'Islam ou le catholicisme interdit car certaines valeurs commune a ses deux religions vont a l'encontre des intérêts de la république ......ce qui est triste et affligeant a la fois c'est que beaucoup de Francais ont avalés la propagande de la république qui consiste a leur faire croire que la religion et la politique sont séparés en France

Tu appelles quoi religion? D'après le dictionnaire c'est croire qu'un Dieu a créé le ciel et la terre, et les humains. Je ne comprends pas bien dans ta phrase si tu classes aussi les partis politiques parmi les religions?
Bon les athées ne croient pas en Dieu, alors c'est pas une religion, la franc-maçonnerie c'est une sorte de société secrète,  tous ces groupes  n'ont pas plus la protection de la république que les autres, sauf par leurs nombres.
S'il y avait beaucoup plus de Catholiques convaincus au pouvoir, ou bien de Musulmans au pouvoir, ils pourraient un peu orienter la politique du pays eux aussi.
Comme il est interdit de classer les gens par religion, on ne sait même pas les opinions religieuses des gens, ni à leur boulot, ni au gouvernement. Je serais incapable de dire si Sarko (ou Hollande, Vals, etc) est croyant par exemple. Et s'il disait qu'il est croyant, on ne saurait même pas s'il est sincère ou s'il veut ratisser des voix.
La règle dit: religion c'est privé.

_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.
Revenir en haut Aller en bas
tic et tac




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 9:50

une religion un système de valeurs,de croyances ; une religion ne signifie pas seulement croire en Dieu et puis certains sont leurs propres Dieu exemple avec les athées et la plupart des idéologie politique en France sont athées se sont des religions qui disent pas leur noms c'est tout
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 10:34

tic et tac a écrit:
une religion un système de valeurs,de croyances ; une religion ne signifie pas seulement croire en Dieu et puis certains sont leurs propres Dieu exemple avec les athées et la plupart des idéologie politique en France sont athées se sont des religions qui disent pas leur noms c'est tout

C'est vrai qu'on parle aussi de religion pour des ensembles de valeur, les bouddhistes n'ont pas de dieu et on parle encore de religion.

Pour les organisations politiques, c'est différent je pense: ce sont des groupes de gens qui pensent avoir une méthode pour gérer une société au mieux, c'est normal qu'elles soient permises en politique puisque c'est leur fonction, sans cette fonction elles n'existeraient pas. Mais tu ne peux pas dire que ce sont des religions qui ne disent pas leur nom, dans le parti socialiste tu trouveras des Catholiques, des Musulmans, des Juifs, des athées, des francs-maçons, des homos, même chose chez les autres.

Mais la séparation de l'église et de l'état ça date depuis 110 ans et ça empêche également les athées de prêcher l'athéisme sur la place publique et d'obliger tout le monde à être athée. Une république athée fermerait tous les lieux de culte, les interdiraient tous,  interdiraient tous les livres de religion, mettraient les curés et imams en prison, etc. (comme le faisaient les communistes de l'URSS qui envoyaient les prêtres à l'usine ou au goulag). Ça oui,  ce serait une république athée.

_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 11:30

Hakim a écrit:


Ce que j'affirme, et Malek Chebel l'a très bien exprimé dans son livre sur l'esclavage en terre d'islam, c'est que le Coran n'interdit pas d'avoir des esclaves. En fait, un musulman esclavagiste??? peut très bien s'accommoder du Coran. Et c'est ce qu'il s'est passé tout au long de l'histoire de l'islam.

Si quelqu'un me demande le couvert et le logis pour se mettre en protection, j'espère avoir le courage de le lui offrir sous l'appellation d'hospitalité, commandée par un état d'esprit tout particulier : la charité. Jamais, en tout cas, je ne le prendrais comme esclave. Et j'imagine mal que des gens demandent à devenir esclaves. C'est un fantasme musulman?? qui vise à relativiser l'importance de l'esclavage dans l'islam. Pour se dédouaner, des musulmans postulent que des gens devaient forcément aimer cette condition. La question évidente est celle-ci : "Comment un individu peut-il aimer être un captif ?" La réponse est toute trouvée : "Les esclavagistes musulmans sont si bons que les gens aiment être leurs esclaves." C'est un mythe qui ne sert qu'à une chose : déresponsabiliser les musulmans esclavagistes.
tu pars déjà dans tes propos avec des idées fixes !!??

Musulman esclavagiste ??,  fantasme Musulman ?,

qu'est ce que je dois déduire à ton avis ??

certains diront que tu es islamophobe , mais moi je dirais que tu as une mauvaise compréhension de l'histoire en général !!

qu'est ce que c'est que la notion d'esclave ?

-est ce qu'une personne qui est au service d'une autre personne , et qui est rémunéré , est considéré comme esclave ?
-est ce qu'une personne qui est au service d'une personne , et qui exerce sa religion de son choix , est considéré comme esclave ?
-est ce qu'une personne qui est au service d'une autre personne , et qui peut avoir sa liberté sous simple demande , est considéré comme esclave ,
-est ce qu'une personne qui est service d'une autre personne , et qui est considéré comme frère ou soeur , est considéré comme esclave ?
........................


  • avant l'islam on pouvait prendre un homme libre et l'asservir sans raison .

  • Avant l'islam celui qui ne pouvait payer une dette se devait devenir esclave de celui qui lui doit sa dette .




  Donc j'aimerais bien que l'on s'entende d'abord sur la définition de l'esclavage , mon cher Hakim ?
  au temps des pharaons , des égyptologues pas tous heureusement , on essayer de minimiser la notion de l'esclavage chez le peuple juif , mais en fait ils ont apportés quelle notion de l'esclavage par rapport à ce que j'ai cité au-dessus !!?  
  dans l'égypte ancienne , tout ce qui n'était pas copte ou égyptien , avait de grande chance de devenir sans raison esclave !!!


  tu me dis cela t'étonnerai énormément que quelqu'un demanderait à être esclave ?!! mauvaise lecture de l'histoire !!
après l'abolition de l'esclavage aux états unis , certains ne trouvaient pas où aller , sont restés chez leur anciens maîtres , ils ont continués à leur servir mais cette fois-ci en monnayant un petit salaire Misérable !!!


  le coran n'a jamais dit de tel comme dans la bible :
Epître aux éphésiens, chapitre 6,5,7,8 :
5.«  Serviteurs, obéissez à vos maîtres selon la chair, avec crainte et tremblement, dans la simplicité de votre coeur, comme à Christ,
6 .non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais comme des serviteurs de Christ, qui font de bon coeur la volonté de Dieu
7. Servez-les avec empressement, comme servant le Seigneur et non des hommes,
8. sachant que chacun, soit esclave, soit libre, recevra du Seigneur selon ce qu'il aura fait de bien.
   
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 12:07

azdan a écrit:


  le coran n'a jamais dit de tel comme dans la bible :
Epître aux éphésiens, chapitre 6,5,7,8 :
5.«  Serviteurs, obéissez à vos maîtres selon la chair, avec crainte et tremblement, dans la simplicité de votre coeur, comme à Christ,
6 .non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais comme des serviteurs de Christ, qui font de bon coeur la volonté de Dieu
7. Servez-les avec empressement, comme servant le Seigneur et non des hommes,
8. sachant que chacun, soit esclave, soit libre, recevra du Seigneur selon ce qu'il aura fait de bien.
   


SUITE :

.9
Et vous, maîtres, agissez de même à leur égard, et abstenez-vous de menaces, sachant que leur maître et le vôtre est dans les cieux, et que devant lui il n'y a point d'acception de personnes.

>>>Le maître doit devenir l'esclave de son esclave, de même que Jésus s'est voulu serviteur ! Ce fut la base de la suppression progressive de l'esclavage !

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Hakim




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 12:22

tic et tac a écrit:
tt a écrit:
tic et tac a écrit:




Tu viens de comprendre que la religion par sa nature a une fonction politique? tu viens d'apprendre que l'Islam par sa nature revendique cette fonction? whouaaaa .......... la politique c'est gérer la vie de ce monde ;je te le rappel donc parler d'Islam politique c'est un pléonasme

Ca risque de poser un problème en France, ou religion et politique doivent être séparés. Ou alors c'est le risque pour les religions qui prétendent à une place politique de se voir interdites. Parce qu'on a le droit d'interdire les partis politiques.

Non la religion et la politique n'est pas séparé en France ,la république t'enseignes cela mais c'est faux certaines religions ont le droit de faire de la politique exemple avec la franc maçonnerie religion d'état ,l'athéisme etc etc certaines idéologies en France sont autorisés a faire de la politique socialisme,communisme,libéralisme ..........mais pour l'Islam ou le catholicisme interdit car certaines valeurs commune a ses deux religions vont a l'encontre des intérêts de la république   ......ce qui est triste et affligeant a la fois c'est que beaucoup de Francais ont avalés la propagande de la république qui consiste a leur faire croire que la religion et la politique sont séparés en France
La franc-maçonnerie n'est pas une religion, encore moins l'athéisme.
Le christianisme n'a jamais eu d'intention politique, c'est le pouvoir qui l'a instrumentalisé au IVe siècle et s'en est servi pour étouffer le peuple. Comme l'a rappelé mario-franc_lazur, Jésus a nettement distingué le temporel (politique) et le spirituel (la religion) en exhortant ses disciples à ne pas les confondre et, partant, à ne pas entrer en politique.

Sache également que tous les musulmans ne partagent pas ta vision de l'islam : les penseurs (comme Abderraziq) considèrent que l'islam n'a pas de vocation politique (au sens de partager le pouvoir).
Revenir en haut Aller en bas
Hakim




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 12:38

azdan a écrit:
Hakim a écrit:


Ce que j'affirme, et Malek Chebel l'a très bien exprimé dans son livre sur l'esclavage en terre d'islam, c'est que le Coran n'interdit pas d'avoir des esclaves. En fait, un musulman esclavagiste??? peut très bien s'accommoder du Coran. Et c'est ce qu'il s'est passé tout au long de l'histoire de l'islam.

Si quelqu'un me demande le couvert et le logis pour se mettre en protection, j'espère avoir le courage de le lui offrir sous l'appellation d'hospitalité, commandée par un état d'esprit tout particulier : la charité. Jamais, en tout cas, je ne le prendrais comme esclave. Et j'imagine mal que des gens demandent à devenir esclaves. C'est un fantasme musulman?? qui vise à relativiser l'importance de l'esclavage dans l'islam. Pour se dédouaner, des musulmans postulent que des gens devaient forcément aimer cette condition. La question évidente est celle-ci : "Comment un individu peut-il aimer être un captif ?" La réponse est toute trouvée : "Les esclavagistes musulmans sont si bons que les gens aiment être leurs esclaves." C'est un mythe qui ne sert qu'à une chose : déresponsabiliser les musulmans esclavagistes.
tu pars déjà dans tes propos avec des idées fixes !!??

Musulman esclavagiste ??,  fantasme Musulman ?,

qu'est ce que je dois déduire à ton avis ??

certains diront que tu es islamophobe , mais moi je dirais que tu as une mauvaise compréhension de l'histoire en général !!
Allons bon, le terrorisme intellectuel commence déjà... Relis-moi : je n'ai pas écrit que les musulmans étaient par nature esclavagistes, j'ai simplement pris le cas d'un musulman qui serait esclavagiste. Il y a eu des musulmans esclavagistes ou tu nies cette réalité que même Malek Chebel, ton frère en religion, reconnaît ?

Par ailleurs, j'ai écrit dans un message précédant que l'islam n'était pas une religion esclavagiste. J'ai aussi précisé qu'il n'est pas une religion abolitionniste, et c'est vrai.

Citation :
qu'est ce que c'est que la notion d'esclave ?

-est ce qu'une personne qui est au service d'une autre personne , et qui est rémunéré , est considéré comme esclave ?
-est ce qu'une personne qui est au service d'une personne , et qui exerce sa religion de son choix , est considéré comme esclave ?
-est ce qu'une personne qui est au service d'une autre personne , et qui peut avoir sa liberté sous simple demande , est considéré comme esclave ,
-est ce qu'une personne qui est service d'une autre personne , et qui est considéré comme frère ou soeur , est considéré comme esclave ?
........................

Un esclave, c'est une personne qui ne jouit pas de la liberté d'aller où il veut, qui ne peut pas refuser d'exécuter une tâche au service d'un individu ou d'une collectivité. Un esclave, c'est une personne qui ne perçoit aucun salaire pour le travail qu'il exécute.

Citation :
  • avant l'islam on pouvait prendre un homme libre et l'asservir sans raison .

  • Avant l'islam celui qui ne pouvait payer une dette se devait devenir esclave de celui qui lui doit sa dette .
Est-ce que cela dédouane les musulmans qui ont asservi des êtres humains ? Il existe trois traites d'êtres humains : la traite occidentale, la traite orientale et la traite intra-africaine. Sais-tu que la plus meurtrière a été la traite orientale (autrement appelée "arabo-musulmane") ?

Citation :
Donc j'aimerais bien que l'on s'entende d'abord sur la définition de l'esclavage , mon cher Hakim ?
  au temps des pharaons , des égyptologues pas tous heureusement , on essayer de minimiser la notion de l'esclavage chez le peuple juif , mais en fait ils ont apportés quelle notion de l'esclavage par rapport à ce que j'ai cité au-dessus !!?  
  dans l'égypte ancienne , tout ce qui n'était pas copte ou égyptien , avait de grande chance de devenir sans raison esclave !!!
Copte ? Dans l'Égypte ancienne ? Quand on parle d'Égypte ancienne, on pense à l'Égypte pharaonique. Or, le terme "copte" fait référence aux chrétiens d'Égypte. Attention à ne pas faire d'amalgame donc entre les Égyptiens tels qu'ils étaient nommés par les Grecs dans l'Antiquité et les Égyptiens chrétiens "modernes".

Que l'esclavage ait existé avant l'islam, personne ne le nie. Cependant, je ne vois pas pourquoi tu convoques cela dans le débat que nous avons.

Citation :
tu me dis cela t'étonnerai énormément que quelqu'un demanderait à être esclave ?!! mauvaise lecture de l'histoire !!
après l'abolition de l'esclavage aux états unis , certains ne trouvaient pas où aller , sont restés chez leur anciens maîtres , ils ont continués à leur servir mais cette fois-ci en monnayant un petit salaire Misérable !!!
Dans ce cas, ils ne sont plus esclaves. Ils sont des salariés. Ils ont été exploités mais pas réduits en esclavage.

Citation :
le coran n'a jamais dit de tel comme dans la bible :
Epître aux éphésiens, chapitre 6,5,7,8 :
5.«  Serviteurs, obéissez à vos maîtres selon la chair, avec crainte et tremblement, dans la simplicité de votre coeur, comme à Christ,
6 .non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais comme des serviteurs de Christ, qui font de bon coeur la volonté de Dieu
7. Servez-les avec empressement, comme servant le Seigneur et non des hommes,
8. sachant que chacun, soit esclave, soit libre, recevra du Seigneur selon ce qu'il aura fait de bien.
   
C'est à vérifier. En attendant, il est écrit dans le Coran que le musulman a le droit d'avoir des relations sexuelles avec ses captives (autrement dit : ses esclaves). Le Coran a donc permis à des musulmans d'instituer des harems et, surtout, une réserve de femmes inépuisable pour contrer la limite de quatre femmes. Les femmes et les concubines, hein...

Et de ça, tu ne trouveras aucune trace dans le Nouveau Testament. L'homme doit être marié à UNE SEULE femme.
Revenir en haut Aller en bas
azdan
Moderateur
Moderateur



MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 12:39

mario-franc_lazur a écrit:
azdan a écrit:


  le coran n'a jamais dit de tel comme dans la bible :
Epître aux éphésiens, chapitre 6,5,7,8 :
5.«  Serviteurs, obéissez à vos maîtres selon la chair, avec crainte et tremblement, dans la simplicité de votre coeur, comme à Christ,
6 .non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais comme des serviteurs de Christ, qui font de bon coeur la volonté de Dieu
7. Servez-les avec empressement, comme servant le Seigneur et non des hommes,
8. sachant que chacun, soit esclave, soit libre, recevra du Seigneur selon ce qu'il aura fait de bien.
   


SUITE :

.9
Et vous, maîtres, agissez de même à leur égard, et abstenez-vous de menaces, sachant que leur maître et le vôtre est dans les cieux, et que devant lui il n'y a point d'acception de personnes.

>>>Le maître doit devenir l'esclave de son esclave, de même que Jésus s'est voulu serviteur ! Ce fut la base de la suppression progressive de l'esclavage !
[size=33]CHRISTIANISME ET ESCLAVAGE: Une ambiguïté permanente ?[/size]
tu devrais lire cet essai !!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Arlitto

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 12:48

sand a écrit:
Arlitto a écrit:

Oui, on dit Illah ou Lah en arabe pour dire Dieu ou un dieu quelconque et pas "Allâh" qui est le nom propre du dieu de l'Islam, je l'ai déjà écrit.
.

En lisant les commentaires sur le sujet est ce que Alllah est la traduction de Dieu?, Beaucoup de sources dans les commentaires viennent de wikipédia , même si ce n'est pas cité...

Allah serait autant un nom que la traduction...ça voudrait dire le Dieu ou Dieu unique
ou c'est comme cela qu'on le traduit aussi...il n'y a apparemment pas d'autres traductions
ou alors mettre les sources de ceux qui maitrise la langue arabe ou des dictionnaires de traduction...et dans l'islam Dieu a 99 noms...

Mais que nous dit wikipédia sur YHWH qui semble être un verbe ou une expression plus qu'un nom...?

Dans son ouvrage Mishné Torah, Maïmonide explique que seuls les prêtres du Temple de Jérusalem étaient habilités à prononcer le Tétragramme, lors de la bénédiction sacerdotale quotidienne des fidèles. Après la mort du grand-prêtre Shimon HaTzadik au IIIe siècle av. J.-C., les prêtres ont cessé de réciter cette bénédiction qui accompagnait le Nom.

La prononciation originelle du Tétragramme demeure imprécise depuis cette époque. En outre, comme seules les consonnes étaient écrites, il est impossible de reconstituer le Nom avec certitude.

Le Talmud énonce l'interdiction de le prononcer, en vertu du Troisième Commandement: « Tu ne prononceras pas le nom de YHWH en vain…
W

Tout cela englobé sous la superstition...

Combien de noms les hommes ont donné à Dieu ?

En français , c'est clair net et précis , on l'appelle Dieu...


Ah bon !

Donc

Allâh = Dieu

Jésus = Dieu

Odin = Dieu

Zeus = Dieu

Toutatis  = Dieu

Rà = Dieu

Anubis = Dieu

Aton = Dieu et, etc,

En français, c'est clair net et précis, on les appelles aussi "Dieu" ou au pluriel, des dieux, et je ne compte même pas les déesses !.

Dieu est un titre générique pour désigner une divinité, Dieu n'a jamais été un nom propre. CQFD !.

.
Revenir en haut Aller en bas
http://arlitto.forumprod.com/
Arlitto

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 13:11

mario-franc_lazur a écrit:
Arlitto a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Petero oublie que St Jérôme s'est plaind des falsification des Evangiles en écrivant une lettre au Pape Damase, et cela s'est passé vers 380 !
D'ailleur, Eusèbe ne traduit pas Matthieu 28.19 de la même manière que ce qu'il y dans la Bible depuis les Concile du 4eme siècle dans son 3eme livre de l'histoire ecclasiastique : il ne mentionne ni le Père, ni le S.E.!

Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

.



J'ai lu ta page qui est bien documentée et bien construite ! Rien à dire !

Sauf que la Trinité est présente dans la Bible :

Dans les évangiles, si!, la notion de Trinité y apparaît fort nettement.

Mt 28:18- S'avançant, Jésus leur dit ces paroles : " Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre.
Mt 28:19- Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit,
Mt 28:20- et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu'à la fin du monde. "

Mais il y en des traces aussi dans l'Ancien Testament :

Trinité : mot inconnu de la Bible : EXACT !

Mais la notion d'un DIEU-TRINE est présente dans la Bible . Ainsi :


Livre de la Genèse :
Gn 18:1- Yahvé lui apparut au Chêne de Mambré, tandis qu'il était assis à l'entrée de la tente, au plus chaud du jour.
Gn 18:2- Ayant levé les yeux, voilà qu'il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui; dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la Tente à leur rencontre et se prosterna à terre.
Gn 18:3- Il dit : Monseigneur, je t'en prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, veuille ne pas passer près de ton serviteur sans t'arrêter

(YaHWéH, qui se manifeste en 3 hommes !!!)


Livre d'Isaïe :

Is 6:3- Ils se criaient l'un à l'autre ces paroles : " Saint, saint, saint est Yahvé Sabaot, sa gloire emplit toute la terre.... DIEU trois fois saint. "

Livre des Proverbes :

Pr 8:22- " Yahvé m'a engendrée, prémices de son œuvre, avant ses œuvres les plus anciennes.
Pr 8:23- Dès l'éternité je fus établie, dès le principe, avant l'origine de la terre.
Pr 8:24- Quand les abîmes n'étaient pas, je fus enfantée, quand n'étaient pas les sources aux eaux abondantes.
Pr 8:25- Avant que fussent implantées les montagnes, avant les collines, je fus enfantée;
Pr 8:26- avant qu'il eût fait la terre et la campagne et les premiers éléments du monde.
Pr 8:27- Quand il affermit les cieux, j'étais là, quand il traça un cercle à la surface de l'abîme,....


Livre de Siracide :

Si 24:1- La Sagesse fait son propre éloge, au milieu de son peuple elle montre sa fierté.
Si 24:2- Dans l'assemblée du Très-Haut elle ouvre la bouche, devant la Puissance elle montre sa fierté.
Si 24:3- "Je suis issue de la bouche du Très-Haut et comme une vapeur j'ai couvert la terre.
Si 24:4- J'ai habité dans les cieux et mon trône était une colonne de nuée.

(n'est-ce pas une bonne définition de la Parole de DIEU, "kalimatu" ?)

Livre de Siracide :

Si 24:17- Je ( = la sagesse issue de la Bouche de YaHwéH) suis comme une vigne aux pampres gracieux, et mes fleurs sont des produits de gloire et de richesse

(n'est-ce pas Jésus qui disait :
Jn 15:5- Je suis la vigne ; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; car hors de moi vous ne pouvez rien faire.

(copié de :   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]        )

Salut Mario,

Il faut bien faire attention aux interpolations et aux torsions volontaires qui se trouvent dans la Bible, sans compter les ajouts et les versets douteux comme celui de Matthieu 28:19 qui a été revisité par Rome au 2e ou 3e siècle.

Mt 28:19- Allez donc, de toutes les nations faites des disciples,( les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, )

La partie en gras est fortement contestée par plusieurs exégètes et étudiant de la Bible, car il ne cadre pas avec le reste des Écritures et personnes dans le N.T. n'a baptisé une personne en ce triple titre.


Matthieu 28:19... Hiatus ???
lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Torsion :
Pr 8:22- " Yahvé m'a engendrée, prémices de son œuvre, avant ses œuvres les plus anciennes.

Bible de la Liturgie
©️ 2013 - Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones     Le Seigneur m’a faite pour lui, principe de son action, première de ses œuvres, depuis toujours. (Proverbes 8:22)

 Bible des Peuples
©️ 2005 - Editions du Jubilé     Yahvé m’a créée, — ce fut le début de son œuvre — avant toutes ses créatures, depuis toujours. (Proverbes 8:22)  

Bible Parole de vie
©️ 2000 PDV - Société Biblique Française     Le SEIGNEUR m'a créée la première,
  avant toutes les autres choses qu'il a faites. (Proverbes 8:22)

   Bible de Jérusalem
©️ 1973 - Les Editions du Cerf     Yahvé m'a créée, prémices de son oeuvre, avant ses oeuvres les plus anciennes. (Proverbes 8:22)    


Focus sur la Bible

1) Interpolations

2) Torsions volontaires des écritures

Lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A+

.
Revenir en haut Aller en bas
http://arlitto.forumprod.com/
joshai




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 13:18

mario-franc_lazur a écrit:





Mais il y en des traces aussi dans l'Ancien Testament :

Trinité : mot inconnu de la Bible : EXACT !

Mais la notion d'un DIEU-TRINE est présente dans la Bible . Ainsi :


Livre de la Genèse :
Gn 18:1- Yahvé lui apparut au Chêne de Mambré, tandis qu'il était assis à l'entrée de la tente, au plus chaud du jour.
Gn 18:2- Ayant levé les yeux, voilà qu'il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui; dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la Tente à leur rencontre et se prosterna à terre.
Gn 18:3- Il dit : Monseigneur, je t'en prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, veuille ne pas passer près de ton serviteur sans t'arrêter

(YaHWéH, qui se manifeste en 3 hommes !!!)



Il s'agissait de 3 anges (ayant une mission divine), pkoi les faire D-ieu? peu après ils n'était plus que 2 pour aller sauver Loth, D-ieu est devenu binaire par la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 13:42

joshai a écrit:
Il s'agissait de 3 anges (ayant une mission divine), pkoi les faire D-ieu? peu après ils n'était plus que 2 pour aller sauver Loth, D-ieu est devenu binaire par la suite?

On se demande si vous savez lire :

1 Yahweh lui apparut aux chênes de Mambré, comme il était assis à l'entrée de la tente pendant la chaleur du jour, il leva les yeux et il regarda, 2 et voici que trois hommes se tenaient debout devant lui. (Genèse (CP) 18)

"Yahweh lui apparut ... et voici que 3 hommes se tenaient debout devant lui".

C'est Yahvé qui lui est apparu sous la forme de 3 hommes, comme il était apparu à Moïse sous la forme d'un buisson en feu qui ne se consumait pas Very Happy

Et Abraham ne se trompe pas, il ne dit pas : "chers anges, ne passez pas loin de votre serviteur" ; il dit "Seigneur, NE PASSE PAS". Il s'adresse à ces 3 hommes comme s'il s'adressait à 1 seul personne qu'il nomme "Seigneur".

Dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la tente au-devant d'eux et, s'étant prosterné en terre, il dit: 3 " Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas, je te prie, loin de ton serviteur. (Genèse (CP) 18)
Revenir en haut Aller en bas
sand

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 14:22

Arlitto a écrit:


Ah bon !
Donc
Allâh = Dieu
Jésus = Dieu
Odin = Dieu
Zeus = Dieu
Toutatis  = Dieu
Rà = Dieu
Anubis = Dieu
Aton = Dieu et, etc,
En français, c'est clair net et précis, on les appelles aussi "Dieu" ou au pluriel, des dieux, et je ne compte même pas les déesses !.
Dieu est un titre générique pour désigner une divinité, Dieu n'a jamais été un nom propre. CQFD !.
.

Odin ,Zeus , Toutatis ,Rà , Anubis ,Aton

Ne se traduit pas par Dieu...Ta liste est plutôt courte , il y a en a combien des noms donnés à Dieu depuis l'histoire de l'humanité? Un ou plusieurs en fonction des peuples et des générations...Un verbe ou une expression n'a jamais été un nom propre et pourquoi pas michel tant qu'a faire?

Les noms de Dieu, dans les religions abrahamiques, sont variables selon les religions mais aussi selon les origines linguistiques des termes qu'elles emploient.
W

Dieu n'est pas un titre ,c'est la définition de ce qu' il est...

En français ,c'est clair net et précis ,on l'appelle Dieu...

Revenir en haut Aller en bas
Arlitto

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 14:24

Code:
Odin ,Zeus , Toutatis ,Rà , Anubis ,Aton

Ne se traduit pas par Dieu..

Rolling Eyes Sans blague !
Revenir en haut Aller en bas
http://arlitto.forumprod.com/
joshai




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 14:25

petero a écrit:
joshai a écrit:
Il s'agissait de 3 anges (ayant une mission divine), pkoi les faire D-ieu? peu après ils n'était plus que 2 pour aller sauver Loth, D-ieu est devenu binaire par la suite?

On se demande si vous savez lire :

1 Yahweh lui apparut aux chênes de Mambré, comme il était assis à l'entrée de la tente pendant la chaleur du jour, il leva les yeux et il regarda, 2 et voici que trois hommes se tenaient debout devant lui.  (Genèse (CP) 18)

"Yahweh lui apparut ... et voici que 3 hommes se tenaient debout devant lui".

C'est Yahvé qui lui est apparu sous la forme de 3 hommes, comme il était apparu à Moïse sous la forme d'un buisson en feu qui ne se consumait pas Very Happy

Et Abraham ne se trompe pas, il ne dit pas :  "chers anges, ne passez pas loin de votre serviteur" ; il dit "Seigneur, NE PASSE PAS". Il s'adresse à ces 3 hommes comme s'il s'adressait à 1 seul personne qu'il nomme "Seigneur".

Dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la tente au-devant d'eux et, s'étant prosterné en terre, il dit: 3 " Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas, je te prie, loin de ton serviteur.  (Genèse (CP) 18)

Oui je me pose la meme question a votre endroit, un verset parle de D-ieu qui se revele et un autre parle des anges que vous fusionnez, vous dite derriere qu'Abraham ne s'était pas trompé et a bien vu en eux des anges! Ce qui est évident puisque 2 de ces anges ont été à Sdom pour sauver Loth, il y avait 2/3 de D-ieu a ce moment la?

Mais lorsque les évangiles cite les textes en les transformant voir en les inventant (des topic sont a venir à ce sujet) je ne m'étonne plus de votre lecture...
Revenir en haut Aller en bas
sand

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 14:28

Arlitto a écrit:


Rolling Eyes Sans blague !

Oui sans blague Dieu en grec s'écrit comme ça θεός et Zeus comme ci Ζεύς
Revenir en haut Aller en bas
Arlitto

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 15:25

Et comment traduis-tu "Allâh" en Grec ??? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://arlitto.forumprod.com/
Petero

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 15:31

joshai a écrit:
petero a écrit:
joshai a écrit:
Il s'agissait de 3 anges (ayant une mission divine), pkoi les faire D-ieu? peu après ils n'était plus que 2 pour aller sauver Loth, D-ieu est devenu binaire par la suite?

On se demande si vous savez lire :

1 Yahweh lui apparut aux chênes de Mambré, comme il était assis à l'entrée de la tente pendant la chaleur du jour, il leva les yeux et il regarda, 2 et voici que trois hommes se tenaient debout devant lui.  (Genèse (CP) 18)

"Yahweh lui apparut ... et voici que 3 hommes se tenaient debout devant lui".

C'est Yahvé qui lui est apparu sous la forme de 3 hommes, comme il était apparu à Moïse sous la forme d'un buisson en feu qui ne se consumait pas Very Happy

Et Abraham ne se trompe pas, il ne dit pas :  "chers anges, ne passez pas loin de votre serviteur" ; il dit "Seigneur, NE PASSE PAS". Il s'adresse à ces 3 hommes comme s'il s'adressait à 1 seul personne qu'il nomme "Seigneur".

Dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la tente au-devant d'eux et, s'étant prosterné en terre, il dit: 3 " Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas, je te prie, loin de ton serviteur.  (Genèse (CP) 18)

Oui je me pose la meme question a votre endroit, un verset parle de D-ieu qui se revele et un autre parle des anges que vous fusionnez, vous dite derriere qu'Abraham ne s'était pas trompé et a bien vu en eux des anges! Ce qui est évident puisque 2 de ces anges ont été à Sdom pour sauver Loth, il y avait 2/3 de D-ieu a ce moment la?

Mais lorsque les évangiles cite les textes en les transformant voir en les inventant (des topic sont a venir à ce sujet) je ne m'étonne plus de votre lecture...

C'est comme lorsque Dieu envoie son Fils puis son Esprit pour sauver les hommes, il n'y a pas 2/3 de Dieu puisque Jésus nous le dit, le Père et Lui sont Un ; ils sont l'un dans l'autre. Very Happy

C'est comme lorsque Jésus, notre Seigneur et notre Dieu est présent dans les milliards d'osties que les catholiques mangent, nous ne recevons pas 1 petit bout de Jésus, mais en recevant chacun, dans une ostie différente, l'unique Jésus qui est capable d'être présent dans ces milliards d'osties Very Happy

Le jour où vous serez catholique, cher Joshaï, je vous rassure, vous accepterez ce miracle, mais sans le comprendre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joshai




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 15:40

petero a écrit:
joshai a écrit:
petero a écrit:


On se demande si vous savez lire :

1 Yahweh lui apparut aux chênes de Mambré, comme il était assis à l'entrée de la tente pendant la chaleur du jour, il leva les yeux et il regarda, 2 et voici que trois hommes se tenaient debout devant lui.  (Genèse (CP) 18)

"Yahweh lui apparut ... et voici que 3 hommes se tenaient debout devant lui".

C'est Yahvé qui lui est apparu sous la forme de 3 hommes, comme il était apparu à Moïse sous la forme d'un buisson en feu qui ne se consumait pas Very Happy

Et Abraham ne se trompe pas, il ne dit pas :  "chers anges, ne passez pas loin de votre serviteur" ; il dit "Seigneur, NE PASSE PAS". Il s'adresse à ces 3 hommes comme s'il s'adressait à 1 seul personne qu'il nomme "Seigneur".

Dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la tente au-devant d'eux et, s'étant prosterné en terre, il dit: 3 " Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas, je te prie, loin de ton serviteur.  (Genèse (CP) 18)

Oui je me pose la meme question a votre endroit, un verset parle de D-ieu qui se revele et un autre parle des anges que vous fusionnez, vous dite derriere qu'Abraham ne s'était pas trompé et a bien vu en eux des anges! Ce qui est évident puisque 2 de ces anges ont été à Sdom pour sauver Loth, il y avait 2/3 de D-ieu a ce moment la?

Mais lorsque les évangiles cite les textes en les transformant voir en les inventant (des topic sont a venir à ce sujet) je ne m'étonne plus de votre lecture...

C'est comme lorsque Dieu envoie son Fils puis son Esprit pour sauver les hommes, il n'y a pas 2/3 de Dieu puisque Jésus nous le dit, le Père et Lui sont Un ; ils sont l'un dans l'autre. Very Happy

C'est comme lorsque Jésus, notre Seigneur et notre Dieu est présent dans les milliards d'osties que les catholiques mangent, nous ne recevons pas 1 petit bout de Jésus, mais en recevant chacun, dans une ostie différente, l'unique Jésus qui est capable d'être présent dans ces milliards d'osties Very Happy

Le jour où vous serez catholique, cher Joshaï, je vous rassure, vous accepterez ce miracle, mais sans le comprendre Very Happy

Je n'ai pas besoin d’être Catholique pour accepter l'idée de Miracle, mais beaucoup de Catholique et de chrétiens en générale qui ont étudier loyalement les écris (ce qui n'est pas votre cas) n'ont pas votre discours notamment pour ne citer que lui le Pere Bonsirven...
Revenir en haut Aller en bas
Arlitto

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 16:06

Jean 17:20 Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, 21 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. 22 Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, -…

= Dieu + Jésus + 11 Apôtres = 13 personnes !.


Jean 17:3  Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.

.
Revenir en haut Aller en bas
http://arlitto.forumprod.com/
Petero

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 16:18

joshai a écrit:
C'est comme lorsque Jésus, notre Seigneur et notre Dieu est présent dans les milliards d'osties que les catholiques mangent, nous ne recevons pas 1 petit bout de Jésus, mais en recevant chacun, dans une ostie différente, l'unique Jésus qui est capable d'être présent dans ces milliards d'osties Very Happy

Le jour où vous serez catholique, cher Joshaï, je vous rassure, vous accepterez ce miracle, mais sans le comprendre Very Happy

Je n'ai pas besoin d’être Catholique pour accepter l'idée de Miracle, mais beaucoup de Catholique et de chrétiens en générale qui ont étudier loyalement les écris (ce qui n'est pas votre cas) n'ont pas votre discours notamment pour ne citer que lui le Pere Bonsirven...[/quote]

Et que dire ce brave père Bonsirven mort en 1958 ? Very Happy et qui contredit ce que je dis ? Avec les références, SVP. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
sand

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 16:21

Arlitto a écrit:
Et comment traduis-tu "Allâh" en Grec ??? Rolling Eyes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans un dictionnaire Dieu est traduit par celui ci en arabe الله
Revenir en haut Aller en bas
Petero

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 16:24

Arlitto a écrit:
Jean 17:20 Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, 21 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. 22 Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, -…

= Dieu + Jésus + 11 Apôtres = 13 personnes !.

Jésus a prié pour que nous soyons uni avec Lui afin de vivre par Lui, comme lui-même est uni à son Père et vivant par Lui :

"57 Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra aussi par moi. (Jean (CP) 6)



Arlitto a écrit:
Jean 17:3  Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ..

On fait l'expérience de Dieu, on connaît Dieu, en partageant la Vie de Jésus qui ne fait qu'Un avec Lui.

On ne peut connaître le seul vrai Dieu qu'en connaissant son envoyé, Jésus, en communiant à la Vie de Jésus qui vit par Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
joshai




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Dim 26 Juil - 16:40

petero a écrit:
joshai a écrit:
C'est comme lorsque Jésus, notre Seigneur et notre Dieu est présent dans les milliards d'osties que les catholiques mangent, nous ne recevons pas 1 petit bout de Jésus, mais en recevant chacun, dans une ostie différente, l'unique Jésus qui est capable d'être présent dans ces milliards d'osties Very Happy

Le jour où vous serez catholique, cher Joshaï, je vous rassure, vous accepterez ce miracle, mais sans le comprendre Very Happy

Je n'ai pas besoin d’être Catholique pour accepter l'idée de Miracle, mais beaucoup de Catholique et de chrétiens en générale qui ont étudier loyalement les écris (ce qui n'est pas votre cas) n'ont pas votre discours notamment pour ne citer que lui le Pere Bonsirven...

Et que dire ce brave père Bonsirven mort en 1958 ? Very Happy  et qui contredit ce que je dis ?  Avec les références, SVP. Merci.[/quote]

Je te recommande "sur les ruines du temple" pour cet auteur ainsi que l'étude de Herford dans son livre "Les pharisiens"...mais lorsque j'ouvrirais les topic concernés j'attendrais ta participation avec interet...
Revenir en haut Aller en bas
Arlitto

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Lun 27 Juil - 3:35

sand a écrit:
Arlitto a écrit:
Et comment traduis-tu "Allâh" en Grec ??? Rolling Eyes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans un dictionnaire Dieu est traduit par celui ci en arabe الله

Je sais comme s'écrit "Allâh" en arabe, merci,  non, je te demande comment tu le traduis en Grec puisque tu m'as écrit ceci

Code:
Dieu en grec s'écrit comme ça θεός et Zeus comme ci Ζεύς

Comment les musulmans Grecs "oui, il y en a"  avec le dieu de l'Islam ???

Tu seras sûrement étonné de la réponse !

Αλλάχ "Allách" et pas θεός "théos"

.
Revenir en haut Aller en bas
http://arlitto.forumprod.com/
cailloubleu
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Lun 27 Juil - 4:47

Arlitto a écrit:
sand a écrit:
Arlitto a écrit:
Et comment traduis-tu "Allâh" en Grec ??? Rolling Eyes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans un dictionnaire Dieu est traduit par celui ci en arabe الله

Je sais comme s'écrit "Allâh" en arabe, merci,  non, je te demande comment tu le traduis en Grec puisque tu m'as écrit ceci

Code:
Dieu en grec s'écrit comme ça θεός et Zeus comme ci Ζεύς

Comment les musulmans Grecs "oui, il y en a"  avec le dieu de l'Islam ???

Tu seras sûrement étonné de la réponse !

Αλλάχ "Allách" et pas θεός "théos"

.

Au fait en Malaisie il est interdit au non-Musulmans d'utiliser le mot Allah, ce qu'ils faisaient pour désigner leur propre dieu. Un jugement de 2013 a rendu cet arrêt. Jusque là les Chrétiens malais disaient Allah pour prier Dieu.

Donc Allah n'est pas le dieu universel, c'est un dieu exclusivement musulman

_________________
Le coran n'exige nulle part le port du voile sur les cheveux
Sourate 33:59; Sourate 24:31


Ligue du Droit International des Femmes; Assemblée des Femmes; Femmes Monde; Femmes sans voile d’Aubervilliers; Jeunes Femmes; Regards de Femmes; SOS Sexisme; Valeurs de Femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Arlitto

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Lun 27 Juil - 5:27

"Allâh" est le nom propre du dieu de l'Islam et pas un titre pour dire Dieu.

Les musulmans du monde entier, quelle que soit la langue, appellent leur Dieu = Allah"

Même le Coran en témoigne :

SOURATE 1

AL-FATIHA (PROLOGUE ou OUVERTURE)

7 versets
Pré-hég. nº 5

1. Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux .

.
Revenir en haut Aller en bas
http://arlitto.forumprod.com/
sand

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Lun 27 Juil - 5:42

Arlitto a écrit:


Je sais comme s'écrit "Allâh" en arabe, merci,  non, je te demande comment tu le traduis en Grec puisque tu m'as écrit ceci
Code:
Dieu en grec s'écrit comme ça θεός et Zeus comme ci Ζεύς
Comment les musulmans Grecs "oui, il y en a"  avec le dieu de l'Islam ???
Tu seras sûrement étonné de la réponse !
Αλλάχ "Allách" et pas θεός "théos"

Il  y a une chose qu'il faut que tu comprennes , c'est que d'une langue à une autre
les traductions ne sont pas toujours précises au pied de la lettre comme on le croit
D'après les dictionnaires la traduction la plus proche de Dieu est Allah ...qui pourrait se traduire
par d'autres formes et aussi être considéré comme un nom..., c'est comme en français derrière un mot il y a plusieurs définitions...

Tu as écris ceci Zeus = Dieu alors que non en faite Zeus est un nom qu'on a donné à un Dieu...
Tous les peuples ont toujours donné des noms à leur Dieu ,donc si tu veux préciser un nom de Dieu ,il faut préciser le peuple qui  avec...

Tu vas être surpris et étonné

que Eloha traduit par Dieu en hébreux se dit en grec  Ελόα


Du grec à l'arabe

θεός >الله

Du grec à l'hébreu

θεός> ה '



Dernière édition par sand le Lun 27 Juil - 6:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arlitto

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Lun 27 Juil - 5:48

En admettant que "Allâh" se traduit Dieu en Français ( je sais que ça n'est pas le cas) mais bref : admettons

Pourquoi le Coran traduit en français ne dit pas dans la Fatiha, au nom de Dieu, si "Allâh" veut simplement dire Dieu ???

SOURATE 1

AL-FATIHA (PROLOGUE ou OUVERTURE)

7 versets
Pré-hég. nº 5

1. Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux .

.
Revenir en haut Aller en bas
http://arlitto.forumprod.com/
Arlitto

avatar


MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   Lun 27 Juil - 5:54

Code:
Tu vas être surpris et étonné

que Elohim traduit par Dieu se dit en grec  Ελοχίμ

Je ne suis pas du tout étonné, puisque "Élohim" traduit le plus souvent par Dieu dans la Bible, ne veut pas dire Dieu.

.
Revenir en haut Aller en bas
http://arlitto.forumprod.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chacun son Dieu ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
chacun son Dieu ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Lumière de Dieu est présente dans chacun et chacune de vous
» Dieu a un projet unique et personnel pour chacun de nous....
» Aimez-vous Dieu?
» comment l'expliquer? rationnalité à propos de Dieu...
» qui peut- se prétendre être le premier face à Dieu?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: