Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

Partagez | 
 

 la colonisation israélienne en Territoire palestinien .

Aller en bas 
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   Mer 01 Sep 2010, 09:03

31/08/2010 18:24

Le village palestinien de Burin subit les colons de Yitzhar


......................................
Le domaine de Hararei Kedem (« les anciennes collines », en hébreu) appartient à la colonie de Yitzhar, un bastion de colons nationalistes religieux d’environ 200 familles. L’implantation domine le paysage vallonné de la région de Naplouse. En contrebas s’étend le village palestinien de Burin, 3 500 habitants. N’est-ce pas sur les terres de Burin que Yitzhar se développe depuis sa fondation en 1984 ? Le vigneron balaie l’observation d’un ton agacé : « Il n’y avait rien ici, seulement des ronces. »

« L'armée nous empêche d'approcher nos terres »

Quand on lui rapporte ces propos, dans son bureau où trône un portrait de Yasser Arafat, Ali Aïd, le maire de Burin, manque de s’étrangler. L’édile bondit pour montrer une carte des environs punaisée au mur. « Leurs vignes poussent sur nos terres, s’étrangle-t-il. Le village a déjà perdu 6 000 pieds d’oliviers arrachés ou brûlés par ces colons. » Lui-même possède un champ d’oliviers, là-haut sur les pentes, tout près des vignes d’Ariel, mais il ne peut pas en approcher. « L’armée nous empêche d’y accéder et si l’on parvient à passer, ce sont les gardes privés de la colonie qui nous tirent dessus. »

Pour les fermiers palestiniens, faire valoir un droit de propriété relève du casse-tête. Israël applique une ancienne loi ottomane selon laquelle les terres « abandonnées » tombent dans l’escarcelle de l’État. « Si la terre n’est pas cultivée pendant trois ans, les Israéliens la confisquent et la donnent aux colons ! », peste Ali Aïd. L’organisation israélienne « La paix maintenant » estime que plus de 50 % des terrains occupés par des colonies juives ont été déclarés « terres d’État » par des moyens contestables.

Pour le vigneron de Yitzhar, les plaintes de ses voisins palestiniens sont infondées. Son titre de propriété, c’est la Torah. « Je peux comprendre leur attachement à cette terre, mais elle appartient au peuple juif. Nous étions en exil et maintenant les propriétaires sont rentrés. Les locataires doivent partir », tranche Ariel Benchetrit. Le revolver qu’il porte à la ceinture forme un pli discret sous sa chemise.
Adopter la stratégie du « prix à payer »

Entre les deux localités, la haine est épaisse. Le 27 juillet, des jeunes de Yitzhar sont descendus en expédition punitive dans le village de Burin. On a relevé deux blessés et des champs ont été incendiés. Les colons entendaient protester contre la démolition par l’armée israélienne de deux structures dans un avant-poste. Ils appliquaient la stratégie dite du « prix à payer », qui consiste à attaquer des cibles palestiniennes chaque fois que les autorités israéliennes prennent des mesures contre eux.

Le bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha) a recensé 172 incidents, récoltes incendiées, jets de pierre, arbres coupés, impliquant les colons de Cisjordanie depuis le début de l’année. « Nous sommes entourés d’ennemis. On ne fait que se défendre », répond Yehuda Livman, l’instituteur de Yitzhar.

L’homme voue la même détestation aux Palestiniens et aux autorités israéliennes, qu’il accuse de « menacer la présence juive sur cette terre ». Il désigne fièrement la dizaine de pavillons qui sont en train de sortir de terre, en violation flagrante du gel des constructions décidé par le gouvernement israélien. « Nous n’avons pas besoin de l’autorisation de Benyamin Netanyahou pour construire. Nous avons une autorisation de Dieu ! martèle-t-il.

De toute façon, presque toutes les maisons ici sont construites sans autorisation. Ça ne nous empêche pas de nous développer. Revenez dans vingt ans, vous verrez, nous serons dix fois plus nombreux. »


Karim LEBHOUR,, à NAPLOUSE





_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   Sam 23 Oct 2010, 07:42

Lu dans le journal "La Croix" :

19-10-2010 à 19:20 :

En Cisjordanie, comme chaque année, les colons perturbent la récolte des olives

Les cultivateurs palestiniens, découragés par les violences des colons et l’obligation d’obtenir d’Israël un permis pour accéder à leurs propres oliveraies, finissent par abandonner une partie des oliviers

Oliveraies incendiées, Palestiniens chassés de leurs champs par des colons israéliens armés : la récolte des olives en Cisjordanie a commencé dans un climat empoisonné. Vendredi 15 octobre au matin, Paule Maréchal participait à la cueillette dans le village d’Azmout, près de Naplouse (au nord de la Cisjordanie), quand des colons israéliens de l’implantation voisine d’Elon Moreh ont fait irruption.

« Ils sont arrivés avec des fusils-mitrailleurs et ont commencé à tirer en l’air en s’approchant de nous. Ils criaient : “Dehors ! Dehors !” On a ramassé ce qu’on a pu et on est parti », témoigne cette Française de 57 ans, volontaire de l’association palestinienne Darna.

Chaque année, les collines plantées d’oliviers de Cisjordanie sont le théâtre d’incidents liés à la présence des colons israéliens. « Ils volent les sacs d’olives déjà ramassées, les échelles ou les théières. Parfois, ils coupent ou brûlent les arbres la nuit », ajoute Paule Maréchal.

Devant un cordon de militaires israéliens déployés après l’incident à la sortie du village, la colère monte : « Tous les ans c’est le même cirque, s’indigne Hamdala Afani, un paysan d’Azmout. Les colons descendent sur nos terres. Ils nous frappent et au lieu de les arrêter, l’armée israélienne nous empêche d’aller aux champs. »
Oliviers en cendres

Contacté par téléphone, un porte-parole de l’armée assure qu’un « citoyen israélien a été frappé au visage par des Palestiniens, obligeant les soldats à s’interposer », sans expliquer pourquoi ces résidents d’Elon Moreh se trouvaient à la lisière du village palestinien, à plusieurs kilomètres de leur implantation.

Quelques heures plus tard, un autre incident est signalé : des oliviers appartenant à des Palestiniens ont été incendiés près de l’avant-poste de Havat Gilad, une implantation considérée comme illégale par les autorités israéliennes. Sur place, une épaisse fumée noire s’élève au-dessus du champ. Là encore, un cordon de militaires israéliens barre l’accès, empêchant les pompiers palestiniens d’intervenir. Ceux-ci regardent impuissants. Des Palestiniens tentent d’éteindre les flammes en les frappant avec des branches.

Derrière les militaires, trois colons devisent avec les soldats. Shaher Tawil, le propriétaire d’un champ voisin, assure reconnaître l’un des incendiaires. Ses terres jouxtent l’implantation. « La semaine dernière, quand je suis allé aux olives, les fruits avaient déjà été ramassés. » Pour porter plainte, le paysan palestinien devrait aller au commissariat de police situé… dans une colonie voisine.
Une escorte pendant la récolte

« Les plaintes des Palestiniens sont rarement instruites, ou sont rejetées pour insuffisance de preuve, malgré les photos ou vidéos parfois fournies. Ce sentiment d’impunité est un vrai problème », remarque Catherine Weibel, porte-parole de l’ONG internationale Oxfam, à Jérusalem.

Dans ces zones exposées, à proximité des colonies, l’armée israélienne propose depuis quelques années une escorte aux fermiers palestiniens pendant la récolte. Mais le nombre de soldats israéliens disponibles est trop réduit pour satisfaire la demande.

Ces incidents répétés pèsent sur l’économie du secteur oléicole, pilier de l’agriculture palestinienne et qui rapporte près de 72 millions d’euros par an à 100 000 familles, selon un rapport publié par Oxfam. « La peur des colons et le système de permis obligatoires, imposé par Israël pour les Palestiniens qui veulent accéder à leurs champs d’oliviers, font que beaucoup de cultivateurs abandonnent, las de ces tracasseries, une partie de leurs oliviers », poursuit Catherine Weibel.

Après une heure et demie d’attente, les pompiers palestiniens sont finalement autorisés à éteindre l’incendie. Les colons de Havat Gilad ont imputé l’incendie aux Palestiniens. La police israélienne assure de son côté qu’une enquête est en cours. Mais aucune arrestation n’est intervenue.

Karim LEBHOUR, à Azmout (Cisjordanie)

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
pinson

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   Sam 23 Oct 2010, 18:42

Quand donc les Occidentaux en général comprendront que le colonialisme tant décrié et exécré existe de nos jours en trois seuls endroits sur terre :

En Russie avec la Tchétchénie ;

En Chine avec le Tibet ;

Et en Israël avec la colonisation jamais condamnée pourtant de façon explicite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   Mar 26 Sep 2017, 19:10


26.09.2017


‘Israël’ continue de créer des colonies « à grande échelle », défiant les résolutions du Conseil de sécurité lui réclamant l’arrêt de ce processus, a affirmé lundi l’envoyé spécial de l’ONU pour le Proche-Orient, Nickolay Mladenov.

Le développement des colonies « rend la solution à deux Etats de plus en plus inaccessible », a-t-il déploré en rendant compte devant le Conseil de sécurité de la situation au Proche-Orient.

Nickolay Mladenov a accusé le gouvernement du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d’avoir recours à une « rhétorique provocatrice pour conforter la construction de nouvelles colonies ».

Début août, Benjamin Netanyahu s’était félicité qu’aucun gouvernement n’avait fait autant que le sien pour la colonisation, lors de la pose de la première pierre d’un nouveau quartier dans une colonie de Cisjordanie occupée.

Entre juin et septembre, de nouvelles constructions ont été recensées principalement « à Jérusalem-Est, avec un projet de plus de 2.300 nouveaux logements en juillet, soit une augmentation de 30% par rapport à l’ensemble de l’année dernière », a déclaré Nickolay Mladenov.

« Au cours de la période considérée, Israël n’a pas cessé ses activités de colonisation dans les territoires palestiniens occupés, dont Jérusalem-Est », comme le lui demande l’ONU.

« Depuis le 20 juin, les activités de colonisation illégales d’Israël se sont poursuivies à une grande échelle », un mouvement constant depuis le début de l’année, a précisé le responsable de l’ONU.

Dans le même temps, la démolition de maisons et d’écoles palestiniennes s’est poursuivie mais à niveau réduit, a-t-il noté.

Au total, 344 bâtiments ont été détruits, dont un tiers à Jérusalem-Est, déplaçant plus de 500 personnes, a précisé Nickolay Mladenov.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
titibxl
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   Mar 26 Sep 2017, 20:31

israël a respecté les frontieres et ont l'a attaqué 4 fois,en 1967,les états arabes attaques encore israël et perdent une nouvelle fois,israël reprend du coup jérusalem qu'ils avaient bien été gentils d'accepter de laisser son autorité jordanienne.

moralité, fallait pas faire les malins et attaquer pour se faire ramasser derrière,faut pas venir pleurer maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   Mer 27 Sep 2017, 12:29

titibxl a écrit:
israël a respecté les frontieres et ont l'a attaqué 4 fois,en 1967,les états arabes attaques encore israël et perdent une nouvelle fois,israël reprend du coup jérusalem qu'ils avaient bien été gentils d'accepter de laisser son autorité jordanienne.

moralité, fallait pas faire les malins et attaquer pour se faire ramasser derrière,faut pas venir pleurer maintenant.

Tu sais, au début du 20° siècle, il y avait déjà des affrontements entre des colons juifs et des arabes musulmans...
Et l'état d'Israël a bien failli ne jamais voir le jour...

wikipedia a écrit:
Depuis 1920, la Palestine est sous contrôle et administration britanniques. Mais elle est aussi l'objet d'un combat entre les nationalismes juif sioniste et arabe palestinien qui s'opposent l'un à l'autre ainsi qu'à l'« occupant » britannique.

La lutte palestinienne culmine avec la Grande révolte de 1936-1939, finalement écrasée par les Britanniques aidés par la Haganah, l'organisation paramilitaire juive.

À l'issue de la révolte, les Britanniques publient un livre blanc favorable aux revendications arabes. Il décrète la fin officielle de la création d'un État juif en Palestine et bloque l'immigration juive. C'est au tour des Juifs de lancer l'insurrection mais celle-ci s'interrompt avec la Seconde Guerre mondiale. À compter de février 1944, les groupes armés sionistes (Irgoun et Lehi, rejoints en octobre 1945 par la Haganah) déclenchent une vague de violence antibritannique, qui amènent ceux-ci à renoncer le 18 février 1947 à leur mandat sur la Palestine.

En 1947, l'ONU se prononce en faveur d'un plan de partage de la Palestine entre deux états, un juif et un arabe. Les grandes puissances soutiennent le projet, mais sans les Britanniques, qui s'abstiennent, et contre l'ensemble du monde arabe.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   Mer 27 Sep 2017, 14:43

titibxl a écrit:
israël a respecté les frontieres et ont l'a attaqué 4 fois,en 1967,les états arabes attaques encore israël et perdent une nouvelle fois,israël reprend du coup jérusalem qu'ils avaient bien été gentils d'accepter de laisser son autorité jordanienne.

moralité, fallait pas faire les malins et attaquer pour se faire ramasser derrière,faut pas venir pleurer maintenant.
vous êtes bien marrant en voulant défendre  le régime sioniste qui au fond persécute vos frères chrétiens a Jérusalem

Benoît XV avait pourtant dit de manière tres explicite : « Les Juifs n'ont aucun droit de souveraineté sur la terre sainte.»
Revenir en haut Aller en bas
Michael 1

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   Jeu 11 Jan 2018, 15:14

Cisjordanie: ‘Israël’ approuve plus de 1.100 unités coloniales

‘Israël’ a délivré son feu vert à plus de 1.100 nouvelles unités coloniales en Cisjordanie, poursuivant l’impulsion donnée à la construction en territoire palestinien occupé, a indiqué jeudi l’organisation anticolonisation la Paix maintenant.

Les 1.122 unités coloniales approuvées mercredi sont à différents stades dans la procédure: 352 ont reçu un feu vert final, ce qui signifie peu ou prou que les travaux peuvent commencer, alors que 770 autres ont été validées pour la première fois, a dit la Paix maintenant à l’AFP.

En 2017, 6.742 logements avaient été approuvés, le chiffre le plus élevé depuis 2013, selon la Paix maintenant. En 2016, 2.629 unités de logements avaient été avalisées.

La colonisation dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967, est illégale au regard du droit international.

Elle est considérée par une grande partie de la communauté internationale comme un obstacle à la paix entre Israéliens et Palestiniens, ce que conteste le gouvernement de Benjamin Netanyahu, qui fait la part belle aux avocats de la colonisation.

Source: Avec AFP

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Michael 1 le Jeu 11 Jan 2018, 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   Jeu 11 Jan 2018, 15:33

11.01.2018


"Les responsables palestiniens, qui veulent que la Cisjordanie fasse partie intégrante de leur futur Etat, ainsi que Jérusalem-Est et la bande de Gaza, n'ont pour le moment pas réagi à cette annonce.
La majeure partie des pays considèrent les colonies de peuplement israéliennes comme illégales, ce que l'Etat hébreu conteste, estimant que leur avenir doit être décidé dans le cadre de négociations de paix avec les Palestiniens.

La Maison blanche a annoncé lundi que le vice-président américain, Mike Pence, se rendrait en visite dans la région du 20 au 23 janvier, dans le cadre d'une tournée initialement prévue en décembre, mais dont la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël avait entraîné le report."

(Maayan Lubell; Eric Faye pour le service français)



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
brigit ^^

avatar


MessageSujet: Re: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   Jeu 11 Jan 2018, 22:07

SKIPEER a écrit:
titibxl a écrit:
israël a respecté les frontieres et ont l'a attaqué 4 fois,en 1967,les états arabes attaques encore israël et perdent une nouvelle fois,israël reprend du coup jérusalem qu'ils avaient bien été gentils d'accepter de laisser son autorité jordanienne.

moralité, fallait pas faire les malins et attaquer pour se faire ramasser derrière,faut pas venir pleurer maintenant.
vous êtes bien marrant en voulant défendre  le régime sioniste qui au fond persécute vos frères chrétiens a Jérusalem

Benoît XV avait pourtant dit de manière tres explicite : « Les Juifs n'ont aucun droit de souveraineté sur la terre sainte.»

Benoît XV ? C'est quelle période ? Bon d'abord ce sont pas les juifs mais Israël qui est d'abord une démocratie.

En 40 je crois me souvenir que les rapports de population en Palestine c'est 2/3 1/3.

Cela préfigurait déjà la partition avant même l'immigration massive.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
avatar


MessageSujet: Re: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   Ven 12 Jan 2018, 18:58

SKIPEER a écrit:
titibxl a écrit:
israël a respecté les frontieres et ont l'a attaqué 4 fois,en 1967,les états arabes attaques encore israël et perdent une nouvelle fois,israël reprend du coup jérusalem qu'ils avaient bien été gentils d'accepter de laisser son autorité jordanienne.

moralité, fallait pas faire les malins et attaquer pour se faire ramasser derrière,faut pas venir pleurer maintenant.
vous êtes bien marrant en voulant défendre  le régime sioniste qui au fond persécute vos frères chrétiens a Jérusalem

Benoît XV avait pourtant dit de manière tres explicite : « Les Juifs n'ont aucun droit de souveraineté sur la terre sainte.»


C'est EXACT :

L’Eglise a contesté, pour des raisons théologiques, l'idée d'un Etat Juif, tel qu’il fut constitué selon les modalités de sa création par les sionistes, c'est-à-dire par les hommes et non par la volonté divine. Ceci explique pourquoi Saint Pie X, dès 1904, déclarait fermement à Theodor Herzl [2], père fondateur de l’idéologie sioniste : « Nous ne pourrons pas empêcher les Juifs d’aller à Jérusalem, mais nous ne pourrons jamais les y encourager. Le sol de Jérusalem n’a pas toujours été sacré, mais il a été sanctifié par la vie de Jésus. Les Juifs n’ont pas reconnu Notre Seigneur et nous ne pourrons donc pas reconnaître le peuple juif. Non possumus. » (Saint Pie X, 25 janvier 1904, Cité du Vatican).
 
Cette position fut ensuite reprise et réaffirmée par Benoît XV , qui souligna de façon extrêmement explicite : « Les Juifs n'ont aucun droit de souveraineté sur la terre sainte.»
(Note en marge de la déclaration de Belfort 1917).

Dans « Auspicia Quaedam », Pie XII faisait cette demande :  « Faisons en sorte que la religion, défenseur  de  toutes  les  vertus,  puissent jouir de la liberté qui lui est due. Et faisons en sorte que le travail pacifique des hommes - placé sous les auspices de la justice et de l'élan divin de la charité - produise d'abondants fruits pour le bien de tous ». Puis, en faisant référence aux Lieux Saints, le Pape appelait à prier afin que « la situation en Palestine puisse enfin être résolue dans la justice, et que la paix et la concorde puissent enfin triompher ».

Nous le voyons, l’Eglise d’avant Vatican II dans sa sagesse, malgré les assurances que Theodor Herzl apportait à saint Pie X quant au statut des Lieux saints, opposera toujours le fameux « non possumus » qui fut la réponse catholique traditionnelle dans son attitude face au sionisme et à l'Etat d'Israël ; une attitude antisioniste fondée sur le refus théologique durable d'un retour des Juifs sur leur terre ancestrale obtenu sans le concours de la Divine Providence, mais par l’utilisation de moyens inacceptables et de méthodes en contradiction complètes avec les lois de Dieu, dont les terribles conséquences n’ont de cesse de produire les fruits pervers dont une constante actualité nous montre les redoutables effets.

 

extrait de :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser , tu m'enrichis (Saint Exupéry)

Le texte coranique est il divin ? réponse chrétienne écrite à l'intention de ceux qui seraient tentés par l'Islam. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
VOS COMMENTAIRES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la colonisation israélienne en Territoire palestinien .   

Revenir en haut Aller en bas
 
la colonisation israélienne en Territoire palestinien .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ségrégation des femmes en Israël ?
» synagogue HOURVA, nouvelle "provocation" israëlienne?
» Le 4 eme cavalier
» Le shofar ou corne de bélier
» La politique israélienne et responsabilité du judaïsme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: