2 euros pour les miséreux