Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment : -18%
PC Portable – HP Pavilion Gaming – ...
Voir le deal
759 €
Le Deal du moment :
Pokémon 25 ans : où acheter le coffret ...
Voir le deal

 

 A qui la faute ? le conflit sunno-chiite

Aller en bas 
+3
Cyril 84
Serena57
BERNARD
7 participants
AuteurMessage
BERNARD

BERNARD


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyLun 04 Jan 2016, 17:47

04.01.2016

après l’exécution du cheikh Nimr Baqer al-Nimr,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Conflit entre chiite et sunnites en avant .
Une belle occasion pour mettre dans le coup l'occident qui n'est plus l'instigateur de ce conflit mais bien le monde musulman manipulé , abusé par cette loi du talion vengeur.

Elle est belle l'unité musulmane ....................!

Elle est unie uniquement quand il s'agit de casser du sucre sur les occidentaux.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

Serena57


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: Re: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 04:37

ChrisLam a écrit:
04.01.2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Conflit entre chiite et sunnites en avant .
Une belle occasion pour mettre dans le coup l'occident qui n'est plus l'instigateur de ce conflit mais bien le monde musulman manipulé , abusé par cette loi du talion vengeur.

Elle est belle l'unité musulmane ....................!

Elle est unie uniquement quand il s'agit de casser du sucre sur les occidentaux.

les ennemis du Christ, vont s'entre tuer, c'est plutôt une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: querelles suite entre musulmans   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 07:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: Re: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 08:26

Serena57 a écrit:
les ennemis du Christ, vont s'entre tuer, c'est plutôt une bonne chose.

Séréna; tu restes fidèle à toi même, mais tu renis par la même occasion les recommandations christiques de "bénir tes ennemis".

Mais pas d'amalgame, fort heureusement tout les chrétiens ne sont pas comme Séréna.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: Re: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 08:36

Lu dans le journal "La Croix"



"Le regain de tension entre l’Arabie saoudite et l’Iran après l’exécution du cheikh Nimr Baqer al-Nimr, risque d’aggraver les guerres par procuration, auxquelles se livrent déjà les deux pays au Proche-Orient. Yémen, Syrie, Liban, Irak, Bahreïn : autant de pays où Riyad et Téhéran se livrent à une lutte d’influence, via leurs alliés respectifs.

À Bahreïn, la majorité de la population est chiite mais elle est dirigée par une famille sunnite. De peur que celle-ci ne soit renversée en 2011, lors de la « révolution de la place des Perles », Riyad y a envoyé ses soldats, imposant l’état d’urgence et emprisonnant des milliers d’opposants.

En Syrie, l’Arabie saoudite soutient les rebelles sunnites contre le régime de Bachar al Assad, issu de la minorité alaouite. Elle arme et finance des groupes salafistes voire djihadistes – tel le mouvement Al Nosra. Téhéran, au contraire, entend garder un contrôle indirect sur le pays, via le régime Assad. L’Iran agit directement, par ses propres conseillers, et via le Hezbollah libanais. C’est d’ailleurs l’accès au Liban et à la Méditerranée qui rend la Syrie si importante pour Téhéran

En Irak, le régime de Bagdad est dominé par des partis chiites pro-iraniens. Les chiites, majoritaires dans la population, ont pris leur revanche sur les sunnites, depuis la chute de Saddam Hussein en 2003. Les sunnites ont alors été soutenus par l’Arabie saoudite, y compris Daech, à ses débuts. Jusqu’à ce que l’organisation djihadiste se retourne contre Riyad.

Au Yémen, l’opposition entre l’Arabie saoudite et l’Iran a pris depuis un an une dimension particulièrement violente. Depuis le 26 mars 2015, Riyad mène, à la tête d’une coalition arabe, une guerre destructrice pour les populations civiles, visant à restaurer le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi, chassé du pays par une rébellion venue du nord-ouest, de confession zaydite, une branche minoritaire de l’islam chiite.

La monarchie saoudienne accuse cette dernière d’être le bras armé de l’Iran. En fait, selon des diplomates, l’aide de Téhéran serait surtout rhétorique. Les Houtistes ayant dominé politiquement et intellectuellement le pays pendant près d’un millénaire, mènent une contre-révolution après le mouvement qui avait emporté Ali Abdallah Saleh dans la foulée du « printemps arabe ». Ils ont depuis conquis l’essentiel du pays en se présentant comme un mouvement des déshérités.

Il y a longtemps que Riyad se sent menacé par l’émergence du « croissant » chiite, selon la terminologie du roi Abdallah II de Jordanie. Selon cette théorie, l’Iran, seul pays où le chiisme est religion d’État, profiterait de son statut pour tisser des réseaux d’influence transnationaux dans le but d’affaiblir la cohésion interne des États où il y aurait des communautés chiites. La monarchie saoudienne, elle, voudrait contrôler un monde sunnite où elle est loin de faire l’unanimité".

Agnès Rotivel
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: Re: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 08:45

Suite


Ce serait un antagonisme fratricide et millénaire entre les deux branches de l’islam, sunnite et chiite, qui façonnerait tous les conflits d’une région convulsive, expliquant en partie la montée en puissance de Daech (acronyme arabe d’État islamique), une version extrémiste du sunnisme
.

La réalité s’avère plus complexe, produit des fractures géostratégiques et des rivalités de puissance qui ont marqué l’histoire du Moyen-Orient depuis la fin de l’Empire ottoman. Les conflits en Irak et en Syrie s’inscrivent dans une rivalité ancienne entre la République islamique d’Iran et le Royaume d’Arabie saoudite.

Réseaux financés par l’Arabie saoudite

Dans les années 1960, la montée en puissance du mouvement wahhabite en Arabie saoudite, des Frères musulmans en Égypte et en Syrie et des groupes radicaux, a réveillé dans certains pays sunnites la vieille détestation des chiites, minoritaires de l’islam, réputés déviants et hérétiques.

La révolution islamique en Iran en 1979, a ensuite transformé l’antagonisme chiite-sunnite en une ligne de fracture géostratégique entre cette dernière et l’Arabie saoudite, qui pratique un islam wahhabite. Le chiisme dans le monde arabe est alors devenu – ou a été perçu – comme un relais d’une stratégie iranienne hégémonique. Les réseaux financés par l’Arabie saoudite pour la contrer ont engendré des mouvements djihadistes qui ont fini par échapper à son contrôle.

L’alliance forgée par Téhéran avec la Syrie baasiste de Hafez Al Assad – un Alaouite, branche minoritaire du chiisme – et les chiites du Liban via le Hezbollah remonte à la guerre Irak-Iran, entre 1980 et 1988. Confrontée à l’hostilité de l’Irak, soutenue par les Occidentaux, et de la quasi-totalité du monde arabe, la République islamique a trouvé en Syrie et au Liban des alliés lui permettant d’ouvrir un second front.

Dernier bouleversement géostratégique, l’invasion américaine de l’Irak en 2003 a précipité l’effondrement de Saddam Hussein, rempart du bloc sunnite, et placé les chiites au pouvoir en Irak, permettant la formation d’un axe chiite de Téhéran à Beyrouth en passant par Bagdad et Damas.



Bataille de Kerbala


Encouragée par l’Arabie saoudite et d’autres pays du Golfe, la mouvance djihadiste internationale, Al-Qaida en Mésopotamie puis Daech, s’est alors posée en défenseur des Arabes sunnites marginalisés, proclamant son ambition de créer un califat sunnite à cheval entre l’Irak et la Syrie. Si les chiites représentent moins de 10 % du 1,2 milliard de musulmans dans le monde, ils sont majoritaires dans certains pays de la région (voir carte).

L’antagonisme entre sunnites et chiites remonte à la guerre de succession qui a suivi la mort du prophète Mohammed en 632. Certains fidèles du prophète militent en faveur d’Ali, son cousin et gendre, alors que la majorité lui préfère Abou Bakr, un compagnon expérimenté, nommé premier « calife » d’un territoire qui s’étend de l’Arabie à l’Égypte. Deux autres lui succéderont : Omar et Othman.

L’assassinat de ce dernier, en 646, permet à Ali d’accéder au pouvoir. Il sera assassiné au bout de quatre ans. Ses deux fils, Hassan et Hussein, reprennent le flambeau. Mais ils connaîtront le même destin, notamment Hussein lors de la célèbre bataille de Kerbala.

Le destin tragique des partisans d’Ali et de ses fils

Le chiisme naît de ce destin tragique des partisans d’Ali et de ses fils, vénérés depuis comme martyrs. Pour éviter les persécutions de la part des sunnites majoritaires, le chiisme plonge dans la clandestinité jusqu’à l’avènement en 1501, de la dynastie safavide en Perse qui le proclame religion d’État.

À ces affrontements politiques et militaires s’est ajoutée une rupture religieuse. Dans le sunnisme, fidèle à la sunna, la tradition du Prophète, il n’y a pas d’intermédiaire entre le croyant et Dieu et donc pas de clergé. Les imams sont choisis par une autorité politique ou par les croyants et ils sont simplement appelés, durant la prière du vendredi, à lire les passages du Coran et à les commenter. Au contraire, dans le chiisme, l’imam est le véritable guide de la communauté.

Autre différence notable, le développement chez les chiites de l’ijtihad (effort d’interprétation) auquel les sunnites ont renoncé dès le XIe siècle. Cette démarche impérative est motivée par la croyance dans le retour du douzième imam, Mohammad al-Mahdi, disparu à l’âge de cinq ans, censé introduire la justice et le bien-être sur terre, avant la fin du monde et le jugement dernier.


François d’Alançon

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
SKIPEER

SKIPEER


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: Re: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 08:45

Serena57 a écrit:
ChrisLam a écrit:
04.01.2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Conflit entre chiite et sunnites en avant .
Une belle occasion pour mettre dans le coup l'occident qui n'est plus l'instigateur de ce conflit mais bien le monde musulman manipulé , abusé par cette loi du talion vengeur.

Elle est belle l'unité musulmane ....................!

Elle est unie uniquement quand il s'agit de casser du sucre sur les occidentaux.

les ennemis du Christ, vont s'entre tuer, c'est plutôt une bonne chose.
  une bonne chose ?? ??

ou est ton slogan d'aimer ton prochain Serena tu l'a perdu  ?
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: Re: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 08:55

Depuis la mort du roi Abdallah et la venue du roi Selmane, l'on remarque, nous dit-on, que « la diplomatie ‘soft du royaume saoudien a été remplacée par une diplomatie ‘hard et la grande question est de savoir si ceci répond à une stratégie mûrement réfléchie ou à l'exécution d'ordres donnés de l'extérieur. » Ce qui est sûr, c'est qu' «on n'exécute pas un opposant politique, on ne tue pas les gens pour leurs opinions, » disent beaucoup d'observateurs.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: avis   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 09:15

Le commun des mortels voit une seul chose c'est qu'ils se battent entre eux.

A qui profite cette querelle?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: Re: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 09:30

C'est une preuve supplémentaire que le mélange entre religion et politique est une grave erreur et que la laïcité est la solution
les musulmans le comprendront t ils un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: Re: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 09:35

SKIPEER a écrit:
Ce qui est sûr, c'est qu' «on n'exécute pas un opposant politique, on ne tue pas les gens pour leurs opinions, » disent beaucoup d'observateurs.



Oh ! si !!!! C'est ce que les Révolutionnaires de 1789-1793 ont fait en France, c'est ce que les Nazis ont fait en Allemagne, ce que les Communistes ont fait en URSS et ce que maints pays ( dont l'Arabie) font encore !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: avis   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 09:37

rosarum a écrit:
C'est une preuve supplémentaire que le mélange entre religion et politique est une grave erreur et que la laïcité est la solution
les musulmans le comprendront t ils un jour ?

Il leur faudra du temps.
Du temps de la monarchie de droit divin en France on a mis du temps pour séparer le spirituel du temporel.
Mais la laïcité n'est pas et ne doit pas être une religion de substitution car elle se contredirait elle même.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: avis   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 09:51

mario-franc_lazur a écrit:
SKIPEER a écrit:
Ce qui est sûr, c'est qu' «on n'exécute pas un opposant politique, on ne tue pas les gens pour leurs opinions, » disent beaucoup d'observateurs.



Oh ! si !!!! C'est ce que les Révolutionnaires de 1789-1793 ont fait en France, c'est ce que les Nazis ont fait en Allemagne, ce que les Communistes ont fait en URSS et ce que maints pays ( dont l'Arabie) font encore !!!
(la Corée du Nord, La Chine, et touts les pays sous dictature de dirigeants faibles d'esprits qui n'ont que ce moyen pour gouverner)

Il est regrettable que les dictatures soient remplacée par d'autre dictatures.
Et les dictatures d'ont-on ne se débarrasse pas sont celles de l'argent, du pouvoir, de l'orgueil.

Trop souvent l'oppressé devient oppresseur des qu'il a le pouvoir.
On ne peut pas servir deux maitres à la fois . Dieu et l'argent .
Celui qui a dit cela savait ce qu'il disait .

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: Re: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 13:04

mario-franc_lazur a écrit:
SKIPEER a écrit:
Ce qui est sûr, c'est qu' «on n'exécute pas un opposant politique, on ne tue pas les gens pour leurs opinions, » disent beaucoup d'observateurs.



Oh ! si !!!! C'est ce que les Révolutionnaires de 1789-1793 ont fait en France, c'est ce que les Nazis ont fait en Allemagne, ce que les Communistes ont fait en URSS et ce que maints pays ( dont l'Arabie) font encore !!!
ils sont donc a condamner et nous le faisons a chaque fois que l'occasion se présente !!
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: Re: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 13:18

ChrisLam a écrit:
Le commun des mortels voit une seul chose c'est qu'ils se battent entre eux.

A qui profite cette querelle?

A ceux qui ne sont pas musulmans, les Israéliens pour commencer.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: avis   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite EmptyMar 05 Jan 2016, 13:57

SKIPEER a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
SKIPEER a écrit:
Ce qui est sûr, c'est qu' «on n'exécute pas un opposant politique, on ne tue pas les gens pour leurs opinions, » disent beaucoup d'observateurs.



Oh ! si !!!! C'est ce que les Révolutionnaires de 1789-1793 ont fait en France, c'est ce que les Nazis ont fait en Allemagne, ce que les Communistes ont fait en URSS et ce que maints pays ( dont l'Arabie) font encore !!!
ils sont donc a condamner et nous le faisons a chaque fois que l'occasion se présente !!

Il faut aussi condamner les dictatures musulmanes. Pour être logique totalement.
Un exemple :
Dictature du Shah d'Iran remplacée par la dictature islamique.
Faut pas oublier .....................
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty
MessageSujet: Re: A qui la faute ? le conflit sunno-chiite   A qui la faute ? le conflit sunno-chiite Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A qui la faute ? le conflit sunno-chiite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: