Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €
Le Deal du moment : -35%
Climatiseur électrique mobile – TECTRO ...
Voir le deal
114 €

 

 le bonheur

Aller en bas 
+2
Mamicheleb
Tonton
6 participants
AuteurMessage
Tonton





le bonheur Empty
MessageSujet: le bonheur   le bonheur EmptyLun 22 Fév 2016, 19:05

22.02.2016

Bonjour,

j'aurai voulu placer ce sujet dans la partie islamo-chrétienne, afin d'échanger autour d'un sujet autre qu'une désobligeance de conviction.

Toutefois, le sujet en lui même est plus éthique que théologique. Mais ensuite, cette question d'une dualité entre le conceptuel et le génétique, peut tout à fait s'alimenter par les constituants de notre foi.

Je propose donc 3 points :

- le premier concerne les découvertes génétiques sur un gène de l'hydrolase des amides gras. Plus précisément une allele freinant la dégradation chimique de l'anandamide.

- le second, sur une définition conceptuelle du bonheur qui sert de référence sociétaire  et qui donc a une influence sur notre façon de se sentir heureux ou malheureux selon les normes établies au sein de nos sociétés.

- le troisième, c'est une réflexion sur ce sujet en tant que chrétien. Le fond de cette réflexion serait : est ce que le Christ promet le bonheur ici bas ?


les 2 derniers points seront sans doute, les plus discutant. C'est à dire nous amenant à échanger.

le premier est un constat physiologique étonnant, mais comme c'est un constat de science, ce n'est pas vraiment un sujet de débat.

Toutefois, si ce constat est une observation, un génome peut aussi évoluer, et ça que la foi peut d'ailleurs intervenir et finalement, c'est sur cette synthèse que j'aimerai étayer ma réflexion par la votre.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyLun 22 Fév 2016, 19:24

le bonheur génétique

l'étude du morale des nations est à la mode. Une étude scientifique révèlent que le bonheur ne dépend pas des conditions climatiques où autre, en fait il serait tributaire d'un patrimoine génétique.

Après étude, les populations ghanéenne, nigérienne, mexicaine et scandinave, disposerait d'un patrimoine génétique dans lequel l'action d'une allèle est plus présente que dans des populations de centre Europe, du moyenne orient ou de l'Asie.

Cette allèle freine la dégradation chimique de l'anandamide, cannabinoïde endogène ( donc auto produit ) améliorant le plaisir des sens et réduisant la douleur.

L'idée serait donc cette allèle est plus ou moins active selon le patrimoine génétique et quand elle manque d'activité, l'anandamide se dégrade rendant le sujet plus sensible à la douleur et moins au plaisir des sens.

Je ne donne pas mon avis sur sujet mais je trouve pour le moins cette étude surprenante, et je pense que nous ne pouvons pas réfléchir à cette idée en ignorant la conception sociétaire du bonheur.


le bonheur conceptuel :

Plus facile à aborder mais soulevant bon nombre de débat, la conception du bonheur semble aussi prédéfinie par les normes sociales de l'endroit où nous vivons.

A l'intérieur même d'une société, le bonheur semble se définir selon la sectorisation de ses membres en catégories sociales.

Par exemple, certains disent que le bonheur est d'avoir une Rolex au poignet. D'autres diront que c'est de pouvoir partir en vacances. D'autres encore diront que c'est d'être entouré.

Dans un cas comme dans l'autre, sans émettre de jugement, le bonheur semble se définir selon ce que nous avons et ce que nous avons pas. Pourtant, ici, comme les gens cherchent les richesses de l'esprit, il ne se reconnaîtront pas dans une définition matérialiste du bonheur, mais n'oublions pas que sans parler de Rolex, le confort reste quand même une source de satisfaction : nous préférons quand même vivre à l'intérieur d'une maison que dans la rue.  

Ensuite, si un parisien ( c'est juste un exemple ) accorde de l'importance de ce qu'il fait de ses vacances, un corse n'aura peut être pas les mêmes motivations.

le fait même de partir en vacances, signifie vouloir changer de cadre. De ce fait bcp " partent " au soleil parce qu'ils en sont privé le reste de l'année. Chose étonnante, l'été, certaines stations balnéaires, n'ont rien à envier aux embouteillages parisiens.

Pour certains cela vault le coup et ils sont simplement heureux de passer des heures sur la plage pour revenir tout bronzés.  Ne jugeons pas, c'est ce qu'ils recherchent, cela malgré les avertissements médicaux.

Pour d'autres, les vacances sont le moyen de faire des choses qu'ils n'ont pas le temps de faire le restant de l'année. Ils n'ont pas forcement besoin de partir, le bénéfice étant le temps dans la durée et non le temps climatique.

Toutefois, dans notre société, c'est plutôt l'attitude des premiers que nous rencontrons le plus souvent. Quelqu'un qui profite de ses vacances pour une action caritative, serait certes félicité, mais son comportement paraît marginale et la question de son propre bien être lui sera peut être posé.

Le bonheur semble donc aussi prédéfinit par la société et souvent, l'estime de soi ou de sa capacité à être heureux se laisse enfermer par les normes établies.

Ainsi, si être entouré de ses proches est un élément de bonheur courant dans bon nombre de sociétés, le fait d'aimer la solitude paraîtra marginal voir même source de préjugés.


le bonheur qu'apporte la foi :

En tant que chrétien, je sais que Jésus n'a jamais dit qu'il donnait le bonheur. Il ne promet pas le bonheur mais la joie.

la souffrance ainsi reste une réalité dans nos vies, et le rapport entre la souffrance du christ et son influence sur la façon d'aborder le bonheur, rejoint un peu, si mes souvenirs lointains ne me jouent pas des tours, certaines réflexions de Spinoza.

Aussi, comme il est dit que Jésus répare les cœurs brisés, je me suis demandé comment il est possible d'aborder une réflexion sur des éléments aussi contradictoires : ne pas promettre le bonheur mais la joie.

Je crois que nous trouvons ce concept contradictoire parce que nous considérons le bonheur de façon conceptuelle.

Or le christ, n'a pas fait de promesse de joie en fonction d'un concept, c'est à dire en fonction de ce qui peut se définir ici bas.  

Il a fait la promesse d'un monde meilleur, c'est à dire que le bonheur ne serait se trouver ici bas, en tout cas, pas de manière pleine et universelle.

Il a donné un avant goût d'un monde fait de miséricorde, de partage et d'amour en somme qui n'est pas le monde dans lequel nous vivons actuellement.

Ce n'est défaitiste en faite, puisque cette promesse permet de ressentir la joie, cela qu'on ait une Rolex ou pas, que nous partions en vacances ou pas, que nous soyons entouré ou pas.

Ainsi, la notion de bonheur, en tant que chrétien, ne se définit plus en fonction d'un patrimoine génétique, ou d'un concept contextuel, mais en fonction d'une promesse.

Ensuite, c'est cette promesse en elle même qui définit notre attitude ici bas, c'est à dire donner du bonheur là où il semble ne pas exister. Car cette promesse se définit en fonction d'une grâce divine et non en fonction des conceptions humaines.

Finalement; la joie du chrétien se trouve dans le bonheur de pouvoir partager la grâce de Dieu, sans tenir compte de ce qui l'entoure, sans tenir compte des circonstances de la vie qui mettent en fonction des principes même génétiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyMer 24 Fév 2016, 14:13

Tonton a écrit:


le bonheur génétique


l'étude du morale des nations est à la mode. Une étude scientifique révèlent que le bonheur ne dépend pas des conditions climatiques où autre, en fait il serait tributaire d'un patrimoine génétique.

Après étude, les populations ghanéenne, nigérienne, mexicaine et scandinave, disposerait d'un patrimoine génétique dans lequel l'action d'une allèle est plus présente que dans des populations de centre Europe, du moyenne orient ou de l'Asie.

Cette allèle freine la dégradation chimique de l'anandamide, cannabinoïde endogène ( donc auto produit ) améliorant le plaisir des sens et réduisant la douleur.

L'idée serait donc cette allèle est plus ou moins active selon le patrimoine génétique et quand elle manque d'activité, l'anandamide se dégrade rendant le sujet plus sensible à la douleur et moins au plaisir des sens.

Je ne donne pas mon avis sur sujet mais je trouve pour le moins cette étude surprenante, et je pense que nous ne pouvons pas réfléchir à cette idée en ignorant la conception sociétaire du bonheur.

Cher Tonton, merci pour tes réflexions sur le bonheur, dans ce post tu évoques son origine physiologique et je vais continuer un peu dans ce sens.
Des études montrent le rôle du cerveau dans le bonheur que nous éprouvons. Les gens qui se servent plus de leur cerveau gauche se sentiraient plus heureux que ceux qui se servent de leur cerveau droit, par ailleurs le cerveau gauche serait plus spécialisé dans la logique, les bons plans, l'espace le temps, et le cerveau droit sur les arts. Voici peut-être ce qui explique que les artistes sont souvent des écorchés vifs?

Dans un autre domaine des réflexions sur les neuro-sciences ont amené les scientifiques à observer en quoi les méditations bouddhistes transforment le cerveau jusqu'à constater des changements observables par IRM. Ma pratique personnelle, bien que modeste va bien dans ce sens de calme et de simple bonheur, de relativisation des tracas.

Il y a de nombreux articles là-dessus sur Google dont celui-ci:
http://www.deullin.com/bouddhisme%20et%20neurosciences.html


Revenir en haut Aller en bas
Tonton





le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyMer 24 Fév 2016, 15:22

cailloubleu a écrit:
Tonton a écrit:


le bonheur génétique


l'étude du morale des nations est à la mode. Une étude scientifique révèlent que le bonheur ne dépend pas des conditions climatiques où autre, en fait il serait tributaire d'un patrimoine génétique.

Après étude, les populations ghanéenne, nigérienne, mexicaine et scandinave, disposerait d'un patrimoine génétique dans lequel l'action d'une allèle est plus présente que dans des populations de centre Europe, du moyenne orient ou de l'Asie.

Cette allèle freine la dégradation chimique de l'anandamide, cannabinoïde endogène ( donc auto produit ) améliorant le plaisir des sens et réduisant la douleur.

L'idée serait donc cette allèle est plus ou moins active selon le patrimoine génétique et quand elle manque d'activité, l'anandamide se dégrade rendant le sujet plus sensible à la douleur et moins au plaisir des sens.

Je ne donne pas mon avis sur sujet mais je trouve pour le moins cette étude surprenante, et je pense que nous ne pouvons pas réfléchir à cette idée en ignorant la conception sociétaire du bonheur.

Cher Tonton, merci pour tes réflexions sur le bonheur, dans ce post tu évoques son origine physiologique et je vais continuer un peu dans ce sens.
Des études montrent le rôle du cerveau dans le bonheur que nous éprouvons. Les gens qui se servent plus de leur cerveau gauche se sentiraient plus heureux que ceux qui se servent de leur cerveau droit, par ailleurs le cerveau gauche serait plus spécialisé dans la logique, les bons plans, l'espace le temps, et le cerveau droit sur les arts. Voici peut-être ce qui explique que les artistes sont souvent des écorchés vifs?

Dans un autre domaine des réflexions sur les neuro-sciences ont amené les scientifiques à observer en quoi les méditations bouddhistes transforment le cerveau jusqu'à constater des changements observables par IRM. Ma pratique personnelle, bien que modeste va bien dans ce sens de calme et de simple bonheur, de relativisation des tracas.

Il y a de nombreux articles là-dessus sur Google dont celui-ci:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Effectivement, le génome peut évoluer. Il y a un patrimoine de départ, mais il est forcement en interaction avec son propre vécu.

Bon, c'est certain qu'il y a des principes de disciplines relatives au corps : être bien dans son corps aide aussi à être bien dans sa tête.

Pour tout ce qui est de l'activité cérébrale, c'est un peu la même chose, mais il faut expérimenté pour le découvrir. la pratique du solfège améliore les capacités cérébrales, c'est une question de connexion créée et exploitée, puisque les musiciens lisent les partitions comme nous nous lisons les livres, sans forcement faire attention à la lettre posée à côté de la lettre.

Ensuite, ces connexions sont plus ou moins établies selon l'environnement. La capacité de ressentir le bonheur chez un enfant traumatisé par la guerre, ne peut être la même qu'un enfant vivant dans un amour évidant.

Il y a donc aussi des principes éducatifs que j'évoque dans le point suivant, enfin à mon avis.

la prière m'apporte autant de bien être immédiat que de réflexion vers lesquelles je n'aurai pas été sans ma conviction.

la présence de Dieu m'a été très utile la nuit de lundi à mardi, quand j'ai fait une gastro carabinée. Par la prière, la douleur disparaissait. J'ai bcp prié cette nuit là.

Mais dans ma relation avec Dieu, ce qui m'ébloui le plus, c'est les réflexions vers lesquelles il me conduit. Mais il a fallu un certain temps pour comprendre que ce n'est jamais des réponses toutes faites, mais plutôt des questions réponses visant à aller encore plus loins. Toute en restant très relative à qui je suis.



Mais dans cette réflexion, je pense que c'est aussi important de comprendre que le bonheur est parfois définit pour nous, par les autres. Je ne parle pas que des projections parentales, mais aussi des normes sociales. Ces normes; il ne faut pas discuter sur leur utilité ou pas, autant discuter de l'utilité de l'air. Par contre elles peuvent nous faire croire que nous avons toutes les raisons d'être malheureux, alors que le chemin pris, ou, que nous devons prendre, est simplement différent.
Revenir en haut Aller en bas
Mamicheleb

Mamicheleb



le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyLun 29 Fév 2016, 12:53

Merci pour ce riche sujet

Dans notre monde morose , les humains vivent beaucoup de souffrances. Beaucoup sont déprimés où développent des troubles psychiatriques suite à des épreuves insoutenables, mal vécues.
Combien de déprimés se bourrent de chocolat pour combler leur mal être…. leur corps réclame un acide aminé essentiel : le tryptophane qui a un effet hilarant  et aide à bien dormir …  c'est un anti dépresseur.
Mais le bonheur vient de l'intérieur. "le poids d'un soucis varie du gramme à la tonne tout dépend de la manière dont on le porte !"

Toutefois il y a des malheurs trop graves qui brisent le moral des êtres humains.
Combien d'humains ne disent-ils pas : " Qu'est-ce que j'ai fait au bon Dieu pour mériter cela?"

Certains se détournent du créateur en l'accusant de tous les maux sans comprendre que nous vivons nos épreuves terrestres pour purger nos fautes et de nos manquements. C'est notre purgatoire…

Selon la bible, on nait avec le péché originel, or ce péché originel vient d'avoir goutté à l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Avant cela nous étions purs et innocents, nous jouissions du Paradis. Aussi, Jésus qui ne veut que notre bonheur, nous demande de redevenir comme des petits enfants purs et innocents, afin que nous retrouvions en nous, ce paradis perdu.  C'est la porte du bonheur intérieur.

" Qu'est-ce que j'ai fait au bon Dieu pour mériter cela?"
Dieu nous a laissé libre de nos choix  et nous n'avons pas toujours fait des choix judicieux qui génèrent le bonheur pour nous et ceux qui vivent avec nous, pour notre cité, pour le monde.
Certains choisissent d'expérimenter d'avoir du pouvoir sur l'autre, de le dominer,  de le blesser, d'abuser de lui, de le martyriser, de fomenter des disputes , des guerres, de diviser pour régner, de tuer …
si l'on génère les causes de la souffrance, on en subit les conséquences.

si l'on recherche les causes du bonheur et qu'on s'applique à les générer, on en retirera les fruits.
Jésus dit bien : "on voit la qualité d'un arbre à ses fruits."

Dieu nous a laissé libre de notre choix et d'en assumer les conséquences.
Il est infiniment bon et jamais il ne nous fera du tord.
Nous sommes responsables de ce que nous générons.
La loi de cause à effets est une loi immuable.

Mais comment un petit enfant innocent serait-il responsable de sa maladie, de l'abandon par ses parents , de la guerre qui lui a tué ses parents ? ect…

On nous enseigne que l'on naît "pêcheur". Comment peut on être un petit enfant pur et innocent, si l'on nait pêcheur  ?

IL EST IMPORTANT DE RÉPONDRE À CES QUESTIONS afin qu'on ait une vraie recherche du bonheur afin d'accomplir la demande de Jésus « Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait» (Mt 5, 48). Parole du lévitique19, 1 «Soyez saints, car moi, le Seigneur, votre Dieu, je suis saint» .


Toute la misère du monde est dans la mémoire des temps de notre rupture avec notre créateur, mémoire qui fait perdurer toutes les ignominies, car on continue à faire le jeu de Satan …

Satan est capable de se changer en ange de lumière pour nous tromper et nous abuser. C'est le plus grand fourbe, il est redoutablement habile pour nous faire tomber dans ses pièges.
2 Corinthiens11:13à15 : « Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs oeuvres.»

Satan nous faire croire qu'il n'existe pas.  Voyez aujourd'hui le nombre de gens qui n'y croient pas et se croient maître de leur vie alors qu'ils vivent sans conscience de ce qu'ils génèrent.

Chaque fois que nous abusons de notre prochain, que l'on falsifie des informations, des messages, des comptes,…  nous nous comportons en fils de Satan. Et l'on contribue au malheurs des autres, des peuples, du monde.  Jean 8:44 "Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le m.ensonge, il parle de son propre fonds; car il est m.enteur et le père du m.ensonge.

Générons des pensées saines, bienveillantes, attentives aux besoins des autres comme des nôtres. car il faut tenir debout pour aider l'autre à marcher. "AIMONS NOTRE PROCHAIN COMME NOUS MÊME"
recherchons comme un trésor les causes du bonheur qui sont dans un partage fraternel et bienveillant.

Prions pour recevoir de l'aide de Dieu quand nous nous sentons dépassé par l'aide que l'on peut apporter à notre prochain.
Pensons toujours que lorsqu'un verre est plein, il déborde…
Il faut un autre verre pour contenir tous ces débordements d'inhumanité,  Sans la coupe céleste  nous resterons débordés par l'oeuvre de Satan.

Prions pour l'intervention divine.


il y a des mots qui sont bannis du forum. sans ces mots la compréhension biblique est faussée


le bonheur d'aimer, d'avoir un ami, de développer des liens d'amitié

puisse l'humanité rechercher comme un trésor l'amitié l'amour inconditionnel, la sagesse compatissante

L’amitié, moteur de la sagesse

Quand trois amis, un moine – Matthieu Ricard –, un psychiatre – Christophe André – et un philosophe – Alexandre Jollien –, prennent le temps d’échanger pendant une dizaine de jours dans une maison en Dordogne, naît un ouvrage exaltant : Trois amis en quête de sagesse. Ils nous livrent ici leur vision d’une société plus sage.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84



le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyLun 29 Fév 2016, 13:02

Mamicheleb a écrit:
il y a des mots qui sont bannis du forum. sans ces mots la compréhension biblique est faussée

Relis ton message, chère Mamicheleb, je l'ai réédité en usant de la "technique du point". (tu peux aussi mettre un espace entre 2 lettres)


Dernière édition par Cyril 84 le Lun 29 Fév 2016, 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mamicheleb

Mamicheleb



le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyLun 29 Fév 2016, 13:04

merci Cyril le bonheur 175602
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyLun 29 Fév 2016, 17:21

Bonjour,

ce que tu viens de dire me fait penser à un texte développé sur France culture lors du culte protestant. Eh oui ! le dimanche matin, France culture est orienté vers les religieux.

Luc 13 :

1 En ce même temps, quelques personnes qui se trouvaient là racontaient à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices.

2 Il leur répondit : Croyez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu’ils ont souffert de la sorte ?
3 Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.

4 Ou bien, ces dix-huit personnes sur qui est tombée la tour de Siloé et qu’elle a tuées, croyez-vous qu’elles fussent plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?
5 Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.

6 Il dit aussi cette parabole : Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n’en trouva point.
7 Alors il dit au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve point. Coupe-le: pourquoi occupe-t-il la terre inutilement ?
8 Le vigneron lui répondit : Seigneur, laisse-le encore cette année ; je creuserai tout autour, et j’y mettrai du fumier.


Cette histoire doit être lue en se souvenant que pour bcp, un malheur arrivait à cause d'une faute commise.

Dans les versets 2 à 5, Jésus dit que non. Il dit même qu'il faut changer d'attitude pour ne plus penser que Dieu est à l'origine du malheur.

Au contraire même, il parle en parabole pour expliquer que Dieu est plutôt dans la position du jardinier. C'est à dire qu'il ne renonce jamais à essayer de sauver ce que nous jugeons condamnable.


Certains normes sociétaires sont dans la position du propriétaire du figuier. Naître avec un handicap physique par exemple, entraîne automatiquement l'idée d'une naissance malheureuse alors que l'enfant n'a qu'à peine ouvert les yeux.

la définition du bonheur en Christ ne se définit pas en fonction des aléas existentiels dont nous servons pour mesurer la bienveillance divine dans notre destinée. Il n'est pas forcement utile de culpabiliser quand un malheur nous touche : ils sont lié à la réalité de ce monde qui n'est pas celle de Dieu. Puisque Dieu s'emploie pour notre bonheur, gloire à Lui.


Revenir en haut Aller en bas
Mamicheleb

Mamicheleb



le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyLun 29 Fév 2016, 22:22

Tonton a écrit:


Certains normes sociétaires sont dans la position du propriétaire du figuier. Naître avec un handicap physique par exemple, entraîne automatiquement l'idée d'une naissance malheureuse alors que l'enfant n'a qu'à peine ouvert les yeux.

la définition du bonheur en Christ ne se définit pas en fonction des aléas existentiels dont nous servons pour mesurer la bienveillance divine dans notre destinée. Il n'est pas forcement utile de culpabiliser quand un malheur nous touche : ils sont lié à la réalité de ce monde qui n'est pas celle de Dieu. Puisque Dieu s'emploie pour notre bonheur, gloire à Lui.  


Pourquoi cet enfant handicapé a-t-il une naissance malheureuse ?


Le bonheur en Christ est une plénitude intérieure qui habite l'humain et qui va bien au delà des handicaps physiques.
On remarque même souvent, que chez les saints, le handicap renforce le don de soi au divin : Marthe Robin était habitée de rires et de félicité divine, alors que clouée au lit, elle vécue une vie de souffrances. Les épreuves ne l'ont pas refermée sur elle-même, au contraire sa grande douleur lui permit de mieux comprendre les autres elle fut en grande compassion . Marthe disait qu'elle aimait trop Jésus pour qu'il l'abandonne. Sa foi inconditionnelle en Dieu lui permit de supporter tous ces maux en se préoccupant de son prochain. Grabataire, elle donna son coeur, son calme, sa force, son courage à ceux qui la visitaient. elle disait : "Je veux que tout autour de moi et en moi rayonne l’harmonie, le saint contentement, la joie et l’immense bonté de cœur." et encore« Ô Jésus, Jésus, je vous aime ! Je suis heureuse dans toutes mes souffrances. Toutes mes épreuves, mes afflictions, mes peines, mes chagrins, je les offre à Dieu afin que toutes servent à répandre sur les âmes les trésors infinis de vérité, de grâces et de miséricordes cachées dans le Sein de Dieu. »

Mon Papa toute sa vie fut un joyeux luron qui amusait les gens et était recherché pour la joie qu'il donnait. Toutefois il était très moqueur envers ma mère et sa belle mère très cathos, même grenouilles de bénitier . Au décès de Maman, il avait 83 ans et perdit sa joie de vivre, et il ne voulut manquer aucune messe dans sa maison de retraite. Puis suite à un AVC, il fut grabataire et fit une évolution spirituelle qui m'a scotché… jamais il ne s'est plaint même quand les aides soignantes lui faisait mal ( sans intention de le faire) en le déplaçant pour le laver ou faire son lit, lui qui était si taquin et qui ne ratait personne quand il était en pleine possession de ses moyens physiques… a beaucoup souffert pendant 3 ans. Sa mort fût une délivrance pour lui, il a tant réclamé de mourir mais cette épreuve lui a permis de grandir en conscience divine… les voies de Dieu sont impénétrables…
Ce que mon Papa a vécu, je ne le souhaite à personne . Toutefois les épreuves nous apportent la sagesse quand on les accepte et qu'on les offre à Dieu… Lorsque l'on garde sa confiance en Dieu comme le fit Job, tout nous est redonné. Mon père est aujourd'hui dans la félicité divine.

Marthe Robin toute sa vie a suivit le chemin de croix du Christ avec le désir d'aider toutes les âmes à progresser dans l'amour de Jésus et dans les perfections divines . Sa joie de servir Dieu du fond de son lit en fit une grande sainte…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84



le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyMar 01 Mar 2016, 08:16

Merci pour ce témoignage, chère Mamicheleb.

Je connais également deux handicapés, l'un de naissance (maladie génétique) et l'autre suite à un accident.

Le premier nous l'épaulons pour nous rendre à la mosquée.

Le second reste bloqué dans son lit car il ne peut bouger (difficilement) que ses bras et sa tête.

Ce qui est commun aux deux c'est leur sourire constant et leur joie sans faille.

Nous prenons une grande dose d'endurance et de relativisation lorsque nous les visitons.

Car nous (bien-portants) avons la fâcheuse tendance à nous apitoyer, alors qu'eux ne se plaignent jamais.

Ils sont des exemples pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyMar 01 Mar 2016, 14:50

Cyril 84 a écrit:
Merci pour ce témoignage, chère Mamicheleb.

Je connais également deux handicapés, l'un de naissance (maladie génétique) et l'autre suite à un accident.

Le premier nous l'épaulons pour nous rendre à la mosquée.

Le second reste bloqué dans son lit car il ne peut bouger (difficilement) que ses bras et sa tête.

Ce qui est commun aux deux c'est leur sourire constant et leur joie sans faille.

Nous prenons une grande dose d'endurance et de relativisation lorsque nous les visitons.

Car nous (bien-portants) avons la fâcheuse tendance à nous apitoyer, alors qu'eux ne se plaignent jamais.

Ils sont des exemples pour nous.

C'est ça. Si au départ, le handicap est un malheur, au contact des personnes handicapées, le bonheur est relativisé. Il ne semble pas se définir pour eux, à leur capacité à répondre aux normes d'un épanouissement pré définie par une société. Surtout quand elle fixe ses axes d'évaluations dans la compétitivité.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix





le bonheur Empty
MessageSujet: C'est quoi le bonheur?   le bonheur EmptyVen 03 Aoû 2018, 20:49

03.08.2018

C'est quoi le bonheur?

Dissertation Haha

Sentez-vous libre! flower
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*





le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyVen 03 Aoû 2018, 21:00

Ne pas le chercher.... car par définition quand on cherche on vit pas, enfin on vit frustré.


C'est donc décider de vivre heureux, en se nourrissant de tout ce que la vie peut nous apporter, depuis les toutes petites choses.



Sinon là mon bonheur du jour, c'est la fraîcheur de la piscine, le chant des cigales et le rire de mes enfants.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur




le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptySam 04 Aoû 2018, 16:26

*Encelade* a écrit:
Ne pas le chercher.... car par définition quand on cherche on vit pas, enfin on vit frustré.


C'est donc décider de vivre heureux, en se nourrissant de tout ce que la vie peut nous apporter, depuis les toutes petites choses.



Sinon là mon bonheur du jour, c'est la fraîcheur  de la piscine, le chant des cigales et le rire de mes enfants.

Désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher.... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*





le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptySam 04 Aoû 2018, 19:25

C'est tout à fait ça
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur




le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptySam 04 Aoû 2018, 19:33

*Encelade* a écrit:
C'est tout à fait ça

Carpe Diem en bref...
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*





le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur EmptyDim 05 Aoû 2018, 00:19

OlivierV a écrit:
*Encelade* a écrit:
C'est tout à fait ça

Carpe Diem en bref...
Oui
Pour ceux qui veulent qq précisions:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





le bonheur Empty
MessageSujet: Re: le bonheur   le bonheur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le bonheur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment dialoguer ? (Partie 1)
» le bonheur
» Pensées de St Vincent de Paul (deux pensées par jour)
» Au bonheur des vaches !
» le bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: