Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment : -44%
Nike Air Zoom Pegasus 36
Voir le deal
67.18 €
Le Deal du moment :
DELONGHI MAGNIFICA S ECAM22.140.B – Machine ...
Voir le deal
274.99 €

 

 Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés

Aller en bas 
AuteurMessage
Seraphine

Seraphine


Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  Empty
MessageSujet: Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés    Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  EmptyLun 01 Nov 2010, 19:55

Le 2 novembre

La fête de la Toussaint est inséparable de la commémoration des défunts. La première célébration s’est vécue dans la joie ; la seconde est plus en lien avec les souvenirs envers ceux que nous avons aimés. Comment expliquer que nous ressentions le besoin de prier ?

La prière pour les défunts est un témoignage de l’affection que nous leur portons. Il y a certes d’autres signes d’affection ; les fleurs qui envahissent les cimetières manifestent l’attachement des vivants à ceux qui les ont quittés. Mais l’amour le plus lucide et le plus efficace se traduit par la prière à l’intention de ceux dont nous ne pouvons qu’espérer qu’ils ont découvert Dieu en plénitude.

La prière peut rejoindre et aider nos défunts dans leur désir et leur recherche de Dieu, à travers ce qu’ils ont vécu sur la terre. Dieu seul connaît le mystère de cette rencontre où notre prière peut toujours les accompagner. Quand l’Eglise invite à prier pour les défunts, elle invite aussi à poser un acte de foi en la communion des saints et en la vie éternelle à laquelle tous les hommes sont appelés.

Comment, dans la foi, vivre une relation entre vivants et morts ?

Il y a deux conditions. La première est de renoncer à garder celui qu’on a perdu, "ne me retiens pas" disait Jésus à Marie de Magdala. Il est nécessaire de "laisser partir" celui qui est mort : on ne peut pas le retrouver de la même manière qu’auparavant. La seconde condition est d’accepter l’idée que les défunts ne sont ni inactifs, ni indifférents à la vie de ce monde. Il en va du Royaume pour les défunts comme pour les vivants. En Dieu, désormais, ils vivent l’amour pour nous, mieux qu’on ne peut le faire sur terre. A ces conditions, il est possible de chercher à vivre une communion de pensée avec les défunts, dans la foi au Christ ressuscité.

Le bonheur promis dans l’au-delà ne risque-t-il pas de nous faire oublier le Royaume déjà commencé sur la terre ?

Nous ne devons jamais oublier que le ciel éternisera tous les actes d’amour et de service que les hommes ont accomplis sur cette terre. Partout où des hommes se convertissent, font oeuvre de justice, de liberté et de respect des autres, une image du royaume de Dieu se laisse deviner.

Lors de la messe pour les défunts, nous nous souvenons de tous ceux qui nous ont quittés. Dans nombre de diocèses, beaucoup de paroisses ont invité plus particulièrement les familles des défunts de l’année, mais accompagnés par la communauté chrétienne qui avec eux, se souvient et prie, pour tous ceux qui nous ont quittés et qui nous rattachent au temps où nous les avons connus, aux liens nouveaux qui se sont tissés au-delà de la mort.

Invités aussi à ouvrir notre prière à tous les morts que nous ne connaissons pas, victimes de la maladie, d’un accident, de la violence, d’un cataclysme, de la guerre et de la folie des hommes.

Revenir en haut Aller en bas
petitsoleil

petitsoleil


Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  Empty
MessageSujet: Re: Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés    Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  EmptyLun 01 Nov 2010, 20:59

Seraphine a écrit:
Le 2 novembre

La fête de la Toussaint est inséparable de la commémoration des défunts. La première célébration s’est vécue dans la joie ; la seconde est plus en lien avec les souvenirs envers ceux que nous avons aimés. Comment expliquer que nous ressentions le besoin de prier ?

La prière pour les défunts est un témoignage de l’affection que nous leur portons. Il y a certes d’autres signes d’affection ; les fleurs qui envahissent les cimetières manifestent l’attachement des vivants à ceux qui les ont quittés. Mais l’amour le plus lucide et le plus efficace se traduit par la prière à l’intention de ceux dont nous ne pouvons qu’espérer qu’ils ont découvert Dieu en plénitude.

La prière peut rejoindre et aider nos défunts dans leur désir et leur recherche de Dieu, à travers ce qu’ils ont vécu sur la terre. Dieu seul connaît le mystère de cette rencontre où notre prière peut toujours les accompagner. Quand l’Eglise invite à prier pour les défunts, elle invite aussi à poser un acte de foi en la communion des saints et en la vie éternelle à laquelle tous les hommes sont appelés.

Comment, dans la foi, vivre une relation entre vivants et morts ?

Il y a deux conditions. La première est de renoncer à garder celui qu’on a perdu, "ne me retiens pas" disait Jésus à Marie de Magdala. Il est nécessaire de "laisser partir" celui qui est mort : on ne peut pas le retrouver de la même manière qu’auparavant. La seconde condition est d’accepter l’idée que les défunts ne sont ni inactifs, ni indifférents à la vie de ce monde. Il en va du Royaume pour les défunts comme pour les vivants. En Dieu, désormais, ils vivent l’amour pour nous, mieux qu’on ne peut le faire sur terre. A ces conditions, il est possible de chercher à vivre une communion de pensée avec les défunts, dans la foi au Christ ressuscité.

Le bonheur promis dans l’au-delà ne risque-t-il pas de nous faire oublier le Royaume déjà commencé sur la terre ?

Nous ne devons jamais oublier que le ciel éternisera tous les actes d’amour et de service que les hommes ont accomplis sur cette terre. Partout où des hommes se convertissent, font oeuvre de justice, de liberté et de respect des autres, une image du royaume de Dieu se laisse deviner.

Lors de la messe pour les défunts, nous nous souvenons de tous ceux qui nous ont quittés. Dans nombre de diocèses, beaucoup de paroisses ont invité plus particulièrement les familles des défunts de l’année, mais accompagnés par la communauté chrétienne qui avec eux, se souvient et prie, pour tous ceux qui nous ont quittés et qui nous rattachent au temps où nous les avons connus, aux liens nouveaux qui se sont tissés au-delà de la mort.

Invités aussi à ouvrir notre prière à tous les morts que nous ne connaissons pas, victimes de la maladie, d’un accident, de la violence, d’un cataclysme, de la guerre et de la folie des hommes.



Les lectures des messes de demain sont instructives justement :

Isaïe :
*
Is 25:6- Yahvé Sabaot prépare pour tous les peuples, sur cette montagne, un festin de viandes grasses, un festin de bons vins, de viandes moelleuses, de vins dépouillés.
Is 25:7- Il a détruit sur cette montagne le voile qui voilait tous les peuples et le tissu tendu sur toutes les nations;
Is 25:8- il a fait disparaître la mort à jamais. Le Seigneur Yahvé a essuyé les pleurs sur tous les visages, il ôtera l'opprobre de son peuple sur toute la terre, car Yahvé a parlé.
Is 25:9- Et on dira, en ce jour-là : Voyez, c'est notre Dieu, en lui nous espérions pour qu'il nous sauve; c'est Yahvé, nous espérions en lui. Exultons, réjouissons-nous du salut qu'il nous a donné.


Et saint Jean :
*
Jn 6:51- Je suis le pain vivant, descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais. Et même, le pain que je donnerai, c'est ma chair pour la vie du monde. "
Jn 6:52- Les Juifs alors se mirent à discuter fort entre eux ; ils disaient : " Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? "
Jn 6:53- Alors Jésus leur dit : " En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'aurez pas la vie en vous.
Jn 6:54- Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour.
Jn 6:55- Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang vraiment une boisson.
Jn 6:56- Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui.
Jn 6:57- De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé et que je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi.
Jn 6:58- Voici le pain descendu du ciel ; il n'est pas comme celui qu'ont mangé les pères et ils sont morts ; qui mange ce pain vivra à jamais. "




Revenir en haut Aller en bas
Seraphine

Seraphine


Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  Empty
MessageSujet: Re: Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés    Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  EmptyLun 01 Nov 2010, 21:05

Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  175602 petitsoleil pour ces textes, en effet ils portent à la méditation et son bien adaptés pour ce jour où nous célébrons les êtres aimés ........

Quelle espérance ! !!!
Revenir en haut Aller en bas
petitsoleil

petitsoleil


Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  Empty
MessageSujet: Re: Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés    Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  EmptyVen 05 Nov 2010, 21:59

Seraphine a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] petitsoleil pour ces textes, en effet ils portent à la méditation et son bien adaptés pour ce jour où nous célébrons les êtres aimés ........

Quelle espérance ! !!!


Oui l'espérance de la Vie éternelle , quand Séraphine sera au-dessus des séraphins [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] , et que le petit soleil sera au-dessus du grand soleil !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  Empty
MessageSujet: Re: Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés    Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  EmptySam 06 Nov 2010, 21:05

petitsoleil a écrit:
Seraphine a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] petitsoleil pour ces textes, en effet ils portent à la méditation et son bien adaptés pour ce jour où nous célébrons les êtres aimés ........

Quelle espérance ! !!!





Oui l'espérance de la Vie éternelle , quand Séraphine sera au-dessus des séraphins [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] , et que le petit soleil sera au-dessus du grand soleil !!! lol!


N'espère pas trop, l'ami, car moi j'ai des ailes, et vous , Séraphine et toi, vous n'en avez pas !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  Empty
MessageSujet: Re: Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés    Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le 2 novembre : n'oublions pas ceux qui nous ont devancés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: