Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
-45%
Le deal à ne pas rater :
– 50% sur les baskets Nike Air Max Dia
66 € 120 €
Voir le deal

 

 Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 Empty
MessageSujet: Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements   Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 EmptySam 24 Sep - 17:27

Rappel du premier message :

le 24 septembre 2016.


Le 3 octobre prochain commencera un nouveau MOOC (enseignement en ligne par internet), sur les sacrements,
au Collège des Bernardins de Paris, haut lieu de la théologie catholique.

SOMMAIRE DE L'ENSEIGNEMENT SUR LES 7 SACREMENTS :
cliquez sur les liens :

I/ GÉNÉRALITÉS.
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

II / LA TRINITÉ SACRAMENTELLE DE L'INITIATION :
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


III/ LES DEUX SACREMENTS DU SERVICE DE LA COMMUNION :
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

IV/ LES SACREMENTS DE LA GUÉRISON :
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On peut s'y inscrire à ce lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cet enseignement est délivré par un théologien catholique, Docteur en théologie, professeur à la Faculté Notre-Dame,
le Père Matthieu Rougé. Il est curé de la paroisse Saint-Ferdinand des Ternes (Paris XVII).
Il a été le secrétaire particulier du Cardinal Lustiger et l’« aumônier » des parlementaires français (2004-2012).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le Père Matthieu Rougé.

Comme je l'avais fait pour le premier MOOC (qui traitait des liens entre Ancien et Nouveau Testaments), je me propose de vous faire de petits résumés.

Je vous engage pourtant à vous inscrire et à suivre l'enseignement par vous-mêmes.
C'est gratuit.

Nous pouvons visualiser les vidéos quand nous avons le temps, librement, et plusieurs fois si nous le souhaitons.
Un forum sera ouvert dès le début des enseignements, pour que les inscrits puissent communiquer entre eux. C'est très enrichissant.

L'an dernier, il y avait plus de 5000 inscrits, qui vivaient partout dans le monde.
Il n'est pas nécessaire d'être catholique pour s'inscrire, cet enseignement est ouvert à tous, et sans interrogatoire scolaire préalable.

Nous nous y inscrivons pour apprendre, pas pour concourir au plus bigot, ou au plus singe savant.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Pierresuzanne




Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements   Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 EmptySam 10 Déc - 14:57

IV/ LES SACREMENTS DE LA GUÉRISON.





Dieu est celui qui guérit les cœurs brisés, annonçait le Psaume (Ps 147, 3).




Dans l'Eglise, il y a deux sacrements de la guérison,
celui de la réconciliation,
et celui de l'onction des malades.








2/ LE SACREMENT DES MALADES : LE SECOND DES SACREMENTS DE LA GUÉRISON.







[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le sacrement des malades, interprété par Jean Bazaine sur les vitraux de Saint Séverin à Paris.








[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements   Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 EmptySam 10 Déc - 15:10

II/ LE SACREMENT DES MALADES : LE SECOND DES SACREMENTS DE LA GUÉRISON.





1 / Extrême onction ou Onction des malades.

« L’un de vous se porte mal ? Qu’il prie. Un autre va bien ? Qu’il chante le Seigneur.
L’un de vous est malade ? Qu’il appelle les Anciens en fonction dans l’Église : ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade : le Seigneur le relèvera et, s’il a commis des péchés, il recevra le pardon.
Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres afin d’être guéris. La supplication du juste agit avec beaucoup de force.
 » (Jacques 5, 13-16).

Jésus a toujours eu une constance attention aux malades, avec toujours une interaction entre la guérison physique et le pardon des péchés.
Cette épître de Jacques parle de l'onction d'huile administrée par un Ancien, donc un Presbyte.
Marc (6, 13) parle également de la prière de guérison, associée à une onction d'huile.

Ce sacrement associant prière de guérison et onction d'huile date donc de Jésus. Il porte deux noms dans l'Eglise catholique :
- Onction des malades, qui est donnée à toutes les personnes souffrantes ;
et
- Extrême onction, donnée uniquement aux baptisés mourant.

Depuis l'antiquité, ce sacrement est donc donné aux mourants.
Ce sacrement est associé au sacrement de pénitence et à l'Eucharistie, qui est le viatique donné pour le chemin vers la vie éternelle.

Dans l'Eglise, il y a une prière des agonisants qui est associé à ce sacrement : « Seigneur, libère cet homme de son corps de souffrance pour qu'il entre dans la vie comme Tu as libéré Jonas ou les trois jeunes hommes dans la fosse. ».

On retrouve dans ce sacrement Jésus au Jardin des Oliviers, qui éprouve l'angoisse de tout homme face à la mort. Jésus nous a rejoint dans notre souffrance, et cette réunion est manifestée par le sacrement des malades.

Parfois ce sacrement est donné sous condition (de vie), car on ne sait pas vraiment si la personne est morte ou vivante. Cependant, seule une personne vivante peut le recevoir.
La paix du sacrement peut donner une mort paisible et sereine à l'agonisant.
Ce sacrement est également donné lors de la maladie, c'est alors le sacrement de la force du Christ dans l'épreuve de santé.





Cérémonie célébrée à Lourdes, pour l'onction des malades.




2/ La force de l'Esprit-Saint dans l'épreuve de la santé.
Au moment de la Réforme, on s'est demandé si ce n'était pas de la superstition d'attendre la guérison physique d'une pratique sacramentaire.
Le concile de Trente a répondu à ce doute : « Cette onction sainte a été instituée par le Seigneur Jésus comme un sacrement de la nouvelle alliance ». Elle est en effet signalée dans Marc (6, 13) et a été confirmée par Jacques (Jacques 5, 13-16). Il n'y a donc aucun doute sur l'origine divine de ce sacrement, puisqu'il est explicitement décrit par le Nouveau Testament.

Jacques enseigne la forme - la matière - du sacrement : l’huile bénie par l’Évêque. L'huile sainte représente l'Esprit-Saint, dont l’âme du malade est ointe invisiblement. L'onction visible d'huile manifeste et réalise l'action invisible de l'Esprit.

La réalité et l'effet de ce sacrement sont exprimés par les mots de Jacques.
La réalité du sacrement est la grâce de l'Esprit-saint qui expie les fautes. Elle provoque la confiance en la Devine miséricorde. Le malade supporte plus aisément les peines de la maladie, et il résiste mieux aux attaques du démon, celui qui conduit au désespoir.
L'effet du sacrement est le salut.

Ce sacrement peut apporter la guérison du corps, quand cela est utile au salut de l’âme. Mais l'accent de ce sacrement en mis sur le salut éternel.

L'huile des malades est différente du Saint-Chrême, qui sert pour ordonner les prêtres et baptiser les catéchumènes.
L’Évêque bénit trois huiles lors du mercredi saint, lors de la messe dite chrismale : celle des catéchumènes (qui marque leur entrée en Eglise), le Saint-Chrême et l'huile des malades.
" Que le seigneur dans sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l'Esprit-Saint " dit le prêtre en administrant ce sacrement.



3/ Les sacrements pour l'âme et pour le corps.

Les sacrements sont à la fois pour le corps et pour l'âme. Le sacrement des malades est celui de la force du Christ et de l'Esprit-Saint dans l'épreuve de la santé.
Tous les sacrements sont pour le corps et pour l’âme. Le sacrement des malades illustre bien la compassion de Dieu pour le corps souffrant et mortel des chrétiens.
La guérison corporelle peut être obtenue par le sacrement, si elle est nécessaire au salut de l’âme,
l'onction corporelle donne l'onction spirituelle, c'est à dire l'onction de l'âme.
L'onction est un fruit sensible, souvent perceptible à une personne même très diminuée. D'autant que la personne mourante peut à peine parler, les onctions d'huile dans les paumes et sur le front expriment d'autant mieux la délicatesse et la bonté de Dieu.  
Ce sacrement est pour l’âme et par le corps.
C'est un sacrement d'unification de la personne humaine, qui concerne visiblement le corps souffrant, par la généreuse application d'huile sainte.  
Cette unité corporelle et spirituelle se retrouve dans ce sacrement, et prépare sa résurrection dans corps à la fin des temps.

En fait, cette unité spirituelle et corporelle se retrouve dans tous les sacrements.

Tous les sacrement s'éclairent mutuellement. Ici, le sacrement des malade insiste sur l'importance du corps dans notre vie spirituelle.

Tous les sacrements sont manifestés par un signe sensible, matériel, charnel :
- L'imposition des mains sacramentale pour consacrer un nouveau prêtre, est spécifique à l'ordination sacerdotale. Tous les prêtres du diocèses imposent les mains au nouveau prêtre pour manifester qu'il entre dans leur Ordre.
Autre exemple :
- Les meubles d’église ont aussi leur signification spirituelle. Ils sont une matérialisation d'une vérité spirituelle. Le confessionnal est typique. Ce meuble permet de ne pas voir le pénitent et donc de donner de l'importance à l’ouïe, à l'audition des péchés, et non à la vue du pécheur.

La foi catholique est incarnée par du réel, des gestes, des meubles, du concret...
Tout, comme le Fils de Dieu s'est incarné dans son corps parmi nous, la foi catholique, centrée sur les sacrements, est fidèle au mystère de l'incarnation de Jésus. Les sacrements sont une incarnation.

Tous les sacrements sont ordonnés à la guérison.
Le Baptême nous guérit de la mort et du péché,
La Confirmation nous aide à guérir des tentations et des erreurs.
L'Eucharistie nous guérit de nos faiblesses.
Le mariage nous guérit de la concupiscence, et restaure le don de la relation nuptiale, au delà de l’égoïsme habituel, originel, de la sexualité.
Tous les sacrements font entrer dans l'unité sacramentelle, qui est centrée sur l'Eucharistie.

Tous découlent de l'union des chrétiens avec la personne de Jésus, Dieu fait homme, matérialisé parmi nous.
Les sacrements sont la matérialisation du don de Dieu, les moyens de l'union au Christ, et la réalisation de cette union, ainsi que les instruments du salut.




LE QUIZZ :
(réponses à la fin).

1/ L’huile des malades est-elle la même que le Saint Chrême ?
- Oui
- non 

2/ L’huile des malades est-elle bénie par l’évêque à la Messe...
- pascale
- chrismale
- corporale

3/ Le concile Vatican II a-t-il aboli l’extrême onction ?
- Oui
- non 

4/ Le ministre de l’onction des malades est-il...
 - le prêtre
 - l’aumônier d’hôpital, même laïc.
 - l'évêque
 - le diacre

5/ Peut-on donner l’onction des malades à un mort ?
- Oui
- non 




RÉPONSES AU QUIZZ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements   Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 EmptySam 10 Déc - 16:31

Intervention en direct du 9 décembre 2016, du Père Matthieu Rougé, responsable de cet enseignement au Collège des Bernardins.






Résumé de l'intervention en quelques questions-réponses :


- Quel est le statut des personnes divorcées, ou mariées avec une personne divorcée ?
Les personnes divorcées remariées ne peuvent pas communier, certes,
mais elles ne sont pas pour autant excommuniées. Elles ne sont en rien chassées de l'Eglise. Elles peuvent participer à la vie de l'Eglise.
Par ailleurs, une personne divorcée peut faire reconnaitre la nullité de son premier mariage. Elle peut alors se marier (cette fois validement), et communier.

Un exemple d'acte qui excommunie automatiquement : la trahison du secret de la confession par un prêtre.

Une grande règle est le discernement, basé sur l'amour. Rien n'est automatique dans la gestion des divorcés remariés, chaque diocèse a une certaine autonomie de discernement.


- Le Saint Sacrement : l'Eucharistie.

Les laïcs chargés de donner la communion à des malades transportent l'hostie consacrée dans une petite boite, appelée une custode. On porte directement l'hostie à la personne visitée. On ne conserve pas l'hostie consacrée chez soi. On doit porter la custode sur soi (de préférence autour du cou, suspendue à une chaînette, et non dans sa poche). Il faut une autorisation spéciale de l’Évêque pour conserver l'hostie consacrée chez soi.

- La Grâce.
Martin Luther a eu raison de rappeler que la grâce de Dieu est première en tout.
Là où il n'a pas tout à fait raison, c'est qu'en vertu de la grâce divine reçue, nous devenons aptes à pratiquer des actes méritoires, qui sont alors nos actes, même temps que les actes de Dieu.
Les sacrements sont des dons de Dieu,
que nous avons la capacité de célébrer pour nous les approprier.

Nous avons la capacité de coopérer à la grâce de Dieu.
Le don de la foi est un don offert à tous par Dieu.
Cependant pour entrer dans la foi, nous sommes appelés à consentir à ce don de Dieu.

Dieu a l'initiative, à nous d'y répondre librement.

- L'institution des sacrements.
Jésus n'aurait-il pas institué uniquement le principe sacramentel ? ... et l'Eglise aurait alors institué la réalité, l’organisation des sacrements ?

Les sacrements sont un don du Christ que l'Eglise s'est approprié.
En fait, les sacrements ont tous une base dans l'Ecriture sainte ( cf les cours).
Par exemple,
- l'ordination des prêtres est décrite dans le choix des 12 apôtres et les missions qui leur sont données (pardon des péchés, administration du baptème, célébration de l'Eucharistie..)
- le mariage est instauré à Cana,
- ou le sacrement des malades, par la description de la prière et de l’onction d'huile qu'en donne le Nouveau Testament.


- L'indulgence plénière.

C'est un bienfait dont l'Eglise proclame la réalité à certaines occasions. Par exemple, lors de l'année de la miséricorde qui vient de s'achever, ou lors d'un pèlerinage.
L'indulgence plénière est une grace de guérison obtenue habituellement par la pénitence accomplie.
Il ne faut pas confondre l'indulgence plénière et l'absolution collective.
L'absolution collective n'est valable que dans certaines circonstances : catastrophes naturelles, accidents, associées à une impossibilité matérielle de confesser tout le monde avant leur mort.
L'absolution collective n'est valable que si les survivants se confessent individuellement ensuite.

La confession n'est pas culpabilisante, contrairement à ce qu'on a pu dire après mai 68.
C'est une libération et une guérison.

- La transformation eucharistique.
Cette transformation n'est pas matérielle, elle est spirituelle, mais pourtant bien réelle.
Le pain et le vin demeurent les apparences du pain et du vin, mais ce n'est qu'une apparence. La réalité est que le corps du Christ est présent.
L'Eucharistie reste chimiquement du pain, mais devient réellement le corps du Christ.


- La réalité d'un sacrement déborde sa célébration : par exemple, la communion, ou le baptème spirituels.
Si on désire la communion, il suffit de faire mémoire de la mort et de la résurrection de Jésus, et si on est empêché matériellement de communier, on peut communier spirituellement.
De même, une personne qui désirerait le baptème et serait empêchée de le recevoir par des circonstances qui lui sont imposées, peut recevoir le baptème spirituel. Elle constatera qu'elle est considérée comme baptisée, quand il arrivera au ciel.
La réalité des sacrements, le fait qu'ils soient célébrés par l'Eglise sur terre, permet d'en répandre la grâce sur tout ceux qui en sont privés dans le monde.

L'Eglise est donc un sacrement pour le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Eliane

Eliane


Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements   Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 EmptyMer 25 Jan - 13:50

Bonjour,
J'ai fini ce MOOC sur le site des Bernardins.,
j’espérais qu'on aurait les questions finales de validation du diplôme avec les réponses. j'ai fait quelques erreurs, mais pas trop heureusement !
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements   Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 EmptyMer 26 Juil - 19:52

Juste pour le plaisir !







R/ Vous tous qui avez été baptisés en Christ, 
vous avez revêtu le Christ, Alléluia !


1. Le Seigneur a aimé l’Église et s'est livré pour Elle. 
Il l'a sanctifiée par le bain d'eau, 
qu'une parole accompagne.

2. Nous avons été ensevelis avec le Christ, 
par le baptême dans sa mort, 
et Dieu nous a fait revivre en nous ressuscitant avec Lui.

 
3. Nous avons été baptisés dans un même Esprit, 
et tous nous avons été désaltérés
par cet unique Esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements   Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Deuxième MOOC des Bernardins : les sacrements
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ETUDES BIBLIQUES-
Sauter vers: