Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
Voir le deal
169.99 €
Le deal à ne pas rater :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
169.99 €
Voir le deal

 

 LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques

Aller en bas 
+4
Arnaud Dumouch
rosedumatin
mario-franc_lazur
TOBIE
8 participants
AuteurMessage
TOBIE

TOBIE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyDim 14 Nov 2010, 23:35

CONSTITUTION DOGMATIQUE SUR L'ÉGLISE

LUMEN GENTIUM


14. Les fidèles catholiques

C’est vers les fidèles catholiques que le saint Concile tourne en premier lieu sa pensée. Appuyé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition, il enseigne que cette Église en marche sur la terre est nécessaire au salut. Seul, en effet, le Christ est médiateur et voie de salut : or, il nous devient présent en son Corps qui est l’Église ; et en nous enseignant expressément la nécessité de la foi et du baptême (cf. Mc 16, 16 ; Jn 3, 5), c’est la nécessité de l’Église elle-même, dans laquelle les hommes entrent par la porte du baptême, qu’il nous a confirmée en même temps. C’est pourquoi ceux qui refuseraient soit d’entrer dans l’Église catholique, soit d’y persévérer, alors qu’ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus Christ comme nécessaire, ceux-là ne pourraient pas être sauvés.

Sont incorporés pleinement à la société qu’est l’Église ceux qui, ayant l’Esprit du Christ, acceptent intégralement son organisation et les moyens de salut qui lui ont été donnés, et qui, en outre, grâce aux liens constitués par la profession de foi, les sacrements, le gouvernement ecclésiastique et la communion, sont unis, dans l’ensemble visible de l’Église, avec le Christ qui la dirige par le Souverain Pontife et les évêques. L’incorporation à l’Église, cependant, n’assurerait pas le salut pour celui qui, faute de persévérer dans la charité, reste bien « de corps » au sein de l’Église, mais pas « de cœur» [26]. Tous les fils de l’Église doivent d’ailleurs se souvenir que la grandeur de leur condition doit être rapportée non à leurs mérites, mais à une grâce particulière du Christ ; s’ils n’y correspondent pas par la pensée, la parole et l’action, ce n’est pas le salut qu’elle leur vaudra, mais un plus sévère jugement [27].

Quant aux catéchumènes qui, sous l’action de l’Esprit Saint demandent par un acte explicite de leur volonté à être incorporés à l’Église, par le fait même de ce vœu, ils lui sont unis, et l’Église, maternelle, les enveloppe déjà dans son amour en prenant soin d’eux.



____________________________________


scratch Combien de Chretiens connaissent cet article

allez a la messe ;recevoir la communion et rentrer a la maison ne sauverai donc pas!!! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] vite a l'eglise;prevenons tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 08:28

TOBIE a écrit:
CONSTITUTION DOGMATIQUE SUR L'ÉGLISE

LUMEN GENTIUM


14. Les fidèles catholiques

C’est vers les fidèles catholiques que le saint Concile tourne en premier lieu sa pensée. Appuyé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition, il enseigne que cette Église en marche sur la terre est nécessaire au salut. Seul, en effet, le Christ est médiateur et voie de salut : or, il nous devient présent en son Corps qui est l’Église ; et en nous enseignant expressément la nécessité de la foi et du baptême (cf. Mc 16, 16 ; Jn 3, 5), c’est la nécessité de l’Église elle-même, dans laquelle les hommes entrent par la porte du baptême, qu’il nous a confirmée en même temps. C’est pourquoi ceux qui refuseraient soit d’entrer dans l’Église catholique, soit d’y persévérer, alors qu’ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus Christ comme nécessaire, ceux-là ne pourraient pas être sauvés.

Sont incorporés pleinement à la société qu’est l’Église ceux qui, ayant l’Esprit du Christ, acceptent intégralement son organisation et les moyens de salut qui lui ont été donnés, et qui, en outre, grâce aux liens constitués par la profession de foi, les sacrements, le gouvernement ecclésiastique et la communion, sont unis, dans l’ensemble visible de l’Église, avec le Christ qui la dirige par le Souverain Pontife et les évêques. L’incorporation à l’Église, cependant, n’assurerait pas le salut pour celui qui, faute de persévérer dans la charité, reste bien « de corps » au sein de l’Église, mais pas « de cœur» [26]. Tous les fils de l’Église doivent d’ailleurs se souvenir que la grandeur de leur condition doit être rapportée non à leurs mérites, mais à une grâce particulière du Christ ; s’ils n’y correspondent pas par la pensée, la parole et l’action, ce n’est pas le salut qu’elle leur vaudra, mais un plus sévère jugement [27].

Quant aux catéchumènes qui, sous l’action de l’Esprit Saint demandent par un acte explicite de leur volonté à être incorporés à l’Église, par le fait même de ce vœu, ils lui sont unis, et l’Église, maternelle, les enveloppe déjà dans son amour en prenant soin d’eux.
____________________________________

scratch Combien de Chretiens connaissent cet article

allez a la messe ;recevoir la communion et rentrer a la maison ne sauverai donc pas!!! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] vite a l'eglise;prevenons tout le monde


Heureusement qu'il y a la purification du Purgatoire, sinon !!!!

Comment font nos frères protestants qui refusent cette réalité du Purgatoire ?

Qu'en penses-tu, mon cher TOBIE ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 09:17

Merci Cher TOBIE d'avoir posté cet extrait de LUMEN GENTIUM !

N'oublions pas que le Christ se présentera à TOUS SANS EXCEPTION, à l'heure de la mort et que donc la liberté pleine et entière nous sera donnée de Le suivre mais qui pourra refuser l'Amour quand Il Le verra Face à face ?????

C'est un immense espoir, une très grande joie que la Miséricorde de Dieu ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 10:08

rosedumatin a écrit:
Merci Cher TOBIE d'avoir posté cet extrait de LUMEN GENTIUM !

N'oublions pas que le Christ se présentera à TOUS SANS EXCEPTION, à l'heure de la mort et que donc la liberté pleine et entière nous sera donnée de Le suivre mais qui pourra refuser l'Amour quand Il Le verra Face à face ?????

C'est un immense espoir, une très grande joie que la Miséricorde de Dieu ! sunny


OK, mais on choisira l'Amour, certes, mais nous nous sentirons obligés de nous purifier, tant notre indignité nous sautera aux yeux, et ce sera cela le Purgatoire ..;

Qu'en penses-tu, ma chère ROSE ???
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 10:11

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Merci Cher TOBIE d'avoir posté cet extrait de LUMEN GENTIUM !

N'oublions pas que le Christ se présentera à TOUS SANS EXCEPTION, à l'heure de la mort et que donc la liberté pleine et entière nous sera donnée de Le suivre mais qui pourra refuser l'Amour quand Il Le verra Face à face ?????

C'est un immense espoir, une très grande joie que la Miséricorde de Dieu ! sunny


OK, mais on choisira l'Amour, certes, mais nous nous sentirons obligés de nous purifier, tant notre indignité nous sautera aux yeux, et ce sera cela le Purgatoire ..;

Qu'en penses-tu, ma chère ROSE ???

J'en pense que tu as raison mon cher MARIO !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
TOBIE

TOBIE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 13:02

Bonjour les amis [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


bon ok;le purgatoire va sauver tous le monde;mais franchement plus je creuse la question ,moins j'en suis certain!!!

__________________________________________

Catéchisme de l'Église Catholique

III. La purification finale ou Purgatoire

1030 Ceux qui meurent dans la grâce et l’amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu’assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d’obtenir la sainteté nécessaires pour entrer dans la joie du ciel .

1031 L’Église appelle Purgatoire cette purification finale des élus qui est tout à fait distincte du châtiment des damnés. L’Église a formulé la doctrine de la foi relative au Purgatoire surtout aux Conciles de Florence (cf. DS 1304) et de Trente (cf. DS 1820 ; 1580). La tradition de l’Église, faisant référence à certains textes de l’Écriture (par exemple 1 Co 3, 15 ; 1 P 1, 7), parle d’un feu purificateur :

Pour ce qui est de certaines fautes légères, il faut croire qu’il existe avant le jugement un feu purificateur, selon ce qu’affirme Celui qui est la Vérité, en disant que si quelqu’un a prononcé un blasphème contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera pardonné ni dans ce siècle-ci, ni dans le siècle futur (Mt 12, 31). Dans cette sentence nous pouvons comprendre que certaines fautes peuvent être remises dans ce siècle-ci, mais certaines autres dans le siècle futur (S. Grégoire le Grand, dial. 4, 39).

1032 Cet enseignement s’appuie aussi sur la pratique de la prière pour les défunts dont parle déjà la Sainte Écriture : " Voilà pourquoi il (Judas Maccabée) fit faire ce sacrifice expiatoire pour les morts, afin qu’ils fussent délivrés de leur péché " (2 M 12, 46). Dès les premiers temps, l’Église a honoré la mémoire des défunts et offert des suffrages en leur faveur, en particulier le sacrifice eucharistique (cf. DS 856 Wink, afin que, purifiés, ils puissent parvenir à la vision béatifique de Dieu. L’Église recommande aussi les aumônes, les indulgences et les œuvres de pénitence en faveur des défunts :

Portons-leur secours et faisons leur commémoraison. Si les fils de Job ont été purifiés par le sacrifice de leur père (cf. Jb 1, 5), pourquoi douterions-nous que nos offrandes pour les morts leur apportent quelque consolation ? N’hésitons pas à porter secours à ceux qui sont partis et à offrir nos prières pour eux (S. Jean Chrysostome, hom. in 1 Cor. 41, 5 : PG 61, 361C).


__________________________________


Catéchisme de l'Église Catholique


IV. L’enfer

1033 Nous ne pouvons pas être unis à Dieu à moins de choisir librement de l’aimer. Mais nous ne pouvons pas aimer Dieu si nous péchons gravement contre Lui, contre notre prochain ou contre nous-mêmes : " Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. Quiconque hait son frère est un homicide ; or vous savez qu’aucun homicide n’a la vie éternelle demeurant en lui " (1 Jn 3, 15). Notre Seigneur nous avertit que nous serons séparés de Lui si nous omettons de rencontrer les besoins graves des pauvres et des petits qui sont ses frères (cf. Mt 25, 31-46). Mourir en péché mortel sans s’en être repenti et sans accueillir l’amour miséricordieux de Dieu, signifie demeurer séparé de Lui pour toujours par notre propre choix libre. Et c’est cet état d’auto-exclusion définitive de la communion avec Dieu et avec les bienheureux qu’on désigne par le mot " enfer ".

1034 Jésus parle souvent de la " géhenne " du " feu qui ne s’éteint pas " (cf. Mt 5, 22. 29 ; 13, 42. 50 ; Mc 9, 43-48), réservé à ceux qui refusent jusqu’à la fin de leur vie de croire et de se convertir , et où peuvent être perdus à la fois l’âme et le corps (cf. Mt 10, 28). Jésus annonce en termes graves qu’il " enverra ses anges, qui ramasseront tous les fauteurs d’iniquité (...), et les jetteront dans la fournaise ardente " (Mt 13, 41-42), et qu’il prononcera la condamnation : " Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel ! " (Mt 25, 41).

1035 L’enseignement de l’Église affirme l’existence de l’enfer et son éternité. Les âmes de ceux qui meurent en état de péché mortel descendent immédiatement après la mort dans les enfers, où elles souffrent les peines de l’enfer, " le feu éternel " (cf. DS 76 ; 409 ; 411 ; 801 ; 858 ; 1002 ; 1351 ; 1575 ; SPF 12). La peine principale de l’enfer consiste en la séparation éternelle d’avec Dieu en qui seul l’homme peut avoir la vie et le bonheur pour lesquels il a été crée et auxquels il aspire.

1036 Les affirmations de la Sainte Écriture et les enseignements de l’Église au sujet de l’enfer sont un appel à la responsabilité avec laquelle l’homme doit user de sa liberté en vue de son destin éternel. Elles constituent en même temps un appel pressant à la conversion : " Entrez par la porte étroite. Car large et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il en est beaucoup qui le prennent ; mais étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent " (Mt 7, 13-14) :

Ignorants du jour et de l’heure, il faut que, suivant l’avertissement du Seigneur, nous restions constamment vigilants pour mériter, quand s’achèvera le cours unique de notre vie terrestre, d’être admis avec lui aux noces et comptés parmi les bénis de Dieu, au lieu d’être, comme de mauvais et paresseux serviteurs, écartés par l’ordre de Dieu vers le feu éternel, vers ces ténèbres du dehors où seront les pleurs et les grincements de dents (LG 48).

1037 Dieu ne prédestine personne à aller en enfer (cf. DS 397 ; 1567) ; il faut pour cela une aversion volontaire de Dieu (un péché mortel), et y persister jusqu’à la fin.Dans la liturgie eucharistique et dans les prières quotidiennes de ses fidèles, l’Église implore la miséricorde de Dieu, qui veut " que personne ne périsse, mais que tous arrivent au repentir " (2 P 3, 9) :

Voici l’offrande que nous présentons devant toi, nous, tes serviteurs, et ta famille entière : dans ta bienveillance, accepte-la. Assure toi-même la paix de notre vie, arrache-nous à la damnation et reçois-nous parmi tes élus (MR, Canon Romain 88).



_____________________________________________


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques


CONSTITUTION DOGMATIQUE SUR L'ÉGLISE

LUMEN GENTIUM


14. Les fidèles catholiques

C’est vers les fidèles catholiques que le saint Concile tourne en premier lieu sa pensée. Appuyé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition, il enseigne que cette Église en marche sur la terre est nécessaire au salut. Seul, en effet, le Christ est médiateur et voie de salut : or, il nous devient présent en son Corps qui est l’Église ; et en nous enseignant expressément la nécessité de la foi et du baptême (cf. Mc 16, 16 ; Jn 3, 5), c’est la nécessité de l’Église elle-même, dans laquelle les hommes entrent par la porte du baptême, qu’il nous a confirmée en même temps. C’est pourquoi ceux qui refuseraient soit d’entrer dans l’Église catholique, soit d’y persévérer, alors qu’ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus Christ comme nécessaire, ceux-là ne pourraient pas être sauvés.

Sont incorporés pleinement à la société qu’est l’Église ceux qui, ayant l’Esprit du Christ, acceptent intégralement son organisation et les moyens de salut qui lui ont été donnés, et qui, en outre, grâce aux liens constitués par la profession de foi, les sacrements, le gouvernement ecclésiastique et la communion, sont unis, dans l’ensemble visible de l’Église, avec le Christ qui la dirige par le Souverain Pontife et les évêques. L’incorporation à l’Église, cependant, n’assurerait pas le salut pour celui qui, faute de persévérer dans la charité, reste bien « de corps » au sein de l’Église, mais pas « de cœur» [26]. Tous les fils de l’Église doivent d’ailleurs se souvenir que la grandeur de leur condition doit être rapportée non à leurs mérites, mais à une grâce particulière du Christ ; s’ils n’y correspondent pas par la pensée, la parole et l’action, ce n’est pas le salut qu’elle leur vaudra, mais un plus sévère jugement [27].

Quant aux catéchumènes qui, sous l’action de l’Esprit Saint demandent par un acte explicite de leur volonté à être incorporés à l’Église, par le fait même de ce vœu, ils lui sont unis, et l’Église, maternelle, les enveloppe déjà dans son amour en prenant soin d’eux.

_______________________________


desolé mais je ne suis pas aussi optimiste que vous Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 16:01

Cher Tobie, ce que dit Rose et Mario ne s'oppose pas du tout à l'existence de l'enfer. Lers égoïstes et les orgueilleux, lorsqu'ils sont face au Christ, ont beaucoup de mépris pour sa gloire qui est faite d'humilité. En comparaison, quand ils découvrent que l'enfer est l'éternité dans la LIBERTE (solitaire), ils hésitent peu.

Il se peut que l'enfer soit plus largement ouvert qu'on ne le pense. Mais l'enfer vient de soi, s-de son choix vers l'amour égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 16:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Tobie, ce que dit Rose et Mario ne s'oppose pas du tout à l'existence de l'enfer. Lers égoïstes et les orgueilleux, lorsqu'ils sont face au Christ, ont beaucoup de mépris pour sa gloire qui est faite d'humilité. En comparaison, quand ils découvrent que l'enfer est l'éternité dans la LIBERTE (solitaire), ils hésitent peu.

Il se peut que l'enfer soit plus largement ouvert qu'on ne le pense. Mais l'enfer vient de soi, s-de son choix vers l'amour égoïste.

Puisque vous mettez de coté toute idée de souffrance Comment expliquer que le Dieu tout-puissant et infiniment bon, ait pu créer un monde dont la terre tremble, dont les rivières débordent, où la maladie cruelle peut frapper à tout moment, y compris les jeunes enfants innocents ? Comme Saint Augustin on est particulièrement frappé par la souffrance des jeunes enfants : " Quand on en vient aux peines des enfants, je suis dans un grand embarras et ne sais que répondre ; [...] Dieu est bon, Dieu est juste, mais qu'on nous dise alors pour quel motif les enfants sont condamnés à souffrir tant de maux. "

Il est difficile d'imaginer que Dieu ne sache rien à l'avance d'un événement aussi considérable que la disparition de Son monde, et découvre le spectacle en direct-live avec consternation. Alors l'enfer c'est déjà cela ou au moins une idée aussi lointaine soit-elle....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 17:04

LA REPONSE a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Tobie, ce que dit Rose et Mario ne s'oppose pas du tout à l'existence de l'enfer. Lers égoïstes et les orgueilleux, lorsqu'ils sont face au Christ, ont beaucoup de mépris pour sa gloire qui est faite d'humilité. En comparaison, quand ils découvrent que l'enfer est l'éternité dans la LIBERTE (solitaire), ils hésitent peu.

Il se peut que l'enfer soit plus largement ouvert qu'on ne le pense. Mais l'enfer vient de soi, s-de son choix vers l'amour égoïste.

Puisque vous mettez de coté toute idée de souffrance Comment expliquer que le Dieu tout-puissant et infiniment bon, ait pu créer un monde dont la terre tremble, dont les rivières débordent, où la maladie cruelle peut frapper à tout moment, y compris les jeunes enfants innocents ? Comme Saint Augustin on est particulièrement frappé par la souffrance des jeunes enfants : " Quand on en vient aux peines des enfants, je suis dans un grand embarras et ne sais que répondre ; [...] Dieu est bon, Dieu est juste, mais qu'on nous dise alors pour quel motif les enfants sont condamnés à souffrir tant de maux. "

Il est difficile d'imaginer que Dieu ne sache rien à l'avance d'un événement aussi considérable que la disparition de Son monde, et découvre le spectacle en direct-live avec consternation. Alors l'enfer c'est déjà cela ou au moins une idée aussi lointaine soit-elle....

Cher La Réponse, voilà l'explication chrétienne des souffrances :


Un cœur brisé, c'est le cœur de quelqu'un qui a connu le désespoir, jusqu'à se dire: "Dieu m'a sûrement abandonné".

Et vous vous demandez sans doute pourquoi une telle disposition du cœur est nécessaire.

c'est la question théologique la plus haute et la plus verticale.

La raison en est la VISION BÉATIFIQUE.


Pour voir Dieu dont les relations Trinitaires sont faites de don total, jusqu'à une mort spirituelle qui est VIE POUR L'AUTRE (car le Père n'existe que par, pour, dans le Fils), il faut avoir un coeur disposé de manière semblable.

Une telle "kénose" immanente de la trinité, qui est VIE, LUMIERE et AMOUR, si nous la voyions face à face sans cette disposition du coeur, nous détruirait.


Alors c'est pourquoi Dieu se cache pour un temps et nous laisse vivre un jour, ou un autre, le désespoir. Seul le christ a expliqué cette chose aux hommes. Et pourtant, c'est tout homme qui passe sur terre qui est ainsi, tôt ou tard, face à ce désespoir 'en ce monde ou dans l'autre).


Je sais que cela ne répondra pas entièrement à ce que dit votre message précédant. Pourtant, c'est bien la raison de tout: PAR LA CROIX, IL NOUS SAUVE.


Revenir en haut Aller en bas
jpast




LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 17:13

Heureusement qu'il y a la purification du Purgatoire, sinon !!!!

Comment font nos frères protestants qui refusent cette réalité du Purgatoire ?

Qu'en penses-tu, mon cher TOBIE ?[/quote]

Salut,

Pour nous Protestants, il n y a pas de purgatoire.
Le salut ou la perdition se détermine durant la vie sur terre. Après, c'est trop tard.
A la mort, les sauvés entrent au ciel sur les mérites du Christ, les perdus vont au séjour des morts (shéol) en attendant la résurrection générale des morts et le jugement dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 17:20

jpast a écrit:
Heureusement qu'il y a la purification du Purgatoire, sinon !!!!

Comment font nos frères protestants qui refusent cette réalité du Purgatoire ?

Qu'en penses-tu, mon cher TOBIE ?

Salut,

Pour nous Protestants, il n y a pas de purgatoire.
Le salut ou la perdition se détermine durant la vie sur terre. Après, c'est trop tard.
A la mort, les sauvés entrent au ciel sur les mérites du Christ, les perdus vont au séjour des morts (shéol) en attendant la résurrection générale des morts et le jugement dernier.[/quote]

Oui, pour vous le salut n'est pas une ALLIANCE dans l'amour d'amitié (charité), avec collaboration. C'est juste un don de Dieu et il suffit de croire pour le recevoir.
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 17:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Un cœur brisé, c'est le cœur de quelqu'un qui a connu le désespoir, jusqu'à se dire: "Dieu m'a sûrement abandonné".

Et vous vous demandez sans doute pourquoi une telle disposition du cœur est nécessaire.

c'est la question théologique la plus haute et la plus verticale.

La raison en est la VISION BÉATIFIQUE.

Mais alors pourquoi la souffrance des animaux, pourquoi celle des bébés des vielles personnes etc.....Pourquoi une souffrance morale...physique....psychologique etc....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 17:32

LA REPONSE a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Un cœur brisé, c'est le cœur de quelqu'un qui a connu le désespoir, jusqu'à se dire: "Dieu m'a sûrement abandonné".

Et vous vous demandez sans doute pourquoi une telle disposition du cœur est nécessaire.

c'est la question théologique la plus haute et la plus verticale.

La raison en est la VISION BÉATIFIQUE.

Mais alors pourquoi la souffrance des animaux, pourquoi celle des bébés etc....

Ce sont les deux souffrances qui ne servent à rien, si ce n'est à donner une image charnel du mal (la souffrance des animaux) et à faire souffrir les parents.

Tout ce qu'on sait, c'est que dieu récompense les animaux pour leur service. Ils vivent éternellement dans l'autre monde qui est un vrai monde physique.
Quant aux bébés, Dieu a chemin pour eux : ils grandissent dans les limbes et se voient proposer la vie éternelle.

Citation :
des vielles personnes etc.....Pourquoi une souffrance morale...physique....psychologique

Dieu nous forme un coeur humble.
Revenir en haut Aller en bas
jpast




LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 17:36

Arnaud Dumouch a écrit:
jpast a écrit:
Heureusement qu'il y a la purification du Purgatoire, sinon !!!!

Comment font nos frères protestants qui refusent cette réalité du Purgatoire ?

Qu'en penses-tu, mon cher TOBIE ?

Salut,

Pour nous Protestants, il n y a pas de purgatoire.
Le salut ou la perdition se détermine durant la vie sur terre. Après, c'est trop tard.
A la mort, les sauvés entrent au ciel sur les mérites du Christ, les perdus vont au séjour des morts (shéol) en attendant la résurrection générale des morts et le jugement dernier.

Oui, pour vous le salut n'est pas une ALLIANCE dans l'amour d'amitié (charité), avec collaboration. C'est juste un don de Dieu et il suffit de croire pour le recevoir. [/quote]

Si le salut est une Alliance, mais cette Alliance c'est Dieu qui en est le garant, car nous sommes trop faibles pour la maintenir, trop corrompus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 17:40

jpast a écrit:


Si le salut est une Alliance, mais cette Alliance c'est Dieu qui en est le garant, .

Un alliance, c'est un MARIAGE, dit saint Paul.

Et si pour vous, dans le mariage, le "oui" de l'époux suffit, pour moi, il faut un échange de deux "oui".

Vous avez ici le résumé de toute la différence entre catholiques et Protestants.

Citation :
car nous sommes trop faibles pour la maintenir, trop corrompus

Nous croyons en la grâce sanctifiante qui nous guérit.
Revenir en haut Aller en bas
TOBIE

TOBIE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 19:46

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Tobie, ce que dit Rose et Mario ne s'oppose pas du tout à l'existence de l'enfer. Lers égoïstes et les orgueilleux, lorsqu'ils sont face au Christ, ont beaucoup de mépris pour sa gloire qui est faite d'humilité. En comparaison, quand ils découvrent que l'enfer est l'éternité dans la LIBERTE (solitaire), ils hésitent peu.

Il se peut que l'enfer soit plus largement ouvert qu'on ne le pense. Mais l'enfer vient de soi, s-de son choix vers l'amour égoïste.

Bonsoir a tous Very Happy

cher Arnaud;

l'article 14 de lumen gentium;me parait limpide,je le remet si vous le voulez bien:


Citation :
CONSTITUTION DOGMATIQUE SUR L'ÉGLISE

LUMEN GENTIUM


14. Les fidèles catholiques

C’est vers les fidèles catholiques que le saint Concile tourne en premier lieu sa pensée. Appuyé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition, il enseigne que cette Église en marche sur la terre est nécessaire au salut. Seul, en effet, le Christ est médiateur et voie de salut : or, il nous devient présent en son Corps qui est l’Église ; et en nous enseignant expressément la nécessité de la foi et du baptême (cf. Mc 16, 16 ; Jn 3, 5), c’est la nécessité de l’Église elle-même, dans laquelle les hommes entrent par la porte du baptême, qu’il nous a confirmée en même temps. C’est pourquoi ceux qui refuseraient soit d’entrer dans l’Église catholique, soit d’y persévérer, alors qu’ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus Christ comme nécessaire, ceux-là ne pourraient pas être sauvés.

Sont incorporés pleinement à la société qu’est l’Église ceux qui, ayant l’Esprit du Christ, acceptent intégralement son organisation et les moyens de salut qui lui ont été donnés, et qui, en outre, grâce aux liens constitués par la profession de foi, les sacrements, le gouvernement ecclésiastique et la communion, sont unis, dans l’ensemble visible de l’Église, avec le Christ qui la dirige par le Souverain Pontife et les évêques. L’incorporation à l’Église, cependant, n’assurerait pas le salut pour celui qui, faute de persévérer dans la charité, reste bien « de corps » au sein de l’Église, mais pas « de cœur» [26]. Tous les fils de l’Église doivent d’ailleurs se souvenir que la grandeur de leur condition doit être rapportée non à leurs mérites, mais à une grâce particulière du Christ ; s’ils n’y correspondent pas par la pensée, la parole et l’action, ce n’est pas le salut qu’elle leur vaudra, mais un plus sévère jugement [27].

Quant aux catéchumènes qui, sous l’action de l’Esprit Saint demandent par un acte explicite de leur volonté à être incorporés à l’Église, par le fait même de ce vœu, ils lui sont unis, et l’Église, maternelle, les enveloppe déjà dans son amour en prenant soin d’eux.

les parties en rouge ne parlent pas du Salut apres la mort,mais du Salut par la charité au sein de l'Eglise

Ceux qui vont a l'EGLISE ;pour recevoir les sacrements et l'Eucharistie sans avoir la Charité au coeur ne peuvent etre sauvé

scratch Suis je si stupide pour comprendre cela ???
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 20:34

Cher Tobie, il n'y a pas de salut APRES LA MORT. Il faut entrer dans l'Eglise et devenir catholique A L'HEURE DE LA MORT et AVANT L'ENTREE DANS L'AUTRE MONDE.
Revenir en haut Aller en bas
TOBIE

TOBIE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 21:18

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Tobie, il n'y a pas de salut APRES LA MORT. Il faut entrer dans l'Eglise et devenir catholique A L'HEURE DE LA MORT et AVANT L'ENTREE DANS L'AUTRE MONDE.

oui ;Arnaud;j'ai bien compris ce point;mais l'article parle des fideles Catholiques qui n'ont pas l'amour ,qui n'ont pas la Charité!!!
Ceux la ne seront pas sauvé!!!


Citation :
L’incorporation à l’Église, cependant, n’assurerait pas le salut pour celui qui, faute de persévérer dans la charité, reste bien « de corps » au sein de l’Église, mais pas « de cœur» [26].

Sans CHARITE pas de salut Neutral

me trompe-je Question
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyLun 15 Nov 2010, 21:29

TOBIE a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Tobie, il n'y a pas de salut APRES LA MORT. Il faut entrer dans l'Eglise et devenir catholique A L'HEURE DE LA MORT et AVANT L'ENTREE DANS L'AUTRE MONDE.

oui ;Arnaud;j'ai bien compris ce point;mais l'article parle des fideles Catholiques qui n'ont pas l'amour ,qui n'ont pas la Charité!!!
Ceux la ne seront pas sauvé!!!


Citation :
L’incorporation à l’Église, cependant, n’assurerait pas le salut pour celui qui, faute de persévérer dans la charité, reste bien « de corps » au sein de l’Église, mais pas « de cœur» [26].

Sans CHARITE pas de salut Neutral

me trompe-je Question

LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques 792201
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyMer 17 Nov 2010, 17:40

Arnaud Dumouch a écrit:
Un cœur brisé, c'est le cœur de quelqu'un qui a connu le désespoir, jusqu'à se dire: "Dieu m'a sûrement abandonné".


Je ne vais surement pas demander pourquoi une telle disposition du cœur est nécessaire,
Car ce qui le plus sur c'est que la souffrance nous démontre nos limites et également notre dépendance totale vis a vis de Dieu. Ce n'est que dans une telle situation de coeur qu'on peut se remettre a lui......

Mais cette souffrance est toujours perçue comme injuste et peut donc influer négativement sur l'Amour que nous attachons a notre dieu tout puissant. D'ailleurs même pour les chrétiens La souffrance du divin s'est substitué a celle des pécheurs et en ce sens devient inimitable. Alors pourquoi encore souffrir n'y a t-il pas d'autre alternative pour rentrer humblement dans le royaume des cieux.


Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyMer 17 Nov 2010, 17:53

LA REPONSE a écrit:


Mais cette souffrance est toujours perçue comme injuste et peut donc influer négativement sur l'Amou


En apparence. Rappelez vous la révolte de Job. Dieu le bénit pour sa révolte car elle vient de sa droiture.
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyMer 17 Nov 2010, 18:55

Arnaud Dumouch a écrit:
LA REPONSE a écrit:


Mais cette souffrance est toujours perçue comme injuste et peut donc influer négativement sur l'Amou


En apparence. Rappelez vous la révolte de Job. Dieu le bénit pour sa révolte car elle vient de sa droiture.

En Islam il n'y a pas de révolte de Job a l'encontre de la justice de Dieu. C'est dans le christianisme qu'on prétend que Job a maudit le jour de sa naissance et la nuit de sa conception parce que Dieu contribue a son malheur et a celui des autres. Pour Job, dans le Christianisme, la morale lie le mal moral au malheur, le bien moral au bonheur mais qui était contraire aux faits que subissait le prophète Job et certaines créatures.

Mais en Islam Allah dit dans la Sourate Sâd:
"Et rappelle-toi Job, Notre serviteur, lorsqu'il appela son Seigneur: "Le Diable m'a infligé détresse et souffrance". Frappe (la terre) de ton pied: voici une eau fraîche pour te laver et voici de quoi boire. Et Nous lui rendîmes sa famille et la fîmes deux fois plus nombreuse, comme une miséricorde de Notre part et comme un rappel pour les gens doués d'intelligence. "Et prends dans ta main un faisceau de brindilles, puis frappe avec cela. Et ne viole pas ton serment". Oui, Nous l'avons trouvé vraiment endurant. Quel bon serviteur! Sans cesse il se repentait". [ Sourate 38 - verset 41 / 44 ]

L’histoire de chaque prophète apporte effectivement aux gens une moralité spécifique L’épreuve la plus dure à supporter étant l’avilissement d’une personne puissante c'est le prophète Job qui devait la supporter. La patience est donc l’essence même de la religion, la preuve en est l’histoire du prophète Ayoub qui relate plutôt la patience que la prophétie.

Mais en Islam Job n'attribua jamais et en aucune façon le mal a Allah « Et Job, quand il implora son Seigneur : «Le mal m’a touché. Mais Toi, tu es le plus miséricordieux des miséricordieux» (TSC, Al-‘Anbiyâ’ ‘Les Prophètes’ : 83),
« Le Diable m’a infligé détresse et souffrance». (TSC, Sâd : 41).



Allah (Exalté et Glorifié soit-Il) dit –ce qui peut être traduit comme : «Oui, Nous l’avons trouvé vraiment endurant. Quel bon serviteur! Sans cesse il se repentait. » (TSC, Sâd : 44).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyMer 17 Nov 2010, 18:57

LA REPONSE a écrit:


En Islam il n'y a pas de révolte de Job a l'encontre de la justice de Dieu. C'est dans le christianisme qu'on prétend que Job a maudit le jour de sa naissance et la nuit de sa conception parce que Dieu contribue a son malheur et a celui des autres. Pour Job, dans le Christianisme, la morale lie le mal moral au malheur, le bien moral au bonheur mais qui était contraire aux faits que subissait le prophète Job et certaines créatures.

Le christianisme suit la bible et le livre de Job.


Vous deviez lire le livre de Job.

Revenir en haut Aller en bas
TOBIE

TOBIE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyMer 17 Nov 2010, 19:00

bonjour cher "LA REPONSE"

je crois me souvenir que DIEU autorise le diable a tourmenter JOB;mais ce n'est pas
DIEU qui afflige
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyMer 17 Nov 2010, 19:43

Arnaud Dumouch a écrit:
LA REPONSE a écrit:


En Islam il n'y a pas de révolte de Job a l'encontre de la justice de Dieu. C'est dans le christianisme qu'on prétend que Job a maudit le jour de sa naissance et la nuit de sa conception parce que Dieu contribue a son malheur et a celui des autres. Pour Job, dans le Christianisme, la morale lie le mal moral au malheur, le bien moral au bonheur mais qui était contraire aux faits que subissait le prophète Job et certaines créatures.

Le christianisme suit la bible et le livre de Job.
Vous deviez lire le livre de Job.

Y a t-il un lien pour cela.......
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyMer 17 Nov 2010, 19:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyMer 17 Nov 2010, 20:10

TOBIE a écrit:
bonjour cher "LA REPONSE"

je crois me souvenir que DIEU autorise le diable a tourmenter JOB;mais ce n'est pas
DIEU qui afflige

Cher Tobie,
Satan n'a d'emprise que sur l’âme passionnelle de l'individu. Celui qui désire vraiment ne pas être affligé par Satan doit tout d'abord s'affranchir de son âme passionnelle qu'est l'ego. Il doit en ce sens rejeter ce qu'elle essaye de lui suggérer et ne point s'occuper d'elle.

C'est la seulement ou Satan insuffle tous ses efforts et c'est cela l'autorisation qu'il a obtenu pour agir. Cette autorisation n'est pas une permission de faire du mal mais plutôt une plate forme pour éprouver la valeur des saintes personnes.

Mais n'ayant pas peur car la sincérité dans l'action et dans les paroles détruit les doutes et les soucis et affirme la conscience de l'Unité divine dans le cœur de celui qui pratique la prière continuellement. Elle fait disparaître les interférences de Satan et ses hostilités.
Revenir en haut Aller en bas
TOBIE

TOBIE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyMer 17 Nov 2010, 21:23

LA REPONSE a écrit:
TOBIE a écrit:
bonjour cher "LA REPONSE"

je crois me souvenir que DIEU autorise le diable a tourmenter JOB;mais ce n'est pas
DIEU qui afflige

Cher Tobie,
Satan n'a d'emprise que sur l’âme passionnelle de l'individu. Celui qui désire vraiment ne pas être affligé par Satan doit tout d'abord s'affranchir de son âme passionnelle qu'est l'ego. Il doit en ce sens rejeter ce qu'elle essaye de lui suggérer et ne point s'occuper d'elle.

C'est la seulement ou Satan insuffle tous ses efforts et c'est cela l'autorisation qu'il a obtenu pour agir. Cette autorisation n'est pas une permission de faire du mal mais plutôt une plate forme pour éprouver la valeur des saintes personnes.

Mais n'ayant pas peur car la sincérité dans l'action et dans les paroles détruit les doutes et les soucis et affirme la conscience de l'Unité divine dans le cœur de celui qui pratique la prière continuellement. Elle fait disparaître les interférences de Satan et ses hostilités.


Incroyable;je pense exactement comme vous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

malheureusement pour moi,mon ame passionelle n'est pas encore totalement morte Neutral

j'ai bon espoir de lui tordre le cou

merçi cher "LA REPONSE" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyMer 17 Nov 2010, 21:42

TOBIE a écrit:
Incroyable;je pense exactement comme vous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

malheureusement pour moi,mon ame passionelle n'est pas encore totalement morte Neutral j'ai bon espoir de lui tordre le cou

Rassurez vous, cher Tobie, si Dieu veut sanctifier un de Ses serviteurs, Il marie en lui esprit et âme. C'est alors que l'esprit la transporte et lui transmet ses vérités et secrets que Dieu lui inspire, et qui n'ont pas de fin. Mais je vous rejoins effectivement nous devons tout mettre en oeuvre pour tordre le cou a l'âme qui incite à la désobéissance à Dieu et à faire agrandir l'orgueil dans nos poitrines pour nous faire croire que nous sommes les meilleurs.

En Islam le Soufisme a cette particularité de faire de son combat la lutte contre les âmes passionnelles. Purifions d'abord notre coeur de toutes ses convoitises.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyJeu 18 Nov 2010, 08:31

LA REPONSE a écrit:
En Islam le Soufisme a cette particularité de faire de son combat la lutte contre les âmes passionnelles. Purifions d'abord notre coeur de toutes ses convoitises.

Bonjour mes amis,

Cher la REPONSE,

Voudrais tu en dire plus concernant ce combat contre les âmes passionnelles du Soufisme. J'avoue que je suis très intéressée !
N'oublie pas que nous avons une section "spécialisée" aussi........ sunny
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
petitsoleil

petitsoleil


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyJeu 18 Nov 2010, 09:57

rosedumatin a écrit:
LA REPONSE a écrit:
En Islam le Soufisme a cette particularité de faire de son combat la lutte contre les âmes passionnelles. Purifions d'abord notre coeur de toutes ses convoitises.

Bonjour mes amis,

Cher la REPONSE,
Voudrais tu en dire plus concernant ce combat contre les âmes passionnelles du Soufisme. J'avoue que je suis très intéressée !
N'oublie pas que nous avons une section "spécialisée" aussi........ sunny


A mon petit avis, notre ami La Réponse a mélangé la notion d'âme" avec la notion de nature.

Notre nature passionnelle (qui en soi est une bonne chose, car il faut être passionné pour accomplir de grandes choses ) peut en effet être viciée par des attaques démoniaques, ce que Jésus appelle "l'ivraie" dans "le champ" de notre âme ...


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyJeu 18 Nov 2010, 11:49

petitsoleil a écrit:
rosedumatin a écrit:


Bonjour mes amis,

Cher la REPONSE,
Voudrais tu en dire plus concernant ce combat contre les âmes passionnelles du Soufisme. J'avoue que je suis très intéressée !
N'oublie pas que nous avons une section "spécialisée" aussi........ sunny


A mon petit avis, notre ami La Réponse a mélangé la notion d'âme" avec la notion de nature.

Notre nature passionnelle (qui en soi est une bonne chose, car il faut être passionné pour accomplir de grandes choses ) peut en effet être viciée par des attaques démoniaques, ce que Jésus appelle "l'ivraie" dans "le champ" de notre âme ...


Cordialement

Cher Petit Soleil,
Le travail spirituel de lutte contre l’âme passionnelle est une oeuvre de longue haleine, qui exige patience et persévérance. « La sagesse se trouve effectivement dans le coeur de chacun, mais celui qui veut avoir de l'eau dans son puits doit creuser; plus il creuse, plus l'eau est abondante. S'il s'arrête de creuser, l'eau ne dépasse jamais le niveau initial ».

Mais l'homme ne devient parfaitement humain que par la lutte incessante de l’âme gouvernée par ses passions. C'est ainsi qu'il pourra obtenir la Contemplation véritable qui est le lien avec toute source de connaissances et d'états spirituels. L'ego, si sa puissance dictatoriale n'est pas combattue, prend le contrôle de notre être. Il masque notre âme et par conséquent nous cache la lumière d'Allâh, que Son Nom soit exalté. L'ego ne nous souffle que la possession, la soumission, la fierté, l'orgueil, la supériorité, la vanité, le mépris, la séparation, la distance. Et c'est contre cela qu'il est urgent de se soulever vers un besoin de Dieu plus noble.

« A un certain degré, le besoin de Dieu devient comparable au besoin d'assistance qu'éprouve une personne en train de se noyer, et qui appelle désespérément au secours. Ce besoin détruit tout désir autre que Dieu »
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyJeu 18 Nov 2010, 20:55

LA REPONSE a écrit:
petitsoleil a écrit:

A mon petit avis, notre ami La Réponse a mélangé la notion d'âme" avec la notion de nature.

Notre nature passionnelle (qui en soi est une bonne chose, car il faut être passionné pour accomplir de grandes choses ) peut en effet être viciée par des attaques démoniaques, ce que Jésus appelle "l'ivraie" dans "le champ" de notre âme ...

Cordialement

Cher Petit Soleil,
Le travail spirituel de lutte contre l’âme passionnelle est une oeuvre de longue haleine, qui exige patience et persévérance. « La sagesse se trouve effectivement dans le coeur de chacun, mais celui qui veut avoir de l'eau dans son puits doit creuser; plus il creuse, plus l'eau est abondante. S'il s'arrête de creuser, l'eau ne dépasse jamais le niveau initial ».

Mais l'homme ne devient parfaitement humain que par la lutte incessante de l’âme gouvernée par ses passions. C'est ainsi qu'il pourra obtenir la Contemplation véritable qui est le lien avec toute source de connaissances et d'états spirituels. L'ego, si sa puissance dictatoriale n'est pas combattue, prend le contrôle de notre être. Il masque notre âme et par conséquent nous cache la lumière d'Allâh, que Son Nom soit exalté. L'ego ne nous souffle que la possession, la soumission, la fierté, l'orgueil, la supériorité, la vanité, le mépris, la séparation, la distance. Et c'est contre cela qu'il est urgent de se soulever vers un besoin de Dieu plus noble.

« A un certain degré, le besoin de Dieu devient comparable au besoin d'assistance qu'éprouve une personne en train de se noyer, et qui appelle désespérément au secours. Ce besoin détruit tout désir autre que Dieu »


Tout cela est bien beau, et je te félicite d'avoir ces pensées si hautes et ....... si vraies !

Mais je serai tout de même d'accord avec notre frère Petitsoleil pour penser que ton expression "les âmes passsionnelles" ne convient pas tellement ! Je dirai plutôt ; "les passions de l'âme" !!! Qu'en penses-tu ?


Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
LA REPONSE

LA REPONSE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyVen 19 Nov 2010, 10:32

mario-franc_lazur a écrit:
Mais je serai tout de même d'accord avec notre frère Petitsoleil pour penser que ton expression "les âmes passsionnelles" ne convient pas tellement ! Je dirai plutôt ; "les passions de l'âme" !!! Qu'en penses-tu ?

Cher Mario,
Dans le Soufisme il ne s'agit pas seulement de multiples passions contre lesquelles il faut engager une lutte infernale mais en fait il s'agit bien d'une âme passionnelle mais j'en conviens que celle-ci se dédouble en vertu de deux qualités opposées, qui sont la pureté et le trouble, car la nafs, tant qu'elle subsiste, est troublée, et c'est sous ce rapport qu'elle porte son nom d’âme passionnelle. Quand l'initié parvient a faire disparaître ses troubles elle disparaît et devient pure substance, elle est enfin appelée rûh

Donc l’âme passionnelle est une entité existante a part en l'homme et c'est elle qui regroupe toutes les passions qui ont pour but de l'éloigner de sa vraie parenté et de sa patrie, qui l'avaient arrachée de sa vertu, sa bonté, sa beauté, sa noblesse, sa supériorité et son élévation et de tout ce dont son Seigneur l'avait comblée.
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyVen 19 Nov 2010, 18:49

LA REPONSE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Mais je serai tout de même d'accord avec notre frère Petitsoleil pour penser que ton expression "les âmes passsionnelles" ne convient pas tellement ! Je dirai plutôt ; "les passions de l'âme" !!! Qu'en penses-tu ?

Cher Mario,
Dans le Soufisme il ne s'agit pas seulement de multiples passions contre lesquelles il faut engager une lutte infernale mais en fait il s'agit bien d'une âme passionnelle mais j'en conviens que celle-ci se dédouble en vertu de deux qualités opposées, qui sont la pureté et le trouble, car la nafs, tant qu'elle subsiste, est troublée, et c'est sous ce rapport qu'elle porte son nom d’âme passionnelle. Quand l'initié parvient a faire disparaître ses troubles elle disparaît et devient pure substance, elle est enfin appelée rûh

Donc l’âme passionnelle est une entité existante a part en l'homme et c'est elle qui regroupe toutes les passions qui ont pour but de l'éloigner de sa vraie parenté et de sa patrie, qui l'avaient arrachée de sa vertu, sa bonté, sa beauté, sa noblesse, sa supériorité et son élévation et de tout ce dont son Seigneur l'avait comblée.


Tout ça me semble bien compliqué, l'ami !!!

Et y a-t-il un rapprt avec "Lumen Gentium " ?
Revenir en haut Aller en bas
petitsoleil

petitsoleil


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptySam 20 Nov 2010, 10:32

pinson a écrit:

Tout ça me semble bien compliqué, l'ami !!!

Et y a-t-il un rapprt avec "Lumen Gentium " ?


Mon ami Pinson, je vais te dire : mes rayons sont plus lumineux que ces explications sur "la Lumière des Nations " !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptySam 20 Nov 2010, 10:45

petitsoleil a écrit:
pinson a écrit:

Tout ça me semble bien compliqué, l'ami !!!

Et y a-t-il un rapprt avec "Lumen Gentium " ?


Mon ami Pinson, je vais te dire : mes rayons sont plus lumineux que ces explications sur "la Lumière des Nations " !!! lol!

Quand tu seras grande petit soleil... tu verras si tu écoutes en essayant d'apprendre tu deviendras nécessairement "GRAND SOLEIL"
Revenir en haut Aller en bas
petitsoleil

petitsoleil


LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques EmptyVen 26 Nov 2010, 16:44

LA REPONSE a écrit:
petitsoleil a écrit:



Mon ami Pinson, je vais te dire : mes rayons sont plus lumineux que ces explications sur "la Lumière des Nations " !!! lol!

Quand tu seras grande petit soleil... tu verras si tu écoutes en essayant d'apprendre tu deviendras nécessairement "GRAND SOLEIL"


Lol !!! Il faudra attendre cet été !


En attendant , devine qui j'ai vu sur sa branche ??? lol! et qui ne semble pas avoir chaud ???


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty
MessageSujet: Re: LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques   LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LUMEN GENTIUM : Ch 14 / Les fideles catholiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: