Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
-27%
Le deal à ne pas rater :
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et à cliquet 26 pièces
15.19 € 20.75 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Où trouver My Hero Academia Tome 31 collector en édition limitée ?
13.50 €
Voir le deal

 

 Maria valtorta

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyMer 21 Juin 2017, 19:08

Voici l'ouverture d'un nouveau sujet que je viens de découvrir dernièrement et que je veut partager .


"Derniers temps" et "Fin du monde" ne sont pas à confondre. Ce sont deux étapes successives mais non des synonymes."        

"Plus loin, l’Esprit-Saint confirme à Maria Valtorta : « c’est maintenant l’heure de Marie »[4]. Elle est le prophète des derniers temps, l’arche mystique posée entre le Ciel et la terre qui, telle celle de Noé, rassemble et abrite ceux qui seront sauvés parce qu’ils l’auront voulu.

Son action est donc maternelle, toute à la fois longue et rapide. C’est l’ultime recours."

"Pour sa part, Grignion de Montfort évoquait ces apôtres des derniers temps qui « seront de vrais disciples de Jésus-Christ et marcheront sur les traces de sa pauvreté, humilité, mépris du monde et charité, enseignant la voie droite de Dieu dans la pure vérité, selon le saint Évangile, et non selon les maximes du monde, sans écouter ni craindre aucun mortel, quelque puissant qu’il soit ».  "

"Le Christ cherchera à empêcher le reniement, non seulement de la religion mais même de la raison, en ouvrant des horizons nouveaux et des voies éclairées par des lumières spirituelles, et en suscitant, chez ceux qui ne le repoussent pas ouvertement, un puissant réveil de la vie spirituelle, avec l’aide de ces nouveaux évangélisateurs non seulement du Christ mais aussi de la Mère de Dieu. Ils porteront l’étendard de Marie. Ils conduiront à Marie. Et Marie, qui fut déjà une fois cause et source — indirecte mais néanmoins puissante — de la rédemption de l’homme, le sera de nouveau[11]. "

J'ajouterai plus tard d'autres extraits
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyMer 30 Déc 2020, 17:41

Julie a écrit:
Voici l'ouverture d'un nouveau sujet que je viens de découvrir dernièrement et que je veut partager .


"Derniers temps" et "Fin du monde" ne sont pas à confondre.
      Ce sont deux étapes successives mais non des synonymes."        


"Plus loin, l’Esprit-Saint confirme à Maria Valtorta :
        « c’est maintenant l’heure de Marie »[4].
       Elle est le prophète des derniers temps,
         l’arche mystique posée entre le Ciel et la terre qui,
               telle celle de Noé, rassemble et abrite ceux qui seront sauvés parce qu’ils l’auront voulu.

    Son action est donc maternelle, toute à la fois longue et rapide. C’est l’ultime recours."

"Pour sa part, Grignion de Montfort évoquait ces apôtres des derniers temps
       qui « seront de vrais disciples de Jésus-Christ et marcheront sur les traces de sa pauvreté,
         humilité, mépris du monde et charité, enseignant la voie droite de Dieu dans la pure vérité,
               selon le saint Évangile, et non selon les maximes du monde,
               sans écouter ni craindre aucun mortel, quelque puissant qu’il soit ».  "

"Le Christ cherchera à empêcher le reniement,
      non seulement de la religion mais même de la raison,
         en ouvrant des horizons nouveaux et des voies éclairées par des lumières spirituelles,
           et en suscitant, chez ceux qui ne le repoussent pas ouvertement, un puissant réveil de la vie spirituelle,
            avec l’aide de ces nouveaux évangélisateurs non seulement du Christ mais aussi de la Mère de Dieu.
             Ils porteront l’étendard de Marie.
               Ils conduiront à Marie.
                Et Marie, qui fut déjà une fois cause et source — indirecte mais néanmoins puissante —
                de la rédemption de l’homme, le sera de nouveau
[11].
"

J'ajouterai plus tard d'autres extraits

Bonjour Julie, étant nouvellement arrivé, avant de lancer un nouveau sujet sur l'œuvre de Maria Valtorta, 
    je voulais voir si quelqu'un avait parlé de l'œuvre de cette mystique.
Cyril m'a indiqué votre sujet.
  Je vois, à vous lire,  que ces révélations vous sont quelque peu nouvelles.

Vous voulez avant tout parler de la Vierge Marie?
Aimeriez-vous préciser votre pensée, soit sur la Vierge Marie 
   ou sur l'ensemble de l'œuvre de cette petite âme choisie par le Seigneur?
Je les appelle les petites âmes (car c'est Jésus qui les  appelle parfois ainsi: ''ses petites âmes''), 
       mais elles ont une grande mission. Bien sûr, nous comprenons!
Merci!
Amicalement!
AndréBryand
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyMer 30 Déc 2020, 20:20

Je vois que les Québecois se retrouvent.... Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyMer 30 Déc 2020, 21:47

@mario-franc_lazur a écrit:
Je vois que les Québecois se retrouvent....     Cool
Vous me rappelez cela...
Il me semble que vous l'aviez dit, je ne m'en souvenais pas...
Que pensez-vous vous de l'œuvre mentionnée Mario?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyJeu 31 Déc 2020, 10:35

AndréBryand a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je vois que les Québecois se retrouvent....     Cool
Vous me rappelez cela...
Il me semble que vous l'aviez dit, je ne m'en souvenais pas...
Que pensez-vous vous de l'œuvre mentionnée Mario?


Je te l'avais dit dans ta présentation !

Maria Valtorta est un auteur mystique que l'on peut lire comme une méditation, mais qui n'est surtout pas un "5ème évangile".

Les Evangiles suffisent largement et il faut bien garder son esprit de discernement vis a vis de Maria Valtorta.


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyJeu 31 Déc 2020, 12:15

@mario-franc_lazur a écrit:
AndréBryand a écrit:

Vous me rappelez cela...
Il me semble que vous l'aviez dit, je ne m'en souvenais pas...
Que pensez-vous vous de l'œuvre mentionnée Mario?


Je te l'avais dit dans ta présentation !

Maria Valtorta est un auteur mystique que l'on peut lire comme une méditation, mais qui n'est surtout pas un "5ème évangile".

Les Evangiles suffisent largement et il faut bien garder son esprit de discernement vis a vis de Maria Valtorta.


Fraternellement.
Mario,
Pourquoi ce serait un 5ième évangile?
Qui aurait dit cela?
Si les Évangiles se suffisent à eux-mêmes, on peut constater aussi autant de divisions dans leur(s) interprétation(s)?
              (Ça on en a déjà une bonne idée: trop pense lire les évangiles -SANS L'ÉGLISE- et en comprendre le tout sans besoin de maître...).

Quant à l'esprit de discernement, les plus grands l'ont reconnue (cette œuvre) 
            -dans le sens de ''discernée''-
      comme n'ayant rien de contradictoire à l'Évangile. 
   L'Évangile, tel qu'il m'a été révélé  (titre français traduit de celui italien à l'origine:  dell'Uomo-Dio ), n'a rien de nouveau:
     cette œuvre est comme un visuel rappel de l'Évangile.

J'ai connu personnellement un confrère du Père Migliorini (un des directeurs spirituels de Maria, Servites de Marie...).
    Je fus étonné qu'il se trouvât un jour quelqu'un pour m'en parlé ...  (À suivre)-
Au Québec, les 3 premiers volumes sont arrivés en 1979...
J'étais là.
J'ai raconté cette histoire sur Peuple de la Paix ou sur France Chrétienne (plus en détails),
après qu'on m'ait invité à le faire.
Effectivement, il n'y a aucune erreur dans cette œuvre.
En résumé:
elle est un simple rappel de l'Évangile:  Évangile visuel:
                     -la ''vision'' est un don de l'Esprit de prophétie... )-, 
     que l'Esprit lui-même a demandé à l'Église de ne pas le rejeter mais d'en vérifier le contenu.

Personne à ce jour n'a pu trouver d'erreur dans cette œuvre... (œuvre que j'avais mis de côté à la demande de mes professeurs de théologie à l'époque). Au bout de quelques années, ce sont de grands maîtres qui m'ont suggéré: "Demande-leur pourquoi, quand on t'a dit de mettre cette œuvre de côté".   (À suivre au besoin....).

Amicalement!
AndréBryand
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyJeu 31 Déc 2020, 16:52

AndréBryand a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
AndréBryand a écrit:

Vous me rappelez cela...
Il me semble que vous l'aviez dit, je ne m'en souvenais pas...
Que pensez-vous vous de l'œuvre mentionnée Mario?


Je te l'avais dit dans ta présentation !

Maria Valtorta est un auteur mystique que l'on peut lire comme une méditation, mais qui n'est surtout pas un "5ème évangile".

Les Evangiles suffisent largement et il faut bien garder son esprit de discernement vis a vis de Maria Valtorta.

Fraternellement.

Mario,
Pourquoi ce serait un 5ième évangile?
Qui aurait dit cela?

Cher ANDRE,
Qui aurait dit cela ? Ceux qui lisent Maria Valtorta sans esprit de discernement
Citation :

J'ai connu personnellement un confrère du Père Migliorini (un des directeurs spirituels de Maria, Servites de Marie...).
    Je fus étonné qu'il se trouvât un jour quelqu'un pour m'en parlé ...  (À suivre)-

Citation :

Au Québec, les 3 premiers volumes sont arrivés en 1979...
J'étais là.
J'ai raconté cette histoire sur Peuple de la Paix ou sur France Chrétienne (plus en détails),
après qu'on m'ait invité à le faire.
Effectivement, il n'y a aucune erreur dans cette œuvre.
En résumé:
elle est un simple rappel de l'Évangile:  Évangile visuel:
                     -la ''vision'' est un don de l'Esprit de prophétie... )-, 
     que l'Esprit lui-même a demandé à l'Église de ne pas le rejeter mais d'en vérifier le contenu.

Personne à ce jour n'a pu trouver d'erreur dans cette œuvre... (œuvre que j'avais mis de côté à la demande de mes professeurs de théologie à l'époque). Au bout de quelques années, ce sont de grands maîtres qui m'ont suggéré: "Demande-leur pourquoi, quand on t'a dit de mettre cette œuvre de côté".   (À suivre au besoin....).

Amicalement!
AndréBryand


Des erreurs oh si ! Je pourrai t'en donner quelques exemples si tu insistes. Il faut savoir d'ailleurs que les quatre premiers volumes furent publiés, sans Imprimatur, de 1956 à 1959. Le 16 décembre 1959, les livres édités furent mis à l’index. L’Osservatore romano publia la mise à l’Index accompagnée d’un article justifiant la condamnation.


Bien fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyJeu 31 Déc 2020, 18:33

@mario-franc_lazur a écrit:
AndréBryand a écrit:


Mario,
Pourquoi ce serait un 5ième évangile?
Qui aurait dit cela?

Cher ANDRE,
Qui aurait dit cela ? Ceux qui lisent Maria Valtorta sans esprit de discernement
Citation :

J'ai connu personnellement un confrère du Père Migliorini (un des directeurs spirituels de Maria, Servites de Marie...).
    Je fus étonné qu'il se trouvât un jour quelqu'un pour m'en parlé ...  (À suivre)-

Citation :

Au Québec, les 3 premiers volumes sont arrivés en 1979...
J'étais là.
J'ai raconté cette histoire sur Peuple de la Paix ou sur France Chrétienne (plus en détails),
après qu'on m'ait invité à le faire.
Effectivement, il n'y a aucune erreur dans cette œuvre.
En résumé:
elle est un simple rappel de l'Évangile:  Évangile visuel:
                     -la ''vision'' est un don de l'Esprit de prophétie... )-, 
     que l'Esprit lui-même a demandé à l'Église de ne pas le rejeter mais d'en vérifier le contenu.

Personne à ce jour n'a pu trouver d'erreur dans cette œuvre... (œuvre que j'avais mis de côté à la demande de mes professeurs de théologie à l'époque). Au bout de quelques années, ce sont de grands maîtres qui m'ont suggéré: "Demande-leur pourquoi, quand on t'a dit de mettre cette œuvre de côté".   (À suivre au besoin....).

Amicalement!
AndréBryand


Des erreurs oh si ! Je pourrai t'en donner quelques exemples si tu insistes. Il faut savoir d'ailleurs que les quatre premiers volumes furent publiés, sans Imprimatur, de 1956 à 1959. Le 16 décembre 1959, les livres édités furent mis à l’index.
        L’Osservatore romano publia la mise à l’Index
          accompagnée d’un article justifiant la condamnation.


Bien fraternellement.

Merci de votre réponse Mario.
D'abord s'ils lisent sans discernement, leur verdict serait sans discernement assurément...


Bien sûr que j'insiste, concernant les erreurs, ce à quoi vous m'invitez de le faire, merci!.
Quand on sait que Padre Pio appréciait cette œuvre dans son ensemble,
             sans oublier Mère Teresa
        ainsi que tous les Servites, pour ne nommer qu'eux en attendant;
            etc. en grand nombre... on a déjà de bonnes pistes pour nous faire reconnaître la valeur de cette œuvre.
     Mais il y en a d'autres, et en bonne quantité.

Concernant, l'index, il n'existe plus, et avec raison.
À l'époque, certains textes parus dans Osservatore romano,
       ont affirmé que des œuvres avaient été mises à l'index, alors qu'elles ne l'étaient pas.
                  (Vérifiez bien: ils ne sont pas signés)
               et n'ont donc jamais été mises devant quelque condamnation officielle que ce soit
              par le tribunal qui aurait nécessairement été requis pour se faire.
Et de plus il aurait fallu la signature du pape qui en demeurait le chef...

Or Pie XII avait dit que chacun pouvait lire l'œuvre  de M. Valtorta publiée à l'époque; que le lecteur comprendra...

L'œuvre de Sœur Faustine avait été mise à l'index la même année;
         (aujourd'hui elle est même canonisée et son œuvre adoptée par toute l'Église)-
                -pour ne citer que ces exemples pour l'instant. -

Aujourd'hui tous ses livres sont libres d'impression, 
          avec seulement la demande de mettre la mise en garde d'usage sans plus, qui se retrouve au début de tout ouvrage quel qu'il soit.

Des évêques ont permission de leur donner imprimatur, et il y en a de plus en plus qui le font...

    Pour ce qui concerne les ''personnes impressionnables'' on ne vit pas en fonction d'elles.
      Chacun est responsable de s'éduquer avec de bons maîtres,  
      quand il veut aller dans toute œuvre qui demande précision s'il en est nécessaire.
Rien de nouveau dans ces écrits.
Certains de mes professeurs avaient librement prétendu l'œuvre erronée.
Non seulement elle ne l'est pas, mais elle est de plus reconnue comme inspirée par Dieu.
Surtout chacun reste libre de ne pas y croire...

je précise que je suis à la troisième lecture de l'ensemble de l'œuvre...

À suivre pour les intéressés. -(S'il y en a, bien sûr...)-

Amicalement!
AndréBryand
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyVen 01 Jan 2021, 11:26

AndréBryand a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Des erreurs oh si ! Je pourrai t'en donner quelques exemples si tu insistes. Il faut savoir d'ailleurs que les quatre premiers volumes furent publiés, sans Imprimatur, de 1956 à 1959. Le 16 décembre 1959, les livres édités furent mis à l’index.
        L’Osservatore romano publia la mise à l’Index
          accompagnée d’un article justifiant la condamnation.

Bien fraternellement.

Merci de votre réponse Mario.
D'abord s'ils lisent sans discernement, leur verdict serait sans discernement assurément...

Bien sûr que j'insiste, concernant les erreurs, ce à quoi vous m'invitez de le faire, merci!.

Amicalement!
AndréBryand

Voici quelques exemples des erreurs et inconvenances de ce livre :

Notre-Seigneur pense que la parole fatigue maintenant, et qu’il faut recourir aux visions… de Maria Valtorta : le péché d’Adam et d’Ève a consisté dans l’usage du mariage dans un esprit de luxure ; sainte Anne enfanta sans douleur ; Notre-Dame se vante de son humilité et de son calme ; elle dit avoir racheté les femmes par sa maternité ; elle a vu Dieu lors de sa création ; Satan s’est incarné en Judas.

On peut aussi noter de nombreuses contradictions avec l’Évangile : par exemple Notre Seigneur aurait sucé avec avidité le fiel présenté par le soldat ; sur la croix, Notre-Seigneur ne cesse d’appeler « Maman ! » et elle de répondre : « Oui, mon trésor, je suis ici » ; Notre-Dame se fâche, crie et délire « presque » après la mort de son Fils ; sans parler de nombreuses sensualités qui parsèment l’ouvrage.

Voici maintenant un extrait du tome 3 (EMV 199, c. 60, p. 353) de l’édition française, qui rapporte une plaisanterie malsonnante, et même tout à fait choquante, que Jésus ferait à saint Pierre  (je cite) :

"Jésus se lève et appelle à haute voix : « Simon de Jonas, viens ici. »
Pierre sursaute et monte en vitesse l’escalier : « Que veux-tu, Maître ? »
« Viens ici, usurpateur et corrupteur ! »
« Moi ? Pourquoi ? Qu’ai-je fait Seigneur ? »
« Tu as corrompu ma Mère. C’est pour cela que tu voulais être seul. Qu’est-ce que je dois te faire ? ».
Mais Jésus sourit et Pierre se rassure. « Oh ! » dit-il « tu m’as réellement fait peur ! Mais maintenant tu ris…"


Mais toujours bien fraternellement.


Dernière édition par mario-franc_lazur le Ven 01 Jan 2021, 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyVen 01 Jan 2021, 11:42

Devant la recrudescence d’intérêt pour les écrits de Maria Valtorta,, le Cardinal Ratzinger fait demander à l'éditeur, par l'intermédiaire de la Conférence des évêques d'Italie, de bien préciser, dans les futures éditions, que l'œuvre de Maria Valtorta devait être considérée comme une œuvre personnelle. Il précise : "ne doivent pas être considérées comme" et non "ne sont pas d’origine surnaturelle". Cet imprimatur conditionnel est conforme aux révélations privées pour lesquelles il n’y a que des « certitudes humaines et non divines ».
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyVen 01 Jan 2021, 12:18

@mario-franc_lazur a écrit:
Devant la recrudescence d’intérêt pour les écrits de Maria Valtorta,,
    le Cardinal Ratzinger fait demander à l'éditeur,
           par l'intermédiaire de la Conférence des évêques d'Italie,
              de bien préciser, dans les futures éditions,
                que l'œuvre de Maria Valtorta devait être considérée comme une œuvre personnelle.
       Il précise : "ne doivent pas être considérées comme"
           et non
         "ne sont pas d’origine surnaturelle".
        Cet imprimatur conditionnel est conforme aux révélations privées pour lesquelles
        il n’y a que des « certitudes humaines et non divines ».  
Alors Mario?
Vous voyez bien que l'œuvre n'est pas interdite...
Permission ici est accordée d'imprimer donc.
S'il y avait quelque hérésie (et je dirais même quelque anomalie)
ce prince de l'Église n'aurait pas dit que cette œuvre pouvait être imprimée... 

Ce texte (de cette remarque) je le connais.
J'en ai fait mention précédemment sans le nommer...

De plus c'est un ancien texte, d'avant le souverain pontificat du cardinal; il remonte donc d'antan.
Il faut aussi souligner que le cardinal n'a jamais lu l'œuvre...
Et ceux qui la critiquent non plus... sauf quelques bribes qu'ils utilisent hors contexte,
ce qui veut dire hors de portée de toute compréhension dûment analysée... il va sans dire.

La dernière partie de cette affirmation, ci-haut nommée:
Il n'y a que des certitudes humaines et non divines.
(??!!)
La foi n'est-elle pas hors de la  certitude...
et elle est elle-même non définissable par des concepts, 
 puisqu'il s'agit de reconnaître la personne de Jésus-Christ pour ce qu'elle est vraiment...
Jésus a toujours refusé de conceptualiser sa divinité, au détriment de ceux qui lui disait:
''Dis-le nous clairement.''

-------   
Concernant vos affirmations précédentes pourriez-vous n'en prendre qu'une à la fois.

Amicalement!
AndréBryand
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptySam 02 Jan 2021, 11:47

AndréBryand a écrit:

-------   
Concernant vos affirmations précédentes pourriez-vous n'en prendre qu'une à la fois.

Amicalement!
AndréBryand


Mais tu n'as pas réagi à mon post d'hier à 11:26.

A toi de reprendre mes citations une à une et de dire ce que tu en penses.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptySam 02 Jan 2021, 21:58

@mario-franc_lazur a écrit:
AndréBryand a écrit:

-------   
Concernant vos affirmations précédentes pourriez-vous n'en prendre qu'une à la fois.

Amicalement!
AndréBryand


Mais tu n'as pas réagi à mon post d'hier à 11:26.

A toi de reprendre mes citations une à une et de dire ce que tu en penses.

Mario, 
Je vous ai offert de choisir.
Pour moi chaque point sera analysé dans son contexte. 
                      (selon le temps que j'aurai de disponible... temps partagé avec l'assistance aux malades...)

Alors?
Vous voulez que l'on s'applique...
Nous allons nous appliquer.

J'espère seulement qu'il y en aura qui participeront en connaissant leur choix. 
Pour l'instant je remarque que vous vous êtes fié à un certain monsieur Gérard Herrbach, du moins ça lui ressemble.
Un monsieur qui n'a pas lu l'œuvre.
Ainsi que les dominicains (jeunes et sans formation suffisante  de théologie mystique), 
                  à voir leur analyse quelque peu précipitée
                          (remarques faites par des théologiens attitrés:
                              leur manque de formation, pour être en mesure de faire une juste analyse,
                                      a été remarqué par beaucoup de théologiens chevronnés,  
                        restés surpris de cette insuffisance de formation, pour parler tant  avec si peu références).

Puis-je savoir avant de commencer:
êtes vous sédévacantiste?
Si c'est le cas, j'aimerais souligner que même Mgr Lefebvre avait parlé favorablement de l'œuvre de M. Valtorta.

@mario-franc_lazur a écrit:
AndréBryand a écrit:


Merci de votre réponse Mario.
D'abord s'ils lisent sans discernement, leur verdict serait sans discernement assurément...

Bien sûr que j'insiste, concernant les erreurs, ce à quoi vous m'invitez de le faire, merci!.

Amicalement!
AndréBryand

Voici quelques exemples des erreurs et inconvenances de ce livre :

Notre-Seigneur pense que la parole fatigue maintenant, et qu’il faut recourir aux visions… de Maria Valtorta : le péché d’Adam et d’Ève a consisté dans l’usage du mariage dans un esprit de luxure ; sainte Anne enfanta sans douleur ; Notre-Dame se vante de son humilité et de son calme ; elle dit avoir racheté les femmes par sa maternité ; elle a vu Dieu lors de sa création ; Satan s’est incarné en Judas.

On peut aussi noter de nombreuses contradictions avec l’Évangile : par exemple Notre Seigneur aurait sucé avec avidité le fiel présenté par le soldat ; sur la croix, Notre-Seigneur ne cesse d’appeler « Maman ! » et elle de répondre : « Oui, mon trésor, je suis ici » ; Notre-Dame se fâche, crie et délire « presque » après la mort de son Fils ; sans parler de nombreuses sensualités qui parsèment l’ouvrage.

Voici maintenant un extrait du tome 3 (EMV 199, c. 60, p. 353) de l’édition française, qui rapporte une plaisanterie malsonnante, et même tout à fait choquante, que Jésus ferait à saint Pierre  (je cite) :

"Jésus se lève et appelle à haute voix : « Simon de Jonas, viens ici. »
Pierre sursaute et monte en vitesse l’escalier : « Que veux-tu, Maître ? »
« Viens ici, usurpateur et corrupteur ! »
« Moi ? Pourquoi ? Qu’ai-je fait Seigneur ? »
« Tu as corrompu ma Mère. C’est pour cela que tu voulais être seul. Qu’est-ce que je dois te faire ? ».
Mais Jésus sourit et Pierre se rassure. « Oh ! » dit-il « tu m’as réellement fait peur ! Mais maintenant tu ris…"


Mais toujours bien fraternellement.
Nous devons analyser chaque contexte des nombreux points indiqués,
      contexte  ici manquant,
      et être placés dans leur contexte, sans lequel il est impossible de comprendre les propos tenus par Jésus (ceux que vous avez mentionnés).

Il s'agit du dernier sujet parmi ceux énumérés,
     où vous avez le plus donné de ''entre guillemets''...   pris dans le tome 3 chapitre 60-

C'est concernant l'adoption de Margziam par Pierre, 
         le petit Jabé, dont le grand-père (et le père, décédé d'épuisement)
         travaillait pour un cruel pharisien du nom de Doras, fils de Doras.
À la mort du père, le grand-père devait mettre l'enfant à l'abri:
       il voulut confier l'enfant au groupe des disciples du ''rabbi'' et des saintes femmes qui les accompagnaient, afin de le sauver.
Tous l'ont pris sous leur garde, attendri par le sort de l'enfant.
                              Nous devrions remonter jusqu'au chapitre 52 pour en connaître la provenance avec plus de détails...-

Comment croyez-vous que le quotidien de ''la troupe'' qui allait de région en région avec le Seigneur, se vivait?
Ils voyaient tous le sort du peuple, que leur faisaient subir les pharisiens 
                (qui étaient, pour beaucoup, de riches propriétaires qui asservissaient le peuple).

C'est la Vierge Marie qui INTERCÈDE auprès de Jésus, pour que Jésus accepte 
    que Pierre en devienne le tuteur pour un temps.
Formidable histoire qui dévoile la force d'intercession de Marie auprès de son Fils.

Avant de commencer, je dois aussi vous demander:
Voulez-vous une dissertation complète ou abrégée?

Cette introduction  a été importante.

Pour la suite ce sera selon.

Amicalement!
AndréBryand
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyDim 03 Jan 2021, 10:24

AndréBryand a écrit:


Puis-je savoir avant de commencer:
êtes vous sédévacantiste?
Si c'est le cas, j'aimerais souligner que même Mgr Lefebvre avait parlé favorablement de l'œuvre de M. Valtorta.

Je ne suis absolument pas sédévacantiste, et pour moi ce Mgr Lebebvre est même une contre-référence.

Peut-être toi-même es-tu sédévacantiste ?
Citation :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:


Voici quelques exemples des erreurs et inconvenances de ce livre :

Notre-Seigneur pense que la parole fatigue maintenant, et qu’il faut recourir aux visions… de Maria Valtorta : le péché d’Adam et d’Ève a consisté dans l’usage du mariage dans un esprit de luxure ; sainte Anne enfanta sans douleur ; Notre-Dame se vante de son humilité et de son calme ; elle dit avoir racheté les femmes par sa maternité ; elle a vu Dieu lors de sa création ; Satan s’est incarné en Judas.

On peut aussi noter de nombreuses contradictions avec l’Évangile : par exemple Notre Seigneur aurait sucé avec avidité le fiel présenté par le soldat ; sur la croix, Notre-Seigneur ne cesse d’appeler « Maman ! » et elle de répondre : « Oui, mon trésor, je suis ici » ; Notre-Dame se fâche, crie et délire « presque » après la mort de son Fils ; sans parler de nombreuses sensualités qui parsèment l’ouvrage.

Voici maintenant un extrait du tome 3 (EMV 199, c. 60, p. 353) de l’édition française, qui rapporte une plaisanterie malsonnante, et même tout à fait choquante, que Jésus ferait à saint Pierre  (je cite) :

"Jésus se lève et appelle à haute voix : « Simon de Jonas, viens ici. »
Pierre sursaute et monte en vitesse l’escalier : « Que veux-tu, Maître ? »
« Viens ici, usurpateur et corrupteur ! »
« Moi ? Pourquoi ? Qu’ai-je fait Seigneur ? »
« Tu as corrompu ma Mère. C’est pour cela que tu voulais être seul. Qu’est-ce que je dois te faire ? ».
Mais Jésus sourit et Pierre se rassure. « Oh ! » dit-il « tu m’as réellement fait peur ! Mais maintenant tu ris…"


Mais toujours bien fraternellement.

Nous devons analyser chaque contexte des nombreux points indiqués,
      contexte  ici manquant,
      et être placés dans leur contexte, sans lequel il est impossible de comprendre les propos tenus par Jésus (ceux que vous avez mentionnés).

Il s'agit du dernier sujet parmi ceux énumérés,
     où vous avez le plus donné de ''entre guillemets''...   pris dans le tome 3 chapitre 60-

C'est concernant l'adoption de Margziam par Pierre, 
         le petit Jabé, dont le grand-père (et le père, décédé d'épuisement)
         travaillait pour un cruel pharisien du nom de Doras, fils de Doras.
À la mort du père, le grand-père devait mettre l'enfant à l'abri:
       il voulut confier l'enfant au groupe des disciples du ''rabbi'' et des saintes femmes qui les accompagnaient, afin de le sauver.
Tous l'ont pris sous leur garde, attendri par le sort de l'enfant.
                              Nous devrions remonter jusqu'au chapitre 52 pour en connaître la provenance avec plus de détails...-

Comment croyez-vous que le quotidien de ''la troupe'' qui allait de région en région avec le Seigneur, se vivait?
Ils voyaient tous le sort du peuple, que leur faisaient subir les pharisiens 
                (qui étaient, pour beaucoup, de riches propriétaires qui asservissaient le peuple).

C'est la Vierge Marie qui INTERCÈDE auprès de Jésus, pour que Jésus accepte 
    que Pierre en devienne le tuteur pour un temps.
Formidable histoire qui dévoile la force d'intercession de Marie auprès de son Fils.

Avant de commencer, je dois aussi vous demander:
Voulez-vous une dissertation complète ou abrégée?

Cette introduction  a été importante.

Pour la suite ce sera selon.

Amicalement!
AndréBryand

Dissertation abrégée ; les longueurs n'apportent rien.

Tu cites le "petit Jabé. Ce serait, dis-tu, le fils et le petit-fils de serviteurs de Doras.

Quant à ce Doras, Valtorta le cite une dizaine de fois, mais a-t-il réellement existé  ?

Et quel rapport avec Pierre ?

Au fait, dis-moi "tu" : ici tout le monde se tutoie.


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyDim 03 Jan 2021, 12:41

@mario-franc_lazur a écrit:



Dissertation abrégée ; les longueurs n'apportent rien.

Tu cites le "petit Jabé. Ce serait, dis-tu, le fils et le petit-fils de serviteurs de Doras.

Quant à ce Doras, Valtorta le cite une dizaine de fois, mais a-t-il réellement existé  ?

Et quel rapport avec Pierre ?

Au fait, dis-moi "tu" : ici tout le monde se tutoie.


Fraternellement.

Je crois un peu que la question n'est soit pas comprise, ou soit qu'elle ne suscite pas d'intérêt.


La longueur n'apporte rien, dis-tu Mario?
L'étude non plus, dans ce cas...
Il serait donc inutile de partager.

L'œuvre de Maria Valtorta a été donnée, justement, parce que tous souhaitaient 
  connaître le contexte de ce qui est raconté dans les Évangiles... 

Ce n'est pas à partir de ce que ''je dis'' (comme cette allusion faite, constatée avec ce ''dis-tu''),
mais bien à partir d'une analyse de ce qui est donné dans un contexte.
D'abord, c'est ce que l'on attend d'une analyse, 
    puisque c'est ce que l'on demande: l'analyse de cette œuvre dans son contexte.

Pourquoi le contexte?
On entre dans un contexte, conséquemment, puisque c'est le but de toute œuvre: 
        ici: avoir le contexte de ce que le Seigneur a vécu au cours de son ministère.

Étant donné que c'est la seule raison de l'existence de cette œuvre, 
    il faudrait se mettre d'accord que c'est ce qu'on essaie de faire: l'analyse d'un contexte.

Dans ce cas:
si tu réponds toujours aux points avancés par des remarques telles:

Mario a écrit:
   Tu cites le "petit Jabé. Ce serait, dis-tu, le fils et le petit-fils de serviteurs de Doras.

Quant à ce Doras, Valtorta le cite une dizaine de fois, mais a-t-il réellement existé  ?

Et quel rapport avec Pierre ?  
c'est comme l'interlocuteur qui donne comme ''réponse'' l'énoncé de la question, croyant amener des éléments.
Où serait l'intérêt dans ce cas, s'il faut rappeler que c'est là la question.

Le Seigneur a rencontré sur sa route des milliers de personnes, 
   en enseignant en même temps que ses paroles, ce qu'il faut faire à ses apôtres
         attendant  des occasions pour faire coïncider son enseignement avec des gestes concrets et des exemples...
Jésus a été toujours en quête de former ses apôtres et tous ceux qu'il rencontrait également, qu'il gagnait par sa charité qu'il exerçait à tous les jours. Ces événements ont été tellement nombreux qu'il n'ont été que partiellement donnés dans les résumés que furent les évangiles. 
Jean 21: 25
« Il y a encore bien d'autres choses qu'a faites Jésus. 
       Si on les mettait par écrit une à une,
    je pense que le monde lui-même ne suffirait pas à contenir les livres qu'on en écrirait. »

Tous attendaient une telle œuvre: et le Seigneur répond à la demande.
Le Seigneur a jeté son dévolu sur cette ''petite âme''   bien choisie, M. Valtorta, car elle s'était offerte au Seigneur.

------
Tu répètes la question:
quel rapport avec Pierre?
Ne faisant aucune allusion à ce que j'ai donné comme introduction, 
          en vue de continuer une analyse, SI on la souhaite... 
Si  tu n'a pas lu l'œuvre, Mario, il faut d'abord lire au moins les passages concernés.
L'effort est requis.

Je suis dans l'enseignement, et je construis les préalables 
   en vue de la compréhension de ce que l'on souhaite analyser ''ensemble''.
Je ne fais jamais de prosélytisme et n'ai donc aucun parti pris.

Je souhaite que tout interlocuteur ait compris au préalable les principes de base pour partager des analyses.



Je ne vois pas l'intérêt de continuer sans cela.

---------------   
Question importante:
Comment se fait-il que je ne puisse pas écrire dans les autres sujets?


Amicalement!
AB
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyDim 03 Jan 2021, 17:17

AndréBryand a écrit:


La longueur n'apporte rien, dis-tu Mario?
L'étude non plus, dans ce cas...
Il serait donc inutile de partager.

Sur les forums, les posts trop longs ne sont pas lus. D'ailleurs notre Charte interdit les posts de plus de 80 lignes, citations comprises.
Citation :

---------------   
Question importante:
Comment se fait-il que je ne puisse pas écrire dans les autres sujets?


Amicalement!
AB

Lis la bannière défilante sur la page d'accueil, et tu comprendras !

Voici l'avis de l'Observatore Romano :

Article de L'Osservatore Romano en date du 6 janvier 1960 qui s'intitule « Une Vie de Jésus mal romancée ». Il critique les quelque 4000 pages de L'Évangile tel qu'il m'a été révélé, notamment en raison de ses « interminables dialogues », et s'étonne des propos des éditeurs, qui comparent Maria Valtorta à Dante.

Cependant, toujours selon L'Osservatore Romano, les problèmes de fond qui ont motivé la mise à l'Index tiennent notamment à la personnalité de Jésus tel que le décrit Maria Valtorta, « toujours prêt à se proclamer Messie et Fils de Dieu, et à donner des leçons de théologie dans les mêmes termes que ceux qu'emploierait un professeur de nos jours ». De même, Marie s'exprime « à la façon d'un propagandiste d'aujourd'hui », et apparaît omniprésente, « toujours prête à donner des leçons de théologie mariale qui suivent les développements les plus récents des spécialistes actuels en la matière ».

Enfin, les développements théologiques posent problème, entre autres lorsqu'ils présentent Marie comme « la seconde née du Père », sans d'ailleurs que cette formule soit explicitée. La vision de la Trinité est un « concept hermétique et […] confus », et « l'impression reste qu'on veut construire une nouvelle mariologie », par exemple quand Marie est censée « seconder Pierre comme hiérarchie ecclésiastique ».


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyDim 03 Jan 2021, 18:16

@mario-franc_lazur a écrit:
AndréBryand a écrit:


La longueur n'apporte rien, dis-tu Mario?
L'étude non plus, dans ce cas...
Il serait donc inutile de partager.

Sur les forums, les posts trop longs ne sont pas lus. D'ailleurs notre Charte interdit les posts de plus de 80 lignes, citations comprises.
Citation :

---------------   
Question importante:
Comment se fait-il que je ne puisse pas écrire dans les autres sujets?


Amicalement!
AB

Lis la bannière défilante sur la page d'accueil, et tu comprendras !

Voici l'avis de l'Observatore Romano :

Article de L'Osservatore Romano en date du 6 janvier 1960 qui s'intitule « Une Vie de Jésus mal romancée ». Il critique les quelque 4000 pages de L'Évangile tel qu'il m'a été révélé, notamment en raison de ses « interminables dialogues », et s'étonne des propos des éditeurs, qui comparent Maria Valtorta à Dante.

Cependant, toujours selon L'Osservatore Romano, les problèmes de fond qui ont motivé la mise à l'Index tiennent notamment à la personnalité de Jésus tel que le décrit Maria Valtorta, « toujours prêt à se proclamer Messie et Fils de Dieu, et à donner des leçons de théologie dans les mêmes termes que ceux qu'emploierait un professeur de nos jours ». De même, Marie s'exprime « à la façon d'un propagandiste d'aujourd'hui », et apparaît omniprésente, « toujours prête à donner des leçons de théologie mariale qui suivent les développements les plus récents des spécialistes actuels en la matière ».

Enfin, les développements théologiques posent problème, entre autres lorsqu'ils présentent Marie comme « la seconde née du Père », sans d'ailleurs que cette formule soit explicitée. La vision de la Trinité est un « concept hermétique et […] confus », et « l'impression reste qu'on veut construire une nouvelle mariologie », par exemple quand Marie est censée « seconder Pierre comme hiérarchie ecclésiastique ».


Fraternellement.
Ces vieilles opinions ne sont pas valables.

Osservatore Romano n'est qu'un organe presse.
Il n'a pas d'autorité législative.
Le Pape demeure le seul chef autorisé à condamner une œuvre,
or Pie XII avait dit que l'œuvre pouvait être édité.
      l'Index n'existe plus, et même ceux qui ont prétendu ces condamnations ont été démis de leur fonction.

Ce sera mon dernier poste.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  EmptyDim 03 Jan 2021, 20:14

Invité a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
AndréBryand a écrit:


La longueur n'apporte rien, dis-tu Mario?
L'étude non plus, dans ce cas...
Il serait donc inutile de partager.

Sur les forums, les posts trop longs ne sont pas lus. D'ailleurs notre Charte interdit les posts de plus de 80 lignes, citations comprises.
Citation :

---------------   
Question importante:
Comment se fait-il que je ne puisse pas écrire dans les autres sujets?


Amicalement!
AB

Lis la bannière défilante sur la page d'accueil, et tu comprendras !

Voici l'avis de l'Observatore Romano :

Article de L'Osservatore Romano en date du 6 janvier 1960 qui s'intitule « Une Vie de Jésus mal romancée ». Il critique les quelque 4000 pages de L'Évangile tel qu'il m'a été révélé, notamment en raison de ses « interminables dialogues », et s'étonne des propos des éditeurs, qui comparent Maria Valtorta à Dante.

Cependant, toujours selon L'Osservatore Romano, les problèmes de fond qui ont motivé la mise à l'Index tiennent notamment à la personnalité de Jésus tel que le décrit Maria Valtorta, « toujours prêt à se proclamer Messie et Fils de Dieu, et à donner des leçons de théologie dans les mêmes termes que ceux qu'emploierait un professeur de nos jours ». De même, Marie s'exprime « à la façon d'un propagandiste d'aujourd'hui », et apparaît omniprésente, « toujours prête à donner des leçons de théologie mariale qui suivent les développements les plus récents des spécialistes actuels en la matière ».

Enfin, les développements théologiques posent problème, entre autres lorsqu'ils présentent Marie comme « la seconde née du Père », sans d'ailleurs que cette formule soit explicitée. La vision de la Trinité est un « concept hermétique et […] confus », et « l'impression reste qu'on veut construire une nouvelle mariologie », par exemple quand Marie est censée « seconder Pierre comme hiérarchie ecclésiastique ».


Fraternellement.
Ces vieilles opinions ne sont pas valables.

Osservatore Romano n'est qu'un organe presse.
Il n'a pas d'autorité législative.
Le Pape demeure le seul chef autorisé à condamner une œuvre,
or Pie XII avait dit que l'œuvre pouvait être édité.
      l'Index n'existe plus, et même ceux qui ont prétendu ces condamnations ont été démis de leur fonction.

Ce sera mon dernier poste.


ANDREBRYAND s'est désinscrit. Je verrouille ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




Maria valtorta  Empty
MessageSujet: Re: Maria valtorta    Maria valtorta  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Maria valtorta
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: Salon pour Chrétiens et personnes en recherche-
Sauter vers: