Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et ...
Voir le deal
-50%
Le deal à ne pas rater :
Echo Flex : contrôle des appareils connectés par commande vocale ...
14.99 € 29.99 €
Voir le deal

 

 Theologie des Alliances

Aller en bas 
AuteurMessage
samuel777444

samuel777444


Theologie des Alliances Empty
MessageSujet: Theologie des Alliances   Theologie des Alliances EmptyMer 18 Juil 2018, 12:48

18.07.2018

La théologie de l'alliance envisage l'histoire des relations entre Dieu et l'humanité, de la création jusqu'à la chute, à la rédemption et à la fin, dans le cadre de trois alliances théologiques dominantes : les alliances de rédemption, des œuvres et de grâce.

Ces trois alliances sont qualifiées de théologiques parce qu'elles ne sont pas explicitement mentionnées dans la Bible mais sont considérées comme étant théologiquement implicites, décrivant et résumant la richesse de l'Écriture sainte. Au sein de la pensée historique du christianisme réformé, la théologie de l'alliance n'est pas considérée comme un simple point de doctrine ni comme un dogme central, mais plutôt comme une structure d'ensemble selon laquelle le texte biblique s'organise.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Theologie des Alliances Empty
MessageSujet: Re: Theologie des Alliances   Theologie des Alliances EmptyMer 18 Juil 2018, 12:59

ALLIANCES THEOLOGIQUES

Alliance de redemption

L'alliance de rédemption est l'accord éternel au sein de la Trinité, selon lequel le Père a envoyé le Fils, par la puissance du Saint-Esprit, afin de racheter son peuple et le sauver de la culpabilité et de la puissance du péché. Dieu a envoyé le Christ pour qu'il mène une vie de parfaite obéissance à la loi et qu'il meurt d'une mort pénale, substitutive et sacrificielle (voir théorie de la substitution pénale), en tant que représentant dans l'alliance de tous ceux qui croient en lui.
Certains théologiens de l'alliance ne reconnaissent pas cette alliance de rédemption intra-trinitaire. D’autres remettent en question la notion d'œuvres du Fils comme étant récompensées par l'obtention d'un peuple pour Dieu, ou encore contestent la nature de cet arrangement comme étant une alliance. Ceux qui défendent l’existence de cette alliance s'appuient sur des passages de la Bible comme Philippiens 2:5-111 et Apocalypse 5:9-102 pour soutenir le principe d'œuvres menant à la récompense, et sur d’autres passages comme le Psaume 1103 pour montrer qu'il s'agit bien, selon l'Écriture sainte, d'une alliance.

Alliance des oeuvres

L'alliance des œuvres s'est faite dans le jardin d'Éden entre Dieu et Adam, lequel représentait toute l'humanité en tant que chef fédéral (Romains 5:12-214). Elle promettait la vie en cas d'obéissance et la mort en cas de désobéissance. Adam, et toute l'humanité en Adam, ont rompu l'alliance et se sont donc trouvé condamné. Après la chute, l'alliance des œuvres a continué à s'opérer en tant que loi morale.
Bien qu'elle ne soit pas explicitement appelée « alliance » dans les premiers chapitres de la Genèse, la comparaison entre l'autorité représentative qu'est le Christ et Adam (Romains 5:12-214) ainsi que des passages de la Bible comme Osée 6:75, ont conduit à émettre cette idée.

Alliance de grâce

L'alliance de grâce promet la bénédiction éternelle à tous ceux qui croient aux promesses successives de Dieu. Le Christ est l'ultime accomplissement de ces promesses. Il est le représentant substitutif de cette alliance et accomplit l'alliance des œuvres au nom de ceux qui croient en lui. Il accomplit l'alliance des œuvres à la fois dans ses exigences positives de justice, mais aussi dans ses conséquences négatives pénales, ce qui est couramment décrit comme l'obéissance active et passive du Christ. L'alliance de grâce est l'expression historique de l'alliance éternelle de rédemption. Le passage de la Bible Genèse 3:158 qui comporte la promesse que la descendance de la femme écrasera la tête du serpent, est généralement considéré comme étant l'inauguration historique de l'alliance de grâce.

L'alliance de grâce est devenue la base de toutes les autres alliances que Dieu a passées par la suite avec l'humanité, telles que celle avec Noé (Genèse 6 et 9), avec Abraham (Genèse 12, 15 et 17), avec Moïse (Exode 19 à 24), avec David (2 Samuel 7), et finalement la Nouvelle Alliance fondée et accomplie en la personne du Christ. Ces alliances individuelles sont nommées alliances bibliques parce qu'elles sont explicitement décrites dans la Bible. Selon la théologie de l'alliance, la soumission à la loi de Dieu et le fait de vivre en accord avec sa loi morale telle qu'elle est exprimée de manière concise dans les Dix Commandements, ne sont qu'une réaction à la grâce de Dieu, et ne peuvent pas remporter en eux-mêmes son approbation (légalisme). Ainsi, même lorsqu'il transmet les Dix Commandements, Dieu débute sa loi par un rappel aux Israélites qu'il est celui qui leur a permis de sortir de l'esclavage en Égypte (grâce).


ALLIANCES BIBLIQUES

Alliance adamique

La théologie de l'alliance estime que l'alliance des œuvres est pour la première fois formée avec Adam dans le jardin d'Éden. Après l'échec d'Adam à respecter cette alliance, Dieu a établi l'alliance de grâce pour les générations futures promises par Dieu dans Genèse 3:158. Il montra également son souci de les racheter de leur faute en leur faisant des vêtements de peau pour les habiller. Il s'agit peut-être ici du premier exemple de sacrifice animal. Les alliances spécifiques qui intervinrent après la chute d'Adam, sont considérées comme étant conclues sous la coupe de l'alliance de grâce.

Alliance noachique

L'alliance avec Noé est mentionnée dans le chapitre 9 du livre de la Genèse9. Bien que le thème de la rédemption y est fortement présent lorsque Noé et sa famille sont sauvés des eaux du jugement, le récit du déluge joue sur la reprise du thème de la création tel qu'il est décrit dans le chapitre 1 de la Genèse. Il y a « dé-création » puis « re-création ». Les termes employés au sujet de l'alliance reflètent davantage une réaffirmation de l'ordre universel de la création qu'une promesse particulière de rédemption.

Alliance abrahamique

L'alliance avec Abraham se trouve dans les chapitres 12, 15 et 17 du livre de la Genèse10. Dieu promet à Abraham une terre et une descendance, bien qu'il ne verra pas de son vivant la concrétisation de cette promesse. C'est en effet la descendance d'Abraham qui découvrira la terre promise. L'épître aux Hébreux explique qu'Abraham était à la recherche d’une meilleure patrie, aux fondements inébranlables dont Dieu est l'architecte et le constructeur : la patrie céleste (Hébreux 11:8-1611). Selon l'apôtre Paul, la descendance promise à Abraham, celle à qui a été faite la promesse, c'est le Christ lui-même (Galates 3:1612). Par conséquent, ceux qui croient dans le Christ font aussi partie de la descendance d'Abraham et sont aussi les héritiers de la promesse que Dieu lui a faite (Galates 3:2913).

Alliance mosaïque

L'alliance avec Moïse, racontée dans les chapitres 19 à 24 du livre de l'Exode et dans le Deutéronome, développe la promesse faite à Abraham d'un peuple et d'une terre. La promesse de Dieu « je serai votre Dieu et vous serez mon peuple » (Exode 6:714 et Lévitique 26:1215) est mentionnée à plusieurs reprises, particulièrement lorsque sa présence se fait sentir parmi le peuple hébreu. Cette alliance est plus connue sous le nom d'« Ancienne Alliance ».
Bien qu'il s'agisse d'une alliance clémente débutant par une action rédemptrice de Dieu (voir Exode 20:1-216), l'énoncé des lois est largement dominant. À propos de cet aspect particulier de l'alliance mosaïque, Charles Hodge fait trois remarques dans son Commentary on Second Corinthiens : 1) La loi de Moïse était en premier lieu une nouvelle promulgation de l'alliance des œuvres. Vue sous cet angle, il s'agit de l'administration de la condamnation et de la mort. 2) Elle était aussi une alliance nationale donnant lieu à une bénédiction nationale fondée sur l'obéissance nationale. Sous cet angle, cette alliance était purement judiciaire. 3) D'un point de vue sacrificiel, elle renvoie à l'Évangile de salut par l'intermédiaire d'un médiateur.

Alliance davidique

L'alliance avec David est rapportée dans 2 Samuel 717. Dieu proclame qu'il donnera une dynastie à David et lui assurera pour toujours sa royauté et son trône. Cette alliance est respectée, Dieu préserve les descendants de David malgré leur immoralité (1 Rois 11:26-3918, 15:1-819, 2 Rois 8:1920, 19:32-3421) mais cela n'empêche pas au bout du compte le jugement de tomber (comparer 2 Rois 21:722, 23:26-2723 et Jérémie 13:12-1424). Parmi les prophètes de l'exil, un espoir d'une restauration d'un roi descendant de David qui apportera la paix et la justice, est annoncé (Ezéchiel 37:24-2825).

Nouvelle Alliance

L'institution de la Nouvelle Alliance est anticipée par les espoirs de l'arrivée d'un Messie descendant de David, et plus explicitement prédit par le prophète Jérémie (Jérémie 31 à 34). Lors de la Cène, Jésus fait allusion à cette prophétie, ainsi qu'à d'autres prophéties comme Esaïe 49:826, lorsqu’il déclare que la coupe du repas de la Pâque est celle de la « Nouvelle Alliance conclue par son sang » (Luc 22:20). Les évocations de l'Ancien Testament sont nombreuses dans le Nouveau Testament et notamment dans l'épître aux Hébreux (voir en particulier les chapitres 7 à 10). Jésus est le deuxième Adam et l'espoir d'Israël, sa consolation : il est l'accomplissement de la loi et des prophètes (Matthieu 5:17-1827). Il est un prophète plus grand que Jonas (Matthieu 12:4128) et il est le Fils dans la maison de Dieu où Moïse ne fut que serviteur (Hébreux 3:5-629), menant son peuple à la terre céleste promise. Il est le grand prêtre supérieur à Aaron, s'offrant lui-même comme le parfait sacrifice une fois pour toutes (Hébreux 9:1230, 2631). Il est un roi plus grand que Salomon (Matthieu 12:4232), régnant pour toujours sur le trône de David (Luc 1:32-3333). Les termes « Nouveau Testament » proviennent de la traduction latine de l'expression grecque Nouvelle Alliance. Ils sont davantage utilisés pour désigner la deuxième partie de la Bible mais peuvent aussi faire référence à la Nouvelle Alliance en tant que concept théologique.
Revenir en haut Aller en bas
 
Theologie des Alliances
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: Salon pour Chrétiens et personnes en recherche-
Sauter vers: