Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
-51%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire Ultra 200 Go + Adaptateur SD
25.54 € 51.99 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
NIKE : 25% SUR TOUT LE SITE
Voir le deal

 

 Le pape recommande la psychiatrie...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Phoutoufoot

Phoutoufoot


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyLun 27 Aoû 2018, 11:55

27.08.2018

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

votre avis sur le sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyLun 27 Aoû 2018, 13:29

Phoutoufoot a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

votre avis sur le sujet ?

Travaillant dans un hôpital de jour pour enfants (service psychiatrique), je ne peux qu'approuver les propos du pape.
Y'a rien de discriminatoire à vouloir aider des enfants qui ont des problèmes identitaires, puisqu'on ne peut pas parler d'homosexualité chez l'enfant, mais d'enfants qui sont perturbés, et s'identifient au sexe opposé. Se sont des troubles de l'identité sexuel.

Les associations LGBT qui crient à l'homophobie ne connaissent rien aux troubles identitaires et sont complètement à côté de la plaque.

Par contre cela montre une chose, que la psychiatrie est toujours mal perçu. La psychiatrie ce n'est pas le zoo, des gens y sont soignés, et ils ont le droit à la dignité malgré leur maladie ou trouble.



Revenir en haut Aller en bas
Phoutoufoot

Phoutoufoot


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyLun 27 Aoû 2018, 16:42

Merci de t'être mouiller Esther et de dire ce que tu en penses, c'est courageux.
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyLun 27 Aoû 2018, 16:51

La petite voix a écrit:
Phoutoufoot a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

votre avis sur le sujet ?

Travaillant dans un hôpital de jour pour enfants (service psychiatrique), je ne peux qu'approuver les propos du pape.
Y'a rien de discriminatoire à vouloir aider des enfants qui ont des problèmes identitaires, puisqu'on ne peut pas parler d'homosexualité chez l'enfant, mais d'enfants qui sont perturbés, et s'identifient au sexe opposé. Se sont des troubles de l'identité sexuel.

Les associations LGBT qui crient à l'homophobie ne connaissent rien aux troubles identitaires et sont complètement à côté de la plaque.

Par contre cela montre une chose, que la psychiatrie est toujours mal perçu. La psychiatrie ce n'est pas le zoo, des gens y sont soignés, et ils ont le droit à la dignité malgré leur maladie ou trouble.
+1
Revenir en haut Aller en bas
titibxl

titibxl


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyLun 27 Aoû 2018, 20:55

totalement d'accord
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 01:34

Vous êtes au courant que le pape s'est rendu en Irlande durant ce Week end du 26 et 27 aout et qu'à l'ordre du jour est la pédophilie chez les prêtres qui comptent parmi les Irlandais près de 14000 victimes, et le pape a dit que c'était une honte à déplorer de tant d'ignobles personnages, ce qui a poussé la journalistique à dire que c'est la première fois qu'un pape dénonce si virulemment la pédophilie dans l'histoire de la papauté ?

Oui ? Vous l'avez su ?

Donc cet épisode tragique que vit la papauté s'en est suivi comme par un curieux hasard par une question d'un journaliste dans l'avion qui faisait retour d'Irlande au Vatican alors que vous le savez que les questions sont rigoureusement étudiées par l'ensemble des personnes qui s'occupent des audiences du pape donc on ne pas dire que ce soit le fruit du hasard qu'un journaliste pose une question de ce type d'accord ?

Donc voilà une question qui relève de l'homosexualité dans l'enfance dont il est question donc indirectement comprenez que les pédophiles eux mêmes qui ont fait des victimes sont eux mêmes des victimes d'une maladie qui relève de la psychiatrie puisque le pape a dit que tout désordre d'ordre sexuel chez l'enfant qui désire s'exprimer auprès de ses parents sur ses attirances homosexuelles doit être soigneusement écouté par le père par la mère, doit faire l'objet de toutes les attentions afin d'être soumis à une étude psychologique de son comportement qui doit s'ensuivre par un psychiatre agréé.

Donc comprenez que tout doucettement le pape amène à dire que les pédophiles sont eux mêmes d'anciens enfants qui auraient du avoir besoin de soins psychiatres et comme tel n'a pas été le cas, bien entendu ils sont devenus les pervers que l'on connait mais qu'au fond ce n'est pas de leur faute et ils mériteraient le pardon puisqu'ils sont en somme des hommes dérangés psychologiquement donc irresponsables de leurs actes, et ainsi l'affaire est classée, vous comprenez ?


C'est à des buts médiatiques, ne vous laissez pas prendre par quelque allusion non réfléchie du pape, sciemment le pape a dit "psychiatrie pour les enfants" pour viser les prêtres pédophiles afin qu'ils soient considérés comme "de pauvres hommes sans défense devant une maladie d'ordre mental".


Vous comprenez ?
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 02:27

La petite voix a écrit:
Phoutoufoot a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

votre avis sur le sujet ?

Travaillant dans un hôpital de jour pour enfants (service psychiatrique), je ne peux qu'approuver les propos du pape.
Y'a rien de discriminatoire à vouloir aider des enfants qui ont des problèmes identitaires, puisqu'on ne peut pas parler d'homosexualité chez l'enfant, mais d'enfants qui sont perturbés, et s'identifient au sexe opposé. Se sont des troubles de l'identité sexuel.

Les associations LGBT qui crient à l'homophobie ne connaissent rien aux troubles identitaires et sont complètement à côté de la plaque.

C'est parce que pour de telle association LGBT nous serons toujours  ''transphobe'' et ''homophobe'' a moins que nous ne pensions et disions comme eux, c'est a dire que le transgenrisme et homosexualité est une norme/normalité au meme titre que l'hétérosexualité.

Finalement c'est pas mal la meme gamique et rhétorique que ce que l'on retrouve chez les musulmans adepte du mot ''islamophobe''.
Revenir en haut Aller en bas
Serena57

Serena57


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 03:29

Phoutoufoot a écrit:
27.08.2018

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

votre avis sur le sujet ?


pour rétablir un peu la vrai vérité et non celle des merdias christianophobes français, voici ses propos en entier et ils ne sont pas homophobes :

"«Il y a toujours eu des homosexuels et des personnes avec des tendances homosexuelles. Toujours. Les sociologues disent - je ne sais pas si c'est vrai - que lors de périodes de changement d'époque, certains phénomènes sociaux et éthiques croissent dont celui-là. C'est une opinion de certains sociologues. Mais la question est claire: qu'est-ce que je dirais à un papa qui verrait que son fils ou sa fille a cette tendance? Je lui dirais premièrement de prier, ne pas condamner, de dialoguer, de comprendre, de donner une place au fils ou à la fille, de donner une place pour qu'il s'exprime. Et puis, je regarderais à quel âge se manifeste cette inquiétude de son fils? C'est important. Quand cela se manifeste dès l'enfance, il y a alors beaucoup de choses à faire par la psychiatrie pour voir comment les choses se présentent. La situation est différente quand cela se manifeste après vingt ans. Mais je ne dirai jamais que le silence est un remède. Ignorer son fils ou sa fille qui a des tendances homosexuelles est un défaut de paternité ou de maternité. Tu es mon fils. Tu es ma fille. Comme tu es. Je suis ton père ou ta mère: parlons! Et si vous, père et mère, vous ne comprenez pas, demandez de l'aide. Mais toujours dans le dialogue. Parce que ce fils ou cette fille a droit à une famille. Et sa famille qui est-elle? Ne le chassez pas de la famille. C'est un défi sérieux fait à la paternité et à la maternité.»

bref le pape recommande aux parents de faire appel à l'aide d'un psychiatre en cas de difficulté de communication entre parents et leurs enfants homosexuels.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 11:06

La petite voix a écrit:


Travaillant dans un hôpital de jour pour enfants (service psychiatrique), je ne peux qu'approuver les propos du pape.
Y'a rien de discriminatoire à vouloir aider des enfants qui ont des problèmes identitaires, puisqu'on ne peut pas parler d'homosexualité chez l'enfant, mais d'enfants qui sont perturbés, et s'identifient au sexe opposé. Se sont des troubles de l'identité sexuel.

Les associations LGBT qui crient à l'homophobie ne connaissent rien aux troubles identitaires et sont complètement à côté de la plaque.

Par contre cela montre une chose, que la psychiatrie est toujours mal perçu. La psychiatrie ce n'est pas le zoo, des gens y sont soignés, et ils ont le droit à la dignité malgré leur maladie ou trouble.



[Etant en profond désaccord avec les propos postés ici, et puisqu'il y a eu un rapport de plainte, je les supprime : MFL]
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 11:21

encelade a écrit:
mais pas pour rentrer dans la "normalité hétéro"!


Si la normalité serait homo, il y en a une gang qui ne serait pas ici en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 11:28

samuel777444 a écrit:
encelade a écrit:
mais pas pour rentrer dans la "normalité hétéro"!


Si la normalité serait homo, il y en a une gang qui ne serait pas ici en ce moment. fourirel

La normalité dans la nature se représente ainsi....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les marges sont dans la normalité... elles en font partie:

Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 11:37

Si ce que tu appelles les marges (cad tout le reste) sont une normalité, il n'y a plus de normalité ou que des normalités. Or c'est faux. De toute façon en tout respect, pas besoin de graphisme pour comprendre que 2 hommes ne font pas d'enfants et ne sont pas fait pour  etre ensemble.


Dernière édition par samuel777444 le Mar 28 Aoû 2018, 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 11:49

Phoutoufoot a écrit:
27.08.2018

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

votre avis sur le sujet ?

Tout dépend de ce qu'on entend par recommander la psychiatrie. Si c'est pour aider l'enfant à y voir clair, oui, pourquoi pas.

Mais s'il s'agit de traiter un enfant qui se trouverait attiré par un autre du même sexe comme étant un enfant malade, non, je ne suis pas d'accord.

Finalement, ces questions de genre sont quelque part curieuses. Mon père a des photos de lui avec soeur et les deux sont habillés en fille. A l'époque, fin des années 30, la différenciation se faisait nettement plus tard qu'aujourd'hui.

Je sais bien que pour certains, il est impensable qu'une personne de tel sexe se sente en réalité comme personne de l'autre sexe. Et pourtant, c’est une réalité qui n'a strictement rien à voir avec d'éventuelles mani.pulations de certains lobbies.

Une chose est de permettre à l'enfant de se découvrir, une autre serait de lui imposer qu'il doit changer de sexe pour correspondre à ce qui serait une nouvelle norme...
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 12:16

Voilà le problème.
Ca n'existe pas "des enfants à tendances homosexuelles".

Le pape a dit mot pour mot: «Il y a toujours eu des homosexuels et des personnes avec des tendances homosexuelles. Toujours. Les sociologues disent - je ne sais pas si c'est vrai - que lors de périodes de changement d'époque, certains phénomènes sociaux et éthiques croissent dont celui-là. C'est une opinion de certains sociologues. Mais la question est claire: qu'est-ce que je dirais à un papa qui verrait que son fils ou sa fille a cette tendance? Je lui dirais premièrement de prier, ne pas condamner, de dialoguer, de comprendre, de donner une place au fils ou à la fille, de donner une place pour qu'il s'exprime. Et puis, je regarderais à quel âge se manifeste cette inquiétude de son fils? C'est important. Quand cela se manifeste dès l'enfance, il y a alors beaucoup de choses à faire par la psychiatrie pour voir comment les choses se présentent. La situation est différente quand cela se manifeste après vingt ans. Mais je ne dirai jamais que le silence est un remède. Ignorer son fils ou sa fille qui a des tendances homosexuelles est un défaut de paternité ou de maternité. Tu es mon fils. Tu es ma fille. Comme tu es. Je suis ton père ou ta mère: parlons! Et si vous, père et mère, vous ne comprenez pas, demandez de l'aide. Mais toujours dans le dialogue. Parce que ce fils ou cette fille a droit à une famille. Et sa famille qui est-elle? Ne le chassez pas de la famille. C'est un défi sérieux fait à la paternité et à la maternité.»


Le pape dit clairement que si un fils ou une fille a une tendance homosexuelle dès l'enfance il faut que l'enfant soit l'objet d'une consultation psychiatrique.


Mais c'est une aberration parce qu'aucun enfant n'a de tendance homosexuelle puisqu'aucun enfant n'imagine avoir un rapport homosexuel, l'enfant peut avoir de l'affection pour un garçon ou une fille de même sexe mais ne pense pas à un rapport sexuel c'est une abomination de dire ça.


Mais comme il faut bien expliquer qu'un prêtre pédophile puisse, malgré qu'il soit "un homme de Dieu" avoir le pire des penchants imaginables, il faut qu'il soit "au moins fou ce prêtre" et cette folie elle est consécutive à un manque de soin dès l'enfance où, toujours d'après le pape, l'enfant déjà a des envies homosexuelles, et alors que le prêtre pédophile serait, toujours d'après le pape, un enfant qui a grandi avec une maladie mentale, le pape veut dire que le pédophile est aussi victime d'un enfant malade mentalement qui aurait pu l'inciter au geste pédophile.


Dites vous qu'il n'y a rien qui ne soit dit au hasard, l'église aujourd'hui est secouée par un terrible raz de marée, il faut pouvoir la disculper et la disculper passe par victimiser les prêtres pédophiles et victimiser les enfants victimes qui eux aussi auraient des tendances homosexuelles, une pratique inavouable d'un homme tel que le pape qui est en train de s'enliser dans le péché au lieu de dire clairement qu'il y a une faille dans son système qui est dû à la conséquence d'une attitude controversée des comportements au sein de l'église qui a conduit à la perversité sous toutes ses formes.


Dernière édition par Aquilas** le Mar 28 Aoû 2018, 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 12:25

OlivierV a écrit:

Une chose est de permettre à l'enfant de se découvrir, une autre serait de lui imposer qu'il doit changer de sexe pour correspondre à ce qui serait une nouvelle norme...


Mais c'est du grand n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 12:47

samuel777444 a écrit:
Si ce que tu appelles les marges (cad tout le reste) sont une normalité, il n'y a plus de normalité ou que des normalités. Or c'est faux.
pourtant c'est ainsi que dieu a crée la nature........... avec des régularités et des marges....

Il suffit de regarder et d'accepter de le voir.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 13:19

*Encelade* a écrit:
samuel777444 a écrit:
Si ce que tu appelles les marges (cad tout le reste) sont une normalité, il n'y a plus de normalité ou que des normalités. Or c'est faux.
pourtant c'est ainsi que dieu a crée la nature........... avec des régularités et des marges....

Il suffit de regarder et d'accepter de le voir.
Mais détrompe toi, je vois bien qu'il y a des régularités et des irrégularités.
Celle qui ne regarde et n'accepte pas est peut-etre celle qui dit par rhétorique que les irrégularités sont des régularités.

ps; Et puisque tu parle de Dieu et bien mon Dieu parfait a crée une création a son image parfaite, mais la chute fut brutale, ainsi ce que l'on voit est bien loin d'etre parfait.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 13:57

samuel777444 a écrit:
*Encelade* a écrit:

pourtant c'est ainsi que dieu a crée la nature........... avec des régularités et des marges....

Il suffit de regarder et d'accepter de le voir.
Mais détrompe toi, je vois bien qu'il y a des régularités et des irrégularités.
Celle qui ne regarde et n'accepte pas est peut-etre celle qui dit par rhétorique que les irrégularités sont des régularités.

ps; Et puisque tu parle de Dieu et bien mon Dieu parfait a crée une création a son image parfaite, mais la chute fut brutale, ainsi ce que l'on voit est bien loin d'etre parfait.
Il a crée un truc parfait mais pas parfait. ouais.

Les irrégularités font partie de ce qui existe et donc sont normales.

La taille des gens exprimée sur une courbe de gauss aura la même forme... est ce que ceux qui font parti des plus petits ou des plus grands sont anormaux? Non ils sont des composantes de la norme...
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 14:34

Par ailleurs pour recoller au thème... j'y pense.

La petite voix qui travaille en psychiatrie, ne doit pas ignorer que le CIM ou DSM ne comporte plus le diagnostic d'homosexualité et que donc ce n'est pas une maladie psychiatrique.

Le pape souhaite que la psychiatrie soigne ce qu'elle ne considère pas comme une maladie. Effectivement, la psychiatrie n'est pas un zoo.

Seul les difficultés dans le vécu face à la société ou ses valeurs, sont reconnues et éventuellement traitées.

A moins que le pape encourage les coming out et mieux s'assumer face au regard des autres... je pense qu'il y a un bémol.

Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 14:43

salut tout le monde

quelle différence y a t il entre psychiatrie et psychanalyse
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 14:50

marcel1990 a écrit:
salut tout le monde

quelle différence y a t il entre psychiatrie et psychanalyse

La psychiatrie traite maladie mentale, la psychanalyse c'est une forme de traitement pour aider les patients à comprendre l'origine de leur problème mentale.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 14:52

*Encelade* a écrit:
samuel777444 a écrit:

Mais détrompe toi, je vois bien qu'il y a des régularités et des irrégularités.
Celle qui ne regarde et n'accepte pas est peut-etre celle qui dit par rhétorique que les irrégularités sont des régularités.

ps; Et puisque tu parle de Dieu et bien mon Dieu parfait a crée une création a son image parfaite, mais la chute fut brutale, ainsi ce que l'on voit est bien loin d'etre parfait.
Les irrégularités font partie de ce qui existe et donc sont normales.
Donc faisons de la pédophilie une norme, puisqu'elle existe.. Ta rhétorique ne vole pas haut.


Dernière édition par samuel777444 le Mar 28 Aoû 2018, 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 14:53

Oui la psychanalyse est une forme de thérapie... la plus ancienne. Depuis, il y en a d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 14:58

*Encelade* a écrit:
Oui la psychanalyse est une forme de thérapie... la plus ancienne. Depuis, il y en a d'autres.
et c'est quoi la psychiatrie
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 14:58

samuel777444 a écrit:
*Encelade* a écrit:

Les irrégularités font partie de ce qui existe et donc sont normales.


Donc faisons de la pédophilie une norme.., yeah! Rolling Eyes
La notion de consentement éclairé qui disparait à nouveau...........

soyons clair:
soit on évoque la "nature" et la norme.
soit on évoque l'éthique et donc la loi.

Si on argumente sur un plan on argumente pas sur l'autre.

Si tu veux comparer pédophilie et homosexualité, choisis le plan sur lequel tu argumentes.

La pédophilie est avant tout un problème d'éthique.
L'homosexualité était elle un problème d'éthique?
Si oui en quoi? trouve des arguments qui n'évoquent pas une loi naturelle.

Car la nature n'est pas éthique, donc elle ne peut servir d'étalon.
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:00

La petite voix a écrit:
marcel1990 a écrit:
salut tout le monde

quelle différence y a t il entre psychiatrie et psychanalyse

La psychiatrie traite maladie mentale, la psychanalyse c'est une forme de traitement pour aider les patients à comprendre l'origine de leur problème mentale.
ne penses tu pas que ces enfants qui ont tendance à être homo doivent passer par la psychanalyse et non la psychiatrie
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:03

marcel1990 a écrit:
*Encelade* a écrit:
Oui la psychanalyse est une forme de thérapie... la plus ancienne. Depuis, il y en a d'autres.
et c'est quoi la psychiatrie
Petite voix te l'a dit.

C'est le traitement de la maladie mentale, de la souffrance psychique... c'est pratiqué par des médecins, qui prescrivent pour cela diverses thérapies... des médicaments et/ou les thérapies psychanalytique, cognitiviste, comportementales et j'en passe....
les thérapeutes ne sont pas nécessairement medecins, ils peuvent être psychologue.

pour etre psychanalyste il faut avoir soi même "finit son analyse": avoir fait une psychanalyse avec un psychanalyste pendant de nombreuses années... le 1er de la chaine étant Freud.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:05

Il ne peut pas y avoir "de soins psychiatriques" parce qu'il faut soigner les parents qui eux sont des malades psychiatriques et ces parents sont des psychiatres aussi donc comment des malades peuvent ils soigner des malades ?

Non en fait j'exagère un peu mais je voulais déjà dire que les enfants il faut les laisser tranquilles et surtout ne pas les exposer à entendre des faits comme nous entendons à la télévision que l'homosexualité est un choix et liberté et encouragement de vie dans un amour qui, même s'il n'entre pas dans la norme, est toutefois toujours de l'amour car l'enfant qui entend bien entendu se dira que si les adultes disent cela c'est que c'est vrai.

Donc dès que l'enfant vers 9 ans par exemple préfèrera à l'école jouer à la marelle avec les filles plutôt qu'aux voitures avec les garçons, et puisqu'il a entendu que l'homosexualité est née à partir de préférences de jeux ou d'habillement ou de pratiques comme se maquiller ou mettre du vernis sur les ongles, il se dira "voilà moi j'en fais partie et donc j'ai une tendance vers le même genre que moi donc je suis normal puisque les adultes ont dit qu'on peut aimer qui que ce soit".

Sauf que vous avez été peut être en étant petits "des garçons manqués" pour les filles et pour les garçons "des sensibles qui pleurent comme les filles" et un tant soit peu votre physique s'adapte, pour les filles allez une pilosité engagée, une démarche masculine mais que vous tenez de vos gênes et non pas de votre choix personnel, vous vous seriez dit "ah mais je suis une homosexuelle en devenir" ? Non vous vous êtes dit, c'est ma nature, je suis plutôt dans mes gestes pas très féminine parce que je n'aime pas c'est tout.

Aujourd'hui la petite fille qui aime jouer au foot, elle entend partout que des enfants ont subi des injections d'hormone et sont en voie de changer de sexe, et elle se dit moi aussi, alors qu'avant elle aurait été une bonne maman mariée à un homme qui aime jouer au foot.


Est ce que vous mesurez le poids de l'erreur d'appréciation que vous faites ?

Le pape ne mesure pas cette erreur d'appréciation ? C'est bizarre…

Les parents trouvent normal l'homosexualité donc comment peuvent ils soigner des enfants si eux disent qu'il n'y a pas de maladie ? Et puis l'enfant n'est pas malade, donc ils ont raison les parents, mais les parents, ce sont eux qui ont fait naitre le trouble puisqu'ils disent "mon fils tu aimes t'habiller en fille, discutons, je pense que tu vas surement aimer les garçons quand tu es grand" ?? Mais ça va pas la tête ?


Soignez les parents les enfants n'ont pas besoin.

C'est le contraire qu'il faut faire.
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:08

*Encelade* a écrit:
marcel1990 a écrit:

et c'est quoi la psychiatrie
Petite voix te l'a dit.

C'est le traitement de la maladie mentale, de la souffrance psychique... c'est pratiqué par des médecins, qui prescrivent pour cela diverses thérapies... des médicaments et/ou les thérapies psychanalytique, cognitiviste, comportementales et j'en passe....
les thérapeutes ne sont pas nécessairement medecins, ils peuvent être psychologue.

pour etre psychanalyste il faut avoir soi même "finit son analyse": avoir fait une psychanalyse avec un psychanalyste pendant de nombreuses années... le 1er de la chaine étant Freud.
la psychanalyse c'est la chirurgie de l’âme
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:16

marcel1990 a écrit:

ne penses tu pas que ces enfants qui ont tendance à être homo doivent passer par la psychanalyse et non la psychiatrie

Ça veut dire quoi "tendance à être homo"?
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:20

La petite voix a écrit:
marcel1990 a écrit:

ne penses tu pas que ces enfants qui ont tendance à être homo doivent passer par la psychanalyse et non la psychiatrie

Ça veut dire quoi "tendance à être homo"?
que si on fait rien ces enfants finissent par devenir homo...ces enfants ne sont pas des malades mentaux
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:27

*Encelade* a écrit:
samuel777444 a écrit:



Donc faisons de la pédophilie une norme.., yeah! Rolling Eyes
La notion de consentement éclairé qui disparait à nouveau...........

soyons clair:
soit on évoque la "nature" et la norme.
soit on évoque l'éthique et donc la loi.

Si on argumente sur un plan on argumente pas sur l'autre.


C'est bien toi qui argumentais d'un plan tout naturelle ''cela existe donc fait partie de la normativité'';

quote a écrit:
Les irrégularités font partie de ce qui existe et donc sont normales.

C'est bien toi qui a fait cela et qui se mord maintenant la queue en évoquant l'éthique.


Dernière édition par samuel777444 le Mar 28 Aoû 2018, 15:33, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:28

Aquilas** a écrit:
Il ne peut pas y avoir "de soins psychiatriques" parce qu'il faut soigner les parents qui eux sont des malades psychiatriques et ces parents sont des psychiatres aussi donc comment des malades peuvent ils soigner des malades ?

Non en fait j'exagère un peu mais je voulais déjà dire que les enfants il faut les laisser tranquilles et surtout ne pas les exposer à entendre des faits comme nous entendons à la télévision que l'homosexualité est un choix et liberté et encouragement de vie dans un amour qui, même s'il n'entre pas dans la norme, est toutefois toujours de l'amour car l'enfant qui entend bien entendu se dira que si les adultes disent cela c'est que c'est vrai.

Donc dès que l'enfant vers 9 ans par exemple préfèrera à l'école jouer à la marelle avec les filles plutôt qu'aux voitures avec les garçons, et puisqu'il a entendu que l'homosexualité est née à partir de préférences de jeux ou d'habillement ou de pratiques comme se maquiller ou mettre du vernis sur les ongles, il se dira "voilà moi j'en fais partie et donc j'ai une tendance vers le même genre que moi donc je suis normal puisque les adultes ont dit qu'on peut aimer qui que ce soit".

Sauf que vous avez été peut être en étant petits "des garçons manqués" pour les filles et pour les garçons "des sensibles qui pleurent comme les filles" et un tant soit peu votre physique s'adapte, pour les filles allez une pilosité engagée, une démarche masculine mais que vous tenez de vos gênes et non pas de votre choix personnel, vous vous seriez dit "ah mais je suis une homosexuelle en devenir" ? Non vous vous êtes dit, c'est ma nature, je suis plutôt dans mes gestes pas très féminine parce que je n'aime pas c'est tout.

Aujourd'hui la petite fille qui aime jouer au foot, elle entend partout que des enfants ont subi des injections d'hormone et sont en voie de changer de sexe, et elle se dit moi aussi, alors qu'avant elle aurait été une bonne maman mariée à un homme qui aime jouer au foot.


Est ce que vous mesurez le poids de l'erreur d'appréciation que vous faites ?

Le pape ne mesure pas cette erreur d'appréciation ? C'est bizarre…

Les parents trouvent normal l'homosexualité donc comment peuvent ils soigner des enfants si eux disent qu'il n'y a pas de maladie ? Et puis l'enfant n'est pas malade, donc ils ont raison les parents, mais les parents, ce sont eux qui ont fait naitre le trouble puisqu'ils disent "mon fils tu aimes t'habiller en fille, discutons, je pense que tu vas surement aimer les garçons quand tu es grand" ?? Mais ça va pas la tête ?


Soignez les parents les enfants n'ont pas besoin.

C'est le contraire qu'il faut faire.

C'est interessant ce que tu dis, sauf que quelques fois, le problème identitaire vient du fait que l'enfant n'a pas connu son père ou sous un aspect négatif. Je parle pour les garçons, parce qu'ils s'agit surtout de garçons. La quasi totalité d'enfants ayant des troubles du comportement sont des garçons.
Donc les parents sont responsables, oui dans une certaine mesure, mais il y a des événements dramatiques traumatisants qui déclenchent les troubles.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:38

samuel777444 a écrit:
*Encelade* a écrit:

La notion de consentement éclairé qui disparait à nouveau...........

soyons clair:
soit on évoque la "nature" et la norme.
soit on évoque l'éthique et donc la loi.

Si on argumente sur un plan on argumente pas sur l'autre.


C'est bien toi qui argumentais d'un plan tout naturelle ''cela existe (en marge) donc fait partie de la normativité'', c'est bien toi qui a fait cela et qui se mord maintenant la queue en évoquant l'éthique.

ta logique ta logique...;


si tu dis que l'homosexualité doit être réprimée ou que sais je... tu utilises certains arguments... et tu as évoqué une normalité biologique... donc j'ai embrayé sur la nature... car c'est fallacieux de dire qu'ils ne font pas partis de la nature.

Ensuite tu pars sur la pédophilie. Que l'attirance sexuelle pour les enfants existe dans la nature et soit un comportement à la marge, n'implique pas qu'il soit "bien" ou acceptable.

c'est toi qui met la notion de bien et mal dans la nature, pas moi.

C'est pas par le fait qu'une chose soit naturelle ou pas que l'on la juge acceptable ou pas.

Pour savoir si c'est acceptable, on argumente en éthique. et donc je te propose d'argumenter en éthique sur l'homosexualité.


(j'ai posté un lien plus haut "la nature est elle bien faite".... c'est la 1ere chose qui y est dite... donc non depuis le début, je sais très bien sur quel plan j'argumente)
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:43

marcel1990 a écrit:

que si on fait rien ces enfants finissent par devenir homo...ces enfants ne sont pas des malades mentaux

La prise en charge des enfants c'est justement pour éviter que l'enfant ne bascule dans la maladie mentale. C'est en prévention.
Il a des troubles qui sont du à la "physiologie", des choses qui se passent dans le cerveau, qui n'ont rien à voir avec un problème éducatif.
Mais je crois que des enfants n'ont pas besoin d'aller en psychiatrie mais simplement d'attention, que l'on s'occupe d'eux, d'avoir des règles et un cadre. Mais comme les parents sont de plus en plus négligeant, des enfants se retrouvent en psy.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:45

*Encelade* a écrit:
samuel777444 a écrit:



C'est bien toi qui argumentais d'un plan tout naturelle ''cela existe (en marge) donc fait partie de la normativité'', c'est bien toi qui a fait cela et qui se mord maintenant la queue en évoquant l'éthique.

ta logique ta logique...;


si tu dis que l'homosexualité doit être réprimée ou que sais je... tu utilises certains arguments... et tu as évoqué une normalité biologique... donc j'ai embrayé sur la nature... car c'est fallacieux de dire qu'ils ne font pas partis de la nature.

Ensuite tu pars sur la pédophilie. Que l'attirance sexuelle pour les enfants existe dans la nature et soit un comportement à la marge, n'implique pas qu'il soit "bien" ou acceptable.

c'est toi qui met la notion de bien et mal dans la nature, pas moi.

C'est pas par le fait qu'une chose soit naturelle ou pas que l'on la juge acceptable ou pas.
Tu ferais bien de relire.

J'ai simplement dit que l'homosexualité n'est pas une norme au meme titre que l'hétérosexualité, ce que tu as bien vite fait de nier d'un point de vue strictement naturel, et je t'ai donc répondu d'un point de vue strictement naturel en énonçant la pédophilie (qui d'ailleurs existe chez les animaux), je n'ai apporté en cela aucune notion de bien et mal sur la table, et ensuite que ton argumentaire tombe a l'eau tu sautes bien vite sur le plan de l'éthique en m'accusant de faire ce que je n'ai pas fait mais que tu as fait.

Oui, ta rhétorique ici ne vole pas haut.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:50

La petite voix a écrit:
Mais comme les parents sont de plus en plus négligeant, des enfants se retrouvent en psy.
tu as des sources qui montrent une dégradation?

Il est beaucoup évoqué les écrans, et donc la diminution des interactions de personnes à personnes...


sinon il me semble que les parents sont beaucoup plus protecteurs qu'avant au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:52

samuel777444 a écrit:

J'ai simplement dit que l'homosexualité n'est pas une norme au meme titre que l'hétérosexualité, ce que tu as bien vite fait de nier d'un point de vue strictement naturel, et je t'ai donc répondu d'un point de vue strictement naturel en énonçant la pédophilie (qui d'ailleurs existe chez les animaux), je n'ai apporté en cela aucune notion de bien et mal sur la table, et ensuite que ton argumentaire tombe a l'eau tu sautes bien vite sur le plan de l'éthique en m'accusant de faire ce que je n'ai pas fait mais que tu as fait.

Oui, ta rhétorique ici ne vole pas haut.

la phrase en gras...

j'ai compris que tu évoquais une norme naturelle... donc méa culpa apparemment tu évoquais une norme éthique.

donc en quoi ce n'est pas une norme éthique?
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 15:57

En hôpital de jour, les enfants sont pris en charge la journée ou la demi-journée, toute la semaine ou ponctuellement, par des éducateurs et de infirmiers spécialiste psychatrie. On leur apprend à dépasser leur peur, maîtriser les colères, contenir leur joie, et à vivre en collectivité au travers d'atelier.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilas**

Aquilas**


Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... EmptyMar 28 Aoû 2018, 16:00

La petite voix a écrit:
Aquilas** a écrit:
Il ne peut pas y avoir "de soins psychiatriques" parce qu'il faut soigner les parents qui eux sont des malades psychiatriques et ces parents sont des psychiatres aussi donc comment des malades peuvent ils soigner des malades ?

Non en fait j'exagère un peu mais je voulais déjà dire que les enfants il faut les laisser tranquilles et surtout ne pas les exposer à entendre des faits comme nous entendons à la télévision que l'homosexualité est un choix et liberté et encouragement de vie dans un amour qui, même s'il n'entre pas dans la norme, est toutefois toujours de l'amour car l'enfant qui entend bien entendu se dira que si les adultes disent cela c'est que c'est vrai.

Donc dès que l'enfant vers 9 ans par exemple préfèrera à l'école jouer à la marelle avec les filles plutôt qu'aux voitures avec les garçons, et puisqu'il a entendu que l'homosexualité est née à partir de préférences de jeux ou d'habillement ou de pratiques comme se maquiller ou mettre du vernis sur les ongles, il se dira "voilà moi j'en fais partie et donc j'ai une tendance vers le même genre que moi donc je suis normal puisque les adultes ont dit qu'on peut aimer qui que ce soit".

Sauf que vous avez été peut être en étant petits "des garçons manqués" pour les filles et pour les garçons "des sensibles qui pleurent comme les filles" et un tant soit peu votre physique s'adapte, pour les filles allez une pilosité engagée, une démarche masculine mais que vous tenez de vos gênes et non pas de votre choix personnel, vous vous seriez dit "ah mais je suis une homosexuelle en devenir" ? Non vous vous êtes dit, c'est ma nature, je suis plutôt dans mes gestes pas très féminine parce que je n'aime pas c'est tout.

Aujourd'hui la petite fille qui aime jouer au foot, elle entend partout que des enfants ont subi des injections d'hormone et sont en voie de changer de sexe, et elle se dit moi aussi, alors qu'avant elle aurait été une bonne maman mariée à un homme qui aime jouer au foot.


Est ce que vous mesurez le poids de l'erreur d'appréciation que vous faites ?

Le pape ne mesure pas cette erreur d'appréciation ? C'est bizarre…

Les parents trouvent normal l'homosexualité donc comment peuvent ils soigner des enfants si eux disent qu'il n'y a pas de maladie ? Et puis l'enfant n'est pas malade, donc ils ont raison les parents, mais les parents, ce sont eux qui ont fait naitre le trouble puisqu'ils disent "mon fils tu aimes t'habiller en fille, discutons, je pense que tu vas surement aimer les garçons quand tu es grand" ?? Mais ça va pas la tête ?


Soignez les parents les enfants n'ont pas besoin.

C'est le contraire qu'il faut faire.

C'est interessant ce que tu dis, sauf que quelques fois, le problème identitaire vient du fait que l'enfant n'a pas connu son père ou sous un aspect négatif. Je parle pour les garçons, parce qu'ils s'agit surtout de garçons. La quasi totalité d'enfants ayant des troubles du comportement sont des garçons.
Donc les parents sont responsables, oui dans une certaine mesure, mais il y a des événements dramatiques traumatisants qui déclenchent les troubles.

Il faut se mettre en situation pour comprendre comment un garçon peut franchir la barrière de l'hétérosexualité pour passer à l'homosexualité.

Nous avons déjà sur la table des éléments que nous connaissons et qui sont primordiaux pour l'analyse déjà et surtout pour le soin, si toutefois nous devrions pratiquer "un soin".


Déjà mettons de côté tous les enfants en dessous de l'âge de la puberté, s'ils sont appelés à se comporter comme des garçons alors qu'ils sont des filles, c'est parce que cela tient de leur nature, et idem pour les garçons à la sensibilité exacerbée qui n'aimeront pas la violence des jeux virils comme les courses poursuites ou le sport en général, cela tient de leur nature aussi, mais ce n'est pas pour autant que la fille soit une homosexuelle en devenir ni le garçon, cela tient à leurs gênes car à un physique charpenté pour la fille cela tient de son père ou sa mère ou les deux, et à un physique frêle de la même manière cela tient aux parents et souvent les garçons frêles, de peur de se faire mal parce qu'ils savent leur fragilité d'ossature, ils se mettent de côté, ils sont plutôt prévoyants que casse coups parce qu'ils sont assez intelligents pour ne pas prendre des coups qui pourraient leur faire très mal. Ils s'orientent donc vers les passions plus calmes, la musique la lecture etc.… mais ce n'est pas pour cela qu'ils sont homosexuels en devenir.

La puberté est un cap, le corps se développe et la libido aussi, donc un cap difficile et avoir une petite expérience de curiosité sexuelle entre deux filles ou deux garçons est un jeu, et non pas une orientation, car beaucoup l'ont eue et n'osent pas le dire de honte, mais l'ont pratiqué juste comme cela, comme toucher de fille à fille des seins ou même le sexe, le fameux "touche pipi" entre même sexe, "juste pour voir" parce que l'enfant ne connait pas le mal, il est curieux c'est tout.

Donc ce passage est encore anodin, la puberté est la découverte.

L'adolescence est un stade critique par contre, 16 17 ans, c'est là où les parents doivent veiller, parce que le garçon frêle orienté vers l'étude va se fermer de la socialisation parce que puisqu'il ne participe en rien aux jeux des garçons aux allures viriles, il va se mettre à l'écart et les autres garçons vont avoir une image de lui d'intello ou encore plus d'homosexuel, car la société admet la virilité pour les hommes et lorsque l'homme à cause de ses gênes est conduit à montrer de la faiblesse corporelle, il va s'auto suggérer qu'il est un homosexuel alors que c'est faux.

Mais il n'y a pas que le garçon frêle, il y a aussi le garçon qui subit la méchanceté de sa mère et laquelle il associera à toutes les femmes dont il veut se tenir éloignés puisqu'elles marquent les esprits de ce garçon violenté par une mère agressive méchante, donc il y a de l'analyse freudienne à développer toujours pour les garçons entre 16 et 17 ans mais si le garçon met le doigt sur cet handicap, il peut contourner sa répulsion des femmes puisque justement il aura compris que sa mère est un cas isolé.


Donc la psychiatrie ou psychologie aux alentours de 16 17 ans d'accord sur alerte des parents qui décèlent des signes alarmants et il y a toujours possibilité de détourner l'adolescent de quelque orientation sexuelle dont il a cru être attiré alors qu'il n'en est rien.

Ce qui est déclencheur aussi ce sont les boites à 16 et 17 ans ou l'adolescent malléable va sentir qu'il sort du lot s'il montre de la féminité, il sent les regards qui se dirigent vers lui et sera le centre de tous les intérêts, donc il cultivera une ambiguité androgynique et pour ne pas passer pour un [……], s'essaiera avec des garçons qui ont fait comme lui jusqu'à tomber dans le piège jusqu'à croire qu'il n'aime pas les filles mais c'est faux.


Donc pour revenir à ce que tu as dit, si dans une famille  il n'y a pas de père afin que l'enfant s'identifie, ce n'est pas dramatique en soi, il faut que le tuteur veille à ses aspirations, ses fréquentations, ses changements de comportement et l'amène consulter pour sortir de la pénible phase d'adolescence qui est le seuil critique.


Mais des adultes aujourd'hui nous le savons au bout de 30 ans de mariage quittent leur femme pour être avec un homme.


Il s'agit de fantasmes un peu beaucoup pervers je ne mâche pas les mots mais c'est vrai car il y a des hommes qui ont une libido flemmarde et pour la mettre en branle ils ont envie de fantasme où les tabous sont franchis. Une femme ou sa femme ne le fait plus .... rêver, une autre femme il a essayé ou pas mais toujours rien, l'appel de l'acte controversé lui lui donne le piquant qu'il attendait, et il n'y a plus de limite puisque toujours il sera dans une situation de transgression donc toujours excité par le fantasme toujours vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le pape recommande la psychiatrie... Empty
MessageSujet: Re: Le pape recommande la psychiatrie...   Le pape recommande la psychiatrie... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pape recommande la psychiatrie...
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: