Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
-33%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur le Xiaomi Mi Note 10 Lite 64 Go (violet)
255 € 379 €
Voir le deal
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile – 5 couleurs dispo
72 € 120 €
Voir le deal

 

 La palestine : son passé, son devenir ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
BERNARD

BERNARD


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyJeu 27 Jan 2011, 08:09

Rappel du premier message :

La terre est À Dieu donc à tout le monde.
La Palestine, nom donnée avant 1948 d'un pays peuplé de musulmans et de juifs sous domination anglaise.
Musulmans et juifs étaient la main dans la main pour luter contre cette domination.
On ne parlé que des "Palestiniens"

1er: Pourquoi le refus Arabe de la création de l'Etat d'Israël?
2em: en 1948 qui à commencé à attaquer Israël?
3em: Pourquoi des musulmans ont mis dans leur charte la destruction d'Israël ?
4em: Pourquoi Israël se conduit-il avec une telle brutalité envers les palestiniens?
5em Pour qui se prend Israël, pour un peuple fier ou un peuple vaniteux?
6em: En 2011 pourquoi un tel blocus économique envers un état souverain "la Palestine" ?
7em: À qui la faute de cette situation?
8em: La volonté de détruire Israël est-elle une constante que l'on doit maintenir?
9em: La volonté de bloquer les territoires palestiniens est-elle aussi une constante qu'il faut maintenir?
10em: Y a t il dans les deux camps des hommes et des femmes père et mère de famille qui aurait l'intelligence de montrer que cette situation ne peut pas perdurer?
11em: Pourquoi dans les deux camps on tue ceux qui veulent la Paix
12: A qui profite le conflit ? Aux actionnaires de toute religions qui ont des actions chez les marchands de canons.

13em: Musulmans, Juifs, Chrétiens ont-il la volonté de faire la Paix en remettent la confiance mutuelle au goût du jour?

14em: Que faisons-nous à titre individuel dans nos pays respectifs pour que les palestiniens vivent en paix avec leur voisin?
15em: Israël acceptera-il un jour de prendre conscience qu'il n'est pas le seul peuple du monde à avoir raison et a se montrer arrogant envers les autres peuples?
16em : Les musulmans ont-ils la réelle volonté de supprimer de leur slogan la destruction des peuples qui ne sont pas musulmans en particulier Israël

Voila pas mal de questions qui peuvent entraîner un débat que je souhaite sérieux, non agressif, respectueux, et fraternel.

Note: On peut débattre de se sujet sans nous traiter de sioniste ou d'intégristes.
Oublions un instant nos intérêts personnel et regardons ensemble ou en est la dignité humaine dans cette situation ?
Il n'y a pas de terre qui soit propriété privée d'un seule peuple ou d'une seule religion.

Que ceux qui disent que la situation des musulmans dans les pays occidentaux n'est pas parfaite je le conçois, mais on ne parque pas les musulmans dans des ghettos de force en les privant de toutes relations extérieurs.
...........................................................??????????????????????????????
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur



La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMar 01 Nov 2011, 16:55

Enfin une bonne nouvelle >>> un premier pas vers l'indépendance !



Je cite :

Les Palestiniens ont enregistré lundi 31 octobre à Paris une victoire diplomatique aussi symbolique que significative sur la voie de la reconnaissance de leur Etat, en obtenant le statut de membre à part entière de l'Unesco, l'une des principales agences de l'ONU. « La Conférence générale (qui réunit l'ensemble des Etats membres) décide de l'admission de la Palestine comme membre de l'Unesco », dit la résolution adoptée par 107 voix pour (dont la France ), 52 abstentions et 14 voix contre, parmi les pays présents lundi au siège de l'Unesco à Paris.

« L'entrée de la Palestine porte le nombre d'Etats membres de l'Unesco à 195 », a déclaré l'organisation dans un communiqué.

La quasi-totalité des pays arabes, africains et latino-américains se sont prononcés pour l'adhésion des Palestiniens, de même que la France qui avait pourtant émis de sérieuses réserves ces derniers jours sur la démarche palestinienne. « L'Unesco, ce n'est ni le lieu ni le moment. Tout doit se passer à New York », jugeait encore vendredi 28 octobre le ministère français des affaires étrangères.

Mais « aujourd'hui la question qui était posée était de savoir si la communauté internationale répondait oui ou non à la demande d'adhésion de la Palestine à l'Unesco, a fait valoir le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Bernard Valero. A partir du moment où elle l'est, il nous faut prendre nos responsabilités et répondre sur le fond. Et sur le fond, la France dit oui, la Palestine a le droit de devenir membre de l'Unesco, cette organisation dont la vocation est d'oeuvrer à la généralisation d'une culture de la paix au sein de la communauté internationale ».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Premier pas vers une reconnaissance à l'Onu ?


Car beaucoup d'Occidentaux estimaient que la candidature à l'Unesco ne pouvait précéder l'aboutissement de la démarche entreprise par les Palestiniens auprès de l'ONU à New York. Le président palestinien Mahmoud Abbas avait solennellement demandé le 23 septembre à l'ONU de reconnaître l'Etat palestinien. Cette demande doit être examinée le 11 novembre par le Conseil de sécurité, où elle pourrait être frappée d'un veto américain.

« Nous pensons que c'est contreproductif. C'est une mesure prématurée », a répété lundi 31 octobre devant la Conférence générale de l'Unesco la sous-secrétaire américaine à l'éducation, Martha Kanter. Les Etats-Unis, l'Allemagne et le Canada ont voté contre, tandis que parmi les Européens, l'Italie et le Royaume Uni se sont abstenus.

Pour Israël, l'adhésion de la Palestine à l'Unesco éloigne tout accord de paix. Les pays qui, comme la France, ont soutenu la demande d'adhésion de la Palestine à l'Unesco, verront leur influence sur Israël s'affaiblir, a affirmé l'ambassadeur israélien auprès de l'Unesco, Nimrod Barkan.

« Ce vote permettra d'effacer une infime partie de l'injustice faite au peuple palestinien », a déclaré devant la Conférence générale le ministre des affaires étrangères de l'Autorité palestinienne, Riyad al-Malki. Il a assuré que la demande palestinienne était déconnectée de ses démarches à l'ONU à New York et précisé que les Palestiniens avaient besoin de l'aide de l'Unesco pour protéger leur patrimoine historique et culturel.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vers une réduction considérable des budgets


Cette admission palestinienne embarrasse particulièrement les Américains, qu'elle place dans une position délicate vis-à-vis de l'Unesco. La pleine adhésion des Palestiniens, qui bénéficiaient jusqu'à présent du statut d'observateur, devrait provoquer l'arrêt immédiat de leur contribution financière à l'organisation, soit 70 millions de dollars et 22% de son budget.

Les Américains sont tenus par deux lois du début des années 1990 qui interdisent le financement d'une agence spécialisée des Nations unies qui accepterait les Palestiniens en tant qu'Etat membre à part entière, en l'absence d'accord de paix avec Israël. « La décision d'aujourd'hui va compliquer notre capacité à soutenir les programmes de l'Unesco », a confirmé l'ambassadeur américain auprès de l'Unesco, David Killion.

Israël devrait suivre les Américains et retirer lui aussi sa dotation. Selon l'ambassadeur israélien Nimrod Barkan, le budget de l'Unesco serait ainsi amputé d'un quart de son montant.« Cela deviendra impossible pour l'Unesco de remplir sa mission », a-t-il estimé.

Pour l'Unesco, les conséquences financières seront considérables. Vendredi 28 octobre, la directrice générale de l'Unesco Irina Bokova admettait que l'organisation devrait probablement réduire la voilure. « Il faudra couper des programmes, réajuster l'équilibre de notre budget. Mais ce n'est pas seulement un problème financier, c'est un problème qui concerne l'universalité de notre organisation », affirmait-elle.




La-Croix.com avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ASHTAR

ASHTAR


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMer 02 Nov 2011, 18:27



Merci cher Mario .

Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMer 09 Nov 2011, 18:51

Voilà enfin un rabbin intelligent, les amis !

Lisez :
« Je le dis très sereinement : je prie tous les jours pour qu’un État palestinien puisse voir le jour et prospérer aux côtés de l’État d’Israël. » C’est ce qu’a affirmé, le mardi 8 novembre, le rabbin David Rosen, directeur international des affaires religieuses pour l’American Jewish Committee, lors d’un colloque organisé à l’évêché de Palerme (Italie) sur le dialogue interreligieux.

« Pas un conflit religieux »

Le rabbin Rosen, présent à Assise aux côtés de Benoît XVI lors de la rencontre pour la paix du 27 octobre, où il représentait le Grand Rabbinat d’Israël, a expliqué sa position : « Notre État est une démocratie laïque avec des frontières internationalement reconnues. Sa Cour suprême garantit l’absolue égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction de religion. » Pour autant, a-t-il poursuivi, « le conflit israélo-palestinien n’est pas un conflit religieux mais territorial ». Le rabbin Rosen a déploré « l’utilisation abusive des religions en vue d’objectifs économiques et politiques. »
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMer 23 Nov 2011, 08:51



Plusieurs lieux saints proposés à l’Unesco pour leur inscription au Patrimoine mondial

La ministre palestinien du tourisme et des antiquités, Khouloud Daibes Abou Dayyeh, a confirmé à l’agence américaine CNS que le dossier présenté à l’Unesco incluait bien la basilique de la Nativité dans le périmètre retenu pour l’inscription au patrimoine mondial (d’autres sites religieux y figurant comme les lieux saints d’Hébron et les grottes de Qumrân).

Elle rappelle par ailleurs que la Vieille ville de Jérusalem a été inscrite en 1967 au patrimoine mondial sans que les Lieux saints cessent d’être gérés par les différentes religions.

Inquiétudes sur l’état de la grotte de Nazareth

Par ailleurs, dans un entretien à Radio Vatican, le P. Roberta Gisotti, franciscain et recteur de la basilique de Nazareth (Israël) s’est dit très inquiet de la dégradation de la grotte de l’Annonciation, notamment à cause des écoulements des eaux hivernales.

Selon lui, ni la limitation du nombre de pèlerins pouvant y accéder, ni les travaux de drainage, ni la mise en place d’un éclairage plus froid n’arrivent à diminuer l’humidité qui mine la roche de la grotte qui s’effrite de plus en plus. L’Université de Florence a lancé une étude pour voir quelles nouvelles solutions pourraient être proposées.

Établi au XIXe siècle, le « Statu Quo » répartit la gestion des Lieux saints chrétiens de Terre sainte entre le patriarche grec-orthodoxe, le patriarche arménien et, pour les catholiques, le Custode franciscain de Terre sainte à qui le pape avait confié la garde des Lieux saints catholiques au XIIIe siècle.


N. S. (avec SIR, CNS et Radio Vatican)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyLun 28 Nov 2011, 12:56


A Beït Jala :


Le curé de Beit Jala célèbre la messe en plein air, sous les oliviers qui doivent être confisqués pour construire la barrière entre Israël et la Cisjordanie.

" Sur un champ d’oliviers à flanc de colline et battu par la pluie, le Père Ibrahim Shomali, curé de Beit Jala, a célébré vendredi 19 novembre une messe en plein air devant une trentaine de fidèles.

Derrière l’autel de fortune, une vaste banderole tendue entre deux arbres revendique « Nous vivons et nous existons ici ». Le Père Shomali a pris la tête d’une résistance « pacifique et spirituelle » contre la construction prochaine, sur ces terres de Beit Jala, du mur érigé par Israël pour séparer l’État hébreu des Territoires palestiniens de Cisjordanie.

Plus de 5 hectares de terre confisqués

« Ces terres, la dernière zone verte laissée aux Chrétiens de Beit Jala, sont le seul endroit où ils peuvent encore construire des maisons et cultiver leurs oliviers. 57 familles chrétiennes qui possèdent des terrains sont concernées par la future construction du mur ici », explique le prêtre en désignant par de grands gestes le futur tracé du mur.

Selon l’ONG palestinienne Arij, c’est le 13 octobre dernier que la municipalité de Beit Jala, ville chrétienne qui jouxte Bethléem, a reçu deux ordres militaires annonçant une nouvelle confiscation de plus de 52 dunams (plus de 5 hectares) pour poursuivre la construction du mur selon un nouvel itinéraire.

L’association précise qu’à terme, lorsque les 12 kilomètres de barrière seront construits sur la localité, plus de 640 hectares seront isolés de l’autre côté du mur, soit 45 % des terres initiales de Beit Jala.

Recours devant un tribunal israëlien

Les Palestiniens de la ville ont déposé un recours contre le tracé du mur devant la justice israélienne, qui devrait trancher avant la fin de l’année. D’ici là, le P. Shomali continuera d’y célébrer une messe en plein air chaque vendredi.

« Ce sont les jeunes de Beit Jala qui sont venus me demander », raconte le curé au regard déterminé, qui en quelques minutes a enfilé sa chasuble, distribué des livres de prière et dressé l’autel sur la terre boueuse. « La politique, ici, est notre pain quotidien, constate-t-il. Nous n’avons pas le choix, nous devons le manger chaque jour. » "


VÉRONIQUE CHOCRON, à Beit Jala (Cisjordanie)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMer 28 Déc 2011, 17:26


NOËL en Terre sainte :

– Le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal , a insisté sur l’urgence de « la paix » au Proche-Orient, s’adressant de façon très symbolique à tous les habitants de Terre sainte, qu’ils soient Israéliens, Palestiniens, Jordaniens ou Chypriotes. Conscient des inquiétudes des chrétiens d’Orient quelques mois après le « Printemps arabe », il déclare : « J’ai toujours défendu le changement pour plus de démocratie et de liberté. J’ai même souhaité à plusieurs reprises que les chrétiens ne s’excluent pas de ces mouvements. Ceci dit, (…) je souhaite que les autorités compétentes puissent tout mettre en œuvre pour calmer les esprits sans violence et protéger les minorités qui sont partie intégrante de ces peuples. »

Autre sujet brûlant, abordé dans ce message, la récente demande d’adhésion de la Palestine à l’ONU : « Nous souhaitons une paix juste et globale pour en finir avec le conflit israélo-palestinien et nous adhérons à la position prise par le Saint-Siège qui est claire et nette sur la solution des deux États avec une sécurité et des frontières internationalement reconnues ». Mgr Twal souligne « qu’être avec l’une des parties ne veut pas dire être contre l’autre ». Avant de conclure : « Nous sommes pour le bien-être de tout le monde : pour la paix, pour la sécurité, pour le respect et la dignité réciproques. »

François-Xavier Maigre
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
pinson

pinson


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMar 07 Fév 2012, 09:52

L'unité palestinienne en bonne voie

Permettez-moi, les amis, de m'en réjouir ; je cite :

La Palestine enfin unie ? C’est en tout cas le message qu’ont voulu faire passer, lundi 6 février, les dirigeants des mouvements rivaux Fatah et Hamas réunis à Doha, au Qatar.

Après plusieurs mois de négociations infructueuses, Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, et Khaled Mechaal, chef du Hamas, se sont mis d’accord : un gouvernement provisoire devrait bientôt voir le jour, avec, à sa tête, Mahmoud Abbas. De quoi lever un obstacle majeur à la mise en œuvre d’un accord de réconciliation, qui butait notamment sur le choix du chef du gouvernement.

La « Déclaration de Doha » ne précise en revanche pas de date pour la tenue d’élections présidentielle et législatives, initialement prévues le 4 mai prochain, selon l’accord de réconciliation conclu au Caire le 27 avril dernier. « Nous avons signé cet accord pour qu’il soit appliqué, qu’il s’agisse des élections, du gouvernement ou de la réconciliation »,a assuré Mahmoud Abbas, qui a également annoncé la libération de 64 prisonniers du Hamas.

Divisions Fatah-Hamas

Le Fatah et le Hamas, minés par leurs divisions, n’avaient plus vraiment le choix. « L’absence d’interlocuteur unique donnait un bon prétexte à Israël pour continuer à coloniser la Cisjordanie et à bloquer le processus de paix »,analyse Bichara Khader, directeur du Centre d’études et de recherches sur le monde arabe contemporain (Cermac) à l’Université catholique de Louvain, en Belgique.

D’autant que les changements insufflés par les printemps arabes dans les pays voisins n’ont pas laissé indifférents les jeunes Palestiniens. « La situation était devenue choquante pour eux. Ils sont plus réalistes que leurs aînés »,ajoute Bichara Khader.

Les désaccords restent nombreux entre le Fatah et le Hamas, qui craint de perdre son leadership dans la bande de Gaza. Alors que le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a estimé que l’accord revient pour le Fatah à « abandonner le chemin de la paix »,la question des rapports avec l’État hébreu est également en suspens.

Reconnaissance internationale

Pour Bichara Khader, le gouvernement d’union nationale ne pourra fonctionner que si les deux organisations reconnaissent Israël, même implicitement. « Ils pourraient par exemple se mettre d’accord sur la création d’un État palestinien sur les frontières de 1967, ce qui reviendrait à reconnaître Israël, sans le dire ouvertement. »

Une chose est sûre : le rapprochement Fatah-Hamas donne une plus grande crédibilité à Mahmoud Abbas pour obtenir ce qu’il a réclamé à l’ONU lors de son discours du 23 septembre 2011, à savoir la reconnaissance par la communauté internationale de l’État de Palestine.
CÉLIA LEBUR
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMar 07 Fév 2012, 10:11

Certain croient que le fait d’avoir perdu six million de juifs pendant la 2è guerre mondiale leur octroi la permission de s’accaparer les
terres palestiniennes ? (si on devait faire l’aumône on la fait de sa poche)


De quel droit la grande Bretagne donne un territoire qui ne lui appartient pas à un des gens qui n’avait jamais vécu sur cette terre mais
qui détenaient des domaines en Europe et des richesses qu’ils ont laissé derrière eux pour les récupérer une fois installée en Palestine et expulser les natifs de cette terre et des originaires ?La terre n'appartient pas à la religion mais à Dieu .



Voici la vérité que l’histoire atteste : George Galloway membre du parlement britannique de 1987à 2010 rapporte ce témoignage
que j’ai traduite pour vous :


La seule place sur terre qui n’a pas vue de discrimination ou massacre légal perpétré contre les juifs est : LE MONDE ISLAMIQUE.


Et ceci est une réalité historique qu’on peut voir aussi quant les chrétiens ont reprit le pouvoir en Espagne et en Andalousie dans la région ouest de l’empire Islamique, quand les musulmans ont quitté ce pays,les juifs les ont accompagné parce qu’ils avaient peur comme toujours que les chrétiens vont se retourner contre le sémitisme juif après la fin de la civilisation islamique en occident.


C’est pourquoi nous trouvons aujourd’hui et avant la création de l’état d’Israël même dans les pays du Maghreb tel le Maroc ,Tunisie … et le long de la cote nord de l’Afrique des juifs qui ont quitté l’Europe pour vivre sous protection des musulmans dans ces pays .

La Palestine que les britanniques on effacé de la carte pour la donner non à des juifs croyants mais à des athées, ce pays où Musulmans,
chrétiens et juifs vivaient cote à cote durant des siècles ! Et ceci sans la moindre discrimination où terrorisme ou les boucheries organisées !

Donc ce qui est arrivé c’est que la christianité ennemie dusémitisme en Europe qui a lunchée six millions de juifs dans le plus grand crime de l’histoire humaine, n’a pas payé sont crime des pays Chrétiens d’Europe qui ont effectué cet anti sémitisme ou ceux qui ont fermé l’œil contre lui, mais le pris a été payé par des gens absolument innocents de cet holocauste, par ceux qui n’ont pas égorgé les juifs et n’ont pas fait ces boucherie organisées contre les juifs !

Ceci ajoute une injure ces gens qui ont souffert de l’effacement de leur patrie de la carte par leur éparpillement dans l’exil en ouvrant une idée d’un sionisme donné par la Grande Bretagne aux juifs d’Europe qu’ils en étaient les premiers autochtones.

En fin la Grande Bretagne n’avait aucun droit de donner un pays qui n’est pas le sien à un autre peuple (qui était européen ).

George Galloway
traduction d'un interview Radio .
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMer 08 Fév 2012, 10:29

ASHTAR a écrit:
Certain croient que le fait d’avoir perdu six million de juifs pendant la 2è guerre mondiale leur octroi la permission de s’accaparer les
terres palestiniennes ? (si on devait faire l’aumône on la fait de sa poche)


De quel droit la grande Bretagne donne un territoire qui ne lui appartient pas à un des gens qui n’avait jamais vécu sur cette terre mais
qui détenaient des domaines en Europe et des richesses qu’ils ont laissé derrière eux pour les récupérer une fois installée en Palestine et expulser les natifs de cette terre et des originaires ?La terre n'appartient pas à la religion mais à Dieu .



Voici la vérité que l’histoire atteste : George Galloway membre du parlement britannique de 1987à 2010 rapporte ce témoignage
que j’ai traduite pour vous :


La seule place sur terre qui n’a pas vue de discrimination ou massacre légal perpétré contre les juifs est : LE MONDE ISLAMIQUE.


Et ceci est une réalité historique qu’on peut voir aussi quant les chrétiens ont reprit le pouvoir en Espagne et en Andalousie dans la région ouest de l’empire Islamique, quand les musulmans ont quitté ce pays,les juifs les ont accompagné parce qu’ils avaient peur comme toujours que les chrétiens vont se retourner contre le sémitisme juif après la fin de la civilisation islamique en occident.


C’est pourquoi nous trouvons aujourd’hui et avant la création de l’état d’Israël même dans les pays du Maghreb tel le Maroc ,Tunisie … et le long de la cote nord de l’Afrique des juifs qui ont quitté l’Europe pour vivre sous protection des musulmans dans ces pays .

La Palestine que les britanniques on effacé de la carte pour la donner non à des juifs croyants mais à des athées, ce pays où Musulmans,
chrétiens et juifs vivaient cote à cote durant des siècles ! Et ceci sans la moindre discrimination où terrorisme ou les boucheries organisées !

Donc ce qui est arrivé c’est que la christianité ennemie dusémitisme en Europe qui a lunchée six millions de juifs dans le plus grand crime de l’histoire humaine, n’a pas payé sont crime des pays Chrétiens d’Europe qui ont effectué cet anti sémitisme ou ceux qui ont fermé l’œil contre lui, mais le pris a été payé par des gens absolument innocents de cet holocauste, par ceux qui n’ont pas égorgé les juifs et n’ont pas fait ces boucherie organisées contre les juifs !

Ceci ajoute une injure ces gens qui ont souffert de l’effacement de leur patrie de la carte par leur éparpillement dans l’exil en ouvrant une idée d’un sionisme donné par la Grande Bretagne aux juifs d’Europe qu’ils en étaient les premiers autochtones.

En fin la Grande Bretagne n’avait aucun droit de donner un pays qui n’est pas le sien à un autre peuple (qui était européen ).

George Galloway
traduction d'un interview Radio .


Ami Ashtar, je crois que , historiquement, on peut faire deux nuances :

Le gouvernement britannqiue de l'époque était contre l'installation de Juifs en Palestine ! C'est le drame du paquebot EXODUS qui leur a fait changer d'avis ;

Et c'est l'ONU de l'époque qui a institué un Etat juif avec des frontières qui n'avaient rien à voir avec cette expansion israélienne d'aujourd'hui

C'est cette expansion que nous devons TOUS condamner fermement partout et sans cesse !

Cordialement et à +
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyJeu 09 Fév 2012, 17:53

Selon une information communiquée par l’agence AsiaNews, Mgr Fouad Twal, a accueilli favorablement l’annonce de l’accord conclu le 6 février à Doha (Qatar) entre le Hamas et le Fatah, visant à confier la direction d’un gouvernement palestinien d’union à Mahmoud Abbas. « Nous voulons la paix avec et entre tous », a souligné le patriarche latin de Jérusalem, qui considère que cette paix se joue à deux niveaux : entre Palestiniens et Israéliens, mais aussi au sein de la société palestinienne.

La Déclaration de Doha est le fruit des négociations qui se sont tenues le 5 février, entre Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne et du Fatah, et le leader du Hamas, Khaled Mechaal, dont les relations s’étaient tendues depuis 2007, avec l’arrivée au pouvoir du Hamas dans la bande de Gaza.

Cet accord sera confirmé au Caire le 18 février lors d’une réunion de l’OLP. Le président de l’Autorité palestinienne devrait conduire un gouvernement de transition, pour la Cisjordanie et la bande de Gaza. Les parties ont également convenu de « poursuivre le processus de restructuration de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) en vue d’intégrer le Hamas et le Djihad islamique au sein de cette instance, qui représente l’ensemble des Palestiniens ».

« Pas d’obstacle », selon Mgr Fouad Twal

Le gouvernement devra par ailleurs « superviser la reconstruction de Gaza » et « préparer les élections », initialement prévues le 4 mai 2012. Une réconciliation qui piétinait depuis des mois, en raison notamment d’un désaccord sur le choix du chef du gouvernement, pour lequel Mahmoud Abbas soutenait Salam Fayyad, très apprécié par la communauté internationale mais récusé par le Hamas.

Mgr Twal a déclaré ne pas voir d’« obstacle » à ce que les Palestiniens aident Mahmoud Abbas à concrétiser ce projet. Selon le patriarche latin, le président palestinien est en effet « un homme de modération, d’ouverture et de coopération. »

F.-X. M. (avec AsiaNews et AFP)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ASHTAR

ASHTAR


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyJeu 09 Fév 2012, 20:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cher Mario tu nous aide toujours à suivre les événements...Merci .
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: avis   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyJeu 09 Fév 2012, 22:08

chrisredfeild, si Dieu te demande qu'as-tu fait pour la paix ? que répondras-tu si tu ne fais rien et que tu passes ton temps à attendre la bouche ouverté que tout te tombe dans la bouche tout cuit.
Cette question Dieu la pause à tous les croyants.
Revenir en haut Aller en bas
Stylien




La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 10 Fév 2012, 15:01

les Israéliens anéantissent la Palestine, quand ils ont déjà le Birobijan en Russie ; que leurs actes soient proportionnés, face aux petites bombes du Hamas qui n'égalent jamais celles de l'état juif.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 10 Fév 2012, 17:56

Stylien a écrit:
les Israéliens anéantissent la Palestine, quand ils ont déjà le Birobijan en Russie ; que leurs actes soient proportionnés, face aux petites bombes du Hamas qui n'égalent jamais celles de l'état juif.


Pour les anglophones, voir ce lien :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: avis   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 10 Fév 2012, 18:15

Stylien a écrit:
les Israéliens anéantissent la Palestine, quand ils ont déjà le Birobijan en Russie ; que leurs actes soient proportionnés, face aux petites bombes du Hamas qui n'égalent jamais celles de l'état juif.

Alors peut-on m'expliquer avec PRÉCISION le pourquoi du NON massif des pays arabes voisins?
Je rapelle que musulmans et juifs ont agit ensemble face aux anglais.
Pour que ceux ci quittent LA PALESTINE
Revenir en haut Aller en bas
Stylien




La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 10 Fév 2012, 18:56

Que veux-tu que je te réponde ? Les autres pays ne font rien pour la création d'un État palestinien, pas plus que les islamistes d'ailleurs qui persécutent les Palestiniens chrétiens. Si tu attends de moi que je définisse Gaza comme un camp de concentration, ainsi que le fit M. Le Pen, je ne pourrai nullement le nier.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: avis   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptySam 11 Fév 2012, 09:10

Stylien a écrit:
Que veux-tu que je te réponde ? Les autres pays ne font rien pour la création d'un État palestinien, pas plus que les islamistes d'ailleurs qui persécutent les Palestiniens chrétiens. Si tu attends de moi que je définisse Gaza comme un camp de concentration, ainsi que le fit M. Le Pen, je ne pourrai nullement le nier.

Peut-être que les musulmans arabe de coin pourraient me répondre.
Mais comme il ne s'entendent pas entre eux ; Israël en profite très largement et fait tout pour créer la division.
Car diviser pour mieux régner c'est ce qui leur reste de la mentalité anglo-saxonne d’occupation .
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyDim 12 Fév 2012, 18:45

ChrisLam a écrit:
Stylien a écrit:
Que veux-tu que je te réponde ? Les autres pays ne font rien pour la création d'un État palestinien, pas plus que les islamistes d'ailleurs qui persécutent les Palestiniens chrétiens. Si tu attends de moi que je définisse Gaza comme un camp de concentration, ainsi que le fit M. Le Pen, je ne pourrai nullement le nier.

Peut-être que les musulmans arabe de coin pourraient me répondre.
Mais comme il ne s'entendent pas entre eux ; Israël en profite très largement et fait tout pour créer la division.
Car diviser pour mieux régner c'est ce qui leur reste de la mentalité anglo-saxonne d’occupation .


Mario-franc_lazur, le 9 février sur cette page, a pourtant parlé d'una accord, l'ami !

Tu n'y crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: avis   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyDim 12 Fév 2012, 19:01

pinson a écrit:
ChrisLam a écrit:


Peut-être que les musulmans arabe de coin pourraient me répondre.
Mais comme il ne s'entendent pas entre eux ; Israël en profite très largement et fait tout pour créer la division.
Car diviser pour mieux régner c'est ce qui leur reste de la mentalité anglo-saxonne d’occupation .


Mario-franc_lazur, le 9 février sur cette page, a pourtant parlé d'una accord, l'ami !

Tu n'y crois pas ?

"Si tu veux la paix prépare la guerre" (je n'ai pas les termes en latin)
Faut-il suivre se proverbe à la lettre?
Ou vraiment pendre le taureau par les cornes et vouloir tellement la Paix.
Si on veut la Paix au Moyen Orient :
Pas de Sionisme.
Pas de volonté de détruire Israël.
Si la Pais est réellement voulue Israël au milieux de pays arabes musulmans ne doit en aucun cas être un obstacle..
Le mur de Berlin transplanté à Jérusalem est la honte de ces deux peuples qui on le trouillomètre à zéro l'un par rapport à l'autre.
Isaac et Ismaël étaient deux frères de sang ayant le même père.
Je vous le rappelle.
Depuis que vous vous faite la G................. il serrait bon que les enfants s'assagissent un peu.
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyLun 13 Fév 2012, 21:11

ChrisLam a écrit:
pinson a écrit:



Mario-franc_lazur, le 9 février sur cette page, a pourtant parlé d'una accord, l'ami !

Tu n'y crois pas ?

"Si tu veux la paix prépare la guerre" (je n'ai pas les termes en latin)
Faut-il suivre se proverbe à la lettre?
Ou vraiment pendre le taureau par les cornes et vouloir tellement la Paix.
Si on veut la Paix au Moyen Orient :
Pas de Sionisme.
Pas de volonté de détruire Israël.
Si la Pais est réellement voulue Israël au milieux de pays arabes musulmans ne doit en aucun cas être un obstacle..
Le mur de Berlin transplanté à Jérusalem est la honte de ces deux peuples qui on le trouillomètre à zéro l'un par rapport à l'autre.
Isaac et Ismaël étaient deux frères de sang ayant le même père.
Je vous le rappelle.
Depuis que vous vous faite la G................. il serrait bon que les enfants s'assagissent un peu.


La voilà, l'ami, la phrase latine !Admire mon efficacité :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMar 14 Fév 2012, 01:55

Avant hier j'ai écouté le témoignage d'un Yéménite où il dit que depuis que "Ansars al-charia"= "les supporters de la charia" ont rétabli la charia maintenant je peux laissé mon étalage plein de marchandises un jour ou deux et quand je reviens je le retrouve comme je l'ai laissé

Il y a un an j'ai lu que pendant le gouvernement des Talibans un homme a oublié son sac plein d'argent dans la station des taxi, et une demi-journée plus tard il l'a retrouvé la ou il l'a laissé

Avec certain gens, la loi est plus efficace que la morale






Signature
La vie est courte, le jugement est long et la sentence est éternelle, alors soyez sincères

Mathieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : ......
Ô mon Créateur guide moi vers la vérité que Tu as agréée (et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)

Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: avis   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMar 14 Fév 2012, 08:16

pinson a écrit:
ChrisLam a écrit:


"Si tu veux la paix prépare la guerre" (je n'ai pas les termes en latin)
Faut-il suivre se proverbe à la lettre?
Ou vraiment pendre le taureau par les cornes et vouloir tellement la Paix.
Si on veut la Paix au Moyen Orient :
Pas de Sionisme.

Merci , mon latin est nul car j'en ai jamais fait de ma vie.
Ne voulant pas faire de fautes , j'en fait déjà assez comme cela.............
Mais une chose est sur cela ne veut pas dire qu'il faut s'abstenir de ce défendre.
Et si on se défend faire très attention à ce que ceux qui nous attaquent ne transforment pas notre défense en attaque.

Bonne Journée sous la neige (5cm) (2°) et on panique ( nos amis canadien rigole froidement de nos petits soucis.......................)
Pas de volonté de détruire Israël.
Si la Pais est réellement voulue Israël au milieux de pays arabes musulmans ne doit en aucun cas être un obstacle..
Le mur de Berlin transplanté à Jérusalem est la honte de ces deux peuples qui on le trouillomètre à zéro l'un par rapport à l'autre.
Isaac et Ismaël étaient deux frères de sang ayant le même père.
Je vous le rappelle.
Depuis que vous vous faite la G................. il serrait bon que les enfants s'assagissent un peu.


La voilà, l'ami, la phrase latine !Admire mon efficacité :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMar 14 Fév 2012, 19:23

@ Chrislam , les Palestiniens sont la bête noir des Israéliens depuis plus d'un demi siècle , et sa continura encore très longtemps que faire moi perso , je ne vois aucune solution car tous les pays sont de mèches avec les USA .
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: avis   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMer 15 Fév 2012, 12:37

=Eliza a écrit:
@ Chrislam , les Palestiniens sont la bête noir des Israéliens depuis plus d'un demi siècle , et sa continura encore très longtemps que faire moi perso , je ne vois aucune solution car tous les pays sont de mèches avec les USA .

Mais si les arabes et les pays musulmans n'avaient pas voter contre en 1948 peut-être y aurait-il un moyen d'entente.
Musulman et Juif on luter ensemble contre les anglais.
Les juifs sont plus unis et vont dans la même direction
les arabes dans autant de directions qu'il y a d'arabes.
C'est pas moi qui le dit c'est Ben Bourion.
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMer 15 Fév 2012, 20:39

- mohamed - a écrit:
Avant hier j'ai écouté le témoignage d'un Yéménite où il dit que depuis que "Ansars al-charia"= "les supporters de la charia" ont rétabli la charia maintenant je peux laissé mon étalage plein de marchandises un jour ou deux et quand je reviens je le retrouve comme je l'ai laissé

Il y a un an j'ai lu que pendant le gouvernement des Talibans un homme a oublié son sac plein d'argent dans la station des taxi, et une demi-journée plus tard il l'a retrouvé la ou il l'a laissé

Avec certain gens, la loi est plus efficace que la morale



Pas la loi, l'ami, car le vol est INTERDIT dans toutes les communautés du monde, mais les punitions .... Perdre une main,, c'est la catastrophe totale, mieux vaudrait, à mon avis, la peine de mort !
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMer 15 Fév 2012, 20:55

pinson a écrit:
- mohamed - a écrit:
Avant hier j'ai écouté le témoignage d'un Yéménite où il dit que depuis que "Ansars al-charia"= "les supporters de la charia" ont rétabli la charia maintenant je peux laissé mon étalage plein de marchandises un jour ou deux et quand je reviens je le retrouve comme je l'ai laissé

Il y a un an j'ai lu que pendant le gouvernement des Talibans un homme a oublié son sac plein d'argent dans la station des taxi, et une demi-journée plus tard il l'a retrouvé la ou il l'a laissé

Avec certain gens, la loi est plus efficace que la morale



Pas la loi, l'ami, car le vol est INTERDIT dans toutes les communautés du monde, mais les punitions .... Perdre une main,, c'est la catastrophe totale, mieux vaudrait, à mon avis, la peine de mort !

Pourquoi ? tu pense voler un de ces jours ? ok c'est noté



On coupe pas la main a celui qui vole pour manger, dans ce cas on demande plutôt des comptes au gouverneur

Celui qui vole alors qu'il n'a pas besoin de voler celui là on lui coupe la main et on lui laisse la vie, avertissement aux autres voleurs, et une chance de se repentir

Sans la loi mon ami, les humains se mangeraient entre eux !! rappelle toi le soir où il y a eu une panne d'électricité a new-york

Vous vous avez utilisé la prison et ca n'a résolu le problème,
Nous on veux couper les mains comme avant et nous avons constaté que c'est très efficace, ne s'en plaint que celui qui veut voler



Signature
La vie est courte, le jugement est long et la sentence est éternelle, alors soyez sincères

Mathieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : ......
Ô mon Créateur guide moi vers la vérité que Tu as agréée (et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: avis   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyJeu 16 Fév 2012, 08:42

pinson a écrit:
- mohamed - a écrit:
Avant hier j'ai écouté le témoignage d'un Yéménite où il dit que depuis que "Ansars al-charia"= "les supporters de la charia" ont rétabli la charia maintenant je peux laissé mon étalage plein de marchandises un jour ou deux et quand je reviens je le retrouve comme je l'ai laissé

Il y a un an j'ai lu que pendant le gouvernement des Talibans un homme a oublié son sac plein d'argent dans la station des taxi, et une demi-journée plus tard il l'a retrouvé la ou il l'a laissé

Avec certain gens, la loi est plus efficace que la morale



Pas la loi, l'ami, car le vol est INTERDIT dans toutes les communautés du monde, mais les punitions .... Perdre une main,, c'est la catastrophe totale, mieux vaudrait, à mon avis, la peine de mort !

Tout à fait d'accord.
Pourquoi le voleur vole?
Peut-être a-t-il faim?
Sans mains il ne peut plus travailler.
et Plus grave le musulman son voisin doit le laisser mourir de faim.
Drôle de charité ou le pardon n'existe pas.
Mais pourquoi toujours Tuer pour solutionner l’incompétence ou le manque d'éducation.
Si on ne veut plus de voleurs on fait en sorte que tout le monde est de quoi vivre par son travail.
Et que fait-on des voleurs patentés que sont certains de nos dirigeants politiques?
Une bonne instruction civique vaut mieux qu'une balle dans la tête ou qu'un hache tranchant un cou ou une main.
Et puis il y a tellement de décision de soit disant justice qui sont prises plus par vengeance que par justice.
Combien de ces condamnés à morts nous précéderons au paradis?
Je crois qu'ils seront plus nombreux qu'on ne le croit.
Et ceux qui s'y croient déjà risquent fort d'être surpris de voir la porte fermée.
Ils auront beau crier mais Seigneur on à fait ce que tu nous as dis de faire mais il l'auront fait sans amour et par peur personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 02 Mar 2012, 07:52

Provocations anti-chrétiennes de la part de Jufs-ultra : (je cite ) :

L’inscription « prix à payer » sur les murs de ces édifices rappelle la signature des colons ultranationalistes.

Des inscriptions en hébreu, peintes en noir, ont été retrouvées le 20 février sur le mur de l’église baptiste de la rue Narkis, à Jérusalem. Des graffitis violemment antichrétiens, tels que Mort au christianisme , Nous allons vous crucifier , Jésus est mort ou Marie était une prostituée . Deux semaines auparavant, des graffitis semblables avaient été découverts sur le monastère grec-orthodoxe de la Croix à Jérusalem. Un cimetière chrétien a également été vandalisé sur le Mont Sion.

« Nous sommes tristes, mais nous ne changerons pas notre attitude de pardon et de prière, réagit le pasteur de l’église baptiste, Charles Kopp. Ces violences reviennent par vagues. Notre église a déjà été incendiée en 1982 et en 2007. On a aussi cassé les carreaux des fenêtres de l’église par lesquelles on pouvait voir, depuis la rue, l’arbre de Noël. Nous disposons déjà d’une caméra de surveillance, mais nous allons devoir en rajouter. »

La signature de colons ultranationalistes

Parmi les graffitis retrouvés sur l’église et sur le monastère, figurait l’inscription « price tag » (« prix à payer » ), la signature habituelle de certains colons israéliens ultranationalistes. Ces radicaux, fers de lance de la colonisation sauvage en Cisjordanie, ont pris l’habitude de se venger sur les villageois palestiniens, les mosquées et les bases militaires israéliennes lorsque le gouvernement s’en prend à leurs intérêts.

Aucun suspect n’a encore été arrêté, mais le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, précise que « les investigations se poursuivent à deux niveaux : l’enquête opérationnelle et les services de renseignement ». « À ce stade, nous pensons que ces actes sont le fait d’individus isolés, et non d’un groupe organisé, poursuit-il. Il n’est pas encore certain que les motivations soient réellement idéologiques. »

Lors des précédentes attaques contre l’église de la rue Narkis, aucun suspect n’avait été interpellé. Et les enquêtes de police ouvertes après des opérations de représailles anti-palestiniennes menées par les colons extrémistes ne donnent généralement lieu à aucune inculpation.

Crachats

Aussi le P. Pierbattista Pizzaballa, custode de Terre sainte, s’est-il adressé cette semaine au président israélien. Une démarche inhabituelle qui traduit l’émotion partagée par l’ensemble des communautés chrétiennes de Jérusalem. « Malheureusement, au cours des dernières années, nous avons appris à ignorer les provocations tout en continuant notre vie quotidienne, écrit le P. Pizzaballa dans un courrier adressé à Shimon Peres. Pourtant, il semble que cette fois-ci certaines limites ont été dépassées et nous ne pouvons pas rester silencieux. »

Alors qu’une « série d’actions similaires » a été « menée récemment sans aucune peine ni entrave » , le custode presse le président israélien d’utiliser tout son « pouvoir et influence auprès des autorités » afin que « ces actions cessent avant qu’elles ne deviennent une habitude à l’encontre des chrétiens en Israël ».

Parmi ces agressions, il arrive aux prêtres qui traversent la vieille ville de Jérusalem de recevoir des crachats. Au point qu’une délégation du conseil municipal du parti de gauche Meretz a tenu à dénoncer ces actes de « religieux juifs fanatiques » auprès du Patriarche orthodoxe de Jérusalem, Theophilos. « Ces profanations, ces crachats, sont le signe d’un comportement radicalement intolérant, prévient de son côté le pasteur Charles Kopp. Ils représentent un réel danger. »


VÉRONIQUE CHOCRON, à JÉRUSALEM
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: avis   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 02 Mar 2012, 12:45

mario-franc_lazur a écrit:
Provocations anti-chrétiennes de la part de Jufs-ultra : (je cite ) :

L’inscription « prix à payer » sur les murs de ces édifices rappelle la signature des colons ultranationalistes.

Des inscriptions en hébreu, peintes en noir, ont été retrouvées le 20 février sur le mur de l’église baptiste de la rue Narkis, à Jérusalem. Des graffitis violemment antichrétiens, tels que Mort au christianisme , Nous allons vous crucifier , Jésus est mort ou Marie était une prostituée . Deux semaines auparavant, des graffitis semblables avaient été découverts sur le monastère grec-orthodoxe de la Croix à Jérusalem. Un cimetière chrétien a également été vandalisé sur le Mont Sion.

« Nous sommes tristes, mais nous ne changerons pas notre attitude de pardon et de prière, réagit le pasteur de l’église baptiste, Charles Kopp. Ces violences reviennent par vagues. Notre église a déjà été incendiée en 1982 et en 2007. On a aussi cassé les carreaux des fenêtres de l’église par lesquelles on pouvait voir, depuis la rue, l’arbre de Noël. Nous disposons déjà d’une caméra de surveillance, mais nous allons devoir en rajouter. »

La signature de colons ultranationalistes

Parmi les graffitis retrouvés sur l’église et sur le monastère, figurait l’inscription « price tag » (« prix à payer » ), la signature habituelle de certains colons israéliens ultranationalistes. Ces radicaux, fers de lance de la colonisation sauvage en Cisjordanie, ont pris l’habitude de se venger sur les villageois palestiniens, les mosquées et les bases militaires israéliennes lorsque le gouvernement s’en prend à leurs intérêts.

Aucun suspect n’a encore été arrêté, mais le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, précise que « les investigations se poursuivent à deux niveaux : l’enquête opérationnelle et les services de renseignement ». « À ce stade, nous pensons que ces actes sont le fait d’individus isolés, et non d’un groupe organisé, poursuit-il. Il n’est pas encore certain que les motivations soient réellement idéologiques. »

Lors des précédentes attaques contre l’église de la rue Narkis, aucun suspect n’avait été interpellé. Et les enquêtes de police ouvertes après des opérations de représailles anti-palestiniennes menées par les colons extrémistes ne donnent généralement lieu à aucune inculpation.

Crachats

Aussi le P. Pierbattista Pizzaballa, custode de Terre sainte, s’est-il adressé cette semaine au président israélien. Une démarche inhabituelle qui traduit l’émotion partagée par l’ensemble des communautés chrétiennes de Jérusalem. « Malheureusement, au cours des dernières années, nous avons appris à ignorer les provocations tout en continuant notre vie quotidienne, écrit le P. Pizzaballa dans un courrier adressé à Shimon Peres. Pourtant, il semble que cette fois-ci certaines limites ont été dépassées et nous ne pouvons pas rester silencieux. »

Alors qu’une « série d’actions similaires » a été « menée récemment sans aucune peine ni entrave » , le custode presse le président israélien d’utiliser tout son « pouvoir et influence auprès des autorités » afin que « ces actions cessent avant qu’elles ne deviennent une habitude à l’encontre des chrétiens en Israël ».

Parmi ces agressions, il arrive aux prêtres qui traversent la vieille ville de Jérusalem de recevoir des crachats. Au point qu’une délégation du conseil municipal du parti de gauche Meretz a tenu à dénoncer ces actes de « religieux juifs fanatiques » auprès du Patriarche orthodoxe de Jérusalem, Theophilos. « Ces profanations, ces crachats, sont le signe d’un comportement radicalement intolérant, prévient de son côté le pasteur Charles Kopp. Ils représentent un réel danger. »


VÉRONIQUE CHOCRON, à JÉRUSALEM

Les dirigents israeliens font semblant de faire quelque chose mais en fait il ne brasse que du vent sur ces sujets.
Les exemples sités ressemblent aux attaques des nazis envers les juifs durant la derniére guerre.
C'est dure de dire cela mais seule la ressemblance est là.
Toutes les formes d'extrémismes ce ressemble et applique les mêmes méthodes .
C'est triste que des soit disant religieux en arrivent à cette extrémité dans leurs actes.
Faut pas toucher au juifs eux on le droit de diffamer envers les chrétiens.
"Heureux ce qui sont insultés à cause de mon Nom".........
"Sieigneur, pardonne leurs car il ne savent pas ce qu'ils font"
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMer 20 Juin 2012, 09:37

Oustaz a écrit:
Encore un crime sous fonds de tension religieuse. Toulouse la ville calme, la ville muette se révèle au monde par un sinistre conflit identitaire : les Juifs contre Al Qaïda. Ou du moins si l’on en croit une certaine presse qui dit que le criminel est un jeune homme âgé de 23 ans et qui se réclamerait de cette nébuleuse islamiste.
Le cortège s’emballe vers Israël, et derrière des hommes qui pleurent, la mort dans l’âme, ne comprenant pas pourquoi ce malheur leur est tombé du ciel, eux jadis qui à la place recevaient la manne et les cailles… Le peuple élu de Dieu serait-il subitement devenu les damnés de la terre ? La terre d’Israël serait-elle devenue le sanctuaire de morts sans cause juste comme l’a été la Palestine durant ces dernières années ? En tout état de cause celui qui tue par l’épée périra par l’épée. Combien de morts liés directement à ce conflit israélo-palestinien créé par des individus qui ne sont ni Israéliens ni Palestiniens ?
Sur cette terre de la Palestine vivaient jadis Musulmans et Juifs en toute quiétude. Ils vivaient dans la paix et le respect mutuel. Ils se savaient différents mais se considéraient les uns les autres tout de même. Et voilà maintenant qu’un conflit est créé au nom de la religion par des individus antireligieux mais plutôt idolâtres et lucifériens.
Le cortège s’emballe vers Israël, et à son bord de pauvres innocents, et derrière des hommes en sanglots, des pleurs que me vont droits cœur, moi Musulman ressentant cela pour des Juifs. Eh bien oui c’est le langage humain qui s’exprime, le langage naturel, bref religieux…
Vivement que cesse ce conflit israélo-palestinien.


Prier, il faut prier, prier sans cesse pour la paix en Palestine ...
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMer 20 Juin 2012, 12:54

Bonjour à tous , mario tu as entièrement raison la prière du juste a un grande éfficacité , que faire pour la Palestine parfois je me dis qu'il est déjà bien trop tard , tout le monde ce sucre sur le dos de ses pauvres malheureux , pourquoi ne peuvent-il pas avoir un pays pour y vivrent en paix selon moi c'est possible .
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: avis   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyMer 20 Juin 2012, 14:32

Aprés la derniére guerre les JUIFS on eu leur pays.
Les premiers installés ne voulaient pas mettre dehors les musulmans.
Ce sont les Sionistes et les religieux musulmans qui on créé c la situation actuelle.
Que les JUIFs accordent ce qu'ils ont obtenu au Palestiniens.
Que les palestiniens cessent de vouloir pour certain la destruction du peuple Juif.

Cette mentalité agressive réciproque entre les deux peuples de même origine ne l'oublions pas doit cesser illoco presto et sans condition.

La raison du plus fort n'est pas forcemment la meilleur.
Mais la raison des plus intéligents est certainement un moyen d'arriver à ce que le peuple palestinien ai une terre ou il soit responsable de sont destin sans crainte du voisin qui n'est fort que parce qu'il est soutenu par les USA.

Une terre pour les palestiniens qui soit complétement à eux seuls. C'est la solution de la Paix dans la Région.
Et si cela arrive les arabes ne doivent pas faire de la loi du talion qui leur est cher une loi de vengeance.
Les Juifs doivent eux aussi arrêter de se croire sorti de la cuisse de jupiter. Et ne pas appliquer bêtement à l'veuglette leur loi de vengeance qu'ils croient être la loi du talion qui leur est si cher.

Juifs et Palestiniens sont des hommes et des femmes civilisés Qu'ils le prouvent par des actes basés sur la confiance réciproque.
Juifs et palestiniens céssez de tuer ceux qui dans vos rangs agissent pour la Paix entre vous .
Ceux qui agissent en tuant veulent votre perte.

Oui Pirons ensemble pour demander à DIEU ( vous connaissez, celui d'Abraham qui nous est commun) de nous accorder la Paix Sa PAIX et de l'accepter sans discuter.
C'est cela l'intéligence humaine que Dieu veut pour nous tous.
Est-ce si difficile d'être intéligent?
Revenir en haut Aller en bas
palestine libre




La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 29 Juin 2012, 18:37

Une guerre est un combat entre deux armées. En Palestine il n y a pas d'armée. Donc ce n'est pas une guerre, c'est un massacre.
Avant toute chose vérifiez vos histoires. l'histoire que nous enseignent les pays occidentaux et les USA est complétement différente de celle enseignée dans les pays arabes.
Mais ADMETTANT que ce qu'ils disent est vrai, que les Palestiniens ont voulu leurs extermination il y a un siècle. Qu'elle est la faute des femmes et des enfants massacrés en Palestine sous nos yeux un siècle après.
Le Maroc, l'Algérie, la Tunisie... devront ils penser à se venger des pays colonisateurs : la France, l'Espagne, le Royaume-Uni...? Et quand le président AhmedEnijad dit la vérité, et défend les victimes de nos jours, les médias occidentaux et américains le font passé pour un fou, un homme dangereux à qui on doit pas faire confiance, un homme qui veut détruire les occidentaux même s'il dit le contraire.
D'après vous mes frères. Dois-je faire confiance à un président d'un pays qui n'a jamais colonisé un village de toute son histoire Ou à des pays qui ont construit les USA par l'esclavage, qui ont colonisé la plupart des pays du tiers monde, qui ont causé deux guerre mondiales, qui ont créé une arme contre l'humanité...?
Ils ont tout changé, même les lois de la vie, ils opposent la sagesse à la science. Ils se considèrent démocratiques.
Un pays ou toutes les 32 secondes il y a un viol, ou toute les 3 secondes il y a un appel d'urgence de kidnapping de vol ou de meurtre; Un pays qui a construit Guantánamo; Qui a détruit un village au Japon; PEUT-IL VRAIMENT ÊTRE DÉMOCRATIQUE ?
Ils ont changé même les critères pour définir la démocratie.



Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 29 Juin 2012, 19:32

palestine libre a écrit:
Une guerre est un combat entre deux armées. En Palestine il n y a pas d'armée. Donc ce n'est pas une guerre, c'est un massacre.
c'est une "guerre asymétrique" comme à chaque fois qu'une armée régulière se bat contre une guérilla qui se fond parmi les civils.
ce sont eux les principales victimes




Revenir en haut Aller en bas
palestine libre




La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 29 Juin 2012, 19:51

rosarum a écrit:
palestine libre a écrit:
Une guerre est un combat entre deux armées. En Palestine il n y a pas d'armée. Donc ce n'est pas une guerre, c'est un massacre.
c'est une "guerre asymétrique" comme à chaque fois qu'une armée régulière se bat contre une guérilla qui se fond parmi les civils.
ce sont eux les principales victimes


Mon frère; Asymétrique ou non, c 'est un massacre. Un massacre ou toute personne qui se tût est complice.
Deux milles prisonniers palestiniens ( qui ne savent pas pourquoi ils ont été arrêté, et ça fait des années qu'il y sont et sans jugement) en Israël ont fait une grève de faim, et sa dure depuis plusieurs jours, plusieurs d'entre sont morts; Mais personne n'en parle. Ou sont les journalistes et les médias occidentaux qui ont propagé l'acte de Mohammed Merah dans toutes les chaines du monde en un jour? Israël leur fait peur? Israël contrôle t-elle les médias? ou les directeurs de la presse occidentale et américaine sont des "israélites"?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 29 Juin 2012, 20:05

palestine libre a écrit:
rosarum a écrit:
palestine libre a écrit:
Une guerre est un combat entre deux armées. En Palestine il n y a pas d'armée. Donc ce n'est pas une guerre, c'est un massacre.
c'est une "guerre asymétrique" comme à chaque fois qu'une armée régulière se bat contre une guérilla qui se fond parmi les civils.
ce sont eux les principales victimes


Mon frère; Asymétrique ou non, c 'est un massacre. Un massacre ou toute personne qui se tût est complice.
Deux milles prisonniers palestiniens ( qui ne savent pas pourquoi ils ont été arrêté, et ça fait des années qu'il y sont et sans jugement) en Israël ont fait une grève de faim, et sa dure depuis plusieurs jours, plusieurs d'entre sont morts; Mais personne n'en parle. Ou sont les journalistes et les médias occidentaux qui ont propagé l'acte de Mohammed Merah dans toutes les chaines du monde en un jour? Israël leur fait peur? Israël contrôle t-elle les médias? ou les directeurs de la presse occidentale et américaine sont des "israélites"?
on en parle, mais en même temps il y a tellement d'autres "massacres" qui font autant et souvent même plus de victimes.

voir par exemple ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 29 Juin 2012, 22:19

rosarum a écrit:
palestine libre a écrit:
Une guerre est un combat entre deux armées. En Palestine il n y a pas d'armée. Donc ce n'est pas une guerre, c'est un massacre.
c'est une "guerre asymétrique" comme à chaque fois qu'une armée régulière se bat contre une guérilla qui se fond parmi les civils.
ce sont eux les principales victimes

Une armée coloniale régulière!

D'un autre coté il est interdit d'utiliser les armes de la non-violence pour ramener les sionistes à de meilleurs sentiments!

Ainsi il est interdit en France d'appeler au Boycott des produits israélien ( Carmel (fruits et légumes) -Jaffa (fruits et légumes) – Kedem (avocats) – Coral (Cerises) – Top (fruits et légumes) – Beigel (biscuits apéritifs) – Hasat (agrumes) – Sabra (repas complets) – Osem (soupes, snacks, biscuits, repas complets préparés) – Dagir (conserves de poissons) – Holyland (miel, herbes) – Amba (conserves) – Green Valley (vin) – Tivall (produits végétariens) – Agrofresh (concombres) – Jordan Valley (dattes) – Dana (tomates cerises) – Epilady (appareils d’épilation) – Ahava (cosmétiques de la Mer morte) ainsi que les produits dont le code barre commence par : 729




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptyVen 29 Juin 2012, 23:59

j'aimerais poser quelques questions à tout le monde (peu importe sionistes ou pas)

1) Qu'est ce qu'une colonisation pour vous ?
2) A partir de combien de temps un peuple qui envahit une terre, devient le peuple légitime de cette terre ?
3) Si le temps n'est pas un critère, quel est le critère de légitimité pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Nass'




La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptySam 30 Juin 2012, 00:09

Ce qui est fascinant, c'est que l'on essaie de dogmatiser un conflit qui ne l'est pas réellement et dont certaines vipères ont tout intérêt à fédérer une verve religieuses, au profit d'intérêts politiques et de petits calculs de simples commerciaux. Ca sent mauvais cette histoire. Jouer avec les textes de Dieu pour s'assurer sa petite gloire, c'est une attitude de cour de récréation.

Comme l'affirme mon frère rosarum, il y a tellement de souffrance ailleurs : les guerres de la drogue au Mexique, les conflits africains, la violence aux USA... Le point Godwin du musulman et/ou du juif de base

Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: avis   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptySam 30 Juin 2012, 09:33

Nass' a écrit:
Ce qui est fascinant, c'est que l'on essaie de dogmatiser un conflit qui ne l'est pas réellement et dont certaines vipères ont tout intérêt à fédérer une verve religieuses, au profit d'intérêts politiques et de petits calculs de simples commerciaux. Ca sent mauvais cette histoire. Jouer avec les textes de Dieu pour s'assurer sa petite gloire, c'est une attitude de cour de récréation.

Comme l'affirme mon frère rosarum, il y a tellement de souffrance ailleurs : les guerres de la drogue au Mexique, les conflits africains, la violence aux USA... Le point Godwin du musulman et/ou du juif de base


Pourquoi se réfigier deriére Dieu , Le Coran, La Bible, La Thora pour justifier ses ésprits guerriers au seuls profits de njotre orgueil entiérement humain et strictement humain, basse ment humain.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 EmptySam 30 Juin 2012, 10:13

ChrisLam a écrit:
Nass' a écrit:
Ce qui est fascinant, c'est que l'on essaie de dogmatiser un conflit qui ne l'est pas réellement et dont certaines vipères ont tout intérêt à fédérer une verve religieuses, au profit d'intérêts politiques et de petits calculs de simples commerciaux. Ca sent mauvais cette histoire. Jouer avec les textes de Dieu pour s'assurer sa petite gloire, c'est une attitude de cour de récréation.

Comme l'affirme mon frère rosarum, il y a tellement de souffrance ailleurs : les guerres de la drogue au Mexique, les conflits africains, la violence aux USA... Le point Godwin du musulman et/ou du juif de base


Pourquoi se réfigier deriére Dieu , Le Coran, La Bible, La Thora pour justifier ses ésprits guerriers au seuls profits de njotre orgueil entiérement humain et strictement humain, basse ment humain.

parce que "ça marche" chez ceux qui sont encore très majoritairement croyants.
pour les autres, il y a le patriotrisme cf les paroles de "la marseillaise".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La palestine : son passé, son devenir ?   La palestine : son passé, son devenir ? - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La palestine : son passé, son devenir ?
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: