Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
1 JEU SWITCH ACHETÉ = 1 JEU OFFERT
39.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

 

 15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila

Aller en bas 
AuteurMessage
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila Empty
MessageSujet: 15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila   15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila EmptyLun 14 Oct 2019, 21:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



En ce jour de sa fête je vous invite à prier avec ce célèbre poème de Thérèse d’Avila


Rien ne te trouble
que rien ne t'effraie,
tout passe,
Dieu ne change pas,
la patience obtient tout ;
celui qui possède Dieu
ne manque de rien :
Dieu seul suffit.

Elève ta pensée,
monte au ciel,
ne t'angoisse de rien,
que rien ne te trouble.

Suis Jésus Christ
d'un grand coeur,
et quoi qu'il arrive,
que rien ne t'effraie.

Tu vois la gloire du monde ?
C' est une vaine gloire ;
il n' a rien de stable
tout passe.

Aspire au céleste,
qui dure toujours ;
fidèle et riche en promesses,
Dieu ne change pas.

Aime-le comme il le mérite,
Bonté immense ;
mais il n'y a pas d'amour de qualité
sans la patience.

Que confiance et foi vive
maintiennent l'âme,
celui qui croit et espère
obtient tout.

Même s'il se voit
assailli par l'enfer,
il déjouera ses faveurs,
celui qui possède Dieu.

Même si lui viennent abandons,
croix, malheurs,
si Dieu est son trésor,
il ne manque de rien.

Allez-vous-en donc, biens du monde ;
allez-vous-en, vains bonheurs :
même si l'on vient à tout perdre,
Dieu seul suffit.
Thérèse d’Avila
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila Empty
MessageSujet: Re: 15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila   15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila EmptyMar 15 Oct 2019, 10:08

15 octobre : Sainte Thèrèse d'Avila (†1582)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Thérèse d'Avila, fille d’aventure et d’oraison

Romanesque, généreuse, elle rêve d’épopée et de martyre glorieux au bout du monde.  « Je veux voir Dieu », lance-t-elle ! Alors Dieu va ravir ce cœur entier et chevaleresque !
Mondaine carmélite, brillante pédagogue admirée de tous dans son couvent trop douillet, elle  découvre sa tiédeur  et renouvelle radicalement son ordre : « Dieu seul suffit », sera la devise des carmels réformés qu’elle fonde dans toute l’Espagne. Son tempérament mystique la pousse à vivre recluse en oraison, mais son amour de feu l’envoie sur les routes du pays pour y porter le Christ.  Avec Jean de la Croix, ils vont enflammer  l’Espagne et le monde. Elle sera le premier Docteur féminin de l’Eglise.

La Prière de Sainte Thérèse d'Avila « Que rien ne te trouble… Dieu seul suffit ! » : 

Que rien ne te trouble, que rien ne t'épouvante, tout passe, Dieu ne change pas, la patience obtient tout ; celui qui possède Dieu ne manque de rien : Dieu seul suffit. Elève ta pensée, monte au ciel, ne t'angoisse de rien, que rien ne te trouble. Suis Jésus Christ d'un grand cœur, et quoi qu'il arrive, que rien ne t'épouvante. Tu vois la gloire du monde ? C’est une vaine gloire ; il n'a rien de stable, tout passe. Aspire au céleste, qui dure toujours ; fidèle et riche en promesses, Dieu ne change pas. Aime-Le comme Il le mérite, Bonté immense ; mais il n'y a pas d'amour de qualité sans la patience. Que confiance et foi vive maintiennent l'âme, celui qui croit et espère obtient tout. Même s'il se voit assailli par l'enfer, il déjouera ses faveurs, celui qui possède Dieu. Même si lui viennent abandons, croix, malheurs, si Dieu est son trésor, il ne manque de rien. Allez-vous-en donc, biens du monde ; allez-vous-en, vains bonheurs : même si l'on vient à tout perdre, Dieu seul suffit. Amen. 

Sainte Thèrèse d'Avila, priez pour nous !


Hozana
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila Empty
MessageSujet: Re: 15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila   15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila EmptyMar 15 Oct 2019, 22:05

Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila Empty
MessageSujet: Re: 15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila   15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila EmptyJeu 15 Oct 2020, 11:41

Thérèse d’Avila pour bien se connaître soi-même


La carmélite espagnole du XVIe siècle fêtée le 15 octobre a consacré sa vie à la quête exigeante de la connaissance de soi. Voici ses quatre conseils pour être à l’aise dans la vie et… aimer les autres.



« Mais que font-elles toute la journée ? », se demandent certaines personnes au sujet des religieuses. Certains pensent qu’elles prient pour laisser la vie réelle derrière elles et ne pas y penser. D’autres se construisent une image romancée d’un monastère ou d’un couvent où vivent des personnes qui ont renoncé à la vie réelle et se sont réfugiées dans le confort d’une retraite de montagne, perdant leur temps.

La perception est raisonnable, mais très éloignée de la vérité. En fait, quiconque a passé quelques jours en retraite silencieuse sait que c’est une expérience très difficile. Une fois que le désordre de la « vraie vie » est enlevé, que ce soit la circulation, le bruit, Internet, le téléphone ou la télévision, il devient rapidement clair qu’il ne s’agit là que de distractions.
Pour ceux qui veulent se retirer et embrasser la lutte de l’introspection, la récompense n’est pas de passer de la réalité à un pays de rêve, mais plutôt de se rapprocher de la source de l’existence. Ceci étant le cas, qui mieux qu’une religieuse contemplative peut expliquer le chemin de la connaissance de soi ?

Connaissance de soi, le travail de toute une vie



Sainte Thérèse d’Avila, une religieuse qui a vécu dans l’Espagne du XVIe siècle, a consacré sa vie à la quête exigeante de la connaissance de soi. Dans son célèbre livre Le château intérieur, elle raconte même aux lecteurs : « C’est une chose si importante de nous connaître que je ne voudrais pas qu’il y eût relâchement en ce point, quelque élevées que vous soyez dans les cieux. » En d’autres termes, la connaissance de soi est le travail de toute une vie.
Voici quelques-uns de ses conseils, de niveau débutant, qu’il nous revient de prendre à cœur !


1.
REGARDER AU PLUS PROFOND DE SON ÂME



Le premier pas vers la connaissance de soi est, comme le dit Sainte Thérèse d’Avila, de pénétrer dans les pièces de notre château intérieur, qui est sa description de l’âme. Peut-être cette étape semble-t-elle si évidente que, comme elle l’admet, « il semble que j’avance quelque chose d’étrange ». D’une certaine manière aussi, il semble étrange de nous conseiller d’entrer plus profondément dans notre propre âme. Sainte Thérèse explique: « Ne serait-il pas absurde, en effet, de dire à quelqu’un d’entrer dans une chambre, quand il y serait déjà ?

2.
PRIER ET MÉDITER



Une fois que nous nous engageons dans l’introspection, la porte d’entrée dans le château intérieur se fait par la prière et la méditation. Sainte Thérèse d’Avila souligne que, quel que soit le type de prière qu’une personne aime, elle doit être accompagnée de méditation. La clé est la pleine conscience, et de mettre de côté les préoccupations. Elle écrit que la raison pour laquelle cette étape est importante est la suivante : « Leur trésor étant là, là aussi se porte leur cœur. »

Si notre attention est toujours tournée vers l’extérieur, cela montre que nous dépendons de choses extérieures pour définir qui nous sommes, et que nous valorisons d’autres choses plus que nous-même. Pour cette raison, la connaissance que nous avons de nous-même est déformée et emmêlée dans les choses extérieures. Prendre le temps de mettre de côté les distractions et de méditer est une façon de chérir l’âme humaine de la même manière que Dieu la chérit.

3.
ÊTRE HUMBLE



Le processus de redécouverte de l’estime de soi peut être un changement de perspective discordant. Il est facile de se considérer comme une personne émérite parce que l’on gagne beaucoup d’argent, que l’on a des diplômes impressionnants ou que l’on a suffisamment d’argent pour acheter le gadget, les vêtements ou la voiture que l’on veut. Se détourner de ces choses-là et se projeter dans la toute première pièce de son château intérieur est une leçon d’humilité.
Si l’on souhaite vraiment se connaître, l’humilité est absolument nécessaire. Sainte Thérèse écrit : « L’humilité, sans laquelle tout serait inutile, travaille sans cesse en [nous], comme l’abeille qui fait le miel dans la ruche. » L’humilité est une vertu qu’une personne se connaissant elle-même pratiquera naturellement, car plus nous nous connaissons, plus nous nous rendons compte aussi que nos âmes sont entre les mains de Dieu seul.

4.
S'ÉPANOUIR DANS L'AMOUR MUTUEL



L’importance de l’humilité nous indique un aspect essentiel de l’âme humaine que nous ne devons pas oublier si nous voulons toujours cultiver la connaissance de soi. Nous ne nous appartenons pas totalement. Nous appartenons à Dieu et à notre prochain. Nos âmes sont faites pour se développer et s’épanouir dans l’amour mutuel, et c’est la seule activité en dehors de nous-même qui ne nous détourne pas de la connaissance de soi et qui aide réellement à l’enrichir.
Sainte Thérèse d’Avila l’explique en termes pratiques, en écrivant : « Cet amour que vous devez avoir les uns pour les autres est si important que je voudrais que vous ne l’oubliez jamais, car à force de considérer chez les autres de petits riens, qui d’ailleurs ne sont peut-être pas des imperfections, mais que, dans notre ignorance, nous prenons en mauvaise part, notre âme peut perdre la paix, et même inquiéter celle des autres. » En d’autres termes, l’absence d’amour est le type de distraction que nous cherchons à éviter. Aimez généreusement et vous vous connaîtrez mieux.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila Empty
MessageSujet: Re: 15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila   15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila EmptyJeu 15 Oct 2020, 11:47

Cultiver son âme comme un jardin : quatre conseils de sainte Thérèse d’Avila


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Shutterstock




Marzena Devoud - Publié le 05/12/18

Pour sainte Thérèse d’Avila, notre vocation est celle d’un jardinier qui cultive son âme comme un jardin. Voici ses quatre conseils pour cheminer spirituellement, les mains dans la terre..


Le jardin de l’âme, sainte Thérèse d’Avila le décrit dans la « Vie« . Pour cette mystique du XVIe siècle, grande experte du cheminement spirituel, survient le temps de l’émondage survient toujours, après l’euphorie des débuts du cheminement spirituel que connaissent la plupart des convertis : le Seigneur fait le ménage. « Puis vient le temps de la sécheresse, dès que Dieu nous retire l’eau de sa grâce », souligne-t’elle. Ensuite arrive « une période où Dieu veut aider si bien le jardinier qu’Il prend sa place et fait presque tout le travail ». L’âme alors « est dans le ravissement. En un instant, le Jardinier céleste fait croître les fruits et les fait mûrir de telle sorte qu’elle peut vivre des fruits de son jardin ». Et sainte Thérèse conclut ainsi :


Citation :
« Si cette terre a été profondément travaillée par les épreuves […] qui font comprendre à l’âme que les fruits de son jardin ne viennent pas d’elle-même, elle jouit de la haute oraison d’union et peut désormais faire part aux autres des avantages spirituels qu’elle a reçus, sans s’appauvrir ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Lire aussi :
Les arbres et leur belle signification dans la Bible

Notre intériorité… un jardin


Ce jardin de l’âme est pour sainte Thérèse d’Avila une mise en récit de la vie de prière. Elle aimait beaucoup ce passage de l’Évangile selon saint Jean, celui où la samaritaine dit à Jésus : « Seigneur, donne-moi de cette eau, que je n’aie plus soif. » Thérèse le découvre à travers une peinture qui décorait un des salons de sa maison familiale  : au bord d’un puits, Jésus est assis, en train de dialoguer avec une femme venue chercher de l’eau. Au bas de ce tableau : une inscription en latin, citant l’Évangile : « Donne-moi à boire ».  


Dans l’esprit de Thérèse, cette image de l’eau et de la rencontre au bord d’un puits symbolise notre relation à Dieu. Elle va s’enrichir au fil du temps de toutes sortes d’images empruntées à la nature et à sa beauté qui exprime quelque chose de plus grand que nous. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Lire aussi :
La beauté des jardins monastiques

Thérèse a sous les yeux la terre de Castille, séchée par le soleil d’Espagne. Pour la rendre fertile, les jardiniers espagnols doivent trouver tous les moyens d’irrigation possibles… le puits, la noria ou roue à godets, le canal d’irrigation… Mais le meilleur arrosage ne dépend pas d’eux, mais de la pluie qui vient du ciel !

Quatre manières d’arroser notre jardin intérieur 


Au départ, notre jardin est ainsi en friches mais sainte Thérèse nous assure qu’en commençant à vivre la prière silencieuse – l’oraison – c’est Dieu lui-même qui se charge d’arracher les mauvaises herbes ! De nous dépend seulement l’arrosage du jardin – autrement dit la prière – pour que les fleurs grandissent et s’épanouissent, afin d’accueillir en nous « Celui que notre cœur aime. ». Il y a, selon la mystique, quatre manières d’arroser notre jardin intérieur : 


1. Le puits ou la prière


Notre prière ressemble à l’effort que le jardinier doit déployer pour aller puiser de l’eau au fond du puits. Il nous faut descendre – comme dans un puits – dans les mots de l’Évangile, lus et relus, pour y découvrir la présence de Dieu…


2. La roue à godets


Là, l’effort du jardinier se trouve un peu soulagé… Pour sainte Thérèse Dieu lui-même vient rejoindre nos efforts pour nous recueillir. C’est là où on commence à expérimenter Sa paix… même si les distractions nous chahutent encore !


En images : la jolie symbolique spirituelle des fleurs

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Démarrer le diaporama

3. Le canal d’irrigation


Il s’agit là d’une eau courante que le jardinier n’a plus qu’à canaliser… « Dieu aide tellement le jardinier qu’il prend sa place en quelque sorte, et fait lui-même presque tout », précise sainte Thérèse. Notre recueillement dans la prière est de plus en plus profond et nous commençons à apprendre à laisser faire l’Esprit saint qui prie en nous…


 4. La pluie


Enfin, il y a la pluie abondante : le jardinier n’a rien à faire qu’à laisser la bonne pluie imbiber sa terre… Comme on ne peut décréter qu’il pleuve, cette forme de prière est un don de Dieu. Pour la mystique espagnole, c’est le Seigneur qui arrose alors « sans aucun travail de notre part, et ce mode d’arrosage est, sans comparaison, supérieur à tous ceux dont nous avons parlé. » Cette prière « laisse l’âme remplie d’une extrême tendresse d’amour », conclut-t-elle. 
 
Le jardin n’est-il pas une magnifique métaphore dont les fruits et fleurs récoltés sont des fruits et fleurs de sainteté ?





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila Empty
MessageSujet: Re: 15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila   15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
15 octobre : Sainte Thérèse d'Avila
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: