Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -49%
-49% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
23.89 €

 

 la répression en Syrie .

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyMar 26 Avr 2011, 09:04

Rappel du premier message :

" La crise syrienne est montée d’un cran hier avec l’intervention massive de l’armée dans plusieurs villes du pays. Une opération sans commune mesure avec les autres réactions du pouvoir depuis le début de la contestation, le 15 mars.

Des opérations étaient hier en cours à Douma, à 15 kilomètres au nord de Damas, et à Al-Mouadamiyeh, dans la banlieue de la capitale. Mais c’est à Deraa, ville agricole du Sud, d’où est parti, il y a six semaines, le mouvement contre le régime de Bachar Al Assad, que la situation était hier la plus critique et la plus confuse.

D’après plusieurs témoignages, des milliers de membres des forces de sécurité appuyés par des chars ont pénétré très tôt dans cette ville de 75000 habitants, faisant de nombreux morts. Selon Abdallah Abazid, un militant des droits de l’homme joint par téléphone par l’Agence France-Presse, « au moins 25 martyrs sont tombés, tués par les tirs et le pilonnage à l’artillerie lourde ».
Tirs à l'arme lourde et snipers sur les toits

Le militant a précisé que la ville était soumise dans l’après-midi « à un pilonnage intensif à l’artillerie lourde et aux mitrailleuses », alors que des tireurs étaient postés sur les toits. Le bilan pourrait donc encore s’alourdir.

« Il est clair que les autorités syriennes ont pris la décision d’une solution militaire et sécuritaire », a déclaré Abdel Rahmane, président de l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, quelques heures après le début de l’intervention massive des forces de sécurité.

Dans un pays fermé à la presse, personne hier n’était en mesure de confirmer le nombre de morts ni la présence de snipers empêchant les habitants de récupérer les corps. Mais des images circulant sur Twitter et d’autres réseaux sociaux montrent les avancées des blindés dans la ville devançant des soldats et des tirs visant des véhicules.

La Jordanie voisine, à quelques kilomètres de Deraa, a confirmé par la voix de son ministre de l’information, Taher Adwan, que la Syrie avait fermé sa frontière terrestre.

L'ONU condamne cette violente répression

Face à cette répression, la communauté internationale hausse le ton et les condamnations se multiplient, aussi bien à Bruxelles qu’à New York, au siège de l’ONU. Hier, la haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, a demandé hier « l’arrêt immédiat des meurtres en Syrie », jugeant « inacceptable la réaction erratique et violente » du gouvernement face à « des manifestants pacifiques ».

La haut-commissaire a précisé par ailleurs avoir reçu une liste de 76 personnes tuées vendredi lors de manifestations pacifiques, mais a ajouté que le nombre des tués pourrait être « considérablement plus élevé ».

Car l’offensive d’hier intervient alors que la répression s’était déjà intensifiée ces derniers jours, en dépit des annonces de réformes telles que l’abrogation de la loi d’urgence et des tribunaux d’exception. Selon les décomptes du Comité des martyrs de la révolution du 15 mars, 120 personnes ont été tuées lors des manifestations vendredi et samedi.
Près de 400 morts depuis la crise

Dimanche, 13 autres opposants ont été tués et plusieurs blessés à Jableh, près de Lattaquié, dans le Nord-Ouest. Le nouveau gouverneur de la région s’était rendu en visite dans la ville, où il avait rencontré des dignitaires à la mosquée. C’est après son départ que les forces de l’ordre ont encerclé la ville et ont commencé à tirer.

Au total, près de 400 personnes auraient perdu la vie depuis le 15 mars, selon différentes estimations. Sans compter plusieurs vagues d’arrestations menées par les services de sécurité dans les rangs des militants opposés au régime du président Bachar Al Assad.

Wissam Tarif, qui dirige Insan, un groupe syrien de défense des droits de l’homme basé à Séville, a indiqué dimanche que 221 personnes avaient disparu en Syrie depuis le début de la journée de vendredi. "


Gilles BIASSETTE


Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
Averroes




la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyDim 12 Fév 2012, 22:03

chrisredfeild a écrit:

Le Prophète - Paix et Salut pour lui - a informé ses Compagnons que ces gouvernants ne seront pas guidés et ne suivront pas sa voie. Hudhayfa demanda alors : « Comment ferais-je alors, Ô Messager d’Allah, si jamais j’atteins cette époque ? » Il répondit : « Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim

La nature de ce hadith

biographie d’Abî Salâm :
روى عن حذيفة و يقال مرسل
« Il a rapporté de Houdayfah et il est dit de lui que c’est un Moursal »
Et Ibn Hajar a dit:
أرسل عن حذيفة وأبي ذر وغيرهما
" Il a été Moursal de Houdayfah, d'Abou Dhar et d'autre "
Et Mouqbil Al Wâdi3î dans le Char7 d’Al Ilzamâte d’Al Daraqoutnî ne rend faible juste une partie de ce récit qui est « même s’il frappe ton dos et prend tes biens, écoute et obéis. » Il dit que c’est un ajout « Ziyâdah » :
وفي حديث حذيفة هذا زيادة ليست في حديث حذيفة المتفق عليه ، وهي قوله : ( وإن ضرب ظهرك وأخذ مالك )! فهذه الزيادة ضعيفة ؛ لأنها من هذه الطريق المنقطعة
« Et dans le récit de Houdayfah, un ajout qui n’est pas présent dans le récit de Houdayfah sur lequel il y a eu approbation et sa parole (même s’il frappe ton dos et prend tes biens, écoute et obéis. » Il dit que c’est un ajout « Ziyâdah » Cet ajout est faible car elle fait partie de ce chemin Mounqatî3 ( chaîne de transmission avec rupture de narrateur) »

D'ailleurs Muslim quand il cite ce genre de hadith c'est pour montrer leur failles!



Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/
- mohamed -




la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyDim 12 Fév 2012, 22:19

Averroes a écrit:
- mohamed - a écrit:


Si la communauté est dans le droit chemin, comme dans les premiers temps, il faut alors appliqué les hadiths cité plus haut par notre frère chris, à condition que le gouverneurs soit juste injuste


On ne parle que du gouverneur injuste,celui qu'on essaie de nous imposer dictateur ou pas!Qu'on a même pas élu!Qu'on ne connaît ni de père ni de fils!Et il y a des hadithes qui les légitiment!Tiens je vais te dire une chose:il suffit que j'ai avec moi une bande d'assassins,si j'arrive à descendre ton gouverneur que tu as choisit démocratiquement et de m'imposer à toi,tu n'as pas le droit de te révolter contre moi et tu dois te soumettre à ma loi!Et il y a des hadiths pour me légitimer!Moi personnellement je doute fort bien que ces hadiths soient du prophète!

t’inquiète je serais le porteur du RBG la répression en Syrie . - Page 4 788850
tu n'as pas lu ce que j'ai écris avant ce post ?!!!!!
le sens de chris existe aussi, il faut juste trouver le juste milieu

les alouites sont foutu, le jihad a été déclaré en Syrie, la connexion avec Al-dawla Al-islamiya fi Irak a été établit, donc aucune chance qu'ils s'en tirent
ps: regarde ta MP



Signature
La vie est courte, le jugement est long et la sentence est éternelle, alors soyez sincères

Mathieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : ......
Ô mon Créateur guide moi vers la vérité que Tu as agréée (et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)
Revenir en haut Aller en bas
Averroes

Averroes


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyDim 12 Fév 2012, 22:41

- mohamed - a écrit:


t’inquiète je serais le porteur du RBG la répression en Syrie . - Page 4 788850
tu n'as pas lu ce que j'ai écris avant ce post ?!!!!!
le sens de chris existe aussi, il faut juste trouver le juste milieu

les alouites sont foutu, le jihad a été déclaré en Syrie, la connexion avec Al-dawla Al-islamiya fi Irak a été établit, donc aucune chance qu'ils s'en tirent
ps: regarde ta MP



Signature
La vie est courte, le jugement est long et la sentence est éternelle, alors soyez sincères

Mathieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : ......
Ô mon Créateur guide moi vers la vérité que Tu as agréée (et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)

Oui,le sens de Chris existe aussi mais s'applique juste avec sur les gouverneur juste pas avec les tyrans!

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/
- mohamed -




la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyDim 12 Fév 2012, 22:51

Averroes a écrit:
- mohamed - a écrit:


t’inquiète je serais le porteur du RBG la répression en Syrie . - Page 4 788850
tu n'as pas lu ce que j'ai écris avant ce post ?!!!!!
le sens de chris existe aussi, il faut juste trouver le juste milieu

les alouites sont foutu, le jihad a été déclaré en Syrie, la connexion avec Al-dawla Al-islamiya fi Irak a été établit, donc aucune chance qu'ils s'en tirent
ps: regarde ta MP




Oui,le sens de Chris existe aussi mais s'applique juste avec sur les gouverneur juste pas avec les tyrans!


un gouverneur juste ne prend pas ton argent et ne fouette pas ton dos
quand j'ai parlé de gouvernement injuste j'ai voulu dire celui qui change la charia par les lois des hommes
je pense que le gouvernement est un avertissement de Allah pour que les musulmans sachent qu'il ont dévié
tu n'as pas vu que les révolutions n'ont commencé qu'après la sahwa ! Allah par sa miséricorde veut nous aider a revenir vers lui en supprimant les obstacles devant cette sahwa
A ton avis qui les premiers Algérie ou Maroc ?
Tu verra quand la révolution dans l'un des ses pays commencera, il n'y aura plus d'animosité entre aux et vont même se soutenir



Signature
La vie est courte, le jugement est long et la sentence est éternelle, alors soyez sincères

Mathieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : ......
Ô mon Créateur guide moi vers la vérité que Tu as agréée (et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)
Revenir en haut Aller en bas
Averroes

Averroes


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyDim 12 Fév 2012, 23:15

[quote="- mohamed -"]
Averroes a écrit:


Oui,le sens de Chris existe aussi mais s'applique juste avec sur les gouverneur juste pas avec les tyrans!


un gouverneur juste ne prend pas ton argent et ne fouette pas ton dos
quand j'ai parlé de gouvernement injuste j'ai voulu dire celui qui change la charia par les lois des hommes
je pense que le gouvernement est un avertissement de Allah pour que les musulmans sachent qu'il ont dévié
tu n'as pas vu que les révolutions n'ont commencé qu'après la sahwa ! Allah par sa miséricorde veut nous aider a revenir vers lui en supprimant les obstacles devant cette sahwa
A ton avis qui les premiers Algérie ou Maroc ?
Tu verra quand la révolution dans l'un des ses pays commencera, il n'y aura plus d'animosité entre aux et vont même se soutenir


Les choses sont un peu plus compliquées dans nos deux pays!
Pour nous au Maroc la révolution du peuple dure depuis 40 ans!Depuis les années 60 le peuple marocain s'est soulevait contre le régime en place,du sang,beacoup de sang a coulé,le soulèvement du peuple marocain a été rythmé par des coups d'état de l'armée marocaine qui ont tous échoués!le régime en place savait que la seule issue de sa survie c'est la démocratie,et en effet,depuis 20 ans le processus démocratique est en place,lent mais bien en marche;les révolutions arabes venait de lui, donner une nouvelle marge de manoeuvre;ce que je peux t'affirmer c'est qu'il y a une liberté,il y a une certaine justice mais il faut encore beaucoup de travail dans d'autre domaines;j'estime que la révolution a peu de chance d'aboutir chez-nous parce qu'il y a des forces en place -ethniques- qui estime que dialoguer pour résoudre les problèmes vaut mieux qu'une confrontation sanglante!Chez-toi,je n'en sais rien,mais c'est sûr et certain que les choses vont bouger de votre côté!

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyLun 13 Fév 2012, 07:39

Avis:
Il serait souhaitable que les commentaires soient compris et lu par tout le monde.
Merci .

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyMer 15 Fév 2012, 17:36



Le journal " La Croix " a interrogé trois spécialistes du pays Antoine Fleyfel, théologien et philosophe franco libanais, Karim Bitar, chercheur associé à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), et Fabrice Balanche, maître de conférences à l’Université Lyon II réagissent passent en revue la situation intérieure du pays, le contexte géostratégique et la place des chrétiens.

LA CROIX : Quelle est la situation intérieure en Syrie ?

Antoine Fleyfel : « Je redoute vraiment une guerre civile. D’une part, parce que le conflit s’est militarisé entre l’armée syrienne et l’armée de la Syrie libre. D’autre part, parce que des factions islamistes ont tout intérêt à mettre en avant des aspects confessionnels dans ce conflit, pour que les oppositions entre sunnites et alaouites, entre musulmans et chrétiens prennent le dessus. Aujourd’hui, plusieurs scénarios sont possibles, selon que le régime de Bachar Al Assad tombe ou pas. »

Karim Bitar : « En Syrie, deux éléments ouvrent la voie à une guerre civile : la montée des tensions entre communautés religieuses et la militarisation excessive de l’armée et des opposants. On n’est plus du tout dans une logique de révolution arabe comme en Tunisie. Pour l’instant, Bachar Al Assad n’a pas trop de soucis à se faire. L’armée lui est fidèle, il a de nombreux soutiens extérieurs comme l’Iran, la Chine et la Russie, et il sait que les Occidentaux ne se risqueront pas à une intervention en 2012. Mais je pense qu’à moyen terme, il est condamné, car, économiquement, le régime est très affaibli. Les sanctions économiques qui l’empêchent de vendre son pétrole à l’Europe représentent une perte de 450 millions d’euros par mois. Les recettes fiscales ont également baissé de 50 %. Bientôt, Damas ne pourra plus financer la répression, sauf si l’Iran lui fait des chèques en blanc. »

Fabrice Balanche : « On ne peut pas généraliser, mais dans certains endroits, comme à Homs, on peut déjà parler d’une guerre civile communautaire. L’armée syrienne, majoritairement composée d’alaouites, attaque régulièrement les quartiers sunnites. Autre indicateur, on trouve beaucoup de familles divisées entre opposants et partisans du régime. Pour le moment, Bachar Al Assad a en face de lui une opposition très divisée. Les dirigeants du Conseil national syrien (CNS, la principale coalition) et le Conseil national pour le changement démocratique (CNCD, opposition ancienne favorable à la laïcité) se détestent. En plus, ils ne sont pas d’accord sur le principe d’une intervention étrangère en Syrie, réclamée par le CNS, et à laquelle le CNCD s’oppose catégoriquement. Le CNS ne représente qu’une partie de l’opposition basée à l’étranger. Son chef, Burhan Ghalioun, n’est qu’une marionnette, il n’a aucun pouvoir. C’est le Qatar et les Frères musulmans qui pilotent tout. »

LA CROIX : Quel est le contexte géostratégique ?


Antoine Fleyfel : « Plusieurs pays occidentaux, dont la France, ont pressé le Conseil de sécurité de l’ONU d’adopter une résolution contre la Syrie. Après un précédent texte en octobre 2011, bloqué par un veto russe et chinois, les 15 pays membres du Conseil de sécurité ont renoncé le 4 février dernier, pour ne pas heurter Moscou, à adopter un texte qui soutenait les décisions prises par la Ligue arabe en janvier en vue d’assurer une transition vers la démocratie en Syrie, avec transfert des pouvoirs du président syrien Bachar Al Assad à son vice-président. Désormais, la Ligue arabe accepte de fournir un soutien politique et matériel à l’opposition syrienne et de demander au Conseil de sécurité la formation d’une force conjointe ONU-Arabes pour mettre fin aux violences en Syrie. »

Karim Bitar : « Parmi toutes les révolutions arabes, le cas syrien est le plus complexe. Actuellement, on assiste à une guerre froide entre l’axe Iran-Irak-Hamas et les pétromonarchies du Golfe, qui cherchent à étendre leur influence dans la zone. L’ironie du sort, c’est que la Syrie, qui autrefois instrumentalisait les conflits interreligieux sur le territoire libanais, joue aujourd’hui le rôle du Liban : elle est devenue l’objet de l’affrontement entre les puissances régionales. L’Iran fournit des armes au régime, tandis que l’Arabie saoudite soutient l’opposition syrienne. »

Fabrice Balanche : « Au-delà du contexte régional, il y a clairement une lutte d’influence entre les grandes puissances. Depuis l’arrivée de Vladimir Poutine au pouvoir, la Russie s’efforce de reprendre pied dans les zones où l’URSS était présente avant l’effondrement du bloc soviétique, que ce soit dans le Caucase, en Asie centrale ou au Moyen-Orient. Surtout, Moscou craint la contagion des révolutions arabes à l’intérieur même de ses frontières. De son côté, la Chine, dont la montée en puissance est plus récente, aspire à jouer un rôle diplomatique de premier plan. Elle veut aussi stabiliser la Syrie, car elle a besoin d’hydrocarbures pour se développer. Ces deux alliés de Damas ont donc intérêt à voir Bachar Al Assad rester au pouvoir, cela explique pourquoi ils bloquent la situation à l’ONU en apposant systématiquement leur veto. »

LA CROIX : Où en sont les chrétiens ?

Antoine Fleyfel : La situation des chrétiens – environ 7 % de la population syrienne – varie selon les villes. Quelques familles chrétiennes de Homs et Hama fuient les combats pour se réfugier dans d’autres régions du pays, mais, pour le moment, il n’y a pas d’exode massif des chrétiens hors de Syrie. Dans la plupart des cas, musulmans et chrétiens subissent le même sort.

Depuis le début des troubles, la grande majorité des chrétiens syriens ménage le pouvoir en place, avec qui ils ont toujours eu de grandes affinités et à cause de leur crainte de voir la révolte aboutir à l’installation d’un régime islamiste. D’ailleurs, l’opposant et militant chrétien des droits de l’homme Michel Kilo, qui comptait parmi les “pères” du printemps arabe, a pris ses distances par rapport à la révolte syrienne à cause de la tournure violente et armée qu’elle a prise. Lui, comme d’autres chrétiens, revendiquait des réformes, mais pas la chute du régime de Bachar Al Assad. La plupart des autorités chrétiennes, catholiques et orthodoxes confondues, ont pour leur part pris position en faveur du régime, d’où la crainte des chrétiens d’être victimes de représailles de la part des opposants. Et puis, les chrétiens syriens n’ont pas oublié ce qui s’est passé pendant la guerre au Liban (1975-1990) et ils ont sous les yeux l’exemple de l’Irak : la crainte est réelle pour eux qu’une intervention internationale puisse contribuer à la montée de l’islamisme. »

Karim Bitar : « Les chrétiens de Syrie sont complètement traumatisés par l’expérience irakienne. Plus de la moitié des chrétiens d’Irak ont dû fuir leur pays sous la menace des persécutions, et 1,2 million d’entre eux ont trouvé refuge en Syrie après la chute de Saddam Hussein. C’est pour cette raison que la communauté chrétienne et notamment les patriarches restent fidèles au régime, mais ce soutien pourrait devenir dangereux si Bachar Al Assad finit par tomber. Il y a quand même quelques chrétiens dans l’opposition. Georges Sabra, l’opposant chrétien qui dirige le Parti du peuple démocratique, pourrait d’ailleurs prendre la suite de Burhan Ghalioun à la tête du Conseil national syrien. Ce serait un signal fort pour encourager les chrétiens de Syrie à se désolidariser du pouvoir. »

Fabrice Balanche : « Les chrétiens de Syrie, en majorité des grecs-orthodoxes et des arméniens, sont très inquiets pour leur avenir. Beaucoup d’entre eux ont été intégrés dans l’administration et même l’armée syriennes, et ont apporté leur soutien au pouvoir en place dès le mois d’avril 2011. Car tant que le régime de Bachar Al Assad résiste, ils sont à l’abri de l’hégémonie des sunnites, majoritaires, qui pourraient imposer un islam radical. Ils redoutent que l’expérience irakienne se répète. Déjà, certains ont fui après avoir été persécutés par les salafistes syriens. Un véritable processus d’élimination des minorités chrétiennes est en marche au Proche-Orient, et il a commencé dès le début du XXe siècle, en Turquie, avec le génocide arménien. »


RECUEILLI PAR CLAIRE LESEGRETAIN ET CÉLIA LEBUR
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Roger76




la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .    la répression en Syrie . - Page 4 EmptyMer 15 Fév 2012, 18:13


Merci à toi mario d’avoir reproduit ces déclarations.

Pour ma part je ne comprends pas nos hésitations à qualifier ce qui a démarré comme une révolte par ce qu’elle est devenue : une guerre civile, avec des aspects confessionnels qui aggravent les conflits.
Et les souffrances.

Quant aux aspects confessionnels, aucun des conflits de cette zone de heurts ne sera soluble tant que l’on se battra aussi au nom de YHVH Dieu ou Allah et de sa propre confession.

Citation :
Antoine Fleyfel : « Je redoute vraiment une guerre civile. D’une part, parce que le conflit s’est militarisé entre l’armée syrienne et l’armée de la Syrie libre. D’autre part, parce que des factions islamistes ont tout intérêt à mettre en avant des aspects confessionnels dans ce conflit.

C'est clair, et qu’on ne vienne pas nous reparler de "complot de l’Occident" Grand Satan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyMer 15 Fév 2012, 18:25

Les occidentaux sont en train de se faire manipuler quelque chose de bien :)
on croit que c'est les USA qui dirigent encore. Ce sont les marionnettes des émirats.
Les wahab veulent un monde wahab. Ils détestent les chiites
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyMer 15 Fév 2012, 18:50

Enutrof a écrit:
Les occidentaux sont en train de se faire manipuler quelque chose de bien :)
on croit que c'est les USA qui dirigent encore. Ce sont les marionnettes des émirats.
Les wahab veulent un monde wahab. Ils détestent les chiites

Bonsoir Enutrof , je suis bien d'accord avec ce que tu dis : " Les USA sont les marionettes des émirats à cause de leur pognon ok c'est clair , cependant la vache à lait peut tarir très vite regarde un tantinet ce qui s'est passé au Viet-Nam .
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 16 Fév 2012, 00:12

Averroes a écrit:

IL n'y a rien de clair ni de MAIS dans ce que tu dis ,tu nous recommande tout simplement de devenir des esclaves des tyrans! et rien de plus!Tu es très dangereux!



j'ai peur que le plus dangeureux soit toi et non moi.

Citation :
je reprends les versets de Dieu!
ine wa salatou wa salamou ‘ala khatim-i Nabiyyine. [/center]

« Ô les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement). » [an-Nisa’ : Verset 59]

[center]
Bismill-Lâhi arr-Rahmâni err-Rahîm,
Al Hamdoulill-Lahi Rabbou al ‘alam]

Ibn Kathir -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit dans son Tafsir concernant ce verset :

« C’est pour cela qu’Allah dit :

-« obéissez à Allah » c’est-à-dire suivez son livre (Le Coran).

-« obéissez au messager » c’est-à-dire suivez et respectez sa tradition (la Sunna)

-« et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement » c’est-à-dire obéissez à ceux là dans le cadre de ceux qui se conforme seulement aux obéissances d’Allah. Le Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Il n’y a pas d’obéissance quand il y a désobéissance à Allah » » [Source : Tafsir Ibn Kathir]


écoute, je vais t'afficher ce que IBN KATHIR a dit en ARABE :

Citation :
عن أبي هريرة عن رسول الله صلى الله عليه وسلم أنه قال من أطاعني فقد أطاع الله ومن عصاني فقد عصى الله ومن أطاع أميري فقد أطاعني ومن عصى أميري فقد عصاني-فهذه أوامر بطاعة العلماء والأمراء ولهذا قال تعالى « أطيعوا الله » أي اتبعوا كتابه « وأطيعوا الرسول » أي خذوا بسنته « وأولي الأمر منكم » أي فيما أمروكم بهمن طاعة الله لا في معصية الله فإنه لا طاعة لمخلوق في معصية الله كما تقدم في الحديث الصحيح إنما الطاعة في المعروف وقال الإمام أحمد « 4/426 » حدثنا عبد الرحمن حدثنا همام حدثنا قتادة عن أبي مراية عن عمران بن حصين عن النبي صلى الله عليه وسلم قال لا طاعة في معصية الله وقوله « فإن تنازعتم في شيء فردوه إلى الله والرسول » قال مجاهد وغير واحد من السلف أي إلى كتاب الله وسنة رسوله وهذا أمر من الله عز وجل بأن كل شيء تنازع الناس فيه من أصول الدين وفروعه أن يرد التنازع في ذلك إلى الكتاب والسنة كما قال تعالى « وما اختلفتم فيه من شيء فحكمه إلى الله » فما حكم به الكتاب والسنة وشهدا له بالصحة فهو الحق وماذا بعد الحق إلا الضلال ولهذا قال تعالى « إن كنتم تؤمنون بالله واليوم الآخر » أي ردوا الخصومات والجهالات إلى كتاب الله وسنة رسوله فتحاكموا إليهما فيما شجر بينكم « إن كنتم تؤمنون بالله واليوم الآخر » فدل على أن من لم يتحاكم في محل النزاع إلى الكتاب والسنة ولا يرجع إليهما في ذلك فليس مؤمنا بالله ولا باليوم الأخر وقوله « ذلك خير » أي التحاكم إلى كتاب الله وسنة رسوله والرجوع إليهما في فصل النزاع خير « وأحسن تأويلا » أي وأحسن عاقبة ومآلا كما قاله السدي وغير واحد وقال مجاهد وأحسن جزاء وهو قريب


bref, comme tu voit, nous suivons l'avis de IBN KATHIR.

nous obeissons a nos gouverneurs DANS LE BIEN, exactement comme je l'ai dit et comme je l'ai REPETER constement.


mais puisque notre verset nous dit d'obeir a DIEU et a son MESSAGER, alors je te rappelle que l'obeissance a notre messager implique d'obeir a sa pârole :


Ibn °Abbâs – qu’Allah l’agrée - rapporte que le Prophète - Paix et Salut pour lui - a dit : « Celui qui voit chez son gouvernant une chose qu’il désapprouve, qu’il patiente, car celui qui se sépare de la communauté, ne serait-ce que d’un empan , puis qui meurt, mourra comme à l’époque pré-islamique ‘‘jâhiliya’’. » Bukhari et Muslim.

Le Prophète - Paix et Salut pour lui - a informé ses Compagnons que ces gouvernants ne seront pas guidés et ne suivront pas sa voie. Hudhayfa demanda alors : « Comment ferais-je alors, Ô Messager d’Allah, si jamais j’atteins cette époque ? » Il répondit : « Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim

C’est donc un ordre d’obéir même si le gouvernant est injuste.
Le Prophète - Paix et Salut pour lui - dit aussi : « Celui qui est commandé par un gouvernant, puis le voit commettre un quelconque péché, qu’il désapprouve ce péché sans qu’il ne retire sa main de son obéissance. » Muslim.


alors tu voit?

ALLAH TE DIT :

« Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah.. »


Sourate Les Femmes, Verset 80

« Non ! Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décrété tout en se soumettant pleinement [à ta sentence] »


Sourate Les Femmes, Verset 65

« Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son Messager s’est certes égaré de façon évidente ».
Sourate Les Coalisés, Verset 36


tu voit le dernier verset?

"Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir"

le prophete a décidé ceci : « Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim


il ne t'a pas dit : REVOLTE

le prophete a décidé : D'OBEIR a ce gouvernement INJUSTE dans le bien évidement.

s'il commet un mal, je ne doit l'obéir dans ce mal, mais je doit rester globalement obeissant a ce gouverneur (dans le bien evidement) conformement a ce hadith décidé par notre prophete (par revelation divine) :
« Toute personne doit écouter et obéir dans les choses qu’elle aime et celles qu’elle déteste, sauf s’il lui est ordonné le péché, dans ce cas pas d’écoute, ni d’obéissance. » Muslim (1839)

et si je voit des choses que je désaprouve dans mon gouverneur, alors le PROPHETE A DECIDE CECI

Le Prophète - Paix et Salut pour lui - dit aussi : « Celui qui est commandé par un gouvernant, puis le voit commettre un quelconque péché, qu’il désapprouve ce péché sans qu’il ne retire sa main de son obéissance. » Muslim.


bref, le PROPHETE n'a jamais dit : FAISANT LA REVOLTE.

quand a tes commentaires, tu fait tout pour ignorer les paroles sages de notre prophete alors que DIEU a dit :
:« Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son Messager s’est certes égaré de façon évidente ». Sourate Les Coalisés, Verset 36

donc tu m'affiche des commentaires et tu extrapole leur sens alors que la parole de notre prophete vise le gouverneur injuste

tu dit parexemple :

Citation :

Quand le gouverneur tue un musulman,ou le vole,ou l’oppresse,ne désobéit-il pas à Dieu?Donc la première chose à faire c'est de prendre ce salaud et de le jeter à la poubelle!Même si tu me sort mille hadiths,celui-ci me suffit!

non

le prophete justement a dit pour ce cas :
Le Prophète - Paix et Salut pour lui - a informé ses Compagnons que ces gouvernants ne seront pas guidés et ne suivront pas sa voie. Hudhayfa demanda alors : « Comment ferais-je alors, Ô Messager d’Allah, si jamais j’atteins cette époque ? » Il répondit : « Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim


tu voit alors l'enseignement de notre prophete?

c'est le contraire du tien.

puis tu dit :
Citation :
‘Ali Ibn Abi Talib -qu’Allah l’agrée- a dit : « le devoir qu’a l’imam, c’est de gouverner avec ce qu’Allah a fait descendre et d’exécutez ce dépôt, et s’il fait cela alors il mérite d’être écouté et suivit par ses sujets » [Source : Tafsir Baghawi de la sourate précédemment cité]
personne n'a dit le contraire
l'obeissance est dans le bien, or le sujet n'est pas sa, mais le sujet est la REVOLTE.

pour le moment, tu n'apporte rien, tu EXTRAPOLE SEULEMENT tout en contredisant constement la parole de notre prophete.
Citation :

Le Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam- a dit : « Celui qui m’obéit a obéit à Allah et celui qui me désobéit, désobéit à Allah. Celui qui obéit a mon commandement, m’a obéit et celui qui désobéit à mon commandement, me désobéit »[/b] [Source : Sahih Muslim]
Tiens,on ne nous sorte pas ces hadiths,par contre le hadith qui autorise le gouverneur à nous donner un coup dans le dos!on nous le sorte facilement!

mais tu joue a quoi la?

tu jette une partie des hadiths juste pour expliquer une autre partie selon ta passion?

le prophete a dit dans ton hadith : [b]Celui qui obéit a mon commandement, m’a obéit et celui qui désobéit à mon commandement, me désobéit


et parmi les commandements de notre propete :
Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim


alors tu dit quoi?

tu va rejeter ce commandement décidé par notre prophete alors que DIEU te dit :
« Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son Messager s’est certes égaré de façon évidente ».

Sourate Les Coalisés, Verset 36

alors?

Citation :
le prophète -صلى الله عليه وسلم- a dit : "point d'obéissance dans un péché, l'obéissance est dans le bien" (al Bukhâri n° 7257 et Muslim n° 1840)
évidement que le prophete a dit sa

il a aussi dit : « Toute personne doit écouter et obéir dans les choses qu’elle aime et celles qu’elle déteste, sauf s’il lui est ordonné le péché, dans ce cas pas d’écoute, ni d’obéissance. » Muslim (1839)

tu voit que mon hadith explique le tien.

dans le mien, il te dit que tu ne doit obeir dans les mauvaise chose, mais tu doit rester dans l'ensemble (dans le bien evidement) obeissant.

et le prophete t'averti que si tu te revolte contre le gouverneur injuste, alors :

« Celui qui voit chez son gouvernant une chose qu’il désapprouve, qu’il patiente, car celui qui se sépare de la communauté, ne serait-ce que d’un empan , puis qui meurt, mourra comme à l’époque pré-islamique ‘‘jâhiliya’’. » Bukhari et Muslim.

tu voit encor une foi?

jamais tu ne trouvera ceci : FAITE LA REVOLTE.....

JAMAIS JAMAIS JAMAIS

tu continuera eternellement a extrapoler et a tordre les hadiths et a rejeter d'autres afin d'"expliquer d'autres hadith selon ta passion, mais le constat est claire : PAS DE REVOLTE.


Citation :

Selon 'Ubâdat ibn As-Sâmet : le messager d'ALLAH -صلى الله عليه وسلم- nous a appelé et nous lui avons fait allégeance d'écouter et d'obéir dans ce que nous aimons et ce que nous détestons […] et de ne pas [désobéir] sauf si : vous voyez une mécréance évidente dans laquelle vous avez une preuve claire d'ALLAH". (al Bukhâri n° 7056 et Muslim n° 1709)

oui

une mécreance claire.

peut tu dire clairement qu'un tel gouverneur est mécreance?

n'oubli pas que le faite de ne pas appliquer la religion ne signifie pas que le gouverneur est mecreant.

autrement explique moi la presence de ces hadiths :
Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim


il est claire que le gouverneur ici n'est pas conforme a l'islam, mais le prophete n'a pas dit : faites la revolte.

ce qui veut dire que ce n'est pas a chaque foi qu'on voit un gouverneur transgresseur, alors on va le taxer de MECREANT

n'est ce pas?

remarque que je ne fait que montrer les HADITHS.

et meme si le gouverneur est mecreant, oubli tu qu'on ne doit oter un mal par un mal encor plus grand?:



dans l'un des liens que j'ai citer precedement, on peut lire ceci
Citation :

Lorsque le Prophète – Paix et Salut pour lui – annonça qu’il y aurait des gouvernants qui feront de bonnes choses mais aussi d’autres réprouvables, un compagnon questionna : Que nous ordonnes-tu ? Le Prophète – Paix et Salut pour lui – répondit : « Acquittez–vous de votre devoir et demandez vos droits à Allah. » °Ubâdat ibn El Sâmit - qu’Allah l’agrée - a dit : « Le Prophète - Paix et Salut pour lui - nous a fait prêter serment d’écouter et d’obéir dans ce que nous aimons et détestons, ce qui nous est facile et difficile, et de ne pas contester le pouvoir à ceux qui le détiennent. » Puis il dit : « Sauf si vous voyez un acte d’incroyance clair et évident dans lequel vous avez une preuve de la part d’Allah. »

Ceci prouve qu’il leur est interdit de disputer le pouvoir aux gouvernants ou de se révolter contre eux, sauf s’ils constatent un acte d’incroyance évident. La raison principale étant que cela entraîne une grande perversion et beaucoup de mal, il n’y a plus de sécurité, les gens ne respectent plus les droits, on ne peut plus réprimer les oppresseurs et secourir les opprimés, les routes ne sont plus sûres, la révolte contre les gouvernants entraîne de grands méfaits. Sauf si les musulmans constatent un acte d’incroyance évident dans lequel ils ont une preuve de la part d’Allah, il n’y a alors pas de mal à se révolter contre le gouvernant pour le détrôner, s’ils en ont la capacité. Par contre, s’ils n’ont pas la capacité de se révolter ou que cette révolte entraîne un mal encore plus grand, ils ne doivent pas se révolter, pour le bien de tous. Il y a une règle juridique unanimement reconnue qui est : (Il est interdit d’ôter un mal par un mal encore plus grand, mais il faut repousser le mal par ce qui peut le supprimer ou l’atténuer).

Par contre, combattre le mal par un mal plus grand est interdit à l’unanimité des musulmans.
Si ces gens, qui veulent ôter ce gouvernant qui a commis un acte d’incroyance évident, ont la capacité de mettre à la place un gouvernant bon et pieux, sans créer un mal encore plus grand pour les musulmans, dans ce cas il n’y a pas de mal. Mais si cette révolte entraîne une grande perversion, la perte de la sécurité, l’injustice des gens, la dépossession des biens de ceux qui ne le méritent pas, et bien d’autres méfaits, ceci est interdit, et il est obligatoire d’écouter et d’obéir dans le bien, de porter conseil aux gouvernants, d’invoquer Allah pour eux, d’atténuer le mal et le diminuer, et d’augmenter le bien.
Voici le droit chemin à suivre, car dans celui-ci réside l’intérêt de tous les musulmans, et il permet de diminuer le mal et d’augmenter le bien, de sauvegarder la sécurité et de préserver les musulmans d’un mal encore plus grand.

Citation :

Djabir ‘ibn Abd Allah, -qu’Allah l’agrée- a dit : « Le Messager d’Allah, sallallahou ‘alayhi wa sallam, nous a ordonné de combattre avec ceci (en indiquant son épée) celui qui délaisse cela (en indiquant le Coran) » [Source : Mousnad de l’Imam Ahmad]

euh exuse moi

ce hadith vise l'apostasie d'une façon general, or nous parlons du gouverneur dans notre cas, et pour le moment, jusqu'a preuve du contraire, nos gouverneur sont INJSUTES mais ils ne sont pas MECREANTS.



pour le reste, pas la peine de commenter, puisque tu déclare ouvertement la mecreance de nos gouverneur, or cette déclaration ne te revient pas , tu n'a pas la science pour le fair ni la sagesse d'ailleur.

Revenir en haut Aller en bas
Averroes

Averroes


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 16 Fév 2012, 00:44

chrisredfeild a écrit:


le prophete a décidé ceci : « Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim

il ne t'a pas dit : REVOLTE

le prophete a décidé : D'OBEIR a ce gouvernement INJUSTE dans le bien évidement.


Continue la lecture de mes autres postes ensuite je te répondrai!

...Même s'il te frappe le dos!

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 16 Fév 2012, 08:28

chrisredfeild a écrit:
Averroes a écrit:

IL n'y a rien de clair ni de MAIS dans ce que tu dis ,tu nous recommande tout simplement de devenir des esclaves des tyrans! et rien de plus!Tu es très dangereux!



j'ai peur que le plus dangeureux soit toi et non moi.

Citation :
je reprends les versets de Dieu!
ine wa salatou wa salamou ‘ala khatim-i Nabiyyine. [/center]

« Ô les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement). » [an-Nisa’ : Verset 59]

[center]
Bismill-Lâhi arr-Rahmâni err-Rahîm,
Al Hamdoulill-Lahi Rabbou al ‘alam]

Ibn Kathir -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit dans son Tafsir concernant ce verset :

« C’est pour cela qu’Allah dit :

-« obéissez à Allah » c’est-à-dire suivez son livre (Le Coran).

-« obéissez au messager » c’est-à-dire suivez et respectez sa tradition (la Sunna)

-« et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement » c’est-à-dire obéissez à ceux là dans le cadre de ceux qui se conforme seulement aux obéissances d’Allah. Le Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Il n’y a pas d’obéissance quand il y a désobéissance à Allah » » [Source : Tafsir Ibn Kathir]


écoute, je vais t'afficher ce que IBN KATHIR a dit en ARABE :

Citation :
عن أبي هريرة عن رسول الله صلى الله عليه وسلم أنه قال من أطاعني فقد أطاع الله ومن عصاني فقد عصى الله ومن أطاع أميري فقد أطاعني ومن عصى أميري فقد عصاني-فهذه أوامر بطاعة العلماء والأمراء ولهذا قال تعالى « أطيعوا الله » أي اتبعوا كتابه « وأطيعوا الرسول » أي خذوا بسنته « وأولي الأمر منكم » أي فيما أمروكم بهمن طاعة الله لا في معصية الله فإنه لا طاعة لمخلوق في معصية الله كما تقدم في الحديث الصحيح إنما الطاعة في المعروف وقال الإمام أحمد « 4/426 » حدثنا عبد الرحمن حدثنا همام حدثنا قتادة عن أبي مراية عن عمران بن حصين عن النبي صلى الله عليه وسلم قال لا طاعة في معصية الله وقوله « فإن تنازعتم في شيء فردوه إلى الله والرسول » قال مجاهد وغير واحد من السلف أي إلى كتاب الله وسنة رسوله وهذا أمر من الله عز وجل بأن كل شيء تنازع الناس فيه من أصول الدين وفروعه أن يرد التنازع في ذلك إلى الكتاب والسنة كما قال تعالى « وما اختلفتم فيه من شيء فحكمه إلى الله » فما حكم به الكتاب والسنة وشهدا له بالصحة فهو الحق وماذا بعد الحق إلا الضلال ولهذا قال تعالى « إن كنتم تؤمنون بالله واليوم الآخر » أي ردوا الخصومات والجهالات إلى كتاب الله وسنة رسوله فتحاكموا إليهما فيما شجر بينكم « إن كنتم تؤمنون بالله واليوم الآخر » فدل على أن من لم يتحاكم في محل النزاع إلى الكتاب والسنة ولا يرجع إليهما في ذلك فليس مؤمنا بالله ولا باليوم الأخر وقوله « ذلك خير » أي التحاكم إلى كتاب الله وسنة رسوله والرجوع إليهما في فصل النزاع خير « وأحسن تأويلا » أي وأحسن عاقبة ومآلا كما قاله السدي وغير واحد وقال مجاهد وأحسن جزاء وهو قريب


bref, comme tu voit, nous suivons l'avis de IBN KATHIR.

nous obeissons a nos gouverneurs DANS LE BIEN, exactement comme je l'ai dit et comme je l'ai REPETER constement.


mais puisque notre verset nous dit d'obeir a DIEU et a son MESSAGER, alors je te rappelle que l'obeissance a notre messager implique d'obeir a sa pârole :


Ibn °Abbâs – qu’Allah l’agrée - rapporte que le Prophète - Paix et Salut pour lui - a dit : « Celui qui voit chez son gouvernant une chose qu’il désapprouve, qu’il patiente, car celui qui se sépare de la communauté, ne serait-ce que d’un empan , puis qui meurt, mourra comme à l’époque pré-islamique ‘‘jâhiliya’’. » Bukhari et Muslim.

Le Prophète - Paix et Salut pour lui - a informé ses Compagnons que ces gouvernants ne seront pas guidés et ne suivront pas sa voie. Hudhayfa demanda alors : « Comment ferais-je alors, Ô Messager d’Allah, si jamais j’atteins cette époque ? » Il répondit : « Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim

C’est donc un ordre d’obéir même si le gouvernant est injuste.
Le Prophète - Paix et Salut pour lui - dit aussi : « Celui qui est commandé par un gouvernant, puis le voit commettre un quelconque péché, qu’il désapprouve ce péché sans qu’il ne retire sa main de son obéissance. » Muslim.


alors tu voit?

ALLAH TE DIT :

« Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah.. »


Sourate Les Femmes, Verset 80

« Non ! Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décrété tout en se soumettant pleinement [à ta sentence] »


Sourate Les Femmes, Verset 65

« Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son Messager s’est certes égaré de façon évidente ».
Sourate Les Coalisés, Verset 36


tu voit le dernier verset?

"Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir"

le prophete a décidé ceci : « Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim


il ne t'a pas dit : REVOLTE

le prophete a décidé : D'OBEIR a ce gouvernement INJUSTE dans le bien évidement.

s'il commet un mal, je ne doit l'obéir dans ce mal, mais je doit rester globalement obeissant a ce gouverneur (dans le bien evidement) conformement a ce hadith décidé par notre prophete (par revelation divine) :
« Toute personne doit écouter et obéir dans les choses qu’elle aime et celles qu’elle déteste, sauf s’il lui est ordonné le péché, dans ce cas pas d’écoute, ni d’obéissance. » Muslim (1839)

et si je voit des choses que je désaprouve dans mon gouverneur, alors le PROPHETE A DECIDE CECI

Le Prophète - Paix et Salut pour lui - dit aussi : « Celui qui est commandé par un gouvernant, puis le voit commettre un quelconque péché, qu’il désapprouve ce péché sans qu’il ne retire sa main de son obéissance. » Muslim.


bref, le PROPHETE n'a jamais dit : FAISANT LA REVOLTE.

quand a tes commentaires, tu fait tout pour ignorer les paroles sages de notre prophete alors que DIEU a dit :
:« Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son Messager s’est certes égaré de façon évidente ». Sourate Les Coalisés, Verset 36

donc tu m'affiche des commentaires et tu extrapole leur sens alors que la parole de notre prophete vise le gouverneur injuste

tu dit parexemple :

Citation :

Quand le gouverneur tue un musulman,ou le vole,ou l’oppresse,ne désobéit-il pas à Dieu?Donc la première chose à faire c'est de prendre ce salaud et de le jeter à la poubelle!Même si tu me sort mille hadiths,celui-ci me suffit!

non

le prophete justement a dit pour ce cas :
Le Prophète - Paix et Salut pour lui - a informé ses Compagnons que ces gouvernants ne seront pas guidés et ne suivront pas sa voie. Hudhayfa demanda alors : « Comment ferais-je alors, Ô Messager d’Allah, si jamais j’atteins cette époque ? » Il répondit : « Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim


tu voit alors l'enseignement de notre prophete?

c'est le contraire du tien.

puis tu dit :
Citation :
‘Ali Ibn Abi Talib -qu’Allah l’agrée- a dit : « le devoir qu’a l’imam, c’est de gouverner avec ce qu’Allah a fait descendre et d’exécutez ce dépôt, et s’il fait cela alors il mérite d’être écouté et suivit par ses sujets » [Source : Tafsir Baghawi de la sourate précédemment cité]
personne n'a dit le contraire
l'obeissance est dans le bien, or le sujet n'est pas sa, mais le sujet est la REVOLTE.

pour le moment, tu n'apporte rien, tu EXTRAPOLE SEULEMENT tout en contredisant constement la parole de notre prophete.
Citation :

Le Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam- a dit : « Celui qui m’obéit a obéit à Allah et celui qui me désobéit, désobéit à Allah. Celui qui obéit a mon commandement, m’a obéit et celui qui désobéit à mon commandement, me désobéit »[/b] [Source : Sahih Muslim]
Tiens,on ne nous sorte pas ces hadiths,par contre le hadith qui autorise le gouverneur à nous donner un coup dans le dos!on nous le sorte facilement!

mais tu joue a quoi la?

tu jette une partie des hadiths juste pour expliquer une autre partie selon ta passion?

le prophete a dit dans ton hadith : [b]Celui qui obéit a mon commandement, m’a obéit et celui qui désobéit à mon commandement, me désobéit


et parmi les commandements de notre propete :
Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim


alors tu dit quoi?

tu va rejeter ce commandement décidé par notre prophete alors que DIEU te dit :
« Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son Messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son Messager s’est certes égaré de façon évidente ».

Sourate Les Coalisés, Verset 36

alors?

Citation :
le prophète -صلى الله عليه وسلم- a dit : "point d'obéissance dans un péché, l'obéissance est dans le bien" (al Bukhâri n° 7257 et Muslim n° 1840)
évidement que le prophete a dit sa

il a aussi dit : « Toute personne doit écouter et obéir dans les choses qu’elle aime et celles qu’elle déteste, sauf s’il lui est ordonné le péché, dans ce cas pas d’écoute, ni d’obéissance. » Muslim (1839)

tu voit que mon hadith explique le tien.

dans le mien, il te dit que tu ne doit obeir dans les mauvaise chose, mais tu doit rester dans l'ensemble (dans le bien evidement) obeissant.

et le prophete t'averti que si tu te revolte contre le gouverneur injuste, alors :

« Celui qui voit chez son gouvernant une chose qu’il désapprouve, qu’il patiente, car celui qui se sépare de la communauté, ne serait-ce que d’un empan , puis qui meurt, mourra comme à l’époque pré-islamique ‘‘jâhiliya’’. » Bukhari et Muslim.

tu voit encor une foi?

jamais tu ne trouvera ceci : FAITE LA REVOLTE.....

JAMAIS JAMAIS JAMAIS

tu continuera eternellement a extrapoler et a tordre les hadiths et a rejeter d'autres afin d'"expliquer d'autres hadith selon ta passion, mais le constat est claire : PAS DE REVOLTE.


Citation :

Selon 'Ubâdat ibn As-Sâmet : le messager d'ALLAH -صلى الله عليه وسلم- nous a appelé et nous lui avons fait allégeance d'écouter et d'obéir dans ce que nous aimons et ce que nous détestons […] et de ne pas [désobéir] sauf si : vous voyez une mécréance évidente dans laquelle vous avez une preuve claire d'ALLAH". (al Bukhâri n° 7056 et Muslim n° 1709)

oui

une mécreance claire.

peut tu dire clairement qu'un tel gouverneur est mécreance?

n'oubli pas que le faite de ne pas appliquer la religion ne signifie pas que le gouverneur est mecreant.

autrement explique moi la presence de ces hadiths :
Tu écoutes et tu obéis au gouvernant même s’il te frappe le dos et te prend tes biens! Ecoute et obéis ! » Muslim


il est claire que le gouverneur ici n'est pas conforme a l'islam, mais le prophete n'a pas dit : faites la revolte.

ce qui veut dire que ce n'est pas a chaque foi qu'on voit un gouverneur transgresseur, alors on va le taxer de MECREANT

n'est ce pas?

remarque que je ne fait que montrer les HADITHS.

et meme si le gouverneur est mecreant, oubli tu qu'on ne doit oter un mal par un mal encor plus grand?:



dans l'un des liens que j'ai citer precedement, on peut lire ceci
Citation :

Lorsque le Prophète – Paix et Salut pour lui – annonça qu’il y aurait des gouvernants qui feront de bonnes choses mais aussi d’autres réprouvables, un compagnon questionna : Que nous ordonnes-tu ? Le Prophète – Paix et Salut pour lui – répondit : « Acquittez–vous de votre devoir et demandez vos droits à Allah. » °Ubâdat ibn El Sâmit - qu’Allah l’agrée - a dit : « Le Prophète - Paix et Salut pour lui - nous a fait prêter serment d’écouter et d’obéir dans ce que nous aimons et détestons, ce qui nous est facile et difficile, et de ne pas contester le pouvoir à ceux qui le détiennent. » Puis il dit : « Sauf si vous voyez un acte d’incroyance clair et évident dans lequel vous avez une preuve de la part d’Allah. »

Ceci prouve qu’il leur est interdit de disputer le pouvoir aux gouvernants ou de se révolter contre eux, sauf s’ils constatent un acte d’incroyance évident. La raison principale étant que cela entraîne une grande perversion et beaucoup de mal, il n’y a plus de sécurité, les gens ne respectent plus les droits, on ne peut plus réprimer les oppresseurs et secourir les opprimés, les routes ne sont plus sûres, la révolte contre les gouvernants entraîne de grands méfaits. Sauf si les musulmans constatent un acte d’incroyance évident dans lequel ils ont une preuve de la part d’Allah, il n’y a alors pas de mal à se révolter contre le gouvernant pour le détrôner, s’ils en ont la capacité. Par contre, s’ils n’ont pas la capacité de se révolter ou que cette révolte entraîne un mal encore plus grand, ils ne doivent pas se révolter, pour le bien de tous. Il y a une règle juridique unanimement reconnue qui est : (Il est interdit d’ôter un mal par un mal encore plus grand, mais il faut repousser le mal par ce qui peut le supprimer ou l’atténuer).

Par contre, combattre le mal par un mal plus grand est interdit à l’unanimité des musulmans.
Si ces gens, qui veulent ôter ce gouvernant qui a commis un acte d’incroyance évident, ont la capacité de mettre à la place un gouvernant bon et pieux, sans créer un mal encore plus grand pour les musulmans, dans ce cas il n’y a pas de mal. Mais si cette révolte entraîne une grande perversion, la perte de la sécurité, l’injustice des gens, la dépossession des biens de ceux qui ne le méritent pas, et bien d’autres méfaits, ceci est interdit, et il est obligatoire d’écouter et d’obéir dans le bien, de porter conseil aux gouvernants, d’invoquer Allah pour eux, d’atténuer le mal et le diminuer, et d’augmenter le bien.
Voici le droit chemin à suivre, car dans celui-ci réside l’intérêt de tous les musulmans, et il permet de diminuer le mal et d’augmenter le bien, de sauvegarder la sécurité et de préserver les musulmans d’un mal encore plus grand.

Citation :

Djabir ‘ibn Abd Allah, -qu’Allah l’agrée- a dit : « Le Messager d’Allah, sallallahou ‘alayhi wa sallam, nous a ordonné de combattre avec ceci (en indiquant son épée) celui qui délaisse cela (en indiquant le Coran) » [Source : Mousnad de l’Imam Ahmad]

euh exuse moi

ce hadith vise l'apostasie d'une façon general, or nous parlons du gouverneur dans notre cas, et pour le moment, jusqu'a preuve du contraire, nos gouverneur sont INJSUTES mais ils ne sont pas MECREANTS.



pour le reste, pas la peine de commenter, puisque tu déclare ouvertement la mecreance de nos gouverneur, or cette déclaration ne te revient pas , tu n'a pas la science pour le fair ni la sagesse d'ailleur.


Celui qui se sert de la parole de Dieu pour asseoir son pouvoir personnel est indigne de Dieu.
Je ne dois pas être un tyran au nom de Dieu.
Les religieux n'ont pas à avoir de pouvoirs politiques humains.
Un vrai croyant ne doit pas être arrogant car il sait que le royaume de Dieu n'est pas de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 16 Fév 2012, 10:42

chrisredfeild a écrit:
Averroes a écrit:

IL n'y a rien de clair ni de MAIS dans ce que tu dis ,tu nous recommande tout simplement de devenir des esclaves des tyrans! et rien de plus!Tu es très dangereux!



j'ai peur que le plus dangeureux soit toi et non moi.

Citation :
je reprends les versets de Dieu!
ine wa salatou wa salamou ‘ala khatim-i Nabiyyine. [/center]

« Ô les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement). » [an-Nisa’ : Verset 59]
.......................
..........................................


Mon cher RACGID, tu dépasses allègrement les 80 lignes ... Modère-toi, je te prie !

Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 16 Fév 2012, 15:55

[quote="chrisredfeild"][quote="Averroes"]

Obéir à un ordre humain d'un de ces chefs de gouvernement qui donne l'ordre de tuer pour assouvir sa vengeance personnelle .
Faut-il le faire même si on sait soi même que c'est contre la volonté de Dieu?

Si on ne le fait pas on est égorgé.

En un mot obéir à un ordre contre nature divine , faut-il le faire?
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 16 Fév 2012, 17:18

Citation :
En un mot obéir à un ordre contre nature divine , faut-il le faire?

C’est là toute la divergence entre islam et christianisme.
Jésus rabbin juif a été par sa prédication contre le légalisme des pharisiens le tout premier de ce que l’on appellera bien plus tard l’anarchisme chrétien.
Ceux qui se sont élevés contre les abus d’interprétation de la Loi et contre les comportements obscurantistes.
Illustrant jusqu'à la mise à mort l'impératif de l'amour du prochain, Jésus de Nazareth se présente comme le Messie attendu sans en remplir la condition essentielle, être couronné Roi d'Israël.

L’islam n’a pas eu de Jésus de Nazareth, de Léon Tolstoï, de Teilhard de Chardin, de Jacques Ellul, d’ Emmanuel Mounier, d’ Ivan Illich. J’en omets.
Le judaïsme a eu un Spinoza, un Mendelssohn.
L’islam en est resté à son retour à l’enseignement archaïque du judaïsme, qui rêvait en vain d’un Roi parfait représentant de Dieu sur Terre : si un gouvernant gouverne c’est par la volonté de Dieu il faut donc lui obéir.
Se dresser contre le Pouvoir en place c’est alors aller contre la volonté de Dieu.

Quant à l’amour du prochain cela ne paraît pas dans les politiques de répression sanglante, j’aurais tendance à y voir l’amour du pouvoir et le mépris du prochain.
Surtout quand le prochain n’est pas de la même communauté.
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 16 Fév 2012, 17:47

et bien j'ai l'impression que chrislam n'a rien lu du tout dans mes commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 16 Fév 2012, 18:30

chrisredfeild a écrit:
et bien j'ai l'impression que chrislam n'a rien lu du tout dans mes commentaires.

Moi de même, mon cher RACHID, car ils sont toujoutrs très longs et cela décourage .....!


Je te l'ai déjà souvent dit !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Roger76




la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: la répression en Syrie    la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 16 Fév 2012, 19:02


Moi aussi Rachid je zappe.
L'abus de majuscules et de couleurs me découragent, c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 16 Fév 2012, 20:42

Roger76 a écrit:


Pour ma part je ne comprends pas nos hésitations à qualifier ce qui a démarré comme une révolte par ce qu’elle est devenue : une guerre civile, avec des aspects confessionnels qui aggravent les conflits.
Et les souffrances.

Quant aux aspects confessionnels, aucun des conflits de cette zone de heurts ne sera soluble tant que l’on se battra aussi au nom de YHVH Dieu ou Allah et de sa propre confession.


Appel du père jésuite syrien Nebras Chehayed aux Evêques de Syrie
Du sang tache nos autels

le 16 février 2012

La crise que traverse la société syrienne prend souvent des intonations confessionnelles. Les médias du régime s’acharnent à nier l’évidence, à savoir que cette crise est née de la répression brutale d’une revendication initialement très pacifique et très profane de « liberté ». Ils persistent à défendre contre toute vraisemblance la thèse d’une réaction légitime que leur aurait imposé le « complot » de « bandes d’extrémistes » « infiltrés» de l’étranger pour attiser une guerre confessionnelle destinée à miner l’unité syrienne au profit de ses ennemis de toujours. [...]

Les Chrétiens de Syrie, tant s’en faut, et pas davantage le clergé ne se soumettent pas tous pour autant à cette interprétation hasardeuse. L’appel lancé dès le début de l’été 2011 par le père jésuite Nebras Chehayed aux évêques de Damas témoigne de la précocité de ce refus courageux de tous ceux qui, toutes appartenances confondues, refusent de se laisser emprisonner dans une lecture sectaire du douloureux « printemps syrien ».



Une tache de sang sur nos autels

L’Eglise a toujours prôné le droit pour chacun à la liberté et à la dignité. Elle a toujours incité les laïques à lutter sans relâche pour ce noble objectif. Elle a demandé aux hommes de religion de faire leur cette obligation, sans toutefois s’impliquer directement en politique pour qu’ils restent capables de jouer leur rôle de référence collective.

En Syrie, où en sommes nous de cet engagement ? Parmi nos prêtres, il y en a qui sont membres du Baath, parmi nos évêques il y en a qui n’hésitent pas à accepter de ne voir que des traîtres dans tout opposant et parmi nos patriarches, il y en a qui ne cessent de chanter les louanges du régime. Et pas un de nos prêtres n’ose laver les blessures de notre passé ; et pas un évêque n’ose se dresser face aux services de sécurité pour redire les paroles de l’Immortel : «Cessez de tuer !». Le 23 juillet, au lieu d’être un jour de prière et de jeûne comme l’avait demandé l’appel des évêques de Damas, le rassemblement des croyants à l’Eglise de La Croix s’est transformé en un festival de discours politiques ; et les larmes n’en sont devenues que plus brûlantes.

On ne consulte pas notre peuple. Quelques évêques parlent en son nom pour affirmer que « seuls ceux qui ne savent qu’approuver (le régime) ont raison ! Quand à « la liberté »…elle n’est rien d’autre que le fait d’un « complot » organisé par des «bandes». Comme si des êtres humains, chaque jour, ne sortaient pas de chez eux pour ne jamais y revenir. Les voix de ceux qui portent les dépouilles mutilées s’élèvent : « Pacifiquement, pacifiquement ». Mais le prédicateur leur répond en écho : « Des infiltrés », ce ne sont que « des infiltrés !».

L’armée a beau entrer dans les villes et les clameurs s’élever au dessus des rues, l’Eglise demeure plongée dans son silence approbateur : « Oui, oui ! ». Et les larmes n’en deviennent que plus brûlantes encore. L’avenir du mouvement en cours ? Rien d’autre que la création « d’Emirats Salafis » !

Comme si jamais aucun Chrétien ou aucun laïque ne sortait des mosquées le vendredi (pour se joindre aux manifestations), comme si les militants civils n’étaient pas enlevés à leur domicile, comme si nous n’étions pas voisins, comme si nous n’avions aucun passé en commun, comme si nous n’avions jamais partagé le pain, le sel ou le café. De la bouche de certains de nos prédicateurs les mots claquent comme autant de balles. Et de leurs gorges montent des expressions de haine qui tentent de faire taire ce que l’on ne peut pas faire taire : la voix d’Ibrahim Qachouche * (le larynx du chanteur révolutionnaire de Hama a été arraché par ses tortionnaires ndt).

Et du corps du Messie sur les autels ce sont Hamza et Hajar qui saignent ; et du flanc de ce Nazaréen ce sont Hama et Deir ez-Zor qui se vident de leur sang !

L’église, au lieu de réaffirmer les valeurs humanistes, au lieu de laisser à ses fidèles la liberté de leurs choix politiques, selon leur conscience, au lieu de conseiller aux responsables de cesser la répression, et aux manifestants de garder leur sang froid pour que le pays ne soit pas entrainé vers le pire. Au lieu de resituer le soulèvement de la rue dans son cadre historique, celui de décennies répétées de corruption et de privation de libertés, quelques hommes d’église ont opté pour l’allégeance en faveur du régime. Ils jouent de la musique, font la fête et entrainent nos jeunes dans les concerts organisés sur la place des Omeyyades à l’heure où ils devraient porter le deuil de ceux qui viennent de tomber, approfondissant ainsi les blessures.

De loin, la voix du Messie répète : « Donnez à Dieu ce qui est à Dieu et à César ce qui est à César ». Mais le prédicateur se contente de répéter : « Des infiltrés », des « infiltrés » ! Comme si rien ne s’était passé. Comme si notre peuple n’avait aucun souvenir, comme si tous les manifestants n’étaient que vénalité et crime. Comme si la peur avait crucifié l’espérance.

Pardonnez, messieurs et messeigneurs les évêques, les complaintes d’un petit moine comme moi qui connaît encore peu de chose de la vie, excusez les voix de ceux de vos enfants qui refusent le parti pris d’un grand nombre de vos hommes de religion. Dans le monde arabe, un printemps vient de jaillir et il sera la lumière de l’Eglise (« nuwwar », très lumineux, est également le surnom du mois de Mai).

« Nous sommes les deux yeux à travers lesquels sa miséricorde regarde ceux qui sont dans le besoin. Nous sommes les mains tendues pour la bénédiction et la guérison, nous sommes les pieds qui les portent pour aller faire le bien. Nous sommes les lèvres qui prononcent sa parole » a dit Thérèse d’Avila.

La paix, cela ne veut pas dire vivre loin du vacarme, des problèmes ou des corvées. Cela veut dire être capable d’affronter tout cela et de garder tout de même son âme en paix. (anonyme)

(Traduit de l’arabe par F B)

source: http://oumma.com/11336/appel-du-pere-jesuite-syrien-nebras-chehayed-aux-eveques-de-syrie


Dernière édition par Idriss le Jeu 16 Fév 2012, 20:48, édité 1 fois (Raison : mise en page)
Revenir en haut Aller en bas
Averroes

Averroes


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 16 Fév 2012, 20:58

mario-franc_lazur a écrit:


Le journal " La Croix " a interrogé trois spécialistes du pays Antoine Fleyfel, théologien et philosophe franco libanais, Karim Bitar, chercheur associé à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), et Fabrice Balanche, maître de conférences à l’Université Lyon II réagissent passent en revue la situation intérieure du pays, le contexte géostratégique et la place des chrétiens.

LA CROIX : Quelle est la situation intérieure en Syrie ?

Antoine Fleyfel : « Je redoute vraiment une guerre civile. D’une part, parce que le conflit s’est militarisé entre l’armée syrienne et l’armée de la Syrie libre. D’autre part, parce que des factions islamistes ont tout intérêt à mettre en avant des aspects confessionnels dans ce conflit, pour que les oppositions entre sunnites et alaouites, entre musulmans et chrétiens prennent le dessus. Aujourd’hui, plusieurs scénarios sont possibles, selon que le régime de Bachar Al Assad tombe ou pas. »

Karim Bitar : « En Syrie, deux éléments ouvrent la voie à une guerre civile : la montée des tensions entre communautés religieuses et la militarisation excessive de l’armée et des opposants. On n’est plus du tout dans une logique de révolution arabe comme en Tunisie. Pour l’instant, Bachar Al Assad n’a pas trop de soucis à se faire. L’armée lui est fidèle, il a de nombreux soutiens extérieurs comme l’Iran, la Chine et la Russie, et il sait que les Occidentaux ne se risqueront pas à une intervention en 2012. Mais je pense qu’à moyen terme, il est condamné, car, économiquement, le régime est très affaibli. Les sanctions économiques qui l’empêchent de vendre son pétrole à l’Europe représentent une perte de 450 millions d’euros par mois. Les recettes fiscales ont également baissé de 50 %. Bientôt, Damas ne pourra plus financer la répression, sauf si l’Iran lui fait des chèques en blanc. »

Fabrice Balanche : « On ne peut pas généraliser, mais dans certains endroits, comme à Homs, on peut déjà parler d’une guerre civile communautaire. L’armée syrienne, majoritairement composée d’alaouites, attaque régulièrement les quartiers sunnites. Autre indicateur, on trouve beaucoup de familles divisées entre opposants et partisans du régime. Pour le moment, Bachar Al Assad a en face de lui une opposition très divisée. Les dirigeants du Conseil national syrien (CNS, la principale coalition) et le Conseil national pour le changement démocratique (CNCD, opposition ancienne favorable à la laïcité) se détestent. En plus, ils ne sont pas d’accord sur le principe d’une intervention étrangère en Syrie, réclamée par le CNS, et à laquelle le CNCD s’oppose catégoriquement. Le CNS ne représente qu’une partie de l’opposition basée à l’étranger. Son chef, Burhan Ghalioun, n’est qu’une marionnette, il n’a aucun pouvoir. C’est le Qatar et les Frères musulmans qui pilotent tout. »

LA CROIX : Quel est le contexte géostratégique ?


Antoine Fleyfel : « Plusieurs pays occidentaux, dont la France, ont pressé le Conseil de sécurité de l’ONU d’adopter une résolution contre la Syrie. Après un précédent texte en octobre 2011, bloqué par un veto russe et chinois, les 15 pays membres du Conseil de sécurité ont renoncé le 4 février dernier, pour ne pas heurter Moscou, à adopter un texte qui soutenait les décisions prises par la Ligue arabe en janvier en vue d’assurer une transition vers la démocratie en Syrie, avec transfert des pouvoirs du président syrien Bachar Al Assad à son vice-président. Désormais, la Ligue arabe accepte de fournir un soutien politique et matériel à l’opposition syrienne et de demander au Conseil de sécurité la formation d’une force conjointe ONU-Arabes pour mettre fin aux violences en Syrie. »

Karim Bitar : « Parmi toutes les révolutions arabes, le cas syrien est le plus complexe. Actuellement, on assiste à une guerre froide entre l’axe Iran-Irak-Hamas et les pétromonarchies du Golfe, qui cherchent à étendre leur influence dans la zone. L’ironie du sort, c’est que la Syrie, qui autrefois instrumentalisait les conflits interreligieux sur le territoire libanais, joue aujourd’hui le rôle du Liban : elle est devenue l’objet de l’affrontement entre les puissances régionales. L’Iran fournit des armes au régime, tandis que l’Arabie saoudite soutient l’opposition syrienne. »

Fabrice Balanche : « Au-delà du contexte régional, il y a clairement une lutte d’influence entre les grandes puissances. Depuis l’arrivée de Vladimir Poutine au pouvoir, la Russie s’efforce de reprendre pied dans les zones où l’URSS était présente avant l’effondrement du bloc soviétique, que ce soit dans le Caucase, en Asie centrale ou au Moyen-Orient. Surtout, Moscou craint la contagion des révolutions arabes à l’intérieur même de ses frontières. De son côté, la Chine, dont la montée en puissance est plus récente, aspire à jouer un rôle diplomatique de premier plan. Elle veut aussi stabiliser la Syrie, car elle a besoin d’hydrocarbures pour se développer. Ces deux alliés de Damas ont donc intérêt à voir Bachar Al Assad rester au pouvoir, cela explique pourquoi ils bloquent la situation à l’ONU en apposant systématiquement leur veto. »

LA CROIX : Où en sont les chrétiens ?

Antoine Fleyfel : La situation des chrétiens – environ 7 % de la population syrienne – varie selon les villes. Quelques familles chrétiennes de Homs et Hama fuient les combats pour se réfugier dans d’autres régions du pays, mais, pour le moment, il n’y a pas d’exode massif des chrétiens hors de Syrie. Dans la plupart des cas, musulmans et chrétiens subissent le même sort.
Depuis le début des troubles, la grande majorité des chrétiens syriens ménage le pouvoir en place, avec qui ils ont toujours eu de grandes affinités et à cause de leur crainte de voir la révolte aboutir à l’installation d’un régime islamiste. D’ailleurs, l’opposant et militant chrétien des droits de l’homme Michel Kilo, qui comptait parmi les “pères” du printemps arabe, a pris ses distances par rapport à la révolte syrienne à cause de la tournure violente et armée qu’elle a prise. Lui, comme d’autres chrétiens, revendiquait des réformes, mais pas la chute du régime de Bachar Al Assad. La plupart des autorités chrétiennes, catholiques et orthodoxes confondues, ont pour leur part pris position en faveur du régime, d’où la crainte des chrétiens d’être victimes de représailles de la part des opposants. Et puis, les chrétiens syriens n’ont pas oublié ce qui s’est passé pendant la guerre au Liban (1975-1990) et ils ont sous les yeux l’exemple de l’Irak : la crainte est réelle pour eux qu’une intervention internationale puisse contribuer à la montée de l’islamisme. »
Karim Bitar : « Les chrétiens de Syrie sont complètement traumatisés par l’expérience irakienne. Plus de la moitié des chrétiens d’Irak ont dû fuir leur pays sous la menace des persécutions, et 1,2 million d’entre eux ont trouvé refuge en Syrie après la chute de Saddam Hussein. C’est pour cette raison que la communauté chrétienne et notamment les patriarches restent fidèles au régime, mais ce soutien pourrait devenir dangereux si Bachar Al Assad finit par tomber. Il y a quand même quelques chrétiens dans l’opposition. Georges Sabra, l’opposant chrétien qui dirige le Parti du peuple démocratique, pourrait d’ailleurs prendre la suite de Burhan Ghalioun à la tête du Conseil national syrien. Ce serait un signal fort pour encourager les chrétiens de Syrie à se désolidariser du pouvoir. »
Fabrice Balanche : « Les chrétiens de Syrie, en majorité des grecs-orthodoxes et des arméniens, sont très inquiets pour leur avenir. Beaucoup d’entre eux ont été intégrés dans l’administration et même l’armée syriennes, et ont apporté leur soutien au pouvoir en place dès le mois d’avril 2011. Car tant que le régime de Bachar Al Assad résiste, ils sont à l’abri de l’hégémonie des sunnites, majoritaires, qui pourraient imposer un islam radical. Ils redoutent que l’expérience irakienne se répète. Déjà, certains ont fui après avoir été persécutés par les salafistes syriens. Un véritable processus d’élimination des minorités chrétiennes est en marche au Proche-Orient, et il a commencé dès le début du XXe siècle, en Turquie, avec le génocide arménien. »

RECUEILLI PAR CLAIRE LESEGRETAIN ET CÉLIA LEBUR

C'est triste ce que toutes les confessions du peuple syrien endurent à cause d'un vulgaire tyran!

Revenir en haut Aller en bas
http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyVen 17 Fév 2012, 05:19

chrisredfeild a écrit:
et bien j'ai l'impression que chrislam n'a rien lu du tout dans mes commentaires.



Roger76
donne une réponse qui me conviens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyVen 17 Fév 2012, 09:56

ChrisLam a écrit:
chrisredfeild a écrit:
et bien j'ai l'impression que chrislam n'a rien lu du tout dans mes commentaires.



Roger76
donne une réponse qui me conviens.

Ami ChrisLam , une réponse qui te convient à toi , à Roger 76 , ou à la réalitée ?
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyVen 17 Fév 2012, 11:01

=Eliza a écrit:
ChrisLam a écrit:




Roger76
donne une réponse qui me conviens.

Ami ChrisLam , une réponse qui te convient à toi , à Roger 76 , ou à la réalitée ?


Allez un peu d'humour , aux trois mon général.....Sans rancune et en toute amitié.
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyVen 17 Fév 2012, 12:03

ChrisLam a écrit:
chrisredfeild a écrit:
et bien j'ai l'impression que chrislam n'a rien lu du tout dans mes commentaires.



Roger76
donne une réponse qui me conviens.

non, ce n'est pas une réponse.

tu a dit en REPONSE a mon commentaire ceci :
Citation :

Obéir à un ordre humain d'un de ces chefs de gouvernement qui donne l'ordre de tuer pour assouvir sa vengeance personnelle .
Faut-il le faire même si on sait soi même que c'est contre la volonté de Dieu?

Si on ne le fait pas on est égorgé.

En un mot obéir à un ordre contre nature divine , faut-il le faire?


or si tu avait pris la peine de lire mon commentaire, tu ne dira pas ça, et si tu n'a pas pu lire tout mon commentaire vu sa longueur, alors le mieu n'était-il pas mieux de ne rien dire?
Revenir en haut Aller en bas
Roger76




la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie    la répression en Syrie . - Page 4 EmptyVen 17 Fév 2012, 15:18

la répression en Syrie . - Page 4 2129354088 Idriss
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyVen 17 Fév 2012, 17:39

PRIERE OECUMENIQUE POUR LA PAIX EN SYRIE :

(je cite) :

" Le groupe chrétien palestinien Sabeel organise vendredi 17 février, à 17 heures, une prière œcuménique pour la Syrie en la basilique Saint-Étienne, à Jérusalem. Sabeel est un mouvement palestinien attaché à développer une spiritualité basée sur la justice, la paix, la non-violence, et la réconciliation, peut-on lire sur le site du Patriarcat latin de Jérusalem.

Cette proposition d’une prière œcuménique fait suite aux paroles de Benoît XVI lors de l’angélus du dimanche 12 février. Le pape avait réaffirmé à cette occasion sa proximité avec ce peuple du Proche-Orient : « Je suis avec beaucoup d’appréhension les épisodes dramatiques d’une violence croissante en Syrie. J’évoque les victimes, dont des enfants, dans ma prière, les blessés, et ceux qui souffrent des conséquences d’un conflit toujours plus préoccupant ».

Benoît XVI a ensuite appelé « à mettre fin à la violence et à l’effusion de sang » invitant chacun « à privilégier la voix du dialogue, de la réconciliation et de l’engagement pour la paix ». Une volonté défendue également par l’Assemblée générale des Nations unies qui doit se prononcer demain après-midi sur un projet de résolution.

Ce projet de l’ONU vise à condamner la répression en Syrie. Il exige aussi du gouvernement qu’il mette fin à ses attaques contre la population civile. Plusieurs milliers de morts ont été dénombrés depuis le début de la répression en mars 2011. Particulièrement ces derniers jours à Homs. Là où vivent de nombreux chrétiens.

Appel du Custode de Terre Sainte

De son côté, le Custode de Terre Sainte, le P. Pierbattista Pizzaballa a appelé, sur le site Internet de la Custodie, à soutenir, « en faisant un geste concret », les nombreux chrétiens syriens et les œuvres de charité de la Custodie de Terre Sainte. « Les aides récoltées seront rapidement remises aux frères résidant en Syrie qui prendront les mesures nécessaires pour les utiliser de manière judicieuse et attentive », souligne le religieux franciscain.

La Custodie est en effet présente en différentes zones du pays (Damas, Alep, Lattaquié, vallée de l’Oronte) grâce notamment aux dispensaires médicaux des couvents franciscains qui « deviennent, selon la tradition de la Custodie, le lieu d’accueil et de refuge pour tous, sans différence d’ethnie, alaouites, sunnites, chrétiens, ou entre rebelles et partisans du gouvernement ».
Les franciscains souhaitent également venir en aide aux populations les plus touchées par l’embargo international. "


H.-O. D.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
- mohamed -




la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyMer 22 Fév 2012, 20:54

Le ministre de la guerre Dawoud Rajiha, qui mène la répression actuellement en Syrie, est un chrétien c'est lui qui est responsable du bombardement de Homs où a été mort le journaliste français

9 : 8. Comment donc! Quand ils triomphent de vous, ils ne respectent à votre égard, ni parenté ni pacte conclu. Ils vous satisfont de leurs bouches, tandis que leurs cœurs se refusent; et la plupart d’entre eux sont des pervers.


General Dawoud Rajiha (Arabic: داوود راجحة‎), forename sometimes transliterated Dawood or Daoud, surname sometimes transliterated Rajha, is the Minister of Defense of the Syrian Arab Republic and a former chief of staff of the Syrian Arab Army.

Rajiha, a Greek Orthodox Christian,[2] was born in Damascus, the Syrian capital, in 1947. He was an artillery specialist in the military academy, from which he graduated in 1967. He attained the rank of lieutenant general in 1998 and made full general in 2005, a year after being made deputy chief of staff of the Syrian Army. After serving as the army chief of staff since Ali Habib Mahmud was named to head the Ministry of Defense in 2009, he was appointed to replace Mahmud as defense minister on 8 August 2011,[1] during the 2011 Syrian uprising.[2]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Signature
La vie est courte, le jugement est long et la sentence est éternelle, alors soyez sincères

Mathieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : ......
Ô mon Créateur guide moi vers la vérité que Tu as agréée (et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 23 Fév 2012, 07:55

- mohamed - a écrit:
Le ministre de la guerre Dawoud Rajiha, qui mène la répression actuellement en Syrie, est un chrétien c'est lui qui est responsable du bombardement de Homs où a été mort le journaliste français

9 : 8. Comment donc! Quand ils triomphent de vous, ils ne respectent à votre égard, ni parenté ni pacte conclu. Ils vous satisfont de leurs bouches, tandis que leurs cœurs se refusent; et la plupart d’entre eux sont des pervers.


General Dawoud Rajiha (Arabic: داوود راجحة‎), forename sometimes transliterated Dawood or Daoud, surname sometimes transliterated Rajha, is the Minister of Defense of the Syrian Arab Republic and a former chief of staff of the Syrian Arab Army.

Rajiha, a Greek Orthodox Christian,[2] was born in Damascus, the Syrian capital, in 1947. He was an artillery specialist in the military academy, from which he graduated in 1967. He attained the rank of lieutenant general in 1998 and made full general in 2005, a year after being made deputy chief of staff of the Syrian Army. After serving as the army chief of staff since Ali Habib Mahmud was named to head the Ministry of Defense in 2009, he was appointed to replace Mahmud as defense minister on 8 August 2011,[1] during the 2011 Syrian uprising.[2]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Signature
La vie est courte, le jugement est long et la sentence est éternelle, alors soyez sincères

Mathieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : ......
Ô mon Créateur guide moi vers la vérité que Tu as agréée (et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)


Ce ministre obéi aux ordres d'un gouvernement qui est présentement une famille régnante et dictatoriale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 23 Fév 2012, 08:32

Il est à noter que le Yemen a opté pour une solution d'élection en échange d'une immunité diplomatique.
Je salut l'initiative.
Il faut le dire aussi quand l'initiative est bonne.
Il faudrait que le président Syrien fasse de même. J'ai peur quand même que la tournure est devenue bien plus compliquée.
Il faut avouer que quand un pays comme ça le dirigeant s'en va, le pays risque une guerre civile. C'est un choix difficile pour ces dirigeants.
Après il faut aussi comprendre par exemple que ces pays là vivent beaucoup sur des accord avec les voisins concernant l''eau, ls retenus, les barrages ect
Il y a des paysans qui savent que si Bachar al Assad tombe la construction à côté de chez eux pour irriguer leur champs tombe aussi (même si c'est généralement pas le petit exploitant qui en profiteront le plus. Le système syrien concernant les terres arrange surtout les gros exploitants)
quand un dirigeant tombe, tous les accords tombent. Il y a des choses comme ça qui ne sont jamais développés dans les informations.
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 23 Fév 2012, 15:32

Quand la mauvaise foi est reine ...

Je dirai ce qu'a dit le président Yéménite : vous avez raté le train ...











Signature
La vie est courte, le jugement est long et la sentence est éternelle, alors soyez sincères

Mathieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : ......
Ô mon Créateur guide moi vers la vérité que Tu as agréée (et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyJeu 23 Fév 2012, 17:11

- mohamed - a écrit:
Quand la mauvaise foi est reine ...

Je dirai ce qu'a dit le président Yéménite : vous avez raté le train ...


dans quel camp cette mauvaise foi?










Signature
La vie est courte, le jugement est long et la sentence est éternelle, alors soyez sincères

Mathieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : ......
Ô mon Créateur guide moi vers la vérité que Tu as agréée (et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyVen 24 Fév 2012, 07:56

chrisredfeild a écrit:
ChrisLam a écrit:


Peux tu nous dire avec précision si tu es pour les régimes dictatoriaux tenue par des familles riches imbues de leurs pouvoirs politiques, religieux, financiers?


je NE suis ni pour ce genre de REGIME ni pour VOS REGIME.

les 2 pour moi sont ANTI-ISLAMIQUE, mais ce n'est pas une RAISON de propager de FAUSSE INFORMATION.


peut tu maintenant me dire exactement ce qui se passe en SYRIE?

Celui qui ne dit rien consent.
Le royaume de Dieu n'est pas de ce monde.
On s’entre-tue en Syrie que l'on gonfle ou ne gonfle pas les nouvelles de ce pays.
On trouve toujours de l'argent pour faire la guerre jamais pour faire la paix.
La haine est très très très mauvaise conseillère.

Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine

oumaazedine


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyVen 24 Fév 2012, 14:31

ChrisLam a écrit:
chrisredfeild a écrit:


je NE suis ni pour ce genre de REGIME ni pour VOS REGIME.

les 2 pour moi sont ANTI-ISLAMIQUE, mais ce n'est pas une RAISON de propager de FAUSSE INFORMATION.


peut tu maintenant me dire exactement ce qui se passe en SYRIE?

Celui qui ne dit rien consent.
Le royaume de Dieu n'est pas de ce monde.
On s’entre-tue en Syrie que l'on gonfle ou ne gonfle pas les nouvelles de ce pays.
On trouve toujours de l'argent pour faire la guerre jamais pour faire la paix.
La haine est très très très mauvaise conseillère.



Beaucoup trop de gens ne pensent pas et trouvent "normal" de subir ou d'accepter l'oppression du pouvoir... Ils prennent pour vérité tout ce qu'ils entendent et voient à la télévision ou lisent sur les journaux du pouvoir...
D'autres, pensent un peu plus, mais incomplétement ou mal, et sont aussi victimes d'autres désinformateurs... Ils n'approfondissent pas et ne recoupent pas leurs informations et reprennent la propagande de régimes criminels. Ils sont les miroirs réactifs des premiers...
Penser par soi-même, implique de rechercher la vérité, de recouper ses informations et de se fonder sur des faits...
On ne fait aucun amalgame, ni aucune généralité, entre les uns et les autres , et on ne profère pas des anathèmes sans certitudes...
La Syrie est un régime criminel
Si une partie de la Résistance à Assad est manipulée et infiltrée par l'étranger, ce que je ne sais pas, on ne doit pas jeter l'anathème sur tous les résistants en les qualifiant de "salafo-sionistes". On doit être vigilant, c'est tout.
On ne diabolise pas tous les confessions
Ce sont tous des musulmans dans la mesure où ils respectent le Témoignage, y compris dans les faits.
S'il appartient aux musulmans d'être vigilants, les résistances islamiques sont diverses ; et la plupart n'ont rien avoir avec les régimes idolâtres pro-américains, tels que de l'Arabie-Saoudite ou quatar ...
Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyVen 24 Fév 2012, 18:34

chrisredfeild a écrit:
je ne crois pas qu'il y'a repression en syrie

il te faut combien de morts encore pour y croire, toute la Sirye peut-être?
Tu es le seuls à croire ce que tu dis .
Moi je crois ceux qui sont majoritaire et qui en on plus que mare de cette dictature familiale au nom de l'islam ce qui n'est pas trés malin de cet homme .
Il a la bonne place et il est évident qu'il veut la garder pour lui et sa descendance mâle.
________________________________________________________________________

Je suis allé sur ton site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La position au sujet du polytéisme , à d'autre STP.

Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyVen 24 Fév 2012, 19:05

oumaazedine a écrit:


Beaucoup trop de gens ne pensent pas et trouvent "normal" de subir ou d'accepter l'oppression du pouvoir... Ils prennent pour vérité tout ce qu'ils entendent et voient à la télévision ou lisent sur les journaux du pouvoir...
D'autres, pensent un peu plus, mais incomplétement ou mal, et sont aussi victimes d'autres désinformateurs... Ils n'approfondissent pas et ne recoupent pas leurs informations et reprennent la propagande de régimes criminels. Ils sont les miroirs réactifs des premiers...
Penser par soi-même, implique de rechercher la vérité, de recouper ses informations et de se fonder sur des faits...
On ne fait aucun amalgame, ni aucune généralité, entre les uns et les autres , et on ne profère pas des anathèmes sans certitudes...
La Syrie est un régime criminel
Si une partie de la Résistance à Assad est manipulée et infiltrée par l'étranger, ce que je ne sais pas, on ne doit pas jeter l'anathème sur tous les résistants en les qualifiant de "salafo-sionistes". On doit être vigilant, c'est tout.
On ne diabolise pas tous les confessions
Ce sont tous des musulmans dans la mesure où ils respectent le Témoignage, y compris dans les faits.
S'il appartient aux musulmans d'être vigilants, les résistances islamiques sont diverses ; et la plupart n'ont rien avoir avec les régimes idolâtres pro-américains, tels que de l'Arabie-Saoudite ou quatar ...

qu'Allah te bénisse

Signature
La vie est courte, le jugement est long et la sentence est éternelle, alors soyez sincères

Mathieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : ......
Ô mon Créateur guide moi vers la vérité que Tu as agréée (et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyDim 04 Mar 2012, 09:49

chrisredfeild a écrit:
je ne crois pas qu'il y'a repression en syrie

Mais je dis que les bombes qui tuent les Syriens sont les mêmes que celle qui on tué des tchechens , même origine.
Ces bombes sur les Tchechens sont salles mais les mêmes bombes sur le peuple Syrien sont propres.
""Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir"".

Dialoguer semble impossible pour la ""famille"" régnante en Syrie.

Même si le pouvoir avait un petit peu raison , on ne canarde pas son peuple si on est un homme digne de ce nom.

C'est a croire que les peuples arabes ne marche qu'avec des coups de pieds dans le derriére.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyDim 04 Mar 2012, 09:51

- mohamed - a écrit:
oumaazedine a écrit:


Beaucoup trop de gens ne pensent pas et trouvent "normal" de subir ou d'accepter l'oppression du pouvoir... Ils prennent pour vérité tout ce qu'ils entendent et voient à la télévision ou lisent sur les journaux du pouvoir...
D'autres, pensent un peu plus, mais incomplétement ou mal, et sont aussi victimes d'autres désinformateurs... Ils n'approfondissent pas et ne recoupent pas leurs informations et reprennent la propagande de régimes criminels. Ils sont les miroirs réactifs des premiers...
Penser par soi-même, implique de rechercher la vérité, de recouper ses informations et de se fonder sur des faits...
On ne fait aucun amalgame, ni aucune généralité, entre les uns et les autres , et on ne profère pas des anathèmes sans certitudes...
La Syrie est un régime criminel
Si une partie de la Résistance à Assad est manipulée et infiltrée par l'étranger, ce que je ne sais pas, on ne doit pas jeter l'anathème sur tous les résistants en les qualifiant de "salafo-sionistes". On doit être vigilant, c'est tout.
On ne diabolise pas tous les confessions
Ce sont tous des musulmans dans la mesure où ils respectent le Témoignage, y compris dans les faits.
S'il appartient aux musulmans d'être vigilants, les résistances islamiques sont diverses ; et la plupart n'ont rien avoir avec les régimes idolâtres pro-américains, tels que de l'Arabie-Saoudite ou quatar ...

qu'Allah te bénisse

Signature
La vie est courte, le jugement est long et la sentence est éternelle, alors soyez sincères

Mathieu 26:39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : ......
Ô mon Créateur guide moi vers la vérité que Tu as agréée (et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)
Alors que les pays arabes ne se fassent plus payer en dolars le pétrole.
Revenir en haut Aller en bas
oumaazedine

oumaazedine


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyDim 04 Mar 2012, 11:30

ChrisLam a écrit:
- mohamed - a écrit:


qu'Allah te bénisse

Signature


(et ouvrez les mains comme pour recevoir une offrande)
Alors que les pays arabes ne se fassent plus payer en dolars le pétrole.

et qu'ils restent a sec , sans petrole , si les arabes ne se font plus payer en dollars...donc ici , c'est une vente et un achat , et le commerce du petrole prospere dans toutes les regions du monde , et le themes est politique non commercial , n'est ce pas chrislam...
Revenir en haut Aller en bas
http://mouslima-sunnia.blog4ever.com/
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyDim 04 Mar 2012, 18:05

les derniers témoignages ne sont pas jouissifs
au dernières nouvelles des jeunes au hasard ont obligation de rentrer dans l'armée ou sont tués.
J'émets toujours des doutes sur les médias, mais je ne serais pas étonné sur la méthode.
A contrario j'en veux beaucoup plus aux exportateurs d'armes qu'à bachar al assad. (Mais quand le lion s'approche il n'a pas que des bonnes nouvelles pour soi).
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 4 EmptyDim 04 Mar 2012, 18:49

oumaazedine a écrit:
ChrisLam a écrit:

Alors que les pays arabes ne se fassent plus payer en dolars le pétrole.

et qu'ils restent a sec , sans petrole , si les arabes ne se font plus payer en dollars...donc ici , c'est une vente et un achat , et le commerce du petrole prospere dans toutes les regions du monde , et le themes est politique non commercial , n'est ce pas chrislam...

Il faut reconnaître que le pétrole est une affaire de politique pure et de finance pure.
Chaque fois qu'un pays du golf attrape un rhum le pétrole augmmente et se sont les compagnie pétroliére qui empochent sur le dos des consomateurs leurs profits
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




la répression en Syrie . - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
la répression en Syrie .
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: