Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment : -40%
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile ...
Voir le deal
72 €
-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal

 

 la répression en Syrie .

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyMar 26 Avr 2011, 09:04

Rappel du premier message :

" La crise syrienne est montée d’un cran hier avec l’intervention massive de l’armée dans plusieurs villes du pays. Une opération sans commune mesure avec les autres réactions du pouvoir depuis le début de la contestation, le 15 mars.

Des opérations étaient hier en cours à Douma, à 15 kilomètres au nord de Damas, et à Al-Mouadamiyeh, dans la banlieue de la capitale. Mais c’est à Deraa, ville agricole du Sud, d’où est parti, il y a six semaines, le mouvement contre le régime de Bachar Al Assad, que la situation était hier la plus critique et la plus confuse.

D’après plusieurs témoignages, des milliers de membres des forces de sécurité appuyés par des chars ont pénétré très tôt dans cette ville de 75000 habitants, faisant de nombreux morts. Selon Abdallah Abazid, un militant des droits de l’homme joint par téléphone par l’Agence France-Presse, « au moins 25 martyrs sont tombés, tués par les tirs et le pilonnage à l’artillerie lourde ».
Tirs à l'arme lourde et snipers sur les toits

Le militant a précisé que la ville était soumise dans l’après-midi « à un pilonnage intensif à l’artillerie lourde et aux mitrailleuses », alors que des tireurs étaient postés sur les toits. Le bilan pourrait donc encore s’alourdir.

« Il est clair que les autorités syriennes ont pris la décision d’une solution militaire et sécuritaire », a déclaré Abdel Rahmane, président de l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, quelques heures après le début de l’intervention massive des forces de sécurité.

Dans un pays fermé à la presse, personne hier n’était en mesure de confirmer le nombre de morts ni la présence de snipers empêchant les habitants de récupérer les corps. Mais des images circulant sur Twitter et d’autres réseaux sociaux montrent les avancées des blindés dans la ville devançant des soldats et des tirs visant des véhicules.

La Jordanie voisine, à quelques kilomètres de Deraa, a confirmé par la voix de son ministre de l’information, Taher Adwan, que la Syrie avait fermé sa frontière terrestre.

L'ONU condamne cette violente répression

Face à cette répression, la communauté internationale hausse le ton et les condamnations se multiplient, aussi bien à Bruxelles qu’à New York, au siège de l’ONU. Hier, la haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, a demandé hier « l’arrêt immédiat des meurtres en Syrie », jugeant « inacceptable la réaction erratique et violente » du gouvernement face à « des manifestants pacifiques ».

La haut-commissaire a précisé par ailleurs avoir reçu une liste de 76 personnes tuées vendredi lors de manifestations pacifiques, mais a ajouté que le nombre des tués pourrait être « considérablement plus élevé ».

Car l’offensive d’hier intervient alors que la répression s’était déjà intensifiée ces derniers jours, en dépit des annonces de réformes telles que l’abrogation de la loi d’urgence et des tribunaux d’exception. Selon les décomptes du Comité des martyrs de la révolution du 15 mars, 120 personnes ont été tuées lors des manifestations vendredi et samedi.
Près de 400 morts depuis la crise

Dimanche, 13 autres opposants ont été tués et plusieurs blessés à Jableh, près de Lattaquié, dans le Nord-Ouest. Le nouveau gouverneur de la région s’était rendu en visite dans la ville, où il avait rencontré des dignitaires à la mosquée. C’est après son départ que les forces de l’ordre ont encerclé la ville et ont commencé à tirer.

Au total, près de 400 personnes auraient perdu la vie depuis le 15 mars, selon différentes estimations. Sans compter plusieurs vagues d’arrestations menées par les services de sécurité dans les rangs des militants opposés au régime du président Bachar Al Assad.

Wissam Tarif, qui dirige Insan, un groupe syrien de défense des droits de l’homme basé à Séville, a indiqué dimanche que 221 personnes avaient disparu en Syrie depuis le début de la journée de vendredi. "


Gilles BIASSETTE


Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptySam 02 Juin 2012, 10:17

le gros souci avec la politique c'est une vieille recette qui fonctionnera toujours :
pour imposer quelque chose, on créé un problème dont cette chose serait une solution moins grave et prioritaire.
La majorité accepte donc comme solution ce qu'elle aurait refusé comme imposition...
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptySam 02 Juin 2012, 12:20

On nous reproche , nous occidentaux d'intervenir dans le conflit , politiquement mais mais les pays arabes prennent pour du pain bénit l'aide politique et militaire de la Russie et de la Chine.
C'est deux pay exploite sans retune les gouvernement en place en Syrie.
Les morts d'enfants de femmes et d'homme inocent ils s'en foutent complétement .
Je veux avoir une bonne place en Syrie pour pour mes intérêts à moi Russe et à moi Chinois.
Ces deux pays se foutent du peuple Syrien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptySam 02 Juin 2012, 13:22

Pour essayer de comprendre : quelqu'un peut me dire quel intérêt ont la Chine et la Russie en Syrie ?
Revenir en haut Aller en bas
Servante d'Allah

Servante d'Allah


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptySam 02 Juin 2012, 13:38

*Espérance* a écrit:
Pour essayer de comprendre : quelqu'un peut me dire quel intérêt ont la Chine et la Russie en Syrie ?

Je ne suis pas accro aux informations il y'a un truc qui reste flou j'avais entendu sur Al jazzera comme quoi les autorités Syrien avait vraiment menacé (une menace que j'ignore de quel type) l’Amérique et l’Europe si elle oserais rentré dans le problème qu'il a entre la Syrie et son peuple c'est pour ça que l’Europe et l'Amériques oubli les problème qui a en Syrie et laisse le travail a la Russie et la Chine de s’en occupé mais je ne sais pas pourquoi la Russie et la Chine ont accepté ??
Peut être que je suis confuse moi même confused
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptySam 02 Juin 2012, 14:11

Servante d'Allah a écrit:
*Espérance* a écrit:
Pour essayer de comprendre : quelqu'un peut me dire quel intérêt ont la Chine et la Russie en Syrie ?

Je ne suis pas accro aux informations il y'a un truc qui reste flou j'avais entendu sur Al jazzera comme quoi les autorités Syrien avait vraiment menacé (une menace que j'ignore de quel type) l’Amérique et l’Europe si elle oserais rentré dans le problème qu'il a entre la Syrie et son peuple c'est pour ça que l’Europe et l'Amériques oubli les problème qui a en Syrie et laisse le travail a la Russie et la Chine de s’en occupé mais je ne sais pas pourquoi la Russie et la Chine ont accepté ??
Peut être que je suis confuse moi même confused

Comme ont dit : on fait faire le sale boulot par les autres ?
le probléme de la Syrie est intrincéque mais il fautdes armes et les seuls qui en donnent sont les Russes et les Chinois.
Ce que je ne comprend pas c'est que cela les musulmans l'accepte presque sans broncher mais imaginons les USA et l'Europe impliquée directement c'est le tolé dans tout le monde arabes.

il y a une trés grande part d'hypocrisie des béligérants .
Et pendant ce temps des enfants, des femmes , des hommes meurt à cause de stupidité maladive de beuacoup de nos dirigeants dans le monde.

un chose est sur , et c'est prouvé, la guerre raporte plus financiérement que la paix.

Il y a des personnes qui profittent largement de ce conflit. pas seulment poilitique.

loi du talion comme esprit de vangeance, et volonté de suprématie d'un peuple sur un autre peuple ( israel sur palestiniens) et volonté de destruction d'Israêl sont à mon avis les responsable du M.....dier actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyMer 06 Juin 2012, 22:54

06/06/2012 à 22:11
Syrie: Moscou et Pékin contre toute intervention, réunion à Istanbul

La Russie et la Chine, alliés du régime syrien, se sont déclarées mercredi résolument hostiles à toute "intervention" et tout changement de régime en Syrie malgré la répression dans le sang d'une révolte populaire lancée il y a 15 mois.
partagezDel.icio.usViadeoMyspaceGoogleLiveYahoo!DiggWikio voter réagir

photo : Alexey Druzhinin, AFP Les Etats-Unis ont indiqué de leur côté être prêts à soutenir une action contraignante de l'ONU contre la Syrie, dans le cadre du chapitre VII de la Charte des Nations unies comme l'avait demandé la Ligue arabe.

Ces déclarations surviennent à quelques heures d'une réunion à Istanbul de la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton avec des représentants de la Turquie, la France et la Grande-Bretagne ainsi qu'avec certains ministres arabes pour parler du dossier syrien.

La communauté internationale ne parvient pas à surmonter ses divisions sur le dossier syrien, Moscou et Pékin rejetant tout ingérence dans les affaires syriennes et les Occidentaux et certains pays arabes voulant une transition politique devant aboutir au départ du président Bachar al-Assad.

"La Russie et la Chine sont résolument opposées à des tentatives en vue de régler la crise en Syrie par le moyen d'une intervention militaire étrangère, de même qu'en vue d'imposer un changement de régime", ont affirmé ces deux pays à l'issue de la visite à Pékin du président Vladimir Poutine.

Son chef de la diplomatie Sergueï Lavrov a averti qu'un changement par la force du régime pourrait conduire la région à une "catastrophe".

La Chine et la Russie, qui ont mis leur veto à deux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant le régime Assad, ont en outre demandé une conférence internationale pour "se mettre d'accord pour suivre, honnêtement et sans ambiguïtés, le plan" de l'émissaire international Kofi Annan, prévoyant un cessez-le-feu et un dialogue politique, mais resté lettre morte.

Mme Clinton a déclaré qu'elle réserverait son jugement sur cette proposition.

Risque de "génocide"

M. Annan, qui doit s'exprimer jeudi devant l'ONU, va proposer que les Occidentaux, la Russie et la Chine, et peut-être même l'Iran et plusieurs pays arabes, forment un nouveau groupe de contact pour convaincre Damas d'engager un dialogue politique avec son opposition, ont indiqué des diplomates.

L'émissaire international commence à entrevoir l'échec de son plan et souhaite que la communauté internationale pèse de tout son poids pour le faire respecter ou trouver un "plan B", selon des diplomates.

"En l'absence de signes sérieux de conciliation de la part du régime al-Assad, nous irons bientôt tout droit dans cette direction", a dit pour sa part le secrétaire au Trésor américain Timothy Geithner, faisant référence au chapitre VII, qui permet d'isoler totalement un pays par un régime contraignant de sanctions.

La Ligue arabe a demandé samedi à l'ONU de recourir au Chapitre VII pour imposer rupture des relations diplomatiques et sanctions à la Syrie.

Cette clause prévoit aussi la possibilité d'un recours à la force en cas de menaces contre la paix, mais la Ligue arabe a indiqué n'avoir "demandé aucune action militaire".

Le ministre italien des Affaires étrangères Giulio Terzi a lui jugé qu'il existait un risque de "génocide" si la communauté internationale n'intervenait pas rapidement.

46 morts dans les violences

Sur le terrain, au moins quarante-six personnes ont été tuées dans les violences, notamment dans des combats entre les forces gouvernementales et l'Armée syrienne libre (ASL, composée essentiellement de déserteurs), qui se multiplient, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

A Damas, de violents accrochages ont notamment opposé les rebelles aux forces régulières postées à des barrages dans les quartiers de Qaboune et de Techrine. Des tirs nourris ont été entendus dans le quartier de Jobar et une explosion a été entendue dans le quartier de Roukneddine. De violents combats ont lieu depuis le matin dans plusieurs localités proches.

Plus de 13.400 personnes, la plupart des civils tués par les forces régulières, ont péri en Syrie depuis près de 15 mois, selon l'OSDH. Les violences ont en outre entraîné la fuite de dizaines de milliers de Syriens dans les pays voisins.

Sur le plan politique, M. Assad a demandé au ministre de l'Agriculture, Riad Hijab, de former un gouvernement après les législatives du 7 mai remportées par le parti Baas au pouvoir depuis près de 50 ans et raillées par la communauté internationale.

Réunis mercredi à Doha, des hommes d'affaires syriens ont annoncé la création d'un fonds de 300 millions de dollars pour soutenir les rebelles.


Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 07 Juin 2012, 10:15

Spoiler:
 

Il est clair et net que les Russes et les Chinois sont pour le masacre d'un peuple qui n'est pas le leur.
Tout cela pour quils vendent leur canons et leur riz et leur caviar
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 07 Juin 2012, 10:44

ChrisLam a écrit:

Il est clair et net que les Russes et les Chinois sont pour le masacre d'un peuple qui n'est pas le leur.
Tout cela pour quils vendent leur canons et leur riz et leur caviar

tu crois que c'est pour cela qu'ils ne sont pas d'accord ? je me disais justement que c'était bizarre, il ne doit pas y avoir de pétrole en Syrie !!

D'après toi, Hollande a raison alors ?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 07 Juin 2012, 11:50

*Espérance* a écrit:
ChrisLam a écrit:

Il est clair et net que les Russes et les Chinois sont pour le masacre d'un peuple qui n'est pas le leur.
Tout cela pour quils vendent leur canons et leur riz et leur caviar

tu crois que c'est pour cela qu'ils ne sont pas d'accord ? je me disais justement que c'était bizarre, il ne doit pas y avoir de pétrole en Syrie !!

D'après toi, Hollande a raison alors ?
chère Espérance, sur ce sujet je serai plus nuancé que ChrisLam

si les russes et chinois sont contre une intervention c'est qu'ils sont pour le principe de non ingérance afin de pourvoir en toute tranquillité réprimer qui ils veulent chez eux.

d'autre part, les exemples de l'Irak et de l'Afghanistan ou même de la Lybie montrent qu'une intervention extérieure est parfois contre productive.

pour le cas de la Syrie, des témoignages montrent que parmi les "rebelles" se glissent des djihadistes qui visent particulièrement les chrétiens et les alaouites.. Le gouvernent Syrien n'a donc pas complètement tort quand il accuse les islamistes d'être à l'origine des massacres, même si l'armée Syrienne est loin d'être innocente.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 07 Juin 2012, 12:09

*Espérance* a écrit:
ChrisLam a écrit:

Il est clair et net que les Russes et les Chinois sont pour le masacre d'un peuple qui n'est pas le leur.
Tout cela pour quils vendent leur canons et leur riz et leur caviar

tu crois que c'est pour cela qu'ils ne sont pas d'accord ? je me disais justement que c'était bizarre, il ne doit pas y avoir de pétrole en Syrie !!

D'après toi, Hollande a raison alors ?

Celui qui aura raison c'est celui qui aura l'intéligence de stoper cette guerre civile " Civilement parlant"
En Syrie on veut remplacer une dictature par une autre dictature qui n'est pas meilleur.
Comme cela c'est passé en Iran, et commence à ce passer en Lybie, en Egypte et dans les pays arabo-musulmans.

Faut-il qu'il y ai un régime qui botte le derriére pour gourverner les pays arabes.
Il semble que oui.
Celui qui gagne est celui qui aura la plus grande pointure de pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 07 Juin 2012, 13:57

Sans trop bien m'y connaitre, je ne pense pas me tromper en disant que ce n'est pas demain la veille !!
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 07 Juin 2012, 15:20

*Espérance* a écrit:
Sans trop bien m'y connaitre, je ne pense pas me tromper en disant que ce n'est pas demain la veille !!

Mais veillons à ce que nos vies en communs en France soient les plus fraternelles possibles.
Il serait domage que la France devienne une autre Syrie, Lybie, Liban en son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 07 Juin 2012, 19:00

ChrisLam a écrit:
*Espérance* a écrit:
Sans trop bien m'y connaitre, je ne pense pas me tromper en disant que ce n'est pas demain la veille !!

Mais veillons à ce que nos vies en communs en France soient les plus fraternelles possibles.
Il serait domage que la France devienne une autre Syrie, Lybie, Liban en son temps.

tu penses que c'est possible ça ?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 07 Juin 2012, 22:29

*Espérance* a écrit:
ChrisLam a écrit:
*Espérance* a écrit:
Sans trop bien m'y connaitre, je ne pense pas me tromper en disant que ce n'est pas demain la veille !!

Mais veillons à ce que nos vies en communs en France soient les plus fraternelles possibles.
Il serait domage que la France devienne une autre Syrie, Lybie, Liban en son temps.

tu penses que c'est possible ça ?

dans l'hypothèse pessimiste où le fameux "choc des civilisations" se concrétiserait je pense que oui hélas.
les pays où chrétiens et musulmans cohabitent en paix et en fraternité sont moins nombreux qu'avant.
La Syrie et le Liban en faisaient partie autrefois, l'Egypte, le Nigéria, et d'autres sont sur une mauvaise pente.....

mais il ne faut pas sombrer dans le pessimisme et un forum comme celui ci joue un rôle très positif pour mieux se connaitre et donc mieux se comprendre.


Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyVen 08 Juin 2012, 07:14

*Espérance* a écrit:
ChrisLam a écrit:
*Espérance* a écrit:
Sans trop bien m'y connaitre, je ne pense pas me tromper en disant que ce n'est pas demain la veille !!

Mais veillons à ce que nos vies en communs en France soient les plus fraternelles possibles.
Il serait domage que la France devienne une autre Syrie, Lybie, Liban en son temps.

tu penses que c'est possible ça ?

Il y a malheureusement assez d'abrutis dans les deux camps pour cela puisse arriver.
Il y a en france des extrémistes qui tiennent des propos en public qui souhaite l'afrontement , bien entendu au bénéfice de sa communautée.
Il y a à Roubaix un taux de musulmans qui atteind 80 % et parmi ceux la ils y en a qui souhaitent que dans cette ville que la charia soient appliquée au nom du plus grand nombre ( on est en france sous lois françaises à ce que je sache)

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyMer 13 Juin 2012, 07:33

Comment savoir la vérité ??? Je cite :

" Les rebelles syriens démentent avoir chassé les chrétiens de Qusayr

L’opposition syrienne a démenti lundi 11 juin avoir vidé la ville de sa population chrétienne. Celle-ci contredit une information de l’agence vaticane Fides qui citant des « sources locales » ayant souhaité garder l’anonymat, expliquait le 9 juin dernier que « les chrétiens ont quitté la ville suite à un ultimatum lancé par le chef militaire de l’opposition armée, Abdel Salam Harba ».

« Aucune mosquée n’a été utilisée pour appeler au départ des chrétiens de la ville », insistent les rebelles en réponse à Fides.

« Au nom des habitants de Qusayr, nous condamnons et démentons les informations publiées par l’agence du Vatican, affirment les rebelles de la ville dans leur communiqué. Nous vivons en harmonie avec nos frères et sœurs chrétiens (…) depuis avant la création du parti confessionnel qu’est le Baas » (au pouvoir).

Pour les opposants, Fides serait « tombée dans la propagande de Bachar Al Assad »

Les rebelles affirment que plusieurs familles chrétiennes mais également musulmanes ont dû fuir la ville en raison des « bombardements sauvages qui ne font pas de distinction entre chrétiens et musulmans », se disant « choqués » par les informations de l’agence Fides, et ajoutent que celles-ci « visent clairement à démontrer qu’Assad est le protecteur des minorités ».

Dans un entretien accordé au Los Angeles Times , l’opposant syrien Ammar Abdul Hamid affirme que l’agence du Vatican est « désormais tombée dans la propagande de Bachar Al Assad ». Selon ce défenseur des droits de l’homme basé à Washington, Fides ne se base, comme source d’informations, que sur les « établissements chrétiens fidèles au régime ».

Fides confirme ses informations

Dans le même temps, l’agence vaticane persiste, indiquant que « deux prêtres catholiques ayant fui Qusayr ces jours derniers confirment en revanche avoir entendu « de leurs oreilles » l’ultimatum, repris par ailleurs par les minarets des mosquées et d’avoir quitté la ville avec de nombreuses familles ».

S’appuyant sur « des sources locales », l’article indique que les chrétiens restés sur place « font l’objet de vexations comme l’interdiction de circuler dans les rues et l’obligation de “céder le passage” s’ils rencontrent un musulman “comme à l’époque du califat ottoman” », remarque la source de Fides, ajoutant qu’un chrétien a été tué par un franc-tireur.

Par ailleurs, le récent départ du P. Paolo Dall’Oglio de la ville de Qusayr ajoute à la peur de la population « qui avait espéré que sa présence à Qusayr pour une semaine dans le but d’y prier et d’y jeûner pour la paix au milieu du conflit aurait pu améliorer la situation »."


N. H. (avec Fides et L’Orient-Le Jour)


PS . J'ai parlé de ce prêtre , le P. Paolo Dall'Oglio , le 4 juin, à 20 heures 35 sur ce fil :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyMer 13 Juin 2012, 08:10

*Espérance* a écrit:
ChrisLam a écrit:
*Espérance* a écrit:
Sans trop bien m'y connaitre, je ne pense pas me tromper en disant que ce n'est pas demain la veille !!

Mais veillons à ce que nos vies en communs en France soient les plus fraternelles possibles.
Il serait domage que la France devienne une autre Syrie, Lybie, Liban en son temps.

tu penses que c'est possible ça ?

OUI! Il suffit de le vouloir.

Dieu est-il dans un camps particulier quand on se fait la guerre?

Le musulman demande à Dieu la victoire
Le chrétien demande à Dieu la victoire
Le juif demande à Dieu la victoire.

Tous les trois s'entretuent . Dieu est disposé à satisfaire qui?

Si TOUS LES TROIS ENSEMBLE ON DEMANDE LA PAIX on aura une chance que Dieu nous écoute.

Dans tous las camps on tue ceux qui veulent la Paix.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyVen 22 Juin 2012, 11:48

Je crois que "chrisredfeild" va nier dans quelques années les massacres qui se passe en Syrie actuellement.
Comme il nie les massacre de juifs durant la dernière guerre 39/45.
Je me pause la question de savoir si il a un média papier ou vidéo qui lui soit favorable.
Le seul média qui compte pour lui c'est le sien.
T'es pas tout seul au monde !
Il faut certainement avoir l'esprit critique envers certains médias.
"chrisredfeild" a raison de dire que les médias pour faire du chiffre ou du papier font mousser les situations.
Mais ce qui se passe en Syrie est une honte pour la famille gouvernante actuelle du pays.
Cet honte éclabousse tout le monde arabe.
Cette région n'est stable que dans la violence.
On se demande si se sont vraiment des être humains qui dirigent les pays de la région.
Et dans la régions en question il n'y a pas que des arabes.
La faciès de Poutine en dit long en voulant satisfaire ses industrie d'armement dans sont pays.
Les Russe on la même politique que l'URSS planter la pagaille et en tirer un profit financier et politique.
Les USA font la même politique en soutenant sans réserve l'état d’Israël.

Vivement que le problème Palestiniens soit réglé car tout est là!
Mais qui le souhaite vraiment chez les politiques du voisinage?
La révolte arabe se trouve de plus en plus noyautée par les intégristes salafistes.
On chasse une dictature pour la remplacer par une autre.
Les arabes aiment-ils avoir des gouvernants qui leur donnent des coup de pieds au ........?
Marche ou crève, tu discutes t'es un homme mort .
Y a-t-il d'autre moyens de gouverner chez vous?
C'est un problème entre vous qui vous divise au profit de ceux qui sont contre vous ou se méfie de vous..

Que doit payer le contribuable Syrien pour se faire massacrer par sa propre armée?

Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyDim 01 Juil 2012, 19:06

Eliza a écrit:
@ ChrisLam , je partage entièrement ce que tu viens de dire avec les justes mots .

Si Jésus revenait comment serait-il accueillit par les chrétiens?
Si Mohamed revenait comment serait-il accueillit par les musulmans?
Si Moïse, Elie, Jésus, revenaient comment serait-il accueillit par les juifs? Moïse, Elie, Jésus étaient Juifs

Pas un retour du style " coucou c'est moi"
Revenir en haut Aller en bas
Nass'




la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyDim 01 Juil 2012, 21:58

Tout concourt vers un choc des civilisations. On vit dans un monde de chaos et ce phénomène va s'accentuer au fil des siècles. Il est loin le temps de la révélation pacifiste où tout le monde vivait presque en paix. Maintenant, c'est marche ou crève, tais-toi ou va mourir en prison. Et c'est pas la faute des religions, mais bien de l'Homme qui n'écoute que son égo pour le pouvoir et l'argent.

Ce secteur géographique sent la poudrière et renferme les enjeux nécessaires à l'apparition d'une troisième guerre.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyDim 01 Juil 2012, 22:30

Nass' a écrit:
Tout concourt vers un choc des civilisations. On vit dans un monde de chaos et ce phénomène va s'accentuer au fil des siècles. Il est loin le temps de la révélation pacifiste où tout le monde vivait presque en paix. Maintenant, c'est marche ou crève, tais-toi ou va mourir en prison. Et c'est pas la faute des religions, mais bien de l'Homme qui n'écoute que son égo pour le pouvoir et l'argent.

Ce secteur géographique sent la poudrière et renferme les enjeux nécessaires à l'apparition d'une troisième guerre.

si le fameux choc entre islam et occident avait lieu, à mon avis, les grands gagnants seraient les chinois.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyLun 02 Juil 2012, 06:18

rosarum a écrit:
Nass' a écrit:
Tout concourt vers un choc des civilisations. On vit dans un monde de chaos et ce phénomène va s'accentuer au fil des siècles. Il est loin le temps de la révélation pacifiste où tout le monde vivait presque en paix. Maintenant, c'est marche ou crève, tais-toi ou va mourir en prison. Et c'est pas la faute des religions, mais bien de l'Homme qui n'écoute que son égo pour le pouvoir et l'argent.

Ce secteur géographique sent la poudrière et renferme les enjeux nécessaires à l'apparition d'une troisième guerre.

si le fameux choc entre islam et occident avait lieu, à mon avis, les grands gagnants seraient les chinois.

Et le bonheur assuré des financiers dans le monde chinois et Russes compris .
Quelle joie pour eux se faire du fric sur la vie des hommes , ils jouissent.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyVen 13 Juil 2012, 20:53

POSITION CHRETIENNE SUR LE CONFLIT ...

13/7/12 - 15 h 29 LA CROIX - MONDE

En Syrie, le cri du cœur de l’évêque maronite de Damas

Alors que le conflit syrien semble insoluble, Mgr Samir Nassar, évêque maronite de Damas, a publié jeudi 12 juillet 2012 un message, relayé par l’Œuvre d’Orient, dans lequel il dresse un tableau inquiétant : « Sortir dans la rue à Damas, c’est croiser des réfugiés en colère qui cherchent un refuge ou quelque assistance qui fait défaut. Le manque de structures de charité, l’embargo et les faibles moyens disponibles, n’arrangent pas le problème et nourrissent l’angoisse. »

À ce stade de « grande et aveugle violence », la « règle du silence » s’impose, poursuit-il, estimant que « nos petites voix sont étouffées par ce long et lourd calvaire d’un petit peuple d’un côté et d’une complexité diplomatique qui bloque toute solution de l’autre côté ». Selon l’évêque, le peuple syrien « s’enfonce dans la souffrance et la violence gratuite et ne voit toujours pas l’issue ».

Le regard qu’il porte sur les ressorts du conflit se veut nuancé : « Le pouvoir central affronte des vagues de rébellion successives qui se passent la main et ceci depuis plus de 16 mois dans un interminable conflit », observe-t-il, conscient des « divisions politiques » qui paralysent le pays.

Une « situation déprimante »

D’autant que le « chômage prolongé et l’insécurité ont favorisé la terrible vague d’enlèvements d’individus en échange de rançons, relève Mgr Nassar. Il faut voir la panique et l’angoisse de la famille qui se démène pour réunir la somme d’argent auprès des cousins, voisins, amis et paroisses en vue de sauver un fils, un frère ou un père kidnappé ».

Dans ce climat d’insécurité permanente, « les familles terrorisées ne pensent plus qu’à l’exode », rendu impossible par la fermeture des consulats et l’interdiction officielle de laisser passer les familles aux postes frontaliers. Une « situation déprimante », de l’aveu de l’évêque de Damas, qui rapproche la situation de la minorité chrétienne de celles des martyrs des siècles passés.

Selon plusieurs observateurs, après s’être engagés en soutien au régime au début de la répression, les chrétiens adoptent aujourd’hui des positions globalement plus mesurées, face à un conflit dont l’issue apparaît plus que jamais incertaine."


F.-X.M. avec l’Œuvre d’Orient
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyVen 20 Juil 2012, 21:00


Les chrétiens parlent « d’apocalypse » et de « descente aux enfers » en Syrie

La Syrie vit « une descente aux enfers », a déclaré Mgr Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie, jeudi 19 juillet, au sujet de la situation à Damas, en Syrie. La veille, un attentat dans la capitale a causé la mort de plusieurs figures éminentes du régime du président Bachar Al Assad. Le nonce, représentant officiel du Saint-Siège, a exprimé publiquement son inquiétude au micro de Radio Vatican. Mgr Zenari souhaite que la communauté internationale se mobilise « pour aider la Syrie à sortir de cette terrible spirale de violence ».


De son côté, l’archevêque maronite de Damas parle « d’apocalypse » dans un message publié vendredi 20 juillet par l’agence Fides. « Depuis mardi 17 juillet, les combats gagnent la capitale, Damas utilisant les armes lourdes, chars et hélicoptères dans une ville surpeuplée », raconte Mgr Samir Nassar. Le responsable chrétien témoigne de destructions et d’affrontements « qui se déroulent dans les rues et passent d’un quartier à l’autre ».

Les problèmes de ravitaillement se font déjà sentir. « Nous sommes à court de pain, de légumes, de vivres, de gaz domestique et de fioul pour les boulangeries, poursuit l’archevêque Maronite. La population est terrorisée et ne sait où se réfugier ». Damas avait été jusque-là épargné par les violences. « À notre tour de souffrir et de mourir », conclut-il.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyDim 22 Juil 2012, 21:04

Je cite de nouveau :

" Depuis le lancement de la vaste offensive de l’Armée Syrienne Libre (ALS) en début de semaine dernière, qui a attaqué simultanément des dizaines de positions militaires stratégiques et pris possession de plusieurs postes frontières, les combats s’intensifient en Syrie.

L’attentat de mercredi à Damas, qui a coûté la vie à quatre hauts responsables de la sécurité syrienne a fortement marqué les esprits. Et de nouveaux généraux ont déserté, ralliant le Commandement conjoint militaire de la révolution syrienne, basé en Turquie.

Lutte pour le contrôle des frontières

L’armée syrienne était engagée dimanche 22 juillet dans une opération de contre-offensive. Appuyées par des chars et des hélicoptères, les forces fidèles au régime de Bachar al Assad semblaient reprendre l’avantage dans plusieurs quartiers de la capitale, Damas. De violents combats se déroulaient parallèlement à Alep, la deuxième ville du pays et sa capitale économique, où l’armée tentait de reprendre possession des quartiers pris par les rebelles.

L’ALS et l’armée syrienne se disputent par ailleurs les postes frontières, stratégiques pour l’approvisionnement en armes et en hommes de l’opposition syrienne. Après s’être emparés d’Al-Salama, au nord d’Alep, les rebelles détenaient dimanche après-midi trois des sept postes qui jalonnent la frontière avec la Turquie, ainsi que celui de Boukamal, principal point de circulation entre la Syrie et l’Irak.

L’armée turque a pour sa part renforcé son dispositif le long de la frontière syrienne avec l’envoi de batteries de missiles sol-air et de véhicules de transport de troupes à Mardin.

Les relations entre la Turquie et la Syrie, très mauvaises depuis le début de la répression des mouvements de contestation du régime du président Bachar Al Assad, en mars 2011, se sont gravement tendues fin juin après que la défense antiaérienne syrienne a abattu un avion de combat turc au large de ses côtes.

Une évolution diplomatique envisageable

Sur le front de la diplomatie, la position de la Russie, qui a opposé son troisième veto jeudi 19 juillet à une résolution de l’ONU, semblait évoluer subtilement. Son ambassadeur en France, Alexandre Orlov, a jugé hier « difficile d’imaginer » que le président syrien Bachar Al Assad puisse rester au pouvoir, estimant qu’il faudrait organiser son départ « d’une façon civilisée » , comme lors de la transition au Yémen.

La Ligue arabe doit de son côté tenir dimanche soir une réunion d’urgence. Depuis le début de la rébellion en mars 2011, les violences y ont fait plus de 19 000 morts, en grande majorité des civils, selon le dernier bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme. "


Laurence Neveu
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyDim 22 Juil 2012, 22:15



Syrie, médias et mensonges

La Radio suisse romande a consacré son émission « Babylone » du mercredi 14 mars à « Syrie : ce qu’on en sait, et comment ? »
On trouvera ci-dessous le podcast de l’émission qui me semble d’autant plus salutaire que nous vivons une époque de désinformation sur la Syrie, à laquelle la chaîne de télévision Al-Jazeera, qui fut pourtant pendant de longues années une chaîne excellente et professionnelle, participe activement
Ce qui m’a frappé dans cette émission, c’est la volonté de la Radio suisse romande de s’interroger sur le travail des journalistes en Syrie, volonté qu’on aimerait trouver chez nos confrères du service public français
( Alain Gresh)


http://blog.mondediplo.net/2012-03-14-Syrie-medias-et-mensonges


Deïr Yassin : 14 mars @18h44 »

Merci, Monsieur Gresh. Cela fut très intéressant.
Je retiens surtout vos propos à la min 46:50 environ :

"Je voudrais être clair, moi, je pense que l’insurrection est exactement de la même nature que celle qu’il y a eu en Egypte et en Tunisie, c’est le droit du peuple syrien d’en finir avec un régime, un régime autoritaire et dictatorial, donc je n’ai pas de doute la-dessus"

Vous continuez sur la responsabilité de la presse :

"Ce qui me gène n’est non seulement le fait que la couverture n’est pas correcte, mais que, je veux dire, en ne voyant pas la complexité de la situation sur place avec les risques de tensions ethniques, confessionnelles etc, on aggrave les choses, on n’aide pas à les résoudre".



Mourad : 14 mars @19h20


En Occident, Il faut bien plus de courage pour dénoncer la désinformation médiatique que pour dénoncer les crimes de Bachar El Assad.

Comme le dit Piccinin, plus il travaille sur la question syrienne, plus il en arrive à la conclusion que la majorité des Syriens préfèrent le régime à l’opposition.

Mais dès qu’on emet le moindre scepticisme sur la couverture médiatique de la Syrie, on est traité de conspirationnistes.

De plus, Alain Gresh a bien fait de dénoncer Qatar qui profite de la réputation qu’a acquise Al-Jazeera au fil des années, pour s’adonner à une véritable propagande de guerre en vue de retourner l’opinion publique arabe contre le régime syrien, et pour justifier une future intervention.

Concernant Al-Jazeera, je pense que c’est quelque chose de planifier par les autorités qataries : le recours systématique à l’émotionnel, les images chocs, la très évidente partialité.. Enormément d’arabes même en Europe, ne s’informe que par ce média, c’est une catastrophe.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyMer 25 Juil 2012, 09:29

De Damas, Mgr Samir Nassar : « Je vous écris tant que je vis »

LU dans la revue "famillechretienne" :
20/07/2012
Par Mgr Samir Nassar, archevêque maronite de Damas

Depuis l’attentat qui a tué plusieurs hauts dignitaires du régime Assad le 18 juillet, la capitale syrienne s’enfonce dans les combats. Concrètement, à quoi ressemble Damas en guerre ? Chaleur étouffante, nuits trouées par les tirs de canons, réfugiés qui fuient vers le Liban, prêtres qui aménagent la crypte de leur église en abri contre les bombes… Le témoignage bouleversant de Mgr Samir Nassar, archevêque maronite de Damas.

« Je vous écris tant que je vis, et tant que l’accès à l’Internet reste possible. Depuis mardi 17 juillet 2012 au matin, les combats gagnent la capitale. Damas utilisant les armes lourdes, chars et hélicoptères dans une ville surpeuplée. Les destructions sont énormes. Quel calvaire !

Les affrontements se déroulent dans les rues et passent d’un quartier à l’autre. Impossible de dormir avec la peur, au son des bombes et des tirs de canons. Les températures d’été, de 42° à 56° C, et les coupures de courant sont assommantes.

Damas, coupée du reste de la Syrie, accuse des pénuries multiples. Les ravitaillements n’arrivent plus. Nous sommes à court de pain, de légumes, de vivres, de gaz domestique et de fuel pour les boulangeries…

Sauve qui peut ! Les familles quittent en grand nombre les quartiers chauds pour constituer un fil interminable sur la route du Liban. Les autres routes de Jordanie, d’Irak et du Nord, vers Homs-Alep, sont fermées. L’exode vers le Liban se fait dans une panique générale. J’espère qu’ils y trouveront un accueil convenable. Car les Syriens ont si bien accueilli les réfugiés palestiniens, libanais et irakiens…

Le peu de fidèles qui ont osé venir chercher du courage à la messe ont brûlé beaucoup de cierges devant la tombe des bienheureux martyrs de Damas. Ils ont échangé des adieux et des larmes avant de rentrer en courant chez eux au son des tirs et des explosions…

Damas était épargnée depuis seize mois des violences qui déchiraient les autres villes de Syrie. À notre tour de souffrir et de mourir. Nous venons d’aménager un coin sous l’escalier pour s’abriter avec les voisins des obus, les caveaux de la paroisse viennent d’être nettoyés.
Pourvu que la Résurrection ne tarde pas après tant de souffrances… »


Damas, vendredi 20 juillet 2012.

Mgr Samir Nassar, archevêque maronite de Damas
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 26 Juil 2012, 04:43

Revenir en haut Aller en bas
titou

titou


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyLun 30 Juil 2012, 01:01

Un témoignage intéressant :


Un pretre syrien écrit à Hollande

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Je nourrissais le vague espoir de voir définitivement tournée, la politique de cirque de votre burlesque prédécesseur. À vous écouter, je me suis rapidement surpris à m’interroger sur le bienfondé de mon attente. Il m’a fallu vite déchanter. Je restais ébahi devant votre visage bon enfant, pendant que vous vous permettiez de prononcer des jugements péremptoires, sur tout et sur tous, sans la moindre nuance, ni hésitation.

Mais quand je vous ai entendu parler de la Syrie et de son président, j’ai bien cru entendre la voix même des Maîtres qui vous ont juché sur ce premier poste de France, dans l’uniquebut de mener à bien le projet de destruction de la Syrie, que votre prédécesseur a été incapable de conduire jusqu’au bout.

Pour une première à la Télévision, c’en était bien une ! Je vous attends de pied ferme, lors des tout proches désenchantements des français. Pour ma part, vieux connaisseur de la France et des français, je me suis surpris à me dire : quelle dégringolade, depuis le départ du Général de Gaulle !

Mr le Président, Avant de poursuivre, il est une coïncidence historique que je me dois de vous signaler, et que vous ignoriez sans aucun doute. Sinon vous auriez évité de vous laisser interviewer, un 29 Mai ! En effet, il est un autre 29 Mai, au cours duquel la France s’est misérablement déshonorée.

C’était en 1945. En ce jour même, la France «MANDATAIRE», s’est permis de bombarder le Parlement Syrien à Damas, pour, ensuite, laisser ses soldats noirs, assassiner les 29 gendarmes, en poste, dans ce haut-lieu de la démocratie. Le saviez-vous ?

Mr le Président, N’est-il pas temps, pourla France, et, donc, pour vous-même, de réfléchir pour de bon sur cetteignoble politique qui, depuis 1916, année des accords aussi secrets quehonteux, appelés depuis «Accords Sykes-Picot», la conduit sur les ordres du Sionisme, à détruire la Syrie et le Monde Arabe ? N’y avait-il
de clairvoyant et de noble, dans toute la France d’alors, que Mr Aristide Briand, ministre des Affaires étrangères, pour avoir donné à votre Consul Général à Beyrouth, Mr Georges Picot, en date du 2 Novembre1915, en prévision de ces accords, cette consigne claire et perspicace :«Que la Syrie ne soit pas un pays étriqué… Il lui faut une large frontière, faisant d’elle une dépendance pouvant se suffire à elle-même»
?

Pour une Syrie «se suffisant à elle-même», et telle que l’avait, déjà, tracée, en 1910, une carte géographique émanant de ce même ministère des Affaires étrangères, vous devez savoir ce qu’il en fut, après qu’elle fût amputée, au Nord-Ouest de la Cilicie, au Nord-Est de la région de Mardine, dans ce qui est l’Irak actuel, de Mossoul, à l’Ouest du Liban, au Sud de la Jordanie et de la Palestine, pour être décapitée, en 1939, d’Antioche et du golfe d’Alexandrette, offerts en cadeaux à la Turquie !

[...]

Mr le Président, Il est aussi une question capitale, que je me dois, en tant que citoyen arabe de Syrie, de vous poser, ainsi qu’à tous les «leaders» occidentaux : «Pourquoi vous faut-il systématiquement assassiner les peuples arabes et musulmans?»

Vous l’avez déjà fait en dressant, entre 1980-90, l’Irak contre l’Iran, cet Irak, dont le malheureux Saddam Houssein se faisait traiter de «Grand ami», tant par Donald Rumsfeld quepar Jacques Chirac ! Ce fut aussitôt après, le guet-apens du Koweït, entraînant la guerre contre l’Irak, suivi d’un blocus de (13) ans, qui acausé à lui seul, d’après les rapports américains mêmes, la mort de 1.500.000 enfants irakiens ! Ce fut ensuite la chevaleresque «guerre contre le terrorisme»… en Afghanistan ! Aussitôt suivie d’une nouvelle guerre contre l’Irak.

Quant à l’immortelle épopée de l’OTAN, en Lybie, conduite par «le général-philosophe», Bernard Henri Lévy, elle vint, à nouveau, compléter ces horreurs, sous prétexte de protection desdroits de l’homme ! Et voici que, depuis 15 mois, tout l’Occident s’acharne contre la Syrie, oubliant une infinité de problèmes très graves, à commencer par le Conflit israélo-arabe, qui menacent, réellement, la survie de l’humanité !

Or, toutes ces tragiques politiques occidentales, vous les pratiquez sans honte et sans vergogne, sous
couvert de tous les mensonges, de toutes les duplicités, de toutes les lâchetés, de toutes les contorsions aux Lois et Conventions Internationales. Vous y avez en outre engagé ces Instances Internationales, que sont les Nations-Unies, le Conseil de Sécurité et le Conseil des droits de l’homme, alors qu’elles n’ont existé que pour régir le monde entier vers plus de justice et de paix !

Seriez-vous donc, en Occident, en train de nourrir l’espoir stupide de mettre fin de cette façon à l’Islam ? Vos
savants et vos chercheurs ne vous ont-ils pas fait comprendre que vous ne faites que provoquer un Islam outrancier, que vous vous obstinez d’ailleurs à financer, à armer et à lâcher avec nombre de vos officiers,un peu partout dans les pays arabes, et surtout en Syrie ? Ne vous rendez-vous pas compte que ce faux Islam se retournera, tôt ou tard, contre vous, au coeur de vos capitales, villes et campagnes ?

Pour tout cela, laissez-moi vous rappeler, moi simple citoyen de Syrie, que cet Islam que vous armez et
dressez contre le Monde Arabe, en général, et la Syrie, en particulier, n’a rien à voir avec le véritable Islam, celui-là même que la Syrie a connu, lors de la Conquête arabe, ainsi que l’Égypte et, enfin, l’Espagne. Faut-il vous rappeler que les historiens occidentaux, dont des historiens juifs, ont dû reconnaître que l’Islam conquérant s’est
révélé être le plus tolérant des conquérants ?


Ou ne seriez-vous, leaders occidentaux, dans vos différents pays, repus d’opulence et de «grandeur», que les
vils exécuteurs des projets sionistes, depuis ces fameux Accords Sykes-Picot, et l’ignominieuse «Promesse Balfour», jusqu’à ce jour, et pour longtemps, semble-t-il, toujours empressés d’apporter à Israël, tous les soutiens possibles, connus et secrets, à tous les niveaux, aussi bien politiques et diplomatiques, que militaires, financiers et médiatiques ?

Oui, pourquoi vous faut-il assassiner et détruire des peuples entiers, pour qu’ISRAËL, SEUL, puisse enfin vivre
et survivre ? Est-ce de la sorte que vous cherchez à réparer votre terrible complexe de culpabilité vis-àvis des juifs, dû à un antisémitisme plus que millénaire et proprement occidental ? Vous faut-il le faire au prix de l’existence même de ces peuples arabes et musulmans, au milieu desquels les juifs avaient mené une vie quasi normale, faite de cordialité, voire, de riche collaboration ?

Si mes interrogations vous paraissent exagérées ou outrancières, permettez-moi de vous prier de lire ce qu’ont
écrit sur l’emprise du Sionisme aux États-Unis, des hommes comme John Kennedy et Jimmy Carter, et des chercheurs courageux et connus, comme Paul Findley, Robert Dole, David Duke, Edward Tivnan, John Meirsheimer, Stephen Walt, Franklin Lamb, et surtout Noam Chomsky.

Pour ce qui concerne l’emprise du Sionisme en Europe, je m’en tiens aujourd’hui à la France seule. Vu la responsabilité qui est la vôtre, vous est-il permis d’oublier ou d’ignorer ce qu’ont, si courageusement, écrit : Roger Garaudy, Emile Vlajki, Pierre Leconte, Régis Debray, et surtout les juifs Michel Warshawsky, Stéphane Hessel, Serge Grossvak et le Professeur André Noushi ?

Si par impossible, tous ces noms ne vous disaient rien, laissez-moi vous rappeler quelques noms si connus en
Israël même, qu’il serait malhonnête de les ignorer et d’ignorer ce qu’ils ont osé dire depuis quarante, voire, cinquante ans, et certains bien avant la «création» d’Israël : Martin Buber, Albert Einstein, Yshayahou Leibowitz, Israël Shahak, Susan Nathan, Tanya Rheinhart.

Pour finir, laissez-moi vous rappeler un texte trop connu pour passer inaperçu. Il date du mois de février 1982. À
lui seul, il constitue et condense l’implacable dictat sioniste, imposédepuis des dizaines d’années, à toute la politique occidentale. Il a paru dans la revue sioniste «KIVOUNIM», publiée à Jérusalem. Il s’agit d’un article intitulé « Stratégie d’Israël dans les années 1980″, et il porte la signature de Mr Oded Yinon. Je me contente d’en citer un seul paragraphe, reproduit (p.62) dans un livre récent, intitulé «Quand la Syrie s’éveillera…», paru, à Paris, chez Perrin, en 2011. Ses auteurs sont Richard Labévière et Talal El-Atrache. On y lit textuellement :

«La décomposition du Liban en cinq provinces, préfigure le sort qui attend le monde arabe tout entier, y
compris l’Égypte, la Syrie, l’Irak et toute la péninsule Arabe. Au Liban, c’est un fait accompli. La désintégration de la Syrie et de l’Irak en provinces ethniquement ou religieusement homogènes, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël, à long terme, sur son front est ; à court terme, l’objectif est la dissolution militaire de ces
États. La Syrie va se diviser en plusieurs États, suivant les communautés ethniques, de telle sorte que la côte deviendra un État alaouite chi’ite ; la région d’Alep un État sunnite ; à Damas, un autre État sunnite hostile à son voisin du nord ; les druzes constitueront leur propre État, qui s’étendra sur notre Golan peut-être, et en tout cas dans le Hourân et en Jordanie du Nord. Cet État garantira la paix etla sécurité dans la région, à long terme : c’est un objectif qui est maintenant à notre portée».

[...]

Mr le Président, Pour finir, laissez-moi vous prier vivement de chercher à vous rendre personnellement compte, de
tout ce dossier, et à mesurer la responsabilité que vous y assumez, avant qu’il ne soit trop tard.

Un ami, prêtre français, fin connaisseur de la Syrie, le Père Jean-Paul Devedeux, vient de vous écrire en ce jour
même. Sa lettre est une invitation pressante qu’il vous adresse, pour une meilleure connaissance des Arabes, en général, et de la Syrie, en particulier. L’enjeu est de taille.

Veuillez, donc, vous libérer du «rôle» que vous êtes en droit de rechercher, et, surtout, de celui que l’on cherche, immanquablement, à vous imposer.

La Syrie, « seconde patrie de tout homme civilisé » comme l’a si bien dit votre grand savant «André Parot», et
terreau de toutes les civilisations, mérite une visite. Elle ne manquera pas de vous étonner, et même de vous captiver. Ayez le courage de la connaître de près. Vous en reviendrez porteur d’un projet de politique
nouvelle, clairvoyante et juste, faite d’équilibre humain, qui repose sur les droits et devoirs de TOUS, à l’égard de TOUS ! La vie, la liberté et la dignité sont, pour TOUS !

Nouveau Président de la France, Je vous souhaite d’en prendre l’initiative. Vous n’y serez pas perdant autant
que vous l’êtes, en ce moment, et moins que vous le serez demain, si vous vous défilez !

Mr le Président, En vous confiant cet espoir, je vous dis mon respect.

Pr. Elias ZAHLAOUI Église Notre-Dame de Damas Koussour – Damas

Source: Media Libre
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyMar 31 Juil 2012, 12:16

Le Pr. Elias ZAHLAOUI a totalement raison l'occident se dégonfle et comme occidental ayant voté F Hollande je souhaite une réelle prise de consiance de nos dirigents.

Mais il faut dire aussi que cette lettre aurait du e^tre envoyé aux Russes et au Chnois qui par leur positions initéligentes soutiennent le régime de damas et son blanc bec de président chef d'une mafia mais pas chef d'un pays.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyMar 31 Juil 2012, 20:49

ChrisLam a écrit:
Le Pr. Elias ZAHLAOUI a totalement raison l'occident se dégonfle et comme occidental ayant voté F Hollande je souhaite une réelle prise de consiance de nos dirigents.

Mais il faut dire aussi que cette lettre aurait du e^tre envoyé aux Russes et au Chnois qui par leur positions initéligentes soutiennent le régime de damas et son blanc bec de président chef d'une mafia mais pas chef d'un pays.


Dominique Moïsi, Conseiller spécial de l’Institut français des relations internationales (Ifri), décrypte le rôle que pourrait avoir la France durant sa présidence du Conseil de sécurité.



« L’initiative française a une dimension de politique intérieure en réponse aux critiques qu’aurait formulées Nicolas Sarkozy (NDLR : critiques relayées par Le Parisiendimanche, démenties depuis) sur l’inaction du gouvernement. Au-delà, la demande française de réunion du Conseil de sécurité des Nations unies répond à l’escalade de la violence et de la guerre civile sur le terrain ainsi qu’à une opposition syrienne qui demande l’aide d’une communauté internationale toujours aussi divisée. Le refus de la Russie et de la Chine d’accepter une résolution contraignante à l’ONU est un alibi.

En réalité, l’inaction occidentale n’est pas due à la division du Conseil de sécurité. Il n’y a pas aujourd’hui d’appétit, ni à Washington, ni à Paris, ni à Londres pour une intervention militaire. À Paris, on peut considérer que le soutien à une action au Mali est à la fois plus urgent stratégiquement et plus faisable militairement. À Washington, la dernière chose que souhaite Barack Obama, c’est un engagement dans une guerre civile violente et confuse avec des retombées incalculables à la veille d’élections difficiles. Au Royaume-Uni, David Cameron a encore en tête les critiques à l’encontre de Tony Blair à propos de l’Irak.

L’opération de l’Otan en Libye n’a pas été un précédent mais une exception qui a fermé l’âge de l’interventionnisme humanitaire. Parmi les multiples raisons, la crise économique, le coût financier et des opinions publiques divisées. La France ne peut pas à la fois accélérer le retrait de ses troupes d’Afghanistan et s’engager dans une aventure complexe en Syrie.

Aujourd’hui, il s’agit de dire ce qui paraît légitime et moral pour ne pas apparaître comme totalement munichois. En même temps, l’objectif est de renforcer l’isolement de Bachar Al Assad et les tendances à l’éclatement du régime, en envoyant un signal fort aux généraux syriens tentés de retirer leur soutien. L’idée, c’est que le régime est condamné et qu’il va s’effondrer de l’intérieur. En mettant en avant la nécessité d’une transition politique, les Occidentaux et la Russie pourraient se retrouver sur une solution politique sans Bachar Al Assad, en maintenant en place un certain nombre de ses soutiens. Ce scénario de partage du pouvoir aurait l’avantage d’être plus acceptable pour les Russes et de répondre au risque de chaos et de vide de sécurité. »


Recueilli par François d’Alançon
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosarum

rosarum


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyMer 01 Aoû 2012, 12:10

mario-franc_lazur a écrit:
. Ce scénario de partage du pouvoir aurait l’avantage d’être plus acceptable pour les Russes et de répondre au risque de chaos et de vide de sécurité. »

je suis très pessimiste, je ne vois pas comment la Syrie pourrait échapper "au chaos et au vide de sécurité."
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyMer 01 Aoû 2012, 13:30

rosarum a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
. Ce scénario de partage du pouvoir aurait l’avantage d’être plus acceptable pour les Russes et de répondre au risque de chaos et de vide de sécurité. »

je suis très pessimiste, je ne vois pas comment la Syrie pourrait échapper "au chaos et au vide de sécurité."

Aprés le départ de "Bachar Al Assad" ce serra la chianlie une autre forme de dictature , fashiste cette fois.
Et ce qui est grave c'est que des qu'on touche un arabe le pétrole augment.
Ma retraite quant-à elle n'augmente pas.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 02 Aoû 2012, 18:18

ChrisLam a écrit:
rosarum a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
. Ce scénario de partage du pouvoir aurait l’avantage d’être plus acceptable pour les Russes et de répondre au risque de chaos et de vide de sécurité. »

je suis très pessimiste, je ne vois pas comment la Syrie pourrait échapper "au chaos et au vide de sécurité."

Aprés le départ de "Bachar Al Assad" ce serra la chianlie une autre forme de dictature , fashiste cette fois.
Et ce qui est grave c'est que des qu'on touche un arabe le pétrole augment.
Ma retraite quant-à elle n'augmente pas.

Le "printemps arabe" a des odeurs de sang !!!! Quel dommage !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosarum

rosarum


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 02 Aoû 2012, 20:11

mario-franc_lazur a écrit:
ChrisLam a écrit:
rosarum a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
. Ce scénario de partage du pouvoir aurait l’avantage d’être plus acceptable pour les Russes et de répondre au risque de chaos et de vide de sécurité. »

je suis très pessimiste, je ne vois pas comment la Syrie pourrait échapper "au chaos et au vide de sécurité."

Aprés le départ de "Bachar Al Assad" ce serra la chianlie une autre forme de dictature , fashiste cette fois.
Et ce qui est grave c'est que des qu'on touche un arabe le pétrole augment.
Ma retraite quant-à elle n'augmente pas.

Le "printemps arabe" a des odeurs de sang !!!! Quel dommage !

la révolution française de 1789 ou la révolution russe de 1917 aussi .

d'autre part je me demande si c'est un service à rendre aux arabes de les aider à chasser des dictateurs plus ou moins laiques pour mettre des barbus à leur place.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 02 Aoû 2012, 20:25

rosarum a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
ChrisLam a écrit:
rosarum a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
. Ce scénario de partage du pouvoir aurait l’avantage d’être plus acceptable pour les Russes et de répondre au risque de chaos et de vide de sécurité. »

je suis très pessimiste, je ne vois pas comment la Syrie pourrait échapper "au chaos et au vide de sécurité."

Aprés le départ de "Bachar Al Assad" ce serra la chianlie une autre forme de dictature , fashiste cette fois.
Et ce qui est grave c'est que des qu'on touche un arabe le pétrole augment.
Ma retraite quant-à elle n'augmente pas.

Le "printemps arabe" a des odeurs de sang !!!! Quel dommage !

la révolution française de 1789 ou la révolution russe de 1917 aussi .

d'autre part je me demande si c'est un service à rendre aux arabes de les aider à chasser des dictateurs plus ou moins laiques pour mettre des barbus à leur place.

Bonne question ..... sans réponse, certes !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: témoignages de solidarité   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 02 Aoû 2012, 20:29


Deux lettres reçues par le journal "La Croix" de la communauté mariste de la ville syrienne d'Alep



Cette petite communauté chrétienne, composée de religieux et de nombreux bénévoles, anime, en temps « normal », des groupes de solidarité à Alep.

Sous les bombardements, ils ont décidé de ne pas partir du pays et de rester auprès de la population pour élargir leur aide aux déplacés, principalement des sunnites.


Lettre du 26 juillet 2012

« Il est 23 h 00. Ici, à Alep, il a fait durant la journée plus de 40 degrés. De loin, j’entends les tirs. Je suis dans ma chambre, en communauté.

Alep, notre ville, deuxième ville du pays, capitale économique, est en train de mourir. Elle est asphyxiée depuis plus d’une semaine. La guerre est en train de s’étendre dans les quartiers. Les gens fuient, se réfugient, errent, s’installent dans la rue, dans les jardins publics, dans les écoles, partout. Les habitants reçoivent leurs parents, les maisons sont ouvertes…

Le pain manque, l’électricité manque, l’essence manque, le lait manque, les médicaments manquent, le seul qui ne manque pas, c’est le fantôme de la guerre. Il rôde, il est partout. Une odeur nauséabonde monte des rues… La ville est encerclée de tous côtés. On risque d’être enlevé et tué. Les gens ont peur… Une peur qui déprime, qui paralyse, qui tue…

Alors, la question s’est posée, que faisons-nous ? Fuir comme tant de familles l’ont fait ? Rester sur place paralysés ? Agir ? Que faire ?

En un premier temps, nous avons choisi de continuer toutes nos activités. Nous avons lancé des projets de colonies de vacances et des activités éducatives… Mais, tout doucement, nous avons réalisé que le danger était énorme et qu’il fallait arrêter. Ce fut la décision de mardi passé : « Arrêtons nos activités. »

Mais arrêter nos activités ne veut en rien dire arrêter notre mission, c’est plutôt chercher ensemble, laïcs et frères, quelle réponse donner aux urgences. Dans le quartier de Jabal-El-Saydeh, quartier où nous travaillons depuis plus de vingt-cinq ans auprès des plus pauvres, nous avons trouvé des gens encore plus pauvres… Les déplacés !

Vers eux, nous avons couru, vers les enfants, vers les femmes et les hommes… Les jeunes ont répondu généreusement. Et c’est là que nous avons passé notre première journée.

Ils nous ont accueillis, les enfants sont sortis des trous où ils étaient cachés. Une foule… une masse. Un ballon les a animés… Ils ont joué, dansé, chanté… Chacun d’eux est une histoire qui se révélait à nous.

Une petite qui partage sa douleur d’être orpheline… Un garçon qui offre dès le premier instant un crayon à un animateur, « Habaytak », lui lance-t-il (« je t’aime »)… Une fille se transformera tout doucement grâce à une main qui ne l’a pas lâchée… Elle ose retirer ses mains qui bouchaient ses oreilles. Elle joue à la corde, elle sourit… Le cheikh (imam) vient nous remercier…

Quelqu’un demande : « Vous êtes chrétiens ? » Un vieux vient chez moi pour m’embrasser et me dire : « Choukran » (« merci »). Je ne le connais pas, je ne sais pas son nom, je ne sais pas pourquoi il m’a remercié, mais quand même le geste est posé, un pacte d’amour et de confiance est signé. Quelle dignité ! On ne se plaint pas. On remercie Allah. (…)

Une question est souvent posée : « Vous allez partir, est-ce que vous allez revenir ? » Et une confiance s’établit. Les enfants nous accompagnent à midi, quand nous les quittons. (…)

Mais les besoins pressent. En ce mois de Ramadan, mois du jeûne pour nos frères musulmans, ils sont énormes : pédiatre, médecin, médicaments, lait, couches, serviettes hygiéniques, savon, détergents, matelas, habits, nourriture…

Ils sont répartis dans deux écoles, 900 personnes entassées. Le flux ne cesse de grandir. Des familles (2 000 personnes) sont installées dans le jardin public. Ils subissent la chaleur mais ne veulent pas être casés. Peut-être rêvent-ils de se réveiller le matin pour rentrer chez eux… et pourtant, ce rêve paraît aujourd’hui lointain, sans aucun espoir d’être réalisé prochainement, si un chez eux existe encore…

Et ceux-là sont une goutte dans une mer de déplacés, de sans-logis, de laissés de côté… Mais pour nous, ils sont des noms Zeinab, Moustapha, Ali, etc. Ils sont un visage, ils sont une histoire, ils sont un regard, ils sont un poème…

Pour eux et à cause d’eux, nous risquons… Oui, nous risquons nos vies. Certains jeunes n’ont pas l’aval de leurs parents. Certains bénévoles ont organisé leur foyer pour oser un geste ! Tous, nous savons le grand risque de travailler quand les armes ne se taisent pas.

Mais un seul sourire d’un enfant n’est-il pas suffisant pour faire tomber toutes nos craintes ?»

Lettre du 2 août 2012

« Depuis notre lettre du 26 juillet, la situation sur le terrain n’a guère évolué dans un sens ou dans l’autre ; les combats se poursuivent dans les mêmes quartiers périphériques d’Alep. Dans les autres quartiers de la ville, le son intermittent des bombes qui explosent au loin, le bruit des rafales de balles sous nos fenêtres et le danger de kidnapping ou d’assassinat mettent les nerfs à bout.Entre la pénurie d’essence et la situation sécuritaire, les rues sont vides, les boulangeries n’ont plus de farine, les ordures ne sont pas ramassées, le courant et l’eau sont rationnés et chacun reste chez soi. Sauf les déplacés, qui ont quitté leurs logements souvent très modestes, abandonnant leurs maigres possessions, fuyant les zones de combat et errant dans les rues à la recherche d’un abri. Les jardins publics et les écoles sont leurs refuges. Les autorités ont ouvert une trentaine d’écoles pour loger les déplacés, mais en leur fournissant seulement le toit et laissant le reste pour des ONG.

Notre groupe, les Maristes bleus, est maintenant composé d’une cinquantaine de personnes, surtout des jeunes. Nous avons pris en charge trois écoles contiguës dans un quartier populaire d’Alep que les chrétiens alépins appellent Djabal-Al-Sayde (« la colline de Notre-Dame ») et les musulmans Cheikh-Maksoud.

À peu près 900 personnes y sont entassées, surtout des familles avec quatre à huit enfants chacune, toutes musulmanes, syriennes certes, mais d’ethnies différentes : il y a des Arabes, des Turkmènes, des Kurdes et beaucoup de Kourbates (les Roms). Notre action se situe à plusieurs niveaux.

D’abord, assurer le logement : matelas, serviettes, eau potable… Puis la nourriture : l’iftar (le repas pris après le coucher du soleil, puisque nous sommes en plein Ramadan) pour les adultes et les trois repas pour les jeunes, le lait pour les nourrissons…

Ensuite, l’hygiène : installations sanitaires, propreté des lieux, des toilettes… Puis la santé : nous avons ouvert une antenne médicale avec de jeunes médecins qui font un roulement pour soigner les malades et surtout leur fournir les médicaments gratuitement.

Il ne faut pas oublier que ces personnes ont quitté leur domicile avec les seuls habits qu’ils portaient sur eux. On essaye de leur fournir des vêtements, surtout pour les bébés et les enfants. Enfin et surtout, nous nous occupons des enfants. Nous essayons de leur faire oublier la guerre et leur misère. Vingt-cinq jeunes Maristes bleus se relaient matin et soir pour les faire jouer, les distraire et occuper le temps très long par des activités éducatives.

Tout ce que nous faisons ne vaudrait rien si notre équipe n’était pas animée par des valeurs communes : le respect de l’autre, le traiter en frère et non en bénéficiaire d’aide, l’humilité, les relations simples qui rendent à l’autre sa dignité, l’accompagnement des enfants et l’abandon de toute forme de paternalisme.

En retour, nous sommes payés par le sourire revenu sur le visage des enfants et par le regard fraternel des adultes (…) ; c’est pour nous le meilleur témoignage.»


Le groupe mariste d’Alep
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 16 Aoû 2012, 08:23


Un nouveau rapport de la Commission d'enquête de l'ONU accuse l'armée syrienne mais aussi l'opposition armée de crimes de guerre mais à moindre échelle pour cette dernière !.

Dans ce rapport de 102 pages diffusé mercredi 15 août à Genève, la Commission parle de "crimes contre l'humanité de meurtre et torture, crimes de guerre et violations flagrantes des droits de l'homme et des lois humanitaires" de la part des forces gouvernementales et des Chabbiha.

La Commission d'enquête indépendante mandatée par le Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU dénonce des "meurtres illégaux, des attaques indiscriminées contre les populations civiles et des actes de violence sexuelle". "Ces violations ont été commises dans le cadre la politique de l’État ce qui indique l'implication des plus hauts niveaux des forces armées et de sécurité et du gouvernement" , ajoute le rapport.

"Des crimes de guerre, incluant des meurtres, des assassinats extra judiciaires et des tortures ont été commis par les groupes armés anti-gouvernement. Toutefois ces violations et abus n'étaient pas de la même gravité, fréquence et échelle que ceux commis par les forces gouvernementales et les Chabbiha" , poursuit le document qui sera examiné par le Conseil en septembre.

Bombardement meurtrier

Des dizaines de personnes ont été tuées ou blessées mercredi 15 août dans un bombardement aérien de l'armée de l'air contre la localité d'Azaz près d'Alep (nord), a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Quelques heures plu tôt, un attentat de l'Armée syrienne libre (ASL) visant l'état-major de l'armée à Damas avait blessé cinq militaires. Une fusillade a également éclaté derrière le siège du premier ministère situé dans la capitale du pays.

Les avions de combat du gouvernement ont également tiré des roquettes qui ont frappé le principal hôpital d'urgence, dans un quartier d'Alep contrôlé par l’opposition, mardi 14 août, selon l'ONG Human Rights Watch (HRW). Deux civils ont été blessés et d'importants dommages engendrés, selon l'ONG qui a visité l'hôpital.


La-Croix.com avec AFP

Pauvre Syrie ; notre compassion meurtrie pour tout le peuple syrien ....
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 16 Aoû 2012, 09:10

mario-franc_lazur a écrit:

Un nouveau rapport de la Commission d'enquête de l'ONU accuse l'armée syrienne mais aussi l'opposition armée de crimes de guerre mais à moindre échelle pour cette dernière !.

Dans ce rapport de 102 pages diffusé mercredi 15 août à Genève, la Commission parle de "crimes contre l'humanité de meurtre et torture, crimes de guerre et violations flagrantes des droits de l'homme et des lois humanitaires" de la part des forces gouvernementales et des Chabbiha.

La Commission d'enquête indépendante mandatée par le Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU dénonce des "meurtres illégaux, des attaques indiscriminées contre les populations civiles et des actes de violence sexuelle". "Ces violations ont été commises dans le cadre la politique de l’État ce qui indique l'implication des plus hauts niveaux des forces armées et de sécurité et du gouvernement" , ajoute le rapport.

"Des crimes de guerre, incluant des meurtres, des assassinats extra judiciaires et des tortures ont été commis par les groupes armés anti-gouvernement. Toutefois ces violations et abus n'étaient pas de la même gravité, fréquence et échelle que ceux commis par les forces gouvernementales et les Chabbiha" , poursuit le document qui sera examiné par le Conseil en septembre.

Bombardement meurtrier

Des dizaines de personnes ont été tuées ou blessées mercredi 15 août dans un bombardement aérien de l'armée de l'air contre la localité d'Azaz près d'Alep (nord), a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Quelques heures plu tôt, un attentat de l'Armée syrienne libre (ASL) visant l'état-major de l'armée à Damas avait blessé cinq militaires. Une fusillade a également éclaté derrière le siège du premier ministère situé dans la capitale du pays.

Les avions de combat du gouvernement ont également tiré des roquettes qui ont frappé le principal hôpital d'urgence, dans un quartier d'Alep contrôlé par l’opposition, mardi 14 août, selon l'ONG Human Rights Watch (HRW). Deux civils ont été blessés et d'importants dommages engendrés, selon l'ONG qui a visité l'hôpital.


La-Croix.com avec AFP

Pauvre Syrie ; notre compassion meurtrie pour tout le peuple syrien ....

Malheur à ceux qui mettent de l'huile sur le feu dans ce conflit soit par un soutient soit par linfatisme et manque de courrage politique.

Quelle joie pour les Russes et les Chinois de voir se battre entre eux des fréres dans la Foi pour que ces messieurs du Kremlin et de Pékin s'en mettent plein les poches.
La guerre ça raporte à ce que je vois.. Sur le dos des familles, des enfants, des voisins du monde en somme.
Revenir en haut Aller en bas
michel08

michel08


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 16 Aoû 2012, 12:28

prions et serrons nous la main face à cette situation catastrophique qui demande une intervention mondiale et.......honnête.

très cordialement

Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: avis   la répression en Syrie . - Page 6 EmptyJeu 16 Aoû 2012, 16:44

michel08 a écrit:
prions et serrons nous la main face à cette situation catastrophique qui demande une intervention mondiale et.......honnête.

très cordialement


Oui Prions pour la paix dans ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




la répression en Syrie . - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: la répression en Syrie .   la répression en Syrie . - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
la répression en Syrie .
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: